Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Sénégalaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 25 Juil 2009 - 2:40

Very Happy dommage pour lui ! il n'a pas appris les ruses des mrakchis , Laughing les eleves-officiers c'est des "hit and run" insaisissables par les filles autocollantes Wink
Revenir en haut Aller en bas
reda2012
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 177
Inscrit le : 01/05/2009
Localisation : CRPTA ,BEFRA Kesh !
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 25 Juil 2009 - 18:19

Je croyais que les sénégalais dotaient de plus d'armement que ça ! Ils n'ont pratiquement rien côté armée de l'air même s'ils restent des grands alliés de la France , et en plus , je crois qu'ls ont des problêmes de frontières avec la Mauritanie .. n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 25 Juil 2009 - 18:22

reda2012 a écrit:
Je croyais que les sénégalais dotaient de plus d'armement que ça ! Ils n'ont pratiquement rien côté armée de l'air même s'ils restent des grands alliés de la France , et en plus , je crois qu'ls ont des problêmes de frontières avec la Mauritanie .. n'est-ce pas ?
le sénégal s'arme à hauteur de son PIB, ça n'a rien d'étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
reda2012
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 177
Inscrit le : 01/05/2009
Localisation : CRPTA ,BEFRA Kesh !
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 25 Juil 2009 - 18:32

Oui Raptor , c'est logique , mais le Sénégal est quand même un pays qui vit une situation économique bien plus aisée que d'autres états d'Afrique sub-saharienne , d'ailleurs , ils nous dépassent au niveau des programmes éducatifs et pédagogiques .
Ils ont les poches bien troués en ce qui concerne d'autres secteurs sociaux ,
Le peuple sénégalais mérite bien qu'on dépense plus d'argent pour le protéger , car 1.40% du PIB est loin d'être suffisant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 25 Juil 2009 - 20:43

reda2012 a écrit:
...
Le peuple sénégalais mérite bien qu'on dépense plus d'argent pour le protéger ...
contre qui? je ne dit pas que ce pays n'a pas d'ennemis, mais aucun de ses ennemis ne nécéssite d'augmenter les dépense militaires. d'autant plus que le pays bénéficie de l'assistance militaire française au cas où...


Dernière édition par Raptor le Dim 26 Juil 2009 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Dim 26 Juil 2009 - 14:50

La seule crainte des Sénégalais, c'est un conflit ouvert avec la Mauritanie. Et là, les Sénégalais tiennent un raisonnement trés logique. En cas de guerre, la Mauritanie ne va pas manquer de bénéficier du soutien des pays maghrébins, au moins celui de la Lybie. En pareil cas, le Sénégal n'aurait aucune chance. Et même la France ne pourra rien directement pour eux, si ce n'est une intervention diplomatique pour calmer le jeu. Dans de pareilles conditions, pourquoi dépenser de l'argent pour un armement qui demeurera, dans tous les cas de figure insuffisant face à ce pays maghrébin qu'est la Mauritanie. Même si on ne s'en rends pas compte, le Maghreb, bien que désuni, est perçu comme une puissance en Afrique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
reda2012
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 177
Inscrit le : 01/05/2009
Localisation : CRPTA ,BEFRA Kesh !
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Dim 26 Juil 2009 - 15:50

Je crois que vous avez raison Raptor , come to think of it ,le Sénégal peut règler son conflit avec la Mauritanie de façon diplomatique avec l'assistance du Maroc surtout après l'éléction de Mhammed Ould Abdelaziz comme président à Nouakshot ..!
On sait bien que Ould Abdelaziz est un grand ami du Maroc , il a fait ses études militaires à l'ARM de Méknes , et il partage le même point de vue marocain vu la question Sahara !
Donc , le Sénégal etla Mauritanie partagent le même allié qu'est le Maroc , ça peut bien venir en aide ..!
Mais après tout , l'armée sénégalaise reste une anecdote !!!
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13035
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Ven 19 Fév 2010 - 21:49

Citation :
Le Sénégal affirme que "les bases françaises vont quitter Dakar" (présidence)

Le porte-parole de la présidence sénégalaise a affirmé vendredi à l'AFP que "les bases militaires françaises vont quitter Dakar en vertu d'un accord qui sera signé avant le 4 avril par les deux parties".
"Les bases militaires françaises vont quitter Dakar en vertu d'un accord qui sera signé avant le 4 avril par les deux parties", a déclaré le porte-parole du président sénégalais Abdoulaye Wade, Mamadou Bamba Ndiaye. Quelque 1.200 militaires français sont actuellement "pré-positionnés" à Dakar.

Il n'a pas souhaité donner d'autres précisions dans l'immédiat. Mais, selon une source proche du dossier, la coopération militaire entre les deux pays devrait se poursuivre, avec notamment une présence d'"unités" militaires françaises au Sénégal.

Cette annonce sénégalaise intervient juste après la visite de quelques heures à Dakar du ministre français de la Défense Hervé Morin, consacrée notamment à la renégociation des accords de défense entre la France et le Sénégal.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41741228@7-60,0.html

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6040
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Lun 5 Avr 2010 - 20:20

Vidéos du défilé du 50eme anniversaire du Sénégal

http://www.dailymotion.com/senewebvideo

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mar 8 Mar 2011 - 8:29

Citation :
L'EDIC Sabre transféré à la marine sénégalaise







L'EDIC Sabre
crédits : JEAN-LOUIS VENNE

08/03/2011

L'Engin de Débarquement d'Infanterie et de Chars (EDIC) Sabre a été, comme prévu, transféré à la marine sénégalaise. Le bâtiment était basé à Dakar depuis juin 2008, date à laquelle il avait quitté Toulon. Construit en 1987 aux chantiers de Villeneuve-la-Garenne, près de Paris, le Sabre mesure 59 mètres de long pour 11.5 mètres de large. Spécialement conçu pour les opérations amphibies, il peut accueillir des véhicules blindés et les débarquer sur une plage au moyen de sa porte avant. L'EDIC sera notamment utilisé par la marine sénégalaise pour le transport de troupes entre Dakar et la Casamance, qui n'est accessible depuis la capitale que par voie maritime. Le Sénégal dispose de deux autres chalands de ce type, le Faleme 2 (ex-Javeline français) et le Karabane, qui avait remplacé le premier Faleme (ex-L 9095 français). A noter que le Sabre dispose d'un sistership, la Dague, qui devrait être cédée à Djibouti cette année.


M&M

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Ven 29 Avr 2011 - 17:05

Citation :
Marines, Senegalese commandos test immediate action skills during APS-11



Cpl. Jesse C. Thompson, fire team member, 2nd platoon training noncommissioned officer, Security Cooperation Task Force, Africa Partnership Station 2011, inspects the barrel of a Senegalese Marine's weapon prior to them conducting immediate actions drills here. Thompson is part of the 45-man strong SCTF, along with about 100 Senegalese commandos and Nigerian navy Special Boat Service troops who are participating in Africa Partnership Station 2011





Commando Marines with Senegal's Company Fusiliers Marine Commando unit patrol the hot dusty trail in Army base Center Training Tactics Zone 3, here, during Africa Partnership Station 2011. Most of these Senegalese Marines are new to the service and have joined their unit within the past three months. These Senegalese Marines are participating in Africa Partnership Station 2011





A Marine commando with Senegal's Company Fusiliers Marine Commando unit communicates with a fellow Marine during a patrol in Army base Center Training Tactics Zone 3, here, during Africa Partnership Station 2011.





Commando Marines with Senegal's Company Fusiliers Marine Commando unit patrol the hot dusty trail in Army base Center Training Tactics Zone 3, here, during Africa Partnership Station 2011.





A Marine commando with Senegal's Company Fusiliers Marine Commando unit takes a knee during a patrol in Army base Center Training Tactics Zone 3, here, during Africa Partnership Station 2011.





Commando Marines with Senegal's Company Fusiliers Marine Commando unit patrol the hot dusty trail in Army base Center Training Tactics Zone 3, here, during Africa Partnership Station 2011.





Sgt. Austin D. Sabin, amphibious assault vehicle crew chief, Security Cooperation Task Force, Africa Partnership Station 2011, inspects the chamber of a Senegalese Marine's weapon prior to them conducting immediate actions drills here. Sabin is part of the 45-man strong SCTF, along with about 100 Senegalese commandos and Nigerian navy Special Boat Service troops who are participating in Africa Partnership Station 2011





A U.S. Marine with the Security Cooperation Task Force, Africa Partnership Station 2011, inspects the rifle of a Senegalese Marine's weapon prior to them conducting immediate actions drills here. The Marines and sailors here are part of the 45-man strong SCTF, along with about 100 Senegalese commandos and Nigerian navy Special Boat Service troops who are participating in Africa Partnership Station 2011





Commando Staff Sgt. Cheikh S. Camara, instructor, Senegalese Marines, gives a class on jungle warefare to a crowd of Senegalese commandos and U.S. Marines here. The class covered a wide range of topics from cover and concealment, to movement under fire. Approximately 45 U.S. Marines and sailors, along with about 100 Senegalese commandos and Nigerian navy Special Boat Service troops are participating in Africa Partnership Station 2011




_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Sam 30 Avr 2011 - 14:36

Citation :
FinEx keeps APS 11 Marines, Senegalese commandos on their toes


The exercise was the final piece in the initial chapter of Africa Partnership Station 2011’s military-to-military exchange with Senegalese commandos.

























Senegalese commandos provide security after their patrol was mock ambushed during a final exercise here between the commandos and U.S. Marines.



_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Dim 22 Mai 2011 - 1:10

Dakkar : le patrouilleur Njambuur avec un Rodman de la GC espagnole

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mar 31 Mai 2011 - 1:20

des batiments de la marine sénégalaise


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Jeu 2 Juin 2011 - 9:46

Citation :
FFCV : cession de l’EDIC Sabre à la marine nationale sénégalaise

Le 17 mai 2011, sur décision du ministre de la Défense, les armées françaises ont procédé à la cession de l’EDIC (Engin de Débarquement d’Infanterie et de Chars) Sabre à la marine nationale sénégalaise. Les armées françaises livrent ainsi un bâtiment opérationnel et particulièrement adapté aux missions de surveillance des approches maritimes et de soutien logistique opérationnel que souhaite assurer la marine nationale sénégalaise.

La cérémonie officielle était présidée, du côté français, par S.E. M. Normand, ambassadeur de France au Sénégal, accompagné du général Paulus, commandant les Forces Françaises du Cap-Vert et, du côté sénégalais, par M. Diop, ministre d’Etat et des Forces Armées. Les ultimes couleurs françaises ont été descendues avant la première montée du pavillon sénégalais, rendant effective la cession.

Cette cession intervient au moment où se finalise le nouvel accord de partenariat en matière de coopération. Le signal est d’autant plus fort que la transformation prochaine du dispositif militaire français (31 juillet 2011) s’est construite autour de cette volonté de coopération militaire afin de préserver et renforcer le lien d’amitié entre la France et le Sénégal.


Sources : EMA





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Ven 3 Juin 2011 - 18:37

Dakar - Octobre 2009

le patrouilleur Poponguine


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mer 13 Juil 2011 - 15:20

le patrouilleur Njambuur au port de Dakkar

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Lun 5 Sep 2011 - 17:55

Dakar le 31-10-10

Poponguine


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Dim 18 Sep 2011 - 4:00

Mi35P


_________________
Revenir en haut Aller en bas
pierrot1771
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1380
Inscrit le : 09/05/2011
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Dim 11 Déc 2011 - 15:34


TB30.2 Epsilon "6W-SAY" (Cadeau de la France).


_________________
Pour toi, pas d'espoir... Pour moi, pas de regret.

www.torapamavoa.blogspot.com
Signez svp: http://www.avaaz.org/fr/petition/Liberation_de_Bradley_Manning/?cdBaxbb
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Jeu 22 Déc 2011 - 12:15

L'Armée Sénégalaise simule un crash à Mbodiéne

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Jeu 5 Jan 2012 - 14:53

HISTORIQUE DE L’HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR


http://www.hpd.sn/

Citation :

le projet de la construction de l’hôpital remonte à 1862 et les travaux débutent en 1880 avec la fermeture de l’hôpital de Gorée soupçonné d’entretenir le risque épidémique suite à la tragique épidémie de fièvre jaune de 1878 qui frappa Gorée et Dakar, puis Rufisque et Saint-Louis et qui avait fait 750 décès.

Situé sur la presqu’île de Dakar, en bordure de l’anse Bernard, l’Hôpital fût inauguré en août 1884. Il comprenait sept bâtiments à étages avec des arcades de briques qui se faisaient face, trois à trois et fut complété en 1897 par deux bâtiments de logements à deux niveaux. Une galerie à arcades réunit ces deux constructions avec une façade tournée vers le Palais du gouverneur.

Ce premier ensemble de bâtiments constituant le noyau central de l’hôpital subsiste de nos jours et lui confère tout son charme.

A partir de 1898, l’Hôpital Militaire s’agrandit. Il se complète d’annexes : cuisines, lingerie, chapelle, morgue. Avec l’épidémie de fièvre jaune de 1900, de nouveaux bâtiments furent construits pour renforcer le Lazaret de la Quarantaine du Cap Manuel et abriter les contagieux. On construisit aussi des logements pour les tirailleurs et les infirmiers sénégalais entre l’hôpital et la rue Paul Doumer (où se trouve un baobab maintenant centenaire) au-dessus de la corniche. Ils existent encore en l’état sous l’appellation de « Camp des Mariés ».

La deuxième grande période architecturale se situe entre 1922 et 1930 avec la construction de quatre bâtiments dans le pur style colonial :

Le magnifique bâtiment à étage de la Maternité en 192

La Pharmacie dApprovisionnement des Troupes de l’AOF surélevé d’un étage de ’logements en 1923

Fermeture du parc intérieur avec une galerie en cloître à deux niveaux reliant les bâtiments centraux et les

sept bâtiments latéraux en 1927

Le Pavillon des Dames (devenu Service Boufflers) en 1930

Pendant la dernière période de l’Afrique Occidentale Française (A.O.F.), de nouvelles infrastructures furent réalisées, délaissant le style colonial et prenant le tournant de la modernité.

En 1940, le Médecin-Colonel Huart fit aménager un bloc opératoire souterrain qui reçut les blessés de l’opération « anglo-gaullliste » sur Dakar et fût abandonné après les combats.

En 1941, le Gouverneur général Brévié fait construire une garderie d’enfants qui portera le nom de son épouse Marie-Louis et qui constitue la partie centrale de l’actuelle clinique Brévié

En 1957, la Pédiatrie qui comptait 67 lits à l’époque est construit sur deux étages avec une conception moderne et européenne rompant avec le charme des bâtiments antérieurs

Le Sénégal acquiert son indépendance le 04 avril 1960. Mais jusqu’en 1965, l’hôpital dépend du Commandant des Troupes de l’A.O.F., puis entre en autogestion et dépend de l’Ambassade de France. Il fonctionne en autonomie totale jusqu’en 1983. Pendant cette époque dite moderne et jusqu’en 2004, de nouvelles infrastructures voient le jour et de nouveaux services sont créés :

1961 : création de la Banque de sang

1962 : création du laboratoire de Biochimie

1965 : création du laboratoire de Biologie

1965 : installation de la pharmacie de l’hôpital dans les deux bâtiments et les annexes de l‘ancienne

pharmacie d’approvisionnement des troupes de l’A.O.F.

1965 : la Stomatologie et la Kinésithérapie se partagent l’ancienne pharmacie

Entre 1975 et 1978 : construction du second bâtiment du laboratoire de biologie et création du service de Réanimation

et Soins Intensifs actuel et d’Hémodialyse

1981-1982 : construction du nouveau Bloc opératoire qui, avec son unité de stérilisation complète la capacité opératoire

1991 : construction d’un nouveau bâtiments du Service des Entrées

1997 : installation d’un scanner

2000 : rénovation du service de Psychiatrie

2001 : création d’un service de réanimation chirurgicale et de brûlés

2002 :création d’un centre d’explorations fonctionnelles multidisciplinaires

2003 : début de la construction du service d’accueil des urgences (S.A.U.) et d’un secteur d’intervention médicalisée

de relève des blessés (SMUR)

2004 : implantation d’un deuxième scanner de dernière génération .

2005 : inauguration du nouveau Service d’Accueil des Urgences.

EVOLUTION DU STATUT DE L’HOPITAL PRINCIPAL DE DAKAR
« L’Ambulance Militaire » de 1880 devient « Hôpital Militaire » à partir de 1890. La création de l’A.O.F.en 1895 et l’élévation de Dakar au rang de capitale de l’A.O.F lui conféreront un statut privilégié qu’il conservera quand Dakar devient capitale du Sénégal.

Le « Règlement de 1912 » qui définit le fonctionnement des hôpitaux d’Outre-mer, rattachera l’établissement devenu « Hôpital Colonial » au Gouverneur Général de l’A.O.F et lui assigne comme mission le traitement des malades et blessés de toute catégorie à l’exception de ceux qui relèvent de l’assistance médicale gratuite pris en charge par l’Hôpital Central Indigène (actuel hôpital Aristide Le Dantec). Il reçoit des malades de tout le Sénégal, de la Mauritanie, du Soudan et les médecins appartiennent au corps de santé colonial. L’appellation d’ « Hôpital Principal », correspondant à son niveau hiérarchique dans l’organisation sanitaire, vient de ce règlement.

En avril 1958, par une convention passée entre le Président du Grand Conseil de l’A.O.F. et le Haut Commissaire de la République, l’Hôpital Principal est reversé au budget de la France d’Outre-Mer, mais il conserve son statut d’hôpital militaire français jusqu’en 1971, onze ans après l’indépendance du Sénégal.

En 1971, une convention signée entre la France et le Sénégal place l’Hôpital Principal sous la double tutelle des Forces Armées Sénégalaises et de la République française. Les terrains, les bâtiments et le matériel sont transférés au Sénégal et la France en assure la gestion, sous tutelle du Ministère de la Coopération. Un accord d’établissement rédigé en accord avec les représentations syndicales et qui en fixe les modalités de fonctionnement est toujours en vigueur en 2004.

Dans le cadre de la politique sanitaire nationale, l’Hôpital Principal se voit chargé de la fonction d’Hôpital d’Instruction du Service de Santé des Armées Sénégalaises pour la formation des premiers médecins militaires dont il assure la préparation aux différents niveaux de spécialisation, mais aussi de la formation continue des personnels paramédicaux.

Le 24 décembre 1999, un nouvel accord de coopération signé entre le Sénégal et la France transfère définitivement toutes les responsabilités et en particulier financières aux autorités sénégalaises. Cette nouvelle convention confirme les liens d’amitié qui unissent les deux pays et précise les nouvelles modalités de coopération concernant l’Hôpital Principal. Elle marque le début d’une nouvelle ère pour l’hôpital.

Avec la loi 2000-01 du 10 janvier 2000, portant réforme hospitalière, L’Hôpital Principal de Dakar devient, au même titre que tous les autres hôpitaux du pays, un Etablissement Public de Santé, mais avec un statut spécial. Il reste sous la tutelle du Ministère des Forces Armées.

En 2004, trois ans après le changement de statut, et conformément aux objectifs de l’accord de 1999, l’Hôpital Principal acquiert son autonomie avec ses avantages, mais aussi ses contraintes. La plupart des postes de chef de service et de chef de département sont maintenant tenus par des officiers sénégalais. Les personnels paramédicaux et des services communs sont essentiellement civils et sénégalais. Une collaboration harmonieuse entre les cadres sénégalais et français (19 coopérants) permet une émulation scientifique de bon aloi. La contribution française porte sur :

le domaine technique (spécialistes médecins et pharmacien)

le domaine administratif et financier (directeur de l’hôpital et gestionnaire),

la formation par l’attribution de bourses

l’aide à l’investissement technique (centrale électrique, unité centrale de stérilisation, réanimation chirurgicale, service d’accueil des urgences, etc…)

Une nouvelle convention est signée le 17 février 2005. Elle découle du bilan de l’accord du 24 décembre 1999. Les deux parties sont résolues à confirmer à l’Hôpital Principal de Dakar sa vocation d’hôpital d’instruction du service de santé des armées. La France et le Sénégal désirent poursuivre une coopération exemplaire pour faire de l’Hôpital Principal de Dakar un établissement public de santé unique en son genre, au service des deux pays.

Cette convention a pour objet de fixer le cadre et les modalités de la coopération franco-sénégalaise au bénéfice de l’Hôpital Principal d’une part et d’autre part, d’assurer le transfert effectif de l’ensemble des postes de responsabilité et de gestion à la partie sénégalaise. Elle est conclue pour une durée de quatre (04) ans.

En 2006, l’hôpital a sécurisé son avenir. Les lignes budgétaires des subventions de l’Etat sont passées du ministère de la santé au ministère des forces armées sur ordre du Président de la République. L’hôpital s’est ancré définitivement dans son rôle d’hôpital d’instruction des armées , terrain de stage et de formation du personnel du service de santé militaire sénégalais. C’est la pièce maîtresse de l’école d’application du service de santé des armées créée par décret du président de la République N°2006-619/PR/MFA du 10 juillet 2006. Il est intégré dans le groupe hospitalier militaire dakarois dont l’élément complémentaire est l’hôpital militaire de Ouakam.

Un arrangement technique avec le service de santé des armées français a été signé à Paris le 26 septembre 2006 et un fonds de solidarité prioritaire du ministère des affaires étrangères vient d’être mis en place. Ces éléments contribueront grandement à pérenniser les échanges en terme de formation des personnels et de partenariat avec des institutions françaises civiles ou militaires.

En 2007 l’établissement va de l’avant avec 420 lits et 1170 personnels. L’encadrement est militaire sénégalais . Actuellement 9 professeurs agrégés du Val de Grâce et 31 spécialistes sont affectés dans les services. 30 assistants sont en formation. 15 assistants techniques français restent présents, agissant en partenariat total avec les cadres nationaux, tant au niveau de la direction que des services cliniques et paracliniques. Un département d’ingénierie biomédicale a été créé et permet d’optimiser la maintenance des matériels médico-techniques sophistiqués . L’unité de résonance magnétique nucléaire avec un appareil de 1,5 Tesla est opérationnelle. Le chantier de la fédération des laboratoires touche à sa fin . Les projets liés à al mise à niveau de l’établissement pour la conférence islamique prévue en 2008 vont débuter : construction d’une clinique des personnalités , du nouveau département de chirurgie spéciale, réfection des blocs opératoires et des services de réanimation , construction d’une hélistation.

L’Hôpital Principal de Dakar s’ouvre ainsi au troisième millénaire. Il trouvera sa pérennité dans ce concept original, unique et harmonieux d’hôpital d’instruction des armées du Sénégal avec sa composante biculturelle, vivier de formation et de coopération médicale francophone internationale.

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18749
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mar 14 Fév 2012 - 20:59

Citation :
Bignona : Quatre commandos de l’Armée tués, huit blessés dans le nord-Sindian

Publié le 14 février, 2012 à 12:01

Trois militaires ont été tués et six autres blessés lors d’une opération de sécurisation conduite par l’armée lundi après-midi à Diocadiou, dans la communauté rurale d’Oulampane (Ziguinchor, sud). Deux militaires gravement blessés ont été évacués à Dakar par vol militaire spécial, a précisé la même source. L’armée mène depuis quelques jours une vaste opération de ratissage dans le nord-Sindian et le long de la frontière gambienne. Sur le terrain, les opérations de ratissage effectuées par les militaires sénégalais auraient permis une nette amélioration de la situation sur le terrain, selon des observateurs. Le département de Bignona a été secoué entre décembre et janvier derniers par des attaques armées attribuées aux combattants du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance, qui revendique depuis 1982 l’indépendance de cette partie du pays. Plusieurs militaires ont été tués dans les combats. Des soldats sont également détenus en otage. Ce qui rend compte d’une évolution dans la stratégie des rebelles, selon des observateurs. La Casamance naturelle, constituée des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, est le théâtre, depuis 1982, d’affrontements ayant fait de nombreux morts chez les civils, les militaires de l’armée nationale et les rebelles du Mfdc.

(Source Aps)

http://actu-senegalaise.senego.com/bignona-trois-commandos-de-larmee-tues-dans-le-nord-sindian/
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mar 28 Fév 2012 - 13:01

La marine espagnole a cédé le patrouilleur Conejera ( P-31 ) à la marine sénégalaise le 21-02-12, afin de renforcer les moyens de ce pays pour la luttre contre le trafic illicite, mais aussi faire face au nouveau phénomène de piraterie que connait les cotes atlantiques de l'Afrique.

le Conejera faisait partie d'une classe de 4 patrouilleurs de 100Tpc, tous mis HS en 2010. Il a été vendu au prix symbolique de 100€.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Polo
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 07/04/2010
Localisation : Belgique
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   Mar 28 Fév 2012 - 23:53

Pour info, le Mozambique a également acquis ce type de patrouilleur assez bien armé (un 20 mm et 2 M2.HB).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Sénégalaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Sénégalaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Sénégalaise
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» l'armée suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: