Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'empire othoman et le Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2408
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Jeu 21 Mar 2013 - 13:15

Fahed64 a écrit:

Tu en veux encore? Lors de la seconde guerre mondial les soldat marocains se sont illustré sur des théatre d'opération ou personne ne pouvaient déloger les allemands comme Monte Casino


Tu peux rajouter la première guerre mondial ou ils étaient bien présents.
Revenir en haut Aller en bas
mazippa
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 24
Inscrit le : 06/05/2013
Localisation : lyon
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mar 7 Mai 2013 - 22:01

Zipkin a écrit:



Mais quid de la colonisation française, qui vous a imposé le français comme langue, et quid des espagnoles qui ont une partie de votre territoire sous leur souveraineté ?

Nous n'avons jamais été colonisé par qui que ce soit. Et la France, malgré sa toute puissance en 1900, était incapable de faire du Maroc une colonie. Et à l’époque, le Maroc est un pays totalement indépendant, et qui ne va pas si mal, il a des ambassades dans presque tous les pays du Monde, et le Maroc compte dans le géopolitique mondiale. La Bataille de Trafalgar en est le plus bel exemple. L'Allemagne et l'Angleterre, malgré leurs airs de vautours, et malgré les considérations géopolitique mondiales, défendaient réellement l'indépendance du Maroc. Et après des années de nego, en proposant à tous ses adversaires européens des autres territoires(ex : l'Egypte aux anglais), et en admettant l"indépendance du Maroc, la France finit par obtenir le droit d'"occuper" militairement et administrativement le Maroc en 1912.

Liautey, que je vomis, lui même a plusieurs fois admis officiellement qu'il est impossible de faire du Maroc une colonie. Selon Liautey , L'Etat Marocain était très solide et bien organisé, mais il était passablement dépassé par le progrès des européens. S'agissant de la culture marocaine et du sentiment nationale au Maroc, ils étaient beaucoup trop forts selon Lyauté pour espérer faire de ce pays une extension de la France. Rien a voir avec l’Algérie et la Tunisie, où la France n'a trouvé que poussière, toujours selon les propos même de Liautey.

Zipkin a écrit:

Pourquoi aller chercher des fiertés dans le passé imaginaire

Faut juste que tu saches que le Maroc est peut être le seul pays au Monde à pouvoir se targuer d'une historiographie vieille de mille ans. Les bibliothèques, les mosquées, et les universités prodigieuses y sont toutes aussi millénaires. et les Je te mets au défi de trouver une nation avec autant d'archives historiques.

C'est parce que tu ne connais pas le passé de mon pays qu'il faut le qualifier d'imaginaire.

Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Sam 30 Nov 2013 - 12:54

Plusieurs batailles ont eu lieu entre les différentes dynasties marocaines et la sublime porte, par contre les récits se font rares... Néanmoins, voici un petit récit de l'une des plus glorieuse: La Bataille de Oued Leben dans le rif. Si vous tombez sur d'autres récits historiques de batailles connus maroc vs turcs faites nous en part pour le plaisir de tous Wink

Citation :
Pendant l’année 1558, sous le règne du troisième Sultan Saâdien, Abdallah el-Ghalib Billah, la région entre Fès et Taza était le théâtre d'une grande bataille qui a confronté le Maroc et les Turcs venant d’Algérie, elle a eu lieu à Oued Leben, sur le territoire de l'actuel Hyayna, et s’est terminée par la victoire historique des Marocains sur l'armée ottomane sous le commandement du Pacha Houssein . Cette bataille a connu sans doute la participation des tribus environnantes et surtout celles qui entourent le couloir de Taza "le seul accès possible entre l'Algérie et la ville de Fès" dont les Bni Ourtnaj et les fractions de la même confédération .
Tel était le début de la période d'hostilité algéro-chérifienne, qui ne cessera qu'en 1585, sur l'ordre exprès du Sultan de Constantinople, laissant les deux adversaires sur leurs positions. Après cette victoire et pour essayer d'interrompre et mettre fin à l'intervention des Turcs au Maroc, soit du point de vue doctrine religieuse ou du point de vue militaire, le Sultan Abdallah el-Ghalib a pris des dispositions de mise en garde ; il s’est rallié avec le chef spirituel des Ghomaras, Sidi Allal El-Hadj El-Baqqal, et s’est résolu à encourager la tariqua Chadilia (الطريقة الشاذلية ) au détriment de la tariqua Qadiria (الطريقة القادرية ) prônée par les Ottomans.
D'autre part et pour renforcer la défense militaire et combattre les invasions ottomanes dans les régions situées entre Fès et l'Algérie et surtout celles qui mènent au couloir de Taza, le Roi Saâdien va introduire des tribus« Guich » en lesquelles il a confiance parmi les Arabes Maâkil et les Arabes originaires de Tlemcen en leur offrant des terres pour pratiquer leurs activités agraires.
Source wiki

Aussi ci joint un lien d'une partie d'un bouquin intitulé: "Relations entre le Maroc et la Turquie dans la seconde moitié du XVIe siècle et le début du XVIIe siècle (1554-1616) " Chantal de la Veronne

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remmm_0035-1474_1973_num_15_1_1258
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 1 Déc 2013 - 15:04

La victoire ottomane de Mostaganem contre les forces hispano-marocaines mettra fin à l'alliance entre le Maroc et l'Espagne, et qui annonça la bataille des Trois Rois au Maroc 20 ans plus tard..

Les Ottomans capturèrent 12 000 prisonniers pendant cette bataille dont la plupart massacrés et réduit en esclave.

http://books.google.fr/books?id=h97ivaPeOx8C&pg=PA25&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

http://books.google.fr/books?id=LPp63EKb9moC&pg=PA855&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

Moro, dans ta source, il est dit que le Sultan de Constantinople considérait le roi du Maroc comme un simple émir, d'ou la difficulté des relations entre les deux pays. Les Ottomans ont toujours attisé les tensions entre successeur au Maroc.. Pourtant, les Rois du Maroc ont eu des soldats turcs dans leur armée (garde personnelle, marine, armée de terre) pendant ces tensions. Ce qui a permis entre autre de décapité un roi Marocain et d'envoyer sa tête à Constantinople (Istanbul).. Ceci dit, les Ottomans ont soutenu les Marocains contre le Portugal à la bataille des Trois Rois..
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 1 Déc 2013 - 16:56

On voit que malgré le fait que le voisin du Maroc soit l'empire Ottoman le ou un des plus grand empire du monde a l'époque, cela n'empechait pas les marocains d'aller les attaquer a l'interieur de leur propres terres, Mostaganem est bien enfoncé a l'interieur de la régence d'Alger, elle se situe pas trop loin d'Alger
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 1 Déc 2013 - 17:50

General Dlimi a écrit:
On voit que malgré le fait que le voisin du Maroc soit l'empire Ottoman le ou un des plus grand empire du monde a l'époque, cela n'empechait pas les marocains d'aller les attaquer a l'interieur de leur propres terres, Mostaganem est bien enfoncé a l'interieur de la régence d'Alger, elle se situe pas trop loin d'Alger
C'est normal, car Wahran (Oran) était encore sous occupation espagnole, les Ottomans eurent conquis ultérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mer 4 Déc 2013 - 9:30

Baybars a écrit:
La victoire ottomane de Mostaganem contre les forces hispano-marocaines mettra fin à l'alliance entre le Maroc et l'Espagne, et qui annonça la bataille des Trois Rois au Maroc 20 ans plus tard..

Les Ottomans capturèrent 12 000 prisonniers pendant cette bataille dont la plupart massacrés et réduit en esclave.

http://books.google.fr/books?id=h97ivaPeOx8C&pg=PA25&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

http://books.google.fr/books?id=LPp63EKb9moC&pg=PA855&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

Moro, dans ta source, il est dit que le Sultan de Constantinople considérait le roi du Maroc comme un simple émir, d'ou la difficulté des relations entre les deux pays. Les Ottomans ont toujours attisé les tensions entre successeur au Maroc.. Pourtant, les Rois du Maroc ont eu des soldats turcs dans leur armée (garde personnelle, marine, armée de terre) pendant ces tensions. Ce qui a permis entre autre de décapité un roi Marocain et d'envoyer sa tête à Constantinople (Istanbul).. Ceci dit, les Ottomans ont soutenu les Marocains contre le Portugal à la bataille des Trois Rois..
Le Maroc a toujours récuser le califats depuis l'ère du temps, rébellion des berbères contre les omayades et les abbassides et adoption du kharijisme à l'époque jugé plus proche de la démocratie tribale... Et ça n'a pas changé avec les autres califes et encore moins avec les ottomans, les sultans du Maroc ont quasiment de tout temps étaient considéré comme des Emir par les différents califes de Damas, de Bagdad ou de Constantinople Wink Pour le reste je suis tout à fait d'accord, et il ne faut pas oublier également que les Marocains ont envoyé des flottes aux ottomans pour défendre différents ports, d'ailleurs ce serait intéressant de recenser les batailles dans lesquelles forces Marocaines et Ottomanes furent alliées contre les puissances étrangères Very Happy  
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mer 4 Déc 2013 - 10:04

Baybars a écrit:
La victoire ottomane de Mostaganem contre les forces hispano-marocaines mettra fin à l'alliance entre le Maroc et l'Espagne, et qui annonça la bataille des Trois Rois au Maroc 20 ans plus tard..

Les Ottomans capturèrent 12 000 prisonniers pendant cette bataille dont la plupart massacrés et réduit en esclave.

http://books.google.fr/books?id=h97ivaPeOx8C&pg=PA25&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

http://books.google.fr/books?id=LPp63EKb9moC&pg=PA855&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

Moro, dans ta source, il est dit que le Sultan de Constantinople considérait le roi du Maroc comme un simple émir, d'ou la difficulté des relations entre les deux pays. Les Ottomans ont toujours attisé les tensions entre successeur au Maroc.. Pourtant, les Rois du Maroc ont eu des soldats turcs dans leur armée (garde personnelle, marine, armée de terre) pendant ces tensions. Ce qui a permis entre autre de décapité un roi Marocain et d'envoyer sa tête à Constantinople (Istanbul).. Ceci dit, les Ottomans ont soutenu les Marocains contre le Portugal à la bataille des Trois Rois..
il ya eu des victoires marocaines sur les ottomans aussi la queue de cheval sur les vieux étendard est un symbole de victoire marocaine, c'est quand les marocains on pris un étendard ottoman et tué le pacha ottomans et son cheval puis on accrocher sa queue à l'étendard cette tradition persiste jusqu'a nos jour sur tout les étendards marocains.

puis les sultans ottomans été tellement arrogant que ils considérait même les rois de france comme des vassaux loins de la réalité des choses ,
Citation :
1557



Chronologie Maroc

Le roi de Marrakech Mohammed ech-Cheikh est assassiné alors qu'il est en tournée dans l'Atlas, par l'officier turc qui commandait sa garde personnelle, sur demande de Hassan, le pacha d'Alger. Il le décapite et envoie sa tête à Constantinople.(Maroc)
voila toute la chronologie
Citation :


KronoBase

1548



Chronologie Maroc

Les Saadiens font prisonnier le sultan wattasside, il est libéré contre l'abandon de Meknès.(Maroc)

Voir aussi : Meknès - Saadiens - Wattassides

KronoBase

1550



Chronologie Maroc

Les Saadiens prennent Fès aux Wattassides.(Maroc)

Voir aussi : Fez1 - Saadiens - Wattassides

KronoBase

1554

août


Chronologie Maroc

Le wattasside Bou Hassoun, appuyé par les Turcs d'Alger, reprend Fès.(Maroc)

Voir aussi : Fez1 - Bou Hassoun - Saadiens - Wattassides

KronoBase

1554

sept 21


Chronologie Maroc

Le Saadien Mohammed ech-Cheikh récupère Fès. Il tue Bou Hassoun dans le Tadla.(Maroc)

Voir aussi : Fez1 - Mohammed ech-Cheikh - Bou Hassoun - Saadiens - Wattassides Généalogie - Wattassides - Décès

KronoBase

1554

oct


Chronologie Maroc

Les derniers Wattassides sont massacrés par des pirates pendant qu'ils fuient le Maroc.(Maroc)

Voir aussi : Wattassides - Piraterie

KronoBase

1554

nov


Chronologie Maroc

Mohammed ech-Cheikh devient le sultan saadien. Il réunifie le Maroc et transfère la capitale de Fès à Marrakech.(Maroc)

Voir aussi : Marrakech - Fez1 - Mohammed ech-Cheikh - Saadiens - Gouvernement - Politique

KronoBase

1557



Chronologie Maroc

Le roi de Marrakech Mohammed ech-Cheikh est assassiné alors qu'il est en tournée dans l'Atlas, par l'officier turc qui commandait sa garde personnelle, sur demande de Hassan, le pacha d'Alger. Il le décapite et envoie sa tête à Constantinople.(Maroc)
c'est plutôt lâche , chrif mouhamed ech cheikh est le sultan ottomans sont cousins pour ton infos il a fait sa formation militaire dans l'armée ottomane , d'ailleurs c'est lui qui va transférer la capital à Marrakech car fès  était moins sur , mouhamed cheikh est celui qui a unifier le maroc le sultan ahmed mansour dahbi est le symbole de la souveraineté national total , tout le monde le reconnait comme sultan du maroc c'est un fait historique , les alaouites ont gagné plusieurs batailles contre les ottomans d'alger d'ailleurs ils était allier au ottomans de tunis mais faut dire que le sultan ottoman n'avait pas réellement autorité sur les pachas de ces régions.

les wattasides c'est la plus faible dynastie de ce pays une bonde de traitre ni plus ni moins ils ont laisser presque aucune trace de leurs existence , ils ont juste foutu le bordel et perdu la moitie du pays .

Citation :
Face au danger ottoman, Moulay Ismail réussit à mettre la frontière orientale du Maroc à l’abri derrière des fortifications et des kasbahs défensives constituant un dispositif militaire centré sur Taza.
un petit détaille
Citation :
1167



Chronologie Maroc

Abou Yacoub Youssouf prend le titre de calife.(Maroc)
l'empire ottoman n’existe pas encore alors que l'empire marocains était sa
on avait pas besoin de reconnaissance vu que on était la bien avant Wink

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 22 Déc 2013 - 0:18

moro a écrit:

Le Maroc a toujours récuser le califats depuis l'ère du temps, rébellion des berbères contre les omayades et les abbassides et adoption du kharijisme à l'époque jugé plus proche de la démocratie tribale... Et ça n'a pas changé avec les autres califes et encore moins avec les ottomans, les sultans du Maroc ont quasiment de tout temps étaient considéré comme des Emir par les différents califes de Damas, de Bagdad ou de Constantinople ;)Pour le reste je suis tout à fait d'accord, et il ne faut pas oublier également que les Marocains ont envoyé des flottes aux ottomans pour défendre différents ports, d'ailleurs ce serait intéressant de recenser les batailles dans lesquelles forces Marocaines et Ottomanes furent alliées contre les puissances étrangères Very Happy  

La bataille des Trois Rois.. L'artillerie ottomane ravagea l'armée hispano-portugaise..
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Ven 27 Déc 2013 - 4:44

Baybars a écrit:
moro a écrit:

Le Maroc a toujours récuser le califats depuis l'ère du temps, rébellion des berbères contre les omayades et les abbassides et adoption du kharijisme à l'époque jugé plus proche de la démocratie tribale... Et ça n'a pas changé avec les autres califes et encore moins avec les ottomans, les sultans du Maroc ont quasiment de tout temps étaient considéré comme des Emir par les différents califes de Damas, de Bagdad ou de Constantinople ;)Pour le reste je suis tout à fait d'accord, et il ne faut pas oublier également que les Marocains ont envoyé des flottes aux ottomans pour défendre différents ports, d'ailleurs ce serait intéressant de recenser les batailles dans lesquelles forces Marocaines et Ottomanes furent alliées contre les puissances étrangères Very Happy  

La bataille des Trois Rois.. L'artillerie ottomane ravagea l'armée hispano-portugaise..
L'artillerie ottomane en nombre c'était rien du tout dans l'armée marocaine et ton artillerie ottomane était au service du sultan du Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Ven 27 Déc 2013 - 4:47

Si les Ottomans sont pas entrés au Maroc c'est parce qu'ils n'en ont pas eu la possibilité, c'était leur reve que d'y acceder, ils ont tout fait pour en faire une régence mais les marocains ne se sont jamais laissés faire, on a perdu des batailles contre les ottomans mais jamais la guerre.
D'ailleurs, les Ottomans l'ont bien compris et ont fini par renoncer.
Les marocains ont toujours ripostés aux attaques ottomanes quand ce n'étaient pas eux les investigateurs.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4750
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Ven 27 Déc 2013 - 5:48

Trés bonne lecture sur les tentatives avortées de l'empire ottoman de prendre le controle du Maroc . Comme tu l'a si bien dit Dlimi , on a perdu des batailles mais pas la guerre . D'ailleurs ces peripéties ne sont pas dues a la puissance de l'empire ottoman , loin de la , ils sont dues seulement aux coups bas que se faisaient les souverains marocains entre eux pour prendre le pouvoir .

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remmm_0035-1474_1973_num_15_1_1258

Bon aller la fin je vous la met, le plus important  Smile 


_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Sam 8 Fév 2014 - 17:05

Et si on s'intéressait un peu à La dynastie Alaouite et ses relations avec les turcs?
Souvent et la plupart des ouvrages traitent du Maroc d'avant le 16ème siècle et on connait peu (ou furtivement) les événements marquants le Maroc du 17ème et 18ème siècles et notamment les conflits et/ou alliances des Alaouites avec les Ottomans (sujet qui nous intéresse ici donc je vais faire l'impasse sur les contextes et je vais en venir aux faits):

Moulay Rachid 1664-1672
Le 1er à ouvrir les hostilités fut Moulay Rachid qui en 1650 (et sur fond de rivalité avec son frère Moulay Mohamed 1er alors roi du Maroc) et après avoir occupé brièvement Fés mais ne réussissant pas à s'y installer, il se dirigea vers le Maroc oriental ou il occupa la ville de Oujda et s'avança vers Tlemcen. Toute la région de l'ouest Algérien fut investie par ses troupes. Un accord ayant été conclu ensuite par le roi avec les Turcs qui gouvernaient l'Algérie, obligea Moulay Rachid à retourner à Oujda. Grâce à cette expédition ce dernier acquiert une renommée et une disposition en argent et en homme pour mener à bien son projet de toujours à savoir monter sur le trône chose qu'il réussira en 1664 lors d'une Bataille à Taza.
Tout au long de son règne Moulay Rachid s'occupa en premier lieu de réorganiser l'administration et à pacifier et purifier le Maroc, du nord au sud et établir définitivement le pouvoir alaouite.

Moulay Ismail 1672-1727

A son accession au pouvoir suite au décès de son frère, Moulay Ismail dût parcourir le pays de long en large pour faire asseoir son autorité, et réprimer les révoltes qui étaient souvent fomentées avec l’aide des Turcs d’Alger.
En 1691, il tentera une attaque contre la garnison ottomane de Tlemcen, mais le dey d’Alger fut mis au courant et parvint avant lui au-devant de la ville, le pourchassant jusque sur la route de Fès après l’avoir défait sur la Moulouya. Moulay Ismaël sera obligé d’envoyer une ambassade à Alger pour demander, voire quémander, l’armistice. Mais, il prit sa revanche trois ans plus tard lorsqu’il saisit l’occasion d’un déplacement militaire du dey d’Alger contre le bey de Tunis, pour envoyer son fils Zaydân effectuer quelques incursions en territoire turc et en revenir chargé de butin. Cette fois-ci ce fut le sultan ottoman qui lui envoya une ambassade à Fès pour lui demander la paix. La réussite de cette expédition menée par son fils avait été permise par l’éloignement du dey d’Alger vers Tunis, et il semble que cela avait été fomenté par une concertation maroco-tunisienne. Et, en effet, la politique maghrébine de Moulay Ismâïl se résuma à s’allier avec le bey de Tunis contre le dey d’Alger. Car, si le bey de Tunis était éloigné et inintéressant, le dey d’Alger, lui, ne cessait de comploter contre le sultan alaouite, essayant de soutenir toutes les révoltes qui s’organisaient contre lui. La politique de Moulay Ismâïl fut donc d’une logique imparable.
En effet, le sultan alaouite dut lutter contre d’innombrables révoltes et rébellions intérieures, tout en devant défendre les côtes et récupérer les enclaves européennes, il parviendra à en libérer une grande partie vers 1680 et prospérer les vingts années qui suivront, au point que le sultan osera à nouveau s’en prendre aux Turcs d’Alger, menant contre eux une expédition en 1701.
Bien que cette expédition ne débouchera sur rien de grandiose, il décidera de fortifier la frontière orientale du Maroc en construisant en son long des kasbahs défensives. Toutes ces entreprises militaires furent possibles grâce à la refonte de l’armée qu’il réalisa. Il la scinda en trois parties : les contingents noirs dits ‘abîd al-Bukhârî (car ils lui prêtaient serment sur un ouvrage de ce savant religieux), ceux mis à sa disposition par des tribus qui recevaient des terres en échange du service militaire, et ceux composés essentiellement de renégats. Ces derniers avaient été considérablement réduits par Moulay Ismâïl car ils avaient montré leurs limites lors d’affrontements avec des puissances chrétiennes, désertant parfois. Il ne les utilisait souvent que comme chair à canons en les plaçant aux premières lignes (...) Tandis que son armée d’esclaves noirs avait été initialement formée à partir de sa garde personnelle jusqu’à atteindre à la fin de son règne le chiffre de 30 000 à 150 000 hommes selon les différentes sources. Des hommes qui étaient formés depuis leur plus jeune âge à vouer leur vie au sultan.
Fort de cette armée, Moulay Ismâïl en personne menait la mhalla (camp militaire mobile), ratissant les régions refusant ou renâclant à payer l’impôt, et évitant donc les régions plus hospitalières (payant déjà l’impôt) pour ne pas y perdre de temps. Sa politique fiscale était d’ailleurs si oppressive que des pans entiers de la population commençaient à développer des affinités avec les Turcs, si bien que Moulay Ismâïl dut obliger une partie de la population de Fès à ne pas émigrer vers la Tlemcen ottomane. (comme quoi l'évasion fiscale est un phénomène intemporel  
Ainsi plusieurs révoltes éclatèrent, initiées notamment par quelques uns de ses fils (...) Dès que le sultan marocain eût vu s'apaiser en partie la révolte de ses fils il lança  son fils Abdel Mâlek contre la régence, mais au lieu d'attaquer par le Nord il attaqua par le Sud. Il poussa ses incursions jusqu'à 'Aïn Madhi et soumit toute la région. Un neveu de Moulay Ismaïl commandait à Bou Semghoun entre 1710-1713. Mais de nouvelles révoltes de ses fils paralysèrent l'action du vieux Sultan. Il ne put pas profiter des dissensions qui déchirèrent la régence pendant la première moitié du XVème siècle. Il mourut le 27 rajab 1139 (20 mars 1727).

L'organisation d'une armée de métier, la création de marches militaires autour et à l'intérieur de son empire, permirent à Moulay Ismaïl de faire ployer sous son pouvoir toutes les autorités religieuses à l'intérieur du Maroc. Le monopole du commerce des ports, les razzia continuelles
sur les tribus douteuses alimentèrent son trésor en empêchant la contrebande des chevaux et des armes. Lorsque la paix eut été bien établie à l'intérieur de ce pays, le vieux sultan qui avait fait converger toute sa politique étrangère et intérieure vers la lutte contre les Turcs se vit enlever par les rivalités de ses fils la réalisation de son rêve. A sa mort, les marabouts et les Turcs reprirent simultanément une grande partie de l'influence qu'ils avaient perdue.

1727-1757
De la mort de Moulay Ismaïl (1727) à la mort de Moulay AbdAllah (1757), s'il n'y eut pas moins de six sultans qui se disputèrent le pouvoir, cinq deys à Alger se succédèrent à la tête de la régence. Les révolutions du Maroc, en donnant du répit aux Algériens, leur permirent de porter leur action à l'Est, et de demander aux finances des beys de Tunis les contributions nécessaires pour combler le déficit de celles d'Alger.

Mohammed III 1757-1790

Vers la fin du XVIII ème siècle, un grand Roi, Sidi Mohamed Ibn Abdallah, accéda au trône du Maroc, il rétablit l'ordre et renforça le pouvoir Royal, il s'intéressa à l'essor du commerce en modernisant les ports et en concluant des accords commerciaux, il fut un réformateur et fit du Maroc un royaume respecté de toutes les nations.
Amoureux de la Paix Mohamed III fut le 1er Chef d'état à reconnaître les Etats Unis d'Amérique, il proposa l'abolition de l'esclavage à Louis XV, il n'a recourut à la guerre que pour libérer Mazagan des mains des Portugais et appuya l'Empire Ottoman dans son conflit avec l'Empire Russe.
L'entente de Catherine II, impératrice de Russie avec l'empereur d'Autriche Joseph II, dirigée contre les Turcs donna à Moulay Mohammed l'occasion de cimenter son entente avec la Porte au moment même où les relations entre la Régence d'Alger et le Grand Divan avaient été plu
sieurs fois très près de se rompre. Le sultan du Maroc prêta cinquante mille piastres au sultan de Stamboul pour faire la guerre sainte.
Moulay Mohammed n'eut pas le temps de recueillir les fruits de sa politique à l'égard de la Porte. Il mourut en (1789-90).

Moulay Slimane 1792-1822

Au décès de Mohamed III en 1790, son fils Al Yazid monta au trône, il fit en 1792 une expédition contre Ceuta, il fut repoussé, et reçut même lors de son siège une blessure dont il mourut peu après.
Ses quatre frères se disputèrent alors le trône et l'un d'eux Moulay Slimane appuyé par les redoutables Abids et les Berbères arriva à se débarrasser de ses frères et à conquérir le Maghrib et continua par la suite la politique de son père. Il réforma en restant neutre aux différents événements qui ont secoué l'époque.
L'expédition d'Egypte qui diminua considérablement le prestige de la Sublime Porte dans l'Afrique du Nord ne pouvait être nuisible au rival religieux de la dynastie ottomane. Les marabouts inféodés aux Turcs d'Alger, les Khelouatia que Sidi Abderrahman Bou Qobrin venait d'introduire dans les montagnes de la Régence avaient fait leur apparition dans l'Atlas, introduits par Sidi El Hadi ben Zian el Iraqi,un des moqaddems d'Ahmed ben Naser de Tamagrout. Un de ses disciples, Sidi Abd el Ouahhab Et-Tazi suscita des mouvements populaires qui déplurent au sultan. Celui-ci fut obligé d'expulser le marabout.
Moulay Sliman crut-il le moment venu de s'agrandir vers l'Est? Presque au début de son règne en (1794-95) il envoya par la voie de terre une ambassade, chargée de présents pour l'état voisin ou son suzerain. La caravane fut pillée, les plaintes de l'Ambassadeur n'ayant pas eu écho auprès de Tlemcen et de Oran. L'année suivante, Moulay Slimane envoya un corps d'armée sur Oudjda. Le sultan avait donné à ses troupes les instructions suivantes : percevoir les impôts au cas où les Turcs abandonneraient la place et installer dans cette ville le gouverneur qu'il avait désigné ;
chasser le bey, dans le cas où il quitterait seulement la ville et refuserait d'évacuer le reste du pays. Mais, dès qu'il reçut la nouvelle de l'expédition marocaine, le bey Mohammed el Kebir donna à son lieutenant l'ordre d'évacuer la place. Puis le bey écrivit à Moulay Sliman qu'il n'avait occupé Oujda que pour assurer la sécurité des routes et les transactions des négociants.
Le bey n'ignorait point la situation du Maroc vis-à-vis de la Porte. Malgré l'indépendance ordinaire des Algériens pour les ordres du Grand Seigneur peut-être eut-il peur que la résistance l'entraînât trop loin ? Trois ans plus tard le bey mourait à son retour d'Alger où il avait porté le produit de l'impôt. Les successeurs de Mohammed el Kebir ne furent pas à la hauteur de leur tâche. Le sultan Soliman déploya dans son territoire une très grande activité. 1l écrasa d'abord la révolte de Mohammed ben Abd es Selam des Akhmas du Rif, puis celle de Zitan encore dans le Rif. Ces deux révoltés étaient appuyés par les gens de Tetouan et les Turcs. De son côté il donnait asile aux marabouts qui avaient maille à partir avec les Turcs, était en correspondance suivie avec le chérif alide, chef des Derqaoua, Mohammed El Arbi. Subitement, à l'appel d'un marabout fanatique, 'Abd el Qader ben Chérif, des révoltes contre les Turcs éclatèrent de tous côtés dans la région de l'Ouest de la Régence. Parallèlement, les Kabyles des Babors se révoltèrent à leur tour à l'appel d'un chérif marocain, El Hadj Mohammed ben El Ahrach, surnommé Bou Dali. Dans l'Ouest et dans l'Est les armes des Turcs ne furent pas heureuses. Le bey de Mascara, Hadj Mustafa n'agit point assez énergiquement contre les premiers soulèvements fomentés par les sectateurs de Ben Chérif, les Derqaoua. Après plusieurs rencontres le bey fut finalement battu à Fortassa, son camp fut pris et pillé se retira sur Mascara en toute hâte, l'évacua et alla se retrancher à Oran.
Ben Chérif profita de cette faute qui lui donna un énorme prestige, s'empara de Mascara et en fit son quartier général. Il lança ensuite des proclamations dans toutes les tribus les appelant à la guerre sainte contre les Turcs, menaçant celles qui résisteraient. II ordonna en même temps la saisie des cultures des tribus Maghzen et fit faire la récolte pour son compte.
(...) La garnison turque de Tlemcen était enfermée dans le Mechouar et assiégée par la population qui avait fait cause commune avec les Derqaoua et avait prêté serment de fidélité au sultan du Maroc. Une nouvelle bataille à l'Oued el Ahad, où 600 têtes de Derqaoua furent encore coupées, permit au bey d'aller débloquer Tlemcen.
Pendant que les troupes algériennes étaient occupées dans l'est et l'ouest de la régence, Moulay Soliman faisait la conquête de Figuig en 1805, celle du Gourara et du Touat en 1808.
Pendant le restant de son règne, Moulay Slimane sera retenu pour réprimer les révoltes et notamment celle de Mohammed Ou Naser et ses fils dans l'Atlas, et d'autres dans le Rif et dans le sud. Pendant ce temps là La régence faisait face aux soulèvements des Derquaoua à l'ouest et aux intrusions du Dey de Tunis à l'Est.  
Moulay Slimane mourut en 1822.

Conclusion

Ma synthèse s'arrête là car par la suite L'empire Ottoman est devenu un pays malade, et le Royaume du Maroc ne la ramenait pas trop face aux hégémonies expansionnistes occidentales, et en conclusion: A travers des milliers d'années, Turcs Algériens et Marocains, se sont alliés, combattus l'un à côté de l'autre, mais le plus souvent conspirés et combattus l'un contre l'autre, aujourd'hui on en voit le résultat au final, on est devenu des proies faciles aux ennemis communs qui nous ont colonisés, mis sous protectorat, divisé...
Somme nous obligé de répéter les mêmes scénarios et les mêmes bêtises que nos ancêtres, ce serait bien que nos dirigeants relisent l'histoire de temps à autres, ça leur ferait (et nous fera) un grand bien.  

 

Sources: (la plupart sont consultables sur internet)
- histoiresdumaghreb.com
- Contribution à l'étude de la politique religieuse des Turcs dans la Régence d'Alger (XVIe-XIXe siècles) Pierre Boyer  Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée
- L'Afrique du XVIe au XVIIIe siècle (édition Unesco)
- L’établissement des dynasties des Chérifs au Maroc et leur rivalité avec les Turcs de la Régence d’Alger, 1509-1830, Auguste Cour
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 31 Aoû 2014 - 2:34

Baybars a écrit:
General Dlimi a écrit:
On voit que malgré le fait que le voisin du Maroc soit l'empire Ottoman le ou un des plus grand empire du monde a l'époque, cela n'empechait pas les marocains d'aller les attaquer a l'interieur de leur propres terres, Mostaganem est bien enfoncé a l'interieur de la régence d'Alger, elle se situe pas trop loin d'Alger
C'est normal, car Wahran (Oran) était encore sous occupation espagnole, les Ottomans eurent conquis ultérieurement.
Wahran est a 100km a l'ouest de Mostaganem.

Le sultan Marocain Moulay Ismail allait attaquer les Ottomans partout où sa lui chantait en Algerie il a remonté toute la region de l'atlas saharien pourtant sous autorité ottomane en soumetant toutes les troupes ottomane sur son passage pour remonter ensuite jusqu'a l'oued chelif trés éloigné.

Les marocains n'avaient aucune espece de complexe face au Ottomans pire encore, ils ne leur reconnaissait pas et ne les voyait que comme des colons, et pourtant les Ottomans étaient bien une puissance et reignaient de l'orient a l'occident sans jamais avoir pu finir ce qu'ils ont commencés, le Maroc étant restés leur barriére infranchissable.




Voila une autre victoire marocaine sur les troupes ottomanes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Wadi_al-Laban
Revenir en haut Aller en bas
mazippa
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 24
Inscrit le : 06/05/2013
Localisation : lyon
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mar 23 Sep 2014 - 11:05

General Dlimi a écrit:

Voila une autre victoire marocaine sur les troupes ottomanes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Wadi_al-Laban

Slm

J'ai suivi ton lien, et ensuite j'ai cliqué sur la version wiki en anglais. Et là je suis tombé sur le même article que le tien en anglais, mais avec des références en plus, il y a notamment un lien sur un article qui porte uniquement sur les relations entre l'Empire Ottoman et le Maroc, depuis le moyen-âge, très intéressant :

http://en.wikipedia.org/wiki/Morocco-Ottoman_relations

il ne fait aucun doute que l'Empire Ottoman a toujours voulu avoir le Maroc sous sa domination, tout au long des siècles, le Maroc a du géré l'ingérence de ce dernier, surtout depuis la régence d'alger.

NB : en ce qui concerne l'histoire du Maroc, je vous conseille la version anglais de Wikipedia, beaucoup plus fournie, beaucoup plus complète.



Revenir en haut Aller en bas
AVEROUES
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 847
Inscrit le : 26/12/2010
Localisation : Pays des merveilles
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mer 24 Sep 2014 - 0:14

Les meilleures batailles des ottomans ont été sur le front européen. c'était presque une arnaque la conquête des pays arabes, il y avait pas de vrais guerre sur ce front, les arabes se sont fait avoir en croyant à un retour de califat, et ils ont préférés l'unité avant de se rendre compte des dizaines d'années plus tard, qu'il se fait avoir.

Le Maroc, depuis le temps du vrai califat, les rois se sont rebellés...

Si ce n'était pas l'arrogance des sultans Ottomans, une alliance entre l'empire ottoman et les sultans du Maroc aurait pu reconquérir l’Andalousie et la récupérer Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 5 Oct 2014 - 0:46

mazippa a écrit:
General Dlimi a écrit:

Voila une autre victoire marocaine sur les troupes ottomanes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Wadi_al-Laban

Slm

J'ai suivi ton lien, et ensuite j'ai cliqué sur la version wiki en anglais. Et là je suis tombé sur le même article que le tien en anglais, mais avec des références en plus, il y a notamment un lien sur un article qui porte uniquement sur les relations entre l'Empire Ottoman et le Maroc, depuis le moyen-âge, très intéressant :

http://en.wikipedia.org/wiki/Morocco-Ottoman_relations

il ne fait aucun doute que l'Empire Ottoman a toujours voulu avoir le Maroc sous sa domination, tout au long des siècles, le Maroc a du géré l'ingérence de ce dernier, surtout depuis la régence d'alger.

NB : en ce qui concerne l'histoire du Maroc, je vous conseille la version anglais de Wikipedia, beaucoup plus fournie, beaucoup plus complète.




Malheuresement moi et l'anglais on est pas trés amis Laughing
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1304
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 5 Oct 2014 - 0:47

AVEROUES a écrit:


Si ce n'était pas l'arrogance des sultans Ottomans, une alliance entre l'empire ottoman et les sultans du Maroc aurait pu reconquérir l’Andalousie et la récupérer Crying or Very sad  
Mon seul regret dans cet histoire.

Revenir en haut Aller en bas
mazippa
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 24
Inscrit le : 06/05/2013
Localisation : lyon
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Dim 5 Oct 2014 - 18:26

Je pense pas qu'il s'agisse d'arrogance. L'attitude des Sultans Ottomans envers le Maroc, c'est plus de la real-politique, s'aller au Maroc, ça sous-entend que l'Empire Ottoman et un autre pays musulman discute d'égal à égal, ce qui rend caduque le concept de Grand Califat que les sultans turques aiment revendiquer.

Ensuite, si on regarde bien, les pays de l’époque, les intérêts des uns, les ambitions des autres et l'Empire Ottoman, n'a jamais eut besoin du Maroc pour quoi que ce soit. Pour contrer les européens ? Pas besoin du Maroc, il suffisait pour les turcs de les monter les uns contre les autres, et ça suffisait à les neutraliser (le meilleur exemple avec Charlequin, François 1er, Henri VIII).

Pour le reste, je vois pas de raison pour lesquelles les ottomans avaient intérêt à faire du Maroc son partenaire. Ils étaient concurrent en Afrique, et cela en faveur du Maroc, notamment depuis la prise du Mali par Al Mansour. Les turcs d'Alger et le Maroc ont souvent lutté pour le contrôle du commerce saharien, entre le sud oranais, Sijilmassa et Tombouctou. Ils n'ont jamais pu dominer le Maroc sur ce terrain, la preuve, Ain Salah faisaient toujours allégeance aux alaouites lors de l'arrivée des français.

Coté Maroc, depuis Ibn Tachefine, en passant par AbdelMumin, les Sultans Marocains ont toujours su que la moindre allégeance autre que religieuse faite aux différents khalifats de l'Histoire était synonyme de perte d'indépendance pour le pays. Tous nos Sultans, depuis les Morabitines jusqu'aux Alaouites, savaient parfaitement que le premier d'entre eux, Idriss, est le petit fils du Prophète. Et que s'il est venu ici, au 8ème siècle, c'est qu'à l'Est, l'unité du Khalifat a volé en éclat, et la guerre pour le pouvoir fait rage. Et depuis, le Maroc a toujours considéré, et à juste titre, que tous ces khalifats (Omeyades, Abassides, etc ..) étaient plus des entités politiques que religieuses. L'Histoire lui a donné raison.

_________________
"Si les français font mine de vouloir pénétrer notre pays, nous déclarerons la guerre sainte. Nous sommes dix millions de Marocains, dans un pays de montagnes." @Un diplomate marocain à un diplomate européen en 1905.
Revenir en haut Aller en bas
Marokko
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 11/03/2013
Localisation : Marokko
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Mar 31 Mar 2015 - 20:42

http://fr.geneawiki.com/index.php/Alg%C3%A9rie_-_Blida#P.C3.A9riode_turque

Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1345
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Lun 29 Fév 2016 - 14:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 522
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Jeu 22 Juin 2017 - 22:31

AVEROUES a écrit:
Les meilleures batailles des ottomans ont été sur le front européen. c'était presque une arnaque la conquête des pays arabes, il y avait pas de vrais guerre sur ce front, les arabes se sont fait avoir en croyant à un retour de califat, et ils ont préférés l'unité avant de se rendre compte des dizaines d'années plus tard, qu'il se fait avoir.

Le Maroc, depuis le temps du vrai califat, les rois se sont rebellés...

Si ce n'était pas l'arrogance des sultans Ottomans, une alliance entre l'empire ottoman et les sultans du Maroc aurait pu reconquérir l’Andalousie et la récupérer Crying or Very sad  

Je l'avais pas vu avant. Le Califat existé déjà (Abbasside), les Ottomans ont prient le Califat par la force, tu dis que les Ottomans ont conquérit les terres des Arabes sans bataille?

Lors de son offensive contre les Mamelouks d'Egypte, le Sultan Selim 1er mèna plusieurs batailles. Sans parler des batailles d'Irak contre les Séfévides (Iran) dont la bataille de Tchaldiran fut très décisive: https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Tchaldiran

Bataille de Marj Dabiq:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Marj_Dabiq

Bataille de Khan Younous ou Gaza:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Khan_Youn%C3%A8s

Bataille de Ridaniya (Portes du Caire):

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Ridaniya

Ce sont bien les Algériens qui ont demandé l'aide des Turcs, bon c'est vrai que les Turcs ont prit le pouvoir par la force en détruisant le royaume d'Alger. Si les Ottomans donnaient assez d'intérêt pour le Maroc que pour l'Europe, sois sûr que le Maroc serait sans doute sous l'autorité ottomane.

_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Adam
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1684
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume du Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   Ven 23 Juin 2017 - 1:25

Citation :
....Si les Ottomans donnaient assez d'intérêt pour le Maroc que pour l'Europe, sois sûr que le Maroc serait sans doute sous l'autorité ottomane.

C'est de la 'blagothérapie' !!!

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'empire othoman et le Maroc   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'empire othoman et le Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)
» Mon hommage aux troupes polonaises de la République et du 1er Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La vie dans l'Armée :: Histoire de l'Armée Marocaine-
Sauter vers: