Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royal Air Marine Royale Marocaine البحرية الملكية ال
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités au Moyen Orient

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 10472
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mar 19 Juin 2018 - 23:11

Le plan de paix foireux de Trump. Avec 3 lopins a abu dis comme capital de la Palestine
Abdallah est la mouise. Il vont en tirer profit pour avoir sa caution.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14080
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mar 19 Juin 2018 - 23:22

C'est pas en donnant son aval qu'il va se sortir de la mouise...


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 10472
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Juin 2018 - 8:05

Les émirs viennent de lui lâcher 2,5 mds $ sur insistance US. Il est leur obligé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2407
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 20 Juin 2018 - 16:35

C'est un avatar de Sykes-Picot comme disait Hassan II de son père, Hussein...
Churchill lui en disait que tous les trônes doivent être enracinés sauf le jordanien, ''il doit flotter..''

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Ven 22 Juin 2018 - 18:10

Citation :
Arabie saoudite : les fouilles archéologiques du site d'Al-Ula confiées à la France

 Par Robert Jules            |     22/06/2018, 6:25   |   464   mots


 
Al-Hijr (Madain Salih, ou Al-Hijr ou Hegra), dans la région de Al-Ula, est le premier site archéologique d'Arabie saoudite
inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Avec ses 111 tombes monumentales (cette photo ne montre qu'une petite
partie du site) et ses puits, cet ensemble constitue le site le plus important conservé de la civilisation des Nabatéens
(1er s. avant J.-C.) au sud de Pétra (Jordanie). (Crédits : Basheer Olakara/Via Flickr (CC BY 2.0))

     
Riyad veut mettre à jour la richesse archéologique du site de Madain Saleh, classé patrimoine mondial de l'Unesco, dans le cadre du plan Vision 2030. Mais la France ne veut pas être seulement "un pays de grande culture", et décrocher des marchés dans d'autres secteurs.


Parmi les projets prévus dans Vision 2030, l'un a la particularité de se tourner vers le prestigieux passé du royaume nabatéen (IVe siècle avant J.-C.), qui s'étendait au nord jusqu'à la Syrie, avant d'être intégré à l'Empire romain à la fin du premier siècle de notre ère. Le chantier de fouilles archéologiques du site de Madain Saleh, classé patrimoine mondial de l'Unesco, a été confié à la France qui a « la meilleure école d'archéologie du monde », se réjouit-on à Riyad. Cet accord fait partie d'un projet bien plus vaste d'un complexe touristique centré sur les activités touristiques et culturelles de cette région du centre-nord quelque peu déserte, qui s'étend de la frontière jordanienne à la mer Rouge peu habitée autour de la ville d'Al-Ula.

Entre 50 et 100 milliards de dollars

Son montant est évalué entre 50 et 100 milliards de dollars. Une manne dont la France espère bien décrocher une partie, que ce soit en matière d'infrastructures touristiques ou de leur gestion. Déjà, une centaine de jeunes Saoudiennes et Saoudiens ont été envoyés dans l'Hexagone pour être formés à différents métiers durant plusieurs mois et apprendre la langue de Molière.

Mais la France aimerait ne pas être réduite uniquement à un « grand pays de culture », comme on aime le répéter côté saoudien, et faire valoir les qualités de ses entreprises dans les secteurs de la défense, de l'énergie en général et du nucléaire en particulier, ou encore des infrastructures. Car depuis qu'Emmanuel Macron a déroulé le tapis rouge en avril pour recevoir MBS à Paris, la moisson de contrats escomptée n'a pas eu lieu. Pourtant, depuis que François Hollande, qui rompait avec son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, qui avait préféré le Qatar, a renoué avec l'Arabie saoudite, les relations entre les deux pays sont au beau fixe. Mais, comparée à d'autres pays, comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, la France reste à la traîne (La Tribune du 14 décembre 2017).

"Accepter de prendre des risques avec nous"

« Nous étions liés aux anciens réseaux, il faut renouer avec les nouveaux, liés à MBS », explique un bon connaisseur de la région. Vu du côté saoudien, on temporise. « Il y a de nombreux chantiers et des opportunités, mais les entreprises françaises doivent aussi accepter de prendre des risques avec nous », indique un diplomate saoudien, qui par ailleurs ne comprend pas la volonté de Paris de sauver à tout prix l'accord nucléaire iranien. Emmanuel Macron et Mohammed ben Salman ont prévu de se revoir avant la fin de l'année. « Cela devrait débloquer la situation », espère un diplomate français.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/arabie-saoudite-les-fouilles-archeologiques-du-site-d-al-ula-confiees-a-la-france-782661.html  
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 1 Juil 2018 - 14:12

Kursad2 a écrit:
Trump demande au roi d'Arabie Saoudite Selman d'augmenter considérablement la production de pétrole. Affaiblir encore plus l'Iran et le Vénézuéla tout en baissant le prix du pétrole. Une pierre deux coups.

Les manifestations ont reprit en Iran. Les manifestants protestent la crise économique, l'interventionnisme de l'Iran en Syrie, Yémen et en Irak. L'économie iranienne est asphyxiée.

L'Iran est aussi confronté à une grande crise de l'eau. La sécheresse s'abat sur tout le Moyen-Orient plus particulièrement sur l'Iran. Le seul pays épargné est la Turquie dans la région (malgré les fortes chaleurs). Les températures dépassent fréquemment les 50°C à l'ombre. 34 millions d'Iraniens pourraient manquer d'eau et 17 millions d'habitants sont dans un seuil critique.




_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7016
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Lun 2 Juil 2018 - 20:14

Citation :

La stratégie contrariée des Emirats arabes unis dans la Corne de l’Afrique



Par Michel Lachkar@GeopolisAfrique | Publié le 09/06/2018

Pour sortir de leur face-à-face avec l’Iran dans le Golfe, les Emirats arabes unis construisent ports et bases militaires dans la Corne de l’Afrique. Grâce à leur manne pétrolière et gazière, Abu Dhabi finance une politique d’influence sur les côtes africaines en misant sur les pays fragiles: Erythrée, Somaliland, Djibouti. Mais ils se heurtent à de puissants rivaux chinois et turc.


Engagés au côté de l'Arabie Saoudite dans une guerre sanglante au Yémen contre la minorité houthie soutenue par l’Iran, les Emirats ont pris possession d’un petit port abandonné, face aux côtes yémenites, à l’extrémité Sud de l’Erythrée.

L’armée émiratie a modernisé Assab, une ancienne base militaire délaissée par l’armée soviétique à la fin de la Guerre froide. Située en plein désert, Assab se trouve au milieu de nulle part, à 500 km au sud de la capitale érythréenne Asmara, idéalement située face à la ville yéménite d’Aden.


Base militaire en Erythrée

Selon le site spécialisé Jane’s 360, cité par le journal Le Monde du 4 juin «cette base émiratie abrite des Mirage 2000, des hélicoptères et des avions de transport pour les blindés émiratis… une base arrière pour la guerre au Yémen. Une partie des combattants, sont également entraînés à Assab», selon un accord signé avec l’Erythrée. Lequel s’accompagne, selon les experts de l’ONU, d’un «transfert de matériel ­militaire vers l’Erythrée et d’une assistance militaire, en violation de l’embargo sur les armes imposé depuis 2009 à ce pays, l’une des pires dictatures au monde.»

La multinationale portuaire Dubaï Port World (DP World), bras économique de la diplomatie maritime des Emirats, envisage également de développer à Assab des infrastructures portuaires. «On ne connaît pas la durée exacte du bail, ni le loyer versé par les EAU à l’Erythrée, mais l’argent versé pourrait permettre au dictateur érythréen Issayas Afeworki de perdurer», affirme Louis Imbert dans Le Monde.

Ejecté de Djibouti

Les Emirats ont en revanche dû quitter Djibouti, contraints et forcés. DP World y ­développait depuis 2006, à 250 km à l’ouest de Berbera, le port commercial de Doraleh, débouché maritime de l’Ethiopie voisine. DP Word avait obtenu une concession pour 30 ans, en mettant 400 millions de dollars sur la table. DP World avait pris un tiers du capital de la société créée, le reste allant à l’autorité portuaire djiboutienne.

DP World affirme avoir traité 900.000 conteneurs en une année. La gestion d’un second terminal, de taille équivalente, était même prévue dans le contrat de mariage. Mais tout se grippe en 2015. DP World est accusé d’avoir versé plusieurs millions de dollars de commissions occultes à Abdourahman Boreh, président de l’Autorité des ports et zones franches de 2003 à 2008. L’homme est en fuite et trouve refuge à Dubaï qui refuse de l’extrader. Les autorités djiboutiennes demandent alors la résiliation du contrat devant le tribunal arbitral de Londres, mais  sont déboutées en février 2017. C’est donc par la force, et grâce à une loi ad hoc votée par le Parlement, que Djibouti expulse DP World au nom de la souveraineté du pays.

Djibouti a saisi le matériel et réquisitionné les personnels afin de poursuivre l’activité portuaire. Djibouti peut, pour cela, s’appuyer sur le savoir-faire d’un autre associé, le chinois CMHI.

Entré en associé minoritaire en 2010, le groupe chinois CMHI a récupéré la mise. Est-ce à dire que le président djiboutien Ismaël Omar Guelleh lui a fait de la place? Il est clair que la Chine est de plus en plus présente dans la Corne de l’Afrique. Pékin possède déjà une base navale à Djibouti et a construit la ligne ferroviaire qui mène à Addis-Abeba. Un investisseur très puissant devenu incontournable dans la région.

Somaliland et Puntland

Les Emiratis tentent alors de rebondir sur les côtes somaliennes, mais se heurtent au gouvernement somalien, soutenu par la Turquie et le Qatar. «Deux ennemis jurés des Emirats, en raison de leur soutien à l’Islam polique», explique Louis Imbert. Abu Dhabi s’est donc replié sur le Puntland et le Somaliland, des micro-Etats indépendants mais non reconnus par l’ONU. Les Emirats leurs offrent financements et protection en échange de son implantation militaire et commerciale.

DP World a obtenu en 2016 la gestion du port commercial de Berbera, dans la région séparatiste du Somaliland, indépendante depuis 1991. Le groupe émirati l’avait emporté pour trente ans, face au français Bolloré. Ce contrat a été doublé, en février 2017, d’une concession sur une base militaire voisine.

L'accord stipule la division de ce port très stratégique entre les trois partenaires: 19% pour l'Ethiopie qui y trouve un débouché maritime, 30% pour le Somaliland et 51% pour la DP World basé à Dubaï.

Le parlement somalien, qui ne reconnaît pas le Somaliland, a voté contre cet accord et s’est opposé à cette base militaire. Dans la foulée, Mogadiscio a mis fin à un programme de formation de ses troupes par les Emiratis. En représailles, Abu Dhabi a fermé l’hôpital Sheikh Zayed (du nom du père du fondateur des Emirats) qu’il gérait dans la capitale.

On le voit, DP World tente non sans difficultés d'étendre le réseau de ses terminaux portuaires. L’objectif premier reste d’établir des bases arrière sur les côtes orientales de l’Afrique pour contrer la menace iranienne.

http://geopolis.francetvinfo.fr/la-strategie-contrariee-des-emirats-arabes-unis-dans-la-corne-de-l-afrique-192677

Avec la Libye, l'Egypte, la Syrie, L'irak,le Liban, le Yemen, Djibouti et Somalie autres pays arabes victimes des rivalités et appétit des gros du M.O Rolling Eyes


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7016
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 5 Juil 2018 - 13:51

l impérialisme américain à visage découvert

après les menaces commerciales contre le Mexique, le Canada, l UE, la Chine,

les menaces contre les pays membres  lors des votes à l ONU

les chantages contres les pays suite à la violation de l accord sur le nucléaire iranien

voici  la menace d asphyxie de l Iran et le chantage contre les acheteurs de brut iranien


Citation :

Washington demande à tous les pays de cesser d'importer du pétrole iranien d'ici novembre



Par  Le Figaro.fr avec AFP   Mis à jour le 26/06/2018 à 18:16

Les Etats-Unis demandent à tous les pays d'arrêter complètement leurs importations de pétrole iranien d'ici le 4 novembre s'ils veulent éviter les sanctions américaines rétablies après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré mardi un haut responsable américain.


"C'est une de nos principales priorités de sécurité nationale. Je n'irai pas jusqu'à dire zéro exemption de manière définitive, mais la position est bien que nous n'octroyons pas d'exemptions", a prévenu ce responsable du département d'Etat dans un échange avec la presse.

Prié de dire si tous les pays doivent ramener leurs importations de pétrole à zéro d'ici le 4 novembre il a répondu: "oui".

Ce diplomate vient de se rendre dans de nombreux pays européens et asiatiques, et échangera prochainement également avec la Chine et l'Inde auxquelles il formulera les mêmes demandes. "Nous leur demanderons que leurs importations de pétrole descendent à zéro", a-t-il insisté, précisant que la réduction doit intervenir "maintenant" pour que les achats soient totalement stoppés au 4 novembre.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/26/97002-20180626FILWWW00255-washington-demande-a-tous-les-pays-de-cesser-d-importer-du-petrole-iranien-d-ici-novembre.php

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
YASSINE
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 561
Inscrit le : 21/12/2008
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 5 Juil 2018 - 14:21

Des imams tunisiens appellent au boycott du hadj 2018

http://www.algeriemondeinfos.com/2018/06/30/imams-tunisiens-appellent-boycott-hadj-2018-polemique-rage/
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6588
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 5 Juil 2018 - 16:07

Alloudi a écrit:
l impérialisme américain à visage découvert

après les menaces commerciales contre le Mexique, le Canada, l UE, la Chine,

les menaces contre les pays membres  lors des votes à l ONU

les chantages contres les pays suite à la violation de l accord sur le nucléaire iranien

voici  la menace d asphyxie de l Iran et le chantage contre les acheteurs de brut iranien


Citation :

Washington demande à tous les pays de cesser d'importer du pétrole iranien d'ici novembre




Par  Le Figaro.fr avec AFP   Mis à jour le 26/06/2018 à 18:16

Les Etats-Unis demandent à tous les pays d'arrêter complètement leurs importations de pétrole iranien d'ici le 4 novembre s'ils veulent éviter les sanctions américaines rétablies après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré mardi un haut responsable américain.


"C'est une de nos principales priorités de sécurité nationale. Je n'irai pas jusqu'à dire zéro exemption de manière définitive, mais la position est bien que nous n'octroyons pas d'exemptions", a prévenu ce responsable du département d'Etat dans un échange avec la presse.

Prié de dire si tous les pays doivent ramener leurs importations de pétrole à zéro d'ici le 4 novembre il a répondu: "oui".

Ce diplomate vient de se rendre dans de nombreux pays européens et asiatiques, et échangera prochainement également avec la Chine et l'Inde auxquelles il formulera les mêmes demandes. "Nous leur demanderons que leurs importations de pétrole descendent à zéro", a-t-il insisté, précisant que la réduction doit intervenir "maintenant" pour que les achats soient totalement stoppés au 4 novembre.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/06/26/97002-20180626FILWWW00255-washington-demande-a-tous-les-pays-de-cesser-d-importer-du-petrole-iranien-d-ici-novembre.php

Je crois que justement le Maroc importe du pétrole d'Iran...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7016
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Jeu 5 Juil 2018 - 23:53

Citation :

Détroit d'Ormuz : l'armée US répond à Téhéran et se dit prête à protéger la liberté de navigation





PÉTROLE
Mercredi, les Gardiens de la révolution s'étaient dit prêts à s’opposer aux exportations pétrolières des pays du Golfe si les États-Unis imposent un boycott international des hydrocarbures iraniens.

L'armée américaine, réagissant aux avertissements iraniens sur le détroit d'Ormuz, a prévenu jeudi qu'elle se tenait prête à protéger la liberté de navigation.  Jusqu'à 30% des exportations maritimes de pétrole transitent par cette étroite voie située à l'extrémité des eaux du Golfe, entre l'Iran au nord, Oman et les Emirats arabes unis au sud. Ces derniers jours, face au rétablissement annoncé des sanctions américaines sur son pétrole, l'Iran a menacé de bloquer le trafic pétrolier si Washington mettait ses projets à exécution.

Contacté par Reuters, un porte-parole du Commandement central des forces américaines, qui englobe cette partie du monde, a souligné que la marine américaine se tenait prête à assumer ses responsabilités. "Les Etats-Unis et leurs partenaires apportent et défendent la sécurité et la stabilité dans la région. Ensemble, nous nous tenons prêts à assurer la liberté de navigation et la liberté du commerce partout où le droit international les autorisent", écrit le commandant Bill Urban, de la Navy, dans un courriel adressé à Reuters. La Ve Flotte américaine est basée dans le Golfe, à Bahreïn.

Ces déclarations interviennent alors que président iranien Hassan Rohani avait menacé mardi d'ordonner le blocage du trafic pétrolier si Washington met ses projets à exécution. "Les Américains disent qu'ils veulent réduire à néant les exportations pétrolières iraniennes (...) Cela montre qu'ils n'ont pas réfléchi aux conséquences de cette décision", a redit le président iranien mercredi à Vienne. Les autorités iraniennes ont déjà menacé de bloquer le détroit d'Ormuz pour faire pression sur les Etats-Unis.

Parallèlement aux menaces de Hassan Rohani, les gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, s'étaient dits mercredi prêts à s'opposer aux exportations pétrolières des pays du Golfe si les Etats-Unis imposaient un boycott international des hydrocarbures iraniens.  "Je baise la main de (Rohani) pour ses propos sages et opportuns, et je suis à (son) service pour mettre en œuvre toute mesure bénéfique pour la République islamique", a déclaré le général Kassem Soleimani, commandant de la force al-Qods, unité des Gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures, cité par l’agence de presse IRNA.

Le commandant en chef des gardiens, le général Mohamad Ali Jafari, a pour sa part annoncé jeudi que la menace iranienne de bloquer le détroit d'Ormuz serait mise en œuvre si nécessaire. "Nous ferons comprendre à l'ennemi que le détroit doit être ouvert à tous ou à personne", a-t-il dit, cité par l'agence de presse iranienne Tasnim.
Le Corps des gardiens de la révolution ne dispose pas d'une marine puissante, mais a développé des moyens de combat asymétriques, avec vedettes rapides, batteries de missiles sol-mer portatifs et mines marines.

Donald Trump a dénoncé début mai l'accord international de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, qui a permis la levée progressive des sanctions commerciales en échange d'une limitation des activités sensibles de Téhéran. Washington a menacé depuis d'imposer des pénalités financières aux pays qui continueront à importer du pétrole iranien après le 4 novembre.

Et lundi, le responsable du département d'Etat américain Brian Hook a annoncé des sanctions contre les transactions liées au pétrole et avec la banque centrale iranienne à partir du 4 novembre. Washington a par ailleurs menacé de punir les entreprises étrangères qui feront affaire avec Téhéran. Le responsable du département d'Etat a ajouté que les Etats-Unis étaient "confiants qu'il existe une capacité mondiale suffisante pour la production supplémentaire de pétrole". L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole et alliée de Washington, a confirmé mardi être prête à augmenter sa production de brut.

M. Rohani avait qualifié de "pure imagination" l'annonce par les Etats-Unis qu'ils allaient empêcher l'Iran d'exporter son pétrole et avait dénoncé les "sanctions aveugles" américaines comme la pire violation des droits de l'homme. "Un tel scénario signifierait de la part des Etats-Unis d'imposer une politique impérialiste en violation flagrante des lois et règlements internationaux", avait indiqué le président iranien.

https://www.lorientlejour.com/article/1124166/detroit-dormuz-larmee-us-repond-a-teheran-et-se-dit-prete-a-proteger-la-liberte-de-navigation.html

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 7 Juil 2018 - 14:17

L'Iran coupe l'exportation d'électricité vers l'Irak après avoir fait comme la Turquie en détournant une grande partie du débit des fleuves irriguant la plaine de Mesopotamie (influent du Tigre pour l'Iran, l'Euphrate et le Tigre pour la Turquie).

Face aux menaces de l'Occident. Le ministre de l'intérieur iranien menace de laisser passer 1 million de réfugiés (souvent Afghans et Pakistanais) et 5000 tonnes de drogue vers la Turquie et de la ils rejoindront l'Europe.



En Syrie: L'armée turque transfère du matériel lourd vers Manbij. Alors que l'armée transfère des unités blindés. L'armée américaine construit des barricades pour freiner une éventuelle offensive de l'armée turque vers Manbij contrôlé par le YPG.







En Turquie, exercice militaire des armées azérie, turque, saoudienne et chypriote turque.






_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 8 Juil 2018 - 13:37

Ce n'est pas en Afrique mais en Turquie. Les buffles sont toujours présents dans la région.



Au Moyen-Orient, beaucoup d'animaux ont disparu, notamment les lions, les hyènes, les éléphants, les girafes tous éliminés par l'humain et la sécheresse. La sécheresse s'abat sur cette région depuis quelques milliers d'années. Avant ca, le Moyen-Orient était une région assez fertile avec un climat tropical (pluie en abondance) ou les animaux sauvages faisaient leur lois. Seul les antilopes, les loups, les ours et les léopards.. Existent et perdurent dans cette région. La dernière grande sécheresse s'abat  3200 ans avant. La chute de l'empire Hittite, l'invasion de l'Egypte par les peuples de la mer, la Grèce antique bouleversée avec une famine. Depuis 900 ans, une autre sécheresse perdure. L'autruche, le dauphin, la gazelle, l'antilope, le tigre sont aussi mentionné dans les sources antiques orientales. Le Moyen-Orient aride d'aujourd'hui rassemblait fortement à ce qu'on peut voir aujourd'hui dans les documentaires montrant les savanes d'Afrique. Une image antique:



Le dernier en date, le léopard d'Anatolie (Turquie) qu'on pensait qu'il avait disparu depuis 1974. Mais a fait une réapparition supprenante. Découverte par des soldats turcs qui avaient installé des caméras nocturnes pour lutter contre le PKK.



Dans cet environnement, le chien et le chat fut domestiqué notamment ne Kangal ou berger Anatolien qui est un chien puissant et primitif descendant du loup. Qui fait le bonheur des bergers turcs depuis la nuit des temps.


_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
YASSINE
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 561
Inscrit le : 21/12/2008
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Mer 18 Juil 2018 - 12:00

Bonjour un partenariat des plus important entre la chine et le koueit vient d’être signé comprenant un pacte de déface, un volet d’investissement de plus de 450 milliard de dollar... avec location de deux ilots pour 99 ans et un dépôt de garantie de 50 milliard de dollar.... l’échiquier prend forme dans la région!!!
https://youtu.be/zacnv56Tv80

https://aawsat.com/english/home/article/1333121/kuwait-denies-leasing-islands-china
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 29 Juil 2018 - 22:10

Le rial iranien perd 30% de sa valeur en 1 semaine. 1 $ vaut 116 000 rials iraniens sur le marché noir et cela juste avant l'embargo US.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Lun 30 Juil 2018 - 14:01

Citation :
Les États-Unis veulent une alliance stratégique avec des pays arabes du Moyen-Orient sur le modèle de l’Otan

Posté dans Diplomatie, Moyen-Orient par Laurent Lagneau Le 30-07-2018




Le président Trump n’a cessé de critiquer l’Otan depuis avant et après son élection, allant même jusqu’à laisser planer le doute sur les intentions des États-Unis dans le cas où l’article 5 – celui relatif à la défense collective – serait invoqué. Ayant qualifié l’Alliance atlantique « d’obsolète », il a surtout critiqué le niveau des dépenses militaires de la plupart des Alliés, qu’il estime trop faible.

Et pourtant, c’est sur le modèle de l’Otan que l’administration américaine veut créer une « Alliance stratégique pour le Moyen-Orient » [ASMO ou MESA, pour Middle East Strategic Alliance] afin de contrer les visées iraniennes dans la région.

Selon l’agence Reuters, qui s’appuie sur quatre sources différentes, cette MESA concernerait les six pays arabes du Conseil de coopération du Golfe (CCG), c’est à dire Bahreïn, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Koweït, le sultanat d’Oman et les Émirats arabes unis, ainsi que la Jordanie et l’Égypte.

Cette alliance stratégique entre les États-Unis et ces 8 pays arabes viserait à renforcer la coopération en matière de contre-terrorisme et de défense antimissile ainsi que les liens diplomatiques et économiques.

Et l’on peut aussi supposer que l’un des objectifs est d’éviter, dans le domaine de l’armement en particulier, que ces pays arabes soient tentés d’acquérir des matériels autres qu’américains. L’on sait, en effet, que le Qatar envisage l’acquisition de systèmes russes de défense aérienne S-400 ou encore que les Émirats arabes unis comme l’Arabie Saoudite misent sur la Chine pour se procurer des drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance).

« La MESA servira de rempart contre l’agression iranienne, le terrorisme, l’extrémisme et apportera la stabilité au Moyen-Orient », a confirmé un porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC) de la Maison Blanche auprès de l’agence de presse.

A priori, cette alliance stratégique pourrait être formellement lancée à l’occasion d’un sommet qui doit se tenir à Washington, en octobre prochain. Cependant, le conditionnel est de mise étant donné la brouille diplomatique qui oppose le Qatar avec les autres monarchies sunnites du golfe arabo-persique, ces dernières lui reprochant son soutien à la confrérie des Frères musulmans ainsi que ses relations avec l’Iran.

Déjà liés à l’Arabie Saoudite par le pacte du Quincy (signé en février 1945 et garantissant la sécurité du royaume saoudien en échange de l’approvisionnement pétrolier américain), les États-Unis ont eu des relations en dents de scie avec certains de ces pays arabes, notamment l’Égypte. En effet, l’administration Obama avait gelé une partie de l’aide militaire qui lui était destinée en raison de la répression qui suivit la destitution du président Mohamed Morsi, issu des rangs des Frères musulmans.

Quoi qu’il en soit, les tensions entre l’Iran et les États-Unis ne cessent de s’accroître, notamment depuis la décision du président Trump de se retirer de l’accord relatif au programme nucléaire iranien. En outre, Washington, Riyad et Abou Dhabi ne cessent de dénoncer les activités « déstabilisatrices » de Téhéran au Moyen-Orient, c’est à dire de la Syrie au Yémen, où les rebelles Houthis bénéficieraient d’un soutien iranien.

En outre, l’Iran a menacé à plusieurs reprises de bloquer le détroit d’Ormuz, par lequel transite une grande partie du trafic pétrolier… Et les rebelles Houthis ont quant à eux visé deux pétroliers saoudiens à proximité du détroit de Bab el-Mandeb, porte d’entrée de la mer Rouge. Selon des chiffres datant de 2016, 4,8 millions de barils par jour de brut et de produits pétroliers raffinés y ont transité cette année-là, ce qui représente 8% des livraisons mondiales.

Résultat : Riyad a annoncé la suspension de « toutes les expéditions de pétrole brut qui passent par le détroit de Bab el Mandeb ». Et le Koweït a averti qu’il pourrait en faire de même. Or, si le trafic commercial est affecté en mer Rouge, l’Égypte sera directement concernée, en raison des droits de passage qu’elle collecte au niveau du Canal de Suez.

Photo : F-15 de la Royal Saudi Air Force

http://www.opex360.com/2018/07/30/etats-unis-veulent-alliance-strategique-pays-arabes-moyen-orient-modele-de-lotan/
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7016
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Lun 30 Juil 2018 - 18:00

Les Iraniens prénnent cher avec Trump

Difficile de faire confiance à la parole us après ce président

Violation de traité 
Menace militaire contre les ennemie (puissance nucléaire et membre permanent qui doit donner le exemple ,et ne pas jouer de sa position dominante)
Embargo et politique d étranglement economique et diplomatique contre le Iran
Pression s et chantage économique sur les allié européen
Menace de sanction contre les acheteurs de s400
Menace sur la livraison de f35 à l' allié turc...
blanc seing tout azimut en faveur de Israël


Quel pays peu faire confiance et se sentir à l' abri du courroux et de l' humeur us après ces épisode

Turquie Iran même bateau je pense


Citation :
Pasteur: Trump menace Ankara de sanctions, la Turquie s'insurge
Citation :


https://www.google.com/search?hl=fr-FR&ie=UTF-8&source=android-browser&q=turquie+trump#scso=uid_GzdfW6HlD6aUlwTRw7nQBQ_1:360

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3331
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Lun 30 Juil 2018 - 20:17

Non mon cher Alloudi, c'est juste que Trump n'est pas hypocrite. Car dans les grandes lignes de sa politique ce sont bien les choix faits depuis des années...

Trump fait en public ce que ces prédécésseurs faisaient lors des réunions restreintes.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 25184
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 4 Aoû 2018 - 16:42

Citation :
Pétrole: Ryad annonce la reprise de ses exportations par le détroit de Bab el-Mandeb


Ryad, 4 août 2018 (AFP) -


L'Arabie saoudite a annoncé la reprise samedi de ses exportations de brut par le détroit stratégique de Bab el-Mandeb, suspendues il y a dix jours après une attaque de rebelles yéménites.

Selon le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Falih, cité par l'agence officielle Spa, la reprise de ces exportations a été rendue possible après des mesures prises par la coalition militaire sous commandement saoudien intervenant au Yémen pour "assurer la sécurité de la navigation dans ce détroit et en mer Rouge".

Ces mesures ont été prises "en coordination avec la communauté internationale", a ajouté le ministre sans en détailler la nature.

Le premier exportateur mondial de pétrole avait annoncé le 25 juillet la suspension temporaire de ses exportations à la suite d'une attaque des rebelles Houthis contre deux supertankers transportant quatre millions de barils, selon Ryad.

Le conflit au Yémen oppose le gouvernement, appuyé par la coalition dirigée par Ryad, aux Houthis qui contrôlent notamment la capitale Sanaa. Ryad accuse son rival régional Téhéran de fournir des missiles balistiques aux Houthis, ce que l'Iran dément.

Bab el-Mandeb sépare la péninsule arabique de la Corne de l'Afrique et la mer Rouge de la mer d'Arabie. Il est emprunté par des pétroliers en provenance d'Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Koweït et de l'Irak qui se rendent en Europe et au-delà par le Canal de Suez.

Des chargements d'environ 4,8 millions de barils de pétrole et de produits pétroliers transitent chaque jour par la voie navigable, selon l'Energy Information Administration (Etats-Unis).

La coalition, qui n'a toujours pas réussi à vaincre militairement les Houthis, n'a cessé de mettre en garde contre la menace posée par ces rebelles sur la navigation à partir du port de Hodeida qu'ils contrôlent en mer Rouge.

https://www.marine-oceans.com/actualites/petrole-ryad-annonce-la-reprise-de-ses-exportations-par-le-detroit-de-bab-el-mandeb
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 4 Aoû 2018 - 22:03

La Turquie impose des sanctions contre le secrétaire à la sécurité intérieur et contre le procureur général des États-Unis. Tous leurs biens et actifs sont confisqués par les autorités turques. La prochaine cible pourrait être le Trump Tower d'Istanbul.

Prochainement, j'attends à une coopération accrue de la Turquie avec la Chine, la Russie, l'Inde et le Mexique et ainsi que l'Amérique Latine tout en renforçant les autres relations économiques avec l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie. Économiquement parlant, la Turquie ne veut plus dépendre uniquement de l'Occident pour son commerce et son économie. La diversification des échanges.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3331
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 4 Aoû 2018 - 22:38

Kursad2 a écrit:
La Turquie impose des sanctions contre le secrétaire à la sécurité intérieur et contre le procureur général des États-Unis. Tous leurs biens et actifs sont confisqués par les autorités turques. La prochaine cible pourrait être le Trump Tower d'Istanbul.

Prochainement, j'attends à une coopération accrue de la Turquie avec la Chine, la Russie, l'Inde et le Mexique et ainsi que l'Amérique Latine tout en renforçant les autres relations économiques avec l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie. Économiquement parlant, la Turquie ne veut plus dépendre uniquement de l'Occident pour son commerce et son économie. La diversification des échanges.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

https://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1037
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Sam 4 Aoû 2018 - 23:00

C'est pas toujours les mêmes qui vont imposer des sanctions. Qui est ce pasteur Bronson, accusée par la justice turque d'espionnage..


_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14080
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 5 Aoû 2018 - 0:07

BOUBOU a écrit:
Kursad2 a écrit:
La Turquie impose des sanctions contre le secrétaire à la sécurité intérieur et contre le procureur général des États-Unis. Tous leurs biens et actifs sont confisqués par les autorités turques. La prochaine cible pourrait être le Trump Tower d'Istanbul.

Prochainement, j'attends à une coopération accrue de la Turquie avec la Chine, la Russie, l'Inde et le Mexique et ainsi que l'Amérique Latine tout en renforçant les autres relations économiques avec l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie. Économiquement parlant, la Turquie ne veut plus dépendre uniquement de l'Occident pour son commerce et son économie. La diversification des échanges.

Ils ont raison...

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7016
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 5 Aoû 2018 - 0:10

Agent sous couverture, 
Les Turcs veulent l utiliser comme monnaie contre la livraison de gulen

Les évangélistes soutiens de poid de Trump vont peser de tout leur poid pour mettre la pression et  sanctionner la Turquie

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4118
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   Dim 5 Aoû 2018 - 0:51

Il faut de sacre couilles pour s'oposer ouvertement a trump le fou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités au Moyen Orient   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités au Moyen Orient
Revenir en haut 
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuisine du Moyen-Orient
» Actualités au Moyen Orient
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole
» La Médaille Militaire, très convoitée.
» Ma campagne du Moyen-Orient.. CHYPRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: