Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 6 Fév - 18:01

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mar 21 Fév - 19:00

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 27 Fév - 20:01

Citation :
DAMAN : Les contingents de la FINUL et les FAL réalisent Steel Storm, un exercice multinational


Mise à jour : 24/02/2017


Du 6 au 10 février, la Force Commander Reserve (FCR), commandée par le colonel Franck BOUDET, a organisé au profit de l’Etat-Major de la FINUL (Force Intérimaire des Nations-Unies au Sud-Liban), un exercice multinational d’entrainement au tir, baptisé Steel Storm.



Pendant cinq jours, l’ensemble des contingents de la FINUL et les Forces Armées Libanaises (FAL) se sont succédés sur le champ de tir de circonstance installé face à la mer au large des côtes de Naqoura. Les cibles, disposées en mer à une distance de 1 200 mètres ont permis de réaliser des tirs avec l’ensemble des armes de dotation des contingents.

Cette campagne de tir, placée sous la thématique de l’entraînement conjoint avec les FAL, a impliqué plus de 500 militaires. Steel Storm a été l’occasion de renforcer le niveau de coopération opérationnelle entre les contingents de la FINUL et les FAL.

Le 8 février, un VIP DAY a permis de présenter Steel Storm au commandant de la FINUL, le général BEARY, et aux autorités militaires du Sud-Liban. Des démonstrations de tirs conjoints entre les FAL, les Français, autres contingents de la FINUL ont mis en avant la capacité opérationnelle de chacun.

Présente depuis 1978 au Liban, la France est l’un des principaux pays contributeurs de la FINUL avec près de 900 soldats déployés en permanence. La grande majorité d’entre eux arme la FCR qui est directement placée sous les ordres du général commandant la FINUL et est en mesure d’agir au profit de tous les contingents déployés sur l’ensemble de la zone d’action de la FINUL, dans le cadre de la résolution 1701.


Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/operations/operations/liban/actualites/daman-les-contingents-de-la-finul-et-les-fal-realisent-steel-storm-un-exercice-multinational
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Ven 3 Mar - 19:27

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 6 Mar - 17:21

Citation :
La France reste engagée à aider l'armée libanaise, affirme Le Drian



Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian reçu lundi 6 mars 2017 par le président Michel Aoun au palais de Baabda.
Photo Dalati et Nohra.

Liban
Aoun fait part de son espoir de voir "la France poursuivre son appui à l'armée libanaise pour lui permettre d'assumer ses responsabilités nationales et de combattre le terrorisme".


OLJ/AFP 06/03/2017



Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a réaffirmé lundi à Beyrouth l'engagement de son pays à soutenir l'armée libanaise.

"La France est extrêmement attachée à l'intégrité et à la souveraineté du Liban. Cela passe (...) par l'existence de forces armées libanaises structurées et solides", a déclaré M. Le Drian à l'issue d'un entretien avec son homologue libanais Yaacoub Sarraf.


La France continuera à apporter son assistance à l'armée libanaise, notamment celle qu'a promis de fournir le président François Hollande lors de sa dernière visite au Liban, a encore assuré le ministre sans donner plus de détails lors d'une rencontre avec le président de la République, Michel Aoun, selon le bureau de la présidence.

M. Aoun a, de son côté, fait part de son espoir de voir "la France poursuivre son appui à l'armée libanaise pour lui permettre d'assumer ses responsabilités nationales et de combattre le terrorisme", selon la présidence libanaise. Le président a également qualifié les relations libano-françaises d'"historiques", souhaitant qu'elles soient encore renforcées dans l'intérêt des deux pays.

Le ministre français s'est également entretenu avec le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Jean Kahwagi. Les discussions ont été axées sur la situation locale et régionale et sur la coopération entre les armées des deux pays. Les deux hommes ont de même abordé les missions du contingent français au sein de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul).

M. Le Drian a aussi été reçu par le chef du Parlement, Nabih Berry. En présence de l'ambassadeur de France au Liban, Emmanuel Bonne, les deux hommes ont évoqué lors de leur entretien les relations entre la France et le Liban ainsi que le soutien militaire au Liban. M. Le Drian devait également rencontrer lundi le Premier ministre Saad Hariri et visitera mardi le contingent français au sein de la Finul.

Lors d'une visite en janvier à Riyad, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault avait affirmé que l'armée libanaise était un facteur d'unité et que le Liban devait être aidé.

Début 2016, Riyad avait interrompu son aide de trois milliards de dollars à l'armée libanaise pour protester contre des prises de position "hostiles résultant de la mainmise du Hezbollah sur l'Etat", en référence au puissant mouvement chiite libanais.

Le programme d'aide saoudien à l'armée libanaise prévoit la livraison de différents types d'armement en provenance de la France. Certains équipements ont été livrés et une deuxième livraison était prévue au printemps 2016 mais ce calendrier n'a pas été tenu.
Au terme d'une visite de M. Aoun début janvier à Riyad, un responsable libanais avait indiqué que le royaume saoudien et Beyrouth avaient convenu de tenir des discussions sur le rétablissement de l'aide militaire saoudienne.

https://www.lorientlejour.com/article/1038968/la-france-reste-engagee-a-aider-larmee-libanaise-affirme-le-drian.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 6 Mar - 22:17

Citation :
La France reste engagée à aider l'armée libanaise (ministre)


AFP 06/03/2017


Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a réaffirmé lundi à Beyrouth l'engagement de son pays à soutenir l'armée libanaise, faisant valoir une aide de 20 millions d'euros pour 2017.

"Les armées libanaises recevront de la France des moyens supplémentaires singulièrement dans la lutte contre les engins explosifs, des véhicules blindés, mais aussi la formation, les munitions et les pièces de rechange pour les moyens déjà livrés", a déclaré M. Le Drian lors d'une réception à la résidence de l'ambassadeur de France.

"Dans le domaine de la formation opérationnelle, notre effort a été triplé depuis 2014. Pour la seule année 2017, 20 millions d'euros seront engagés dans ce cadre au service de la sécurité du Liban", a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt, M. Le Drian avait affirmé que la France restait "extrêmement attachée à l'intégrité et à la souveraineté du Liban", à l'issue d'un entretien avec son homologue libanais Yaacoub Al-Sarraf.

Il a également rencontré le président libanais Michel Aoun, qui a fait part de son espoir de voir "la France poursuivre son appui à l'armée libanaise pour lui permettre d'assumer ses responsabilités nationales et de combattre le terrorisme", selon la présidence libanaise.

M. Le Drian doit visiter mardi le contingent français au sein de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) dans le sud du pays.

https://www.lorientlejour.com/article/1039015/la-france-reste-engagee-a-aider-larmee-libanaise-ministre.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Ven 10 Mar - 18:36

Citation :
Le commandant en chef engage l'armée libanaise à poursuivre la lutte contre le terrorisme



Le nouveau commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun (centre), arrivant à son domicile à Sin el-Fil, le 8 mars 2017, après
avoir été promu à la tête de l'institution militaire. REUTERS/Mohamed Azakir

Liban
Le général Joseph Aoun a donné son premier ordre du jour en tant que chef de l'institution militaire, après avoir succédé au général Jean Kahwagi.


OLJ 10/03/2017


Le nouveau commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, s'est adressé vendredi pour la première fois à la troupe, lui demandant d'être prête à "poursuivre la lutte contre le terrorisme".

Après s'être dit "honoré de la confiance" que lui a accordée le président Michel Aoun en le nommant à la tête de l'armée, le général Aoun, dans son ordre du jour aux soldats, a rappelé qu'il prend ses fonctions "au moment où la région passe par des circonstances difficiles, et où des vagues de terrorisme frappent aux portes du Liban".


"Je suis confiant que vous êtes et que vous serez dignes des espoirs que l'on a mis en vous", a dit le général Aoun aux militaires. "Soyez extrêmement alertes sur la frontière-sud aux plans déstabilisateurs de l'ennemi israélien, et soyez prêts également à poursuivre la lutte contre le terrorisme avec tous les moyens mis à votre disposition afin de l'éradiquer à la source et de libérer vos camarades retenus en otage", a-t-il ajouté.

Le général Aoun faisait référence aux neufs soldats qui ont été kidnappés en août 2014 à Ersal par le groupe État islamique. Les otages n'ont plus donné de nouvelles depuis près d'un an, et leurs proches craignent pour leurs vies.

Ersal, localité sunnite frontalière, a été le théâtre de violents affrontements en 2014 entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Ces derniers avaient enlevé une trentaine de militaires. Quatre d'entre eux ont été assassinés en captivité, et seize ont été libérés début décembre 2015 par l'ex-Front al-Nosra. Depuis, plusieurs attentats jihadistes ont eu lieu au Liban, mais les forces armées du pays ont réussi à déjouer de nombreuses attaques, certaines de grande ampleur.

"Le nouveau mandat compte sur vous pour instaurer une stabilité globale et durable" au Liban, a également dit le chef de l'armée aux soldats. "C'est pour cela que le pouvoir a clairement fait savoir qu'il tient à renforcer les capacités de la troupe, que ce soit à travers un soutien national ou par le biais d’États amis", a ajouté le commandant en chef.

Le général Joseph Aoun, né le 10 janvier 1964, a succédé au général Jean Kahwagi. Il est originaire du village de Aïchiyé au Sud-Liban. Il a été intégré aux forces spéciales de l'armée en 1985, où il a servi jusqu'en 1991. Il est titulaire d'un diplôme de sciences politiques, avec spécialisation en affaires internationales, et d'un diplôme en sciences militaires. Il a été enrôlé dans l'armée en tant qu'élève officier en mai 1983.
Gravissant les échelons de l'armée, il a été promu sous-lieutenant le 6 mai 1985, lieutenant le 1er juillet 1988, capitaine le 1er janvier 1993, major le 1er janvier 1998, lieutenant-colonel le 1er janvier 2003, colonel le 1er juillet 2007, puis général de brigade le 1er juillet 2013 et, enfin, général avant-hier.

https://www.lorientlejour.com/article/1039813/le-commandant-en-chef-engage-larmee-libanaise-a-poursuivre-la-lutte-contre-le-terrorisme.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Dim 12 Mar - 14:34

Citation :
Lebanese Armed Forces unveils new Guarani armoured personnel carriers

Read news from Defence Blog at  Flipboard.com | Subscribe to the  newsletter from Defence Blog

Mar 11, 2017


The Lebanese Armed Forces (LAF) officially unveiled a new  Guarani 6×6 armoured vehicle personnel carriers.



The first VBTP (Viatura Blindada de Transporte de Pessoal) Guarani armored vehicles personal carriers of LAF was unveiled during the military parade. The VBTP-MR Guarani (Portuguese  Viatura Blindada Transporte de Pessoal ) is a 6×6 armoured personnel carrier developed by Iveco for the Brazilian Army as part of its modernization program to replace EE-11 Urutu.

The Guarani is fitted with an armour protection, which gives protection against small arms fire and artillery shell splinters. The vehicle can be fitted with add-on composite armor for improved protection. This armored personnel carrier has a V-shaped hull, which provides protection against landmines. Interior is fitted with a spall liner.

The Lebanese Armed Forces ordered 10 VBTP Guarani armored vehicles personal carriers in 2015. According to the contact, the Iveco plant in Sete Lagoas (Brazil) must be produced the 10 vehicles.




http://defence-blog.com/army/lebanese-armed-forces-unveils-new-guarani-armoured-personnel-carriers.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mer 5 Avr - 18:02

Citation :
Manœuvres conjointes entre des bâtiments de guerre libanais et français



Pendant l’exercice de simulation. Photo Alix de Maintenant

Coopération
Le patrouilleur « Trablous » de la marine libanaise et la frégate multimissions (Fremm) « La Provence » de la marine nationale française ont réalisé une journée d'exercices de simulation au large de Beyrouth pour échanger à nouveau leurs savoir-faire.


Alix DE MAINTENANT | OLJ

05/04/2017


La frégate française La Provence et le patrouilleur libanais Trablous ont réalisé durant toute la journée de lundi dernier, au large de Beyrouth, des exercices conjoints de simulation dans le cadre de la coopération entre les marines française et libanaise. Le programme était vaste et a commencé par une simulation d'incendie à bord du patrouilleur libanais ; les équipes spécialisées de lutte contre les incendies de La Provence sont montées à bord pour aider les militaires libanais à maîtriser le sinistre. Par la suite, les deux bâtiments ont manœuvré ensemble devant le port de Beyrouth au cours d'un exercice d'évolution tactique.

L'après-midi a été rythmé de deux nouveaux exercices. Dans un premier temps, il s'agissait d'un exercice de contrôle dans le cadre d'un scénario préétabli au départ, au cours duquel La Provence a simulé une entrée sur les eaux territoriales libanaises en tant que navire marchand. Le Trablous a envoyé une équipe de huit marins à bord de la frégate de la marine nationale française afin d'effectuer un contrôle. Trois sous-équipes de la marine libanaise se sont ainsi déployées sur le navire : alors qu'une équipe était chargée de maîtriser les passagers de La Provence (ici, cinq militaires français jouaient les rôles d'un capitaine et de son équipage marchand) et de les interroger, une autre procédait à une fouille administrative, pendant que la dernière supervisait les deux premières équipes en action. La marine française avait caché des produits illicites à bord à dessein afin que les équipes libanaises les trouvent. Une fois cette simulation terminée, les équipages français et libanais ont pu revenir sur les différentes méthodes de travail des uns et des autres afin d'en discuter et, si nécessaire, d'échanger quelques conseils.

Enfin, la frégate française a fait intervenir son hélicoptère, un NH90 « Caïman », au-dessus du patrouilleur libanais à l'occasion d'un exercice de treuillage au cours duquel ont été déposés un plongeur de bord et une civière. Ce genre de simulation leur permet de se préparer à tous types de ravitaillement ou d'évacuation d'urgence.

À la suite de ces différents entraînements, le commandant de La Provence, Renaud Annibal, a mis l'accent sur la réussite de cette expérience : « Cette journée a été profitable pour le Trablous comme pour nous. C'est toujours un plaisir de mener cette coopération militaire internationale, en particulier avec les Libanais avec lesquels nous avons tellement d'attaches. »

La Provence est déployée pour la première fois en Méditerranée orientale depuis son admission au service actif en 2016, c'est-à-dire après qu'elle a été vérifiée puis acceptée par la marine nationale française. Cette frégate multimissions est capable de mener tout type d'opération en zone hostile, de la lutte antinavire et anti-sous-marine à la défense antiaérienne. Le navire, de 6 000 tonnes et de 142 mètres de long, accueille à son bord un équipage composé de 119 marins depuis son départ du port de Brest mi-février, avant de rentrer en France fin avril.

https://www.lorientlejour.com/article/1044820/manoeuvres-conjointes-entre-des-batiments-de-guerre-libanais-et-francais.html
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8408
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 10 Avr - 19:46




































_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Ven 19 Mai - 17:15

Citation :
Vers la renaissance de l’aviation de chasse libanaise


19 mai 2017/Actualité des forces


Dans le cadre de l’aide militaire américaine au Liban, l’armée de l’air libanaise recevra l’an prochain une escadrille de six Embraer A-29 Super Tucano destinés aux opérations de surveillance air-sol de la frontière avec la Syrie voisine, pour prévenir les infiltrations des forces de Daech.

Les douze premiers pilotes libanais accompagnés de vingt mécaniciens ont débuté leur formation sur la base aérienne de Moody aux Etats-Unis, au sein du 81st Fighter Squadron de l’USAF, le seul à voler sur Super Tucano. On ignore si Riyad prendra part, comme initialement prévu, au cofinancement de ces avions, qui seront tous livrés en 2018 sous contrat FMS (Foreign Military Sales). Cette livraison a reçu l’aval du gouvernement israélien, acteur incontournable de la scène régionale.

Les A-29 libanais seront équipés d’une boule d’observation ventrale multifonction Brite Star II de Flir Systems, permettant la visualisation infrarouge et le guidage de bombes et de roquettes. En effet, en plus de ces six A-29, l’aviation libanaise recevra un lot de 2 000 roquettes Advanced Precision Kill Weapon System (APKWS) fourni par BAE Systems. Des engins guidés par laser de 5 000 m de portée. Ces A-29 Super Tucano seront d’un modèle identique aux douze machines livrées à l’armée de l’air afghane, c’est-à-dire avec une avionique israélienne et une cabine blindée, tels que ceux produits sous licence d’Embraer par Sierra Nevada Corp. à Jacksonville en Floride. dans le cadre du programme LAS (Light Air Support) de l’U.S. Air Force.

Rappelons que l’armée de l’air libanaise n’a plus d’avions de combat depuis le retrait en 1994 de ses cinq derniers chasseurs-bombardiers Hawker Hunter, et que ses seuls moyens aériens réels de combat résident en quelques hélicoptères, principalement de types SA 342 Gazelle, Bell UH-1H et IAR 330 Puma.

http://www.ttu.fr/vers-renaissance-de-laviation-de-chasse-libanaise/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mar 30 Mai - 15:16

Citation :
L'armée libanaise reçoit un don de la France


OLJ 30/05/2017


L'armée libanaise a reçu mardi de la part des autorités françaises des véhicules militaires, des missiles antichars, des munitions et des chiens entraînés pour détecter les explosifs, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

La cérémonie de remise des équipements a eu lieu au siège du régiment de logistique à Kfrachima, en présence du représentant du commandant en chef de l'armée libanaise, le général Claude Hayek, du chargé d'affaires auprès de l'ambassade de France, Arnaud Pescheux, et de responsables militaires français et libanais.

Le diplomate français a indiqué dans un discours que la France débutait une nouvelle expérience de coopération militaire avec le Liban. "La France a été tout au long de l'histoire aux côtés du Liban et elle réaffirme aujourd'hui son soutien dans la lutte contre le terrorisme qui menace la sécurité du Liban, des pays européens et autres", a déclaré M. Pescheux

Le général Hayek a remercié les autorités françaises pour leur don et s'est dit fier des relations historiques entre les deux pays.

https://www.lorientlejour.com/article/1054464/larmee-libanaise-recoit-un-don-de-la-france.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Jeu 1 Juin - 19:35

Citation :
Lebanese army receives HOT missiles and launch vehicles

Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly

31 May 2017



France handed over the first of 15 VCAC Mephisto anti-tank missile launcher vehicles it is donating to the Lebanese Armed Forces (LAF) on 29 May, the French embassy in Beirut announced the following day.


Two VCAC Mephisto HOT anti-tank missile launching vehicles seen being handed over by France to the LAF on 29 May.
(Lebanese Armed Forces)


The French Army was the only user of the VCAC system, which consists of the 4x4 version of the VAB armoured personnel carrier fitted with the Mephisto launcher for four HOT missiles that can be reloaded without the crew leaving the vehicle. The LAF released a photograph of the ceremony showing it had received at least 48 HOT 2 missiles, which have a range of 4,000 m.

French chargé d'affaires Arnaud Pescheux said during the handover ceremony that the vehicles met the LAF's requirement for long-range direct fire capability to help counter the Sunni militants in the Arsal region close to the Syrian border in northeast Lebanon.

He said the first instalment consisted of two refurbished vehicles and three unrefurbished VABs that could be used for spares.

The LAF has also received 10 dogs trained to detect explosives as part of an assistance package that was worth close to EUR30 million, Pescheux said.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Sam 10 Juin - 12:00

"VBTP-MR Guarani"


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mer 12 Juil - 19:16

Citation :
Le feu vert politique renforce l’efficacité de l’armée à Ersal



Un soldat libanais observe la région de Ersal. Mohammad Azakir/Archives/Reuters

Terrorisme
Les opérations militaires ont été soutenues par un travail de renseignement intensif.


Jeanine JALKH | OLJ 12/07/2017


La nouvelle opération militaire qui a eu lieu hier à Ersal, au cours de laquelle le cerveau des attaques de l'année dernière à Ras Baalbeck, Yasser Ghaoui, a été tué et d'autres suspects arrêtés, est un exemple de plus de la détermination de l'armée d'en finir avec les poches de terrorisme qui se sont formées dans cette localité et sa périphérie.

Cette nouvelle opération intervient dix jours après une descente de la troupe dans des camps de réfugiés dans la bourgade sunnite et l'arrestation d'une dizaine de Syriens, dont quatre sont décédés moins de quarante-huit heures après leur arrestation. Cet incident, qui a suscité une controverse dans le pays autour d'une possible bavure, n'a vraisemblablement pas intimidé l'institution militaire qui a poursuivi hier les rafles et perquisitions, et arrêté, dans la foulée, un marchand d'armes, Khaled Ezzedine. Deux Syriens de la famille Jamaa, le père et le frère d'un cadre au sein du groupe État islamique, ont connu le même sort.

L'armée poursuit donc son action en bénéficiant de la double bénédiction du chef de l'État, Michel Aoun, et du Premier ministre, Saad Hariri. Ce dernier l'a d'ailleurs clairement dit lundi, soulignant que « le ministre de la Défense et le commandant en chef de l'armée savent qu'ils ont le feu vert politique pour lancer toute opération au moment opportun ».

En dépit de la controverse suscitée par le décès problématique des quatre prévenus syriens, à Ersal, des habitants se disent aujourd'hui « soulagés » et « rassurés » après l'intervention musclée de la troupe. Pris en otage entre la déferlante des déplacés, parmi lesquels se sont pernicieusement infiltrés des éléments radicaux, et les tiraillements politiques et communautaires autour de ce dossier, les habitants de cette bourgade sunnite étaient parvenus au bord du désespoir.

« Le ras-le-bol ressenti à l'égard des réfugiés a fini par se transformer en une véritable xénophobie. La situation était devenue intolérable et les gens du village avaient l'impression d'être livrés à leur propre sort et lâchés par l'État », confie un notable de la localité, sous le couvert de l'anonymat.

Qualifiant les opérations successives de la troupe de « particulièrement vigoureuses », ce dernier reconnaît que c'est la première fois depuis le début de la crise syrienne et ses répercussions à Ersal que les habitants ressentent que « les militaires ont frappé d'une main de fer ». Le notable faisait clairement allusion à la polarisation politique qui avait empêché, des années durant, une décision unifiée pour mettre un terme au chaos qui a prévalu à cet endroit. Trois fois plus nombreux que les habitants, les réfugiés, également otages des éléments extrémistes, sont devenus problématiques pour les locaux, des fermiers en majorité, qui n'arrivaient même plus à cultiver leur terre du fait de la situation sécuritaire.

« Ersal était l'endroit idéal pour toutes sortes de manipulations. L'enjeu stratégique que la localité représente a été exploité par le courant du Futur pour des raisons communautaires et par le Hezbollah qui avait besoin de justifier sa guerre en Syrie. En définitive, nous étions pris en tenailles et avons payé le prix des tiraillements politiques », déplore le notable.


Des renseignements bien fournis
Après un premier round de violence qui a opposé l'armée libanaise aux groupes al-Nosra et État islamique, en août 2014, une bataille qui s'est soldée par l'enlèvement d'une trentaine de militaires, Ersal est entré dans le cercle vicieux de la violence : combats quasi quotidiens à sa périphérie où s'étaient retranchés les jihadistes, infiltrations sournoises dans les camps des réfugiés civils, règlements de comptes et vendettas entre groupuscules extrémistes. Bref, l'enfer au quotidien. La décision politique n'était pas encore prise dans les hautes sphères de l'État pour redresser la situation. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, notamment avec le feu vert accordé par le Premier ministre sunnite, Saad Hariri.

« Avant ces deux dernières opérations, l'armée fermait parfois l'œil sur certaines anomalies, ne pouvant intervenir dans un terrain aussi miné », commente le notable qui se dit « fier » de l'institution militaire et de ses « exploits ».

Selon lui, la réussite de l'intervention de la troupe s'explique par un travail de titan fait en matière de renseignement. Avant sa désignation, le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, était à la tête de la 9e brigade déployée à Ersal, jusqu'à ce jour d'ailleurs. Il y avait passé un peu moins d'un an, une période suffisante pour obtenir les renseignements dont il avait besoin. « Il connaissait la bourgade comme le fond de sa poche. C'est ainsi qu'il a réussi à constituer un dossier solide avec des informations fiables, obtenues de l'intérieur même des camps. »

Quant à la bavure présumée des militaires après l'opération d'il y a une dizaine de jours, le notable déclare : « L'armée est certes à blâmer pour ces dérapages. Pour préserver son prestige, elle ne doit pas tolérer ce type de débordements. Son crédit doit rester entier et ne doit pas être entaché par des accidents de parcours. »

https://www.lorientlejour.com/article/1061924/le-feu-vert-politique-renforce-lefficacite-de-larmee-a-ersal.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Jeu 13 Juil - 15:35

Citation :
Joseph Aoun : L'armée est attachée aux valeurs humanitaires

Liban

OLJ 13/07/2017


Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a déclaré que l'armée libanaise était attachée aux valeurs humanistes.

"La guerre contre le terrorisme que mène l'armée libanaise s'accompagne d'un attachement permanent aux valeurs culturelles, humanitaires et morales dont nous faisons toujours preuve", a déclaré le général Aoun lors d'une tournée dans le centre d'études et de recherche stratégique de Rihaniyé. "Ces valeurs font partie de notre identité", a-t-il ajouté.

Une enquête est en cours sur les circonstances de la mort de ressortissants syriens arrêtés à la suite d'opérations de la troupe, le 30 juin dernier, dans deux camps de réfugiés dans la région de Ersal. Des dizaines d'arrestations de Syriens avaient eu lieu. Les images des détenus ont provoqué une vive controverse au Liban. L'armée a annoncé le décès de quatre d'entre eux affirmant qu'ils souffraient déjà de problèmes de santé chroniques avant leur détention, mais des ONG ont appelé à l'ouverture d'une enquête indépendante, laissant supposer qu'ils avaient pu être soumis à un mauvais traitement.

L'ensemble des responsables politiques ont apporté leur soutien à l'armée.

https://www.lorientlejour.com/article/1062165/joseph-aoun-larmee-est-attachee-aux-valeurs-humanitaires.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Sam 22 Juil - 17:02

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mar 1 Aoû - 20:23

Citation :
L'armée fête son anniversaire, pour la première fois depuis 3 ans



Le président libanais Michel Aoun (c.), remettant à un élève officier son épée, le 1er août 2017, à l'occasion de la 72e fête de l'armée, à la
caserne Chucri Ghanem à Fayadiyé. Photo REUTERS/ Aziz Taher

Liban
M. Aoun prononce un discours devant les cadets de l'académie militaire.


OLJ 01/08/2017



L'armée libanaise a célébré mardi son soixante-douzième anniversaire, au cours d'une cérémonie organisée à la caserne Chucri Ghanem, à Fayadiyé. Le chef de l'Etat libanais, Michel Aoun, a prononcé un discours à cette occasion.

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun,  le Premier ministre, Saad Hariri, le président de la Chambre, Nabih Berry, le vice-Premier ministre Ghassan Hasbani, les ministres de la Défense, Yaacoub Sarraf, de l'Intérieur, Nohad Machnouk, et des Finances, Ali Hassan Khalil, ont notamment, assisté à la cérémonie.

C'est la première fois depuis 2014 que les troupes célèbrent leur fête. Le Liban ayant été sans président depuis le 25 mai 2014 et jusqu'au 31 octobre 2016, l'armée a été privée durant trois ans de défilé et de la cérémonie de remise des épées aux cadets de l'académie militaire.

"Vous clôturez aujourd'hui une phase de votre vie académique pour débuter votre vie professionnelle, a déclaré M. Aoun. Vous avez voulu qu'elle soit au coeur de l'institution militaire et donc choisi d'être les protecteurs de la souveraineté et de l'indépendance de ce pays et d'être les gardiens de sa sécurité et de la liberté de son peuple.  A l'ombre des conflits politiques et des divergences d'opinion, vous êtes le bouclier protecteur du pays. Il n'y a pas de consensus plus fort que celui qui se forge autour de l'institution militaire", a-t-il ajouté.  

"Etre soldat n'est pas un métier mais un message, lorsque le soldat est sur le front ce n'est pas parce qu'il convoite un salaire ou un grade mais parce qu'il sait qu'il est de sa responsabilité de protéger ses terres et ses concitoyens, a affirmé le chef de l'Etat. Mais si le martyre est toujours présent dans notre esprit, il n'est pas une fin, nous ne combattons pas pour devenir des martyrs mais pour vivre en dignité. Et si certains parmi nous tombent en martyrs, notre promesse à leur égard est de poursuivre sur leur chemin".

Et le président Aoun d'ajouter : "En 1958, j'étais à votre place. J'ai reçu l'épée de l'héroïsme et promis de préserver mon pays et défendre ma nation.  Cette promesse n'était pas que des mots. Elle est devenue depuis ce jour une partie de moi et honorer ce serment m'a coûté de nombreux sacrifices mais m'a donné ce qui est le plus précieux dans la vie : une conscience tranquille.".  

Cette fête tombe à la veille du troisième anniversaire du rapt des militaires otages du groupe jihadiste État islamique et quelques jours après la fin d'une bataille dans le jurd de Ersal entre le Hezbollah et le Front Fateh el-Cham (ex-Front al-Nosra). De plus, depuis le cessez-le-feu conclu la semaine dernière entre ces deux groupes, les regards sont braqués sur le jurd de Qaa et Ras-Baalbeck (deux villages frontaliers chrétiens) où d'aucuns s'attendent à une bataille qui devrait opposer l'institution militaire libanaise au groupe État islamique (EI).

"Les circonstances ont voulu que vous achevez votre formation au moment où il faut faire face au terrorisme et aux attaques, a souligné le président Aoun. Vous avez démantelé de nombreux réseaux terroristes et réalisé des frappes préventives en arrêtant des dizaines (de suspects). Et aujourd'hui, nous attendons que nos forces libèrent notre terre du terrorisme".

"Nous espérons que les développements pourront contribuer à connaître le sort de nos camarades kidnappés, a ajouté le chef de l'Etat. Cela apaiserait la douleur qui a été infligée à leurs familles, leur institution, et l'ensemble du peuple libanais. Nous ne reculerons pas face au terrorisme, sous toutes ses formes, l'armée est prête à l'affronter", a-t-il assuré.

"Le Liban a été un pionnier dans la guerre contre le terrorisme, il a réussi à renforcer sa stabilité politique et sa sécurité et à installer la paix à la frontière sud. En tant que responsables, nous devons poursuivre (notre mission) jusqu’à ce que nous puissions réaliser une renaissance économique", a ajouté M. Aoun.

"Vous protégez le pays et cela exige que vous soyez uni, a conclu le chef de l’état. Avec vos frères d'armes, vous travaillez ensemble dans le même but, qui est de protéger la patrie, sa frontière, et sa souveraineté. Notre confiance en vous n'a pas de limites".

Plus tard dans la journée Michel Aoun a reçu une délégation de l'armée libanaise à Baabda. "N'hésitez pas à prendre, sur le terrain, les mesures nécessaires, a-t-il dit. Les frappes préventives ont prouvé leur efficacité dans la protection du Liban contre le terrorisme".

"Seul l'État est la solution, et seule l'armée libanaise est la partie responsable de la sécurité nationale", a twitté de son côté M. Hariri.

Le "média de guerre" du Hezbollah a fêté sur ses réseaux sociaux l'armée libanaise. "Hommage à l'armée libanaise à l'occasion de sa fête", peut-on lire dans un tweet accompagnée d'une vidéo des troupes. Le même hommage a été rendu par le Hezbollah à l'armée syrienne qui célèbre également sa fête.

Hussein Youssef, porte-parole des familles des militaires otages de l'EI, a rappelé que "les proches des militaires ne peuvent pas célébrer cette fête alors que leurs fils sont toujours en captivité".

M. Youssef a souhaité que le mandat du président Aoun "soit marqué par la libération des otages militaires".

https://www.lorientlejour.com/article/1065172/larmee-fete-son-annviersaire-pour-la-premiere-fois-depuis-3-ans.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Sam 5 Aoû - 21:43

Citation :
L'armée libanaise "ne coopérera pas avec Damas" pour combattre l'EI


Des militaires libanais membres des forces spéciales, le 1er août 2017 lors du défilé de la fête de l'Armée.
Photo REUTERS/ Aziz Taher

Liban
L'institution a les moyens militaires pour faire face aux jihadistes et les vaincre sans soutien régional ou international", a confié une source au sein de l'armée à l'agence Reuters.


OLJ 05/08/2017


Une source au sein de l'armée libanaise a affirmé samedi à l'agence Reuters que l'institution militaire n'allait pas coopérer avec l'armée syrienne pour combattre les jihadistes du groupe Etat islamique, alors que plusieurs centaines d'entre eux sont retranchés depuis quelques années à la frontière entre les deux pays.

"L'armée libanaise ne coopérera pas avec l'armée syrienne pour combattre Daech (acronyme arabe de l'EI). L'institution a les moyens militaires pour faire face aux jihadistes et les vaincre sans soutien régional ou international", a confié cette source à Reuters. Ces propos ont été rapportés par plusieurs médias locaux.

Ces déclarations interviennent au moment où, dans les milieux proches du Hezbollah et du régime du président syrien Bachar el-Assad, on affirme que la bataille entre l'armée libanaise et l'EI dans le jurd de Qaa et Ras Baalbeck est imminente. Toutefois, la troupe n'a jusqu'ici toujours pas commenté de manière officielle ces propos, et d'autres experts ne croient pas en l'imminence de la bataille.

Certaines sources affirment également que des forces spéciales américaines vont épauler la troupe libanaise dans cette bataille, ou encore que le chef de l'armée, le général Joseph Aoun, devrait se rendre à Washington pour obtenir un soutien américain. Mais ces informations ont été démenties, et on indiquait que la présence limitée de militaires américains au Liban se fait dans le cadre de la formation de leurs collègues libanais au matériel américain qui leur est livré régulièrement.

Sur le terrain, les militaires libanais ont une nouvelle fois bombardé samedi matin les positions des éléments jihadistes retranchés sur les hauteurs des localités de Qaa, Ras Baalbeck et Fakehé, à la frontière syrienne.

L'armée a affirmé en début d'après-midi avoir infligé "des pertes sûres" dans les rangs des jihadistes et leur avoir détruit plusieurs positions renforcées ainsi que des véhicules armés.

La bourgade de Ras Baalbeck, tout comme le village voisin de Qaa, sont sous la menace des jihadistes depuis plusieurs années.


Soutien total à l'armée

Sur le plan politique, le ministre de la Défense, Yaacoub Sarraf, a exprimé son soutien total à l'armée : "Je demande à l'institution militaire de faire ce qu'elle considère être son devoir, sans demander (la permission) à quiconque, et je suis responsable de la décision politique".

La veille, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait estimé que le problème n'est pas dans l'institution militaire ou sécuritaire au Liban, mais dans l'appareil et la décision politiques. Même son de cloche le jour d'avant, lorsque le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, avait déploré l'absence de feu vert politique qui, selon lui, avait empêché l'armée de mener la bataille du jurd d'Ersal contre les jihadistes de Fateh el-Cham. Ce sont les combattants du Hezbollah qui ont pris part aux hostilités en chassant les jihadistes de la région et en concluant un accord avec eux qui prévoit un échange de prisonniers et de dépouilles mortelles.

Le chef du Parlement libanais, Nabih Berry, en déplacement en Iran pour assister à la cérémonie d'investiture du président Hassan Rohani, a pour sa part estimé qu'il est "naturel que l'armée syrienne prenne part aux combats contre l'EI", affirmant que certaines zones occupées par les jihadistes se trouvent en territoire syrien.

Le chef du Hezbollah avait affirmé hier que sa formation serait prête à combattre les jihadistes aux côtés de l'armée syrienne, appelant l'armée libanaise à coopérer avec celle-ci.

https://www.lorientlejour.com/article/1065877/larmee-libanaise-ne-cooperera-pas-avec-damas-pour-combattre-lei.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 14 Aoû - 19:41

Citation :
US donates 8 Bradley fighting vehicles to Lebanese Army


United States Ambassador to Lebanon Elizabeth Richard speaks at a ceremony where armored vehicles were donated to
the Lebanese Armed Forces on Monday August 14. (The Daily Star/Mohamad Azakir)

Read news from Defence Blog at  Flipboard.com | Subscribe to the  newsletter from Defence Blog

By Dylan Malyasov - Aug 14, 2017

 

United States Ambassador to Lebanon Elizabeth Richard spoke today at the delivery of Bradley Fighting Vehicles and armored field artillery ammunition supply vehicles to the Lebanese Armed Forces.

“These are the very first of a total shipment of 32 Bradleys that will be delivered in the coming months.  This contribution to the Lebanese Armed Forces represents an investment of over 100 million dollars. It will provide the Lebanese Armed Forces with new capabilities to protect Lebanon, to protect its borders, and to fight terrorists.” said Ambassador Elizabeth Richard.

The eight M2 Bradley Fighting Vehicles – an armored personnel carrier and gun platform – came as part of ongoing U.S. support to boost the capabilities of the Lebanese Army.

Over the next several months, the Army will undergo intensive training on how to operate and maintain this new, very sophisticated combat system.

Richard said that in the past 12 months alone; the United States has provided the following defense articles to the Lebanese Army:
•40 M198 howitzers
•50 armored Humvees
•an Armed Cessna aircraft with hellfire missiles
•55 mortar systems
•50 Mark-19 automatic grenade launchers
•1100 machine guns, including 800  50 caliber machine guns
•4,000 M4 rifles
•Over half a million rounds of ammunition
•320 night vision devices and thermal sights
•360 secure communication radios

America’s support for Lebanon is based on the shared interests of the American people and the Lebanese people.

The Bradley Fighting Vehicle is a lightly armored, fully tracked transport vehicle that provides cross-country mobility, mounted firepower and
protection from artillery and small-arms fire. It is used in mechanized infantry and armored cavalry combat.





http://defence-blog.com/army/us-donates-8-bradley-fighting-vehicles-to-lebanese-army.html  
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4566
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 14 Aoû - 20:19

Ils reçoivent des Bradley c est bon signe, le bradley et le meilleur vci pr nos abrams, et , pour moi, le meilleur vci ,avec les warriors britanniques, au monde..
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Mer 23 Aoû - 19:52





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Jeu 28 Sep - 20:08

Citation :
Démonstration de tirs de l’armée libanaise sur les VAB HOT français (26 sep 2017)


Dans le cadre du plan de coopération renforcée entre les armées française et libanaise, une séance de démonstration de tirs sur des engins blindés lance-missiles s’est déroulée ce mardi 26 septembre à Taybé dans la Bekaa, en présence du Chargé d’affaires a.i. près l’Ambassade de France au Liban, M. Arnaud Pescheux, de l’Attaché de Défense, ainsi que diverses hautes autorités militaires libanaises.



Fournis par la France ces derniers mois pour aider l’armée libanaise à répondre à ses besoins dans sa lutte contre le terrorisme, ces 15 véhicules de l’avant-blindé (VAB) équipés du système antichar HOT ont une capacité d’emport instantanée de 4 missiles, d’une portée de 4000 mètres, de jour comme de nuit.

La démonstration de ce jour marque la fin de la formation des militaires libanais sur ce système, au terme de plusieurs semaines d’entrainement en France et au Liban. Plusieurs dizaines de missiles ont été tirés au cours de l’exercice, pour qualifier les équipages du régiment antichars. Chacun des 12 équipages a ainsi tiré une série de 4 missiles, dont un de nuit, ce qui permet de les déclarer aptes à l’emploi opérationnel.

Ces VAB – accompagnés de munitions et de pièces de rechanges, ainsi que de la formation des pilotes, maintenanciers, tireurs et cadres – font partie du don français annoncé par le président François Hollande lors de sa visite au Liban en avril 2016.

Dans son discours, M. Pescheux a salué cette nouvelle étape de la coopération militaire bilatérale :

Citation :
« Mon Général,
Messieurs les officiers généraux,
Messieurs les colonels,
Mesdames et Messieurs,
–––––

Je suis très heureux de me trouver aujourd’hui parmi vous et je remercie le régiment antichars pour son hospitalité.
Nous nous apprêtons ce soir à franchir une nouvelle étape de la coopération militaire entre la France et le Liban.

En mai dernier, nous étions réunis à Kfar Chima pour procéder à la livraison de la première partie du plan de coopération renforcée annoncé par le président François Hollande pendant sa visite au Liban en avril 2016. Au total, ce plan concerne 15 véhicules de l’avant-blindé, ainsi que les munitions, les pièces de rechange et la formation pour les pilotes, les maintenanciers, les tireurs et les cadres.

Ce soir, nous assisterons à une démonstration de tir de missiles, qui permettra de qualifier 12 équipages. Cette démonstration clôturera la formation des tireurs du régiment antichars : les équipages sont désormais opérationnels et aptes au combat. Cette démonstration prouvera également l’efficacité de la capacité de combat antichar que nous transférons à l’armée libanaise. Une capacité de destruction à longue distance, jusqu’à 4000 mètres. Une capacité mobile. Une capacité brutale, précise et fiable. Une capacité opérationnelle de jour comme de nuit. Une capacité qui protège les équipages sous blindage. Nous vous transmettons ce soir cette capacité avec la conviction que vous saurez l’utiliser.
–––––
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais également dire un mot des circonstances assez uniques dans lesquelles cette démonstration intervient. Cette démonstration a lieu quelques semaines à peine après que les forces armées libanaises ont une nouvelle fois démontré leur courage et leur abnégation, ont remporté leur combat contre les djihadistes de Daech et ont repris le contrôle total de la frontière avec la Syrie. Il s’agit d’un développement stratégique majeur, qui profite directement à la sécurité du Liban et des Libanais mais aussi – nous le savons et vous en remercions – à la sécurité de l’Europe et de la France.

Cette démonstration intervient aussi alors que le président de la République libanaise, le général Michel Aoun, effectue une visite d’Etat en France. Cette visite d’Etat, la première du quinquennat du président de la République française, Emmanuel Macron, est un signal puissant. Un signal de l’amitié indéfectible entre la France et le Liban. Un signal de la confiance de la France dans les institutions libanaises, en particulier dans les forces armées libanaises. Nous savons que l’armée libanaise conserve l’entière maîtrise des équipements et des savoirs transmis, comme c’est le cas des AML90, des Gazelle ou des Puma. Nous savons qu’elle protège les institutions du Liban et assure la sécurité de tous les Libanais.
C’est pourquoi, Mesdames et Messieurs, l’aboutissement de cette coopération annonce d’autres coopérations.

Le président Macron l’a dit, hier soir, à l’Elysée où il recevait le président Aoun : « L’armée libanaise et les forces de sécurité du pays […] doivent être aidées davantage. […] La France souhaite […] travailler à une échelle plus grande en mobilisant l’ensemble de nos partenaires autour d’une conférence de soutien à l’armée libanaise, qui pourrait être organisée avec l’Italie et les Nations unies. » Il y aura donc, dans les mois à venir, de nombreuses autres occasions de travailler au renforcement de la coopération bilatérale de défense. Pour l’Ambassade de France, c’est un motif de grande fierté et de grande satisfaction.
–––––
Mesdames et Messieurs,

Avant de conclure, je voudrais saluer l’équipe du commandant Aubouin, qui a organisé le stage tactique dont nous verrons les fruits ce soir, ainsi que le général Ghassan Abboud, pour son hospitalité.
Je vous remercie de votre attention./. »

Dernière modification : 27/09/2017

https://lb.ambafrance.org/Demonstration-de-tirs-de-l-armee-libanaise-sur-les-VAB-HOT-francais-26-sep-2017
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Sam 7 Oct - 19:03

Citation :
Cérémonie de signature de la convention du lancement d’entrainement à l’école régional de déminage entre les deux armées libanaise et française.


Jeudi, 05 October 2017


Une cérémonie a eu lieu cet avant-midi à la caserne de Saïd el-Khatib – Hemmana sous le patronage du Commandant en chef de l’Armée le Général Joseph Aoun. Durant la cérémonie, fut signée la convention du lancement d’entrainement à l’école régional de déminage entre les deux armées libanaise et française.

Ont été présents le général de brigade B.E.M Ziad Nasser, le directeur du Centre Libanais des actions contre les mines (CLAM), représentant le Commandant en chef de l’Armée, et l’ambassadeur de la France au Liban Bruno Foucher à la tête d’une délégation de l’ambassade et le directeur de la coopération sécuritaire et de défense en France le Lieutenant-général Didier Brousse en addition de certains officiers.

Le général de brigade B.E.M Ziad Nasser a présenté une allocution à travers laquelle il a remercié les autorités françaises pour leur appui technique et financier afin d’assurer le lancement de l’entrainement à l’école, notamment qu’elle est la première de son genre à assumer la mission d’habilitation et d’entrainement du Personnel dans le cadre des opérations humanitaires de déminage pour des buts humanitaires.

Tout comme le Lieutenant-général Didier Brousse a donné une allocution à travers laquelle il a assuré l’importance de l’inauguration de l’école afin de traiter le problème des mines et des corps suspects au Liban, sans oublier l’entrainement de nouvelles unités dans ce domaine afin qu’elles soient capables de répondre aux différents besoins prochains et avec le niveau d’efficacité le plus possible.

A la fin, le général de brigade B.E.M Ziad Nasser a présenté deux boucliers commémoratifs à l’ambassadeur français et au lieutenant-général Brousse. Il a par la suite lu une lettre de remerciement adressée au nom du Commandant en Chef de l’Armée et l’a par la suite présentée à l’ambassadeur Foucher, comme signe d’appréciation aux efforts consentis par les autorités françaises au niveau de l’appui accordé au Liban.




https://www.lebarmy.gov.lb/fr/content/c%C3%A9r%C3%A9monie-de-signature-de-la-convention-du-lancement-d%E2%80%99entrainement-%C3%A0-l%E2%80%99%C3%A9cole-r%C3%A9gional-de
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21103
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   Lun 9 Oct - 17:06

Citation :
L'armée libanaise reçoit deux avions de combat de type A-29 Super Tucano


OLJ 09/10/2017


L'armée libanaise a réceptionné lundi deux avions de combats américains de type A-29 Super Tucano, dans le cadre d'un don d'un milliard de dollars effectué par feu le roi d'Arabie saoudite Abdallah ben Abdel Aziz avant son décès et par le gouvernement américain, a annoncé la troupe sur son site officiel.

Il s'agit de la première livraison d'un lot de six appareils que le Liban recevra d'ici à la fin de l'an 2018, selon une source officielle.

D'après cette source, douze pilotes militaires et vingt techniciens sont actuellement formés à l'utilisation de ces avions, introduits pour la première fois aux forces aériennes libanaises. Ils devraient figurer au nombre des appareils qui participeront à la parade de l'Indépendance, le 22 novembre.

Les Américains n'ont remis que ce type d'avions à l'armée libanaise. Le Super Tucano est doté d'un seul moteur et d'une capacité de vol allant jusqu'à six heures d'affilée, a signalé la source.

https://www.lorientlejour.com/article/1077166/larmee-libanaise-recoit-deux-avions-de-combat-de-type-a-29-super-tucano.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Libanaise / Lebanese Armed Forces (LAF) / القوات المسلحة اللبنانية
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» المسيح البيضاوي زار مراكش
» أطلقوا سراح هذه اللافتة
» الرجال قوامون على النساء
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: