Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
izorane
2eme classe
2eme classe


messages : 47
Inscrit le : 27/11/2010
Localisation : le maghreb berbere
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 28 Nov 2010 - 23:58

Citation :
le tronçon terreste est moins couteux que le maritime, ce qui fait que sonatrach préfère perdre de l'argent que de voir les voisins en gagner ..

C'est surtout une question d'indépendance qui dit passage sur un territoire étranger dit vulnérabilité...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12862
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 0:03

izorane a écrit:


C'est surtout une question d'indépendance qui dit passage sur un territoire étranger dit vulnérabilité...

Bah, je croyais que l'on était frère Rolling Eyes

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
izorane
2eme classe
2eme classe


messages : 47
Inscrit le : 27/11/2010
Localisation : le maghreb berbere
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 0:18

Citation :
Bah, je croyais que l'on était frère

les sentiments populaires n font pas la réalpolitique...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12862
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 0:27

izorane a écrit:
Citation :
Bah, je croyais que l'on était frère

les sentiments populaires n font pas la réalpolitique...

Venant de l'Algérie on avait pas encore remarqué

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
izorane
2eme classe
2eme classe


messages : 47
Inscrit le : 27/11/2010
Localisation : le maghreb berbere
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 0:50

les freres se disputent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 2:51

Citation :
Lancement des travaux de réalisation d’un premier complexe laitier à Tissemsilt
Publié le 28/11/2010 à 07:11 - 11 visites
Source : elmoudjahid

Lancement des travaux de réalisation d’un premier complexe laitier à Tissemsilt

Les travaux de réalisation d'un premier complexe spécialisé dans la production de lait et ses dérivés ont été lancés récemment à Tissemsilt

au niveau de la zone d'activités économiques de "Sidi Mansour", située dans la commune de Khemisti, a-t-on appris samedi du maître d'ouvrage.
Ce complexe laitier, réalisé sur une superficie globale dépassant 6.000 mètres carrés, entrera en service à partir de 2012, avec une capacité de production estimée à 80.000 litres/jour de lait pasteurisé et transformé, a affirmé M. Hattab Mohamed.
Ce projet, qui entre dans le cadre de l'investissement privé, permettra de créer une soixantaine de postes d'emploi directs et 1.000 postes indirects et favorisera également le développement et la promotion l'activité de collecte de lait dans la wilaya, à travers l'augmentation du nombre des collecteurs de cette matière à large consommation.
Cette nouvelle structure, une fois mise sur rails, épargnera aux collecteurs le déplacement vers le complexe laitier de Tiaret.
La même source a souligné les facilités offertes par l'Etat pour la concrétisation du projet, à travers l'assiette réservée à cet effet et les mécanismes de soutien destinés à la filière de transformation de lait lesquels sont à même de permettre au transformateur de bénéficier d'une aide atteignant 5 DA/litre. Pour le directeur des services agricoles (DSA), M. Djakboub Mustapha, la réalisation d'un premier complexe de production de lait et ses dérivés dans la région permettra d'encourager, de manière significative, les éleveurs de vaches à participer à l'opération de collecte de lait, qui demeure modeste en dépit de la disponibilité d'une importante richesse animalière représentant 12.000 têtes de vaches laitières.
Le choix porté sur la commune de Khemisti pour abriter ce projet, a-t-il soutenu, "est très judicieux, vu que la région dispose d'une importante richesse animalière, notamment dans les localités limitrophes, à l'instar de Layoune, Selmana et Tissemsilt, permettant aux éleveurs de commercialiser leurs productions de lait auprès de ce nouveau complexe". Selon le DSA, la wilaya entend enregistrer une hausse dans le domaine de la collecte de lait durant les cinq prochaines années, afin de dépasser le chiffre de 500.000 litres/an, et ce grâce, a-t-il dit, à l'entrée en service du nouveau complexe laitier de Khemisti.
Il est à noter que la wilaya de Tissemsilt a réalisé, durant la saison agricole passée, une production de 10,7 millions de litres de lait de vache cru, alors que 100.000 litres ont été collectés en 2010, selon les statistiques fournies par la DSA.

http://www.algeria-isp.com/actualites/economie-societes/201011-A2471/lancement-des-travaux-realisation-premier-complexe-laitier-tissemsilt.html

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 11:00

izorane a écrit:
Citation :
le tronçon terreste est moins couteux que le maritime, ce qui fait que sonatrach préfère perdre de l'argent que de voir les voisins en gagner ..

C'est surtout une question d'indépendance qui dit passage sur un territoire étranger dit vulnérabilité...

c'est vrai que les marocains auraient du se dire çà en 1954 en refusant l'accueil des algériens et du FLN au Maroc ...

pourquoi accueillir des "fréres algériens" alors que la France était prête à remettre une grosse partie de ses départements du Sahara français au Maroc et surtout les régions volés..?

en plus le Maroc aurait du appuyer la solution d'un état Sahraoui dans ces territoires comme c'était prévu par De Gaulle.

mais tout se paye un jour inch-allah Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 18:39

marques, si l Algerie prefere payer plus est contourner certain pays c est sont probleme pas le notre !

chaque etat est souverain et prend les descisions qu il lui conviennent, pas la peine de perdre du temps a debatre de cela.

Wink

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Lun 29 Nov 2010 - 23:25

Alloudi a écrit:
marques, si l Algerie prefere payer plus est contourner certain pays c est sont probleme pas le notre !

chaque etat est souverain et prend les descisions qu il lui conviennent, pas la peine de perdre du temps a debatre de cela.

Wink

je suis d'accord avec toi ........
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 30 Nov 2010 - 14:15

marques a écrit:


le tronçon terreste est moins couteux que le maritime, ce qui fait que sonatrach préfère perdre de l'argent que de voir les voisins en gagner ..

il est moins couteux a construire ou moins couteux a l 'usage ?
Revenir en haut Aller en bas
ahmedA
Adjudant
Adjudant


messages : 387
Inscrit le : 09/11/2010
Localisation : *
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 30 Nov 2010 - 14:31

les deux je crois puisque le maritime nécessite un entretien couteux, on peut pas parler de dépendance la grande partie est approvisionner par gnl
Revenir en haut Aller en bas
izorane
2eme classe
2eme classe


messages : 47
Inscrit le : 27/11/2010
Localisation : le maghreb berbere
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mar 30 Nov 2010 - 18:07

Citation :
L’USINE SERA INSTALLEE DANS LE SUD
L’Algérie acquiert une station suisse de désalinisation fonctionnant à l’énergie solaireENVOYER A UN AMI AJOUTER UN COMMENTAIRE IMPRIMER SIGNALER UN ABUS riyad hamadi


Le groupe suisse SwissINSO a annoncé mardi 30 novembre la signature d'un contrat de vente avec l’Algérie pour son unité de purification d'eau « Krystall », fonctionnant entièrement à l’énergie solaire. Cette unité de purification et de désalinisation de l'eau alimentée à 100% par énergie solaire sera installée dans le sud du pays. Elle constituera la première usine du genre en Afrique du Nord, selon la même source.

« Les unités Krystall sont particulièrement bien adaptées aux pays comme l'Algérie pour répondre aux pénuries extrêmes et chroniques en eau propre », a déclaré Paul de Belay, vice-président de SwissINSO. « Nous sommes très heureux que notre technologie ait été choisie. Cet accord représente également une opportunité importante pour la croissance de nos activités commerciales dans la région d'Afrique du Nord », a-t-il ajouté. Krystall devrait être intégralement opérationnelle d'ici à début avril 2011, selon la même source. SwissINSO espère vendre d’autres unités similaires à l’Algérie et aux pays voisins.

Krystall est le premier système de purification de hauts volumes d'eau clé-en-main au monde à être alimenté à 100% par énergie solaire, selon SwissINSO. Sa technologie brevetée d'osmose inverse peut purifier jusqu'à 100.000 litres d'eau
saumâtre ou contaminée par jour, ou 50.000 litres d'eau de mer, en eau potable pure. « Ses coûts d'exploitation et de maintenance ne représentent qu'une fraction de ceux des unités conventionnelles », a précisé SwissINSO.

Cette unité peut être utilisée notamment pour les villes et villages isolés, non raccordés au réseau électrique, les situations humanitaires et de secours, les hôtels, les îles et les camps clés en main. De nombreux villages et villages du sud du pays font face à de graves pénuries d'eau potable alors que le sous-sol du Sahara regorge d'eau saumâtre.

TSA
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 3:19

Citation :
Algérie: 286 milliards de dollars pour le développement

Publiée le : 25/5/2010 12:13:53

Algérie – Le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika a présidé hier un conseil des ministres au cours
duquel a été examiné et approuvé le plan quinquennal 2010-2014.

C’est le plus important financement public depuis l’indépendance du pays, englobant la «bagatelle»
plus de 20.000 milliards de dinars qui seront consacrés au développement du pays. Depuis
quasiment décembre 2009, date à la quelle le Chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika présidait le dernier
conseil des ministres, aucune réunion entre le Président et son aréopage du gouvernement n’a vu le
jour. Soit presque un semestre que ce Conseil ne s’est tenu, ce qui a ouvert la voie à des
supputations diverses. Certains chroniqueurs parlaient de «la bouderie de la Présidence envers les
ministres». Avec le Conseil marathonien des ministres d’hier, le Président a fait taire ex abrupto
toutes ces commentaires et ces supputations.

En fait, l’approbation des ministres marque le lancement effectif du plan quinquennal2010/14 qui
s’appuie sur de grands projets de développement public dans le secteur de l’habitat, des travaux
publics, les transports, l’emploi, la santé et les ressources en eau, entre autres projets. Il faut aussi
souligner que le troisième quinquennat de Abdelaziz Bouteflika s’inscrit dans la cohorte des
précédents plans quinquennaux dans tous les domaines, et, particulièrement sur la question du
logement avec ces récentes facilitations accordées pour l’accès à la propriété, aux réformes de
l’Education… D’après le communiqué du Conseil, les travaux sont focalisés sur six axes
fondamentaux portant sur «le développement humain, le développement des infrastructures de base,
l’amélioration du service public, le développement économique, la lutte contre le chômage, la
recherche scientifique et les nouvelles technologies de la communication».

De prime abord, l’amélioration du service public sera soutenue par un budget global de 1790
milliards DA, dont plus de 895 milliards DA seront attribués aux Collectivités locales, la Sûreté
nationale et la Protection civile, notamment, pour réaliser 4 sièges de wilayas et 103 sièges de daïra,
6 centres de formation des personnels, près de 450 sièges de Sûreté de wilaya et de daïra et de
Sûretés urbaines, plus de 180 Brigades de police judiciaire, de Brigades de police des frontières et
Unités républicaines de sécurité, ainsi que plus de 330 unités de la Protection civile.

Développement humain : 9 386,6 milliards de DA

Le deuxième grand axe porte sur le développement humain qui a bénéficié d’une enveloppe globale
de l’ordre de 9 386,6 milliards DA, partagée entre plusieurs secteurs d’activités. L’Education
nationale vient en pôle position et s’accapare d’un budget de 852 milliards DA qui seront déboursés,
entre autres, à la réalisation de plus de 3000 écoles primaires, plus de 1000 collèges, 850 lycées,
ainsi que plus de 2000 internats, cantines et demi-pensions.
Quant à l’Enseignement supérieur, il a
été destinataire de 868 milliards DA pour, notamment, la réalisation de 600.000 places
pédagogiques, 400.000 places d’hébergement et 44 réfectoires…Quelque 178 milliards DA sont
également alloués à l’Enseignement et la Formation professionnelle pour la réalisation, notamment,
de 220 instituts, 82 centres de formation et 58 internats. Une autre enveloppe de 250 milliards DA
est destinée à la recherche scientifique et aux nouvelles technologies de la communication, dont 100
milliards DA consacrés au développement de la recherche scientifique, 50 milliards DA aux
équipements destinés à la généralisation de l’enseignement de l’informatique dans l’éducation et la
formation et 100 milliards DA pour la mise en place de la «e-gouvernance».

1130 milliards da pour la Jeunesse et les sports

Quelque 40 milliards DA seront destinés à la Solidarité nationale afin de permettre, entre autres, «la
réalisation de plus de 70 établissements spécialisés au bénéfice des handicapés et de près de 40
infrastructures pour personnes en détresse »
, note-t-on. Le département de la Jeunesse et des
Sports bénéficiera, quant à lui, de plus de 1130 milliards DA pour la réalisation de 80 stades de
football, 750 complexes de proximité, 160 salles polyvalentes, plus de 400 piscines, plus de 3500
aires de jeux, plus de 230 auberges et maisons de jeunesse, et plus de 150 centres de loisirs
scientifiques pour jeunes.

619 milliards pour la Santé et l’Habitat

Le ministère de la Santé bénéficiera, de sa part, de 619 milliards DA qui seront alloués à la
réalisation de 172 hôpitaux, 45 complexes spécialisés de santé, 377 polycliniques, 1000 salles de
soins et 17 écoles de formation paramédicale.
Quelque 3700 milliards DA seront attribués au secteur
de l’Habitat pour surtout réhabiliter le tissu urbain et la réalisation de 2 millions de logements (dont
500.000 locatifs, 500.000 promotionnels, 300.000 pour la résorption de l’habitat précaire et 700.000
logements ruraux). Notons que les prévisions du ministère de l’Habitat prévoit la distribution de 1,2
million de logements, durant le quinquennat, le reste sera achevé entre 2015 et 2017. Une
enveloppe près de 500 milliards DA sera destinée à l’Aménagement du territoire et l’Environnement
pour, notamment, la réalisation de quatre villes nouvelles.

50 milliards pour réformer l’Industrie


Les réformes du secteur industriel seront étayées par un budget de près de 50 milliards DA en vue
de moderniser et de réaliser 80 zones industrielles et d’activités, ainsi que pour le renforcement des
capacités de normalisation industrielle. Près de 100 milliards DA seront également destinés à la
PME, dont 16 milliards DA destinés à l’accompagnement de la création des petites et moyennes
entreprises, 80 milliards DA dédiés à l’appui au programme national de mise à niveau de 20.000
PME, sous forme d’aides directes ou de bonification de crédits bancaires. Les crédits bancaires ainsi
bonifiés pourront atteindre, quant à eux, 300 milliards DA.

350 milliards da pour raccorder 1 million de foyers

Le secteur névralgique de l’Energie a bénéficié de plus de 350 milliards DA pour le raccordement de
plus d’un million de foyers au réseau de gaz naturel et 220.000 foyers ruraux à l’électricité
. Quant au
secteur des Ressources en eau, il a bénéficié bénéficiera de plus de 2 000 milliards DA en vue de la
réalisation de 35 barrages, 25 transferts, 34 stations d’épuration et de plus de 3000 opérations
d’alimentation en eau potable, d’assainissement et de protection des villes contre les inondations. A
cela, s’ajouteront 60 milliards qui seront mobilisés par les entreprises sur le marché financier, pour la
finalisation ou la réalisation de 8 nouvelles stations de dessalement de l’eau de mer.

Infrastructures de bases : les transports raflent la mise

Le développement des infrastructures de bases bénéficie d’un budget global de l’ordre 6447 milliards
DA. Plus de 3132 milliards DA seront ainsi attribués aux Travaux publics en vue de finaliser
l’autoroute Est-Ouest, de la compléter par 830 kilomètres de liaison autoroutières, dédoubler près de
700 kilomètres de routes nationales, de réaliser plus de 2500 kilomètres de routes nouvelles, de
moderniser et réhabiliter plus de 8000 kilomètres de route, de réaliser et moderniser près de 20 ports
de pêche et de procéder au dragage et au confortement de 25 ports,
ainsi qu’au renforcement de
trois aérodromes. Plus de 2816 milliards DA seront alloués aux Transports pour la réalisation de 17
lignes ferroviaires (6000 km), le parachèvement de l’électrification de la rocade ferroviaire nord, le
dédoublement de 800 kilomètres de voies sur la boucle du Sud-Ouest, la livraison des métros
d’Alger et d’Oran, la réalisation de tramways dans 14 localités, le lancement de 27 nouvelles
entreprises de transports urbain et la réalisation de 35 gares routières ainsi que la modernisation de
8 aérodromes et l’extension de 4 ports. Outre ce programme public de développement, financé par le
budget de l’Etat, d’importants investissements sont également prévus au niveau des entreprises
publiques pour un montant de 2000 milliards DA, à mobiliser sur le marché financier local. A cet
effet, près de 300 milliards DA pour la réalisation des centrales électriques, plus de 800 milliards DA
pour le développement de l’industrie pétrochimique et près de 1000 milliards DA, au titre de la
relance et de la modernisation des entreprises publiques industrielles et de réalisation qui disposent
d’un marché. Ces opérations seront accompagnées d’interventions du Trésor pour, le cas échéant,
le redressement de la situation financière des entreprises concernées et la bonification des coûts des
crédits mobilisés sur le marché financier.

140 milliards pour la Culture


Le Département de Khalida Toumi, a bénéficié de plus de 140 milliards da de Budget. Un budget
conséquent qui sera destiné à la réalisation de 40 maisons de la culture et complexes culturels, 340
bibliothèques, 44 théâtres, 12 conservatoires de musiques et écoles des Beaux-Arts
, ainsi que 156
centres de loisirs scientifiques, tandis que plus de 106 milliards DA seront consacrés à la
Communication pour l’amélioration des équipements radios et télévision et l’amélioration de leurs
réseaux de diffusion.

379 milliards DA pour une bonne prise en charge des justiciables

Le secteur de la Justice sera doté de près de 379 milliards DA dédiés notamment à la réalisation de
110 cours et tribunaux, d’écoles de formation et de plus de 120 établissements pénitentiaires, ainsi
qu’à la modernisation des moyens de travail de la justice.

Le département de Djoudi bénéficie de 295 milliards de da

Plus de 295 milliards DA seront affectés au secteur des Finances pour la réalisation de plus de 250
structures des impôts, de 70 structures du Trésor, de 50 structures des Douanes, ainsi que de
nouveaux services du cadastre. Près de 39 milliards DA seront destinés au secteur du Commerce
pour moderniser et renforcer les services et moyens de contrôle et réhabiliter plus de 250 marchés
de gros et de détail
, tandis que près de 58 milliards DA seront consacrés à l’administration du
Travail, notamment, pour renforcer et moderniser ses moyens de contrôle et de régulation. 1566
milliards DA seront consacrés au chapitre développement économique.

1 000 milliards pour l’agriculture

Plus de 1000 milliards DA seront ainsi destinés à l’Agriculture, notamment aux plantations forestières
sur 360.000 hectares, pastorale sur 70.000 hectares, oléicole sur 1 million d’hectares, ainsi qu’à
l’important programme de développement de l’agriculture, par voie de bonification des prix des
récoltes et de soutiens à la modernisation des techniques et moyens de l’agriculture. Plus de 16
milliards DA seront alloués à la Pêche pour, notamment, accompagner le développement de cette
activité et la soutenir par de nouvelles infrastructures.

360 milliards de da pour absorber le chômage

Pour la lutte contre le chômage, une enveloppe de 360 milliards DA a été dégagée, dont 150
milliards DA destinés à l’appui à l’insertion des diplômés de l’enseignement supérieur et de la
formation professionnelle dans le cadre des programmes de formation et de qualification
, 80 milliards
DA en soutien à la création de micro-entreprises et de micro-activités et 130 milliards DA pour les
dispositifs d’emplois d’attente.

Les Moudjahidines et les Affaires religieuses réconfortés

Plus de 19 milliards DA seront alloués aux Moudjahidine en vue, notamment, de réaliser 9 centres
de repos, des salles de soins et de rééducation, 17 musées et complexes historiques, ainsi que la
réhabilitation de 34 sites historiques et l’aménagement de plus de plus de 40 cimetières de martyrs.
Les Affaires religieuses disposeront de plus de 120 milliards DA pour la réalisation de la grande
mosquée d’Alger, de 80 mosquées et centres culturels islamiques, 17 écoles coraniques et la
restauration de 17 mosquées historiques. Ceci dit, le programme quinquennal vise mettre sur rails
l’Algérie dans une croissance continue et le plein emploi, fortement soutenue par la dépense
publique dans une conjoncture mondiale marquée par l’austérité.


http://www.city-dz.com/algerie-286-milliards-de-dollars-pour-le-developpement/

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 8:22

Citation :
AVEC L’AIDE DU LOBBY JUIF ET ANDRÉ AZOULAY, CONSEILLER DU ROI
Comment Rabat a «torpillé» Alger

01 Décembre 2010 - Page : 24
Lu 1311 fois

La création du Festival de Marrakech, qui aspire à être inscrit dans la catégorie B des festivals internationaux, était en réalité un projet initié par Alger.

Tout a commencé par l’organisation de la manifestation «Cinéma de l’été», par le groupe «We aime El Djazaïr» du milliardaire Kamel Aït Adjadjou, en septembre 2000. Une manifestation, qui a vu la présence, pour la première fois à une projection cinéma, du Président Bouteflika et plus de 105 personnalités du cinéma français, dont plus de 20 stars mondiales, comme Marion Cotillard, Mireille Darc, Roger Hanin, Yamina Benguigui, Saïd Amadis, Daniel Santano, Frédéric Diefenthal, Antoine de Caunes, Samy Naceri, Gad El Maleh, Faudel.
Il y avait également, des réalisateurs de renom comme Thomas Gilou, Fabien Onteniente, auteur de Jet Set Alexandre Arcady et surtout Gérard Pirès, le réalisateur de Taxi dont l’avant-première s’est déroulée en grande pompe au Théâtre de Verdure, en présence de la fameuse Peugeot 406 de Samy Naceri et d’un nombre important d’artistes et de hautes personnalités de l’Etat.
L’objectif de cette opération événementielle organisée conjointement par «We aime El Djazaïr», Canal Horizon du Franco-Tunisien Serge Adda et Unifrance de Daniel Toscan du Plantier, sur les conseils du producteur bien connu Bachir Derraïs et du réalisateur Alexandre Arcady, était de jeter les bases d’un grand festival international à Alger. L’idée a germé à Paris puis mûri et fignolée à Alger suite à une discussion entre Alexandre Arcady, Yamina Benguigui, Louisa Maurin, déléguée générale du Festival de Paris, Bachir Derraïs, Kamel Aït Adjadjou et Hamid Bouhrour, alors DG de l’Oref. Cette action de charme avait reçu à l’époque, le feu vert de la Présidence algérienne qui a mobilisé ses moyens et sa garde rapprochée pour protéger les stars françaises. L’Algérie, qui venait de sortir de plus de dix années de terrorisme, avait besoin de redorer son image à l’étranger et quoi de mieux qu’un festival international pour faire passer le message.
L’opération a été une grande réussite sur le plan médiatique. La présence de 35 journalistes français, dont plusieurs dirigeants de télévision française comme Jean-Pierre Elkabbach, Claude Serillon, Jérome Clément et Catherine Ceylac, avait permis à l’Algérie de sortir pour la première fois de la rubrique sécuritaire et d’être citée pour une fois, dans la rubrique «Cinéma et événement». Et durant plus de deux semaines, TF1, M6, Canal+ et France Télévisions ne faisaient qu’évoquer ce festival qui venait de naître à Alger. On parlait même de la naissance d’un Cannes maghrébin. Il faut dire aussi qu’à cette époque, les relations algéro-françaises étaient au top sous l’impulsion des présidents Bouteflika et Chirac. D’où la venue de plusieurs stars d’origine juive, pieds-noirs, en pèlerinage à Alger.
Les responsables marocains, qui redoutaient un retour sur la scène internationale de l’Algérie avec la création d’un festival international à Alger qui focaliserait les projecteurs sur cette région très prisée du Maghreb, ont tenté par tous les moyens de créer un festival du même genre ou dans une certaine mesure, récupérer tout simplement le projet. Quelques mois après cette manifestation, plus précisément, au mois de novembre 2000, le conseiller du roi Mohammed VI, André Azoulay, très introduit dans les milieux juifs et pieds-noirs algériens, prend attache avec l’un des plus importants initiateurs de ce projet, Daniel Toscan du Plantier, président d’Unifrance et surtout grand ambassadeur du cinéma français à l’étranger.
«Je vous invite à Marrakech et vous me faites mieux que ce que vous avez fait à Alger», lui avait-il demandé. Cette confidence a été faite par Toscan du Plantier lui-même en présence du producteur Bachir Derraïs. Ce dernier précise, que c’était lors d’une rencontre à Paris où étaient présentes Louisa Maurin, la déléguée du Festival de Paris, et Yamina Benguigui, qui fut invitée à la première édition du Festival de Marrakech qui fut finalement créé le 23 septembre 2001.
Entre-temps à Alger, le projet du festival international d’Alger a été enterré par la faillite de l’organisation d’un autre événement prévu dans le même sillage, le retour d’Enrico Macias en Algérie. Du coup, les Marocains toujours forts dans le lobbying et la récupération des projets ratés par l’Algérie comme l’usine Renault, récupérèrent le projet du festival international.
Pour accepter, Daniel Toscan du Plantier, en position de force devant l’obstination des Marocains, a obtenu ce qu’il ne pouvait pas obtenir des Algériens, c’est de diriger «sans conditions» le festival de Marrakech. Pour cette première édition, le Maroc a fait fort en invitant les mêmes personnes qui ont été invitées pour la manifestation «Cinéma de l’été», à Alger et, surtout offrit le Grand Prix au film de Yamina Benguigui Inchallah Di-manche, pour la remercier d’avoir soutenu le festival de Marrakech. L’Algérie, qui n’était pas présente sur le plan officiel, obtiendra par la même occasion le Prix du court métrage pour le film Jean Farès, réalisé par Lyès Salem, dont le film Mascarades (financé et tourné en Algérie) ne sera pas sélectionné au festival de Marrakech.
Devant cette récupération par les Marocains d’un projet culturel typiquement algérien, le producteur Bachir Derraïs, qui a assisté en tant que producteur du film de Yamina Benguigui à la naissance du festival de Marrakech, tenta de prévenir les autorités algériennes, en envoyant deux courriers: l’un à la Présidence de la République et l’autre au ministère de la Culture, pour les prévenir de la supercherie et surtout réagir pour relancer le Festival international d’Alger.
M.Derraïs n’obtiendra aucune réponse. Aujourd’hui, le festival international de Marrakech draine les noms les plus prestigieux du cinéma international de passage pour des tournages à Ouarzazate.
Après la mort de Daniel Toscan du Plantier, c’est sa deuxième femme, Melita Nikolic, qui «héritera» du festival de Marrakech, comme si c’était une propriété privée. Il y a un peu plus de 60 ans, Alger qui était candidate avec Biarritz et Cannes, a failli accueillir en 1946, la première édition du Festival international du film, devenu aujourd’hui le plus prestigieux rendez-vous cinématographique du monde à Cannes. Alger la Blanche a également perdu en 2000 son festival international, récupéré depuis, par les Marocains, en attendant que dans les années ou les mois à venir, Alger ait réellement son festival international.
Qui arrêtera cette espèce de malédiction imposée par les hommes?

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2010-12-01/83295.html

Laughing

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12862
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 9:57

Merci Alloudi, l'article est très révélateur du complexe d'infériorité.


Côté nif des terme comme:

Citation :
réalisateurs de renom, plus de 20 stars mondiales, puis mûri et fignolée à Alger, Cette action de charme, L’opération a été une grande réussite sur le plan médiatique, de la naissance d’un Cannes maghrébin, relations algéro-françaises étaient au top, d’origine juive, pieds-noirs, en pèlerinage à Alger.

Côté complexé

Citation :
Les responsables marocains, redoutaient un retour sur la scène internationale de l’Algérie, ont tenté par tous les moyens de créer un festival, récupérer tout simplement le projet, André Azoulay, très introduit dans les milieux juifs et pieds-noirs algériens,
vous me faites mieux que ce que vous avez fait à Alger, Du coup, les Marocains toujours forts dans le lobbying et la récupération des projets ratés par l’Algérie comme l’usine Renault, en position de force devant l’obstination des Marocains, Devant cette récupération par les Marocains d’un projet culturel typiquement algérien


Et mieux la ou ils font très fort les journaliste c'est qu'il explique pourquoi le projet a échoué:

Citation :
Entre-temps à Alger, le projet du festival international d’Alger a été enterré par la faillite de l’organisation d’un autre événement prévu dans le même sillage, le retour d’Enrico Macias en Algérie

Et de finir sur un magistrale argument nifien: Les marocain font des courbette, nous pas:

Citation :
Daniel Toscan du Plantier, en position de force devant l’obstination des Marocains, a obtenu ce qu’il ne pouvait pas obtenir des Algériens, c’est de diriger «sans conditions» le festival de Marrakech


Trop fort, Merci pour cette perle Alloudi.


PS: On est le 1 décembre 2010, le projet Renault Tanger n'est toujours pas passé à côté, ils ont réussi à le casé dans un article qui parle de festivale Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 10:13

ahmedA a écrit:
les deux je crois puisque le maritime nécessite un entretien couteux, on peut pas parler de dépendance la grande partie est approvisionner par gnl

si marques pouvait me répondre on pourrait faire avancer le débat

@ Fahd oui c'est vraiment un article a la con Mad
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 10:19

le gars qui a ecrit cette article se considere vraiment comme journaliste et ose posté un telle article poubelle

tous des clown les journalistes maghrebins

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 11:12

c´est surement Azoulay qui a implanté les HUD clandestinement dans les MKA algeriennes Laughing
pitoyable..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 11:23

reese a écrit:
ahmedA a écrit:
les deux je crois puisque le maritime nécessite un entretien couteux, on peut pas parler de dépendance la grande partie est approvisionner par gnl

si marques pouvait me répondre on pourrait faire avancer le débat

@ Fahd oui c'est vraiment un article a la con Mad

bonjour Reese,

suite à la "recommandation de notre ami Alloudi", je n'ai pas souhaité développer plus longtemps ce sujet , c'est pour çà que je n'ai pas répondu ... Very Happy

sinon pour te répondre :

j'avais vu l'avant-projet de financement de la BEI pour MedGaz , les données fournies à l'époque , dont tu trouveras ci-joint une planche comparative des différentes coûts des gazoducs terrestes, maritimes et GNL ..

pour ta gouverne, saches que les chifres de production pour MedGaz ont été corrigés car 1/ les couts de production ont été calculés sur la base d'intrants base 2003...2/ les couts de transport du gaz algérien ont été artificiellement minorés par rapport au gaz Russe et surtout au Qatar pour justifier le projet ...
cf égelement les couts du GNL algérien et les transit fees concernant les droits de passage .

pour faire des comparatifs en ROI, saches que le prix actuel du gaz sur la marché Spot (où les espagnols achétent leur gaz) est de de 4 USD/MMBTU suite à l'arrivée du gaz non conventionnel, pour des coûts qui n'intégrent pas les couts financiers et d'exploitation ...etc..

sur ce site , tu peux trouver également plein d'infos sur l'économie des energies ...c'est très serieux !!

http://www.econologie.com/forums/medgaz-un-gazoduc-sous-marin-en-mediterranee-vt6079.html
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Mer 1 Déc 2010 - 11:41

merci pour ta reponse documentée , je vais etudier tout ca Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12862
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 2 Déc 2010 - 9:53

Messieurs je crois que je viens de trouver l'article qui mérite sans contestation possible, la nif d'or du journalisme 2010.

Prenez un café et plongez vous dans cette lecture passionnante. On y apprend un scoop. Je vous laisse le découvrir lol!


Citation :
LA FIRME N’EN FINIT PAS AVEC SES FAUSSES PROMESSES

Renault livre son «Arlésienne version 2010»
27 Novembre 2010 - Page : 24
Lu 2203 fois


Le constructeur automobile français est sur le point de licencier 3000 employés en France.

Jusqu’où ira Renault dans ses fausses promesses au gouvernement algérien à propos de l’installation d’une usine de montage de voitures? Le constructeur automobile français continue à faire aux Algériens des promesses pour venir investir en Algérie. Une fois de plus, Renault a annoncé la reprise des négociations avec le gouvernement algérien à propos de la fabrication de ses voitures en Algérie. ( Très bonne entrée en scène, Renault les menteurs, les baratineurs etc.... )
Pour les Algériens, cette «blague» ne date pas d’aujourd’hui. Depuis plus de trois années que ce constructeur brasse du vent en Algérie. Pour cette année 2010, il vient de livrer son «Arlésienne» dans sa version rutilante. Renault semble bien inspiré par cette citation du nazi Goebbels selon laquelle «plus le mensonge est gros, mieux il passe». Après un film de cinéma de long métrage, Renault est allé faire du chantage au gouvernement algérien, en allant négocier avec le Maroc pour transplanter un projet qui n’a jamais existé jusque-là lol! lol! ( Sa passe toujours pas dans msakane ils vont mourrir éttoufés ). La maison Renault avait annoncé avoir trouvé un terrain d’entente avec les responsables marocains pour installer cette usine. Il s’agit d’une double feinte dont ont été victimes aussi bien les parties algérienne que marocaine.

Attention ce qui va suivre relève du surnaturel le journaliste est sur le point de nous faire la révélation de sa carrière Laughing


Depuis plus de deux années, cette usine à réaliser au Royaume chérifien n’a toujours pas vu le jour et les négociations ont été interrompues entre les deux parties.

(Kakh kakh kakh kakh kakh............... Wallah ilah ils sont trop fort )


D’ailleurs, les choses ne semblent pas marcher à merveille pour Renault au Maroc. C’est l’une des raisons qui l’ont poussé à ressasser son discours, à chaque fois que les choses se portent mal pour lui, alors que ce projet n’est que mirage.

Vous vous demandez comment est ce possible que se soit un mirage. L'auteur de cette perle nous en donne les ingrédients lol!

La raison est que ce constructeur traverse une situation de crise en France. Il se trouve donc dans une mauvaise posture. Pour sortir de cette situation d’asphyxie financière, les dirigeants n’ont pas trouvé mieux que de mettre en place un plan de départ à l’intention de son personnel. Ainsi, Renault a décidé de congédier quelque 3000 employés, selon le Journal de Dimanche et l’agence Reuter. Ces sources dévoilent que ce constructeur avait proposé, mardi dernier, aux représentants du personnel un dispositif de départ anticipé à la retraite au titre de la pénibilité. Cette proposition a été décidée lors d’une réunion sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (Gpec). Cette situation de crise a été provoquée, selon le JDD, par la «sous-activité» que traverse la maison-mère. Renault vit, ces dernières années, une stagnation, voire une régression dans ses différentes activités. C’est ce qui a engendré une sous-production de ses usines. Renault a également connu, à cause de cette crise, une régression dans ses ventes. Pour combler ce déficit, le constructeur français a décidé de licencier les 3000 travailleurs. Sont concernés par ce licenciement les ouvriers, les employés et les agents de maîtrise activant dans la maison-mère en France. Aussi, des observateurs s’interrogent, à la lumière de ces données, sur les réelles intentions de Renault en Algérie. Selon ces derniers, il serait très difficile pour une entreprise qui ne se cesse de régresser, de procéder à l’ouverture d’une usine dans un autre pays.

(Sublime raisonnement implacable, Renault ne peut pas virer en France et embaucher ailleurs sa va de soit c'est élèmentaire mon chère Watson )

Mais vous vous demandez comment Renault peut se sortir du caca économique dans lequel il est Laughing
Comment? Vous avez pas deviné. Grâce à l'Algérie biensure


Les mêmes observateurs expliquent que la démarche de Renault vis-à-vis de l’Algérie est beaucoup plus stratégique. Si elle venait à installer son usine en Algérie, ça serait bien sûr, dans le but de se refaire une santé financière: le marché algérien est porteur.
Il permettra à cette firme de dépasser sa crise. L’on se rappelle de la situation de crise que traversait Alstom avant sa venue en Algérie. Paradoxalement, le contrat décroché en Algérie a permis à Alstom d’avoir une bouffée d’oxygène et d’éviter une faillite.[/b] Les observateurs estiment que cette stratégie aurait inspiré les dirigeants de Renault.

([b]Petit retour à la réalité tout de même, moment de lucidité rare dans cette essai journalistique
)

Mais à présent, on est encore loin de cette situation, dans la mesure où Renault s’obstine à vouloir nous faire avaler des couleuvres.

Nabil BELBEY

http://www.lexpressiondz.com/article/2/2010-11-27/83125.html

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 2 Déc 2010 - 11:41

bravo Fahed64 , je crois que toi aussi tu mérites un prix de "découvreur de perles journalistiques" de ce pays !!

sinon moi j'adores quand ce "journaliste" utilise la phrase fétiche (...selon certains observateurs, il semble que ...) , c'est la phrase préférée de ce type de journalistes ..

dire qu'un excellent journaliste comme Benchicou du Matin a été en prison et que ce type de "journaliste" travaille et continue d'insulter et de mépriser l'intelligence de ses compatriotes en leur balançant des tonnes de mensonges, d'anneries , de contre-vérités, de nullités ....

finalement, c'est de l'humour , il faut le prendre comme çà Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 2 Déc 2010 - 12:09

l´expression ecrit pour le gouvernement,ou du moins certains la bas,donc ils doivent faire passer le suppositoire avec le moins de mal possible.
ou bien comment transformer les autres responsables de nos echecs,tout en dressant une montagne de mensonges(reconfort)sur le projet chez le voisin "bien aimé".

surtout ne lui montrez pas ca Laughing
http://www.youtube.com/watch?v=yMItxxlQN20&feature=player_embedded
http://www.youtube.com/watch?v=ocDveAuaQHc
http://www.bouygues.com/cms/bouygues/upload/implantations/usine-renault-tanger.jpg
http://img24.imageshack.us/img24/1456/img08282.jpg
http://img830.imageshack.us/img830/9899/img08272.jpg

voila enfin un article qui dit la verité sans verser dans le ridicule
pour les memes raisons qu´on repete tjs ici..
Citation :
Malgré les déclarations rassurantes
Une usine Renault en Algérie, ce n’est pas pour demain
1er décembre 2010

« Il n’y a rien de nouveau par rapport au projet Renault en Algérie, Raffarin n’en a jamais parlé, on se demande d’où les chiffres annoncés par la presse ont été sortis, en plus, ils sont faux ! », nous a affirmé hier un responsable français.

Lors de la visite de Jean-Pierre Raffarin, le ministre de l’Industrie et de la Promotion de l’investissement a déclaré à la presse que le projet Renault est en bonne voie. Seulement Mohamed Benmeradi a étonné les observateurs par son optimisme à propos de la réalisation d’un projet dont les promoteurs se perdent depuis de longues années en conjectures. « Benmeradi est libre de faire les déclarations qu’il veut mais pour ce qui est du projet Renault, il n’y a absolument rien de nouveau ! En plus, les chiffres annoncés sont totalement faux ! », nous affirme un des responsables d’une institution économique française. Des diplomates français tiennent le même langage à ce sujet. « Il est vrai que les négociations sont toujours en cours, mais il n’y a rien de nouveau et ça nous étonnerait fort que ça aille vers quelque chose de concret du moins pour les mois à venir », soulignent nos interlocuteurs.

Les diplomates français pensent que « ni l’une ni l’autre partie ne semble convaincue de la réalisation de ce projet. Il faut aussi avouer que Renault ne va pas créer une usine en Algérie alors qu’elle en a une au Maroc et un grand nombre de sous-traitants en Tunisie. » les diplomates se demandent dans ce cas « ce que va gagner l’Algérie en matière d’intégration du produit ?!? »

Le président du Conseil consultatif pour la promotion et le développement de la PME garde à l’esprit les longues étapes de ce qu’on se plaît à qualifier de « négociations entre les autorités algériennes et les responsables de Renault pour la réalisation d’un projet sur les soubassements de la SNVI ». Il rappelle ainsi que « jusqu’à maintenant, on est toujours au niveau des négociations, et rien n’en a jailli ». Zaïm Bensaci interroge si « les Algériens sont véritablement prêts à donner les facilités qu’il faut pour la réalisation du projet et si Renault veuille bien aller à l’essentiel dans ce que ses responsables avancent ».

PROJET RENAULT : LES RAISONS D’UN BLOCAGE

Notre interlocuteur estime que « c’est toujours comme ça avec les Français, on ne décèle pas chez eux un désir réel d’investir ». Il anticipe quelque peu en soulignant que « ce qui risque de se passer, c’est qu’on avance qu’il n’y a pas d’équipementiers français installés chez nous pour parler d’intégration algérienne dans la réalisation du véhicule. Ils existent bien en Tunisie et au Maroc mais pas chez nous. » Bensaci affirme que « l’Algérie compte 417 sous-traitants sous forme de micro-entreprises ou de PME qui gravitent autour de la SNVI mais ils n’ont rien à voir avec l’automobile que les Français nous promettent ». Il estime véritablement que « l’intégration pose problème et si c’est pour importer toutes les pièces pour monter un véhicule et nos sous-traitants ne pourront intervenir que pour serrer les boulons, ça ne vaut pas le coup ! » Interrogé sur les objectifs que visent l’organisation de la conférence sur l’entreprenariat entre les pays du Maghreb et les Etats-Unis, le président du CCPDPME pense que « ça pourrait être sérieux puisqu’il s’agit de présenter l’entreprenariat américain qui est un modèle très intéressant et que si on le calque, notre entreprenariat répondra aux normes européennes et occidentales, on pourrait sortir de cette impasse ».
Bensaci note que « les Américains misent sur les jeunes - ce qui est bien et prometteur. Ils veulent les aiguiller et les aider à créer leur entreprise selon les normes internationales. On devrait développer cette mécanique qui est sous-tendue par un volet politique que les autorités des deux pays veulent faire évoluer d’une certaine manière, c’est-à-dire celle qui respecte et préserve leurs intérêts mutuels. »

L’IMAGE DE L’ALGÉRIE EN POINT DE MIRE CHEZ LES BRITANNIQUES

Pour le président du CCPDPME, « la volonté pour promouvoir cet entreprenariat existe chez les deux pays, en plus elle concerne tout le Maghreb ». Il est vrai que les Américains ont toujours fait savoir qu’ils trouveraient leur compte dans un Maghreb « globalisé ». Initier les normes d’entreprenariat aux jeunes des cinq pays maghrébins leur permettra de cibler en même temps un marché maghrébin de plus de 80 millions de consommateurs, presque vierge et de surcroît prometteur en potentialités humaines et naturelles. Une véritable aubaine en ces temps de crise mondiale et d’essoufflement des marchés traditionnels mondiaux qui, pensent les observateurs, « sont arrivés à leur limite ».

Les diplomates britanniques, pour leur part, continuent de voir en l’Algérie « un pays instable en matière de législations et de lois, et traînant une lourde bureaucratie sans compter l’instabilité sécuritaire ». Un d’entre eux estime ainsi que « si les investisseurs étrangers ne viennent pas en Algérie et n’investissent pas c’est parce qu’ils pensent que la sécurité pose encore problème, les lois sont changées au moment où on s’attend le moins, et la bureaucratie est lourde ». Zaïm Bensaci nous a d’ailleurs aussi souligné qu’« en matière d’affaires commerciales, ça n’a pas diminué après l’adoption de la LFC 2009 mais on n’a pas vu d’investissements étrangers. On ne risque pas d’en avoir tant que les lois sont changées sans en peser les conséquences et les règles ne sont pas et une fois pour toutes clairement définies ».

Les diplomates britanniques vont loin dans leur interprétation des choses. « L’Algérie n’a jamais eu un réseau de relations publiques dynamique et efficace qui pourrait changer son image auprès des investisseurs étrangers. L’Algérie est toujours pour les étrangers ce pays où on vit dans l’insécurité et où la bureaucratie plombe le climat des affaires. »

Ghania Oukazi
http://www.el-annabi.com/economie/934-une-usine-renault-en-algerie-ce-n-est-pas-pour-demain.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 2 Déc 2010 - 14:09

L'expressionDZ pris en flagrant délit de ' manque de sérieux'... Article aussi folklorique qu'affligeant. C'est vraiment lamentable au plus haut point. Very Happy un machin sans info, sans chair ni âme....
Revenir en haut Aller en bas
Morrocan phoenix
Caporal
Caporal


messages : 115
Inscrit le : 15/10/2010
Localisation : Terre
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 4 Déc 2010 - 17:35

Citation :

Wikileaks : L’Algérie s’inquiète du rapprochement des Etats-Unis avec le Maroc
Les entretiens entre l'Ambassadeur américain à Alger, Robert Ford et le Président algérien Abdelaziz Bouteflika révèlent les positions des deux pays sur le dossier du Sahara occidental. Si beaucoup d'éléments étaient déjà connus, des petites révélations et certaines phrases en disent long sur l'écart croissant entre les intérêts particuliers de l'Algérie, et celui des grandes puissances sur la question sensible sahraouie

La note qui date du 25 juin 2008, dépeint un président algérien irrité par l'appui de plus en plus soutenu des Etats-Unis au plan d'autonomie des provinces saharienne proposée par le Maroc.
Mais les plaintes d’Abdelaziz Bouteflika ne feront pas tanguer Robert Ford. Il écarte la voie de l'auto-détermination par référendum qui lui parait dans l'impasse pour appuyer un plan d'autonomie pragmatique et permettant aux sahraouis [des camps de Tindouf] de sortir enfin de leur statut de réfugiés. Le Président algérien n'en démord pas, et affirme que l'auto-détermination des sahraouis est une question de principes.
Alors que l'Ambassadeur affirme la préférence des Etats-Unis pour une autonomie à l'image de celle des Kurdes en Irak par exemple, Bouteflika plaide pour un statut-quo. Alors que Ford explique qu'il n'est pas acceptable de voir le conflit continuer encore une trentaine d'année, Bouteflika préfère une évolution par étape, même si elle est lente. Ca prendra le temps qu'il faudra, pourrait être une bonne manière de résumé la pensé du Président algérien.
Pour conclure sa note, Robert Ford cite les propos du Président Bouteflika qui en disent long sur les perspectives d'évolution du conflit. "Bouteflika a indiqué qu'il voulait trouver un moyen de sortir de l'impasse". On ne saura pas si l'impasse concerne la situation du Polisario, ou plutôt celle de l'Algérie prise au piège dans son entêtement pro-polisario. L'ambassadeur Ford enfonce le clou en concluant sa note par un délicieux : "il n'y a tout simplement aucune idée créative ici [en Algérie] sur le moyen d'y parvenir".
On comprend mieux le désir de statut quo de la part du Président Bouteflika. Quand bouger devient risqué, l'immobilité révèle toutes ses vertus.
http://www.yabiladi.com/articles/details/3836/wikileaks-l-algerie-s-inquiete-rapprochement-etats-unis.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: