Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armée Française / French Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 15:04

Rappel du premier message :

Citation :
31.01.2019

Une enveloppe de 46 millions pour des Structures Modulaires Balistiques V2 Interarmées


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 1a311

Ce jeudi, lors du point presse hebdomadaire du ministères des Armées, sera présenté le nouveau treillis F3, ainsi que d'autres équipements qui composent l'équipement du combattant 2020. rien de révolutionnaire mais le soldat français, longtemps mal équipé et mal fagoté, dispose désormais de matériels modernes et adaptés à ses missions.

Lignes de défense a déjà eu l'occasion de présenter certains de ses matériels, depuis le fusil HK aux chaussures de combat Haix et Meindel, en passant par le nouveau couteau CAC (combat assistance campagne) et la SMB (structure modulaire balistique).

Sur ce dernier équipement, je signale la parution d'un avis portant sur la "fabrication de structures modulaires balistiques V2 Interarmmées".

Le lot no1 est intitulé: SMB V2 IA et Composants. Sa valeur estimée hors TVA est de 41 660 000 euros.

Le lot no2 est intitulé: accessoires SMB V2 IA. Sa valeur estimée hors TVA est de 5 000 000 euros. Ce lot concerne toutes les poches radio, porte grenades, chargeurs, lampe etc...

Valeur totale de ce marché de 60 mois: 46,66 millions d'euros. Date limite de réception des offres: le 22 février. Le nombre de candidats admis à présenter une offre ne peut être inférieur à trois. Le nombre maximum de candidats est fixé à cinq pour chaque lot.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/31/une-enveloppe-de-46-millions-pour-des-structures-modulaires-19998.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 16:58

Citation :
mercredi 31 juillet 2019

Le Casa incendié à Gao remplacé



Malgré une faible marge de manœuvre sur ce parc, l'armée de l'air envoie, normalement dans les heures à venir, un nouveau Casa 235, pour remplacer celui incendié lors d'un exercice incendie mené, apparemment, par des pompiers de l'armée de terre.
L'appareil doit quitter la base d'Evreux, qui héberge tous les Casa métropolitains, pour Gao, où l'appareil a été en partie endommagé dans un accident qui n'a pas, dans mes souvenirs, de précédents.

Une enquête de commandement a évidemment été lancée pour comprendre l'enchaînement, qui par chance, n'a fait que des dommages matériels.

Mais les Casa sont rares. Depuis quelques années, ils ont remplacé les Transall quasiment partout : dans le Pacifique (5), en Guyane (3), à La Réunion (2), depuis quelques jours à Djibouti (1). Et depuis 2013, en zone de guerre, ce qui est assez nouveau pour ces appareils pas conçus, ni achetés par l'armée de l'air pour des opérations rugueuses.

Depuis leur implantation au Sahel (trois appareils actuellement), les Casa ont pourtant fait plus que tenir leur rang, participant à des opérations aéroportées, à du transport de passagers et de fret sur des terrains revêtus ou sommaires, et plus encore, à la tenue de l'alerte MEDEVAC avec un kit nurse, opéré par un médecin, un infirmière, un(e) convoyeur(se) de l'air. Le Transallito a emmagasiné un sérieux bilan, pas forcément reconnu, à l'ombre de son grand frère, ou de l'Atlas qui a du mal à étendre ses ailes dans le domaine tactique.

Bref ce coup du sort n'arrive pas au meilleur des moments, alors que la flotte, déjà fort occupée, a aussi connu d'autres mauvaises fortunes, suite à des pertes de pièces en vol, ou encore, à des dégradations au Sahel, du fait des éléments.
15 cellules sont donc déployées actuellement en opex, pour un parc de 27 exemplaires. Un appareil avait été perdu, avec ses sept occupants (quatre aviateurs dont une femme, et trois STATmen), en décembre 2003, dans le sud de la France

http://lemamouth.blogspot.com/2019/07/le-casa-incendie-gao-remplace.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 17:38

Citation :
Général Burkhard : « Le combat de haute intensité devient une option très probable »

par Laurent Lagneau · 31 juillet 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b557

Ce 31 juillet, le général Thierry Burkhard a donc succédé au général Jean-Pierre Bosser à la tête de l’armée de Terre [CEMAT]. Et, dans son premier ordre du jour, il a développé la feuille de route qu’il entend suivre pour les années à venir.

Après avoir eu une pensée particulière pour les blessés de l’armée de Terre et leurs familles, le général Burkhard a salué l’action de son prédécesseur et assuré de sa résolution à s’inscrire dans « sa continuité. » Ce qui ne veut pas dire qu’il se reposera sur les acquis.

En effet, affirme le nouveau CEMAT, « sous l’impulsion de la ministre des Armées, stabiliser et consolider l’armée de Terre tout en lui donnant l’agilité nécessaire pour s’adapter aux nouvelles menaces et contraintes est mon objectif. »

En écho au général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], pour qui « il faut être prêt à s’engager pour un conflit de survie », le général Burkhard a décrit un monde « en transformation rapide » qui, s’il « présente de formidables opportunités, notamment technologiques », est aussi celui de « l’incertidude et de l’instabilité. »

« Le rapport de force redevient le mode de règlement des différends entre nations » estime le CEMAT. Aussi, prévient-il, « nous devons résolument nous y préparer en gardant à l’esprit que le combat de haute intensité devient une option très probable. » Et d’ajouter : « Agir ensemble, avec nos alliés et nos partenaires, est un impératif. »

Aussi, l’une de ses priorités sera la « préparation opérationnelle » car « préparer la guerre ne peut souffrir aucune approximation ». Comme son prédécesseur, le général Burkhard insiste sur « l’esprit guerrier », qu’il faut cultiver « sans relâche ».

« La formation initiale et tactique, de même que l’entraînement, socle de la force morale, seront nos priorités », poursuit le CEMAT.

Pour rappel, « supplément d’âme » devant permettre de dominer l’adversaire, « l’esprit guerrier » repose sur l’aguerrissement des soldats et les traditions. Le tout combiné avec la haute technologie, qui doit démultiplier les capacités.

« La performance du combattant nécessite une implication de tous. Elle se construit aussi grâce à la qualité du commandement, à la livraison des nouveaux équipements, à son cadre de vie et au bien-être de sa famille. C’est notre singularité militaire qui fonde notre fierté d’ appartenance à l’armée de Terre », a encore souligné le général Burkhard, pour qui « volonté , disponibilité, inventivité et courage au combat, comme dans l’adversité, sont les vertus militaires qui doivent guider notre action. »

« Une armée de Terre forte, fière et audacieuse, telle est mon ambition. Les défis sont nombreux. Les relever est notre devoir de soldat. Vous pouvez compter sur moi comme je sais pouvoir compter sur vous », a conclu le nouveau CEMAT.

Photo : armée de Terre

http://www.opex360.com/2019/07/31/general-burkhard-le-combat-de-haute-intensite-devient-une-option-tres-probable/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 19:51

Citation :
jeudi 1 août 2019

Le CPA30 se renforce


Ils sont 24 : ce sont les aviateurs brevetés du stage Attila, au commando parachutiste de l'air n°30 d'Orléans. Cette unité regroupe un peu moins de 200 hommes et femmes, et s'est spécialisée dans l'appui aérien, après la réforme des CPA qui a concentré au CPA 30 les groupes spécialisés, et au CPA 20 la force protection.

Ce stage Attila a été mené dans l'armée de l'air (Orléans, Cazaux, camp du Ruchard, Solenzara) mais aussi dans l'armée de terre, à Caylus et à Calvi, au 2e régiment étranger de parachutistes (REP). A leur création pendant la guerre d'Algérie en 1956, les jeunes commandos parachutistes de l'air s'étaient aguerris au contact de compagnies des 1er REP et 2e REP au sein desquels ils avaient été immergés.

L'Attila a aussi bénéficié du concours des unités navigantes de l'armée de l'air, notamment l'Anjou, le Vercors, le Ventoux et le Pyrénées.
Par construction, le CPA 30 est un réservoir pour le CPA 10, unité historique du commandement des opérations spéciales, avec laquelle il est colocalisé à Orléans.
Le COS a d'ailleurs décidé de placer le CPA 30 sur la liste de ses unités d'emploi (ce qu'il a encore rappelé à l'occasion du 14 juillet), même si l'intégration dans les opérations pourra prendre plusieurs mois ou années. Le CPA 30 pourrait notamment apporter dans des domaines que le CPA 10 n'a pas encore développé jusqu'à maintenant, notamment la cyber, la guerre électronique et l'appui-mortier.

http://lemamouth.blogspot.com/2019/08/le-cpa30-se-renforce.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 20:21

Citation :
BARKHANE : Livraison d'un véhicule de l'avant blindé (VAB) par un A400M ATLAS

Mise à jour :07/08/2019



Le mercredi 24 juillet, un A400M de la BAP de Niamey a livré un véhicule de l’avant blindé (VAB) de type ULTIMA, ainsi qu’une palette de plus de onze tonnes de vivres, au profit de la base avancée de Tessalit où se trouve un détachement du groupement tactique n° 2.

Une mission principale : appuyer les différentes troupes au sol

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b564

Ce blindé de 14 tonnes, chargé dans un premier temps sur la base avancée de Gao, a pris son envol à bord d’un A400MATLAS pour rejoindre très rapidement le terrain de Tessalit et permettre son utilisation par les militaires français du Groupement Tactique n°2.

Outre ses missions de transport stratégiques depuis et vers la métropole, l’A400M agit aussi au sein de la force Barkhane à travers différentes missions tactiques qu’il est en mesure de réaliser en se posant sur des terrains sommairement aménagés. Grâce à sa capacité d’emport et sa rapidité l’A400M offre à la force Barkhane et aux troupes déployés en bande sahélo-saharienne (BSS) une véritable plus-value logistique en matière de transport de fret, de personnel et de véhicules lourds.

L’A400M se caractérise par sa capacité d’emport et d’adaptation

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b659

Le capitaine Jean-Philippe, chef du groupement de Transport Opérationnel (GTO) du fuseau ouest sur la BAP de Niamey, explique : « L’A400M dispose de nombreuses capacités. En quelques chiffres, il est capable de transporter 116 personnes ou différents matériels comme 1 hélicoptère CAIMAN ou deux hélicoptères TIGRE, 2 VAB, 1 véhicule blindé de combat d’infanterie de 32 tonnes, un canon CAESAR ou encore 2 camions de 5 tonnes, quasiment partout sur la BSS ».

L’A400M est aussi capable de larguer des parachutistes lors de sautsSOGH (Saut en ouverture en grande hauteur. Il pourra également bientôt larguer des parachutistes par ouverture automatique , ainsi que du matériel dans le cadre d’une livraison par air.

« La livraison par air est le moyen le plus sûr de ravitailler nos troupes lorsqu’elles sont en plein milieu du désert et qu’elles ont besoin d’eau, de munitions, ou de carburant. C’est une solution complémentaire des convois logistiques terrestres », ajoute le capitaine Jean-Philippe.

Polyvalent, réactif et puissant

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b757

Atout majeur pour l’opération Barkhane, au sein de laquelle il est régulièrement déployé, cet avion permet de livrer par voie aérienne toute la logistique indispensable à la conduite des opérations, le tout en un minimum de temps. « Il nous suffit d’1h30 pour traverser la BSS et livrer nos 25 tonnes de matériel afin de ravitailler nos camarades au sol ».

Lors de la même semaine de la livraison de ce VAB l’A400M aura permis de livrer plus de 150 tonnes de fret, dont 4 VAB, sur quatre emprises de la force, permettant ainsi la réalisation de plusieurs missions : « Si je devais définir l’A400M en trois mots, ce serait : polyvalent, réactif et puissant» conclut le capitaine Jean-Philippe.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b3a65
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b373
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b466
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-livraison-d-un-vehicule-de-l-avant-blinde-vab-par-un-a400m-atlas  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 20:33

Citation :
La Direction générale de l’armement et la DIRISI ont mis en place une unité dédiée aux systèmes numériques

par Laurent Lagneau · 7 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c199

La « transformation numérique » du ministère des Armées est une priorité pour au moins deux raisons : d’une part, elle doit permettre de renforcer l’efficacité opérationnelle des forces et, d’autre part, elle s’inscrit dans la stratégie gouvernementale « Action publique 2022 » qui fait des technologies de l’information un levier pour la réforme de l’État. En clair, il est impossible d’y couper.

Ainsi, cette transformation numérique vise à générer des gains de productivité dans plusieurs domaines, comme la logistique, le soutien ou encore le maintien en condition opérationnelle [MCO], à développer des applications qui faciliteront la planification et la conduite des opérations ainsi que l’exploitation du renseignement et à accompagner le développement du combat « infovalorisé » et en réseau.

Et cela, alors que se profilent des « ruptures technologiques », avec, par exemple, l’informatique quantique, l’Internet des objets, l’intelligence artificielle, la robotique, les systèmes autonomes et la puissance toujours plus importantes des super-calculateurs.

Cependant, et d’après un rapport parlementaire publié en 2018 par les députés Oliver Becht et Thomas Gassilloud, cette transformation numérique doit passer par la réduction d’une « fracture numérique » au sein des armées.

« L’exploitation des possibilités offertes par le numérique dans le quotidien des armées suppose des infrastructures informatiques robustes, à l’image des standards en cours dans les entreprises civiles. Or ces infrastructures sont aujourd’hui très inégalement déployées au sein du ministère des Armées, faisant apparaître une véritable ‘fracture numérique’. Aussi, aux yeux des rapporteurs, des investissements ‒ d’ailleurs limités ‒ sont-ils nécessaires pour que les armées puissent tirer pleinement profit des initiatives existantes et répondre aux ambitions de transformation digitale qu’elles se sont donnée », estimèrent les deux rapporteurs qui, au passage, avaient plaidé en faveur d’un recours accru « aux logiciels libres » et du « développement de logiciels en interne. »

Pour orchestrer cette transformation, il a été mis en place, en 2018, une Direction générale du numérique et des systèmes d’information et de communication [DGNUM], sous l’autorité de l’amiral Arnaud Coustillière. Forte d’une cinquantaine d’experts [civils et militaires], cette structure a la mission de « coordonner l’action des armées, directions et services en matière d’inventaire, de gouvernance, de production, de circulation, de partage et d’exploitation des données au sein du ministère des Armées ainsi que de favoriser l’accessibilité des données entre administrations ou dans le domaine public, dans un format ouvert et réutilisable. »

En outre, placée sous l’autorité du chef d’état-major des armées [CEMA], la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’informations de la défense [DIRISI] est un acteur incontournable puisqu’elle assure les fonctions « d’opérateur de télécommunications, d’infogérant des systèmes d’information de la Défense, de gérant des fréquences, de garant de la sécurité des systèmes d’information, de centrale d’achat pour les services de télécommunications, les matériels et les logiciels et de mise en œuvre et de soutien des SIC opérationnels. »

Autre acteur, la DGA MI [Direction générale de l’armement – Maîtrise de l’information] tient également un rôle important dans la mesure où il lui revient d’assurer des études, des expertises et des essais dans les domaines des systèmes d’information, des télécommunications, de la sécurité de l’information et de la guerre électronique. Enfin, le Commandement de la cyberdéfense [COMCYBER] a, parmi ses missions, la tâche la « Lutte informatique défense » [LID], c’est à dire la protection des systèmes d’informations utilisés par le ministère des Armées.

Mais une nouvelle structure vient de faire son apparition : l’UM SNum, pour « Unité de management Scole numérique ». Il s’agit de la dixième « unité de management » de la DGA dont la mission sera de « développer le socle numérique sécurisé et rénové du ministère. »

Devant employer, à l’horizon 2021, 300 spécialistes issus de la DGA [60%] et de la DIRISI [40%], cette UM SNum sera « garante de l’efficacité des systèmes numériques du ministère avec, en premier lieu, une exigence de robustesse et de cyber sécurité. » Localisée sur 3 sites [Bruz, Kremlin-Bicêtre et Balard], elle comprendra six « segments [architecture et management de services, services communs et terminaux, sécurité et administration, données et canaux d’accès, hébergement, réseaux de transport]

Le « Socle numérique », rappelle la DGA, « englobe notamment les infrastructures techniques comme les réseaux d’infrastructure et de desserte [programme DESCARTES, PPP RDIP…], les capacités d’hébergement des données et des applications, les capacités de traitement et de valorisation des données [partenariat d’innovation ARTEMIS…], les plates-formes support aux échanges inter applicatifs et les passerelles, les services communs à l’utilisateur [messageries, portails… apportés notamment par le socle du programme SIA], et les outils d’administration et de sécurité. »

À ce titre, elle sera chargée de « développer la cohérence d’ensemble entre les activités de conception/développement, dont elle est responsable, et les activités de déploiement/d’exploitation d’outils et de services numériques, assurées par la DIRISI. »

Cette SNum a déjà du pain sur la planche puisqu’elle doit mener plusieurs chantiers, dont rénovation du réseau Intranet du ministère des Armées [INTRADEF], avec ses milliers de serveurs et ses centaines de milliers de postes de travail, les Intranets « classifiés », la migration vers le Cloud et l’intégration de l’intelligence artificielle et du Big Data.

Photo : armée de l’air – A. Jeuland

 http://www.opex360.com/2019/08/07/la-direction-generale-de-larmement-et-la-dirisi-ont-mis-en-place-une-unite-dediee-aux-systemes-numeriques/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 22:19

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d240
© Escadron de Transport 3/60


 07/08/2019 10:03 | BOQUET Justine

Avis de marché pour le MCO des A340



Le Ministère des Armées un publié un avis de marché en vue d'attribuer un contrat de MCO pour les A340 de l'Armée de l'Air.


Le Ministère des Armées, et plus précisément la DMAé (direction de la maintenance aéronautique), ont publié au bulletin officiel le 24 juillet un avis de marché pour le MCO des A340 de l'Armée de l'air. Le MinArm souhaite ainsi sélectionner un industriel qui sera en charge de réaliser la maintenance et le soutien de deux A340-200 ainsi que de deux kits EVASAN.

Afin de guider les potentiels candidats, le Ministère des Armées a spécifié son besoin et les prestations qui devront être réalisées. D'une part, l'industriel devra réaliser le soutien technique des appareils ainsi que « les prestations de MCO fixées dans le manuel de maintenance du constructeur, avec de la maintenance préventive et corrective sur les cellules et les équipements (dont les moteurs) ainsi que le réapprovisionnement en rechanges », peut-on lire sur le site du bulletin officiel des annonces des marchés publics. Le contrat comprend également la gestion du maintien de la navigabilité, la mise en œuvre ainsi que la mise en place de différentes configurations cabines pour la conduite des différentes missions rattachées à la flotte d'A340. « A titre indicatif, les prévisions d'activité aérienne sur les années à venir sont de 2 800 heures en moyenne par an pour l'ensemble du parc », précise le Ministère des Armées.

Les industriels souhaitant participer à cet appel d'offres ont jusqu'au 16 septembre pour déposer leur dossier.

Au sein de l'armée de l'air, les A340 sont utilisés pour des missions de transport principalement et peuvent emporter jusqu'à 44 tonnes de fret ou bien 279 passagers. Les deux appareils appartiennent à l'escadron de transport 3/60 Estérel, stationné sur la base aérienne 110 de Creil.

https://www.air-cosmos.com/article/avis-de-march-pour-le-mco-des-a340-21555
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 15:10

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 16:43

Citation :
Ayant délaissé le Diesel, le ministère des Armées a doublé sa consommation d’essence en 3 ans

par Laurent Lagneau · 13 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d84

Un moteur Diesel est-il plus polluant qu’un moteur à essence? Répondre à cette question n’est pas si simple. Ainsi, si un litre de gazole brûlé plus de CO2 [gaz à effet de serre, ndlr] qu’un litre d’essence [2,6 kg contre 2,3kg], un véhicule diesel consomme en moyenne 20 à 25% de carburant en moins pour parcourir 100 km qu’une voiture à essence.

En effet, selon des mesures effectuées par PSA avec l’ONG Transport & Environment et validées par Bureau Veritas, une Peugeot 308 Diesel de 120 chevaux consomme à peine 4,9 litres aux cents contre… 6,6 l/100 km pour le véhicule équivalent à essence.

Cependant, les moteurs Diesel rejettent des particules fines et de l’oxyde d’azote [NOx], lesquelles sont très néfastes pour la santé. Et la mise au point de filtres ne change rien à l’affaire, à en croire les explications données à Franceinfos par le Dr Gilles Dixsaut, médecin hospitalier, à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et Président du Comité de Paris contre les maladies respiratoires.

« Avant d’atteindre le filtre, les particules sont agrégées et donc un peu plus grosses. Le filtre va retenir les substances agrégeantes et les séparer en nanoparticules, qui ne sont pas toutes retenues. Avec le filtre, les voitures émettent des particules plus nocives. Ces filtres ont un effet contre-productif pour la santé publique », avait expliqué ce médecin.

Cela étant, les moteurs essence à injection directe ne seraient pas non plus exempts de tout reproche. « Les véhicules les plus récents produisent une pollution cachée. Les voitures essences nouvelle génération sont celles qui sont les plus polluantes en termes de pollution particulaire. Ce sont pourtant elles qui ont la vignette critère numéro 1 », avait précisé le Dr Dixsaut.

Un constat partagé auprès de la même source par le Dr Bourdrel, radiologue et responsable de la question « santé et air » pour l’Association Santé Environnement France [ASEF]. a toxicité des particules essence est plus difficile à appréhender que celle des particules diesel. Leur composition dépend du type d’essence. Mais une chose est sûre : elles se comportent de manière identique dans le corps et sont considérées comme cancérigène probable », avait-il fait valoir.

« Les derniers moteurs essence à injection directe, qui se généralisent, émettent même en moyenne davantage de particules que les diesel », a même estimé un consultant de l’industrie automobile dans les colonnes de l’hebdomadaire Challenges.

Quoi qu’il en soit, l’article 37 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte [LTECV] oblige l’État, les Établissements publics et les collectivités locales à intégrer une « part de véhicules vertueux sur le plan environnemental » dans leurs flottes automobiles. Ce qui s’est traduit, pour le ministère des Armées [MINARM], par… une hausse significative des livraisons de carburants terrestres effectuées entre 2016 et 2018 par le Service des essences des Armées [SEA].

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c271

Ainsi, dans son dernier rapport d’activité, le SEA indique avoir livré aux armées 96.900 m3 de carburants à usage terrestres en 2016, puis 103.900 m3 l’année suivante et 106.500 m3 l’an passé. Soit une hausse de 10% en trois ans. Cette augmentation est essentiellement due à une consommation plus élevée d’essence, cette dernière étant passée de 5.200 m3 en 2016 à 10.300 m3 en 2018. Soit +97,5%.

« Cette forte hausse s’explique en grande partie par l’achat massif de véhicules essence de la gamme commerciale par le MINARM au titre de la transition énergétique et du développement durable », explique le SEA, qui tente de relativiser ce chiffre en soulignant qu’il est « largement » en deçà, en volume, « aux autres carburants distribués » [aéronautique et de navigation]. Ce qui est tout de même normal au regard de l’activité opérationnelle.

À noter que le gazole représente 8,5% des 840 000 m3 de produits cédés par le SEA en 2018. La part du gazole dit de navigation s’est élevée à 17%.

En 2018, le SEA a livré 581.600 m3 carburants aéronautiques [+8,3% en trois ans], en raison notamment de « l’activité soutenue de l’armée de l’Air et l’importance de ses opérations sur le continent
africain. » Quant aux carburants de navigation, leur consommation a connu un creux en 2017 pour retrouver quasiment le niveau qui était le sien il y a trois ans. »

« Les variations de volumes cédés sont étroitement liées à l’activité du
groupe aéronaval. Celui-ci a été actif en 2016 et 2018 avec entre deux, une maintenance lourde du PAN Charles de Gaulle en 2017. Ceci explique un léger recul des cessions pour cette dernière année [-14% entre 2016 et 2017] avant un réalignement sur un volume à peu près équivalent à 2016 en 2018 [environ 142 000 m³] », souligne le SEA.

À noter que le gazole représente 8,5% des 840 000 m3 de produits cédés par le SEA en 2018.

http://www.opex360.com/2019/08/13/ayant-delaisse-le-diesel-le-ministere-des-armees-a-double-sa-consommation-dessence-en-3-ans/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 23:02

Citation :
5e régiment de cuirassiers

En 3 jours de campagne de tir, les artilleurs du 35e RAP en mission de courte durée au 5e régiment de cuirassiers, avec leurs 4 CAESAR ont fait
traverser le ciel à 11 tonnes d’obus. L’entrainement portait sur différents tirs techniques, en impliquant les chefs de peloton du SGTIA BLD.
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d86
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8756
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena31
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena22Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena11
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena20Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 11:59

Le coût du programme pour 45 nacelles de désignation laser PDL-NG se monte aux conditions de 2018 à 479,6 millions €.

http://www.senat.fr/rap/a18-149-8/a18-149-8_mono.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 22:49

Citation :
5e régiment de cuirassiers

Brève du jour : Des tankistes à nul autre pareil,
Les tankistes du SGTIA BLD ont troqué leurs engins et leur armement de bord contre leurs musettes de combat et leurs FAMAS pour se mettre
à la place, le temps d’une semaine, de la « reine des batailles ». Restituant les savoir-faire élémentaires du combattant en zone urbaine, ils ont
affronté un ennemi déterminé et bien en place lors d’une synthèse, aux côtés d’une section d’infanterie et de deux patrouilles mixtes (1 char
Leclerc et 1 VBL). En appliquant les mêmes fondamentaux que dans le combat des blindés, brutalité des feux, dynamisme et coordination fine
de tous les éléments, les tankistes sont parvenus à la victoire, avec l’aide précieuse des légionnaires de la section d’infanterie.
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c272
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 18:48

Citation :
Le général Lavigne veut que l’armée de l’Air reprenne de « la masse » pour renforcer sa résilience

par Laurent Lagneau · 18 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b482

À la fin des années 1980, l’armée de l’Air comptait environ 100.000 militaires et civils et s’appuyait sur une flotte de 450 avions de combat, ce qui lui permettait d’assurer la protection de l’espace aérien national et d’armer la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire. Et, tout en se préparant à l’éventualité d’un conflit de haute intensité en Europe entre l’Otan et les forces du Pacte de Varsovie, ses appareils étaient aussi sollicités pour des opérations de basse intensité, comme Manta, puis Épervier, au Tchad.

La chute du Mur de Berlin et l’implosion de l’Union soviétique ayant éloigné le spectre d’un conflit majeur, l’armée de l’Air commença à perdre de la masse après 1991, c’est à dire après l’opération « Tempête du Désert » [ou « Daguet »], dans le cadre du plan de restructuration « Armée 2000 ». Puis, la fin de la composante terrestre de la dissuasion nucléaire sonna le glas des missiles sol-sol qu’elle mettait en oeuvre depuis le plateau d’Albion. Et la suspension annoncée de la conscription donna lieu à une première vague de fermetures de bases aériennes.

Vinrent ensuite les restructurations annoncées en 2008. Alors que ses engagements opérationnels s’intensifièrent, l’armée de l’Air dut subir une cure d’amaigrissement drastique.

Grâce à la polyvalence du Rafale, les avions spécialisés furent retirés du service, avec la dissolution de plusieurs escadrons à la clé. En 20 ans, le format de l’aviation de combat passa de 450 à 210 appareils. Et 17 bases aériennes fermèrent leurs portes. En outre, les aviateurs supportèrent 50% des suppressions de postes avant la réactualisation de la Loi de programmation militaire 2014-19. Tel fut le prix à payer pour la modernisation de l’armée de l’Air.

Selon son chef d’état-major [CEMAA], le général Lavigne, « grâce à la polyvalence de ses appareils et à leurs capacités de frappe, l’armée de l’Air n’a rien perdu en performances : plus précise, plus agile, elle peut atteindre des objectifs plus loin et plus fort, y compris depuis la métropole. » Et elle sera encore plus performantes en 2023, « avec des capacités de projection de forces et de puissance encore augmentées grâce aux nouvelles flottes en cours d’acquisition », dit-il , dans les colonnes du dernier numéro hors-série de DSI.

Seulement, aussi performant soit-il, le Rafale n’a pas le don d’ubiquité… Et comme l’admet le général Lavigne, « cette capacité globale requiert cependant de disposer d’une masse minimale de systèmes d’armes, car ils sont employés simultanément en différents endroits de la planète. » Et d’ajouter : « Ce dernier point est aussi un enjeu majeur de l’armée de l’Air de demain ».

D’autant plus que la perspective d’un conflit de haute intensité, qui s’était éloignée après la fin de la Guerre Froide, est à nouveau d’actualité. Comme ses pairs des autres armées, le général Lavigne souligne ainsi que « les politiques de puissance de certains États conduisent à reconsidérer la possibilité d’une confrontation avec des adversaires comparables à nous, notamment dans le cadre de conflits régionaux ». Aussi, la question de la « masse » revient-elle sur le tapis.

Certes, rappelle le CEMAA, « l’histoire abonde en exemples où des forces, y compris aériennes, ont compensé leur désavantage numérique par une qualité et une agilité supérieures. » Or, poursuit-il, « ce différentiel de qualité tend à s’estomper alors que, par ailleurs, les zones de conflictualités sont plus vastes et plus nombreuses ».

Aussi, avance le général Lavigne, « à capacités équivalentes, le nombre, l’intelligence de la manoeuvre et la bonne utilisation des réserves sont des éléments décisifs pour la victoire. » Et, insiste-t-il, « dans un tel contexte, la quantité redevient un critère de la résilience qui sied à une force militaire. »

« La diminution continue des flottes occidentales depuis le début des années 2000 devient problématique dans un contexte où les espaces aériens peuvent être beaucoup plus durement contestés », souligne le CEMAA. Et ses homologues font tous le même constat : « la masse fait partie des axes qui doivent structurer nos réflexions pour la prochaine décennie afin de garantir la capacité à durer au combat. Il faut être résilient, pouvoir encaisser des coups, mais tenir les espaces aériens conquis ». Et, fait-il valoir, « cela nécessitera probablement que nous repensions nos formats, le moment venu ».

Reste maintenant à voir comment il est possible de redonner de la « masse » à l’armée de l’Air… dans une enveloppe budgétaire qui n’est pas appelée à augmenter plus qu’il n’est prévu par l’actuelle LPM et avec les questions que cela pose en termes de ressources humaines.

« La première limite au développement de la masse, c’est le budget. Or, l’effort demandé à la communauté nationale est déjà important et un développement exponentiel de nos forces est bien entendu inenvisageable », a reconnu le CEMAA.

Resterait donc, selon lui, qu’un seul levier : augmenter la capacité d’innovation, qui doit être « l’affaire de tous ». Il s’agirait ainsi de pouvoir garder « le maximum d’avance sur nos adversaires déclarés ou potentiels », estime le général Lavigne.

S’il n’est pas possible d’augmenter significativement le nombre d’avions de combat [ce qui sera toujours plus compliqué à l’avenir, au regard du coût des appareils de nouvelles générations], la solution passe par les drones, l’intelligence artificielle et une connectivité accrue entre les plateformes.

« Cela ouvre la voie au déploiement prochain de nouvelles plates-formes non pilotées [remote carriers, loyal wingman] qui, tout en fournissant de la masse facilitant la pénétration, permettront de multiplier les senseurs et les effecteurs » ainsi que de « réduire les risques encourus par les équipages dans certaines phases de vol particulièrement exposées », explique en effet le général Lavigne.

http://www.opex360.com/2019/08/18/le-general-lavigne-veut-que-larmee-de-lair-reprenne-de-la-masse-pour-renforcer-sa-resilience/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Création de l'armée française
» ANDROMAQUE à la Comédie Française
» Comment les français sont-il perçus à l’étranger ?
» Des soldats suisses au large de la Somalie ?
» Amélie Mauresmo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: