Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 élection marocaine vu par la presse algérienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maverick
Invité



MessageSujet: élection marocaine vu par la presse algérienne   Jeu 23 Aoû 2007 - 12:55

analyse de "ayoub7" d'un article algérien parlant des élection au maroc

Presse algerienne: Maroc, les législatives frappées de suspicion...

--------------------------------------------------------------------------------

Les législatives frappées de suspicion
Mohammed VI exhorte à un scrutin irréprochable au Maroc

Par : D. B./Agences

Mohamed VI a appelé la classe politique marocaine à faire en sorte que les élections législatives du mois prochain soient “irréprochables”.

S’exprimant à l’occasion du 54e anniversaire de la révolution marocaine contre la présence coloniale française, le roi du Maroc a exhorté le makhzen et les partis politiques à veiller à ce que le scrutin soit “irréprochable, lavé de tout soupçon, à l’abri de tous les montages et combinaisons artificiels et des calculs étriqués”.

Rabat est déjà interpellé par les ONG internationales, dont l’influent NDI américain, et l’opposition marocaine qui, dénonçant la dérive totalitaire du régime, viennent d’émettre de sérieux doutes quand à la transparence de cette future consultation électorale.

En outre, plusieurs sondages démontrent que les Marocains tiennent leur Parlement en faible estime en raison des pratiques d’achats de voix. La majorité des électeurs n’est pas convaincu par le discours officiel qui dit que ce scrutin doit être une chance d’approfondir la démocratie et de lutter contre les maux du royaume, chômage, pauvreté et corruption généralisée. Les 325 sièges de la Chambre des représentants, la Chambre basse du Parlement du Maroc, seront renouvelés le 7 septembre prochain.
Des centaines de candidats appartenant à plus de 30 partis sont en lice.

D. B./Agences


comment la meme information est transformee et vehiculee au public algerien apres etre passe par le moule de la maison de la presse, et ou le blanc devient noir, il ne faut pas rire SVP, une propagande stalinienne jusqu'au bout des ongles:

1- le roi a apparement envoye un message au "makhzen", si quelqu'un d'entre vous a deja entendu le roi parle au "makhzen" faites le moi savoir, j'ai du rater cette periode. C'est une facon claire du journaliste d'entretenir encore et tjs cette image d'un Maroc medieval aupres du lecteur algerien..

2- Les legislatives frappees de suspicion: les legislatives n'ont meme pas encore eu lieu... le journaliste a deja donne son verdict...

3- le journaliste cite: la révolution marocaine contre la présence coloniale française, pour ne pas citer ce qu'on appelle nous au maroc "la revolution du roi et du peuple"... histoire de montrer aux lecteurs algeriens comment la monarchie n'a pas de credibilite aux yeux des marocains...

4- le journaliste cite le NDI! sans donner aucune reference sur ce dont il parle, vous savez pourquoi? parce que le NDI dit exactement le contraire, je cite a partir du site de la NDI:

Political Overview

Morocco remains one of the most compelling examples of democratic development in the Middle East and North Africa. The national legislative elections of 2002 highlighted important progress in the country's political transition, with equal access to public media for all political parties, a nationwide voter education campaign by the Ministry of Interior and domestic monitors observing elections for the first time. Municipal elections the following year were also widely perceived as transparent, even with some isolated reports of fraud. The most remarkable shift in recent years has been women's increased status and strength in Moroccan society. The 2002 elections brought 35 women members to Parliament, increasing Morocco's ranking in Africa from one of the last to among the first in terms of women's political participation. In addition, a recent revision of the Moudawana, the country's personal status code, included new provisions codifying women's rights and supporting additional personal freedoms. NDI is working to help consolidate these gains and to support Morocco's democratization through a variety of programs that promote interaction between citizens and their representatives, encourage women's political participation and raise ethical standards in governance. With training programs, outreach activities and collaborative initiatives, NDI works with a range of partners to strengthen the capacity of Parliament, political parties, civil society organizations and the media to reach out to the general public and better represent the full range of public interests.

je m'arrete la, la suite est ici:

http://www.ndi.org/worldwide/mena/morocco/morocco.asp

5- "En outre, plusieurs sondages démontrent que les Marocains..." encore une fois vous savez pourquoi le pseudo-journaliste ne cite aucun sondage mais se limite a dire "pluisieurs", je vous laisse deviner

6- et bien sur il ne pouvait pas ne pas finir en apotheose en citant les memes diatribes auxquelles on est habitue maintenant depuis 30 ans qui fera dire au citoyen algerien apres avoir lu ce chef d'oeuvre, au moins nous...

Tres shakespirien mais surtout et aussi tres Lamentable!! Pauvre presse et pauvre profession a la botte d'une poignee de generaux ayant pour seul but d'attiser la haine gratuite entre 2 peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:34

Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   Sam 25 Aoû 2007 - 11:11

Encore un autre article du super journal "Liberté" porte voix du DRS et pure chef d'ouvre de la propagande stalinienne de la maison de la presse

Etranger (Samedi 25 Août 2007)

Législatives marocaines du 7 septembre
Entre islamisme et abstention

Par : Djamel Bouatta
Lu : (304 fois)


Les islamistes devraient faire un carton aux élections législatives marocaines du 7 septembre prochain. Des élections que Mohammed VI souhaite constituer
un gage pour la rénovation de la démocratie au Maroc mais que les Marocains s’apprêtent à bouder. ( comment le sait-il les élections n'ont meme pas commencer)

Face à la montée de l’islamisme, l’establishment marocain estime que son courant modéré, qui participe pour la deuxième fois aux élections, constitue “un rempart” contre l’avancée fulgurante de sa version radicale dont les djihadistes affiliés à
Al Qaïda Maghreb sont loin d’abandonner leur objectif de déstabiliser le régime pour instaurer un califat.( Shocked ) Le Makhzen, qui s’attend à ce que le Parti de la justice et du développement (PJD) progresse à l’occasion de ce scrutin, se demande tout de même si l’islamisme institutionnel serait en mesure d’arrêter l’attirance d’une partie de la jeunesse, tétanisée par le chômage, la pauvreté et les frustrations afférentes, vers le radicalisme islamiste. (lol occupe toi déja de la crise de la pomme de terre et des épidémie chez toi au lieu de parler de ton voisin)
Le PJD, qui est déjà la principale force d’opposition parlementaire avec 42 sièges sur 325, n’a pu faire grand-chose à cette dérive. D’autre part, le régime s’interroge sur l’attitude qu PJD après sa victoire électorale.( il a gagner quoi? quelle élection? ceux qui arrive? C'EST RETOUR VERS LE FUTUR !) Les islamistes se disent assurés de coiffer au poteau les quelque
30 autres partis en compétition.(ben oui c'est sur !) Devront-ils entrer au gouvernement ou être maintenu en dehors, c’est le casse-tête de Mohammed VI qui est également très préoccupé par l’image démocratique qu’il entend donner à l’étranger. Le Maroc entend se servir de ces élections pour se poser sur le plan international comme “le pays le plus ouvert d’Afrique du Nord” et attirer les investissements extérieurs en acquérant ce titre de prestige.( mais oui mais oui) Pour des analystes de la scène marocaine, quels qu’en soient les résultats, le scrutin de septembre ne devra affecter en rien la structure de la monarchie marocaine.
Le roi tient en réalité les clés du pouvoir en qualité de commandant en chef des forces armées et de commandeur des croyants, il nomme, en outre, le Premier ministre et peut opposer son veto à un projet de loi.( un peu comme le président algérien...) D’ailleurs, conscient de cette équation, le PJD s’est toujours inscrit dans une ligne cohabitationniste.
Ni son programme ni son action politique n’annoncent d’affrontement frontal avec le pouvoir monarchique, relève Democracy Reporting International, une ONG très active au Maroc.
Le PJD annonce tout de même pousser le roi à combattre plus efficacement une corruption multiforme aux racines profondes et obstacle majeur à la lutte contre la pauvreté qui affecte environ 40% de la population.( sources ?) Mais est-ce que le PJD va se contenter du rôle de pompier social que lui avait confié le Makhzen en 1990 lorsqu’il l’avait admis comme parti légal pour, en premier lieu, contrecarrer l’essor d’un islam radical représenté par Al Adl wal Ihsane ? Fondé il y a plus de deux décennies par cheikh Abdessalam Yacine, cette formation n’est que tolérée comme organisation caritative.
Elle est exclue des activités politiques officielles en raison de sa franche hostilité à la monarchie.
Le PJD, qui a obtenu en 2002 de bons scores dans les faubourgs pauvres des grandes villes, est d’autant plus persuadé de gagner plus de sièges que, parmi ses candidats, figure un oncle de Lalla Salam, épouse du roi.( déja c'est lala Salma ensuite quel rapport avec les élection ?) En outre, pour ne pas effaroucher, ses dirigeants jurent que leur programme s’inspire de l’islam mais qu’il est lié aux besoins des citoyens. Les populations marocaines, quant à elles, s’estiment assez loin de ces calculs et le roi vient de les exhorter à accomplir leur devoir électoral. Des analystes prévoient un fort taux d’abstention.( sources ? mais bon on n'attendra pas le record du monde qu'a fait l'Algérie au dernière élection)

D. Bouatta ( encore lui !)

bref du n'importe quoi comme par hazard au lendemain de la conférense de presse du Ministre de l'Intérieur sur les élections...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   Sam 25 Aoû 2007 - 14:04

produit du DRS la masion de la presse stalinienne ohhh tu vas pas un peut fort la.
liberté et spécialement l'expression joue le méme jeux que aujourdhui le maroc et la gazette du maroc rien de plus c'est une guerre des nerf entre les deux presse et c'est pas la peine de faire tout une histoire .
je peut te ramener des tonnes d'articles de presse marocain qui ont fait le dénigrement de l'algérie leurs cheval de bataille.
besslama
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   Sam 25 Aoû 2007 - 14:12

c'est toi qui y va un peu fort les journaux marocains ne font que riposter a la presse algérienne qui lorsque la situation échappe a l'algérie nothament dans le dossier du Sahara critique le Maroc.
Etrange comportement pour une presse d'un pays qui n'a officiellemnt rien a voir ladedans
peut importe pas la peine de chercher qui a commencer
d'ailleur si tu me ramène une tonne des torchons marocain sache que moi je peut t'en ramener 3 tonnes acr a par le Matin, la Gazette et ALM aucun autre journal marocain ne dénigre l'Algérie, il y a meme un journal marocain qui reprend les théorie algérienne suiver mon regard...
alors qu'en Algérie c'est tous les jouranux qui le font...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   Sam 25 Aoû 2007 - 20:36

mais enfin vous allez arréter avec cette vicitmisation a deux sous ça devient trop .
la presse marocaine et algerienne a deux sous ne se font que se renvoyer la balle rien de plus une insulte par si une insulte par la c'est tout .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: élection marocaine vu par la presse algérienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
élection marocaine vu par la presse algérienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La galette algérienne .
» Cérémonie du 40 ème jour du décès de Si OUANZAR Abdelkrim
» Une pionnière de la presse algérienne s’en va
» La Bouqala, cérémonie ésotérique algérienne
» essais nucléaire en algérie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: