Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21130
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Ven 21 Juil - 21:17


Army of Haiti | image: Ministry of Defense of Haiti

Citation :
L'armée d'Haïti renaît plus de 20 ans après sa démobilisation


Publié le 2017-07-17 | Le Nouvelliste


National - Alignés en deux longues colonnes dans la cour de la base de Léogane, à l'ouest de Port-au-Prince, des centaines de jeunes postulants attendent de passer les premiers entretiens de recrutement de soldats organisés depuis la démobilisation de l'armée en 1995.  

L'annonce de cette sélection sur concours de 500 soldats, âgés de 18 à 25 ans, suscite l'engouement d'une jeunesse désoeuvrée dans un pays marqué par le chômage endémique et la pauvreté extrême.

"Beaucoup de jeunes après la philo (dernière année d'études secondaires, NDLR) ne trouvent pas grand chose à faire, ils ne peuvent pas forcément intégrer l'université donc c'est pour eux l'occasion de trouver du travail et de servir leur pays", relève le capitaine Louicin Dieudonné, responsable du recrutement qui a débuté lundi pour toute la semaine.

A l'heure où les Casques bleus des Nations Unies s'apprêtent à quitter le pays après treize années de présence, Haïti se dote de nouveau d'une armée en évoquant un besoin de "reconquérir la souveraineté nationale", précise le ministère de la Défense.

Comme beaucoup de postulants, c'est ce sentiment patriotique qui a motivé Benjamin Ferry. A 24 ans, l'étudiant en télécommunications explique vouloir "que le pays soit responsable, sans avoir à dépendre des étrangers comme avec la Minustah (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, NDLR) venue pour surveiller le pays".

Sans aucun ennemi déclaré et une menace terroriste au plus bas, le pays le plus pauvre de la Caraïbe souhaite avant tout avoir une meilleure surveillance de sa frontière, pour mettre un terme à la contrebande qui nuit quotidiennement à son économie.  

Dans ce pays très vulnérable aux aléas climatiques, les soldats ont également vocation à être déployés dans les régions éventuellement touchées par des catastrophes naturelles.

- Force mixte -

Les autorités ont voulu que cette nouvelle force de défense soit mixte mais, parmi les candidats, les filles se comptent sur les doigts de la main.
"Tout ce qu'un garçon fait, une fille peut le faire donc c'est normal qu'ils recrutent des filles aussi", annonce fièrement Rood-Myline Louis, une fois sa visite médicale terminée, dernière étape de cette première phase du recrutement.

Les portes de la base militaire ouvraient à 9 heures lundi matin mais la jeune fille de 22 ans, qui habite à une trentaine de kilomètres de là, est arrivée à 5 heures pour être certaine de pouvoir déposer son dossier dès le premier jour.
"Depuis que je suis petite, à regarder des films à la télé, je disais que c'était ce que je voulais faire et mes parents n'ont jamais été contre ça", raconte celle qui, plus que tout, assure vouloir servir son pays.

Rêves d'enfance inspirés de fictions ou de témoignages de proches, aucun des aspirants-soldats qui patientent sous le soleil de plomb n'est suffisamment âgé pour se souvenir des Forces armées d'Haïti (FADH).

La démobilisation des FADH a été décrétée en 1995 par le président Jean-Bertrand Aristide après son retour d'exil, causé par un coup d'Etat militaire dont il a été victime en 1991, sept mois à peine après son arrivée au pouvoir.
L'histoire des FADH a été jalonnée d'exactions, de crimes et de coups d’Etat, mais le capitaine Dieudonné jure que cette page sombre de l'histoire haïtienne ne pourra se répéter avec la nouvelle armée.

"Si nous avons une société stable où les gens respectent les principes de la démocratie et le renouvellement des autorités tous les cinq ans, il n'y aura pas ces problèmes", assure-t-il.

"Avec la formation que nous allons donner, nous allons éviter que ces jeunes aient à se mêler de la politique, parce que la politique détruit l'armée", poursuit-il, tout en veillant à ce que l'ordre règne dans la grande salle de cantine où les postulants achèvent d'organiser leurs certificats d'études et autres précieux documents indispensables à leur candidature.

http://lenouvelliste.com/article/173491/larmee-dhaiti-renait-plus-de-20-ans-apres-sa-demobilisation
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21130
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Sam 22 Juil - 20:27

Citation :
Haïti - Armée : La ligue des juristes haïtiens condamne la façon d’agir du Gouvernement

22/07/2017 09:59:40




Dans une note signée par Osno Moncher Coordonateur de la Ligue des juristes haïtiens pour la Promotion de la Défense des Droits Humains (LJHPDDH), la Ligue prend note du recrutement de la première classe de soldats, lancé par le Ministère de la Défense le 17 juillet écoulé http://www.haitilibre.com/article-21481-haiti-flash-l-armee-recrute-appel-a-candidatures.html et prolongé jusqu’au mardi 25 juillet 2017 http://www.haitilibre.com/article-21566-haiti-avis-recrutement-militaire-inscriptions-prolongees.html

La Ligue des juristes haïtiens condamne la façon dont le Gouvernement procède pour la remobilisation de l'armée soulignant que la première démarche aurait dû être la nomination d'un Haut État-major en charge de l'organisation de ce recrutement. Elle rappelle que la Constitution haïtienne de 1987 amendée, dans ses articles 264.1, 264.2, 265 et 266 prescrit qui doit Commander les forces armées d'Haïti, la façon de procéder pour la nomination du Commandant en Chef et les attributions de cette armée.

De plus, la Ligue désapprouve la centralisation du recrutement, qui se fait seulement dans la commune de Gressier et recommande au Gouvernement de respecter la Constitution.

À cet effet, elle encourage le Chef de l'État à nommer au plus vite un Commandant en Chef afin d'écarter tout soupçon et empêcher la mainmise d'un secteur politique sur la nouvelle force armée d’Haïti.

http://www.haitilibre.com/article-21593-haiti-armee-la-ligue-des-juristes-haitiens-condamne-la-facon-d-agir-du-gouvernement.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21130
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Dim 20 Aoû - 22:54

Citation :
Haïti - Armée : Vers le renforcement de la coopération militaire avec l’Équateur

16/08/2017 08:42:25




Mardi Hervé Denis le Ministre de la Défense et son Directeur Général le Colonel Louis Marcelin, ont assisté en Équateur à la graduation de 10 soldats ingénieurs haïtiens de la promotion 2017 de l'École de Formation de Soldats de la Force Terrestre de l'Équateur.

À l'issue de la cérémonie le Ministre Denis à tenu une réunion de travail avec son homologue équatorien, Miguel Cavajal et des membres de l'État-major de l'armée équatorienne.

Cette rencontre qui s'est déroulée en présence de Christian Toussaint, le Chargé d'affaires d’Haïti à Quito, a été l'occasion pour les deux parties de passer en revue les résultats obtenus dans le cadre de l'Accord de coopération signé le 21 septembre 2012 http://www.haitilibre.com/article-6848-haiti-armee-des-jeunes-vont-suivre-une-formation-militaire-en-equateur.html et de définir de nouveaux domaines de coopération.

Les deux Ministres ont exprimé leur satisfaction devant les bons résultats obtenus et ont manifesté leur intérêt de poursuivre et de renforcer cette coopération. Le Ministre Denis a présenté la vision du gouvernement haïtien en ce qui a trait a la force de Défense haïtienne ainsi que les démarches en cours pour sa création. La prochaine promotion formée par l’équateur devrait comprendre 6 cadets.

De plus, l'Équateur a promis son appui pour la formation de formateurs qui se chargeront de la formation des soldats sur place en Haïti. Des programmes de spécialisation seront offerts pour les officiers haïtiens qui intégreront le corps médical militaire, le corps de génie militaire, le corps d'agronomie militaire et d’autres corps dans des domaines jugés utiles, pour permettre à la nouvelle force de Défense d’Haïti, de participer valablement aux efforts de son développement national.

http://www.haitilibre.com/article-21823-haiti-armee-vers-le-renforcement-de-la-cooperation-militaire-avec-l-equateur.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» IMPLANTATION DES UNITES DE FORCES MOBILES
» Armée Arménienne
» Les Forces armées de la RDC: Une armée irréformable ? -
» Arrêté royal : Obtention de la carte de Vétéran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: