Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 USA augmente fortement son aide militaire à Israel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nabil-f1
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 335
Inscrit le : 12/06/2007
Localisation : partout
Nationalité : Maroc

MessageSujet: USA augmente fortement son aide militaire à Israel   Jeu 16 Aoû 2007 - 21:42

Les États-Unis vont porter à plus de 30 milliards de dollars sur dix ans leur aide militaire à Israël au moment où ils s’apprêtent à signer d’énormes contrats d’armements avec les pays arabes du Golfe pour contrer l’influence de l’Iran.

« Lors de ma dernière rencontre avec le président des États-Unis (le 19 juin), nous sommes tombés d’accord pour que l’aide (américaine) s’élève à 30 milliards de dollars durant les dix prochaines années », a affirmé M. Olmert à l’ouverture du Conseil hebdomadaire des ministres à Jérusalem. Il a ajouté qu’à partir de 2008, l’aide annuelle américaine serait de trois milliards de dollars. « Cette aide représente une augmentation de 25 % de l’aide militaire et de défense des États-Unis à Israël », a-t-il souligné. Selon une source gouvernementale, les États-Unis ont également accepté de vendre à Israël des avions de chasse de nouvelle génération, ainsi que des bombes sophistiquées et des missiles à guidage laser. En 2006, l’État hébreu a reçu 2,4 milliards de dollars d’aide militaire américaine, dont les trois quarts servent à l’achat d’armes à des sociétés américaines. Le dernier quart finance des achats d’équipements militaires auprès de firmes israéliennes. L’annonce de M. Olmert intervient au moment où les États-Unis s’apprêtent, selon la presse américaine, à dévoiler une série de contrats d’armements d’au moins 20 milliards de dollars avec l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït, le Qatar, Bahreïn et Oman. Washington entend venir en aide à ces pays face à l’influence grandissante de l’Iran, soupçonné par l’Occident de chercher à se doter de l’arme atomique. La secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice et le secrétaire à la Défense Robert Gates entament aujourd’hui une tournée au Proche-Orient, et notamment dans le Golfe. Il y a quelques mois, l’État hébreu avait fait part à Washington de ses réticences face à la vente d’armes ultrasophistiquées à l’Arabie saoudite, craignant de perdre son avantage stratégique militaire dans la région. M. Olmert a toutefois indiqué que le président Bush lui avait fourni « un engagement explicite et détaillé pour garantir à Israël un avantage qualitatif sur les autres pays arabes ». « Nous comprenons que les États-Unis doivent aider les pays arabes modérés, qui font front à son côté et au nôtre dans la lutte contre l’Iran », a ajouté Olmert, évoquant la crise du nucléaire iranien. Selon le New York Times, le Pentagone aurait ainsi demandé aux Saoudiens d’accepter des restrictions sur le type et la taille d’armes guidées de précision ainsi que l’endroit où elles seraient stockées. Le contrat avec Ryad comprendrait notamment des missiles air-air et des JDAM (Joint Direct Attack Munitions), qui transforment des bombes classiques en armes guidées de précision. Interrogée sur d’éventuelles réserves israéliennes au renforcement des capacités militaires de Ryad, qui n’entretient pas de relations diplomatiques avec l’État hébreu, la porte-parole de M. Olmert, Miri Eisin, a mis en avant le fait que Ryad était l’initiateur d’un plan de paix arabe. « L’Arabie saoudite soutient une initiative de paix avec Israël et nous espérons qu’elle jouera un rôle plus actif pour favoriser des négociations », a-t-elle dit. Le ministre israélien de l’Intérieur, Meir Sheetrit, a quant à lui nié l’existence « d’une course à l’armement » au Moyen-Orient. « Il n’y a pas de course à l’armement. L’armement s’améliore constamment, mais Israël veille à posséder des armes sophistiquées et à garder son avantage sur les autres pays » de la région, a-t-il dit. Les États-Unis prévoient également un contrat d’assistance militaire de 13 milliards de dollars sur dix ans pour l’Égypte, a déclaré une source haut placée au sein du département d’État


source:
http://www.plateforme-palestine.org/article.php3?id_article=1252
Revenir en haut Aller en bas
freedom
Aspirant
Aspirant


messages : 502
Inscrit le : 06/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: USA augmente fortement son aide militaire à Israel   Mar 28 Oct 2008 - 13:25

Citation :
Un Radar US Dans Le Negev Qui Inquiètent Des Officiers De L'Armée Israélienne, Et Menace La Russie




Selon un article du Times Magazine du 2/10/09, certains officiers de l'armée israélienne voient d'un mauvais oeil l'installation d'un radar américain dans le Negev.

Quand le mois prochain un contingent de soldats US commencera a faire fonctionner un radar sur l'une des collines situées dans le désert du Negev, ce sera la première fois dans l'histoire de l'état sioniste qu'une base militaire étrangère fonctionnera sur son territoire. Et malgré le fait que ce radar fournira à Israel une pré alerte en cas d'attaque de missiles iraniens, certains offciers supérieurs de l'armée israélienne s'inquiètent des répercussions de cette présence, même amie. L'un d'entre eux s'est plaint que c'était comme " une paire de menottes dorées pour Israël".

Le radar US perché sur la colline de Keren, pourra surveiller tout lancement de missiles détectables à une distance de plus de 2000Km, offrant à Israël 60 à 70 secondes supplémentaires pour réagir en cas d'attaque. Israël posséde son propre système de radar dirigé vers l'Iran, mais sa portée est bien plus courte. Mais malgré cela, certains officiers supérieurs y voient des inconvenients et sont d'autant plus mécontents que c'est le ministre de la défense israélienne, Ehud Barak, qui a seul pris la décision de demander le déploiement de ce système radar aux gouvernement américain, sans consulter aucun autre officier en dehors du chef d'état major. Ils craignent que ce radar ne dévoile également certains secrets militaires israéliens bien gardés aux américains.

Le radar va permettre aux américains de détecter tout mouvement dans l'espace aérien israélien "même une abeille" selon les dires d'un officier supérieur israélien. "Nous serons tout nus devant l'Amérique" a -t-il ajouté.

Israël n'aura pas d'accés direct aux données collectées par ce radar, ne bénéficera que de renseignements sur la base de besoins précis, sauf dans le cas d'une attaque directe immédiate contre le pays. De plus certains officiers craignent que l'installation de ce radar ne déplaise à Moscou car il permettra de surveiller ce qui se passe dans l'espace aérien au Sud de la Russie. La Russie a déjà prévenu la République Tchèque sur le territoire de laquelle doit être installé le même type de radar, et la Pologne où sera installé un système d'interception de missiles, que ces deux pays seront ajoutés à la liste des cibles des missiles russes y compris à têtes nucléaires.

Apparemment, les US avaient fait la proposition d'installation de ce radar à la Turquie et à la Jordanie, mais ces deux pays ont décliné la proposition. Ehud Barak a sauté sur l'occasion en juillet sans toutefois peser, semble -t-il, toutes les conséquences de cette installation. La Russie n'a pas apprécié l'aide fournie à la Georgie par les conseillers militaires israéliens avant que la Georgie n'attaque l'Ossétie du Sud. L'installation de ce radar pourrait fournir une justification aux Russes pour vendre à la Syrie et à l'Iran ses batteries anti missiles SA 300 réputées trés efficaces ce qui rendrait pratiquement impossible pour l'armée de l'air israélienne de lancer une attaque aérienne contre l'Iran, et ou la Syrie. Jusqu'à présent l'armée de l'air israélienne a toujours considéré l'espace aérien syrien (de même que celui du Liban) comme un prolongement du sien propre.

Le radar X-band, un système top secret, sera actionné par environ 120 techniciens de l'armée américaine et protégé par des gardes US, le gouvernement US ayant rejeté la demande d'intervention d'officiers israéliens. Les officiers supérieurs israéliens craignent aussi que le radar X-band perturbe les tests d'un nouveau missile israélien anti tank Gil à l'essai actuellement dans le Negev.

Un radar X - band en Israel pour quoi faire ?

Outre le fait de protéger Israël d'une éventuelle attaque en représailles de missiles iraniens si Israël décidait d'attaquer les installations nucléaires de l'Iran ou si les USA acculé à la faillite financière le faisait eux-mêmes, ce radar fait également partie au même titre que celui installé au Japon et en Grande Bretagne, et celui en passe d'être installé en République Tchèque, du système global de défense US. Il permet un large rayon de surveillance couvrant le Moyen Orient mais aussi le Caucase (dont la Mer Noire) et le Sud de la Russie. Car si comme l'affirment les américains ce radar vise exclusivement la surveillance de l'Iran, alors pourquoi ne pas l'installer en Irak ou en Afghanistan, deux pays occupés par les US. Placé en Afghanistan il permettrait en plus de surveiller le Pakistan. Le système mondial anti missile balistique US dont font partie tous ces radar X-band intégrera les systèmes alliés tels que celui de l'OTAN, l'ALTEMD, et celui d'Israël, le Arrow 3. Mais l'installation dans le Negev, en grande pompe, avec large couverture médiatique, semble plutôt destiné à servir de mise en garde à l'égard de Téhéran, et du Hezbollah au Liban, qui ont déjà annoncé que s'ils étaient attaqués par Israël ils répliqueraient en visant Dimona.

Israel a effectivement commencé à renforcer la protection de son site de fabrication d'armes nucléaires à Dimona. Deux antennes de 400 mètres de haut vont être installées à proximité d'un site militaire top secret dans le Negev non loin des installations nucléaires militaires souterraines de Dimona. Ces deux antennes font partie du système radar X-band qui fournira les données nécessaires au système israélien d'interception de missiles, le Arrow 3, développé en coopération avec le Pentagone qui l'a presque totalement financé. Le Arrow 3 réputé être, d'après les israéliens, l'un des systèmes anti missiles les plus performants au monde, n'avait cependant pas réussi à détruire les missiles tirés par le Hezbollah pendant la deuxième guerre du Liban de l'été 2006, et est vulnérable à des systèmes de leurre. La raison de l'inquiétude de ces officiers supérieurs israéliens, jaloux de préserver leurs secrets militaires même du regard de leurs alliés, pourrait plutôt être liée au fait de voir 120 techniciens de l'armée américaine le nez sur les installations nucléaires militaires top secrètes israéliennes dans le Negev.

Autres sources d'informaton : http://blog.wired.com et AFP

Radar US déployé dans le Negev

Source : http://www.planetenonviolence.org/Un-Radar-US-Dans-Le-Negev-Qui-Inquietent-Des-Officiers-De-L-Armee-Israelienne,-Et-Menace-La-Russie_a1689.html
Revenir en haut Aller en bas
 
USA augmente fortement son aide militaire à Israel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pécule militaire ou aide à la reconversion : - Accompagner les personnels de la Défense
» * Pécule ou aide à la reconversion - Textes règlementaires ....
» demarches a accomplir pour allocation aide a la mobilité
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure
» Besoin de votre aide les expert(e)s!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: