Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Missile & Roquette antichars (Documentation)

Aller en bas 
+10
Inanç
yassine1985
MAATAWI
FAMAS
Spadassin
Fremo
thierrytigerfan
jonas
Seguleh I
Yakuza
14 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité




Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Empty
MessageSujet: Missile & Roquette antichars (Documentation)   Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Icon_minitimeVen 30 Oct 2009 - 18:40

Rappel du premier message :


-AT-1 Snapper :

Premier missile antichar sovietique, l AT-1 est un missile Filoguidés dont la trajectoire est dirigé par joystick .

Origine : Russie
Type : Missile Antichar
Mise en service : 1960
Portée : 2000m
Pouvoir de perforation : 380mm
Poid : 22kg
Operateurs : Russie; Egypte; Syrie; Cuba; Corée du Nord...
Engagements : Guerre des Six Jours

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Shmel04





-AT-2 Swatter :


Citation :

Le Swatter fut le second missile antichar soviétique identifié par l’OTAN. Conçu comme un missile lourd destiné à être tiré à partir de véhicules ou d’hélicoptères, il entra en service vers 1965. Ce missile posa un grand nombre de problèmes aux Soviétiques, qui tâchèrent d’y remédier en lançant de nouvelles versions plus perfectionnées. Le missile, tiré grâce à un système de guidage optique manuel, dispose quant à lui d’un dispositif de guidage radio original, pouvant être réglé sur trois fréquences différentes, afin de protéger le tir des éventuelles contre-mesures. Actif à partir de 500 m, le Swatter a une efficacité maximale quand il est lancé directement sur la cible.

Utilisé essentiellement par les héclioptères d’attaque Mil Mi-24/25 Hind et les véhicules de lutte antichar BRDM 1/2 ( lanceur quadruple monté à l’arrière de la cabine pour le BRDM-1, sur le toit de la cabine pour le BRDM-2 ), l’AT-2 a été employé au combat en Afghanistan, en Angola, au Liban et durant la guerre Iran/Irak. Il a été exporté dans de nombreux pays plus ou moins proches de l’URSS, notamment à Cuba, en Egypte, en Libye, en Syrie, au Vietnam, et bien évidemment dans les pays de l’Est. Plusieurs exemplaires ont été capturés par les forces israéliennes, ce qui a grandement contribué à faire connaître ce missile aux Occidentaux. En URSS, le Swatter a été remplacé par l’AT-6 Spiral.

http://www.avions-militaires.net/dossiers/missiles/at-2-swatter.php

Origine : Russie
Type : Missile Antichar
Mise en servicee : 1965
Portée : 4000m
-Pouvoir de perforation : 510mm d’acier
-Poid :33kg
Operateurs : Russie; Cuba;Vietnam; Libye;Angola ...
Engagements : Guerre en Angola; Guerre Iran/Irak; Guerre du Liban(1982)

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 At2cswatter

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 3m11falangamissiles






-AT-3 Sagger :


Citation :
Le 9M14 Malyutka (ce qui signifie « petit bébé ») est un missile antichar soviétique filoguidé. Il est désigné en Occident sous le code OTAN AT-3 Sagger. C'est historiquement le premier missile antichar portatif soviétique, et probablement le missile antichar guidé le plus largement produit de tous les temps, la production soviétique atteignant les 25 000 unités par an dans les années 1960 et 1970. De plus, des copies de ce missile ont été produites sous divers noms par au moins cinq pays.

Dans l'armée soviétique, la version portative est déployée au sein du peloton antichar des bataillons de fusiliers motorisés. Chaque peloton a deux sections de Sagger, chacune comptant deux équipes, et chaque équipe avait deux lanceurs. Dans chaque équipe, un assistant porte un lance-roquette RPG-7. Le missile Sagger ayant une portée minimum de 500 mètres, le RPG-7 sert à couvrir cette zone d'ombre.

Le missile est aussi intégré dans le véhicule de combat d'infanterie BMP-1, le véhicule aéroporté BMD-1 et le véhicule de reconnaissance BRDM-2.

Le Sagger est employé par les forces Nord-Vietnamiennes contre les forces Sud-Vietnamiennes à partir de 1972 pendant la guerre du Viet-Nâm.

Il est employé avec un grand succès pendant la Guerre du Kippour en 1973 par les armées syrienne et égyptienne. En moyenne, chaque équipe y tire 20 missiles, soit environ 2 000 missiles par division, au cours de la guerre. Des sources soviétiques affirment que le Sagger est responsable de la perte de 800 chars israéliens pendant cette guerre, bien que certaines sources parlent de 1 063 chars (mais ce chiffre inclut probablement des chars temporairement hors d'état et réparés en moins de 24 heures)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Malyutka_9M14

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en servicee : 1963
Portée : 3000m
Pouvoir de perforation : 410 mm d’acier
Poid : 11kg
Operateurs : Russie;Egypte;Syrie; Algerie; Perou; Irak ...
Engagements : Guerre du Kippour; Guerre du Vietnam



Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Maljutkaat3saggerbateyh

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Ist2669961at3sagger






-AT-4 Spigot :

Citation :

Le 9M111 Fagot a été développé par KBP Tula CDB-14, à Toula géré par AG Shipunov NF Makarova après que des études ont commencé en 1962 avec le développement du système dit SACLOS (Semi automatique Commande à Line of Sight). Conçu pour être utilisé par l'infanterie parce qu'il pèse entre 21 et 45 kg et peut être décomposé en 3 charges, il a été développé en parallèle avec l’ AT 5 SPRANDEL
Le missile est trouvée dans un conteneur ou le tube utilisé comme lanceur. Il est placé sur un trépied 9P135 qui est guidé par un système 9S451. Le poids du système complet est de 22,5 kg Le système de visée 9Sh119 se trouve sur le côté droit. L'AT 4 SPIGGOT peut tirer une cible immobile ou mobile qui roule à la vitesse de plus ou moins 60 km / h. La cadence de tir est de 3 missiles à la minute.
Le missile est expulsé du tube par un système de gaz à la vitesse de 80 mètres par seconde ce système ressemble beaucoup au système des canons sans recul
Le moteur du missile prend et celui ci atteint rapidement une vitesse de 186 m/s. Le missile est guidé dans sa course par un faisceau infrarouge. Les corrections peuvent être faites en agissant sur le système joysticks
Il existe en 2 versions
Spigot A et B.
Le Spigot B aurait un missile avec un moteur d'appoint qui permet à l'ogive renforcée (comme ce fut Milan NG) d’atteindre un char à 2500 mètres et pénétrer un blindage de 460 mm.

http://www.maquetland.com/v2/index.php?page=vision&id=94&type=photos

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en servicee : 1970
Portée : 2500m
Pouvoir de perforation : 600mm
Poid : 22 kg
Operateurs : Russie; Algerie; Gréce; Inde; Iran; Irak; Finland ...
Engagements : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 At4spigot

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 1233152240g






-AT-5 Spandrel :

Missile antichar sovietique , develoopé en parallele à l AT-4 Spigot Duquel il ne differe que par la taille (comparable au HOT d Euromissile ou au TOW)

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en service : 1974
Portée : 4000m
Pouvoir de perforation : 750mm
Poid : 14kg
Operateurs : Russie; Maroc; Finland; Egypt ...
Engagements : Guerre du Liban (2006)

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Idet2007at5spandrelthie






-AT-6 Spiral 9K114 Shturm :

Le Chturm est un missile antichar soviétique de troisième génération, son code OTAN est AT-6 Spiral. Il fonctionne en mode « tire et oublie » et est capable de percer un blindage de 800 mm. C'est le missile antichar standard du Mi-24.

http://fr.wikipedia.org/wiki/9K114_Chtourm

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en servicee : 1976
Portée : 7000m
Pouvoir de perforation : 800mm
Poid : 32kg
Operateurs : Russie;Indonesie; Bielorussie; Pologne ...
Engagements : Invasion sovietique de l' Afghanistan



Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Krzesiny82rb






-AT-7 Saxhorn 9K115 Metis :


Citation :
Le missile a été développé par KBP Toula. Il est similaire à l'AT-4 Spigot en apparence externe  mais le missile est beaucoup plus léger - principalement en raison de la charge de carburant réduite.Cette charge réduite coupe la portée maximale de 1000 m.
Le missile a été introduit dans l'armée russe en 1979 pour compléter les AT-4 Spigot. Le système est plus léger que l'AT-4 système Spigot, en raison d'un trépied moins compliqué et d'un lanceur de missiles plus légers.

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki/AT-7&ei=5ebiSs2mCdOe4Qa9_bmOAg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CAoQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3DAT-7%2BSaxhorn%26hl%3Dfr%26rlz%3D1B3GGGL_frFR345FR345

Origine : Russie
Type : Misile antichar
Mise en servicee : 1979
Portée : 1000m
Pouvoir de perforation : 460mm
Poid : 6kg
Operateurs : Russie; Iran; Syrir; Yougoslavie ...
Engagements : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 779pxpolk9k115metis

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 9k115metys






-AT-8 Songster 9K112 Kobra :


Missile antichar sovietique destiner a etre tiré a partir du canon 125mm du T-64 et du T-80

Origine : Russie
Type :  Missile antichar
Mise en servicee : 1980
Portée : 4000m
Pouvoir de perforation : 600mm
Poid : 30kg
Operateurs : Russie
Engagements : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 300px9112






-AT-9 Spiral-2 9M120 Ataka :


Citation :
L'AT-9 Spiral-2 est un missiles antichars soviétique
Le missile a été conçu pour vaincre les tanks avec des armures Chobham comme le M1 Abrams américain et le Challenger britannique 2 chars.
Il semble être un développement évolutif de l'AT-6 Spiral dont il est  plus lourd plus rapide et dont la Portée et la précision auraient été augmenté.
Le missile a souvent été confondu à l'ouest avec le Vikhr

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki/9M120_Ataka-V&ei=feviSqSPIoO04QbChuD9AQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CA4Q7gEwAA&prev=/search%3Fq%3DAT-9%2Bspiral%26hl%3Dfr%26rlz%3D1B3GGGL_frFR345FR345

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en servicee : 1992
Portée : 6000m
Pouvoir de perforation : 800mm
Poid : 49kg
Operateurs : Russie; Venezuela
Engagements : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 1243288972f






-AT-10 Stabber :

Missile antichar russe a guidag
e laser,employer a partir des canon 100mm des vehicules
BMP-3 et T-55.

Origine : Russie
Type : Missile antichar
Mise en servicee : 1983
Portée : 4000m
Pouvoir de perforation : 700mm
Poid : 27kg
Operateurs : Russie; ,
Engagements : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 9m116






-AT-11 Sniper 9M119 Svir :


L' AT-11 Sniper est un missile antichar russe.
Tiré a partir du canon 125m, il equipe les char T-72,T80,ou T90.


Origine : Russie
Mise en service : 1986
Portée : 5000m
Pouvoir de perforation : 800mm
Poid : 28kg
Operateurs : Russie; Maroc; Ukraine; Algerie ...
Engagement :







-AT-12 Swinger 9K118 Cheksna :

Missile antichar russe ,concu pour etre
tiré du canon  115mm du char T-62.

Origine :Russie
Mise en service : 1987
Portée : 5000m
Pouvoir de perforation : ?
Poid : 30kg
Operateurs : Russie; ?
Engagement : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 3ubk14fbig3uz Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 W750





-AT-13 Saxhorn-2 9K115-2 Metis-M :


Citation :
Le Metis-M (AT-13 Saxhorn) est un système
de missile anti-char portable apparu
en 1992. Version améliorée du Metis (AT-7),
c’est un missile à guidage semi-automatique
de 2 km de portée maxi dans sa version M1.
Sa charge anti-char en tandem peut pénétrer
950mm d’acier à blindage selon son
constructeur KBP. Une charge thermobarique
est également disponible.
L’ensemble (lanceur 9P151M, missile 9M131M
et système de visée jour/nuit thermique)
pèse 29,8 kg.

http://red-stars.org/spip.php?breve1052

Origine : Russie
Mise en service : 1994
Portée : 1500m
Pouvoir de perforation : 900mm
Poid : 24kg
Operateurs : Russie; Maroc; Syrie; Malaisie ...
Engagement : Guerre du Liban 2006

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Gmkmetism800001

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Metism3






-AT-14 Spriggan 9M133 Kornet :


Citation :
Le Kornet est un missiles antichars Russe. Il s'agit d'un ATGM lourds destinés à remplacer
les ancienne génération de missiles antichars de l'inventaire  Russe, le Kornet a été conçu
pour faire face aux générations actuelles et futures de chars de combat et peut également
être utilisé pour engager des cibles aériennes lentes volant à basse altitude, comme les hélicoptères.

http://translate.google.fr/translate?hl
=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki
/9M133_Kornet&ei=VArkSvuABZSw4Qah44yCAg&sa
=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=
0CAgQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3Dat%2B
kornet%26hl%3Dfr%26rlz%3D1B3GGGL_frFR333
FR336

Origine : Russie
Mise en service : 1994
Portée : 5000m
Pouvoir de perforation : 1200mm
Poid : 27kg
Operateurs :Russie /Maroc; Algerie; Grece; Syrie ...
Engagement : Guerre du Liban (2006)



Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 9m133kornet






-AT-15 Springer 9M123 Khrizantema :


Citation :
Le Khrizantema est un missiles antichars. LeKhrizantema a été conçu pour faire
face aux générations actuelles et futures de chars de combat principaux,
tels que le M1A2 et Leopard 2 et peut également être utilisé pourengager des cibles
aériennes lente et volant à basse altitude, comme les hélicoptères. .

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.wikipedia.org/wiki/9M123_Khrizantema
&ei=YwbkSuK8M8G64Qawj5WOAg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=2&ved=0CBIQ7gEwAQ&prev=/search%3Fq%3
Dat-15%2Bkhrizantema%26hl%3Dfr%26rlz%3D1B3GGGL_frFR333FR336%26sa%3DG

Origine : Russie
Mise en service : 2004
Portée : 6000m
Pouvoir de perforation : 1200mm
Poid : 50kg
Operateurs :Russie; Syrie;?
Engagement : ?

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 9m123khrizantema





-AT-16 Scallion 9K121 Vikhr :


Citation :
Le 9K-121 Vikhr est un missile anti-char russe de quatrième génération.
Entré en service en Russie dans les années 1990, il est présenté en public pour la première fois
lors du salon aéronautique de Farnborough.
Il est utilisé par les hélicoptères Mil Mi-24 Hind, les Kamov Ka-50 et Ka-52
ainsi que l'avion d'attaque au sol Soukhoï Su-25.


Le Vikhr est un missile anti-char à guidage laser d'une portée allant de 500 à 10 000 mètres.
Propulsé par un moteur-fusée, le Vikhr est guidé par un laser émis par l'hélicoptère tireur ou un autre appareil
faisant office de « guide » pour le missile. Sa charge HEAT qui est capable de percer des blindages réactifs
détonne soit à l'impact direct sur sa cible (notamment pour les véhicules blindés), ou soit légèrement avant l'impact
(si la cible engagée est aérienne) grâce à une fusée de proximité.
Le moteur fusée du Vikhr permet au missile d'atteindre une vitesse de 600 mètres/secondes (soit Mach 1,Cool et lui permet
une autonomie d'une dizaine de kilomètres.

La particularité du Vikhr reste toutefois sa polyvalence, puisque son constructeur le présente comme un missile réellement capable
d'engager des cibles terrestres (chars, blindés légers, bâtiments, bunkers, …) que des cibles aériennes
comme des hélicoptères ou des avions. Pour ce faire le Vikhr dispose de sa double charge (impact ou proximité),
même si son système de guidage et sa relative lenteur pour un missile à vocation anti-aérienne
le cantonne à attaquer uniquement des cibles volantes peu rapides et/ou peu maniables.
En revanche son système de guidage par laser le rend très peu sensible aux leurres et au brouillage.

Pendant le vol du missile, le pilote peut en garder le contrôle et modifier sa trajectoire
tout en suivant ses évolutions grâce à un écran TV.
http://fr.wikipedia.org/wiki/9K121_Vikhr

Origine : Russie
Mise en service : 1992
Portée : 10km
Pouvoir de perforation :1000mm
Poid : 40kg
Operateurs : Russie
Engagement : ?



Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Ka52s


Dernière édition par Alloudi le Ven 30 Oct 2009 - 18:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32946
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Unbena32Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Unbena24
Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Unbena25Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Unbena26
Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Cheval10Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Unbena15
Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Medail10

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Missile & Roquette antichars (Documentation)   Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 Icon_minitimeMer 11 Mai 2022 - 22:21

Citation :
Ground Combat Demonstration: Saab lève le voile sur les nouvelles variantes de l’AT4


Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 7614dbb82aaff0622254985896595f19?s=40&d=mm&r=g
Yannick Smaldore 11 mai, 2022


Du 3 au 4 mai, Saab Dynamics et les forces armées suédoises ont organisé l’édition 2022 de la Ground Combat Demonstration. L’occasion de réaliser des tirs en conditions réelles du missile NLAW et du Carl-Gustaf M4 mais aussi, pour la première fois, des nouvelles variantes de l’AT4 CS représentatives de la version F2 attendue en France dans les tous prochains mois.

Pour la première fois depuis 2014, une trentaine de délégations étrangères et quelques journalistes internationaux ont pu assister à des démonstrations tactiques et techniques destinées à présenter l’étendue des capacités offertes par les armes de soutien légères proposées par Saab. Étant donné l’actualité ukrainienne, qui a mis à l’honneur une bonne partie du catalogue de Saab Dynamics, cette édition 2022 a logiquement insisté sur les capacités anti-char et anti-véhicules des différents armements. Plusieurs tirs réels ont ainsi été effectués sur un char T-72 et un transport de troupes BMP. Néanmoins, les capacités anti-infrastructures et anti-infanterie n’ont pas été négligées, la démonstration tactique montrant notamment la complémentarité des différents types de munitions dans un contexte opérationnel complexe.

Au total, plus d’une cinquantaine de tirs se sont succédés sur plusieurs sessions de démonstration, de jour comme de nuit. Un parachutiste, largué à 3000m d’altitude avec son NLAW, a effectué une démonstration de tir de ce missile anti-char à usage unique. Par la suite, le Carl-Gustaf M4 a fait usage de son large panel de munitions (notamment la nouvelle munition programmable HE-448) contre des blindés, différentes infrastructures et même une cible mouvante. Mais pour la délégation française présente sur place, on se doute que l’intérêt se portait avant tout sur les dernières évolutions de l’AT4CS qui faisaient là leur première démonstration publique.

Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 CG-M4-Recharge-800x600
Lors des démonstrations de tirs, la véritable star du show était le Carl-Gustaf M4. Il était présenté pour la première fois
avec sa munition programmable HE-448. ©FOB



L’AT4 F2 livré d’ici la fin de l’année



Pour rappel, l’armée de Terre française est le client de lancement de cette troisième génération d’AT4, qui avait remporté en 2014 l’appel d’offre Roquette NG. Contrairement à la version actuellement utilisée par les forces françaises, qui n’a été livrée qu’en version anti-char, cette nouvelle itération de l’AT4CS doit être disponible dans trois variantes distinctes : anti-blindé, anti-structure ou anti-personnel. La portée de 300m des AT4CS actuels a été accrue à 400m grâce au nouveau viseur point rouge intégré. Elle pourra même atteindre 600m avec une grande précision grâce au viseur récupérable Aimpoint FCS51.

À noter toutefois que, à proprement parler, ce ne sont pas les nouveaux AT4 F2 conçus pour les forces françaises qui ont été dévoilés durant la Ground Combat Demonstration. En effet, sauf nouvel écueil, les livraisons des trois variantes françaises ne sont attendues que dans les tous prochains mois. Lors de la Ground Combat Demonstration, ce sont donc des modèles génériques préfigurant la nouvelle génération d’AT4, dont l’AT4 F2 fait partie, qui ont été utilisés. Dépourvus de certains détails propres aux version françaises, ces modèles de démonstration restent cependant très représentatifs de ce que sera l’AT4 F2 une fois qu’il aura été réceptionné et mis en service au sein de l’armée de Terre, dans ces trois versions :



  • L’AT4CS ER (Extended Range) est la nouvelle variante anti-blindés, capable de détruire un char de combat (frappe latérale ou par l’arrière) jusqu’à 600m. Sa capacité de pénétration est donnée pour être supérieure à 460mm.






  • L’AT4CS AST (Anti Structure Tandem) est optimisée pour l’ouverture de brèches et la destruction de bâtis en combat urbain rapproché, et reste pertinente face à des blindés légers. Un sélecteur permet de régler le délai de détonation de la seconde charge, selon l’effet désiré, entre 3ms ou 27ms environ.






  • L’AT4CS HE (High Explosive) est la dernière évolution de la version anti-personnel de l’AT4. Pour des explosions à l’impact, la portée maximale est de 600m. En mode airburst, toutefois, il est possible de cibler des troupes derrière un obstacle ou dans une tranchée jusqu’à 1000m de distance. Ce dernier mode impose toutefois l’utilisation du viseur FCS51.





Missile & Roquette antichars (Documentation) - Page 3 P1140406-800x600
Résultat d’un tir d’AT4CS AST. Après avoir traversé un mur en béton, la munition a complètement détruit un conteneur.
©FOB


Les différents tirs effectués devant la presse et les délégations ont démontré l’efficacité de ces différents modèles face à leurs cibles principales, mais également leur polyvalence intrinsèque : la version AST reste redoutable en anti-personnel, et l’AST comme la HE conservent une très bonne efficacité contre les véhicules faiblement blindés.



La coopération franco-suédoise dans l’anti-char se poursuit



Lors de son discours de clôture de la première journée de démonstrations au Swedish Army Training Centre de Kvarn, le Major General Karl Engelbrektson, chef d’état-major de la Swedish Army, a insisté sur les efforts collectifs qui doivent être entrepris, tant en Suède qu’en Europe, pour pouvoir faire face au retour des conflits de haute intensité sur le continent européen. En Suède, la remontée en puissance débutée en 2014 va désormais s’accentuer, ce qui va nécessiter une étroite collaboration entre les forces armées, la société civile et les industriels de l’armement. « Désormais, le budget n’est plus le facteur limitant la croissance des forces armées, a confié le Major General Engelbrektson. Les vrais défis sont au niveau des ressources humaines, de l’entraînement et de la logistique, y compris industrielle ».

Pour effectuer une remontée en puissance rapide et fluide, les forces armées suédoises ne peuvent donc pas se permettre de blocages majeurs sur leurs programmes d’armement. Les industriels se doivent donc d’être force de proposition, et la FMV (Defence Materiel Administration, équivalent de la DGA) a pour but de faciliter l’avancée des programmes, y compris en collaboration.

Un état de fait qui devrait profiter indirectement au missile anti-char MMP français, qui devrait servir de base à un futur système franco-suédois de lutte anti-char au-delà de la vue directe (TAVD). Ce point a d’ailleurs été souligné par le chef d’état-major de la Swedish Army : « Nous avons un excellent programme de missile anti-char avec la France, entre Saab et MBDA, entre la FMV et la DGA, entre moi et mon homologue français. Les acquisitions seront conjointes, la doctrine d’emploi de ce système également, […] et l’achat des armes se fera conjointement à l’acquisition de nouveaux systèmes d’entrainement et de simulation. […] Nous progressons très rapidement sur ce programme, et nous avons déjà pris en compte ce nouveau concept dans notre organisation des opérations. »

Pour l’heure, sur ce programme, rien ou presque n’a filtré concernant la répartition exacte des tâches entre industriels français et suédois. Si le MMP est sans conteste une excellente base de travail, la Suède dispose d’une véritable expertise en matière de missiles « top attack », de liaisons de données sécurisées, mais aussi d’écosystèmes de support, d’entraînement et de simulation. À voir comment ces différentes expertises viendront se combiner à celles de MBDA afin de décupler le potentiel du MMP.

Ground Combat Demonstration: Saab lève le voile sur les nouvelles variantes de l'AT4 - FOB - Forces Operations Blog

Vampiro aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Missile & Roquette antichars (Documentation)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Missile Air-Air (Documentation)
» Missile Air-Sol & de Croisiere (Documentation)
» Missile Balistiques (Documentation)
» la bagnole qui résiste au lance roquette
» Torpilles ( Documentation )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Systemes d'armes terrestres-
Sauter vers: