Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armée Française / French Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 11 ... 15  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 15:04

Rappel du premier message :

Citation :
31.01.2019

Une enveloppe de 46 millions pour des Structures Modulaires Balistiques V2 Interarmées


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 1a311

Ce jeudi, lors du point presse hebdomadaire du ministères des Armées, sera présenté le nouveau treillis F3, ainsi que d'autres équipements qui composent l'équipement du combattant 2020. rien de révolutionnaire mais le soldat français, longtemps mal équipé et mal fagoté, dispose désormais de matériels modernes et adaptés à ses missions.

Lignes de défense a déjà eu l'occasion de présenter certains de ses matériels, depuis le fusil HK aux chaussures de combat Haix et Meindel, en passant par le nouveau couteau CAC (combat assistance campagne) et la SMB (structure modulaire balistique).

Sur ce dernier équipement, je signale la parution d'un avis portant sur la "fabrication de structures modulaires balistiques V2 Interarmmées".

Le lot no1 est intitulé: SMB V2 IA et Composants. Sa valeur estimée hors TVA est de 41 660 000 euros.

Le lot no2 est intitulé: accessoires SMB V2 IA. Sa valeur estimée hors TVA est de 5 000 000 euros. Ce lot concerne toutes les poches radio, porte grenades, chargeurs, lampe etc...

Valeur totale de ce marché de 60 mois: 46,66 millions d'euros. Date limite de réception des offres: le 22 février. Le nombre de candidats admis à présenter une offre ne peut être inférieur à trois. Le nombre maximum de candidats est fixé à cinq pour chaque lot.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/31/une-enveloppe-de-46-millions-pour-des-structures-modulaires-19998.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeLun 17 Juin 2019 - 20:31

Citation :
L’armée de Terre va recevoir 27 systèmes de mini-drones NX-70 conçus par Novadem

par Laurent Lagneau · 17 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12e27

Après la Gendarmerie nationale, qui l’a commandé à 19 exemplaires, le mini-drone NX70, développé par l’industriel provençal Novadem, a séduit l’armée de Terre. En effet, la Direction générale de l’armement [DGA] a notifié à cette PME établie à Aix-en-Provence un contrat d’une contrat d’une valeur supérieure à 2 millions d’euros afin d’en acquérir 27 systèmes de ce type.

Cette commande a été passée à la fin de l’année 2019, dans le cadre d’une « urgence opération » [UO] pour « doter rapidement les forces de capacités de détection plus performantes, mieux sécurisées et capables d’opérer de jour comme de nuit », selon la DGA.

Les premiers systèmes, composés chacun de deux drones NX-70 et d’un segment sol, viennent de passer des évaluations technico-opérationnelles réalisées par la Section technique de l’armée de Terre.

D’une masse de l’ordre d’un kilo, ce qui le rend aisément transportable pour un fantassin, le NX-70 est doté de caméras thermiques « permettant une prise d’images haute définition de jour comme de nuit, transmises de manière sécurisée sur un rayon d’action de plus de trois kilomètres », explique la DGA.

Pouvant voler dans des conditions météorologiques difficiles [vent à 65 km/h, pluie, basses comme hautes températures, poussière, etc], le NX-70 a une autonomie en vol de 45 minutes. « Ses liaisons de données sont chiffrées, aucune information n’est stockée à bord du drone et aucune connexion à internet n’est requise pour faire fonctionner le matériel, limitant ainsi tout risque de compromission », souligne Novadem.

En outre, cet appareil peut être doté de capacités étendues. Ainsi, il est possible de l’utiliser pour des missions d’observations de plusieurs heures grâce à une dispositif d’alimentation en énergie depuis le sol, via « un câble libérable en plein vol. » Il est aussi en mesure d’emporter de « petits dispositifs » [fumigène, médikit, etc].

Les coûts de production de ce drone ont été réduits grâce à l’impression 3D, qui permet de « diviser par 10 le nombre de pièces par rapport aux conceptions traditionnelles. »

« Au cours des dix dernières années, nos drones ont fait l’objet de campagnes d’évaluation menées par la Section Technique de l’Armée de Terre dans des environnements difficiles [jungle guyanaise, désert de Djibouti, entre autres] permettant d’adapter le produit aux réalités du terrain. Ce déploiement en OPEX du NX70 représente une grande fierté pour l’ensemble de l’équipe de Novadem et une grande marque de confiance accordée par le Ministère des Armées à une PME française », s’est félicité Pascal Pascal Zunino, Président et Co-fondateur de la PME aixoise.

Selon la DGA, premiers systèmes seront livrés aux de mêlée, d’appui ou de soutien de l’armée de Terre une fois que les opérateurs auront été formés.

Pour rappel, ce système de drones NX-70 complète un autre programme lancé au bénéfice de l’armée de Terre. En effet, en janvier, la DGA a notifié à FLIR Unmanned Aerial Systems un contrat portant sur l’acquisition du nano-drone Black Hornet 3, dans le cadre du projet DrOP [Drones Opérationnels de Poche].

http://www.opex360.com/2019/06/17/larmee-de-terre-va-recevoir-27-systemes-de-mini-drones-nx-70-concus-par-novadem/


Dernière édition par jf16 le Mar 18 Juin 2019 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeLun 17 Juin 2019 - 23:58

Citation :
Action de l’État en mer : La Cour des comptes veut étendre les pouvoirs de la Marine nationale

par Laurent Lagneau · 17 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a451

L’Action de l’État en mer [AEM], au titre de laquelle la Marine nationale tient un rôle évidemment prépondérant, donne « globalement satisfaction », estime la Cour des comptes, dans un référé publiée ce 17 juin. Pour autant, il y aurait quelques pistes à étudier pour en améliorer l’efficacité.

Ainsi, les magistrats de la rue Cambon ont formulé huit recommandations à cette fin. L’une d’entre-elles consiste mettre en place dans les collectivités d’outre-Mer un dispositif analogue à celui qui est en vigueur en Métropole, afin de gager en lisibilité et en efficacité.

Pour rappel, pour les trois façades maritimes du territoire métropolitain, un préfet maritime, qui exerce une autorité tant civile que militaire, a la main sur les moyens que met la Marine nationale pour les missions relevant de l’AEM. Tel n’est pas le cas outre-Mer, avec « des responsabilités réparties sur deux têtes : le préfet qui est délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer et le commandant de zone maritime qui l’assiste, mais n’est pas son adjoint. »

Aussi, poursuit la Cour des comptes, « en cas de crise maritime majeure, elle ne présenterait pas les mêmes garanties d’efficacité car le préfet, qui est une autorité civile, ne peut, contrairement au préfet maritime, engager les forces navales sans délai. Il n’est pas non plus l’interlocuteur le plus légitime pour mettre en place la coordination avec les marines des États étrangers entourant les collectivités d’autre-mer, qu’exigerait la gestion d’une crise maritime. »

Cependant, dans sa réponse, le Premier ministre, Édouard Philippe, n’y est pas favorable. « L’application de cette recommandation remettrait profondément en cause les équilibres actuels en instituant localement un double commandement, potentiellement source de concurrence, sur des territoires aux échelles d’intervention incomparables avec la métropole », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, constatant les « retards pris dans les programmes de remplacement des patrouilleurs de haute mer et des avions de surveillance maritime », lesquels ont « pour conséquence des réductions de capacité de la Marine nationale, particulièrement préoccupantes outre-mer », la Cour des comptes estime qu’une telle situation pourrait être évidée par « l’établissement d’un schéma directeur de la ‘fonction garde-côtes’, qui permettrait une programmation cohérente de l’acquisition des moyens par les différentes administrations concourant à l’action de l’État en mer. »

Sur ce point, la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 prévoit le renouvellement des patouilleurs de la Marine nationale dans le cadre du programme BATSIMAR. Ainsi, 6 unités seront livrées pour l’outre-Mer d’ici 2024 et 10 patrouilleurs de haute mer seront commandé, dont deux seront livrés d’ici 2025.

Mais sur le plan juridique que la Cour des comptes a formulé des recommandations de bon sens, dont certaines… sont déjà mises en application.

« Dans la mer territoriale française, la Marine nationale exerce la police des pêches et de l’environnement mais n’est pas habilitée, contrairement aux douanes et à la gendarmerie maritime, à constater les infractions relatives à la lutte contre le narcotrafic, l’immigration illégale et le brigandage maritime », souligne l’étude de la Cour des comptes.

Aussi, estime-t-elle, il est « indispensable, pour lutter contre ce type d’infractions, d’étendre à la Marine nationale les compétences de police en mer territoriale » d’autant plus que cela « mettrait fin également à une situation paradoxale dans laquelle la Marine nationale peut intervenir en mer territoriale étrangère pour lutter contre le trafic de stupéfiants en vertu de certaines conventions internationales comme l’accord de coopération régionale de San José de 2003 , alors même qu’elle ne dispose pas de telles
prérogatives dans les eaux territoriales françaises. »

Or, dans sa réponse à ce référé de la Cour des comptes, le Premier ministre a fait remarquer qu’une telle disposition a été prise par le gouvernement en mai dernier, par l’ordonnance n°2019-414 modifiant la loi n° 94-589 du 15 juillet 1994 relative « à la lutte contre la piraterie et aux modalités de l’exercice par l’Etat de ses pouvoirs de police en mer » ainsi que par le décret n° 2019-415.

En revanche, tel n’est le cas d’une autre recommandation faite par la Cour des comptes. En effet, cette dernière estime que la Marine nationale doit pouvoir disposer de nouveaux outils techniques et juridiques pour ses missions relevant de l’AEM.

« Des évolutions sont nécessaires pour permettre l’accès de la Marine nationale aux fichiers biométriques de la police nationale à des fins de renseignement, de protection ou à la demande d’un État étranger ou de l’Union européenne pour la lutte contre le narcotrafic, le terrorisme, ou en cas de recueil de personnes à bord des bâtiments de la Marine nationale [naufragés, migrants, ressortissants évacués] », lit-on dans le référé.

Qui plus est, « les pillages réguliers de la mer territoriale et de la ZEE en Nouvelle-Calédonie ou dans le canal du Mozambique par des flottilles étrangères ravitaillées de l’extérieur, justifient que des dispositifs juridiques appropriés soient mis en place pour autoriser le droit de poursuite du navire-mère qui travaille hors ZEE de concert avec un autre navire violant les lois de l’État côtier », fait valoir la Cour des comptes.

Enfin, les magistrats plaident en faveur d’une modification du Code de procédure pénale pour que la Marine nationale puisse bénéficier de « de l’affectation gratuite des biens saisis, essentiellement des navires » [au même titre que la gendarmerie, la police et les douanes, ndlr].

Dans sa réponse, le Premier ministre s’est dit ouvert à ces suggestions. Mais leur mise en pratique doit se faire en prenant quelques précautions, a-t-il souligné.

« La modification des textes et la définition d’un processus exact de recours à la biométrie par la Marine nationale recueillent mon approbation de principe. Mais la sensibilité du sujet
nécessite la constitution préalable d’un groupe de travail réunissant les expertises du ministère de l’intérieur, du ministère de la justice, du ministère des armées et du secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale [SGDSN] », a expliqué M. Philippe, avant d’annoncer que ce groupe de travail « sera constitué dans les prochaines semaines ».

Même chose pour le « droit de poursuite » d’un navire-mère hors de la zone économique exclusive. Le chef du gouvernement y est également favorable mais à la condition qu’une réflexion soit conduite avec le ministère des Affaires étrangères pour préciser le « vecteur juridique adapté car les textes organisant ce droit sont de niveau international et peuvent relever de la compétence des organisations régionales de gestion des pêches. »

http://www.opex360.com/2019/06/17/action-de-letat-en-mer-la-cour-des-comptes-veut-etendre-les-pouvoirs-de-la-marine-nationale/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 0:11

Citation :
Mission Clemenceau : Le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne a déjà ravitaillé 11 marines étrangères

Mise à jour :17/06/2019


Depuis son appareillage le 5 mars de Toulon pour participer au déploiement Clemenceau, le BCR Marne, ravitailleur en titre du groupe aéronaval, a interagi avec 19 types de navires différents appartenant à 11 marines. De jour comme de nuit, il a mené ses activités de ravitaillement et de transfert en mer.

« Durant cette période, les marins du BCR ont pris en charge, acheminé et délivré 24 000 mètres cubes de combustibles et 200 tonnes de fret alimentaire et matériels techniques.» indique le capitaine de frégate Stéphane-Charles, en charge de la fonction « support » au sein de l’état-major du groupe aéronaval.

A titre d’exemple, dans le cadre de l’exercice « La Pérouse » mené avec les marines australienne, japonaise et américaine, le BCR Marne a ravitaillé la frégate japonaise Murasame et la frégate australienne Toowoomba au large de l’Indonésie. Par ailleurs, les marins du BCR Marne ont effectué un ravitaillement depuis la plage arrière du bâtiment et deux transferts de personnel par chaise. Ces deux manœuvres sont peu courantes et nécessitent un savoir-faire pointu.  

La fonction « support », qui recouvre la logistique mais aussi la gestion du personnel, est une fonction essentielle du groupe aéronaval. « Mener des opérations de ravitaillement à la mer au profit du porte-avions et de ses escorteurs fait du BCR Marne un des acteurs clés de la fonction logistique de la Task Force 473. Elément agile et endurant, il constitue une composante indispensable au groupe aéronaval pour lui assurer une autonomie et une durabilité en mer » conclut  le CF Stéphane-Charles.  

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a526
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b87
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b126
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/mission-clemenceau-le-batiment-de-commandement-et-de-ravitaillement-marne-a-deja-ravitaille-11-marines-etrangeres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 18:29

Citation :
Futur drone tactique de l’armée de Terre, le Patroller a effectué son premier vol de qualification à Istres

par Laurent Lagneau · 17 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a258

Désigné en 2016 pour être le futur drone tactique de l’armée de Terre, aux dépens du Watchkeeper de Thales UK, le Patroller, développé par Sagem/Safran, a effectué son premier vol de qualification le 13 juin dernier, depuis le site de la Direction générale de l’armement [DGA] « Essais en vol » d’Istres.

« Ces vols se dérouleront selon un programme d’essais partagé entre l’industrie et la DGA. Ils ont pour objectif de compléter les éléments de démonstration des performances du système, en particulier de sa boule optronique, et d’alimenter les preuves en vue de sa certification », a expliqué la DGA, via un communiqué.

De son côté, Safran rappelle que le Patroller a déjà « plus de 220 vols à son actif » et qu’il répond « pleinement » aux critères attendus [décollage et atterrissage automatique, conduite de mission, exploitation simultanée et en temps réel de ses capteurs, qualité de ses charges optronique et radar, discrétion sonore, endurance, facilité de mise en oeuvre et disponibilité].

Et d’ajouter que pendant ces vols de qualifications comme pour tous les essais précédents, « le système Patroller s’est révélé à la hauteur des défis qui lui avaient été assignés pour garantir la supériorité technologique de l’Armée de Terre sur les théâtres d’opération tout en préservant des coûts d’exploitation faibles. »

Les performances du Patroller en font un drone qui pourrait entrer dans la catégorie des appareils dits MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance]. Conçu à partir du motoplanneur allemand Stemme S15, il peut emporter une charge utile de 250 kg et voler à une altitude de 20.000 pieds pendant près de 20 heures. En outre, et d’après ce qu’avait laissé entendre Florence Parly, la ministre des Armées, lors d’une audition parlementaire, il pourrait être armé.

Quant à sa « station sol », souligne Safran, elle « assure de multiples fonctions ; préparation et conduite de mission, reconnaissance, localisation, poursuite automatique de cibles, fusion et dissémination en temps réel du renseignement et simulation embarquée pour l’entraînement. »

« Le Patroller sera […] un des tous premiers systèmes de drone de cette catégorie à répondre aux normes OTAN de certification aéronautique », souligne la DGA.

Le Patroller va en effet apporter des capacités sans commune mesure avec celles du système de drones tactiques intérimaire [SDTI] qui, basé sur le Sperwer, est actuellement mis en oeuvre par le 61e Régiment d’Artillerie [RA]. Aussi, la formation des télépilotes, assurée à Dax, a été revue en conséquence.

En effet, les stagiaires apprennent les bases de l’aéronautique [mécanique du vol, météorologie, circulation aérienne, réglementation, etc…] en vue de les préparer à la licence de pilote privé « avion », un « examen qui conditionne leur passage à la formation pratique réalisée sur un petit avion monomoteur de tourisme », expliquait, en juin 2018, Terre Infos Magazine. Se déroulant sur 8 semaines, cette phase comprend 40 heures de vol.

Et, au sein de leur unité, les télé-pilotes devront obligatoirement, chaque année, effectuer une quinzaine d’heures de vol aux commandes d’un avion de conserver leur qualification sur Patroller.

Pour rappel, la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 prévoit que le 61e RA soit doté de 5 Patroller en 2019, de 14 en 2020 et de deux systèmes supplémentaires en 2024.

http://www.opex360.com/2019/06/17/futur-drone-tactique-de-larmee-de-terre-le-patroller-a-effectue-son-premier-vol-de-qualification-a-istres/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 19:02

Citation :
Spatial militaire, la France continue à s'armer

Par Michel Cabirol            |    18/06/2019, 11:13  |  770  mots

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b88
Le premier des trois satellites CSO livre déjà aux armées des images optiques d'une
exceptionnelle qualité, a assuré le délégué général pour l'armement (DGA), Joël Barre
dans une interview accordée à La Tribune (Crédits : Airbus)

     
Les études de deux programmes spatiaux - Iris et Céleste - vont être lancées pour remplacer deux programmes actuellement en cours de réalisation, les satellites d’observation optique CSO et les satellites espions CERES .  


Pour la France, l'espace est devenu ces dernières années hyper stratégique. Ainsi, "l'utilisation autonome et non contestée de l'espace passe par une connaissance et un contrôle de ce qui s'y passe", a rappelé lundi au 53ème Salon aéronautique du Bourget la ministre des Armées. Forte de cette conviction, Florence Parly a annoncé qu'elle avait décidé début juin de lancer les études de deux nouveaux programmes spatiaux : Iris succédera à CSO destiné à renouveler la capacité d'observation optique (satellites CSO) et Céleste, remplacera CERES en vue de renforcer les capacités de renseignement d'origine électromagnétique de la France. Deux programmes "pour que nous gardions toujours l'avantage, pour que nos armées conservent leur supériorité sur le terrain", a fait valoir la ministre. Ces deux programmes permettant le renouvellement de ces capacités seront lancés en principe en 2023.


"Nos opérations ne peuvent plus se passer de nos capacités spatiales qui contribuent de façon décisive à notre autonomie d'appréciation, de décision et d'action", a-t-elle expliqué.

Pour autant, Florence Parly n'oublie pas coopération à l'échelle européenne "pour acquérir pleinement notre autonomie stratégique". La France et l'Italie vont donc signer un accord pour échanger des images optiques des trois satellites CSO contre des images radar des deux satellites italiens COSMO-SkyMed de seconde génération (CSG). "C'est quand l'Europe partage intelligemment ses ressources qu'elle est forte", a affirmé la ministre.

Des programmes spatiaux de très haut niveau

La constellation des trois satellites CSO fournira des images optique et infra rouge très haute résolution. CSO-1, lancé en décembre dernier, livre déjà aux armées des images d'une exceptionnelle qualité, selon le délégué général pour l'armement (DGA), Joël Barre dans une interview accordée à La Tribune. Actuellement en essai en orbite pour une mise en service opérationnel dès cet été, il sera rejoint par deux autres satellites en 2020 puis en 2021 pour former une constellation d'une durée de vie de dix ans. "Nous prévoyons de lancer d'ici la fin de l'année 2019 les premiers travaux de préparation avec les industriels associés", avait-il précisé à La Tribune. Le ministère des Armées attend les propositions d'Airbus Space et de Thales Alenia Space, qui sont fortement poussés à coopérer par les pouvoirs publics.


Les deux industriels "sont conscients que, sur certains programmes, ils doivent mieux travailler et réfléchir ensemble", a d'ailleurs expliqué la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, en charge de l'espace, dans une interview accordée à La Tribune.

Les trois satellites espions CERES (renseignement d'origine électromagnétique ou ROEM) devraient être mis en service à la fin de l'année 2020. Avec CERES (Capacité de renseignement électromagnétique d'origine Spatiale), la France va entrer dans le club très, très fermé des pays possédant une telle technologie. A ce jour, seuls les États-Unis, la Russie et la Chine disposeraient de tels outils ultra-perfectionnés. Les satellites CERES auront la capacité de localiser et d'identifier les signaux émis par les systèmes adverses. Ce qui permettra de cartographier les centres de télécommunications et les radars dans les zones de conflit, et d'évaluer leur niveau d'activité, y compris sur des zones inaccessibles par les capteurs de surface.

Vers une stratégie spatiale de défense

La Loi de programmation militaire française (LPM) 2019-2025 prévoit un budget de 3,6 milliards d'euros pour le spatial de défense, qui doit notamment permettre de financer le renouvellement des satellites français d'observation CSO et de communication (Syracuse), de lancer en orbite trois satellites d'écoute électromagnétique (CERES) et de moderniser le radar de surveillance spatiale GRAVES. Avec deux milliards d'euros d'investissements annuels dans le spatial militaire et civil, la France reste loin derrière le trio de tête du secteur : les Etats-Unis investissent annuellement 50 milliards de dollars dans le spatial, la Chine 10 milliards et la Russie 4 milliards, selon les chiffres du gouvernement français.
Qualifiant l'espace de "véritable enjeu de sécurité nationale, par la conflictualité qu'il suscite", le président Emmanuel Macron a assuré en juillet 2018 vouloir doter la France d'"une stratégie spatiale de défense" en 2019. Après "d'intenses travaux de réflexion menés à l'automne", Florence Parly a demandé "encore quelques semaines de patience" pour écouter la parole présidentielle. Emmanuel Macron devrait faire des annonces dans les jardins de l'Hôtel de Brienne le samedi 13 juillet à l'occasion du défilé du 14 juillet.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/spatial-militaire-la-france-continue-a-s-armer-820785.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 19:15

Citation :


#MatosTerre : LE BACK HORNET

Armée de Terre

Ajoutée le 18 juin 2019


Le Black Hornet est un petit drone norvégien du fabricant Prox Dynamics (filiale du groupe américain Flir).

Sa mise en œuvre est extrêmement simple. Il apporte une capacité supplémentaire de renseignement et facilite les levées de doute.

Il ressemble à un hélicoptère de 16 cm de longueur. Il est équipé d'une caméra remplaçable pour filmer de jour ou de nuit en imagerie thermique. Il est utilisé pour des opérations de reconnaissance et de renseignement.

La France rejoint ainsi le Royaume-Uni et les États-Unis qui sont déjà équipés de Black Hornet.

Caratéristiques :

Nom du matériel : PD 100 BLACK HORNET
Type de matériel : Nano drone de reconnaissance tactique.

Renseignements numériques :

- Constructeur : FLIR.
- Longueur : 16cm.
- Largeur : 10cm.
- Hauteur : 2,5cm.
- Poids : 18 grammes.
- Motorisation : électrique.
- Capacité d’emport : 3 caméras orientées vers l’avant, vers le bas, et à 45°.

Composition équipage / nombre de servants : 1 opérateur télé-pilote disposant de 3 vecteurs (1 vecteur jour / 2 vecteurs nuit).

Performances :

- Autonomie et/ou distance franchissable : 20 minutes de vol.
- Vitesse maximale : 5m/s / 18km/h.
- Capacité de vol : 1 à 1,6km / altitude de vol pratique : 500m.
- Limitations : vent maximum 8m/s, rafales à 10m/s.

Protection :

- NBC : non.
- Blindage : non.

Armement :
- néant

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 19:27

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 22:49

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 0c16
© Emmanuel Huberdeau


 18/06/2019 07:44 | Parehuberdeau

Bourget 2019 : Les Falcon arrivent en force dans les armées françaises



A l'occasion du salon du Bourget, Florence Parly a confirmé le choix du Falcon 8X pour remplacer les C-160 Gabriel. La ministre des armées à par ailleurs annoncé que les Falcon 2000 LXS de la Marine Nationale seront baptisés Albatros.

Pour les armées françaises, Dassault Aviation n'est pas uniquement le fournisseur du Rafale. Plusieurs version des jet d'affaire Falcon sont déjà employés actuellement pour le transport ou pour la surveillance maritime. Et de nouveaux Falcon rejoindront, dans les années à venir, les rangs de l'armée de l'Air et de la Marine Nationale.

A l'occasion de sa visite du Salon du Bourget 2019, Florence Parly ministre des armées a confirmé que les avions de guerre électronique C-160 Transall Gabriel seront remplacés par trois Falcon 8X, trimoteurs capables de franchir 11 945 km (Le Falcon 7X avait aussi été cité comme possible choix). Ces avions embarqueront une charge utile de guerre électronique (CUGE) développée par Thales. Florence Parly a évoqué : "un nouveau capteur développé durant près de 10 ans par Thales". Plus rapides et plus manoeuvrants que les Transall ces appareils pourront effectuer de nouveaux profils de missions.

La Marine Nationale exploitera aussi de nouveaux Falcon. Sept Falcon 2000 LXS (dans un premier temps précise Florence Parly), seront acquis. Ils seront baptisés Albatros. Ils remplaceront les Falcon 50 et Gardian actuellement employés.

Sur le stand de Dassault on peut également noter la présence, pour la première fois d'une maquette du Falcon 8X dans une version dédié à la surveillance maritime avec un radar intégré sous le ventre et un flir. Cet appareil pourra-t-il être adapté à la patrouille maritime et proposé à la France et l'Allemagne dans le cadre du programme MAWS pour le remplacement des P-8 et ATL2 ?

https://www.air-cosmos.com/article/bourget-2019-les-falcon-arrivent-en-force-dans-les-armes-franaises-10391
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeVen 21 Juin 2019 - 0:47

Citation :
Des quads MV850 (aussi) pour le 1er RPIMa

Actualités Nathan Gain 20 juin, 2019


L’heure est à la montée en gamme parmi les quelques parcs de quads de l’armée de Terre. À l’instar du 2e régiment de hussards de Haguenau, le 1er RPIMa adopte à son tour un modèle plus « punchy » proposé par l’Américain Polaris, le Sportsman MV850.



Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a456
L’un des quads Sportsman MV850 actuellement évalués par le 1er RPIMa



Lancé il y un an, ce programme prévoit la livraison d’ « entre 30 et 40 véhicules », révèle un tireur haute précision (THP) du 1er RPIMa. Perçus il y a quelques mois, les premiers quads subissent depuis lors l’habituel programme d’évaluations et de validation des concepts d’utilisation au sein du régiment, à Bayonne, dans l’espoir d’un déploiement « relativement rapide » sur un théâtre d’opération extérieur.

Véhicule d’origine civile mais sensiblement « militarisé » selon les desiderata de l’utilisateur, le quad MV850 dispose d’un moteur bicylindre de 88 ch et de suspensions renforcées. S’y ajoutent, dans le cas du 1er RPIMa des arceaux, des points d’accroche et un bac de rangement supplémentaire. Il peut également recevoir une mitrailleuse MAG 58 ou Minimi montée sur un bras articulé disposé à la droite du pilote.

Cette nouvelle capacité est particulièrement attendue par le groupe THP du régiment qui loue notamment « la possibilité de transporter un fusil de précision encombrant et particulièrement pesant ». Le quad MV850 propose en effet une capacité d’emport d’approximativement 270 kg, dont 180 kg sur la plateforme arrière. Il est par ailleurs homologué pour pouvoir accueillir un passager, soit en tandem, soit en « dos à dos » avec le pilote.

Ce modèle conserve malgré tout une masse totale en charge limitée à 800 kg, ce qui le rend parfaitement compatible avec les capacités du NH90 Caïman. « On pourrait par exemple imaginer un scénario durant lequel le NH90 débarque deux quads transportant chacun deux opérateurs et leur matériel en vue d’une mission de reconnaissance ou de mise en place d’un appui », explique notre interlocuteur.

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a359
Une petite idée de la capacité d’emport de la plateforme avant


Malgré l’engouement, le groupe THP ne sera pas prioritaire sur le sujet. La majorité des quads – une trentaine – est logiquement destinée à la 3e Compagnie du 1er RPIMa, leader en matière de reconnaissance et de destruction dans la profondeur, autrement dit dans le « combat véhiculé ». Les plateformes subsistantes seront confiées à la 2e Compagnie, spécialisée dans l’action en environnement extrême, telles que la forêt équatoriale et la haute montagne.

Le 1er RPIMa a été récemment rejoint dans son choix par le 2e RH, qui sera prochainement doté de 48 nouveaux quads du même modèle. D’ici 2022, chacun des quatre escadrons de recherche du « Chamborant » disposera de 12 véhicules, en complément de la flotte de quads Sportsman 570SP actuellement en service.

http://forcesoperations.com/des-quads-mv850-aussi-pour-le-1er-rpima/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeVen 21 Juin 2019 - 22:14

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 0c17
© Airbus

 21/06/2019 09:22 | Parehuberdeau

Bourget 2019 : Lacroix va livrer un premier lot de leurres pour l'A400M


Le groupe Lacroix va livrer en juillet un premier lot de leurres destiné aux A400M Atlas de l'armée de l'Air.


C'est une conséquence logique de la montée en puissance des capacités tactiques de l'A400M. Les Atlas de l'armée de l'Air pourront prochainement mettre en œuvre leur système d'autoprotection comprenant des leurres spécialement conçus pour l'appareil par le groupe français Lacroix.

DILA (Développement et Industrialisation des Leurres de l'A400M), c'est le nom du programme qui a conduit au développement ces leurres infrarouge conçu principalement pour protéger l'avion de transport contre les menaces représentées par les systèmes de missiles sol-air portatifs à guidage infrarouge modernes.

De 2007 à 2013, Lacroix a d'abord travaillé sur une série de programmes d'études amont (PEA) de la DGA (Direction Générale de l'Armement) pour préparer le programme. L'enjeu était de créer des leurres adaptés à la fois à la vitesse, à l'environnement vibratoire et à la signature infrarouge de l'A400M. Lacroix à réalisé une série d'essais au sol grâce notamment à un système de rail grande vitesse permettant de tirer les leurres en mouvement. De nombreux essais environnementaux ont été réalisés afin de soumettre les leurres à des vibrations et des chaleurs équivalant à celles qui seront rencontrées à bord de l'avion. Lacroix a aussi crée un atelier spécifique pour l'industrialisation de ces leurres. L'automatisation de la chaine a permis, selon l'industriel, d'augmenter la cadence de production, de réduire les coûts et d'améliorer le contrôle de qualité.

Les premiers essais en vol ont eu lieu en 2016 sur un A400M de l'armée de l'Air. Les vols se sont ensuite succédés afin d'ouvrir le domaine de vol et d'évaluer les performances du système. Les leurres ont depuis été qualifiés et la production en série a débuté en 2019. Le premier lot de leurres sera livré en juillet 2019.

Les A400M de l'armée de l'Air peuvent emporter 720 ou 360 cartouches mis en œuvre par 24 lance leurres, conçus par MBDA, repartis sur différents points de l'avion et permettant de tirer les leurres dans différentes directions. Les lance-leurres fonctionnent avec le système d'autoprotection comprenant aussi des détecteurs de départ missiles.

Le ministère des armées a annoncé l'arrivée, le 26 avril 2019, du 15e avion de transport Airbus A400M Atlas de l'armée de l'Air sur la base aérienne d'Orléans-Bricy. Il s'agit du premier A400M livré directement au nouveau standard tactique. Les appareils livrés précédemment seront progressivement revalorisés pour être portés au nouveau standard.

https://www.air-cosmos.com/article/bourget-2019-lacroix-va-livrer-un-premier-lot-de-leurres-pour-la400m-10448
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 0:27

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 17:59

Citation :
L’armée de Terre se plaint de l’insuffisance des capacités d’aérolargage

par Laurent Lagneau · 22 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a458

Au Sahel, le ravitaillement des postes avancés de la force Barkhane se fait par deux moyens : le convoi terrestre « classique » et la livraison par air [LPA], c’est à dire les parachutages.

Pour l’armée de Terre, le second moyen est, de loin, le plus intéressant. En effet, un convoi terrestre mobilise beaucoup de ressources [camions, bien sûr, mais aussi éléments du génie, force de protection, etc] tout en étant susceptible d’être la cible d’attaques. En outre, étant donné les conditions de la BSS, les véhicules sont soumis à rude épreuve et il faut parfois compter jusqu’à 48 heures pour ne faire qu’une centaine de kilomètres seulement. Et les difficultés prennent de l’ampleur quand vient la saison des pluies.

Plus rapides et plus sûrs, les LPA, assurées par l’armée de l’Air et le 1er Régiment du train parachutiste [RTP], avait permis de livrer 258 tonnes de fret aux emprises isolées de Barkhane en 2016. Même chose en 2017. Qu’en est-il actuellement?

« Cette année, les chiffres en matière de capacités d’aérolargage seront sans doute les plus faibles des trois dernières années car nous sommes au point mort bas, entre la perte des Transall et l’attente de la montée en puissance de l’A400M », a indiqué le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], le général Jean-Pierre Bosser, lors d’une audition à l’Assemblée nationale. Et cela vaut aussi pour les opérations aéroportées [OAP].

« S’agissant […] de la mobilité des troupes, il est vrai que je ne suis pas très content de la transition entre le Transall, qui est en train de mourir, et l’A400M, pour une raison simple : si l’A400M est un avion exceptionnel en termes de transport logistique, il ne l’est pas du tout, à ce stade, en termes de transport tactique », a expliqué le CEMAT.

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a361

« Pour l’instant, on ne sait pas larguer de parachutistes autrement que par une seule porte – pour un avion qui devait quand même être un des meilleurs du monde! », s’est insurgé le CEMAT.

L’armée de l’Air a reçu son 15e avion A400M en avril dernier, soit le premier à être « livré directement dans un standard tactique incluant notamment un domaine d’emploi à partir de terrains sommaires élargi et une capacité d’approche autonome en tout temps des zones d’atterrissage. »

« Les capacités tactiques de ce 15e aéronef illustrent le chemin récemment parcouru vers le standard cible : aérolargage de parachutistes par une porte latérale, ravitaillement en vol d’un autre aéronef de transport en point central et amélioration des performances sur terrains sommaires », avait alors souligné la Direction générale de l’armement [DGA].

Deux nouvelles capacités tactiques sont attendues à l’automne prochain : l’éjection de charges lourdes jusqu’à 16 tonnes ainsi que le ravitaillement en vol par le point central au profit d’autres A400M et des Transall C-160. Le largage des parachutistes par les deux portes latérales attendra donc encore un peu.

« L’A400M étant sur trajectoire, nous pouvons tous espérer qu’en termes de largage de matériel ou de personnel, il remplisse la mission qu’on attend de lui, sachant que la France est un des rares pays au monde qui fasse encore de la mise à terre par la verticalité », veut croire le général Bosser. « On l’a bien vu pendant l’opération Serval : une opération visant à s’emparer d’un aéroport et à évacuer des populations peut commencer par une manœuvre d’assaut vertical », a-t-il conclu.

http://www.opex360.com/2019/06/22/larmee-de-terre-se-plaint-de-linsuffisance-des-capacites-daerolargage/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 19:18

Citation :
1er Régiment de chasseurs parachutistes

#SwiftResponse 🇫🇷🇬🇧 GCP

Mis en place 72h avant les compagnies de combat, le Groupement de Commandos Parachutistes du 1er RCP aux côtés
de leurs homologues britanniques, les Pathfinders, se sont infiltrés sous voile par saut à 2500 mètres puis à pied.

Après une infiltration sur 11km avec 800m D+, les commandos ont renseigné leurs chefs et permis la destruction de
nombreux objectifs prioritaires.

Grâce à leur matériel de prise vue longue distance, ils ont renseigné durant plusieurs jours sur un ennemi parfois isolé !

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12c72
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 21:11

Citation :
Escadron de Chasse 3/11 Corse

Deux "Serpents" se ravitaillent auprès d'un KC-130J en détachement à Camp Lemonnier lors d'un vol chaotique au milieu des bourgeons nuageux.
Le 3/11 a la possibilité de participer régulièrement à des partages d'expérience avec nos alliés US installés sur la même plateforme que nous. Il
n'est pas si rare pour nous d'effectuer ce type de mission avec un tanker de passage.
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12c125
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 23:21

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12e31
© ALAT

 21/06/2019 18:39 | ParYann Cochennec

Bourget 2019 : pacte RH mécanos entre l'ALAT et Airbus Helicopters



Au regard de la tension sur les métiers de mécanicien hélicopters, l'ALAT et Airbus Helicopters signent un pacte vertueux pour éviter une fuite des talents qui pourrait être nuisible aux deux entités.

Gérer intelligemment les ressources humaines en mécaniciens hélicoptères pour éviter une fuite des talents préjudiciable à tout le monde, tel est l'objectif du pacte vertueux signé au Salon du Bourget entre le général de division Michel Grintchenko, commandant l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT), et Bruno Even, président d’Airbus Helicopters. Il s'agit donc de "favoriser l’intégration de mécaniciens aéronautiques militaires et le partage de leur savoir-faire avec l’industrie privée, tout en garantissant à l’ALAT une ressource humaine solide dans la durée". L’ALAT et Airbus Helicopters ont donc mis en place des formules favorisant "une possibilité de reconversion à des militaires ayant longuement œuvré pour les armées, en France comme en opérations, tout en permettant à l’industriel aéronautique français de recevoir une main d’œuvre experte et de qualité". L'ALAT compte aujourd'hui 2 300 mécaniciens qui assurent la maintenance des 300 aéronefs de l’armée de Terre, en France comme en opérations extérieures.

https://www.air-cosmos.com/article/bourget-2019-pacte-rh-mcanos-entre-lalat-et-airbus-helicopters-10451
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 23:47

Citation :
CEMAT: « Garder un temps d’avance »

Actualités  Nathan Gain  21 juin, 2019  


« L’armée de Terre est désormais entrée dans le compartiment de terrain de l’innovation », se félicitait le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser, lors d’une sixième et probablement dernière audition de cette législature le 5 juin face à la Commission défense de l’Assemblée nationale. Entres autres défis et points d’attention, le CEMAT, qui quittera ses fonctions le 30 juillet après cinq années à ce poste, est longuement revenu sur la nécessité pour l’armée de Terre de poursuivre la modernisation de ses équipements et d’accélérer l’appropriation des innovations.

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 0cb20
Le général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de Terre
(Crédit: Twitter/@CEMAT_FR)


La LPM 2019-2025, entrée dans sa première année de concrétisation, consacre non moins de 172,8Md€ à l’agrégat « équipements », dont un effort financier de 58,6Md€ en faveur des grands programmes d’armement. Parmi les cinq défis présentés par le CEMAT, le troisième sera dès lors de conserver « la maîtrise des ressources et la consolidation de la remontée en puissance ». En d’autres termes, il reviendra à son successeur de persévérer dans le remplacement de matériels arrivés à bout de souffle et d’accélérer l’innovation tout en respectant l’un des credo de la ministre des Armées, Florence Parly, à savoir que « chaque euro dépensé doit être un euro utile ». « Nous devons donc veiller à quantifier et justifier le plus précisément possible nos besoins ; à être exigeants quant à la qualité et à la pertinence de la dépense ; à être rigoureux dans l’armement et l’exécution des contrats opérationnels », souligne à son tour le CEMAT.


Renforcer la dynamique armées-industriels


Le défi est de taille, car aux besoins – immenses – des forces correspondent des volumes conséquents et des jalons calendaires précis qu’il faudra impérativement respecter. Un pari réussi, pour l’instant. Ainsi, en l’espace de six mois, l’armée de Terre aura pris livraison de 5000 fusils d’assaut HK 416F sur les 9600 prévus en 2019. L’ALAT a quant à elle perçu deux hélicoptères NH90 Caïman et un Cougar, soit un quart de la cible attendue. Enfin, MBDA a d’ores et déjà livrés les 75 postes de tir pour missiles MMP promis pour cette année. Pour autant, la prudence reste de mise et « la balle est désormais dans le camp des industriels pour les livraisons attendues en 2019 », annonce le CEMAT.  Hors de question de « taper sur les doigts », mais plutôt d’exercer « la juste pression » au bénéfice du cercle vertueux qui, lentement, s’installe entre la DGA, l’armée de Terre et les industriels.

Contrairement aux préceptes établis par les fournisseurs de biens et services « grand public », il est bien entendu inconcevable pour les Armées de changer de prestataire au seul motif, par exemple, d’un retard de livraison. « Si une banque me dit que je ne peux pas retirer plus de 200 euros sur mon compte, je changerai de banque et choisirai celle qui me laissera retirer 500 euros vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Dans le secteur de la défense, en revanche, je n’ai pas le choix », illustre parfaitement le CEMAT. La relation entre les Armées et les entreprises se veut donc davantage être « un coude-à-coude de la DGA, non pas face à l’industriel, à ce stade, mais avec lui ». À ce titre, le premier grand jalon concernant l’armée de Terre restera la livraison des premières briques du programme Scorpion, à l’image des trois premiers véhicules Griffon attendus pour début juillet.

Au-delà de cet évènement emblématique, l’ambition capacitaire de l’armée de Terre dépendra de cette capacité qu’auront les différents acteurs engagés à faire se rejoindre des visions parfois en décalage. « C’est la raison pour laquelle j’appelle de mes vœux la tenue de revues des principaux programmes de la LPM » afin que la dynamique engagée « ‘percole’ jusque dans les usines de nos industriels », souhaite le CEMAT.

Garder un temps d’avance sur ses adversaires

À l’instar de ce que Florence Parly déclarait la semaine dernière à Pau, le CEMAT a par ailleurs insisté sur la nécessité pour l’armée de Terre de « garder un temps d’avance sur ses adversaires grâce à sa capacité d’appropriation rapide des innovations ». Le mandat du général Bosser est aussi celui qui aura vu naître un nouvel élan en faveur de l’innovation « Made in France ». L’Agence de l’innovation de défense, l’Innovation defense lab et, plus récemment, le Battle-Lab Terre sont autant de structures initiées ces derniers mois avec pour objectif principal d’insuffler la dynamique qui permettra de générer les innovations dont l’armée de Terre a besoin. Appelé à doubler ses effectifs d’ici 2021, le Battle-Lab Terre « viendra concrétiser les efforts de structuration du Pôle Innovation Terre ». Pour ce faire, cette nouvelle structure est basée sur le plateau de Satory, à proximité des acteurs clé de l’innovation terrestre que sont la STAT, Nexter, Arquus, ou encore le cluster scientifique et technologique de Paris-Saclay. De son côté, l’état-major de l’armée de Terre se réorganise autour d’un pilier « Numérique et Innovation » placé sous la houlette d’un officier général directement subordonné au major général de l’armée de Terre, le général Barrera.

Ensembles, industriels, startups, universités, laboratoires civils et militaires, devront oeuvrer à soutenir une armée de Terre aujourd’hui pleinement investie sur le terrain de l’innovation. Hormis les axes majeurs de la robotisation et de l’IA, l’armée de Terre rebondit sur les nombreux RETEX acquis au Sahel et au Levant pour s’engager dans de nouvelles voies exploratoires.

Entre autres exemples, la SIMMT a acquis dernièrement deux imprimantes industrielles 3D ProMaker P1000 auprès de l’entreprise française Prodways Technologies. L’une sera mise en oeuvre par la 13e BSMAT de Tulle, et la seconde sera conteneurisée en vue de son déploiement sur un théâtre extérieur. Ce type de technologie pourrait à terme répondre aux soucis d’approvisionnement en matière des pièces détachées vécus en OPEX en réduisant drastiquement les coûts et délais de livraison. À condition de survivre au climat exigeant du Sahel. « À ce stade, l’interrogation porte notamment sur la capacité à produire des pièces résistantes à des pressions mécaniques ou à la chaleur », précise un CEMAT résolument optimiste sur l’issue de l’expérience: « l’imprimante 3D fonctionne dans l’espace, elle devrait donc pouvoir fonctionner en bande sahélo-saharienne ! ».

Dans un tout autre registre, la fin de la mission d’appui-feu allouée à la Task Force Wagram au Levant fut révélatrice de « la nécessité de maîtriser davantage nos effets, dans des environnements de plus en plus contraints ». Malgré un regain appréciable de précision, l’obus guidé BONUS, utilisé pour la première fois en décembre 2018, s’est avéré insuffisant « pour limiter les dégâts collatéraux ». C’est pourquoi, au début du mois de juin, le général Bosser a demandé à Nexter de relancer les études relatives à « un projet d’obus de précision de 155 millimètres que nous avions entamé il y a cinq ans ».

http://forcesoperations.com/cemat-garder-un-temps-davance/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 25 Juin 2019 - 0:14

Citation :
Après 120.000 heures de plongée, le sous-marin nucléaire d’attaque Saphir sera retiré du service en juillet

par Laurent Lagneau · 24 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b136

Le 12 juillet, à Cherbourg, le sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] Suffren, premier exemplaire de la nouvelle classe Barracuda, sera officiellement lancé à Cherbourg. Ce qui veut dire que sa construction, assurée par Naval Group et TechnicAtome [ex-Areva TA] sous la maîtrise d’oeuvre de la Direction générale de l’armement [DGA] et du Commissariat à l’énergie atomique [CEA], sera terminée. Après une phase d’essais, ce bâtiment sera ensuite livré à la Marine nationale en 2020, soit avec trois ans de retard.

Mais sans attendre la livraison du Suffren, le SNA Saphir, deuxième exemplaire de la classe Rubis, sera retiré du service à la fin du mois de juillet. C’est en effet ce qu’a confirmé le ministère des Armées, ce 24 juin, via un communiqué.

Actuellement commandé par le capitaine de frégate Frenais de Coutard, le Saphir se dirige vers Cherbourg, où il sera désarmé et déconstruit sous la maîtrise d’ouvrage de la DGA.

« En quelques jours, un passage de flambeau historique va être réalisé, mais au-delà du symbole, c’est toute l’excellence française qui se démontre au cours de ces deux événements : d’abord un SNA qui pendant des décennies n’aura jamais failli à sa mission, ensuite l’arrivée d’un bijou technologique qui va permettre à la France de garder son statut et son rang de puissance militaire. Je félicite tous les sous-mariniers du Saphir, anciens et actuels, leur professionnalisme force l’admiration », a commenté Florence Parly, la ministre des Armées.

Mis en chantier en septembre 1979, le Saphir fut admis au service actif le 6 juillet 1984. Lors de ses 35 ans de carrière opérationnelle, ce SNA a parcouru 1.200.000 nautiques et passé plus de 120.000 heures en plongé, soit plus de 13 années…

Si les missions des sous-marins de la Force océanique stratégique [FOST] ne font pas l’objet d’une communication particulière, à la différence des bâtiments de surface, on sait toutefois que le Saphir a notamment participé aux opérations Balbuzard [au large de l’ex-Yougoslavie, en 1993], Kotor [1999] et Harmattan [Libye, 2011]. « Fidèle à la mémoire de ses glorieux homonymes des deux guerres mondiales, le Saphir a participé à de nombreuses missions de l’océan indien aux caraïbes et du grand nord aux côtes sud-américaines », rappelle le ministère des Armées.

Mais ce dernier n’évoque pas l’une des prouesses réalisées par le Saphir… Sans doute pour une raison « diplomatique ». En mars 2015, lors de manoeuvres avec l’US Navy au large de la Floride et jouant le rôle « d’agresseur », ce SNA avait fictivement coulé le porte-avions USS Theodore Roosevelt ainsi que la « majeure partie de son escorte. »

Le programme Barracuda ayant pris du retard, la Marine nationale a dû prolonger la vie opérationnelle du SNA Rubis et étudierait la possibilité d’en faire de même avec le Casabianca, ce dernier venant d’établir un « record » avec un déploiement de 137 jours et 2.678 heures de plongée [selon Mer&Marine, ndlr].

Quoi qu’il en soit, et s’agissant du Suffren, le « premier équipage, dont un noyau a suivi la phase de construction, sera créé le 12 juillet, pour se préparer à conduire les essais en vue des opérations futures », indique le ministère des Armées.

Plus imposants que ceux de la classe Rubis [99,5 mètres contre 73,6 m] et mis en oeuvre par un équipage de 60 sous-mariniers, les SNA de la classe Suffren [ou Barracuda] seront équipés d’un système de combat [SYCOBS] identique à celui utilisé par les sous-marins nucléaire lanceur d’engins [SNLE]. Si leurs missions seront identiques aux sous-marins qu’ils remplaceront [soutien à la dissuasion, protection du groupe aéronaval, recueil renseignement, lutte sous-marine, ndlr], ils seront aussi en mesure d’embarquer des nageurs de combat dotés du propulseur sous-marin [PSM] de troisième génération pour les opérations spéciales et effectuer des frappes contre terre avec leurs missiles de croisière [MdCN].

Pour rappel, cinq exemplaires ont été commandés, sur un programme devant en compter six, pour un coût total de 8 milliards d’euros.

http://www.opex360.com/2019/06/24/apres-120-000-heures-de-plongee-le-sous-marin-nucleaire-dattaque-saphir-sera-retire-du-service-en-juillet/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 25 Juin 2019 - 19:16

Citation :
La base aérienne de Luxeuil accueillera des Rafale F4 en 2032

par Laurent Lagneau · 24 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a537

Faisant l’objet de rumeurs au sujet de sa possible dissolution après avoir vu disparaître les escadrons 3/5 « Comtat Venaissin » [en 1997] et 1/5 « Vendée » [en 2007], la base aérienne 115 « Capitaine de Seynes » d’Orange-Caritat devrait finalement accueillir, à l’horizon 2021-2023, une vingtaine d’avions Rafale afin de remplacer les Mirage 2000B/C de l’EC 2/5 Île-de-France. Tels étaient les plans annoncés par le général Jean Rondel, le commandant des Forces aériennes [CFA], en septembre 2018.

Une autre base fait régulièrement l’objet de rumeurs concernant son éventuelle disparition : celle de Luxeuil.

Lors de la vague de restructurations lancée en 2008, son sort n’avait tenu qu’à un fil. Mais si, comme l’assurait le président Sarkozy, à l’époque, ce n’était « pas à l’armée de faire de l’aménagement du territoire », il fut fait une exception pour la base aérienne 116 de Luxeuil, laquelle accueillit, en provenance de Dijon, l’EC 1/2 Cigognes avec ses Mirage 2000-5.

Seulement, cinq ans plus tard, son existence fut menacée, surtout après la perte de son dépôt atelier munitions spéciales [DAMS] 13.004 et la dissolution annoncée de l’Escadron de défense aérienne [EDSA] 04.950 « Servance ». Mais, une fois encore, sont salut fut assuré. Mieux même : le ministre de la Défense d’alors, Jean-Yves Le Drian, affirma qu’elle allait être « pérennisée ». Et c’est ce que vient de confirmer Florence Parly, la ministre des Armées, ce 24 juin.

« L’organisation de notre défense a besoin de fondations solides. Elle doit pouvoir compter sur des régiments et des bases prêtes à accueillir les armées et les équipements de demain. La base aérienne 116 de Luxeuil est l’une d’entre elles », a dit Mme Parly lors de son allocution au personnel de la BA 116.

« Je sais que la pérennité de la base est un sujet d’inquiétude pour le territoire et ses élus. Et c’est bien naturel, sachant la force des liens qui unissent la base de Luxeuil au territoire », a ensuite continué la ministre. Or, a-t-elle ajouté, « je peux aujourd’hui […] annoncer que la base de Luxeuil a été choisie pour être équipée de Rafale après 2030. »

Plus précisément, le « déploiement d’un premier escadron est prévu à compter de 2032 ». Ce qui peut vouloir dire qu’un deuxième pourrait suivre par la suite. En outre, « préparer l’avenir, se conjugue au présent », a ajouté Mme Parly. Et d’annoncer également que « d’importants travaux seront entrepris pour moderniser la BA 116 et en améliorer la sécurité. »

Reste à voir comment se passera la transition entre le Mirage 2000-5 et le Rafale… Et si l’EC 1/2 Cigognes sera encore l’escadron affecté à Luxeuil.

« La loi de programmation militaire prévoit la modernisation de notre aviation de chasse avec une ambition de 225 avions de combat dans nos armées en 2030. D’ici là, les Mirage 2000-5, vos actuels compagnons de vol tireront leur révérence, après près de 40 années de service », a affirmé Mme Parly.

Si le Mirage 2000C est entré en service en 1984, la version 2000-5 est beaucoup plus récente puisqu’elle a été introduite à l’EC 1/2 Cigognes en 1999.

Selon la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, 28 Rafale supplémentaires seront livrés au standard F3R d’ici 2024 et 30 autres, au standard F4, seront commandés en 2023.


http://www.opex360.com/2019/06/24/la-base-aerienne-de-luxeuil-accueillera-des-rafale-f4-en-2032/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMar 25 Juin 2019 - 20:46

Citation :
Hélicoptère français abattu au-dessus du Mali: récit d’un sauvetage audacieux

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b229
Hélicoptère Gazelle de l'opération Barkhane.
© RFI / Olivier Fourt

Par Olivier Fourt Publié le 24-06-2019 • Modifié le 25-06-2019 à 09:26


Un hélicoptère de type Gazelle de l’opération Barkhane a bien été abattu par les jihadistes le 14 juin dernier à la frontière entre le Mali et le Niger. L’état-major français parlait jusqu’alors d’un « atterrissage d’urgence ».

Vendredi 14 juin, dans la matinée, les militaires de Barkhane mènent des combats au cœur d’un repaire jihadiste à la frontière entre le Mali et le Niger, aidés par les forces des deux pays. Un hélicoptère français de type Gazelle essuie alors des tirs de mitrailleuse Kalachnikov-PKM de calibre 7.62 qui provoquent un incendie puis une perte de puissance moteur, obligeant l’équipage à effectuer un atterrissage forcé à proximité des combats sur un terrain poussiéreux et avec une visibilité réduite.

Le pilote et le chef de bord, placés à l’avant de l’appareil, sont blessés dans le choc. À l’arrière, un commando tireur d’élite s’en sort un peu mieux. Il parvient à extraire ses camarades de l’appareil, avant qu’un hélicoptère d’attaque de type Tigre ne vienne leur porter assistance, au risque d’être à son tour abattu.

Mais cette machine biplace n’est pas conçue pour le transport. Les militaires de Barkhane appliquent alors une mesure d’extraction immédiate : les deux soldats les plus sérieusement blessés sont sanglés à l’extérieur de l’appareil, près du train d’atterrissage. Le commando rejoint la machine accidentée, la fait sauter et s'exfiltre dans un autre appareil.

Cet événement témoigne de l'âpreté des combats qui se sont déroulés ces dernières semaines à la frontière entre le Mali et le Niger. Ce jour-là, 20 membres d'un groupe armé appartenant probablement au groupe État islamique pour le Grand Sahara ont été tués ou faits prisonniers. Une vingtaine de motos, de l'armement et des moyens de communication ont été récupérés, a alors précisé l’état-major français.

Les trois soldats blessés dans le crash ont pu rejoindre un hôpital militaire en France

http://www.rfi.fr/afrique/20190624-helicoptere-francais-barkhane-abattu-dessus-mali-sauvetage-audacieux
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Juin 2019 - 18:49

Citation :
26.06.2019

Le 519e Groupe de transit maritime se réorganise


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12a538

Le 519e GTM (Groupe de transit maritime) est l'unique unité française (et une des rares au monde avec une unité britannique: le 17e Port and Maritime Regiment, et une unité US) qui assure les acheminements stratégiques par voie maritime.

Il est actuellement commandé par le colonel Samuel Duval.

Le 519e GTM est en pleine réorganisation. Ses deux escadrons (1 de transit et de commandement et 1 escadron portuaire) vont être remplacés par un dispositif à trois escadrons, "à effectifs constants", précise le chef de corps.

Désormais, le 519e GTM s'articulera autour de trois escadrons: 1 de commandement et de logistique, 2 de transit maritime. Un escadron de réserve (l'ex 3e EP) complète ce dispositif.

La cérémonie de création de l’escadron de commandement et de logistique, le baptême et remise de fanions du 1er escadron de transit maritime, du 2e escadron de transit maritime et de l’escadron de transit maritime de réserve se dérouleront le jeudi 27 juin sur la place d’armes du 519e, au Quartier Lagoubran à Ollioules (près de Toulon).

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/06/24/le-519e-groupe-de-transit-maritime se-reorganise-20328.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Juin 2019 - 19:05

Citation :
L’armée de Terre veut être un « acteur » du domaine spatial

par Laurent Lagneau · 25 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b230

Outre-Atlantique, même si l’astronaute américaine Anne McClain, qui vient de revenir sur terre après six mois passés dans la station spatiale internationale, est, à l’origine, une pilote d’hélicoptère de l’US Army, l’espace a surtout concerné des membres de l’US Air Force, de l’US Navy, voire de l’aviation de l’US Marine Corps.

Et cela pour une raison simple : la « voie royale » pour espérer être sélectionné en vue d’une mission spatiale passe généralement par un diplôme de pilote d’essais. Diplôme qu’a d’ailleurs obtenu Anne McClain à l’US Naval Test Pilot School avant d’intégrer la Nasa.

Aussi, l’espace n’est pas le milieu que l’on associe naturellement aux forces terrestres, même si ces dernières sont concernées par les applications qu’il autorise, que ce soit dans les domaines du renseignement, de la géolocalisation ou bien encore des télécommunications.

Alors que la France peaufine sa stratégie sur l’espace [elle sera bientôt dévoilée par le président Macron, ndlr], le chef d’état-major de l’armée de l’Air [CEMAA], le général Philippe Lavigne, tient à ce que les aviateurs tiennent un rôle prépondérant.

Lors d’une récente audition à l’Assemblée nationale, le CEMAA a laissé entendre que l’armée de l’Air pour changer de nom pour devenir « armée de l’Air et de l’Espace ». Et d’assurer même que c’était son « rêve ».

« L’espace est pour l’aviateur la prolongation évidente du milieu aérien », fit valoir le général Lavigne, à une autre occasion. Et pour cause : les officiers de l’armée de l’Air sont « formés » à l’espace dès l’École de l’Air et deux tiers des militaires spécialistes du domaine spatial sont des aviateurs…

En outre, c’est à l’armée de l’Air qu’il revient d’assurer la surveillance de l’espace, via le Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux [COSMOS].

Cela étant, le général Jean-Pierre Bosser, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT] a visiblement une autre lecture. Et on comprend, à la lecture des propos qu’il a tenu lors de sa dernière audition parlementaire, qu’une « armée de l’Air et de l’espace » ne serait pas forcément sa tasse de thé.

« S’agissant de l’espace, on pourrait penser de prime abord que c’est un cadre relevant exclusivement de l’armée de l’Air », a commencé par admettre le CEMAT. Mais, « en réalité, comme la Marine, l’armée de Terre est pleinement concernée » par l’espace car ce milieu « conditionne les liaisons GPS, les liaisons radio, le renseignement et la lutte informatique, offensive comme défensive », a-t-il assuré.

Aussi, a poursuivi le général Bosser, « l’espace deviendra demain le relais de nos yeux et de nos oreilles sur le terrain » et « l’armée de Terre tient à être un des acteurs de ce domaine. »

Cela étant, dans un webdocumentaire du ministère des Armées dédié aux questions spatiales, le général [air] Michel Friedling, qui dirige le Commandement interarmées de l’espace [CIE], a rappelle qu’il s’agit avant toute chose de « répondre aux enjeux qui se pose ». Et ces enjeux sont les « mêmes pour les Américains [qui s’apprêtent à créer une « Space Force », ndlr] et pour nous : chacun y apporte les réponses qu’il estime les plus appropriées en fonction du contexte national », a-t-il ajouté.

« Dans les deux cas, la réponse passe par une organisation adaptée à ces enjeux, c’est-à-dire une organisation agile, flexible, cohérente, lisible qui prenne en compte l’ensemble des aspects de la question », a conclu le général Friedling.

Infographie : Ministère des Armées

http://www.opex360.com/2019/06/25/larmee-de-terre-veut-etre-un-acteur-du-domaine-spatial/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2019 - 0:13

Citation :
Marine nationale : Les frégates multimissions auront une capacité de « veille coopérative navale » à partir de 2021

par Laurent Lagneau · 26 juin 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12c231

Lors de son déplacement à Lorient, le 25 juin, à l’occasion du lancement de la frégate multimissions [FREMM] « Normandie », la ministre des Armées, Florence Parly a souligné « l’agilité » du programme dont ce type de navire est issu dans la mesure où il permet ‘l’intégration continue et progressive de nouvelles innovations. »

Tel est en effet le cas de la FREMM « Normandie », qui par rapport aux cinq autres frégates qui l’ont précédée, disposera de deux lanceurs Sylver A50 qui lui permettront de tirer des missiles surface-air Aster 15 et Aster 30, le second ayant une portée accrue par rapport au premier.

« Le système de combat de la FREMM Normandie […] qui sera prochainement livrée à la Marine nationale bénéficie ainsi des dernières avancées techniques du programme. À la pointe de la cyberdéfense, dotée du missile Aster 30, tout dernier atout de la lutte anti-aérienne et d’une interopérabilité inédite pour les liaisons de données tactiques », cette frégate est « parée à relever les nouveaux défis opérationnels qui nous attendent », a ainsi souligné Mme Parly. « Et toute cette avance, nous sommes décidés à la conserver », a-t-elle assuré.

D’où l’annonce faite par la ministre au sujet de l’évolution prévue des FREMM. Ainsi, à l’horizon 2021, ces navires « bénéficieront de la capacité de veille coopérative navale [VCN], laquelle consiste à « mutualiser les données de l’ensemble des radars d’une force. » Ce « sera un véritable atout de supériorité informationnelle pour la Marine nationale, capable en un coup d’œil de prendre conscience de son environnement direct », a fait valoir Mme Parly.

Dans un contexte marqué par un « durcissement » des menaces, qui plus est « diversifiées », les navires de la Marine nationale doivent s’adapter. Et cela passe par un effort particulier dans trois domaines, décrits par Éric Papin, le directeur de l’innovation chez Naval Group, dans les colonnes de la Revue de la Défense nationale [RDN].

En premier lieu, il s’agit de renforcer la » capacité à durer à mer ». Il s’agit de faire en sorte que le navire soit capable de naviguer et de mener ses missions « dans les conditions les plus sévères, loin, longtemps, en préservant les capacités de l’équipage. »

Autre nécessité : garantir la « supériorité de l’engagement », ce qui passe par l’avantage acoustique/électromagnétique, des armes toujours plus performantes et la capacité de leurrer et de contrer l’adversaire.

Enfin, et grâce à « l’hyperconnectivité », le dernier axe porte sur le combat collaboratif, ce qui suppose de disposer de systèmes permettant de recueillir l’information provenant de toutes les sources disponibles, de la traiter et de l’analyser le plus rapidement possible tout en s’assurant de prendre les décisions qui s’imposent.

S’agissant de la capacité de « veille coopérative navale » dont seront dotées les FREMM, elle consistera à « mettre en œuvre, de manière coordonnée, les senseurs et les effecteurs au profit des performances au combat de la force aéromaritime », explique Éric Papin.

« La tenue de situation multiplateformes [radars] et le multi-statisme en lutte sous-marine [sonars] seront les premières capacités embarquées permettant une veille coopérative navale », poursuit le responsable de Naval Group.

« L’information sera recueillie et traitée au niveau d’un navire armé et au niveau de la force aéromaritime par les systèmes de management de combat pour exploiter au mieux les informations disponibles au sein de la flotte, mais aussi celles des sources ouvertes [trafic maritime, réseaux sociaux…] et fournir une situation tactique partagée et prédictive », détaille-t-il.

Enfin, « des drones organiques et non-organiques [drones aériens, drones de surface et drones sous-marins] avec une autonomie décisionnelle croissante seront mis en œuvre pour étendre les capacités de la force aéromaritime et la préserver des risques en menant des tâches automatisées de renseignement, d’identification et de surveillance, et en produisant les effets militaires souhaités dans des zones d’accès difficile », conclut M. Papin.

Photo : Naval Group

http://www.opex360.com/2019/06/26/marine-nationale-les-fregates-multimissions-auront-une-capacite-de-veille-cooperative-navale-a-partir-de-2021/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2019 - 0:24

Citation :
mercredi 26 juin 2019
 
Qu'a reçu l'armée de terre en 2019 ?

Les années actuelles de la LPM sont des années de livraisons, le CEMAT en a fait pour les députés une livre à la Prévert pour les matériels perçus depuis le début de l'année :
5 000 HK 416F sur les 9600 de 2019, dont 1 000 rien qu'en mai, deux Caïman sur les neuf de 2019 (dont un livré le 7 mai 2019) ; un Cougar sur les quatre de 2019 (un programme dont les retards ont obéré l'aéromobilité de l'armée de terre) ; 75 postes de tir MMP (soit la totalité du prévisionnel 2019).

On peut y ajouter aussi les nouvelles tenues de sport, et les radars Murin, qui viennent d'être projetés en opex, les drones NX-70 devant également les suivre au même endroit.

"La balle est désormais dans le camp des industriels pour les livraisons attendues en 2019" a conclu le CEMAT sans évoquer pour l'heure le sort du Griffon, dont les premiers véhicules ont pris du retard à la livraison. Cela devrait être le cas en juillet.  

http://lemamouth.blogspot.com/2019/06/qua-recu-larmee-de-terre-en-2019.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeJeu 27 Juin 2019 - 20:55

Citation :
1er régiment de spahis

Cèdre Bleu 2019 : une manœuvre aéroterrestre dans les monts libanais d'Aaqoura !

Un scénario complexe a donné un cadre tactique aux tirs des différentes unités avec des ennemis fictifs à détruire 💪💪💪

Une belle séquence des pelotons de reconnaissance et d'intervention sur VBL et des pelotons de cavalerie blindée sur AMX 10RC spahis.
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12c233
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28689
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitimeVen 28 Juin 2019 - 18:16

Citation :
BARKHANE : Le MRTT participe à la relève des M2000D à N’Djamena

Mise à jour :28/06/2019


Le 18 juin 2019, l’A330 Phénix de la 31e Escadre de Ravitaillement et de transport stratégiques (31e EARTS) s’est posé pour la première fois à N’Djamena après avoir effectué une mission de convoyage d’avion d’armes. Ainsi a-t-il pleinement contribué à la réussite de la relève des Mirage positionné à l’Est de la zone d’action de Barkhane, en ravitaillant en vol les M2000D de la France jusqu’au Tchad.

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b311

La veille, à l’occasion de l’inauguration du 53e Salon International de l’Aéronautique et de L’Espace (SIAE), le même appareil, unique exemplaire actuellement livré à l'escadre, s’était rendu au Bourget avec le Président de la République, la ministre des Armées, le Chef d’état-major des armées et le Chef d’état-major de l’armée de l’Air.

Cette mission de convoyage se déroulait dans le cadre de la relève d’avions de combat M2000D de l’opération Barkhane. Elle fait partie intégrante des missions nécessaires à la qualification opérationnelle de l’avion mais aussi à l’aguerrissement des équipages aux missions multi-rôle qui leur seront confiées.

Après une nuit passée sur place, le Phénix a repris son envol vers la base d’Istres, toujours en mission de convoyage d’avion d’armes.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b511
Armée Française / French Armed Forces - Page 8 _12b411

https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-le-mrtt-participe-a-la-releve-des-m2000d-a-n-djamena
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Revenir en haut 
Page 8 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 11 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Création de l'armée française
» Amélie Mauresmo
» Forces armees du Salvador/Armed Forces of El Salvador
» Françoise Dorléac
» LFLL Lyon-Saint Exupéry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: