Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Tensions en Méditerranée Orientale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 24233
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Ambass10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Untitl10
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena20

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Déc 2019 - 17:38

Rappel du premier message :

FAMAS a écrit:
l'UAE leur bailleur de fonds leur impose de donner une priorité à la marine dans les années à venir afin de faire face à la Turquie en méditerranée en appui à la Grèce et indirectement à Israël


Fahed64 a écrit:
Ce qui est compréhensible au vu des tensions d'ordre multiple. Il n'y a qu'à voir le dernier traiter sur la limite de la ZEE entre la libye et la Turquie. Ça fait jaser....

Présentement j'ai l'impression que la marine turque d'ici 5-10 ans se retrouvera dépassé technologiquement par ses voisins ainsi qu'en nombre.

L'Égypte veut s'affirmer comme une puissance méditerranéenne et il y ont mis les moyens.

FAMAS a écrit:
l'accord turquo-libyen élargi la ZEE de l'Egypte aux dépens du Chypre, ils sont sensés se réjouir mais Sissi est opposé idéologiquement à la Turquie des Islamistes, je pense qu'Erdogan espère encore un changement de régime en Egypte, le projet Milgem est sensé mettre à niveau la marine Turque, il reste encore à savoir la position Russe vis-à-vis de ce conflit sur le Gaz car c'est eux qui vont représenter le droit de la Syrie dans la zone et ils ont des forces en place grâce à leur forces navales basées à Tartus. la Turquie ne peut pas faire face à cette alliance tripartite en effet


La marine turque restera la plus importante marine de la région en terme de tonnage ... et ca va se renforcer d'avantage d'ici 5ans .. avec les programmes en cours (LHD/DESTROYER/FRIGATES/SM) ... n'oubliez pas qu'actuellement le nombre de SM en service chez les turques est égale ou plus même le nombre des SM des égyptiens, israéliens et grecques réunis.

Ceci dit, vaut mieux créer un topic dédié à ca

_________________
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Marche12


Dernière édition par Fremo le Ven 27 Déc 2019 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2020 - 19:43

Citation :
La Grèce accuse la Turquie de « menacer la paix » en Méditerranée orientale

par Laurent Lagneau · 10 août 2020


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 _12f6457

Signés en décembre 2015, les accords de Skhirat devait permettre de stabiliser la Libye, alors déchirée par un conflit opposant un gouvernement de salut national qui, établi à Tripoli, n’était alors pas reconnu par la communauté internationale, et celui de réfugié à Tobrouk, issu de la Chambre des représentants élus un an plus tôt [et chassée de la capitale libyenne par la milice Fajr Libya].

C’est ainsi qu’un gouvernement d’union nationale [GNA], conduit par Fayez el-Sarraj, s’installa à Tripoli sous l’égide des Nations unies [et sous la protection des milices locales, qui en firent, en quelque sorte, leur « otage »], celui dit de « Salut national » s’étant effacé. Seulement, il n’obtint jamais la confiance de la Chambre des représentants, alors que c’était une condition prévue par les accords de Skhirat, comme l’étaient également l’adoption d’une nouvelle Constitution et l’organisation d’élections à l’issue de deux ans de transition politique.

Limités dans le temps [un an reconductible, ndlr], ces accords n’ont pas atteint les objectifs fixés. Et la « légitimité internationale » du GNA est donc relative, a récemment estimé Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, lors d’une audition parlementaire. Mais « bien que leur mise en oeuvre ait été incomplète, ils restent un compromis fondateur », a relevé un rapport du Sénat, publié en 2018.

Reste que, « compromis fondateur » ou pas, la Libye se trouve plus que jamais dans une situation difficile, avec l’implication de puissances étrangères qui ont leur propre agenda. Ainsi en est-il de la Turquie, qui a signé un protocole d’accord maritime avec le GNA, en novembre dernier, lui permettant d’étendre la surface de son plateau continental, et donc d’appuyer ses revendications territoriales en Méditerranée orientale, où d’importants gisements de gaz naturel sont susceptibles d’être bientôt exploités. Et cela, aux dépens d’Athènes et de Nicosie.

Pour la Turquie, il s’agit de défendre les « droits » de la République turque de Chypre Nord [RTCN]. Et cela, alors que Chypre a proposé de mettre en place un fonds souverain, qui basé sur celui créé par la Norvège pour l’exploitation pétrolière, doit permettre de gérer les recettes tirés des gisements d’hydrocarbures au profit de Nicosie et de Famagouste.

Quoi qu’il en soit, « la République de Chypre et la Grèce sont inquiètes. La Turquie a réalisé des forages en mer, au sud de Chypre, dans les zones 7 et 8, que la Turquie considère comme relevant de son domaine économique maritime, et elle a annoncé des forages au large de la Crète, en violation du droit international maritime. Nous réagissons fortement contre cela et, sans entrer dans les détails, nous allons prendre des initiatives », a expliqué M. Le Drian.

Cela étant, en réponse au memorandum signé par Ankara et le GNA [qui explique en partie la raison pour laquelle ce dernier est soutenu militairement par la Turquie], la Grèce et l’Égypte ont trouvé un accord sur leurs zones économiques exclusives [ZEE] respectives, le 6 août.

Cet accord « autorise l’Egypte et la Grèce à aller de l’avant en tirant chacun le maximum d’avantages des ressources disponibles dans la zone économique exclusive, notamment les réserves de pétrole et de gaz », a expliqué Sameh Choukri, le ministre égyptien des Affaires étrangères. Pour son homologue grec, Nikos Dendis, il s’agit d’un « accord historique » qui est « tout ‘l’opposé » de celui « illégitime » signé par Ankara et le GNA.

Alors que, une semaine plus tôt, elle indiqué avoir temporairement suspendu ses activités de forage et de prospection en Méditerranée orientale, à la demande de la Berlin afin de « faciliter » les discussions avec la Grèce, dixit le président turc, Recep Tayyip Erdogan, la Turquie a immédiatement réagi.

« Nous avons repris les activités de forage et avons, à ce propos, de nouveau envoyé le [navire de recherche sismique] Barbaros Hayrettin en mission », a en effet annoncé M. Erdogan, le 7 août, estimant que l’accord que venaient de signer la Grèce et l’Égypte n’avait « aucune valeur. Et d’assurer que la Turquie appliquerait « avec détermination » celui conclu avec le GNA [dont on se demande comme il fera pour le ratifier, étant donné que le Parlement libyen ne le soutient pas…].

Deux jours plus tard, Josep Borrell, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, a affirmé que l’annonce de M. Erdogan au sujet de la reprise des forages en Méditerranée était « extrêmement préoccupante ».

« Les dernières mobilisations navales en Méditerranée orientale sont extrêmement préoccupantes » car « elles conduiront à un antagonisme et une méfiance accrus », a ainsi prévenu M. Borrell. « Les frontières maritimes doivent être définies par le dialogue et les négociations, et non par des actions unilatérales et la mobilisation de forces navales », a-t-il continué. « Les différends doivent être résolus dans le respect du droit international », a-t-il ensuite rappelé, avant d’ajouter que « l’Union européenne s’engage à contribuer à la résolution de ces différends et désaccords dans ce domaine d’intérêt vital pour la sécurité. »

Cette affaire concerne deux pays membres de l’UE [la Grèce et la République de Chypre, ndlr]. Or, il n’est pas certains que ces derniers se contentent de paroles…

Quoi qu’il en soit, ce 10 août, Athènes a accusé Ankara de « menacer la paix » en Méditerranée orientale.

Alors que la Turquie a annoncé une nouvelle campagne de prospection menée par le navire de recherche Oruc Reis dans une zone située entre les îles de Crète, dans le sud de la Grèce, et de Chypre et au large de la ville [turque] d’Antalya, le ministère grec des Affaires étrangères a fait valoir que cette décision constituait une « nouvelle escalade grave » et « montrait le rôle déstabilisant » d’Ankara. La Grèce « n’acceptera aucun chantage » et « défendra sa souveraineté et ses droits souverains », a-t-il assuré.

En outre, le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, a évoqué cette affaire avec Charles Michel, le président du Conseil européen. Et il devait également le faire avec Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan. « Nous sommes parfaitement prêts sur les plans politique et opérationnel. La majeure partie de la flotte est prête à être déployée où ce sera nécessaire », le ministre d’État grec Georgios Gerapetritis.

À noter que, dans le dernier rapport du secrétaire général des Nations unis, Antonio Guterres, sur sa mission de bons offices à Chypre, Nicosie dénonce la « forte militarisation par la Turquie de la mer autour de Chypre, les navires de forage et de levé sismique étant escortés par de nombreux navires de guerre et des patrouilles quotidiennes de drones armés, en même temps que les exercices militaires en mer menés par la Turquie se multiplient. »

« Les conséquences de ce comportement agressif et dangereux de la part de la Turquie constituent non seulement une atteinte grave aux droits souverains de la République de Chypre, mais également une menace pour la stabilité, la paix et la sécurité dans l’ensemble de la région très instable de la Méditerranée orientale », estiment les dirigeants chypriotes. « On peut donc s’attendre à ce que la communauté internationale en général et les Nations Unies en particulier prennent les dispositions voulues pour défendre le droit international et les principes de la Charte des Nations Unies », espèrent-ils.

http://www.opex360.com/2020/08/10/la-grece-accuse-la-turquie-de-menacer-la-paix-en-mediterranee-orientale/
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Commandant
Commandant


messages : 1143
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2020 - 21:04

10 Aout 2020 ... 100 ans après

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Efe-r810
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Efe-r811
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Efe-ze10
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Efe-ze11

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2020 - 18:33

Citation :
Tensions en Méditerranée orientale : Des Rafale français envoyés à Chypre?

par Laurent Lagneau · 11 août 2020


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 _12f6460

Ces dernières heures, Athènes a dénoncé l’envoi par la Turquie du navire Oruç Reis dans une zone située entre les îles de Crète [sud de la Grèce] et de Chypre, à la hauteur de de la ville [turque] d’Antalya, dans le cadre d’une nouvelle campagne de prospection d’hydrocarbures. En clair, ce bâtiment va naviguer dans le eaux grecques et chypriotes, Ankara s’appuyant sur un accord signé en novembre dernier avec le gouvernement d’union nationale libyen relatif à ses frontières maritimes.

Visiblement, les autorités turques n’ont pas lésiné sur les moyens pour assurer la protection de ce bateau de recherches. En effet, via Twitter, le ministère turc de la Défense a publié des photographies sur lesquelles ont voit l’Oruç Reis être escorté par 4 avisos A69 [la France en livrés 6 à la marine turque entre 2000 et 2002, ndlr] et un frégate Meko. Il est possible qu’un sous-marin complète ce dispositif [on croit en deviner sur l’une des prises de vue aériennes].

Quoi qu’il en soit, le 10 août, la Grèce a accusé la Turquie de « menacer la paix » en Méditerranée oriental et assuré qu’elle défendra « sa souveraineté et ses droits souverains. » En outre, le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, s’est entretenu avec Charles Michel, le président du Conseil européen, ainsi qu’avec Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan.

S’agissant de la discussion avec ce dernier, le chef du gouvernement grec a dû être déçu. « Cette situation doit être réglée dans un esprit de solidarité entre alliés et en accord avec les lois internationales », a en effet déclaré, via Twitter, M. Stoltenberg.


Citation :
1. Türkiye’nin Doğu Akdeniz’deki deniz yetki alanlarında sismik araştırma faaliyetine başlayan MTA ORUÇ REİS araştırma gemisine Türk Deniz Kuvvetleri tarafından refakat ve koruma sağlanmaktadır. pic.twitter.com/y58Fcv1d4i

— T.C. Millî Savunma Bakanlığı (@tcsavunma) August 10, 2020


En tout cas, ce 11 août, Athènes a demandé la tenue en urgence d’un sommet de l’Union européenne pour évoquer le cas de la Turquie, laquelle, par la voie du chef de sa diplomatie, Mevlut Cavusoglu, a mis un plus d’huile sur le feu en affirmant qu’elle étendrait ses opérations de prospection « près des frontière occidentales de son plateau continental. »

« Le ministère des Affaires étrangères va déposer une demande pour un sommet d’urgence du Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne », a en effet indiqué M. Mitsotakis.

À Chypre [membre de l’UE, ndlr], on exprime les mêmes préoccupations. Ainsi, le 10 août, Nicosie a déclaré les activités turques « illégales ». Le ministère chypriote de la Défense a diffusé un Navtex dans lequel il explique que les actions conduites par le navire Oruç Reis constituent une « violation du droit internationale et des procédures de sécurité maritime » ainsi qu’une « infraction criminelle en vertu des lois de la République de Chypre ».

Et d’exiger, en conséquence, le retrait immédiat du bateau turc. Et cela vaut aussi pour le Barbaros Hayredin, un autre navire de prospection envoyé par Ankara dans la zone économique exclusive chypriote.

Dans cette affaire, la Grèce et la République de Chypre peuvent compter sur le soutien de la France. Un accord de partenariat stratégique est en effet en cours de finalisation entre Paris et Athènes. Et un accord de défense avec Nicosie vient d’entrer en vigueur.

Outre une coopération accrue dans les domaines de l’armement et de technologies de défense, ce texte prévoit la formation de militaires chypriotes en France, des exercices conjoints, des échanges et des autorisations visant à permettre aux navires et aux avions français de faire escale à Chypre.

« La montée des tensions sur la Méditerranée orientale et à ses abords, et particulièrement les pressions turques, ne peuvent que conduire les Chypriotes à être davantage que par le passé demandeurs de signes de réassurance. C’est en ce sens que l’on peut analyser les possibilités d’approfondissement de la coopération militaire franco-chypriote qu’ouvre l’accord intergouvernemental », avait ainsi expliqué un rapport parlementaire français, à l’occasion de l’examen de cet accord.

Visiblement, et alors que la tension en Méditerranée orientale est montée d’un cran au cours de ces derniers jours, la presse chypriote a indiqué que deux Rafale français, provenant probablement de la base aérienne projetée [BAP] en Jordanie, ont été repérés à l’aéroport « Andreas Papandreou », près de la ville de Paphos, située dans le sud-ouest de l’île. Les deux appareils sont a priori accompagnés par un avion ravitailleur C-135FR. Un Transall C-160 a également été reperé par les systèmes de suivi du trafic aérien. Mais rien ne permet de dire avec certitude qu’il s’est posé à Chypre.


Citation :
#FrenchAirForce/ #Armee_de_lair used R202, a C-160R Transall cargo airplane of the ET 02.064 to transfer ground equipment of the #Rafale fighter jets from #France to #Pafos, #Cyprus. She is now on her way back to #France. pic.twitter.com/FHHnDlp5Yj

— Babak Taghvaee – Μπάπακ Τακβαίε – بابک تقوایی (B) (@BabakTaghvaee1) August 10, 2020


Le site « in-Cyprus », lié au quotidien Phileleftheros, avance que les deux Rafale ont pris part à un exercice ayant mobilisé, durant une journée, l’armée chypriote et quatre hélicoptères des forces aériennes israéliennes. « Les avions français doivent rester à la base militaire d’Andreas Papandreou à Paphos pendant un certain temps car ils effectueront des patrouilles dans la région de la Méditerranée orientale », précise-t-il, en se fiant à des « sources bien informées. »

Pour rappel, le groupe aérien embarqué [GAé] du porte-avions Charles de Gaulle a participé à des exercices ayant consisté à tester la défense aérienne chypriote en février dernier. Plus récemment, la frégate légère furtive [FLF] Aconit a pris part à des manoeuvres navales organisées par le ministère chypriote de la Défense et impliquant les frégates Kanaris [Grèce] et Alpino [Italie].

Photo : Archive – EMA/ armée de l’Air et de l’Espace

http://www.opex360.com/2020/08/11/tensions-en-mediterranee-orientale-des-rafale-francais-envoyes-a-chypre/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2020 - 18:50

Citation :
La Grèce souhaite un sommet d'urgence de l'UE sur la Turquie

Athènes, 11 août 2020 (AFP) -


La Grèce souhaite un sommet d'urgence de l'Union européenne sur la Turquie, a annoncé mardi le bureau du Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, après l'envoi d'un navire turc de recherche d'hydrocarbures dans une zone disputée de Méditerranée orientale qui a ravivé les tensions entre ces deux pays.

"Le ministère des Affaires étrangères va déposer une demande pour un sommet d'urgence du Conseil des Affaires étrangères de l'Union européenne", a-t-on déclaré de même source.

Un porte-parole du chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell a, le même jour, exhorté au "dialogue", jugeant la situation "extrêmement préoccupante".

"Je ne peux pas vous dire si une décision sera prise aujourd'hui. Mais, bien sûr, nous sommes d'accord sur le fait que la situation en Méditerranée orientale est extrêmement préoccupante et doit être réglée par le dialogue", a dit à la presse ce porte-parole, Peter Stano, selon lequel M. Borrell "déploie tous les efforts nécessaires" en ce sens.

"Apparemment, les événements sur le terrain montrent malheureusement que (...) davantage doit être fait pour désamorcer les tensions", a-t-il relevé.

Athènes avait la veille accusé Ankara de "menacer la paix" en Méditerranée orientale, estimant que la présence dès lundi dans cette zone maritime du navire sismique de recherche turc Oruç Reis constituait "une nouvelle escalade grave" et "montrait" le "rôle déstabilisant" de la Turquie.

La Grèce "n'acceptera aucun chantage" et "défendra sa souveraineté et ses droits souverains", avait ajouté le ministère grec des Affaires étrangères après une réunion des chefs des forces armées convoquée d'urgence.

La marine grecque a localisé mardi l'Oruç Reis au sud-est de l'île de Crète : il est escorté par une flottille turque, le tout sous la surveillance de bâtiments de guerre grecs.

La Turquie a précisé que ce bateau procéderait à ses recherches du 10 au 23 août dans une zone située entre la Crète, dans le sud de la Grèce, et Chypre et au large de la ville turque d'Antalya.

Lundi, le chef du gouvernement grec Kyriakos Mitsotakis a parlé de ce sujet de tensions entre son pays et son voisin turc, tous deux membres de l'Otan, avec le président du Conseil européen Charles Michel et avec le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jens Stoltenberg.

"Cette situation doit être réglée dans un esprit de solidarité entre alliés et en accord avec les lois internationales", a ensuite déclaré M. Stoltenberg sur Twitter.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell avait dénoncé dimanche les mouvements "extrêmement préoccupants" de la marine turque en Méditerranée après la signature d'un accord maritime entre l'Egypte et la Grèce.

Cet accord vise à délimiter les frontières maritimes entre ces deux pays et semble être une réponse directe à un accord similaire conclu en novembre dernier entre la Turquie et le gouvernement officiel libyen qui a son siège à Tripoli.

Le pacte turco-libyen, aux termes duquel l'espace maritime de la Turquie est considérablement élargi, a suscité la colère de la plupart des Etats situés en Méditerranée orientale, à commencer par la Grèce.

La découverte ces dernières années de vastes gisements gaziers en Méditerranée orientale a aiguisé l'appétit des pays riverains comme la Grèce, Chypre, la Turquie, l'Egypte et Israël.

https://www.marine-oceans.com/actualites/20693-la-grece-souhaite-un-sommet-d-urgence-de-l-ue-sur-la-turquie
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeJeu 13 Aoû 2020 - 18:06

Citation :
Le Pentagone s'inquiète du déploiement militaire français en Méditerranée

Washington, 13 août 2020 (AFP) -


Le Pentagone s'est inquiété jeudi du déploiement militaire français en Méditerranée orientale en soutien à la Grèce face aux revendications gazières de la Turquie, soulignant qu'il intervient dans un contexte "moins que coopératif" entre Paris et Ankara.

L'armée américaine est "bien évidemment préoccupée par les incidents qui se produisent en Méditerranée orientale", a indiqué un porte-parole du ministère américain de la Défense, Jonathan Hoffman.

La France et la Turquie sont "tous deux des alliés extrêmement important de l'Otan et nous voudrions voir les tensions diminuer", a ajouté M. Hoffman au cours d'un point de presse.

"Nous voudrions donc qu'ils continuent de coopérer et qu'ils trouvent des solutions qui n'impliquent pas la nécessité d'avoir des navires de guerre ou des avions déployés dans un environnement moins que coopératif", a-t-il conclu.

Dans un contexte de tensions croissantes entre la Turquie et la France, liées notamment à des intérêts divergents en Libye, la France a déployé temporairement deux chasseurs Rafale et deux bâtiments de la Marine nationale en Méditerranée orientale pour soutenir la Grèce dans son différend avec la Turquie sur l'exploration des ressources gazières en mer.

La découverte ces dernières années de vastes gisements gaziers en Méditerranée orientale a aiguisé l'appétit des pays riverains et renforcé les tensions entre la Turquie et la Grèce, aux relations régulièrement ponctuées de crises.

La situation s'est détériorée lundi après le déploiement par Ankara d'un navire d'exploration sous-marine, escorté par des bâtiments militaires, dans le sud-est de la mer Égée, une zone de la Méditerranée disputée et riche en gisements gaziers. La marine grecque est également présente dans la zone pour "surveiller" les activités turques, selon Athènes.

https://www.marine-oceans.com/actualites/20713-le-pentagone-s-inquiete-du-deploiement-militaire-francais-en-mediterranee
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 14 Aoû 2020 - 19:22

Citation :
Grèce/Turquie : Berlin « prend acte » du renforcement de la présence militaire française en Méditerranée

par Laurent Lagneau · 14 août 2020


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 _12f1051

La reprise des activités turques de prospection d’hydrocarbures dans les domaines maritimes de la Grèce et la République de Chypre, avec les navires Oruç Reis et Barbaros Hayredin et sous escorte militaire, a relancé les tensions en Méditerranée orientale.

Tensions qui ont d’ailleurs donné lieu à un premier incident, avec la collision – sans gravité – de la frégate grecque Limnos avec la frégate turque Kemal Reis, laquelle accompagne l’Oruç Reis. Selon Athènes, qui a confirmé les faits, il s’agirait d’un « accident », la proue du navire grec ayant touché la poupe de son homologue turc.

Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan, a donné une autre interprétation de cet incident. En effet, le 13 août, prévenant que tout attaque contre un navire de prospection se « paierait au prix fort », il a laissé entendre qu’un vaisseau grec venait d’en faire les frais. « Nous leur avons dit ‘Ne pensez même pas à attaquer l’Oruç Reis, vous payerez le prix fort si vous attaquez notre Oruç Reis’. Et ils ont eu la première réponse aujourd’hui », a-t-il en effet affirmé.

Ce 14 août, M. Erdogan a donné plus de précision, en déclarant, devant des journalistes, que la frégate Kemal Reis avait « donné la réponse nécessaire » à une « attaque de navires grecs ». Et d’insister : « Si cela continue, ils recevront leur réponse en nature ».

Quoi qu’il en soit, cela n’a nullement empêché la navire grec concerné de prendre part à un exercice « d’opportunité » avec le porte-hélicoptères amphibie [PHA] Tonnerre, alors en route vers Beyrouth, et la frégate légère furtive [FLF] La Fayette, après que le président Macron a annoncé une « renforcement temporaire » de la présence militaire française en Méditerranée orientale.

Pour le moment, ce « renforcement temporaire » s’est limité à cet exercice avec la marine grecque et l’envoi, d’abord à Chypre, puis ensuite en Crète, de deux Rafale B de la 4e Escadre de chasse. Ce qui paraît peu par rapport au déploiement dans la région du groupe aéronaval formé autour du porte-avions Charles de Gaulle, en février dernier.

Pour autant, un porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, a fait savoir, le 13 août, que les États-Unis sont « bien évidemment préoccupés par les incidents qui se produisent en Méditerranée orientale ». Et d’ajouter : La France et la Turquie sont « tous deux des alliés extrêmement importants de l’Otan et nous voudrions voir les tensions diminuer. […] Nous voudrions donc qu’ils continuent de coopérer et qu’ils trouvent des solutions qui n’impliquent pas la nécessité d’avoir des navires de guerre ou des avions déployés dans un environnement moins que coopératif. »

Dans cette affaire, l’Allemagne entend tenir le rôle de médiateur. En juillet, et alors que la marine grecque venait d’être mise en alerte après des mouvements de navires turcs escortant l’Oruç Reis en mer Égée, la chancelière allemande, Angela Merkel, avait contribué à apaiser les tensions entre Athènes et Ankara. Mais, selon un responsable européen cité par l’AFP, elle avait aussi prévenu M. Erdogan qu’il lui serait compliqué d’éviter des sanctions économiques de la part de l’Union européenne [UE] si la Turquie continuait ses forages « illégaux » dans les eaux chypriotes et grecques.

En tout cas, ce 14 août, Berlin a exprimé une position proche de celle affichée par Washington. En effet, le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Siebert, a indiqué que l’Allemagne « prend acte » du renforcement de la présence militaire français en Méditerranée orientale, avant d’estimer que « le plus important reste la désescalade ». Et d’insister : « Tout doit être entrepris pour éviter une nouvelle escalade. »

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a dû apprécier, lui qui, depuis la Suisse, a appelé, ce jour, la France à « éviter de prendre des mesures qui aggravent les tensions dans l’est de la Méditerranée », comme si elle en était à l’origine…

En outre, lors d’un entretien avec Charles Michel, le président du Conseil européen, M. Erdogan a assuré qu’il est « favorable à une solution en Méditerranée orientale qui protégera les droits de tous les pays et profitera à tous »… tout en réaffirmant son « engagement à défendre les droits de la Turquie contre les tentatives de les ignorer. »

Selon l’AFP, M. Michel lui aurait conseillé « d’éviter les provocations » et confirmé la « totale solidarité » au sein de l’UE avec la Grèce. D’ailleurs, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, prépare actuellement des « mesures adéquates afin de répondre aux défis posés par la Turquie », qui seront présentées aux ministres des Affaires étrangères des 27 pays membres les 27 et 28 août prochains.

Photo : Ministère turc de la Défense

http://www.opex360.com/2020/08/14/grece-turquie-berlin-prend-acte-du-renforcement-de-la-presence-militaire-francaise-en-mediterranee/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2020 - 21:51

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeDim 16 Aoû 2020 - 22:16

Pas beaucoup de réaction alors que la tension monte !

La Turquie se retrouve dans la même situation que nous avec l’Espagne où elle doit justifier son plateau continental!

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeLun 17 Aoû 2020 - 18:31

Citation :
Faisant fi de l’Union européenne, la Turquie annonce une extension de ses forages en Méditerranée orientale

par Laurent Lagneau · 17 août 2020


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 _12f6472

Alors que les tensions vont crescendo en Méditerranée orientale après la décision d’Ankara de relancer ses activités de recherche d’hydrocarbures – sous protection militaire – dans des zones maritimes revendiquées par la Grèce et la République de Chypre, les ministres des Affaires étrangères des 27 pays membres de l’Union européenne ont appelé, le 14 août, la Turquie à une « désescalade immédiate » et à reprendre le dialogue, tout en exprimant leur solidarité à Athènes.

Dans cette affaire, la Grèce et Chypre, membres de l’Union européenne, peuvent compter sur le soutien de la France. La semaine passée, deux avions Rafale, de la 4e Escadre de chasse, ont été brièvement déployés dans la région [à Paphos, puis en Crète] tandis que le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre, en route vers le Liban, et la frégate La Fayette ont pris part à un exercice d’opportunité avec la marine grecque. Et ce n’est sans doute pas fini, le président Macron ayant promis un renforcement « temporaire » de la présence militaire française en Méditerranée orientale, « en coopération avec les partenaires européens. »

En outre, le Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, doit proposer, d’ici la fin août, des « mesures adéquates afin de répondre aux défis posés par la Turquie. » Mesures qui, si elles sont jugées pertinentes, devront être adoptées à l’unanimité pour être appliquées.

Quoi qu’il en soit, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, n’en a cure. « Sur cette question, notre pays a entièrement raison et nous allons défendre nos droits en utilisant tous les moyens à notre disposition », a-t-il déclaré, lors d’un discours télévisé, le 15 août. « Nous ne reculerons pas devant les sanctions et les menaces », a-t-il insisté, avant de s’en prendre à la Grèce, qu’il a accusée, d’avoir pris des mesures « qui ressemblent à du terrorisme d’État. » Et d’ajouter, sans donner de précisions : « Il y a des attaques contre nos mosquées et nos écoles. »

Et, loin d’apaiser les tensions, Ankara a annoncé dans la foulée une extension de ses activités de prospection, via l’édition d’une nouvelle notice maritime [NAVTEX]. Ainsi, cette dernière indique que le navire de forage Yavuz, déjà déployé au large de Chypre depuis plusieurs mois, poursuivra ses recherches au sud-ouest de l’île [donc, dans la zone économique exclusive chypriote] à partir du 18 août et jusqu’au 15 septembre. « Nous déconseillons fermement de se rendre dans la zone de recherche », met en garde le document.


Citation :
Turkish Navy frigate TCG KEMALREIS, participating in Operation Mediterranean Shield, has conducted maritime training in the Mediterranean with Turkish Republic of Northern Cyprus Coast Guard units and escorted BARBAROS HAYRETTIN PASA survey ship. https://t.co/fpEpyLSF5s

— T.C. Millî Savunma Bakanlığı (@tcsavunma) August 16, 2020


En outre, via les réseaux sociaux, le ministère turc de la Défense a publié des photographies montrant la frégate TCG Kemalreis accompagner, dans le cadre de l’opération « Bouclier de la Méditerranée », le navire sismique Barbaros Hayrettin Pasa, lequel navigue actuellement entre le nord-est de la République de Chypre et les côtes libanaises. Et de préciser que la frégate a profité de l’occasion pour prendre part à un exercice avec la garde-côtière de la République turque de Chypre Nord [RTCN].

La page Twitter de la Défense turque fait également état d’un exercice avec une corvette roumaine en mer Noire ainsi que d’une mission de « réassurance » réalisée par un E-3A AWACS de l’Otan depuis la base de Konya.

Quoi qu’il en soit, l’UE a vivement réagi aux dernières annonces faites par Ankara. Via un communiqué, M. Borrell a en effet estimé que ces dernières allaient accroître « regrettablement les tensions et l’insécurité » en Méditerranée orientale et « saper les efforts pour reprendre le dialogue et les négociations. »

« J’appelle les autorités turques à mettre fin immédiatement à ces activités et à s’engager pleinement et de bonne foi dans un large dialogue avec l’Union européenne », a-t-il conclu.

http://www.opex360.com/2020/08/17/faisant-fi-de-lunion-europeenne-la-turquie-annonce-une-extension-de-ses-forages-en-mediterranee-orientale/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeMer 19 Aoû 2020 - 21:27

Citation :
Collision entre une frégate turque et un navire grec en Méditerranée orientale

Athènes, 19 août 2020 (AFP) -


Une frégate turque et un bâtiment grec sont entrés en collision la semaine dernière en Méditerranée orientale, a indiqué mercredi à l'AFP une source militaire grecque, confirmant des informations de presse.

Le quotidien grec Kathimerini a publié mercredi la photo d'une frégate turque endommagée, selon le journal, lors d'une collision.

Une source militaire grecque a confirmé à l'AFP l'incident sans toutefois donner plus de détail.

Selon l'influent quotidien, la collision a eu lieu mercredi dernier, tôt le matin, après "une erreur de manoeuvre" du bâtiment turc Kemal Reis qui avait tenté "d'empêcher" la navigation de la frégate grecque Limnos.

"La manoeuvre était mal calculée, en conséquence la proue du Limnos a endommagé le Kemal Reis", souligne le quotidien.

Les tensions entre Ankara et Athènes se sont encore aggravées depuis que la Turquie a envoyé le 10 août le navire Oruç Reis, pour procéder à des explorations d'hydrocarbures dans une zone au large de l'île grecque de Kastellorizo dans le sud-est de la mer Egée.

Plusieurs bâtiments de guerre turcs accompagnaient l'Oruç Reis dont la frégate Kemal Reis.

La Grèce a envoyé ses propres bateaux de guerre dans la zone pour surveiller les activités turques, qualifiées par Athènes de "provocation", en appelant Ankara à "se retirer de la zone".

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait prévenu jeudi qu'une attaque contre un navire turc cherchant des hydrocarbures dans une zone disputée de la Méditerranée se payerait au "prix fort", et a laissé entendre qu'un incident s'était déjà produit.

De son côté, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis avait prévenu mercredi dernier du "risque d'accident quand il y a une concentration de forces militaires dans une zone limitée".

"Et dans ce cas, la responsabilité appartient à celui qui provoque ces conditions", avait-il ajouté.

Athènes a entrepris un marathon diplomatique auprès de ses partenaires européens et des Etats-Unis pour condamner les activités turques qu'elle juge "illégales".

Dimanche, le chef de la diplomatie de l'Union européenne (UE) Josep Borrell a appelé Ankara à cesser "immédiatement" ses recherches de gisements gaziers en Méditerranée.

L'annonce d'Ankara accroît "regrettablement les tensions et l'insécurité", souligne Josep Borrell dans un communiqué publié par ses services.

https://www.marine-oceans.com/actualites/20749-collision-entre-une-fregate-turque-et-un-navire-grec-en-mediterranee-orientale
Revenir en haut Aller en bas
QuickShark
Sous lieutenant
Sous lieutenant
QuickShark

messages : 622
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2020 - 0:39

D'après Bloomberg, Erdogan s'apprête à annoncer ce vendredi une découverte énergétique importante en mer noire (Gaz ou pétrole) :

Lien : Turkey Finds Energy in Black Sea as Erdogan Vows a New Era

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeJeu 20 Aoû 2020 - 1:56

QuickShark a écrit:
D'après Bloomberg, Erdogan s'apprête à annoncer ce vendredi une découverte énergétique importante en mer noire (Gaz ou pétrole) :

Lien : Turkey Finds Energy in Black Sea as Erdogan Vows a New Era

Merci pour le partage !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2020 - 21:00

Citation :
Scramble Magazine

The United Arab Emirates Air Force deploys to Souda (Greece)

Four UAEAF F-16E/Fs will arrive at Souda air base at the isle of Crete (Greece) on 22 Augsuts 2020.

The deployment of the quartet aircraft can be seen as a symbolic but substantial move, in which the UAEAF will train with the Elliniki Polemiki
Aeroporia (EPA, Hellenic Air Force) for a period of up to two weeks. The deployment will take place amid ongoing (and little rising) tensions
between Greece and Turkish activities in the Eastern Mediterranean.
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 0a0a26
   
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2020 - 21:55

Et la tout va bien tout est normal !


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
Alloudi

messages : 8097
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena28Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena23

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2020 - 22:12

Ils ont trop cru au nombreux articles qui les qualifiaient de Sparte du Moyen-Orient Rolling Eyes

En face à face les turcs iraient boire le thé à Abu Dhabi en 24h

_________________
Gloire à nos aieux  Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_sal
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Marche10

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2020 - 22:26

C'est quand même incroyable !

Cet état qui avait tout entre les mains est devenu l'émirat sioniste par essence, cassant tout renouvellement du monde arabe voir musulman.

Et pire encore, devant des revendication plus que logique et légitime de turcs en mer méditerranée, eux se posent en allié des grecs .... ça me rappel un de nos voisin en 2003 tient Laughing


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Anzarane
Adjudant
Adjudant


messages : 344
Inscrit le : 14/03/2019
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena11

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2020 - 23:31

La c'est tout le monde qui montrent les muscles chacun a son tour MAIS personne n'osera franchir le pas..........ça serai catastrophique pour toute la région.
Revenir en haut Aller en bas
QuickShark
Sous lieutenant
Sous lieutenant
QuickShark

messages : 622
Inscrit le : 28/06/2012
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeSam 22 Aoû 2020 - 0:05

Quand ça aboie trop, c'est que ça ne mordra jamais, et c'est encore plus vrai quand il s'agit d'un yorkshire qui se prend pour un pitbull........

Les revendications totalement légitimes de la Turquie en Méditerranée orientale sont un problème entre elle et la Grèce, tous les autres acteurs qui essayent de s’immiscer dans ce problème font partie d'une garniture de plat principal juste bonne à l'embellir visuellement. Ni l'Europe (et encore moins la France), ni l’Égypte, ni quiconque n'est prêt à aller vers un conflit militaire ouvert avec la Turquie. Donc ça finira autour d'une table de négociation, leurs surenchère (Grèce & Co) ne peut plus tenir.

_________________
"Les batailles de la vie ne sont pas gagnées par les plus forts, ni par les plus rapides, mais par ceux qui n’abandonnent jamais", Hassan II
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeJeu 27 Aoû 2020 - 17:19

Citation :
Méditerranée orientale : La Turquie annonce des manoeuvres navales avec des tirs réels

par Laurent Lagneau · 27 août 2020


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 _12f1165

Depuis le 25 août, la Grèce, la République de Chypre, l’Italie et la France [avec trois Rafale et une frégate] mènent l’exercice naval et aérien « Eunomia » en Méditerranée orientale, pour « renforcer la sécurité et la stabilité dans l’ensemble de la région et de garantir la liberté de navigation ». Et cela face à la Turquie, qui y revendique le droit de prospecter, sous escorte militaire, des gisements d’hydrocarbures dans des secteurs revendiqués par Athènes et Nicosie.

Alors que l’Allemagne, qui assure la présidence tournant de l’Union européenne, tente d’apaiser les tensions entre la Grèce et la Turquie, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, se veut intraitable. « La Turquie prendra ce qui lui revient de droit en mer Noire, en mer Egée et en Méditerranée […] Nous ne ferons absolument aucune concession sur ce qui nous appartient », a-t-il dit, le 26 août, assurant de la détermination d’Ankara « à faire tout ce qui est nécessaire sur les plans politique, économique et militaire. »

En outre, lors d’un entretien téléphonique avec Donald Trump, son homologue américain, M. Erdogan a affirmé que la Turquie n’était pas le pays qui « provoquait l’instabilité en Méditerranée orientale »… alors que des navires de recherche sismique turcs naviguent dans des eaux situées entre la Crète et la République de Chypre. « Le droit prime la force », aurait dit Bismarck. Sans doute pense-t-on à Athènes [ainsi qu’à Paris] que le président turc s’en inspire…

Quoi qu’il en soit, la Grèce a fait savoir qu’elle est disposée à discuter avec Ankara, à la condition que la Turquie cesse ses « provocations ». Côté turc, on se dit également prêt à négocier seulement… si Athènes renonce à poser des conditions préalables. Et au regard des dernières annonces, le dialogue va être compliqué…

En effet, Ankara vient d’émettre une nouvelle notice maritime [Navtex] indiquant que les activités de son navire de recherche Oruç Reis, dont la présence entre la Crète et Chypre explique en grande partie les tensions actuelles, allaient être encore prolongée jusqu’au 1er septembre.

Mais ce n’est pas tout : il est aussi question de nouvelles manoeuvres navales turques, impliquant des « tirs réels ». Cependant, ces dernières se dérouleront les 1er et 2 septembre, au large de la ville d’Iskenderun, qui, quand elle s’appelait encore Alexandrette, avait été placée sous mandat français après l’effondrement de l’Empire Ottoman.

Justement, s’agissant de la France, le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, n’a pas ménagé ses critiques à son endroit, comme, du reste, le fit récemment son homologue des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, en lui empruntant le même vocabulaire.

« La France, en particulier, devrait cesser de prendre des mesures qui accentuent les tensions. Ils n’obtiendront rien en se comportant comme des caïds « , avait en effet déclaré le chef de la diplomatie turque, le 14 août, après l’envoi, à Chypre puis en Crète, de deux Rafale français.

« Le temps des caïds est révolu. Vous n’avez aucune chance d’obtenir quoi que ce soit de nous en agissant de la sorte », a ainsi déclaré M. Akar, ce 27 août, à propos de la France. « Nos voisins grecs devraient savoir qu’ils ne pourront rien obtenir en appelant les pays comme la France […] Nous, les Turcs et les Grecs, devons résoudre nos problèmes nous-mêmes par le dialogue », a-t-il ajouté.

Cela étant, au début d’une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de 27 pays membres de l’Union européenne, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, a estimé que les manoeuvres militaires en Méditerranée orientale « doivent cesser ». Et d’ajouter : « Nous avons besoin d’une solution diplomatique à ce conflit. Personne ne veut le résoudre avec des bateaux de guerre » dans la région. « Les parties ne vont pas s’asseoir à la même table alors que des bâtiments de guerre se font face », a-t-il poursuivi.

« La crédibilité de l’Europe est en jeu. L’UE […] doit défendre un ordre international global basé sur les valeurs et les principes » de l’Europe », a rétorqué Nikos Christodoulides, le ministre chypriote des Affaires étrangères.

http://www.opex360.com/2020/08/27/mediterranee-orientale-la-turquie-annonce-des-manoeuvres-navales-avec-des-tirs-reels/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31441
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena25Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena26
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Cheval10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 18:24

Citation :
Méditerranée orientale: l'UE menace Ankara de nouvelles sanctions

Berlin, 28 août 2020 (AFP) -


Le représentant de l'UE pour la diplomatie Josep Borrell a menacé vendredi Ankara de nouvelles sanctions, s'il n'y a pas de progrès dans le dialogue avec Athènes sur la crise en Méditerranée orientale.

"En l'absence de progrès de la part de la Turquie, nous pourrions établir une liste de nouvelles mesures restrictives" qui serait discutée au sommet de l'UE le 24 septembre, a dit M. Borrell, à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des Etats membres à Berlin.

Une menace accueillie froidement par Ankara: "Le recours de l'UE à la menace de sanctions n'aide pas à résoudre le problème", a dit le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Hami Aksoy, ajoutant que cela poussait au contraire son pays à être plus déterminé que jamais.

Les tensions entre Ankara et Athènes, qui se disputent certaines zones maritimes en Méditerranée orientale, riches en hydrocarbures, sont montées d'un cran cette semaine, avec des manoeuvres militaires rivales, incluant d'un côté des navires de guerre turcs et américains, et de l'autre des bâtiments grecs, chypriotes, français et italiens.

"Nous voulons donner une sérieuse chance au dialogue et j'apprécie énormément l'effort déployé par l'Allemagne --qui assure la présidence semestrielle de l'UE, ndlr-- pour trouver des solutions", a dit M. Borrell.

Mais étant donnée leur "frustration grandissante" face à l'attitude d'Ankara, les 27 ministres de l'UE se sont entendus pour sanctionner de nouvelles personnalités --dont les noms ont été suggérés par Chypre-- pour leur rôle dans les forages exploratoires turques dans les eaux revendiquées par l'île. Actuellement, seules deux personnes sont frappées de sanctions.

Questionné sur les "mesures restrictives" contre la Turquie qui pourraient être discutées au sommet de l'UE le 24 septembre, M. Borrell a déclaré que cela pouvait par exemple être une interdiction d'utilisation des ports de l'UE ou une saisie éventuelle de navires impliqués dans les forages.

Des sanctions visant des secteurs entiers de l'économie turque pourraient également être envisagées, a-t-il dit, mais il a indiqué qu'elles seraient décidées seulement dans le cas où celles ciblant les forages s'avéraient inefficaces.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères grec Nikos Dendias a déclaré aux médias grecs: "Je pense que la partie grecque a obtenu ce qu'elle pouvait, c'est à dire des sanctions possibles si la Turquie ne choisit pas la désescalade et ne revient pas au dialogue".

"J'espère que la Turquie va revenir à la raison, cesser les provocations, les actions arbitraires et arrêter de violer le droit international", a-t-il ajouté.

https://www.marine-oceans.com/actualites/20787-mediterranee-orientale-l-ue-menace-ankara-de-nouvelles-sanctions
Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Commandant
Commandant


messages : 1143
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 20:34

#dogfight

8 F16 turcs ont interceptés 6 F16 qui tentaient de survoler la zone déclarée par Navtex par la Turquie hier.
Les F16 turcs ont forcer les grecs à quitter la zone sous peine d'être abattu

video

https://twitter.com/tcsavunma/status/1299402547136999424?s=20
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One

messages : 4712
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena32 Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Medail10
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena24Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10


Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 22:23

https://youtu.be/UZ5Sp2Hn35c

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 22:36

Petite précision qu'on ne lit biensure jamais dans les média.

Le premier ministre grec actuel est un ultra nationaliste avec des membres néonazi dans son gouvernement !


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
RecepIvedik
Commandant
Commandant


messages : 1143
Inscrit le : 25/10/2014
Localisation : FRANCE
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite : Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 22:55

rectification . Selon un expert Turc Hakan Kilic, Il y avait 11 F16 Turcs. Tous chargés avec 6 missiles AA. Le pilote que l'on voit à locker le grec avec un AIM-9 Sidewinder.

l'alerte fuel, c'est le pilote qui fixe un seuil d'alerte et pas un manque de carburant..

11 x 6 = 66 on peut tabler sur 22 AMRAAM 120 et 44 AIM-9 Sidewinder.

En face y'a 6 F16 grecs, éventuellement 2 rafales pas loin et 4 F16 émirats .. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena10Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena13
Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Unbena15

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Aoû 2020 - 23:06

Recep au dela de ça même si vous êtes dans votre droit militairement la supériorité est loin d'être écrasante !

Si conflit même cours, ça va être sanglant et les premières passent d'arme détermineront le vainqueur ....

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tensions en Méditerranée Orientale    Tensions en Méditerranée Orientale  - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Tensions en Méditerranée Orientale
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: