Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -46%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
205 €

 

 US Navy

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43  Suivant
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena24US Navy - Page 42 Unbena25
US Navy - Page 42 Unbena21US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Unbena27US Navy - Page 42 Unbena20

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeDim 27 Jan 2013 - 12:56

Rappel du premier message :

Citation :
US Navy - Page 42 130126nzz99900111024x68






(Jan. 26, 2013) Huntington Ingalls Industries celebrated significant progress today as the 555-metric ton island was lowered onto the nuclear-powered aircraft carrier Gerald R. Ford (CVN 78) at the company’s Newport News Shipbuilding division. The 60-foot long, 30-foot wide island was the 452nd lift of the nearly 500 total lifts needed to complete the aircraft carrier. (U.S. Navy photo courtesy Huntington Ingalls Industries/Released)

_________________
US Navy - Page 42 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresUS Navy - Page 42 Star3
US Navy - Page 42 Captur10
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMar 4 Fév 2020 - 17:03

Citation :
USA: premier déploiement d'arme nucléaire de faible puissance


Washington, 4 fév 2020 (AFP) -


Les Etats-Unis ont annoncé mardi avoir déployé pour la première fois une arme nucléaire de faible puissance à bord d'un sous-marin, en réponse au développement par la Russie d'armement similaire.

"L'US Navy a déployé la tête nucléaire de faible puissance W16-2 sur un missile balistique lancé depuis un sous-marin", a indiqué dans un communiqué le numéro deux du Pentagone, John Rood.

Lors de la publication de la nouvelle "posture nucléaire" des Etats-Unis il y a deux ans, le Pentagone avait prévenu qu'il allait modifier une cinquantaine de têtes nucléaires pour en réduire la puissance et les embarquer à bord de sous-marins afin de répondre à une menace perçue de la Russie.

Selon Washington, Moscou est en train de moderniser un arsenal de 2.000 armes nucléaires tactiques, menaçant les pays européens à ses frontières et contournant ses obligations selon le traité de désarmement New START, qui ne comptabilise que les armes stratégiques servant de fondement à la doctrine de la dissuasion, basée sur la "destruction mutuelle assurée".

Ces armes nucléaires tactiques, d'une puissance inférieure à la bombe d'Hiroshima, permettraient à Moscou de reprendre l'avantage sur les Occidentaux en cas de conflit.

Le déploiement par Washington de cette première arme nucléaire de faible puissance est destiné à "renforcer la dissuasion" et à donner aux Etats-Unis une capacité de réponse "rapide et moins mortelle", ajoute M. Rood, confirmant des informations d'un groupe d'experts, la Federation of American Scientists (FAS).

La tête nucléaire W76-2, qui a une charge explosive estimée à 5 kilotonnes, a été déployée fin 2019 à bord du sous-marin USS Tennessee, qui patrouille dans l'Atlantique, selon deux experts de la FAS, William Arkin et Hans Kristensen.

C'est trois fois moins que les 15 kilotonnes de la bombe d'Hiroshima, et très peu comparé aux 455 et 90 kilotonnes des armes nucléaires déjà embarquées à bord de sous-marins américains, précisent-ils.

https://www.marine-oceans.com/actualites/19912-usa-premier-deploiement-d-arme-nucleaire-de-faible-puissance
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMer 5 Fév 2020 - 18:49

Citation :
L’US Navy démontre que deux EA-18 Growler peuvent être contrôlés à distance depuis un avion de combat

par Laurent Lagneau · 5 février 2020


US Navy - Page 42 _12f3190

En 2014, Dassault Aviation avait été à l’origine d’une première mondiale en faisant voler le démonstrateur de drone de combat [UCAV] nEUROn en formation avec des avions Rafale et Falcon 7X. Mais tests que viennent d’être effectués depuis la base aéronavale de Patuxent River, sous l’égide de l’US Navy Warfare Development Command et Boeing placent la barre encore plus haut.

En effet, selon un communiqué publié le 4 février, l’US Navy et Boeing ont fait voler, à quatre reprises, deux avions de guerre électronique EA-18G Growler contrôlés à distance, comme des drones, depuis un troisième appareil du même type.

Cela étant, les deux EA-18G Growler avaient des pilotes à leur bord afin d’assurer leur décollage et leur atterrissage. Mais durant les autres phases des vols, ces avions ont fonctionné comme des drones.

« Cette démonstration permet à Boeing et à l’US Navy d’analyser les données collectées et de décider où investir dans les technologies futures », a précisé Tom Brandt, responsable de l’équipe « Manned-Unmanned » au sein du constructeur aéronautique américain. « Cette technologie permet à l’US Navy d’étendre la portée de ses capteurs tout en gardant ses avions pilotés à l’abri du danger », a-t-il souligné.

« C’est un multiplicateur de force qui permet à un seul équipage de contrôler plusieurs avions sans augmenter considérablement la charge de travail tout en ayant le potentiel d’augmenter la survivabilité ainsi que la conscience de la situation », a encore ajouté Tom Brandt.

Ces essais ont été réalisés dans le cadre d’un programme visant à doter les avions d’ancienne génération avec de nouvelles technologies afin que leur usage soit encore pertinent à l’avenir. Ainsi, par exemple, un F/A-18 Super Hornet de l’US Navy a montré qu’il pouvait larguer des micro-drones capables ensuite d’évoluer en essaim.

Pour Boeing, les données collectées serviront à son projet de Loyal Wingman, c’est à dire un drone de combat pouvant voler en formation de façon autonome avec des avions avec équipage.

Quoi qu’il en soit, selon une étude du Center for Strategic and Budgetary Assessments, publiée en décembre 2019, avait souligné la nécessité pour la marine américaine de pouvoir mettre en oeuvre simultanément des avions avec équipage et des appareils contrôlés à distance afin d’étendre la portée de combat de ses groupes aéronavals. Et elle préconisait de développer un UCAV ayant une portée de 3.000 milles sans ravitaillement pour des missions de guerre électronique, de lutte anti-sous-marine et de frappes.

L’US Navy avait un tel projet dans ses cartons, avec l’UCLASS [Unmanned Carrier-Launched Airborne Surveillance and Strike], au titre duquel le démonstrateur de drone de combat X-47B, conçu par Northrop Grumman, fut à l’origine de plusieurs « premières » mondiales. Finalement, ce programme céda sa place à un autre projet, appelée C-BARS [Carrier-Based Aerial-Refueling System], la priorité étant désormais de disposer d’un drone pouvant ravitailler en vol les avions d’un groupe aérien embarqué [à bord d’un porte-avions] afin d’en accroître la portée.

http://www.opex360.com/2020/02/05/lus-navy-demontre-que-deux-ea-18-growler-peuvent-etre-controles-a-distance-depuis-un-avion-de-combat/
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeSam 8 Fév 2020 - 20:00

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMar 11 Fév 2020 - 20:32

Citation :
11/02/2020

Boeing livre le premier CMV-22 à l’US Navy !


US Navy - Page 42 _12f3c79

Boeing et Bell Textron Inc., Textron Inc. ont livré le premier CMV-22B « Osprey », soit la variante destinée à l’US Navy le transport du personnel et de fret pour les porte-avions en mer. Le CMV-22B, qui a effectué son premier vol en décembre dernier, peut transporter jusqu'à 6000 livres pour plus de 1’150 miles nautiques.

La US Navy utilisera le CMV-22B pour remplacer le C-2A « Greyhound » pour le transport du personnel, du courrier, des fournitures et des marchandises de haute priorité à partir de bases terrestres aux porte-avions en mer. Bell Boeing a conçu la variante marine spécialement pour les parcs de véhicules de transport en fournissant une capacité accrue de carburant pour l'exigence de gamme étendue. La flexibilité de la mission du balbuzard augmentera les capacités opérationnelles et la préparation, en plus du transport des composants principaux du moteur F-35.

Le nouvel appareil dispose d’un système de communication radio de longue portée (au-delà de la visée radio) qui devra permettre de pouvoir rester en liaison avec le groupe de combat naval en permanence.

Ce premier CMV-22B va rejoindre l'Escadron d'essai et d'évaluation de l'air (HX) 21 pour le test de développement.

Photo : le premier CMV-22 @ Boeing

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/02/11/bell-boeing-livre-le-premier-cmv-22-a-l-us-navy -868624.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeDim 16 Fév 2020 - 16:48

Citation :
16/02/2020

US Navy : catapulte électromagnétique en voie de qualification !


US Navy - Page 42 _12f3251

L’US Navy a annoncé que son nouveau système de lancement électromagnétique (EMALS) et de son dispositif d'arrêt avancé (AAG) sont en voient de qualification et opérationnel. Ces deux nouveaux systèmes sont en fonction à bord du porte-avions USS Gerald R. Ford CVN-78.

Le porte-avions, a effectué des tests de compatibilité en mer avec l’EMALS et l’AAG, démontrant le lancement et la récupération avec la gamme d’avions en service au sein de la Navy, tel que les Boeing F/A-18E/ F « Super Hornet » et Ea-18 « Growler », E-2D « Advanced Hawkeye » et C-2A Greyhound, ainsi que le Boeing T-45 « Goshawk ».

L'USS Gerald R Ford est le premier des porte-avions de la classe Ford de l'USN et le premier à utiliser l’EMALS et l’AAG, parmi plusieurs autres nouvelles technologies. Le navire est le plus grand porte-avions du monde, déplaçant environ 100’000 t.

Le système EMAL :

US Navy - Page 42 _12f3250

EMALS (Electromagnetic Aircraft Launch System) est une catapulte de lancement qui utilise un moteur à induction linéaire, plutôt qu'un piston à vapeur, pour accélérer les avions au décollage. Les moteurs à induction linéaires utilisent l'électromagnétisme pour déplacer rapidement un chariot tirant un avion du bord du porte-avions et en vol.

L’AAG :

US Navy - Page 42 _12f3249

L'AAG (Advanced Arresting Gear) utilise un fil connecté à un système électromagnétique pour ralentir et arrêter l'atterrissage des avions. Les transporteurs plus âgés utilisaient un système hydraulique pour attraper les avions en atterrissage.

Des systèmes EMALS et AAG doivent également être installés sur deux autres futurs porte-avions de classe Ford, l'USS John F Kennedy et l'USS Enterprise.

General Atomics a déclaré que les deux systèmes seraient plus faciles, moins chers et plus précis que leurs prédécesseurs. Cependant, la fiabilité a été inférieure à ce qui était souhaité, entraînant des retards de mise en service coûteux, selon le rapport du bureau du Pentagone du directeur des tests et évaluations opérationnels 2019.

Le fabricant de l’EMAL et l’AAG, General Atomics annonce que la récente autorisation de l’utilisation d'EMALS et d'AAG est un succès. La société travaillera avec l'USN au cours des prochains mois pour poursuivre les tests des systèmes en vue des tests et l'évaluation opérationnelle initiale.

Photos : 1 Catapultage d’un Super Hornet avec l’EMALS 2 EMALS 3 AAG @ General Atomics

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/02/16/us-navy -catapulte-electromagnetique-en-voie-de-qualificatio-868642.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMer 19 Fév 2020 - 20:30

Citation :
Les armes hypersoniques de l’US Navy seront embarquées à bord de sous-marins d’attaque Virginia

par Laurent Lagneau · 19 février 2020


US Navy - Page 42 _12f3c87

Parmi les projets d’armes hypersoniques actuellement en cours de développement aux États-Unis, celui mené par l’US Navy, un temps appelé « Strategic Systems Program » [SSP], semble avoir pris de l’avance.

Le 30 octobre 2017, la marine américaine fit savoir qu’un premier essai d’un missile conventionnel de « frappe rapide à portée intermédiaire » [CPS FE-1] avait été conduit depuis le site de Kauai [Hawaï] afin de collecter des données sur le vol hypersoniques.

Depuis, c’est quasiment le silence radio. Si ce n’est que, en février 2019, et dans le cadre de ce programme, Lockheed-Martin a obtenu un contrat de 846 millions de dollars pour « la conception, le développement, la construction et l’intégration de moteurs-fusées » de ce futur système.

Alors que l’US Air Force et l’US Army ont beaucoup communiqué, ces derniers temps, sur leurs programmes respectifs [de même que la Russie, qui annoncé la mise en service de son système hypersonique Avanguard, ndlr], le secrétaire à l’US Navy, Thomas Modly, a récemment insisté sur la nécessité pour la marine américaine d’accentuer ses efforts dans ce domaine. « En fait, les applications possibles des technologies hypersoniques ont déjà changé la nature de l’espace de bataille, tout comme la technologie nucléaire l’a fait au siècle dernier », a-t-il fait valoir.

Et cela devrait se traduire au niveau budgétaire. Selon la demande de crédits qu’elle a envoyée au Congrès pour le prochain exercice fiscal, l’US Navy entend investir un milliard de dollars pour développer sa capacité de frappe conventionnelle rapide [Conventional Prompt Strike – CPS].

« Le programme CPS donnera une capacité de frappe précise et rapide contre des cibles situées dans des environnements contestés », plaide la marine américaine.

Reste la question de savoir sur quels types de navire elle compte mettre en oeuvre une telle arme. Dans un premier temps, il fut avancé que les quatre sous-marins nucléaires lanceurs de missiles de croisière de la classe Ohio étaient les mieux placés pour emporter de tels missiles. Mais le commandant des forces navales de surface, le vice-amiral Rich Brown, a fait valoir que l’imposant destroyer de classe Zumwalt pouvait très bien faire l’affaire.

« Je dois […] dire que je suis profondément impressionné par les capacités que ce destroyer apportera à notre flotte. En fait, j’aimerais en avoir six de plus, car les capacités sont excellentes. […] Et il n’y a aucune autre meilleure plate-forme que le Zumwalt pour déployer la capacité de frappe conventionnelle rapide », avait en effet déclaré l’officier à des journalistes, en janvier.

Finalement, d’après les documents budgétaires de l’US Navy, cités par USNI News, il a été décidé que des sous-marins nucléaires d’attaque [SNA] de la classe Virginia seraient les premiers à être dotés d’armes hypersoniques. Ce qui semble logique.

En effet, en décembre 2019, l’US Navy a commandé 9 nouveaux SNA de type Virginia pour plus de 22 milliards de dollars, dont 8 au standard Block V. Or, par rapport aux versions précédentes de cette classe de sous-marin, les « Virginia » répondant à ce standard seront plus longs de 27 mètres afin de pouvoir leur intégrer le « Virginia Payload Module [VPM] », un dispositif qu’il leur donnera la capacité d’emporter trois fois plus de missiles de croisière Tomahawk. Et cela permettra de retirer du service les quatre Ohio convertis en lanceurs de missiles conventionnels.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de l’US Navy est de pouvoir disposer de la capacité – conventionnelle – de « frapper des cibles n’importe où sur Terre en moins d’une heure » afin de renforcer la « dissuasion des États-Unis » et, le cas échéant de « vaincre des adversaires en attaquant des cibles de grande valeur au début ou pendant un conflit. »

http://www.opex360.com/2020/02/19/les-armes-hypersoniques-de-lus-navy-seront-embarquees-a-bord-de-sous-marins-dattaque-virginia/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeVen 21 Fév 2020 - 20:38

Citation :
Thursday, February 20, 2020

US Navy/Marine Corps Medium Amphibious Assault Ship




via USNI News.

The Navy’s research and development portfolio will devote $30 million to a “next-generation medium amphibious ship design” that will likely be based on an Australian designer’s stern landing vessel.

Shortly after Commandant of the Marine Corps Gen. David Berger took command of the service in July 2019, he began speaking of a new vision for the amphibious force – one that did not rely on a fleet of 38 traditional amphibious warships that the service had fought for for years, but instead would continue to leverage the aircraft-delivery power of the amphibious assault ship (LHA/LHD) and the command and control prowess of the amphibious transport dock (LPD) but also invest in new alternate amphibs to help the Marine Corps disperse its people and gear around the littorals.

The Navy and Marines announced in the Fiscal Year 2021 budget request that they will seek a medium amphibious ship that can support the kind of dispersed, agile, constantly relocating force described in the Littoral Operations in Contested Environment (LOCE) and Expeditionary Advanced Base Operations (EABO) concepts the Marine Corps has written, as well as the overarching Distributed Maritime Operations (DMO) from the Navy. According to a budget overview document, “a next-generation medium amphibious ship will be a stern landing vessel to support amphibious ship-to-shore operations.”

https://www.snafu-solomon.com/2020/02/us-navymarine-corps-medium-amphibious.html
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeDim 23 Fév 2020 - 2:01

AH-1Z Viper

US Navy - Page 42 Ufu3ak10

US Navy - Page 42 Bv160v10

US Navy - Page 42 Frzgr710
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 24 Fév 2020 - 17:20

USS Vella Gulf dans la tourmente des vagues Shocked

US Navy - Page 42 49564810
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
Northrop

messages : 4961
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena24US Navy - Page 42 Unbena10
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 24 Fév 2020 - 19:24

Impressionnants 😲
Il est solide le Navire US..

_________________
US Navy - Page 42 75px-m10
الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Colonel
Colonel
Shugan188

messages : 1880
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena11
US Navy - Page 42 Unbena11

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeVen 28 Fév 2020 - 0:17


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeDim 1 Mar 2020 - 18:35

Citation :
US Navy takes delivery of Amphibious Assault Ship Tripoli

09:54 AM, February 29, 2020


US Navy - Page 42 _12f2272

Huntington Ingalls Industries (HII) has delivered amphibious assault ship Tripoli (LHA 7) to the US Navy.

Tripoli will be commissioned later this year before sailing to its homeport of San Diego, California, the company said in a statement Friday.

Ingalls is currently the sole builder of large-deck amphibious ships for the Navy. America-class ships are designed to enhance Marine Corps aviation, capable of supporting the tilt-rotor MV-22 and F-35B Joint Strike Fighter. When Tripoli enters the fleet, it will be the flagship of an Amphibious Ready Group, strategically positioning Marine Expeditionary Units ashore across a full spectrum of missions, including humanitarian, disaster relief, maritime security, antipiracy and other operations while providing air support for ground forces.

https://www.defenseworld.net/news/26434/US_Navy_takes_delivery_of_Amphibious_Assault_Ship_Tripoli#.XlvxzabbLIU
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeSam 7 Mar 2020 - 12:01

EA-18G Growlers

US Navy - Page 42 ESYZP24U0AAmwMT

US Navy - Page 42 ESYZP2KU0AEjo86

US Navy - Page 42 ESYZP1NUwAAnSPN

US Navy - Page 42 ESYZP0iUYAABLMu

Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 23:50

Citation :
PHILIPPINE SEA (Mar. 14, 2020) Sailors load a torpedo aboard the Arleigh Burke-class guided-missile destroyer USS Mustin (DDG 89) during an anti-submarine exercise. Mustin is underway conducting operations in support of security and stability in the Indo-Pacific while assigned to Destroyer Squadron 15 the Navy’s largest forward-deployed DESRON and the U.S. 7th Fleet’s largest principal force. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist Seaman Askia Collins)

US Navy - Page 42 Okfo7o10

US Navy - Page 42 3l5z5d10

US Navy - Page 42 1jcxa610

US Navy - Page 42 2ve8op10
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMar 17 Mar 2020 - 15:13

Citation :
Lockheed Martins HELIOS Laser Weapon System Takes Step Toward Ship

US Navy - Page 42 HELIOS-system

Lockheed Martin and the U.S. Navy  moved one step closer to integrating a onto an Arleigh Burke destroyer after successfully conducting a Critical Design Review (CDR) for the High Energy Laser with Integrated Optical-dazzler and Surveillance (HELIOS) system.

“Our adversaries are rapidly developing sophisticated weapons and the threats to the U.S. Navy’s fleet are getting more challenging,” said Hamid Salim, vice president, Advanced Product Solutions at Lockheed Martin Rotary and Mission Systems. “Our warfighters need this capability and capacity now to effectively counter threats such as unmanned aerial systems and fast attack vessels.”

This year, HELIOS will undergo system integration in Moorestown, New Jersey—the home of Aegis Combat System development for 50 years.  The HELIOS system will then be tested at the Wallops Island Navy land-based test site which will significantly reduce program risk before being delivered to a shipyard for integration into an Arleigh Burke destroyer next year.  In addition to being built into the ship’s structure, HELIOS will become an integrated component of the ship’s Aegis combat system.

“HELIOS will provide an additional layer of protection for the fleet—deep magazine, low cost per kill, speed of light delivery, and precision response. Additional HELIOS systems will accelerate the warfighter learning curve, provide risk reduction for future laser weapon system increments and provide a stronger demand signal to the supply base,” said Brendan Scanlon, HELIOS program director, Lockheed Martin Rotary and Mission Systems.

https://news.lockheedmartin.com/2020-03-11-Lockheed-Martins-HELIOS-Laser-Weapon-System-Takes-Step-Toward-Ship-Integration
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 20:33

Citation :
23/03/2020

Le nouveau brouilleur du Growler bientôt prêt !  


US Navy - Page 42 _12f3477

Les ingénieurs de l'US Navy Naval Air Systems Command travaillent aux essais de la nouvelle nacelle de guerre électronique destinée aux avions de combat EA-18G « Growler ». Le nouveau système de la prochaine génération Jammer Mid-Band (NGJ-MB) donne d’excellents résultats.

Les éléments qui composent la nacelle NGJ-MB Engineering Development Model (EDM), développés par la société Raytheon à El Segundo, en Californie, ont effectué plus de 400 heures de fonctionnalités de base, de collecte de données sur les effets environnementaux électromagnétiques (E3) et de tests de performance sur une période de trois mois. Des essais en chambre anéchoïque au sein du centre de combat et d'évaluation environnementale d'Air Combat. Naval Air Station Patuxent River sont bientôt terminés. Les données saisies au cours de cette période ont également fourni des leçons qui profiteront à l'ensemble du programme de test NGJ-MB.

US Navy - Page 42 _12f3476

La seconde phase d’essais va ainsi pouvoir débuter prochainement en vol au sein de l'Escadron d'essai et d'évaluation en vol (VX) 23 ce printemps. Les tests et l’intégration de la NGJ-MB sur l’EA-18G fait partie de la mise à niveau des avions de combat « Growler » Block 2. La nouvelle nacelle remplacera l'actuel système de brouillage tactique AN/ALQ-99 (TJS) qui remonte à la fin de la guerre du Vietnam.

L’AN/ALQ-249 « NGJ-MB » :

US Navy - Page 42 _12b658

L’AN/ALQ-249 « NGJ-MB » est un système d'arme d'attaque électronique aéroporté de grande capacité et à puissance élevée destiné à l'EA-18G « Growler ». La solution NGJ-MB de Raytheon fournira des capacités innovantes d'attaque et de brouillage électroniques aéroportées. L’architecture et la conception du NGJ-MB de Raytheon incluent la capacité de fonctionner à une portée considérablement améliorée, d’attaquer plusieurs cibles simultanément et de faire appel à des techniques de brouillage avancées. La technologie peut également être adaptée à d'autres missions et plateformes. La nouvelle nacelle de brouillage devra faire face à des menaces de plus en plus complexes qui exigent que les attaques électroniques aériennes soient plus sophistiquées que jamais, offrant une précision, une puissance, une vitesse de réaction et une directivité accrue.

Construits avec une combinaison de techniques de brouillage de faisceau agiles et de haute puissance, ainsi que d’électronique à semi-conducteurs à la pointe de la technologie l’ALQ-249 NGJ-MB offrira une architecture de systèmes ouverts économique pour les futures mises à niveau.

Fonctionnant dans la bande de fréquences de 509 MHz à 18 GHz, le NGJ est développée sous la forme de trois capacités distinctes, comprenant LB, la bande moyenne (MB) et la bande haute (HB). NGJ-LB (également connu sous le nom de bloc / incrément 2), NGJ-MB (bloc / incrément 1) et NGJ-HB (bloc / incrément 3) sont spécifiquement dirigés contre la bande basse fréquence (100 MHz à 2 GHz), moyen, (2 GHz à 6 GHz) et sections à large bande (6 GHz à 18 GHz) du spectre de la menace globale.

L’AN/ALQ-249 est un système monté dans une nacelle qui intègre les technologies numériques, logicielles et à réseaux à balayage électronique (AESA) afin de créer une capacité EA améliorée capable de perturber et de dégrader émetteurs radar et de communications hostiles. La nouvelle nacelle permettra de traiter les zones de mission de frappe en profondeur et le brouillage, le soutien de la guerre maritime, soutien au combat rapproché, guerre irrégulière communications et cibles avec armes non conventionnelles et air du champ de bataille. Elle pourra être utilisée également pour les opérations d'interdiction et d’escorte pénétrante.

Neutraliser les S400 russes :

Le NGJ est conçu pour brouiller et vaincre à la fois la technologie radar de surveillance qui peut alerter les défenses qu'un avion ennemi se trouve dans la zone ainsi que le radar d'engagement à haute fréquence qui permet aux défenses aériennes de cibler, suivre et détruire les avions attaquants.

Les avions de combat américains survolant la Syrie étaient à portée de missiles sol-air russes S-400 et S-300. Cette situation met en évidence l'importance de supprimer les défenses aériennes ennemies l'une des principales tactiques utilisées par les pilotes américains est le brouillage radar, la saturation des radars ennemis avec de faux signaux afin, qu'ils ne puissent pas suivre et tirer sur des avions amis. L'US Navy s'appuie aujourd’hui sur le système de brouillage ALQ-99 depuis près d'un demi-siècle. Mais les radars opposés ont gagné en capacité. Il faut impérativement un nouveau système.

Les ingénieurs de Rayhteon disent que le NGJ-MB pourra bloquer tout ce qui émet ou reçoit et la fréquence RF dans la gamme de fréquences du NGJ dont les systèmes russes S-300 et S-400. Le NGJ-MB permettra de par sa structure de s’adapter rapidement aux améliorations et aux futures menaces sol-air.

US Navy - Page 42 _12f3475

Photos : 1 EA-18G Growler avec le NGJ-MB 2 Essais en chambre anéchoïde 3 NGJ-MB sous un Growler @ USAN

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/03/23/le-nouveau-brouilleur-du-growler-bientot-pret -868867.html
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeVen 27 Mar 2020 - 22:31

Citation :
USS Roosevelt to Test Sailors for Coronavirus in Guam

01:33 PM, March 27, 2020


US Navy - Page 42 _12f3530

The US Navy's USS Theodore Roosevelt carrier is heading for a possible quarantine into Guam following the positive testing for COVID-19 virus of three sailors and possible infections of dozens more.

According to the US media, the number of positive COVID-19 cases on the warship, that had 5,000 personnel on board, spiked to 23. Acting Navy Secretary Thomas Modly said that the Theodore Roosevelt is in a process of testing all crew members.


"Additional positive cases of COVID-19 have been discovered," Chief of Naval Operations Admiral Mike Gilday said Thursday, without specifying how many.

US Navy - Page 42 _12f595

"USS Theodore Roosevelt is in Guam on a previously-scheduled port visit. The resources at our naval medical facilities in Guam will allow us to more effectively test, isolate, and if necessary treat Sailors. We expect additional positive tests, and those Sailors who test positive will be transported to the US Naval Hospital Guam for further evaluation and treatment as necessary. During the port visit, base access will be limited to the pier for Roosevelt's Sailors," Gilday added.

https://www.defenseworld.net/news/26606/USS_Roosevelt_to_Test_Sailors_for_Coronavirus_in_Guam#.Xn5u66bbLIU
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeDim 29 Mar 2020 - 18:15

Citation :
Avec deux porte-avions touchés par le Covid-19, l’US Navy pourrait manquer de moyens en cas de crise dans le Pacifique

par Laurent Lagneau · 29 mars 2020


US Navy - Page 42 _12f3545

Si, dans la marine, on insiste sur la propreté, c’est pour éviter de voir une épidémie se propager au sein de l’équipage d’un navire, où de nombreux marins travaillent, mangent et dorment dans des espaces restreints, donc propices à la diffusion d’un virus.

En clair, les mesures de distanciation sociale préconisées pour freiner la propagation du coronavirus SARS Cov-2 [responsable de la maladie Covid-19] sont impossibles à appliquer à bord d’un bâtiment. Et il n’est pas envisageable d’y instaurer un régime de quarantaine en isolant les malades des biens portants, même si des navires comme un porte-avions disposent de structures médicales modernes.

Selon des études sur le paquebot Diamond Princess, qui a été affecté par le Covid-19 en février dernier, il a été constaté que le taux de contagiosité [nombre moyen de personnes contaminée à partir d’un individu infecté] avait été quatre fois plus élevé qu’à Wuhan [Chine], qui était alors épicentre de l’épidémie.

Or, cette semaine, trois marins du porte-avions américain USS Theodore Roosevelt, alors déployé en mer des Philippines, ont été testés positifs au Covid-19. Et les choses sont allées très vite : trois jours plus tard, ils étaient une trentaine à être dans cette situation.

Ce qui a motivé la décision d’interrompre la mission du navire pour l’envoyer en escale à Guam afin d’y mettre ses 5.000 marins en quarantaine et procéder à des tests de dépistage. Et, pour le moment, on ignore quand l’USS Theodore Roosevelt pourra reprendre la mer.

« Nous prenons cette menace très au sérieux et nous travaillons rapidement pour identifier et isoler les cas positifs tout en empêchant la propagation du virus à bord du navire. Aucun marin n’a été hospitalisé ou n’est gravement malade », a commenté l’amiral Mike Gilday, le chef de l’US Navy.

Seulement, le second porte-avions américain déployé dans la région Asie-Pacifique, l’USS Ronald Reagan, est à son tour touché par l’épidémie de Covid-19, avec au moins deux de ses marins testés positifs. Le navire est actuellement amarré à la base navale de Yokosuka.

D’où la décision de fermer cette dernière durant au moins 48 heures, c’est à dire que son personnel n’a pas l’autorisation d’en sortir. Pour le moment, il n’est pas clair si d’autres mesures seront prises, comme la mise en quarantaine de l’équipage de l’USS Ronald Reagan. En tout cas, cette nouvelle est inquiétante pour l’US Navy, qui risque de se retrouver sans porte-avions dans la zone Indo-Pacifique, pourtant stratégique. Et donc elle sera dans l’impossibilité de répondre à une éventuelle crise.

En effet, parmi les porte-avions basés sur la côté ouest des États-Unis, l’USS Abraham Lincoln vient de rentrer de mission, après avoir passé un temps record au Moyen-Orient quand l’USS Carl Vinson est en cale sèche au chantier naval de Puget Sound [et un cas de Covid-19 a été détecté parmi ses marins]. Et l’USS Nimitz est en phase de remontée en puissance.

Outre les conséquences opérationnelles à court terme de cette épidémie de Covid-19, la question de l’entraînement et de la préparation des équipages finira par se poser.

« Nous devons faire trois choses. La première consiste à veiller sur santé de nos marins et de leurs familles. Le deuxième est de veiller à ce que nous ne propagions pas cette maladie chez nous ou chez nos alliés et partenaires. Et la troisième est que nous veillons à maintenir notre état de préparation à la guerre », a toutefois déclaré l’amiral John Aquilino, le chef de la flotte américaine du Pacifique, à USNI News. Pour cela, a-t-il continué, nous « gérons chaque événement au cas par cas » et « ne publions pas d’informations susceptibles de permettre à tout adversaire de comprendre notre état de préparation ».

http://www.opex360.com/2020/03/29/avec-deux-porte-avions-touches-par-le-covid-19-lus-navy-pourrait-manquer-de-moyens-en-cas-de-crise-dans-le-pacifique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 19:58

Citation :
L’entretien des toilettes à bord des porte-avions USS George HW Bush et USS Gerald Ford coûte une fortune


par Laurent Lagneau · 30 mars 2020


US Navy - Page 42 _12f3554

Dernier porte-avions de la classe Nimitz à avoir été construit pour 6 milliards de dollars et mis en service en 2009, l’USS George HW Bush fit parler de lui en novembre 2011 pour un problème gênant, révélé par la mère d’un marin qui servait à son bord : son système d’évacuation des eaux usés tombait fréquemment en panne, ce qui rendait ses 423 toilettes indisponibles pendant plusieurs heures pour ses 5.000 membres d’équipage.

Depuis, et selon un rapport du Government Accountability Office [GAO, l’équivalent américain de la Cour des comptes], ces problèmes de tuyauterie n’ont pas été définitivement réglés. Pire : l’USS Gerald Ford, qui inaugure une nouvelle classe de porte-avions et dont le coût avoisine les 13 milliards de dollars, connaît des soucis similaires.

Pour ces deux navires, les ingénieurs ont « innové » en leur installant un système d’évacuation des eaux usés [qui suppose 400 km de tuyaux…] dont le fonctionnement repose sur celui des avions commerciaux. Seulement, les toilettes sont régulièrement « bouchées », de sorte, écrit le GAO, que « des actions de maintenance imprévues » seront nécessaires « pendant toute la durée de vie » de ces bâtiments.

Et la solution pour remédier à ce problème est d’y injecter des acides, ce qui coûte 400.000 dollars par an pour chacun de deux porte-avions. Et comme il n’est pas possible de déterminer la fréquence de ce type d’opération, il est difficile d’en mesurer le coût budgétaire sur la durée de vie de ces navires.

« Les tuyaux sont trop étroits et quand il y a un tas de marins qui tirent la chasse d’eau en même temps, comme le matin, l’aspiration ne fonctionne pas. Les déchets s’accumulent parce qu’ils ne sont pas aspirés et vous avez ensuite besoin d’un lavage à l’acide. L’US Navy n’avait pas prévu ce problème », a expliqué Shelby Oakley, directrice de l’équipe de passation des marchés et d’acquisitions de sécurité nationale. Cela est « révélateur des types de problèmes que nous soulignons dans notre rapport. Ils nécessitent plus d’argent, de temps et d’efforts pour les résoudre par rapport à ce qui a été initialement prévu », a-t-elle confié à l’agence Bloomberg.

Ce souci de tuyauterie qui affecte les USS George HW Bush et USS Gerald Ford n’est que l’un des « 150 exemples de problèmes de maintenance systémique » constatés à bord de navires de l’US Navy. Or, ces derniers n’ont jamais été pris en compte sur le plan budgétaire… alors qu’ils pourraient gonfler la facture du maintien en condition opérationnelle de 130 milliards de dollars durant la carrière opérationnelle des bâtiments en question.

Ainsi, le coût d’exploitation et de maintenance de l’USS Gerald Ford, conçu pour être moins cher à exploiter que ses prédécesseurs, a été estimé à 77,3 milliards de dollars sur 50 ans. Or, selon le GAO, il faudra compter 123 milliards de dollars durant la même période, soit 2,46 milliards par an.

http://www.opex360.com/2020/03/30/lentretien-des-toilettes-a-bord-des-portes-avions-uss-george-hw-bush-et-uss-gerald-ford-coute-une-fortune/
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena30
US Navy - Page 42 Ambass10US Navy - Page 42 Unbena15

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 8:25

Citation :

Coast Guard assets, along with New York Police Department and New York Fire Department assets, provide a security escort for the USNS Comfort arrival into New York Harbor, March 30, 2020. Coast Guard Cutter Shrike, Coast Guard Cutter Sitkinak, Maritime Safety and Security Team New York, and crews from Coast Guard Station New York and Coast Guard Air Station Cape Cod conducted the escort as the Comfort arrived in New York City to assist in the COVID-19 response. (U.S. Coast Guard photos by Petty Officer 3rd Class John Q. Hightower)

US Navy - Page 42 HAo7vhj

US Navy - Page 42 Bfu4egQ

US Navy - Page 42 CQWgyma

US Navy - Page 42 FOao9zh
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 15:38

Citation :
31/03/2020

Nouvelle commande pour le P-8A « Poseidon » !


US Navy - Page 42 _12f3560

La marine américaine a attribué à Boeing un contrat de production portant 1,5 milliard de dollars la production d’un nouveau lot de 18 P-8A « Poseidon ». Le contrat comprend huit avions pour la Marine américaine, six avions pour la République de Corée et quatre avions pour la Royal New Zealand Air Force.

La République de Corée et la marine royale néo-zélandaise Air Force a acquis l'avion à travers le processus de vente militaire à l'étranger et recevra le même P-8A « Poseidon » que pour l’US Navy. La Royal New Zealand Air Force devrait commencer à recevoir des avions en 2022 et la République de Corée devrait commencer à recevoir ses appareils en 2023.

Avec plus de 254’000 heures de vol à ce jour, le P-8A « Poseidon » et la variante indienneP-8I assurent dans le monde les missions anti-sous-marine et de guerre anti-surface, renseignement, surveillance et reconnaissance, humanitaire et les missions de recherche et de sauvetage.

Le Boeing P-8A «Poseidon» :

US Navy - Page 42 _12f3559

Le P-8A "Poseidon" est un avion de longue portée de lutte anti-sous-marine (ASM) et anti-surface (LAN), renseignement, surveillance et reconnaissance (RSR). Le P-8A est capable de longues patrouilles proche et loin des côtes.

Le P-8A "Poseidon" est conçu pour assurer l'avenir de la Marine à long rayon d'action dans les missions de patrouille maritime. Le P-8A offre une plus grande capacité de combat et demandera moins d'infrastructure tout en se concentrant sur la réactivité et l'interopérabilité avec les forces traditionnelles. L’avion pourra échanger ses informations avec l’ensemble des bâtiments de surface, sous-marins, avions et drones en service dans l’US-Navy.

Pour Boeing, le choix de base d’une cellule de B737 NG permet une réduction des coûts importante, le constructeur estime cette base permettra de décliner d’autres versions du P-8A afin de remplacer plusieurs appareils actuellement en services et destinés à des opérations spéciales. Pour Boeing, il sera possible par exemple de remplacer les B707 et autres C-130 spécialisés dans les domaines de l’écoute électronique, commandement volant, guerre psychologique (PsyOps), brouillage.

Cet avion équipé de liaison 11, liaison 16 et de systèmes internet, doit agir dans un concept de guerre en réseau en collaboration avec la quarantaine de drones RQ-4N choisi dans le cadre du programme Broad Area Maritime Surveillance devant assurer une surveillance surface de longue durée et une variante du drone de combat Boeing ScanEagle, le MagEagle Compressed Carriage.

Boeing a dû faire plus de 50 modifications coûtant un milliard de dollars pour adapter simplement la cellule de base du B737 pour satisfaire aux exigences de certification plus exigeante de la marine américaine. Le coût du développement est estimé à 5,5 milliards de dollars américain, tandis que le coût total (développement + appareils) est lui estimé à 20 milliards de dollars.

US Navy - Page 42 _12f3561


Photos : 1 P-8A Poseidon 2 Intérieur @ Boeing

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/03/31/nouvelle-commande-pour-le-p-8a- poseidon - -868924.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 19:55

Citation :
Covid-19 : Le « pacha » de l’USS Theodore Roosevelt lance un appel à l’aide face à la progression de l’épidémie

par Laurent Lagneau · 31 mars 2020


US Navy - Page 42 _12f3572

La semaine passée, le porte-avions américain USS Theodore Roosevelt comptait trois malades du Covid-19. Puis, l’épidémie s’est propagée au sein de l’équipage… Et d’après les confidences d’un officier du navire auprès du quotidien San Francisco Chronicle, entre 150 et 200 marins auraient été contaminés depuis.

Face à cette situation, l’USS Theodore Roosevelt a interrompu sa mission pour se rendre dans les plus brefs délais à Guam. Et l’US Navy a indiqué que tous les marins allaient subir des tests.

Seulement, étant donné l’exiguïté à bord, il est impossible pour l’équipage d’appliquer les « gestes barrières » et d’isoler les marins malades. En outre, la base de Guam est dans l’impossibilité d’accueillir l’ensemble de l’équipage du navire [soit près de 5.000 marins], le nombre de lits étant insuffisant. Ce qu’a d’ailleurs confirmé Thomas Modly, le secrétaire à la Navy, à l’antenne de CNN, ce 31 mars. « Nous sommes en discussion avec les autorités locales pour voir s’il y a des chambres d’hôtel disponibles », a-t-il dit.

Quoi qu’il en soit, la situation étant critique, le « pacha » de l’USS Theodore Roosvelt, le capitaine de vaisseau Brett Crozier, a envoyé une lettre de quatre pages à sa hiérarchie pour demander de l’aide. Ce qui est inhabituel. Mais, a priori, l’officier a mis ses galons sur la table.

Ainsi, le capitaine de vaisseau Crozier a demandé, avec insistance, les ressources indispensables pour lui permettre d’isoler son équipage et d’éviter que la situation continue de se dégrader.

« Cela nécessitera une solution politique, mais c’est la bonne chose à faire », a écrit le commandant de l’USS Theodore Roosevelt. « Nous ne sommes pas en guerre. Les marins n’ont pas à mourir. Si nous n’agissons pas maintenant, alors nous ne parviendrons pas à prendre correctement soin de notre atout le plus fiable – nos marins », a-t-il écrit.

« Retirer la majorité de l’équipage d’un porte-avions nucléaire américain en cours de déploiement et les isoler pendant deux semaines peut paraître une mesure extraordinaire. Mais c’est un risque nécessaire », a insisté le capitaine de vaisseau Crozier. « Garder plus de 4.000 jeunes hommes et femmes à bord est un risque inutile et brise la confiance des marins qui nous sont confiés », a-t-il encore fait valoir, soulignant qu’il lui est impossible de suivre les directives officielles relatives à la quarantaine et les mesures de distanciation sociale.

En effet, a-t-il souligné, les espaces confinés du navire sont les endroits « les plus propices à la propagation du virus ». Effectivement, les cabines partagées, les espaces de travail, les carrés où les marins prennent leurs repas, les écoutilles et les échelles empruntées chaque jour pour se déplacer à l’intérieur du porte-avions sont autant de lieux qui favorisent la diffusion du virus.

Le commandant de l’USS Theodore Roosevelt a cité le cas du paquebot Diamond Princess, à bord duquel 712 passagers avaient été testés positifs au Covid-19. Selon une étude, si des mesures de confinement n’avaient pas été prises rapidement, près de 80% des passagers et de l’équipage auraient été infectés. Or, ce qui est possible sur un navire civil ne l’est pas sur un bâtiment militaire… Aussi, il a estimé que les directives qui lui ont été demandées d’appliquer sont inefficaces à bord d’un porte-avions.

En temps de guerre, l’USS Theodore Roosevelt « ferait face et continuerait ses opérations tout en luttant contre l’épidémie du mieux possible », a encore écrit le capitaine de vaisseau Crozier. « Cependant, nous ne sommes pas en guerre et ne pouvons donc pas laisser un seul marin périr à la suite de cette pandémie », a-t-il continué. « Une action décisive est requise maintenant afin de se conformer aux directives du CDC [Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, ndlr] et de la Marine et d’empêcher des résultats tragiques », a-t-il plaidé.

Et de proposer d’isoler l’équipage à terre tout en gardant à bord les spécialistes de la propulsion nucléaire du porte-avions, qui, selon lui, doit être désinfecté.

L’appel du « pacha » de l’USS Theodore Roosevelt va-t-il être entendu? « La direction de la Navy va prendre rapidement toutes les mesures pour assurer la santé et la sécurité de l’équipage de l’USS Theodore Roosevelt et cherche des solutions pour répondre aux inquiétudes de son commandant », a assuré un responsable de la marine américaine.

http://www.opex360.com/2020/03/31/covid-19-le-pacha-de-luss-theodore-roosevelt-lance-un-appel-a-laide-face-a-la-progression-de-lepidemie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeVen 3 Avr 2020 - 19:48

Citation :
Covid-19 : Le « pacha » du porte-avions USS Theodore Roosevelt a été relevé de son commandement

par Laurent Lagneau · 3 avril 2020


US Navy - Page 42 _12f3608

Le 31 mars, estimant qu’il n’était pas en mesure de contenir l’épidémie de Covid-19 déclarée à bord du porte-avions USS Theodore Roosevelt, dont il reçut le commandement en novembre dernier, le capitaine de vaisseau Brett Crozier avait envoyé un message à sa hiérarchie pour lui demander de l’aide afin de pouvoir débarquer son équipage à Guam.

En effet, en raison de la promiscuité à bord du porte-avions, mis en oeuvre par plus de 4.000 marins, il est impossible d’appliquer les mesures de distanciation sociales et les « gestes barrières » recommandés pour éviter la propagation du virus.

« Retirer la majorité de l’équipage d’un porte-avions nucléaire américain en cours de déploiement et les isoler pendant deux semaines peut paraître une mesure extraordinaire. Mais c’est un risque nécessaire », avait plaidé le capitaine de vaisseau Crozier. « Garder plus de 4.000 jeunes hommes et femmes à bord est un risque inutile et brise la confiance des marins qui nous sont confiés », avait-il ajouté.

Et d’insister : « Nous ne sommes pas en guerre. Les marins n’ont pas à mourir. Si nous n’agissons pas maintenant, alors nous ne parviendrons pas à prendre correctement soin de notre atout le plus fiable – nos marins. »

Rendu public par le quotidien San Francisco Chronicle, ce message a fait quelques vagues. Et si elle a fini par décider de débarquer à Guam les trois quarts de l’équipage servant à bord de l’USS Theodore Roosevelt afin d’isoler les marins testés positifs au Covid-19 tout en hébergeant les autres dans des hôtels de l’île, l’US Navy a sanctionné le capitaine de vaisseau Crozier en le relevant de son commandement. Le secrétaire à la Marine, Thomas Modly, s’en est ensuite expliqué.

« Nous ne sommes peut-être pas en guerre dans le sens traditionnel du mot, mais nous ne sommes pas non plus complètement en paix », a d’abord fait observer M. Modly. « Et nous demandons à nos commandants de faire preuve de jugement, de maturité, de leadership et de calme sous la pression », a-t-il continué, avant d’estimer que, justement, le capitaine de vaisseau Crozier en avait manqué.

Il a « preuve d’un très mauvais jugement en période de crise » et il a « laissé la complexité du défi posé par l’épidémie de Covid à bord prendre le dessus sur son professionnalisme, au moment où le plus urgent était d’agir avec professionnalisme », a fait valoir M. Modly.

Toutefois, le secrétaire à la Navy ne « doute absolument pas que le capitaine de vaisseau Crozier ait fait ce qu’il croyait nécessaire pour le bien-être de son équipage. » Mais, a-t-il ajouté, l’écho du message qu’il a envoyé « a alarmé inutilement les familles de nos marins » et « semé le doute sur les capacités et la sécurité opérationnelles du navire, ce qui aurait pu encourager nos adversaires à en profiter. »

Aussi, « c’est pour ces raisons que j’ai perdu confiance dans sa capacité à continuer à commander ce navire de guerre alors qu’il combat ce virus pour remettre l’équipage sur pied », a affirmé M. Modly. « Le capitaine de vaisseau Crozier est un homme honorable qui, malgré ce manque de jugement inhabituel, s’est consacré tout au long d’une vie de service incroyable à notre nation, et il devrait être fier de ça », a-t-il dit.

En outre, il a également été reproché au « pacha » de l’USS Theodore Roosevelt d’avoir envoyé son message à sa hiérarchie en le mettant en copie à l’intention d’une trentaine d’autres destinataires. Ce qui n’a pu que favoriser les « fuites » vers la presse, et en particulier vers le San Francisco Chronicle. « C’était inapproprié », a commenté M. Modly. Selon lui, le capitaine de vaisseau Crozier aurait pu directement d’adresser à lui pour évoquer les problèmes auxquels il était confronté. « La publication de la lettre a suscité une panique inutile sur le navire », a-t-il insisté.

Enfin, le secrétaire à la Navy a eu mot pour les marins du porte-avions. « Personne ne se soucie plus que moi de leur sécurité et de leur bien-être », a-t-il assuré. Et d’ajouter : « Je suis entièrement convaincu que votre commandant vous aime et qu’il vous a mis au centre de son cœur et de chaque décision qu’il a prise » et « je sais aussi que vous avez une grande affection pour lui également, mais il est de ma responsabilité de faire en sorte que son amour et son intérêt pour vous soient égalés, sinon dépassés, par un jugement sobre et professionnel. »

Quoi qu’il en soit, la sanction infligée au capitaine de vaisseau Crozier, qui sera remplacé par son prédécesseur à la barre de l’USS Theodore Roosevelt, le vice-amiral Carlos Sardiello, suscite quelques remous sur le plan politique.

Ainsi, à la Chambre des représentants, des élus du Parti démocrate siégeant au comité des Forces armées ont publié une déclaration commune dans laquelle ils estiment que la décision de M. Modly est « excessive » et qu’elle aura probablement un « effet dissuasif » pour les commandants de navires tentés de signaler des problèmes.

« Alors que le capitaine de vaisseau Crozier est clairement sorti de la chaîne de commandement, la sanction dont il fait l’objet à ce moment critique est une décision déstabilisatrice qui mettre probablement nos militaire en danger et compromettra l’état de préparation de notre flotte », ont-ils écrit. « Jeter le commandant par-dessus bord sans enquête approfondie ne résoudra pas la crise croissante à bord du USS Theodore Roosevelt », ont-ils estimé.

http://www.opex360.com/2020/04/03/covid-19-le-pacha-du-porte-avions-uss-theodore-roosevelt-a-ete-releve-de-son-commandement/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeLun 6 Avr 2020 - 22:04

Citation :
US Navy Commissions Final Block III Virginia-class submarine, USS Delaware

07:11 AM, April 6, 2020

US Navy - Page 42 _12f3627
USS Delaware Virginia-class submarine


The US Navy commissioned the final Block III Virginia-class nuclear-powered attack submarine, USS Delaware (SSN 791) on April 4, 2020. USS Delaware (SSN 791) is the 18th Virginia-class boat. "Delaware is a flexible multi-mission platform designed to carry out the seven core competencies of the submarine force: anti-submarine warfare; anti-surface warfare; delivery of special operations forces; strike warfare; irregular warfare; intelligence, surveillance and reconnaissance; and mine warfare. It is the final Block III Virginia-class submarine, before the next wave of Block IV deliveries," the Navy said in a statement," the Navy said. The submarine is 377 feet long, has a 34-foot beam, and will be able to dive to depths greater than 800 feet and operate at speeds in excess of 25 knots submerged. It will operate for over 30 years without ever refueling. Delawares keel was laid April 30, 2016, and was christened during a ceremony Oct. 20, 2018.

US Navy - Page 42 _12f3626

Virginia-class submarines: This class of fast-attack submarines were being built to replace the ageing Los Angeles-class boats. The ships are equipped with 12 twelve Vertical Launch System (VLS) tubes, 4 torpedo tubes, Mk 48 ADCAP Torpedoes, UGM-109 Tomahawk cruise missiles, Mk 60 CAPTOR mines, advanced mobile mines, and unmanned underwater vehicles. During their 33-year service life, Block I-III submarines will have to undergo four depot maintenance availabilities and conduct 14 deployments. Block IV design changes will reduce the planned depot maintenance availabilities to three and increase deployments to 15. Block V: The 84-foot Block V submarines built will have additional Virginia Payload Module (VPM) mid-body section, increasing their overall length. The VPM is designed to triple the Tomahawk cruise missile capacity of the Virginia-class subs, a move designed to offset the pending retirement of the Ohio-class guided-missile subs, which have a 154-Tomahawk capacity. Each VPM sub will have a 40-Tomahawk loadout.

https://www.defenseworld.net/news/26663/US_Navy_Commissions_Final_Block_III_Virginia_class_submarine__USS_Delaware#.XouJIKYw_IU
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 30714
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 42 Unbena32US Navy - Page 42 Unbena24
US Navy - Page 42 Unbena25US Navy - Page 42 Unbena26
US Navy - Page 42 Cheval10US Navy - Page 42 Unbena15
US Navy - Page 42 Medail10

US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitimeMer 8 Avr 2020 - 16:36

Citation :
Covid-19 à bord de l’USS Theodore Roosevelt : Le secrétaire à l’US Navy poussé à la démission

par Laurent Lagneau · 8 avril 2020


US Navy - Page 42 _12f3647

Devant la multiplication des cas de Covid-19 à bord de l’USS Theodore Roosevelt, le porte-avions qu’il commandait depuis quatre mois, le capitaine de vaisseau Brett Crozier envoya un message à sa hiérarchie pour l’avertir de l’ampleur que prenait l’épidémie ainsi que pour lui demander l’autorisation de débarquer la quasi-totalité de l’équipage à Guam.

En effet, avait-il plaidé, si « retirer la majorité de l’équipage d’un porte-avions nucléaire américain en cours de déploiement et l’isoler pendant deux semaines peut paraître une mesure extraordinaire », c’est un « risque nécessaire. » Et d’insister : « Nous ne sommes pas en guerre. Les marins n’ont pas à mourir. Si nous n’agissons pas maintenant, alors nous ne parviendrons pas à prendre correctement soin de notre atout le plus fiable », à savoir « nos marins. »

Dans un premier temps réticente, l’US Navy se rangea finalement aux arguments développés par le capitaine de vaisseau Crozier, dont celui qui soulignait qu’il était impossible de faire respecter les recommandations pour freiner l’épidémie à bord de l’USS Theodore Roosevelt étant donné la promiscuité inhérente aux navires de guerre.

Seulement, le « pacha » de ce porte-avions fit parvenir son message à des personnes extérieures à sa chaîne de commandement. Ce qui favorisa la fuite de son contenu dans la presse. D’où la décision prise par Thomas Modly, le secrétaire à l’US Navy [et ancien de la « maison » étant donné qu’il y servit durant sept ans en qualité de pilote d’hélicoptère], de relever le capitaine de vaisseau Crozier de son commandement.

« L’écho donné à ce message a alarmé inutilement les familles de nos marins » et « semé le doute sur les capacités et la sécurité opérationnelles du navire, ce qui aurait pu encourager nos adversaires à en profiter », justifia M. Modly, dont la décision était soutenue par Mark Esper, le chef du Pentagone, ainsi que par l’amiral Mike Gilday, le « patron » de l’US Navy. « Nous demandons à nos commandants de faire preuve de jugement, de maturité, de leadership et de calme sous la pression. […] Or, le capitaine de vaisseau Crozier a fait preuve d’un très mauvais jugement en période de crise », avait-il ajouté.

L’affaire prit ensuite un tournant politique, certains élus du Parti démocrate estimant cette sanction « injuste » et « excessive ». Et, depuis, après avoir été acclamé par son équipage au moment de quitter l’USS Theodore Roosevelt, le capitaine de vaisseau Crozier a été testé positif au Covid-19. Selon un dernier bilan, plus de 230 marins du porte-avions sont désormais dans le même cas [ils n’étaient que trois au 24 mars]. Mais plus de 2.000 ont été testés négatifs.

Cependant, Thomas Modly a visiblement perdu les pédales dans cette « crise ». Devant l’équipage de l’USS Theodore Roosevelt, le 6 avril, il a critiqué le capitaine de vaisseau Crozier en des termes peu élégants.

Aux marins du porte-avions, M. Modly leur d’abord tenu un discours combattif. « C’est votre devoir. Ne pas vous plaindre. Tout le monde a peur de cette chose [le Covid-19]. Mais je vais vous dire une chose : si ce vaisseai était au combat avec des missiles hypersoniques pointés vers lui, vous seriez effrayés aussi. Mais vous feriez votre travail. Et c’est ce que j’attends de vous », a-t-il dit.

Quant au capitaine de vaisseau Crozier, « s’il ne pensait pas que son message finirait par être publié, alors c’est qu’il était trop stupide ou trop naïf pour commander un navire comme celui-ci », a-t-il lancé, avant de s’en prendre aux médias, qu’il a jugés « trop partiaux » car « leur parti pris dépend de leur couleur politique » et qu’ils « sont là pour nous diviser ».

Le secrétaire américain à Défense s’est ensuite désolidarisé des propos tenus par M. Modly. Et il a demandé à ce dernier de s’excuser auprès du capitaine de vaisseau Crozier. « Je tiens à m’excuser auprès de la Marine pour mes récents commentaires à l’équipage du TR [Thedore Roosevelt] », a-t-il fait savoir, dans un communiqué, après avoir pourtant persisté et signé quelques heures plus tôt.

Critiqué au sein de la classe politique américaine, M. Modly a finalement remis sa démission le 7 avril.

« Ce matin, j’ai accepté la démission de M. Modly. Il a démissionné de lui-même […] pour que la Navy puisse passer à autre chose », a confirmé Mark Esper, via Twitter. Et il a nommé James E. McPherson, un ancien amiral jusqu’alors sous-secrétaire à l’US Army, pour lui succéder. « Il faut maintenant donner la priorité aux besoins de la Navy, y compris à l’équipage du Teddy Roosevelt, et passer à autre chose, tous ensemble », a-t-il dit.

Par ailleurs, la carrière du capitaine de vaisseau Crozier pourrait ne pas souffrir de cet épisode. « Aucune décision sur son sort ne sera prise avant les conclusions d’une enquête en cours sur l’incident », a assuré M. Esper.

Le président Trump s’est également invité dans cette affaire. Certes, a-t-il dit aux journalistes, le 6 avril, le message « n’aurait pas dû être envoyé » et c’est « une erreur qui n’aurait pas dû être commise », a-t-il affirmé. « Cela dit, la carrière du [capitaine de vaisseau Crozier] était bonne avant cela. Donc, je vais m’impliquer et voir ce qui se passe parce que je ne veux pas détruire quelqu’un parce qu’il aurait eu une mauvaise journée », a-t-il ajouté.

Quoi qu’il en soit, il reste à voir les conséquences qu’aura la démission de M. Modly, sachant que ce dernier avait remis à cause le format à 12 porte-avions pour l’US Navy et engagé une étude pour déterminer les capacités futurs de l’aéronavale américaine.

http://www.opex360.com/2020/04/08/covid-19-a-bord-de-luss-theodore-roosevelt-le-secretaire-a-lus-navy-pousse-a-la-demission/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




US Navy - Page 42 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 42 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy
Revenir en haut 
Page 42 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: