Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-37%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
119.99 € 189.99 €
Voir le deal

 

 US Navy

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena24US Navy - Page 43 Unbena25
US Navy - Page 43 Unbena21US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Unbena27US Navy - Page 43 Unbena20

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 27 Jan 2013 - 12:56

Rappel du premier message :

Citation :
US Navy - Page 43 130126nzz99900111024x68






(Jan. 26, 2013) Huntington Ingalls Industries celebrated significant progress today as the 555-metric ton island was lowered onto the nuclear-powered aircraft carrier Gerald R. Ford (CVN 78) at the company’s Newport News Shipbuilding division. The 60-foot long, 30-foot wide island was the 452nd lift of the nearly 500 total lifts needed to complete the aircraft carrier. (U.S. Navy photo courtesy Huntington Ingalls Industries/Released)

_________________
US Navy - Page 43 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresUS Navy - Page 43 Star3
US Navy - Page 43 Captur10
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 12 Avr 2020 - 21:33

Citation :
12.04.2020

10% de l'équipage du Theodore-Roosevelt testés positifs au coronavirus


US Navy - Page 43 _12f3702

Puisque l'on parle de porte-avions en ce jours de Pâques, où en est le porte-avions américain Theodore-Roosevelt?

Selon la Navy, "92 % de l’équipage du Rossevelt (4800 membres) ont été testés depuis son retour à Guam. À ce stade, 550 sont positifs et 3673 négatifs" au nouveau coronavirus.

US Navy - Page 43 _12f3701

3 696 personnes ont été transférées jusqu’ici dans des hôtels ou des casernes sur l’île de Guam dans le Pacifique, où elles sont en confinement. Elles sont ravitaillées par des unités de la Navy (en particulier la Morale Welfare Recreation de la base navale de Guam. Photo ci-dessus US Navy).

Des centres de quarantaine sont encore en cours d'aménagement sur l'île pour accueillir le reste de l'équipage:

US Navy - Page 43 _12f3700

Vendredi, des spécialistes du 3e Bataillon médical, de la III Marine Expeditionary Force, basée à Okinawa, au Japon, a été déployée à Guam afin de renforcer l'équipe médicale déjà présente à bord du Theodore-Roosevelt, y compris les quelque 70 officiers et aides-soignants embarqués et une équipe de la Direction de la recherche en défense biologique de Fort Detrick, Maryland.

Quant au commandant Cozier, lui-même contaminé, son sort ne semble pas scellé. Après avoir été viré, il pourrait peut-être retrouver son commandement. "Toutes les options sont sur la table" selon l'amiral Michael Gilday, chef des opérations de la Navy, cité par l'agence AP.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/12/10-de-l-equipage-du-theodore-roosevelt-testes-positifs-au-co-21056.html
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One

messages : 4662
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : US Navy - Page 43 Unbena32 US Navy - Page 43 Medail10
US Navy - Page 43 Unbena24US Navy - Page 43 Unbena10


US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 12 Avr 2020 - 22:15

Ca promet un film dans quelque années avec tom Hinks dans le rôle du commandant cozier
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeLun 13 Avr 2020 - 16:19

Citation :
13.04.2020

Un marin du porte-avions Theodore-Roosevelt est mort du coronavirus


US Navy - Page 43 _12f3706

Un des marins du porte-avions Theodore Roosevelt (CVN-71) est mort le 13 avril, a annoncé l'US Navy ce lundi. Il avait été découvert inanimé le 9 et hospitalisé avant d'être placé en soins intensifs. Il faisait partie des 585 cas positifs.

Citation :
Le communiqué de la Navy (en anglais):
"PEARL HARBOR (NNS) — The Sailor assigned to the USS Theodore Roosevelt (CVN 71) who was admitted to the Intensive Care Unit (ICU) of the U.S. Naval Hospital Guam April 9 (local date) died of COVID-related complications on April 13. The name of the Sailor is being withheld until 24 hours after next-of-kin notification. The Sailor tested positive for COVID-19 March 30, was removed from the ship and placed in an isolation house on Naval Base Guam with four other USS Theodore Roosevelt (CVN 71) Sailors. Like other Sailors in isolation, he received medical checks twice daily from Navy medical teams. At approximately 8:30 a.m., Apr. 9 (local date), the Sailor was found unresponsive during a daily medical check. While Naval Base Guam emergency responders were notified, CPR was administered by fellow Sailors and onsite medical team in the house. The Sailor was transferred to U.S. Naval Hospital Guam where the Sailor was moved to the Intensive Care Unit (ICU). The Sailor was declared deceased April 13. USS Theodore Roosevelt arrived in Guam on 27 March for a scheduled port visit for resupply and crew rest."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/13/un-marin-du-porte-avions-theodore-roosevelt-est-mort-21059.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeMer 15 Avr 2020 - 18:07

Citation :
15.04.2020

Quatre officiers américains et un Britannique confinés en France après avoir quitté le GAN du Charles-de-Gaulle


US Navy - Page 43 _12f3723

L'état-major de la Marine a confirmé l'information de CNN faisant état du confinement dans le sud de la France de quatre officiers de l'US Navy présents à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle pendant la mission Foch.

Un Britannique embarqué sur le Chevalier-Paul est aussi en confinement depuis le retour du groupe aéronaval (GAN).

Les Américains sont quatre officiers d'état-major embarqués sur le Charles-de-Gaulle. Le chef d'état-major de la Marine française, l'amiral Prazuck, s'est entretenu à leur sujet avec son homologue US.

Comme leurs camarades français, les officiers de la Navy sont en confinement sur l'une des bases de la Marine nationale du sud de la France.

Au total, quelque 2 100 marins de la mission Foch sont en confinement en Bretagne (Brest, Lann-Bihoué et Landivisiau) et sur la côte méditerranéenne.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/15/quatre-officiers-americains-et-un-britannique-confines-en-fr-21066.html
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena30
US Navy - Page 43 Ambass10US Navy - Page 43 Unbena15

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeJeu 16 Avr 2020 - 14:47

C'est devenu un jeu pour les iraniens ...


Citation :

NORTH ARABIAN GULF (April 15, 2020) Iranian Islamic Revolutionary Guard Corps Navy (IRGCN) vessels conducted unsafe and unprofessional actions against U.S. Military ships by crossing the ships’ bows and sterns at close range while operating in international waters of the North Arabian Gulf. The expeditionary mobile sea base USS Lewis B. Puller (ESB 3) is conducting joint interoperability operations in support of maritime security in the U.S. 5th Fleet area of operations. (U.S. Navy photos)

US Navy - Page 43 NaZVD5B

US Navy - Page 43 TydjiDd

US Navy - Page 43 FH8SupO

US Navy - Page 43 NKppz83

US Navy - Page 43 JV0PBD9

https://www.dvidshub.net/image/6174854/irgcn-vessels-conduct-unsafe-unprofessional-interaction-with-us-naval-forces-arabian-gulf
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 19 Avr 2020 - 17:32

Citation :
19.04.2020

La Navy commande 15 "Connector Craft 100" à Textron


US Navy - Page 43 _12f3762

Textron Systems va fournir 15 "ship-to-shore connectors" dans le cadre d'un contrat d'une valeur de 386 millions de $. Ces hovercrafts ont un équipage réduit à quatre hommes (photos Textron).

Ces Ship to Shore Connector Craft 100 permettront de moderniser la batellerie de la Navy et de remplacer les Landing Craft Air Cushion (LCAC) vieux de 40 ans. La Navy envisage d'en acheter 73 au total (le premier véhicule expérimental a déjà été livré en février.

Ces "connectors" peuvent transporter une charge totale de 74 tonnes. Ils sont aussi capables d'acheminer à terre 145 marines équipés. Pour découvrir toutes les caractéristiques.

US Navy - Page 43 _12f3761

Citation :
L'avis du 16 avril:
Textron Inc., New Orleans, Louisiana, is awarded a $386,280,994 fixed-price-incentive-firm-target and firm-fixed-price modification to a definitized, previously-awarded letter contract (N00024-17-C-2480) for the construction of landing craft, air cushion (LCAC) 100 Class Craft 109 through 123. Work will be performed in New Orleans, Louisiana (80%); Camden, New Jersey (8%); Cincinnati, Ohio (8%); and Gloucester, United Kingdom (4%). The Ship-to-Shore Connector (SSC) Program is the functional replacement of the existing fleet of LCAC vehicles, which are nearing the end of their service life. It is an air cushion vehicle designed for a 30-year service life. The SSC mission is to land surface assault elements in support of operational maneuver from the sea at over-the-horizon distances while operating from amphibious ships and mobile landing platforms. SSC provides increased performance to handle current and future missions, as well as improvements, which will increase craft availability and reduce total ownership cost. Work is expected to be complete by January 2025. Fiscal 2017 shipbuilding and conversion (SCN) (Navy) funding in the amount of $8,168,067; fiscal 2018 SCN funding in the amount of $236,986,570; fiscal 2019 SCN funding in the amount of $198,693,525; and fiscal 2020 SCN funding in the amount of $50,800,000 will be obligated at time of award and will not expire at the end of the current fiscal year. The Naval Sea Systems Command, Washington, District of Columbia, is the contracting activity.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/04/19/textron-21077.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeMer 22 Avr 2020 - 18:38

Citation :
Le président Trump ordonne de détruire toute vedette iranienne harcelant des navires américains

par Laurent Lagneau · 22 avril 2020


US Navy - Page 43 _12f3793

La semaine passée, l’US Navy dénonça les manoeuvres « dangereuses » et le comportement « provocateur » de 11 vedettes rapides de la composante navale du Corps iranien des gardiens de la révolution [IRGC] à proximité de l’une de ses flottilles, comprenant l’USS Lewis B. Puller, conçu pour être une base de commandement avancée ainsi qu’une plateforme de renseignement et d’intervention [Expeditionary Sea Base], le destroyer USS Paul Hamilton et les patrouilleur USS Sirocco, USS Firebolt, USCGC Wrangell et USCGC Maui.

L’incident s’était produit « dans les eaux internationales du nord du Golfe » arabo-persique, le 15 avril. Les embarcations iraniennes passèrent à plusieurs reprises entre les navires de l’US Navy et de l’US Coast Guard, allant jusqu’à s’en approcher d’une dizaine de mètres, malgré les avertissements lancés par les marins américains. Ce que confirma une vidéo publiée par le Pentagone.

Quatre jours plus tard, et malgré les images, le commandement des Gardiens de la révolution a démenti les affirmations américaines et expliqué qu’il avait dû augmenter le nombre de ses patrouilles dans le Golfe après que l’US Navy a bloqué la route d’un navire iranien, en l’occurrence le « Shahid Siavoshi », lors de deux incidents distincts s’étant produit plus tôt en avril. Et d’ajouter que l’Iran répondrait d’une « manière décisive » à toute « erreur de calcul ».

« Nous conseillons aux Américains de suivre les réglementations internationales et les protocoles maritimes dans le golfe Persique et le golfe d’Oman et de s’abstenir de tout aventurisme et de toutes fausses histoires », a également fait valoir le Corps des gardiens de la révolution.

De tels incidents s’étaient faits plus rares ces derniers mois, même lors de la montée des tensions entre Washington et Téhéran après le sabotage de plusieurs pétroliers dans les environs du stratégique détroit d’Ormuz ou encore la frappe américaine ayant été fatale au général Soleimani, le chef des opérations extérieures de l’IRGC.

Cependant, par le passé, il est arrivé de voir un navire américain procéder à des tirs de semonce pour éloigner des embarcations rapides iraniennes. Mais il se pourrait que le prochain incident de ce genre connaisse une issue différente.

« J’ai donné l’ordre à l’US Navy de détruire toute embarcation iranienne qui harcèlerait nos navires en mer », a en effet assuré le président américain, Donald Trump, via Twitter, ce 22 avril.


Citation :
I have instructed the United States Navy to shoot down and destroy any and all Iranian gunboats if they harass our ships at sea.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) April 22, 2020


En février, le Sénat, pourtant à la main du Parti républicain, a voté une résolution obligeant le président Trump à demander un « débat et un vote au Congrès » avant tout « guerre offensive » contre l’Iran. Cependant, le texte souligne également que le chef de la Maison Blanche garde la capacité d’engager les troupes américaines en cas d’attaque « imminente » contre les États-Unis.

http://www.opex360.com/2020/04/22/le-president-trump-ordonne-de-detruire-toute-vedette-iranienne-harcelant-des-navires-americains/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeJeu 23 Avr 2020 - 18:30

Citation :
US Navy : Une étude interne du Pentagone préconise de réduire le nombre de porte-avions

par Laurent Lagneau · 23 avril 2020


US Navy - Page 43 _12f3804

Actuellement, la marine américaine dispose de 10 porte-avions appartenant à la classe Nimitz, auquel il faut ajouter l’USS Gerald Ford, tête de série d’une nouvelle classe de navires. Mais ce dernier n’est pas encore opérationnel.

Or, une loi fédérale américaine fixe à 10 le nombre minimal de porte-avions que l’US Navy doit mettre en oeuvre. Et, comme l’a affirmé le président Trump, il est question de porter à nouveau à 12 le nombre de ce type de navire, conformément, d’ailleurs, au Fleet Response Plan de 2003, lequel exige de l’US Navy d’être en mesure de déployer, à tout moment, au moins 6 groupes aéronavals.

Cependant, depuis quelques semaines, plusieurs signaux suggèrent que l’objectif affiché par l’actuel locataire de la Maison Blanche ne sera pas tenu, à la fois pour des raisons budgétaires et stratégiques.

En janvier, alors qu’il était encore secrétaire par intérim à l’US Navy, Thomas Modly avait estimé que le nombre de porte-avions Nimitz et Ford serait inférieur à 12. Soulignant le coût élevé de ces navires, qu’il qualifia de « cibles attrayantes », il avait affirmé que les « responsables devaient se montrer plus réalistes quant à ce qui sera réalisable au cours de la prochaine décennie, au lieu de planifier une future marine » qui ne pourra qu’être opérationnelle « quand nous serons tous morts. »

Puis, le mois dernier, M. Modly a mis sur pied un groupe d’étude qui, appelé « Futur Carrier 2030 », doit livrer un rapport sur le rôle de l’aviation navale embarquée dans un contexte marqué par les rivalités avec la Chine et la Russie ainsi que par l’apparition de nouvelles menaces et autres armes, comme les missiles hypersoniques. Pour le désormais ancien secrétaire à l’US Navy, il fallait engager une telle réflexion avant de poursuivre la construction des nouveaux porte-avions de la classe Gerald Ford, dont quatre ont d’ores et déjà été commandés.

Dans le même temps, le Bureau du secrétaire à la Défense [OSD – Office of the Secretary of Defense], qui responsable de la l’élaboration des politiques, de la planification, de la gestion des ressources et de l’évaluation des programmes au sein du Pentagone, a mené sa propre étude sur la structure que devra avoir l’US Navy à l’horizon 2030, avec l’objectif d’une flotte à 355 navires.

Selon Defense News, l’OSD vient de rendre ses premières conclusions. Résultat : il serait demandé à l’US Navy de retirer du service deux de ses porte-avions « géants » et donc de se contenter de 9 navires de ce type.

« La suppression de deux porte-avions changerait définitivement la façon dont la marine aborde sa présence dans le monde et l’obligerait à repenser son modèle de projection de puissance », a commenté le capitaine de vaisseau [en retraite] Jerry Hendrix, analyste au sein du groupe Telemus. À noter que ce dernier plaide depuis maintenant pour une telle évolution. En 2013, il avait remis en cause la pertinence des porte-avions géants dans une note publiée par le Center for a New American Security, estimant que de tels navires allaient devenir trop vulnérables face aux sous-marins et aux missiles.

Si le format à 9 porte-avions est retenu, alors l’US Navy ne commanderait probablement pas plus de quatre navires de la classe Gerald Ford. En effet, les USS Nimitz, USS Dwight D. Eisenhower et USS Carl Vinson doivent être retirés du service d’ici 2030. Et l’USS Theodore Roosevelt ainsi que USS Abraham Lincoln connaîtront un sort identique durant les années suivantes.

Avec un format réduit à 9 porte-avions « géants », l’US Navy n’aurait que 6 ou 7 d’entre-eux opérationnels à tout moment, sachant qu’il lui faudra jongler avec les périodes de régénération et de maintenance [sur ce point, une plus grande latitude sera donnée grâce aux navires de la classe Gerald Ford, conçus justement pour que les opérations de maintenance soient moins nombreuses].

Cela étant, l’US Navy et l’US Marine Corps [|USMC] envisagent une plus grande intrication dans les opérations à venir. Ce qui pourrait passer par la mise en avant du concept de « lightning carrier« , c’est à dire des navires moins imposants mais pouvant tout de même mettre en oeuvre un nombre assez important d’avions de combat. C’est, d’ailleurs, ce qui se passe actuellement en mer de Chine méridionale : la présence navale américain y est assurée par l’USS America [et ses F-35B] alors que le porte-avions USS Theodore Roosevelt est hors course à cause de l’épidémie de Covid-19.

Par ailleurs, l’étude de l’OSD préconise également de geler le nombre de destroyers et de croiseurs en service au sein de l’US Navy et faire un effort sur les « petits » navires de surface, dont le nombre devrait être porté à 55, dont 35 Littoral Combat Ship [LCS], le reste devant être complété par les frégates issues du programme FFG (X).

Enfin, l’OSD insiste également sur la nécessité de doter la marine américaine de navires sans équipage. En 2019, cette dernière avait d’ailleurs demandé une enveloppe de 400 millions de dollars pour financer la mise au point de deux bâtiments de ce genre, affichant un déplacement de 2.000 tonnes pour une longueur de 60/90 mètres.

« Face un adversaire potentiel [la Chine, ndlr] qui produit des navires à un rythme élevé, nous devons changer notre façon de penser », avait récemment estimé l’amiral Mike Gilday, le chef de l’US Navy. Cela étant, l’état-major chinois fait le même calcul : en janvier, il a été rapporté que le navire sans équipage JARI-USV, développé conjointement par les instituts de recherche CSSC 716 et CSSC 702 venait d’effectuer ses premiers essais en mer.

http://www.opex360.com/2020/04/23/us-navy-une-etude-interne-du-pentagone-preconise-de-reduire-le-nombre-de-porte-avions/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 26 Avr 2020 - 17:58

Citation :
US Navy receives final Block 2 Super Hornet

Gareth Jennings, London - Jane's Navy International

24 April 2020

US Navy - Page 43 _12f3853
With the last of 608 retrofitted and new-build Block 2 Super Hornets now delivered, Boeing’s and the US Navy’s attentions will now
turn to delivering the Block 3 standard aircraft. Source: US Navy


The US Navy (USN) has received into service its final Block 2 Boeing F/A-18E/F Super Hornet combat aircraft, ahead of the retrofit and new-build Block 3 upgrade effort.

The USN announced on 24 April that the 608th (322 single-seat F/A-18Es and 286 twin-seat F/A-18Fs) retrofitted and new-build Block 2 Super Hornet to be delivered since 2005 was handed over on 17 April. Aircraft F/A-18E 322 is being delivered to Strike Fighter Squadron (VFA) 34, based at Naval Air Station Oceana in Virginia.

"Delivery of this last production Block 2 Super Hornet is […] a stepping stone along the path to continuously evolving our platforms to meet the US Navy's ever-evolving needs," said Captain Jason Denney, Program Manager of the F/A-18 and EA-18 Program Office (PMA-265). "Block 3 delivery is just steps behind and the production lines won't miss a beat, with the first two US Navy Block 3 test jets delivering in the next two months, followed by delivery of 24 E/F aircraft over the next year for our international customer, Kuwait."

Capt Denney's noting of the "continuously evolving" philosophy of the USN's aircraft platforms in general mirrors earlier comments made to Jane's and other defence media regarding the Hornet-series in particular.

With the first F/A-18A/B Hornet designed to be a multimission, programmable strike fighter, the F/A-18C/D variants of the late 1980s built on this with enhanced avionics and a more lethal systems and weapons package. The F/A-18C/D then became the F/A-18C/D Night Attack in the early 1990s before the Hornet became the F/A-18E/F Block 1 Super Hornet in the late 1990s
   
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeVen 1 Mai 2020 - 15:12

Citation :
Les futures frégates de l’US Navy seront basées sur les FREMM italiennes

par Laurent Lagneau · 1 mai 2020


US Navy - Page 43 _12f5141

En 2015, la marine américaine a lancé le projet FFG(X) afin de se doter de nouvelles frégates, le programme « Littoral Combat Ship » [LCS] devant alors être réduit d’une vingtaine d’unités sur les 52 prévues. Et, ces dernières semaines, ce dossier s’est accéléré, conformément aux instructions données en février par Thomas Modly, l’ex-secrétaire par intérim à l’US Navy.

Dans le détail, pour un coût 50% inférieur à celui d’un destroyer de la classe Arleigh-Burke, ces frégates devront être multi-missions et donc disposer d’une capacité anti-aérienne, anti-surface, anti-sous-marine et de guerre électronique. Pouvant aussi opérer près du littoral, elle seront équipées du radar de surveillance aérienne AN/SPY-6 (V) 3 fourni par Raytheon et du système de gestion de combat COMBATSS-21 de Lockheed-Martin, dérivé du système AEGIS. Côté armement, il est question de les doter d’un canon de 57 mm , de 32 cellules de lancement vertical Mk 41 et d’un assortiment de différents types de missiles.

Une appel à propositions [RFP] pour la conception et la construction des dix premiers navires fut ainsi lancé. Sur les six industriels intéressés par ce marché, cinq furent retenus, Atlas North America, qui avait proposé un navire basé sur la frégate MEKO A-200, ayant été éliminé. Un contrat de 15 millions de dollars pour réaliser une étude de concept fut ensuite attribué aux concurrents encore en lice par le Naval Sea Systems Command [NAVSEA].

Parmi ces derniers, Austal USA proposait une variante de son LCS de la classe Independence [LCS 2], tout comme d’ailleurs Lockheed-Martin, qui misait sur une évolution du LCS de la classe Liberty. Mystérieux sur ses intentions, Huntington Ingalls Industries était supposé travailler sur une évolution d’un navire initialement destiné à l’US Coast Guard appelé « Patrol Frigate ».

Enfin, General Dynamics Bath Iron Works s’était associé avec l’espagnol Navantia pour soumettre un navire basé sur la frégate F-100 quand Fincantieri Marinette Marine [FMM] misait sur un modèle inspiré [et plus lourd de 700 tonnes] de la version italienne de la Frégate Européenne Multi-Missions [FREMM].

En mai 2019, Lockheed-Martin fit part de sa décision de se retirer de cette compétition, afin de ses concentrer sur le développement du COMBATSS-21.

Finalement, le 30 avril, c’est à dire trois mois avant la date prévue, l’US Navy a annoncé avoir retenu Fincantieri Marinette Marine et, donc, le modèle de frégate inspiré de la FREMM italienne.

Le contrat obtenu par FMM a une valeur de 795,1 millions de dollars, ce qui couvre les travaux de conception et la construction de la première frégate ainsi qu’une option pour les 9 autres. Si cette dernière est levée, alors le montant total s’élèvera à 5,58 milliards de dollars. Le contrat devrait être renouvelé pour les 10 derniers navires.

Pour rappel, Fincantieri Marinette Marine est proche de Lockheed-Martin, dans la mesure où son chantier naval, établi dans le Wisconsin, est impliqué dans la construction des LCS de la classe Liberty et dans celle des frégates qui en sont dérivées destinées à l’Arabie Saoudite.

Si elles sont issus d’un même programme, les FREMM italiennes et françaises sont différentes, les premières étant ainsi plus imposantes que les secondes.

« La vitesse maximale des FREMM françaises et italiennes est différente, ce qui a des conséquences sur la puissance des navires et sur leurs chaînes de propulsion. Les FREMM françaises sont très automatisées – elles embarquent un équipage de 108 marins, détachement hélicoptère compris […] alors que les frégates italiennes ont besoin de 145 marins. Les radars sont différents, de même que les armements choisis. De plus, les frégates italiennes sont équipées d’un canon à l’arrière, contrairement aux nôtres », avait résumé Patrick Boissier, alors Pdg de DCNS [Naval Group aujourd’hui], en 2013, lors d’une audition parlementaire.

http://www.opex360.com/2020/05/01/les-futures-fregates-de-lus-navy-seront-basees-sur-les-fremm-italiennes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeVen 15 Mai 2020 - 20:51

Citation :
US Navy - Page 43 00a30
Boeing livre son 100e P-8A Poseidon à l'US Navy © Boeing


 15/05/2020 16:40 | Antony Angrand

Boeing livre son 100e P-8A Poseidon à l'US Navy



L'US Navy a reçu aujourd’hui son 100e Boeing P-8A Poseidon alors que la flotte mondiale, qui comprend également la marine indienne et les forces aériennes australiennes et britanniques, approche les 300 000 heures de vol.

Dérivé militaire du 737 NG


Le P-8 est un avion de patrouille maritime multi-missions à grande autonomie éprouvé capable d’opérations maritimes et côtières au-dessus de grandes étendues. Dérivé militaire de l’avion Boeing 737 Next-Generation (NG), le P-8 allie ses performances à un système de mission avancé qui assure une interopérabilité maximale dans l’espace de combat.

Inde, GB, Australie

Il s’agit en fait du du 94e Poseidon de la flotte de la marine américaine, avec six avions supplémentaires utilisés comme avions d’essais de développement. La 100e livraison entièrement opérationnelle est prévue pour plus tard cette année. Boeing a également livré 12 avions à la Royal Australian Air Force, deux à la Royal Air Force du Royaume-Uni et huit P-8Is à la marine indienne. Plusieurs escadrons de la marine américaine ont été déployés avec le P-8A Poseidon, tandis que la marine indienne et la Royal Australian Air Force mènent également des missions avec le P-8.

https://www.air-cosmos.com/article/boeing-livre-son-100e-p-8a-poseidon-lus-navy-23094
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeMer 20 Mai 2020 - 22:59

Citation :
20/05/2020

Certification de ravitaillement en vol des E-2D !



US Navy - Page 43 _12f5220

L’US Navy procède à la certification complète du ravitaillement en vol de la flotte d’avions d’alerte lointaine Northrop-Grumman E-2D « Advanced Hawkeye ». Après les essais de ravitaillement en vol avec des KC-130J, le E-2D s’essaye avec des F/A-18F « Super Hornet ».

Augmenter la portée de « Advanced Hawkeye » :

Dans le but d’augmenter la portée de l’E-2D « Advanced Hawkeye », l’avionneur Northrop-Grumman a reçu un contrat prévoyant d’équiper de systèmes de ravitaillement l’avion. Le premier E-2D équipé d'une perche de ravitaillement a volé en 2016. Grâce à ce système de ravitaillement, les capacités de la marine américaine doivent être considérablement accrues. Permettant ainsi aux « Advanced Hawkeye » de mener des missions de plus longue durée. Pour cette adaptation, l’avionneur à ajouter une perche de ravitaillement et modifier les logiciels de contrôle de vol.

Le 31 octobre 2017 un E-2D de l'Air Test and Evaluation Squadron 20 (VX-20) a été ravitaillé en vol pour la toute première fois par un KC-130J « Super Hercules » de l'US Navy. Cette année la dernière phase de certification concerne le ravitaillement à l’aide d’un F/A-18F « Super Hornet » du Strike Fighter Squadron (VFA) 21.

Cette réalisation révolutionnaire représente le point culminant de plus de trois ans de tests et d'évaluations pour inclure plus de 500 heures de vol d'évaluation développant la capacité de ravitaillement aéroporté de l’Advanced Hawkeye.

US Navy - Page 43 _12f5219

IOC atteinte :

En septembre 2019, le VAW-120 a pris livraison de l'E-2D « Advanced Hawkeye » avec une capacité de ravitaillement en vol qui a permis d'atteindre la capacité opérationnelle initiale (IOC). Le VAW-120 a marqué une deuxième étape importante dans l'héritage E-2D en avril 2020, en atteignant son 1’000ème contact de ravitaillement aérien.

Le Hawkeye E-2D « Advanced » :

US Navy - Page 43 _12f5218

Les systèmes du E-2D représentent un bond de plusieurs générations dans la technologie des systèmes embarqués d’alerte lointaine et doit permettre de s’adapter aux menaces d’aujourd’hui et de demain, en s’intégrant totalement dans les nouveaux systèmes, mis en services par l’US Navy. Que ce soit en matière de bâtiments de surface que de nouveaux appareils tels : les Super Hornet et le F-35.

Le Hawkeye E-2D « Advanced » dispose d’un grand nombre de nouveautés avec un radar AESA AN/APY-9 qui remplace l’ancienne antenne de type mécanique, le radar permet une couverture totale à 360° et un suivi complet air et mer. L’appareil dispose également d’une nouvelle motorisation, soit le Rolls-Royce T-56-A-427A. Un cockpit entièrement numérique, d’un nouveau système d’identification ami/ennemi, de nouveaux postes de travail tactique, ainsi que d’une nouvelle architecture électronique et de communication couplée à une liaison de données.

Photos : 1 Ravitaillement par un KC-130J 2 Ravitaillement par un Super Hornet@ USN 3 E-2D Advanced Advanced @ Northrop Grumman

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/05/20/certification-de-ravitaillement-en-vol-des-e-2d -869243.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeVen 22 Mai 2020 - 19:26

Citation :
L'US Navy a un nouveau patron, le quatrième en 6 mois

Washington, 21 mai 2020 (AFP) -


Pour la quatrième fois en moins de six mois, l'US Navy a un nouveau patron, Kenneth Braithwaite, un ardent soutien de Donald Trump qui s'est donné pour mission de restaurer l'esprit de corps au sein d'une force navale démoralisée et frappée par le Covid-19.

La nomination de M. Braithwaite, 60 ans, actuel ambassadeur des Etats-Unis à Oslo, a été approuvée jeudi à main levée par le Sénat américain.

Lors de son audition devant la commission des Forces armées du Sénat début mai, il s'était fait fort d'avoir des relations sereines avec la Maison Blanche, ce que ses deux prédécesseurs n'avaient pas su faire.

"Bien que je reconnaisse les défis pour ce qu'ils sont, je suis prêt", a-t-il assuré.

"J'ai le regret de dire que l'US Navy traverse des eaux agitées en raison de divers facteurs, principalement un manque de leadership", a-t-il déclaré, citant notamment un vaste scandale de corruption qui l'avait secouée en 2015 et les collisions de bâtiments militaires qui ont fait 17 morts en 2017.

Il a fait allusion, en les qualifiant de "faux pas judiciaire", aux divergences entre M. Trump et l'ancien secrétaire à la Navy Richard Spencer sur le sort d'un soldat d'élite accusé de crimes et grâcié par le président américain. L'incident avait abouti au limogeage de M. Spencer le 24 novembre.

Il a aussi mentionné la récente crise à bord du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt, qui a valu son poste au successeur de M. Spencer, Thomas Modly, avant même que sa nomination soit confirmée par le Congrès.

Limogé le 7 avril, M. Modly avait été remplacé à titre intérimaire par James McPherson, un amiral à la retraite qui venait juste de prendre ses fonctions de numéro deux de l'armée.

Ancien pilote de l'aéronavale américaine, Kenneth Braithwaite a servi pendant 21 ans dans l'US Navy, où il a occupé divers postes dont celui de porte-parole, avant de quitter l'armée en 1993 pour rejoindre le secteur privé.

En 2016, il a participé à la campagne électorale de Donald Trump en Pennsylvanie et il faisait partie de l'équipe de transition du milliardaire républicain juste après son élection.

https://www.marine-oceans.com/actualites/20328-l-us-navy-a-un-nouveau-patron-le-quatrieme-en-6-mois
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeSam 23 Mai 2020 - 21:29

Citation :
Laser Weapon Fired from US Warship Destroys Target Drone

 04:40 PM, May 23, 2020

US Navy - Page 43 _12f5249
Laser beam fired from USS Portland destroys Target drone @US Navy image



A laser weapon mounted on a US Navy warship (USS Portland) shot down a target drone during in the first at-sea test of the Navy’s high-energy laser weapon system.

The test termed successful, took place off Pearl Harbor on May 16, U.S. Pacific Fleet announced in a news release May 22.

“By conducting advanced at sea tests against UAVs and small crafts, we will gain valuable information on the capabilities of the Solid State Laser Weapons System Demonstrator (LWSD) against potential threats,” Capt. Karrey Sanders, commanding officer of Portland, was quoted as saying in the news release. “With this new advanced capability, we are redefining war at sea for the Navy,” he added.

LWSD is a high-energy laser weapon system demonstrator developed by the Office of Naval Research and installed on Portland for an at-sea demonstration. LWSD's operational employment on a Pacific Fleet ship is the first system-level implementation of a high-energy class solid-state laser. The laser system was developed by Northrup Grumman, with full System and Ship Integration and Testing led by NSWC Dahlgren and Port Hueneme.

The USS Portland, a San Antonio-class amphibious transport dock, is the first ship to test the Solid State Laser – Technology Maturation (SSL-TM) Laser Weapon System Demonstrator (LWSD) MK 2 MOD 0 at sea. This second iteration of SSL-TM, is ultimately expected to become a 150-kilowatt laser weapon.

This follow-on SSL-TM has challenged scientists to made advances in areas like the beam director and spectral beam combining, which takes many lasers of different wave lengths and creates a more powerful beam.


US Navy - Page 43 _12f5248
Laser weapon mounted on USS Ponce @US Navy


The US Navy is also working on a less powerful laser weapon, the High Energy Laser and Integrated Optical-dazzler and Surveillance (HELIOS), which is planned to reach 60 kw and could be installed onto smaller ships that have less power margin to add in new systems.

The Navy is also pursuing an Optical Dazzling Interdictor, Navy (ODIN) that would not be used to knock down incoming threats but would rather be a non-lethal option to warn away enemy craft approaching a U.S. warship.

This is similar to an optical dazzling laser fired at a US Navy Poseidon aircraft earlier this year while patrolling in the South China Sea. The laser was reportedly fired from a Chinese warship though Beijing denies the incident.

US Navy - Page 43 _12f5247
China's Tactical Laser Weapon @CCTV


China's People's Liberation Army Navy (PLA- N) revealed a tactical laser system that bears remarkable similarity to the US Navy's Laser Weapon System mounted on the USS Ponse.

In October 2019, state-owned CCTV showed the laser weapon in a vehicle-mounted application. A report accompanying the images said the PLA Navy's Type 055 destroyers could be equipped with the weapon in future.


https://www.defenseworld.net/news/27051/Laser_Weapon_Fired_from_US_Warship_Destroys_Target_Drone#.Xsl1NaYw_IU
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
FAMAS

messages : 7173
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : US Navy - Page 43 Unbena24US Navy - Page 43 Unbena23
US Navy - Page 43 Unbena20

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 18:55

la Fremm pour l'US Navy !!! (Dédicace pour ceux qui dénigrent le choix de la Fremm)

Citation :
FREMM Wins U.S. Navy’s FFG(X) Competition

On April 30, the U.S. Navy announced that the Fincantieri bid for the FFG(X) program had won the competition, and it placed a $795 million order for the lead ship of the class. The detail design and construction contract covers one ship in the current Fiscal Year 2020 and options for up to a total of ten ships, with a total value of $5.58 billion if all options are exercised. By accepting a foreign design for a major surface combatant, the Navy has challenged almost two centuries of American naval tradition.

The FFG(X) competition was launched in 2017 when experience with the littoral combat ships (LCS) showed that those ships were too small, under-armed, and lacking in endurance to perform the duties they had been assigned. The ships also proved to be unreliable and to suffer continuous problems with their machinery – issues that were associated with their small size, since their machinery spaces were cramped, making proper routine maintenance difficult. These concerns all stemmed back to a decision made early in the LCS program: the adoption of a maximum speed of 45 knots or greater. No viable rationale for this very high speed has ever been presented, yet its malign effects are at the root of the problems that afflicted the LCS class.

This is not to say the two LCS classes were bad ships; in fact, their designers did a good job of meeting the specifications as well as they did. The problem was that in doing so, they were forced to accept compromises that, in the context of U.S. Navy operations, limited the value of the ships. Accordingly, construction of the two types of littoral combat ships has been curtailed, with at least four of the ships being relegated to an early decommissioning.

To prevent this from happening again, the U.S. Navy established an FFG Requirements Evaluation Team (FFG-RET) that included members of the fleet operations community, naval design experts, the budget community, fleet representatives, technology specialists, shipbuilders, and others in the industry. The FFG-RET was tasked with calculating the proper balance between capability and cost. The members of the FFG-RET were mindful of the LCS lesson that any given requirement had to be balanced against the overall cost of that demand when applied to that ship as a whole. This cost was measured in both financial and operational terms. An early casualty of this process was the notorious demand for a 45-knot maximum speed. The new FFG(X) would have the 28 – 30 knot speed normal for ships of this type.

In fact, innovation was explicitly discouraged when laying down the basic principles for FFG(X). The new class was required to be available off-the-shelf with proven experience at sea. The ships were to rely heavily on government-furnished equipment, including existing systems already at sea on other surface combatants in the fleet. These systems include an Enterprise Air Surveillance Radar (EASR), the Mk 41 Vertical Launch System, and the 5-inch Mk 45 gun. This provision both reduced costs and eased maintenance, training, and support requirements.

Finally, five proposals were accepted for further study. Two were modified versions of the LCS-1 Freedom and LCS-2 Independence classes that were enlarged to correct the design issues with the earlier version and add the required new equipment. One was proposed by Huntington Ingalls Industries as a development of its Coastguard cutter design. The remaining two were the Navantia F-100 class and Fincantieri’s FREMM. The last two were significantly larger than the other contestants, and their inclusion represented an explicit rejection of the concepts that had lain behind the LCS program.

As the design evaluation proceeded, the modified LCS-1 design was withdrawn by its sponsor, Lockheed Martin, on the basis that the original design lacked the margins needed to meet the new specifications. Reportedly, the Navantia design suffered from the sinking of the Norwegian frigate Helge Ingstad after a collision with an oil tanker that the Navy is reported to believe showed deficiencies in the damage resistance of the design. The Huntington Ingalls design is hard to evaluate since the company played details of its bid close to its chest. However, it may simply be that its Coastguard base gave the design the wrong set of characteristics for the Navy’s requirements.

Thus, the choice became either the proposal based on LCS-2 or FREMM. FREMM was a proven and successful design with multiple ships already in service with the French and Italian navies. LCS-2 featured a very large and capable flight deck that fitted well with the helicopter operations requirements, but it suffered from the shadow of the earlier LCS program. One naval officer, speaking off-the-record, suggested that the littoral combat ships had simply “lost the confidence of the fleet.”

As the last ship floating, the FREMM design was selected. A late effort was made to introduce the British Type 26 frigate on the back of its sales to Australia and Canada, but the proposal fell foul of the “already in service” requirement.

The U.S. Navy has announced that the detail design phase will begin immediately and that construction will begin no later than April 2022. The first ship of the class will be delivered by 2026 and reach initial operational capability by 2030. The lead ship will cost $1.281 billion, with $795 million of that covering the shipbuilder’s detail design and construction costs and the rest covering the GFE, including the combat systems, radar, launchers, command and control systems, decoys, and more. The remaining ships in the first flight of ten are scheduled to cost around $781 million each. Once the final member of this first order of 10 frigates is funded, probably in FY25, the Navy may elect to award the second flight of ten to Fincantieri, or it could choose to bring in a second yard to build the same ship, thus increasing production rate and preserving the industrial base.

Production may not stop there. Shipbuilding and acquisition plans call for a class of 20, but the Navy is increasingly interested in reviving the frigate fleet that disappeared when the FFG-7 class was decommissioned. These ships can relieve destroyers of many of their missions around the globe, serve as convoy escorts, and provide more high-end presence in more places as part of the distributed maritime operations concept. After all, many more DDG-51 Arleigh Burke class destroyers have been built than was originally planned. Fincantieri has spent about $180 million to upgrade its Wisconsin yard and plans to spend another $80 to $100 million now that it has won the competition. This would allow a two-ship-per-year production rate with the ships being built side-by side. If the Navy chose to build three or four a year, a second yard would likely have to be brought into the program.
https://dsm.forecastinternational.com/wordpress/2020/05/04/fremm-wins-u-s-navys-ffgx-competition/

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 19:23

Citation :
L’US Air Force n’exige plus de taille minimale pour le recrutement de ses pilotes

par Laurent Lagneau · 25 mai 2020


US Navy - Page 43 _12f5260

Depuis maintenant plusieurs années, l’US Air Force peine à retenir ses pilotes, qui, malgré les augmentations de leurs primes et les divers avantages qui leur ont été accordés, continuent de céder à l’attrait des compagnies aériennes civils. Sans doute que, avec la crise du transport aérien actuelle, provoquée par la pandémie de Covid-19, la situation évoluera dans l’autre sens…

En attendant, selon les derniers chiffres, il manque 2.100 pilotes à l’US Air Force sur les 21.000 dont elle a besoin. Soit un déficit de 10%, qui ne cesse de se creuser depuis 2016.

Si l’effet des mesures prises pour éviter les départs vers le secteur privé n’ont jusqu’ici pas fonctionné, un autre levier consisterait à augmenter le recrutement. Seulement, là aussi, l’US Air Force est à la peine… L’un des principaux écueil étant que le « vivier » de candidats potentiels n’est pas aussi important qu’il le devrait, en raison notamment d’antécédents médicaux parmi la jeunesse américaine. Un autre serait le manque d’attractivité…

En 2016, il avait été constaté que le recrutement des forces américaines se concentrait à nouveau de plus en plus sur ses viviers traditionnels, à savoir la population rurale et les États du Sud, les citadins et les États du Nord-Est des États-Unis ne montrant pas une appétence particulière pour servir sous les drapeaux.

Quoi qu’il en soit, il avait été demandé au Pentagone d’assouplir ses critères de recrutement. Ce qui vient de faire l’US Air Force, en n’exigeant plus de taille minimale pour ses pilotes.

En effet, jusqu’alors, pour s’asseoir aux commandes d’un F-15 ou d’un C-130 Hercules, il fallait mesurer au moins 1m62 et ne pas dépasser 1m95. Et la hauteur en position assise devait être comprise entre 86 et 101 cm.

Une telle exigence a fait que 44% de la population féminine américaine âgée de 20 à 29 ans était inapte pour devenir pilote. En effet, selon les données anthropimétriques, la taille moyenne des femmes d’outre-Atlantique, âgées de 20 et plus, est de 1m60 contre 1m76 pour les hommes.

« Il est difficile de déterminer le nombre de femmes qui n’avaient pas présenté de demande auparavant en raison de leur perception de ne pas être pleinement qualifiées ou d’avoir à demander une dérogation », a toutefois admis le lieutenant-colonel Christianne Opresko, chef de l’Air Crew Task Force de l’US Air Force.

Une taille minimale était alors requise pour une raison liée à la sécurité des vols. Et c’était aussi la garantie que les futurs pilotes soient capables de piloter tous les avions en service au sein de l’US Air Force.

« Historiquement, la plupart de nos avions ont été conçus pour la taille d’un homme moyen », a souligné le lieutenant-colonel Jessica Ruttenber. Avec la suppression de cette exigence, une analyse anthropométrique des candidat(e)s pilotes permettra déterminer le type d’avion qu’ils pourront pilotes en toute sécurité, explique l’US Air Force.

« Il s’agit d’une énorme victoire, en particulier pour les femmes et les minorités de petite taille qui, auparavant, pouvaient supposer qu’elles n’étaient pas qualifiées pour nous rejoindre », a fait valoir Gwendolyn DeFilippi, une responsable des ressources humaines au sein de l’US Air Force.

Photo : Lt. Col. Christine Mau, pilote de F-35A (c) US Air Force

http://www.opex360.com/2020/05/25/lus-air-force-nexige-plus-de-taille-minimale-pour-le-recrutement-de-ses-pilotes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeMar 23 Juin 2020 - 19:15

Citation :
Des sous-marins américains ont été construits avec des pièces en acier d’une qualité inférieure aux normes exigées

par Laurent Lagneau · 23 juin 2020


US Navy - Page 43 _12f5518

Le 10 avril 1963, l’USS Thresher, avec 129 marins à bord, devenait le premier sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] de l’histoire à disparaître en mer, durant des essais de plongée à 400 km de la côte Nord-Est des États-Unis. L’hypothèse privilégiée pour expliquer ce naufrage est que le bâtiment a été victime d’une voie d’eau ayant déclenché un court-circuit et provoqué l’arrêt de son réacteur nucléaire. Privé de propulsion, il s’est alors enfoncé dans les profondeurs, jusqu’à l’éclatement de sa coque, soumise une forte pression.

Après ce drame, l’US Navy a alors lancé le programme SUBSAFE, prévoyant une série de contrôles rigoureux effectués à chaque étape de la construction d’un sous-marin, y compris lors des périodes de maintenance. Depuis, la marine américaine a perdu un autre sous-marin, en l’occurrence l’USS Scorpion, en 1968. Mais la cause du naufrage de ce dernier est, à ce jour, fait l’objet de plusieurs théories, dont une reposant sur l’explosion accidentelle d’une torpille.

Cela étant, des SNA de la classe Virginia, construits par General Dynamics Electric Boat et Huntington Ingalls Industries, ne répondraient aux normes établies dans le cadre du programme SUBSAFE.

En effet, en 2008, le groupe australien Bradken reprit une fonderie qui, implantée à Tacoma [Washington], fournissait alors des pièces moulées en acier aux chantiers navals chargés de la construction des sous-marins de l’US Navy.

Seulement, en 2017, il est apparu que des tests de qualité, réalisés pour vérifier si ces pièces en acier correspondaient aux normes de résistance et de solidité, avaient été falsifiés par Elaine Thomas, la directrice du laboratoire de cette entreprise, depuis 1990. Ainsi, pour certaines mesures, un 3 pouvait se transformer en 5… Et le tour était joué.

Quand le groupe australien a découvert l’existence de ces falsifications, portant tout de même sur plus de 200 tests, il a licencié celle qui en était à l’origine [alors qu’elle allait prendre sa retraite] et averti l’US Navy… tout en suggérant que les écarts constatés n’étaient pas le fruit d’une fraude. Ce qui, selon la justice, a entravé les efforts de la marine américaine pour avoir une idée précise de l’ampleur du problème et prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses sous-mariniers.

« Après que la direction de Bradken a découvert les données falsifiées, elle a induit l’US Navy en erreur sur l’étendue et la nature de la fraude. […] Elle a mis en danger les marins et les opérations de la marine », a en effet estimé le procureur fédéral Brian T. Moran, via un communiqué publié la semaine passée. « Les fournisseurs du gouvernement ne doivent pas tolérer la fraude dans leurs rangs et doivent pleinement coopérer avec les autorités quand ils en découvrent », a-t-il ajouté.

Pour la justice, les 18 mois durant lesquels Bradken n’a pas divulgué les certifications « frauduleuses » signées par Elaine Thomas ont « sérieusement entravé les efforts de la Marine pour évaluer et corriger les risques potentiels pour la sécurité et les opérations » et « auraient pu entraîner de graves incidents impliquant des sous-marins. »

Ayant fait amende honorable, le groupe Bradken a accepté de payer 10,8 millions de dollars dans le cadre d’un accord avec la justice.

« Bien que la société reconnaisse qu’elle n’a pas découvert et divulgué toute l’étendue du problème au cours des premières étapes de l’enquête, le gouvernement [américain] a reconnu la coopération de la société Bradken […] comme étant exceptionnelle », a expliqué le groupe. « Ces efforts ont abouti à un accord de poursuites différées et à un accord de règlement avec le gouvernement, portant sur toutes les accusations criminelles potentielles et les poursuites civiles contre l’entreprise », a-t-il ajouté.

De son côté, le procureur a rappelé que l’US Navy a été contrainte de prendre « d’importantes mesures pour assurer la sécurité des opérations des sous-marins touchés » et que ces dernières « entraîneront une augmentation des coûts et de la maintenance. » Aussi, a-t-il expliqué, « notre accord avec l’entreprise vise à garantir qu’elle améliorera ses procédures. » Et d’insister : « Nous espérons que ces mesures amélioreront le système d’approvisionnement militaire. »

L’accord de « poursuite différées » précise que Bradken devra prendre toutes les mesures nécessaires pour améliorer le contrôle de la qualité des pièces destinées aux sous-marins de la marine américaine et éviter de nouvelles fraudes. Si, au bout de trois ans, elles sont jugées satisfaisantes, alors les charges seront abandonnées.

Cela étant, celle par qui le scandale est arrivé n’est pas encore au bout de ses peines puisque Elaine Thomas devra répondre de ses actes devant la justice. Elle comparaîtra devant un tribunal fédéral le 30 juin prochain. Durant l’enquête, elle a expliqué qu’elle avait trouvé « stupides » certains tests exigés par l’US Navy pour vérifier la qualité des pièces destinées à ses sous-marins.

Quoi qu’il en soit, cette affaire n’est pas un cas isolé. En octobre 2019, Ari Lawrence, un lanceur d’alerte ayant travaillé chez Huntington Ingalls jusqu’en 2017, a accusé son ancien employeur d’avoir utilisé une colle, appelée TPAC [two-part adhesive coating], pour fixer les tuiles anéchoïques sur les coques des sous-marins sans avoir préalablement obtenu les « qualifications et les certifications appropriées. »

Photo : General Dynamics Electric Boat Public Affairs

http://www.opex360.com/2020/06/23/des-sous-marins-americains-ont-ete-construits-avec-des-pieces-en-acier-dune-qualite-inferieure-aux-normes-exigees/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeMer 24 Juin 2020 - 21:18

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeLun 29 Juin 2020 - 19:55

Citation :
AIR FAN

LES PUMA DE LA NAVY

Si le Puma n’est officiellement pas en service avec l’US Navy, les ravitailleurs à la mer emportent régulièrement des SA 330, et même maintenant des EC 225 (H225) Super Puma. Ces machines ne sont pas à l’inventaire de la marine des USA mais ils sont affectés à des navires de ravitaillement pour remplacer les SH/HH/MH-60 nécessaires pour les opérations purement militaires.

Ces Puma et Super Puma sont en fait fournis avec équipages par des sociétés privées dans le cadre de contrats public/privé avec le DoD pour assurer les opérations de transbordement de denrées, matériels et armements depuis les navires ravitailleurs sur les navires de combat.

Air Center Helicopters, Geo Seis, Evergreen, Roberts Aircraft, Erickson ou encore EP Aviation sont parmi les opérateurs qui reviennent le plus souvent, sociétés parfois filiales de plus connues et sulfureuses telle que Blackwater qui remplissent d’autres missions pour le compte du DoD

Apparus au début de l’année 2000, ces hélicoptères civils embarqués sur les navires du Military Sealift Command (MSC) assurent une partie essentielle de la logistique avancée, ce que l’on appelle le Vertical Replenishment (VERTREP) dans la Navy, pour avitaillement vertical

Embarqués à raison d’un ou deux hélicoptères par navire à la mer, les Puma et Super Puma sont parfois renforcés par les machines disponibles au moment des opérations, ce qui permet toujours de voir des SH/HH/MH-60, voire des UH-1Y, des MH-65 Dolphin ou même des MRH-90 australiens dans le cadre des opérations conjointes.

Le dernier contrat en date a été signé le 16 juin dernier pour 5 ans entre la Navy et Erickson Inc. pour satisfaire à nombre de besoin de la marine américaine, dont le VERTREP. Six jours plus tôt, un EC 225LP d’Air Center Helicopters, le N572AC/2728 baptisé « Megatron », avait été affecté à bord du ravitailleur de la flotte USNS Amelia Earheart (T-AKE 6) en remplacement de l’habituel Puma.

Rappelons que cette mission essentielle était auparavant menée par les CH-46 Sea Knight de la Navy qui avait plusieurs détachements de HC déployées sur les ravitailleurs du MSC. Mais le « Phrog » a tiré sa révérence en 2017 (voir Air Fan 449 d’avril 2017) et les Seahawk sont nécessaires pour des missions plus combattantes.

Prenons le vent du large pour rejoindre la flotte.

SP
US Navy - Page 43 _12f6138
US Navy - Page 43 _12f6137
US Navy - Page 43 _12f6139
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeLun 13 Juil 2020 - 17:23

Citation :
13.07.2020

L'USS Bonhomme-Richard en feu à San Diego (actualisé)  


US Navy - Page 43 _12f6280

Une explosion suivie d'un incendie a fait au moins 57 blessés (21 initialement) dimanche à bord du Bonhomme-Richard dans la base navale de San Diego, en Californie. Voici quelques clichés de cet incendie qui ravage le porte-hélicoptères amphibie.

US Navy - Page 43 _12f6279

Les chaînes de télévision américaines montrent une épaisse fumée s'élevant du navire d'assaut amphibie USS Bonhomme Richard, qui se trouvait à quai dans la base navale de San Diego, son port d'attache, pour y subir des opérations de maintenance.

Tout autour, des bateaux-pompes combattent l'incendie à l'aide de leurs canons à eau. Deux hélicoptères du Helicopter Sea Combat Squadron 3 sont intervenus pour larguer de l'eau sur les superstructures du bâtiment.

L'explosion, dont les causes restent inconnues, s'est produite alors que 160 marins se trouvaient à bord du navire.

US Navy - Page 43 _12f6278

Selon le Chief of Naval Operations de l'US Navy, 17 marins et quatre civils ont été légèrement blessés et conduits à l'hôpital. Plusieurs pompiers ont également subi des brûlures et inhalé de la fumée.

L'incendie pourrait se poursuivre "pendant des jours" et le navire pourrait brûler "jusqu'à la ligne de flottaison", a affirmé le chef des pompiers de San Diego, Colin Stowell.

US Navy - Page 43 _12f6277

 http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/07/13/bonhomme-richard-21316.html      
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeVen 17 Juil 2020 - 17:20

Citation :
17.07.2020

Le feu est éteint au coeur du navire d'assaut amphibie Bonhomme-Richard


US Navy - Page 43 _12f6315

Jeudi soir en début de nuit (heure française), l'US Navy a officiellement annoncé que l'incendie à bord du porte-hélicoptères d'assaut USS Bonhomme-Richard était éteint. Peu de détails ont été communiqués par la Navy qui a rappelé que 63 marins et pompiers avaient été blessés ou intoxiqués en combattant le feu. Mais aucun n'a été hospitalisé, selon le contre-amiral Philip E. Sobeck, le commandant de l'Expeditionary Strike Group 3. Ce dernier a précisé que le bâtiment "pouvait être réparé" mais sans s'avancer sur une décision allant nécessairement dans ce sens.

US Navy - Page 43 _12f6313
US Navy - Page 43 _12f6314

L'incendie a commencé dimanche et ravagé le Bonhomme-Richard, un bâtiment de 41 000 tonnes, lancé en 1998. Jeudi, le navire avait commencé à donner de la gîte (5° selon la Navy).

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/07/17/le-feu-est-eteint-au-coeur-du-bonhomme-richard-21329.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31176
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
US Navy - Page 43 Unbena32US Navy - Page 43 Unbena24
US Navy - Page 43 Unbena25US Navy - Page 43 Unbena26
US Navy - Page 43 Cheval10US Navy - Page 43 Unbena15
US Navy - Page 43 Medail10

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeJeu 27 Aoû 2020 - 21:31

Citation :
La piste criminelle avancée pour expliquer l’incendie du navire d’assaut amphibie USS Bonhomme Richard

par Laurent Lagneau · 27 août 2020


US Navy - Page 43 _12f1183

Le 12 juillet, à la base navale de San Diego [Californie], alors qu’il était à quai pour une lourde opération de maintenance et de modernisation dans le cadre d’un marché de 248 millions de dollars, le navire d’assaut amphibie USS Bonhomme Richard [classe Wasp] fut ravagé par un incendie s’étant déclaré dans l’un de ses ponts inférieurs.

Durant quatre jours, les pompiers [militaires et civils] s’employèrent à combattre les flammes, avec l’appui d’une noria d’hélicoptères [qui ont largué plus de 1.500 poches d’eau] et de remorqueurs, chargés de refroidir la coque du bâtiment.

Au regard de l’étendue des dégâts qu’il a subis par le navire, dont aucune des parties n’a été épargnée par les flammes, il n’est pas certains que l’USS Bonhomme Richard puisse, un jour, reprendre la mer. Sa coque a en effet souffert, la chaleur dégagée par l’incendie ayant dépassé les 500°c, soit le seuil à partir duquel l’acier commence à perdre ses propriétés.

En tout cas, la mise hors service de l’USS Bonhomme Richard complique évidemment les opérations de l’US Navy et, surtout, celles de l’US Marine Corps, étant qu’il est l’un des six navires d’assaut amphibie [sur 10] capable de mettre en oeuvre des avions de combat F-35B.

« Il est trop tôt pour faire des prédictions ou des promesses au sujet de l’avenir du navire. Nous ne pouvons tirer aucune conclusion avant les résultats des enquêtes », fit cependant savoir la marine américaine.

Quant à la cause du sinistre, le contre-amiral Philip Sobeck, le commandant de l’Expeditionary Strike Group 3, avait évoqué, dès le 12 juillet, une « sorte d’explosion interne » ayant eu lieu avant l’incendie. « Nous ne savons pas ce qui a provoqué cette déflagration », avait-il confié à Defense News.

Quoi qu’il en soit, les enquêteurs semblent privilégier la piste criminelle. C’est en effet ce qu’avance ABC10 News.

« Plusieurs sources ayant des liens étroits avec le Criminal Investigative Service [NCIS] ont déclaré [à ABC10 News] que les enquêteurs ont déterminé que l’incendie avait peut-être été déclenché intentionnellement. Ils sont identifié un suspect parmi les marins », affirme la chaîne d’information, basée à San Diego.

L’information a ensuite été confirmée par un responsable du Pentagone à l’agence Associated Press. Et il a même précisé que le NCIS a sollicité l’expertise du Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et explosifs [Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives] dans le cadre de ses investigations concernant ce marin.

L’US Navy « ne fera aucun commentaire afin de protéger l’intégrité du processus de l’enquête et de ceux qui sont impliqués », a fait savoir un porte-parole de la marine américaine. « Nous n’avons rien à annoncer pour le moment », a-t-il insisté.

Cela étant, si cette piste se confirme, ce ne serait pas la première fois qu’un incendie volontaire ravage un navire de la marine américaine. En 2012, un technicien du chantier naval de Portsmouth avait en effet mis volontairement le feu au sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] USS Miami.

http://www.opex360.com/2020/08/27/la-piste-criminelle-avancee-pour-expliquer-lincendie-du-navire-dassaut-amphibie-uss-bonhomme-richard/
Revenir en haut Aller en bas
Vamtac
2eme classe
2eme classe
Vamtac

messages : 45
Inscrit le : 13/01/2020
Localisation : España
Nationalité : Spain

US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitimeDim 30 Aoû 2020 - 15:10


Participation de l'US Navy à l'exercice multinational RIMPAC 2020


_________________
Si vis Pacem, para Bellum….
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




US Navy - Page 43 Empty
MessageSujet: Re: US Navy   US Navy - Page 43 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy
Revenir en haut 
Page 43 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 23 ... 41, 42, 43

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: