Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
8.99 € 15.09 €
Voir le deal

 

 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
+48
QuickShark
ALMERIA
Shugan188
Hotel ECHO
YASSINE
kolopoi12
Bruce Wayne
AIT
RecepIvedik
Cherokee
simplet
mourad27
Kursad2
ralek1
Adam
WRANGEL
bradli23
Socket-error
vinseeld
Amgala Winner
Fox-One
moro
kurahee
b46reich
pyromane
FAR SOLDIER
RadOne
Barsdz
BOUBOU
jf16
youssef_ma73
arsenik
ScorpionDuDesert
juba2
annabi
thierrytigerfan
RED BISHOP
leadlord
charly
farewell
rafi
Inanç
sas
Viper
Fahed64
Yakuza
PGM
jonas
52 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 23 ... 31  Suivant
AuteurMessage
jonas
General de Brigade
General de Brigade
jonas


messages : 3357
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 9 Mai - 8:02

Rappel du premier message :

nouveau topic sur l'actualité européenne dans tous les domaine (économique, politique scientifique etc ...)


Citation :

Merkel travaille sa contre-offensive face à Hollande

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 496b7510

Des ministres du gouvernement allemand reprochent au président français de ne pas avoir les moyens de sa politique.
Angela Merkel peaufine sa contre-offensive face à François Hollande. La chancelière allemande, qui continue de dominer la politique européenne, où elle a imposé sa stratégie fondée sur la discipline budgétaire dans la lutte contre la crise de la dette, n'a aucune intention de céder aux pressions du président français. Plusieurs ministres de son gouvernement sont montés au créneau pour rappeler la France à ses engagements et tacler le nouveau président socialiste, lui reprochant de ne pas avoir les moyens de sa politique.

Lundi, Merkel avait fermement réitéré son refus de renégocier le pacte de stabilité budgétaire, comme le souhaite son nouveau partenaire. La chancelière, qui a adressé mardi un message de félicitations au nouveau président français, a laissé entrevoir clairement à Hollande quelles concessions il pourrait obtenir de Berlin: la formulation d'un nouveau pacte de croissance et l'augmentation des moyens de la Banque européenne d'investissement en font partie. Mais elle rejette catégoriquement tout programme de stimulation de la conjoncture qui creuserait la dette.

«L'Allemagne n'est pas là pour financer les promesses électorales des socialistes, a lancé plus brutalement son lieutenant, le ministre de l'Écologie et vice-président de la CDU, Norbert Röttgen. Le gouvernement fédéral défend clairement la poursuite de la politique de discipline budgétaire.» Au bout du compte, si la croissance est financée par de nouvelles dettes, ce sera à l'Allemagne de payer pour «la victoire des socialistes français», tranche-t-on à Berlin, où l'on rappelle qui tient les cordons de la bourse en Europe.

Réduction des déficits budgétaires
Merkel mise sur une double stratégie. «L'économie de la France et les finances du pays demeurent dans un état précaire, décrypte Peter Altmaier, dirigeant du groupe parlementaire CDU au Bundestag et fidèle de la chancelière. Tout pays qui essaierait de mener une politique de l'offre en accroissant ses déficits se mettrait très vite les marchés à dos et verrait ses taux d'intérêt augmenter. La France n'a aucune marge de manœuvre.»

Berlin déplore notamment qu'Hollande ait promis pendant sa campagne d'augmenter le salaire minimum, de créer des postes de fonctionnaires et de revenir sur le recul de l'âge de la retraite. Altmaier juge qu'une fois les élections législatives françaises terminées, il sera possible pour Berlin de parvenir à un compromis avec Paris pour réaffirmer «une fois pour toutes» que la réduction des déficits budgétaires est la seule voie possible pour l'Europe.

Berlin juge crucial pour Hollande de prendre à bras-le-corps les réformes nécessaires pour que la France retrouve sa compétitivité. Si Hollande s'entête dans la voie tracée pendant sa campagne, Merkel entend désamorcer le soutien dont il jouit auprès des sociaux-démocrates et des Verts, qui se sentent portés par la victoire des socialistes français, en faisant d'eux un épouvantail en Allemagne. Elle n'hésitera pas à dénoncer les «recettes archaïques» d'un François Hollande accusé d'aller dans le mur, pour laisser entendre que les sociaux-démocrates veulent expérimenter la même politique en Allemagne s'ils remportaient les législatives de septembre 2013. La stratégie de Merkel a ses limites. Si Hollande parvient à inverser le rapport de force dans la zone euro en mobilisant contre la politique d'austérité allemande, la chancelière ira au compromis avant de plonger dans l'isolement.

Lefigaro
Citation :

Europe: les Bourses demeurent angoissées par Athènes.

Les Bourses européennes ne parviennent pas à se remettre de leur séance déprimante de la veille, les graves incertitudes liées au blocage politique de la Grèce continuant d'angoisser les investisseurs.

Francfort grappille certes 0,1%, mais Londres perd 0,3%, Milan 0,6%, Zurich 0,7% et Madrid dévisse de 2,5%. Sur Euronext, Amsterdam recule de 0,4%, Paris et Lisbonne de 0,6%, et Bruxelles de 0,8%. Wall Street a cédé 0,6% mardi.

'Le résultat indécis des élections grecques ce week-end a conduit à une incertitude renouvelée sur les perspectives du plan de sauvetage grec à court terme et, plus généralement, sur l'appartenance du pays à la zone euro', indique un économiste de Crédit Suisse.

Ce dernier considère cependant que l'échec vraisemblable de la formation d'un gouvernement conduira à de nouvelles élections le mois prochain, probablement le 17 juin, qui pourraient déboucher sur un gouvernement d'unité nationale destiné à renégocier le plan de sauvetage.

'La situation demeure volatile et cela devrait rendre les investisseurs prudents et nerveux après la relative période de stabilité que nous avons connue depuis le début de l'année, comparativement à 2011', estime pour sa part Cameron Peacock, chez IG Markets.

Sur le plan des données économiques, l'Allemagne a dégagé un excédent commercial stable à 13,7 milliards d'euros en mars, tandis que la France a vu son déficit baisser à 5,7 milliards contre 6,3 milliards en février.

En hausse de 2,5% à 5,1 euros, ING Group prend la tête de l'AEX à Amsterdam, l'établissement financier néerlandais ayant observé une certaine amélioration de ses résultats au premier trimestre 2012 par rapport aux trois derniers mois de 2011.

De même, Commerzbank figure dans le haut de classement sur le DAX, prenant 3,1% à près de 1,6 euro, grâce à des résultats illustrant une amélioration de sa solidité financière malgré un contexte de marché pénalisant pour son segment BFI.

E.On recule par contre de 1,4% à 15,4 euros à Francfort, bien que les résultats trimestriels du groupe énergétique aient pu résister à la baisse des prix électriques européens et de la production nucléaire allemande.

Carlsberg s'adjuge 3,3% à 488 couronnes danoises sur l'OMX, malgré des résultats en baisse au premier trimestre pour le brasseur, du fait du déstockage opéré en Russie et de ses investissements en marketing.

Lefigaro
Citation :

L'Europe sous la pression des extrêmes

Le contraste entre le dénouement du scrutin présidentiel français, dimanche 6 mai, ouvrant la voie à une alternance ordonnée et incontestée à la tête de l'Etat, et le chaos créé par le résultat des élections législatives en Grèce, où, trois jours plus tard, aucune perspective de gouvernement ne se dessine encore, ne doit pas faire oublier la tendance commune révélée par ces deux scrutins : la montée de mouvements minoritaires, mais de plus en plus vocaux, contestant l'ordre établi par les partis traditionnels. Cette tendance est de plus en plus sensible à travers l'Europe.

En France, 18 % des électeurs ont choisi d'exprimer, au premier tour de l'élection présidentielle, leur rejet de l'Europe et de l'immigration en votant pour Marine Le Pen. En Grèce, le 6 mai, 7 % des électeurs ont envoyé au Parlement 21 députés du parti néonazi Aube dorée, dont le programme prévoit de miner la frontière avec la Turquie pour bloquer l'immigration. En Italie, les "antipolitiques" du mouvement "5 étoiles" du comique Beppe Grillo ont réalisé une percée aux élections municipales, en dénonçant la corruption et l'austérité.

Dans un autre genre, le Parti pirate, militant du téléchargement gratuit sur Internet, a fait une irruption spectaculaire dans la politique allemande et parvient à inquiéter les grands partis à la veille d'une importante élection partielle, le 13 mai.

Ces mouvements ont peu de chose en commun. Il est difficile, par exemple, de rapprocher la vague des jeunes indignados espagnols, née il y a un an à Madrid, des mouvements xénophobes et anti-islam que l'on voit monter depuis des années dans le nord de l'Europe ou en Autriche.

Pourtant, qu'ils soient d'extrême droite, d'une gauche radicale qui conteste l'orientation actuelle de la politique européenne ou totalement à la marge du système, ces mouvements bousculent les formations traditionnelles, et en particulier les grands courants politiques qui ont pris en charge le projet européen depuis des décennies. Ils les bousculent d'autant plus que la crise économique et la question de la dette ont créé une problématique commune à l'ensemble du paysage politique européen.

L'Europe politique existe, et chaque élection nationale résonne beaucoup plus que par le passé dans les autres pays de l'UE.

La tentation est grande, pour les partis traditionnels, de réagir en incorporant certains des thèmes des contestataires. L'inflexion donnée par Nicolas Sarkozy à sa campagne présidentielle sous la pression de l'ascension du Front national, par exemple sur la question des frontières, a parfaitement illustré les risques de cette dynamique.

De toute évidence, ce n'était pas la bonne stratégie. Le défi, pourtant, reste à relever : aucune institution, aucun mouvement à l'échelle européenne ne paraît en mesure aujourd'hui de répondre aux questions posées par ce front du refus. C'est un chantier auquel doivent s'atteler d'urgence les grands partis, sous peine de se voir déborder.

Lemonde
Citation :

Barroso : "Il n'y aura pas de renégociation du pacte budgétaire"

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Pict_410

Renégocier le pacte de discipline budgétaire : voila qui figure dans le programme du président élu François Hollande. Mais le président de la Commission ne l'entend pas de cette oreille.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande.

Interrogé lors d'un colloque au Parlement européen à Bruxelles pour savoir s'il y aurait renégociation du pacte budgétaire, M. Barroso a simplement répondu "non", sans étayer sa réponse. Egalement présent, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a apporté la même réponse à cette question.

Les deux responsables politiques se sont en revanche montrés ouverts à la mise en place d'un autre pacte économique européen qui ne soit pas uniquement consacré à la discipline budgétaire. Interrogé sur un tel scénario, ils ont répondu positivement. "Parlez-vous de nouveau traité ou de contrat politique ? Si vous me dites un contrat politique, je vous dis oui", a affirmé M. Barroso. Il n'a pas donné de précision sur le format que pourrait prendre ce contrat et s'est contenté de dire qu'il ne serait pas financé par de nouvelles dettes ou par l'inflation, en réponse à une question lors de ce colloque sur l'avenir de l'Europe au Parlement européen.

Le socialiste François Hollande, qui a été élu dimanche président de la république française, souhaite "renégocier" ou "compléter" le pacte budgétaire par des mesures censées doper la croissance, mais se heurte au non catégorique de la chancelière allemande Angela Merkel sur ce point.

Mardi, un membre du directoire de la Banque centrale européenne, Jörg Asmussen, a également affirmé que la France devait appliquer le pacte "tel quel". M. Hollande et Mme Merkel doivent se rencontrer le 16 mai, au lendemain de la prise de fonction de du nouveau président français, et ce sujet sera au coeur d'âpres discussions avant un dîner informel des dirigeants européens le 23 mai, consacré à la croissance et à l'emploi.

lalibre.be
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
annabi
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
annabi


messages : 6945
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 M15c10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 30 Mar - 18:10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 12931273_1711617522384471_5385033522337708268_n
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32548
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeJeu 31 Mar - 10:00

Citation :
Grèce: rixe entre migrants syriens et afghans, 8 blessés


AFP 31/03/2016


Huit migrants ont été blessés légèrement et hospitalisés dans la nuit de mercredi à jeudi après une rixe entre Syriens et Afghans, qui campent dans des conditions misérables devant les terminaux du port du Pirée, près d'Athènes, a-t-on appris auprès de la police portuaire.
"Les blessés ont été transférés à l'hôpital Tzanio du Pirée et vont sortir jeudi soir", a dit à l'AFP une responsable de la police.

Ces rixes sont fréquentes entre les milliers de migrants qui s'entassent depuis plusieurs semaines au Pirée ou dans le camp sordide d'Idomeni, dans le nord du pays à la frontière avec la Macédoine.

Mercredi soir, des centaines de migrants, surtout des Afghans, ont participé à une manifestation dans le centre d'Athènes, organisée par le Mouvement contre la menace raciste et fasciste (Keerfa) et d'autres groupes de gauche de soutien de migrants, pour réclamer "l'ouverture des frontières", fermées par de nombreux pays européens depuis début mars.

Depuis la fermeture de la frontière de la Macédoine, pays voisin de la Grèce, des milliers de migrants sont bloqués en Grèce. Selon les chiffres officiels, 51.400 s'y trouvaient jeudi, dont 11.300 à Idomeni et 5.700 au Pirée.

La Grèce peine à gérer le problème des migrants et réfugiés qui continuent d'arriver quotidiennement sur ses îles en provenance des côtes turques proches.

Malgré l'accord passé le 20 mars entre l'UE et la Turquie visant à endiguer le flux migratoire vers l'Europe, des centaines de personnes arrivent quotidiennement sur les îles grecques, mais à un rythme plus réduit par rapport à celui il y a un mois. Entre mercredi et jeudi 377 arrivées de migrants ont été enregistrées sur les îles grecques contre 766 entre mardi et mercredi. Les jours précédents, le nombre d'arrivées variait entre quelque dizaines et 260.

"Nous allons examiner l'évolution du flux dans une durée plus longue pour pouvoir tirer des conclusions en tenant compte des conditions météorologiques et d'autres facteurs", a indiqué mercredi soir à l'AFP Yorgos Kyritsis, responsable du service de coordination interministérielle de la gestion migratoire.

Le Parlement grec doit voter prochainement un projet de loi visant à définir les conditions requises qui permettront le renvoi en Turquie des migrants, y compris des demandeurs d'asile, comme le prévoit l'accord UE-Turquie.

http://www.lorientlejour.com/article/978476/grece-rixe-entre-migrants-syriens-et-afghans-8-blesses.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32548
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 8 Avr - 9:54

Pauvre Europe, avoir reconnue ce pays et que dire de ses dirigeants!

Citation :
Kosovo: qui êtes-vous, M. Thaci?

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 2133
© AFP 2016 ARMEND NIMANI

International
17:00 08.04.2016



La cérémonie d'investiture du quatrième président du Kosovo Hashim Thaci a eu lieu vendredi à Pristina.


La cérémonie a réuni plus d'un millier d'invités étrangers de 50 pays ainsi que des diplomates des Etats qui ont reconnu l'indépendance du Kosovo.

Mais qui est donc cet homme, désormais à la tête d'un pays ayant proclamé en 2008 son indépendance vis-à-vis de la Serbie?

Surnommé "le serpent," Hashim Thaci est une personne qui sait toujours se dérober.

L'ancienne procureur du tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, Carla Del Ponte, écrivait dans son livre "The Hunt: Me and the War Criminals" (La chasse: moi et les criminels de guerre) que Thaci était impliqué dans le trafic illégal d'organes humains. Ainsi, en 1999, près de 300 Serbes et autres non-Albanais ont été enlevés et transférés dans le nord de l'Albanie, où des organes leur ont été prélevés. Ces organes ont été ensuite vendus en Europe.


L'homme politique suisse Dick Marty a présenté au Conseil de l'Europe en 2010 un rapport ad hoc. Hashim Thaci a même menacé de porter plainte, mais ne l'a pas fait. Enfin, un rapport du BND (service de renseignement allemand) publié récemment par WikiLeaks présente Thaci comme un trafiquant d'armes, de drogue, d'êtres humains et comme un membre du "Groupe de Drenica", soupçonné de nombreux crimes au Kosovo.

Un Tribunal spécial pour les crimes de guerre du groupe terroriste Armée de libération du Kosovo a même été créé, sur le papier pour l'instant, mais personne ne sait si l'actuel président (et ex-premier ministre et ex-chef de la diplomatie) sera un jour traduit devant lui.

Le publiciste Zivojin Rakocevic de l'enclave serbe de Gracanica au Kosovo a déclaré à Sputnik que le grand "succès" de Thaci est d'avoir totalement chassé les Serbes des villes de la province. Pour information, sur les 40.000 Serbes qui vivaient jadis à Pristina, il n'en reste plus que quelques dizaines, essentiellement des vieillards infirmes.

La folle journée, ou comment le parlement kosovare a élu le président
Par ailleurs, Thaci a détruit l'avenir des Albanais kosovars, souligne M. Rakocevic. 80% des Albanais veulent quitter le territoire bombardé jadis par l'Otan avec des obus contenant de l'uranium appauvri. Thaci a détruit toute possibilité de retour pour les Serbes et porté un coup à l'Eglise orthodoxe serbe. Il contrôle les radicaux islamistes. Et dans le même temps, il est un ami légitime et important pour la communauté internationale et l'Occident, souligne l'expert.

De son côté, le politologue albano-kosovar Beljulj Becaj de Pristina a indiqué à Sputnik que cette personnalité douteuse avait été élue grâce à un système législatif biaisé (au Kosovo, c'est le parlement qui élit le président). L'élection de Hashim Thaci ne fera que creuser le fossé entre le pouvoir et l'opposition et augmenter le mécontentement dans la société, estime-t-il.


https://fr.sputniknews.com/international/201604081024062178-kosovo-thaci-presidence/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32548
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 4 Mai - 10:51

Quelle bande de cr-tins cette commission européenne. Evil or Very Mad

Citation :
La Commission européenne propose une exemption de visas pour les Kosovars


AFP 04/05/2016


Les Kosovars pourraient bientôt pouvoir voyager dans l'espace Schengen sans visa, la Commission européenne ayant formulé mercredi une proposition en ce sens aux 28 Etats membres et au Parlement européen qui doivent désormais statuer.

"Après des décennies d'isolement, il n'y aura plus de files d'attentes aux ambassades, il n'y aura plus de rejet", s'est félicité sur son compte Facebook le président du Kosovo, Hashim Thaçi qui remporte une nouvelle victoire politique au lendemain de l'admission de la fédération de football comme membre de l'UEFA. "On ne nous a pas fait un cadeau, nous avons mérité cette ouverture par notre coopération" avec l'UE, a poursuivi Hashim Thaçi.

Ancienne province serbe, le Kosovo a déclaré en 2008 son indépendance qui n'a pas été reconnue par Belgrade.
Comme elle l'a fait pour la Turquie le même jour, la Commission européenne a proposé mercredi de placer le Kosovo sur la liste des pays dont les ressortissants peuvent se rendre sans visa dans l'espace Schengen pour des séjours courte durée, jusqu'à 90 jours. La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini se rendra jeudi à Pristina.

Cette exemption de visas pour les kosovars titulaires d'un passeport biométrique "facilitera les contacts entre les peuples, le développement des affaires, des liens culturels et sociaux entre l'UE et le Kosovo", a déclaré à Bruxelles Dimitris Avramopoulos, commissaire en charge de la migration.

Cette décision récompense les efforts de Pristina "pour mener à bien des réformes de grande envergure et difficiles dans le domaine de la justice et des affaires intérieures", a poursuivi Dimitris Avramopoulos.
Pour obtenir cette exemption de visas, Pristina devra toutefois avoir ratifié un accord sur la délimitation de sa frontière avec le Monténégro, toujours contestée, et avoir donné des gages en matière de lutte contre la criminalité organisée et la corruption, a toutefois rappelé le responsable européen.

La première exigence est "injuste", a aussitôt dénoncé dans un communiqué Vetëvendosje, premier mouvement d'opposition à Hashim Thaçi. "Le Montenegro n'a pas été soumis à une telle exigence quand les visas ont été abolis pour ses citoyens (...)", a poursuivi dans un communiqué cette formation nationaliste.

http://www.lorientlejour.com/article/984295/la-commission-europeenne-propose-une-exemption-de-visas-pour-les-kosovars.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 4 Mai - 11:38

Kosovo va se vidé plus qu'ils ont fait déjà, à mon avis c'est une décision purement US. 
L'UE à ouvert les portes aux turkes sans besoin de visa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeLun 30 Mai - 14:43

Citation :
Turquie: plus d’accord sur les migrants sans visas UE, prévient Ankara

La Turquie tournera le dos au pacte sur les migrants avec l’Union européenne si ses ressortissants ne sont pas exemptés de visas pour se rendre dans l’espace Schengen, a mis en garde le chef de la diplomatie turque.

Alors que le bras de fer se tend entre Ankara et Bruxelles, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a redit qu’il était «impossible» pour son pays d’assouplir sa législation antiterroriste, l’une des 72 conditions demandées par l’UE.

«Nous leur avons dit: +Nous ne vous menaçons pas+. Mais il y a une réalité. Nous avons conclu deux accords et les deux sont liés l’un à l’autre», a déclaré M. Cavusoglu à un petit groupe de journalistes, dont l’AFP, à Antalya (sud).

Si nécessaire, a poursuivi M. Cavusoglu, Ankara pourrait prendre des mesures «administratives» pour bloquer l’accord sur les migrants. La semaine dernière, le président Recep Tayyip Erdogan avait prévenu qu’aucune loi relative à l’accord «ne sortira du Parlement» turc si aucun résultat n’était obtenu sur les visas.

La Turquie a fait de l’accord sur une libéralisation dès fin juin du régime d’accès des Turcs à l’espace Schengen une condition indispensable pour continuer d’appliquer le pacte plus large sur les migrants qui a permis de réduire le flux des passages clandestins vers l’Europe.

Mais une exemption de visas avant la date limite semble incertaine depuis que M. Erdogan s’est opposé à un resserrement de la définition légale du «terrorisme», dont l’acception actuelle est jugée trop large par Bruxelles et est utilisée pour poursuivre des universitaires et journalistes pour «propagande terroriste».

«De quelle définition parlez-vous ? En Europe, chaque pays a une définition différente du terrorisme», a répondu M. Cavusoglu, évoquant la mise en place de mesures strictes en France après les attentats de janvier et novembre 2015.

- 'Nous sommes déterminés' -

La Turquie, a rappelé le chef de la diplomatie turque, lutte actuellement contre plusieurs groupes classés terroristes, dont l’organisation Etat islamique (EI) et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

«Dans ces conditions, il est impossible de modifier les lois relatives au terrorisme», a-t-il souligné.

La semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel avait réaffirmé la nécessité de remplir tous les critères avant une exemption, estimant que «les conditions ne seront pas encore remplies» à cette échéance.

Malgré les tensions, les négociations vont se poursuivre dans les semaines à venir, selon M. Cavusoglu. Des consultations au niveau des experts vont avoir lieu cette semaine, avant, peut-être, un sommet réunissant M. Erdogan, Mme Merkel et de hauts responsables européens, a-t-il dit.

«Nous allons finaliser l’accord et faire en sorte qu’il soit prêt avant la réunion du Conseil européen des 7-8 juillet. Nous sommes déterminés», a affirmé M. Cavusoglu.

Ce dernier a également souligné l’efficacité, selon lui, de l’accord sur les migrants, conclu le 18 mars, qui a permis de réduire drastiquement le nombre de personnes qui entrent clandestinement en Grèce.

«En octobre, le nombre de migrants traversant (la mer Egée) pour les îles grecques était d’environ 6.800. Aujourd’hui, nous sommes à environ 30 par jour», a-t-il dit.

Depuis le 20 mars, plus de 400 personnes ont été renvoyées en Turquie de Grèce dans le cadre de cet accord, selon le ministre, et 130 demandeurs d’asile syriens vivant dans des camps de réfugiés turcs ont été réinstallés dans des pays européens.

«Nous avons tenu notre promesse», a insisté M. Cavusoglu.

La démission soudaine de l’ex-Premier ministre Ahmet Davutoglu, un partenaire jugé fiable par Bruxelles, a déstabilisé les Européens. M. Davutoglu a été remplacé par Binali Yildirim, compagnon de route de M. Erdogan, lequel multiplie les déclarations au vitriol à l’endroit de l’UE.

http://www.liberation.fr/planete/2016/05/30/turquie-plus-d-accord-sur-les-migrants-sans-visas-ue-previent-ankara_1456033
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
vinseeld


messages : 1655
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 31 Mai - 21:44

Pendant ce temps, les fachos se font des petits sondages entre potes .


actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cjz0xYdW0AAX1Qs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 4 Juin - 17:20

La Turquie vient de mettre fin à l'accord sur les réfugiés avec l'UE, plus aucun réfugié Syrien venant de l'UE ne sera accepté en Turquie. C'est l'été, la mer Egée est très calme, l'eau est chaude, je m'attends à ce que les réfugiés inondent encore la Grèce.

http://www.haber7.com/dis-politika/haber/1984034-abnin-korktugu-oldu-turkiye-askiya-aldi?wr=1
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
juba2


messages : 6954
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 4 Juin - 21:44

La je display Chapeau a RTE.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32548
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 10 Juin - 9:24

Citation :
Feu vert allemand au déblocage des prochains crédits pour la Grèce


AFP 10/06/2016


Le Parlement allemand a donné son feu vert vendredi au déblocage d'une nouvelle tranche de prêts européens pour la Grèce, ouvrant la voie à un paiement de 7,5 milliards d'euros en fin de semaine prochaine.

La commission au Budget du Bundestag, chambre basse du Parlement allemand, réunie en une session exceptionnelle vendredi matin, "s'est abstenue de prendre position" sur l'accord trouvé fin mai au niveau des ministres des Finances de la zone euro, et qui prévoit le déboursement de nouvelles perfusions financières, selon un communiqué du Bundestag.

La commission, dont l'avis tient lieu pour cette fois d'avis du Parlement tout entier, ne vote pas formellement sur le déblocage de ces prêts, mais pourrait s'y opposer. L'absence de prise de position vaut approbation.
Après des mois de négociations laborieuses, les ministres des finances de la zone euro se sont accordés le 24 mai pour reprendre leur aide à la Grèce, comme convenu en juillet 2015 pour lui éviter la sortie de l'euro. Ils ont imposé de nouvelles conditions notamment en matière de privatisations, qu'Athènes a mises sur les rails ces derniers jours.

L'accord porte sur 10,3 milliards d'euros d'argent frais, qui seront déboursés en plusieurs tranches, dont la première de 7,5 milliards.
Pour cela le feu vert de certains parlements, sous forme souvent de l'avis d'une commission ou autre instance réduite, est nécessaire. Le feu vert allemand a beaucoup de poids, le soutien financier accordé à la Grèce depuis 2010 ayant souvent suscité des remous dans la première économie européenne.

L'Eurogroupe se réunit le 16 juin à Luxembourg, et s'il valide le déblocage des crédits, ceux-ci pourront être effectivement virés le 17 juin par le mécanisme européen de stabilité (MES).

http://www.lorientlejour.com/article/990488/feu-vert-allemand-au-deblocage-des-prochains-credits-pour-la-grece.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeLun 13 Juin - 11:57

Citation :
53% des Britanniques en faveur du Brexit

Cinquante-trois pour cent des Britanniques se déclarent favorables au "Brexit" - la sortie du Royaume-Union de l'Union européenne - tandis que 47% disent qu'ils voteront pour le maintien lors du référendum du 23 juin, à en croire deux nouveaux sondages de l'institut ICM, l'un en ligne, l'autre par téléphone, cités lundi par le quotidien The Guardian.

Cela traduit un creusement de l'écart en faveur du "Brexit", car voici 15 jours, le camp du retrait recueillait 52% et celui du "in" 48% dans le précédent sondage ICM.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/13/97002-20160613FILWWW00321-53-des-britanniques-en-faveur-du-brexit.php
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel-Major
Colonel-Major



messages : 2380
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : ...
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 1:20

Le cheval de troie a quitté le navire UE  cheers

Citation :
Brexit: le Royaume-Uni vote la sortie de l'Union européenne

Les Britanniques ont voté à 51,9 % pour une sortie de l'Union européenne. Ce résultat historique est désormais officiel ce vendredi matin. Ce vote devrait ainsi mettre fin aux 43 années d'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne (UE). La participation au scrutin s'est élevée à 72,2 % selon le chiffre officiel.
http://www.rfi.fr/europe/20160624-brexit-royaume-uni-sort-union-europeenne

_________________
لك الله ياوطني
Revenir en haut Aller en bas
bradli23
Commandant
Commandant



messages : 1081
Inscrit le : 27/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 1:52

article au journal ALQUDS datant du 21 juin 2016 expliquant pourquoi la sortie du Royaume-uni de l'union européenne est bénéfique pour le Maroc sur le dossier du Sahara.

http://www.alquds.co.uk/?p=554206

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 3:16

Ils viennent de signer leur arrêt de mort !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 3:51

bens.othman a écrit:
Ils viennent de signer leur arrêt de mort !


ca c'est ce que les medias veulent leurs faire croire
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel-Major
Colonel-Major



messages : 2380
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : ...
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 4:49

Fulcrum a écrit:
bens.othman a écrit:
Ils viennent de signer leur arrêt de mort !


ca c'est ce que les medias veulent leurs faire croire

De toute façon l'Angleterre n'a jamais été à 100% en Europe (ne fait pas parti de la zone Schengen et Euro)

Il lui faudra trouver un accord lui permettant de rester au sein du marché unique pour pouvoir exporter. De plus l’écosse a voté en 2014 le maintien au sein de l'UE (autre problème a géré).

Le bloc libéral dans le parlement européen prendra un coup aussi.

Je trouve que c'est une chance historique de construire une nouvelle Europe Politique, économique et militaire, d'ailleurs Charles De Gaulle a toujours été contre leur adhésion.

_________________
لك الله ياوطني
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 5:50

Socket-error a écrit:

De plus l’écosse a voté en 2014 le maintien au sein de l'UE (autre problème a géré).
L'Uk se dirige vers un nouveau référendum qui cette fois à coups sur verra l’indépendance de l’écosse !
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM


messages : 11442
Inscrit le : 11/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena23actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Ambass10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 6:18

Sans compter l'Irlande. Le Sin frein veut également un référendum..

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 10:28

HAHAHAAHA l'economie anglaise a perdu 350 milliards en 2 heure Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
vinseeld


messages : 1655
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 11:23

Ça va permettre à l union de mieux renègosier le Tafta .
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32548
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 12:16

Citation :
Plantu

BREXIT!!! LA GRANDE BRETAGNE QUITTE L'UNION EUROPÉENNE. "Salut, bande de nuls!!".
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 6133
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel-Major
Colonel-Major
youssef_ma73


messages : 2399
Inscrit le : 03/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 13:21

Cameron a brandi la menace de sortie juste pour mieux renégocier la participation de l'UK au budget de l'UE, les 4 billions qu'il a déjà obtenu ne lui ont pas suffi...
Il a cru qu'il pouvait combiner les avantages d'être IN aux avantages d'être OUT...
Il s'est pas rendu compte qu'il a ouvert la boite de pondor et qu'il signe en même temps son arrêt de mort politique ....

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 8-photos-incroyables-qui-vous-feront-revivre-limpressionnante-Marche-Verte_feat
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
WRANGEL


messages : 4496
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 13:24

Tres bonne nouvelle pour tous les identitaires de la planete, esperons que l'échevau continuera a se defaire.

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 VUO9YX1

“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 13:31

des conservateurs au texas appelle a un referendum pour que le texas devienne indépendant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 24 Juin - 13:49

Altay a écrit:
des conservateurs au texas appelle a un referendum pour que le texas devienne indépendant
Plutôt suprématistes blancs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 16 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 23 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: