Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -57%
Gonfleur électrique Xiaomi Mi Portable Electric ...
Voir le deal
29.99 €

 

 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 31 ... 44  Suivant
AuteurMessage
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21709
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena20Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena22
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena21

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMar 22 Jan 2013 - 17:24

Rappel du premier message :

voila ce qui clarifie l´installation de Chevron tant polemiquée..3 new licenses offshore

Citation :
Tuesday, 22 January 2013 - 17:54
Chevron Signs Petroleum Deals in Offshore Morocco

  By Saabira Chaudhuri


Chevron Corp. (CVX) has signed petroleum agreements related to three offshore areas in Morocco, a push to expand its footprint in frontier basins.

The oil and gas company has signed the agreements with Morocco's Office National Des Hydrocarbures Et Des Mines which, once awarded, will allow Chevron to acquire seismic data and conduct studies in deepwater areas known as Cap Rhir Deep, Cap Cantin Deep and Cap Walidia Deep located between 60 miles and 120 miles west and northwest of Agadir, Morocco. The areas encompass about 11,300 square miles with average water depths ranging from between 330 feet to 14,700 feet.

"This is an opportunity for Chevron to expand its already strong presence in the region and allows us to acquire further knowledge about promising geology in an emerging area," said Ali Moshiri, president of Chevron Africa and Latin America Exploration and Production Co.

Chevron has a 75% working interest in the three areas, with the Office National Des Hydrocarbures Et Des Mines holding the remaining 25%.

Chevron and other large oil and gas producers have been suffering the impact of a shaky global economy on oil and gas prices. In November, Chevron reported its third-quarter earnings fell 33%, missing expectations as its oil and gas production was disrupted by maintenance, legal issues and storms, and a refinery fire in California caused a sharp drop in fuel sales.

Earlier this month, the second-largest U.S. oil company by market value said it expects its fourth-quarter profit to rise compared with the previous quarter, benefiting from gains on assets and increased U.S. and international production.

Last month, Chevron said its Australian unit made two more natural-gas discoveries in the Exmouth Plateau area of the Carnarvon Basin, a hydrocarbon basin offshore western Australia.

Shares edged down by 55 cents to $114.69 in recent trading. The stock has risen 7.3% in the past 12 months.

WSJ

Citation :
Chevron Signs Agreement for Exploration Areas Offshore Morocco
Acreage expands Chevron’s footprint offshore Africa

SAN RAMON, Calif., January 22, 2013 – Chevron Corporation (NYSE:CVX) announced that its subsidiary, Chevron Morocco Exploration Ltd,  signed petroleum agreements with Morocco's Office National Des Hydrocarbures Et Des Mines for three offshore areas.

"We look forward to participating in exploration activities in Morocco, which provides Chevron an opportunity to advance our growth strategy in frontier basins," said George Kirkland, vice chairman, Chevron Corporation.

Once awarded, Chevron will acquire seismic data and conduct studies in deepwater areas known as Cap Rhir Deep, Cap Cantin Deep and Cap Walidia Deep located between 60 and 120 miles (100 to 200 kilometers) west and northwest of Agadir, Morocco. The areas encompass approximately 11,300 square miles (29,200 square kilometers) with average water depths ranging from between 330 feet to 14,700 feet (100 meters to 4500 meters).

Ali Moshiri, president, Chevron Africa and Latin America Exploration and Production Company, said, "This is an opportunity for Chevron to expand its already strong presence in the region and allows us to acquire further knowledge about promising geology in an emerging area."

Chevron Morocco Exploration Ltd has a 75 percent working interest in the three areas, with the Office National Des Hydrocarbures Et Des Mines holding the remaining 25 percent.

http://www.chevron.com/chevron/pressreleases/article/01222013_chevronsignsagreementforexplorationareasoffshoremorocco.news

_________________
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 A10-na10


Dernière édition par Yakuza le Dim 16 Nov 2014 - 19:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
zazoe
Caporal chef
Caporal chef


messages : 184
Inscrit le : 10/09/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 12:54

laisse tomber mon exemple de sonatrach et aramco alors. Est on capable de extraire nous meme le petrol et gaz? Ou est ce que c'est pas interessant d'un point de vue bussines?
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
arsenik

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena32Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena24
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 13:03

zazoe a écrit:
laisse tomber mon exemple de sonatrach et aramco alors. Est on capable de extraire nous meme le petrol et gaz? Ou est ce que c'est pas interessant d'un point de vue bussines?

on en est incapable il y a que certains pays développé qui en sont capable car cela demande un haut niveau technique et fiancier qu'ils trouve les puits de pétrole nous arrange en 1er lieu  Arrow 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 15:38

si l'onhym mais en onshore http://www.onhym.com/activites-exploitation-et-production/zones-de-production/bassin-d-essaouira/infrastructure-de-la-production.html
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Colonel
Colonel


messages : 1748
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Cheval10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 15:56

arsenik a écrit:
zazoe a écrit:
laisse tomber mon exemple de sonatrach et aramco alors. Est on capable de extraire nous meme le petrol et gaz? Ou est ce que c'est pas interessant d'un point de vue bussines?

on en est incapable il y a  que certains pays développé qui en sont capable car cela demande un haut niveau technique et fiancier qu'ils trouve les puits de pétrole nous arrange en 1er lieu  Arrow 

Si tu parles juste de faire le forage et si nous parlons de forage vertical... cela ne demande pas un haut niveau technique n'importe quel "cul terreux" du Texas l'a fait pendant près de cent ans.

Non, il n'y a pas que "certains pays développé" qui en sont capables.

Le probleme n'est pas technique mais capitalistique. Avant de forer pour extraire ce petrole ou ce gaz, il faut prospecter. La prospection est un peu un jeu de chance où on peut tirer le gros lot dés le premier tirage ou après cent essais. Chaque forage onshore coute 50m USD. Il faudrait plus de 4000 forages au Maroc, ce qui correspond à 200mrds USD en investissement.

Il est claire que l'etat ne peut pas et ne doit pas investir dans la prospection. Il doit laisser le secteur privé le faire. Or, pour attirer le privé, il faut leur promettre une part du gateau. Ils ne vont pas prendre tous les risques pour ensuite laisser la place à l'état.

Autre point, Aramco a les compétences requisent et fait des forages chaque jour. De meme, Petronas, Petrobras, les Irakiens... Mais c'est comme dans tout secteur complexe, on sous-traite certaines parties car cela revient moins cher.

Pour ce qui est de l'offshore profond, là il n'y a qu'un nombre très limité d'entreprises qui ont les compétznces et la technologie: BP, Shell, Petrobras
Revenir en haut Aller en bas
@Winners
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 646
Inscrit le : 22/03/2014
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 17 Mai 2014 - 20:27

Moi j'ai confiance en Mme BENKHADRA, elle fait bien son travail en controllant les informations sur les prospections faites. a chaque fois qu'une compagnie essayait de speculer ou de d'envoyer de fausses informations aux marchés financiers, elle sortait avec des communiqués pour demontir toutes decouvertes.

Le jour ou elle dira on a trouvé du GAZ/Petrole ca serait pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeDim 18 Mai 2014 - 19:10

mbarki_49 a écrit:
Citation :
Malcolm Graham-Wood: ‘Significative’ est la découverte de Gaz au Maroc par Longreach


Londres : Malcolm Graham-Wood est un expert britannique, consultant en industrie de l'énergie et conseiller de banques d’investissements pour les questions de Pétroles et de Gaz.


Malcolm Graham-Wood  a déclaré que la découverte de Gaz naturel en Onshore, faite au Maroc par la compagnie britannique, Longreach Oil & Gas, est ‘significative’.

Interrogé par le site britannique International Business Times, l’expert britannique a souligné que même si la compagnie n’a pas fourni de données empiriques détaillées sur les capacités du gisement qu’elle a découvert, cette découverte de Gaz, reste néanmoins importante, vu le contexte géopolitique, mettant en doute durablement, la fiabilité des ravitaillements de l’Europe en Gaz à partir de la Russie.

A rappeler que la Chine avait, par la voix de ses médias officiels, donné grand écho à cette découverte, allant jusqu’à avancer que les réserves de gaz naturel seraient estimées à 292 milliards de mètres cubes, et pourraient même atteindre les 776 milliards de mètres cubes.

A noter qu’aucun chiffre officiel émanant de Longreach Oil & Gas ou de l’ONHYM, n’a été communiqué à ce jour.

http://www.lemag.ma/Malcolm-Graham-Wood-Significative-est-la-decouverte-de-Gaz-au-Maroc-par-Longreach_a83182.html



https://far-maroc.forumpro.fr/t3697p195-maroc-exploitation-du-gaz-petrole-lourd

 Rolling Eyes clown 
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Colonel
Colonel


messages : 1986
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena32Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeLun 19 Mai 2014 - 8:25

AMEDEUS a écrit:
Lors d une réunion de sensibilisation avec les professionnels de la peche a Safi,la société améri-
caine"Chevron-Morroco Limited" a annoncé l arrivée prochaine du navire d exploration "Princess"
au large de Cap Quentin ( au site dit Beddouza)  pour débuter des travaux d exploration a partir  de  la 3éme semaine  du mois de Mai.

Le Jackpot

.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeLun 19 Mai 2014 - 11:52

Circle Oil annonce le début de sa 3ème campagne de forage dans le Gharb, dans les permis de Sebou et Lalla Minmouna. Cette campagne porte sur le forage de 12 puits et utilise plusieurs plateforme de forage pour accélérer les travaux, ce qui est significatif. Il est à noter que cette société exploite déjà 5 puits qui fournissent du gaz aux industriels du Gharb et Kénitra

Citation :
http://www.oilvoice.com/n/Circle_Oil_provides_update_on_operations_in_Morocco/ea4710551ec3.aspx#gsc.tab=0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 21 Mai 2014 - 12:34

alphatango a écrit:
arsenik a écrit:
zazoe a écrit:
laisse tomber mon exemple de sonatrach et aramco alors. Est on capable de extraire nous meme le petrol et gaz? Ou est ce que c'est pas interessant d'un point de vue bussines?

on en est incapable il y a  que certains pays développé qui en sont capable car cela demande un haut niveau technique et fiancier qu'ils trouve les puits de pétrole nous arrange en 1er lieu  Arrow 

Si tu parles juste de faire le forage et si nous parlons de forage vertical... cela ne demande pas un haut niveau technique n'importe quel "cul terreux" du Texas l'a fait pendant près de cent ans.

Non, il n'y a pas que "certains pays développé" qui en sont capables.

Le probleme n'est pas technique mais capitalistique. Avant de forer pour extraire ce petrole ou ce gaz, il faut prospecter. La prospection est un peu un jeu de chance où on peut tirer le gros lot dés le premier tirage ou après cent essais. Chaque forage onshore coute 50m USD. Il faudrait plus de 4000 forages au Maroc, ce qui correspond à 200mrds USD en investissement.

Il est claire que l'etat ne peut pas et ne doit pas investir dans la prospection. Il doit laisser le secteur privé le faire. Or, pour attirer le privé, il faut leur promettre une part du gateau. Ils ne vont pas prendre tous les risques pour ensuite laisser la place à l'état.

Autre point, Aramco a les compétences requisent et fait des forages chaque jour. De meme, Petronas, Petrobras, les Irakiens... Mais c'est comme dans tout secteur complexe, on sous-traite certaines parties car cela revient moins cher.

Pour ce qui est de l'offshore profond, là il n'y a qu'un nombre très limité d'entreprises qui ont les compétznces et la technologie: BP, Shell, Petrobras

tout peut se sous traiter
http://en.wikipedia.org/wiki/Transocean
http://www.google.com/search?q=list+offshore+drilling+companies
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeJeu 22 Mai 2014 - 11:48

Tangiers Petroleum Limited annonce le début du forage du puits TAO 1 dans le permis de Tarfaya vers la mi Juin 2014. Le potentiel estimé et "sûr" de ce puits serait de 190 millions de barils de brut.

Citation :
http://www.oilvoice.com/n/TAO1_well_rig_mobilised_to_Tarfaya_Offshore_Block/e4419d4a38a1.aspx#gsc.tab=0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeSam 31 Mai 2014 - 5:49

Citation :
Exploration pétrolière : 0,04 puits foré par 100 km2

Le Maroc est encore loin de la moyenne internationale en matière d’exploration, qui est de 10 puits par 100 km2. Les investissements dans le secteur devraient dépasser 5 milliards de DH en 2014. Deux majors parmi les 34 sociétés qui explorent le sous-sol marocain.

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Petrole-maroc-(2014-05-29)

Ne donne-t-on pas plus d’importance qu’il ne faut à l’exploration pétrolière au Maroc ? La question revient en tout cas de plus en plus au sein  de la communauté des affaires. Certaines statistiques annoncées en marge du sommet marocain du pétrole et du gaz, tenu la semaine écoulée à Marrakech, pencheraient même vers ce sens. Au Maroc, la densité des forages de puits est en effet de 0,04 par 100 km2. Ce chiffre est très loin de la moyenne mondiale que les experts évaluent à  plus de 10 puits par 100 km2. Même avec les 27 forages programmés pour 2014, contre 4 seulement réalisés en 2013, la densité des forages est loin d’atteindre les standards qui feraient du Maroc un pays dynamique en matière de recherches de pétrole. Un autre indicateur de taille vient corroborer cette thèse.

Actuellement, selon Amina Benkhadra, directrice générale de l’ONHYM, 34 sociétés explorent le sous-sol marocain à travers 131 permis d’exploration on-shore et offshore et cinq contrats de reconnaissance. Sur ces 34 sociétés, deux seulement sont des majors du secteur, à savoir Chevron-Texaco et British Petrolum. Le reste des compagnies sont de tailles moins importantes. Or, nul n’ignore que la présence de majors (sur les 7 d’antan, il n’en reste plus que 4 en raison des opérations de fusion absorption; en plus des deux cités, il y a donc ExxonMobil et Royal Dutch Shell) du pétrole dans un pays en exploration est particulièrement stratégique.

D’un côté, ils disposent de moyens financiers conséquents leur permettant de réaliser les investissements nécessaires dans un secteur fortement capitalistique. A ce titre, il faut savoir qu’une seule opération de forage en onshore coûte, selon les estimations de l’ONYM, entre 50 et 150 MDH, auxquels il faut ajouter les frais des différentes études sismiques. En off-shore, il faut compter au moins le double. Si le pétrole venait à être découvert, l’investissement nécessaire pour les installations et la production atteindrait alors 5 milliards de DH en onshore, et jusqu’à 20 milliards de DH en offshore.

D’un autre côté, la présence des majors peut se traduire par effet d’aimant pour d’autres opérateurs, de tailles certes moins importantes, mais dont la présence permet de couvrir un maximum de zones d’exploration. Aujourd’hui, il en existe certes au Maroc, à l’image de Repsol ou Total, mais le Maroc a besoin d’un nombre encore plus important d’opérateurs que les 34 existants à ce jour. C’est d’ailleurs ce qui pousse les officiels marocains à multiplier les campagnes de promotion de la destination Maroc auprès des pétroliers internationaux, quelle que soit leur taille. «Cette année, plus de 5 milliards de DH seront investis dans l’exploration. C’est une enveloppe conséquente certes, mais on aurait naturellement préféré en avoir beaucoup plus», confie Amina Benkhadra. Ceci est d’autant plus logique que l’Etat marocain ne dispose pas de moyens à même de lui permettre de prendre seul en charge une partie des investissements. De plus, pour les spécialistes, on ne peut attirer les majors du secteur que si le pays affiche un niveau d’exploration important, chose qui n’est pas encore le cas au Maroc malgré les 900 000 km2 de bassins sédimentaires existants.

Le niveau des investissements est en hausse

C’est dire que l’exploration pétrolière aura beau faire la une des journaux nationaux, il n’en demeure pas moins que le Maroc n’est pas encore une plateforme stratégique pour les grandes firmes spécialisées. Comment peut-on alors expliquer l’optimisme des officiels marocains et l’importance stratégique qu’ils donnent à l’exploration dans leurs discours ? En fait, le Maroc présente bel et bien du potentiel. Ce dernier découle des études géologiques effectuées et qui ont démontré l’existence de bassins sédimentaires. Néanmoins, à ce jour, aucun signe positif n’est venu confirmer la rentabilité des gisements. Les deux seules grandes annonces qui revêtent un caractère certain faites à ce jour, sont pour le moins décevantes. En mars dernier, la compagnie pétrolière britannique Cairn Energy a annoncé avoir rebouché et abandonné, sans procéder à aucun test, le puits d’exploration offshore Juby Maritime (JM-1) qui a abouti à une nappe de pétrole lourd dans une formation du Jurassique. L’exploitation de ce gisement n’est pas rentable. Du moins, pas pour les années à venir. En mai courant, c’était au tour du groupe irlandais Fastnet Oil & Gas d’annoncer la découverte de pétrole dans son puits d’exploration FA- 1, à Foum Assaka dans l’Offshore Atlantique, mais que les quantités estimées étaient commercialement inexploitables. Mais cela ne suffit pas pour décourager le Maroc. Mieux encore, bien que le volume des investissements n’atteint pas encore le niveau escompté, il est tout de même en évolution constante. «Auparavant, le Maroc exigeait une participation de 51% dans les opérations d’exploration. Depuis la révision du code des hydrocarbures au début des années 2000, l’Etat limite sa participation à 25%, ce qui est de nature à rendre le Royaume particulièrement attractif», explique la directrice générale de l’ONHYM. Interrogé en marge du sommet du pétrole et du gaz tenue à Marrakech la semaine écoulée, plusieurs dirigeants des groupes pétroliers présents au Maroc le confirme. Que ce soit Chevron, Repsol ou Gulfsands… tous s’accordent à dire que les conditions aujourd’hui offertes par le Royaume sont parmi les plus attractives au monde.

http://www.lavieeco.com
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMar 3 Juin 2014 - 12:40

Tangiers Petroleum annonce l'arrivée sur site de la plateforme de forage du puits TAO 1 dans le permis offshore de Tarfaya, le 4 juin et le début du forage le 15 Juin

Citation :
The Company can confirm that the Ralph Coffman jack-up rig was successfully loaded onto the heavy lift vessel MV Transshelf on the 25th May 2014 and is on track to deliver the rig nearby to the spud location on or about the 4th June 2014. The rig will undergo final checks and kitting out before being towed to site, where drilling is scheduled to commence on or about the 15th of June, in line with previous guidance for a mid-late June spud.

The TAO-1 well is a potential company-maker for Tangiers with 190 million barrels* of net best estimate unrisked prospective resource (gross unrisked best estimate 758 million barrels*).

http://www.oilvoice.com/n/Tangiers_Petroleum_provide_an_update_related_to_progress_of_its_Moroccan_operations/4c551751b53f.aspx#gsc.tab=0
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
juba2

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena32 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena24

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 4 Juin 2014 - 2:34

Avec 750MB $70.500.000.000 l'etat $20.000.000.000.
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
moro

messages : 1510
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena25Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 4 Juin 2014 - 10:31

Citation :
Exploration pétrolière au Maroc, pourquoi la prudence reste de mise

L’Onhym a organisé ce 3 juin une journée de vulgarisation sur le thème de la recherche pétrolière. Afin de parfaire les connaissances des journalistes, l’Office a apporté des éléments de réponse sur l’avenir de la prospection pétrolière afin d’éviter les annonces médiatiques dénuées de fondement.

L’on assiste de plus en plus à des annonces médiatiques sur des supposées découvertes de réserves de pétrole ou de gaz au Maroc et qui enflamment le grand public. Echaudé par le mirage de Talsint, l’Onhym préfère temporiser même si la détermination et l’optimisme restent de mise.

Si tous les experts s’accordent à dire que le Maroc a un potentiel pétrolier et gazier prometteur, les évaluations théoriques ne suffisent pas à en faire le futur Eldorado des hydrocarbures tant que des découvertes économiques majeures n’ont pas été effectuées.

Des médias n’hésitent pourtant pas à mettre la charrue avant les bœufs en avançant des chiffres mirobolants pour étayer la ruée vers l’or noir en cours au Maroc. L’exemple le plus probant est celui d’un site chinois qui avait été jusqu’à annoncer des réserves probables en gaz naturel de l’ordre de 292 milliards de mètres cubes.

Pour la directrice générale de l’l’Onhym, Amina Benkhadra, il faut arrêter de s’extasier sur des chiffres qui ne veulent souvent rien dire dans l’immédiat et a fortiori pour les profanes. Ainsi quand on effectue un forage et qu’il est annoncé une découverte encourageante, cela ne signifie pas que les réserves sont au rendez-vous. Il est important de faire la différence entre le terme ressource qui ne procède que d’estimations théoriques et le terme réserve qui ne découlera que de nombreux forages.

En cas de découverte, il importe de procéder à d’autres forages pour apprécier qualitativement et quantitativement la nature de la poche en question et d’en évaluer en dernier ressort la rentabilité.

Il est donc inutile de tirer des conclusions hâtives car il importe de transformer l’essai en confirmant toute découverte par d’autres recherches longues et coûteuses. L’exemple le plus parlant est que les banquiers qui avancent de l’argent aux compagnies pétrolières ne prêtent pas sur des réserves rêvées mais plus pragmatiquement prouvées dans le temps et l’espace.

Amina Benkhadra avance que si la multiplication d’indices est un signe encourageant pour poursuivre l’exploration, il n’en reste pas moins qu’il faut s’abstenir de tout triomphalisme avant l’heure.

L’Onhym a organisé ce 3 juin une journée de vulgarisation sur le thème de la recherche pétrolière. Afin de parfaire les connaissances des journalistes, l’Office a apporté des éléments de réponse sur l’avenir de la prospection pétrolière afin d’éviter les annonces médiatiques dénuées de fondement.

L’on assiste de plus en plus à des annonces médiatiques sur des supposées découvertes de réserves de pétrole ou de gaz au Maroc et qui enflamment le grand public. Echaudé par le mirage de Talsint, l’Onhym préfère temporiser même si la détermination et l’optimisme restent de mise.

Si tous les experts s’accordent à dire que le Maroc a un potentiel pétrolier et gazier prometteur, les évaluations théoriques ne suffisent pas à en faire le futur Eldorado des hydrocarbures tant que des découvertes économiques majeures n’ont pas été effectuées.

Des médias n’hésitent pourtant pas à mettre la charrue avant les bœufs en avançant des chiffres mirobolants pour étayer la ruée vers l’or noir en cours au Maroc. L’exemple le plus probant est celui d’un site chinois qui avait été jusqu’à annoncer des réserves probables en gaz naturel de l’ordre de 292 milliards de mètres cubes.

Pour la directrice générale de l’l’Onhym, Amina Benkhadra, il faut arrêter de s’extasier sur des chiffres qui ne veulent souvent rien dire dans l’immédiat et a fortiori pour les profanes. Ainsi quand on effectue un forage et qu’il est annoncé une découverte encourageante, cela ne signifie pas que les réserves sont au rendez-vous. Il est important de faire la différence entre le terme ressource qui ne procède que d’estimations théoriques et le terme réserve qui ne découlera que de nombreux forages.

En cas de découverte, il importe de procéder à d’autres forages pour apprécier qualitativement et quantitativement la nature de la poche en question et d’en évaluer en dernier ressort la rentabilité.

Il est donc inutile de tirer des conclusions hâtives car il importe de transformer l’essai en confirmant toute découverte par d’autres recherches longues et coûteuses. L’exemple le plus parlant est que les banquiers qui avancent de l’argent aux compagnies pétrolières ne prêtent pas sur des réserves rêvées mais plus pragmatiquement prouvées dans le temps et l’espace.

Amina Benkhadra avance que si la multiplication d’indices est un signe encourageant pour poursuivre l’exploration, il n’en reste pas moins qu’il faut s’abstenir de tout triomphalisme avant l’heure.

Le tournant pétrolier aura peut être lieu mais le Royaume a encore du chemin à faire car si au niveau international la norme des forages est de 10 puits par 100 kilomètres carrés, le Maroc n’en est qu’à 0,4 puits/100 km carrés.

Mohamed Nahim, directeur d’exploitation de l’Onhym déclare toutefois que tant que le Maroc n’aura pas atteint ce niveau quantitatif de forage, l’espoir reste grand de parvenir à une découverte qui pourrait changer la donne énergétique du royaume.

Autant dire que les découvertes ne sont pas pour demain même si l’optimisme reste de mise avec la présence de plus de 30 compagnies sur le sol national qui resserrent de jour en jour le maillage de l’exploration des hydrocarbures.

Si le temps des découvertes des énormes champs pétrolifères est révolu, la présence de grandes majors comme Chevron et BP au Maroc est un signe des plus prometteurs car ces dernières ne se déplacent jamais pour des petits potentiels.

Certains au vu de données publiées ici et là parlent déjà du Maroc, comme d’un futur grand pays gazier et pétrolier africain mais du côté de l’Onhym, on préfère s’en tenir à la posture du "Wait and see".

http://www.medias24.com/ECONOMIE/ECONOMIE/12087-Exploration-petroliere-au-Maroc-pourquoi-la-prudence-reste-de-mise.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21709
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena20Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena22
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena21

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 10:02

Citation :
Circle confirms further success onshore Morocco
18 June 2014 | 07:44am
StockMarketWire.com - Circle Oil has added another successful discovery to its Sebou gas portfolio onshore Morocco.

The SAH-W1 well - which is located within the western central area of the Sebou permit, about 3.2 kilometres to the south west of the main gas gathering station - was spud on 19 May and drilled to a TD of 1,263 metres MD.

Gas shows were encountered at three levels within the target Guebbas sands, but seven inch casing had to be installed (due to mechanical problems) before drilling a six inch hole through the main target interval.

The wireline logging confirmed the presence of three gas-bearing zones, and subsequent pressure testing in the six inch hole confirmed permeable high pressure reservoirs.

The rig has been released from this site before running the 4.5 inch liner as this is a non-standard size for drilling these wells and this is being sourced to test and complete the well for production in the future. The net pay from wireline log analysis is 6 metres in the Top Guebbas, 6 metres in the main target Intra Guebbas and 3 metres in the lower part of the Intra Guebbas. The plan is to produce the three zones sequentially from the bottom up, where the highest pressure is present.

Chief executive Prof. Chris Green said: "We are delighted to add another successful discovery to our Sebou gas portfolio. This is the first well of a six well programme to be drilled with our partner ONHYM in the Sebou permit and is coupled with another six well programme in the Lalla Mimouna permit."
stockmarketwire

_________________
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel-Major
Colonel-Major
marques

messages : 2314
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena24 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Untitl10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Cheval10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 12:35

Citation :

(Agence Ecofin) - Longreach Oil and Gas Ltd, pétro-gazier listé sur Tsx-V, a fait une profonde métamorphose pour devenir désormais PetroMaroc Corporation plc. Une conformité, juge-t-on, à son fort encrage dans une zone onshore « très prometteuse » pour les hydrocarbures au Maroc.

La mutation a été annoncée le 17 juin, après son adoption par les actionnaires, à l’assemblée générale et extraordinaire tenus le 16 juin à Saint Helier sur l’Ile de Jersey. Toutefois, elle est « assujettie à l’approbation finale du TSXV Venture Exchange », a précisé la compagnie canadienne d’exploration et de production.

« Nous sommes engagés dans une nouvelle ère qui reflète notre vision de devenir le major de la production d’hydrocarbures au Maroc », a commenté Dennis Sharp, Executive Chairman de PetroMaroc, ex-Longreach, qui met en avant l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain ».

A ce jour, Longreach détient au Maroc des intérêts opérateurs de 50% dans la zone de licence Sidi Moktar de 2683 km2 sur le bassin Essaouira, dans un partenariat avec la compagnie chérifienne ONHYM et MPE qui y détiennent chacun 25%.

http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/1706-20852-longreach-oil-and-gas-devient-petromaroc-corporation
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 13:23

Ci-dessous la plaquette de présentation très détaillée et très intéressante des opérations au Maroc de Longreach Gas & Oil, devenue Pétromaroc depuis hier :

Citation :
http://www.petromaroc.co/pdf/unlocking_the_promise.pdf
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena11Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Medail10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 13:28

Circle Oil annonce la fin du forage du puits SAH-W1 du permis Sebou. Ce forage a permis de mettre en évidence 3 réservoirs de gaz qui seront mis en exploitation :

Citation :
Circle Oil announce the preliminary results of drilling of well SAH-W1


The well is located within the western central area of the Sebou Permit, about 3.2 kilometres to the south west of the main gas gathering station.
The rig has been released from this site before running the 4.5 inch liner as this is a non-standard size for drilling these wells and this is being sourced to test and complete the well for production in the future.
Circle Oil Plc (AIM: COP), the Middle East and Africa focused oil and gas exploration, development and production company, is pleased to announce the preliminary results of drilling of the well SAH-W1 in the Sebou Permit, onshore Morocco.

The well is located within the western central area of the Sebou Permit, about 3.2 kilometres to the south west of the main gas gathering station. The well was spud on 19 May and drilled to a TD of 1,263 metres MD. Gas shows were encountered at three levels within the target Guebbas sands, but seven inch casing had to be installed (due to mechanical problems) before drilling a six inch hole through the main target interval. The wireline logging confirmed the presence of three gas-bearing zones, and subsequent pressure testing in the six inch hole confirmed permeable high pressure reservoirs.

The rig has been released from this site before running the 4.5 inch liner as this is a non-standard size for drilling these wells and this is being sourced to test and complete the well for production in the future. The net pay from wireline log analysis is 6 metres in the Top Guebbas, 6 metres in the main target Intra Guebbas and 3 metres in the lower part of the Intra Guebbas. The plan is to produce the three zones sequentially from the bottom up, where the highest pressure is present.

Further updates will be provided in due course.

Commenting on the results of the SAH-W1 well Prof. Chris Green, CEO, said:

"We are delighted to add another successful discovery to our Sebou gas portfolio. This is the first well of a six well programme to be drilled with our partner ONHYM in the Sebou permit and is coupled with another six well programme in the Lalla Mimouna permit."

http://www.oilvoice.com/n/Circle_Oil_announce_the_preliminary_results_of_drilling_of_well_SAHW1/e83c623cf11a.aspx#gsc.tab=0
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
WRANGEL

messages : 4496
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 17:57

marques a écrit:
Citation :

(Agence Ecofin) - Longreach Oil and Gas Ltd, pétro-gazier listé sur Tsx-V, a fait une profonde métamorphose pour devenir désormais PetroMaroc Corporation plc. Une conformité, juge-t-on, à son fort encrage dans une zone onshore « très prometteuse » pour les hydrocarbures au Maroc.

La mutation a été annoncée le 17 juin, après son adoption par les actionnaires, à l’assemblée générale et extraordinaire tenus le 16 juin à Saint Helier sur l’Ile de Jersey. Toutefois, elle est « assujettie à l’approbation finale du TSXV Venture Exchange », a précisé la compagnie canadienne d’exploration et de production.

« Nous sommes engagés dans une nouvelle ère qui reflète notre vision de devenir le major de la production d’hydrocarbures au Maroc », a commenté Dennis Sharp, Executive Chairman de PetroMaroc, ex-Longreach, qui met en avant l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain ».

A ce jour, Longreach détient au Maroc des intérêts opérateurs de 50% dans la zone de licence Sidi Moktar de 2683 km2 sur le bassin Essaouira, dans un partenariat avec la compagnie chérifienne ONHYM et MPE qui y détiennent chacun 25%.

http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/1706-20852-longreach-oil-and-gas-devient-petromaroc-corporation

Ce changement de denomination me semble de bon augure
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel-Major
Colonel-Major
marques

messages : 2314
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena24 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Untitl10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Cheval10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 22:08

WRANGEL a écrit:
marques a écrit:
Citation :

(Agence Ecofin) - Longreach Oil and Gas Ltd, pétro-gazier listé sur Tsx-V, a fait une profonde métamorphose pour devenir désormais PetroMaroc Corporation plc. Une conformité, juge-t-on, à son fort encrage dans une zone onshore « très prometteuse » pour les hydrocarbures au Maroc.

La mutation a été annoncée le 17 juin, après son adoption par les actionnaires, à l’assemblée générale et extraordinaire tenus le 16 juin à Saint Helier sur l’Ile de Jersey. Toutefois, elle est « assujettie à l’approbation finale du TSXV Venture Exchange », a précisé la compagnie canadienne d’exploration et de production.

« Nous sommes engagés dans une nouvelle ère qui reflète notre vision de devenir le major de la production d’hydrocarbures au Maroc », a commenté Dennis Sharp, Executive Chairman de PetroMaroc, ex-Longreach, qui met en avant l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain ».

A ce jour, Longreach détient au Maroc des intérêts opérateurs de 50% dans la zone de licence Sidi Moktar de 2683 km2 sur le bassin Essaouira, dans un partenariat avec la compagnie chérifienne ONHYM et MPE qui y détiennent chacun 25%.

http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/1706-20852-longreach-oil-and-gas-devient-petromaroc-corporation

Ce changement de denomination me semble de bon augure

ils cherchent des capitaux marocains qui voudraient rentrer dans le business  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
WRANGEL

messages : 4496
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 22:32

marques a écrit:
WRANGEL a écrit:
marques a écrit:


http://www.agenceecofin.com/hydrocarbures/1706-20852-longreach-oil-and-gas-devient-petromaroc-corporation

Ce changement de denomination me semble de bon augure

ils cherchent des capitaux marocains qui voudraient rentrer dans le business  Very Happy 

Je pencherais aussi pour le fait que cette société est quasi sure aujourd'hui de trouver quelque chose et que ce changement de denomination indique quelle restera a demeure au maroc et la declaration de l'executive chairman qui declare ambiyionner de faire de petromaroc le leader de la production au maroc semble indiquer que petromaroc n'est plus dans la configuration de la junior Longbreach qui comme toutes les juniors revendent leurs decouvertes aux grosses compagnies.

C'est peut etre l'acte de naissance de notre sonatrach

""l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain »"" jamais entendu le chairman d'une junior petroliere tenir un tel langage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 5:50

Citation :
Exploration :Circle Oil dit avoir trouvé du gaz à Sebou

Bonne nouvelle pour la société irlandaise Circle Oil. Selon un communiqué de presse, relayé par la version électronique du quotidien irlandais IrishTimes, l'entreprise d'exploration pétrolière et gazière a annoncé mercredi avoir trouvé des indices de gaz au niveau du puits SAH-W1 dans le permis de Sebou.

“Le forage, entamé le 19 mai dernier, a atteint une profondeur de 1.263 mètres, et des indices de gaz ont été rencontrés à trois niveaux. La diagraphie par câble a confirmé la présence de ces trois zones gazifères, alors que les tests de pression confirment la présence de réservoirs perméables à haute pression”, annonce Circle Oil.

“Nous sommes ravis d'ajouter une autre découverte réussie de notre portefeuille de gaz Sebou. C'est le premier puits d'un programme de six puits à forer avec notre partenaire l'ONHYM, qui s'ajoute à un autre programme de six puits dans le permis Lalla Mimouna”, a déclaré le directeur exécutif de Circle Oil, Chris Green, cité par le communiqué.

Circle Oil a signé au début de cette année un accord de prêt de 100 millions de dollars pour lui permettre d'investir dans des explorations en Egypte et au Maroc.

Au Maroc, l'entreprise irlandaise vise au total 12 zones sensibles et prometteuses renfermant un potentiel de près de 700 millions de m3 de gaz, selon un communiqué de presse diffusé le 19 mai dernier.

Pour sa part, l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) ne s'est pas encore prononcé sur cette annonce.
Very Happy 

http://www.aufaitmaroc.com
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel-Major
Colonel-Major
marques

messages : 2314
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena24 Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Untitl10
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Cheval10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 9:30

WRANGEL a écrit:
marques a écrit:
WRANGEL a écrit:


Ce changement de denomination me semble de bon augure

ils cherchent des capitaux marocains qui voudraient rentrer dans le business  Very Happy 

Je pencherais aussi pour le fait que cette société est quasi sure aujourd'hui de trouver quelque chose et que ce changement de denomination indique quelle restera a demeure au maroc et la declaration de l'executive chairman qui declare ambiyionner de faire de petromaroc le leader de la production au maroc semble indiquer que petromaroc n'est plus dans la configuration de la junior Longbreach qui comme toutes les juniors revendent leurs decouvertes aux grosses compagnies.

C'est peut etre l'acte de naissance de notre sonatrach

""l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain »"" jamais entendu  le chairman d'une junior petroliere tenir un tel langage

khouya

d'abord surtout pas le mot "sonatrach" , symbole mondial de faillite et d'incompétences ..ils ont réussi l'exploit de "tuer", leurs 2 plus gros gisements de gaz dont celui de Hassi Messaoud avec des pénétrations d'eau ; des milliards de m3 perdus à jamais !!

là, cette junior a besoin entre 100 à 150 Millons de dollars de financement pour développer la production de gaz conventionnel et non conventionnel sur le même site ..le bassin de Kechoula où se trouve Sidi Moktar est trés complexe géologiquement et çà peut être risqué , donc il te faut de l'argent et surtout des cerveaux d'ingénieurs très qualifiés et pas des "sonatrach" ...
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
WRANGEL

messages : 4496
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena31

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 9:56

marques a écrit:
WRANGEL a écrit:
marques a écrit:


ils cherchent des capitaux marocains qui voudraient rentrer dans le business  Very Happy 

Je pencherais aussi pour le fait que cette société est quasi sure aujourd'hui de trouver quelque chose et que ce changement de denomination indique quelle restera a demeure au maroc et la declaration de l'executive chairman qui declare ambiyionner de faire de petromaroc le leader de la production au maroc semble indiquer que petromaroc n'est plus dans la configuration de la junior Longbreach qui comme toutes les juniors revendent leurs decouvertes aux grosses compagnies.

C'est peut etre l'acte de naissance de notre sonatrach

""l’objectif de la compagnie de « créer de la valeur à long-terme dans le gaz naturel et le pétrole à la fois pour les actionnaires et le peuple marocain »"" jamais entendu  le chairman d'une junior petroliere tenir un tel langage

khouya

d'abord surtout pas le mot "sonatrach" , symbole mondial de faillite et d'incompétences ..ils ont réussi l'exploit de "tuer", leurs 2 plus gros gisements de gaz dont celui de Hassi Messaoud avec des pénétrations d'eau ; des milliards de m3 perdus à jamais !!

là, cette junior a besoin entre 100 à 150 Millons  de dollars de financement pour développer la production de gaz conventionnel et non conventionnel sur le même site ..le bassin de Kechoula où se trouve Sidi Moktar est trés complexe géologiquement et çà peut être risqué , donc il te faut de l'argent et surtout des cerveaux d'ingénieurs très qualifiés et pas des "sonatrach" ...

  Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 75433  Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 72547  oui c'est clair, par sonatrach j'entendais notre societe nationale de production d'hydrocarbures

Si il sont sur aujourd'hui de trouver quelque chose et qu'il n'ont besoin ""que"" de 100 à 150 millions de dollars penses tu que la capital marocain national serait capable de reunir cette somme?? (la caisse des depots la holding royale les milliardaires benjelloun ou akhannouch voire une souscription nationale etc etc ) ou bien les fonds qui seront au final necessaire pour creer une societé nationale ec-nihilo sont au dessus de nos moyens??
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
Viper

messages : 7972
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena12Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena13
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena15Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Unbena10

Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitimeJeu 19 Juin 2014 - 10:42


_________________
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Sign_v10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd   Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd - Page 18 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maroc exploration du Gaz/pétrole lourd
Revenir en haut 
Page 18 sur 44Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 31 ... 44  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: