Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector ...
Voir le deal
13.50 €

 

 Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris

Aller en bas 
+4
Fahed64
Fox-One
AIT
jf16
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 10:46

Rappel du premier message :

Citation :
28 fév 2019

Conclusions de la Réunion sur l'Accord de paix en République centrafricaine | New York, le 22 février 2019 | Résumé des co-Présidents



1.Le 22 février 2019, une réunion sur l’Accord de paix en République centrafricaine s’est tenue au Siège des Nations Unies. Cette réunion était coprésidée par le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix, M. Jean-Pierre Lacroix, et le Commissaire à la paix et la sécurité de l'Union africaine, M. Smail Chergui, en collaboration avec la Ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’étranger de la République centrafricaine, Mme Sylvie Baïpo-Temon. Les membres du Conseil de sécurité, les représentants permanents des Etats membres du Groupe international de soutien à la République centrafricaine et les autres partenaires de ce pays ont également pris part à cette réunion. Le but de la réunion était de mobiliser le soutien continu et unifié de la communauté internationale pour la mise en œuvre de l'Accord de paix
2.La réunion a été organisée à la suite de la signature de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République centrafricaine (ci-après désigné « Accord de paix »), entre le Gouvernement de la République centrafricaine et quatorze groupes armés, à Bangui, le 6 février dernier. Cet Accord de paix a été négocié sous les auspices de l'Union africaine avec l'appui des Nations Unies, suite à des pourparlers directs entre les parties accueillis par le Gouvernement du Soudan à Khartoum du 24 janvier au 5 février. Il y a de fortes attentes pour que cet Accord, qui est ambitieux soit mis en œuvre dans son intégralité et dans les délais impartis, plaçant ainsi le pays sur la voie d’une paix durable, avec des améliorations significatives dans la vie de tous les Centrafricains. La réussite de la mise en œuvre de cet Accord nécessitera l'appui politique, l'assistance technique et les ressources financières continus de la communauté internationale, notamment de l'Union africaine, des Nations Unies, de la Communauté économique des États d'Afrique centrale, des partenaires régionaux, de l'Union européenne, de la Banque mondiale, de la Banque africaine de développement, du Fonds monétaire international, du Fonds de la consolidation de la paix ainsi que des autres partenaires de la République centrafricaine.
3.Un projet de calendrier visant à soutenir la mise en œuvre de l’Accord de paix a été partagé avec les participants avant la réunion.
4.La Ministre des Affaires étrangères de la République centrafricaine a exprimé son appréciation pour le soutien indéfectible des partenaires internationaux qui a permis la signature de l’Accord de paix. Tout en soulignant que la responsabilité pour mettre en œuvre l’Accord incombait aux Centrafricains eux-mêmes, elle a ajouté qu’un soutien politique, logistique, financier et technique considérable serait requis de la part des partenaires. Elle a précisé que cet appui devrait être cohérent et aligné avec les différentes priorités identifiées. Ces priorités comprennent la décentralisation vers toutes les préfectures, y compris la mise en place des unités de sécurité mixtes qui seront essentielles pour traiter des questions de maintien de l’ordre notamment dans le cadre de la transhumance. La Ministre a par ailleurs lancé un appel pour un ajustement du mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) qui permettrait à la Mission de fournir un soutien plus important, notamment politique, dans la mise en œuvre de l’Accord de paix.


1.Les participants ont salué la signature de l’Accord et ont confirmé leur intention de soutenir sa mise en œuvre tout en notant qu’il avait suscité un regain d’optimisme. Ils ont par ailleurs noté que cet Accord représentait un compromis qui tenait compte des différentes préoccupations des signataires tout en respectant l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’unité de la République centrafricaine et en promouvant une gouvernance inclusive et représentative, dans un esprit de justice et réconciliation, de tolérance mutuelle et d’acceptance de la diversité culturelle et religieuse de la nation. Ils ont également souligné l’importance d’assurer la continuité du caractère inclusif du processus de paix, en impliquant toutes les composantes de la société, en particulier les femmes, les jeunes et les responsables religieux.  A cet égard, les participants ont souligné l’importance d’une communication effective avec la population dans tout le pays afin de faciliter leur engagement et de gérer les risques potentiels de déstabilisation par les rumeurs.
2.Les participants ont salué son Excellence le Professeur Faustin Archange Touadéra, Président de la République centrafricaine, pour son leadership et sa vision en faveur d’une paix durable dans le pays, ainsi que les responsables des groupes armés pour leur engagement à dialoguer de manière pacifique. Cette attitude positive a permis le succès du dialogue direct et la signature de l’Accord de paix. Ils ont en particulier salué les mesures prises récemment par le Gouvernement de la République centrafricaine pour mettre en place les mécanismes de suivi et autres mécanismes requis pour la mise en œuvre de l’Accord, notamment la commission inclusive qui développera des recommandations sur la justice et la redevabilité. Les participants ont également salué le rôle important joué par l’Union africaine, les Nations Unies, les partenaires régionaux et le Gouvernement de la République du Soudan dans l’appui apporté aux pourparlers et à la négociation de l’Accord de paix. Ils se sont par ailleurs félicités de l’implication de la société civile centrafricaine, des partis politiques, et des législateurs en tant qu’observateurs pendant les discussions.
3.Les participants se sont mis d’accord sur l’importance d’une mise en œuvre rapide, pérenne et séquencée de l’Accord de paix. Ils ont appelé tous les signataires à faire preuve de responsabilité pour adhérer à leurs engagements dans le cadre de l’Accord, notamment en respectant de bonne foi les délais impartis, et tout particulièrement en ce qui concerne la cessation immédiate de toutes les hostilités et violences contre les populations civiles.
4.Les participants ont exprimé leurs sérieuses préoccupations concernant l’insécurité continue qui a contribué à une situation sécuritaire et humanitaire alarmante en République centrafricaine. Ils ont souligné l’importance de traduire les récents progrès en dividendes de la paix tangibles pour le peuple centrafricain, particulièrement pour les femmes, les enfants, qui sont les victimes les plus vulnérables de la crise.  Les participants se sont engagés à renforcer leur soutien aux personnes déplacées mais ont également insisté sur l’importance que les efforts pour les retours volontaires se fassent de manière responsable et qu’ils ne soient pas précipités par opportunisme politique. Les participants ont par ailleurs noté que les principes de justice et de redevabilité étaient essentiels pour la réconciliation nationale, tout en soulignant l’importance de traiter la question sensible de l’impunité de manière prudente.
Les participants ont ajouté qu’il était essentiel que la communauté internationale reste unifiée dans son soutien à la République centrafricaine, tout en remarquant qu’un tel soutien devrait être guidé par les priorités et les délais établis par les Centrafricains eux-mêmes.  Les participants ont salué le projet de calendrier de mise en œuvre de l’Accord de paix et ont pris note que ce document continuerait à être affiné. Les participants se sont engagés à travailler étroitement avec le Gouvernement de la République centrafricaine pour déterminer les soutiens financiers et techniques spécifiques qui seront requis pour la mise en œuvre de l’Accord de paix, tout en assurant un réalignement des cadres existants tels que le Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix ainsi que des processus en cours tels que le désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement et la réforme du secteur de la sécurité.
5.Concernant les prochaines étapes, les participants se sont mis d’accord qu’un plan de mise en œuvre plus détaillé serait développé par le Gouvernement, en consultation avec la MINUSCA et les autres partenaires. Par la suite, les Nations Unies et l’Union africaine organiseront une réunion avec les partenaires dans les prochaines semaines pour revoir le plan de de mise en œuvre révisé et sécuriser des soutiens concrets de la part des partenaires.
6.En conclusion, les participants se sont engagés à fournir un soutien continu pour la mise en œuvre de l’Accord de paix.

https://minusca.unmissions.org/conclusions-de-la-r%C3%A9union-sur-laccord-de-paix-en-r%C3%A9publique-centrafricaine-new-york-le-22-f%C3%A9vrier  

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Nov 2019 - 12:12

Citation :
Deux combattants de l’UPC interpellés par les FACA à Alindao seront transférés à Bangui.

Publié le samedi 23 novembre 2019 | Corbeau News Centrafrique

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f293
© Autre presse par DR
Une patrouille des FACA à Bangassou


Deux combattants rebelles de l’UPC, interpellé par les forces de défense jeudi à Alindao, seront transférés à Bangui, selon une source sécuritaire locale.

D’après la même source, les deux combattants interpellés seraient à l’origine de la colère de leurs compagnons d’armes de l’UPC qui auraient attaqué en premier les positions des soldats FACA à Alindao jeudi.

D’après des informations recoupées sur place, dans la journée du jeudi, trois combattants de l’UPC, étant intervenus dans le camp des déplacés de l’église Elim, situé non loin du quartier général de l’UPC à Alindao pour interpeller un individu, ont été neutralisés par les déplacés qui se sont catégoriquement opposés à leur présence dans le camp qui est par ailleurs interdit aux groupes armés.

Parmi les trois combattants neutralisés, un est parvenu à s’échapper, tandis que les deux autres ont été remis aux soldats FACA installés dans la ville.

Informés de la nouvelle, les autres combattants de l’UPC sont intervenus pour sommer les soldats FACA de libérer sans condition et sans délai leurs collègues interpellés. Devant le refus des FACA d’obtempérer, les Seleka ont attaqué leur position durant plusieurs heures.

Les soldats gabonais de la Minusca, qui sont intervenus dans le combat, ont réussi à faire replier les Seleka qui promettent de revenir.

Cependant, les deux suspects interpellés, selon une source sécuritaire, seront transférés à Bangui pour une éventuelle enquête judiciaire.

http://news.abangui.com/h/70291.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeJeu 26 Déc 2019 - 12:59

Citation :
Centrafrique: affrontements meurtriers entre miliciens et commerçants au PK5

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f449
Des habitants du quartier musulman PK5 en colère après des attaques contre eux le 10 avril 2018 (image d'illustration).
© FLORENT VERGNES / AFP

Par RFI Publié le 26-12-2019 • Modifié le 26-12-2019 à 19:51



En Centrafrique, le quartier PK5 de Bangui a été troublé par des violences entre groupes d'autodéfense et commerçants ce jeudi 26 décembre. Au moins une trentaine de personnes ont été tuées, selon un responsable de ce quartier de la capitale. A l'origine de ces affrontements, un ras-le-bol des commerçants étranglés par les taxes imposées par les groupes d'autodéfense de ce quartier.

Un calme précaire règne ce soir au PK5. Des premiers affrontements ont été signalés à la veille des fêtes de Noël. Tout serait parti, selon des habitants, d'une altercation entre un commerçant et un jeune milicien. Les résidents de ce quartier ont rapidement observé des affrontements violents : d'un côté, des groupes d'autodéfense venus venger un des leurs; de l'autre, des commerçants qui saisissent cet incident, pour exprimer leur ras-le-bol vis-à-vis du système de taxes imposées par les miliciens du PK5, qui assurent la sécurité de ce quartier.

Boutiques et maisons brulées

Selon plusieurs sources, des tirs ont été entendu le 25 décembre après la messe de Noël. Les violences ont duré jusque tard dans la soirée. Ce jeudi 26 décembre, plusieurs boutiques du marché ont été pillées et incendiées. Les dégâts matériels sont lourds. «Entre 40 et 50 boutiques ont été brûlées, ainsi que quatre à cinq maisons», précise le colonel Patrick Bidilou Niabode, le directeur général de la protection civile. Les sapeurs-pompiers volontaires qu'il encadre ont réussi à éteindre deux feux qui se propageaient dans les marchés, mais ont dû abandonner deux maisons aux flammes en raison des échanges de tirs nourris à proximité, selon le colonel Bidilou.

Quant au bilan humain, il est tout aussi important : 33 corps ont été rapportés à la morgue du PK5 ce jeudi, indique une source digne de foi. Ni la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca), ni les autorités centrafricaines ne contrôlent le PK5, et aucun bilan officiel des affrontements n'était disponible jeudi. « Nous avons dépêché sur place une force de réaction rapide. Une partie du marché a été brûlée, ainsi que quelques véhicules », a indiqué Bili Aminou Alao, porte-parole de la Minusca.

Le PK5 est en proie à des violences sporadiques depuis 2014. C'est dans ce quartier que s'étaient réfugiés beaucoup de musulmans de Bangui après les affrontements entre rebelles Séléka et groupes anti-balaka qui ont ravagé la capitale après la chute du président François Bozizé en 2013.

La situation sécuritaire reste extrêmement précaire en Centrafrique, l'un des pays les plus pauvres du monde malgré son abondance en ressources naturelles.


http://www.rfi.fr/afrique/20191226-centrafrique-affrontements-meurtriers-entre-miliciens-commercants-pk5
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeVen 27 Déc 2019 - 13:24

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeSam 28 Déc 2019 - 12:43

Citation :
République centrafricaine: Une trentaine de morts dans des violences au PK5

-Des affrontements opposent depuis le 24 décembre des commerçants aux membres de groupes d’autodéfense au PK5.

Nadia Chahed | 27.12.2019

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3b63
République centrafricaine: Une trentaine de morts dans des violences au PK5

Bangui

AA/Peter Kum


Plus de 30 personnes ont été tuées depuis le 24 décembre dans des affrontements entre des commerçants et les membres de groupes d’autodéfense au PK5, quartier majoritairement musulman de la capitale centrafricaine Bangui, a appris Anadolu de sources locales concordantes.

Un précédent bilan publié jeudi dans l'après-midi par des médias locaux faisait état de 11 morts.

Les affrontements meurtriers qui ont eu lieu entre mardi et jeudi 26 décembre entre miliciens et commerçants au marché Mamadou Mbaiki dans le 3ème arrondissement de Bangui, ont coûté la vie à « au moins trente personnes », a indiqué dans une déclaration à Anadolu le président de la Croix-Rouge Centrafricaine, Antoine Mbao Bogo.

«Jeudi, trente-trois corps ont été déposés à la mosquée Ali Babolo dans le PK5 », a affirmé à Anadolu l’imam de cette mosquée Awad Al Karim.

D’aprés Antoine Mbao Bogo, jusqu’à jeudi soir, « des corps étaient encore éparpillés par terre près du marché Mamadou Mbaiki » où les deux groupes se sont affrontés.

« Les affrontements se sont déclenchés sur fond de conflit autour de taxes exigées par les groupes d'autodéfense auprès des commerçants », a expliqué à Anadolu le maire de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, ajoutant que pour se défendre les commerçant ont dû prendre les armes.

« Plusieurs maisons ont été brûlées et des boutiques pillées dans le quartier », a-t-il ajouté.

Dans un communiqué publié jeudi soir, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) a « fermement » condamné les affrontements « entre les commerçants et les membres de groupes criminels d’autodéfense au PK5 et qui ont fait des dizaines de victimes ».

La Minusca a, en outre, appelé les protagonistes à cesser immédiatement les hostilités et faire preuve de retenue pour éviter une nouvelle escalade des violences, aux conséquences désastreuses pour les populations civiles en Centrafrique.

La mission onusienne informe, par ailleurs, que dès le début des affrontements, elle a dépêché sur les lieux, une force de réaction rapide, afin de contenir la situation.

Elle a également bouclé toutes les routes menant au marché PK5 et a accru les patrouilles pour assurer la protection des civils.

Dans ce cadre, elle déploiera très bientôt une base opérationnelle temporaire dans la zone pour renforcer sa présence au PK5, lieu de tensions récurrentes entre commerçants et groupes d’autodéfense depuis 2014.

https://www.aa.com.tr/fr/afrique/république-centrafricaine-une-trentaine-de-morts-dans-des-violences-au-pk5/1685310
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Déc 2019 - 12:10

Citation :
RCA : les principaux suspects des violences du KM5 seraient placés en garde à vue à l’hôpital.

Publié le lundi 30 decembre 2019 | Corbeau News Centrafrique

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3c28
© Autre presse par DR
Ngaoundaye (Nord-Est): une dizaine de morts dans une attaque


Le parquet général de Bangui a été saisi de l’enquête sur les dernières violences survenues du 24 au 26 décembre derniers au quartier KM5. Plus de 35 personnes ont été tuées, une centaine d’autres blessées, auxquelles se trouvent le tristement célèbre chef milicien d’autodéfense « YOU » et une dizaine de ses éléments qui seraient actuellement placés en garde à vue à l’hôpital, selon une source policière.

Même si cette information n’a pas été confirmée par le gouvernement, certaines sources proches de la gendarmerie nationale affirment à CNC qu’au moins une dizaine des suspects, auteurs présumés des violences qui ont secoué le quartier KM5 la semaine dernière seraient placés sous le régime de la garde à vue dans des centres hospitaliers de Bangui. Une dizaine des gendarmes de la section de recherches et d’investigation (SRI) auraient été mobilisés pour assurer leur sécurité, selon la même source.

Le tristement célèbre chef milicien d’autodéfense du KM5 « YOU », grièvement blessé lors des affrontements du KM5, serait aussi parmi les suspects placés en garde à vue à l’hôpital, mais son état de santé, toujours très sérieux, selon une source hospitalière, ne lui permettra pas de se présenter devant la justice avant plusieurs mois ou années.

Cependant, l’ancien président de l’Assemblée nationale, l’honorable Abdoul Karim Meckassoua, lors de l’interpellation du gouvernement sur les derniers événements du KM5 à l’Assemblée nationale, avait ouvertement accusé le pouvoir de Bangui, en tête le chef de l’État, d’être « petites mains » qui soutiennent les groupes armés du KM5.

http://news.abangui.com/h/70593.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Jan 2020 - 12:18

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 15 Jan 2020 - 13:36

Citation :
15 jan 2020

La MINUSCA participe au prochain Comité de suivi de l’Accord de paix axé notamment sur la question des violations


La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) participe à la 7eme session du comité exécutif de suivi de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA), prévue le 20 janvier à Bangui, au cours de laquelle la question des violations du texte sera discutée. “En sa qualité de facilitateur de l’Accord de paix, la MINUSCA participera aux travaux”, a indiqué mercredi le porte-parole de la Mission.

Lors de la conférence de presse hebdomadaire, le porte-parole a indiqué que “les violations, y compris les récentes commises par l’UPC mais aussi d’autres signataires” seront abordées par les participants à la rencontre du CES, en rappelant que l’une des missions de cet organe est d’évaluer la mise en œuvre des engagements par les parties. Le porte-parole a également rappelé l’importance de l’Accord de paix dans la résolution de la problématique des groupes armés en défendant son appropriation par la population centrafricaine.

La situation à Alindao, après les violences du 9 janvier dernier, a été également abordée avec le rappel du communiqué de presse de la MINUSCA qui met en garde l’UPC contre la violation répétée de l’Accord de paix. “Une semaine après les violences ayant occasionné deux morts et huit blessés, la situation est calme dans la ville d’Alindao malgré une tension persistante tandis que les casques bleus poursuivent les patrouilles. Quelques 400 déplacés se trouvent encore dans la base des casques bleus”, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le porte-parole de la MINUSCA a rejeté les accusations de partialité portées par les groupes armés du FPRC, de l’UPC et le MPC, tous signataires de l’APPR-RCA, dans un mémorandum adressé aux garants le 13 janvier dernier. En ce qui concerne la Force, le porte-parole a annoncé que, conformément au mandat de la Mission, une formation sera réalisée dans les prochains jours afin de renforcer les capacités des unités de la Force de la MINUSCA en matière de guidage aérien. Cette formation prévoit entre autres un exercice d’entraînement de la Force de la MINUSCA avec l’usage des avions de chasse français, à proximité de Bangui. « Cet exercice est un moyen pour la MINUSCA d’être mieux préparée pour d’éventuelles opérations en s’assurant que les avions puissent intervenir dans de bonnes conditions », a-t-il expliqué.

Au sujet de la situation des droits de l’homme, il a fait savoir qu’entre le 9 et le 15 janvier, la MINUSCA a documenté 13 incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant affecté au moins 18 victimes. Ces violations ont été commises par les groupes armés du FPRC, de l’UPC et du MLCJ, principalement dans les préfectures de la Haute-Kotto et de la Ouaka.

De son côté, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le Commandant Issoufou Aboubacar Tawaye, a fait savoir que « dans le cadre de la sécurisation du PK5, l’ensemble des bases des ex groupes d’autodéfense – au nombre de 13 -, ont été démantelées ». Il a par ailleurs souligné que les patrouilles de sécurisation ont lieu tous les jours dans cette zone afin d’assurer la sécurité des civils, ajoutant que le stockage et la sécurisation de l’armement de la zone devraient commencer rapidement. Sur le même sujet, le porte-parole de la Police de la MINUSCA, le Capitaine Léo Franck Gnapié, a souligné que le commissariat du 3e arrondissement, entièrement réhabilité et équipé par la MINUSCA, se prépare à accueillir les Forces de sécurité intérieure. « En ce moment, les autorités nationales travaillent à la sélection et la formation de ces policiers qui y seront déployés », a-t-il dit.

Enfin sur la situation dans la ville d’Alindao, le Capitaine Franck Gnapié a souligné que suite aux incidents du 9 janvier, la Police de la MINUSCA se prépare à y envoyer une équipe de police technique et scientifique et des enquêteurs. « Cette équipe sera accompagnée par les collègues des sections Justice et Affaires pénitentiaires et Droits de l’Homme de la MINUSCA pour la prise en charge du volet judiciaire », a-t-il conclu. Sur PK5, il a annoncé le début ce mercredi d’une “campagne de sensibilisation à l’endroit des diverses couches de la population afin d’expliquer aux populations le travail de proximité y compris les patrouilles qui seront conduites dans le quartier afin d’obtenir leur pleine adhésion”.


https://minusca.unmissions.org/la-minusca-participe-au-prochain-comit%C3%A9-de-suivi-de-l%E2%80%99accord-de-paix-ax%C3%A9-notamment-sur-la-question
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMar 21 Jan 2020 - 12:03

Citation :
21 jan  2020

RCA : des Casques bleus protègent des centaines de personnes déplacées par des combats dans le sud-est



De nouveaux affrontements dans le sud-est de la République centrafricaine (RCA) ont contraint environ 400 personnes à trouver refuge dans une base de la Mission des Nations Unies dans le pays (MINUSCA).


Une semaine après les violences ayant occasionné deux morts et huit blessés, la situation est toutefois redevenue calme à Alindao malgré une tension persistante.

Des Casques bleus de la MINUSCA poursuivent leurs patrouilles dans cette ville de la préfecture de la Basse Kotto après les accrochages qui ont opposé jeudi dernier les forces armées centrafricaines et des membres d'un groupe armé associé à la coalition majoritairement musulmane de l'ex-Séléka. Ces derniers ont combattus des éléments principalement anti-balaka chrétiens, déstabilisant le pays depuis 2013.

« Deux membres des forces armées de la République centrafricaine sont morts dans les violences », a déclaré mercredi le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric, lors d’un point de presse à New York.

Le 9 janvier, 650 familles se sont temporairement réfugiées dans un hôpital tandis qu'au moins neuf personnes ont été blessées par des balles perdues. Des dizaines de maisons ont été brûlées sur un site accueillant des personnes déplacées, a indiqué mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Selon une première évaluation d’OCHA, quelque 2.000 déplacés internes ont un besoin urgent de nourriture, d’abris et d’articles non alimentaires. Les travailleurs humanitaires mobilisent d'urgence des ressources pour répondre à leurs besoins.

M. Dujarric a déclaré que la MINUSCA s'apprête à envoyer à Alindao une équipe d'enquête composée de policiers et de spécialistes des droits de l'homme ainsi que des gardiens de prison.

Sécurisation du quartier PK5 à Bangui

Parallèlement, le porte-parole du Secrétaire général a fait le point sur les efforts visant à sécuriser le quartier majoritairement musulman de PK5 dans la capitale Bangui qui a été déclaré, le 31 décembre dernier, zone exempte d'armes.

« La Mission dit que les 13 bases des ex-groupes d'autodéfense ont maintenant été démantelées », a-t-il dit, ajoutant que « les Casques bleus des Nations Unies continuent de mener des patrouilles conjointes avec les Forces de sécurité intérieure de la République centrafricaine pour protéger les civils ».

« La sécurisation de PK5 se poursuit », a, pour sa part, souligné le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, lors d’une conférence de presse mercredi à Bangui, précisant que des armes et munitions ont été saisies lors de patrouilles.

Vendredi dernier, la mission onusienne a indiqué que 45 policiers, gendarmes et agents de police municipale ont pris fonction au commissariat de PK5.

La MINUSCA a également lancé une campagne de sensibilisation dans ce quartier de Bangui pour expliquer son travail  auprès des communautés et protéger les civils.

https://minusca.unmissions.org/rca-des-casques-bleus-prot%C3%A8gent-des-centaines-de-personnes-d%C3%A9plac%C3%A9es-par-des-combats-dans-le-sud-est  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 22 Jan 2020 - 12:36

Citation :
22 jan 2020

A Bria, le préfet et la MINUSCA soulignent le retour progressif de la paix grace à la mise en œuvre de l’accord de paix



Bangui, le 22 janvier 2020 - Le chef du bureau de la MINUSCA à Bria, Imtiaz Hussain, et le préfet de la Haute-Kotto, Evariste Binguinidji, invités à la conférence de presse hebdomadaire de la Mission, ont souligné les progrès sécuritaires enregistrés grâce à la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation.

« Aujourd’hui, la situation sécuritaire est stable dans la préfecture de la Haute-Kotto, comparativement au passé où l’on enregistrait des tueries de masse, des viols et des arrestations arbitraires par les groupes armés. L’Accord de paix a contribué au déploiement des FACA à Bria. Leurs patrouilles conjointes avec la force de la MINUSCA ont considérablement amélioré la situation sécuritaire », a indiqué le préfet. Pour sa part, le chef de bureau, Imtiaz Hussain, a rappelé que plusieurs mois après la signature de l'APPR et des mesures de confiance, « les Anti-balaka et les éléments FPRC ont coexisté en grande partie pacifiquement, sans aucune hostilité manifeste entre eux », a-t-il dit.

Les deux responsables, qui sont intervenus par vidéoconférence, ont aussi évoqué les défis actuels dans la ville de Bria. Pour le préfet, depuis novembre 2019, les hostilités entre les deux groupes armés Anti-balaka et FPRC ont repris. A chaque phase de la crise, la MINUSCA et le Préfet sont restés « engagés pour persuader les deux groupes armés de reprendre les négociations, relancer le dialogue et trouver une solution politique », a poursuivi le préfet. Le chef du bureau de la MINUSCA a, de son côté, noté que les casques bleus ont augmenté les patrouilles « robustes, de domination de terrain » pour dissuader la mobilisation des groupes armés et les attaques. La composante police, quant à elle, a mené des enquêtes sur des cas d’exaction commis contre des civils et a joué un rôle important dans la lutte contre les détentions arbitraires et vols qui avaient exacerbé les tensions.

Imtiaz Hussain a aussi rappelé que les efforts conjoints Préfecture et MINUSCA ont permis de contraindre le chef des Anti-balaka à prendre un engagement et à revenir dans le Comité de mise en œuvre préfectorale et Comité Technique de Sécurité en vue de dialoguer avec d'autres groupes armés pour le retour définitif de la paix.

De son côté, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, a déclaré que la MINUSCA et les partenaires internationaux de la RCA, réunis au sein du G5, se félicitent de la rencontre de mardi, à Bangui, entre le chef de l’Etat Faustin Archange Touadéra et l’ex-président François Bozizé et espèrent qu’elle contribuera à « l’apaisement et au renforcement du processus de paix » dans le pays. Le G5 salue, par ailleurs, le travail et la parfaite synergie entre le groupe de facilitateurs et le gouvernement centrafricain et se félicite de l’audience accordée à l’ancien président centrafricain.

Par ailleurs, le porte-parole de la MINUSCA a fait aussi savoir, quant au mémorandum du FPRC, de l’UPC et du MPC du 13 janvier, que la MINUSCA ainsi que les garants et les facilitateurs de l’Accord de paix sont disposés à analyser les points de friction évoqués, dans le cadre de l’accompagnement du processus de paix. Cependant, la MINUSCA, les garants et les facilitateurs précisent que les discussions devront avoir lieu sur le territoire centrafricain, que les signataires du mémorandum doivent être présents aux réunions de consultation et que l’Accord de paix ne fera pas l’objet de renégociation.

Enfin, au sujet de la situation des droits de l’homme, le porte-parole a fait savoir que du 6 au 22 janvier 2020, la Mission a pu vérifier et documenter, aussi bien à Bangui qu’à l’intérieur du pays, 17 incidents d’abus et de violation des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant affecté au moins 29 victimes.


https://minusca.unmissions.org/bria-le-pr%C3%A9fet-et-la-minusca-soulignent-le-retour-progressif-de-la-paix-grace-%C3%A0-la-mise-en-%C5%93uvre-de
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMar 4 Fév 2020 - 10:29

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 5 Fév 2020 - 13:10

Citation :
5 fév 2020

Le Gouvernement et la MINUSCA réitèrent leur engagement dans la mise œuvre de l’Accord de paix



Le Gouvernement centrafricain et la MINUSCA ont réaffirmé mercredi leur engagement dans la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) aux côtés d’autres partenaires, tout en rappelant les multiples défis auxquels l’application de cet outil de paix fait face. « Je voudrais réitérer la détermination du Gouvernement à mettre en œuvre fermement les engagements de l’Etat contenus dans l’APPR-RCA », a indiqué le ministre de la Communication et des médias et porte-parole du Gouvernement, Ange Maxime Kazagui, tout en rappelant le besoin de consolider les acquis de l’Accord.

De son côté, le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, s’est félicité du « respect des engagements du Gouvernement centrafricain et salué la politique de main tendue du Président de la République, marquée récemment par des rencontres avec différents acteurs centrafricains », tout en rendant hommage à toutes les victimes des violations, notamment celles commises après le 6 février 2019. « La MINUSCA continuera à travailler avec les garants - l’Union africaine et la CEEAC –, le Gouvernement et d’autres partenaires afin d’appliquer l’Accord et de protéger la population civile », a-t-il dit.

Au cours de la conférence de presse conjointe bimestrielle avec la MINUSCA, le porte-parole du Gouvernement a relevé un certain nombre d’ acquis dûs à l’Accord de paix notamment le retour de l’autorité de l’Etat dans certaines préfectures, y compris le déploiement des FACA et des forces de sécurité intérieure, l’opération de désarmement et démobilisation dans l’ouest de la RCA et qui a touché 1321 combattants dont 81 femmes appartenant à huit groupes armés, ainsi que des avancées sur les lois sur la décentralisation et le statut des anciens chefs d’Etat et des partis.

Cependant, il a précisé que même si les incidents et actes de violences sur les populations ont diminué, « il y en a encore trop », en demandant que chacun « soit conséquent avec sa signature pour que le pays puisse aller vers la paix ». Le porte-parole a aussi indiqué que la rencontre à la Présidence de la République, à l’occasion du 1er anniversaire de la signature de l’Accord, vise à « faire un point d’étape, en présence des signataires, des partis politiques, de la société civile, de la communauté internationale et du gouvernement ».

Le porte-parole de la MINUSCA a lui aussi cité de nombreux progrès, avant d’exhorter tous les groupes armés à respecter leurs engagements et invité tous les Centrafricains à soutenir l’Accord de paix. « S’il y a lieu de reconnaître les dividendes qui sont le résultat de la confiance née entre les parties signataires, l’heure n’est pas à l’autosatisfaction. La MINUSCA dénonce et condamne les violations enregistrées ainsi que les atteintes aux droits de l’homme répétées par les groupes armés », a-t-il renchéri.

Sur les élections de 2020-2021, le porte-parole a fait savoir que conformément à son mandat de coordonnateur de l’assistance électorale, la MINUSCA va travailler avec le Gouvernement centrafricain dans la mobilisation des ressources nécessaires à l’organisation des prochains scrutins.

https://minusca.unmissions.org/le-gouvernement-et-la-minusca-r%C3%A9it%C3%A8rent-leur-engagement-dans-la-mise-%C5%93uvre-de-l%E2%80%99accord-de-paix
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeVen 7 Fév 2020 - 12:40

Citation :
7 fév 2020

La MINUSCA salue le verdict du proces des violences au sud-est de la RCA en 2017 ayant cause la mort de nombreux civils et de 10 casques bleus



La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) salue le verdict de la Cour d’Appel de Bangui dans le procès des 32 individus jugés pour les violences de mai, juillet et novembre 2017 à Yongofongo, Bangassou, Bakouma et Bema (sud-est de la République centrafricaine), ainsi que la condamnation, le vendredi 7 février, des 28 personnes reconnues coupables, à des peines allant de 10 ans d’emprisonnement aux travaux forcés à perpétuité.

Les 32 individus, assimilés à des Anti-Balakas, étaient jugés depuis le 15 janvier dernier à Bangui pour les violences commises entre les 8 et 13 mai, 22, 27 juillet et 26 novembre 2017 à Bangassou et ses environs, notamment le meurtre de plusieurs civils et de 10 casques bleus de la MINUSCA, les pillages et destruction d’habitations et de biens. Ces éléments armés avaient également attaqué le bureau de la MINUSCA à Bangassou en utilisant notamment des armes lourdes et forcé des milliers de civils à fuir leurs domiciles.

“Le verdict prononcé par la Cour d’Appel de Bangui témoigne de la volonté de l’Etat centrafricain, à travers l’appareil judiciaire, de lutter contre l’impunité en RCA. Le Forum de Bangui en 2015 avait souligné combien il est important pour les populations notamment les victimes, de savoir qu’elles n’ont pas été oubliées. Cette étape, qui met fin progressivement à un cycle d’impunité pour rouvrir l’ère de la reddition des comptes et de la justice pour toutes les violences commises, est essentielle pour que le pays puisse avancer vers une réconciliation effective. Nous prônons une tolérance zéro contre les agressions de casques bleus et de tels actes ne resteront jamais impunis”, a indiqué le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye.

La MINUSCA, conformément au mandat assigné par le Conseil de sécurité, et l’ensemble de l’Equipe Pays des Nations Unies en RCA continueront à soutenir les actions en faveur de la justice nationale et internationale, de la lutte contre l’impunité et de l’état de droit en RCA.

https://minusca.unmissions.org/la-minusca-salue-le-verdict-du-proces-des-violences-au-sud-est-de-la-rca-en-2017-ayant-cause-la-mort
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 12:29

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 12:39

Citation :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3223

10 fév 2020

Birao : ‘’Nos initiatives ont contribué à réduire la tension entre les groupes ethniques’’  


Deubalbet Wewaye
A Birao, chef-lieu de la préfecture de Vakaga le calme est revenu après les troubles qu’a connu la ville en début d’année 2020, entre le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) et Mouvement des libérateurs centrafricains pour la justice (MLCJ). La MINUSCA multiplie les patrouilles et initie des séances de dialogue en faveur de la réconciliation et de la cohésion sociale. Nous vous proposons de prendre la température de la localité, en trois questions posées à la Cheffe du Bureau de la MINUSCA, Irène Kouassi.  


Pourriez-vous nous faire un bref état des lieux après les heurts qui ont eu lieu en début d’année?

Malgré le risque élevé de confrontation entre le MLCJ/Kara et le FPRC/Rounga, la situation sécuritaire est relativement calme mais volatile. Surtout après l'attaque d'un déplacé Haoussa par les jeunes Kara armés qui l'accusaient de collaborer avec le FPRC, le 2 Février 2020. Pour apaiser les tensions et éviter la violence la MINUSCA a renforcé la sécurité autour du camp de déplacés en face de la MINUSCA et autour du camp des Forces armées centrafricaines (FACA), afin qu’ils ne soient la cible des jeunes Karas. Nous avons aussi intensifié des patrouilles et maintenu l’alerte maximale sur les principaux axes d'accès à Birao. La MINUSCA a également intensifié les contacts avec les autorités locales, en particulier le Sultan-maire et le chef de race Kara, afin qu'ils appellent les jeunes au calme et à les sensibiliser sur la nécessité de déposer les armes et de s'engager dans des initiatives de paix et de cohésion sociale.


Le dialogue entre les différentes communautés est donc impératif, que fait la MINUSCA dans ce sens ?

Depuis le déclenchement de la crise, la MINUSCA a initié et poursuit les dialogues intercommunautaires en vue de restaurer le vivre-ensemble, et d’obtenir un retour volontaire des déplacés. Ces initiatives ont contribué à réduire la tension entre les différents groupes ethniques

Cependant, les efforts de cohésion sociale rencontrent des difficultés liés au refus de dialogue Roungas/Karas et aux rumeurs persistantes d’une une éventuelle attaque du FPRC contre la ville de Birao. Ces rumeurs ont semé la panique au sein de la population et provoqué un important mouvement de personnes, principalement des femmes et des enfants, qui ont quitté leur domicile en ville pour revenir se réfugier au camp de déplacés de la MINUSCA, où le nombre de personnes déplacées est estimé à plus de 12500.  

Nous organisons régulièrement des séances de sensibilisation dans le camp de déplacés sur les conséquences néfastes de telles rumeurs, qui pourraient raviver les tensions intercommunautaires et saper les efforts de réconciliation. Aussi, en attendant l’opérationnalisation de la radio communautaire, qui est un instrument capital de dissémination des messages de paix et de lutte contre les rumeurs, la MINUSCA poursuit son engagement auprès des autorités locales et les leaders communautaires de Birao pour apaiser la montée des tensions entre Karas, Houssas et Roungas. Nous suivons également de près les progrès de la médiation soudanaise visant à résoudre la crise.


La MINUSCA est en train de terminer la construction d’un nouveau site des personnes déplacées. Ce nouveau site répondrait aux normes et standards internationaux. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Les travaux de déblayage du nouveau site sont déjà terminés.  Les parcelles ont été attribuées par les acteurs humanitaires qui fourniront également des articles non-alimentaires (tentes, kits d’installation, etc) aux déplacés. Après la construction des postes d'observation en cours, la Force de la MINUSCA, à travers le contingent zambien, assurera la sécurité sur le nouveau site qui pourrait accueillir les déplacés à partir de fin février.

https://minusca.unmissions.org/birao-%E2%80%98%E2%80%99nos-initiatives-ont-contribu%C3%A9-%C3%A0-r%C3%A9duire-la-tension-entre-les-groupes-ethniques%E2%80%99%E2%80%99  


Citation :
  10 fév 2020

La MINUSCA dénonce la campagne diffamatoire contre des membres de son personnel



La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) dénonce avec fermeté la campagne de diffamation contre certains fonctionnaires de la Mission.  

Depuis quelques jours, des fonctionnaires de la MINUSCA font l’objet d’attaques dans certains medias en ligne dont Ndjoni Sango, dans les journaux L’expansion et Centrafric Matin ainsi que dans une correspondance du Mouvement des patriotes pour la paix en Centrafrique adressée aux autorités centrafricaines, diffusant des informations mensongères, diffamatoires et inacceptables.


La MINUSCA estime qu’il s’agit d’actes d’intimidation, de menaces et de stigmatisation de nature à susciter la haine et la violence contre ces membres de son personnel. La Mission rappelle que la résolution 2499 du 15 novembre 2019 du Conseil de sécurité des Nations unies condamne dans les termes les plus vifs toutes les attaques, provocations et incitations à la violence visant la MINUSCA.

La MINUSCA renouvelle son entière confiance aux fonctionnaires victimes de cette campagne et salue leur professionnalisme, leur impartialité et leur engagement quotidien pour la promotion de la paix et de la cohésion sociale entre le 3e et les 5e et 6e arrondissements de la ville de Bangui ainsi que la coopération entre la Mission et les institutions nationales.  

La MINUSCA appelle la population centrafricaine au service de laquelle elle œuvre au quotidien à se démarquer de cette campagne et à rejeter toute tentative de manipulation par des acteurs qui veulent s’opposer au processus de paix en cours, processus auquel la MINUSCA et la communauté internationale apportent leur soutien total.

La MINUSCA se réserve le droit de donner une suite appropriée à de telles menaces et intimidations de son personnel.

https://minusca.unmissions.org/la-minusca-d%C3%A9nonce-la-campagne-diffamatoire-contre-des-membres-de-son-personnel
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 12 Fév 2020 - 12:04

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeVen 14 Fév 2020 - 12:59

Citation :
République Centrafricaine : appui aérien rapproché à Birao

Mise à jour :14/02/2020



Le 13 février 2020, une patrouille de deux Mirage 2000D du détachement chasse stationné à N’Djamena, au Tchad, a conduit une mission d’appui aérien rapproché (CAS : close air support) au-dessus de la ville de Birao en République centrafricaine (RCA).

Les équipages des deux Mirage 2000 ont réalisé un « show of force » à la demande et en appui de la MINUSCA (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique) qui observait des regroupements de groupes armés à proximité de la ville.

Cette mission visait à les dissuader de lancer une offensive. Elle souligne que la France, en contribuant activement aux missions internationales MINUSCA et EUTM-RCA, continue de s’investir directement pour la paix en RCA.

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3241
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/republique-centrafricaine-appui-aerien-rapproche-a-birao
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeSam 15 Fév 2020 - 12:20

Citation :
La patrie reconnaissante : le contingent rwandais de la MINUSCA en fin de mission a été décoré par le président de la république


Publié le samedi 15 fevrier 2020  |   Présidence


Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f2203
© Présidence par DR

La patrie reconnaissante : le contingent rwandais de la MINUSCA en fin de mission a été décoré par le président de la république
Vendredi 14 Février 2020. Bangui. Le Président de la République, Chef Suprême des armées, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a rendu un hommage grandement mérité aux éléments du contingent rwandais en fin de mission en République Centrafricaine.

http://news.abangui.com/h/71016.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 17 Fév 2020 - 12:20

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 17 Fév 2020 - 12:57

Citation :
RCA : Combat de Birao, le FPRC réinstalle ses deux bases dans la ville.

Publié le lundi 17 fevrier 2020 | Corbeau News Centrafrique

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3c85
© Corbeau News Centrafrique par DR
Un véhicule militaire du FPRC détruit par un blindé des forces de la Minusca au centre-Birao, le 16 février 2020.



Birao. Depuis dimanche matin, le FPRC faisait son entrée dans la ville de Birao après d’intenses combats opposant ses éléments à ceux du MLCJ d’une part, et d’autre part avec les forces de la Minusca, appuyée par les soldats FACA.

Coordonnés à distance par Nourredine ADAM et Abdoulaye Hissen Ramadan, les combats de Birao, préparés depuis plusieurs semaines par l’État major du FPRC, ont finalement eu lieu ce dimanche 16 février aux environs de 6 heures du matin.

Les forces de la Minusca, qui ont fait appel à l’aviation française la veille pour intimider les combattants rebelles du FPRC, n’ont pas pu arrêter leur progression dans la ville de Birao.

Des véhicules militaires du FPRC ont été détruits par les blindés de la MINUSCA, mais les troupes du FPRC, qui ont préalablement mis la ville en étau depuis plusieurs jours, arrivent à progresser sur plusieurs fronts jusqu’au centre Birao malgré des contre-offensives de ses adversaires.

POUR L’HEURE, LES REBELLES DU FPRC ont réussi à réinstaller leur base proche de l’aéroport de Birao, mais aussi au quartier élevage de la ville.

Selon des sources proches de l’État major du FPRC contacté par Corbeaunews depuis Ndélé, ni ABDOULAYE Hissen Ramadan ni Nourredine Adam n’ont été sur le terrain lors de ses combats de Birao.

http://news.abangui.com/h/71023.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMar 18 Fév 2020 - 13:10

Citation :
18 fév 2020

LA MINUSCA POURSUIT SES OPERATIONS DE SECURISATION DE BIRAO



La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) poursuit ses opérations de sécurisation et de protection de la population civile et de la ville de Birao, préfecture de la Vakaga (sud-est de la RCA), où le calme est revenu après les combats violents de dimanche 16 février.

La MINUSCA condamne fermement l’offensive du FPRC contre la ville de Birao, qui constitue une violation grave de l’APPR-RCA auquel ce groupe armé se dit attaché. Elle rappelle le communiqué conjoint publié avec l’Union africaine (UA) et la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (CEEAC) le 13 février, demandant aux leaders du FPRC d’abandonner leur projet d’attaque contre Birao. Le communiqué condamnait également le MLCJ pour son implication dans des combats contre le FPRC à quelques kilomètres de Birao.

Suite à l’entrée des combattants lourdement armés du FPRC dans la ville, le dimanche 16 février, les casques bleus de la MINUSCA, accompagnés des FACA, ont repoussé ces éléments alors qu’ils menaçaient le site des personnes déplacées, la base des FACA et quartier général de la MINUSCA.

La MINUSCA dénonce également les menaces du 1ervice-président du FPRC, Nourredine Adam, à l’encontre de la Mission, dans un communiqué en date du 16 février. La MINUSCA condamne par ailleurs les tentatives d’instrumentalisation de populations civiles, y compris l’utilisation des femmes et enfants comme bouclier humain à Ndélé et à Birao.

La MINUSCA rappelle que sa mission primordiale, telle que mandatée par le Conseil de sécurité des Nations unies, est la protection de toutes les populations civiles centrafricaines sans exclusive, et qu’à cet effet, elle utilisera tous les moyens comme lui autorise son mandat. La MINUSCA souligne que les attaques visant les Forces de maintien de la paix peuvent constituer des crimes de guerre. La Mission précise que Nourredine Adam sera tenu responsable de possibles violences contre la population et les casques bleus à Birao ou ailleurs et répondra de ses actes devant les tribunaux ainsi que par l’application immédiate de sanctions prévues dans l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA).

La MINUSCA réaffirme son engagement ferme à travailler avec toutes les parties pour mettre en œuvre l’APPR-RCA et son mandat de protection des populations civiles.

https://minusca.unmissions.org/la-minusca-poursuit-ses-operations-de-securisation-de-birao
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeMer 19 Fév 2020 - 13:29




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeVen 21 Fév 2020 - 14:06

Citation :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3284
UN Photo/Loey Felipe


21 fév  2020

RCA : les groupes armés entravent l’amélioration de la sécurité, selon l'envoyé de l'ONU



Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial des Nations Unies pour la République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a déploré jeudi les appels à la violence et la reprise des combats dans le pays, tout en se félicitant des avancées obtenues grâce à l'Accord politique pour la paix et la réconciliation.

« Malgré l'amélioration de la sécurité générale du pays, il reste des poches d'instabilité, principalement liées aux affrontements entre groupes armés qui se disputent le territoire et les ressources », a déclaré Mankeur Ndiaye, qui est également le chef de la Mission des Nations Unies en RCA (MINUSCA).

« Ces affrontements constituent de graves menaces pour la protection des civils et ont également entraîné une augmentation des tensions intercommunautaires dans des endroits comme Birao, Bria et Alindao », a-t-il ajouté devant les membres du Conseil.

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 _12f3c93

Le Représentant spécial a estimé que les affrontements inter-ethniques à Birao entre les membres Rounga du Front Populaire pour la Renaissance de la République centrafricaine (FPRC) et le Mouvement des libérateurs de la RCA pour la justice (MLCJ), principalement Kara, ont affaibli davantage la sécurité et la situation humanitaire dans le nord-est du pays.

Dénonçant aussi l’expansion illégale de l'Union pour la paix en Centrafrique (UPC) dans l'extrême Sud-Est du pays (Haut-Mbomou) et dans certaines localités à l'Ouest, Mankeur Ndiaye a appelé le Conseil de sécurité à examiner l’adoption de mesures fortes contre tous ceux qui continuent à entraver la mise en oeuvre de l'accord de paix.

En attendant, le Représentant spécial a réaffirmé la détermination de la MINUSCA à mettre en oeuvre le mandat confié par les Quinze pour protéger les civils et appuyer les parties à la mise en oeuvre de l'Accord pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) signé par le gouvernement et 14 groupes armés au début de l'année 2019.

Des progrès indéniables

Selon Mankeur Ndiaye, la commémoration de l’An 1 de cet accord, le 6 février dernier, a permis de passer en revue les progrès indéniables accomplis, notamment l’existence  d’un gouvernement inclusif, une réduction nette de la violence contre les populations civiles, et l'extension progressive et continue de l'autorité de l'État, avec entre autres l'affectation des préfets dans l’ensemble des 16 préfectures et la poursuite du déploiement des forces armées centrafricaines et des forces de sécurité intérieure.

De plus, le processus de désarmement s'est poursuivi dans l'ouest du pays et des progrès ont été aussi réalisés dans l'établissement des unités spéciales mixtes de sécurité prévues par l'accord de paix. Il y aussi lieu de saluer les progrès dans la lutte contre l'impunité et la promotion de la justice transitionnelle.

A cela, il importe d’ajouter l’examen par le Parlement des projets de lois envisagés par l'accord de paix, notamment celui sur le statut des anciens Présidents, celui sur les partis politiques et l'opposition, ainsi que le projet de loi établissant la Commission Vérité, Justice, Réconciliation et Réparation (CVJRR).

« Je tiens à saluer les progrès macro-économiques enregistrés en République centrafricaine en 2019, les perspectives de croissance prometteuses pour 2020, ainsi que les avancées dans la mise en oeuvre du Plan national de relèvement et de consolidation de la paix (RCPCA) », a encore souligné l'envoyé de l'ONU.

Soutien de la communauté internationale

Mankeur Ndiaye a par ailleurs rappelé le mandat de la MINUSCA visant à soutenir la préparation des élections présidentielle et législatives de 2020-2021, pour renforcer les institutions démocratiques et l'État de droit.

« Ces élections ne pourront se tenir que si la communauté internationale apporte tout son soutien technique, logistique et financier », a déclaré le Représentant spécial.

« Malgré la mobilisation de près de la moitié des ressources nécessaires pour la tenue des élections dans les délais constitutionnels, il est urgent que la totalité des fonds promis soient déboursés au plus vite que et les ressources manquantes soient mobilisées », a-t-il insisté.

A cette fin, il a lancé un appel pressant à tous les partenaires de la RCA afin qu'ils honorent leurs engagements et fournissent les contributions manquantes, tout en sollicitant l'appui du Conseil à cet effet.

Notant le retour des anciens Présidents Bozizé et Djotodia et leur engagement à vouloir contribuer à la paix, à la stabilité et à la tenue d'élections apaisées, le chef de la MINUSCA a jugé essentiel d'assurer l'inclusivité de ces élections en permettant le vote des réfugiés et en renforçant la participation des femmes comme candidates et électrices.

source  onu info

https://minusca.unmissions.org/rca-les-groupes-arm%C3%A9s-entravent-l%E2%80%99am%C3%A9lioration-de-la-s%C3%A9curit%C3%A9-selon-lenvoy%C3%A9-de-lonu  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeSam 29 Fév 2020 - 14:41




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeSam 7 Mar 2020 - 12:26

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 32044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena32Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena24
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena25Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena26
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Cheval10Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Unbena15
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Medail10

Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 11:02

RIP  Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_sal

Citation :
15 mar  2020

UN CASQUE BLEU DE LA MINUSCA MORT LORS D’UNE ATTAQUE D’ANTI-BALAKAS A GRIMARI



Un casque bleu du contingent burundais de la MINUSCA a été tué dimanche après-midi à Grimari, préfecture de la Ouaka (centre de la République centrafricaine), alors que lui et ses collègues tentaient de stopper une attaque lancée sur la ville par les éléments armés Anti-Balaka sous le commandement direct du dénommé Dimitri Ayoloma.

L’incident a eu lieu après l’entrée dans cette ville située à l’ouest de Bambari, d’éléments armés Anti-Balaka, qui ont immédiatement ouvert le feu sur les domiciles du sous-préfet et du maire, semant la panique au sein de la population. Conformément au mandat de protection des civils de la MINUSCA, les casques bleus du poste militaire avancé de la Mission sont immédiatement intervenus pour mettre fin à l’attaque. L’un d’entre eux a été mortellement touché par les Anti-Balaka, qui ont délibérément ouvert le feu sur les soldats de la paix.

Le Représentant Spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République centrafricaine et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye,condamne avec fermeté cet acte odieux ayant coûté la vie à l’un des soldats de la paix. « Cette attaque contre la ville de Grimari et les casques bleus est inadmissible et constitue un crime grave relevant de la compétence des juridictions nationales et internationales. Le leader de ces éléments armés, Dimitri Ayoloma, ainsi que tous les auteurs et complices de l’attaque devront répondre de leurs actes devant la justice », a précisé Mankeur Ndiaye, rappelant que toute atteinte à la vie d’un soldat de la paix peut être considérée comme un crime de guerre et passible de poursuites par la justice nationale ou internationale.

Le Représentant spécial et tout le personnel de la MINUSCA présentent leurs condoléances attristées à la famille du casque bleu ainsi qu’au peuple et au Gouvernement du Burundi.

La Force de la MINUSCA a renforcé les patrouilles à Grimari pour sécuriser les populations et prévenir d’autres incidents.

https://minusca.unmissions.org/un-casque-bleu-de-la-minusca-mort-lors-d%E2%80%99une-attaque-d%E2%80%99anti-balakas-grimari  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris   Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Intervention militaire en Centrafrique - Opération Sangaris
Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: