Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -24%
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX ...
Voir le deal
3799 €

 

 Armée Française / French Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 15:04

Rappel du premier message :

Citation :
31.01.2019

Une enveloppe de 46 millions pour des Structures Modulaires Balistiques V2 Interarmées


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 1a311

Ce jeudi, lors du point presse hebdomadaire du ministères des Armées, sera présenté le nouveau treillis F3, ainsi que d'autres équipements qui composent l'équipement du combattant 2020. rien de révolutionnaire mais le soldat français, longtemps mal équipé et mal fagoté, dispose désormais de matériels modernes et adaptés à ses missions.

Lignes de défense a déjà eu l'occasion de présenter certains de ses matériels, depuis le fusil HK aux chaussures de combat Haix et Meindel, en passant par le nouveau couteau CAC (combat assistance campagne) et la SMB (structure modulaire balistique).

Sur ce dernier équipement, je signale la parution d'un avis portant sur la "fabrication de structures modulaires balistiques V2 Interarmmées".

Le lot no1 est intitulé: SMB V2 IA et Composants. Sa valeur estimée hors TVA est de 41 660 000 euros.

Le lot no2 est intitulé: accessoires SMB V2 IA. Sa valeur estimée hors TVA est de 5 000 000 euros. Ce lot concerne toutes les poches radio, porte grenades, chargeurs, lampe etc...

Valeur totale de ce marché de 60 mois: 46,66 millions d'euros. Date limite de réception des offres: le 22 février. Le nombre de candidats admis à présenter une offre ne peut être inférieur à trois. Le nombre maximum de candidats est fixé à cinq pour chaque lot.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/31/une-enveloppe-de-46-millions-pour-des-structures-modulaires-19998.html  
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 9 Juin 2020 - 17:41

Citation :
Deux militaires français blessés par des tirs à N’Djamena

par Laurent Lagneau · 9 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5450

Le porte-parole de l’État-major des armées, le colonel Frédéric Barbry, a confirmé auprès de l’AFP que deux militaires français ont été « accidentellement » blessés par des tirs tchadiens, à N’Djamena, ce 9 juin.

Ces deux militaires « étaient en patrouille de reconnaissance à proximité du palais présidentiel en vue de préparer une rencontre officielle à venir », a expliqué le colonel Barbry. « Les circonstances de l’accident sont encore à déterminer », a-t-il ajouté, avant de préciser que les investigations étaient en cours.

Plus tôt, le site Tchadinfos avait relaté cette affaire. « La garde présidentielle a tiré sur un véhicule de l’opération Barkhane. […] La scène s’est déroulée juste à côté de l’ancien siège de la Caisse nationale des retraités du Tchad [CNRT]. » Selon un source sécuritaire, les deux militaire français s’étaient « garés pour filmer le nouveau palais et les gardes ont tiré sur eux. »

Un officier de la garde présidentielle tchadienne avait dit la même chose à l’AFP, expliquant que les deux Français « étaient venus à bord d’un Prado blanc [un SUV de la marque Toyota, nldr], ils étaient en civil et se sont arrêtés face au portail principal du nouveau palais et donc les militaires en faction ont tiré sur eux. Ensuite une autre voiture est venue les récupérer. »

Les deux militaires touchés vont être évacués vers la France. Leur pronostic vital n’est pas engagé mais l’un d’eux est « dans un état grave », a précisé le colonel Barbry.

Pour rappel, les forces françaises ont une présence relativement importante à N’Djamena, plus précisément sur la base « Sergent chef Adji Kosseï », où est notamment installé le poste de commandement interarmées de théâtre [PCIAT] de la force Barkhane.

http://www.opex360.com/2020/06/09/deux-militaires-francais-blesses-par-des-tirs-a-ndjamena/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 9 Juin 2020 - 21:47

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a45
Comment l'Armée de Terre planche sur sa défense sol-air rapprochée © Dillon

 09/06/2020 09:17 | Jean-Marc Tanguy

Comment l'Armée de Terre planche sur sa défense sol-air rapprochée



Côte d'Ivoire, Liban mais aussi Syrie et Irak : l'Armée de Terre a été directement prise à parti à très basse altitude par des menaces aériennes. Elle doit donc réagir.


La menace des mini-drones armés


Côte d’Ivoire, Liban mais aussi Syrie et Irak : l’Armée de Terre a été directement prise à parti à très basse altitude par des menaces aériennes contre lesquelles elle n’a pu lutter, faute de moyens. Dans le Donbass et plus récemment, en Arabie Saoudite, elle a aussi vu des armées très équipées prendre des coups très durs avec des menaces symétriques ou asymétriques. Elle doit donc réagir car ses moyens en dotation ne permettent plus d’assurer la défense à très basse altitude contre des objets compacts et potentiellement très destructeurs comme des mini-drones armés. Ces engins sont l’équivalent des IED (engins improvisés) qui ont piégé les routes à partir de 2003, avec des composants très sommaires. Une protection efficace serait déjà difficile contre une base fixe, et encore plus pour un convoi mobile, même s’il disposait de missiles anti-aériens, qui ne peuvent être tirés que depuis un trépied, et non à l’épaule.


Les TOP de Kongsberg

L’Armée de Terre, consciente du défaut de cuirasse, a lancé via sa section technique (STAT) une adaptation réactive mobilisant les tourelleaux télé-opérés (TOP) Kongsberg acquis durant la guerre d’Afghanistan, et implantés à l’avant droit des véhicules de l’avant blindé (VAB) déployés au Sahel. La STAT a demandé à la société norvégienne d’adapter la conduite de tir à la détection et la poursuite d’objectifs très petits comme des mini-drones et micro-drones. Couplés à des mitrailleuses de 12,7 mm et en partant du principe que la détection des ces cibles bien moins rapides qu’un jet ou un hélicoptère pourra être réalisée de façon précoce, le système peut ainsi être adapté relativement simplement et à moindre coût.


"Mini-guns" M134 gyrostabilisés

Cette première réponse, pratique, devrait, idéalement, enclencher une opération d’ensemble plus englobante qui mêle réponse de très court terme et à bas coût, et réponses de moyen terme plus complètes. Une des pistes, prometteuses, est d’utiliser des mini-guns M134 gyrostabilisés sur une conduite de tir. La version basique de la M134 est déjà en service dans les forces spéciales, sur Gazelle, au 4e RHFS, mais aussi sur les véhicules des unités commandos et sur une poignée de navires de la Marine. Evidemment, une des problématiques, et non des moindres, tient dans la détection, qui pourrait être réalisée par les radars Murin de Thales livrés l’an dernier au Sahel. L’autre point dur étant dans le concept d’emploi : car plusieurs centaines de cartouches de M134 pourrait avoir un impact très destructeur sur un aéronef ami qui passerait à portée. Une déconfliction préalable serait donc nécessaire, dans un délai qui serait, dans tous les cas de figure, particulièrement réduit.

https://www.air-cosmos.com/article/comment-larme-de-terre-planche-sur-sa-dfense-sol-air-rapproche-23192
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 9 Juin 2020 - 21:57

Citation :
Le ministère des Armées dégaine son Plan Aéro

Actualités Nathan Gain 9 juin, 2020

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a46
Un hélicoptère H225M Caracal de l’armée de l’Air (Crédits: A. Jeuland / armée de l’Air)



Après de longues semaines de discussions, la ministre des Armées Florence Parly a dévoilé ce matin un plan de sauvetage de la filière aéronautique de défense, fortement fragilisée par la crise sanitaire. Près de 832M€ seront débloqués de manière anticipée pour l’acquisition d’hélicoptères, de drones et d’avions de transport et de surveillance. L’enveloppe du fonds Definvest sera par ailleurs doublée au profit des PME et d’autres pépites françaises.

« Chacune de ces commandes, ce sont des emplois français non-délocalisables, ce sont des territoires qui vivent, de sont des régions fières de leur savoir-faire. Et c’est, au fond, notre souveraineté », indique Florence Parly. Selon la ministre, cette anticipation valorisée à 600M€ permettra de sauvegarder plus de 1200 emplois pendant trois ans. Airbus, particulièrement concerné par la baisse du trafic aérien, en sera l’un des premiers bénéficiaires. Les fonds débloqués serviront tout d’abord à l’acquisition de trois Airbus A330 en remplacement d’avions de transport A310 et d’A340 vieillissants. Ces appareils seront ensuite transformés en avions de transport et de ravitaillement A330 MRTT « postérieurement » à la LPM 2019-2025. À elle seule, cette mesure préservera l’équivalent de 100 emplois durant deux ans.

« La modernisation de notre composante hélicoptères pourrait (…) faire partie du plan de relance », notait le CEMAA, le général Lavigne, le mois dernier. L’appel aura été entendu, car huit nouveaux H225M Caracal rejoindront les 10 exemplaires aujourd’hui en service au sein de l’armée de l’Air. Ils concourront au remplacement de Puma âgés de 43 ans en moyenne mais encore récemment mis à profit pour l’évacuation de patients atteints du Covid-19. « Initialement, les Puma devaient rester en service jusqu’en 2028, mais nous avons, compte tenu des circonstances, fait le choix de commencer leur remplacement dès 2023 », déclare Florence Parly.

Identifié comme un besoin urgent bien avant la crise, le remplacement des Puma était jusqu’alors envisagé au travers d’une solution de location-vente de vingt hélicoptères Super Puma ou par l’achat de 12 appareils neufs et le transfert de huit Caracal de l’ALAT à l’horizon 2025. Ce choix patrimonial avait été anticipé par Airbus Helicopters, détenteur d’une flotte d’une cinquantaine de modèles civils d’occasion, dont une partie peut être rapidement militarisée. Ces huit plateformes supplémentaires préserveront l’équivalent de 960 emplois pendant trois ans, souligne le ministère des Armées. De même, la filière des hélicoptères sera soutenue par le ministère de l’Intérieur avec l’acquisition de deux H145 de nouvelle génération pour la sécurité civile, ainsi que de 10 H160 pour remplacer une partie des AS-350 Ecureuil de la gendarmerie. Des renouvellements valorisés à hauteur de 232M€ et réclamés il y a encore quelques jours par le DGGN, le général Rodriguez.

Enfin, la sauvegarde des ETI et PME de l’aéronautique est scrutée de très près. La moitié des commandes bénéficieront ainsi aux sous-traitants des grands groupes industriels, certifie la ministre des Armées. De même, plus de 100M€ seront réservés à l’anticipation des commandes pour deux programmes, lesquels, d’après Florence Parly, profiteront en partie aux petites entreprises. Il s’agit des systèmes de drones navals SDAM et SMDM « commandés directement à nos PME » et de la réalisation de l’avion léger de surveillance et de renseignement (ALSR), dont l’exécution préservera 150 emplois durant deux ans.

La protection du tissu industriel passera enfin par la capacité du ministère des Armées « à prendre des participations au capital des entreprises ». Pour éviter la disparition, voire le rachat par des acteurs étrangers de pépites « made in France », l’hôtel de Brienne travaille au dédoublement du fonds Definvest, dont l’enveloppe passera de 50 à 100M€ sur une période de cinq ans. Ces 100M€ participeront à la conservation d’intérêts stratégiques par des dotations en capital.

En attendant la matérialisation de ces mesures, les équipes combinées des ministères des Armées et de l’Économie et des Finances poursuivent leur travail de cartographie de l’industrie de défense. Plus de 1500 entreprises en difficulté seront sondées par cette Task Force interministérielle d’une centaine de personnes en vue d’identifier les domaines d’activité à risque.

https://forcesoperations.com/le-ministere-des-armees-degaine-son-plan-aero/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMer 10 Juin 2020 - 18:19

Citation :
La Marine nationale veut mettre l’accent sur ses stocks de munitions dans le cadre d’un possible plan de relance

par Laurent Lagneau · 9 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5455

Le budget de la mission Défense « aura un rôle particulier » à jouer pour relancer l’économie, fit valoir Florence Parly, la ministre des Armées, lors d’une audition parlementaire, en avril dernier. Et le François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA] ne dit pas autre chose.

« La relance exige que nous fassions de la dépense publique intelligente. Or le ministère des armées sait dépenser l’argent public – c’est un atout que nous devons faire valoir – aussi bien dans les grands programmes d’infrastructures que dans le soutien des armées, le fonctionnement des armées et le MCO. La dépense publique, déconcentrée auprès des bases de défense, irriguera immédiatement le tissu économique local et donc national », avait en effet expliqué le général Lecointre, à la même époque.

Ce rôle dans la relance de l’économie, le ministère des Armées a commencé à le tenir, en annonçant, dans le cadre d’un plan de soutien à la filière aéronautique de 15 milliards d’euros, en avançant certaines commandes prévues par la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25 pour un montant de 600 millions d’euros, ainsi qu’en doublant la taille de Definvest, son fonds d’investissement géré avec Bpifrance.

Dans le détail, les commandes qui seront avancées concerneront 3 avions A330, 8 hélicoptères Caracal et un avion léger de surveillance et de renseignement [ALSR] pour l’armée de l’Air ainsi que le développement de drones embarqués pour la Marine nationale. Ce qui n’était pas attendu.

En effet, s’il a fait des drones embarqués l’une de ses priorités [chaque navire devra en être équipé, selon le plan Mercator], l’amiral Christophe Prazuck, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM] , n’en a pas dit un mot quand il a évoqué un éventuel plan de relance, lors de sa dernière audition à l’Assemblée nationale.

« À plus long terme – vous aviez parlé de relance – nous aurons des enjeux budgétaires. Le respect de la trajectoire prévue par la LPM est l’élément principal sur lequel nous nous appuyons pour conduire les travaux de planification financière, notamment pour les grands programmes », a en effet estimé l’amiral Prazuck.

Cela étant, et après l’épisode de la propagation de la Covid-19 parmi les équipages du groupe aéronaval [GAN], une autre priorité est apparue. « Je dois également tirer, dans ce long terme, le retour d’expérience de la contamination de l’équipage du porte-avions pour faire évoluer les conditions de vie à bord des unités les plus anciennes », a ainsi affirmé le CEMM. »

« Nos bateaux sont conçus pour se défendre vis-à-vis d’agressions extérieures : quand on parle de NRBC, c’est toujours contre un agressif nucléaire, chimique ou bactériologique venant de l’extérieur que l’on se défend. Face au COVID, nous sommes dans une situation que nous n’avons jamais connue et que nous devons prendre en compte, en analysant l’organisation de nos bateaux et la manière dont les marins sont logés. On ne va pas agrandir les bateaux mais il faut que nous soyons inventifs pour mieux isoler les marins lorsque cela est nécessaire », a ensuite développé l’amiral Prazuck, pour qui il va falloir « innover ».

Mais un autre sujet intéresse plus particulièrement la Marine en cas de ressources financières supplémentaires. « Ces perspectives de relance peuvent également être l’occasion de recompléter nos stocks de munitions qui sont trop faibles », a en effet dit le CEMM. Étant donné que ces munitions [torpilles F-21, Scalp naval, Exocet, Aster 15 et 30] sont fabriquées en France, cette proposition pourrait bien trouver un écho favorable.

D’autant plus que ce n’est pas la première fois que l’amiral Prazuck déplore la faiblesse du stock de munitions, notamment celles dites « complexes ». Il l’avait déjà fait en novembre 2018, après avoir dressé le constat d’un « durcissement » des opérations navales.

Pendant environ une vingtaine d’années, les munitions « complexes » ont fait l’objet d’un sous-investissement… parce que le contexte stratégique s’y prêtait. Comme ce dernier a évolué, il est donc urgent de revoir les stocks à la hausse.

Il « va falloir des années pour remonter la pente, des années pour recompléter nos stocks, des années pour avoir en soute suffisamment de missiles pour que nos frégates puissent en tirer régulièrement, pour s’entraîner, s’aguerrir, se familiariser avec le tir », avait souligné l’amiral Prazuck.

Le souci est que, comme l’avait fait remarqué un rapport du député Jean-Jacques Marilossian, remettre les stocks de munitions à niveau n’est pas aussi simple. « Compte tenu des capacités industrielles existantes, relever les stocks d’une munition complexe prend trois à cinq ans pour atteindre un volume significatif », avait-il relevé, avant d’estimer qu’il y aurait une « période difficile dans la gestion des stocks vers 2022 ou 2023. »

http://www.opex360.com/2020/06/09/la-marine-nationale-veut-mettre-laccent-sur-ses-stocks-de-munitions-dans-le-cadre-dun-possible-plan-de-relance/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMer 10 Juin 2020 - 20:14

Citation :
BARKHANE : Kidal et Tessalit, ravitaillées simultanément par un largage depuis un A400M


Mise à jour :10/06/2020


Le 17 mai, l’équipage d’un A400M a réalisé en une opération aérienne deux livraisons par air (LPA) sur deux zones de largage. Parti depuis la base aérienne projetée (BAP) de Niamey, il a ravitaillé en eau et en rations de combat les emprises de Kidal et Tessalit du Groupement tactique désert (GTD) « Centurion ».

Plusieurs jours avant la mission, les éléments du détachement de transit interarmées aérien (DETIA) de la BAP de Niamey ont préparé les différentes charges pour cette mission tactique d’aérolargage. L’adjudant Sébastien du DETIA nous explique à propos de cette opération : « Notre mission est de livrer le matériel par air sans qu'il ne soit abîmé au cours du largage. Cela nécessite une préparation minutieuse, où nous devons prendre en compte un certain nombre de paramètres tels que la puissance du vent, la hauteur de largage, la charge et son centre de gravité. La mise en condition des charges est finalisée par la pose des voiles et le conditionnement en soute».

La veille de la mission, l’ensemble de l’équipe se réunit afin de scruter chaque détail et permettre à l’équipage de l’A400M et aux éléments du DETIA de vérifier que rien n’a été oublié ; chacun occupant un rôle majeur dans le succès de cette opération. La mission est de larguer deux charges à Kidal et deux charges à Tessalit au profit du GTD « Centurion ». Du poids des charges aux approches tactiques en basse altitude, tout est planifié avec précision pour ne laisser aucune place au hasard au cours de cette opération. « Au-delà d’avoir les coordonnées géographiques, le personnel naviguant a un fort besoin en renseignement pour mener l’opération :le relief du terrain ou encore la situation sécuritaire sur ces deux zones sont déterminants pour planifier l’axe d’approche »,précise le lieutenant-colonel Fabian, commandant de bord de l’A400M.

Dimanche 17 mai, l’A400M quitte Niamey et vole vers Kidal pour effectuer le premier largage. Dans l’aéronef, le largueur et les quatre mécaniciens navigants se préparent à ouvrir la rampe. A l’approche de l’objectif, le lieutenant-colonel Fabian commente: « C’est une manœuvre particulière où nous devons effectuer un vol tactique à basse altitude avant d’arriver sur la zone de largage. Nous allons procéder à l’opération tout en étant en contact radio et visuel avec les éléments au sol. » Après avoir effectué ce premier aérolargage, l’A400M se dirige vers Tessalit. Après un deuxième passage, les deux dernières charges sont aérolarguées et les voiles se déploient aussitôt. Le fret termine sa chute à l’endroit prévu et il est récupéré par les troupes au sol.

Participant au soutien logistique des troupes terrestres, l’A400M a ravitaillé avec près de 5 tonnes d’eau et de rations de combat le GTD « Centurion ».  Grâce à cette mission tactique d’aérolargage, le DETIA de la BAP de Niamey et l’équipage de l’A400M ont surtout permis de maintenir au plus haut le rythme des opérations menées contre les groupes armés terroristes.
 
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5457
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5458

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1eraoût 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 5 100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5460
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5461
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5459
Sources : État-major des armées
Droits : EMA


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-kidal-et-tessalit-ravitaillees-simultanement-par-un-largage-depuis-un-a400m
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeVen 12 Juin 2020 - 18:17

Citation :
12.06.2020

Incendie sur le SNA Perle en arrêt technique à la base navale de Toulon (à suivre)


Un incendie s’est déclaré, ce vendredi 12 juin, à bord du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Perle en cours de révision à la base navale de Toulon depuis le 13 janvier dernier.

Le SNA ne contenait "aucun combustible nucléaire à bord, celui-ci ayant été retiré dans le cadre de l’arrêt technique", a précisé la préfecture maritime dans un communiqué. "Le sous-marin a été évacué, il n’y a pas de blessés", a ajouté la PREMAR.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5469

L'incendie a été repéré à 10h35 à l'avant du sous-marin Perle. Ce SNA est en service depuis 1993 et fait actuellement l'objet d'un chantier d'entretien et réparations par Naval Group. Le chantier a pris du retard pour cause de crise sanitaire et de confinement (photo PREMAR).

Le feu a pris pour une raison indéterminée dans les "parties inférieures" à l'avant du sous-marin, dans une zone "difficile d'accès", a détaillé un représentant de Naval Group, qualifiant l'incident de "sérieux". Une quarantaine de personnes, principalement du maître d'oeuvre industriel Naval Group, travaillaient à bord quand le sinistre s'est déclenché.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5468

Actualisation 1: Florence Parly "suit de près l'évolution de la situation" et se rendra place "dès que les conditions le permettront".

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/06/12/incendie-sur-le-sna-perle-21239.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeVen 12 Juin 2020 - 18:29

Citation :
Le SNLE « Le Téméraire » a lancé avec succès un missile stratégique M-51.2 en conditions opérationnelles

par Laurent Lagneau · 12 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5470

Il y a quelques jours, la préfecture maritime de l’Atlantique a publié un avis informant que la navigation au sud de la pointe de Penmarc’h [Finistère] allait être restreinte pour une durée d’un mois, à compter du 10 juin. Ce qui laissait supposer qu’un tir de missile balistique mer-sol M-51.2 était imminent.

Sollicité par l’AFP au sujet de ces restrictions, le ministère des Armées n’a pas fait de commentaires. « Il n’y aura pas de communication détaillée sur ces activités puisque les activités opérationnelles et les essais de systèmes d’armes liés à la dissuasion nucléaire sont couverts par le secret-défense », a-t-il fait valoir.

À partir de là, on pouvait deviné que le sous-marin nucléaire lanceur d’engins [SNLE] « Le Téméraire » allait être à la manoeuvre, étant donné qu’il n’avait pas encore tiré de missile M-51 après avoir subi une refonte afin de lui intégrer le système de combat SYCOBS [SYstème de COmbat commun Barracuda SNLE] et lui permettre de lancer ce type de missile, aux dimensions plus imposantes que le M-45 qu’il emportait jusqu’alors.

Mais il n’aura finalement pas fallu attendre longtemps pour en avoir la confirmation. Ce 12 juin, la ministre des Armées, Florence Parly, a en effet exprimé sa « grande satisfaction après le succès […] du lancement d’un missile balistique M51 par le sous-marin nucléaire lanceur d’engins ‘Le Téméraire’ depuis la baie d’Audierne [Finistère]. »

La ministre a également adressé « ses très vives félicitations à l’ensemble des femmes et des hommes du ministère des Armées, du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives [CEA] et des entreprises qui ont œuvré à sa réussite. »


Citation :
Bravo Zulu à tous les marins de la FOST, force océanique stratégique, et au cercle encore plus vaste des marins de toutes les forces, qui ont directement contribué à ce succès ! https://t.co/XnyZuLq9Cz pic.twitter.com/wkFmhOORnu

— Chef d'état-major de la Marine (@amiralPrazuck) June 12, 2020

Comme lors des précédents tests, le vol du missile M51 lancé par le « Le Téméraire » a été suivi par la DGA Essais de missiles, avec notamment le navire d’essais et de mesures Monge, mis en oeuvre par la Marine nationale.

« La zone de retombées se situe en Atlantique Nord à plusieurs centaines de kilomètres de toute côte. Cet essai a été effectué sans charge nucléaire et dans le strict respect des engagements internationaux de la France », a souligné le ministère des Armées. « Ce tir valide la capacité opérationnelle du système d’arme global du SNLE Le Téméraire et démontre à nouveau l’excellence de la haute technologie que les industries françaises mettent en œuvre dans ce domaine », a-t-il encore fait valoir.

Le ministère des Armées a repris, au mot près, le communiqué qu’il avait diffusé le 1er juillet 2016, à l’occasion du tir réussi d’un missile M-51 par le SNLE « Le Triomphant ».

À l’époque, la réussite de cet essai était particulièrement importante étant donné qu’un tir, réalisé en 2013 par le SNLE « Le Vigilant », s’était soldé par un échec, expliqué en partie par des « faiblesses » constatée par les services « qualité » de la DGA. « Les enquêteurs chevronnés qui ont analysé les causes de l’échec du tir d’essai de mai 2013 appellent à des efforts, à la fois dans le management et dans l’attention portée aux outils d’ingénierie système », avait expliqué Laurent Collet-Billon, alors Délégué général pour l’armement.

La réussite du tir effectué par le SNLE « Le Téméraire » est également importante dans le contexte actuel, marqué par l’épidémie de Covid-19. Il montre en effet que cette dernière n’a pas impacté la dissuasion nucléaire française, alors que le monde de l’après-crise risque d’être « pire qu’avant », pour reprendre l’expression de Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères. À ce sujet, les Forces aériennes stratégiques ont également démontrer leur capacité à agir avec un exercice de nuit ayant mobilisé une cinquantaine d’aéronefs.

Pour rappel, les missiles M51.2 emportent de nouvelles têtes océaniques [TNO] d’une puissance de 100 kilotonnes. Une nouvelle version – appelée M51.3 – est en cours de développement depuis 2014, dans le but d’augmenter la portée et d’améliorer les capacités de pénétration des défenses antimissiles adverses.

Photo : DGA / archive

http://www.opex360.com/2020/06/12/le-snle-le-temeraire-a-lance-avec-succes-un-missile-strategique-m-51-2-en-conditions-operationnelles/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeSam 13 Juin 2020 - 17:42

Citation :
L’incendie à bord du sous-marin nucléaire d’attaque « Perle » a été maîtrisé

par Laurent Lagneau · 13 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5476

L’incendie qui s’est déclaré à bord du sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] « Perle », aux environs de 10h30, le 12 juin, a pu être maîtrisé par les marins-pompiers et pompiers après plus de 14 heures d’intervention.

« Cette nuit, l’incendie à bord du sous-marin Perle a été éteint à 00h50, après plus de 14 heures d’une lutte qui a mobilisé une centaine de marins-pompiers et pompiers, ainsi que plus de 150 personnes en soutien. Merci à eux », a en effet indiqué Florence Parly, la ministre des Armées, qui doit se rendre à Toulon ce 13 juin.

Pour rappel, en cale sèche au bassin en zone Missiessy, au sein de la base navale de Toulon, depuis janvier, le SNA Perle faisait l’objet d’une ultime Interruption pour entretien et réparations [IPER] sous la maîtrise d’oeuvre de Naval Group et la responsabilité du Service de Soutien de la Flotte [SSF]. Le combustible nucléaire de son réacteur ainsi que ses équipements et munitions avaient donc été retirés.

Ce chantier avait été suspendu durant les deux mois qu’on duré confinement décidé pour limiter la progression de l’épidémie de Covid-19. Les travaux ont repris qu’en mai dernier, en tenant compte des nouvelles mesures sanitaires. Au moment du départ de l’incendie, dans les parties inférieures situées à la proue du sous-marin [et dans un endroit difficile d’accès], environ 40 employés travaillaient à bord.

Ce feu a mobilisé les marins-pompiers de la base navale de Toulon, qui ont déployé un bateau-pompe, les pompiers du SDIS 83, une trentaine de marins pompiers venus de Marseille avec 11 véhicules spécialisés [dont un robot], des marins de l’Escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque [ESNA], qui ont apporté un soutien technique et les équipages des autres sous-marins et de l’École de navigation sous-marine et des bâtiments à propulsion nucléaire [ENSM-BPN], lesquels ont assuré la protection depuis le quai.

Selon la préfecture maritime Méditerranée, le feu a pu être maîtrisé par le remplissage des fonds en tranche avant du sous-marins par de la mousse. La recherche d’autres foyers éventuels d’incendie est en cours. Les compartiments de propulsion n’ont pas été touchés.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5475

Quant aux émanations de fumées, le préfet du Var a indiqué que trois évaluations concernant sur le « risque de toxicité » aux abords de la base navale ont conclu à « l’absence de pollution significative de l’air. »

Il restera évidemment à évaluer les dégâts subis par le SNA Perle, qui devait rester en service jusqu’en 2030 avant d’être remplacé par un sous-marin de la classe Barracuda. Et le temps qu’aura duré cet incendie n’incite guère à l’optimisme, les dommages causés par ce dernier risquant d’être irrémédiables.

« Les échos que j’en ai ne sont pas bons. Si la coque épaisse, structure qui permet au sous-marin de descendre à plus de 300 m de profondeur, a travaillé, j’ai bien peur que le bateau soit foutu », a expliqué un ex-sous-marinier au quotidien Var Matin. « On émet des doutes sur les chances de sauver le bateau », a confirmé un employé de Naval Group auprès de la même source. Cependant, la préfecture maritime Méditerranée garde encore espoir. « Il est trop tôt. Pour l’heure, on ne parle pas de perdre le bateau », a-t-elle fait valoir.

Le premier SNA de type Barracuda, le Suffren, qui vient d’entamer ses essais en haute mer, doit remplacer le SNA Saphir, désarmé en juillet 2019. Ce qui fait que, si les dégâts subis par le SNA Perle sont trop importants pour justifier la poursuite de son IPER, la Marine nationale ne pourrait compter que cinq sous-marins nucléaires d’attaque au lieu de six pendant longtemps… Ce qui l’obligera à revoir l’organisation de ses missions liées à la dissuasion nucléaire et redéfinir ses priorités.

En effet, les SNA sont indispensables à la sûreté et au soutien des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] comme à la protection d’un groupe aéronaval [SNA] ou d’une force de projection. En outre, ils assurent des missions de renseignement et peuvent mener des opérations spéciales.

Photo : Préfecture maritime de la Méditerranée, via Twitter

http://www.opex360.com/2020/06/13/lincendie-a-bord-du-sous-marin-nucleaire-dattaque-perle-a-ete-maitrise/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeSam 13 Juin 2020 - 20:29

Citation :
Le patrouilleur P400 « La Moqueuse » a tiré sa révérence

par Laurent Lagneau · 13 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5479

Issue de la lignée des patrouilleurs P400, « La Moqueuse » sillonne l’océan Pacifique Sud depuis Nouméa, son port d’attache, depuis la fin des années 1980. Du moins, c’était encore vrai il y a un peu moins d’un mois. En effet, ce navire a effectué sa dernière mission le 15 mai, après une ultime patrouille dans les environs des îles Loyauté.

Alors que cinq patrouilleurs P400 furent désarmés [sans attendre le lancement du programme BATSIMAR dans le cadre duquel ils devaient être remplacés] entre 2009 et 2012, la Moqueuse fit l’objet d’un arrêt technique majeur en 2014 afin de lui redonner un peu de lustre. La Marine nationale avait indiqué, à l’époque, qu’il s’agissait de « plus longue période d’entretien depuis 2008 ».

Au cours de carrière opérationnelle, La Moqueuse a parcouru 467.560 nautiques, soit l’équivalent de 21 tours du monde. La Marine précise même qu’elle aura « navigué l’équivalent de sept années continues et faisant escale des dizaines de fois depuis Wallis et Futuna jusqu’aux îles Fidji, en passant par l’Australie, touchée 39 fois. »

Dès son trajet pour rejoindre Nouméa, et commandée par le lieutenant de vaisseau Sylvain Cholley, La Moqueuse participa à un plan d’évacuation des ressortissants français du Sri Lanka, porta assistance à 354 « boats people » vietnamiens, sauva trois personnes dont l’embarcation à moteur était à la dérive et assista un voilier en difficulté. Bref, ce fut une traversée riche en anecdotes, comme le souligne FANC Infos, le magazine des Forces armées de Nouvelle-Calédonie. En outre, en 1988, le patrouilleur fut également sollicitée lors de la prise d’otages d’Ouvéa

Après des débuts mouvementés, La Moqueuse s’est surtout concentrée sur la surveillance de la zone économique exclusive [ZEE], comme dans le cadre de l’opération UATIO, qui vise à protéger les ressources marines menacées par la pêche illégale, souvent le fait des blue boats, des navires vietnamiens. Le navire a aussi régulièrement pris part à l’exercice « Croix du Sud » et été sollicité pour des missions d’assistance après le passage de cyclones dans la région… ainsi que pour participer aux campagnes menées par l’association Fortunes de Mer pour tenter de retrouver les épaves de l’Astrolabe et de la Boussole, les deux vaisseaux de l’expédition dirigée le comte de La Pérouse.

Les anecdotes vécues par La Moqueuse sont nombreuses. Le magazine des FANC rapporte ainsi que le patrouilleur transporta le crâne de Saint Pierre Chanel, le premier saint du Pacifique. La relique avait été placée dans la cabine du commandant durant le voyage.

Quoi qu’il en soit, La Moqueuse s’apprête désormais à ferme définitivement son journal de bord, laissant seul un autre patrouilleur de type P400, en l’occurrence La Glorieuse, également affecté à Nouméa.

Normalement, il était prévu de désarmer ces deux navires en 2020. C’est ce qui avait été annoncé en 2014…. Or, depuis, La Glorieuse a aussi fait l’objet d’un arrêt technique majeur en 2016.

En tout cas, ces deux bâtiments seront remplacés par les nouveaux Patrouilleurs outre-Mer [POM], dont six exemplaires ont été commandés auprès du chantier naval Socarenam en décembre dernier. Les livraisons à la Marine nationale commenceront en 2022. Par rapport à leurs aînés, ces navires auront la capacité de mettre en oeuvre des drones aériens.

Photo : Marine nationale

http://www.opex360.com/2020/06/13/le-patrouilleur-p400-la-moqueuse-a-tire-sa-reverence/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeSam 13 Juin 2020 - 21:11

Citation :
Ambassade de France à Djibouti


🔔📣 Le 3 juin 2020, le 5ème régiment interarmes d’outre-mer de l’Armée de Terre Française (5RIAOM) a conduit une démonstration de tirs de canon TRF1 155mm dans la région du Qaïd et sur le champ de tir de Koron.

Le canon TRF1 est destiné à équiper les régiments d’artilleries des divisions. Il possède une portée de 2500m à 30km.

Cet exercice permet de travailler la technique de Close Air Support (couverture aérienne rapprochée) ainsi que l’artillerie des matériels. Ainsi, tous les savoir-faire de l’artillerie sont exploités.

🇫🇷🎖️ Les FFDJ et en l’occurrence le 5ème RIAOM se sont entraînés dans le désert du Qaïd et sur le champ de tir de Koron, mis à disposition par l’État djiboutien dans le cadre de la coopération franco-djiboutienne. Ce type de terrain permet un entrainement complet, dans des zones beaucoup plus étendues qu’en France. Les contraintes liées à l’espace et à l’environnement permettent également de se rapprocher de la réalité du terrain des engagements actuels, comme par exemple dans la bande sahélo-saharienne.

Le champ de tir de Koron permet également d’envisager l’ensemble des moyens en les travaillant en parallèle, afin de se rapprocher le plus possible des conditions réelles. La coordination air-sol et air-air y est plus efficacement perfectionnée, ce qui contribue grandement au maintien des capacités opérationnelles des FFDJ. Les FFDJ participent au dispositif militaire prépositionné, permettant de disposer de réservoirs de forces pouvant être rapidement projetées en cas de crise.

🇫🇷🇩🇯⚔
Forces Françaises stationnées à Djibouti
5e RIAOM
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a56
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a54
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a55
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a57
 
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Modérateur
Modérateur
Adam

messages : 3456
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena31Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Ambass10
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeSam 13 Juin 2020 - 22:59


_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeDim 14 Juin 2020 - 20:22

Citation :
Mars Attaque

Robot - Évaluation de l'emploi d'une mule dans la phase de ré-articulation au sol (une
fois le saut effectué) par l'école des troupes aéroportées (ETAP)

Robot 4mob by Sterela
Crédits : École des troupes aéroportées / 11e brigade parachutiste

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5482
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5483
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeDim 14 Juin 2020 - 23:11

Citation :
14.06.2020

La fourragère de l'ordre de la Libération pour des élèves de Saint-Cyr Coëtquidan


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5493

Voici une décision assez exceptionnelle.

Les élèves de l'actuel 2e bataillon de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM Saint-Cyr) vont être autorisés à porter temporairement la fourragère de l'Ordre de la Libération pendant la prochaine année de leur scolarité, lorsqu'ils seront au 1er bataillon.

Leur promotion, la promotion Compagnons de la Libération, va bénéficier d'une dérogation exceptionnelle pour arborer la fourragère de l'ordre de la Libération qui se compose d'un cordon rond, doublé sur la partie formant le tour du bras, dont les fils sont de nuances vert et noir mélangées rappelant les couleurs du ruban de la croix de la Libération.

Cette fourragère a été créée en février 1996: "Il est créé un insigne spécial portant le nom de fourragère de l'ordre de la Libération destiné à pérenniser l'ordre de la Libération et à préserver de l'oubli le souvenir des compagnons de la Libération", dit l'arrêté du 23 février.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5492

Petit rappel historique.
L’ordonnance du 16 novembre 1940 créant l’Ordre de la Libération précise que celui-ci est "destiné à récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l’œuvre de la libération de la France et de son Empire".

Au total, après la guerre, 1 038 croix de la Libération ont été décernées à des personnes physiques (4 sont encore en vie: Daniel Cordier, Hubert Germain, Pierre Simonet et Edgar Tupet-Thomé), 18 à des unités militaires et 5 à des communes françaises : Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et l’île de Sein.

L'ESM est une école, pas une unité combattante, et elle n'a pas pris part aux actions qui ont conduit à la libération de la France. Mais la ministre a pris cette décision à la portée honorifique et symbolique incontestable.

On se souviendra que le 17 septembre 2017, le 44e régiment d'infanterie, l'unité administrative de soutien de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), s’était vu remettre la fourragère de l’Ordre de la Libération par Florence Parly, la ministre des Armées. "Une reconnaissance symbolique de la filiation de la DGSE et des services spéciaux de la France libre", selon le ministère des Armées.

Une cérémonie de remise de la fourragère aura lieu le 17 juin, en fin d'après-midi, aux Invalides. Florence Parly remettra alors la fourragère vert et noir à seulement 15 élèves-officiers du 2e bataillon, coronavirus et distanciation obligent.

Le reste de la promotion (178 élèves dont 23 étrangers) recevra la fourragère quelques jours plus tard, aux alentours du 24 juin, à Coëtquidan, lors d'une prise d'armes.

Entre temps, 26 élèves-officiers auront pris part aux cérémonies du 18 juin, au Mont-Valérien. Ce jour-là sera célébré le 80e anniversaire de l'appel du 18-Juin et les 80 ans de l'Ordre de la Libération.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/27/la-fourragere-de-l-ordre-de-la-liberation-pour-des-eleves-de-21194.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeLun 15 Juin 2020 - 21:32

Citation :
L’armée de Terre a reçu ses trois premiers systèmes de mini-drones de reconnaissance

par Laurent Lagneau · 15 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5496

Annoncée en 2019, la livraison des premiers Systèmes de mini-drones de reconnaissance [SMDR] à l’armée de Terre a finalement été annoncée ce 15 juin par le ministère des Armées. Ce qui marque le début du remplacement des « drones de renseignement au contact » [DRAC], en service au sein du 61e Régiment d’Artillerie [RA] depuis 2008.

« Notre stratégie prévoit le renforcement de fonctions clés comme le renseignement, ces drones en sont une des incarnations. Agiles, efficaces et faciles à utiliser, leur arrivée dans nos forces armées est une excellente nouvelle et une traduction supplémentaire des efforts de remontée en puissance de nos armées dans le cadre de la Loi de programmation militaire. Fabriqués en France par l’entreprise Thales », a commenté Florence Parly, la ministre des Armées, au sujet de la livraison des trois premiers SMDR.

Le SMDR repose sur trois drones Spy’Ranger de Thales, qui s’est associé avec les PME françaises Aviation Design et Merio pour remporter ce marché, notifié par la Direction générale de l’armement [DGA] en décembre 2016.

À l’époque, le choix du Spy’Ranger s’était fait aux dépens du SkyGhost [SurveyCopter, filiale d’Airbus Defence & Space], du Skylark 1LE [Elbit Systems], l’Orbiter [Aeronautics Defense Systems], le Fly Eye [Sagem] et le DT-26M [ECA Group/Delair-Tech].

Ces trois premiers SMDR ont d’abord fait l’objet de vérifications sur le site d’Élancourt de Thales et sur celui du centre DGA Techniques Terrestres.

Pouvant être mis en oeuvre en 12 minutes par un binôme [installation de la rampe de lancement, assemblage du drone, initialisation de la station de contrôle et tests avant le vol], le SMDR est, avance le ministère des Armées, « deux fois plus performant que son prédécesseur ».

Le « SMDR se compose de trois drones identiques Spy’Ranger et d’une station sol. Équipé d’une boule optronique haute définition fonctionnant de jour comme de nuit, il offrira des performances accrues de détection, de reconnaissance et d’identification. D’une envergure de près de 4 mètres et d’une masse de 15 kg, le drone dispose d’une autonomie de l’ordre de 2h30 », souligne-t-il.

Par ailleurs, ce système utilise une liaison de donnée qui, issue d’une étude amont appelée « ELSA » [Etude et démonstration d’une liaison de données universelle des systèmes autonomes aéroterrestres], permet la transmission de flux vidéo en haute définition jusqu’à 30 km de la station sol en temps réel et de « façon fiable et sécurisée. »

« La charge utile constitue une véritable innovation en soi. La plupart des drones ne sont en effet pas en mesure de maintenir leurs capteurs sur l’objectif lors de manœuvres soudaines et brutales. La gyrostabilisation dont bénéficie le mini drone Spy’Ranger permet de maintenir la caméra et les capteurs embarqués en ligne sur l’objectif, même si l’aéronef repousse au maximum les limites de la cellule en termes de manœuvrabilité », fait valoir Thales.

Au total, 35 SMDR ont été commandés par la DGA. Sur ce nombre, dix devront avoir été livrés à l’armée de Terre en 2020, les 25 derniers étant attendus en 2021.

Les trois systèmes qui viennent d’être livrés vont d’abord faire l’objet d’expérimentations par la Section technique de l’armée de Terre [STAT] avant d’être mis en oeuvre par les unités d’artilleries, à commencer par le 61e RA. Il est prévu de les déployer en opération d’ici la fin de cette année.

Photo : ministère des Armées

http://www.opex360.com/2020/06/15/larmee-de-terre-a-recu-ses-trois-premiers-systemes-de-mini-drones-de-reconnaissance/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeLun 15 Juin 2020 - 22:02

Citation :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5497
Défense : période difficile pour le transport aérien militaire © DGA

 15/06/2020 09:00 | Jean-Marc Tanguy

Défense : période difficile pour le transport aérien militaire



Les opérations manquent actuellement d'avions de transport d'assaut et tactiques. Néanmoins, le transport aérien militaire a deux raisons d'espérer avec l'Airbus A400M Atlas et le C-130J.

Sujet sensible pour Barkhane


Le sujet est sensible dans l’armée de terre mais aussi à l’EMA : les opérations manquent actuellement d’avions de transport d’assaut (ATA) et tactiques (ATT). C’est particulièrement criant à Barkhane où la « tyrannie des distances » et le besoin de générer des surprises tactiques par aéro-largage ou aéro-portage et poser d’assaut n’est générable qu’avec des avions adaptés et en nombre. Dans un tableau assez dépressif, le transport aérien militaire connaît deux raisons d’espérer, et d’abord via l’Airbus A400M Atlas, dont l’escadron de transport 1/61 Touraine détient désormais 17 exemplaires théoriques. La moyenne est actuellement de 12 avions en propre dans l’Armée de l’Air (le reste en soutien industriel), de quoi générer parfois 11 appareils disponibles pour les missions ces dernières semaines.

Airbus A400M mobilisé sur le covid-19

La situation s’est un peu dégradée depuis, repassant sous les 10, pour rallier les 8 avions disponibles cette semaine. Cela, alors que le Touraine et le CEAM (centre d’expertise aérienne militaire) ont beaucoup donné pour répondre aux besoins liés au covid-19. Un Airbus A400M Atlas a été déployé un mois en autonomie complète en Polynésie, un autre 15 jours aux Antilles… Et plusieurs rotations ont été réalisés pour transport des patients covid-19, tandis qu’un autre appareil était en astreinte pour porter le kit Mérope. L’Atlas passe désormais des périodes plus longues, et plus régulièrement au Sahel, de quoi ravitailler les bataillons déployés en autonomie dans le désert pendant plusieurs semaines.

Le C-130J progresse aussi

Le Lockheed Martin C-130J et sa version tanker KC130-J progressent aussi : le deuxième peut désormais ravitailler le Transall Gabriel, abonné au Sahel. Au moins un C-130J ou un KC-130J sera déployé en permanence à Niamey à compter du mois d’août, où il remplacera le dernier Transall de l’escadron de transport 1/64 Béarn déployé en opex. La situation est par contre très tendue sur le parc de C-130H avec une mince poignée d’appareils disponibles, sur les 14 de cette flotte.

https://www.air-cosmos.com/article/dfense-priode-difficile-pour-le-transport-arien-militaire-23230
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 16 Juin 2020 - 19:15

Citation :
Le nouveau code du soldat de l’armée de Terre ne parle plus d’accomplir une mission « jusqu’au péril de sa vie »

par Laurent Lagneau · 16 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5502

En 1999, alors qu’elle était encore sur la voie de professionnalisation [les derniers appelés du contingent prendront la « quille » deux ans plus tard], l’armée de Terre élabora un « code du soldat », inspiré de celui alors en vigueur au sein de la Légion étrangères.

Ce « code d’honneur du soldat français » comptait alors 11 commandements illustrant les qualités, attitudes et vertus « essentielles » dont devaient faire preuve les engagés, tant en opération que dans leur vie quotidienne.

« La mission est sacrée, tu l’exécutes jusqu’au bout et, s’il le faut, en opérations, au péril de ta vie », indique le code d’honneur du Légionnaire, conjugué à la seconde personne du singulier.

Ce point fut naturellement repris par le code d’honneur de l’armée de Terre élaboré en 1999. Le soldat « accomplit sa mission avec la volonté de gagner et de vaincre et si nécessaire au péril de sa vie », indiquait en effet le commandement venant après celui stipulant que, « au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu. »

Accomplir une mission jusqu’au « péril de sa vie » si nécessaire renvoie à l’esprit de sacrifice, valeur militaire par excellence.

« Nous devons être prêts à mourir si la liberté de la Cité l’exige. On ne peut pas exclure aujourd’hui l’esprit de sacrifice dans la formation que nous dispensons. Une armée qui renoncerait à cet esprit de sacrifice deviendrait une simple police internationale. Nous ne pouvons pas passer sous silence ce qui fait la véritable spécificité et la véritable noblesse du métier militaire. Une armée qui y renoncerait ne serait plus une armée », fit ainsi valoir le général Jean-Louis Georgelin, quand il était chef d’état-major des armées [CEMA].

L’un de ses successeurs, le général Pierre de Villiers, instera aussi sur cette notion, dans ses « Pensées du terrain », qu’il publiait régulièrement avant sa démission. « Servir pour le succès des armes de la France nous expose. Tous nous avons librement accepté cette exposition au danger et l’éventualité de payer un prix élevé. Il y a de la grandeur dans le service de son pays parce qu’il y a, derrière, l’acceptation du sacrifice », avait-il estimé dans l’une d’elles.

Cet « esprit de sacrifice » avait pourtant failli disparaître lors de la refonte du statut général des militaires, amorcée en 2003. Dans une première version, il était question de mettre en avant que quatre valeurs qualifiée d’essentielles : loyalisme, neutralité, discipline et disponibilité. Finalement, il fut rétabli lors des débats parlementaires.

Ce qui fait que l’article 1 du statut général militaire actuellement en vigueur dit : « L’état militaire exige en toute circonstance esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême, discipline, disponibilité, loyalisme et neutralité. Les devoirs qu’il comporte et les sujétions qu’il implique méritent le respect des citoyens et la considération de la Nation. »

Cela étant, le nouveau code d’honneur du soldat que l’armée de Terre vient de publier [.pdf] ne parle plus explicitement d’accomplir la mission « jusqu’au péril de sa vie », comme le stipulait l’article 2 du précédent.



En effet, si le 9e commandant de ce code revisité du soldat considère toujours que la « mission est sacrée », il est question désormais de l’accomplir « jusqu’au bout avec détermination et esprit d’initiative ». Toute la question est de savoir ce que l’on entend par « jusqu’au bout »…

Par ailleurs, la formule « au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu » a été remplacée par « Soldat français, je m’engage à servir mon pays ».

L’armée de Terre explique que la « mise à jour » de son code d’honneur du soldat prend en compte trois tendances, dont « l’évolution du statut général des militaires [« rénové » en 2005, ndlr], le durcissement des engagements en opérations et l’amélioration des conditions de vie sociale du soldat professionnel. »

« Les formulations sont plus courtes, directes et plus facilement mémorisables. Contrairement à l’ancienne version, le code d’honneur du soldat français est exprimé à la première personne du singulier, afin que le ‘je’ solennellement prononcé engage moralement le soldat qui le proclame. Aussi, il décrit avec davantage de force et de précision les devoirs du soldat en opération, notamment au combat », ajoute encore l’armée de Terre.

Photo : Autochrome original représentant le drapeau du 66e RI et sa garde vers 1918 (via wikicommons)

http://www.opex360.com/2020/06/16/le-nouveau-code-du-soldat-de-larmee-de-terre-ne-parle-plus-daccomplir-une-mission-jusquau-peril-de-sa-vie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 16 Juin 2020 - 19:33

Citation :
Le ministère des Armées réceptionne 100 nouveaux véhicules tactiques 4x4 (VT4)

Mise à jour :16/06/2020- Auteur : La Rédaction - Direction : DICoD



La Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné et a livré à l’armée de Terre le 3e lot de 100 véhicules tactiques 4x4 (VT4) au standard 2, le 11 juin 2020, portant à 300 le nombre de VT4 déjà livrés en 2020. Florence Parly, ministre des Armées, salue ces livraisons : « Les VT4 traduisent le renouvellement des équipements de nos armées, et en particulier de l’armée de Terre. Polyvalents et modernes, les VT4 vont progressivement remplacer les véhicules P4, qui datent des années 1980. »

Il s’agit du premier lot livré depuis la reprise courant avril des activités de production sur le site Arquus de Saint-Nazaire. Malgré les perturbations créées par la pandémie, le travail mené par les équipes de la DGA avec les industriels, dans le respect des règles sanitaires, permet de continuer la livraison des équipements attendus par les forces. Ainsi, le Service de la qualité (SQ) de la DGA avait pu procéder fin mars 2020 aux opérations de vérification sur deux lots de 100 véhicules, en s’adaptant aux contraintes de la crise sanitaire pour assurer la poursuite de ses missions.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5504

La Loi de programmation militaire 2019-2025 met l’accent sur le renouvellement des moyens militaires au sein des forces. Pour le programme VLTP, elle prévoit un parc de 4 380 véhicules VT4, dont 3 980 pour l’armée de Terre, le reste étant destiné à l’armée de l’Air, à la Marine nationale, au Service des essences des armées et au Service interarmées des munitions. À ce jour, 1 300 véhicules ont été livrés tous standards confondus.

Le standard 2 offre de nombreuses nouvelles fonctionnalités s’ajoutant à celles du standard 1, qui lui permettent notamment d’intégrer des systèmes d’information et de communication et d’être projeté sur des théâtres d’opérations. Il est également conçu pour être aérotransportable, afin de lui conférer une dimension de mobilité tactique supplémentaire.


Citation :
Le VT4 remplace le véhicule léger tout terrain P4. Véhicule de commandement et de liaison
léger et polyvalent, non blindé, conçu pour embarquer 5 soldats ou 4 combattants équipés
du système FELIN, il permet d’assurer le déplacement rapide des militaires sur tous les types
de terrains, sur le territoire national – notamment pour des interventions urgentes dans le cadre
des missions de sécurisation de l’opération Sentinelle – et sur les théâtres d’opérations extérieures
stabilisés.
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5503


Sources : Ministère des Armées
 
https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/le-ministere-des-armees-receptionne-100-nouveaux-vehicules-tactiques-4x4-vt4  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMer 17 Juin 2020 - 18:25

Citation :
Selon l’amiral Prazuck, il « faudra des mois » pour tirer les conséquences de l’incendie du SNA Perle

par Laurent Lagneau · 17 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5507

Il aura donc fallu 14 heures aux marins-pompiers de Toulon et de Marseille, aux pompiers du SDIS 83 ainsi qu’aux marins de l’Escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque [ESNA] et de l’École de navigation sous-marine et des bâtiments à propulsion nucléaire [ENSM-BPN] pour venir à bout de l’incendie qui s’était déclaré à bord du sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] « Perle », lors de sa dernière Interruption pour entretien et réparations [IPER], le 12 juin.

Une telle intervention aura été des plus délicates, étant donné qu’il a fallu aux marins-pompiers progresser dans des espaces confinés malgré une intense chaleur, tout en veillant à éviter la propagation de l’incendie vers le compartiment abritant le réacteur nucléaire du sous-marin, qui, heureusement, avait été débarrassé de tout combustible.

Depuis, une enquête judiciaire a été ouverte et l’Inspection générale des armées a été saisie. Et des expertises seront menées afin de déterminer l’origine de l’incendie, qui a pris au niveau d’un compartiment situé à la proue du navire. Leurs résultats seront déterminants pour l’avenir de la Perle, pour lequel on peut nourrir quelques craintes, la forte chaleur produite ayant très probablement affecté l’acier de sa coque épaisse.

À Toulon, le 13 juin, la ministre des Armées, Florence Parly, a assuré que tout serait fait pour réparer le SNA si les analyses permettent de penser que cela est envisageable. Seulement, ces dernières risquent de prendre du temps. C’est, en tout cas, ce qu’a déclaré l’amiral Christophe Prazuck, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], dans un message diffusé via les réseaux sociaux.

Après avoir salué le courage des marins-pompiers, l’amiral Prazuck a en effet affirmé qu’il « faudra maintenant des semaines d’expertise(s) technique(s) pour comprendre l’ampleur des dégâts et probablement des mois pour en tirer les conséquences. »

« Donc, pas de jugement à l’emporte-pièce, pas de désarroi », a demandé le CEMM. « Nous avons connu d’autres incendies et d’autres coups durs. Nous les avons toujours surmontés et nous surmonterons celui-là. Il nous faut de la compétence, de l’expertise, de la détermination et du courage comme celui qui a animé les pompiers et les marins qui sont intervenus sur la Perle », a-t-il conclu.

Si la coque épaisse a « travaillé » sous l’effet de la forte chaleur, alors il sera compliqué d’envisager un retour du SNA « Perle » en opération, alors qu’il était prévu de le désarmer en 2030. En revanche, et c’est le scénario le plus optimiste, il se pourrait qu’il n’y ait à remplacer que ce qui a brûlé… Soit, tout de même, des kilomètres de câbles et autres équipements. Mais ce ne sera pas une mince affaire…


Citation :
[#InterventionSNAToulon] Message de l'@amiralPrazuck, chef d'état-major de la Marine, suite à l'incendie sur le SNA Perle. pic.twitter.com/0d3vkhLo6p

— Marine nationale (@MarineNationale) June 16, 2020


Le SNA Saphir ayant été désarmé et le premier SNA de la classe Barracuda, le Suffren, étant encore en période d’essais, la Marine nationale aura à revoir quelques priorités. « L’impact sur 2020 est nul. Mais en 2021, cela va créer un trou de capacité opérationnel sur un parc de sous-marin déjà contraint », a admis le capitaine de vaisseau Éric Levault, le porte-parole de la Marine, cité par l’AFP.

Le format de la Force océanique stratégique [FOST] est de 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE, sur lesquels repose une partie de la dissuasion] et de 6 SNA. Soit, pour ces derniers, un « costume taillé au plus juste » sachant que, initialement, il était prévu de construire 8 sous-marins de la classe Rubis, celle à laquelle appartient La Perle.

Or, si ils contribuent à la dissuasion nucléaire, les SNA assurent d’autres missions également importante, comme la protection du groupe aéronaval [GAN], la projection de forces ou encore le renseignement. « Tout le travail de planification va débuter pour faire rentrer l’édredon dans la valise », a commenté le capitaine de vaisseau Éric Levault.

Cela étant, par le passé, la disponibilité des six SNA de la classe Rubis n’a pas toujours été optimale. Depuis 2017, ce type d’information n’est plus communiquée ouvertement. Mais, selon les derniers chiffres connus, cette disponibilité était de 46,20% en 2014. Ce qui marquait une nette amélioration par rapport à d’autres années.

En effet, un rapport du Sénat, publié dix ans plus tôt, avait en effet déploré qu’un seul était alors opérationnel et que « la situation atteignait parfois de telles extrémités que les équipements étaient réaffectés d’un bâtiment à un autre, en fonction des besoins, afin d’assurer au mieux l’exécution du contrat opérationnel de la Marine nationale. »

Seulement, le contexte international a évolué depuis… avec une remise en cause des équilibres stratégiques, politiques, économiques, technologiques, énergétiques et militaires, laquelle va de pair une compétition entre puissances plus exacerbée. Ce qui ne fait qu’augmenter les risques d’incidents et les menaces. Aussi, mieux vaut ne pas avoir un bouton de guêtres qui manque.

Illustration : C.NORMAND/Marine nationale

http://www.opex360.com/2020/06/17/selon-lamiral-prazuck-il-faudra-des-mois-pour-tirer-les-consequences-de-lincendie-du-sna-perle/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeVen 19 Juin 2020 - 17:03

Citation :
18.06.2020

Florence Parly aux Saint-Cyriens: "Faites vivre le panache"


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6118

Il est bien normal de clore la séquence "fourragère" avec quelques photos de la cérémonie de mercredi soir, aux Invalides. Une cérémonie en petit comité mais qui a eu, visiblement, du panache (photos MinArm).

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5514

La ministre des Armées a eu des mots forts et justes destinés aux élèves-officiers présents et à tous leurs camarades restés à Guer (Morbihan) et qui ne recevront la fourragère noire et verte que le 24 juin:
"Soyez intrépides. Soyez, s’il le faut, imprudent. N’allez pas croire que je vous enjoins à concourir pour décrocher le titre de « major Ours » et pour multiplier les perches à Coëtquidan – même si je reconnais bien là le panache français dont se réclament volontiers les Saint-Cyriens. Mais, tout en étant exemplaires, faites vivre le panache de vos vingt ans. S’il y a bien quelque chose que peuvent vous enseigner les histoires des Compagnons de la Libération, c’est que face à des évènements qui nous sont imposés, chacun est maître de son destin et de sa mission. Les compagnons de la Libération ont choisi la France, comme vous l’avez fait le jour où vous avez reçu votre casoar. Ils ont choisi de combattre pour leurs valeurs. Ce sera votre vie et ce sera votre choix."

Et Florence Parly de conclure: "Elèves-officiers de la promotion Compagnons de la Libération, Vous aussi, vous avez répondu à l’appel de la France. Vous avez reçu la fourragère de l’Ordre de la Libération. Vous la transmettrez à vos camarades de la promotion. Et si vous deviez ne retenir que quelques mots à leur dire à cette occasion les voici : chérissez le souvenir de vos anciens, et comme eux, soyez toujours libres. Libres de vivre vos rêves, vos passions et vos aventures. Libres de servir votre pays et de vous donner, corps et âme, à lui."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/06/18/florence-parly-aux-saint-cyriens-faites-vivre-le-panache-21251.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeVen 19 Juin 2020 - 18:55

Citation :
jeudi 18 juin 2020

Le CPA 10 remporte le challenge Damien Boiteux (actualisé)



Le CPA 10 a remporté le challenge Damien Boiteux. Cet événement annuel organisé par le 4e RHFS réunit la fine fleur des fines gâchettes des forces spéciales, en matière de tir héliporté. Il a été baptisé du nom de Damien Boiteux, alias "Bruce", pilote du 4e RHFS, premier mort de l'opération Serval en stoppant les djihadistes descendant du nord-Mali.

Aux composantes originelles du COS se sont ajoutées des invités issus de la communauté, qu'il s'agisse notamment du RAID ou du GIGN, mais aussi d'unités étrangères.

Longtemps dans les limbes du classement, le CPA 10 a repris du poil de la bête. Il succède au 1er RPIMa (vainqueur quasi constant) et, l'an dernier, au GIGN. Le trinôme participant était formé d'anciens des cellules 11B et 12C, désormais à la cellule THP de l'unité.

Le CPA 10 est une des quatre unités des forces spéciales Air avec l'escadron de transport 3/61 Poitou arrivé comme lui en 1993 dans les forces spéciales, ainsi que l'escadron d'hélicoptères 1/67 Pyrénées et le CPA 30.

Les forces spéciales Air regroupent plus de 800 personnels et une vingtaine d'aéronefs.


Actualisé 2 : le 1er RPIMa a, de facto, gagné toutes les éditions de 2012 à 2016, avant de céder sa couronne au GIGN (2017 et 2019) et au Commando de Montfort (2018).

https://lemamouth.blogspot.com/2020/06/le-cpa-10-remporte-le-damien-boiteux.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeDim 21 Juin 2020 - 19:23

Citation :
Grâce au P3TS, l’armée de Terre aura accès simultanément aux signaux des systèmes GPS, Galileo et Glonass

par Laurent Lagneau · 21 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f5516

À chaque problème d’ordre opérationnel, il y a [presque] toujours une solution. L’épidémie de Covid-19 a été l’occasion de le démontrer, à en juger par les projets soutenus par l’Agence de l’Innovation de Défense [AID], dans le cadre de l’initiative qu’elle a lancée en mars dernier.

Ainsi, le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille [BMPM] a conçu le laboratoire mobile pour « diagnostics viraux en environnement » pouvant être « projeté » sur des sites sensibles. Autre exemple : le masque filtrant pour équipages et plongeurs d’hélicoptères, imaginé par le lieutenant de vaisseau Gaetan, du Centre d’expérimentations pratiques et de réception de l’aéronautique navale [CEPA/10S] et pouvant être utilisé lors d’une évacuation sanitaire d’un patient contagieux.

Enfin, deux autres officiers du CEPA/10S ont développé le dispositif Civiance, c’est à dire une enveloppe fixée sur des civières embarquées à bord d’aéronefs pour le transfert de patients non intubés, grâce à trois arceaux servant de support à un film plastique transparent. « Le dispositif ne cherche pas à confiner de façon étanche le patient mais à limiter les risques de contamination vers l’équipage et l’appareil », explique l’AID.

Si ces projets ont répondu à un besoin ponctuel, il n’est pas exclu qu’ils puissent avoir d’autres applications opérationnelles à l’avenir.

Mais en temps normal, les innovations qui viennent du « terrain » sont du ressort de la « Cellule Innovation Participative » [CIP], qui a remplacé la MIP [Mission Innovation Participative] au moment de la création de l’AID. Et nombreux [plus de 600] sont les projets qui ont été soutenus depuis la mise en place de telles structures au sein du ministère des Armées, à l’initiative de l’amiral Le Pichon, en 1989.

L’un d’eux a récemment été mis en avant par l’AID. Imaginé par un lieutenant-colonel de la Section technique de l’armée de Terre [STAT] et conçu par un ingénieur de la Direction générale de l’armement [DGA], le P3TS [pour Plug and Play Positionning & Timming System] est le premier récepteur de signaux de géolocalisation par satellite « multi-constellations » et « compatible » avec les postes radio tactiques [PR4G] ainsi qu’avec les systèmes d’information de l’armée de Terre, dont le système d’information SICS du programme SCORPION.

Il existe plusieurs systèmes de géolocalisation par satellite, le plus connu étant le GPS américain. Mais il faut aussi compter sur l’européen Galileo, le chinois Beidu ou encore le russe Glonass.

Ainsi, dans le cas d’un brouillage des signaux du système de géolocalisation utilisé, il serait intéressant de basculer vers une autre constellation de satellites [ou d’en revenir à la boussole, ce qui peut ne pas être pratique quand il s’agit de localiser et de suivre avec une précision une unité sur le terrain]. D’où l’un des intérêts du P3TS, qui regroupe et synchronise les informations fournies par Galileao, GPS et Glonass.

« P3TS contribue à la géolocalisation des véhicules alliés, ce qui permet d’éviter les tirs fratricides et de bénéficier d’une meilleure coordination des opérations », explique l’AID, qui précisé que ce système est « totalement paramétrable et peut s’adapter à de multiples emplois militaires. » En outre, ajoute l’agence, il a « l’avantage de répondre au besoin opérationnel avec des solutions matérielles et logicielles souveraines tout en maîtrisant les coûts. »

Photo : Satellite GPS / NASA

http://www.opex360.com/2020/06/21/grace-au-p3ts-larmee-de-terre-aura-acces-simultanement-aux-signaux-des-systemes-gps-galileo-et-glonass/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeLun 22 Juin 2020 - 20:20

Citation :
De retour à Cherbourg, le sous-marin « Suffren » a été mis en cale sèche pour un « ajustement technique »

par Laurent Lagneau · 22 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6121

Le 7 juin dernier, la Direction générale de l’armement [DGA] indiquait que le sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] Suffren, tête de série de la nouvelle classe « Barracuda », venait d’entamer sa deuxième phase des essais, consistant à réaliser des plongées en haute mer, dans l’océan Atlantique.

D’après le périodique « Top la Vue », édité par la Force océanique stratégique [FOST], ce nouveau SNA a plongé jusqu’à son « immersion maximale ». Et de se féliciter que cela « augurait de ses futures capacités ».

Normalement, le Suffren n’aurait pas dû revenir au chantier naval de Naval Group à Cherbourg, où il a été conçu et effectué ses premières sorties et plongées en mer. Or, le 10 juin, son retour a été annoncé à l’issue de ses essais au large des côtes bretonnes. Ce qui n’était évidemment pas prévu.

Selon les explications données par la DGA, dont La Presse de la Manche s’est fait l’écho, ce retour s’explique par la nécessité d’effectuer des « ajustements techniques », lesquels font partie « du processus normal de déroulement des essais de qualification et de réception d’un premier sous-marin de série ».

Or, cet « ajustement technique » exige de mettre le Suffren en cale sèche, dans la forme Cachin. À cette occasion, d’autres opérations planifiées dans le cadre des essais seront réalisées.

S’ils doivent permettre de vérifier les performances et les qualités d’un sous-marin nucléaire aussi technologiquement avancé que le Suffren, et comme il est rare que tout marche d’une façon optimale du premier coup, les essais en mer sont en effet aussi l’occasion d’effectuer les réglages indispensables à son bon fonctionnement.

La nature des ajustements dont le Suffren doit faire l’objet n’a pas été précisée par la DGA. Mais, dans un article publié il y a quelques jours, la Presse de la Manche a évoqué un système qui, s’il n’est pas réglé correctement, pourrait « compliquer la manœuvrabilité » du bâtiment. La même source précise qu’il pourrait rester immobilisé durant trois semaines, avant de reprendre le fil de ses essais.

A priori, cette parenthèse cherbourgeoise ne devrait pas trop affecter la suite des évènements, l’arrivée du Suffren en Méditerranée étant toujours prévue en juillet. Sa livraison à la Marine nationale doit se faire dans le courant de l’année 2021, rappelle Top la Vue. « Nous ne communiquons pas le détail du planning des essais d’un programme d’armement en cours ou à venir. Ni le calendrier, ni la nature des essais », a toutefois prévenu la DGA.

Photo : Marine nationale

http://www.opex360.com/2020/06/22/de-retour-a-cherbourg-le-sous-marin-suffren-a-ete-mis-en-cale-seche-pour-un-ajustement-technique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 23 Juin 2020 - 19:28

Citation :
La base de Rochefort hérite d’une partie des Alphajet de l’École de l’aviation de chasse

par Laurent Lagneau · 23 juin 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6122

Le 5 juin, les Alphajet de l’École de l’aviation de chasse [EAC 00.134] ont effectué leur dernier vol dans le ciel de Touraine, où ils étaient basés depuis 1979. Et désormais, la formation des pilotes de chasse et des navigateurs officiers systèmes d’armes [NOSA] de l’armée de l’Air se fera désormais à Cognac, avec des turbopropulseurs PC-21.

La question était alors de savoir ce qu’allaient devenir ces avions, sachant que d’autres unités en sont dotées, à commencer par la Patrouille de France [PAF] et la 8e Escadre de chasse basée à Cazaux. Et la réponse a été donnée ce 23 juin : plusieurs exemplaires seront transférés à l’École de formation des sous-officiers de l’Armée de l’air [EFSOAA], afin de servir de support pédagogique aux futurs mécaniciens en formation au sein de l’Escadron de Formation Maintenance Aéronautique Défense [EFMAD] 03,321

L’Alphajet « succède ainsi aux Mirage F1 dans l’apprentissage des gestes techniques et des compétences indispensables aux mécaniciens aéronautiques des armées, tous formés à l’EFSOAA », a en effet expliqué l’armée de l’Air. Et d’ajouter que le fait cet appareil est bimoteur et biplace facilitera la « pédagogie en termes de mise en œuvre et de maintenance aéronautique » et offrira un « panel plus large aux futurs mécaniciens, dans la recherche de pannes et de méthodes de dépannage. »

Le général Alain Boulet, commandant l’EFSOAA, la réforme de la formation des pilotes de chasse et des navigateurs est ainsi l’occasion de moderniser celle des techniciens. « Nous allons pouvoir bénéficier de moyens modernes que sont les Alphajet et les Mirage 2000, qui vont venir remplace les anciens moyens dont nous disposions, qui étaient les Mirage F1 et les Tucanos. De cette manière, nous allons pouvoir offrir à nos élèves des moyens […] qui sont par ailleurs en service dans l’armée de l’Air », s’est-il félicité.

Actuellement, l’EFSOAA dispose de 7 Alphajet. Et elle devrait en compter quatre de plus d’ici la fin de cette année. « Ces aéronefs sont d’ores et déjà utilisés à des fins de formation et serviront à l’ensemble des travaux pratiques réalisés par les élèves mécaniciens », indique l’armée de l’Air.

Photo : Arrivée d’un Alphajet à Rochefort, en provenance de Tours, le 12 juin (c) armée de l’Air

http://www.opex360.com/2020/06/23/la-base-de-rochefort-herite-dune-partie-des-alphajet-de-lecole-de-laviation-de-chasse/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 23 Juin 2020 - 20:06

Citation :
23.06.2020

Le Service de santé des Armées: il est temps de "redonner du souffle à un service éreinté"


Armée Française / French Armed Forces - Page 31 064

Le Service de santé des armées (SSA), surengagé auprès des militaires français en opérations malgré des "moyens éreintés", est "dans une situation critique", souligne le rapport sénatorial "Suivi de l'action du service de santé des armées pendant la crise sanitaire", rapport qui réclame un renforcement de son budget.

"Pris en tenaille entre la diminution de ses moyens et l'augmentation de ses missions, le SSA est aujourd'hui dans une situation critique", soulignent les co-auteurs du rapport, Jean-Marie Bockel et Christine Prunaud, en demandant "une réévaluation de ses moyens" à l'occasion de l'actualisation de la loi de programmation militaire (LPM) prévue en 2021.

"Avec moins de 15 000 personnes et 1,4 milliard d'euros de budget, le SSA a perdu 1 611 postes en 5 ans et il manque au moins 100 médecins", souligne la sénatrice Christine Prunaud, notant que le service "ne tourne aujourd'hui que grâce à ses 2 900 réservistes" (mais 50 % d'entre eux sont appelés à partir à la retraite à court terme).

Selon les auteurs, "la situation du SSA reste fragile du fait :
- de la féminisation du corps médical (qui)pose certains défis,
- du fonctionnement quotidien des centres médicaux des armées (qui) est également marqué par un accroissement des besoins en expertise médicale d'aptitude et une intensification des activités de soutien des activités à risque, du fait de l'augmentation de la force opérationnelle terrestre et du plan Réserve 2019,
- enfin, de l'attractivité du secteur civil, particulièrement forte pour certaines spécialités hospitalières (radiologie, anesthésie-réanimation et chirurgie), (qui) favorise de nombreux départs de l'institution. La stabilisation du SSA reste donc à surveiller alors que les attentes à son égard vont croissantes."

Malgré ces coupes claires, les personnels du SSA sont très fortement sollicités pour "accompagner l'engagement intense en opérations des armées françaises", notamment au Sahel, relève le rapport. Ainsi, notent les auteurs, les équipes chirurgicales du service ont été projetées en opérations deux fois plus souvent que prévu l'an passé.

Outre le soutien médical des forces armées, qui constitue sa mission première, "le SSA a fourni une contribution significative à l'opération Résilience" chapeautant les moyens militaires mobilisés pour aider la France à faire face à la crise sanitaire: accueil de patients dans les hôpitaux d'instruction des armées (HIA), création ad hoc et déploiement d'un service de réanimation sous tente (EMR) à Mulhouse puis à Mayotte, ou encore transfert par voie aérienne de malades grâce au service de réanimation volant Morphée.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/06/23/le-ssa-21266.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitimeMar 23 Juin 2020 - 20:18

Citation :
 Corymbe : Le PHA Tonnerre s’entraîne avec deux V22 de l’US Marine Corps

Mise à jour :23/06/2020


Déployé en mission Corymbe depuis le 8 juin, le PHA Tonnerre a accueilli deux aéronefs convertibles V22 de l’US Marine Corps, pour une séance de « Touch and Go » (TAG) avant de passer le détroit de Gibraltar.

« OUTLAW 12, clear for take-off ». Mercredi 10 juin, les TAG s’enchainent à un rythme soutenu. A chaque posé et décollage, un vent violent balaie le pont. Les équipes du pont d’envol du PHA Tonnerre, à bonne distance du spot 1, restent vigilantes.

Le PHA Tonnerre a fait bénéficier les deux V22 de la base de Rota (Espagne) de son passage par le détroit de Gibraltar, à l’occasion de son déploiement dans le golfe de Guinée. Ces avions convertibles de 24 tonnes ont la capacité d’effectuer des décollages verticaux : ils peuvent faire pivoter leurs hélices à 90° et décoller comme un hélicoptère. Pendant 3 heures, les équipages américains ont pu s’entrainer à l’appontage sur PHA avant d’effectuer un ravitaillement rotor tournant (RRT) et rejoindre leur base.

Cet entrainement témoigne une nouvelle fois de la coopération mise en œuvre entre les armées françaises, américaines et espagnoles dans le cadre de la sécurisation du golfe de Guinée.

Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a80
Armée Française / French Armed Forces - Page 31 _12f6a79        

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : être en mesure d’apporter une éventuelle protection des français dans la zone en cas de crise et contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission Corymbe complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/corymbe-le-pha-tonnerre-s-entraine-avec-deux-v22-de-l-us-marine-corps  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 31 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Revenir en haut 
Page 31 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32 ... 35 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: