Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Espagnoles

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mar 31 Oct 2017 - 15:20

Citation :
Catalogne: la présidente du Parlement convoquée à la Cour suprême pour être inculpée


AFP 31/10/2017


La présidente destituée du Parlement catalan, Carme Forcadell, va être prochainement convoquée devant la Cour suprême en vue de son inculpation après la déclaration d'indépendance de la région espagnole, a annoncé mardi à l'AFP une source judiciaire.

Un magistrat de la haute cour a convoqué Carme Forcadell et les cinq autres membres du bureau des présidents du Parlement catalan, a indiqué cette source. Ils seront entendus les 2 et 3 novembre, accompagnés de leurs avocats, a-t-elle précisé.

https://www.lorientlejour.com/article/1081353/catalogne-la-presidente-du-parlement-convoquee-a-la-cour-supreme-pour-etre-inculpee.html

Citation :
Catalogne: Puigdemont en Belgique "sera traité comme n'importe quel citoyen européen", dit le Premier ministre belge


AFP 31/10/2017


Le Premier ministre belge Charles Michel a assuré mardi que le président catalan destitué Carles Puigdemont, actuellement en Belgique, y serait "traité comme n'importe quel citoyen européen, avec "les même droits et devoirs, ni plus ni moins".

M. Puigdemont, visé par une procédure judiciaire en Espagne, venait d'annoncer de la capitale belge qu'il s'y était déplacé avec une partie de son gouvernement "par sécurité", mais sans l'intention de demander l'asile.

https://www.lorientlejour.com/article/1081364/catalogne-puigdemont-en-belgique-sera-traite-comme-nimporte-quel-citoyen-europeen-premier-ministre-belge.html
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4035
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mar 31 Oct 2017 - 18:49

Debut de dicherure pour la fraternité européenne.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3275
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mer 1 Nov 2017 - 20:31

jf16 a écrit:
Catalogne: Puigdemont en Belgique "sera traité comme n'importe quel citoyen européen", dit le Premier ministre belge[/size]


AFP  31/10/2017[/i]

Le Premier ministre belge Charles Michel a assuré mardi que le président catalan destitué Carles Puigdemont, actuellement en Belgique, y serait "traité comme n'importe quel citoyen européen, avec "les même droits et devoirs, ni plus ni moins".

M. Puigdemont, visé par une procédure judiciaire en Espagne, venait d'annoncer de la capitale belge qu'il s'y était déplacé avec une partie de son gouvernement "par sécurité", mais sans l'intention de demander l'asile.

https://www.lorientlejour.com/article/1081364/catalogne-puigdemont-en-belgique-sera-traite-comme-nimporte-quel-citoyen-europeen-premier-ministre-belge.html [/color]
[/quote]

Il aurai dû choisir l'Algérie la "Mecque" des causes perdues!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Jeu 2 Nov 2017 - 17:49

Citation :
Le parquet espagnol demande un mandat d'arrêt européen contre Puigdemont


AFP 02/11/2017


Le parquet espagnol a demandé jeudi l'émission d'un mandat d'arrêt européen contre le président catalan destitué et quatre de ses "ministres", après leur refus de comparaître devant une juge d'instruction madrilène, a-t-on appris de source judiciaire.

La juge doit encore décider si elle accepte cette réquisition. Carles Puigdemont et 14 conseillers (ministres) du gouvernement de Catalogne, destitué le 27 octobre après la proclamation de la "République de Catalogne indépendante", étaient cités à comparaître dans une enquête pour sédition et rébellion. Mais M. Puigdemont, à Bruxelles depuis lundi, et quatre "ministres" ne se sont pas présentés à la convocation.

https://www.lorientlejour.com/article/1081779/le-parquet-espagnol-demande-un-mandat-darret-europeen-contre-puigdemont.html

Citation :
Huit membres du gouvernement catalan destitué placés en détention provisoire


AFP 02/11/2017


Une juge espagnole a ordonné jeudi le placement en détention provisoire de huit membres du gouvernement catalan destitué, à l'issue de leur comparution dans une enquête pour sédition et rébellion.

Parmi ces huit responsables indépendantistes figure Oriol Junqueras, le numéro deux du président destitué de l'exécutif catalan Carles Puigdemont, qui est parti en Belgique et refuse de répondre aux convocations de la justice. Un neuvième, qui avait démissionné avant la proclamation unilatérale d'indépendance de la Catalogne le 27 octobre, a également été écroué mais sera libéré dès versement d'une caution de 50.000 euros.

https://www.lorientlejour.com/article/1081794/huit-membres-du-gouvernement-catalan-destitue-places-en-detention-provisoire.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Ven 3 Nov 2017 - 23:16

Citation :
L'Espagne lance un mandat d'arrêt européen contre le président catalan destitué Carles Puigdemont


AFP 03/11/2017


La justice espagnole a lancé vendredi un mandat d'arrêt européen contre le président catalan destitué Carles Puigdemont et quatre de ses "ministres" repliés en Belgique, qui ont refusé de comparaître devant elle.

Une juge d'instruction a lancé le mandat contre chacun des cinq membres du gouvernement destitué, pour "rébellion, sédition, détournement de fonds publics et désobéissance à l'autorité", a annoncé dans un communiqué le tribunal qui a déjà incarcéré jeudi huit autres membres de l'ancien exécutif indépendantiste.

Dans son ordonnance, publiée par le tribunal, la juge rejette la demande formulée par les avocats de M. Puigdemont et ses ministres de déposer par vidéo-conférence devant les autorités belges, expliquant qu'ils ne remplissent pas les conditions fixées par la loi. De plus "ils ne donnent même pas un domicile en Belgique pour réaliser une vidéo-conférence", souligne la juge.

Le mandat d'arrêt européen a été envoyé au parquet fédéral belge, puisque les cinq fugitifs "semblent s'y trouver", a expliqué le tribunal. Mais la juge a en même temps lancé un mandat d'arrêt national et international, adressé à la police nationale, la Garde civile et Interpol.

Le parquet fédéral belge a confirmé la réception du mandat d'arrêt. "On va l'étudier, puis il sera donné à un juge d'instruction", a expliqué un porte-parole du parquet fédéral, Eric Van der Sijpt.

https://www.lorientlejour.com/article/1082043/lespagne-lance-un-mandat-darret-europeen-contre-le-president-catalan-destitue-carles-puigdemont.html
Revenir en haut Aller en bas
daama94
Caporal chef
Caporal chef


messages : 187
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Dim 5 Nov 2017 - 14:56

Puigdemont se rend à la police belge...

Euripe 1 a écrit:

Puigdemont s'est rendu à la police belge avec ses quatre conseillers

[



Carles Puigdemont et ses quatre conseillers se sont rendus à la police belge, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles.

Carles Puigdemont, président de l'exécutif catalan destitué par Madrid, s'est livré à la police belge, avec ses quatre conseillers, a indiqué dimanche le parquet de Bruxelles confirmant une information de la radio-télévision flamande (VRT). Ils seront présentés dans l'après-midi à un juge. "Ils ont été privés de liberté à 9h17" dimanche. Un juge d'instruction sera saisi et aura 24 heures, jusqu'à lundi 9h17, pour décider de les placer en détention, de les libérer sous condition ou caution", a annoncé le parquet. La décision du juge d'instruction, qui doit décider sous 24 heures de les placer en détention ou de les libérer, sous conditions ou caution, devrait intervenir dans la soirée, a-t-il avancé.

Suite
http://www.europe1.fr/international/puigdemont-sest-livre-a-la-police-belge-3483821
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Lun 13 Nov 2017 - 15:14

Citation :
Catalogne: Puigdemont assure qu'une "autre solution" que l'indépendance reste possible


AFP 13/11/2017


Le président catalan destitué Carles Puigdemont a assuré dans un entretien publié lundi par le quotidien belge Le Soir qu'une autre solution que l'indépendance de sa région restait possible, assurant être "toujours pour un accord" avec l'Espagne.

"Je suis disposé et j'ai toujours été disposé à accepter la réalité d'une autre relation avec l'Espagne", a-t-il déclaré au journal avant de préciser qu'il était prêt à envisager une autre solution que l'indépendance.
"C'est toujours possible! Moi qui ai été indépendantiste toute ma vie, j'ai travaillé pendant trente ans à obtenir un autre ancrage de la Catalogne dans l'Espagne!", a-t-il répondu.
"Je suis toujours pour un accord", a-t-il insisté, accusant le Parti populaire (PP, conservateur) du chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy d'être responsable de la montée de l'indépendantisme.

L'indépendantisme a été alimenté en Catalogne par l'invalidation en 2010 d'un statut d'autonomie conférant de très larges compétences à la Catalogne, une annulation partielle ordonnée par la Cour constitutionnelle, saisie par le PP.

Carles Puigdemont est parti en Belgique après la déclaration d'indépendance votée au parlement catalan le 27 octobre, suivie quelques heures plus tard de la mise sous tutelle de sa région par le gouvernement central qui a immédiatement ordonné sa destitution et celle de son gouvernement.

Le gouvernement de Mariano Rajoy avait aussi dissous le parlement et convoqué des élections régionales pour le 21 décembre, auxquelles le dirigeant séparatiste envisage de se présenter même s'il est visé par un mandat d'arrêt de la justice espagnole, notamment pour "rébellion".

Il précise cependant dans l'entretien qu'il veut être le candidat d'une liste unitaire, ce qui semble difficilement réalisable à ce stade. Son parti, le conservateur PDeCAT, est en difficulté dans les sondages, dépassé par la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) avec laquelle il s'était allié pour gouverner depuis fin 2015 mais qui veut désormais se présenter en solitaire.

"Je ne serai candidat que s'il y a un rassemblement", déclare M. Puigdemont en précisant qu'il explore la possibilité de se présenter en représentation d'une plateforme d'électeurs sans étiquette mais soutenue par les partis.
M. Puigdemont avait déjà déclaré le 31 octobre qu'il fallait "ralentir" le processus d'indépendance pour éviter des troubles, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.
"Nous avons été obligés d'adapter notre plan de travail pour éviter la violence" et "si cette attitude a pour prix de ralentir le déploiement de la République, alors il faut considérer que c'est un prix à payer raisonnable dans l'Europe du 21e siècle", avait-il expliqué.

https://www.lorientlejour.com/article/1083732/catalogne-puigdemont-assure-quune-autre-solution-que-lindependance-reste-possible.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mer 15 Nov 2017 - 15:19

Citation :
Marée noire du Prestige: indemnisation pour l'Etat espagnol fixée à 1,6 milliard d'euros


Madrid, 15 nov 2017 (AFP) -


Le tribunal de la Corogne (nord-ouest) a annoncé mercredi avoir fixé à près d'1,6 milliard d'euros le montant de l'indemnisation que l'Etat espagnol doit recevoir des responsables de la marée noire entrainée par le Prestige en 2002.

Le jugement fixant le montant des indemnisations prévoit aussi 61 millions pour l'Etat français. Les principaux condamnés sont le capitaine du navire et son assureur. Mais la société propriétaire du navire et le Fonds international d'indemnisation des marées noires (FIDAC) pourront aussi être mis à contribution.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15465-maree-noire-du-prestige-indemnisation-pour-letat-espagnol-fixee-a-16-milliard-deuros
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Ven 17 Nov 2017 - 18:30

Citation :
Catalogne : le parquet belge requiert l'exécution du mandat d'arrêt contre Puigdemont


AFP 17/11/2017


Le parquet de Bruxelles a demandé vendredi à la justice belge de mettre en oeuvre le mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne à l'encontre du dirigeant séparatiste catalan Carles Puigdemont et de quatre ex-ministres de l'exécutif régional, ont annoncé leurs avocats.

"Le procureur a demandé la mise à exécution du mandat d'arrêt européen" devant le juge qui devra in fine statuer à ce sujet, a indiqué l'un des avocats, Christophe Marchand, devant des journalistes. La défense pourra "plaider le 4 décembre", a-t-il précisé, décrivant comme "très sereine" la première comparution à Bruxelles des anciens responsables séparatistes, qui refusent d'être remis à l'Espagne où ils sont poursuivis pour avoir organisé le référendum d'indépendance du 1er octobre.

En attendant, leurs avocats "peuvent donner par écrit leurs réponses" aux réquisitions du parquet, a précisé Paul Bekaert, l'avocat de M. Puigdemont.

Madrid avait émis le 3 novembre des mandats d'arrêt européens à l'encontre de M. Puigdemont, ex-président de la région catalane, mais aussi des anciens ministres régionaux Antoni Comin, Meritxell Serret, Lluis Puig et Clara Ponsati, qui s'étaient exilés fin octobre en Belgique avec lui.

Quelques instants plus tôt, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy avait affirmé qu'il se plierait à la décision de la justice belge. "Je fais confiance au pouvoir judiciaire et, par-dessus tout, je respecte et me conforme à ses décisions (...) Si nous commençons à remettre cela en question, je ne pense pas que nous serons sur la bonne voie", a estimé M. Rajoy depuis Göteborg où il participait à un sommet social de dirigeants de l'Union européenne.

Après les plaidoiries de la défense prévues le 4 décembre, le juge du tribunal de première instance néerlandophone de Bruxelles devrait mettre sa décision en délibéré. Les avocats ont prévenu qu'ils épuiseraient tous les recours possibles, en appel voire en Cour de cassation, si la demande de Madrid devait être satisfaite.

https://www.lorientlejour.com/article/1084661/catalogne-le-parquet-belge-requiert-lexecution-du-mandat-darret-contre-puigdemont.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Jeu 23 Nov 2017 - 17:36

Citation :
Catalogne: l'indépendance "unilatérale" plus au menu du parti de Puigdemont


AFP 23/11/2017


Le parti séparatiste du président catalan destitué par Madrid Carles Puigdemont envisage désormais de privilégier la négociation avec l'Etat espagnol, renonçant à une rupture unilatérale, a déclaré jeudi sa coordinatrice générale.

La "+bilatéralité+ est nécessaire", a déclaré Marta Pascal à la radio espagnole Cadena Ser, confirmant des informations de presse selon lesquelles les deux principaux partis indépendantistes, le PdeCat de M. Puigdemont et la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), envisagent de renoncer dans leur programme à une rupture unilatérale.

Pour l'indépendance, "il nous manque des choses: que cela produise un effet et surtout de croître en termes de majorité, de compter sur plus de gens", a-t-elle ajouté: "il nous faut être plus nombreux".

Le 27 octobre, le parlement catalan avait voté pour l'indépendance de la Catalogne, une déclaration unilatérale suivie de la mise sous tutelle de la région par le gouvernement central, provoquant une crise politique sans précédent en Espagne depuis que le pays est redevenu démocratique en 1978.

Mais les responsables indépendantistes ont renoncé dans les jours qui ont suivi à défier encore l'Etat espagnol, qui a destitué l'ensemble du gouvernement catalan.

Alors que plus de la moitié de l'exécutif catalan est en détention provisoire pour "rébellion" et "sédition", les partis sécessionnistes ont accepté de participer aux élections régionales convoquées pour le 21 décembre par Madrid.

Les élus du parti ERC, qui estime aussi qu'il faut gagner encore des soutiens en Catalogne, ont cependant une ligne plus dure que ceux du parti de M. Puigdemont.

"Maintenant, le processus de construction de la République a commencé. Nous voulons qu'il fasse l'objet d'une négociation", déclaré à l'AFP Roger Torrent, le porte-parole parlementaire d'ERC, en estimant que les élections du 21 décembre se rapprochent d'un référendum. "C'est pour cela que nous appelons le gouvernement espagnol à accepter les résultats".

Lors des dernières élections régionales, en septembre 2015, les partis indépendantistes avaient obtenu la majorité des sièges (72 sur 135) au Parlement régional, mais en voix ils avaient été suivis par 47,8% des électeurs. Les partis non indépendantistes ou ne se prononçant pas ouvertement avaient obtenu davantage de voix, plus de 51%.

Les sondages montrent une société toujours divisée à parts presque égales sur l'indépendance et des résultats pour l'instant assez proches de ceux de 2015, qui placeraient ERC en tête.

https://www.lorientlejour.com/article/1085672/catalogne-lindependance-unilaterale-plus-au-menu-du-parti-de-puigdemont.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mar 5 Déc 2017 - 18:29

Citation :
L'Espagne retire le mandat d'arrêt européen contre Puigdemont


AFP 05/12/2017


L'Espagne a retiré les mandats d'arrêt européens visant le président catalan destitué Carles Puigdemont, candidat aux élections du 21 décembre, et quatre de ses ex-ministres régionaux qui avaient fui avec lui en Belgique, a annoncé la Cour suprême mardi.

Le juge d'instruction de la Cour suprême maintient cependant le mandat d'arrêt espagnol contre eux et ils seraient arrêtés à leur retour en Espagne, ont expliqué des sources de la Cour.

Dans son ordonnance le juge relève que depuis l'émission des mandats d'arrêt européens contre Carles Puigdemont, Antonio Comin, Lluis Puig, Meritxell Serret et Clara Ponsatíles, les cinq inculpés "ont manifesté l'intention de retourner en Espagne pour y exercer des mandats électoraux" en se portant candidats aux élections régionales.

Il explique vouloir éviter le risque que la justice belge ne retienne pas tous les chefs d'inculpation qui pèsent sur l'ensemble des dirigeants indépendantistes qui ont préparé la sécession manquée de la Catalogne. Il fait valoir qu'il s'agit d'éviter "une distorsion substantielle" dans le traitement judiciaire des mis en examen, car ceux qui sont restés en Espagne risqueraient plus que ceux qui ont quitté le pays.

Cette décision a créé la surprise, alors que la justice belge devait rendre sa décision le 14 décembre sur l'extradition des cinq anciens dirigeants indépendantistes catalans.

Carles Puigdemont et ses quatre collègues s'étaient installés en Belgique le 30 octobre, pour échapper aux poursuites. Tous sont poursuivis pour "rébellion", "sédition" et "détournement de fonds publics", dans une enquête sur le processus ayant débouché le 27 octobre sur une proclamation unilatérale de la "République catalane" à Barcelone. Les avocats des Catalans à Bruxelles avaient annoncé qu'ils épuiseraient toutes les voies de recours pour rester en Belgique, au moins au-delà du 21 décembre.

https://www.lorientlejour.com/article/1087702/lespagne-retire-le-mandat-darret-europeen-contre-puigdemont.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Jeu 21 Déc 2017 - 23:56

Citation :
Participation de 69,54% aux élections catalanes à 17h00 GMT


Reuters 21/12/2017


La participation aux élections régionales de Catalogne s'élevait à 69,54% à 17h00 GMT, ont annoncé jeudi les autorités.

Lors du précédent scrutin régional, en 2015, 63,12% de l'électorat s'était exprimé à la même heure.

Les Catalans élisent un nouveau parlement le cadre d'un scrutin dont le pouvoir central espagnol espère qu'il affaiblira le poids des partis indépendantistes et étouffera leur campagne pour une sécession à marche forcée.

Les 2.680 bureaux de vote ont ouvert à 08h00 et fermeront à 19h00 GMT. Au total, 5,5 millions de Catalans sont appelés aux urnes. Les derniers sondages d'opinion donnent séparatistes et unionistes au coude-à-coude.

Aucun des six partis du parlement sortant, dont les sensibilités vont de la gauche séparatiste marxiste à la droite du Parti populaire (PP) du chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, ne devrait être en mesure d'obtenir à lui seul la majorité absolue.

https://www.lorientlejour.com/article/1090795/participation-de-6954-aux-elections-catalanes-a-17h00-gmt.html
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2223
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Ven 22 Déc 2017 - 12:11

Citation :

Pro-Unity Ciudadanos wins Catalan election but secessionists maintain majority


The pro-unity Catalan party Ciudadanos (Cs) won the most votes with 25 percent in the snap regional election on Thursday, with 99.5 percent of votes counted.

But the pro-independence bloc consisting of three parties -- JuntsxCat, ERC and CUP -- kept its absolute majority in the 135-seat regional parliament, crossing the threshold of 68 required for a majority.

PRO-UNITY CIUDADANOS BECOMES NO.1 POLITICAL FORCE

Ciudadanos, led by Ines Arrimadas, gained 37 seats with 25.36 percent of the votes.

Arrimadas delivered a speech at Espanya Square after her party became the first political force in Catalonia's regional election.

"For the first time a constitutional force wins the elections in Catalonia, and it is Ciudadanos," she said, adding that one in four Catalans trusted the political party.

Arrimadas said the results sent a message to the world that the majority of Catalan people were in favor of remaining in Spain and separatists can not talk on behalf of all Catalans.

In the pro-unity bloc, the Catalan Socialist Party (PSC) won 17 seats, having slightly outweighed their performance in 2015, but the center-right People's Party (PP), under the leadership of Spanish Prime Minister Mariano Rajoy, suffered a serious setback and got only three seats.

In the pro-secession bloc, former Catalan leader Carles Puigdemont's JuntsxCat, or Junts per Catalunya (Together for Catalonia), secured 34 seats with 21.68 percent of the votes.
Left-wing pro-secession ERC came third with 32 seats and the anti-capitalist CUP won four seats.

The three pro-independence forces together make up 70 seats, two above a majority but two less than in the previous 2015 election.

A record 82 percent of Catalonia's 5.5 million eligible voters cast their ballots, well above the 74.9-percent turnout in the last election held in September 2015.

The snap election was called by Rajoy, after he sacked the Catalan regional government and dissolved the regional parliament in late October, following an independence declaration by separatist regional politicians.

PROBLEMS RAISED BY RESULTS

The results create several problems given the disastrous setback for the PP and the slightly disappointing performance of the PSC, as it is impossible for the three pro-unity parties to get anywhere near a majority.

Meanwhile, although JuntsxCat performed much better than expected in holding off the ERC as the main separatist force, their leader Puigdemont is currently in exile in Belgium with an arrest warrant hanging over him if he returns to Spain, while the ERC leader Oriol Junqueras is in pre-trial detention facing charges of rebellion, sedition and misuse of public funds.

There are also questions over the relationship of the two main pro-secession parties. The CUP had affirmed its commitment to a unilateral declaration of independence for the region before the election, while the ERC and JuntsxCat now appear to favor a less drastic approach to gaining independence for the region.

Despite Ciudadanos claiming the most votes and seats, it has to be viewed as a pyrrhic victory for Arrimadas, who has succeeded in virtually wiping out the PP as a political force in Catalonia.
Indeed the PP will have to sit with the CUP in the "mixed group" in the next assembly as it does not have enough members to form its own parliamentary group, but looks certain to be the leader of the opposition.

Meanwhile, the PSC is likely to be disappointed that despite a more moderate tone than either Ciudadanos or the PP, they gained just one more seat in the election, which more than anything highlights how divided Catalan society remains.

The region was governed by a coalition consisting of the Socialists, ERC and a mix of the United Left and Greens 10 years ago. Given the divisive events of recent months, a repeat of that kind of coalition would certainly help heal the wounds in Catalonia.

"I see a Catalonia where reconciliation and brotherhood should be the main idea. We need to rebuild reconciliation," a 47-year-old civil servant who only gave his name as Dani told Xinhua at a polling station in Barcelona.

"The only solution for the future of Catalonia is a deal among all sides to relaunch the nation. Tomorrow we have to talk more than ever, because so far we have talked only a bit. More dialogue, more negotiation and more deals (are needed)," he said.

Xinhua

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Mar 26 Déc 2017 - 23:14

Citation :
L'Espagne retire ses renforts policiers de Catalogne


AFP 26/12/2017


Les renforts policiers envoyés en Catalogne à l'occasion du référendum d'autodétermination interdit du 1er octobre ont commencé mardi à quitter la région, a appris l'AFP auprès du ministère de l'Intérieur.

Les policiers et gardes civils envoyés fin septembre en renfort dans la région "vont être retirés progressivement, jusqu'au samedi 30" décembre, a déclaré mardi à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Intérieur, précisant que le processus avait "commencé, à partir d'aujourd'hui". Ce porte-parole n'a pas révélé combien d'agents étaient concernés. Le journal El Pais avait estimé ces renforts à 10.000 hommes.

Le jour du référendum interdit, les images de violences policières lors d'actions pour saisir des urnes et fermer des bureaux de vote avaient fait le tour du monde et amené les indépendantistes à dénoncer la "répression" de Madrid.

Au moins 92 personnes avaient été blessées ce jour-là, selon les hôpitaux. Les autorités indépendantistes avaient annoncé que près de 900 personnes avaient "requis une assistance médicale". Le représentant du gouvernement central dans la région, Enric Millo, avait présenté des excuses une semaine plus tard. La Catalogne possède sa propre force de police autonome, les Mossos d'Esquadra, la police nationale et la Garde civile n'ayant dans la région qu'un rôle marginal.

La Catalogne est sous administration directe du gouvernement central depuis le 27 octobre, quand le parlement régional avait voté une déclaration unilatérale d'indépendance.

Le gouvernement central avait répondu en destituant l'exécutif régional, en dissolvant le parlement et en convoquant des élections régionales anticipées le 21 décembre.

Le 21 décembre, les partis indépendantistes ont à nouveau remporté la majorité absolue au parlement catalan et doivent maintenant s'entendre pour former un gouvernement. Madrid a assuré que la tutelle serait levée une fois que le nouveau parlement catalan aurait investi l'exécutif régional.

https://www.lorientlejour.com/article/1091312/lespagne-retire-ses-renforts-policiers-de-catalogne.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Ven 5 Jan 2018 - 17:05

Citation :
Catalogne: Messi libéré de son contrat au FC Barcelone en cas d'indépendance


AFP 05/01/2018


Le contrat de la star argentine du FC Barcelone Lionel Messi comporte une clause l'autorisant à partir sans pénalité dans le cas où le Barça serait exclu des grands championnats européens pour cause d'indépendance de la Catalogne, affirme le quotidien El Mundo vendredi.

Cette clause est inscrite dans le dernier contrat signé fin novembre entre le club et l'attaquant-vedette, et qui court jusqu'en 2021. Messi s'engage donc à rester lié au Barça seulement s'il continue à jouer dans un "championnat de premier niveau en Europe".

L'AFP a contacté le club, qui s'est refusé à tout commentaire "pour des raisons liées à la confidentialité de ses relations contractuelles avec les joueurs". L'entourage de Messi, également contacté, n'a pas répondu.
Depuis 2015 la Catalogne, région du nord-est de l'Espagne dont Barcelone est la capitale, compte un Parlement à majorité séparatiste. Le 27 octobre les indépendantistes ont même voté une déclaration d'indépendance restée sans lendemain.

La Liga et les autorités sportives ont prévenu à plusieurs reprises que le Barça, deuxième club le plus titré du pays derrière le Real Madrid, serait exclu des compétitions espagnoles si la Catalogne faisait sécession.
Dans ce cas, le club pourrait toutefois chercher à négocier son intégration dans un autre championnat, en France, en Allemagne, en Italie ou en Angleterre, une hypothèse très difficile à mettre en œuvre mais qui fait rêver les supporters en Europe.

S'il n'y parvenait pas, Messi pourrait quitter le club sans avoir à verser l'indemnité prévue dans la clause libératoire de son contrat, soit 700 millions d'euros, assure le quotidien El Mundo.
Le journal souligne cependant que cette hypothèse devrait s'appliquer à tous les autres joueurs du club car le fait que leur équipe soit exclue de la Liga est une modification substantielle de leur contrat leur donnant le droit de le rompre sans réparations.

https://www.lorientlejour.com/article/1092717/catalogne-messi-libere-de-son-contrat-au-fc-barcelone-en-cas-dindependance.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Dim 7 Jan 2018 - 15:25

Citation :
Espagne : l'armée au secours d'automobilistes piégés par la neige


AFP 07/01/2018


L'Espagne a déployé dimanche 250 soldats pour porter secours à un millier d'automobilistes coincés toute la nuit dans leurs véhicules après de fortes chutes de neige, ont informé les autorités.

"De nombreux véhicules sont coincés sur l'AP6", l'autoroute reliant Madrid à Segovie (nord-ouest), "mais nous travaillons sans relâche pour libérer kilomètre après kilomètre, et atteindre chacun le plus vite possible. Nous sommes là!", a écrit sur Twitter l'unité d'urgence de l'armée (UME).

Elle a mobilisé deux compagnies de soldats spécialisés et 95 véhicules. Des chasse-neige étaient déployés et des couvertures et boissons chaudes distribuées aux automobilistes, d'après des images diffusées par la télévision espagnole.

Près d'un millier de véhicules est pris au piège, selon un porte-parole de la Sécurité routière espagnole, laquelle a recommandé aux conducteurs de laisser le moteur allumé pour se maintenir au chaud.

Ces conditions météo difficiles affectent les nombreux Espagnols, sur le chemin du retour après les vacances de Noël, dont certains ont expliqué sur les réseaux sociaux être pris au piège sur l'autoroute depuis samedi soir.

Sara Ramos, coincée sur l'AP6 avec son mari et ses deux enfants âgés de deux et six ans, a raconté ne pas avoir mangé depuis samedi midi. "Certaines voitures n'ont plus d'essence. On commence à s'inquiéter," a-t-elle témoigné par téléphone à la télévision publique espagnole.

Le bureau météorologique national a publié dimanche des alertes pour 37 provinces, avec un risque de fortes neiges, de vents violents et d'averses.

https://www.lorientlejour.com/article/1092989/espagne-larmee-au-secours-dautomobilistes-pieges-par-la-neige.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Dim 21 Jan 2018 - 17:53

Citation :
Catalogne: si Puigdemont va au Danemark, le parquet annonce qu'il demandera son arrestation


AFP 21/01/2018


Le parquet espagnol demandera au juge en charge de l'enquête sur la tentative de sécession en Catalogne d'émettre un nouveau mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont s'il se rend lundi au Danemark comme il l'a annoncé. Si le dirigeant séparatiste actuellement en Belgique se rend au Danemark, "le parquet agira immédiatement pour demander au juge d'instruction de la Cour suprême d'activer le mandat européen d'arrêt (...) afin de demander à l'autorité judiciaire danoise l'arrestation de l'inculpé", a annoncé le parquet général dimanche dans un communiqué.

https://www.lorientlejour.com/article/1095466/catalogne-si-puigdemont-va-au-damenark-le-parquet-annonce-quil-demandera-son-arrestation.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Jeu 25 Jan 2018 - 15:46

Citation :
Madrid veut bloquer en justice la candidature de Puigdemont comme président de la Catalogne


AFP 25/01/2018


Le gouvernement espagnol a annoncé jeudi qu'il allait demander à la justice de bloquer la candidature de Carles Puigdemont pour être rétabli président de la région de Catalogne, parce qu'il fait l'objet d'un mandat d'arrêt en Espagne.


M. Puigdemont, qui s'est exilé en Belgique pour échapper aux poursuites judiciaires pour son rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne, a été désigné cette semaine comme candidat à la présidence de l'exécutif régional.

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy prévoit "de déposer un recours devant la Cour constitutionnelle contre la décision du président du parlement catalan... de proposer Carles Puigdemont comme candidat à la présidence de la Generalitat", l'exécutif catalan, a annoncé Soraya Saenz de Santamaria, numéro deux du gouvernement espagnol. M. Rajoy a demandé jeudi l'avis du Conseil d'Etat avant de déposer ce recours, a-t-elle ajouté.

M. Puigdemont avait été destitué par Madrid, avec l'ensemble de son gouvernement en octobre dernier, après la proclamation unilatérale d'une République de Catalogne, et le gouvernement avait immédiatement convoqué de nouvelles élections, remportées en décembre par les partis indépendantistes. "Il y a un mandat d'arrêt contre M. Puigdemont, donc la première chose qu'il doit faire (s'il revient) en Espagne c'est de se mettre à la disposition de la justice", a expliqué la vice-présidente, "il n'a pas la liberté de mouvement qui lui permettrait de se présenter au parlement".

https://www.lorientlejour.com/article/1096250/madrid-veut-bloquer-en-justice-la-candidature-de-puigdemont-comme-president-de-la-catalogne.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24739
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Lun 19 Fév 2018 - 17:15

Citation :
Le sud de l'Espagne "ne sera pas dominé par les narcotrafiquants", assure le ministre espagnol de l'Intérieur


AFP 19/02/2018


Le ministre espagnol de l'Intérieur a promis lundi le déploiement de renforts policiers dans la région de Cadix (sud), assurant que cette région "ne sera pas dominée par les narcotrafiquants", qui ont récemment défié ouvertement les forces de l'ordre.

"Cette zone ne sera pas dominée par les narcotrafiquants. C'est une zone où l'Etat de droit règne et où tout type de délinquance sera combattu, en particulier cette délinquance à grande échelle qui est celle des narcotrafiquants", a déclaré Juan Ignacio Zoido à la presse lors d'une visite dans la municipalité de la Linea, un des hauts lieux du trafic de drogue de la région.

Le maire de La Linea, Juan Franco, dénonce régulièrement la situation en termes de sécurité de cette ville de 65.000 habitants située à quelques kilomètres de l'enclave britannique de Gibraltar, où débarquent régulièrement des trafiquants en provenance du Maroc. Les trafiquants de cannabis, cocaïne ou d'autres produits de contrebande, y opèrent presque ouvertement et n'hésitent pas à s'en prendre à la police, qui se dit sous-équipée. Début février, une vingtaine de personnes avaient fait irruption dans un hôpital de la ville, "libérant" un trafiquant de drogue présumé gardé par deux policiers débordés, qui n'ont pu résister.

Le ministre a souligné "l'importance des dispositifs (policiers) qui vont être déployés", tout en refusant de donner plus de détails pour ne pas donner "d'avantage" aux trafiquants. Il a aussi expliqué l'importance de mesures "transversales", notamment pour lutter contre la déscolarisation et le chômage des jeunes dans cet endroit qui est "l'une des zones avec le plus fort chômage de toute l'Andalousie".

Dimanche, la police avait annoncé la saisie de quatre tonnes de haschich dans la région du Champ de Gibraltar, aux abords de l'enclave britannique. 16 personnes ont été arrêtées dans ce cadre, a précisé le ministre.

Selon le ministère de l'Intérieur, 40% de la drogue entrant en Espagne arrive par la province de Cadix.

https://www.lorientlejour.com/article/1100716/le-sud-de-lespagne-ne-sera-pas-domine-par-les-narcotrafiquants-assure-le-ministre-espagnol-de-linterieur.html
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1486
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : Ait Mzal
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Ven 1 Juin 2018 - 12:35

Citation :
Espagne : après la défaite de Rajoy, Pedro Sanchez devient président du gouvernement

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2223
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   Jeu 19 Juil 2018 - 7:34

Econostrum a écrit:

L'Espagne a accueilli plus de migrants que l'Italie en 2018


Alors que le nombre de migrants arrivés en Europe par la Méditerranée en 2018 vient de franchir le cap des 50 000, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) indique que l'Espagne a dépassé, depuis mardi 17 juillet 2018, l'Italie en terme d'accueil de migrants.

Selon l'agence de l'ONU, 18 016 migrants sont arrivés par la mer sur les côtes espagnoles depuis le début de l'année 2018 alors qu'ils n'étaient que 6 500 sur la même période en 2017. Cette progression s'explique principalement par la hausse de ces dernières semaines avec 9 866 arrivées enregistrées depuis juin 2018 soit plus que durant les cinq premiers mois de l'année en cours.
Il faut également ajouter à ce chiffre 3 000 migrants entrés en Europe via les enclaves espagnoles de Ceuta et Melila située dans le Nord du Maroc.

En revanche, 17 827 migrants ont posé le pied en Italie depuis le début de l'année 2018 contre 93 237 sur la même période en 2017. A l'origine de la chute de ces arrivées figure en premier lieu un accord signé mi-juillet 2017 avec les gardes-côtes libyens qui réalisent plus de patrouilles.

"L'Espagne est devenue la route la plus active pour les migrants africains et pour les personnes utilisant l'Afrique comme un tremplin vers l'Europe", souligne, mardi 17 juillet 2018, Joel Millman, porte-parole de l'OIM.

1 443 migrants sont décédés en mer depuis le début de l'année 2018.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Espagnoles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Espagnoles
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: