Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités nationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
AuteurMessage
atlas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3676
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 11 Juil 2017 - 15:51

bens.othman a écrit:
Je pense que ce n'est pas une question de moyens mais de volonté politique.
Tout les maux de l'école marocaine ont été esquissé dans dans ce forum: incompétences des profs, manque de pédagogie, la manière de transmettre le savoir basé du par cœur, autorité de l'instituteur qui a disparu, corruption, conflit d’intérêt etc.

La problématique ne se pose que de la manière suivante : quel genre de population on veut avoir demain, une population sous éduqué sans sens politique ou un système éducatif performant qui participe au pib et tous ce que ça implique en terme de changement politique (remise en cause du makhzen et ses derives... )

Entre étudiants marocains qui ont eu cette chance de venir en Europe et donc de goûter à deux système éducatifs différents on a abordé ce sujet pendant des heures, en long et à travers, et à chaque fois la conclusion était: ils ne veulent pas la haut.

Si on consulte les pages anciennes du thread je suis sur qu'on va retomber sur les même échanges avec le même constat et les même solutions, il y a un effet de redondance que personnellement je trouve inutile tant la question est monolithique (en prise de décision et en application).


Bien résumé...
Revenir en haut Aller en bas
http://hdefali@aol.fr
Shugan188
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1127
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 11 Juil 2017 - 20:54

https://www.medias24.com/MAROC/NATION/POLITIQUE/174976-Video-de-Zefzafi-indignation-generale-sur-les-reseaux-sociaux.html
Citation :

Vidéo de Zefzafi: indignation générale sur les réseaux sociaux


Ils sont ministres, président de région, militants ou sociologues et ont tous réagi, sur les réseaux sociaux, à la vidéo polémique de Nasser Zefzafi. Florilège.

La vidéo polémique de Nasser Zefzafi, filmée depuis un lieu non identifié mais présenté comme étant la prison de Oukacha -où il est actuellement détenu- ne laisse personne indifférent. Et sur les réseaux sociaux, la tendance est plutôt à l'indignation.

Directement ou au lendemain de la publication de la vidéo, des personnalités publiques, ministres, responsables ou acteurs de la société civile y sont allés de leurs posts facebook. Une vague de solidarité avec le leader du hirak.

Les ministres PJD aux avant-postes

Première réaction: Mustapha Ramid. Dans son costume de ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme, l'intéressé a fustigé "l'humiliation condamnable d'un citoyen désarmé", rappelant que "la dignité de tous les marocains est une ligne rouge" à ne pas franchir. La "colère" qu'il a ressentie en visionnant la vidéo a été partagée par le ministre de l'Intérieur Laftit Abdelouafi, à en croire Ramid.

Son homologue au ministère de l'Energie, Aziz Rabbah, craint quant à lui "que la situation s'envenime" et un retour "au point zéro" dans les efforts d'apaisement.

"A chaque fois que notre pays progresse dans le traitement des tensions et protestations, apparaissent des fuites à des moments et dans des conditions soigneusement choisies et d'une manière malveillante", écrit le ministre, saluant au passage la sortie de son "frère Ramid", son co-partisan au PJD.

Ilyas Elomari, quiétude des morts et des vivants

Au PAM également, les réactions ne se sont pas fait attendre. Sur sa page, le secrétaire général du parti, Ilyas Elomari a dénoncé ce qui pour lui est "la bêtise dans toute ses dimensions et significations".

Habitué des sorties lyriques, le président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima fait savoir que "ce genre d'agissements et d'autres plus ou moins atroces, enlèvent non seulement la quiétude des vivants, mais aussi celles des morts."

"Hideuse et dégoutante". C'est la description que fait Hakim Benchamach, autre figure du PAM, de la vidéo incriminée. Pour le président de la Chambre des conseillers, l'incident "signifie qu'ils sont en train de nous tirer vers le point le plus profond". Qui nous tirent? Benchamach se réserve la réponse...

Ils s'adressent à l'auteur de la vidéo

"Quel qu'il soit, l'auteur de la vidéo sur Nasser Zefzafi doit être exposé devant l'opinion publique et subir la sanction qu'il mérite". Le célèbre activiste et poète, Salah Elouadie, appelle les autorités publiques concernées à agir au plus vite: "l'opinion publique commence à perdre patience", dit-il.

Abdellah Tourabi, journaliste et chroniqueur, met lui aussi le vidéaste dans sa ligne de mire: "Il y a des gens qui n'arrivent pas encore à comprendre que le Maroc a changé, que les Marocains ont changé, que certaines pratiques ne sont plus acceptées. Ces gens-là doivent changer de logiciel car leur manière de fonctionner est devenue complètement obsolète et ils font beaucoup de mal à ce pays."

Sans même visionner la vidéo, et ce "par pudeur citoyenne", l'historien et sociologue Mohammed Ennaji désigne pour sa part un coupable: "Le pouvoir", dit-il, qu'il a vu "nu, difforme et monstrueux."
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mar 11 Juil 2017 - 23:13

The Economist a écrit:

Morocco’s unrest is worsening


Trouble in a neglected region threatens the whole country


THE protest movement that has shaken northern Morocco for the past eight months is as creative as it is persistent. After being blocked from the main square in Al Hoceima, the epicentre of the unrest, and then beaten by police as they marched down side streets, the protesters decided to go to the beach, thinking that the authorities would not follow them. But on July 1st police in full riot gear waded into the sea as protesters in swimming trunks splashed them with water.

The trouble began in October after a fishmonger called Mouhcine Fikri was crushed by a garbage compactor at a port in Al Hoceima, which is located in the Rif, a northern mountain region with a rebellious streak. Fikri was trying to retrieve fish that had been confiscated by the authorities. To locals, his death was a striking example of hogra—humiliating treatment by an abusive state. (Something similar triggered the riots in Tunisia in late 2010 that led to the upheaval of the Arab spring.) So they took to the streets, demanding justice for Fikri and venting pent-up frustration over corruption and economic neglect.

The government has since exacerbated the situation with yet more hogra. In May it called the protesters separatists, though most are not, and suggested that they were foreign agents. It then arrested one of the movement’s leaders, Nasser Zefzafi, and dozens of other activists. The unrest not only increased, but spread to other parts of the country, including Rabat, the capital, where on June 11th thousands of people rallied in support of the Riffians. All told, it is the largest display of public anger in Morocco since the Arab spring in 2011.

As the country’s reputation for stability has suffered, the prime minister, Saad Eddine El Othmani, has turned conciliatory. But the protesters have had it with the government, which they see as corrupt, ineffectual and insulting. “We were waiting for a helping hand; we received a slap in the face,” says one protester. They want the prisoners released and are demanding to meet representatives of King Muhammad VI, who has expressed “displeasure and concern” over the plodding pace of development projects in the Rif.

The king is popular, even among the protesters. Unlike his father, Hassan II, who crushed a Riffian revolt in the 1950s, suppressed the local Berber culture and neglected what he called the “savages”, Muhammad VI has recognised the Berbers and tried to turn the northern coast into a manufacturing and trade hub based around Tangier. But progress has been slow and locals feel the authorities are out of touch. The monarch deserves much of the blame. He maintains a tight grip on power, and few decisions are made locally.

The protesters’ list of demands shows how long they have been neglected. They want a university, a library, a theatre, a cancer hospital, roads and facilities for processing fish. They say local investments worth hundreds of millions of dollars, promised by the government in 2015, have yet to materialise. Moreover, they want a say in how that money is spent.

The protests have resonated in other marginalised areas, where demonstrations have broken out. Rural Moroccans say they feel alienated. Poverty has declined considerably over the past decade, but the unemployment rate is nearly 11% and probably higher in the countryside.

Political reform has stalled, leaving the government ill-equipped to respond to local concerns. The country is still relatively stable and unlikely to suffer its own version of the Arab spring. But Morocco is looking more like its turbulent neighbours, run by out-of-touch autocrats.

#Source

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 13 Juil 2017 - 17:24

quand France 24 illustre les manifestations d’Al Hoceima avec des images du Venezuela

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
daama94
Caporal chef
Caporal chef


messages : 158
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 13 Juil 2017 - 18:10

France 24 a une certaine dent envers les autorités depuis l'incident concernant l'autorisation d'un de leurs journalistes, lorsque les policiers anti-émeutes ont reçu ordres de se retirer et que les manifestations se sont appaisés France 24 diffusait des reportages du style """"" les tensions perdurent à Al Hoceima""""". Cela m'étonne pas d'eux m'enfin bon Smile
Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 957
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Dim 16 Juil 2017 - 0:04

Citation :


VIDÉO. NOUVEAU SCANDALE DE FRANCE 24: LE MAROC RÉAGIT OFFICIELLEMENT



Après la récente diffusion par France 24 arabophone de séquences truquées sur les manifestations d'Al Hoceima, exploitant des images concernant le Venezuela, le Maroc réagit officiellement.

Dans une lettre de protestation, Mohamed Laârej, ministre de la Culture et de la communication, a exprimé à Marie-Christine Saragosse, présidente-directrice générale de France Médias Monde "l'indignation" du Maroc après que France 24 arabophone a diffusé lors de l’un de ses journaux télévisés du 11 juillet 2017, des séquences sur la situation dans la ville d’Al Hociema, "truffées sciemment d’images sur le climat de tension au Venezuela".

Dans la lettre dont le360 détient copie, le ministre marocain a rappelé que "ces images qui montraient des manifestants vénézuéliens et présentés comme étant de jeunes marocains poursuivis par les forces de l’ordre dans la ville d’Al Hoceima au nord du Maroc, ont visé à semer la confusion et à induire les téléspectateurs de la chaîne en erreur".

Tout en condamnant vigoureusement ce comportement trompeur, le ministre estime que "ce que vient de commettre la chaîne France 24 est en contradiction totale avec les règles de profession les plus élémentaires que tout média, soucieux de la transparence et de l’objectivité des informations qu’il diffuse, est tenu de respecter". Et d'ajouter que "compte tenu de la responsabilité juridique et morale avérée de la chaîne dans cette affaire condamnable à plus d’un titre, le ministère de la Culture et de la communication du gouvernement du Royaume du Maroc exige de remédier à cette situation et de réparer l’erreur professionnelle commise, par France 24, en prenant toutes les dispositions nécessaires afin de rétablir la vérité et de présenter les excuses qu’il faut au Maroc et aux téléspectateurs induits en erreur".

A noter que France 24 arabophone n'en est pas à sa première "gaffe délibérée" commise envers le Maroc.




http://fr.le360.ma/medias/video-nouveau-scandale-de-france-24-le-maroc-reagit-officiellement-127437

_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 17 Juil 2017 - 16:47



Tres instructive la carte.
On remarque que ce qu'ils appellent rif est en fait tout l'ancien maroc espagnol et il y a meme Tanger avec l"ancienne zone internationale.
Les drapeaux illustrant l'image sont interessants aussi.
Faut etre aveugle pour ne pas voir le projet tellement les ficelles sont grosses.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 142
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 17 Juil 2017 - 17:06

Le journal espagnol Elpais se demandait, il y'a quelques jours, comment le Maroc allait se comporter cette été, avec les doubles nationaux qui allaient venir d'europe passer leurs vacances au Maroc tout en soutenant le hirak.

Quelqu'un essaye de jouer les échecs avec nous, il veut nous pousser doucement dans une impasse défavorable.

Le journal disait que 80 pour cent des MRE en Hollande sont rifains! Comment ont obtenu ce chiffre ! Et citait le maire d'une ville hollandaise, qui disait que les jeunes regardait le développement de Sebta et Melillia à travers les grillages du mur, et que selon lui, ce développement est dûe à la démocratie.

A moyen terme, Il y'aura des éffritements dans le nord afrique, c'est pour ça j'avais dis qu'une démocratie fabriquée localement, sera un blindage offensif, c'est à dire on peu aspirer vers nous les petits morceaux des autres. Celà demandes une grande science idéologique.
A l'époque D'Ibn Tachfin, les égyptiens demandaient à Dieu que les Mourabit s'étendent jusqu'à eux.

_________________


Dernière édition par Silent Urban SERE le Lun 17 Juil 2017 - 18:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 17 Juil 2017 - 17:51

https://telquel.ma/2017/07/17/france-24-sapprete-presenter-excuses-au-maroc_1554318 a écrit:

France 24 s'apprête à présenter des excuses au Maroc

La chaîne affirme avoir diffusé par erreur des images de manifestants du Venezuela pour illustrer un sujet consacré au mouvement de contestation du Rif. Des excuses seront diffusées ce lundi à 17h.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
ralek1
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 957
Inscrit le : 27/04/2016
Localisation : Lyon
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 17 Juil 2017 - 22:49

Le 20 juillet, un documentaire sur le Sultan Moulay Ismail sera diffusé sur France 2. Cette figure de monarque puissant est l'une des Rois du Maroc qui m'ont impressionnés le plus dans l'histoire du pays.

Bande annonce.


_________________
"C'est un plaisir de faire sauter l'ingénieur avec son propre pétard".
William Shakespeare ; Hamlet (1603)
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Lun 17 Juil 2017 - 23:19

Citation :

Les autorités locales décident de ne pas autoriser l’organisation d’une manifestation le 20 juillet à Al Hoceima



lundi, 17 juillet, 2017 à 18:38

Al Hoceima – Les autorités locales ont décidé de ne pas autoriser l’organisation d’une manifestation le 20 juillet dans la ville d’Al Hoceima, a indiqué lundi la préfecture de la province d’Al Hoceima dans un communiqué.

La non autorisation de la manifestation du 20 juillet à Al Hoceima se base sur les prérogatives juridiques de l’autorité administrative locale claires à ce sujet, a précisé la même source, ajoutant que cette Autorité a pris toutes les mesures de nature à assurer la mise en oeuvre de cette décision de non autorisation de la manifestation et que le Parquet a été informé de toutes les circonstances et aspects de la question.

“Il a été constaté qu’un groupe d’acteurs a lancé plusieurs appels via les réseaux sociaux à l’ensemble des citoyens pour prendre part à une manifestation de protestation le 20 juillet 2017 à Al Hoceima”, ont souligné les autorités locales, qui ont précisé que les services de la préfecture de la province d’Al Hoceima affirment que ces appels n’ont pas respecté les procédures légales en vigueur et que l’autorité administrative locale n’a reçu aucune déclaration à ce sujet  comme stipulé par les dispositions du Dahir 1.58.377 du 15 novembre 1958 relatif aux rassemblements publics tel que modifié et complété, notamment dans son article 12.

Ces acteurs ou les soi-disant “coordinations” derrières cet appel ne disposent pas de la qualité légale qui leur permet d’organiser des manifestations sur la voie publique ce qui constitue une violation claire des dispositions de l’article 11 du Dahir relatif aux rassemblements publics, qui réserve ce droit exclusivement aux partis politiques, aux organisations syndicales, aux instances professionnelles et aux associations légalement déclarées, a précisé la même source.

“Après avoir procédé à une évaluation des circonstances entourant la manifestation prévue, il s’est avéré que l’organisation de cette manifestation est de nature à porter atteinte au droit de la population à un climat sécuritaire sain, surtout que cet appel coïncide avec la saison estivale”, ont relevé les autorités locales, qui ont appelé les organisateurs présumés de la manifestation à se conformer à la décision de non autorisation et souligné la nécessité de respecter l’autorité de la loi, aussi bien par les autorités publiques que par les citoyens, individus et groupements, en tant que condition fondamentale enrichissant la pratique démocratique et consolidant le processus de l’édification de l’Etat de droit et des institutions.

MAP

................................
................................

Citation :

Le ministère de la Culture et de la Communication a suivi les excuses présentées par France24 et examine leur conformité aux lois en vigueur


lundi, 17 juillet, 2017 à 20:12

Rabat- Le ministère de la Culture et de la Communication a suivi lundi les excuses présentées par la chaine d’informations en continu France24 dans son journal de 17H00 (HL), et ce après une lettre adressée par le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, suite à la diffusion par la chaine d’images n’ayant aucun rapport avec le traitement des évènements d’Al Hoceima.

Contactée par la MAP, une source au ministère de la Culture et de la Communication a indiqué que ce département procède actuellement aux consultations légales nécessaires pour déterminer si cette réponse est suffisante en l’état, ajoutant qu’une cellule juridique a été constituée pour suivre ce sujet dans le cadre des lois en vigueur et de la déontologie de la profession.

France 24 avait présenté, lundi, ses excuses à ses téléspectateurs suite à la diffusion la semaine dernière d’images d’un autre sujet lors du traitement d’une information sur le Maroc.
La chaîne a expliqué que la diffusion de ces images est due à une défaillance technique, faisant savoir qu’elle a œuvré à se rattraper lors des bulletins d’informations qui ont suivi, déplorant cet indicent technique.

MAP

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 19:41

Un risque d'émeutes, demain à Hoceima et imzouren???

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 20:33

Bah je crois que oui, les autorités ont choisi l'interdiction, donc pour l'instant ca va au clash.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9979
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 20:54

Ca va temporiser côté forces de l'ordre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Silent Urban SERE
Caporal
Caporal
avatar

messages : 142
Inscrit le : 04/03/2017
Localisation : Barcelone
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 21:03


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 22:08

Ba abdelmajid 'l'origine du monde' devrait lui payer les meilleurs avocats...

Citation :

Extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou : L’audience prévue le 26 septembre

(communiqué)

mercredi, 19 juillet, 2017 à 20:17

La Haye – L’audience relative à l’extradition vers le Maroc du dénommé Said Chaaou, interpellé fin juin dernier par les autorités néerlandaises suite à deux mandats d’arrêt internationaux émis par la justice marocaine, est prévue le 26 septembre prochain, indique, mercredi, un communiqué du ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice.

Le prévenu avait été arrêté pour «trafic de stupéfiants, corruption, création et appartenance à une organisation criminelle» et “fait également l’objet d’une enquête des services judiciaires néerlandais”, rappelle la même source.

Elle précise que le tribunal de Zélande-Brabant Occidental a décidé que “la détention en vue de l’extradition est suspendue sous strictes conditions, comprenant notamment la surveillance électronique et l’obligation de se présenter”, notant que “la procédure d’extradition n’est pas close pour autant et sera poursuivie”.

Les autorités néerlandaises avaient annoncé, le 29 juin dernier, avoir arrêté le dénommé Said Chaaou, un trafiquant de drogue notoire d’origine marocaine résidant aux Pays Bas, rappelle-t-on.

MAP

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 22:48

PGM a écrit:
Ca va temporiser côté forces de l'ordre.
Pas sûr.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9979
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Mer 19 Juil 2017 - 23:17

Quand tu vois le nombre de FA blessés rapporté aux manifestants,  en fait ça temporise plus qu'on ne croit .
Quand je vois le traitement réservé aux manifestants allemands lors du G20, je me dis que nous ponderons  pas mal. Et c'est plutôt un bon point.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 20 Juil 2017 - 8:44

Les néerlandais libèrent notre narco-terroriste!!

Citation :

Le ministère de la Justice prend note du communiqué publié par les autorités néerlandaises au sujet de la mise en liberté provisoire du dénommé ” Said Chaaou ” (communiqué)




mercredi, 19 juillet, 2017 à 22:16

Rabat – Le ministère de la Justice a indiqué mercredi avoir pris note du communiqué publié par les autorités néerlandaises relatif à la mise en liberté provisoire du dénommé “Said Chaaou” après que ce dernier a passé trois semaines en détention dans le cadre du mandat d’extradition émis par les autorités judiciaires marocaines.

Cette mise en liberté provisoire intervient suite à la décision rendue par la justice néerlandaise, accompagnée des mesures comprenant la mise de l’intéressé aux mesures de la surveillance électronique avec bracelet électronique permettant aux autorités néerlandaises de le suivre de manière régulière et continue, son obligation de comparaître chaque semaine devant les services néerlandais compétents, et l’obligation de répondre à toute convocation qui lui est envoyée par les autorités judiciaires ou sécuritaires et aussi de se présenter à l’audience prévue le 26 septembre 2017 relative à la demande de son extradition aux autorités marocaines, souligne le ministère de la Justice dans un communiqué parvenu à la MAP .

Dans ce cadre, note le communiqué, la décision de la mise en liberté provisoire susmentionnée n’a aucun effet sur le déroulement normal de la procédure d’extradition, qui demeure toutefois en vigueur à l’encontre de l’intéressé jusqu’à la prise d’une décision définitive à ce sujet.

De même, poursuit le ministère, l’octroi de la liberté provisoire à la personne faisant l’objet d’un mandat d’extradition est une mesure appliquée dans la majorité des législations internationales, y compris la législation marocaine.

Le ministère de la Justice a rappelé que le mandat d’extradition du dénommé “Said Chaaou” fait suite à un mandat d’arrêt international émis en 2015 à son encontre  par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca pour des crimes de droit commun, en l’occurrence “formation d’une bande criminelle, trafic international de stupéfiants et corruption”.

Après avoir fait part de sa satisfaction du niveau de la coopération judiciaire entre les deux pays, le ministère de la Justice a réaffirmé que l’audience prévue le 26 septembre 2017 constitue un pas pour le parachèvement des procédures d’extradition de l’intéressé aux autorités judiciaires marocaines.

MAP

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 20 Juil 2017 - 9:01

PGM a écrit:
Quand tu vois le nombre de FA blessés rapporté aux manifestants,  en fait ça temporise plus qu'on ne croit .
Quand je vois le traitement réservé aux manifestants allemands lors du G20, je me dis que nous ponderons  pas mal. Et c'est plutôt un bon point.

Oui c'est clair. Pendant la periode 20fev j'ai meme vu un membre des forces de l'ordre se faire secouer par un superieur parce qu'il avait repondu aux provocations d'un manifestant.

Mais laisser faire quelque chose que l'on a interdit est un tres mauvais signal. C'est pour cela que je pense que ca va bastonner.

PS: Je suis sidéré par le manque de professionnalisme des forces de maintien de l'ordre. C'etait deja flagrant pendant les evenements du 20fev et aujourd'hui zero amelioration.

Je ne comprends pas que l'on ai pas encore des unités avec le savoir faire et le professionnalisme des CRS francais, d'autant que c'est le meilleur moyen d'eviter les bavures.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
daama94
Caporal chef
Caporal chef


messages : 158
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 20 Juil 2017 - 19:21







Bouhouuuu ce régime autoritaire et répressif bouhhouuu Journaliste charlie hebdo... scratch France 3, France 24 aurait-il une dent contre le Maroc ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités nationales   Jeu 20 Juil 2017 - 20:49

Spoiler:
 
M3aman 3aychin !  
Le plus terrible c'est que ce sont les forces de l’ordre qui vont casquer à la fin. Ils sont stationné la bas depuis des mois empilé dans des fourgonnettes, sous-équipe, recevant des ordre stupides comme poursuivre les manifestants jusqu'à la plage, pas le droit de riposter.
Au moins dans une dictature ils sont payé en conséquence, nous on est ni une démocratie ni une dictature, c'est la police qui se prend tous à la gueule dalm wala madloum.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9979
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 21 Juil 2017 - 10:19

Citation :
Al Hoceima : Malgré l’étouffement, le Hirak a pris la rue
Al Hoceima, 20 juillet.


Les forces de l’ordre ont tenté d’empêcher tout rassemblement.
La « Marche du million » décrétée par le Hirak le 20 juillet, jour anniversaire de la bataille d’Anoual, a été avortée par les autorités qui, après l’interdiction, ont procédé à une stratégie sécuritaire d’étranglement et de dispersion de tout attroupement. Mais les manifestants, nombreux et déterminés, ont investi la ville dans un climat de répression et de violence
De nos envoyés spéciaux à Al Hoceima avec agences

Les forces de l’ordre ont dispersé, jeudi 20 juillet, de nombreux rassemblements à d’Al Hoceima, épicentre du mouvement de contestation qui frappe le nord du Maroc, empêchant la tenue de la grande manifestation prévue de longue date.

Mais pour autant, la « Marche du million » que les autorités étaient résolus à avorter a tout de même donné lieu à des manifestations éparses dans la plupart des quartiers de la cité, preuve en est de la détermination des manifestants venus en masse, à vouloir faire de la journée coïncidant avec la célébration de la mythique bataille d’Anoual contre l’occupant espagnol durant la période du Protectorat un moment fort de leur lutte.


Présent sur les lieux, l’avocat des détenus du Hirak, Abdessadak El Bouchattaoui a indiqué que « des MRE de différents pays européens sont massivement présents à Al Hoceima tout comme les Marocains et la presse locale et internationale ».



LE RÉSEAU DE TÉLÉCOMMUNICATIONS PERTURBÉ
Des affrontements ont opposé la police aux manifestants et ont fait des dizaines de blessés des deux côtés, selon une source officielle. Si le centre-ville est demeuré par moment assez calme dans l’ensemble, les quartiers situés sur les hauteurs d’Al Hoceima ont connu de violents affrontements qui se sont poursuivis tard dans la nuit.

La presse et les ONG dépêchés dans la ville ont eu de très sérieuses difficultés à rendre compte des événements en raison de la perturbation des réseaux de télécommunication. Le débit internet en 4G était inexistant dès la fin de matinée. La plupart des sites d’information en ligne ont donc décidé de différer la publication de leurs contenus multimédias. Les Facebook Live qui traditionnellement sont nombreux à être activés durant les manifestations du Hirak ont été extrêmement rares.


Des jeunes décidés à manifester coûte que coûte ont du faire face à des répliques violentes des forces de l’ordre, a constaté Le Desk sur les lieux des échauffourées. Certains d’entre eux, encagoulés, qui ont pu contourner les ceintures mises en place par les forces de l’ordre, ont choisi délibérément l’affrontement. Selon des témoignages recueillis sur place, nombre d’entre eux venaient de l’extérieur de la ville et avaient décidé de ne pas suivre les consignes du Hirak de manifester sans heurts.

« Soixante-douze éléments des forces publiques ont été blessés (…) suite à des jets de pierres (…), onze personnes parmi les manifestants suite à l’usage du gaz lacrymogène », a informé jeudi soir la préfecture d’Al Hoceima, citée par l’agence de presse officielle MAP.


UNE PERSONNE DANS LE COMA HÉLIPORTÉE À RABAT
« Une personne se trouvant dans un état comateux et portant une blessure au niveau de la tête due, selon les premières données, à des jets de pierres, a été transférée, jeudi soir, dans des circonstances indéterminées à l’hôpital Mohammed V à Al Hoceima pour recevoir les soins nécessaires », indique-t-on auprès des autorités locales de la province.


La personne, dont des journalistes ont pu déterminer l’identité (Imad. D) , a été évacuée par un hélicoptère du ministère de la Santé à un hôpital de Rabat, ajoute-t-on de même source.

« Une enquête a été ouverte par les autorités sécuritaires sous la supervision du parquet compétent pour identifier cette personne et élucider les circonstances de cet incident », selon la même source.

UNE VILLE ENTIÈREMENT QUADRILLÉE PAR LA POLICE
Les forces de l’ordre ont utilisé des grenades lacrymogènes à maintes reprises et ce à chaque tentative des manifestants de s’organiser en grappes. La force a été systématiquement utilisée pour empêcher la tenue de la grande marche donnant lieu à des face-à-face tendus avec des jets de pierre entre les deux parties.


« Tous les blessés ont quitté l’hôpital où ils ont été transférés, à l’exception de deux éléments des forces publiques dont l’état de santé est jugé grave », a ajouté la préfecture. La MAP a précisé qu’il s’agit d’un gendarme et d’un membre de la sûreté nationale. Cette dernière a aussi fait état de « deux véhicules des forces publiques endommagés et incendiés par certains manifestants à Ajdir », une localité voisine d’Al Hoceima.


Les partisans du « Hirak » avaient commencé à se regrouper en fin d’après-midi dans plusieurs points de la ville, mais les forces de l’ordre sont immédiatement intervenues pour charger les manifestants et empêcher le début de la marche.

Face à face entre manifestants et forces de l'ordre à Al Hoceima le 20 juillet 2017. TDC / LE DESK

En début d’après-midi, la police avait commencé à quadriller les principales places de la ville, y interdisant tout accès, alors que la quasi-totalité des commerces étaient fermés. Des barrages ont été érigés à la manière de check points à divers endroits de la ville

Le Desk a constaté que le très imposant dispositif sécuritaire mis en place par les autorités de la ville pour empêcher la manifestation avait nettement comme stratégie l’étouffement. Les policiers en uniforme et en civil, les forces auxiliaires et la police anti-émeutes.


PROTESTER « CONTRE LA RÉPRESSION »
Interdite par les autorités, la grande marche pour réclamer la libération de nombreux partisans arrêtés avait été maintenue. Elle visait aussi à dénoncer la marginalisation de la région. Cette « marche pacifique » devait enfin, selon ses organisateurs, permettre de protester « contre la répression » et « maintenir le combat populaire contre le Makhzen [pouvoir] ».

« Vive le Rif, vive Zafzafi ! », ont crié des centaines de manifestants en référence au leader du mouvement arrêté fin mai. Ils sont parvenus à défiler brièvement dans le quartier de Sidi Abed, avant d’être dispersés.


« Nous sommes dans un pays où il n’y a pas de liberté d’expression. On réclame des hôpitaux, du travail, du transport. Où est le mal ? », s’est indigné un sympathisant du mouvement, la trentaine, un drapeau amazigh sur les épaules.

Le président pour la ville d’Al Hoceïma de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), Mustapha Allach, a de son côté déploré d’« importantes entraves aux libertés », faisant état de « nombreuses arrestations de manifestants. », a rapporté l’AFP.

UN JOURNALISTE EN ÉTAT D’ARRESTATION
Des dizaines d’interpellations ont eu lieu, dont celle de Hamid El Mahdaoui, le directeur du site Badil.info. « Le Procureur du Roi près le Tribunal de première instance d’Al Hoceima a ordonné l’ouverture d’une enquête avec le dénommé Hamid El Mehdaoui, soupçonné de perpétrer des actes illégaux, consistant essentiellement à inciter des individus à commettre des délits par des discours et des cris dans des lieux publics, les inviter à participer à une manifestation interdite et à contribuer à son organisation », a rapporté la MAP. Le Procureur l’accuse d’avoir pris la parole à la Place Mohammed VI (dite Place des Martyrs) « au milieu d’un groupe d’individus, les incitant à sortir manifester malgré la décision d’interdiction émise par les autorités compétentes ». La même source indique que « l’enquête judiciaire en cours avec l’intéressé porte sur des actes qui n’ont aucun rapport avec le travail journalistique ».

De leur côté, les six partis de la majorité avaient appelé, dans un communiqué conjoint, à ne pas prendre part à la manifestation, afin de « restituer un climat de confiance et d’apaisement ».


Depuis la mort, fin octobre 2016, d’un vendeur de poisson broyé accidentellement dans une benne à ordures, la province d’Al Hoceima a été le théâtre de nombreuses manifestations pour exiger le développement d’une région que ses habitants jugent marginalisée. La relance par l’Etat d’un vaste plan d’investissements et de chantiers d’infrastructures n’a pas suffi à désamorcer la colère.

16 juin 2017. Un jeune manifestant, visage crispé scandant des slogans poing levé avec ses camarades avant la charge de la police. LOUIS WITTER / LE DESK

Le mois de mai a été marqué par un durcissement des autorités, avec l’arrestation des figures du mouvement. Selon un dernier bilan officiel, 176 personnes ont été placées en détention préventive  120 sont actuellement jugées, et des peines de prison ont déjà été prononcées en première instance.

Sous la pression, les manifestations avaient cessé, début juillet, et la tension était retombée d’un cran avec le retrait des policiers de lieux publics emblématiques de la ville.

Le desk.ma

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1796
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 21 Juil 2017 - 10:39

y en a marre

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Commandant
Commandant


messages : 1083
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités nationales   Ven 21 Juil 2017 - 10:48

Deux lignes seulement pour l'un des points les plus importants:

"Certains d’entre eux, encagoulés, qui ont pu contourner les ceintures mises en place par les forces de l’ordre, ont choisi délibérément l’affrontement. Selon des témoignages recueillis sur place, nombre d’entre eux venaient de l’extérieur de la ville et avaient décidé de ne pas suivre les consignes du Hirak de manifester sans heurts."

Ensuite, nous retrouvons encore les "Belges" (Marocains de Belgique) et les Hollandais... Mais il n'y a pas d'implication de l'exterieur bien entendu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités nationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités nationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: