Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant
AuteurMessage
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 02/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Juin 2007 - 17:00

le Terrorisme est certainement un ennemi commun entre le Maroc est l'Algerie. encore plus eguise chez nos voisins. un appel a la cooperation contre le Terrrorisme a ete deja lance par Sa Majeste le Roi, a l'occation des derniers Attaques d'Alger.

sur terre, comment imaginez vous une guerre Magrebine contre le terrorisme ??? et pensez vous que l'ANP et les FAR commbatront dans les memes Rangs cet ennemi imprevisible???
Revenir en haut Aller en bas
anakin
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 20/06/2007
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 24 Juin 2007 - 10:54

La guerre contre le terrorisme n'est pas une guerre facile.
Par definition, cet ennemi commun est insaisissable, imprevisible, et surtout d'une motivation extreme.
dans le scenario que tu nous propose, tres interresant par ailleurs, serait extremement compliqué a mettre en place.
Les cellules d'AQM auraient sans doute vent des ces preparatifs, et l'attaques bases arrieres se solderait par des destruction de materiels intransportables, mais surement pas des tetes pensante du resaux.
Il faut connaitre le mode de fonctionement des cellules terroristes, qui bien souvent au sein d'une meme institutin telle que AQM sont completement autonomes.
ah moins d'aneantir la logistique, les communications, les versement de fonds,chaque coup porté serait un coup dans l'eau
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 02/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 24 Juin 2007 - 12:47

MAG a écrit:
alors ça c très compliké pour en faire un scenario parcequ'une telle guerre on en connait pas les partie prennantes , secondo les fronts ne sont pas claires.

certes on a eu des attaques terroristes au Maroc seulement avec des bombes artisanales dans une seule ville Casablanca. d'autre part en Algerie l'AQM a bel et bien cree des ennuies a l'ANP notamment dans les zone montagneuses inacessibles. a cet effet je propose une piece de scenario.
puisqueles terroristes disposent des uniformes de l'ANP et des armes. ils pourrant attaquer le Maroc , en faisant semblant de l'ANP. tension deja installe une reponse des FAR sera tres previsible. comment les Algeriens feront comprendre aux marocains que ce n'est pas eux ??
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 02/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 24 Juin 2007 - 13:38

blackeagle a écrit:
mais non marrocan wing les deux pays coopérent dans le domaine depuis bien longtemps maintenant mais d'ici a donner des frappes conjointes j'en doute vraiment
dailleur la coopération entre les deux pays peut etre benifique dans le domaine du renseignement .
sinon les hordes terroristes d'alquaida en algérie sont vraiment laché par les autres groupes et il y a un relachement aprés les attentats d'alger alors nchallah l'ANP va rriver a bout de cette vermine d'ici peut.
en plus le soutien etranger se fait de plus en plus rare surtout aprés les attentats de 11/09

peux tu nous mieux eclaircir sur cette cooperation ???
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 13/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 3 Juil 2007 - 11:35

MoroccanWing a écrit:
le Terrorisme est certainement un ennemi commun entre le Maroc est l'Algerie. encore plus eguise chez nos voisins. un appel a la cooperation contre le Terrrorisme a ete deja lance par Sa Majeste le Roi, a l'occation des derniers Attaques d'Alger.

sur terre, comment imaginez vous une guerre Magrebine contre le terrorisme ??? et pensez vous que l'ANP et les FAR commbatront dans les memes Rangs cet ennemi imprevisible???
pour la guerre contre le terrorisme il ya aucun coopération entre les deux paye
bouteflika a déja accusé le maroc d'avoir héberger des terroristes en 2001 donc il ya une manque de confiance entre les deux payes c'est meme les USA qui ont indiquer ce probleme
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 15 Juil 2007 - 5:35

un superbe boulou des troupes de l'anp ...les terrorsite on pris plain la geule!!!!
Citation :
Actualité (Dimanche 15 Juillet 2007)

4 terroristes abattus lors d’une attaque avortée à Yakourène
L’ANP met en échec un commando du GSPC

Par : SAMIR LESLOUS
Lu : (4166 fois)

C’est une attaque qui aurait pu être des plus meurtrières qui a été mise en échec hier très tôt dans la matinée par les forces de sécurité à Yakourène, où un très important groupe terroriste, a attaqué simultanément les campements de la police communale et de la brigade de gendarmerie situés dans le centre-ville de cette localité.

Quatre terroristes au total ont été abattus sur place par les soldats de l’Armée nationale populaire qui ont pu récupérer sur ces quatre criminels cinq armes dont 4 Kalashnikovs et une arme lourde de type RPG7 qui venait à peine d’être utilisée contre le bâtiment de la gendarmerie. Fort heureusement, la patrouille de l’ANP est entrée en action alors que les deux immeubles abritant la gendarmerie nationale et le campement de la police communale, d’où gendarmes et gardes communaux tentaient de riposter, venaient à peine d’être pris d’assaut. Un militaire et un gendarme ont été blessés au cours de cet accrochage qui aura duré au moins deux heures, selon les témoignages des habitants de Yakourène. Le nombre d’impacts de balles visibles sur les murs de la brigade de gendarmerie renseigne plus clairement sur la durée de l’accrochage entre les forces de sécurité et les criminels du GSPC.
Il était 3h du matin, lorsque les premières rafales commençaient à être tirées par les terroristes dans la direction des deux immeubles de la gendarmerie et de la police communale, situés non loin l’un de l’autre. Les habitants de la paisible petite ville de Yakourène commençaient à être arrachés de leur sommeil, peu après minuit, lorsque les mouvements des groupes armés ont débuté d’une manière, faut-il le souligner, des moins discrètes, pour suivre les évènements en direct à travers les interstices de leurs persiennes. Selon des source locales, le mouvement du groupe terroriste du GSPC affilié à l’organisation d’al-Qaïda au Maghreb a commencé bien avant l’heure de l’attaque. Les acolytes d’Abdelmalek Droukdel, alias Abou El-Mossaâb Abdelouadoud, ont, dans un premier temps, investi la ville avant d’encercler les deux immeubles qui allaient devenir leur objectif peu après. Ce qui allait suivre montre que les terroristes étaient loin de s’attendre à l’arrivée des renforts. Cinq bombes ont été enfouies sous terre, non loin de l’entrée de la ville de Yakourène, sur le chemin que devraient emprunter d’éventuels renforts. Mais, contre toute attente, les renforts finiront par arriver, en grand nombre, mais pas du côté où on les attendait, mais de l’autre côté de la ville. C’était à ce moment-là que les terroristes, en pleine action, ont été surpris par derrière par les tirs des militaires. Entre les gendarmes qui ripostaient et les militaires venus par derrière, les terroristes se sont retrouvés pris en sandwich et donc contraints de prendre la fuite, pour ceux qui pouvaient fuir.
C’était là, d’ailleurs, que quatre parmi les terroristes ont été éliminés. Les échanges de tirs n’avaient pas encore cessé lorsque deux des cinq bombes placées à l'entrée de la ville ont explosé l’une après l’autre causant quelques dégâts aux habitations environnantes. Deux autres bombes ont été désamorcées par les artificiers de l’ANP, alors que la cinquième, placée sur la route du village Tagma, n’était pas encore désamorcée jusqu’à hier, selon des sources locales.
Les corps des quatre terroristes abattus ont été laissés, jusqu’à une heure avancée de la matinée, sur le lieu de leur élimination, au vu de toute la population de la ville qui ne croyait pas que le cauchemar vécu durant toute la nuit allait se terminer et surtout que les évènements allaient, grâce à l’efficacité et la vigilance des troupes de l’ANP, prendre une telle tournure après avoir assisté, la peur au ventre, à la façon dont leur ville a été assiégée par les terroristes.
Il est à noter qu’à peine l’accrochage avait cessé, des troupes de l’ANP, dépêchées en renfort, se sont déployées dans toute la région où une opération de ratissage de grande envergure a été aussitôt lancée dans le vaste massif forestier de Yakourène vers lequel les terroristes, qui venaient d’échapper des mailles des troupes de l’ANP, se sont dirigés. Même les hélicoptères de combat, mobilisés en nombre impressionnant, n’ont pas tardé à arriver et à entrer tout de suite en action. Durant toute la journée d’hier, les troupes terrestres poursuivaient les recherches sur terre pendant que les hélicoptères pilonnaient tout ce massif forestier réputé être un des plus importants fiefs des groupes terroristes dont la présence a été plusieurs fois signalée ces derniers mois dans cette région en particulier et dans tout le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou en général.
Il est à rappeler, qu’en moins de 15 jours, les groupes terroristes ont perpétré au moins trois attentats à la bombe dans cette wilaya. Après celui manqué, qui a ciblé le wali de Tizi Ouzou à Aïn El-Hammam, sont venus ceux de Tadmaït et de Tigzirt qui ont ciblé des patrouilles de la gendarmerie. Mais, sentant la menace terroriste devenir de plus en plus grande, mettant ainsi tous les voyants au rouge, notamment après l’attentat kamikaze contre un campement militaire à Lakhdaria dans la wilaya de Bouira, les services de sécurité ont pris des mesures sécuritaires particulières à partir desquelles les dispositifs ont été renforcés et la vigilance redoublée.
Par ailleurs, nous apprenons que trois terroristes ont été identifiés, à savoir K. Rabah, alias Abou Hamza, 37 ans, qui a rejoint le maquis en 1994, B. Abdenour, alias Abdenour, 41 ans, au maquis depuis 1998 et M. Mustapha alias Khoubeid, 29 ans, au maquis depuis 2001.

SAMIR LESLOUS
Cool
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 21 Juil 2007 - 10:44

les cellules teroristes au maroc et en algerie ne bougent pas de la meme façon.au maroc ils sont peu nombreux et ils n'ont pas une seule place par contre les teroristes en algerie ataquent de temp a autre et il ont des place tres precises dans les montagne.alor se serais mieux d'imaginer un senario avec des comandos alger-marocain et une couverture avec des mig algeriennes.
mais invaser ces cellules la n'est pas le probleme.le probleme c'est ce qui va se produire apres.c'est le maroc ou bien l'algerie fait un geste de ce genre.il aura de grave degats apres.
ALQAYDA aujourdui represente un grand fonthom pour les grand pays comme l'usa la france l'uk.... alor que pour les pays du maghreb et personne ne veut la provoquer.
alor c'est une operation de ce genre est menée contre alqayda les far et l'anp serai devant de tres grave probleme telque ce qu'i arrive a l'otan en afghanistan et l'usa en iraq.
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 22 Juil 2007 - 3:20

oui c'est sure qu'elle n'y aura pas cette cooperation sauf dans les renseignement.
mais essayons d'imaginer des senario dans chaque pays un par un et laissons cette cooperation dehors.parce que ca limite la discution.imaginant des senario avec des voitures piègés a agadir ou bien wahran ou bien a tunis.ou peut etre des assassinats des grands responsables dans la magreb.
et dites comment les serai la situation et qu'es ce qui va se passer apres.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Dim 22 Juil 2007 - 19:02

le numéro 1 du gspc enserclé
Citation :
LES COMMANDOS DE L’ANP INVESTISSENT LES REPAIRES DES TERRORISTES
Combats au corps-à-corps à Yakouren
23 Juillet 2007 - Page : 3
Lu 556 fois

Une dizaine de terroristes capturés.

Arrestations, capitulations et neutralisation définitive d’au moins 21 terroristes dans l’opération de Yakouren à son 9e jour.
Il est donc clair que le discours du président de la République, prononcé le 5 juillet dernier à l’occasion de la fête nationale de l’Indépendance, a conforté les forces de sécurité en leur assurant la «légitimité républicaine» dans leur mission d’éradication du mal.
On assiste, en effet, à l’une des plus importantes opérations militaires antiterroristes, dans laquelle l’ANP a déployé des moyens énormes selon des analystes proches de la question sécuritaire.
C’est la stratégie «Seïf El Hadjaj» qui est mise en branle, indique-t-on de même source.
Le raid ordonné contre un important groupe terroriste, au lendemain de l’attaque kamikaze ayant ciblé une caserne à Lakhdaria et l’attaque avortée contre une caserne de la Gendarmerie nationale à Yakouren, vient confirmer la détermination de l’Armée nationale populaire à en finir avec les résidus du Gspc ou Al Qaîda au Maghreb islamique. Le commandement de la 1re Région militaire impliquant de hauts responsables de la lutte antisubversive, a dépêché des centaines d’éléments des forces d’intervention spéciales et les hommes d’élite des groupes d’intervention et de réserve (GIR) de la Gendarmerie nationale, pour les besoins de l’opération en cours dont l’ampleur intéresse, sur le plan de l’information du moins, les agences de presse et les médias internationaux les plus réputés. A son 9e jour, l’offensive militaire a bénéficié d’importants renforts. L’impressionnant dispositif sécuritaire a été suivi par de violents accrochages, opposant des terroristes aux militaires, aux alentours de Yakouren, et plus précisément à Bouzguène. Des groupuscules composés de six à sept éléments tentent ainsi de faire diversion. Cependant, les accrochages se sont terminés au corps-à-corps lors desquels les forces de l’ANP ont eu le dernier mot .
En plus donc des 21 terroristes abattus depuis le début de l’opération, plusieurs autres ont été arrêtés alors que beaucoup d’entre eux ayant épuisé toutes leurs munitions ont préféré se rendre.
Pour l’heure, on parle de près d’une dizaine de terroristes capturés et de plusieurs capitulations dont le nombre exact ne nous a pas été communiqué.
Des armes de différents calibres (fusils de chasse, AK47 y compris) ont été récupérés alors que plusieurs caches, contenant des vivres et des médicaments, ont été investies puis détruites. Nos sources ont indiqué que quelques militaires ont été blessés, mais leur vie ne serait pas en danger. L’identité des terroristes s’étant rendus et ceux capturés vivants ne sera pas communiquée, nous indique-t-on. Malgré les tentatives de desserrer l’étau autour de ses acolytes, Droukdel se trouve bel et bien au pied du «mur» ou de «montagne». Il ne fait que subir les retombées de ses actes criminels contre l’Etat et le peuple. Isolé depuis des mois, le n°1 du Gspc n’est plus en mesure d’assurer le minimum à ses hommes. L’émir, mal en point sur le terrain attend, nous indique-t-on, une aide d’Al Qaîda.
Sur les sites Internet qu’utilise cette organisation, peu d’informations, sinon aucune, en rapport avec l’opération de Yakouren. Même Al Jazeera se contente de dépêches de l’AFP, qui évoque des sources sécuritaires.
Et il est bien dommage que pour une opération antiterroriste de cette envergure, les médias lourds nationaux soient en retard. Le combat de l’ANP, c’est le combat des Algériens. La victoire de la République sera célébrée à Yakouren. Pourquoi pas?

Ikram GHIOUA
http://www.lexpressiondz.com/article/2/2007-07-23/44732.html
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Lun 23 Juil 2007 - 11:45

cette operation militaire n'est pas comme les autre Shocked y a trop d'unités spéciales méme le gir a était mobilisé d'habitude seul les troupes rigulier et parachutiste de l'anp qui entre en action!!
ça a l'aire d'étre vrément un trés gros poissen
Citation :
Actualité (Lundi 23 Juillet 2007)

L’Offensive a duré toute la nuit de samedi à dimanche
L’ANP donne l’assaut final contre le groupe de Yakourène

Par : Samir Leslous
Lu : (1815 fois)

L’assaut final contre le groupe terroriste, encerclé depuis une semaine dans le massif forestier de Yakourène, à une cinquantaine de kilomètres à l’est de la wilaya de Tizi Ouzou, a été donné dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès d’une source généralement bien informée qui précise que les bombardements ont duré toute la nuit.
Les frappes à l’artillerie lourde ont débuté, selon des sources locales, vers 21h pour se poursuivre jusqu’à hier en début d’après-midi. Les tirs se suivaient sans répit et s’entendaient à plusieurs kilomètres à la ronde. Ce qui laisse clairement comprendre que l’assaut attendu depuis le début de l’opération, le 14 juillet dernier au petit matin, a été donné par les troupes de l’Armée nationale populaire (ANP) qui aura pris tout le temps nécessaire pour mettre en place un dispositif, sans doute le plus impressionnant que la région n’a jamais connu depuis le début du terrorisme dans les années 1990. Pendant que les troupes terrestres bombardaient le lieu où sont repliés les membres du groupe encerclé, un nombre impressionnant d’hélicoptères de combat de l’ANP pilonnait le massif forestier. Durant toute la matinée, l’opération ne cessait de s’intensifier tout comme s’intensifiaient les vagues de rumeurs qui provenaient de Yakourène et Bouzeguène sur le bilan de cet assaut.
On annonce tantôt des éliminations, tantôt des captures et des redditons parmi les terroristes faisant partie du groupe encerclé, mais une source très proche du dispositif en place nous a assuré qu’aucun bilan officiel n’est disponible pour le moment. La même source souligne, toutefois, qu’il se pourrait qu’il y ait des morts dans ces bombardements qui ont débuté, mais aucun corps pouvant confirmer cela n’a été encore récupéré. Le terrain, miné par endroit, ne facilite guère aux troupes militaires, même celles des parachutistes mobilisées pour les besoins de l’opération, d’avancer. Ces dernières n’avancent qu’au rythme de l’opération de déminage et de l’ouverture de pistes entamées il y a trois jours. Les échos qui émanent du lieu de l’opération font état de l’arrivée des troupes spéciales au niveau du camp d’entraînement du GSPC, bombardé dans la soirée de vendredi à samedi au lieu-dit Chaâra, entre Yakourène et Akfadou.
Il est à noter qu’au moment où les troupes militaires, déjà en place, se rapprochent de l’objectif, d’autres troupes spéciales continuent d’affluer vers le vaste massif forestier de Yakourène qui s’étend de la sortie d’Azazga jusqu’à Akfadou, Adekar et Béni K’sila d’où justement un assaut a été donné au même moment, dans la wilaya de Béjaïa passant par Bouzeguène, Ifira et Idjeur à l’extrême-est de Tizi Ouzou, où d’autres troupes sont déployées. Dans la journée d’hier, de nouveaux convois de troupes d’élite continuaient à se diriger vers la région, ont témoigné des citoyens.
De sources proches du dispositif en place à Yakourène, les bombardements devaient se poursuivre encore, et d’une façon plus intense, dans la soirée d’hier afin de venir à bout de cet important groupe terroriste.

Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 24 Juil 2007 - 3:43

oui c'est vrai qu'il y avait ce genre de cooperation entre les deu pays.mais je ne que pas qu'une vrais cooperation soit apliqué tant qu'elle ya le probleme de sahara.
le maroc et l'algerie peuvent fonder une cooperation examplaire dans tous les domaine.les deux pays se resemble tellement en plain de chose.et l'un complete l'autre alor on sauhaite vraiment que cette cooperation soi crié.au lieu de quelque soutient temporaire.
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 24 Juil 2007 - 9:48

Asadullah a écrit:
jai vu a saidia des gons passé a la frentiere::: des teroriste de gspc pirat Suspect Suspect confused
commen etes vous sure de ça.sa peu etre n importe qui!
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 24 Juil 2007 - 15:21

Asadullah a écrit:
oui, des vondeurs de gazoile
tu appele des vendeur de gazoil des teroristes !!!
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 25 Juil 2007 - 4:15

Maroco a écrit:
Quel cooperation quel va y avoir entre le maroc et l'algerie. tu vois bien quel sont entre eux comme le chat et la souris. vous dite qu'il va avoir une ccoperation.
c vrai qu'on est pas tout a afit d accord avec l'algerie en plein de chose mai quand il sagit d'une menace teroriste qui menace les deux pays alor la ils seront obligé d'oublié leur problemes et d'essayer de cooperer lun avec l'autre tu peu meme prend l'iran et l'usa come example.ils sont presque en etat de guerre mai comme meme ils negossient a propo de comment cooperer en iraq.
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 02/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 26 Juil 2007 - 16:26

mets aussi en relief le nouvau MedGaz qui joindera directement l'Algerie a Alméria en ESpagne
http://far-maroc.forumpro.fr/Forces-Voisines-c7/Armee-Algerienne-f6/Information-Nationale-t431-90.htm


l'idée de convoiter le littorale antlantique est né morte.


n'oubliez pas le sujet initiale

Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 27 Juil 2007 - 2:59

reponce pour dr watson:

c vrai qu'on s'est eloigné du sujet principale de ce topic mais.c'est vous dites que l'algerie ne veu pas de cotes sur l'atlantique et qu'elle a toutes ces bonnes intentions alor di moi au moin une simple raison pour laquelle l'algerie offre tout ce grand soutien pour une bondes de mercenaires qui deviendront tot ou tard des teroristes qui menace le sahara.
justes une raison.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Lun 6 Aoû 2007 - 18:53

Citation :
Actualité (Mardi 07 Août 2007)

Ils étaient parmi les 30 éléments neutralisés à Tébessa
Des terroristes tunisiens, libyens et marocains abattus

Par :B. Badis
Lu : (527 fois)

Six terroristes étrangers, à savoir trois Tunisiens, deux Libyens et un Marocain, ont été abattus lors de l’opération de ratissage d’envergure lancée depuis mercredi dernier et ayant ciblé les monts de la région de Bir El-Ater dans la wilaya de Tébessa, où un important groupe de terroristes est encerclé, révèlent des sources sécuritaires. Les terroristes étrangers ont été officiellement identifiés par les services spécialisés en la matière, en collaboration avec certains services des pays concernés, précise-t-on de même source. Il s’agit, relève-t-on, d’islamistes, recherchés depuis plusieurs années dans leurs pays respectifs pour appartenance à un réseau d’intégristes international, autrement dit à Al-Qaïda.
Sur les soixante-dix membres environ que compte ce groupe de terroristes, basé dans la région de Bir El-Ater depuis près d’une décennie, figure une quinzaine de mercenaires étrangers, principalement des Tunisiens, affirme-t-on. Il faut savoir que 30 terroristes ont été abattus dans l’opération des forces de l’ANP dans la région de Tébessa.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 14 Aoû 2007 - 19:15

ça c'est un gros coup politique contre les tongos cheers ils sont plus dévisé que jamais!!
image paru dans la présse algerienne d'aujourd'hui

Citation :
Actualité (Mercredi 15 Août 2007)

Liberté rencontre Mossaâb Abou Daoud
L’“émir” du Sahel parle de l’agonie du GSPC


Le chef terroriste Mossâab Abou Daoud, alias Ben Messaoud Abdelkader, qui s’était rendu aux autorités de la wilaya de Djelfa, au début du mois de juillet dernier, dévoile les raisons de sa reddition et donne une description détaillée de la réalité du maquis.

Mossâab Abou Daoud a été désigné, il y a un peu plus d’un an, au titre d’“émir” de la zone 9 qui couvre la région sud du pays, succédant ainsi à Khaled Abou El-Abbas, alias Mokhtar Belmokhtar. En accédant à ce poste, il se retrouve face à de nombreuses tensions entre chefs terroristes qui s’intensifient de jour en jour. Après avoir passé un peu plus de douze années dans le maquis, Mossâab Abou Daoud décide de se rendre, estimant que dans le contexte actuel, ce qu’il qualifie de “djihad” n’est ni souhaité par le peuple algérien, encore faut-il que ce dernier l’ait un jour souhaité, ni fondé sur un quelconque principe religieux.
“Le combat n’est plus ce qu’il était, je suis allé au maquis pour défendre le peuple algérien qui aujourd’hui ne veut plus de cette guerre.” “Le djihad n’a d’autant plus de sens que même les oulémas se sont un par un rétractés, et à l’heure actuelle aucune fetwa ne le justifie d’aucune manière”, a révélé cet ancien chef de la zone 9, afin d’expliquer sa démarche.

Droukdel, du radicalisme au déclin du GSPC
Fidèle compagnon de Khaled Abou El-Abbas, Mossâab Abou Daoud affirme qu’en 1998, ce dernier avait décidé de quitter le désert malien pour revenir au sud du pays. À son retour, Khaled Abou Abbas constate alors que les Khawaridj, sous la coupe de Antar Zouabri (ancien “émir” du GIA abattu par les forces de sécurité le 8 février 2002 à Boufarik), mènent contre ses fidèles une véritable guerre pour la chefferie, à laquelle il s’empressera de répliquer. Néanmoins, grâce aux “faveurs” du terroriste fondateur du GSPC, Abou Hamza alias Hassan Hattab, il finira par obtenir le titre d’“émir” de la zone “Sahara”, un poste apparemment très convoité, puisqu’il fera l’objet de tentatives de mise à l’écart. D’autant plus qu’ayant été promu par Hassan Hattab, il ne pouvait pas avoir l’appui de Abou Moussaab Abdelwadoud, alias Abdelmalek Droukdel, surtout après sa désignation en tant que chef du “conseil des sages” du GSPC. Il faut savoir que Droukdel avait été nommé à ce poste en remplaçant Abou Ibrahim Mustapha alias Nabil Sahraoui, alors “émir” national du GSPC, après que Abou Hamza eut été déchu de cette fonction en 2003. Cependant, l’élimination du très contesté Abou Ibrahim Mustapha, en 2004, avait laissé le champ libre à Droukdel de le remplacer jusqu’à ce jour.
La mainmise de Droukdel sur l’ensemble des activités de l’organisation terroriste lui a valu son isolement des autres chefs du GSPC, notamment son désormais rival Khaled Abou Abbas qui, selon Mossâab Abou Daoud, envisage de se retirer définitivement au Mali.

La guerre en Irak ne sert plus la propagande terroriste
Mossâab Abou Daoud reviendra également sur les techniques de recrutement qui, face à la difficulté d’attirer les potentielles recrues, se font de plus en plus pernicieuses. “Les recruteurs visent les jeunes déboussolés qu’ils endoctrinent à l’aide de projections d’images sur fond de chants de guerre, provenant d’Irak, d’Afghanistan ou encore de Tchétchénie.
On leur présente une cause commune censée légitimer le djihad en Algérie”, explique l’ex-“émir” repenti. Le progrès technologique en matière de communication, notamment Internet, constitue un nouvel outil de persuasion.[b] Les vidéos, montrant le GSPC telle une organisation puissante et structurée, disposant de tous les moyens financiers et matériels nécessaires pour mener à bien cette guerre, ont trompé nombre de jeunes recrues, qui, une fois arrivées au maquis, se retrouvent piégées. Depuis que les rangs du GSPC s’amenuisent, que ce soit grâce au redoublement d’effort des services de sécurité ou encore au grand nombre de repentis, les nouveaux venus baignent dans un climat de suspicion. Pour les retenir dans les maquis, les anciens ne les quittent pas des yeux. Sous prétexte de les protéger des terrains minés, pour chaque déplacement, ils doivent se faire accompagner par un ancien.

La légion étrangère en fuite
Il évoquera également le nombre de terroristes étrangers qui ne cesse de diminuer dans les maquis. Si ceux-ci s’étaient, au départ, ralliés à la cause du GSPC, telle qu’elle leur a été présentée sur les sites Internet, ils se sont retrouvés, une fois sur place, face à une toute autre réalité. Ils se sont aperçus que les communications du GSPC n’étaient que propagande, et que les dirigeants de l’organisation étaient en proie à une guerre de pouvoir sectaire et régionaliste. C’est pour cette raison que la majorité d’entre eux a quitté le pays. Les rares recrues étrangères encore présentes en Algérie le sont parce qu’elles n’ont pas d’autre choix, ou n’ont pas encore trouvé le moyen de regagner leurs pays d’origine.
“Alors que j’étais “émir” de la zone 9 et membre du madjlis al-ayane, j’ai appris l’annonce d’une alliance avec l’organisation Al-Qaïda de Ben Laden sur les ondes de la radio, tel un simple auditeur. J’ai par la suite reçu un communiqué appuyant cette annonce”, affirme Mossâab Abou Daoud qui précise plus loin qu’un tel accord ne peut être conclu sans l’avis des membres du “madjlis al-ayane”. Cette décision a donc été prise sans consultation, ce qui a provoqué son rejet auprès des autres chefs. L’ancien “émir” de la zone 9 pense que le ralliement annoncé par Droukdel à Al-Qaïda n’est autre qu’une action qui vise à couvrir l’échec du GSPC en Algérie et un moyen de se donner, vis-à-vis du monde extérieur, une nouvelle image, plus crédible. Il est vrai que la situation interne du GSPC était peu reluisante. En effet, le démantèlement d’importants réseaux de soutien et les pertes occasionnées par le renforcement de la lutte antiterroriste ont porté de sérieux coups au GSPC. Et dans l’espoir de maintenir l’image d’une organisation puissante, Droukdel a recours aux attentats kamikazes, au kidnapping, au vol et au racket. Mossâab Abou Daoud a affirmé son opposition à ce type de pratiques d’autant qu’il explique que la “situation qui prévaut en Irak n’est pas comparable à celle que vit l’Algérie”. En dénonçant ces pratiques, l’ancien “émir” relève que la propagande du GSPC n’a plus d’effets, pas même sur les nouvelles recrues qui déchantent plus vite qu’on le croit. Mossâab Abou Daoud alias Ben messaoud Abdelkader a tenu à adresser aux jeunes ainsi qu’à leurs parents un appel à la vigilance. En effet, dans une longue lettre manuscrite étayée de hadiths et de versets coraniques, l’ex-“émir” énonce de nombreuses recommandations destinées à la jeunesse algérienne en proie à une manipulation. Il met en garde les jeunes contre l’enrôlement dans une cause fictive, tout en dénonçant le crime, le racket et la propagande des actes contraires à l’islam.



Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 22 Aoû 2007 - 17:46

Citation :


Laiada nie s’être engagé pour faire parvenir « un plan de réconciliation » aux maquis et révèle
« Les marocains m’ont demandé de recruter des éléments du Polisario dans le GIA »
« Je suis prêt à jouer le rôle de médiateur mais à des conditions »

Abdelhak Laiada, fondateur du Groupe Islamique Armé, GIA, a fait quelques révélations sur son séjour au Maroc au début des années 90, déclarant que les marocains lui ont proposé de recruter des étudiants du front Polisario au GIA « mais j’ai refusé ». Il a nié s’être engagé à jouer le rôle de médiateur auprès des éléments d’Al Qaida dans leurs fiefs dans le cadre de ce qui a été appelé « le plan de réconciliation ».
Laiada a décidé de lever le voile sur son passage au Maroc en 1993 pour faire la rencontre d’Algériens afghans peu de temps après son arrivée à la tête de l’organisation armée. Il a confié à El Khabar que

les autorités marocaines ont oeuvré pour me convaincre de chercher des étudiants sahraouis dans des universités algériennes appartenant au courant islamiste afin de les enrôler dans les rands du GIA.
Il a ajouté que « selon le plan tracé par les marocains, les sahraouis qui sont recrutés au GIA seront arrêtés dans la capitale du Sahara Occidentale et seront accusés d’appartenance à un groupe terroriste algérien. Ils m’ont demandé de révéler cela aux médias et montrer les sahraouis et le front Polisario comme des terroristes ».
Laiada précise qu’il a refusé de se joindre au plan marocain « c’est pourquoi ils ont décidé de me livrer aux autorités de mon pays ».
Le but de cette rencontre était de parler de l’initiative du règlement de la situation sécuritaire proposée par un membre de l’association des Oulémas musulmans appelée « plan de réconciliation », cependant ce dernier a affirmé qu’il ne s’est jamais engagé à intervenir pour convaincre les personnes armées d’accepter ladite initiative.



22-08-2007
c'est pas la premier fois que des terroristes algerien affirment avoire était soutenu par le maroc dans les années 90 mais cette fois c'est le fandateur des GIA lui méme qu'il affirme !!
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 23 Aoû 2007 - 5:00

BlackHawk a écrit:
S'il dit vrai, je trouve ça totalement normal, le Maroc a simplement rendu la monnaie de sa pièce à l'algérie.
donc tu compar le soutien de l'algerie au polisario qui est reconu et représenté a l'onu et qui ne sais jamais attaque au civils (si non il n'aurait pas était reconu par la communauté international ) au soutien du maroc a une organisation térroriste reconnue comme tél par la communauté intérnational et par le maroc ...qui a commis des massacre de civils !! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 23 Aoû 2007 - 5:32

méme si se journal n'est pas fiable ...il raporte une interview il ne peut rien rajouté de plus et comme je te les dis plus haut c'est pas le premier qui révéle se jenre de chose donc c'est pas nouveau Wink
Citation :
Et ton histoire du Polisario qui n'a jamais attaquer de civil la encore c'est dans ton imagination
tu pourrais donnée té source fiable sur té affirmation Shocked
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 23 Aoû 2007 - 11:34

dr.watson1 a écrit:
Oui mais l'ONU reconnait l'action du Polisario en tant qu'independantiste et non terroriste
voila se que je voulé dire si c'était un mouvement térroriste ...il ne sera pas en se moment a New York entrain de négocier avec le maroc
faux pas comparé l'incomparable !! confused
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3509
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 21 Nov 2007 - 7:03

j'ai lu dernierement dans certains quotidiens que l'algerie à stopper sa coopération avec les antités sécuritaires marocaines contre les terroristes affiliés à la kaida, le Maroc a dernierement interceptés des terroristes qui se sont infiltrés au royaume via les frontieres algeriennes (il parait même que les autorités algeriennes ont laissé passé la chose)
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4558
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 23 Nov 2007 - 7:11

Asadullah a écrit:
il fo cooperer afain de tuer ses terroriste jusquau dernier !!!.?

ratissage des maquis algerien avec mirage f-1 et mig-29, troupes au sol avec bmp-2 modernisis et Vab marocain pour le tronsport; soldats avec Ak47, rpg-18 et Dregunov sniper !

Je pense (et je suis surement pas le seul) que l'ANP na nullement besoin des FAR pour combattre les terroristes en Algerie.

Mais plutot avc l'aide des sattelites espions des USA.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3509
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 23 Nov 2007 - 9:21

Asadullah a écrit:
il fo cooperer afain de tuer ses terroriste jusquau dernier !!!.?

ratissage des maquis algerien avec mirage f-1 et mig-29, troupes au sol avec bmp-2 modernisis et Vab marocain pour le tronsport; soldats avec Ak47, rpg-18 et Dregunov sniper !

je pense le contraire, si l'ANP et les algeriens etaient cooperant,et de bonne foi ils ont assez d'hommes de troupe pour faire une ceinture sur les frontieres pour empecher tout les terroristes de filtrer ou de s'infitrer au Maroc, ainsi que d'empecher le marchandage des armes et de la Drogue, mais grace à leur mauvaise foi et à leur malheureux désir de exporter leurs problemes à notre pays, les forces de sécurité Marocaines doivent doubler leurs végilences sur nos frontières orientales.
sans parler des polizareo qui sont souceptible de faciliter le transit des groupes terro, dans le sahara ainsi quet faciliter le commerce des armes et autres produits illicites, et peut etre me^me habriter des terro parmis eux. tout cela se passe pendant que l'algerie protège les polz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 24Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» pour ou contre le trotteur ???
» Cherche homéopathe anti-vaccination dans le 93
» Attaque contre le MoDem dans les médias
» LES EX U-BOOTE DANS LA MARINE NATIONALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: