Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le maroc du 20 eme siecle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13387
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 1 Mar - 14:15

Merci Tomcat Vraiment merci enormement, ces photos sont magnifiques un temoignage de notre histoire rare.
Revenir en haut Aller en bas
freedom
Aspirant
Aspirant


messages : 502
Inscrit le : 06/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 1 Mar - 23:09



Voici une image du cortège du sultan à marrakech, je ne connais pas la date exacte mais je pense, vu le drapeau je pense quelle date du début du protectorat, entre 1912 et 1915.



"Prenant appui sur la tête de pont établie à Casablanca en 1907, l'armée d'invasion allait hisser son étendard sur le Maroc, promis à rejoindre un empire où le soleil ne se couchait jamais.

Avec difficulté, et pour quelques décennies seulement...

Aujourd'hui, les trois couleurs et l'étoile chérifienne flottent, apaisées, sur leurs souverains territoires. Les uniformes sont à la parade et à la fraternisation, comme ce 14 juillet 1999 où la Garde royale, premier contingent étranger depuis 1939, descendit les Champs-Élysées en tête de cortège.

Que reste-t-il des homériques combats d'antan, sinon quelques photos jaunies et une poignée de souvenirs ? Une page d'histoire que nous ne nous lassons de relire."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 0:07

freedom a écrit:
...
"Prenant appui sur la tête de pont établie à Casablanca en 1907, l'armée d'invasion allait hisser son étendard sur le Maroc, promis à rejoindre un empire où le soleil ne se couchait jamais.

Avec difficulté, et pour quelques décennies seulement...

Aujourd'hui, les trois couleurs et l'étoile chérifienne flottent, apaisées, sur leurs souverains territoires. Les uniformes sont à la parade et à la fraternisation, comme ce 14 juillet 1999 où la Garde royale, premier contingent étranger depuis 1939, descendit les Champs-Élysées en tête de cortège.

Que reste-t-il des homériques combats d'antan, sinon quelques photos jaunies et une poignée de souvenirs ? Une page d'histoire que nous ne nous lassons de relire."

les sources! c'est important!
Arrow http://www.marocantan.com/les_franais_au_maroc/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 14:12

Durant l'expulsion des Marocains d'Algérie, les FAR devait effectuer plusieurs représailles en territoire Algérien. Des information confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 15:59

non sense
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 16:07

C'est durant un reportage sur 2m sur l'expulsion des Marocains..
Un ancien du palais ou des FAR ( je sais plus Embarassed ) disait que le Maroc savait que les Algérien préparer une expulsion de masse.
Et donc, y'avait une option de représailles militaire sur certaine ville Algérienne.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 17:16

Phosphore a écrit:
C'est durant un reportage sur 2m sur l'expulsion des Marocains..
Un ancien du palais ou des FAR ( je sais plus Embarassed ) disait que le Maroc savait que les Algérien préparer une expulsion de masse.
Et donc, y'avait une option de représailles militaire sur certaine ville Algérienne.
Comme l'a déjà fait remarquer yak, ce sont des bêtises. Feu Hassan II, qui connaissait par coeur "L'Art de la guerre" de Sun Tzu, n'aurait jamais pensé commettre une telle connerie. C'est lui qui disait qu'on n'entre en guerre que si l'on est assuré de se débarasser de son adversaire pour une génération au moins. Déclencher un conflit avec l'Algérie style Irak-Iran, ce n'était pas du tout son genre, Allah irahmou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Mar 3 Mar - 22:56

Non désolé les gars, j'avais mal compris les propos de 'ancien Ambassadeur du Maroc en Algérie à l'époque Embarassed .

Arrow http://www.dailymotion.com/search/expulsion%252Bmarocain/video/x6frsr_marocains-expulses-dalgerie-35_news

Vers 1mn 30
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6245
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 15:10

Citation :
Mémoire. Dien Bien Phu à la marocaine

Le discret Haut commissariat des anciens résistants et des anciens de l’armée de libération (HCAR) vient de commémorer, à Khénifra, le 88ème anniversaire de la disparition du célèbre Moha Ou Hammou. La MAP a loué, quant à elle, la contribution du personnage à “l’épopée de la lutte nationale sous la conduite du glorieux trône alaouite”. Moha Ou Hammou est célébré, mais qui se souvient de ce qu’on a appelé plus tard le Dien Bien Phu marocain ? Flash-back : le 13 novembre 1914, les tribus berbères du Haut et Moyen-Atlas, unies sous l’égide d’Ou Hammou, infligent à la France coloniale sa plus grande défaite africaine. Le colonel Laverdure, qui a attaqué le camp Zayane, perd à Elhri (près de Khénifra) la moitié de ses 1300 hommes. Mais la victoire d’Ou Hammou ne lui permet pas de reprendre Khenifra, conquise par les Français quelques mois auparavant. Plutôt que de se rendre, celui que l’on surnomme Amahzoune préfère se retrancher dans les montagnes et mener une guerre d’usure. Il meurt en 1921 dans des circonstances mystérieuses.

Souleïman Bencheikh
Tel quel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 15:54

Gloire a ce grand Chef Guerrier Berbere
sans l´heroisme de chefs dignes et fiers comme Moha Ou Hammou,Abdelkrim El-Khattabi ou Assou ou Ba Slam(Ait Atta,Battaille de Bougafer,1933),on aurait ete aussi colonisée pour 132 ans

Citation :
Khénifra commémore le 88ème anniversaire du décès de Moha ou Hammou Zayani
2009-03-26



La province de Khénifra et la famille de la résistance ont commémoré, mercredi, le 88ème anniversaire du décès du martyr Moha ou Hammou Zayani, une figure de proue de la lutte nationale contre le colonialisme.

S’exprimant lors d’un meeting organisé, à cette occasion, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, M. Mustapha El Ktiri a indiqué que la célébration de cet événement constitue une occasion pour se remémorer l’épopée et les sacrifices consentis pour le recouvrement de l’indépendance du pays par ce grand nationaliste et redoutable guerrier.

Il a rappelé les différentes batailles auxquelles a pris part Moha Ou Hammou en dehors de sa région, notamment à Zemmour, Zaâer et Oued Zem, soulignant que ce martyr a su réunir autour de lui les combattants de différentes régions qui sont venus renforcer les rangs des tribus de Zayane dans leur lutte contre les forces coloniales.

M. El Ktiri a aussi relevé que Moha Ou Hammou Zayani a toujours refusé tout compromis avec les forces d’occupation en dépit de leurs propositions, et poursuivi la lutte armée sans répit jusqu’au bout, soulignant l’importance des enseignements majeurs que les nouvelles générations doivent tirer de ces épopées des symboles de la résistance.

Il a en outre cité des témoignages de chefs de l’armée française à l’époque dans lesquels ils ont mis en avant l’esprit de patriotisme des Marocains et leur mobilisation constante pour la défense de la souveraineté du Royaume.

De leur côté, les différents intervenants ont mis en exergue l’attachement au Trône Alaouite de Moha ou Hammou, son patriotisme ainsi que ses qualités de chef militaire et sa contribution à l’épopée de la lutte nationale.

Ils ont dans ce sens mis l’accent sur la bravoure et la capacité d’organisation des combattants des différentes tribus ainsi que la tactique pertinente adoptée dans le combat par cette grande figure de la résistance nationale.

Ce meeting auquel ont pris part notamment les membres de la famille des anciens résistants, les membres de la famille du martyr, des représentants des autorités locales, des élus et la société civile ainsi que d’autres personnalités, a été marquée par un hommage rendu à quatre anciens résistants de la province de Khénifra.

Auparavant, une visite a été effectuée au mausolée du martyr situé au coeur de la montagne à Tamellakt (environ 50 km de Khénifra) pour se recueillir sur la tombe de cette figure de proue de la résistance nationale.

Né en 1857 à Ait Harkat (une tribu de Khénifra), ce grand militant farouche et intrépide a su faire obstacle à la mainmise coloniale sur le Haut et le Moyen Atlas malgré le nombre réduit des combattants et les moyens modestes en armements dont ils disposaient, contrairement à l’armée française qui mobilisait de grands moyens.

Son nom reste principalement lié à la bataille d’El Hri (novembre 1914) qui s’est soldée par la victoire des Zayanes. En effet, cette épopée historique qui restera gravée dans la mémoire nationale, symbolise le grand prestige que s’est forgé ce martyr.

Cette bataille s’est déroulée à proximité du village du même nom, dans la vallée de l’Oued Chbouka. Moha Ou Hammou qui subit l’attaque ennemie dans son propre campement, eu l’idée tactique judicieuse d’abandonner les lieux et de se replier dans la montagne.

Renforcé par des combattants des tribus voisines, il se ressaisit et mena la contre attaque. La violence de l’assaut surprit les forces coloniales qui ont subit des pertes lourdes aussi bien en armements qu’en vies humaines.

Les français n’établissent réellement leur autorité sur les tribus de la région, qu’après sa mort le 27 mars 1921.

MAP

Citation :
Résistance-Anniversaire : Meeting populaire à Ikniouen en commémoration de la bataille de Boughafer

Ikniouen (Ouarzazate), - Un meeting populaire a eu lieu, mardi à Ikniouen (160 km au nord d'Ouarzazate), à l'occasion de la célébration du 76ème anniversaire de la Bataille historique de Boughafer, menée en 1933 par les tribus d'Aït Atta.

Intervenant à cette occasion, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération M. Mustapha El Ktiri a souligné les enseignements majeurs que les nouvelles générations doivent tirer de cette importante étape historique.

"A travers la commémoration de cette épopée historique, nous souhaitons plutôt consacrer les valeurs de patriotisme et d'abnégation parmi les générations montantes, afin qu'elles contribuent efficacement à l'édification du Maroc moderne", a relevé M. El Ktiri.

En contribuant au processus du recouvrement de l'indépendance, les tribus d'Aït Atta sont entrées dans les annales de l'histoire, a-t-il dit, saluant au passage le rôle joué par la femme Attaouie dans cette bataille historique.

La bataille de Boughafer, a ajouté M. El Ktiri, était une source d'inspiration et le prélude d'un processus de militantisme et de lutte contre l'existence de l'occupant partout dans les coins du Maroc.

Par ailleurs, M. El Ktiri a tenu à Tinghir une rencontre de communication avec les membres de la famille de la résistance de cette région, une occasion pour réaffirmer le soutien du Haut commissariat aux initiatives des petites entreprises montées par les fils des résistants.

A cette occasion, un hommage a été rendu à plusieurs anciens résistants, en guise de reconnaissance aux sacrifices déployés, au profit de la Nation.

MAP
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7654
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 15:57

Grand Hommage à nos héros d'en temps !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6245
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 16:04

quelqu'un aurait-il des infos sur la bataille de Casbah Tadla ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 16:23

de qui?quelle tribue?
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6245
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 16:30

bataille engager dans le Tadla diriger par le général Mangin les habitant de la région (berbère sans doute mais je ne sais pas quel tribue)diriger par un certain Moha OuSaid qui s'est poursuivie a El Ksiba
d'aprés ce que je sais la encore les troupes de Lyautey ont manger la poussière....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 16:49

a Elksiba,par Mouha ou Said,en collaboration avec Moha Ouhammou zayani,mais ils n´ont aps pu arreter la marche des francais vers l´atlas,c´est a Lehri(1914) quíls ont fait subir a la colonisation francaise son plus grand desastre dans l´afrique du nord

Citation :
et enfants pris en otages, villages rasés, et des ruses de guerre abominables, tels ces pains de sucre bourrés d'explosif distribués dans les zones rebelles. Le général Mangin, célèbre boucher de 14-18, se distingua par sa cruauté. Il avait pour spécialité de contraindre les populations raflées à des marches d'extermination dont nul ne revenait vivant.

Les villes et les villages marocains tombèrent l'une après l'autre, étape par étape, commençant par Médiouna (27/sep/1913),Oued Zem(14/nov/1913),Tadla,Beni Mellal,El Kssiba où Mouha ou Said méne des assauts en collaboration de Mouha ou Hammou Zayani,le 8 avril 1913 El Kssiba fut détruite par le groupe du colonel GUEYDON DE DIVES.

13 juin 1913,Toutes les fractions de la montagne depuis BENI MELLAL inclus jusqu'aux Zayan inclus ont combattu le 10 et subi des pertes dépassant 400 tués. "Notre offensive a vivement impressionné les tribus de la montagne" à déclaré le colonel Mangin. .Toutes les tribus:Ait Ouira,Ait Rabaa,les Smaalas,Beni Amir,Beni Ayad etc. Durant cette période qui précèdera la prise de Khénifra (Juin 1914).La présence des Zayanes aux divers opérations n'a pas été négligeable,mais malheursement n'avait pas eu d'impact militaire escompté, sur le déroulement des évenements.Car la politique stratégique de Mangin,est réalisée par la prise de Tadla,et de Boujaad,au confins des Zayanes.

La bataille d'Elhri est, de l’aveu même des français, le plus grand désastre connu par leur armée dans toute sa campagne en Afrique du Nord. Elle oppose l'armée française aux tribus bérbère des Zayane, d'Ichkirn (El Kbab), d'Ait Ihand de (Krouchen),d'Ait Soukhmane,d'Ait Hdidou conduites par le rebelle Mouha ou Hammou zayani. Ce dernier rassemble les tribus par son idiologie jihadiste. Les colonnes françaises conduites par l'officier Laverdure, au nomdre de 43 officiers et 1230 hommes,venue de Khénifra en renfort,assiège le contingent de Mouha ou Hammou Zayani basé à 20 Km de Khénifra,qui fut surpis à l'aube ,par la brutalité de l'intervention militaire qualifiée de sauvage, la désorganisation s'empare au sein des Zayanis. Phase marquée par le pillage des biens, deux femmes de son Harem sont capturées. Au cours de cette opération Mouha Ou Hammou réussi à s'échapper du blocus en se faisant passer pour un serviteur noir. A la grande surprise des français, la contre offensive des tribus Zayanes et des tribus avoisnnantes fut immédiate, Efficace et désastreuse pour l'assaillant, grace à l'esprit guerrier et dévouement aux principes xénophobes des Amazhighes envers 'Iroumines' (chrétiens). Malgré cette victoire, les Zayananis n'ont pu repousser l'assaillant,déja au confins de leur territoire.

* Bilan
Bilan officiel des pertes coté français: D'après le communiqué de Lyautey:

* 33 morts parmis les officiers: dont le colonel Laverdure
* 650 soldats
* 176 bléssés

Lyautey avait déclaré que les pertes subies par les français sont des plus catastophiques d'Afrique du nord.ce qu'avait aussi affirmé Gay Martinet,proffesseur d'histoire à l'école de la marine française. Suite à cette défaite, les français révisent leur politique de colonisation envers les Zayanes profitant de l'anarchie Siba qui y régnait(guerre inter- tribales), outre le l'inéglité de l'armement déployé par les français(canons, mitalleuse). Le cadre d'action du Maréchal Lyautey devenu résident géneral était "la pacification du Maroc"
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6245
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Dim 5 Avr - 17:35

merci beaucoup Wink
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Lun 6 Avr - 3:51

Mes sinceres admirations ,now we are talking I will bow to this man
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Jeu 9 Juil - 0:42

defile militaire en 1961 avec la presence de hassan II et le prince abdellah








_________________
"THERE ARE 360 DEGREES, SO WHY STICK TO ONE?"
ZAHA HADID
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13387
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Jeu 9 Juil - 0:43

Magnifiques photos merci pour ce cadeau Tomcat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Jeu 9 Juil - 0:54

great job tommy
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4567
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Jeu 9 Juil - 15:07

Merci tomcat tres bonnes photo surtout la derniere (9Mig-17)

ils etaient deja operationel a cet epoque scratch

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
staifox
Victime
Victime
avatar

messages : 74
Inscrit le : 01/07/2009
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Jeu 9 Juil - 18:18

premiers officiers à l'époque du protectorat1941

Revenir en haut Aller en bas
staifox
Victime
Victime
avatar

messages : 74
Inscrit le : 01/07/2009
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Sam 11 Juil - 15:28

ainsi parlait l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Sam 11 Juil - 16:23

Ce ne seraient pas des jordaniens, de la fameuse Légion arabe ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   Sam 11 Juil - 16:40

Si c'était un chameau, sa pour être en Jordanie...mais c'est un dromadaire, sa peut être au Maroc ou en Jordanie...mais il est vrai que le Keffieh est plutôt utiliser au moyen-orient...

Moi je dirai Jordanie...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le maroc du 20 eme siecle   

Revenir en haut Aller en bas
 
le maroc du 20 eme siecle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)
» Deux évadés d’une prison italienne arrêtés au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: