Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti

Aller en bas 
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Ven 21 Juil 2017 - 20:17


Army of Haiti | image: Ministry of Defense of Haiti

Citation :
L'armée d'Haïti renaît plus de 20 ans après sa démobilisation


Publié le 2017-07-17 | Le Nouvelliste


National - Alignés en deux longues colonnes dans la cour de la base de Léogane, à l'ouest de Port-au-Prince, des centaines de jeunes postulants attendent de passer les premiers entretiens de recrutement de soldats organisés depuis la démobilisation de l'armée en 1995.  

L'annonce de cette sélection sur concours de 500 soldats, âgés de 18 à 25 ans, suscite l'engouement d'une jeunesse désoeuvrée dans un pays marqué par le chômage endémique et la pauvreté extrême.

"Beaucoup de jeunes après la philo (dernière année d'études secondaires, NDLR) ne trouvent pas grand chose à faire, ils ne peuvent pas forcément intégrer l'université donc c'est pour eux l'occasion de trouver du travail et de servir leur pays", relève le capitaine Louicin Dieudonné, responsable du recrutement qui a débuté lundi pour toute la semaine.

A l'heure où les Casques bleus des Nations Unies s'apprêtent à quitter le pays après treize années de présence, Haïti se dote de nouveau d'une armée en évoquant un besoin de "reconquérir la souveraineté nationale", précise le ministère de la Défense.

Comme beaucoup de postulants, c'est ce sentiment patriotique qui a motivé Benjamin Ferry. A 24 ans, l'étudiant en télécommunications explique vouloir "que le pays soit responsable, sans avoir à dépendre des étrangers comme avec la Minustah (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti, NDLR) venue pour surveiller le pays".

Sans aucun ennemi déclaré et une menace terroriste au plus bas, le pays le plus pauvre de la Caraïbe souhaite avant tout avoir une meilleure surveillance de sa frontière, pour mettre un terme à la contrebande qui nuit quotidiennement à son économie.  

Dans ce pays très vulnérable aux aléas climatiques, les soldats ont également vocation à être déployés dans les régions éventuellement touchées par des catastrophes naturelles.

- Force mixte -

Les autorités ont voulu que cette nouvelle force de défense soit mixte mais, parmi les candidats, les filles se comptent sur les doigts de la main.
"Tout ce qu'un garçon fait, une fille peut le faire donc c'est normal qu'ils recrutent des filles aussi", annonce fièrement Rood-Myline Louis, une fois sa visite médicale terminée, dernière étape de cette première phase du recrutement.

Les portes de la base militaire ouvraient à 9 heures lundi matin mais la jeune fille de 22 ans, qui habite à une trentaine de kilomètres de là, est arrivée à 5 heures pour être certaine de pouvoir déposer son dossier dès le premier jour.
"Depuis que je suis petite, à regarder des films à la télé, je disais que c'était ce que je voulais faire et mes parents n'ont jamais été contre ça", raconte celle qui, plus que tout, assure vouloir servir son pays.

Rêves d'enfance inspirés de fictions ou de témoignages de proches, aucun des aspirants-soldats qui patientent sous le soleil de plomb n'est suffisamment âgé pour se souvenir des Forces armées d'Haïti (FADH).

La démobilisation des FADH a été décrétée en 1995 par le président Jean-Bertrand Aristide après son retour d'exil, causé par un coup d'Etat militaire dont il a été victime en 1991, sept mois à peine après son arrivée au pouvoir.
L'histoire des FADH a été jalonnée d'exactions, de crimes et de coups d’Etat, mais le capitaine Dieudonné jure que cette page sombre de l'histoire haïtienne ne pourra se répéter avec la nouvelle armée.

"Si nous avons une société stable où les gens respectent les principes de la démocratie et le renouvellement des autorités tous les cinq ans, il n'y aura pas ces problèmes", assure-t-il.

"Avec la formation que nous allons donner, nous allons éviter que ces jeunes aient à se mêler de la politique, parce que la politique détruit l'armée", poursuit-il, tout en veillant à ce que l'ordre règne dans la grande salle de cantine où les postulants achèvent d'organiser leurs certificats d'études et autres précieux documents indispensables à leur candidature.

http://lenouvelliste.com/article/173491/larmee-dhaiti-renait-plus-de-20-ans-apres-sa-demobilisation
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Sam 22 Juil 2017 - 19:27

Citation :
Haïti - Armée : La ligue des juristes haïtiens condamne la façon d’agir du Gouvernement

22/07/2017 09:59:40




Dans une note signée par Osno Moncher Coordonateur de la Ligue des juristes haïtiens pour la Promotion de la Défense des Droits Humains (LJHPDDH), la Ligue prend note du recrutement de la première classe de soldats, lancé par le Ministère de la Défense le 17 juillet écoulé http://www.haitilibre.com/article-21481-haiti-flash-l-armee-recrute-appel-a-candidatures.html et prolongé jusqu’au mardi 25 juillet 2017 http://www.haitilibre.com/article-21566-haiti-avis-recrutement-militaire-inscriptions-prolongees.html

La Ligue des juristes haïtiens condamne la façon dont le Gouvernement procède pour la remobilisation de l'armée soulignant que la première démarche aurait dû être la nomination d'un Haut État-major en charge de l'organisation de ce recrutement. Elle rappelle que la Constitution haïtienne de 1987 amendée, dans ses articles 264.1, 264.2, 265 et 266 prescrit qui doit Commander les forces armées d'Haïti, la façon de procéder pour la nomination du Commandant en Chef et les attributions de cette armée.

De plus, la Ligue désapprouve la centralisation du recrutement, qui se fait seulement dans la commune de Gressier et recommande au Gouvernement de respecter la Constitution.

À cet effet, elle encourage le Chef de l'État à nommer au plus vite un Commandant en Chef afin d'écarter tout soupçon et empêcher la mainmise d'un secteur politique sur la nouvelle force armée d’Haïti.

http://www.haitilibre.com/article-21593-haiti-armee-la-ligue-des-juristes-haitiens-condamne-la-facon-d-agir-du-gouvernement.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Dim 20 Aoû 2017 - 21:54

Citation :
Haïti - Armée : Vers le renforcement de la coopération militaire avec l’Équateur

16/08/2017 08:42:25




Mardi Hervé Denis le Ministre de la Défense et son Directeur Général le Colonel Louis Marcelin, ont assisté en Équateur à la graduation de 10 soldats ingénieurs haïtiens de la promotion 2017 de l'École de Formation de Soldats de la Force Terrestre de l'Équateur.

À l'issue de la cérémonie le Ministre Denis à tenu une réunion de travail avec son homologue équatorien, Miguel Cavajal et des membres de l'État-major de l'armée équatorienne.

Cette rencontre qui s'est déroulée en présence de Christian Toussaint, le Chargé d'affaires d’Haïti à Quito, a été l'occasion pour les deux parties de passer en revue les résultats obtenus dans le cadre de l'Accord de coopération signé le 21 septembre 2012 http://www.haitilibre.com/article-6848-haiti-armee-des-jeunes-vont-suivre-une-formation-militaire-en-equateur.html et de définir de nouveaux domaines de coopération.

Les deux Ministres ont exprimé leur satisfaction devant les bons résultats obtenus et ont manifesté leur intérêt de poursuivre et de renforcer cette coopération. Le Ministre Denis a présenté la vision du gouvernement haïtien en ce qui a trait a la force de Défense haïtienne ainsi que les démarches en cours pour sa création. La prochaine promotion formée par l’équateur devrait comprendre 6 cadets.

De plus, l'Équateur a promis son appui pour la formation de formateurs qui se chargeront de la formation des soldats sur place en Haïti. Des programmes de spécialisation seront offerts pour les officiers haïtiens qui intégreront le corps médical militaire, le corps de génie militaire, le corps d'agronomie militaire et d’autres corps dans des domaines jugés utiles, pour permettre à la nouvelle force de Défense d’Haïti, de participer valablement aux efforts de son développement national.

http://www.haitilibre.com/article-21823-haiti-armee-vers-le-renforcement-de-la-cooperation-militaire-avec-l-equateur.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Mer 25 Oct 2017 - 22:29

Citation :
Haïti - Sécurité : «L’armée haïtienne n’a jamais été dissoute mais démobilisée» dixit le PM
25/10/2017 11:09:24




Lundi en conférence de presse, le Premier Ministre Lafontant s’exprimant sur la remobilisation de l’armée, a promis qu’après le lancement du processus de recrutement initié par Hervé Denis , le Ministre de la Défense, en juillet dernier, http://www.haitilibre.com/article-21566-haiti-avis-recrutement-militaire-inscriptions-prolongees.html qui a vu l’inscription de 2,350 jeunes dont 350 jeunes filles, toutes les étapes restantes pour la remobilisation de l’armée seront franchies dans la transparence sans fournir plus d’informations sur l’avancement du processus...

Il réitère que cette nouvelle armée d’Haïti aura une autre mission et une autre orientation que celle du passé « ce sera une armée au service de la population et non une armée tortionnaire [...] » Mais, cette remobilisation sera-telle effective le 18 novembre prochain (date symbolique de la victoire décisive de la bataille de Vertière) ? Sur ce point, le Premier Ministre évite de répondre, rappelant seulement que la Constitution de 1987 stipule que « Le pays compte deux forces de sécurité : Les Forces armées d’Haïti et la Police Nationale, » soulignant « il n’y a jamais eu de dissolution des Forces Armées d’Haïti (FAdH) mais seulement une mesure administrative de démobilisation de cette force militaire, » sans fournir d’autres détails ni d’agenda, expliquant cette absence d’information pour des raison de « sécurité nationale... [?]

En attendant la transparence promise la population reste dans le brouillard....


http://www.haitilibre.com/article-22509-haiti-securite-l-armee-haitienne-n-a-jamais-ete-dissoute-mais-demobilisee-dixit-le-pm.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Mar 14 Nov 2017 - 22:37

Citation :
Haïti - Armée : La remobilisation des Forces Armées d'Haïti, une priorité !

14/11/2017 07:06:23




Le Ministère de la Communication dans le cadre de sa série de conférences hebdomadaires, hier lundi 13 novembre a reçu le Ministre de la Défense, M. Hervé Denis, qui a fait le point sur la mission de la nouvelle armée, les nouveaux règlements de la FAD’H et les différentes activités déjà entreprises par le Corps du Génie Militaire.

"S'il n'y avait pas eu de 18 novembre il n'y aurait pas eu d'Indépendance d'Haïti," a déclaré d’emblée le Ministre Denis, ajoutant à propos de l'armée "Notre vision est celle d’une armée professionnelle, capable de défendre le territoire, à tous les niveaux. La mission de la nouvelle force armée est de défendre le territoire, d’intervenir en cas de besoin, à différents niveaux et de contribuer au développement du pays.

La nouvelle armée participe de la vision du Chef de l’État, Jovenel Moïse de doter le pays d’une force de défense. Promesse de campagne de Jovenel Moïse, la nouvelle force de défense sera remobilisée et devra servir au développement du pays."

Le Ministre de la Défense, M Hervé Denis a indiqué que la remobilisation des Forces Armées d'Haïti est l'une des priorités de son Ministère suivant les recommandations du Livre Blanc élaboré sous l'administration de l'ancien Président Martelly et la feuille de route qui lui a été soumise par le Premier Ministre Jack Guy Lafontant.

A propos de l'État Major il a informé "Très bientôt, nous disposerons d’un État-major (même provisoire) pour la nouvelle force de défense du pays. Nous avons présenté au Chef de l’État une liste de membres pour le Haut État-major. Conformément à sa volonté ferme, le processus avance à grands pas," soulignant que la prérogative constitutionnelle de nomination d'un Commandant en Chef revient strictement au Président de la République, tout en indiquant qu'une liste avec des critères bien établis est déjà acheminée au Chef de l'Etat, Jovenel Moïse, et un arrêté présidentiel sera publié incessamment en vue de sceller cette question.

Aussi a t-il précisé « Le premier devoir démocratique est de respecter la Constitution de son Pays. En dépit de la Nomenclature « FAdH », la nouvelle armée sera orientée vers le développement. Nous vivons à l’ère de la démocratie : nous devons regarder vers l’avant et non en arrière. " Il a rappelé que la constitution du pays reconnait deux forces armées sur le territoire : la Police et l'Armée.

"À l 'heure d'aujourd'hui le Corps de Génie du Ministère de la Défense a 2 contingents qui sont opérationnels : médical et aviation. L’objectif est de mobiliser environ 500 nouveaux soldats pour chaque séquence [...] Le passé doit tout simplement nous servir de référence pour ne pas commettre les mêmes erreurs », a soutenu le Ministre de la Défense. Cette nouvelle armée sera constituée de trois composantes : un Corps du Génie, un Corps Médical et un Corps d'Aviation. Le Corps du Génie Militaire, formé de 150 officiers et soldats grâce à la coopération bilatérale avec l'Equateur, a déjà entrepris de nombreuses activités dans le cadre des réponses aux catastrophes naturelles. La construction de plusieurs centaines de kilomètres de route, des interventions post-cycloniques, l'assainissement, sont, entre autres, des activités déjà réalisées par le Corps du Génie.

Pour terminé il a déclaré "Le Cap-Haïtien a été stratégiquement choisi pour commémorer cette année, la bataille de Vertières : proximité avec le site, et valeur historique." Le Ministre de la Défense annoncé la première parade officielle de la nouvelle armée le 18 novembre prochain, à l'occasion de la célébration de la bataille de Vertières.

HL/ HaïtiLibre


http://www.haitilibre.com/article-22694-haiti-armee-la-remobilisation-des-forces-armees-d-haiti-une-priorite.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Lun 20 Nov 2017 - 16:54

Citation :
Haïti. Quels combats pour les Forces armées d’Haïti ?

 20 Nov 2017  CCN




Port-au-Prince. Lundi 20 Novembre 2017. Lenouvelliste/CCN. Après des années de marronnage, de tergiversations, de mauvaises décisions, Haïti renoue ce 18 novembre 2017 avec les Forces armées d’Haïti.


Débandés après leur incursion malheureuse dans la politique de 1986 à 1995, les militaires haïtiens avaient perdu droit de cité. Ils reviennent en parade ce samedi, avec Vertières en ligne de mire, là où les plus belles pages de la lutte armée pour l’indépendance nationale avaient été écrites en 1803.

La décision de ressusciter les FAD'H revient au président Jovenel Moïse comme c’était au président Jean-Bertrand Aristide qu'il appartenait le choix de démobiliser officiers, sous-officiers et soldats. Le président Jovenel Moïse en avait fait la promesse pendant sa campagne électorale. Ce samedi, le nouvel haut état-major de l’armée et un petit contingent de soldats défileront dans les rues du Cap-Haïtien. Le président haïtien fait coïncider le retour de l’armée avec le 18 novembre, date qui, dans le passé, servait à commémorer le jour des Forces armées d’Haïti.

Le président Michel Martelly, avant Jovenel Moïse, avait lui aussi promis de remobiliser les Forces armées d’Haïti sans y parvenir pendant son mandat. Le président Moïse, lui, fait fi des réserves de la communauté internationale et de la froideur de la société civile locale sur la question. Moïse rebande l'armée fort de l’appui de ses alliés politiques du Parlement, de l’assentiment des nostalgiques des uniformes kakis et de tous ceux qui n’ont jamais connu nos FAD'H.

Ceux qui ont en mémoire les coups d’État et l’armée kraze zo, qui avait fini dans une débandade généralisée au retour d’exil de Jean-Bertrand Aristide en 1994, se demandent déjà si on peut faire du neuf avec du vieux.

L’armée, en 1994, après avoir fanfaronné et promis de défendre le pays contre les envahisseurs et le retour de la démocratie symbolisée par le président élu Aristide, s’était évaporée sans tirer un coup de feu au débarquement des premiers soldats américains. Les restes de cette armée pourront-elles construire la nouvelle institution et repartir vers de nouveaux combats ?

Dans sa nouvelle version, selon les idées qui circulent autour de la présidence haïtienne, les Forces armées d’Haïti seront avant tout une force dédiée au génie militaire, au service médical et à l’aviation. En un mot, on veut refaire une armée qui ne sera pas l’ancienne armée. La mission principale sera d’accompagner le processus de développement du pays, disent tous les responsables politiques de l’administration Moïse.

Alors que le sujet devrait être débattu dans les états généraux de la nation promis par le président Jovenel Moïse depuis son investiture en février, mais qui n’ont toujours pas été lancés, la remobilisation des Forces armées d’Haïti apparaît de plus en plus comme une décision partisane. L’armée, promet-on, sera apolitique, mais déjà son retour se fait, sans consensus réel. Le nouvel état-major pourra-t-il se défaire un jour de l’étreinte des bras tutélaires de ceux qui le portent sur les fonts baptismaux ce 18 novembre ?

L’attribut politique est la plus petite des étoiles qui brillent au-dessus de la tête de l’armée. Toute la semaine, des élèves, au Cap-Haïtien, ont manifesté pour réclamer des professeurs dans leurs salles de classe. Depuis plusieurs semaines, dans les écoles publiques de la deuxième ville du pays, les cours ne sont pas dispensés en raison de différends entre le ministère de l’Education nationale et les professeurs. Une énième affaire de lettre de nomination et d’arriérés de salaire alimente la grève des enseignants publics dans cette ville. Le passage du président Jovenel Moïse au Cap-Haïtien et son annonce que le retour de l’armée se fera dans cette ville ont déclenché une réaction des lycéens qui, depuis lundi, manifestent pour rappeler au bon souvenir des dirigeants qu'ils ont des budgets pour toutes sortes de choses, dont l’armée, mais pas pour l’éducation.

En décidant de rappeler les Forces armées d’Haïti dans le jeu politique et de les faire émarger au budget national, le président a oublié de nous dire quel secteur sera amputé de ressources financières et surtout quels combats vont mener les soldats.

L’armée est de retour, Jovenel Moïse, qui n’a pas mené les combats pour une Haïti déliée des entraves de la dictature et de la mainmise des militaires sur la politique, peut se réjouir d’écrire l’histoire, il n’en demeure pas moins que les officiers, sous-officiers et soldats haïtiens devront faire leurs preuves, mener les bons combats, pour ne pas retourner dans les replis de l’histoire comme en 1915 et en 1995.

http://lenouvelliste.com/article/179168/quels-combats-pour-les-forces-armees-dhaiti
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Ven 24 Nov 2017 - 21:57

Citation :
Haïti. Sans quartier général ni état-major, le lieutenant-général des FAD’H logé au ministère de la Défense

 24 Nov 2017  CCN


Haïti. Sans quartier général ni état-major, le lieutenant-général des FAD’H logé au ministère de la Défense



Port-au-Prince. Vendredi 24 Novembre 2017. Lenouvelliste/CCN. C’est depuis le ministère de la Défense que le nouveau lieutenant-général des Forces armées d’Haïti commande les militaires basés à Gressier et à Petite-Rivière-de-l’Artibonite. En attendant d’avoir son quartier général, le commandant en chef des FAD’H, Jodel Lesage, a confié au Nouvelliste qu’il travaille à la formation du haut état-major de l’armée.

Le haut état-major de la nouvelle armée devrait avoir son quartier général à son local mythique au Champs de Mars en face du Palais national qui loge actuellement le ministère de la Culture. Selon ce qu’a fait savoir au Nouvelliste le ministre de la Défense, il a déjà entamé le processus de récupération de ce bâtiment hautement symbolique pour l’armée. « Depuis quelque temps, nous avons sollicité la récupération du quartier général. Mais comme il a été affecté, cela prend du temps. Pour le moment, nous logeons provisoirement le chef d’état-major qui vient régulièrement travailler au ministère… », a expliqué au journal Hervé Denis joint par téléphone jeudi.

La formation du haut état-major progresse, a-t-il dit. En plus du lieutenant-général Jodel Lesage, d’autres noms sont déjà confirmés. Toutefois, le ministre de la Défense s’est gardé de les révéler au Nouvelliste. « Très bientôt, vous aurez la liste complète », a promis Hervé Denis.

Joint par téléphone jeudi, le lieutenant-général des Forces armées d’Haïti, Jodel Lesage, a confirmé au journal qu’il est logé pour le moment au ministère de la Défense et qu’il travaille à la formation de l’état-major.

Selon l’arrêté présidentiel constituant un commandement intérimaire pour les Forces armées d’Haïti chargé d’entreprendre les travaux relatifs au rétablissement, à l’organisation et au fonctionnement des Forces armées d’Haïti, le haut état-major est composé de six membres : le commandant en chef intérimaire ( le lieutenant-général Jodel Lesage, déjà nommé); l’assistant commandant en chef intérimaire ; l’état-major général intérimaire ; l’inspecteur général intérimaire ; l’adjudant général intérimaire et enfin l’état-major personnel intérimaire du commandent en chef intérimaire.

S’agissant du redémarrage du processus d’inscription, le ministre de la Défense a indiqué qu’il revient à l’état-major de poursuivre le recrutement. Plus de 2 000 jeunes se sont déjà inscrits en vue d’intégrer la nouvelle force armée.

Entre-temps, les quelque 170 militaires qui ont défilé le 18 novembre au Cap-Haïtien à l’occasion du 214e anniversaire de la bataille de Vertières continuent de faire des travaux d’assainissement un peu partout, a indiqué le ministre.

Sur les préoccupations de plus d’un concernant la provenance du financement de l’armée, le ministre de la Défense a fait savoir que l’armée sera financée par le Trésor public. « Nous avons fait des prévisions budgétaires et nous le ferons au fur et à mesure. Rome ne s’est pas faite en un seul jour. L’armée est un processus qui se poursuivra même au-delà du mandat du président Jovenel Moïse », a expliqué Hervé Denis.

http://lenouvelliste.com/article/179426/sans-quartier-general-ni-etat-major-le-lieutenant-general-des-fadh-loge-au-ministere-de-la-defense
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Sam 2 Déc 2017 - 22:05

Citation :
Haïti - Armée : Le Commandant en Chef de l’armée visite la Base de Léogâne


01/12/2017 06:57:24




Jeudi le Lieutenant-Général Jodel Lesage, Commandant en Chef des Forces Armées d’Haïti, récemment nommé par le Chef de l’État http://www.haitilibre.com/article-22737-haiti-flash-le-president-moise-nomme-le-commandant-en-chef-ai-de-l-armee-d-haiti.html a effectué sa première visite officielle à la Base militaire de Léogâne.

Accompagné du Colonel Louis Marcelin Daniel, Directeur Général du Ministère de la Défense, du Capitaine Louicin Dieudonné, Directeur du Corps du Génie Militaire et du Colonel Joseph Jacques Philogène, Directeur de la Défense Civile, le Lieutenant-Général Jodel Lesage s’est rendu sur l’esplanade où près d’une centaine de militaires ont défilé en 3 pelotons au rythme de la fanfare, pour rendre les honneurs militaires à leur Commandant en Chef.

Le Lieutenant-Général Lesage a ensuite visité la base et ses installations avant de tenir une séance de travail avec le Colonel Daniel. Les deux hommes ont abordé des sujets d’importance relatifs notamment à la poursuite du processus de renforcement des troupes formées en Équateur entre 2012 et 2017 dans le cadre de l'Accord de coopération bilatéral signé le 21 septembre 2012.

http://www.haitilibre.com/article-22856-haiti-armee-le-commandant-en-chef-de-l-armee-visite-la-base-de-leogane.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Ven 16 Mar 2018 - 20:50

Citation :
Haïti - Armée : Réactions autour des nominations de l’État Major des FAD’H  

15/03/2018 09:36:18




Les nominations mardi, de l’État Major des Forces Armée d’Haïti (FAD’H) http://www.haitilibre.com/article-23809-haiti-flash-nominations-de-l-etat-major-des-fad-h.html par le Président Moïse : du Général de Brigade Sadrac Saintil : Chef d'État-Major Général, du Colonel Jonas Jean : Inspecteur Général, du Colonel Jean-Robert Gabriel : Assistant Chef d'Etat-Major G1/G3, du Colonel Derby Guerrier : Assistant Chef d'État-Major G2/G4, du Colonel Joseph Jacques Thomas : Secrétaire de l'Etat-Major Général et du Colonel Fontane Beaubien : Membre de l'État-Major Personnel du Commandant en Chef, ont déjà provoqué plusieurs réactions critiques.

Mardi au lendemain de ces nominations, l’ancien officier des FAD’H (1986-1994) Mario Andrésol ex DIrecteur Général (2005-2012) de la Police Nationale d’Haïti (PNH) http://www.haitilibre.com/article-19568-haiti-securite-mario-andresol-recoit-le-prix-du-leadership-international.html a réagit en publiant sur son compte twitter « Haïti État-major de l’armée ou l’art d’accepter délibérément d’être les dindons de la farce. Aucune leçon, semble-t-il, n’a été tirée de la débâcle de 1995. Même corporatisme, même conservatisme avec le même aplomb. Les signes du re-demantèlement sont déjà là. »

Il est reproché à l’Exécutif d’avoir nommé dans cet État-Major que des anciens officier supérieurs de l’époque de Raoul Cédras. Pour plusieurs observateurs ces militaires ne se sont jamais démarqués publiquement des dérives de l’armée pendant la période sanglante du coup d’État, ni sous le régime Duvalier...

Par ailleurs l’âge très avancé de cet État-Major, le plus jeune ayant 66 ans, sont loin de rassurer les observateurs sur cette armée moderne mainte fois promise.

De son côté, le Sénateur Youri Latortue, ancien officier des FAd'H a dénoncé mardi dans un communiqué l’annonce faites par le Ministre de la Défense de la décision du Chef de l’État de nommer 6 anciens officiers des ancienne Forces Armées d’Haïti en vue de compléter le haut État-major critiquant « Si on veut remobiliser l’armée, il faut le faire correctement. »

http://www.haitilibre.com/article-23823-haiti-armee-reactions-autour-des-nominations-de-l-etat-major-des-fad-h.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23501
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   Dim 29 Avr 2018 - 21:48

Citation :
Haïti - FLASH : Des anciens militaires vont former nos nouveaux soldats

28/04/2018 10:09:05




Hervé Denis, le Ministre de la Défense a déclaré que son Ministère allait recruter des instructeurs parmi les anciens militaires démobilisés, pour former les nouveaux soldats, précisant que ce recrutement se fera « selon les mêmes critères que ceux utilisés pour recruter les membres du haut État-Major de l’armée d’Haïti. »

Concernant l’effectif des troupes, le Ministre Denis a indiqué que le processus d’enrôlement de soldats interrompu l’année dernière sera relancé http://www.haitilibre.com/article-21481-haiti-flash-l-armee-recrute-appel-a-candidatures.html précisant qu’en raison des contraintes budgétaires, seuls 500 militaires seront recrutés cette année, l’objectif restant de 5,000 hommes au terme du mandat du Gouvernement dans 4 ans.

Rappelons que le Ministre Denis avait déjà reconnu le manque de budget et la faiblesse de l’économie haïtienne, le 18 avril dernier devant la Commission sénatoriale permanente « Défense et Forces armées » où il avait déclaré qu’il comptait sur l’aide des pays amis de l’Amérique latine, en particulier l’Equateur, le Brésil et le Mexique pour supporter notre armée http://www.haitilibre.com/article-24150-haiti-flash-le-ministre-denis-compte-sur-des-pays-amis-pour-financer-nos-futurs-militaires.html

L’ex Directeur Général de la Police nationale et ancien officier des FAd’H Mario Andrésol, critique vivement la décision du Ministère de recruter des anciens militaires « obsolètes » comme Instructeur. Il recommande plutôt de former des instructeurs, qui ensuite formeront nos futurs soldats soulignant que la remobilisation des Forces Armée d’Haïti (FAd’H) doit être faite avec sérieux et non soumise à la contrainte d’un calendrier politique de l’Exécutif.

http://www.haitilibre.com/article-24233-haiti-flash-des-anciens-militaires-vont-former-nos-nouveaux-soldats.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces armées d'Haïti (FADH) / Armed Forces of Haiti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forces Armées Nigeriennes / Niger Armed Forces ( FAN )
» Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية
» Les forces françaises en OPEX
» aller au bout de ses forces...
» Les Forces Morales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: