Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 11:01

Salam/Bonjour,


Alors que la finance islamique connait un essor inattendu au Royaume Uni, que les pays du Golfe l'ont déjà adopté depuis plus d'une dizaine d'année afin de brasser les énormes rentes issues des pétrodollars de manière "halal" et que même la France finit par oublier sa laicité quand on lui parle déjà et que les échos disent d'elle, qu'elle compte bientôt s'y mettre, le Maroc lui reste sceptique, prudent voir réfractaire pour une partie.

Au Maroc, depuis 2007 par Bank Al Maghrib, les produits dits islamiques Mourabaha, Mousharaka et Ijara ont été introduits afin de ne pas laisser le terrain aux étrangers.

En 2010, le constat est amer et l'échec bien réel?

Comment expliquer ça?

Manque de communication? Absence de publicité?

Les marocains peu convaincues?

La France et le Royaume Uni deux pays non musulmans vont devenir les leaders de la finance islamique à travers le monde, et nous ou en sommes nous?

Allons nous attendre que tous les capitaux filent pour nous réveiller?
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 12:02

Attijariwafa bank lancera une filiale islamique au Maroc
http://ribh.wordpress.com/2010/04/11/attijariwafa-bank-filiale-islamique-maroc/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 12:08

ce qui explique l'échec d'une expérience comme celle là c'est bien l'absence de la communication et de la publicité ... !!
est ce que les marocains sont peu conveincu ? je ne crois pas, au contraire, surtout avec la montée en force d'un discours religieux insitant à rejeter les modes actuelles de financements, surtout aprés la crise !

la tunise vient juste d'accepter l'instalation d'un leader du golf dans le domaine, au Maroc je crois qu'il y aura un opérateur nationale !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 13:23

Yakuza a écrit:
Attijariwafa bank lancera une filiale islamique au Maroc
http://ribh.wordpress.com/2010/04/11/attijariwafa-bank-filiale-islamique-maroc/

Intéressant mais est ce réellement d'actualité?
Citation :

ce qui explique l'échec d'une expérience comme celle là c'est bien l'absence de la communication et de la publicité ... !!

Oui c'est ce que je pense aussi

http://www.immoribh.com/ un site intéressant mais pas de concret encore malheureusement
Revenir en haut Aller en bas
freedom
Aspirant
Aspirant


messages : 502
Inscrit le : 06/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 15:45

Au maroc quand il s'agit d'argent on n'aime pas tout ce qui inconnu, et les marocains feront plus confiance dans le système traditionnel que dans un nouveau système qui, plus est, vient de l'orient, de chez les zéros sur la tête.
En plus au maroc la loi interdit la communication sur ces produits en tant que produits islamiques, ca ca sous-entend que les autres produits ne le sont pas, chose que le makhzan ne peut laisser faire.


Revenir en haut Aller en bas
said
Lieutenant
Lieutenant


messages : 744
Inscrit le : 29/12/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 19:35

pour avoir rencontré un responsable d agence d attijari, il m a clairement expliqué que l'offre était la pour dire qu on la propose et eviter la concurrence des banques du golfe qui viendrais s implanter au maroc. mais dans la réalité personne dans ces agences ne conssaissent le fonctionnement et personne ne vous le propose!!!!

pour faire simple sur un pret de 400 000 dh la simulation avec interet cela donnait dans les 600 000 dh et dans le cadre de la pseudo finance islamique d attijari cela donnait presque 800 000 dh soit le double Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 19:48

said a écrit:
pour avoir rencontré un responsable d agence d attijari, il m a clairement expliqué que l'offre était la pour dire qu on la propose et eviter la concurrence des banques du golfe qui viendrais s implanter au maroc. mais dans la réalité personne dans ces agences ne conssaissent le fonctionnement et personne ne vous le propose!!!!

pour faire simple sur un pret de 400 000 dh la simulation avec interet cela donnait dans les 600 000 dh et dans le cadre de la pseudo finance islamique d attijari cela donnait presque 800 000 dh soit le double Evil or Very Mad
Pas pseudo finance islamique d'Attijari, c'est vrai. Le système bancaire classique est basé sur des taux d'intérêts fixés par contrat, on sait donc exactement à quoi s'attendre. Avec la moucharaqa, tu rachètes des parts du capital de ton entreprise à la banque qui les détient en lieu et place du crédit, mais au prix du marché. Pas mal de personnes ont fait cette mauvaise expérience en Egypte, avant de revenir au crédit bancaire classique.
Il est un peu déraisonnable de croire que dans un système économique mondial entièrement bâti sur le crédit bancaire, il est possible de changer de mode de financement aisément, sans changer de logique économique.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 20:47

La finance dite "islamique" n'éxiste-t'elle pas au Maroc depuis bien longtemps?
Et ce, dans les baques "trditionnel"..?

Je dis ca car quand je vais a banque chaabi, avec mon pére pour faire des blocages et déblocage de sommes avec certains taux...etc
Le banquier nous fait toujours allusion a certaines régles qu'ils doivent respecter en terme de taux. Et ceci dans dans l'espris des régles religieuse islamique de la finance.

Donc je pense que ce que l'on appel échec, c'est plutot celle de la nouvelle conception (vague de la mode Hallal), sur la-quelle veulent surfé les nouveaux...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 21:39

freedom a écrit:
Au maroc quand il s'agit d'argent on n'aime pas tout ce qui inconnu, et les marocains feront plus confiance dans le système traditionnel que dans un nouveau système qui, plus est, vient de l'orient, de chez les zéros sur la tête.
En plus au maroc la loi interdit la communication sur ces produits en tant que produits islamiques, ca ca sous-entend que les autres produits ne le sont pas, chose que le makhzan ne peut laisser faire.



Intéressant.

Tu parles de système traditionnel... mais je suppose qu'avant le protectorat français, le royaume du Maroc prohibait les intérêts ... n'est ce pas un peu un abus de langage que de faire cette inversion et n'est ce pas aussi faire du XXe et du XXIe siècle du Maroc la référence culturelle du royaume?... ce serait alors tomber bien bas
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 21:44

BOUBOU a écrit:
Et ceci dans dans l'espris des régles religieuse islamique de la finance.

Donc je pense que ce que l'on appel échec, c'est plutot celle de la nouvelle conception (vague de la mode Hallal), sur la-quelle veulent surfé les nouveaux...

Je pense simplement que tu fais une inversion BOUBOU, les "nouvelles conceptions" dont tu parles étaient de rigueur avant le protectorat.
Mais Samyadams quand tu dis :

Citation :
Il est un peu déraisonnable de croire que dans un système économique mondial entièrement bâti sur le crédit bancaire, il est possible de changer de mode de financement aisément, sans changer de logique économique.

Je suis entièrement d'accord avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 21:47

Quelle économie y avait-il a financer au Maroc avant 1912, Tarik ? Le peu d'activités commerciales et artisanales qui existaient à l'époque n'en avaient pas besoin. Quand le Sultan My Abdelaziz a emprunté 60 millions de francs à la Banque de Paris et des Pays bas, c'était pour s'amuser, s'acheter des vélos et des feux d'artifices et à cause de ça, on s'est retrouvé sous occupation Mad
A la conférence d'Algesiras, en 1906, avec les représentants des grandes puissances, il y avait également le représentant de Paribas, qui était là pour réclamer le remboursement du crédit. L'histoire du Maroc, de la mort de My Hassan 1er à 1912 a de quoi "tuer de honte" pale
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 21:55

J'évoquais plutot la gloire du Maroc, avec les dynasties Almoravides, Almohades, lorsque le Maroc controlait les routes de l'Or et des Epices, etc...

Le XIXe et XXe siècles sont vraiment les siècles de la honte pour le Maroc, c'est de nos erreurs passés que nous devons tirer des leçons.

Si quelqu'un a des informations sur le fonctionnement économique au XIXe siècle au temps de la révolution industrielle en Europe, je suis prenant!

En tout cas je suis content d'être sur le forum, vos réponses sont toutes intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Dim 19 Sep 2010 - 22:29

Mon ouvrage préféré est "Histoire du Maghreb" de Abdellah Laâroui. Une excellente analyse de notre histoire, de l'antiquité à nos jours.
Mais il y a sûrement des auteurs qui se sont intéressés au seul XIX éme siècle. C'était la honte. Taux de mortalité infantile hyper élevé, la misère la plus noire pour la plupart, l'ignorance qui se sentait chez elle, l'écrasante majorité des marocains étant ses disciples, les abus de pouvoir des Caïds, qui usurpaient les biens des gens au vu et au su de tous, les malades mentaux qu'on exorcisaient pour chasser les djinns, les belles femmes que les "3rifat" allaient chercher dans leurs propres maisons pour les amener au Sultan My Abdelaziz, la corruption des cadis et de tous les fonctionnaires qui était la norme, les bandits de grand chemin qui rendaient nos routes aussi sûres que la côte somalienne actuellement, l'esclavagisme, qui n'a disparu qu'avec l'occupation française, etc, etc, etc.
Il n'y avait vraiment pas de quoi être fier Evil or Very Mad
L'histoire des Almoravides et des Almohades est très instructive. Les premiers ont essayé d'appliquer la charîa concernant les impôts, ne prélevant pas plus que le "3chour". Tant que les victoires militaires et les pillages qui vont avec duraient, tout allait pour le mieux pour le Maroc respectueux de la charîa dans sa lecture au premier degré. Dès que les défaites ont commencé, le système a aussitôt montré ses limites, et chaque défaite entraînait un appauvrissement qui entraînait une autre défaite, jusqu'à la fin.
Les seconds, échaudés par l'expérience des premiers, ont fait dans l'hypocrisie. Les Almohades, pour imposer assez d'impôts pour faire fonctionner normalement les structures de l'Etat ont considéré, secrètement, tous les Marocains comme n'étant pas des Musulmans Twisted Evil
Ben oui, l'Etat a besoin d'argent, l'impôt du 3chour ne suffisant même pas à entretenir une armée. Alors, comment faire ? Considérer les Marocains comme non musulmans et collecter suffisamment d'impôts pour faire fonctionner l'Etat. La dynastie Almohade est la plus puissante de toutes celles qui ont gouverné le Maroc
Nous nageons depuis longtemps dans le mensonge et l'hypocrisie, faute de pouvoir nous avouer que l'impôt islamique est loin d'être suffisante pour gouverner un Etat.
Et avec ces grands menteurs du Golfe, qui se permettent de nous donner des leçons tout en étant assis sur leurs puits de pétrole, j'aimerai bien voir comment ils se seraient débrouillés à notre place bounce
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 16:07

Si tu lis l'histoire du maroc chaque fois qu'il a vu a l'est c;etait la catastrophe et l'ignorance et le sous developement .Chaque fois qu'ila vu a l'ouest et le nord c'etait le developement et l'ouverture d le'esprit(enlightment).
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 17:14

juba2 a écrit:
Si tu lis l'histoire du maroc chaque fois qu'il a vu a l'est c;etait la catastrophe et l'ignorance et le sous developement .Chaque fois qu'ila vu a l'ouest et le nord c'etait le developement et l'ouverture d le'esprit(enlightment).
Quelques fois, Juba, je me dis que certains marocains "fihoum kallat ennafss" (manquent de dignité) Mad Les Arabes d'Orient voient en nous des sang mêlés, arabes, berbères, africains et hébreux, presque des bâtards. La diversité de notre culture les importune. Notre conception de la religion musulmane est fortement empreinte par la culture soufie, donc marquée par un grand esprit de tolérance, alors qu'ils sont orthodoxes et rigoristes. Alors pourquoi s'acharner à chercher leur reconnaissance ? Ils exigent de nous de renoncer à notre apports culturels non arabes, amazighe, judaïque et africain, et de nous homogénéiser arabe, ce que nous n'avons pas envie et ne sommes pas prêt de faire Evil or Very Mad
Avec les Occidentaux, c'est claire dès le départ. Nous ne sommes pas frères, ni coreligionnaires. Pas de salamalecs entre nous. Nous avons des intérêts communs que nous traitons en toute rationalité, avec pragmatisme, chacun essayons d'obtenir le plus pour son pays en négociant au mieux. Nous avons quand même développé des liens d'amitié et nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres, dans les limites du raisonnable. Que veut-on de plus ?
Qu'avons nous à faire de pseudo-frères prêts à nous planter des couteaux dans le dos ?
Le conflit du Sahara aurait permis aux Marocains de tester leur entourage. Nous savons, désormais, qui sont nos vrais amis et qui sont nos faux frères.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 17:59

[quote="Samyadams"]
juba2 a écrit:
Si tu lis l'histoire du maroc chaque fois qu'il a vu a l'est c;etait la catastrophe et l'ignorance et le sous developement .Chaque fois qu'ila vu a l'ouest et le nord c'etait le developement et l'ouverture d le'esprit(enlightment).
Quelques fois, Juba, je me dis que certains marocains "fihoum kallat ennafss" (manquent de dignité) Mad Les Arabes d'Orient voient en nous des sang mêlés, arabes, berbères, africains et hébreux, presque des bâtards. La diversité de notre culture les importune. Notre conception de la religion musulmane est fortement empreinte par la culture soufie, donc marquée par un grand esprit de tolérance, alors qu'ils sont orthodoxes et rigoristes. Alors pourquoi s'acharner à chercher leur reconnaissance ? Ils exigent de nous de renoncer à notre apports culturels non arabes, amazighe, judaïque et africain, et de nous homogénéiser arabe, ce que nous n'avons pas envie et ne sommes pas prêt de faire Evil or Very Mad
Avec les Occidentaux, c'est claire dès le départ. Nous ne sommes pas frères, ni coreligionnaires. Pas de salamalecs entre nous. Nous avons des intérêts communs que nous traitons en toute rationalité, avec pragmatisme, chacun essayons d'obtenir le plus pour son pays en négociant au mieux. Nous avons quand même développé des liens d'amitié et nous savons que nous pouvons compter les uns sur les autres, dans les limites du raisonnable. Que veut-on de plus ?
Qu'avons nous à faire de pseudo-frères prêts à nous planter des couteaux dans le dos ?
Le conflit du Sahara aurait permis aux Marocains de tester leur entourage. Nous savons, désormais, qui sont nos vrais amis et qui sont nos faux frères. [/quote



Well said Sammy as usual. Cool Cool
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 20:02

Entièrement d'accord samyadams, par contre juba je me pose une question de quelle époque du maroc parles tu lorsque tu parles d'ouverture vers l'ouest et de réussite.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 21:27

tarikibnouzyad a écrit:
Entièrement d'accord samyadams, par contre juba je me pose une question de quelle époque du maroc parles tu lorsque tu parles d'ouverture vers l'ouest et de réussite.
période de My Ismail et Sidi Mohamed Ben Abdellah, pour ne parler que de la période de la dynastie Alaouites ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 21:51

Fremo a écrit:
tarikibnouzyad a écrit:
Entièrement d'accord samyadams, par contre juba je me pose une question de quelle époque du maroc parles tu lorsque tu parles d'ouverture vers l'ouest et de réussite.
période de My Ismail et Sidi Mohamed Ben Abdellah, pour ne parler que de la période de la dynastie Alaouites ...
Depuis les Idrissides, c-à-d, depuis que le Maroc a cessé d'être sous l'autorité des Abbassides en Orient, les dynasties Almoravides, Almohades, Méririnides étaient tournées vers l'Andalousie et l'Océan, au lieu de l'Orient. Depuis la chute de Grenade, le Maroc s'est renfermé sur lui même.
Du temps des Califats Omeyyades et Abbasside, nous étions une "colonie", qui ne servait qu'a fournir impôts, chevaux, jeunes et belles femmes et combattants.
Comment croyez-vous qu'un homme en fuite, Idriss 1er, a t-il pu fonder une dynastie au Maroc ? Pourquoi les tribus berbères lui ont elles prêtés allégeance, alors qu'il n'avait ni armée ni même argent ? Grâce à lui et à sa noble ascendance, ces tribus berbères ont légitimé la création d'un Etat indépendant et se débarrasser du coûteux et oppressant Califat d'Orient cheers
Nous nous devons de respecter les choix fondamentaux de la nation marocaine tracés par nos ancêtres Cool
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 21:59

Samyadams a écrit:
Depuis les Idrissides, c-à-d, depuis que le Maroc a cessé d'être sous l'autorité des Abbassides en Orient, les dynasties Almoravides, Almohades, Méririnides étaient tournées vers l'Andalousie et l'Océan, au lieu de l'Orient. Depuis la chute de Grenade, le Maroc s'est renfermé sur lui même.
Du temps des Califats Omeyyades et Abbasside, nous étions une "colonie", qui ne servait qu'a fournir impôts, chevaux, jeunes et belles femmes et combattants.
Comment croyez-vous qu'un homme en fuite, Idriss 1er, a t-il pu fonder une dynastie au Maroc ? Pourquoi les tribus berbères lui ont elles prêtés allégeance, alors qu'il n'avait ni armée ni même argent ? Grâce à lui et à sa noble ascendance, ces tribus berbères ont légitimé la création d'un Etat indépendant et se débarrasser du coûteux et oppressant Califat d'Orient cheers
Nous nous devons de respecter les choix fondamentaux de la nation marocaine tracés par nos ancêtres Cool
entiérement d'Accord Samy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Boomer
Colonel
Colonel


messages : 1578
Inscrit le : 17/02/2007
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 23:12

En jettant un petit coup d'oeil au sujet, j'ai cru voir parler d'une experience de financement islamique au Maroc. Quand est ce que ça a eu lieu ?! Parce que jusqu'à aujourd'hui aucune banque n'a eu le courage de lancer une premiere de ce financement, et ce pour bien des raisons. Dites moi une choses messieurs, qu'est ce que nos institutions financieres y ont a gagné ?!

_________________
"Only The Spirit Of Attack, Born In A Brave Heart Will Overcome The Odds"
Adolf Galand
Revenir en haut Aller en bas
oussama
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 464
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : JAPON
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 23:43

a rabat , il y avait un bank islamique , pres de la cite agdal ???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Boomer
Colonel
Colonel


messages : 1578
Inscrit le : 17/02/2007
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Lun 20 Sep 2010 - 23:49

oussama a écrit:
a rabat , il y avait un bank islamique , pres de la cite agdal ???

Je pense que tu parles de l'Arab Bank, et ce n'est pas vraiment une banque islamique.

_________________
"Only The Spirit Of Attack, Born In A Brave Heart Will Overcome The Odds"
Adolf Galand
Revenir en haut Aller en bas
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages : 256
Inscrit le : 13/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Ven 24 Aoû 2012 - 4:18

Citation :

94% de la population marocaine se dit favorable à la finance islamique

Les résultats de la dernière étude menée par le bureau international de consulting en finance islamique, le cabinet français IFAAS, révèlent qu’une très large proportion de la population marocaine se dit favorable à l’introduction de la finance islamique dans le royaume. M. Boubkeur Ajdir, directeur de projets chez IFAAS, discute les opportunités et enjeux majeurs de son développement.

Comme nous vous l’annoncions fin mai, le bureau international de consulting en finance islamique IFAAS (Islamic Finance Advisory & Assurance Services) lançait début juin au Maroc une étude indépendante visant à identifier les opportunités offertes par le royaume en matière de finance islamique, et surtout, à mesurer l’intérêt de la population marocaine vis-à-vis des produits financiers conformes à la Charia. Aujourd’hui close, l’enquête livre ses premiers résultats.

Epargne islamique : « Un potentiel qui échappe totalement au circuit bancaire »

Principal constat du rapport : l’intérêt majeur de la population marocaine vis-à-vis de la finance islamique. En effet, selon les résultats de l’étude IFAAS, 94% des marocains se disent intéressés par l’idée d’épargner leurs avoirs dans des banques vertes. Comme le fait remarquer M. Boubkeur Ajdir, directeur de projets (DP) au sein de l’IFAAS, au journal l’Economiste : « ce chiffre montre tout le potentiel d’épargne qui échappe totalement au circuit bancaire traditionnel, souvent pour des raisons de convictions éthiques et religieuses ». En ce sens, M. Adjir ajoute que « la prédisposition à souscrire aux produits islamiques pourrait être rapide si les conditions sont réunies ». Et pour cause, le rapport de l’étude révèle en effet que près de 70% des personnes sondées se disent attirées par les produits d’épargnes portant l'estampille islamique et, 88%, intéressées par les produits financiers conformes aux préceptes religieux. Seulement, comme le rappelle le DP d’IFAAS, « des conditions doivent être réunies » pour révéler ce potentiel, parmi lesquelles la mise-à-niveau de la compétitivité, de la tarification et de l’innovation en termes de marketing et de commercialisation du secteur bancaire islamique. « L’innovation doit […] être au centre des préoccupations des banques afin de concevoir les produits adéquats répondant aux besoins de la clientèle et contribuant à la croissance économique du pays » prévient-il.

Renforcer l’attractivité de la « Charia Compliance »

Par « produits adéquats », M. Adjir entend des produits personnalisés calibrés sur les profils d’épargne de chaque client : « Les financiers devront identifier les bons pools d’actifs sous-jacents qui offriront une performance intéressante et qui se marieront avec les critères de montant et de durée d’immobilisation des dépôts de la clientèle » préconise-t-il. L’idée du jeune directeur parait opportune dans la mesure où l’étude IFAAS démontre bien une prédisposition des consommateurs à souscrire aux produits islamiques, notamment en termes de prix, de capacité d’épargne régulière et de sensibilité aux aspects liés à la dimension religieuse.

Si elle se traduit dans les faits, l’introduction de la finance islamique ne manquera pas de rehausser le taux de bancarisation au Maroc. Et pour cause, l’encours des produits islamiques du pays ne représente que 0,1% de l’actif bancaire total, ce qui est très peu en comparaison aux 4,9% de ce qu’il représente en Egypte. M. Adjir explique ce retard par le fait qu’au Maroc, l’offre est encore trop limitée par rapport à la demande: « nous sommes, a priori, d’avantage face à un marché de l’offre qu’a un marché de la demande » indique-t-il. Ce décalage entre l'offre et la demande n’a évidemment rien d’hasardeux. Il est le corollaire d’une politique gouvernementale qui n’a jamais caché son hostilité vis-à-vis du développement de la finance islamique dans le royaume.

A ce titre, rappelons que Bank Al Maghrib a, à plusieurs reprises, tenté et réussi à barrer la route au développement des banques islamiques en provenance des monarchies du Golfe. Ce faisant, depuis l’arrivée du PJD au pouvoir, il semblerait que la donne ait changé et que BAM pourrait se montrer plus disposée pour une ouverture islamico-financière du royaume.



Dernière édition par dragon-style le Ven 24 Aoû 2012 - 4:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages : 256
Inscrit le : 13/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Ven 24 Aoû 2012 - 4:20

Citation :

Le Maroc vise le lancement de la première banque islamique d’ici 2013

Les banques islamiques étrangères seront autorisées à prendre jusqu'à 49 % de part dans la première véritable banque islamique du Maroc en 2013, à savoir que le pays aspire à devenir un centre financier régional, selon les déclarations d’un ministre marocain.

Le gouvernement soumettra au Parlement un projet de loi avec un ensemble de règlements pour l'introduction de produits financiers islamiques dans le pays durant les prochaines semaines, a déclaré à Reuters le ministre des Affaires Générales et de la gouvernance, Najib Boulif. « Nous nous attendons à ce que le Parlement approuve le projet de loi avant la fin de cette année. Le plan actuel est de permettre une introduction progressive des banques islamiques afin de préserver la compétitivité des banques (classique) existantes », a déclaré Boulif.

Le projet de loi sera ajouté comme un chapitre à la loi bancaire du pays, fournissant ainsi un ensemble de règlements sur tous les produits de finance islamique que les prêteurs spécialisés seront en mesure d'offrir à partir du Maroc, a déclaré Boulif.

Il s'agit de la première fois que le gouvernement marocain, dirigé depuis Décembre par le parti islamique de justice et Développement (PJD), explique en détail comment il entend développer les finances islamiques dans le pays avec 34 millions d'euros en plus.

Le Maroc ne permet pas plein exercice des institutions islamiques, mais il a commencé en 2010 a autoriser les banques conventionnels à offrir un ensemble limité de produits et services financiers islamiques, bien que les clients se plaignent qu'ils sont soumis à des frais plus élevés que pour des produits bancaires classiques.

Jusqu'à présent, seule Attijariwafa bank , première banque du pays, qui est indirectement contrôlée par une société holding détenue par la monarchie au pouvoir au Maroc, propose quatre de ces services de financement basé sur la Mourabaha disponible que pour les finances personnelles.

Dès que le parlement approuvera la loi, les autorités marocaines permettront aux banques locales et étrangères de mettre en place la première banque de prêt islamique basé au Maroc, a déclaré Boulif.

« Les banques locales seront autorisés à prendre au moins 51 % de son capital , dans la mesure ou 49 % restant iront au prêteurs islamiques étranger. Il ya une très forte demande de l’étranger pour un tel projet », a déclaré Boulif, lui-même membre du PJD.

Les traders de Casablanca citent la Banque islamique internationale de Qatar comme l'une des banques islamiques étrangères les plus probables à vouloir s'installer au Maroc.

« Nous avons pensé qu'il est préférable de commencer avec une seule institution de finance islamique , comme nous le souhaitons pour évaluer de près l'expérience afin d’assurer son succès. Si elle s'avère une réussite dans les six mois, plus rien ne devrait nous empêcher à autoriser plus de prêteurs islamiques », a ajouté Boulif.

En permettant à part entière des institutions financières islamiques à opérer au Maroc, Rabat vise à surmonter ce qui est devenu une pénurie chronique de liquidités, pour accélérer la croissance économique et aider ses ambitions de développer un hub régional des finances à Casablanca. « Notre économie est dans le besoin désespéré d'une impulsion pour l'aider à passer à un modèle de croissance économique au-dessus des 4 %(annuelle), que nous avons eu ces dernières années », a déclaré Boulif.

Alors que dans l'opposition des législateurs du PJD, ils avaient déclaré que le développement d'un système a part entière de finance islamique au Maroc pourrait ajouter 2 points de pourcentage à la croissance du PIB annuel.

« Le Maroc est aux prises avec la pénurie de liquidité qui oblige la banque centrale à injecter entre 30 et 35 milliards de dirhams chaque semaine (dans le système bancaire). Cette pénurie fait mal au financement de l'investissement et impacte la croissance des prêts », a déclaré Boulif.

Le Maroc travaille aussi sur l'élaboration d'un centre financier régional connue comme Casablanca Finance City en vue de gagner des affaires avec d'autres pays dans le nord et l'ouest de l'Afrique

«Nous sommes impatients de capitaliser sur la stabilité dont nous jouissons ici pour faire du Maroc une plate-forme régionale de finance islamique», a déclaré Boulif, ajoutant toutefois que la Tunisie et la Libye ont également des ambitions similaires.

« Les bonnes opportunités d'investissement ne peuvent pas attendre. Je pense que nous aurons travailler assez rapidement pour adopter la nouvelle loi en 2012 et ne pas gaspiller cette excellente et rare occasion »a t-il dit.

Source : Reuters

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi la finance islamique a t-elle connu un échec au maroc?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FOOT – Pourquoi l’Italie joue-t-elle en bleu ?
» [Presse] Pourquoi l’école française est-elle si inégalitaire ?
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» Elle veut pas la cuillère!!!
» Elle est grosse la dame!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: