Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armée Française / French Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 15:04

Rappel du premier message :

Citation :
31.01.2019

Une enveloppe de 46 millions pour des Structures Modulaires Balistiques V2 Interarmées


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 1a311

Ce jeudi, lors du point presse hebdomadaire du ministères des Armées, sera présenté le nouveau treillis F3, ainsi que d'autres équipements qui composent l'équipement du combattant 2020. rien de révolutionnaire mais le soldat français, longtemps mal équipé et mal fagoté, dispose désormais de matériels modernes et adaptés à ses missions.

Lignes de défense a déjà eu l'occasion de présenter certains de ses matériels, depuis le fusil HK aux chaussures de combat Haix et Meindel, en passant par le nouveau couteau CAC (combat assistance campagne) et la SMB (structure modulaire balistique).

Sur ce dernier équipement, je signale la parution d'un avis portant sur la "fabrication de structures modulaires balistiques V2 Interarmmées".

Le lot no1 est intitulé: SMB V2 IA et Composants. Sa valeur estimée hors TVA est de 41 660 000 euros.

Le lot no2 est intitulé: accessoires SMB V2 IA. Sa valeur estimée hors TVA est de 5 000 000 euros. Ce lot concerne toutes les poches radio, porte grenades, chargeurs, lampe etc...

Valeur totale de ce marché de 60 mois: 46,66 millions d'euros. Date limite de réception des offres: le 22 février. Le nombre de candidats admis à présenter une offre ne peut être inférieur à trois. Le nombre maximum de candidats est fixé à cinq pour chaque lot.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/31/une-enveloppe-de-46-millions-pour-des-structures-modulaires-19998.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 16:58

Citation :
mercredi 31 juillet 2019

Le Casa incendié à Gao remplacé



Malgré une faible marge de manœuvre sur ce parc, l'armée de l'air envoie, normalement dans les heures à venir, un nouveau Casa 235, pour remplacer celui incendié lors d'un exercice incendie mené, apparemment, par des pompiers de l'armée de terre.
L'appareil doit quitter la base d'Evreux, qui héberge tous les Casa métropolitains, pour Gao, où l'appareil a été en partie endommagé dans un accident qui n'a pas, dans mes souvenirs, de précédents.

Une enquête de commandement a évidemment été lancée pour comprendre l'enchaînement, qui par chance, n'a fait que des dommages matériels.

Mais les Casa sont rares. Depuis quelques années, ils ont remplacé les Transall quasiment partout : dans le Pacifique (5), en Guyane (3), à La Réunion (2), depuis quelques jours à Djibouti (1). Et depuis 2013, en zone de guerre, ce qui est assez nouveau pour ces appareils pas conçus, ni achetés par l'armée de l'air pour des opérations rugueuses.

Depuis leur implantation au Sahel (trois appareils actuellement), les Casa ont pourtant fait plus que tenir leur rang, participant à des opérations aéroportées, à du transport de passagers et de fret sur des terrains revêtus ou sommaires, et plus encore, à la tenue de l'alerte MEDEVAC avec un kit nurse, opéré par un médecin, un infirmière, un(e) convoyeur(se) de l'air. Le Transallito a emmagasiné un sérieux bilan, pas forcément reconnu, à l'ombre de son grand frère, ou de l'Atlas qui a du mal à étendre ses ailes dans le domaine tactique.

Bref ce coup du sort n'arrive pas au meilleur des moments, alors que la flotte, déjà fort occupée, a aussi connu d'autres mauvaises fortunes, suite à des pertes de pièces en vol, ou encore, à des dégradations au Sahel, du fait des éléments.
15 cellules sont donc déployées actuellement en opex, pour un parc de 27 exemplaires. Un appareil avait été perdu, avec ses sept occupants (quatre aviateurs dont une femme, et trois STATmen), en décembre 2003, dans le sud de la France

http://lemamouth.blogspot.com/2019/07/le-casa-incendie-gao-remplace.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 31 Juil 2019 - 17:38

Citation :
Général Burkhard : « Le combat de haute intensité devient une option très probable »

par Laurent Lagneau · 31 juillet 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b557

Ce 31 juillet, le général Thierry Burkhard a donc succédé au général Jean-Pierre Bosser à la tête de l’armée de Terre [CEMAT]. Et, dans son premier ordre du jour, il a développé la feuille de route qu’il entend suivre pour les années à venir.

Après avoir eu une pensée particulière pour les blessés de l’armée de Terre et leurs familles, le général Burkhard a salué l’action de son prédécesseur et assuré de sa résolution à s’inscrire dans « sa continuité. » Ce qui ne veut pas dire qu’il se reposera sur les acquis.

En effet, affirme le nouveau CEMAT, « sous l’impulsion de la ministre des Armées, stabiliser et consolider l’armée de Terre tout en lui donnant l’agilité nécessaire pour s’adapter aux nouvelles menaces et contraintes est mon objectif. »

En écho au général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], pour qui « il faut être prêt à s’engager pour un conflit de survie », le général Burkhard a décrit un monde « en transformation rapide » qui, s’il « présente de formidables opportunités, notamment technologiques », est aussi celui de « l’incertidude et de l’instabilité. »

« Le rapport de force redevient le mode de règlement des différends entre nations » estime le CEMAT. Aussi, prévient-il, « nous devons résolument nous y préparer en gardant à l’esprit que le combat de haute intensité devient une option très probable. » Et d’ajouter : « Agir ensemble, avec nos alliés et nos partenaires, est un impératif. »

Aussi, l’une de ses priorités sera la « préparation opérationnelle » car « préparer la guerre ne peut souffrir aucune approximation ». Comme son prédécesseur, le général Burkhard insiste sur « l’esprit guerrier », qu’il faut cultiver « sans relâche ».

« La formation initiale et tactique, de même que l’entraînement, socle de la force morale, seront nos priorités », poursuit le CEMAT.

Pour rappel, « supplément d’âme » devant permettre de dominer l’adversaire, « l’esprit guerrier » repose sur l’aguerrissement des soldats et les traditions. Le tout combiné avec la haute technologie, qui doit démultiplier les capacités.

« La performance du combattant nécessite une implication de tous. Elle se construit aussi grâce à la qualité du commandement, à la livraison des nouveaux équipements, à son cadre de vie et au bien-être de sa famille. C’est notre singularité militaire qui fonde notre fierté d’ appartenance à l’armée de Terre », a encore souligné le général Burkhard, pour qui « volonté , disponibilité, inventivité et courage au combat, comme dans l’adversité, sont les vertus militaires qui doivent guider notre action. »

« Une armée de Terre forte, fière et audacieuse, telle est mon ambition. Les défis sont nombreux. Les relever est notre devoir de soldat. Vous pouvez compter sur moi comme je sais pouvoir compter sur vous », a conclu le nouveau CEMAT.

Photo : armée de Terre

http://www.opex360.com/2019/07/31/general-burkhard-le-combat-de-haute-intensite-devient-une-option-tres-probable/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeJeu 1 Aoû 2019 - 19:51

Citation :
jeudi 1 août 2019

Le CPA30 se renforce


Ils sont 24 : ce sont les aviateurs brevetés du stage Attila, au commando parachutiste de l'air n°30 d'Orléans. Cette unité regroupe un peu moins de 200 hommes et femmes, et s'est spécialisée dans l'appui aérien, après la réforme des CPA qui a concentré au CPA 30 les groupes spécialisés, et au CPA 20 la force protection.

Ce stage Attila a été mené dans l'armée de l'air (Orléans, Cazaux, camp du Ruchard, Solenzara) mais aussi dans l'armée de terre, à Caylus et à Calvi, au 2e régiment étranger de parachutistes (REP). A leur création pendant la guerre d'Algérie en 1956, les jeunes commandos parachutistes de l'air s'étaient aguerris au contact de compagnies des 1er REP et 2e REP au sein desquels ils avaient été immergés.

L'Attila a aussi bénéficié du concours des unités navigantes de l'armée de l'air, notamment l'Anjou, le Vercors, le Ventoux et le Pyrénées.
Par construction, le CPA 30 est un réservoir pour le CPA 10, unité historique du commandement des opérations spéciales, avec laquelle il est colocalisé à Orléans.
Le COS a d'ailleurs décidé de placer le CPA 30 sur la liste de ses unités d'emploi (ce qu'il a encore rappelé à l'occasion du 14 juillet), même si l'intégration dans les opérations pourra prendre plusieurs mois ou années. Le CPA 30 pourrait notamment apporter dans des domaines que le CPA 10 n'a pas encore développé jusqu'à maintenant, notamment la cyber, la guerre électronique et l'appui-mortier.

http://lemamouth.blogspot.com/2019/08/le-cpa30-se-renforce.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 20:21

Citation :
BARKHANE : Livraison d'un véhicule de l'avant blindé (VAB) par un A400M ATLAS

Mise à jour :07/08/2019



Le mercredi 24 juillet, un A400M de la BAP de Niamey a livré un véhicule de l’avant blindé (VAB) de type ULTIMA, ainsi qu’une palette de plus de onze tonnes de vivres, au profit de la base avancée de Tessalit où se trouve un détachement du groupement tactique n° 2.

Une mission principale : appuyer les différentes troupes au sol

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b564

Ce blindé de 14 tonnes, chargé dans un premier temps sur la base avancée de Gao, a pris son envol à bord d’un A400MATLAS pour rejoindre très rapidement le terrain de Tessalit et permettre son utilisation par les militaires français du Groupement Tactique n°2.

Outre ses missions de transport stratégiques depuis et vers la métropole, l’A400M agit aussi au sein de la force Barkhane à travers différentes missions tactiques qu’il est en mesure de réaliser en se posant sur des terrains sommairement aménagés. Grâce à sa capacité d’emport et sa rapidité l’A400M offre à la force Barkhane et aux troupes déployés en bande sahélo-saharienne (BSS) une véritable plus-value logistique en matière de transport de fret, de personnel et de véhicules lourds.

L’A400M se caractérise par sa capacité d’emport et d’adaptation

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b659

Le capitaine Jean-Philippe, chef du groupement de Transport Opérationnel (GTO) du fuseau ouest sur la BAP de Niamey, explique : « L’A400M dispose de nombreuses capacités. En quelques chiffres, il est capable de transporter 116 personnes ou différents matériels comme 1 hélicoptère CAIMAN ou deux hélicoptères TIGRE, 2 VAB, 1 véhicule blindé de combat d’infanterie de 32 tonnes, un canon CAESAR ou encore 2 camions de 5 tonnes, quasiment partout sur la BSS ».

L’A400M est aussi capable de larguer des parachutistes lors de sautsSOGH (Saut en ouverture en grande hauteur. Il pourra également bientôt larguer des parachutistes par ouverture automatique , ainsi que du matériel dans le cadre d’une livraison par air.

« La livraison par air est le moyen le plus sûr de ravitailler nos troupes lorsqu’elles sont en plein milieu du désert et qu’elles ont besoin d’eau, de munitions, ou de carburant. C’est une solution complémentaire des convois logistiques terrestres », ajoute le capitaine Jean-Philippe.

Polyvalent, réactif et puissant

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b757

Atout majeur pour l’opération Barkhane, au sein de laquelle il est régulièrement déployé, cet avion permet de livrer par voie aérienne toute la logistique indispensable à la conduite des opérations, le tout en un minimum de temps. « Il nous suffit d’1h30 pour traverser la BSS et livrer nos 25 tonnes de matériel afin de ravitailler nos camarades au sol ».

Lors de la même semaine de la livraison de ce VAB l’A400M aura permis de livrer plus de 150 tonnes de fret, dont 4 VAB, sur quatre emprises de la force, permettant ainsi la réalisation de plusieurs missions : « Si je devais définir l’A400M en trois mots, ce serait : polyvalent, réactif et puissant» conclut le capitaine Jean-Philippe.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b3a65
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b373
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b466
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-livraison-d-un-vehicule-de-l-avant-blinde-vab-par-un-a400m-atlas  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 20:33

Citation :
La Direction générale de l’armement et la DIRISI ont mis en place une unité dédiée aux systèmes numériques

par Laurent Lagneau · 7 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c199

La « transformation numérique » du ministère des Armées est une priorité pour au moins deux raisons : d’une part, elle doit permettre de renforcer l’efficacité opérationnelle des forces et, d’autre part, elle s’inscrit dans la stratégie gouvernementale « Action publique 2022 » qui fait des technologies de l’information un levier pour la réforme de l’État. En clair, il est impossible d’y couper.

Ainsi, cette transformation numérique vise à générer des gains de productivité dans plusieurs domaines, comme la logistique, le soutien ou encore le maintien en condition opérationnelle [MCO], à développer des applications qui faciliteront la planification et la conduite des opérations ainsi que l’exploitation du renseignement et à accompagner le développement du combat « infovalorisé » et en réseau.

Et cela, alors que se profilent des « ruptures technologiques », avec, par exemple, l’informatique quantique, l’Internet des objets, l’intelligence artificielle, la robotique, les systèmes autonomes et la puissance toujours plus importantes des super-calculateurs.

Cependant, et d’après un rapport parlementaire publié en 2018 par les députés Oliver Becht et Thomas Gassilloud, cette transformation numérique doit passer par la réduction d’une « fracture numérique » au sein des armées.

« L’exploitation des possibilités offertes par le numérique dans le quotidien des armées suppose des infrastructures informatiques robustes, à l’image des standards en cours dans les entreprises civiles. Or ces infrastructures sont aujourd’hui très inégalement déployées au sein du ministère des Armées, faisant apparaître une véritable ‘fracture numérique’. Aussi, aux yeux des rapporteurs, des investissements ‒ d’ailleurs limités ‒ sont-ils nécessaires pour que les armées puissent tirer pleinement profit des initiatives existantes et répondre aux ambitions de transformation digitale qu’elles se sont donnée », estimèrent les deux rapporteurs qui, au passage, avaient plaidé en faveur d’un recours accru « aux logiciels libres » et du « développement de logiciels en interne. »

Pour orchestrer cette transformation, il a été mis en place, en 2018, une Direction générale du numérique et des systèmes d’information et de communication [DGNUM], sous l’autorité de l’amiral Arnaud Coustillière. Forte d’une cinquantaine d’experts [civils et militaires], cette structure a la mission de « coordonner l’action des armées, directions et services en matière d’inventaire, de gouvernance, de production, de circulation, de partage et d’exploitation des données au sein du ministère des Armées ainsi que de favoriser l’accessibilité des données entre administrations ou dans le domaine public, dans un format ouvert et réutilisable. »

En outre, placée sous l’autorité du chef d’état-major des armées [CEMA], la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’informations de la défense [DIRISI] est un acteur incontournable puisqu’elle assure les fonctions « d’opérateur de télécommunications, d’infogérant des systèmes d’information de la Défense, de gérant des fréquences, de garant de la sécurité des systèmes d’information, de centrale d’achat pour les services de télécommunications, les matériels et les logiciels et de mise en œuvre et de soutien des SIC opérationnels. »

Autre acteur, la DGA MI [Direction générale de l’armement – Maîtrise de l’information] tient également un rôle important dans la mesure où il lui revient d’assurer des études, des expertises et des essais dans les domaines des systèmes d’information, des télécommunications, de la sécurité de l’information et de la guerre électronique. Enfin, le Commandement de la cyberdéfense [COMCYBER] a, parmi ses missions, la tâche la « Lutte informatique défense » [LID], c’est à dire la protection des systèmes d’informations utilisés par le ministère des Armées.

Mais une nouvelle structure vient de faire son apparition : l’UM SNum, pour « Unité de management Scole numérique ». Il s’agit de la dixième « unité de management » de la DGA dont la mission sera de « développer le socle numérique sécurisé et rénové du ministère. »

Devant employer, à l’horizon 2021, 300 spécialistes issus de la DGA [60%] et de la DIRISI [40%], cette UM SNum sera « garante de l’efficacité des systèmes numériques du ministère avec, en premier lieu, une exigence de robustesse et de cyber sécurité. » Localisée sur 3 sites [Bruz, Kremlin-Bicêtre et Balard], elle comprendra six « segments [architecture et management de services, services communs et terminaux, sécurité et administration, données et canaux d’accès, hébergement, réseaux de transport]

Le « Socle numérique », rappelle la DGA, « englobe notamment les infrastructures techniques comme les réseaux d’infrastructure et de desserte [programme DESCARTES, PPP RDIP…], les capacités d’hébergement des données et des applications, les capacités de traitement et de valorisation des données [partenariat d’innovation ARTEMIS…], les plates-formes support aux échanges inter applicatifs et les passerelles, les services communs à l’utilisateur [messageries, portails… apportés notamment par le socle du programme SIA], et les outils d’administration et de sécurité. »

À ce titre, elle sera chargée de « développer la cohérence d’ensemble entre les activités de conception/développement, dont elle est responsable, et les activités de déploiement/d’exploitation d’outils et de services numériques, assurées par la DIRISI. »

Cette SNum a déjà du pain sur la planche puisqu’elle doit mener plusieurs chantiers, dont rénovation du réseau Intranet du ministère des Armées [INTRADEF], avec ses milliers de serveurs et ses centaines de milliers de postes de travail, les Intranets « classifiés », la migration vers le Cloud et l’intégration de l’intelligence artificielle et du Big Data.

Photo : armée de l’air – A. Jeuland

 http://www.opex360.com/2019/08/07/la-direction-generale-de-larmement-et-la-dirisi-ont-mis-en-place-une-unite-dediee-aux-systemes-numeriques/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 7 Aoû 2019 - 22:19

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d240
© Escadron de Transport 3/60


 07/08/2019 10:03 | BOQUET Justine

Avis de marché pour le MCO des A340



Le Ministère des Armées un publié un avis de marché en vue d'attribuer un contrat de MCO pour les A340 de l'Armée de l'Air.


Le Ministère des Armées, et plus précisément la DMAé (direction de la maintenance aéronautique), ont publié au bulletin officiel le 24 juillet un avis de marché pour le MCO des A340 de l'Armée de l'air. Le MinArm souhaite ainsi sélectionner un industriel qui sera en charge de réaliser la maintenance et le soutien de deux A340-200 ainsi que de deux kits EVASAN.

Afin de guider les potentiels candidats, le Ministère des Armées a spécifié son besoin et les prestations qui devront être réalisées. D'une part, l'industriel devra réaliser le soutien technique des appareils ainsi que « les prestations de MCO fixées dans le manuel de maintenance du constructeur, avec de la maintenance préventive et corrective sur les cellules et les équipements (dont les moteurs) ainsi que le réapprovisionnement en rechanges », peut-on lire sur le site du bulletin officiel des annonces des marchés publics. Le contrat comprend également la gestion du maintien de la navigabilité, la mise en œuvre ainsi que la mise en place de différentes configurations cabines pour la conduite des différentes missions rattachées à la flotte d'A340. « A titre indicatif, les prévisions d'activité aérienne sur les années à venir sont de 2 800 heures en moyenne par an pour l'ensemble du parc », précise le Ministère des Armées.

Les industriels souhaitant participer à cet appel d'offres ont jusqu'au 16 septembre pour déposer leur dossier.

Au sein de l'armée de l'air, les A340 sont utilisés pour des missions de transport principalement et peuvent emporter jusqu'à 44 tonnes de fret ou bien 279 passagers. Les deux appareils appartiennent à l'escadron de transport 3/60 Estérel, stationné sur la base aérienne 110 de Creil.

https://www.air-cosmos.com/article/avis-de-march-pour-le-mco-des-a340-21555
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 12 Aoû 2019 - 15:10

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 16:43

Citation :
Ayant délaissé le Diesel, le ministère des Armées a doublé sa consommation d’essence en 3 ans

par Laurent Lagneau · 13 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d84

Un moteur Diesel est-il plus polluant qu’un moteur à essence? Répondre à cette question n’est pas si simple. Ainsi, si un litre de gazole brûlé plus de CO2 [gaz à effet de serre, ndlr] qu’un litre d’essence [2,6 kg contre 2,3kg], un véhicule diesel consomme en moyenne 20 à 25% de carburant en moins pour parcourir 100 km qu’une voiture à essence.

En effet, selon des mesures effectuées par PSA avec l’ONG Transport & Environment et validées par Bureau Veritas, une Peugeot 308 Diesel de 120 chevaux consomme à peine 4,9 litres aux cents contre… 6,6 l/100 km pour le véhicule équivalent à essence.

Cependant, les moteurs Diesel rejettent des particules fines et de l’oxyde d’azote [NOx], lesquelles sont très néfastes pour la santé. Et la mise au point de filtres ne change rien à l’affaire, à en croire les explications données à Franceinfos par le Dr Gilles Dixsaut, médecin hospitalier, à l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et Président du Comité de Paris contre les maladies respiratoires.

« Avant d’atteindre le filtre, les particules sont agrégées et donc un peu plus grosses. Le filtre va retenir les substances agrégeantes et les séparer en nanoparticules, qui ne sont pas toutes retenues. Avec le filtre, les voitures émettent des particules plus nocives. Ces filtres ont un effet contre-productif pour la santé publique », avait expliqué ce médecin.

Cela étant, les moteurs essence à injection directe ne seraient pas non plus exempts de tout reproche. « Les véhicules les plus récents produisent une pollution cachée. Les voitures essences nouvelle génération sont celles qui sont les plus polluantes en termes de pollution particulaire. Ce sont pourtant elles qui ont la vignette critère numéro 1 », avait précisé le Dr Dixsaut.

Un constat partagé auprès de la même source par le Dr Bourdrel, radiologue et responsable de la question « santé et air » pour l’Association Santé Environnement France [ASEF]. a toxicité des particules essence est plus difficile à appréhender que celle des particules diesel. Leur composition dépend du type d’essence. Mais une chose est sûre : elles se comportent de manière identique dans le corps et sont considérées comme cancérigène probable », avait-il fait valoir.

« Les derniers moteurs essence à injection directe, qui se généralisent, émettent même en moyenne davantage de particules que les diesel », a même estimé un consultant de l’industrie automobile dans les colonnes de l’hebdomadaire Challenges.

Quoi qu’il en soit, l’article 37 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte [LTECV] oblige l’État, les Établissements publics et les collectivités locales à intégrer une « part de véhicules vertueux sur le plan environnemental » dans leurs flottes automobiles. Ce qui s’est traduit, pour le ministère des Armées [MINARM], par… une hausse significative des livraisons de carburants terrestres effectuées entre 2016 et 2018 par le Service des essences des Armées [SEA].

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c271

Ainsi, dans son dernier rapport d’activité, le SEA indique avoir livré aux armées 96.900 m3 de carburants à usage terrestres en 2016, puis 103.900 m3 l’année suivante et 106.500 m3 l’an passé. Soit une hausse de 10% en trois ans. Cette augmentation est essentiellement due à une consommation plus élevée d’essence, cette dernière étant passée de 5.200 m3 en 2016 à 10.300 m3 en 2018. Soit +97,5%.

« Cette forte hausse s’explique en grande partie par l’achat massif de véhicules essence de la gamme commerciale par le MINARM au titre de la transition énergétique et du développement durable », explique le SEA, qui tente de relativiser ce chiffre en soulignant qu’il est « largement » en deçà, en volume, « aux autres carburants distribués » [aéronautique et de navigation]. Ce qui est tout de même normal au regard de l’activité opérationnelle.

À noter que le gazole représente 8,5% des 840 000 m3 de produits cédés par le SEA en 2018. La part du gazole dit de navigation s’est élevée à 17%.

En 2018, le SEA a livré 581.600 m3 carburants aéronautiques [+8,3% en trois ans], en raison notamment de « l’activité soutenue de l’armée de l’Air et l’importance de ses opérations sur le continent
africain. » Quant aux carburants de navigation, leur consommation a connu un creux en 2017 pour retrouver quasiment le niveau qui était le sien il y a trois ans. »

« Les variations de volumes cédés sont étroitement liées à l’activité du
groupe aéronaval. Celui-ci a été actif en 2016 et 2018 avec entre deux, une maintenance lourde du PAN Charles de Gaulle en 2017. Ceci explique un léger recul des cessions pour cette dernière année [-14% entre 2016 et 2017] avant un réalignement sur un volume à peu près équivalent à 2016 en 2018 [environ 142 000 m³] », souligne le SEA.

À noter que le gazole représente 8,5% des 840 000 m3 de produits cédés par le SEA en 2018.

http://www.opex360.com/2019/08/13/ayant-delaisse-le-diesel-le-ministere-des-armees-a-double-sa-consommation-dessence-en-3-ans/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMar 13 Aoû 2019 - 23:02

Citation :
5e régiment de cuirassiers

En 3 jours de campagne de tir, les artilleurs du 35e RAP en mission de courte durée au 5e régiment de cuirassiers, avec leurs 4 CAESAR ont fait
traverser le ciel à 11 tonnes d’obus. L’entrainement portait sur différents tirs techniques, en impliquant les chefs de peloton du SGTIA BLD.
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d86
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8768
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena31
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena22Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena11
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena20Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 14 Aoû 2019 - 11:59

Le coût du programme pour 45 nacelles de désignation laser PDL-NG se monte aux conditions de 2018 à 479,6 millions €.

http://www.senat.fr/rap/a18-149-8/a18-149-8_mono.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeVen 16 Aoû 2019 - 22:49

Citation :
5e régiment de cuirassiers

Brève du jour : Des tankistes à nul autre pareil,
Les tankistes du SGTIA BLD ont troqué leurs engins et leur armement de bord contre leurs musettes de combat et leurs FAMAS pour se mettre
à la place, le temps d’une semaine, de la « reine des batailles ». Restituant les savoir-faire élémentaires du combattant en zone urbaine, ils ont
affronté un ennemi déterminé et bien en place lors d’une synthèse, aux côtés d’une section d’infanterie et de deux patrouilles mixtes (1 char
Leclerc et 1 VBL). En appliquant les mêmes fondamentaux que dans le combat des blindés, brutalité des feux, dynamisme et coordination fine
de tous les éléments, les tankistes sont parvenus à la victoire, avec l’aide précieuse des légionnaires de la section d’infanterie.
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c272
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeDim 18 Aoû 2019 - 18:48

Citation :
Le général Lavigne veut que l’armée de l’Air reprenne de « la masse » pour renforcer sa résilience

par Laurent Lagneau · 18 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b482

À la fin des années 1980, l’armée de l’Air comptait environ 100.000 militaires et civils et s’appuyait sur une flotte de 450 avions de combat, ce qui lui permettait d’assurer la protection de l’espace aérien national et d’armer la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire. Et, tout en se préparant à l’éventualité d’un conflit de haute intensité en Europe entre l’Otan et les forces du Pacte de Varsovie, ses appareils étaient aussi sollicités pour des opérations de basse intensité, comme Manta, puis Épervier, au Tchad.

La chute du Mur de Berlin et l’implosion de l’Union soviétique ayant éloigné le spectre d’un conflit majeur, l’armée de l’Air commença à perdre de la masse après 1991, c’est à dire après l’opération « Tempête du Désert » [ou « Daguet »], dans le cadre du plan de restructuration « Armée 2000 ». Puis, la fin de la composante terrestre de la dissuasion nucléaire sonna le glas des missiles sol-sol qu’elle mettait en oeuvre depuis le plateau d’Albion. Et la suspension annoncée de la conscription donna lieu à une première vague de fermetures de bases aériennes.

Vinrent ensuite les restructurations annoncées en 2008. Alors que ses engagements opérationnels s’intensifièrent, l’armée de l’Air dut subir une cure d’amaigrissement drastique.

Grâce à la polyvalence du Rafale, les avions spécialisés furent retirés du service, avec la dissolution de plusieurs escadrons à la clé. En 20 ans, le format de l’aviation de combat passa de 450 à 210 appareils. Et 17 bases aériennes fermèrent leurs portes. En outre, les aviateurs supportèrent 50% des suppressions de postes avant la réactualisation de la Loi de programmation militaire 2014-19. Tel fut le prix à payer pour la modernisation de l’armée de l’Air.

Selon son chef d’état-major [CEMAA], le général Lavigne, « grâce à la polyvalence de ses appareils et à leurs capacités de frappe, l’armée de l’Air n’a rien perdu en performances : plus précise, plus agile, elle peut atteindre des objectifs plus loin et plus fort, y compris depuis la métropole. » Et elle sera encore plus performantes en 2023, « avec des capacités de projection de forces et de puissance encore augmentées grâce aux nouvelles flottes en cours d’acquisition », dit-il , dans les colonnes du dernier numéro hors-série de DSI.

Seulement, aussi performant soit-il, le Rafale n’a pas le don d’ubiquité… Et comme l’admet le général Lavigne, « cette capacité globale requiert cependant de disposer d’une masse minimale de systèmes d’armes, car ils sont employés simultanément en différents endroits de la planète. » Et d’ajouter : « Ce dernier point est aussi un enjeu majeur de l’armée de l’Air de demain ».

D’autant plus que la perspective d’un conflit de haute intensité, qui s’était éloignée après la fin de la Guerre Froide, est à nouveau d’actualité. Comme ses pairs des autres armées, le général Lavigne souligne ainsi que « les politiques de puissance de certains États conduisent à reconsidérer la possibilité d’une confrontation avec des adversaires comparables à nous, notamment dans le cadre de conflits régionaux ». Aussi, la question de la « masse » revient-elle sur le tapis.

Certes, rappelle le CEMAA, « l’histoire abonde en exemples où des forces, y compris aériennes, ont compensé leur désavantage numérique par une qualité et une agilité supérieures. » Or, poursuit-il, « ce différentiel de qualité tend à s’estomper alors que, par ailleurs, les zones de conflictualités sont plus vastes et plus nombreuses ».

Aussi, avance le général Lavigne, « à capacités équivalentes, le nombre, l’intelligence de la manoeuvre et la bonne utilisation des réserves sont des éléments décisifs pour la victoire. » Et, insiste-t-il, « dans un tel contexte, la quantité redevient un critère de la résilience qui sied à une force militaire. »

« La diminution continue des flottes occidentales depuis le début des années 2000 devient problématique dans un contexte où les espaces aériens peuvent être beaucoup plus durement contestés », souligne le CEMAA. Et ses homologues font tous le même constat : « la masse fait partie des axes qui doivent structurer nos réflexions pour la prochaine décennie afin de garantir la capacité à durer au combat. Il faut être résilient, pouvoir encaisser des coups, mais tenir les espaces aériens conquis ». Et, fait-il valoir, « cela nécessitera probablement que nous repensions nos formats, le moment venu ».

Reste maintenant à voir comment il est possible de redonner de la « masse » à l’armée de l’Air… dans une enveloppe budgétaire qui n’est pas appelée à augmenter plus qu’il n’est prévu par l’actuelle LPM et avec les questions que cela pose en termes de ressources humaines.

« La première limite au développement de la masse, c’est le budget. Or, l’effort demandé à la communauté nationale est déjà important et un développement exponentiel de nos forces est bien entendu inenvisageable », a reconnu le CEMAA.

Resterait donc, selon lui, qu’un seul levier : augmenter la capacité d’innovation, qui doit être « l’affaire de tous ». Il s’agirait ainsi de pouvoir garder « le maximum d’avance sur nos adversaires déclarés ou potentiels », estime le général Lavigne.

S’il n’est pas possible d’augmenter significativement le nombre d’avions de combat [ce qui sera toujours plus compliqué à l’avenir, au regard du coût des appareils de nouvelles générations], la solution passe par les drones, l’intelligence artificielle et une connectivité accrue entre les plateformes.

« Cela ouvre la voie au déploiement prochain de nouvelles plates-formes non pilotées [remote carriers, loyal wingman] qui, tout en fournissant de la masse facilitant la pénétration, permettront de multiplier les senseurs et les effecteurs » ainsi que de « réduire les risques encourus par les équipages dans certaines phases de vol particulièrement exposées », explique en effet le général Lavigne.

http://www.opex360.com/2019/08/18/le-general-lavigne-veut-que-larmee-de-lair-reprenne-de-la-masse-pour-renforcer-sa-resilience/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeVen 23 Aoû 2019 - 17:26

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeSam 24 Aoû 2019 - 16:19

Citation :
Utilisé par les commandos parachutistes au Sahel, le drone chinois DJI Mavic Pro a laissé une impression mitigée

par Laurent Lagneau · 24 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b3a90

Alors qu’il existe des constructeurs de drones français, comme Parrot, dont le modèle ANAFI fait partie des candidats potentiels pour équiper l’US Army, l’armée de Terre a acquis, en 2018, des appareils de type DJI Mavic Pro, de facture chinoise, pour en doter ses groupements commando parachutistes [GCP].

Ces mini-drones, qui passent pour être très performants [auprès des civils, ndlr], ont été utilisés par le GCP du 35e Régiment d’Artillerie Parachutiste [RAP] au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane.

Utilisé pour mener des reconnaissances, chercher des points de passage à travers des obstacles naturels [oued], dresser le bilan d’un engagement [Battle Damage Assessment – BDA] ou encore collecter des renseignements, le DJI Mavic Pro a laissé un sentiment mitigé, si l’on en juge par le retour d’expérience [RETEX] qui en a été tiré dans les colonnes du dernier numéro de la revue Fantassins [.pdf].

Pouvant être rapidement mis en oeuvre, le DJI Mavic Pro permet de « sonder » une zone boisée pour repérer un possible point de passage tout en vérifiant l’absence de menace.

« Une fois cette zone localisée, un passage bas permet de déceler une menace grossièrement visible avant un check d’un binôme génie », écrit le capitaine « Kenneth », pour qui cette « situation est l’illustration de procédés nouveaux qui ont étés rendus possible par la technologie du micro-drone et démontrent de quelle manière le drone peut être un facilitateur pour la manœuvre. »

Seulement, encore faut-il que les conditions soient réunies pour un tel « procédé ». Ainsi, avance l’officier, une première difficulté est « de piloter le drone lors d’un déplacement. » Mais « hormis les secousses qui peuvent rendre le pilotage compliqué c’est surtout lors de cas non-conformes que des difficultés vont apparaître », explique-t-il.

« La fonction go-home de l’appareil en l’absence de réseau internet ne fonctionne pas avec une base en déplacement. De ce fait en cas de perte de signal ou de batterie, le drone se posera directement à la verticale de sa position. Ceci peut entraîner la perte du drone mais surtout oblige l’unité à entreprendre une manœuvre de récupération », avance-t-il. Sachant qu’un tel appareil coûte entre 1.000 et 1.500 euros dans le civil, on peut se demander s’il est pertinent de prendre des risques pour aller le récupérer…

Mais un autre limite du DJI Mavic Pro, et qui n’est sans doute pas propre à cet appareil, est liée aux conditions climatiques, lesquelles sont susceptibles d’amoindrir ses performances en vol.

« Les fortes chaleurs et le vent sont les deux facteurs qui, en augmentant, vont diminuer l’autonomie du drone. Ainsi la batterie sera plus performante le matin avec des températures ambiantes en-dessous des 30°C permettant une autonomie plus importante. La force du vent diminue de manière progressive sa portée avant d’atteindre les 10 m/s et d’empêcher le vol du drone. L’opérateur doit être particulièrement vigilant lorsqu’il envoie son drone dans le sens du vent sous peine de ne le voir jamais revenir », détaille le capitaine « Kenneth ».

Autre limite : la discrétion, qui n’est pas le point fort du DJI Mavic Pro, surtout lors d’infiltrations à pied. Qui plus est, ces dernières se faisant généralement de nuit, ce drone n’est d’aucune utilité.

« Bien que le MAVIC soit d’un faible encombrement et assez léger pour être transporté, son manque de discrétion, ses capacités vidéos limitées et sa faible autonomie n’en font pas un outil indispensable » pour ce type de mission, relève l’officier du 35e RAP.

En revanche, ce drone peut être utile lors des phases ultérieures. « La prise de vue à la verticale d’un objectif suivi d’une illustration rapide permet un compte rendu clair et précis de la situation. Les prises de vues par vidéo ou par photo […] sont également des atouts lors de la collecte de renseignements », admet le capitaine « Kenneth ». En milieu urbain, et sur des « points d’intérêt », ce drone « permet de renseigner sur la disposition des lieux et des axes d’approche en vue de monter un dossier d’objectif. Ce procédé est évidemment limité en termes de discrétion », poursuit-il.

Au regard de ces éléments, le mini-drone ne constitue pas un « facteur déterminant » mais il peut faciliter la prise de décision. Toutefois, la conclusion de ce RETEX suggère que, pour cela, la technologie de ces engins devra encore s’améliorer.

Ce qui devrait être le cas avec le drone NX-70 du constructeur français Novadem. En juin, la Direction générale de l’armement [DGA] a passé une commande portant sur 27 systèmes de deux appareils pour répondre à une « urgence opération » [UE] de l’armée de Terre.

D’une masse d’environ 1 kg, d’une autonomie en vol de 45 minutes, et doté de caméras thermiques, le NX-70 est capable d’opérer de jour comme de nuit, qui plus est dans des conditions météorologiques difficiles [vent de 65 km/h, pluie, basses comme hautes températures, etc].

Enfin, ce moyen sera complété par le nano-drone Black Hornet. D’une masse de seulement 33 grammes, cet appareil commence à équiper les unités d’infanterie. « Capable de prendre des photos de jour et de nuit grâce à une caméra thermique, il est le maillon manquant entre le groupe en progression et les moyens d’observation de la section », explique le capitaine Nicolas, du 7e Bataillons de chasseurs alpins [BCA], dans un webdocumentaire de l’armée de Terre. « Ce système va permettre de voir quelques mètres plus loin, par-dessus le mur susceptible de cacher une cible par exemple », précise-t-il.

http://www.opex360.com/2019/08/24/utilise-par-les-commandos-parachutistes-au-sahel-le-drone-chinois-dji-mavic-pro-a-laisse-une-impression-mitigee/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeDim 25 Aoû 2019 - 18:00

Citation :
La base aérienne française projetée en Jordanie doit-elle devenir permanente?

par Laurent Lagneau · 25 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b492

Depuis sa mise en place, en novembre 2014, avec, dans un premier temps, des Mirage 2000D/N, la base aérienne projetée [BAP] en Jordanie [également appelée base H5] aura permis d’assurer plus de 8.700 sorties et 1.500 frappes, au cours desquelles 2.300 positions de l’État islamique [EI ou Daesh] en Irak et en Syrie ont été détruites.

Avec la fin du « califat » autoproclamé par l’organisation jihadistes, l’activité opérationnelle de l’armée de l’Air [et de la Marine nationale] au Levant a été divisée par deux. Et la BAP n’accueille plus que quatre Rafale ainsi que, ponctuellement, un Transall C-160 « Gabriel » pour le renseignement d’origine électronique et un avion de patrouille maritime Atlantique 2 [ATL2].

Aussi, certains estiment que les jours de la présence aérienne française en Jordanie sont désormais comptés…

Pour autant, il y a un consensus pour estimer que la menace incarnée par l’État islamique n’a pas disparu et qu’il attend son heure pour resurgir, en misant sur les conflits interethniques, religieux et politiques dans la région ainsi que sur les lacunes des forces locales. Tant en Irak et en Syrie, le groupe a anticipé la perte de ses bastions et renoué avec la clandestinité et la guérilla.

Les derniers chiffres publiés par l’US Air Forces Central Command [US AFCENT], soit les forces aériennes relevant du commandement américain pour le Moyen-Orient et l’Asie Centrale, indiquent que le nombre de sorties aériennes effectuées entre janvier et juillet est déjà presque équivalent à celui constaté pour l’ensemble de l’année 2018.

Quant au nombre de frappes réalisées par l’aviation américaine depuis la fin du « califat », il est de nouveau nettement reparti à la hausse en juin et juillet, après avoir connu son seuil le plus bas, en mai, avec 54 frappes. Reste à voire si les restrictions imposées par Bagdad aux opérations aériennes de la coalition anti-jihadiste [opération Inherent Resolve, ndlr] auront une conséquence sur ce niveau d’activité.

En attendant, les Rafale de la BAP en Jordanie ont été mis à contribution, la semaine passée, pour détruire un tunnel utilisé par Daesh comme base arrière pour ses actions en Irak. « Cette frappe est le fruit d’une coopération étroite avec nos alliés dans le cadre de l’opération Inherent Resolve. Toute cible retenue par la coalition est ensuite évaluée par les experts de la chaîne opérationnelle française afin d’exercer son contrôle national sur l’emploi des forces armées et confirmer la conformité des objectifs proposés au regard des directives nationales », a expliqué l’État-major des armées [EMA].

Dans ces conditions, il n’est a priori pas question pour l’opération Chammal [nom de la participation française à la coalition, ndlr] de renoncer à la BAP en Jordanie. Mais un rapport du Sénat, publié cet été [.pdf], va encore plus loin.

En effet, s’ils estiment qu’il semble « prématuré de fermer la base aérienne projetée », les rapporteurs pensent qu’il faudrait même « envisager un renforcement » des liens militaires entre la France et la Jordanie pour la conserver dans la durée. « À ce titre, la question de la conclusion d’un accord de défense, à l’image de celui qui peut exister avec les Émirats arabes unis, pourrait se poser », écrivent-ils.

Plusieurs raisons sont avancées dans ce rapport pour justifier le maintien de la BAP en Jordanie, pays qui occupe une position stratégique au Proche-Orient.

La première de ces raisons est liée à la poursuite des opérations contre Daesh. En clair, les motifs qui ont poussé le déploiement des avions français en Jordanie n’ont pas disparu.

« Cette implantation se justifie par sa proximité extraordinaire avec les théâtres d’opérations, puisqu’elle n’est qu’à 40 km de la moyenne vallée de l’Euphrate […], où les combats contre Daesh se sont achevés. Pour les avions français, c’est avant tout un gage d’efficacité et d’autonomie sur le théâtre, puisqu’ils peuvent consommer la quasi-totalité de leur carburant sur le théâtre. A contrario, mener les mêmes opérations avec des avions qui décolleraient de la base aérienne 104 aux Emirats Arabes unis amènerait à consommer 10 % de tout le carburant de l’armée de l’air juste pour faire les allers-retours jusqu’au théâtre d’opérations », rappelle le rapport.

Et d’ajouter : « Très concrètement, dans le cadre de la coalition, les avions remplissent des créneaux de trois heures. Grâce à l’emplacement de la BAP H5, ces créneaux de trois heures sur le théâtre représentent des missions de seulement 4h30, là où il faudrait une mission de 7h30 au total pour assurer le créneau de trois heures pour des avions décollant de la BA 104 des Émirats. »

En outre, la base H5 n’est pas seulement un point de départ pour les missions de frappes : elle est aussi un noeud logistique pour les forces françaises déployées dans la région. Enfin, elle est utile pour la collecte de renseignements, avec la présence ponctuelle de C-160 Gabriel et d’ATL-2.

La seconde raison découle de la première : tant que l’État islamique représente une menace, quitter la base H5 maintenant pour des raisons d’économies pourrait donner lieu à des difficultés pour y revenir si besoin.

« Cela tient essentiellement à des questions matérielles, à savoir que c’est la France qui entretient la piste de la base depuis qu’elle s’y est implantée. Or, depuis l’ouverture de la BAP, l’armée de l’air jordanienne a presque cessé ses activités sur cette base, pour des raisons d’économies budgétaires. […] Par conséquent, si la BAP fermait, il est vraisemblable que la piste serait assez rapidement inutilisable par absence d’entretien, ce qui interdirait par exemple d’y revenir dans deux ou cinq ans, à supposer même qu’un tel aller-retour soit envisageable pour les autorités jordaniennes. De ce point de vue, il faut sans doute garder à l’esprit le coût et l’obstacle opérationnel que représenterait le fait de devoir mener des missions dans cette région en s’appuyant sur la seule BA 104 des Emirats », font valoir les sénateurs.

Enfin, une troisième raison donnée par le rapport est… diplomatique. La base H5 « contribue fortement à donner corps à l’engagement de la France dans la coalition internationale contre le terrorisme. Elle marque aussi la détermination de la France à oeuvrer pour la stabilité du Proche et du Moyen-Orient. Elle reflète enfin la convergence de vues, en matière diplomatique, entre la France et la Jordanie. Elle est du reste un élément important de consolidation de la relation bilatérale », lit-on dans le rapport.

Et ce dernier d’insister : « De ce point de vue, et même s’il a toujours été clair que cette installation était conçue comme provisoire, le retrait ne serait pas favorable à la relation bilatérale, et ce alors même que l’on a vu l’importance de conforter la Jordanie. »

Lors de l’examen du rapport en commission, la question de savoir si le maintien de la base H5 au regard des coûts – importants – qu’elle génère en valait la peine. D’autant plus que la Loi de programmation militaire 2019-25 ne prévoit que deux bases aériennes projetées et pas trois…

« Évidemment, nous pouvons tous être sensibles à la question du coût de cette base. Mais il faut bien avoir conscience que ce qui coûte, finalement, ce sont plus les opérations menées depuis H5 que la base elle-même », a cependant fait remarquer Isabelle Raimond-Pavero, co-auteure du rapport. « Il me semble qu’il nous faut tenir un discours de vérité : on ne peut pas à la fois vouloir frapper Daesh et ne pas vouloir y mettre les moyens », a-t-elle conclu.

Photo : armée de l’Air

http://www.opex360.com/2019/08/25/la-base-aerienne-francaise-projetee-en-jordanie-doit-elle-devenir-permanente/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeDim 25 Aoû 2019 - 19:36

Citation :
5e régiment de cuirassiers

Brève du jour :
Dans sa préparation, le SG APP ne néglige rien. Semaine dédiée au travail des patrouilles de reconnaissance d’artillerie. L’équipe, avec ses PVP,
va pouvoir chercher et valider une zone d’implantation pour la section de CAESAR.
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b683
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b781
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b589
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b493
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b3a93
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 26 Aoû 2019 - 18:04

Citation :
Frégates multimissions: l'Aquitaine se dote d'un double équipage


Brest, 26 août 2019 (AFP) -


La frégate multimissions Aquitaine vient de se doter d'un double équipage, un dispositif inédit pour de tels bâtiments de premier rang visant principalement à aider les marins à mieux concilier vie professionnelle et personnelle, a annoncé lundi la Marine nationale.

Le vice-amiral d'escadre Jean-Philippe Rolland, amiral commandant la Force d'action navale (FAN), a fait reconnaître lors d'une cérémonie lundi à Brest, port d'attache du bâtiment, le capitaine de frégate Pierre Lachard comme premier commandant de l'équipage B de cette frégate de nouvelle génération, a constaté l'AFP.

C'est la première frégate de ce type à bénéficier en 2019 de ce dispositif, avant le passage au double équipage également de la FREMM Languedoc cette semaine à Toulon.

Les deux équipages, composés chacun de 109 marins, alterneront entre périodes à bord et à terre sur un rythme de relève de quatre mois.

Auparavant, "quand on avait une idée de ce qu'on allait faire dans les quatre mois qui étaient devant nous on était heureux", a expliqué l'amiral Rolland à bord de la FREMM Aquitaine.

"Si vous vouliez planifier un mariage, un voyage de noces, la naissance de vos enfants vous ne pouviez faire que des paris. Demain, grâce au double équipage, on va permettre à un marin embarqué sur FREMM de planifier sa vie personnelle tout en continuant à s'épanouir dans sa carrière embarquée", a-t-il poursuivi, assurant qu'il s'agissait là du principal avantage de ce dispositif.

Le double équipage permet également d'augmenter "sensiblement" l'activité opérationnelle des FREMM, avec une hausse prévue de jours à la mer d'environ 50%, selon l'amiral Rolland. Actuellement, le temps à la mer des FREMM est de 110 jours.

Les FREMM sont des bâtiments de guerre hauturiers et polyvalents, regroupant de nombreux systèmes d'armes de pointe et permettant la mise en oeuvre du missile de croisière naval (MdCN) d'une portée de 1.000 km.

Le programme FREMM a pour objectif le renouvellement des frégates de 1er rang de la Marine. En 2019, la France disposera de six FREMM: L'Aquitaine (2015), La Provence (2016), Le Languedoc (2017), l'Auvergne (2017), la Bretagne (2018) et la Normandie (2019). A l'horizon 2025, la Marine disposera de deux autres FREMM (Alsace et Lorraine) plus spécifiquement dédiées à la lutte anti-aérienne.

https://www.marine-oceans.com/actualites/19074-fregates-multimissions-l-aquitaine-se-dote-d-un-double-equipage
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 17:06

Citation :
Selon les « chiffres clés de la Défense », l’armée de Terre dispose de 22 chars Leclerc de plus par rapport à 2018

par Laurent Lagneau · 28 août 2019


Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c299

Depuis 2014, le nombre de chars Leclerc en dotation au sein de l’armée de Terre s’élève invariablement à 200 exemplaires. C’est en effet ce qu’ont indiqué les éditions successives du fascicule « Les chiffres clés de la Défense », diffusé chaque année par le ministère des Armées.

Sur les 406 chars Leclerc livrés à l’armée de Terre, il n’en restait plus que 254 en service au 31 décembre 2012. Puis l’Arme blindée cavalerie [ABC] dut, une nouvelle fois, réduire la voilure, conformément aux orientations du Livre blanc sur la Défense et la sécurité nationale 2013 et la Loi de programmation militaire [LPM] 2014-19. D’où le nombre de 200 Leclerc en dotation. Nombre qui ne prenait pas en compte les chars placés en « stockage longue durée ». Cette précision fut apportée en 2018.

Dans le même temps, dans le cadre du programme SCORPION, il est question de moderniser 200 chars Leclerc [et de 18 chars de dépannage] afin de leur donner le potentiel nécessaire pour rester opérationnels jusqu’en 2040. Cette « cible » a été confirmée par la LPM 2019-25, cette dernière précisant que 122 exemplaires modernisés devront avoir été livrés d’ici 2025.

Tout cela se tient. Sauf que d’autres documents avancent des chiffres différents. Ainsi en est-il des réponses écrites aux questions régulièrement posées par le député François Cornut-Gentille au sujet de la disponibilité des équipements de l’armée de Terre.

Dans une réponse publiée le 25 juin 2019 au Journal Officiel, il est indiqué que l’armée de Terre disposait, au 31 décembre 2018, de 243 chars Leclerc, en comptant les dépanneurs DCL [Dépanneur du Char Leclerc], ce qui brouille un peu les cartes. Toutefois, si l’on se fie aux « Chiffres clés de la Défense », 18 DCL étaient en service au 1er juillet 2018. Par conséquent, on en déduit que 225 Leclerc étaient alors en dotation au sein de l’Arme blindée cavalerie. Soit 25 de plus que les 200 jusqu’alors annoncés.

Or, pour la première fois depuis 2013, le nombre de chars Leclerc a évolué [et celui des DCL a diminué d’une unité].

En effet, dans la dernière livraison des « Chiffres clés de la Défense », on lit que l’armée de Terre en disposait 223 exemplaires au 1er juillet 2019, ce qui est conforme aux réponses données aux questions écrites de M. Cornut-Gentille. S’agit-il des chars qui servent à la préparation opérationnelle aux camps de Mailly et de Sissonne, étant donné que les unités tenant le rôle de « forces adverses » [FORAD] se sont séparées de leurs AMX-30 Brennus? Ou bien est-ce des Leclerc placés en réserve?

L’édition 2019 des « Chiffres clés de la Défense » recèle par ailleurs une nouveauté. En effet, s’agissant des autres véhicules chenillés, le document évoque les BV206 [Véhicules Articulés Chenillés ou VAC], dont il n’avait été plus question depuis longtemps… Si ce n’est en février 2018, quand une délégation espagnole fut accueillie par le 7e Régiment du Matériel pour évaluer l’état de ces véhicules « retirés du service » et en « attente d’élimination ».

L’ajout de ces BV206 fait passer le total de blindés chenillés en dotation au sein de l’armée de Terre à 185 exemplaires, contre 154 un an plus tôt.

Quant au nombre de blindés à roue, il a baissé de 51 unités d’une année sur l’autre, notamment en raison du retrait progressif des ERC-90 Sagaie, dont il ne reste plus que 59 exemplaires [-21 par rapport à 2018].

Autre nouveauté par rapport aux précédentes éditions, le fascicule « les chiffres clés de la Défense » donne le nombre de véhicules à roue en dotation. Dans le détail, l’armée de Terre compte 900 « porteurs polyvalents terrestres » [PPT, camions], 500 Véhicules tactiques non protégées MASSTECH et 730 véhicules tactiques VT4.

Enfin, s’agissant des artilleurs, le nombre de VOA [Véhicules d’observation de l’artillerie, basé sur l’AMX-10P] et de VAB observateurs a fortement diminué en un an puisqu’il est passé de 85 à 65 unités. Ces véhicule seront remplacés dans le cadre du programme SCORPION par des Griffon et des Serval.

Photo : ECPAD

http://www.opex360.com/2019/08/28/selon-les-chiffres-cles-de-la-defense-larmee-de-terre-dispose-de-22-chars-leclerc-de-plus-par-rapport-a-2018/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 17:26

Citation :
mercredi 28 août 2019

Mise sur orbite de la 33e ER



Longtemps emblème des chasseurs intelligents, la 33e escadre de reconnaissance va renaître de ses cendres le mois prochain. Officiellement, car le fonctionnement l'a déjà pris en compte depuis un temps certain.

La 33e ER doit engerber les MALE de l'armée de l'air (avec un escadron opérationnel et un escadron de formation), et les futurs avions ISR légers, dont la livraison a pris beaucoup de retard. Il serait aussi logique qu'on y retrouve la capacité ROEM, incarnée par les deux Gabriel (et un segment terrestre).

A terme, l'escadre pourrait atteindre les 700-800 personnels, et un peu moins d'une centaine d'équipages.


http://lemamouth.blogspot.com/2019/08/mise-sur-orbite-de-la-33e-er.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 18:52

Citation :
Defens'Aero

PARC AÉRIEN MARINE NATIONALE (1er juillet 2019)
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _0a1a10

PARC AÉRIEN ARMÉE DE L’AIR (1er juillet 2019)
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _0a1b10

PARC AÉRIEN ARMÉE DE TERRE (1er juillet 2019)
 

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _0a1c10
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 20:16

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _0a1d10
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _0a1e10
http://www.paxaquitania.fr/2019/08/les-chiffres-cles-de-la-defense-en-2019.html?spref=tw  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeSam 31 Aoû 2019 - 19:14

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 2 Sep 2019 - 18:59

Citation :
FANC : Exercice Koolendong – entraînement conjoint avec les Australiens et Américains


Mise à jour :02/09/2019


Arrivé le 17 août sur la base aérienne de Darwin en Australie, le détachement des forces armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) a été accueilli sur le camp de Larrakeyah Barraks, pour participer à l’exercice interalliés, baptisé Koolendong, piloté par les forces australiennes.

Après une présentation du milieu et des contraintes liées à cet environnement aride et exigeant, les 40 parachutistes des FANC ont été transporté sur le terrain de manœuvre de Mount Bundey.

Incorporé au sein de la A COY du 8/9 Royal Australian Regiment, l’entraînement s’est concentré sur la manœuvre de la section et le tir à balles réelles en vue de l’exercice de synthèse.

Le détachement français a ainsi pu bénéficier de l’expertise des instructeurs australiens et américains dans de multiples domaines, tout en perfectionnant son interopérabilité avec ses alliés.

Au sein de leur zone de responsabilité permanente, les 1 450 militaires des forces armées en Nouvelle-Calédonie ont pour principales missions d’assurer la souveraineté de la France, d’animer la coopération régionale et d’entretenir des relations privilégiées avec l’ensemble des pays riverains. Les FANC engagent régulièrement leurs moyens pour des opérations d’aide aux populations, en appui des autres services de l’État.

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12b839
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c1128
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12c2105
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/fanc-exercice-koolendong-entrainement-conjoint-avec-les-australiens-et-americains
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 2 Sep 2019 - 19:11

Citation :
FFDj : Entraînement franco-japonais d’intervention en milieu maritime


Mise à jour :02/09/2019


Du 15 au 16 août, un groupe de fusiliers-marins français du détachement Forfusco et leurs homologues japonais ont réalisé un entraînement commun lors de l’escale de la frégate japonaise Asagiri à Djibouti.

Cet exercice, dans le domaine de l’intervention maritime, est une première entre les équipes spécialisées de ces deux pays.

Après une phase initiale de présentation et d’échanges sur les techniques, tactiques et équipements, les marins des deux nations ont constitué des équipes mixtes pour conduire plusieurs scénarios d’intervention sous menace, à bord de la frégate, alternativement sous commandement français et japonais.

Cet entraînement, qui constitue une première s’inscrit, dans le cadre de la coopération resserrée entre la France et le Japon, qui fait partie de nos principaux partenaires de l’Asie-Pacifique.

Le Japon possède depuis 2011 une base à Djibouti d’où opèrent deux avions de patrouille maritime P3, et participe en mer aux opérations de lutte contre la piraterie et les trafics illicites.

Les 1450 militaires des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) sont implantés à Djibouti conformément au traité de coopération de défense signé en 2011 avec ce pays. La base opérationnelle avancée (BOA) qui les accueille, offre aux armées, à l’instar de la BOA de Côte d’Ivoire, des capacités diverses : véritable réservoir de forces, elle participe à la défense des intérêts français, au soutien logistique des opérations sur le continent, tout en contribuant aux actions de coopération militaire au profit notamment de plusieurs pays africains. Par ailleurs, les forces françaises stationnées à Djibouti soutiennent leurs partenaires de la communauté économique régionale de l’Afrique de l’Est en vue de consolider leurs capacités militaires, notamment dans le cadre de leur participation aux opérations de maintien de la paix.

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d107
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 _12d178
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/ffdj-entrainement-franco-japonais-d-intervention-en-milieu-maritime
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28735
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitimeLun 2 Sep 2019 - 20:39

Citation :
Refonte à mi-vie pour 3 frégates de type La Fayette

Armée Française / French Armed Forces - Page 11 0cb12
© Marine nationale

Publié le 30 Août 2019 à 12:09



Trois des cinq frégates de type La Fayette (FLF) subiront une refonte importante, conformément à la loi de programmation militaire et au plan Mercator. A compter de 2021, le La Fayette, le Courbet et l’Aconit profiteront d’une modernisation avancée de leurs équipements embarqués.

Une attention particulière sera donnée à l’évolution des systèmes informatiques et électroniques du bord, modernisant la commande de la propulsion et favorisant la numérisation ainsi que la connectivité des différents systèmes et senseurs du bord. Un point fort de cette refonte portera sur l’ajout d’un sonar de coque, dotant les trois FLF de capacités nouvelles de lutte sous la mer. L’armement devrait également profiter d’évolutions notables avec l’installation, par exemple d’un système de défense anti-aérien SADRAL armé de missiles Mistral, en remplacement du CROTALE actuel.

Cette modernisation permettra de régénérer en profondeur le potentiel de ce bâtiment de combat, jusqu’à l’horizon 2030. Unités polyvalentes, les FLF sont des frégates très engagées sur l’ensemble des théâtres d’opérations maritimes.

Elles préservent et font respecter les intérêts nationaux dans les espaces ma­ritimes et participent au règlement des crises. Elles peuvent assurer le sou­tien d’une force d’intervention, la protection du trafic commercial, des missions de lutte anti-piraterie et contre le narcotrafic, des opérations spéciales ou des missions humanitaires. Ces navires embarquent un hélicoptère de lutte antinavire Panther. Les FLF sont en première ligne dans la conduite d’opérations où leur furtivité est un atout. En fonction des circonstances, elles peuvent aussi intervenir dans le cadre de la défense maritime du territoire.

https://www.colsbleus.fr/articles/11614
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 11 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Revenir en haut 
Page 11 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amélie Mauresmo
» Forces armees du Salvador/Armed Forces of El Salvador
» Françoise Dorléac
» LFLL Lyon-Saint Exupéry
» La communication ou les éléments de langage du SIRPA GIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: