Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 sahara quand la propagande se met en branle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maverick
Invité



MessageSujet: sahara quand la propagande se met en branle   Lun 27 Aoû 2007 - 21:18

C'est jour si on a remarquer une pousé de fièvre propagandiste en Algérie qui prouve l'impuissance de se pays et de ses sbires du Polisario face a la tournure des évènements

Un phènomène qui n'a pas manquer de faire remarquer mon ami ayoub7 qui l'analyse comme suis


Sahara: quand la propagande se met en branle.

Fuite en avant ou aveu d'impuissance? le polisario continue toujours de promettre monts et merveilles aux sequestres de Tindouf. Meme les medias algeriens ne se cahcent plus et replacent le probleme dans son contexte initial : un contexte ideologique entre ideologie revolutionnaire et monarchie constitutionnelle:


Citation:
Les responsables sahraouis n’ont jamais caché leur admiration pour la révolution algérienne et ils comptent mener leur pays à l’indépendance en prenant en exemple l’expérience qui a mené l’Algérie à recouvrer sa souveraineté.

http://www.lexpressiondz.com/article...-27/45386.html

http://www.elwatan.com/spip.php?page..._article=75125

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=82199

Mais mon morceau prefere est celui ci:


Citation:
Le palais chérifien pris par un vent de révolte et de contestation provoqué par les récentes atteintes aux libertés d’expression mais aussi du malaise au sein des Forces armées royales, directement éclaboussées par des affaires de corruption et de drogue, a fort à faire pour maintenir son image de marque. Ces événements ont été fortement médiatisés à un niveau international. Tout cela combiné à une grogne sociale sournoise, peut conduire, un palais marocain aux abois à une opération d’envergure du genre de celle de 1975. Le Sahara occidental peut en constituer une belle aubaine. Mais la marche de l’histoire paraît irréversible.


Le président de la Rasd voit en l’Intifadha déclenchée en mai 2005 dans les territoires occupés, un processus qui «a accéléré la recherche d’un règlement». Il a contraint le Maroc à négocier avec le Front Polisario et à brouiller les cartes du régime marocain, mais elle a aussi mis les Nations unies dans l’embarras, dès lors qu’elle s’est imposée dans les rapports du secrétaire général de l’ONU et des organisations internationales des droits de l’homme. La réalisation de l’indépendance sera sans doute longue mais le chemin semble tout tracé.

C'est a en sourire, tout ce qu'il faut rajouter a ces articles c'est "il etait une fois...".

ca me rappelle le general irakien responsable de la communication durant la guerre du golf qui assurait a tout le monde que l'armee iraquienne gagnait la guerre contre les americains alors que les obus s'approchaient de plus en plus de la ou il se trouvait

Voila pourquoi en gros il ne faut rien attendre du polisario, lancer l'autonomie et attendre 30 autres annees qu'un khat achahid prenne le pouvoir democratiquement ou que les camps se vident apres que tout le monde s'echappe.

quant a la presse, les 3 journaux semblent etre tres bien coordonnes, ...d'en haut...

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Mar 28 Aoû 2007 - 19:55

et on pârle de forcesdz Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Mer 29 Aoû 2007 - 0:22

tu sait mon frère le principe est simple a chaque fois que ForcesDz fait un efford pour érradiquer la haine antimarocaine immédiatement un messages de se style sera éffacer.
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Dim 2 Sep 2007 - 16:54

liquid snake a écrit:
et on pârle de forcesdz Rolling Eyes
vas dans le forum forcesdz , il ya le mot marochiens dans le sujet intitulé la guerre des sables
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Dim 2 Sep 2007 - 20:35

bas c'est bon il y a d'exellent modérateurs
qui font du bon boulot pour que ca n'arrive plus
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 12 Oct 2007 - 17:02

La presse algérienne et le Sahara Marocain
Alors qu'une partie de la presse algérienne commence à reconnaître, que la stratégie des gouvernants de leur pays et qui consiste à contrecarrer systématiquement l'Intégrité terrritoriale du Maroc, ne débouche pas sur les résultats qu'ils escomptent et qu'au lieu que le Royaume du Maroc s'affaiblisse, il ne fait que se renforcer sur tous les plans malgré tous les handicaps économiques et notamment ses besoins énergétiques.

Il y a même certains journaux algériens qui incitent ces gouvernants à collaborer étroitement avec le Maroc, notamment dans le domaine de la lutte contre les méfaits du terrorisme sur toute la Région et qui en plus d'une coopération sécuritaire doit aussi englober les différents domaines notamment économiques, alors qu'une certaine lueur d'espoir commençait à naître devant ce genre de discours, voilà une partie de cette presse qui découvre un autre crédo pour maintenir la tension entre les deux pays frères.


Ils affirment ni plus , ni moins que ce sont "les ultras marocains du sahara marocain" qui , selon eux, empêchent toute ébauche de collaboration dans un quelconque domaine.
Ils affirment ni plus ni moins que pour qu'une telle collaboration s'instaure, il faut écarter ces "ultras" (entendez par là les "faucons", l'allusion est flagrante et l'amalgame n'est pas étranger aux manigances de cette presse) pour que tout soit mieux dans le meilleur du monde.

Les voilà donc qui répartissent et stratitfient les marocains en "ultras" ou "faucons" , c'est-à-dire ceux et celles des marocaines et des marocains qui sont intransigeants pour la sauvegarde de l'Intégrité Territoriale de leur Pays , et "les mimi cracra" ou "colombes" qui se plieraient à toutes les exigences des dirigeants d'Alger, même à renoncer aux Provinces du Sud, pourvu que ces derniers veuillent bien "collaborer" avec le Maroc.

Et le plus drôle, c'est que ces journaux soutiennent sans broncher que ce sont les "ultras" marocains qui sont la cause de tous les malheurs qui tombent sur la l'Algérie, même le déferlement du terrorisme, alors même que le Maroc par la voix de son Chef d'Etat, offre à chaque occasion le concours du Maroc pour la lutte commune contre ce fléau, pour épargner non seulement l'Algérie et le Maroc , mais même et surtout globalement toute notre Région.

Ce que doivent savoir ces journaleux , c'est qu'au Maroc , il n'y a ni "ultra marocains pour le sahara marocain", ni "mimi craca", pour renoncer à nos Provinces du Sud.
Il n'y a que des Marocaines et des Marocains qui tiennent comme à la prunelle de leurs yeux à l'Intégrité Territoriale de leur Pays, et que la lutte contre le terrorisme est une chose et que la préservation de chaque parcelle de territoire du Maroc , en est une autre.

Les dirigeants algériens se rendent compte de plus en plus que pour arriver à bout du terrorisme et assurer une véritable réconciliation et concorde au sein de leur pays, ils doivent se réconcilier d'abord avec leur voisinage, et ne pas tenter de courir plusieurs lièvres à la fois.
Le Maroc est bien maître à l'intérieur de ses frontières quoiqu'en disent les dénigreurs et adversaires , ce qui est loin d'être le cas de l'Algérie , et comme on dit chez nous "alli darrato addarsa kay 9allab 3al alkollab"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Sam 13 Oct 2007 - 18:34

Les dirigeants algériens se rendent compte de plus en plus que pour arriver à bout du terrorisme et assurer une véritable réconciliation et concorde au sein de leur pays, ils doivent se réconcilier d'abord avec leur voisinage, et ne pas tenter de courir plusieurs lièvres à la fois.
Le Maroc est bien maître à l'intérieur de ses frontières quoiqu'en disent les dénigreurs et adversaires , ce qui est loin d'être le cas de l'Algérie , et comme on dit chez nous "alli darrato addarsa kay 9allab 3al alkollab"...

pour le moment jusqu'au jour ou al quaida verra le maroc comme un ennemi de l'islam comme ils le pensent, ce qui risque d'arriver tres tres bientot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 16 Nov 2007 - 14:33

Oui sur forcesdz ya un marocain qui parle c'est tous les algériens du forum se jettent sur lui le pauvre il sais plus quoi répondre parfois elle traite meme ta mère la honte Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Sukhoi 37
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 154
Inscrit le : 05/11/2007
Localisation : xxx
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 16 Nov 2007 - 15:14

Marokino_Mourad a écrit:
Oui sur forcesdz ya un marocain qui parle c'est tous les algériens du forum se jettent sur lui le pauvre il sais plus quoi répondre parfois elle traite meme ta mère la honte Evil or Very Mad
ou ca montre moi ou et qui a dit ca Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 16 Nov 2007 - 15:35

Ce n'est pas tous les Algeriens

c'est plutot deux personne
Zvencrguer et Sammydzyri
Revenir en haut Aller en bas
Sukhoi 37
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 154
Inscrit le : 05/11/2007
Localisation : xxx
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 16 Nov 2007 - 20:12

Marokino_Mourad a écrit:
seif1984 a écrit:
Marokino_Mourad a écrit:
Oui sur forcesdz ya un marocain qui parle c'est tous les algériens du forum se jettent sur lui le pauvre il sais plus quoi répondre parfois elle traite meme ta mère la honte Evil or Very Mad
ou ca montre moi ou et qui a dit ca Question

je sais pas où Désolé mais je rappelle très que c'était un de la modération qui l'as dis le sujet où elle a était dite je me rappelle plus


Dernière édition par le Mer 9 Jan 2008 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Ven 16 Nov 2007 - 20:17

Mais bon c'est HS tous ca que dieu le pardonne ya tant de mal élevés de nos jours
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Sam 17 Nov 2007 - 14:37

laisser les
si les modos de labas laisse faire ce genre de chose ici on n'en veut pas
de ce genre de chose
ici tous les membres sont égaux pas de communautarisme
pour ceux qui concernent les 2 zozio de Forcesdz laisser les foutres le bordels labas peut etre que les modos vont se réveiller
mais il est vrai que certain modos agissent dans leurs sens je ne dirai pas de nom mais ils vont se reconnaitre
FIN DU HS
Revenir en haut Aller en bas
Red Star
sergent
sergent
avatar

messages : 207
Inscrit le : 25/05/2007
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Sam 17 Nov 2007 - 23:40

Quand g lu sur leur forum ke sebta et melillia sont espagnols ca confirme que leur position sur le sahara est alimenté que par la haine du maroc qui les a toujours aidé à travers l'histoire...
faut pas s'attendre à grand chose de ces gens
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Dim 18 Nov 2007 - 0:15

Red Star a écrit:
Quand g lu sur leur forum ke sebta et melillia sont espagnols ca confirme que leur position sur le sahara est alimenté que par la haine du maroc qui les a toujours aidé à travers l'histoire...
faut pas s'attendre à grand chose de ces gens

Oui vraiment, et le plus marrant , c'est qu'il se croit la puissance du monde , avec 2 barils de petrole et kelke jouets russe!!!! mais vraiment dassrou bzaf !!! et il doivent une bonne leçon pour revenir sur la planete terre!!!
Revenir en haut Aller en bas
colos
Invité



MessageSujet: Sahara occidental :confessions troublantes de John Bolton   Dim 18 Nov 2007 - 15:44

Sahara occidental : Les confessions troublantes de John Bolton

--------------------------------------------------------------------------------

Il révèle que “le plus grand obstacle à ma vision était la bureaucratie du département d’État soutenue par le Conseil national de sécurité avec Elliot Abrams”. Les deux, a-t-il poursuivi, ont accepté l’idée que l’indépendance du Sahara occidental, option pour laquelle les Sahraouis opteraient sûrement de l’avis quasi général, déstabiliserait le Maroc.

John Bolton, ancien représentant permanent des États-Unis à l’ONU et proche collaborateur de James Baker dans le dossier du Sahara occidental vient de publier un livre sorti le 6 novembre dernier aux éditions Threshold Editions et intitulé Surrender is not an Option, et dans lequel il traite du dossier du Sahara occidental. En fait, cette partie du livre réservé à ce dernier cas de décolonisation inscrit au sein des Nations unies, l’ancien ambassadeur US à New York évoque les difficultés d’appliquer les résolutions onusiennes en raison de l’absence d’une volonté politique de Washington, pris dans l’engrenage de ses intérêts stratégiques avec Rabat.

Bolton commence par rappeler que James Baker était l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental. Sa mission, précisa-t-il, était d’œuvrer à l’organisation d’un référendum au Sahara occidental afin de déterminer si le territoire doit être annexé au Maroc ou accéder à l’indépendance. L’auteur a clairement indiqué que le Maroc avait initialement donné son accord pour la tenue du référendum. Il a également expliqué que Van Walsum, qui a remplacé James Baker, avait vainement tenté d’examiner si un membre du Conseil de sécurité de l’ONU, notamment les États-Unis, était disposé à exercer des pressions sur le Maroc pour l’amener à honorer ses engagements.

Il a aussi rappelé que la Cour internationale de justice avait formellement rejeté les revendications marocaines sur le Sahara occidental. M. Bolton a, par ailleurs, relevé qu’après avoir constaté que le Maroc n’avait nullement l’intention de permettre un référendum, il avait proposé de mettre fin à la Minurso et de libérer les Sahraouis de leur engagement pour un cessez-le-feu pris en échange de la promesse d’un référendum.

Si le Maroc n’acceptait pas cette perspective, il lui reviendrait alors d’être sérieux en permettant le référendum, a-t-il encore expliqué. John Bolton va plus loin, révélant ainsi le parti pris de l’administration US dans le conflit vieux de 32 ans en affirmant que “le plus grand obstacle à ma vision était la bureaucratie du département d’État soutenue par le Conseil national de sécurité avec Elliot Abrams”.

Les deux, a-t-il poursuivi, ont accepté l’idée que l’indépendance du Sahara occidental, option pour laquelle les Sahraouis opteraient sûrement de l’avis quasi général, déstabiliserait le Maroc. C’est, selon lui, la raison qui avait conduit l’administration américaine à rejeter le plan Baker de 2004, poussant ainsi James Baker lui-même à démissionner. Ce constat a amené John Bolton à s’interroger sur la véracité du soutien apporté par l’administration américaine à la démocratie au Grand-Moyen-Orient.

Pour l’auteur, il est tout à fait clair que pour l’administration US, la stabilité du roi Mohammed VI l’emportait sur le principe de l’autodétermination. Et cette phrase de Bolton est assez significative de la stratégie de pourrissement et de soutien à la colonisation des territoires du Sahara occidental adoptée par la Maison-Blanche. “Je me suis investi dans de nombreuses tentatives pour trouver, ailleurs au sein du gouvernement, des soutiens à l’organisation d’un référendum, mais sans succès.

Abrams et moi avions alors convenu d’une réunion au département d’État, le 19 janvier 2006, pour examiner les possibilités d’arriver à une stratégie commune. J’ai expliqué, au cours de cette rencontre qui avait regroupé une trentaine de participants, que l’ONU n’avait aucun rôle politique à jouer en l’absence d’une personnalité ayant l’envergure de James Baker et que le Maroc n’avait aucune volonté à accepter un référendum au Sahara occidental incluant l’indépendance parmi les options possibles. Mais Abrams insistait sur la stabilité du Maroc”.
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaw
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Dim 18 Nov 2007 - 15:59

La source? je parie que c'est l'expression ou un truc du genre Laughing
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Dim 18 Nov 2007 - 16:56

cherche pas c'est Liberté Algérie
le meme journal qui a répété que le prince Moulay Rachid est en exil
mais c'est normal qu'ils fassent des truc comme ca
de donner la parole a Bolton le meme qui parler des armes de destructions massive en Iraq et qui a répété bien aprés qu'elle furent transféret en Syrie lol
ca aurai intérresent de lire le reste pour voir le niveau de crédibiliter....
En plus ils nous ramène que les sahraouie voterai massivemant pour l'indépendance ils est aller le leurs demander ?
LOL Reste que notre ami Abdelkamel trés connue sur les forum marocain, pour sa bétise, rajoute des expression digne de la maison de la presse "décolonisation, machin" pour donner l'impréssion que c'est Bolton qui la dit...
Mais bon Liberté Algérie qui ne préférent rien dire sur la non présence de la RASD a Lisbonne nous sort des partie quelle a choisie du bouquin d'un ex dirigeant américain
ce serai aussi cool qu'elle nous rappelle la position du gouvernement américain pour le Sahara...
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3485
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Mar 20 Nov 2007 - 12:46

une autre preuve flagrante de l'implication algerienne directe dans l'affaire du sahara Marocaine: lors du 12 eme salon international du livre à alger, organisé à la même ville, les autorités de algeriennes (Rikaba) ont vulgerrement saisies et détruits tout ouvrage (international et non seulement marocain) dont il ya allusion à la Marocanité du Sahara. (dans son sillage il y a des livres et des encyclopedies de géographie, de histoire, de Cuisine, de Culture, de religion,...) bcp de maissons d'editions arabes ont eu la surprise de constater que la majeur partie des livres qu'elle ont l'attention de publier ont ete saisies soit à la Douan algerienne soit directement sur les stands et evant les visiteurs venus nombreux, à tel point que bouteflika a vennu inuguré le salon devant des stands quasi vides cherry .
la seule explication donnée est que se sont des instructions venant des hautes autorités algeriennes,

source Assabah
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Lun 2 Fév 2009 - 14:38

bonne analyse

Citation :
Algérie-Maroc : L’intox
Dimanche, 01 Février 2009

Israël, diplomatie et armement du Maroc au centre de la guerre…

Les Marocains ne font généralement pas grand cas de la presse algérienne. Ceux qui la lisent, de temps à autre (les préposés à la lecture de la presse étrangère et quelques journalistes), sont simplement frappés de la voir à ce point focalisée sur le Maroc. Rien de ce qui se passe en Algérie n’est commenté au Maroc avec autant de frénésie qu’est commenté en Algérie le moindre petit fait qui se produit au Maroc. Même la réforme de la constitution algérienne et les circonstances dans lesquelles cette réforme est intervenue pour permettre au Président Bouteflika de briguer un troisième mandat à plus de 70 ans et malgré son état de santé, n’a pas suscité de passion (ni même de véritable intérêt) dans les media marocains. Dans la presse marocaine, les informations et/ou commentaires sur la crise économique que traverse l’Algérie, malgré la manne pétrolière qu’elle engrange (aujourd’hui, il est vrai, en chute libre après la retombée du prix du baril), sur les manifestations interdites ou réprimées (comme la dernière marche en faveur de Gaza), sur les frasques des indéboulonnables généraux et surtout leur mainmise sur l’économie du pays, ou encore sur les guéguerres du sérail et autre répression de l’opposition, se comptent sur le bout des doigts. La radio tangéroise Medi 1, tournée vers l’information maghrébine, est la seule qui se fasse régulièrement l’écho des principaux faits d’actualité en Algérie. Et encore, ce qu’elle répercute est loin d’être exhaustif. L’étonnement, au Maroc, est donc toujours grand de constater cette mobilisation de la presse algérienne autour de tout ce qui se rapporte au voisin marocain. Tout événement, toute décision, tout fait nouveau que connaît le Maroc, est non seulement systématiquement commenté en Algérie, mais commenté par tous les titres à la fois et avec les mêmes arguments. Cela confine parfois à l’hystérie…

Dans les milieux médiatico-politiques marocains, on s’offusque, bien sûr, des attaques. Mais on rit aussi de ce « genre journalistique » qui n’a plus cours que dans la presse tiers-mondiste. Un « genre journalistique » qui conforte dans leur point de vue tous ceux qui pensent que la presse algérienne, quoiqu’elle dise de son indépendance, est sous la chape de fer de la sécurité militaire, parfois sous l’emprise directe de certains galonnés et hauts responsables politiques. Car nombreux sont ceux, au Maroc, qui sont persuadés que cette guerre médiatique est une guerre d’Etat, la presse ne pouvant à elle seule atteindre ce degré de synchronisation, tant au niveau du timing des attaques qu’à celui de leur contenu. D’autant qu’il n’y a qu’un sujet qui fasse l’unanimité en Algérie, c’est le Maroc…

Une véritable cause nationale. Le dossier du Sahara est, bien évidemment, au centre de cette guerre. Cela fait 33 ans que ça dure et les Marocains n’arrivent toujours pas à comprendre pourquoi l’Algérie fait de ce conflit une affaire nationale…

Tout en se défendant d’ailleurs d’y être directement impliquée. Cela n’existe nulle part au monde et l’Algérie, elle-même, ne s’engage de cette manière -au point d’axer toute sa diplomatie, depuis 33 ans, sur cette seule question- dans aucun autre conflit au monde. Même pas dans celui pour lequel se mobilise toute la communauté arabo-musulmane : le conflit israélo-palestinien.

Les Marocains ne comprennent pas comment l’Algérie, au lieu d’être le principal médiateur dans ce conflit –ce qui aurait abouti à le résoudre depuis longtemps déjà - s’est érigée en principal adversaire.

Le conflit du Sahara est donc à l’origine de la guerre médiatique de l’Algérie contre le Maroc. Soit. Mais une question peut se poser : pourquoi cette guerre ne s’est-elle pas banalisée, avec le temps (33 ans, tout de même !) ?

La réponse est que, non seulement, cette guerre médiatique n’a pas connu de relâche (quelle que soient les générations de journalistes, l’Etat algérien assure, semble-t-il, la continuité). Mais en plus, elle connaît des pics à la faveur de tout événement qui peut l’alimenter. Par exemple, ces deux dernières semaines, trois dossiers l’ont ravivée : le dossier du Venezuela, le dossier des relations du Maroc avec Israël et le dossier de l’armement du Maroc.

Le dossier du Venezuela, d’abord.

Le 15 janvier dernier, le Maroc a décidé de fermer son ambassade au Venezuela et de la transférer en République Dominicaine, en expliquant que «cette décision faisait suite à l'hostilité croissante des autorités vénézuéliennes à l'égard de la question de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc » (communiqué du ministère des Affaires étrangère).

Quelques jours plus tôt, le 10 janvier, l'ambassadeur du Venezuela en Algérie avait présenté ses lettres de créances au chef du Polisario, Mohamed Abdelaziz, à Tindouf. Or, la décision du Maroc « tombait » au moment même où le Président du Venezuela rompait ses relations diplomatiques avec Israël en réaction aux bombardements israéliens de Gaza. La décision marocaine tombait mal, sans doute, mais de là à la lier à celle du Venezuela de rompre ses relations diplomatiques avec Israël, il fallait une bonne dose de stupidité et/ou de mauvaise foi. Eh bien, aussi consternant que cela puisse paraître, la presse algérienne a tout de suite fait ce lien.

Une véritable cabale contre le Maroc s’en est suivie (et se poursuit encore), sur la base de cette interprétation spécieuse, selon laquelle le Maroc aurait rompu ses relations diplomatiques avec le Venezuela pour plaire à Israël (plus c’est gros, plus ça passe…).

Chef d’oeuvre de l’instrumentalisation des faits par la presse algérienne, cet article du journal « Liberté », intitulé « Alors que la rue arabe et marocaine vénère le président vénézuélien, Chavez empoisonne le quotidien de Mohammed VI » que nous reproduisons intégralement tant il illustre ce consternant « genre journalistique algérien».

L’auteur y parle carrément au nom des Marocains, y manipule les sources, y fait même parler un prétendu diplomate du Maroc sous couvert d’anonymat… Le top du mensonge et de la manipulation (à lire pour réaliser jusqu’où cela peut aller).

Sur tout cela, s’est greffé un dossier des relations (à part entière) du Maroc avec Israël. Là aussi, un article du même journal « Liberté », publié le 9 janvier (intitulé : «Rabat devait conclure un deal avec Jérusalem sur le dos des Sahraouis avec Israël. La manoeuvre n’a-t-elle pas été contrariée par l’actualité ?»), montre comment la presse algérienne s’y prend pour nourrir sa guerre médiatique contre le Maroc. Présentation de rumeurs sous forme d’informations, avec un audacieux « Tout porte à le penser », manipulation des sources, raccourcis historiques… Tout y passe (voir article en encadré).

Enfin, dernier dossier à être utilisé ces derniers jours dans la guerre médiatique algérienne contre le Maroc, celui de l’armement. « La Lettre de l'Expansion » dans son édition du 19 janvier a évoqué une possible réduction du programme d’armement marocain. Notamment une éventuelle remise en cause du contrat portant sur l'acquisition par le Maroc de 24 avions de chasse américains de type F16. Cela a suffi pour déclencher un nouveau feu nourri.

Les témoignages que nous rapportons cette semaine attestent de l’étendue du phénomène.

Un haut cadre s’emporte : « mais on s’en fout de l’Algérie et de sa presse. C’est la rage qui les anime parce que le Maroc marque des points à tous les niveaux. Nous sommes exposés, mais nous aurons au moins commencé à nous occuper de nos tares. Dans quelques années, nous, nous aurons avancé et eux, continueront de nous envier… Et ne me parlez surtout pas d’armes. Qu’ils dépensent l’argent du pays dans l’armement tant qu’ils peuvent. Nous, nous n’avons ni pétrole, ni gaz, mais nous lançons des chantiers structurants partout dans le pays. Dans quelques années, nos chantiers nous rapporteront et leurs armes leur coûteront, ne serait-ce qu’en entretien ! Alors, poursuivons sur notre lancée. Notre caravane passe… Le reste du dicton, vous le connaissez… ». Son avis résume le point de vue général au Maroc..


Dossier réalisé par BA et MZ

les articles cités et autres commentaires sont ici
Arrow http://www.lereporter.ma/index.php?option=com_content&view=article&id=1495:maroc-algerie-lintox&catid=54:dossier&Itemid=172
Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Lun 2 Fév 2009 - 15:03

Exellent article, merci Yakousa.

J'espère qu'un jour les Algériens auront eux aussi droit à une presse indépendante et libre de la pression des generaux. Dire que sans la maimise de cette bande de voyous gallonés, le Maroc el l'Algérie seraient de vrai pays frères qui travaillent main dans la main...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
lunatik2x
2eme classe
2eme classe


messages : 49
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : salé
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Lun 2 Fév 2009 - 21:29

bonjour tout le monde, il faut comprendre nos "chers" voisins, on ne paume pas 30 ans et plus pour reconnaitre plus tard qu'on s'est fourvoyé dans un gaspillage stupide et des ressources et des potentialités de son pays...
vous arrive il d'imaginer l'argumentaire d'un officiel algérien quand il essaye de convaincre un interlocuteur de son point de vue concernant le maroc et l'affaire de notre intégrité territoriale ??...
a notre époque au vu de tout ce qu'il est possible d'avoir comme informations sur le sujet et la conjoncture régionale et internationale, l'argumentaire que ils produisent est plus que limité.
on ne peut donner ce que on n'a pas, l'algérie n'est pas alignée sur les standards internationaux en ce qui concerne la démocratie ou la bonne gouvernance pour se permettre une telle position, n'est pas en mesure de démontrer la véracité de la notion de peuple en ce qui concerne les tribus "sahraouis" eh oui sahraoui ne veut dire que désertique en arabe, et les tribus ont chacune une vision égocentrique et de leurs histoire et de celle de la région "partant de la dénomination de la tribu et de sa 'filiation' appartenance, sa conception des rapports inter tribaux, sa conception du mot territoire, etc..." et de la a conceptualisé le tout en un peuple/tribu , il y'a un grand pas que bonne nombre de chancellerie ne franchissent pas, effet boomerang aidant, le kosovo est la comme preuve... en plus du nombre de zones a risque de turbulences ethniques qu'on risque de provoquer a jouer a ce jeu!!!
sérieusement la question est de limiter les dégâts pour les algériens, puisque en cas de solution qui ne prend pas en compte la faillite de leurs vision "au moins une compensation, ne serais qu'un maquillage..." toute solution est vouée au blocage !
pour le dire clairement le pouvoir algérien est en perte de vision stratégique, le choix qu'ils ont fait il y a de ça 30ans les poses aujourd'hui en empêcheurs de constructions inter-étatiques, u.m.a, régions méditerranéenne, coopération inter-africaine, et blocage institutionnel arabe...
ils veulent projeter sur nous la conception qu'ils ont EUX de NOTRE histoire...
cherchez l'erreur...!
jusque au jour d'aujourd'hui, le Maroc n'as jamais nui a l'Algérie ni en ce qui concerne son intégrité territoriale ou historique, mais le contraire...
et tout ce qui précédé, pousse bon nombre d'observateurs a penser que l'Algérie n'a capitalisé que une force/volonté de nuisance et de blocage dans ce dossier, donc par ricochet, la crédibilité...
alors ne vous étonnez pas de ce que vous lisez dans la presse algérienne, vu le degré d'implication, le résultat est une facture obligé de fin de parcours qui tarde a venir que ce soit pour le pouvoir ou le bouzebal, et jusque a maintenant le résultat que ca soit en immobilisant le dossier ou en le bougeant est dans tout les cas de figure en notre faveur .
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   Mar 3 Fév 2009 - 0:10

Une véritable cabale contre le Maroc s’en est suivie (et se poursuit encore), sur la base de cette interprétation spécieuse, selon laquelle le Maroc aurait rompu ses relations diplomatiques avec le Venezuela pour plaire à Israël (plus c’est gros, plus ça passe…).

trop fort mais trop bête Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sahara quand la propagande se met en branle   

Revenir en haut Aller en bas
 
sahara quand la propagande se met en branle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand changer pour le groupe 2?
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» Quand un instit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: