Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 21 Aoû 2008 - 18:31

Citation :
Attentats terroristes : le silence méprisant de Bouteflika
Par yasmine djaber le 20/08/2008 à 17:21

Au moment où les messages de condoléances et de compassion affluent de tous les coins du monde après les attentats suicides des Issers et de Bouira, le président Abdelaziz Bouteflika, adresse, lui, des messages…de félicitations et de «soulagement» à ses homologues étrangers, répercutés sans pudeur par la télévision et les médias officiels. Hier, à l’adresse du roi du Maroc, Mohamed VI, à l’occasion du double anniversaire de sa naissance et de la « Révolution du Roi et du Peuple ». Ce matin, il a écrit au président du Cameroun, Paul Biya, à la suite du règlement du contentieux sur la péninsule de Bakassi.

Si le fait est anodin pour n’être pas rare, il n’en est pas moins lourd de sens et de portée. Depuis son élection en 1999, Bouteflika nous a, en effet, habitué, à chaque attentat terroriste ou catastrophe naturelle, à un mépris qui n’a d’égal que la douleur des familles affligées par le deuil. Le « président de tous les Algériens » n’a jamais daigné exprimer sa compassion à la douleur de son peuple. Il n’a jamais daigné se départir d’un usage protocolaire qu’il semble avoir érigé en règle immuable pour imposer une certaine distance avec ses « sujets ».

Au plus fort des violences islamistes, lorsque les Algériens se faisaient tuer par centaines dans des carnages barbares, Bouteflika n’a jamais sacrifié à cet « usage » en adressant un mot de mansuétude et d’encouragement. Au lieu de cela, il a toujours affiché une indifférence - qu’elle soit de façade ou pas là n’est pas le propos- qui tranche avec les marques de soutien émanant de l’étranger.

Mais surtout, et c’est là ou le bât blesse, un détachement qui n’a rien à voir avec les gestes chaleureux de réconfort qu’il destine aux autres peuples. Qu’ils soient frappés par une catastrophe naturelle, victimes d’un crash ou d’une quelconque endémie, Bouteflika est toujours là pour afficher ses « profondes et sincères » condoléances. Usages diplomatiques obligent, personne n’en disconviendra, mais les victimes algériennes n’ont-elles pas droit au respect de leur mémoire ?

http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-bouteflika-mepris-silence-4560.html
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 21 Aoû 2008 - 19:11

yakousa a écrit:
Citation :
Attentats terroristes : le silence méprisant de Bouteflika
Par yasmine djaber le 20/08/2008 à 17:21

Au moment où les messages de condoléances et de compassion affluent de tous les coins du monde après les attentats suicides des Issers et de Bouira, le président Abdelaziz Bouteflika, adresse, lui, des messages…de félicitations et de «soulagement» à ses homologues étrangers, répercutés sans pudeur par la télévision et les médias officiels. Hier, à l’adresse du roi du Maroc, Mohamed VI, à l’occasion du double anniversaire de sa naissance et de la « Révolution du Roi et du Peuple ». Ce matin, il a écrit au président du Cameroun, Paul Biya, à la suite du règlement du contentieux sur la péninsule de Bakassi.

Si le fait est anodin pour n’être pas rare, il n’en est pas moins lourd de sens et de portée. Depuis son élection en 1999, Bouteflika nous a, en effet, habitué, à chaque attentat terroriste ou catastrophe naturelle, à un mépris qui n’a d’égal que la douleur des familles affligées par le deuil. Le « président de tous les Algériens » n’a jamais daigné exprimer sa compassion à la douleur de son peuple. Il n’a jamais daigné se départir d’un usage protocolaire qu’il semble avoir érigé en règle immuable pour imposer une certaine distance avec ses « sujets ».

Au plus fort des violences islamistes, lorsque les Algériens se faisaient tuer par centaines dans des carnages barbares, Bouteflika n’a jamais sacrifié à cet « usage » en adressant un mot de mansuétude et d’encouragement. Au lieu de cela, il a toujours affiché une indifférence - qu’elle soit de façade ou pas là n’est pas le propos- qui tranche avec les marques de soutien émanant de l’étranger.

Mais surtout, et c’est là ou le bât blesse, un détachement qui n’a rien à voir avec les gestes chaleureux de réconfort qu’il destine aux autres peuples. Qu’ils soient frappés par une catastrophe naturelle, victimes d’un crash ou d’une quelconque endémie, Bouteflika est toujours là pour afficher ses « profondes et sincères » condoléances. Usages diplomatiques obligent, personne n’en disconviendra, mais les victimes algériennes n’ont-elles pas droit au respect de leur mémoire ?

http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-bouteflika-mepris-silence-4560.html


This man lives in another planet what"s wrong with him.
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 21 Aoû 2008 - 20:27

He is no president, just a little (no joke) puppet in the hands of some obese general.

Citation :
12 employés algériens de SNC-Lavalin tués dans un attentat
Catherine Handfield
La Presse
Le jeudi 21 août 2008

Les travailleurs d'entreprises étrangères sont maintenant visés par les attentats qui frappent l'Algérie. Au lendemain de l'attaque suicide qui a fait 42 morts à l'est d'Alger, 12 employés de la multinationale SNC-Lavalin ont été tués hier lors d'un attentat à la voiture piégée.
Vers 6h du matin, une voiture bourrée d'explosifs a explosé au passage d'un autobus qui conduisait des travailleurs de SNC-Lavalin à une usine de traitement d'eau, située à Acerdoun, en Algérie. La bombe a été déclenchée à distance.

Douze employés de SNC-Lavalin ont été tués et une quinzaine d'autres ont été blessés, a confirmé la société mondiale d'ingénierie et de construction dont le siège social se situe à Montréal. Le ministère des Affaires étrangères a confirmé qu'aucun ressortissant canadien n'a été blessé ou tué.

«Nous sommes tous très tristes, et absolument atterrés par cet incident, a réagi hier Gillian MacCormack, vice-présidente de relations publiques au Groupe SNC-Lavalin. À ma connaissance, c'est la première fois en 50 ans que nous sommes victimes d'un attentat terroriste.»

Ce dernier attentat s'inscrit dans la vague terroriste qui secoue l'Algérie: les attaques terroristes y ont particulièrement progressé depuis 2006, époque où des groupes locaux se sont associés au réseau Al-Qaeda. Le mouvement a revendiqué plusieurs attentats perpétrés au cours des deux dernières années.

Bien qu'aucun étranger n'ait été touché, le dernier attentat demeure symbolique, croit Azzédine Rakkah, directeur de recherche à la FNSP et au CERI, à Paris, et professeur invité à l'Université de Montréal.

«Les groupes terroristes d'Algérie lancent le message que les entreprises étrangères qui, d'une certaine manière, permettent le maintien du régime, doivent être combattues tout comme les forces algériennes», dit-il. D'ailleurs, M. Rakkah souligne que les entreprises étrangères préfèrent maintenant embaucher des Algériens pour éviter que de leurs ressortissants soient tués.

Lamine Foura, professeur et fondateur de Medias Maghreb, souligne pour sa part que l'attentat contre les employés de SNC-Lavalin aura un impact sur les entreprises étrangères établies en Algérie. «Plusieurs vont réviser leurs procédures de sécurité et les déplacements hors des grandes villes et hors des secteurs protégés seront davantage contrôlés», croit-il.

Par contre, les entreprises étrangères seront prêtes à prendre des risques, selon Lamine Foura. «Le contexte actuel en Algérie est caractérisé par la présence de plusieurs marchés lucratifs», souligne-t-il.

Par ailleurs, à peine une minute avant l'attentat à la voiture piégée contre l'autobus, une autre déflagration a visé une caserne militaire de la région de Bouira, au sud-est de la capitale. Quatre soldats ont été blessés, et la façade de la caserne a été presque entièrement détruite.

Le double attentat survient au lendemain de l'une des attaques les plus meurtrières commises ces dernières années. Au moins 43 personnes ont été tuées et 45 autres blessées mardi dans un attentat suicide à la voiture piégée qui a visé une école de la gendarmerie algérienne près de Boumerdes, à 45 km à l'est d'Alger.

L'Algérie a été touchée par six attentats de grande ampleur depuis le début du mois, ayant fait plus de 70 morts, selon la presse algérienne. La plupart de ces attaques ont été perpétrées dans une région située à l'est d'Alger et connue sous le nom de «quadrilatère de la mort». La zone s'étend de la capitale à Boumerdes, Bouira et Tizi-Ouzou.
http://www.cyberpresse.ca/article/20080821/CPMONDE/808210900/1034/CPMONDE

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU


Dernière édition par Romeoh le Jeu 21 Aoû 2008 - 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 21 Aoû 2008 - 20:37

His concern is to fill the pockets and make a fortune, he is not concerned at all about its citizens or their problems. It is a habit in the Arab world. But what is sad is to accept the massacre of his compatriots. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 16:41

esperons que ces attentats s'arretent ,car c le fait de fous de dieux qui n'ont aucun foi , ni principes , malgre la lutte implacable de l'armée et des services de securité , ces terro ne peuvent plus affronter militairement l'armée ,donc ils utilisent la methode la plus simple et la plus meurtriere ,les attentats suicides, ils vont payer pour leur crimes odieux , et le peuple algerien restera debout malgre tout , on a connu les pires annés de terrorisme et c pas ca qui va nous affaiblir ce n'est qu'une bande de fou
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 17:07

Ce n'est pas dans l'affrontement direct que pêche les services de sécurités algériens mais dans les actions préventives (renseignement, infiltration et connaissances des réseaux ...).
Ils évitraient bien des morts innocents parmis le peuple mais la volonté est elle réellement là ..??

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 17:41

si les "services" misaient autant d´energie a l´interieur du pays comme ils le font a l´exterieur(cachée par la diplomatie)pour emmerder les autres,ils gagneraient la guerre haut la main

mais je doute fort de la volonté de ces "services" a mener une guerre contre les insurgents,ils croient que l´armée regle ca a elle seule Rolling Eyes


Citation :
Vague de terreur en Algérie

Tout juste un jour après l'attentat en Algérie, deux nouveaux attentats terroristes perpétrés par des fondamentalistes islamistes ont fait plus de 50 morts au sud-est de la capitale, Alger. Le quotidien La Repubblica associe ces attentats au début prochain du mois de jeûne islamique, le ramadan, et s'attend à d'autres attaques. "Les massacres montrent que les groupes terroristes islamistes se sont réorganisés et sont descendus des montagnes de Kabylie, malgré le siège de cette région, pour répandre la terreur dans les villes. ? L'approche du Ramadan a tiré les terroristes de leur sommeil. Il est le moment propice pour le Djihad [guerre sainte] et promet le paradis à celui qui meurt en martyr au cours de cette période.
Pendant ce temps, la peur grandit, surtout à Alger, où le souvenir du double attentat suicide du 11 décembre 2007 contre le haut commissariat aux réfugiés des Nations unies et la cour suprême est encore vivant."

La Repubblica (Italie)
http://europe.courrierinternational.com/eurotopics/article.asp?langue=fr&publication=21/08/2008&cat=POLITIQUE&pi=2



Citation :
Le gouvernement impuissant face au terrorisme en Algérie

Les récents attentats terroristes qui ont endeuillés l’Algérie confirme l’échec du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme.

mardi 19 août 2008


Le mois d’août 2008 a été marqué par des attentats terroristes meurtriers en Algérie qui ont fait des dizaines de morts parmi les membres des services de sécurité et des civils. Un bilan dramatique et catastrophique qui devrait inciter le gouvernement à admettre l’échec de sa stratégie dans la lutte contre le terrorisme islamiste en Algérie.

En effet, lorsque plus d’une dizaine de membres des services de sécurité sont tués pour un terroriste islamiste éliminé, il est difficile pour le gouvernement d’affirmer que la lutte contre le terrorisme islamiste en Algérie est efficace.

Il devient urgent pour le président Bouteflika d’envoyer à la retraite les responsables de cet échec et de faire appel à des femmes ou des hommes compétents en mesure de mener une vraie lutte contre le terrorisme en Algérie jusqu’à son éradication, et ce, en minimisant les pertes humaines dans les rangs des civils et des forces de sécurité.

Par Rayane, www.algerie-dz.com


Citation :
Terrorisme : les faiblesses de l'Etat et les erreurs de Bouteflika
Par lounes guemache le 22/08/2008 à 10:09


A moins d'un an des élections présidentielles d'avril 2009, la politique de réconciliation nationale du président Bouteflika apparait définitivement comme un échec. Non seulement, la main tendue aux islamistes armés n'a pas produit l'effet annoncé en terme d'amélioration de la sécurité des Algériens, mais, plus inquiétant, l'État algérien semble avoir perdu l'initiative sur le terrain sécuritaire.

Al-Qaïda au Maghreb a réussi à monter une «opération de représailles» en moins de deux jours, après la mort, le 8 août, dans une embuscade des forces de sécurité de douze de ses éléments en Kabylie. Le groupe terroriste a perpétré quatre attentats suicides des plus spectaculaires dans un périmètre de moins de 100 kilomètres entre Boumerdès, Tizi-Ouzou et Bouira, en visant des cibles de choix : une caserne des gardes-côtes, une école de gendarmerie, le siège d’un secteur militaire et un bus appartenant à une société étrangère.

Al-Qaïda a réussi à provoquer un climat de panique au sein de la population à la veille du Ramadhan, avant d'annoncer dans un enregistrement sonore, diffusé vendredi soir par Al-Jazeera, la fin de l'opération «Expédition de la Vengeance». Du jamais vu depuis le début des violences islamistes en Algérie : le groupe terroriste a pris l'initiative de lancer une « opération de représailles » puis, une fois ses objectifs atteints, d'y mettre fin et de l'annoncer. Il s'est même offert le luxe de s'attaquer à une école de gendarmerie, censée former les futurs gendarmes aux multiples techniques de sécurité, dont notamment la sécurisation d'un périmètre autour d'un bâtiment officiel par exemple. Un coup médiatique sans équivalent.

En plus de l'initiative sur le terrain militaire, Al-Qaïda était également en première ligne sur le plan de la communication. Elle s’autorise même de « rassurer » les Algériens en annonçant la fin des attentats suicides lancés dans le cadre de l’opération « Expédition de la Vengeance ». De quoi donner à réfléchir au nouveau Chef du gouvernement. Au lieu de chercher à vouloir remettre l’État au cœur de l’économie, Ahmed Ouyahia devrait se préoccuper de la sécurité des Algériens, un dossier nettement plus prioritaire.

Pourtant, tous les experts sont unanimes : militairement, Al-Qaïda en Algérie est loin d'être puissante. Avec 300 à 400 terroristes encore en activité, elle peut certes mener des opérations spectaculaires mais comment a-t-elle réussi durant dix jours à plonger le pays dans la psychose et donner de l'Algérie l'image d'un État impuissant, incapable de protéger ses citoyens ?

En réalité, la principale faiblesse de l'État réside dans la conception politique de la réconciliation nationale. En lançant sa politique de main tendue aux islamistes armés, le président Bouteflika, par manque de vision ou par de simples calculs politiciens, n'a pas permis la construction en face de forces démocratiques crédibles, capables d'apporter un équilibre au sein de la société.

Il n’a pas non plus permis un renouvellement de la classe dirigeante, avec l’émergence d’une nouvelle génération d’hommes politiques capables d’apporter du renouveau.

Bien au contraire : le chef de l'Etat a tout fait pour ignorer, voire discréditer, les forces démocratiques, aussi bien les partis politiques que des organisations issues de la société civile. Il s’est également entouré d’une poignée d’hommes (Ouyahia, Belkhadem, Zerhouni, Temmar, Khelil…) qui ont montré leurs limites dans leurs domaines respectifs.

Comme la guerre contre le terrorisme dans les années 1990 avait pendant longtemps, aux yeux de la communauté internationale, des allures d'un face-à-face entre le pouvoir et les islamistes, la politique de réconciliation apparait aujourd'hui pour les Algériens comme une sorte de «deal» entre Bouteflika et les islamistes. Un deal mal négocié…
http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-terrorisme-bouteflika-faiblesses-4570.html


quel president vraiment!! Rolling Eyes

Citation :
Algérie - Attentats : Faites quelque chose M. le président !




Tous les Algériens se souviennent sans doute de cette pitoyable prière adressée par une mère éplorée sur son lit d’hôpital, au président Zeroual juste après l’attentat du boulevard Amirouche en 1995. « Faites quelque chose M. le président ! » « Nous ferons le nécessaire Madame ; nous sommes conscients… », lui répondit, ému, l’ex-président de la République.

Cette image d’un chef de l’Etat au chevet des blessés d’un attentat fut tellement poignante qu’elle avait touché tout le monde. Elle avait traduit l’union sacrée dans la douleur. Elle se voulait une belle image de communion – même dans la douleur – entre le président et son peuple.

C’était vraiment émouvant et... rassurant. Treize années après, l’attentat des Issers offre les mêmes « ingrédients » de peur, d’angoisse et bien sûr de victimes humaines. Mais les rescapés des Issers et de Bouira pansent leurs blessures dans une grande solitude.

A défaut de trouver une oreille attentive comme ce fut le cas pour la rescapée du boulevard Amirouche, ils doivent se résoudre à refouler leurs angoisses à l’hôpital de Tizi Ouzou, une ville que Bouteflika fuit depuis longtemps. En ces douloureuses circonstances, les familles des victimes de Bouira et des Issers, mais aussi tout le peuple algérien, auraient dû avoir droit à un élan de commisération et à un geste de compassion de la part du chef de l’Etat. C’est la moindre des compassions que pouvait manifester un président à l’égard de son peuple meurtri.

Malheureusement, Abdelaziz Bouteflika a préféré ne présenter ses condoléances qu’au vice-président zambien suite au décès du chef de l’Etat de ce pays. Pas un mot sur les 80 victimes algériennes de la barbarie terroriste ! Il est affligeant de se rendre compte que les douleurs algériennes sont à ce point muettes.

Qu’est-ce cela pourrait bien signifier qu’un président de la République ne se sente pas concerné par le drame de son peuple alors qu’il reçoit des messages de condoléances des quatre coins du monde ? Qu’est-ce que finalement la présence de l’Etat si son premier patron prend ostensiblement ses distances des souffrances de ses concitoyens ?

C’est pourtant un véritable SOS que les Algériens lancent aux autorités à quelques jours du mois sacré du Ramadhan. L’inquiétude est d’autant grande que ce déchaînement terroriste sans précédent depuis longtemps ne semble pas sortir les hautes autorités de leur quiétude estivale.

Eh oui, Yazid Zerhouni est sûr que « ces attentats n’ont pas de visées politiques ». Autrement dit, tant que les terroristes ne contestent pas – par leurs méfaits – le régime, cela pourrait rassurer… La bataille pour le pouvoir est donc sauve. Le reste, tout le reste ne serait qu’une suite sans fin de la chronique terroriste ; avec la bénédiction de la réconciliation nationale cette fois !

« L’homme qui ne connaîtrait pas la douleur, ne connaîtrait ni l’attendrissement de l’humanité ni la douceur de la commisération », a dit le grand Rousseau.

Synthèse de l'article - Equipe Algerie-Monde.com

D'après El watan. Par Hassan Moali. Le 21 août 2008.

http://www.algerie-monde.com/actualite/article2708.html
Revenir en haut Aller en bas
hakhak
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 160
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : LAILA aka LES ABIBAS
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 17:54

interceptor a écrit:
Ce n'est pas dans l'affrontement direct que pêche les services de sécurités algériens mais dans les actions préventives (renseignement, infiltration et connaissances des réseaux ...).
Ils évitraient bien des morts innocents parmis le peuple mais la volonté est elle réellement là ..??

voila la vrais question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 20:54

la volonté existe depuis toujours , meme les etats unis avec leur systeme perfectioné ne peuvent rien contre les attentats suicides ,c tres deficile , une voiture bouré d'explosive et boum , on sait pas d'ou elle vien ,perdre une kalachnikov ,c pire que de perdre un char ,car le char est facile a trouver , mais la kalachnikov est defficile a trouver et elle fera des victimes , ce que je veut dire que c pas facile pour lutter ,tant qu'il y'aura des reseaux de soutien et des fanatiques , la lutte anti terroriste n'est pas facile du tout , je tire chapeau a nos soldats et a nos servicxes de securité pour les efforts qu'ils font , au maquis nos soldats , font des merveilles ,malgrés le minage des routes et des chemins , en ville c defficile de detecter des terros sans l'aide de la population ,en plus je crois pas que les terros sont betes ,ils prennent leur precaution et se cachent a merveilles , je vous donne des technique terros et dite moi ,par exemple ,pour contourner le detecteur de bombes utilis" par l'armé ,ils remplissent le chemin emprunter par nos soldats qui les suivent par des clous et des boulons ,donc le dettecteur sonne toujours comme koi ya des bombes , ils s'habillesnt selon le terrain vert pour les maquis et jaune desrt pour les roches et le desert , ils minent les sources d'eau et les arbres et j'en passe , voila quelque technique utilisés par ces salauds , c defficiles les amis ,ne rezgarder pas d'un seul oeill mais des yeux ,
Revenir en haut Aller en bas
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 21:00

donovane06 a écrit:
la volonté existe depuis toujours , meme les etats unis avec leur systeme perfectioné ne peuvent rien contre les attentats suicides ,c tres deficile , une voiture bouré d'explosive et boum , on sait pas d'ou elle vien ,perdre une kalachnikov ,c pire que de perdre un char ,car le char est facile a trouver , mais la kalachnikov est defficile a trouver et elle fera des victimes , ce que je veut dire que c pas facile pour lutter ,tant qu'il y'aura des reseaux de soutien et des fanatiques , la lutte anti terroriste n'est pas facile du tout , je tire chapeau a nos soldats et a nos servicxes de securité pour les efforts qu'ils font , au maquis nos soldats , font des merveilles ,malgrés le minage des routes et des chemins , en ville c defficile de detecter des terros sans l'aide de la population ,en plus je crois pas que les terros sont betes ,ils prennent leur precaution et se cachent a merveilles , je vous donne des technique terros et dite moi ,par exemple ,pour contourner le detecteur de bombes utilis" par l'armé ,ils remplissent le chemin emprunter par nos soldats qui les suivent par des clous et des boulons ,donc le dettecteur sonne toujours comme koi ya des bombes , ils s'habillesnt selon le terrain vert pour les maquis et jaune desrt pour les roches et le desert , ils minent les sources d'eau et les arbres et j'en passe , voila quelque technique utilisés par ces salauds , c defficiles les amis ,ne rezgarder pas d'un seul oeill mais des yeux ,

moi ce que je sais c'est que chaque groupe teroriste comme vous l'apellez a des raisons pour sa guerre qu'il lonce.et c'est avec ces raisons la qu'il attire plus d'autres membres pres a s'exploser et a se sacrifier.
a ton avis qu'ils sont les raisons de ces gens la.es ce que c'est a cause de l'injustice sociale ou bien laquele ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 21:10

c des gens deséspéré pour moi qui nsont endoctriner , certes les problemes sociaux y'en a ,et l'extremisme religieux existe , et c des groupes terroristes et pas comme on les appeles , et c une infimes minorité de la populations , personne ne les soutien et svp , sur le forum soyons plus objectives et ne melons pas le problems du sahara dans la discusion car ca n'as aucun rap^port ,et ca vous laisse analyser d'un point de vu pas logique ,la preuve tu me dis des groupes terroristes comme vous les appeler , et tu appele koi ca toi , dis moi ,
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 21:19

Les amis j'ai déja posté dans un documentaire enquête de canal plus, qui prouve que les généraux sont impliqués directement dans la création, et la manipulation des terroristes (témoignage d'ancien membres de services secrets algériens à l'appui). Ils l'étaient en tout cas.
Maintenant est ce que c'est toujours eux qui manipulent, ou est ce qu'ils ont vraiment l'envie d'en finir mais n'y arrivent pas? on ne sait pas .

Une chose est sure ils n'ont pas tirer les conséquences, et ils n'ont pas pris leurs responsabilités et ils continuent a géré le pays ou ils ont fait régner le chaos. ça par contre c'est incompréhensible et ça nous dépasse.

Attention frère donovane je compati avec votre peuple si je vous sors cette vérité c'est juste pour essayer de comprendre, il est ou le peuple algérien des braves, pourquoi il ne demande pas à ses dirigeants de rendre des comptes.

On est d'accord les terroristes on ne peut pas les arrêter en plein action, mais par contre on peut arrêter l'action elle même, en infiltrant le réseau; ou est ce qu'il en est du côté algérien, pourquoi les services secrets ne l'infiltre pas?

Tout un tas de question qu'on se pose, que vous vous posez certainement. Mais que seul le pouvoir algérien peux y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 21:27

je crois que ca sert a rien de disuter avec vous tant que vous avez des idées pre concu sur l'algerie , et vous aves canal plus comme source vous oubliez l'affaire du journaliste qui s'est suicider suite aux pressions excercé par le journaliste de canal qui a fais ces reportages ,le mort a fait un reportage ou il refute les theses defendu par canal , ne me dite pas ca ,vous avez une haine indescreptible de l'algerie , d'ailleurs je remets plus les pieds ici , moi je croyais parler a des gens sensé et pas des gens qui comprennent les actes terroristes et les approuvent car ils n'aiment pas le pouvoir algerien , dommage , on restera grand et braves pour toujours ,on a combattu le terrorisme sans votre aide ni compassion ,dommage ,j'espere que vous ne representez qu'une minorité de marocains ,car j'aai des centaines d'amis marocains , qui valent mieux
et je suis desole et je presente mes excuse pour les administrateurs de ce forum ,car je les respecte bcoup , continuer et que dieux vous protege
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 21:38

donovane06 a écrit:
je crois que ca sert a rien de disuter avec vous tant que vous avez des idées pre concu sur l'algerie , et vous aves canal plus comme source vous oubliez l'affaire du journaliste qui s'est suicider suite aux pressions excercé par le journaliste de canal qui a fais ces reportages ,le mort a fait un reportage ou il refute les theses defendu par canal , ne me dite pas ca ,vous avez une haine indescreptible de l'algerie , d'ailleurs je remets plus les pieds ici , moi je croyais parler a des gens sensé et pas des gens qui comprennent les actes terroristes et les approuvent car ils n'aiment pas le pouvoir algerien , dommage , on restera grand et braves pour toujours ,on a combattu le terrorisme sans votre aide ni compassion ,dommage ,j'espere que vous ne representez qu'une minorité de marocains ,car j'aai des centaines d'amis marocains , qui valent mieux
et je suis desole et je presente mes excuse pour les administrateurs de ce forum ,car je les respecte bcoup , continuer et que dieux vous protege
tu crois qu'on encourage ces actes Mad t'as tort au contraire des marocains aussi sont mort a cause du terroriste et on sais ce que ça fait
et si nous detestons quelque chose dans l'algerie c'est le gouvernement le peuple et loin de tout ça
ce que on veut savoir c'est les raisons pour les quelles les service de securite ont echoue dans leur travail parce que ça fais beaucoup d'attentats
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 22:05

donovane a khouya c'est vraiment dommage que tu le prenne comme ça. Nous aussi on a été touché par le terrorisme on sait ce que c'est. On respecte le peuple algérien, mais soyons francs on ne respecte pas le pouvoir en place, pour des raisons qu'on connait tous. On sait pertinemment que les citoyens algériens veulent s'en sortir de cet engrenage et c'est tous le bien qu'on vous souhaite, par contre on est en droit tout comme vous de se poser des questions sur ce qui vous touche de prés mais qui nous touche aussi d'une façon ou d'une autre. On n'a pas envie que ce fléau continue en algérie ni que cela se propage dans tous le maghreb.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 22 Aoû 2008 - 22:39

Il n’y a pas un seul marocain, Donovane, qui ait la haine de l’Algérie. Comme tu le sais, tous les membres de ce site ont la passion des armées, des armes, des stratégies militaires et sécuritaires. Puisque tu es sur ce site, c’est que tu dois partager les mêmes passions que nous et tu dois sûrement te poser les mêmes questions. Comme l’a écrit Yakousa, ce genre de conflit asymétrique, guérilla et subversion, ne se gagne pas par l’affrontement direct. C’est surtout une affaire de renseignement. Ce qu’on l’on voudrait tous comprendre, c’est comment se fait-il que la fameuse sécurité militaire algérienne, qui ne doit sûrement pas sa renommée au hasard, peine t-elle à infiltrer les réseaux terroristes et à les démanteler, depuis tout le temps que dure cette guerre ?
Ce sont d’anciens officiers, sous officiers et agents du renseignement algériens qui ont avancé la thèse de l’implication de ses mêmes ‘services’ dans cette guerre non déclarée qui ensanglante l’Algérie depuis si longtemps. Avoue, Donovane, que la thèse de l’implication des ‘services’ a le mérite de donner un sens à tout ce qui se passe. Si le terrorisme est apparu en Algérie, comme dans pas mal d’autres pays d’ailleurs, sans que les ‘services’ aient à le susciter, sa persistance et sa régénération à chaque fois qu’on le dit mort dans ce pays voisin laisse songeur. Je ne sais pas si tu te rappelles des mouvements terroristes en Europe dans les années 70 et 80 ? Bande à Baader Meinhoff en Allemagne, brigades rouges en Italie, Action directe en France, Cellules communistes combattantes en Belgique…Tous ont donné des cheveux blancs pendant quelques temps aux services de sécurité européens, mais tous ont fini par être éliminés. Les générations suivantes, lorsqu’il y en a eu, étaient rarement aussi efficaces que la première et ont duré beaucoup moins longtemps. Qui a entendu parler des deuxième et troisième générations des Fractions armées rouges en Allemagne ? En Algérie, on a l’impression qu’ils reviennent à chaque fois plus forts qu’avant. Ca ne fait pas réfléchir ?
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 1:01

Certains apellent ça le "Qui tue qui" et une fois que ce mot est dit, la reflexion et la discussion doivent s'arreter sur le sujet...
c'est evident qu'il faut y reflechir un peu, GIA au debut, GSPC et maintenant AQMI.
Donovane, s'il te plait evite nous les "inutile de parler avec vous", c'est juste que la version officielle ne tient pas la route quand on gratte un peu, et encore, les autorités ne s'expriment même autour de la question.
Des attentats a 300 kilos d'explosifs militaire c'est tres tres rare dans le climat de terreur mondiale.
Et ces explosifs ne viennent pas du Maroc comme le pretendent certaines sources de tres mauvaise foi(les attentats du Maroc ont ete executés avec des explosifs artisanaux faits par les terroristes...)

Ca fait tellement longtemps que ça dure, et vous ne voulez toujours pas voir la verité en face. Les terros se cachent parmi les dirigeants, virez le FLN, virez le DRS, nettoyez l'ANP et les gens se tourneront vers leurs vies et eviteront de se faire exploser.
La lutte contre le terrorisme au Maghreb comprend des impératifs economiques et sociaux sans lesquels, le chaos et le malheur ne feront qu' augmenter exponentiellement.
Pendant que le peuple se prend kamikaze apres kamikaze, les gros pleins de couscous sont tres bien installés dans les cités militaires.
Pourquoi?

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 1:16

Bien dit Romeoh !
Ce qui me fait peur dans cette histoire, c'est que les terroristes algériens sont devenus des maîtres dans leur domaine et ont fondé des écoles Twisted Evil aux confins de l'Algerie, aux frontieres avec le Mali. Imagine si l'on voit un jour débarquer au Maroc des cinglés barbus de chez nous qui auraient fait leurs classes là-bas ? L'Algerie, c juste la porte à côté. Les frontiéres sont poreuses, comme le prouvent jusqu'à présent les immigrés clandestins subsahariens.
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 1:37

Les frontières sont de moins en moins poreuses surtout du coté algerie (elle le sont toujours aund même), c'est le Sahel qui pose probleme car il echappe a tout controle, grace au manque de collaboration des pays concernés.
Sans vouloir etre pessimiste, mais je sens que ça va durer longtemps cette histoire car le peuple algerien prend les attaques comme un defi ou une epreuve a laquelle il faut resister et en silence. L'Algerie est une republique où les dirigeants sont elus (en théorie) donc le peuple a son mot a dire, encore faut il que le peuple fasse entendre sa voix.
"Le peuple algerien restera debout...." biensur que le peuple restera debout, ils ne vont pas tuer tout le monde, mais il faut que le peuple fasse pression sur le terros et sur le gouvernement, sinon, ça va continuer.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 10:56

interessant..

Citation :
Ainsi va l'Algérie

En Algérie, les derniers attentats et le communiqué des terroristes diffusé par Aljazeera hier, montrent que dans le maquis algérien, Al-Qaïda maghreb se prend pour le bras militaire d'un mouvement politique(lequel?).

Ce mouvement politique dont on ne voit pas le contour ni au Maroc, ni en Tunisie mais commence à se dessiner en Algérie. En Algérie, les gens sont maintenant sûrs que des discussions politiques sont en cours entre les décideurs actuels (fln,militaires and Co) et des membres "politiques" d'Al-Qaïda.

Contrairement à ce qu'on pourrait attendre, peu de mouvements politiques ou religieux algériens ont condamné la ligne politique des extrémistes islamistes ou si on veut le discours qui justifie les attentats.

En parcourant la presse algérienne et les déclarations des uns et des autres, on peut les classer en trois catégories:

- Partis pro-fln (pouvoir), les attentats ne remettent pas en cause la réconciliation...

- Les « démocrates "perdus" » : petits partis d'opposition (FFS,RCD), fustigent l'état pour son manque de réformes politiques. Les attentas sont ,d'après eux, les conséquences d'un champ politique fermé. Si un réel début de réformes (lutte contre la corruption, démocratisation du pays,etc..) s'opère , le terrorisme s'arrêtera!!!

- Les islamistes pro-fln ou non, qui ont pignon sur rue, demandent tous,sans les condamner, aux "frères" du maquis de retrouver le chemin de la raison. En réalité Al-Qaïda maghreb ou l'ex-GSPC, a deux bras politiques : les pseudo-mouvements islamistes issus de l'ex-FIS et très proches du président Bouteflika et les ex-GIA qui cherchent à peser sur les décisions politiques par l'intermédiaire de leurs relais dans l'armée. C'est une quasi-certitude, certains dans l'armée ont leurs islamistes (les plus connus, les ex-GIA, LAYADA, HATTAB,etc..)



Les algériens commencent à comprendre que le danger Alqaeda est lié à la persistance du régime actuel. Remarque inquiétante, les journaux trop monolithiques dissertent beaucoup sur les faits divers, mais ne s'aventurent plus à faire de l'analyse politique.

Le jeu des alliances, GSPC devient Al-Qaïda est une réponse à un pouvoir "soutenu" par les occidentaux. Droukdel fait tout pour donner une dimension politique aux actions terroristes. Les terroristes ciblent les forces de sécurité et les sociétés étrangères que leur présence est considérée comme un soutien au pouvoir en place.

Les actions d'Al-Qaïda maghreb et les déclarations de ses soutiens politiques(ex-FIS, islamistes pro-FLN, islamistes pro-armée,etc..), montrent qu' actuellement, malgré les apparences, le combat des extrémistes algériens est un combat politique.

Les attentats et la répression de l'armée, sont là pour amuser la galerie. Autrement, les victimes civiles ou pas sont des dommages collatéraux de discussions en cours autour de la fameuse réconciliation.

L'incompétence manifeste des services de sécurité, le refus de collaborer avec les services étrangers, notamment américains. Le fait que les terroristes ne vivent pas que dans le maquis mais aussi chez eux dans les villes: la preuve: Al-Qaïda a accusé hier le pouvoir d'avoir fait sauter les voitures de terroristes→ les militaires savent qui est terroriste et qu'il ne l'est pas. On ne cherche JAMAIS à les arrêter, on les trouve soit morts, soit condamnés par contumace à la peine capitale, soit chez eux grâce à des « deals » passés avec le pouvoir.

Source
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 11:10

Bref c'est le serpent qui se mord la queue !
Mais celui qui paye les pots cassés de ces magouilles, c'est le peuple algérien !

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 11:18

c'est un peuple pris en otage. le problème c'est que ce régime prend toute la région du grand maghreb en otage.
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 11:32

Je dirais que c'est surtout dût à leur politique de "voisinage " pas vraiment à leur problème interne...

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 13:08

Citation :
Des terroristes touaregs et du Sahara occidental dans les fiefs d’Al Qaïda du sud
Une source sécuritaire a rapporté, d’après un individu armé originaire du Sahel africain et arrêté récemment, que plus de 180 étrangers se trouvent dans les brigades de l’organisation d’Al Qaïda, de la région sud, parmi eux des éléments venant du Sahara occidental et même des Touaregs des pays du Sahel comme le Niger, le Tchad et le Mali.
L’individu arrêté a déclaré, lors de l’interrogatoire, qu’il est entré sur le territoire algérien à travers les frontières maliennes à la fin de l’année dernière, afin de s’entraîner aux armes et qu’une personne chargée de l’accueil des djihaddistes l’a transporté au centre d’entraînement appelé « le camp de Zarkaoui » qui se trouve, selon la même source, près des frontières avec le Mali.
Le témoignage du terroriste arrêté révèle des informations importantes, comme la transformation de la brigade d’El Moulathamine qui menait l’action terroriste au Sahara sous le la direction de Belmokhtar en brigade d’El Fatihine, dirigée par Djouadi qui était le conseiller militaire de l’ex-groupe Salafiste, et l’un de ses plus importants dirigeants dans le Nord.
Le terroriste a recensé dans son témoignage pas moins de 183 terroristes originaires des Etats du Maghreb et du fond du Sahel qu’il a connus dans le camp d’entraînement.
Le nombre de Mauritaniens atteint 33 terroristes et 13 éléments viennent du Nigéria, en plus de la présence de 7 individus du Sahara occidental. C’est là une nouvelle donnée sur « l’élément étranger » dans les groupes terroristes, de même qu’on ignorait la présence de Touaregs dans les fiefs d’Al Qaïda. Le prisonnier a évoqué l’adhésion de trois Touaregs, en plus de trois Marocains, un Tunisien et au Libyen ainsi que deux Burkinabés



Source: ElKhabar

Tiré de la page postée plus haut par Yakuza.

Jackpot!
L'implication des polz n'etait que question de temps et ça va nous permettre de contre attaquer sur un terrain nouveau, celui de la sureté.
Le fait que ça vienne du torchon de la DRS montre tres clairement que les gros lards se lassent de leurs marionettes.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 23 Aoû 2008 - 13:16

la meilleure c´est que ca a passé en catimini chez eux cette histoire,ils n´en parlent meme pas Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 18 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» Cherche homéopathe anti-vaccination dans le 93
» Attaque contre le MoDem dans les médias
» LES EX U-BOOTE DANS LA MARINE NATIONALE
» guerre d'Algérie, le poids de la guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: