Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Armée Allemande (Bundeswehr)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 3 Nov 2016 - 21:08

Rappel du premier message :

Citation :
Le coup de gueule du Bundeswehrverband


3 novembre 2016/ Actualité Stratégie et politique


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 0a110

Le président du Bundeswehverband (syndicat des soldats), André Wüstner, a exprimé ses frustrations dans une longue interview donnée au quotidien Die Welt (31/10). Dans laquelle il se plaint du décalage croissant entre les promesses et la réalité. Certes, M. Wüstner salue les efforts de sa ministre, Ursula von der Leyen, pour obtenir plus de moyens financiers et matériels, tout en clarifiant les processus complexe d’équipements et de commandes. «Mais la plupart des mesures annoncées ne le sont que sur le papier», précise-t-il en soulignant qu’au train actuel, il faudra des années avant de retrouver un niveau d’opérabilité qu’impose la situation actuelle.

Retards sur les vaisseaux MKS 180, les systèmes antimissiles ou encore les drones armés. Mais pas seulement : «Le contrat pour 100 Leopard 2 supplémentaires n’est toujours pas signé», précise-t-il en critiquant les nouvelles procédures de passation de contrat. «Le ministère est devenu extrêmement prudent, presque trop prudent. Je le comprends. Cependant, le contrat le meilleur et le plus longtemps négocié ne nous aide pas si les équipements dont nous avons urgemment besoin aujourd’hui arrivent dans dix ans», explique-t-il en demandant la mise en place de procédures d’achats accélérées pour les cinq prochaines années, «sinon, nous ne pourrons garantir notre engagement auprès de l’Otan et ailleurs», précise-t-il, avouant par exemple que les stocks de munitions de la Bundeswehr ne pourraient guère permettre plus de quelques jours de combats intensifs.

Alors que le Bundestag doit entériner les prévisions budgétaires, André Wüstner estime que le budget militaire doit connaître, non pas une augmentation de 36,6 milliards d’euros à 39 milliards d’euros d’ici à 2021, mais à 45 milliards d’euros. Evoquant le nouveau Livre blanc de la Défense, qui explique et justifie l’engagement renforcé de la Bundeswehr au niveau international, M. Wüstner critique clairement les partis en charge qui n’assument pas les orientations stratégiques choisies : «Beaucoup de soldats sont profondément déçus de voir que la coalition est trop lâche pour discuter de cela au Parlement. Pourquoi la politique ne veut-elle pas parler ouvertement de sa politique de sécurité, de ses stratégies et des raisons de notre engagement ? Ces questions obsèdent les soldats et ne renforcent pas leur confiance», ajoute-il en estimant qu’en matière de sécurité, le mutisme «n’est pas la bonne option».

http://www.ttu.fr/coup-de-gueule-bundeswehrverband/
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeSam 30 Mai 2020 - 22:56

Citation :
Berlin renforce le mandat de ses soldats au Mali

À une large majorité, les élus du Bundestag ont donné leur feu vert à un mandat plus robuste pour les soldats allemands déployés au Mali.

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f5361
La mission de l'EUTM est de former et conseiller l'armée malienne. Elle n'a pas pour vocation de combattre.


Un mandat plus robuste pour les soldats allemands déployés au Mali pour des missions de formation : c'est ce que désirait le gouvernement de Berlin. Déjà fin 2019, la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer l'avait annoncé. Ce vendredi (29.05.20), les députés du Bundestag ont discuté d'une prolongation de ce mandat et donné leur aval.

Les soldats allemands déployés au Mali opèrent sous le drapeau de la Minusma, la mission de l'ONU, et pour le compte de l'EUTM, la mission de formation de l'Union européenne. Sur proposition du gouvernement allemand, cette présence est désormais prolongée jusqu'à la fin du mois de mai 2021.

Quelques nouveautés : l'effectif des soldats allemands de l'EUTM atteindra 450 militaires. Une centaine de plus que jusqu'ici.


Nouveau centre de formation

On apprend par la même occasion qu'une nouvelle structure de formation sera installée dans le centre du Mali. Des soldats d'autres pays du G5 Sahel pourront recevoir la même formation que leurs homologues maliens. Formés ensemble, ils pourront aussi mieux travailler ensemble face aux djihadistes dans un souci d'efficacité.

Par ailleurs, la mission "Gazelle" basée au Niger sera incorporée à l'EUTM. Des nageurs de combat allemands participent à cette mission.

Malgré tout, les efforts fournis par l'Allemagne et ses partenaires européens resteront marginaux, surtout avec les dépenses liées à la pandémie de la Covid-19. C'est ce que pense l'expert de sécurité, Dario Cristiani du German Marshall Fund à Washington :

"En Europe, on va constater une réduction significative du budget de la Défense. Et il ne devrait pas y avoir une grande motivation pour s'engager dans des opérations militaires à l'extérieur".

Ne pas se relâcher

Pour le chercheur Bakary Sambe, les combattants djihadistes pourraient bien tirer profit des faiblesses dans l'offensive des Etats :

"Dans l'histoire de l'humanité, jamais une idéologie n'a pu être combattue à l'aide d'une Kalachnikov. L'idéologie du terrorisme doit être combattue avec l'éducation et la formation, les réformes sociales et des réponses aux préoccupations de la jeunesse. Nous ne devons pas tout laisser à la force militaire. Selon moi, le terrorisme n'a jamais disparu. Les Américains sont restés 15 ans en Afghanistan et les talibans sont toujours là."

Au Bundestag 437 députés allemands ont voté pour cette prolongation du mandat de la Bundeswehr. 149 ont voté contre tandis que 58 se sont abstenus. Rappelons que les missions au Mali des soldats allemands ne sont jamais des missions de combat mais bien de formation des armées.

https://www.dw.com/fr/berlin-renforce-le-mandat-de-ses-soldats-au-mali/a-53623784?maca=fr-Twitter-sharing
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8873
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena31
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena22Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena11
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena20Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 9 Juin 2020 - 16:32

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_sal

Rapport sur la disponibilité des (68) principaux matériels de la Bundeswehr (novembre 2019-avril 2020).


Au total et tout confondu - la disponibilité atteint plus de 70%
Leopard 2 - plus de 70%
Eurofighter - environ 60%
Hélicoptères - en dessous de 40%
Véhicules utilitaires - plus de 90%
Véhicules utilitaires protégés - entre 75 et 85%
Frégates (Marine), GTK Boxer - entre 60 à 100%
Spz Puma 30%
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 11 Juin 2020 - 20:08

Citation :
L’Allemagne va soutenir massivement son industrie de l’armement dans le cadre d’un plan de relance

par Laurent Lagneau · 11 juin 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f5463

« L’Allemagne et l’Europe doivent aussi voir la crise du corona[virus] comme une opportunité », a estimé, en mai dernier, Annegret Kramp-Karrenbauer, la ministre allemande de la Défense. Cette crise « offre également l’occasion d’utiliser des investissements de manière à générer une croissance et une force économiques durables », a-t-elle ajouté.

Or, la semaine passé, la coalition gouvernementale allemande, dirigée par la chancelière Angela Merkel, est arrivé à un compromis sur un plan de relance massif, avec ses 130 milliards d’euros de dotation. Parmi les mesures proposées, certaines visent à relancer la consommation [avec une baisse de la TVA et du prix de l’électricité] quand d’autres doivent éviter la faillite aux petites et moyennes entreprises, en particulier celles qui ont le plus souffert de la crise. Il s’agit également d’investir au niveau des collectivités locales.

Mais il est aussi question de préparer l’avenir, avec des investissements conséquents [plus de 50 milliards d’euros] dans les technologies de pointe, comme l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, les énergies « propres » [avec l’hydrogène comme vecteur] ou encore les télécommunications et le numérique.

Moins mis en avant par les médias d’outre-Rhin, l’accord sur ce plan de relance évoque des commandes et des investissements désormais considérés comme prioritaire. Et de citer, en particulier, les projets de numérisation dans l’administration, ceux liés à la sécurité ainsi que « les nouveaux projets d’armement à forte proportion allemande de valeur ajoutée » pouvant démarrer en 2020 et en 2021. Pour cela, 10 milliards d’euros seront mis sur la table. S’agissant de l’industrie de la défense, il faudra y inclure les investissements annoncés dans certaines technologies clés [intelligence artificielle, quantique, etc].

Lors d’une conversation organisée par le German Marshall Fund [.pdf], à Bruxelles, Mme Kramp-Karrenbauer a d’abord souligné que si « elle coûte de l’argent, la sécurité n’est pas seulement une question de trésorerie ».

« Derrière chaque décision concernant l’équipement de la Bundeswehr […], il y a un calcul de politique industrielle, en particulier au niveau national, qui comprend des emplois », a fait valoir la ministre allemande. « Maintenant que nous voulons relancer l’économie, cela n’a plus de sens de vouloir réduire le budget de la défense pour faire des économies », a-t-elle ajouté.

A priori, selon Defense News, le secteur naval devrait profiter largement de cette manne, avec la commande de deux frégates MKS80 de plus [quatre doivent être commandées auprès du néerlandais Damen et du chantier naval allemand Blohm & Voss]. Il est aussi question de corvettes K130 supplémentaires et de l’acquisition de nouveaux navires dédiés au renseignement.

Cela étant, il y a d’autres priorités. À commencer par l’éternelle question de l’approvisionnement de la Bundeswehr en pièces de rechange, lequel est encore déficient, à en juger par le dernier rapport sur la disponibilité des matériels que vient de diffuser son chef d’état-major, le général Eberhard Zorn.

Si la situation s’améliore pour certains équipements [notamment les Eurofighter EF2000, les A400M et les chars Leopard 2], elle s’est aggravée pour les hélicoptères, avec une disponibilité opérationnelle inférieure à 40%, pour les chasseurs-bombardiers Tornado et les blindés Puma.

Le rapport du général Zorn, dont une partie reste classifiée pour éviter que « sa connaissance par des personnes non autorisées nuise aux intérêts de sécurité de la République fédérale d’Allemagne », prévoit des difficultés d’approvisionnement plus importantes encore en raison des conséquences de la pandémie sur les industriels.

Photo : Puma (c) Rheinmetall

http://www.opex360.com/2020/06/11/lallemagne-va-soutenir-massivement-son-industrie-de-larmement-dans-le-cadre-dun-plan-de-relance/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeSam 13 Juin 2020 - 20:43

Citation :
12 June 2020 00:00 GMT+0

Bundeswehr's G36 rifle replacement reportedly delayed, MG4 A3 LMG to be delivered in 2021

by Nicholas Fiorenza



Parliamentary approval of the replacement of the Bundeswehr’s G36 assault rifle has been delayed again, the Bild am Sonntag newspaper reported on 7 June. The newspaper quoted a German Ministry of Defence (MoD) spokesperson as saying parliament was to consider the issue in October, as opposed to at the end of June as previously planned. Bild am Sonntag blamed a legal complaint filed by an unnamed arms producer.

An MoD spokesperson confirmed to Janes on 10 June that parliament would consider the G36 replacement this year, while refusing to give further details. “The choice of a replacement system will be reached through a fair process with clear and transparent requirements,” she said. “The Bundeswehr plans to replace the G36 assault rifle with a new weapon. Until the completion of this process, the G36 assault rifle is operational without restrictions.”

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f5480
German paratroopers have tested the MG4 A3 machine gun for three weeks. (Bundeswehr/Maximilian Schulz)

Meanwhile, German paratroopers have tested the MG4 A3 light machine gun (LMG) for three weeks on a shooting range in Baumholder, the German Army reported on its website on 3 June.

The MG4 A3 was tested by soldiers led by Staff Sergeant C Meier, a squad leader in Fallschirmjägerregiment (Parachute Regiment) 26, who was quoted as saying, “The light machine gun fills the gap between the G36 rifle and the MG5 machine gun. In operations we use the MG4 for covering [fire] or as an assault element to combat individual or group targets. A rifleman can use the weapon for various attacks: lying, kneeling or even standing. It is an ideal weapon to react to a suddenly appearing enemy.”

https://www.janes.com/defence-news/news-detail/bundeswehrs-g36-rifle-replacement-reportedly-delayed-mg4-a3-lmg-to-be-delivered-in-2021
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 25 Juin 2020 - 21:41

Citation :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6a93
MCO : Safran sur les moteurs des NH90 allemands et norvégiens © Safran


 25/06/2020 19:57 | La rédaction

MCO : Safran sur les moteurs des NH90 allemands et norvégiens



Safran Helicopter Engines remporte le contrat pour le soutien de 276 moteurs RTM322 équipant la flotte des forces armées allemandes et de la force aérienne norvégienne.


Deuxième contrat NH90 pour Safran Helicopter Engines


La NAHEMA pour "NATO Helicopter Management Agency" vient de confier à Safran Helicopter Engines le soutien de 276 moteurs RTM322 équipant les NH90 appartenant au BAAINBw (Office fédéral des équipements, des technologies de l ́information et du soutien en service de la Bundeswehr) en Allemagne et à l’Agence norvégienne des équipements de défense (Norwegian Defence Materiel Agency). Ces moteurs vont bénéficier du contrat de soutien Global Support Package (GSP) du motoriste et qui fait partie de la gamme EngineLife® Services, les offres de services de Safran pour les moteurs d’hélicoptères. Ce contrat concerne la flotte de NH90 de l’armée allemande (Deutsches Heer), de la marine allemande (Deutsche Marine) et de la Force aérienne royale norvégienne (Luftforsvaret). Au travers de cet accord, le suivi de l’ensemble de ces moteurs sera assuré par NAHEMA.

Déjà sur les NH90 français

En 2017, Safran Helicopter Engines et NAHEMA avaient déjà établi un premier partenariat, pour le soutien des moteurs RTM322 équipant les NH90 des forces armées françaises, belges et néerlandaises. « Le Global Support Package, contrat de service à l’heure de vol avec un engagement sur la disponibilité des moteurs, renforce l’homogénéisation du support au sein de la communauté des utilisateurs de NH90 », a déclaré Giorgio Gomma, Directeur General de NAHEMA. « Ce nouveau contrat s’appuie sur les excellentes relations que nous avons nouées avec les forces armées allemandes et norvégiennes. C’est également une étape supplémentaire dans notre partenariat avec NAHEMA et l’ensemble des utilisateurs de NH90, et une marque de confiance dont nous sommes fiers pour notre service GSP. Notre objectif est d’apporter un haut niveau de qualité de service à l’ensemble des forces armées européennes », a déclaré de son côté Olivier Le Merrer, Directeur du Support et des Services de Safran Helicopter Engines.

https://www.air-cosmos.com/article/mco-safran-sur-les-moteurs-des-nh90-allemands-et-norvgiens-23288
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeVen 26 Juin 2020 - 19:35

Citation :
German, Spanish Eurofighters will receive the world’s most capable fighter jet radar

By Dylan Malyasov Jun 26, 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6a96

European aerospace giant Airbus announced that German and Spanish Eurofighter fighter jet will be equipped with the world’s most capable fighter jet radar.

The company’s news release said the Airbus has been awarded a contract for the development, supply and integration of 115 Eurofighter ESCAN Radars for the German and Spanish Eurofighter fleet.

As noted by the company, it marks the so far largest order for the world’s most modern electronically scanned array radar, Captor-E. The contract signature followed the approval by both governments in recent weeks.

The contract foresees the delivery and integration of 110 Captor-E radars for Germany and an initial batch of 5 radars for Spain to be delivered by 2023. The new sensor will equip Tranche 2 and Tranche 3 Eurofighters as well as new aircraft. Whereas the Airbus sites in Manching, Germany and Getafe, Spain will act as overall integration Hub, the development and building of the radar will be subcontracted to a consortium under the leadership of Hensoldt and Indra and by participation of further Eurofighter partner companies.

“The contract for the Captor-E radar is a main achievement to equip Eurofighter with sensors that ensure todays dominance of the aircraft also in the threat scenarios of tomorrow”, said Dirk Hoke, CEO of Airbus Defence and Space. “With Eurofighter, Germany and Spain are investing in a strong backbone of European air defence and in the leading project of the European defence industry.”

Eurofighter Captor-E is the world’s most advanced electronically scanned array radar for fighter aircraft. The design of the front fuselage airframe allows Eurofighter to deliver the largest electronically scanned array for increased detection and tracking ranges, advanced Air-to-Surface capability and enhanced electronic protection measures. The large antenna surface also allows a wider field of regard than any other platform pushing the aircraft’s performance and guaranteeing its role as a valuable asset within the Future Combat Aircraft System environment.

The signed contract will also give an additional push to the export tenders Eurofighter is currently bidding for.

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6a95

https://defence-blog.com/news/german-spanish-eurofighters-will-receive-the-worlds-most-capable-fighter-jet-radar.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 30 Juin 2020 - 20:48

Citation :
    Certains de ses membres étant liés à l’extrême-droite, les forces spéciales allemandes vont être réorganisées

par Laurent Lagneau · 30 juin 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6148

Au début du mois, la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, a présenté un projet de loi devant le Bundestag [chambre basse du Parlement] afin de faciliter l’exclusion de soldats ayant des liens avec des milieux extrémistes.

Jusqu’alors, les soldats ayant plus de quatre ans de service ne peuvent être renvoyés à la vie civile que dans le cadre d’une procédure disciplinaire dirigée par un tribunal. Ce qui peut prendre beaucoup de temps pour qu’une décision d’exclusion soit prononcée.

Le projet de loi défendu par Mme Kramp-Karrenbauer permettrait donc d’exclure rapidement des soldats ayant moins huit ans de service et dont la présence serait susceptible de porter atteinte à la discipline ou à la réputation de la Bundeswehr en raison de leur proximité avec des idées extrémistes.

Ce texte a été présenté au Bundestag alors qu’un membre d’une unité des forces spéciales allemandes, en l’occurrence du Kommando Spezialkräfte [KSK], basé à Calw [Bade-Wurtemberg], venait d’être interpellé pour avoir stocké des armes et des munitions à son domicile. Or, ce sous-officier était dans le collimateur du MAD [Militärischen Abschirmdienstes, la DRSD allemande] pour ses sympathies à l’égard de l’extrême-droite et du « mouvement des citoyens du Reich » en particulier.

Le souci est que ce cas n’était pas isolé au sein du KSK, au point que le MAD s’est particulièrement intéressé à cette unité au cours de ces derniers mois. Et un lieutenant-colonel a été suspendu de ses fonctions en raison de liens présumés avec les « citoyens du Reich », de même que quatre autres militaires. Au total, selon la presse d’outre-Rhin, une vingtaine de commandos seraient dans le collimateur, sur la totalité de l’effectif [un millier].

« Oui, il y a des indications qu’il y a plus d’extrémistes dans la KSK que dans d’autres troupes. S’il s’avère que dans le cas le plus récent, un commando avec des objets nazis et des armes cachées dans son jardin avait des complices, cela porterait un énorme préjudice à la réputation du KSK. Cependant, il n’y a aucune raison de soupçonner de manière générale tous les soldats de cette unité », a toutefois estimé un éditorialiste du quotidien Frankfurter Allgemeine.

Reste que, selon une enquête d’une autre quotidien, Die Welte, a cité un officier ayant déploré « l’existence de comportements qu’on pourrait qualifier d’extrême droite au sein de cette troupe d’élite. » D’où les mesures annoncées ce 30 juin par la ministre allemande de la Défense.

Cela étant, dès sa création, en 1996, le KSK s’est posé la question de ses traditions. Et peut-être ses problèmes actuels viennent en partie de là… L’un de ses anciens responsables avait proposé une filiation avec la Division Brandenburg, qui, durant la Seconde Guerre Mondiale, fut une unité des forces spéciales de l’Abwehr, le renseignement militaire allemand.

Mais si elle laissa ses missions à la Waffen SS en 1944, l’idée de reprendre ses traditions causa un malaise, doublé d’une polémique. Finalement, il fut décidé que le KSK se verrait confier les traditions de la « Luftlandebrigade 25 Schwarzwald », la Brigade aéroportée 25, dissoute en 1996.

Quoi qu’il en soit, a prévenu Mme Kramp-Karrenbauer, « chaque soldat du KSK doit décider s’il veut faire partie de la solution ou du problème. Sans un nouveau départ, le KSK n’aura pas d’avenir dans la Bundeswehr. »

Parmi les mesures à effet immédiat, il a été décidé de dissoudre le 2e commando [sur les 4  que compte la force opérationnelle du KSK]. Ses membres seront passés au crible afin de vérifier leur orientation politique avant d’être affecté dans une autre compagnie. « Plusieurs soldats, contre lesquels une procédure disciplinaire officielle est déjà en cours, seront d’abord transférés dans d’autres unités. Et en fonction de l’issue de leur procédure, ils seront ensuite exclus de la Bundeswehr », précise l’hebdomadaire Der Spiegel.

Il est aussi question de plus permettre aux militaires d’accomplir la majeure partie de leur carrière au sein du KSK. Des changements au niveau de la sélection et de la formation des commandos sont annoncés. Le KSK a « pris partiellement son autonomie » par rapport au reste de la Bundeswehr, « en raison notamment d’une culture toxique de certaines personnes à leur tête, a justifié la ministre.

En outre, il est apparu que 48.000 munitions et 62 kilos d’explosifs ont disparu de l’armurerie du KSK… Ce qui est « troublant » et « alarmant », a estimé Mme Kramp-Karrenbauer. Une enquête a été ouverte pour déterminer s’il s’agit d’une erreur dans les inventaires ou si du matériel a été volé « à grande échelle ».

L’objectif de ces mesures est donc de permettre au KSK de « prendre un nouveau départ ». Et tant que cet objectif ne sera pas atteint, cette unité d’élite, créée sur le modèle des SAS britanniques, ne participera pas aux exercices et aux missions internationales. Une évaluation sera réalisée en octobre. Si les commandos « n’ont pas entendu ce premier coup de feu préventif, la question d’une réorganisation plus large du KSK se posera inévitablement », a prévenu la ministre.

Photo : Tim Rademacher – Travail personnel – CC BY-SA 4.0

http://www.opex360.com/2020/06/30/certains-de-ses-membres-etant-lies-a-lextreme-droite-les-forces-speciales-allemandes-vont-etre-reorganisees/  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMer 1 Juil 2020 - 3:30

les nazis c est comme les mauvaises herbes, ça pullule et c est dur à éradiquer Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One

messages : 5093
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32 Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena10


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMer 1 Juil 2020 - 9:30

Les allemands ont font trop, les supporters des nazis sont bien présents même chez les us et britanniques
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeDim 5 Juil 2020 - 21:30

Citation :
05/07/2020

Des Global 6000 SIGINT pour la Bundeswehr !


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6197

La Bundeswehr va pouvoir acheter trois avions Bombardier Global 6000 pour environ 75 millions d'euros. Ces appareils seront modifiés pour emporter un système intégré de collecte de renseignement par interception de signaux (SIGINT).

Au début de cette année, le ministère de la Défense a décidé d'utiliser l'avion Global 6000 disponible dans le commerce comme plate-forme embarquée. Étant donné que cet avion est déjà utilisé par l'armée de l'air, les effets de synergie se traduisent également par la maintenance, la formation et l'approvisionnement en pièces détachées.

Hensoldt fournira le système de bord :

Les trois avions Global 6000 seront pourvus du système haut de gamme et personnalisée du Signal Intelligence à longue portée pour les plates-formes aéroportées, faisant partie de la famille de produits « Kalætron® Integral» de Hensoldt, Integrated SIGINT. Capable de combiner divers capteurs et plates-formes à une seule image d'intelligence. Le système permet une intégration dans le système C2 existant. Il fonctionne dans des environnements électromagnétiques difficiles et denses. Le système permet le traitement et le décryptage, l’écoute et la localiser des émissions radios et électroniques adverses.

Photo : Global 6000 SIGINT de la RAF @ RAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/07/05/des-global-6000-sigint-pour-la-bundeswehr -869451.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 9 Juil 2020 - 21:59

Citation :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6247
Lufthansa Technik


 09/07/2020 15:50 | Yann Cochennec

Deux Airbus A321LR pour la Luftwaffe



En 2022, la Luftwaffe opèrera deux Airbus A321LR multi-missions après transformation et équipement de leur cabine par les équipes de Lufthansa Technik.


Deux Airbus A321LR multi-missions


Le BAAINBw ou pour être plus clair l'Office fédéral des équipements, des technologies de l ́information et du soutien en service de la Bundeswehr vient de commander à Airbus deux exemplaires de son A321LR pour assurer plusieurs missions au bénéfice des Forces armées allemandes. Les appareils seront opérés par la Luftwaffe. Le travail de transformation et d'équipement de la cabine passagers sera réalisé par les équipes de Lufthansa Technik à Hambourg, une fois réceptionnés les deux Airbus A321LR en août et octobre 2021.

Lufthansa Technik fera les transformations

C'est plus précisément l'unité Avions de missions spéciales de Lufthansa Technik qui transformera les deux avions pour qu'ils puissent à la fois réaliser du transport de troupes et/ou des missions d'évacuations médicales. Dans la version transport de troupes, les A321LR prendront 136 à 163 sièges et dans la version MedEvac six patients en soins intensifs pourront être traités simultanément et la configuration permet de pousser jusqu'à douze unités pour des patients souffrant de blessures légères. Un exemple d'aménagement parmi d'autres.

Pas moins de 18 configurations différentes possibles

Lufthansa Technik indique en effet que pas moins de 18 configurations cabines différentes sont possibles selon les besoins des Forces armées. Une impressionnante souplesse opérationnelle qui s'ajoute à la distance franchissable de l'Airbus A321LR qui peut être à la fois court, moyen et long-courrier selon, là aussi, les besoins. Une fois transformés par les équipes de Lufthansa Technik, les deux appareils seront livrés à la Luftwaffe en 2022.

https://www.air-cosmos.com/article/deux-airbus-a321lr-pour-la-luftwaffe-23358
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2020 - 20:22

Citation :
Aug 11

MG5 7.62 machine gun is the successor of MG3 in the German army



The MG5 7.62mm universal machine gun is the successor of the MG3 in the German Army. Developed by the Germany company Heckler and
Koch, as the successor of the German military’s 7.62 mm MG3 general-purpose machine gun, this modern, 21st-century design was originally
known as the HK121. In June 2013, it was selected by the German Army and rechristened the “MG5.” The MG5 opens a new era of universal
belt-fed 7.62 mm x 51 weapons.

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f3989
MG5 7.62mm machine gun in service with the German army. (Picture source German army)

 http://worlddefencenews.blogspot.com/#!/2020/08/mg5-762-machine-gun-is-successor-of-mg3.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMer 12 Aoû 2020 - 20:58

Citation :
Allemagne : le KSK officiellement amputé d’une compagnie

Actualités  Nathan Gain  12 août, 2020  

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f6463
Le général Markus Kreitmayr, commandant du KSK, lors du dernier appel de la 2e compagnie avant sa
dissolution le 1er août (Crédits : Bundeswehr/KSK)



Miné par « un commandement toxique, des tendances extrémistes et une utilisation peu scrupuleuse du matériel et des munitions », le commandement des forces spéciales (KSK) de la Bundeswehr a entamé une profonde réorganisation avec la dissolution le 1er août de la deuxième de ses quatre compagnies.

« Nous sommes aujourd’hui confrontés à une nouvelle tâche commune et à un nouvel objectif commun », déclarait le commandant du KSK, le général de brigade Markus Kreitmayr, le 30 juillet à l’occasion du dernier appel de la 2e compagnie (2./KdoKr). Cette dissolution sera effective au moins jusqu’à l’an prochain. Cette « réinitialisation » de la 2./KdoKr est mise en oeuvre par le commandement de l’armée de terre (KdoH) avec pour attention particulière de ne pas nuire au niveau de préparation opérationnelle du KSK dans son ensemble.

Régulièrement pointé du doigt depuis 2017 en raison de la proximité de certains de ses membres avec la mouvance d’extrême-droite, le KSK « traverse actuellement la crise la plus difficile de son histoire », souligne le général Kreitmayr dans deux prises de parole seulement diffusées ce matin. Ni récent, ni conjoncturel, ce rapprochement avec la mouvance d’extrême-droite a conduit à la constitution d’un groupe de travail ad hoc au sein du ministère de la Défense puis à la publication d’un rapport de 55 pages rendu public en juin dernier.

Ce rapport que « chaque soldat doit lire et connaître » comprend 60 mesures réparties dans six thématiques. En plus de la dissolution de la 2./KdoKr, « qui a joué un rôle particulièrement peu glorieux dans ces évènements », les mesures structurelles « les plus sérieuses » impliquent de placer la compagnie de commandement et de soutien (SOCC Kp) sous l’autorité exclusive de la DSK et de confier l’ensemble du volet entraînement au Centre d’entraînement de l’infanterie de Hammelburg.

Pour le commandant du KSK, le principal objectif dans les semaines et mois à venir sera « d’activer, d’augmenter et de mobiliser nos soi-disants ‘pouvoirs autonettoyants’ de manière à éliminer complètement et durablement toutes les omissions, manquements et erreurs ». Faute de quoi, son unité pourrait être dissoute à la fin du mois d’octobre, date à laquelle le ministère de la Défense évaluera l’implémentation des premières mesures et les changements consécutifs. D’ici là, le commandement allemand poursuivra également les investigations relatives aux comportements extrémistes et à la mauvaise gestion des ressources matérielles. Un inventaire général sera réalisé de fin octobre à fin novembre, au cours duquel l’ensemble des matériels et des stocks de munitions du KSK seront contrôlés et référencés.

 https://forcesoperations.com/allemagne-le-ksk-officiellement-ampute-dune-compagnie/    
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8873
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena31
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena22Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena11
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena20Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 10 Sep 2020 - 12:34

Le taux de disponibilité des 138 Eurofighter de la Luftwaffe est de près de 70%, annonce le général inspecteur de l'armée de l'air allemande...

https://www.bundeswehr.de/de/organisation/luftwaffe/aktuelles/inspekteur-fliegt-eurofighter-zurueck-nach-neuburg-2126670
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 15 Sep 2020 - 21:06

Citation :
H&K rate le coche en Allemagne

Actualités  Nathan Gain  15 septembre, 2020  


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f1321
Le fusil d’assaut MK556 de Haenel, vainqueur potentiel du marché de remplacement des G36 de la Bundeswehr
(Crédits : C.G. Haenel GmbH)



Fournisseur historique de la Bundeswehr, Heckler & Koch s’efface au profit de C.G. Haenel GmbH pour la fourniture d’un nouveau fusil d’assaut pour les forces armées allemandes.


Sauf recours abouti ou refus parlementaire, le fusil d’assaut MK556 de calibre 5,56 mm de l’armurier thuringeois remplacera les G36 perçus par l’armée allemande depuis 1997 mais jugés défectueux depuis une décennie. Déposées en juin, les Best and Final Offers (BAFO) ont été évaluées cet été par le BAAINBw. « Sur base de cette évaluation, la société à responsabilité limitée C.G Haenel GmbH est ressortie gagnante de l’appel d’offres », confirme aujourd’hui le ministère de la Défense allemand. Le fusil MK556 l’aurait emporté sur les modèles HK416 et HK433 de H&K, et sur le RS556 proposé par Rheinmetall et Steyr Mannlicher.

Haenel décrocherait un marché évalué à 250 M€ comprenant la livraison de 120 000 fusils d’assaut et de leurs accessoires. L’entreprise devra néanmoins patienter avant de pouvoir crier victoire, le résultat des évaluations n’étant pas encore légalement effectif. « Un recours légal est toujours ouvert aux soumissionnaires non retenus », précise le ministère de la Défense. Ce marché, comme tout opération d’armement dont le budget est supérieur à 25 M€, est également soumis à l’aval parlementaire. « Les documents nécessaires à cet effet sont en cours de préparation, avec pour objectif une décision parlementaire pour fin 2020 », ajoute le ministère.

Davantage tournée vers la clientèle civile, Haenel n’en reste pas moins parfaitement connu de la Bundeswehr. À l’origine du StG 44, considéré comme le précurseur des fusils d’assaut modernes, l’entreprise de Suhl fournit les fusils de précision G29/RS9 des forces spéciales allemandes (KSK) depuis 2016. Elle relève du groupe allemand Merkel (non, aucun lien avec la Chancelière), lui-même propriété de la holding émiratie Tawazun. En novembre 2019, celle-ci a elle-même été intégrée au groupement EDGE, propriété du gouvernement émirati. EDGE avait notamment absorbé EDIC, propriétaire depuis 2018 du Français Manurhin, spécialiste des machines-outils depuis lors rebaptisé « Manufacture du Haut Rhin » (MHR).

Si ce contrat est annonciateur de décennies de charges de travail pour Haenel, il ne fait pas du tout les affaires de son adversaire principal. Après deux années de disette, H&K est redevenu rentable l’an dernier et comptait notamment sur le client national (un tiers des revenus annuels) pour consolider sa reprise et réduire son niveau d’endettement. La firme est par ailleurs « un peu moins allemande » depuis le mois de juillet et le rachat des parts majoritaires par le Français Nicolas Walewski au travers de la holding luxembourgeoise Compagnie de Développement de L’Eau S.A (CDE).

https://forcesoperations.com/hk-rate-le-coche-en-allemagne/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 17 Sep 2020 - 20:24

Citation :
German Navy to receive new anti-ship missiles

By Dylan Malyasov Sep 16, 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 _12f1335

Swedish aerospace and defense company Saab has announced that it has received an order from its German partner Diehl Defence for the RBS15 anti-ship missile for provision to the German Navy.

The order value is approximately 1.7 BSEK ($194 million) with deliveries between 2022 and 2026.

This order is part of a framework agreement between Saab and Diehl Defence, which offers the possibility for additional procurement in the future, where Saab’s share is up to approximately 1.5 BSEK ($170 million). The agreement allows orders to be placed until the end of 2024

https://defence-blog.com/news/german-navy-to-receive-new-anti-ship-missiles.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 22 Sep 2020 - 19:54

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMer 30 Sep 2020 - 22:22

Citation :
Berlin annule la procédure visant à acquérir de nouveaux hélicoptères de transport lourd

par Laurent Lagneau · 30 septembre 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 762

Une décision était initialement attendue en 2020. Et le ministère allemand de la Défense a tenu sa promesse. Seulement, celle qu’il vient de rendre est une surprise.

En effet, en décembre 2017, et afin de remplacer les hélicoptères de transport lourd CH-53G Stallion de la Bundeswehr d’ici 2030, Berlin avait lancé une procédure pour se procurer 45 à 60 nouveaux appareils, dans le cadre du programme « Schwerer Transporthubschrauber » [STH]

Deux industriels étaient en lice, dont Sikorsky, avec le CH-53K King Stallion, et Boeing, avec le CH47F Chinook. En outre, il était prévu que la maintenance de ces aéronefs fût assurée en Allemagne. D’où les accords noués avec des entreprises locales par les deux groupes américains, Sikorsky ayant, par exemple, établi un partenariat avec Rheinmetall et MTU Aero Engines [Boeing a fait la même chose avec CAE Elektronik et Diehl Defence, entre autres, ndlr].

Finalement, via un communiqué publié le 29 septembre, le ministère allemand de la Défense a annoncé qu’aucun des deux prétendants ne serait retenu pour la bonne raison qu’il a décidé de mettre un terme à cette procédure d’achat.

« Dans le cadre du processus d’attribution en cours, il a été estimé que le projet aurait peu de chances de se concrétiser dans les limites de l’enveloppe budgétaire prévue tout en répondant aux exigences exprimées. L’Office fédéral des équipements, des technologies de l’information et du soutien en service de la Bundeswehr [Bundesamt für Ausrüstung, Informationstechnik und Nutzung der Bundeswehr, BAAINBw] a jugé les offres comme peu rentables [« unwirtschaftlich »] et a, pour cette raison, annulé la procédure », a en effet annoncé le ministère allemand de la Défense.

En clair, les offres reçues ne correspondaient pas aux besoins exprimés par la Bundewehr en plus d’être beaucoup trop onéreuses. Selon la presse d’outre-Rhin, les coûts d’acquisition et de maintenance avaient été estimés à 5,6 milliards d’euros d’ici 2031 pour « 45 à 60 hélicoptères ».

Or, certaines sources parlent d’une facture ayant gonflé dans des proportions « déraisonnables », en raison, justement, d’exigences qui ont « surpris » les soumissionnaires, comme l’avait rapporté Defense News en janvier dernier. Responsable commercial chez Sikorsky, Frank Crisafulli, avait évoqué des « complications supplémentaires », comme l’objectif de rendre les hélicoptères conformes aux normes européennes en matière d’aviation civile ou encore l’intégration d’équipement spécifiques.

Cela étant, il n’en reste pas moins que la Bundeswehr doit disposer de nouveaux hélicoptères de transport lourd d’ici 2030. « La réalisation du projet STH est prioritaire […] car la capacité de transport aérien est d’une importance capitale pour la mobilité et la réactivité des forces armées ainsi que pour les services d’assistance et de soutien », a souligné le ministère allemand de la Défense. « Le projet sera donc poursuivi avec des spécifications modifiées », a-t-il assuré.

Reste donc maintenant à voir comment Berlin va s’y prendre. « Dans les milieux industriels, il y a des spéculations sur la question de savoir si la commande pourrait désormais être attribuée directement à l’un des deux industriels américains, avec une plus grande implication d’entreprises allemandes ou européennes », résume le quotidien Die Welt.

http://www.opex360.com/2020/09/30/berlin-annule-la-procedure-visant-a-acquerir-de-nouveaux-helicopteres-de-transport-lourd/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMer 14 Oct 2020 - 19:40

Revenir en haut Aller en bas
Adam
Modérateur
Modérateur
Adam

messages : 4060
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena31Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Ambass10
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 20 Oct 2020 - 20:57

Stiftung Wissenschaft und Politik a écrit:

German Armed Forces Approaching Outer Space


The Air and Space Operations Centre As a Gateway to Multi-domain Operations


With the establishment of the Air and Space Operations Centre (ASOC), the Bundes­wehr is bringing together several capacities in one central facility. What sounds like science fiction at first glance is a necessary response to the growing military impor­tance of space as an operational dimension. Space operations will not become part of everyday life overnight. In the medium to long term, however, the new centre offers opportunities for multidimensional integration that could prove to be a driver of innovation for the armed forces as a whole. In order to exploit this potential, addi­tional personnel and structural adjustments are necessary.

On 21 September 2020, the Federal Minister of Defence, accompanied by the chief of staff of the Air Force, opened the new Air and Space Operations Centre. Germany is thus taking account of the increasing mili­tary importance of space, as other states of the North Atlantic Treaty Organization (NATO) have already done. At the end of 2019, the United States established an additional partial force with the United States Space Force (USSF), while France renamed its Air Force in September 2020 as the Air and Space Force (Armée de l’Air et de l’Espace).

In Germany, the military responsibility for space remains with the Air Force. Since 2009, the German Air Force has had the German Space Situational Awareness Centre, a facility where situation analyses for space can be produced, maintained, and evaluated.

All over the world, military tasks relating to space are assigned to the air forces. In the United States, too, space operations fell under the responsibility of the Air Force until the USSF was established. This is due, quite trivially, to the proximity of air and space, but also – and much more impor­tantly – to the compatibility of the tech­nology and procedures to be used. Three-dimensional spatial planning, radar tech­nology, and high operational speed and range are characteristics that are among the core features of air forces and are also typical of space applications. ASOC there­fore expands existing structures, although not to the same extent as in the United States or France.

Outer Space As an Additional Battlefield

The military and civilian relevance of space has been increasing steadily and rapidly. Satellite-based technologies have become an integral part of our lives. Telecommuni­cations and navigation are the best-known examples of services we depend on for free access to space technologies on a daily basis. Space infrastructure is therefore one of the critical infrastructures of our society.

This dependence is even more significant for the military sector. Modern operations rely heavily on precise navigation, secure communications, real-time data links, and globally available reconnaissance sensors, all of which are delivered by space-based satellites. If some of these components are not available – even for a short period of time – certain assets can no longer be used, or can only be used to a limited ex­tent. This could jeopardise an operation, or even make the success of an operation – whether for national and alliance defence or for stabilisation purposes – completely impossible. Without a precise navigation signal in conjunction with satellite-based communications, it is not possible to deploy unmanned systems or employ precision armaments, for example.

This technological dependency results in a high level of vulnerability of the armed forces in regular service, but especially in combat operations. The armed forces can counter this vulnerability both defensively, for example through surveillance and eva­sive satellites, and offensively with military means, such as anti-satellite missiles, jam­ming transmitters, and laser weapons.

In addition to these military threats, there is an increasing danger of satellites no longer functioning and the threat of col­lisions due to so-called space debris. Here as well, ASOC shall contribute to the pro­tection of our own space systems.

Against this background, NATO declared space to be another operational domain at the NATO Leaders Meeting in London in 2019. This means that space is now one of the potential battlefields alongside land, air, sea, and cyberspace. NATO emphasises its defensive orientation: It is not about offensive warfare in space, but about pro­tecting against attacks or reducing their negative effects on allied forces, for exam­ple by disrupting communications and navi­gation systems. In practice, this means that the alliance considers the space domain as a possible field of action in addition to the dimensions considered so far. On the military side, this requires not only the creation of certain technical prerequisites, but above all the adaptation of procedures and the development of personnel com­pe­tencies, for example through specific train­ing and deployment models. For ex­ample, the Bundeswehr has not yet recruit­ed appli­cants specifically for the space sector; in­stead, it has always utilised personnel from other sectors and trained them ac­cord­ingly.

ASOC: A Cornerstone of National Command and Control Capabilities

The London Declaration resulting from the Leaders Meeting was above all a signal and an invitation to the member states to think about and actively shape the space dimen­sion. Germany is responding to this call by establishing ASOC, and thus covering all five operational dimensions defined by NATO in its armed forces, also in terms of command structures. Space operations, in the sense of building up own offensive capabilities, are not the goal of German efforts. As with NATO, the main aim is to protect the country’s own satellites and improve the situational awareness. In ad­dition, alongside France, Germany has applied to serve as a location and sponsor for NATO’s planned Centres of Excellence (CoEs), which are to be centres of expertise for the alliance in the development of procedures and know-how. Together with ASOC, they could form a competence cluster for space operations in Germany.

However, ASOC is not only relevant in terms of a further competence in the space domain. It also improves the ability to plan and command the employment of air forces.

Under the umbrella of the Centre for Air Operations, a 3-star command echelon of the German Air Force, several specialised centres have existed in parallel, including, for example, the Air Force Operations Centre (OpZLw) with the National Situation and Command Centre for Air Security and the Air Intelligence Center (AIC). The OpZLw is entrusted with the sovereign task of securing German airspace, preparing the joint air situation picture, and serving as the operational situation centre for the Air Force command and control. From here, for example, combat aircraft are deployed to intercept planes in German airspace in the event of a communications breakdown. The AIC is part of the military intelligence system. It is responsible for the so-called air threat situation, that is, it evaluates the capabilities of other air forces and contributes to the overall situation and target analysis.

ASOC now combines these elements in the form of a central, cross-dimensional command and control facility. The Air Force is thus closing a gap by creating a national command capability.

In a scenario of national and alliance defence within the NATO framework, a NATO facility would take over the operational command of the allied air forces. The German share of this contingent would be subordinated to the alliance for the dura­tion of the mission. Due to the availability of airfields and the spatial relationships, it is likely that the Air Force would operate under NATO command but from German soil. To this end, it is necessary to continu­ously secure and control German airspace against military threats, and to be able to command the remaining elements of the Air Force that are not part of the NATO operation during combat conditions. The Bundeswehr must coordinate all these par­ticular aspects with the responsible bodies of the NATO command structure and the civil authorities. On the military side, this requires command and control facilities that can exercise national command and control and maintain their own planning capacities at the various levels. ASOC is just such an element. Thus, the centre not only stands for further capacity-building in the field of space, but above all represents pro­gress in the efforts to establish a comprehen­sive national command capability.

Approaching Multi-Domain Operations

With the establishment of ASOC, the Bun­des­wehr is also taking account of a special operational feature of the space domain. Like cyberspace, the space domain has an impact on all other dimensions. Although air, land, and sea can more easily be con­sidered separately, the cyber realm and space are now part of all military opera­tions as a kind of cross-cutting challenge. No aircraft, no ship, no tank is fully opera­tional today without satellite navigation and digital control systems. The increasing interdependence of dimensions and the resulting complexities and diversity of options for action require a new understanding of joint operations.

For some time now, the concept of Multi-Domain Operations (MDO) has been dis­cussed in specialist circles, and the approach of a Multi-Domain Command & Control (MDC²) – in US terminology, also Joint All-Domain Command & Control (JADC²) – has been developed. This essentially means a closer interlocking of the individual dimen­sions towards uniform management and planning processes. Today, there is a hier­archical and procedural separation between the operational joint level of the armed forces – for example, the NATO Joint Force Commands – and the subordinate tactical level with the individual dimensional com­mands, the Component Commands. The joint approach has thus become a reality today, insofar as the individual missions are planned and synchronised with each other at the operational level, but carried out at the tactical level. This results in several independent planning cycles with different time horizons. MDC² is a concept that, in simple terms, attempts to overcome this separation and unite it at one level of re­sponsibility. In this way, armed forces could in the future more easily link effects in sev­eral domains and gain an advantage in action.

In order to become capable of MDC², methodological and procedural competencies must first be developed, and the neces­sary structures and processes must be cre­ated. ASOC can be regarded as a first step in this direction, as it combines for the first time leadership responsibility for two op­era­tional domains in one set of hands. It can serve as a nucleus for further development and play a pioneering role for the Bun­deswehr over the long term.

Conclusions

With the establishment of ASOC, the Bun­deswehr has made progress in several fields of action. Above all, the expansion of capa­bilities in the area of space surveillance and the increase in national command and con­trol capabilities are very positive developments, and they should be further ex­panded.

Against the background of the parallel application of the planned CoEs, there should be a focus on cooperation with France, for example, appointing German as well as French nationals to top-level leader­ship positions in joint organisational structures.

In addition, the development of competence in the field of space should be further promoted. Here, too, it would make sense to seek international cooperation with allies and to train personnel specifically for applications in this area. In the medium term, it could, for example, be possible to recruit and train applicants specifically for careers in the space domain.

With regard to the development of national leadership capabilities, the estab­lishment of ASOC is an important first step, which should now be followed by others. The issues described above are relevant not only in the field of air and space, but also for the Army, the Navy, and the domestic territorial missions of the armed forces. The establishment or reorganisation of appro­priate command structures for meeting the challenges posed by national and collective defence will require political attention in the next legislative period and must be pur­sued as a priority, for example in the shape of a reform agenda.

In the long term, the Bundeswehr should gear its command procedures towards the multi-domain approach. To this end, all steps must be conceptually oriented to­wards these requirements, and innovative, agile com­mand concepts must be included in the planning process.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2020 - 19:46

Citation :
Liens avec l’extrême-droite : Une unité des forces spéciales allemandes échappe à la dissolution… pour le moment

par Laurent Lagneau · 5 novembre 2020


Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 597

Le Kommando Spezialkräfte [KSK] « reste en probation », a récemment commenté le quotidien « Frankfurter Allgemeine Zeitung » [FAZ], au sujet des conclusions d’un rapport d’enquête préliminaire concernant l’infiltration présumée par l’extrême-droite de cette unité des forces spéciales de la Bundeswehr, créée en 1996.

Pour rappel, en mai dernier, un sous-officier du KSK alors dans le collimateur du MAD [Militärischen Abschirmdienstes, la DRSD allemande] pour ses sympathies envers le mouvement extrémiste des « citoyens du Reich », avait été arrêté pour avoir dissimulé à son domicile des armes, des munitions et des explosifs. Qui plus est, il était reproché à la 2e compagnie de cette unité d’avoir organisé une fête au cours de laquelle un concours de lancer de têtes de cochon avait été organisé. En outre, certains de ses membres auraient effectué le salut nazi, ce qui est illégal outre-Rhin. Pour couronner le tout, il fut également avancé qu’un stock de 62 kg d’explosifs avait disparu, de même que 48.000 munitions diverses et variées.

Alors qu’elle venait de présenter un projet de loi visant à exclure plus rapidement des rangs de la Bundeswehr les militaires affichant une proximité avec les idées extrémistes, la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer, décida de frapper un grand coup, en juin, en annonçant une série de mesures à effet immédiat et en laissant planer l’éventualité d’une « réoganisation plus large » du KSK, c’est à dire celle de sa dissolution. Tout allait alors dépendre des conclusions d’un rapport qui devait lui être remis en octobre de cette année.

« Chaque soldat du KSK doit décider s’il veut faire partie de la solution ou du problème. Sans un nouveau départ, le KSK n’aura pas d’avenir dans la Bundeswehr », avait ainsi prévenu la ministre allemande.

Parmi les mesures annoncées par cette dernière, la plus emblématique fut la dissolution de la 2e compagnie de combat du KSK. En outre, il est question de passer au crible les commandos, en vérifiant leurs antécédents et leurs orientations politiques. Enfin, tous les exercices internationaux auxquels cette unité devait prendre part furent annulés.

À plus long terme, il était question de favoriser la mobilité des personnels du KSK avec les autres unités de la Bundeswehr. Au total, un catalogue d’une soixantaine de mesures avait été élaboré.

Plus de quatre mois après ces annonces, les investigations menées par le général Eberhard Zorn, le chef d’état-major allemand, a remis un rapport un Bundestag. Et, visiblement, le KSK devrait, pour le moment, échapper à une dissolution. D’où le commentaire du FAZ.

Ainsi, s’agissant de la disparition présumée des explosifs et des munitions [un fait qualifié de « troublant » et d' »alarmant » par Mme Kramp-Karrenbauer], elle s’expliquerait par des… erreurs de comptabilité. En effet, selon le général Zorn, les 62 kg d’explosifs manquants n’ont en réalité jamais existé. Et sur les 48.000 munitions supposées disparues, 29.000 ont fini par être retrouvées, le reste ayant été, a priori, laissé ou « perdu » lors de deux missions à l’étranger à cause de négligences qui seront par ailleurs « sanctionnées. »

« Un inventaire a révélé que la plupart des différences entre les livres et les stocks réels du KSK pouvaient s’expliquer par des erreurs comptables », est-il en effet affirmé dans ce rapport, cité par l’agence Reuters. « Il n’y a aucune preuve de vol ou de détournement de fonds au-delà du cas de l’arrestation » du sous-officier en mai dernier, confirme également le FAZ.

Quant à la compagnie dissoute, le général Zorn parle d’une « accumulation d’incident inacceptables », s’étant produits en son sein. Les interrogatoires du MAD, concernant une quarantaine de militaires, se poursuivent. « Seuls ceux qui se tiennent fermement sur le terrain de la Loi fondamentale pourront à l’avenir servir ailleurs au KSK », a-t-il affirmé.

« Il y a une tolérance zéro pour l’extrémisme de droite au sein de la Bundeswehr. Ceux qui attirent l’attention des autorités et dont il est prouvé qu’ils ont des tendances extrémistes sont écartés. C’est à la fois absolument juste et vital », a commenté Eva Högl, la commissaire de la Bundeswehr auprès du Bundestag.

En outre, Mme Zorg a également confié à la Deutsche Welle que, selon ses informations, « il n’y a eu aucune découverte de structures d’extrême-droite profondément enracinées au sein de la Bundeswehr. » Cependant, a-t-elle ajouté, il est encore « trop tôt pour tirer des conclusions car chaque cas individuel doit faire l’objet d’une enquête » et « des vérifications plus rigoureuses des antécédents des soldats du KSK sont « nécessaires » afin de « garder les extrémistes de droite » hors de cette unité.

Sur ce point, l’hebdomadaire Der Spiegel rapporte que les enquêteurs n’ont pas encore de réponse définitive à la question de savoir s’il y avait bien un réseau d’extrême droite au sein du KSK susceptible de « planifier des actes de violence » où si quelques soldats de la compagnie dissoute ont versé dans un « esprit de corps mal compris ».

http://www.opex360.com/2020/11/05/liens-avec-lextreme-droite-unite-des-forces-speciales-allemandes-le-ksk-echappe-a-la-dissolution-pour-le-moment/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 5 Nov 2020 - 20:40

Citation :
05 November 2020

Germany approves ‘Quadriga' Eurofighters

by Gareth Jennings



Germany has approved the procurement of additional Eurofighter combat aircraft for the Luftwaffe under the country’s Project Quadriga procurement plan.

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 694
The Luftwaffe is to retire its 38 Tranche 1 Eurofighters and replace them with Tranche 3 aircraft fitted to the new Quadriga configuration (Airbus)

The country’s parliament cleared the launch of the multi-billion Euro project for 38 newbuild Eurofighters on 5 November, one day after the Defence Committee had given its approval.

“We [will] procure 38 Eurofighters [of the] the latest generation. Today the Haushaltsausschuss [Budget Committee] gave the green light to the German Bundestag. The aircraft will be delivered to the Bundeswehr for a modern and sustainable Luftwaffe,” the Federal Ministry of Defence (BMVg) tweeted. A contract is now expected to be signed in the coming days.

As previously reported by Janes , Project Quadriga will see the Luftwaffe replace 38 Tranche 1 Eurofighters, which will be sold to the international market, with new-build Tranche 3 aircraft (although Airbus officials are increasingly referring to these new aircraft as Tranche 4). These 31 single-seater (currently planned to comprise 26 firm orders with options for five more) and seven twin-seater aircraft will be equipped with the E-Scan Radar 1 active electronically scanned array (AESA) sensor and updated software.

While Airbus first briefed about Project Quadriga in November 2019, the German government announced its intent to award the contract in April. This planned procurement is part of a wider buy of 138 new aircraft for the Luftwaffe that will also include 55 Eurofighters and 30 Boeing F/A-18E/F Super Hornets for the Tornado replacement programme, and 15 Boeing EA-18G Growlers for the requirement for the Luftgestützte Wirkung im Elektromagnetischen Spektrum (luWES) electronic attack (EA) programme for NATO.

https://www.janes.com/defence-news/news-detail/germany-approves-quadriga-eurofighters
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
Northrop

messages : 5426
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena10
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeMar 10 Nov 2020 - 0:32

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Img_2048

_________________
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 75px-m10
الله الوطن الملك

Vamtac aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2367
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena11Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 12 Nov 2020 - 20:14

[quote]Et l'Allemagne a enfin commandé 38 Eurofighter à Airbus

Évaluée à 5,5 milliards d'euros, cette commande était attendue depuis longtemps par Airbus. Elle est importante au moment où la sélection d'un avion de combat dans plusieurs compétitions, dont en Suisse et en Finlande, va être annoncée.

Airbus a enfin signé la commande pour la livraison de 38 nouveaux avions de combat Eurofighter (Airbus, BAE Systems et Leonardo) à l'armée de l'air allemande pour un montant évalué à 5,5 milliards d'euros. Un contrat qui était très attendu par Airbus en général et, en particulier, par Airbus Defence et son patron Dirk Hoke. C'est désormais fait même même si cela a pris beaucoup, beaucoup de temps. Selon Airbus, "cela fait de l'Allemagne le pays ayant passé le plus grand nombre de commandes dans le cadre du plus grand programme de défense européen". Cette commande ferme porte sur la livraison de 30 Eurofighter monoplaces et huit en version biplaces va remplacer des Eurofighter de la tranche 1, qui ne peuvent plus être modernisés au dernier standard du...


La Tribune.fr,
/quote]
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32081
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena32Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena24
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena25Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena26
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Cheval10Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Unbena15
Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Medail10

Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitimeJeu 19 Nov 2020 - 23:44

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Armée Allemande (Bundeswehr) - Page 12 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Allemande (Bundeswehr)
Revenir en haut 
Page 12 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: