Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le polisario

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4672
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le polisario   Lun 11 Juil 2016 - 2:37

yassiraidi : Tu sens le polisarien ou le fennec a plein nez Wink chemchemtek

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Lun 11 Juil 2016 - 13:56

Non , jamais . Je suis juste très patriotique   et j'aime le génie et la ruse de Hassan 2 plus que Mohamed 6, en tous cas je peux sacrifier ma vie pour les deux n'importe quel ennemi musulman soit-il ou juif. Mais ce que je déteste le plus c'est la diplomatie marocaine qui se montre toujours faible face au polisario, il faudra leur montrer qu'on est pret pour la guerre et qu'on va la gagner au lieu d'obéir à leur demandes à chaque fois qu'ils menaçent au retour aux armes. J'ai une question : Est ce que en cas de guerre on peut utiliser du matériel acheté aprés le cessez-le feu de 1991 ou les mirages F1 upgradés?
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9687
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le polisario   Lun 11 Juil 2016 - 16:00

En cas de guerre tu peux tout utiliser, armes, pelles, pioches, parpaings. ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Lun 11 Juil 2016 - 16:28

Nickel ( ça rime, t'es un poéte)
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4393
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 15 Juil 2016 - 0:58

http://saharanews.org/4663-lalgerie-atterree-par-une-proposition-dun-recensement-a-tindouf-par-des-parlementaires-americains.html a écrit:

L’Algérie atterrée par une proposition d’un recensement à Tindouf par des parlementaires américains




Des membres de la Chambre des représentants américaine ont demandé l’inscription dans le budget 2017 du Département d’Etat, d’une disposition appelant au recensement de la population des camps de Tindouf.

Ces parlementaires souhaitent en plus demander au Département d’Etat à faire pression sur l’Algérie en vue d’autoriser les Nations Unies à recenser les habitants sahraouis des camps de Tindouf au sud-ouest algérien.

Ils proposent également,au grand dam des gouvernants d’Alger, l’inclusion dans le projet de budget 2017 un nouvel appui financier du Département de John Kerry, au profit de projets de développement au Sahara marocain dit Occidental.


Ces propositions n’ont pas tardé à soulever une tempête dans les arcanes du régime algérien et particulièrement au niveau de sa diplomatie qui a aussitôt enclenché une mobilisation générale en vue de faire avorter dans l’œuf, de telles propositions qui constitueraient un coup dur non seulement pour le front Polisario mais surtout pour l’Algérie qui, dans son bras de fer avec le voisin marocain, n’a jamais daigné autoriser un recensement des soi-disant réfugiés sahraouis des camps de Tindouf.

L’ambassadeur de l’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra s’est d’ailleurs empressé d’adresser, selon le site « Al Monitor », le 24 juin dernier, une lettre à la représentante, Betty McCollum, dans laquelle il s’est dit «profondément déçu» par l’initiative des parlementaires américains.

«L’ambassade de l’Algérie ne comprend ni n’accepte cette référence inopportune à l’Algérie», explique le diplomate qui n’a pas omis de rappeler somme toute, que son pays n’était pas partie prenante dans le conflit du Sahara Occidental!, une drôle de logique que seuls les dirigeants algériens parviennent à expliquer ou à justifier.

Complètement désemparé par les propositions des parlementaires américains, le diplomate algérien a conclu sa lettre sur un ton menaçant, mettant en garde contre «les conséquences d’une telle disposition non fondée et inacceptable».

La riposte de la diplomatie algérienne ne s’est pas limitée à cet écrit, bien au contraire, elle a mis le paquet, pétrodollars trébuchants, pour mobiliser ses lobbyistes américains au niveau des deux Chambres du congrès, afin de tenter de barrer le chemin à la démarche des parlementaires américains.

L’un de ces lobbyistes au service du régime d’Alger et qui fait fonction de chef de l’«Algeria Caucus» à la Chambre des représentants, le sénateur, Duffy R-Wis a affirmé dans sa défense des intérêts algériens, que «cette disposition est une tentative inopportune d’évaluer la démographie d’une population de réfugiés vulnérable, accueillie dans les frontières souveraines de l’Algérie». L’inclusion de la proposition du recensement dans le prochain budget du Département d’Etat, a-t-il martelé, «porterait un préjudice à la relation entre Washington et Alger».

Le sénateur R-Wis a ainsi, fait fi de tous les appels de l’ONU, de son Conseil de Sécurité et du Haut Commissariat pour les Réfugiés «HCR» et tout récemment de l’Union européenne, dont la Commission conditionne désormais ses futures aides aux populations de Tindouf par une évaluation officielle, préalable de la vulnérabilité des bénéficiaires.

L'article du Monitor

http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2016/07/algeria-house-appropriation-bill-sahrawi-western-sahara.html a écrit:

Algeria rips House appropriators over Sahara coercion







Algeria is warning US lawmakers of "consequences" if they continue siding with regional rival Morocco in the dispute over the Western Sahara.

In a letter to House appropriators late last month, Ambassador to Washington Madjid Bouguerra expressed his "deep disappointment" with language in the pending annual foreign aid spending bill that echoes Rabat's stance on the decades-old conflict. Morocco claims the disputed territory and administers about 85% of it, while many indigenous Sahrawis have taken refuge across the border in Tindouf, Algeria.

The ambassador in particular objects to a new provision in this year's draft bill that instructs the State Department to pressure Algeria to cooperate on a UN census of the Sahrawi refugee camps. Algeria insists the pro-independence activists in the camps have a right to self-determination under international law.

"The Embassy of Algeria does not understand nor does it accept this undue reference to Algeria in the context of an issue to which it is not a party," Bouguerra wrote in a June 24 letter obtained by Al-Monitor. "I respectfully draw your attention to the seriousness and the consequences of such an unwarranted and objectionable provision."

While Bouguerra doesn't spell out what those "consequences" might be, Algeria's friends on Capitol Hill helped fill in the blanks.

"This provision is an inappropriate attempt to assess the demography of a vulnerable refugee population that is being sheltered within Algeria's sovereign borders," Rep. Sean Duffy, R-Wis., chairman of the Algeria Caucus, wrote to committee leaders Hal Rogers, R-Ky., and Nita Lowey, D-N.Y., in a July 11 letter obtained by Al-Monitor. "The retention of this provision in the final spending bill would damage Washington's relationship with Algiers, which has been an important security partner in the region, and give the wrong impression that the United States no longer supports the UN-led mediation effort regarding the future of the Western Sahara."

Duffy's colleague on the Caucus, Appropriations Committee member Betty McCollum, D-Minn., drove the point home during the markup.

The Tindouf language, she said, "appears to have no effect other than to offend the government of Algeria and harm our important bilateral relationship," McCollum said. "At a time when fighting terrorism ... is a national security priority, I don't think it's a good idea to poke a stick at a friendly government like Algeria."

The bill also repeats language from the past two years calling on the State Department to make economic development funds earmarked for Morocco available in the Western Sahara, in effect recognizing Rabat's control over the territory. A UN mission was set up 25 years ago with the goal of organizing a referendum on independence, but Congress and the State Department have made it clear in recent years that they think Rabat's counterproposal of autonomy under Moroccan sovereignty offers the best chance for peace and stability in the volatile region.

The census debate is flaring up as the European Union and others insist that an accurate count of the refugees needs to be established so countries that contribute aid know how much is actually needed amid allegations that Algeria and the Polisario Front, which leads the fight for independence, have inflated the need and are embezzling excess aid. The Polisario Front counters that Morocco is lowballing refugee numbers to undermine the front's case for an independent state. And Algeria appears unwilling to circumvent the Polisario Front's system of governance, ministries and administrative resources.

House appropriators appear to have heard the accusations that they're too close to Morocco loud and clear. At the start of the July 12 markup, foreign aid panel Chairwoman Kay Granger, R-Texas, unveiled a manager's amendment that moves the census language out of the bill's Morocco section and into a new section titled "refugees in North Africa" — in effect erasing any Moroccan fingerprints on the provision.

"Given the significant need for humanitarian assistance around the world," Granger said, "the committee should support efforts to ensure the highest level of accountability with respect to refugee and disaster assistance."

The change did little to assuage McCollum, who vowed to continue fighting for the provision's removal.

"This language is highly damaging to US-Algerian relations at a time when our two countries have made major, major strides in combating terrorism and strengthening trade ties," she said.

While the House committee retained the census provision at its July 12 markup, it may not survive reconciliation negotiations with the Senate when lawmakers return from their long summer recess. Indeed, the Senate foreign aid bill  is less overtly pro-Morocco.

Like the House bill, the Senate version authorizes US assistance to the Western Sahara — but it treats the territory as its own category rather than putting it under the Morocco umbrella. And the Senate bill reiterates that "nothing in this act shall be construed to change the policy of the United States to find a peaceful, sustainable and mutually agreed-upon solution for the Western sahara

La Senate foreign aid bill

http://appropriations.house.gov/uploadedfiles/bills-114hr-fc-ap-fy2017-ap00-stateforop.pdf a écrit:






21 (1) AVAILABILITY AND CONSULTATION RE-
22 QUIREMENT.—Funds appropriated under title III of
23 this Act that are made available for assistance for
24 Morocco shall also be made available for assistance
25 for any region or territory administered by Morocco,

                                 164
1 including for the Western Sahara: Provided, That
2 not later than 45 days after enactment of this Act
3 and prior to the obligation of such funds the Sec-
4 retary of State, in consultation with the Adminis-
5 trator of the United States Agency for International
6 Development, shall consult with the Committees on
7 Appropriations on the proposed uses of such funds
8 based on the requirements described under this sec-
9 tion in the report accompanying this Act.
10 (2) CENSUS.—The Secretary of State shall take
11 all practicable steps to secure the cooperation of the
12 Government of Algeria for the United Nations High
13 Commissioner for Refugees to conduct a census of
14 the refugee camps near Tindouf, Algeria.


La lettre de l'ambassadeur algerien aux Ztates concernant la Senate foreign aid bill

file:///C:/Users/op/Desktop/Algeria_McCollum_Letter.pdf

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Mar 19 Juil 2016 - 0:40

28 pays africains ont demandé l'expulsion de la RASD de l'Union Africain, tandis que la Tunisie, l'Egypte, la Mauritanie ont trahi le Maroc, le plus imprévisible est que la Zambie , pays qui reconnait la RASD a soutenu le maroc !!!
Source : Hespress le 18 Juillet 2016
Revenir en haut Aller en bas
bradli23
Adjudant
Adjudant


messages : 350
Inscrit le : 27/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Mar 19 Juil 2016 - 2:48

l’Égypte et la Tunisie voteront le moment venu contre la RASD, l'enjeu majeur pour notre diplomatie c'est une fois intégré l'UA travailler pour ajouter une loi pour la suspension d'un état déjà membre par le vote des deux tiers des membres, parce que selon un juriste il n'y a pas de loi au sein de l'UA permettant de suspendre un état membre sauf si le nouveau gouvernement de cet état est issue d'un coup d'état.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 886
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Mer 20 Juil 2016 - 23:09

Very Happy ça commence

http://sputniknews.com/africa/20160720/1043341842/morocco-resumption-hostilties-danger.html

Citation :

Why Another Country in North Africa Risks Being Embroiled in Civil War
Sputnik



On Sunday, the Moroccan head of state indicated that his country would be returning to the African Union. Morocco left the organization in 1984 after it provided membership to Western Sahara, which Rabat considers to be Moroccan territory.

At the same time, in a detailed analysis on the situation in the region for the Russian news and analysis portal Vzglyad, Algiers-based journalist Said Gafurov warned that the partially-recognized Sahrawi Arab Democratic Republic may soon resume its war of independence against Morocco.

Last week, representatives of the Polisario Front, a national liberation movement which aims to end the Moroccan occupation of Western Sahara, opened an extraordinary congress to choose a new leader at the Dakhla refugee camp in Tindouf province, southern Algeria. The estimated 2,000 delegates to the congress were charged with choosing a new leader following the death of long-time Polisario Front leader Mohamed Abdelaziz.

"The Polisario Front," Gafurov explained, "is recognized by the United Nations as the sole representative of the Western Saharan people, many of whom now live in exile as refugees, while the areas of the Rio de Oro and Saguia el-Hamra remain occupied by Morocco."

The conflict stretches back to 1975, and the UN presently considers Western Sahara to be the last colony in Africa. The Polisario Front stopped its armed struggle against Rabat in 1991 when, under the auspices of the UN, a cease-fire agreement was reached and a referendum process agreed to. However, twenty-five years later, negotiations on the referendum remain stalled over disagreements on voting rights.

At present, the Sahrawi Arab Democratic Republic (SADR) has been recognized by 84 UN member countries, mostly in Africa and Latin America, with 37 of them having since frozen or withdrawn recognition.

© AP Photo/ Daniel Ochoa de Olza

Polisario Front soldiers raise dust in their wake during a military parade in the Western Sahara village of Tifariti, file photo.

Mohamed Abdelaziz, who led the partially recognized state from 1976 until his death in May, was the leader of the 'political faction', according to Gafurov, "i.e. the representative of moderate forces – supporters of a political solution to the Saharan conflict."

"At the same time, he was considered the proponent of the pro-Algerian line in the SADR's leadership; Algiers has not yet recovered from a victorious but devastating war with the Islamists, and does not want another destabilizing conflict in the region (especially given that Algerian President Abdelaziz Bouteflika is now seriously ill, and the new pluralist multiparty system in the country has not completely established itself)."

"To make matters worse," the journalist noted, "officials in France have threatened that Algeria may become the next country to face an 'Arab Spring'. In this situation, Algiers is opposed to a military option in the Sahara issue, but its influence, while significant, cannot be decisive, given that in Algeria itself there are different perspectives on how to view the problem of the SADR."

The partially recognized state has three main factions – the 'political faction', the 'youth faction', and the 'military faction'. The key issue separating them, according to Gafurov, is their position on the resumption of war. Moreover, "a 'peace faction' does not formally exist within the Polisario Front."

"Out of the hundreds of delegates to the previous congress speaking to Russian observers, only the head of the Saharawi Women's Federation opposed the resumption of war, and even then, with great reservations." Subsequently, Gafurov warned, "the question effectively boils down to the terms and conditions of the conflict's resumption."

"The 'youth faction' insists on the immediate resumption of war. Its more moderate part is in agreement to wait for the results of the negotiations with Morocco on the referendum, but for no more than one-and-a-half to two years, and with the unconditional beginning of combat operations in the event of the negotiations' failure."

"The 'political faction' is closely linked to the management of the refugee camps, and is engaged in the distribution of international aid, and its position is strongly influenced by the opinion of the international community. In principle, it is not opposed to the idea of a war of liberation in the event of the failure of talks, but the resumption of hostilities is considered the worst possible option. At the same time, the faction insists on the 'de-ideologization' of SADR; The Polisario Front, in its view, must stop being a left-oriented movement in order to facilitate the receipt of aid from the EU, and to receive political support from the United States," which it presently lacks.

© AP Photo/ Abdeljalil Bounhar

Finally, the journalist explained, "the 'military faction' is composed of military leaders who were demobilized after the ceasefire, who have effectively been denied access to political and administrative positions in the refugee camps, and who have been forced to engage in small-scale retail trade, which remains underdeveloped due to the lack of market relations in these camps."

"Gradually, elections have seen the military begin to push back the politicians, but this process is slow…The faction is aware of the unpredictability of the results of any possible war, but is looking for a change, which the political faction is advocating against."


Ultimately, on July 12, the Polisario Front's snap congress voted to elect 67-year-old Brahim Ghali, a long-time Sahrawi leader who has participated in the region's national liberation movement since the 1960s, and who served as Polisario's first leader between 1973-1975. He would go on to serve as Minister of Defense during the war with Morocco, and as the SADR's representative to Spain and Ambassador to Algeria.

"Thus, it can be said that the congress has issued a victory for the 'war faction'," Gafurov noted.

The keynote of the newly elected president's speech, the journalist summarized, "was that Sahrawis naturally seek a peaceful resolution to the problem [of their occupation by Morocco], but are also fully prepared for the resumption of war."

"The refugees are simply tired of waiting for changes for the better," Gafurov explained. "A quarter-century has passed since the signing of the ceasefire in 1991, and the Sahrawi people have been living in appalling conditions in camps in the heart of the Sahara throughout this period. An entire generation has grown up, witnessing the rattling of sabers, the public rejection [by Rabat] of previously signed agreements, the expulsion of officials from the UN peacekeeping mission (MINURSO), and accusations against UN General Secretary Ban Ki-moon" over comments

on the occupation of Western Sahara.

"At the same time," the journalist warned, "the population of the areas under Morocco's occupation too has been expressing its discontent more and more loudly. If earlier this was manifested mainly in the form of civil disobedience, hunger strikes and protests, now, the documents of the Polisario Front congress speak of a full-fledged Intifada, while those living in the refugee camps are beginning to demand the resumption of the war and the liberation of their territory."

© AFP 2016/ FETHI BELAID

Supporters of the Polisario Front separatist movement hold a banner reading "All for Palestine, all for Western Sahara" during a demonstration at the closing of the World Social Forum (WSF) in Tunis. (File)

Effectively, Gafurov noted, the portion of the Sahrawi population living under Moroccan occupation believes that "they have little to lose, and much to gain" from ending Rabat's control over their territory. "Western Sahara has a relatively small population, and enormous natural resources. Earlier, it was believed that these consisted primarily of valuable phosphate deposits and reserves of iron ore; now, the region's coastal waters, which include a highly valuable fishing area, are considered even more important."

Ultimately, the journalist emphasized that the threat of a resumption of war between Rabat and the SADR also increases the risk of the region being overrun with Islamist terrorists. "And if the problem is being resolved today primarily by heavy-handed methods (Islamist preachers from abroad are simply not allowed into the region) in the case of resumption of hostilities, events may take an unexpected turn," given the inevitable reduction in Rabat's security capabilities.

"For this reason, the UN understands that a referendum in Western Sahara is long overdue. The Polisario Front proposes three options for the referendum: independence, autonomy within Morocco and full accession to Morocco. But what is of principle importance is that the people of Western Sahara are able to decide their fate for themselves. Any decision imposed from above threatens the outbreak of violence, an echo of the kind which also threatens the other side of the Mediterranean," Gafurov concluded.
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Mer 20 Juil 2016 - 23:11

Vive la diplomatie
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1592
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Mer 20 Juil 2016 - 23:27

Shugan188 a écrit:
Very Happy ça commence

Citation :

Why Another Country in North Africa Risks Being Embroiled in Civil War
Sputnik






De la propagande des xxx d'Alger, relayée par la très officielle agence russe, Sputnik, porte-voix du pouvoir de mr Putin.

Benkirane a dit hier au parlement. "il n'y a plus ni Est ni Ouest, ils se sont mis d'accord et nous, on n'a que nos propres forces pour nous défendre."


Edit : Attention au language Exclamation

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 886
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Mer 20 Juil 2016 - 23:37

Adam a écrit:
Shugan188 a écrit:
Very Happy ça commence

Citation :

Why Another Country in North Africa Risks Being Embroiled in Civil War
Sputnik





De la propagande des bâtards d'Alger, relayée par la très officielle agence russe, Sputnik, porte-voix du pouvoir de mr Putin.

Benkirane a dit hier au parlement. "il n'y a plus ni Est ni Ouest, ils se sont mis d'accord et nous, on n'a que nos propres forces pour nous défendre."
Oui, l Algérie demande de l aide à baba Putin .
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 4:32

Pourquoi, ils vont nous faire la guerre? parce que la Russie n'intervient qu'en cas de guerre.S'ils font ca ils sont fous, de toute facon la c'est le timing parfait puisque la FREMM est retournée et elle est maintenant prete a noyer 3 ou 4 sous marins . Inchaalah son bapteme de feu sera contre un sous marin . Ah j'avais oublié, elle torpille la bete?
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 19:30

Citation :
Polisario. Bachir Mustapha Sayed porté disparu au nord de la Mauritanie



Bachir Mustapha Sayed, frère du fondateur du Polisario, est porté disparu au nord de la Mauritanie, apprend Le360 de sources informées. Les détails.

Qu’est-il arrivé à Bachir Mustapha Sayed, frère du fondateur du Polisario (El Ouali Mustapha Sayed), et l’un des candidats à la direction du front écarté par Alger en faveur de Brahim Ghali?

Selon les informations de Le360, cet ancien «chef de la diplomatie» des séparatistes est porté disparu au nord de la Mauritanie.
nos sources ne donnent pas plus de précisions, mais affirment que Nouakchott a mis un hélicoptère à la disposition du Polisario pour partir à la recherche de Bachir Mustapha Sayed.

http://fr.le360.ma/politique/polisario-bachir-mustapha-sayed-porte-disparu-au-nord-de-la-mauritanie-80582

lien en arabe de la presse mauritanienne :http://www.elhourriya.net/node/8241
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1505
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 21:56

L'helico ne sert à rien il doit être déjà dans un cachot du côté d'Alger
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2099
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 22:24

ou dans un palace à Rabat Cool
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4393
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 22:41

kurahee a écrit:
ou dans un palace à Rabat Cool
Laughing C peut etre notre prochain ambassadeur à alger geek

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4672
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le polisario   Ven 22 Juil 2016 - 23:46

C'est sa fille Myriam El Bachir Smile une jolie sahrawiya qui est née dans les camps et a grandit dans une famille d'accueil espagnole. Elle est actrice en Espagne elle avait même tourné un de ses films au Maroc. Elle est connu aussi pour faire des photos coquines

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 886
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 23 Juil 2016 - 13:29

http://fr.le360.ma/politique/comment-le-frere-du-pere-fondateur-du-polisario-a-disparu-mysterieusement-80652

Citation :

Comment le frère du père fondateur du Polisario a disparu mystérieusement

Bachir Mustapha Sayed, qui occupe le poste de «ministre conseiller auprès de la présidence de la «RASD»», était en randonnée samedi 16 juillet avec son fils qui conduisait ses dromadaires en pâturage dans une aire du nord de la Mauritanie. Il a disparu sur le chemin du retour à Tindouf.

Premières révélations sur la disparition de Bachir Mustapha Sayed, «ministre conseilleur auprès de la présidence de la RASD» et néanmoins «bête noire» des services algériens qui ont assassiné son frère El Ouali Mustapha Sayed, père fondateur du Polisario, le 9 juin 1976 sur le sol mauritanien. Et c’est auprès de la famille de Bachir Mustapha Sayed, disparu non en Mauritanie, comme cela a été annoncé par la machine de propagande séparatiste, mais bel et bien dans la localité de Bir Lahlou déclarée «zone libérée» par le Polisario, que ces révélations ont été recueillies.



Alors, que s’est-il passé pour que Bachir Mustapha Sayed qui occupait le poste de «diplomate en chef» au sein de la "RASD" avant de tomber en disgrâce, disparaisse mystérieusement dans la localité de Bir Lahlou, située dans la zone démilitarisée évacuée par les Forces armées royales en vertu de l’accord de cessez-le-feu signé le 15 octobre 1991 ?



Tout commence un certain samedi 16 juillet quand en compagnie de son fils, éleveur de dromadaires, s’offre une randonnée en conduisant le troupeau au pâturage dans une aire située dans le nord de la Mauritanie. Il s’agit d’une localité mauritanienne propice au pâturage des animaux ruminants connue sous le nom de «Bir Mennou» encastrée dans les monts dits «Ammourn».



Bachir Mustapha Sayed, toujours selon les révélations de sa famille, devait retourner à Tindouf deux jours après sa randonnée en compagnie de son fils dans cette région appelée «Takasmam» par les éleveurs de dromadaires. C’est chose faite. Le père et le fils conviennent de se rappeler au téléphone deux jours après leur séparation. Lundi 18 juillet, alors qu’il était sur le chemin du retour vers Tindouf, Bachir Mustapha Sayed fait un «break» dans la localité natale de Bir Lahlou où il est né avec son frère El Ouali Mustapha Sayed, histoire de se ressourcer mais aussi réparer les pneus de son véhicule de type 4X4. Cette pause aura duré toute la journée du lundi 18 juillet. Le jour suivant, mardi 19 juillet, il se serait rendu à «Bir Diab» (le puits des loups!) pour abreuver le troupeau de sa famille !



«Bir Diab», voilà où, -ironie des noms ou du sort!-, commencent les vrais ennuis de Bachir Mustapha Sayed. C’est là justement que cette figure marquante du Polisario disparaîtra mystérieusement. A ce stade, et deux jours après la séparation de son fils, ce dernier l’appelle comme convenu au départ. Seulement voilà, le téléphone du père ne répond pas. Panique, le fils craint que malheur ne soit arrivé à celui qui lui a donné naissance. Puis, voilà qu’il prend son courage à deux mains et se lance sur les traces de son père. Sauf qu’il s’aventure sur une fausse piste. Il emprunte une voie ferrée dite «Manjourat frança» construite par le colon français tout au long de la frontière mauritano-malienne. Mal lui en prend quand, hasardé sur cette voie, la voiture du fils tombe en panne.



Selon des informations rapportées par un site séparatiste, une opération de ratissage a cours en ce moment même avec l’aide de l’armée mauritanienne. Sauf que, d’après les révélations de la famille de Bachir Mustapha Sayed, la disparition n’a pas eu lieu là où les recherches sont effectuées. Ce dernier aurait disparu à Bir Lahlou et non pas à la frontière nord de la Mauritanie où Bachir Mustapha Sayed, -écarté récemment de la présidence de la «RASD» au profit de Brahim Ghali-, a quitté son fils au moins deux jours auparavant.



Maintenant, la crainte est de mise que Bachir n’ait connu le même sort que celui de son frère, mort assassiné dans un raid savamment orchestré par les services algériens le 9 juin 1976 en Mauritanie.



La décision de liquider El Ouali Mustapha Sayed aurait été prise en présence d’Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères. Les déplacements du père fondateur du Polisario entre Marrakech, Taroudant et Rabat, où il recherchait une solution au conflit saharien, n’étaient pas pour plaire à Alger, qui n’a pas hésité à le liquider. Une malédiction qui, qu’à Dieu ne plaise, semble poursuivre le frère Bachir Mustapha Sayed.
Revenir en haut Aller en bas
bradli23
Adjudant
Adjudant


messages : 350
Inscrit le : 27/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 23 Juil 2016 - 19:27

d’après le site el houriya  Bachir Mustaha el sayed a été retrouvé après des recherches dans le désert Mauritanien :

lien :
http://elhourriya.net/node/8297
Revenir en haut Aller en bas
bradli23
Adjudant
Adjudant


messages : 350
Inscrit le : 27/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Ven 5 Aoû 2016 - 22:37

témoignage d'un journaliste égyptien  qui a été invité avec un groupe de journalistes par les services secrets algeriens pour visiter les camps de tindoufestan pour faire la propagande.L' incroyable c'est qu'il va dénoncer les situations inhumaines ou vivent les séquestrés et d'autres secrets...
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 6 Aoû 2016 - 0:46

Si seulement Ban ki moon voit cette vidéo ...
Revenir en haut Aller en bas
Fulcrum
Victime
Victime


messages : 650
Inscrit le : 03/09/2015
Localisation : Algerien
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 6 Aoû 2016 - 10:30

Oui il y a même eu le témoignage d'une petite fille disant que l'armée du président de la république Irakienne Saddam Husein avait débranché des couveuses.
Revenir en haut Aller en bas
AVEROUES
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 847
Inscrit le : 26/12/2010
Localisation : Pays des merveilles
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 6 Aoû 2016 - 11:17

La vérité fait mal, surtout quand on est convaincu que c'est la vérité

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2992
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 6 Aoû 2016 - 12:02

yassirsaidi a écrit:
Si seulement Ban ki moon voit cette vidéo ...

Pokémon GO connait trés bien la ssituation au Tindoufistan.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
yassirsaidi
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 70
Inscrit le : 19/01/2016
Localisation : Partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le polisario   Sam 6 Aoû 2016 - 21:28

BOUBOU a écrit:
yassirsaidi a écrit:
Si seulement Ban ki moon voit cette vidéo ...

Pokémon GO connait trés bien la ssituation au Tindoufistan.
Donc il faudra qu'il arrette les dons de l'ONU qui sont présumés aller à Tindoufistane ( parce que Tindouf et Béchar sont les nôtres) mais qui vont aux poches des généraux algériens. Il faudra surtout qu'on informe les Sahraouis à Tindouf que l'ONU leur verse des millions de dollards qu'ils ne touchent pas et on va voir leur révolte contre le gouvernement algérien comme ça ils sauront au moins que c'est nous les gentils car on leur a pardonné lejr trahison et invité à revenir au Maroc et que c'est l'Algerie qui est méchante car c'est ses généraux qui détournent les aides humaines déstinées à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le polisario   

Revenir en haut Aller en bas
 
le polisario
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Sarhaouie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: