Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 EPC « European Patrol Corvette »

Aller en bas 
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32075
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
EPC « European Patrol Corvette » Unbena32EPC « European Patrol Corvette » Unbena24
EPC « European Patrol Corvette » Unbena25EPC « European Patrol Corvette » Unbena26
EPC « European Patrol Corvette » Cheval10EPC « European Patrol Corvette » Unbena15
EPC « European Patrol Corvette » Medail10

EPC « European Patrol Corvette » Empty
MessageSujet: EPC « European Patrol Corvette »   EPC « European Patrol Corvette » Icon_minitimeSam 16 Mai 2020 - 17:52




Citation :
L’Espagne a rejoint le projet de corvette lancé par la France, l’Italie et la Grèce

par Laurent Lagneau · 16 mai 2020


EPC « European Patrol Corvette » _12f5166

Les acteurs de l’industrie navale européenne ne se font pas de cadeaux, alors que la concurrence au niveau international s’est exarcerbée, avec l’affirmation de la Chine, de la Russie et de la Corée du Sud dans ce secteur. Ce qui fait que, comme l’a récemment souligné Hervé Guillou, désormais ancien Pdg de Naval Group, un appel d’offres lancé par le Brésil pour seulement quatre corvettes a vu s’affronter pas moins de 22 candidats.

D’où la nécessité pour les chantiers navals européens de « serrer les rangs », pour reprendre les mots de M. Guillou. Aussi, le projet européen visant à développer une nouvelle corvette dans le cadre de la Coopération structurée permanente [CSP ou PESCO] répond à cette logique. Mais encore faut-il qu’il ait les financements nécessaires… apportés par le Fonds européen de défense [FEDef], dont on ignore à quelle sauce il sera mangé lors des négociations relatives au cadre pluriannuel financier 2021-27 de l’Union européenne.

Cela étant, seul projet naval retenu au titre de la CSP, cette corvette européenne, appelée « European Patrol Corvette », a toute les chances d’aboutir. Coordonné par l’Italie, ce programme réunit la France et la Grèce… et désormais l’Espagne.

En février, Madrid avait fait part de son intention de rejoindre ce projet, afin de remplacer prioritairement les 6 corvettes de type Descubierta et, dans un second temps, les 4 patrouilleurs de haute mer de type Serviola actuellement en service au sein de la marine espagnole.

Or, d’après le site Infodefensa, la candidature de l’Espagne a été acceptée le 2 avril dernier [le drapeau espagnol figure depuis peu sur la fiche du programme, publié par le site dédié à la CSP]. Une première réunion par vidéoconférence doit avoir lieu le 27 mai prochain pour aborder les questions techniques.

L’enjeu du programme EPC est de pouvoir développer un navire « modulaire » de 3.000 tonnes pouvant être adapté aux besoins des pays partenaires. Trois configurations sont envisagées : une première optimisée pour la lutte anti-navire [surface et sous-marin], une seconde pour les missions longues, avec une capacité de lutte anti-surface et une dernière plus axée sur la patrouille de haute-mer.

La conception de cette European Patrol Corvette doit se faire sous l’égide de Naviris, la co-entreprise de Fincantieri et de Naval Group. Pour l’Italie, cette nouvelle classe de navire doit permettre à la Marine Militare de remplacer ses patrouilleurs hauturiers des classes Commandante et Cassiopea [soit 8 bâtiments au total]. La Grèce entend en faire de même avec ses patrouilleurs de la classe « Combattante ».

Pour la France, l’enjeu est de pouvoir être en mesure de remplacer les 6 frégates de surveillance de type Floréal, entrées en service au début des années 1990 et affectées en outre-Mer. Selon les informations d’Infodefensa, la France aurait à constuire entre 9 et 11 European Patrol Corvette… Et celles destinées à la Marine nationale ne seraient pas livrées avant 2030.


http://www.opex360.com/2020/05/16/lespagne-a-rejoint-le-projet-de-corvette-lance-par-la-france-litalie-et-la-grece/    
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32075
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
EPC « European Patrol Corvette » Unbena32EPC « European Patrol Corvette » Unbena24
EPC « European Patrol Corvette » Unbena25EPC « European Patrol Corvette » Unbena26
EPC « European Patrol Corvette » Cheval10EPC « European Patrol Corvette » Unbena15
EPC « European Patrol Corvette » Medail10

EPC « European Patrol Corvette » Empty
MessageSujet: Re: EPC « European Patrol Corvette »   EPC « European Patrol Corvette » Icon_minitimeMer 6 Jan 2021 - 20:42

Citation :
L’Agence européenne de défense soutient le projet de corvette lancé par la France et l’Italie

PAR LAURENT LAGNEAU · 6 JANVIER 2021


EPC « European Patrol Corvette » 1198

Ayant été retenu au titre de la Coopération structurée permanente [CSP/PESCO], et donc éligible à un financement du Fonds européen de Défense [FEDef], le projet « European Patrol Corvette » [EPA, corvette européenne, ndlr], lancé par l’Italie et la France, puis rejoint par la Grèce et l’Espagne, va pouvoir bénéficier du soutien de l’Agence européenne de défense [AED]. C’est en effet ce que cette dernière a annoncé le 4 janvier.

Concrètement, l’AED va aider à la définition des objectifs et des besoins communs, c’est à dire qu’elle contribuera à « identifier les spécifications et les exigences compatibles avec le concept de modularité » de la future corvette. « Grâce à son expertise en gestion de projets et en harmonisation des exigences de capacités, l’AED sera en mesure de fournir une aide précieuse », souligne-t-elle.

Le programme EPC vise à concevoir un navire « modulaire » pouvant être adapté aux besoins exprimés par les pays participants. Cette future corvette « fournira des capacités précieuses » en matière de connaissance de la situation maritime, de lutte anti-navire et de projection de puissance, explique l’AED.

À cette occasion, les spécifications de l’EPC ont été rappelées. Ainsi, conçu selon une architecture « plug-and-play » ouverte, ce navire ne devrait pas excéder 3.000 tonnes de déplacement, ce qui lui permettra « d’opérer à partir de petits ports [tirant d’eau inférieur à 5,5 mètres] » et sa longueur ne dépassera pas les 110 mètres. Quant à la propulsion, l’AED évoque des moteurs diesel et/ou électriques.

L’objectif est de pouvoir disposer d’un « premier prototype de corvette à l’horizon 2026-27 », a encore indiqué l’agence européenne.

Ce programme, dont la coordination est assurée par Rome, devrait être conduit par Naviris, la co-entreprise créée par le français Naval Group et l’italien Fincantieri. Il pourrait donner lieu à la construction d’une vingtaine de nouveaux navires.

En effet, cette corvette européenne permettrait de remplacer les six frégates de surveillance que la Marine nationale met en oeuvre depuis les années 1990 en outre-Mer, patrouilleurs hauturiers des classes Commandante et Cassiopea de la Marina Militare [8 unités au total, ndlr], les patrouilleurs de type « Combattante » de la marine grecque et, enfin, les six corvettes de la classe Descubierta de l’Armada espagnole.

Photo : Illustration

http://www.opex360.com/2021/01/06/lagence-europeenne-de-defense-soutient-le-projet-de-corvette-lance-par-la-france-et-litalie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32075
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
EPC « European Patrol Corvette » Unbena32EPC « European Patrol Corvette » Unbena24
EPC « European Patrol Corvette » Unbena25EPC « European Patrol Corvette » Unbena26
EPC « European Patrol Corvette » Cheval10EPC « European Patrol Corvette » Unbena15
EPC « European Patrol Corvette » Medail10

EPC « European Patrol Corvette » Empty
MessageSujet: Re: EPC « European Patrol Corvette »   EPC « European Patrol Corvette » Icon_minitimeVen 12 Fév 2021 - 17:59

Citation :
 Via Naviris, Naval Group et Fincantieri s’associent à l’espagnol Navantia pour la future corvette européenne

PAR LAURENT LAGNEAU · 12 FÉVRIER 2021



EPC « European Patrol Corvette » 11124

Figurant parmi les six projets retenus dans le domaine maritime au titre de la Coopération structurée permanente [PESCO], et à ainsi pouvoir bénéficier d’un financement du Fonds européen de Défense [FEDef], le programme « European Patrol Corvette » a reçu, en début d’année, le soutien de l’Agence européenne de défense [AED], laquelle aidera à « la définition des objectifs et des besoins communs » entre les pays participants.

Ce programme, coordonné par l’Italie, a été lancé avec la France en novembre 2019. Pour la Marina Militare et la Marine nationale, il doit permettre de remplacer respectivement les patrouilleurs hauturiers des classes Commandante et Cassiopea ainsi que les frégate de surveillance de type Floréal. Il était alors prévu qu’il allait alors être confié à Naviris, la co-entreprise détenue à parts égales par Naval Group et Fincantieri.


Seulement, la Grèce se décida à rejoindre ce programme, de même que, quelques temps après, l’Espagne, qui souhaite remplacer à terme ses 6 corvettes de type Descubierta ainsi que ses 4 patrouilleurs de haute mer de type Serviola.

Et cela suppose évidemment de trouver une entente sur le montage industriel de ce programme. Ce qui vient d’être fait avec la partie espagnole.

En effet, le 11 février, Naviris a annoncé la signature d’un protocole d’accord avec le constructeur naval espagnol Navantia, pour « élargir élargir la coopération industrielle pour le programme EPC ».

Le communiqué ne donne pas plus de détails, si ce n’est qu’il assure que, « sur le plan industriel, Naviris et Navantia agiront de manière coordonnée avec Fincantieri et Naval Group » et que les études menées dans le cadre du programme EPC pourraient « potentiellement bénéficier de fonds nationaux et de l’Union européenne. »

« L’ambition du projet est d’inclure d’autres partenaires européens pour intégrer des briques technologiques, qui correspondent aux exigences en matière d’innovation pour l’EPC ainsi qu’aux stratégie et lignes directrices de la Commission européenne », précise le texte.

Pour rappel, cette corvette européenne affichera un déplacement de 3.000 tonnes, pour une longueur d’environ 100 mètres. Conçu selon une architecture modulaire et ouverte, elle sera un « navire intelligent, innovant, abordable, durable, interopérable et flexible pour répondre aux futures missions dans le contexte mondial évolué du milieu du 21e siècle », assure Naviris.

Afin de couvrir les besoins exprimés par les pays partenaires, ce future navire devrait se décliner en trois versions différentes : une première optimisée pour la lutte anti-navire, une seconde pour les missions longues, avec une capacité de lutte anti-surface et une dernière plus axée sur la patrouille de haute-mer.

Photo : Illustratio

http://www.opex360.com/2021/02/12/via-naviris-naval-group-et-fincantieri-sassocient-a-lespagnol-navantia-pour-la-future-corvette-europeenne/      
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




EPC « European Patrol Corvette » Empty
MessageSujet: Re: EPC « European Patrol Corvette »   EPC « European Patrol Corvette » Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
EPC « European Patrol Corvette »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: