Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 31 ... 43  Suivant
AuteurMessage
Fox-One
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4162
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 16:25

Selon des sites comme goud et alyoum24. Le Roi ne participera pas au sommet de la cedeao a abouja
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14179
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 16:39

oui il a été déplacé début 2018 pour un sommet extraordinaire avec présence du roi avec pour seul ordre du jour l'intégration du Maroc dans la CEDAO

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1535
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 17:35

Fahed64 a écrit:
oui il a été déplacé début 2018 pour un sommet extraordinaire avec présence du roi avec pour seul ordre du jour l'intégration du Maroc dans la CEDAO

Citation :
La CEDEAO examinera l’adhésion du Maroc début 2018

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao) va consacrer un sommet extraordinaire début 2018 à la confirmation de l’adhésion du Maroc, a indiqué jeudi un haut responsable gouvernemental à Rabat.

« Après concertation avec le Maroc et discussions avec les Etats membres ces derniers jours, on s’oriente vers un sommet extraordinaire en début d’année prochaine, exclusivement consacré à la question », a indiqué à l’AFP ce responsable marocain qui a requis l’anonymat.

Il n’a pas été possible d’obtenir des informations à ce sujet à Abuja, où les travaux préparatoires du sommet ont commencé cette semaine.

Les dirigeants ouest-africains avaient donné début juin leur accord de principe à la demande du Maroc et cette adhésion devait être finalisée sur le plan juridique samedi, lors d’un sommet dans la capitale du Nigeria. Ils ont cependant souhaité un délai supplémentaire pour examiner en détails l’étude d’impact qui vient de leur être remise, selon la source marocaine.

« La perspective stratégique est la même », a assuré le haut responsable marocain. Selon lui, « la formalisation juridique de l’adhésion ouvrira la voie à une discussion technique » sur le processus d’harmonisation des tarifs douaniers et la libre circulation des personnes, des biens, des services ou des capitaux.

Ces dernières années, le royaume chérifien a mené une véritable offensive commerciale et diplomatique sur le continent africain.

https://lnt.ma/cedeao-examinera-ladhesion-maroc-debut-2018/

_________________
لك الله ياوطني
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2151
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 19:48

Citation :
Emmanuel Macron et l’Algérie, ni complexe, ni remord !

La récente visite officielle du Président Emmanuel Macron en Algérie n’a pas vraiment eu d’échos importants au Maroc.

La presse nationale a plutôt réservé à ce sujet un traitement du style « minimum syndical », matérialisé par quelques entrefilets ou la relation factuelle de cette visite.
Mais d’analyse sur le fond, point.

Sans doute parce que notre éducation et notre respect de la déontologie nous empêchent de nous immiscer dans les affaires intérieures de nos voisins…

Pourtant, ce séjour, bref mais riche en enseignements, mérite quelques remarques, lesquelles, peut-être, ne seront pas du goût des « frères de l’EST ».

On notera, d’abord, que ni le président Macron, ni son entourage, n’ont eu le mauvais goût de gloser, par réseaux sociaux interposés, sur l’état de santé du Président Bouteflika, au contraire d’un certain Manuel Valls, auteur d’une indélicatesse qui avait profondément heurté l’Algérie.

Avec Emmanuel Macron, on comprend que des valeurs et des principes président désormais à la démarche des officiels français, ce qui sera apprécié de tous… sauf peut-être d’une bonne partie de la presse hexagonale, de plus en plus saisie par le démon de la « pipolisation », terme qu’on préfèrera, de par sa référence au mot « pipo », à l’anglicisme « peopolisation ».

Du passé, faisons table rase…

La seconde remarque inspirée par ce séjour algérien du Président de la République française exprime le profond hiatus qui s’est révélé lors de ce déplacement entre les approches de la relation franco-algérienne et algéro-française.

La classe politique d’El Djezaïr et la presse algérienne sont encore dans le pathos, l’affectif, le ressentiment et le passé lorsqu’il s’agit des rapports avec l’ancien puissance coloniale.

L’Algérie, qui a fait de son « million de martyrs » un fonds de commerce inépuisable, est toujours persuadée que la bilatéralité avec la France doit d’abord et avant toute chose passer par l’Histoire, la guerre d’indépendance et, surtout, le remord (pour les Français, bien sûr).

C’est le syndrome du rétroviseur qui caractérise cette approche, mais à l’occasion de la visite du Président Macron, on s’est vite rendu compte que ce dernier, né 25 ans après les Accords d’Evian, n’avait cure de cette historicité omniprésente, lourde à porter et qui, objectivement, nuit au développement de relations décomplexées et évolutives entre Paris et Alger.

Emmanuel Macron regarde vers l’avenir en prenant appui sur le présent de deux peuples, Etats et pays qui ont, certes, un passé commun, mais qu’il convient de laisser à l’étude des historiens et des sociologues plutôt qu’entre les mains de politiciens aptes à l’instrumentalisation.

C’est donc pour cela que lors de son séjour algérois, le Président français, contrairement à ses prédécesseurs, a observé une attitude aussi franche que décomplexée, refusant de « battre sa coulpe » comme l’exige en chaque occasion la presse algérienne.

Sahara marocain, une position ne varietur

Enfin, il est une dernière remarque à propos de cette visite « d’amitié et de travail » d’Emmanuel Macron en Algérie qui concerne et intéresse directement le Maroc et les Marocains.

En effet, la presse algérienne n’a point manqué d’interpeler le chef de l’Etat français à propos de la position de Paris sur la question du Sahara occidental marocain.

On sait que l’Algérie considère que la France est un « obstacle majeur » en cette affaire, lui reprochant de soutenir la cause marocaine à l’ONU et tout particulièrement devant le Conseil de Sécurité.

Les News d’Afrique de la semaine du 11 au 17 décembre 2017
Alger, ses plumitifs, mais également les séparatistes du polisario dénoncent « l’approche unilatérale » de la France et au terme de la visite de M. Macron, les critiques et attaques ont fusé contre la position française que le Président de la République a rappelée avec conviction et franchise, au grand dam des partisans de la sécession.

La France, se situant d’ailleurs en parfaite harmonie avec les résolutions du Conseil de Sécurité sur cette problématique, (cf. la résolution du 30 avril 2017), et le premier rapport introductif du Secrétaire général Guterres, considère que la solution passe d’abord par l’implication directe de l’Algérie dans le processus de règlement de cette question.

Et le Président Macron n’a point hésité à le dire aux journalistes d’Al Watan.

De quoi révulser les dirigeants algériens et le polisario qui s’échinent depuis des décennies à souligner le caractère strictement « maroco-polisarien » de cette affaire, mais qui ne correspond en rien à la réalité.

Tout autant que l’Espagne, la France, au passé colonial avéré en cette partie de l’Afrique du Nord, connaît les origines du problème, les acteurs réels et les soubassements de cette injustice historique faite au Royaume du Maroc, à son unité nationale, à son intégrité territoriale.

Emmanuel Macron ne s’embarrasse guère de circonvolutions oratoires pour dire la vérité en pressant l’Algérie de se rapprocher du Maroc pour une solution définitive de cette question.

Exit le polisario, la fantomatique RASD, les mercenaires de Tindouf, mais aussi les rêves « grand-prussiens » et bismarckiens de la brochette gérontocratique qui dirige l’Algérie depuis 1962 !

C’est la nomenklatura algéroise qui a généré et entretenu ce conflit artificiel depuis plus de quarante années et le Président Macron, venu au monde deux ans après la Marche Verte, a su dire leur fait aux responsables algériens.

Une position responsable, positive, franche et de nature à prouver à tous que les desseins séparatistes ne seront pas admis à Paris, et donc à Bruxelles et à New York.

De quoi inquiéter sérieusement l’Algérie des généraux et ceux qui la servent alors que l’ONU dispose d’un Secrétaire général mieux au fait des réalités nord-africaines qu’un citoyen coréen, et qui a nommé comme représentant personnel pour le Sahara, un ancien président de la République allemande réunifiée…

Certes, Emmanuel Macron n’a point, tel le Général de Gaulle devant la foule amassée le 4 juin 1958 sur la place du Forum à Alger, prononcé le célèbre « Je vous ai compris », mais ses réponses à la presse algérienne ont montré qu’il avait effectivement perçu la nature réelle de la problématique sahraouie.

Ce qui nous permet de dire que la France est aujourd’hui dirigée par un Président qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit.

https://lnt.ma/emmanuel-macron-lalgerie-complexe-remord/
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1377
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 21:10

Socket-error a écrit:
Fahed64 a écrit:
La vie, la vraie ..... c'est dure Laughing

C'était juste un ballon d'essai pour tâter le terrain  Wink :

Citation :
Le Forum MEDays dément l'arrêt de ses activités

http://fr.le360.ma/politique/le-forum-medays-dement-larret-de-ses-activites-147183

Citation :
L'Institut Amadeus vient d'annoncer que la 11e édition du Forum MEDays aura lieu du 7 au 10 novembre 2018 à Tanger. Il dément ainsi les informations selon lesquelles cette importante plate-forme de réflexion politique et économique à l'échelon international a décidé de cesser ses activités.

"Je tiens à démentir vigoureusement les informations parues dans certains médias évoquant la fin du Forum MEDays, suite à l’arrêt d’une supposée subvention en millions de dirhams du ministère des Affaires étrangères", a déclaré à le360 le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri. "Notre institut n’a reçu et ne reçoit aucune subvention    de la part du ministère des Affaires étrangères", a-t-il affirmé, qualifiant de "pures mensonges" ces allégations.



"Je m’interroge, a ajouté Fassi Fihri, sur le timing et l’objectif de la diffusion de ces fausses informations. Est-ce pour décrédibiliser les MEDays qui ont démontré leur utilité pour le Maroc et pour l’Afrique ?"


il prend les gens pour des handicapés mentaux

اقصح وجه في العالم


.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2527
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 21:54

Brahim Fassi Fihri a écrit:

MEDays en a vu d’autres !


Je voudrais commencer mes propos par démentir vigoureusement les informations, ou plutôt les « fake news », parues ces derniers jours dans certains médias évoquant la fin du Forum MEDays, suite à l’arrêt d’une supposée subvention du ministère des affaires étrangères d’un montant farfelu exprimé en dizaine de millions de dirhams. Excusez du peu ! Evoquer une somme en dizaine de millions de dirhams relève du pur fantasme ! Le Ministre des affaires étrangères et son ministère, connus et reconnus pour leur sérieux et leur crédibilité, ont également démenti cette information dans deux supports électroniques, l’un francophone et l’autre arabophone. Pourtant, plusieurs médias préfèrent attiser et nourrir la polémique, en continuant à diffuser « ces fakes news », plutôt que de mettre en avant ces démentis, qui, de fait, auraient dû mettre fin à un acharnement médiatique insensé.

Qu’on se le dise, l’existence, la viabilité et la pérennité des MEDays, Forum qui, dans son propre ADN assume être au service de la diplomatie Royale, n’est absolument pas tributaire du ministère des affaires étrangères. Il ne l’a même jamais été. Je tiens à remercier, une nouvelle fois et très humblement, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, pour Son Soutien permanent à cette initiative, renouvelé à chaque édition depuis son lancement en 2008. C’est ce Soutien Royal, source de ma plus grande fierté, qui a permis aux MEDays d’attirer, d’année en année, de nombreux décideurs internationaux et d’intégrer ainsi le cercle très fermé des conférences internationales de premier plan.

Je m’interroge sur le timing et l’objectif de la parution de ces « fake news ». Est-ce pour décrédibiliser les MEDays qui ont démontré incontestablement leur utilité pour le Maroc et pour l’Afrique ? Serait-ce une campagne orchestrée par des structures nationales portant et subventionnant des évènements n’ayant pas pu ou su, malgré leurs importants moyens, s’imposer, contrairement aux MEDays, comme des manifestations internationales de premier plan ? Est-ce, là encore, une veine tentative, pour certains spécialistes, coutumiers du fait, de taper sur ce qui fonctionne ? Sur ce qui réussit ? Parce que ce qui réussit dérange ? Oui, au risque, une nouvelle fois, de déplaire à ceux qui ont fait du nihilisme et du mensonge un fonds de commerce ou une véritable profession de foi, l’aventure des MEDays est une véritable réussite ! Les faits le démontrent.

Venons-en aux faits justement. Peut-on contester qu’en 10 ans, l’Institut Amadeus, association indépendante et à but non lucratif, a su installer une conférence, « africanocentrée », 100% marocaine et « non-importée », dans l’agenda internationale des grands forums ? Peut-on nier que MEDays soit la seule conférence internationale de haut niveau organisée en Afrique et dans le Monde Arabe complètement ouverte au public, qui soit fière de réunir des profils de tous types, allant du Chef d’Etat à l’étudiant ? Peut-on remettre en question le fait que MEDays traite chaque année, en présence d’acteurs politiques et d’experts de dimension mondiale, d’un éventail de thématiques et de sujets d’actualités rarement abordés au Maroc ? Peut-on contester qu’en 10 ans l’Institut Amadeus a créé, entretenu et développé – sans faire appel à aucune structure ou institution étrangère – un réseau exceptionnel de personnalités internationales de premier plan ? Peut-on démentir le rôle joué par les MEDays en faveur du rapprochement entre le Maroc et plusieurs pays, notamment africains ? Peut-on nier que MEDays est une plateforme assumée de promotion et de mise en exergue de l’Action et des Initiatives Royales, tout en permettant à la ville de Tanger et à sa Région de rayonner sur le plan international ? Enfin, comment peut-on questionner l’utilité des MEDays, alors que ce Forum reçoit régulièrement des Chefs d’Etats et de gouvernements et de hauts responsables étrangers ? Peut-on en effet déplacer jusqu’à Tanger Paul Kagamé ou Alpha Condé, l’année où il préside l’Union Africaine, sans que leur participation aux MEDays n’ait une quelconque utilité, pour eux-mêmes d’abord et pour le Maroc ensuite ?

Je note que les grands Forum internationaux aux retombées comparables à celles des MEDays, comme la Munich Security Conférence, le BOAO Forum, le Forum de St Petersburg, la MED Conference de Rome, le Forum d’Istanbul, le Forum de Beni Yas, le Forum de Doha, le Manama Dialogue, la Conférence de Dakar ou encore le Forum Africa 2017 de Charm el-Cheikh, sont directement portés, organisés et promus par les gouvernements des pays qui les accueillent. MEDays, issue d’une initiative privée, donc non-gouvernementale, est en cela très atypique.

En quelques chiffres, l’édition 2017 du Forum MEDays a réuni à Tanger 156 intervenants de haut niveau, des hauts responsables gouvernementaux et décideurs économiques, venus de près de 70 pays. Le Forum MEDays 2017, l’un des seuls évènements internationaux de ce niveau intégralement ouvert au public, a rassemblé plus de 4300 participants sur les 4 jours (record des 10 éditions), dont près de 2000 étudiants et 140 journalistes nationaux et étrangers. Le « hashtag #MEDays », les messages et les liens d’articles traitant du Forum ont suscité plus de 25 000 interactions sur les réseaux sociaux.

Ces résultats ne peuvent pas être le fruit du hasard mais bel et bien d’un travail acharné, sans relâche et de tous les instants, d’une équipe dévouée que je suis fier de diriger. En dix années, j’ai eu le plaisir de travailler avec plus de 150 collaborateurs, dont la moyenne d’âge n’excède pas la trentaine, du Maroc bien sûr mais aussi de diverses origines. Le succès des MEDays est leur succès. Il y a eu quelques erreurs, quelques couacs, comment peut-il en être autrement lorsqu’on organise pendant 10 ans un évènement de cette dimension, mais dans l’ensemble je ne peux qu’être fier et heureux d’avoir créé un Forum marocain pérenne axé sur les préoccupations des pays du Sud. J’ai pu moi-même constater, lors de déplacements en Afrique, la notoriété du Forum MEDays, considéré par les observateurs africains comme le « Davos » du continent.

Il y a près de 10 ans, alors que je répondais à un journaliste d’un média arabophone, aujourd’hui disparu, me posant une question sur les « budgets pharamineux » dont l’Institut Amadeus était déjà injustement accusé de disposer, je faisais le constat suivant : « Quoi que je fasse, quelles que soit les personnalités qui participent à mes évènements, quelles que soit la pertinence de nos publications et de nos recommandations, et même si dans 10 ans Amadeus devient l’un des principaux Think Tanks dans la région, vous continuerez toujours à me reprocher quelque chose. Je ne serai jamais légitime à vos yeux. J’y suis préparé. J’ai créé Amadeus et MEDays parce que je pense que le Maroc à tous les atouts pour avoir son « Davos du Sud ». C’est ma conviction et ce pourquoi je me bats ».

Si 10 ans plus tard, je n’ai toujours pas de problème vis-à-vis de certains irréductibles qui continuent à questionner ma légitimité, je refuse catégoriquement qu’on caricature ou qu’on vilipende les MEDays, tant le bilan du Forum et la notoriété de la marque « MEDays » sont incontestables. A ces mêmes irréductibles, adepte de la personnalisation à outrance, je voudrais rappeler que si les personnes sont de passage, les institutions restent ! Oui, MEDays est et restera une institution tangéroise, marocaine et africaine. Depuis 10 ans, chaque année ou presque, on promet l’apocalypse aux MEDays. Pourtant voyez le résultat ! MEDays en a vu et en verra d’autres, à commencer par une 11eme édition, pleine d’innovation, en novembre prochain Inchallah !


Brahim Fassi Fihri
Président fondateur de l’Institut Amadeus

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1377
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 14 Déc 2017 - 23:46

Adam a écrit:
Brahim Fassi Fihri a écrit:

MEDays en a vu d’autres !






Je voudrais commencer mes propos par démentir vigoureusement les informations, ou plutôt les « fake news », parues ces derniers jours dans certains médias évoquant la fin du Forum MEDays, suite à l’arrêt d’une supposée subvention du ministère des affaires étrangères d’un montant farfelu exprimé en dizaine de millions de dirhams. Excusez du peu ! Evoquer une somme en dizaine de millions de dirhams relève du pur fantasme ! Le Ministre des affaires étrangères et son ministère, connus et reconnus pour leur sérieux et leur crédibilité, ont également démenti cette information dans deux supports électroniques, l’un francophone et l’autre arabophone. Pourtant, plusieurs médias préfèrent attiser et nourrir la polémique, en continuant à diffuser « ces fakes news », plutôt que de mettre en avant ces démentis, qui, de fait, auraient dû mettre fin à un acharnement médiatique insensé.  



Brahim Fassi Fihri
Président fondateur de l’Institut Amadeus

deux mensonges voir 3

1- cet attardé ne peut rédiger cette mise au point

2-
Citation :
MEDays en a vu d’autres !


Je voudrais commencer mes propos par démentir vigoureusement les informations, ou plutôt les « fake news », parues ces derniers jours dans certains médias évoquant la fin du Forum MEDays, suite à l’arrêt d’une supposée subvention du ministère des affaires étrangères d’un montant farfelu exprimé en dizaine de millions de dirhams. Excusez du peu ! Evoquer une somme en dizaine de millions de dirhams relève du pur fantasme ! Le Ministre des affaires étrangères et son ministère, connus et reconnus pour leur sérieux et leur crédibilité, ont également démenti cette information dans deux supports électroniques, l’un francophone et l’autre arabophone. Pourtant, plusieurs médias préfèrent attiser et nourrir la polémique, en continuant à diffuser « ces fakes news », plutôt que de mettre en avant ces démentis, qui, de fait, auraient dû mettre fin à un acharnement médiatique insensé.  


3-
Citation :
MEDays en a vu d’autres !


Je voudrais commencer mes propos par démentir vigoureusement les informations, ou plutôt les « fake news », parues ces derniers jours dans certains médias évoquant la fin du Forum MEDays, suite à l’arrêt d’une supposée subvention du ministère des affaires étrangères d’un montant farfelu exprimé en dizaine de millions de dirhams. Excusez du peu ! Evoquer une somme en dizaine de millions de dirhams relève du pur fantasme ! Le Ministre des affaires étrangères et son ministère, connus et reconnus pour leur sérieux et leur crédibilité, ont également démenti cette information dans deux supports électroniques, l’un francophone et l’autre arabophone. Pourtant, plusieurs médias préfèrent attiser et nourrir la polémique, en continuant à diffuser « ces fakes news », plutôt que de mettre en avant ces démentis, qui, de fait, auraient dû mettre fin à un acharnement médiatique insensé.  


.

_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1535
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Déc 2017 - 11:00

ça sens pas bon pour l'adhésion du Maroc à la CEDEAO


_________________
لك الله ياوطني
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1377
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Déc 2017 - 12:02

Socket-error a écrit:
ça sens pas bon pour l'adhésion du Maroc à la CEDEAO


y aura un accord sur mesure, une adhésion a la CEDEAO avec une application progressive du démantèlement des tarifs douaniers et la libre circulation des personnes, des biens, des services ou des capitaux dans un horizon de 15 voir 20 ans


Le Maroc aussi ne peut assumer une libre circulation des personnes même les partenaire européen s'y opposeraient

.


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Déc 2017 - 14:26

Je pense plus un contre temps
Le Nigeria qui est le géant de la CEDEAO fait freiner cette adhésion.
Le probleme c'est qu'au Nigéria il y a un Etat profond, qui sont pro-polisario, pro-Algérie et qui est composé du lobbying des entreprises du pays.

Pour les politiques pro-algérie, ils ne veulent pas du Maroc dans la CEDEAO qui va lui donner plus de force et d'influence a la place de l'Algérie.
Pour les élites économique dont les entreprises fonctionnent de la rente, voit mal venir des entreprises industrieuse marocaines qui risque de les écrasé...

D'ou les coup de freins de l'Etat profond Nigérian a cette adhésion.

Mais bon le ministre des AE marocain le sait trés bien, on est dans des espaces qui ont était occupé par l'Algérie et la Libye depuis 40 ans. On ne va pas tous chambouler en 2 ans...faut y aller doucement et faire preuve de flexibilité et de souplesse. La preuve lors du dernier sommet UA-UE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14179
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Déc 2017 - 15:18

Ils sont reçu le rapport d'impact seulement le 9 décembre soit 7 jours avant le début du sommet!

La décision sera politique c'est évident, pour les lobbys leur discours ne tient pas la route puisque a échéance proche, le but est de créer une ALE africaine ... donc dans tout les cas les marchés seront ouvert !

Le Maroc veut aller vite pour verrouiller la porte derrière lui et recrée une "empire commerciale" d'autre fois et nos ennemis le savent ! Les tunisiens l'on compris aussi d'ou leur danse du ventre et leur statut d'observateur et criant dans leur presse que eux aussi c'est en bonne voie ( alors que dans la réalité ils sont simple observateur).

Si on rentre, les autres auront beau faire toute les transsaharienne qu'ils veulent, ils pourront jamais nous rattraper ( dans la densité des échange, des liens etc)

Espérons que ce ne soit qu'un simple report technique et non sine die ! car sinon le Maroc restera "enfermé" dans son espace maghrébin nauséabond !


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1848
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 15 Déc 2017 - 16:17

Selon la presse guinéenne, le roi est attendu à Conakry du 18 au 21/12.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5830
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 17 Déc 2017 - 1:10

a mon avis le report de l'étude de l'admission du Maroc a abuja a un rapport avec la présence de ouldaziz a cette réunion  a noter que la Mauritanie a clôturer les négociations avec la cedeao en vue d'un accord commercial préférentiel ce qui me chiffonne c est qu aucun officiel nigerian n'a pris la peine de recevoir ouldaziz a l'aeroport il a été recu par son ambassadeur qui en general arrive avec le chef d'Etat dans son avion lors de visite d'Etat ou visite de cette envergure ouldaziz a l'air de mauvais poil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 2010
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 17 Déc 2017 - 1:40

Je crois pas que ca a un lien. L étude sur l impact n a été reçu que qlq jours avant...

Une autre chose en plus du cabrane Abdelaziz qui veut anticiper le tarif commun avec un accord préférentiel y a sebsi de Tunis aussi qui est présent

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5830
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 17 Déc 2017 - 1:56

la tunisie c est pour siège d'observateur ils sont encore loin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1848
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 1:33

docleo a écrit:
Je crois pas que ca a un lien. L étude sur l impact n a été reçu que qlq jours avant...

Une autre chose en plus du cabrane  Abdelaziz qui veut anticiper le tarif commun avec un accord préférentiel y a sebsi de Tunis aussi qui est présent
Report calculé, le président Béninois de la commission CEDEAO n'était pas chaud et l'a fait savoir publiquement en précisant tout de même que la décision finale appartient aux chefs d'états... Ce sommet a vu le renouvellement des instances, c'est le ministre ivoirien de l'industrie qui est désormais président de la commission de la CEDEAO.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 2:38

Si c'est un Ivoirien pro-Ouatara qui est president de la Commision c'est une bonne nouvelle
Aprés faire adhérer le Maroc a la CEDEAO c'est comme vouloir faire adhérer le Japon a l'UE c'est assez complexe techniquement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 2010
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 9:13

Citation :

Quand Kissinger «révélait» aux Espagnols que Hassan II préparait une attaque armée au Sahara

Après l’échec de la tentative du coup d’Etat du général Oufkir, Hassan II a commencé à se méfier des Américains au point que les agents de la CIA au Maroc ignoraient tout du projet de Marche verte. Un document du Département d’Etat indiquant que Henry Kissinger était certain que le roi préparait une attaque contre le Sahara alors sous occupation espagnole. Croyant détenir un «scoop», il le partageait avec le ministre espagnol des Affaires étrangères...

Dans un précédent article, nous avions rapporté les révélations contenues dans un câble de la CIA avançant que le roi Hassan II avait soigneusement préparé à ses «alliés» américains concernant son projet de la Marche verte. Un autre document confidentiel du Département d’Etat, résumant une conversation datant du 4 octobre 1975 à Washington entre Henry Kissinger, alors Conseiller à la Sécurité Nationale, et le ministre espagnol des Affaires étrangères, Pedro Cortina.

L’Américain commença par «révéler» à son interlocuteur des «informations» sur la préparation du Maroc d’une attaque armée contre le Sahara. Paraissant sûr de ses sources, Kissinger a précisé qu’ils ont exhorté le «roi du Maroc à ne rien entreprendre (…)». Le souverain aurait été «mis en garde» contre une telle action et avait été invité à «négocier».

Cortina répondit en affirmant que son pays est «prêt» pour le dialogue. Cependant, il tenait à préciser qu’il était «important de garder la forme du referendum d’autodétermination avec les garanties de négocier et de satisfaire les parties. L’autodétermination ne signifie pas l’indépendance mais c’est l’une des options à intégrer pour donner une crédibilité» à l’opération.    

L’Espagnol reproche aux Américains d’avoir fourni des armes au Maroc

Le chef de la diplomatie espagnole laissa à son hôte le soin d’abattre ses cartes le premier, pour ensuite sortir les siennes, «révélant» à son tour que le Maroc comptait également attaquer l’Algérie. «Ils (les Marocains) ne sont pas aussi fous à ce point», s’étonne Kissinger.

Sentant qu’il prenait un certain ascendant sur l’Américain, Cortina passa à l’offensive, reprochant subtilement aux Etats-Unis d’avoir fourni des armes au royaume. Au passage, il mentionna que l’Union soviétique armait aussi Hassan II. «Nous ne lui avons pas donné beaucoup d’armes, environ 20 millions dollars», se défendit Kissinger.

Pedro Cortina doutait de la capacité de Washington à persuader Hassan II de geler ses «projets d’attaques contre le Sahara et l’Algérie». «Je ne vais pas prévoir cela, mais j’espère que rien ne se produira. Cela serait très malheureux.»

Et d’enchainer en révelant que selon ses «informations le roi est devenu récemment nerveux parce qu’il veut résoudre ce problème exclusivement par ses propres ressources diplomatiques et sans la coopération des partis politiques ou l’armée». Une affirmation qui s’avèrera fausse si l’on en croit la tournée effectuée par Abderrahim Bouabid en septembre 1975, sur ordre de Hassan II, dans certains pays du Mouvement des non-alignés et aux Nations unies, où il avait plaidé la marocanité du Sahara.

Henry Kissinger conclut la conversation en flattant l’Espagne et sa force militaire : «S’il doit négocier avec vous, il sera chanceux de garder le Maroc.»

Durant les années 1970, les relations entre les Etats-Unis et le Maroc se détériorèrent. Washington avait refusé de fournir des armes au Maroc pour la guerre au Sahara. Etait-ce une carte pour faire pression sur Hassan II après l’échec de la tentative du coup d’Etat du général Oufkir en 1972 ?

https://www.yabiladi.com/articles/details/60275/quand-kissinger-revelait-espagnols-hassan.html

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 2010
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 15:39

Le lien pour le rapport de l étude de la CEDEAO sur les implications de l adhésion du Maroc

https://www.scribd.com/document/367443857/Etude-d-Impact-Sur-Les-Implications-de-l-Adhesion-Du-Maroc-a-La-Cedeao

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 18:19

l'entrée du Maroc a la CEDEAO marque un retrait du Nigéria.
Actuellement, le PIB Nigérian est de 78% du PIB de la CEDEAO, avec le Maroc il tombe a 67%
le Maroc représenterai 15% ( le 2ème PIB du Groupe)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 936
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 19:11

Je suis contre cette adhesion on va etre.envahu de black et perdre notre.cher dirham
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 2010
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 19:51

A contraire dan ca sera bénéfique

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Fox-One
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4162
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 20:18

On adhere a l'anglaise.
Un pays au cedao mais pas forcément les 2 pays.
On garde notre monnaie et nos règles migratoires et on profite pour les débouchés commerciaux pour nos entreprises.
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 2010
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 21:01

Mon rêve c est que le Roi annonce la sortie de l UMA apres l adhésion au CEDEAO. On a rien à foutre avec les anegeriens et tant pis pour la fraternité ....

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14179
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 18 Déc 2017 - 21:11

La partie est loin d'être joué messieurs ! Même Si globalement le rapport semble être en notre faveur, les acteurs "privé" et les anglophones ne sont pas très chaud !

Le Sahara va être mis en avant par nos ennemis pour nous empêcher d'entrer ( reconnaissance des frontières du maroc par les membres ? )

Si on rentre il est clair que il va y avoir la mise en place snub processus par palier afin et s'adapter au cadre législatif et économique !

Sur le court terme le Maroc pourrait même être perdant mais sur le moyen long terme on va récolter les fruits de ce que l'on aura semer !

Autre chose intéressant dans le rapport est proposé une solution pour ne pas à avoir à modifier le cadre juridique des statuts de la CDEAO pour intégrer le Maroc et donc ouvrir la porte aux autres !

Ce qui préfigure que Si le maroc rentre ça sera une "exception" pour les pays d'Afrique du Nord !

Ce n'est pas fini il va falloir convaincre, donner des gage et voir même perdre en apparence sur le court terme !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Revenir en haut 
Page 19 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 31 ... 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diplomatie marocaine - Relations internationales
» Diplomatie marocaine - Relations internationales
» Diplomatie marocaine - Relations internationales
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: