Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Bataille des Trois Rois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Bataille des Trois Rois   Jeu 27 Sep 2007 - 23:51

Voici, sa porrait vous interesser, une victoire Marocaine:

La Bataille des Trois Rois

La bataille des Trois Rois eu lieu en 1578 dans l'Oued Makhzen à Ksar el-Kébir au nord du Maroc entre les armées musulmanes du sultan Marocain Abu Marwan Abd al-Malik et de Moulay Mohammed, comprenant en plus des cavaliers marocains, des artilleurs turcs et des arquebusiers andalous, et l'armée "chrétienne" dirigée par Sébastien Ier, roi du Portugal comprenant également des Espagnols, des Italiens et des Allemands. Cette bataille se solda par une victoire nette du sultan, mais ces trois rois y trouvèrent la mort.

En 1578, Sébastien Ier, rassemble dans le petit port de Lagos une armée chrétienne forte de dix-sept mille hommes pour conquérir le Maroc. Il peut compter sur l'alliance d'un prince marocain de la dynastie saadienne, Mohammed el-Mottouakil qui, chassé du pouvoir par son oncle, espère le regagner grâce au soutien des Portugais. De plus les portugais sont installés depuis longtemps dans plusieurs places fortes côtières : Ceuta, Tanger, Mazagan. Partie de Lisbonne le 24 juin, débarquée à Arzila (Asilah), l'armée de Sébastien s'enfonce dans les terres à la rencontre de son adversaire, Moulay Abu Marwan Abd al-Malik...

La bataille a lieu le 4 août au voisinage de la rivière Oued Makhzen.

Après avoir un moment cru en la victoire, les 23 000 Portugais sont mis en déroute par 40 000 Marocains et, chose tenue pour inouïe et mémorable par tous les chroniqueurs, les trois rois engagés dans le combat y trouvent la mort. « C'est un grand secret de Dieu que moururent, en l'espace d'une heure, trois grands rois dont deux étaient si puissants », écrit, deux semaines après l'évènement, le médecin juif de Abd al-Mâlik. Un captif portugais, détenu à Fès, souligne l'extraordinaire d'un « évènement si nouveau et insolite, jamais vu ni jamais raconté dans aucune histoire du monde, de la mort de trois grands rois en une rencontre, l'un du côté des vainqueurs et deux du côté des vaincus ». À l'autre extrémité du monde méditerranéen, en Asie mineure, au cœur de l'Empire ottoman, le chroniqueur al-Djannâbi lui fait écho en déclarant : « Dans nulle autre bataille on ne vit, comme dans celle-là, périr trois rois à la fois. Louange à Dieu et à ses volontés. »

« Au point de départ, un évènement : une guerre qui présente l'économie d'une tragédie classique. Elle se joue en quelques heures, en une seule bataille, qui s'achève par une victoire éclatante des Marocains sur le Portugal. Trois princes trouvent la mort au cours de l'affrontement. Guerre meurtrière, une des plus sanglantes du XVIe siècle, elle marque un tournant décisif dans l'histoire du face-à-face entre islam et chrétienté. On sut partout qu'elle resterait gravée dans les mémoires.

« Pour les chroniqueurs arabes, enrôlés au service du vainqueur, Ahmed al-Mansur Saadi, qui était le frère du roi mort, il s'agit de construire une mémoire officielle exaltant la victoire sur les chrétiens mais marquant également l'indépendance du prince saadien vis-à-vis du sultan ottoman.

Disputée entre le monarque et le saint, la mémoire de la bataille des trois rois suscite en terre marocaine une pluralité de récits : historiques, hagiographiques, folkloriques. Mais, curieusement, elle ne fait l'objet d'aucune célébration. Seules les communautés juives établies dans le nord du pays et habitées par le ressentiment contre ceux qui les ont expulsées de la péninsule ibérique fêtent la défaite du roi Sébastien lors du Pûrim de los cristianos, le premier eloul de chaque année.

Le texte biblique est mobilisé pour donner la signification de l'évènement : la dévastation de la communauté juive de Marrakech par Muhammad al-Mutawakkil est identifiée à la destruction du Temple, le roi Sébastien au Haman du Livre d'Esther qui a décidé l'extermination de tous les juifs, sa défaite à l'exécution de ce dernier. Comme Pûrim célèbre l'éloignement de la menace de destruction qui pesait sur Mardochée et les siens, le nouveau pûrim, institué par les rabbins après la bataille de 1578 (5338 dans le calendrier juif), rend grâce à Dieu d'avoir détourné un péril mortel.

Au Portugal, les lendemains de la défaite sont ceux du refus de mémoire. Ce n'est qu'en 1607 qu'est publiée la première relation en portugais de la bataille qui jusqu'alors n'avait fait l'objet que de textes manuscrits, accusant le roi de légèreté et d'imprudence. Malgré les inhumations réitérées de Sébastien (à Ksar el-Kébir au lendemain de la bataille, à Ceuta, dans l'église des Trinitaires, en décembre 1578, à Belem, dans le couvent des Hiéronymites en novembre 1582), la croyance s'installe que le roi n'a point été tué sur le champ de bataille et qu'il fera retour, restaurant la grandeur du Portugal. Après d'autres, Lucette Valensi s'attache à comprendre le mystère du sébastianisme, ce messianisme puissant et durable qui convertit en mythe central de l'identité nationale le souvenir d'un roi vaincu.

Elle en montre les raisons : l'incertitude sur le sort du roi au soir de la défaite, l'opposition au roi d'Espagne qui, en 1580, s'est emparé de la couronne du Portugal laissée sans héritier, l'impossibilité du travail du deuil pour ceux restés en terre africaine. Le retour attendu, prophétisé du roi donne force à l'espérance : ceux que l'on dit morts ne le sont peut-être pas, et le royaume ne saurait demeurer longtemps entre des mains étrangères. Elle en marque, aussi, les récurrences : au Portugal où les faux Sébastien se multiplient jusqu'au début du XVIIe siècle et où la croyance prophétique resurgit dans chaque moment de crise (par exemple dans les années qui précèdent 1640 et le retour à l'indépendance ou lors de l'occupation des troupes napoléoniennes), mais aussi au Brésil où le mythe prend au XIXe siècle la dimension d'une protestation sociale et d'une promesse eschatologique.

Le travail de la mémoire sur la bataille de 1578 ne se réduit cependant pas au sébastianisme, aussi important soit-il. À partir de lui, c'est toute l'histoire portugaise qui peut être pensée et écrite. Comme son roi, la nation et son peuple connaîtront la restauration de leur grandeur après le temps des épreuves voulu par Dieu.

Chez les chroniqueurs du XVIIe siècle, jamais ne faiblit la certitude dans le triomphe du Portugal, nouvel Israël, qui fondera le cinquième empire de la prophétie de Daniel. De là ce paradoxe, sans doute unique, qui lit dans une défaite accablante où le royaume perd son prince, sa noblesse et son indépendance, les signes indubitables d'une élection. Par un paradoxe quasi inverse, ce n'est que fort tard, après l'indépendance, que le Maroc réinventera la victoire de l'Oued Makhzen comme une date et un lieu qui fondent l'histoire nationale. L'interprétation en demeure d'ailleurs, comme dans les temps anciens, disputée entre la monarchie et les religieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:09

C'est l'une des batailles les plus célébres de l'Histoire.
Mais je ne me rappelle plus si l'arrivée ds ottomans à la frontière est fût avant ou après la bataille?
Parcequ'à la fin les Turcs et les Sadiens se sont mis d'accord à ce que l'Oued Tafna soit une frontière commune entre les deux empires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:21

Cyrax a écrit:
C'est l'une des batailles les plus célébres de l'Histoire.
Mais je ne me rappelle plus si l'arrivée ds ottomans à la frontière est fût avant ou après la bataille?
Parcequ'à la fin les Turcs et les Sadiens se sont mis d'accord à ce que l'Oued Tafna soit une frontière commune entre les deux empires.

A cette epoque, on avait envoyer les janissaires en Ethiopie contre le negus, et entrain de chasser les Espagnols d'Algerie...Oui on avait atteint la frontiere Marocaine en 1553 apres la prise de Tlemcen par les Turcs...

Il faut pas oubliez que l'armée Ottomane (Turcs) pilla la ville de Fes et rattacha Marakech pour un certain temps...


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:27

C'était donc avant... Ils pouvaient pas se risuqer à avancer avec une telle victoire. Mais pour les pillages je n'en avait aucune information. J'avais juste appris qu'il eut quelques accrochages avant qu'ils ne se mettent d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:33

Cyrax a écrit:
C'était donc avant... Ils pouvaient pas se risuqer à avancer avec une telle victoire. Mais pour les pillages je n'en avait aucune information. J'avais juste appris qu'il eut quelques accrochages avant qu'ils ne se mettent d'accord.

Enfaite les Saadiens se sont alliés avec les Espagnols pour contrecarrer l’avancée de l’empire ottoman.
En reponse, la sublime porte decide de mener une campagne contre les Saadiens, cette incursion en terre Marocaines par les Turcs afaiblissa les Saadiens qui quelques années plus tard laissa leur place aux Alaouites...


1554 : Appuyé par les Turcs d’Alger, Bou Hassoun, un Wattasside reprend Fès mais cette restauration est éphémère car Bou Hassoun est finalement vaincu et tué dans le Tadla par le Saadien Mohammed ech-Cheikh qui récupère Fès. Les derniers Wattassides sont massacrés par des pirates alors qu’ils fuyaient le Maroc.

1554-1557 : Règne de Mohammed ech-Cheikh sur un Maroc réunifié, dont la capitale est transférée de Fès à Marrakech. Le sultan saadien, inquiet des ambitions ottomanes, se tourne alors vers l’Espagne de Philippe II et négocie secrètement avec le comte d’Alcaudete, gouverneur espagnol d’Oran, pour agir contre Alger mais les Turcs devancent l’offensive prévue et assiègent sans succès Oran, alors que les Saadiens échouent devant Tlemcen.

1557 : Mohammed ech-Cheikh est assassiné par un transfuge turc qui s’était mis à son service et sa tête est portée à Alger puis envoyée à Constantinople. Les troupes Turcs menacent Fès après une bataille indécise livrée sur l’oued Sebou mais une sortie des forces espagnoles d’Oran les contraint au repli.

1574-1576 : Règne de Mohammed el-Mottouakil, l’aîné des fils de Mohammed el-Ghalib alors que, selon la tradition, le frère aîné du défunt, Abu Marwan Abd al-Malik, aurait dû lui succéder. Abd al-Malik, qui a combattu dans les armées ottomanes, bénéficie du soutien du sultan turc qui cherche ainsi à installer enfin la puissance ottomane au Maroc. Abd al-Malik peut ainsi envahir le pays avec une puissante armée turque et il s’empare de Fès, puis de Marrakech (en pillant les deux villes) après avoir battu son neveu près de Rabat. Celui-ci recherche alors l’appui du roi du Portugal Sébastien, qui espère ainsi prendre pied de nouveau sur les côtes marocaines.
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:42

barbaros pacha a écrit:
Cyrax a écrit:
C'était donc avant... Ils pouvaient pas se risuqer à avancer avec une telle victoire. Mais pour les pillages je n'en avait aucune information. J'avais juste appris qu'il eut quelques accrochages avant qu'ils ne se mettent d'accord.

En fait les Saadiens se sont alliés avec les Espagnols pour contrecarrer l’avancée de l’empire ottoman.
En reponse, la sublime porte decide de mener une campagne contre les Saadiens, cette incursion en terre Marocaines par les Turcs afaiblissa les Saadiens qui quelques années plus tard laissa leur place aux Alaouites...

A cette époque à part les watassides qui furent définivement éliminés il n'yavait aucune menace interne pour les Sadiens. Je te rappel qu'ils n'étaient encore qu'à leurs débuts.
Leur régne a duré approximativement entre 1511 et 1659. Donc je ne vois aucun rapport direct avec ce que tu avance.
Après 1578, ils étaient à leur apogée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:47

Cyrax a écrit:
barbaros pacha a écrit:
Cyrax a écrit:
C'était donc avant... Ils pouvaient pas se risuqer à avancer avec une telle victoire. Mais pour les pillages je n'en avait aucune information. J'avais juste appris qu'il eut quelques accrochages avant qu'ils ne se mettent d'accord.

En fait les Saadiens se sont alliés avec les Espagnols pour contrecarrer l’avancée de l’empire ottoman.
En reponse, la sublime porte decide de mener une campagne contre les Saadiens, cette incursion en terre Marocaines par les Turcs afaiblissa les Saadiens qui quelques années plus tard laissa leur place aux Alaouites...

A cette époque à part les watassides qui furent définivement éliminés il n'yavait aucune menace interne pour les Sadiens. Je te rappel qu'ils n'étaient encore qu'à leurs débuts.
Leur régne a duré approximativement entre 1511 et 1659. Donc je ne vois aucun rapport direct avec ce que tu avance.
Après 1578, ils étaient à leur apogée.

desole de confondre de siecles, je voulait parler de Moulay Mohamed ben Cherif qui avait etait par les Turcs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:49

Sinon a cette epoque Ceuta et Mellila etait sous le controle de qui?
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 0:49

Ca ne fait rien mais il est bon parfois de s'échanger les idées pour se rafraîchir la mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 1:14

Oui effectivement...
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 1:25

J'allais justement parler de cette bataille, mais bon puisque t'a pris l'innitaitive ce n'est pas grave.
J'avais lu sur un ouvrage fait par un histoirien français sur l'Histoire du Maroc et il parlait justement des détails de la bataille ainsi que sur les effectifs sur les arquebusiers cavaliers, fantassains et canons des deux armées mais je n'en trouve malheureusement aucune trace sur le net.
Voici un lien wikipédia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_l%27Oued_Makhzen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 5:12

c'est la bataille qui ruina le Portugal, plus aucun successeur au trône, plus d'armée, l'Espagne la pris sous son aile c'est pour ca qu'ils nous aiment pas Very Happy
sinon tactiquement j'avais lu quelques part que pour gagné les Marocains ont piégé les armées chrétienne dans une rivière marécageuses au final plus de survivant.
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 15:38

barbaros pacha a écrit:
Cyrax a écrit:
C'est l'une des batailles les plus célébres de l'Histoire.
Mais je ne me rappelle plus si l'arrivée ds ottomans à la frontière est fût avant ou après la bataille?
Parcequ'à la fin les Turcs et les Sadiens se sont mis d'accord à ce que l'Oued Tafna soit une frontière commune entre les deux empires.

A cette epoque, on avait envoyer les janissaires en Ethiopie contre le negus, et entrain de chasser les Espagnols d'Algerie...Oui on avait atteint la frontiere Marocaine en 1553 apres la prise de Tlemcen par les Turcs...

Il faut pas oubliez que l'armée Ottomane (Turcs) pilla la ville de Fes et rattacha Marakech pour un certain temps...
il ya pas des sources qui confirme tes information aucun ville marocaine n'as passer sous léoccupation des turcs tt le monde arabe etait occupé pas des ottomans souffe maroc
sinon tu peux nous présenter t'es sources..?
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 15:40

c'etait la meme chose en 1986 ils avait parler d'une deuxieme défait contre des maroc 3/1
3 rois portugais tués contre un soultan marocain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Ven 28 Sep 2007 - 16:43

ANTI_POLISARIO a écrit:
barbaros pacha a écrit:
Cyrax a écrit:
C'est l'une des batailles les plus célébres de l'Histoire.
Mais je ne me rappelle plus si l'arrivée ds ottomans à la frontière est fût avant ou après la bataille?
Parcequ'à la fin les Turcs et les Sadiens se sont mis d'accord à ce que l'Oued Tafna soit une frontière commune entre les deux empires.

A cette epoque, on avait envoyer les janissaires en Ethiopie contre le negus, et entrain de chasser les Espagnols d'Algerie...Oui on avait atteint la frontiere Marocaine en 1553 apres la prise de Tlemcen par les Turcs...

Il faut pas oubliez que l'armée Ottomane (Turcs) pilla la ville de Fes et rattacha Marakech pour un certain temps...
il ya pas des sources qui confirme tes information aucun ville marocaine n'as passer sous léoccupation des turcs tt le monde arabe etait occupé pas des ottomans souffe maroc
sinon tu peux nous présenter t'es sources..?


1574-1576 : Règne de Mohammed el-Mottouakil, l’aîné des fils de Mohammed el-Ghalib alors que, selon la tradition, le frère aîné du défunt, Abu Marwan Abd al-Malik, aurait dû lui succéder. Abd al-Malik, qui a combattu dans les armées ottomanes, bénéficie du soutien du sultan turc qui cherche ainsi à installer enfin la puissance ottomane au Maroc. Abd al-Malik peut ainsi envahir le pays avec une puissante armée turque et il s’empare de Fès, puis de Marrakech (en pillant les deux villes) après avoir battu son neveu près de Rabat. Celui-ci recherche alors l’appui du roi du Portugal Sébastien, qui espère ainsi prendre pied de nouveau sur les côtes marocaines.

Abd el-Malik, oncle de l’émir saadien Mohammed el-Mottaouakkil, réfugié à Constantinople, dirige une expédition contre le Maroc avec l’aide des Turcs. El-Mottaouakkil est battu et se réfugie en Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Dim 14 Oct 2007 - 6:00

barbaros y´a deux armées contre lesquelles les janissaires ont perdu une fois contre lá rmée polonaise du roi Sobiesky de pologne(siege de vienne) qui vena en aide a l´empire prusse..l´autre fois contre les guerriers berberes a l´est du maroc Wink

y´a eu des alliances de circonstance avec eux,mais la turquie n´a jamais pu envahire le royaume marocain comme le reste du nord afrique,c´est ce qui nous demaque des autes "arabes"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 0:47

yakousa a écrit:
barbaros y´a deux armées contre lesquelles les janissaires ont perdu une fois contre lá rmée polonaise du roi Sobiesky de pologne(siege de vienne) qui vena en aide a l´empire prusse..l´autre fois contre les guerriers berberes a l´est du maroc Wink

y´a eu des alliances de circonstance avec eux,mais la turquie n´a jamais pu envahire le royaume marocain comme le reste du nord afrique,c´est ce qui nous demaque des autes "arabes"

Quelle a etait le nom cette bataille entre nos Janissaires et les guerriers Berberes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 14:38

aucune idée pasha,je sais pas s´il s´agit vraiment de battaille Question
cette info je l´ai d´un ami polonais qui etudie l´histoire,ca m´a surpris franchement..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 14:44

yakousa a écrit:
aucune idée pasha,je sais pas s´il s´agit vraiment de battaille Question
cette info je l´ai d´un ami polonais qui etudie l´histoire,ca m´a surpris franchement..

Ah les Polonais, ils oublieront jamais la raclée qui ont pris par nos soldats Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3695
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 15:04

je propose qu'ont ouvre un topic ds la rubriques armées internationales sur l'histoire de l'empire Outmanite et sa conquête militaire, aremement, marine, gouvernance,...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 15:41

barbaros pacha a écrit:
yakousa a écrit:
aucune idée pasha,je sais pas s´il s´agit vraiment de battaille Question
cette info je l´ai d´un ami polonais qui etudie l´histoire,ca m´a surpris franchement..

Ah les Polonais, ils oublieront jamais la raclée qui ont pris par nos soldats Laughing
desolé mais c´est vrai que sans l´armée polonaise vienne serai mtn "peut etre " ville turque Wink
deux raisons a la defaite turque devant vienne:
-la venue en derniere seconde de l´armée du roi Sobiesky..
-la neutralisation en derniere seconde des mines turques placés sous le sous-sol de vienne(tu connais l´histoire certainement pasha Wink ) sur lequel l´armée turque comptait bcp pour "ouvrire" une breche dans les lignes defensives de la ville.

a l´epoque les turcs maitrisaient cette methode de guerre "sous-sol" et les europeens ne savaient pas quoi contrer,un simple fait d´hasard a fait que les ingenieurs europeens sont tombés sur les grottes pleines de poudre en forant eux aussi,mais vraiment a la derniere minute ou la meche brulait encore.
j´ai un reportage allemand tres interessant sur cette bataille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 16:34

yakousa a écrit:
barbaros pacha a écrit:
yakousa a écrit:
aucune idée pasha,je sais pas s´il s´agit vraiment de battaille Question
cette info je l´ai d´un ami polonais qui etudie l´histoire,ca m´a surpris franchement..

Ah les Polonais, ils oublieront jamais la raclée qui ont pris par nos soldats Laughing
desolé mais c´est vrai que sans l´armée polonaise vienne serai mtn "peut etre " ville turque Wink
deux raisons a la defaite turque devant vienne:
-la venue en derniere seconde de l´armée du roi Sobiesky..
-la neutralisation en derniere seconde des mines turques placés sous le sous-sol de vienne(tu connais l´histoire certainement pasha Wink ) sur lequel l´armée turque comptait bcp pour "ouvrire" une breche dans les lignes defensives de la ville.

a l´epoque les turcs maitrisaient cette methode de guerre "sous-sol" et les europeens ne savaient pas quoi contrer,un simple fait d´hasard a fait que les ingenieurs europeens sont tombés sur les grottes pleines de poudre en forant eux aussi,mais vraiment a la derniere minute ou la meche brulait encore.
j´ai un reportage allemand tres interessant sur cette bataille

On etait plutot specialiser dans le domaine des canons, Charles Quint avait meme reconnu la suprematie Ottomane dans le domaine des canons, pendant la bataille l'empire a envoyer ses canons aux Marocains, Et oui Vienne aurait put etre Turcs, et de la, on pouvait aller a l'interieur des terres d'Europe, en allant jusqu'a la France via l'Allemagne, mais bon.. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 16:55

non cher Pasha,n´oublie pas l´effet d´etirement des lignes,plus on allonge plus on devient vulnerable Wink
meme si ca aurait marché,le temps et les revolutions des populations locales aurait fait leur effet!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 17:13

yakousa a écrit:
non cher Pasha,n´oublie pas l´effet d´etirement des lignes,plus on allonge plus on devient vulnerable Wink
meme si ca aurait marché,le temps et les revolutions des populations locales aurait fait leur effet!

On aurait mit tous les hommes a l'armée et les envoyez aux fronts, bon debarras, et pour les femmes, ils aurait put servir dans les harem, et pour les enfants, le metier de Janissaires leur serait super... cheers lol!
Revenir en haut Aller en bas
Red Star
sergent
sergent
avatar

messages : 207
Inscrit le : 25/05/2007
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   Lun 15 Oct 2007 - 17:34

yakousa a écrit:
l´autre fois contre les guerriers berberes a l´est du maroc Wink

Fallait dire des guerriers marocains à part si tu avais participé à cette bataille et tu coné plus de détails...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bataille des Trois Rois   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bataille des Trois Rois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parties de JdR "ACHTUNG CTHULHU" - Scénario "Opération Trois Rois"
» Ivry-la-Bataille - ils agressent trois gendarmes en patrouille.
» La bataille du désert. (WW II)
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE
» la galette des rois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La vie dans l'Armée :: Histoire de l'Armée Marocaine-
Sauter vers: