Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 11 Aoû 2017 - 18:44

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 19 Sep 2017 - 18:09

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 26 Sep 2017 - 17:13

Citation :
Argentine Navy eyes US surplus P-3Cs

Jose Higuera - IHS Jane's Defence Weekly

26 September 2017


A technical delegation from the Argentine Navy visited the United States at the end of September to inspect and select two Lockheed Martin P-3C Orion maritime patrol aircraft (MPAs) soon to be become surplus to the US Navy (USN) for potential procurement, military sources in Buenos Aires have told Jane’s .

The delegation visited Air Station Whidbey Island at Oak Harbor in Washington state: the USN’s main West Coast MPA base. The aircraft being inspected are P-3Cs that are still operational but soon to be replaced by new Boeing P-8 Poseidon multimission maritime aircraft. According to the sources, Argentina is seeking a “warm transfer” of the MPAs that might be selected (i.e., a relatively direct transfer from the US to Argentine service).
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8482
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 5 Oct 2017 - 18:10

L'Argentine a acquis 5 Super Étendard Modernise model SEM 5, Numéros de séries 1 (1978), 31 (1980), 41 (1981), 44 (1981) et 51 (1982) + 10 moteurs excluant ceux des 5 avions et un simulateur de vol + pièces détachées et bancs d'essais. Le coût total s'élève à 14.23 millions d'euros, 12.5 millions pour l'équipement, le reste pour le transport.

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 6 Oct 2017 - 19:45

EXERCICE “MALVINAS 35 AÑOS”

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial  



PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 6 Oct 2017 - 19:54

EXERCICE “MALVINAS 35 AÑOS”

Citation :
Fuerzas de Defensa Argentinas




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 6 Oct 2017 - 20:16

La XII Brigade de montagne.
Citation :
LOS INFERNALES


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 7 Oct 2017 - 20:53

" Bell 412 "

Citation :
Fuerzas de Defensa Argentinas a ajouté 4 photos.





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Lun 9 Oct 2017 - 20:48

Citation :
Armement : l'Argentine ira-t-elle jusqu'au clash avec la France ?

Par Michel Cabirol | 09/10/2017, 12:20 | 823 mots




Après la Pologne et les hélicoptères, l'Argentine et les patrouilleurs? Buenos Aires pourrait annuler un contrat de 360 millions d'euros environ promis à Naval Group, qui propose de fabriquer quatre patrouilleurs de type L'Adroit.

Incroyable... Alors qu'un contrat de 360 millions d'euros environ portant sur la vente de quatre patrouilleurs de Naval Group était accepté par les deux parties et prêt à la signature début septembre, l'Argentine hésite ces dernières semaines à le signer. Pourtant, Naval Group a déjà gagné fin 2016 la compétition lancée par l'Argentine au printemps de la même année. Le gouvernement argentin va-t-il tenir sa parole vis-à-vis de la France ou bien lancer un nouvel appel d'offres international comme il en est question?

Suspens mais la France et l'Argentine souhaiteraient trouver une solution pour sortir par le haut de ce dossier explosif. De nombreux échanges à haut niveau entre les deux pays (ministères de la Défense/Armées et Affaires étrangères) ont eu lieu ces dernières semaines pour éviter une crise entre les deux pays.

Gondan, un chantier qui vient de nulle part

Mais que s'est-il passé cet été pour en arriver à ce pataquès ? Un petit chantier naval espagnol Gondan, situé dans les Asturies (Nord de l'Espagne), aurait convaincu Federico Ramón Puerta, l'ambassadeur argentin en Espagne très controversé dans son pays mais réputé proche du président argentin Mauricio Macri, de faire mieux et moins cher (50 millions d'euros l'unité) que Naval Group. A partir de là le dossier de Naval Group, qui avait jusqu'ici été géré d'une main de maître, se grippe.

Plutôt connu pour fabriquer des petits patrouilleurs pour la Guardia Civil, Gondan proposerait à l'Argentine un projet d'un patrouilleur que le chantier espagnol n'a pas encore développé. Une proposition qui est bien loin de la qualité de celle de Naval Group, qui dispose déjà d'un bâtiment au design éprouvé, L'Adroit. Surtout la marine argentine souhaite embarquer sur des patrouilleurs de fabrication française. En outre, Gondan est un chantier privé, l'Argentine ayant pourtant exigé dans son appel d'offres des propositions de chantiers navals publics pour signer un contrat d'État à État.

Ce contrat aurait été également semble-t-il parasité par un dossier agricole. Les producteurs français et allemands de colza se sont alliés contre la réouverture du marché européen au biodiesel argentin et ont annoncé leur volonté de déposer une plainte auprès de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). Ce qui fâché Mauricio Macri, l'Argentine étant le troisième producteur mondial de biodiesel. Mais début septembre, l'Union européenne a annoncé sa volonté de baisser les taxes d'importation du biodiesel argentin, se conformant ainsi à une décision de l'OMC.

Un processus exemplaire jusqu'à cet été

Tout commence en mai 2016 quand l'Argentine lance un appel d'offres pour doter sa marine de quatre nouveaux patrouilleurs. En juin, Buenos Aires, qui souhaite un accord de gouvernement à gouvernement, sélectionne la France et le groupe public Naval Group dans le cadre de cette compétition. Fin 2016, le groupe naval tricolore gagne la compétition face à deux rivaux, l'espagnol Navantia et le chinois CSIC (China Shipbuilding Industry Corporation). Mauricio Macri donne aussi son accord. A partir de février-mars 2017, l'Argentine et la France négocient le contrat commercial, puis, en juin, la marine parvient à un accord avec Naval Group. Elle envoie le contrat au ministère de la Défense pour qu'il suive le processus administratif ad hoc.

Mais les premiers nuages pointent à l'horizon avec le changement du ministre de la Défense le 14 juillet et de ses équipes. Conséquence, le processus d'approbation du contrat est en toute logique fortement ralenti avec l'arrivée du nouveau ministre. En parallèle, la France et l'Argentine continuent de négocier le financement du projet jusqu'au mois d'août. Un accord est finalement trouvé dans les derniers jours d'août avec une offre de financement à 100% sur cinq ans. Dès lors, le contrat est prêt à la signature début septembre.

L'Argentine ira-t-elle jusqu'au clash?

Mais contre toute attente plus rien ne se passe. Les Français s'étonnent de ce silence auprès des Argentins. Ces derniers reconnaissent bien volontiers la victoire de Naval Group mais disent étudier en parallèle une offre moins chère et mieux-disante sur le plan opérationnel de Gondan. Et très vite, les Argentins mettent la pression sur la France en leur expliquant que si la France et l'Argentine ne parviennent pas à signer, Buenos Aires serait obligé de lancer un nouvel appel d'offres. Ce qui pourrait tendre singulièrement les relations entre l'Argentine et la France, qui estime le dessous de ce revirement "pas très clair".

En France, on estime que si l'Argentine lançait un nouvel appel d'offres, ce serait considéré comme une rupture unilatérale ouvrant la voie à des éventuels dédommagements. D'autant que Gondan n'était pas éligible dans le cadre de l'appel d'offres lancé en 2016. La balle est aujourd'hui dans le camp des Argentins, qui hésitent encore à se fâcher contre la France. Buenos Aires va-t-il finalement gifler Paris?

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-l-argentine-ira-t-elle-jusqu-au-clash-avec-la-france-752873.html?amp=1
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 12 Oct 2017 - 15:12

Citation :
Ça coince également entre l'Argentine et la France pour les cinq Super Etendard

 Par Michel Cabirol            |     12/10/2017, 6:56   |   340   mots

     
Une lettre d'intention pour un achat de cinq appareils est encore en attente sur le bureau du nouveau ministre de la Défense, Oscar Aguad. Cette opération est conditionnée au règlement de la crise entre les deux pays sur la vente de quatre patrouilleurs de type L'Adroit à la marine argentine.

Décidément entre l'Argentine et la France, les relations sont mauvaises. Après le pataquès des patrouilleurs français sélectionnés par Buenos Aires puis mis en stand-by, le dossier des cinq Super-Etendard destinés à la marine argentine est également à l'arrêt. Contrairement à ce qu'a relaté la presse ces derniers jours, le contrat n'a pas été signé, selon nos informations. Une lettre d'intention pour un achat de cinq appareils est encore en attente sur le bureau du nouveau ministre de la Défense, Oscar Aguad. La France qui a envoyé une proposition, attend un retour de Buenos Aires.

Si la marine pousse à fonds pour obtenir ces cinq appareils, l'armée de l'air essaie quant à elle de torpiller ce projet évalué à 12 millions d'euros, dont 10 millions pour l'achat des appareils. En outre, il semblerait que l'Argentine n'a pas dédié de budget à cet achat. Enfin, cette opération semble conditionnée au règlement de la crise entre les deux pays sur la vente de quatre patrouilleurs de type L'Adroit à l'Argentine. Aussi, ce dossier est devenu très politique. Pas sûr que la France, qui s'interroge sur le sérieux de l'Argentine, veuille satisfaire les Argentins si ces deniers relancent un appel d'offres international pour l'achat de quatre patrouilleurs. A suivre...

Retirés du service en 2016 en France

La Marine argentine avait acheté à Dassault Aviation 14 Super-Etendard en juillet 1979. Certains d'entre eux ont été engagés dans la guerre des Malouines. Une patrouille de deux avions a notamment coulé en 1982 le destroyer britannique HSM Sheffield, touché par un missile anti-navire AM-39 Exocet (MBDA).
Conçus par Dassault Aviation pour la Marine nationale et mis en service en 1978, les derniers Super-Etendard (SEM) ont été retirés du service actif le 12 juillet 2016 sur la base aéronavale de Landivisiau. Ces appareils sont restés en service durant 38 ans dans la Marine Nationale et ont démontré jusqu'au bout ses capacités, en étant pleinement intégré dans les opérations du groupe aérien embarqué déployé en 2016 dans le Golfe.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/ca-coince-egalement-entre-la-l-argentine-et-la-france-pour-les-cinq-super-etendard-753808.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 24 Oct 2017 - 18:50

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 31 Oct 2017 - 17:13

Citation :
Argentine Army buying more anti-tank weapons

Gabriel Porfilio - IHS Jane's Defence Weekly

30 October 2017


The Argentine Military Attaché in Washington, DC, has announced a direct acquisition contract for 77 Saab Bofors Dynamics Carl Gustaf anti-tank recoilless rifles with 30 sub-calibre adapters.

To complement the sub-calibre adapters Argentina is also buying 5,800 rounds of 7.62 mm tracer ammunition, and 5,800 percussion primers.

Moreover, using the same acquisition mechanism, Argentina issued two separate contracts adding 34 AT4CS HP HEAT anti-tank weapons and another for 44 Steyr M1 .50 anti-materiel rifles.

This series of direct purchases also included a Thales Ground Observer 80, 16 lightweight ground surveillance radars (likely the Thales’ Observer 12), night-vision goggle range finder systems, and ruggedised computers.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 31 Oct 2017 - 18:30

Citation :
Walter Scavuzzo



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mer 8 Nov 2017 - 20:33

Citation :
Argentina finishes deal to buy Super Etendards

Santiago Rivas - IHS Jane's Defence Weekly

08 November 2017


After long negotiations, the Argentine and French governments signed a contract for the Argentine Navy to buy five Dassault Super Etendard Modernisé (SEM) aircraft that were retired by French Naval Aviation.

The EUR12.5 million (USD14.5 million) contract includes a simulator and spare engines, and all deliveries are to be completed by December 2017.

Argentina hopes to recover half its fleet of 10 Super Etendards with the 2nd Attack and Fighter Naval Aviation Squadron to provide air protection during a G20 meeting in Argentina planned for late 2018. The air force’s dwindling A-4AR Fightinghawks are viewed as insufficient for that mission.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 12 Nov 2017 - 21:38

"EMB-312 Tucano"



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 12 Nov 2017 - 21:50

Citation :
Fuerzas de Defensa Argentinas

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 17 Nov 2017 - 22:58

Citation :
Un sous-marin argentin porté disparu

Laurent Lagneau 17 novembre 2017




Qu’est-il arrivé à l’ARA San Juan (S-42), l’un des deux sous-marins argentins de la classe TR-1700, livrés par le constructeur naval allemand ThyssenKrupp Marine Systems dans les années 1980?

Parti, il y a dix jours, de la base navale de Mar del Plata (400 km au sud de Buenos Aires) pour rejoindre Ushuaia (3.200 km plus au sud), ce sous-marin n’a plus fait signe depuis 48 heures.

« Nous n’avons pas encore pu le trouver ni avoir un contact, visuel ou par radar, avec l’ARA San Juan », a en effet déclaré Enrique Balbi, le porte-parole de la marine argentine, lors d’une conférence de presse donnée ce 17 novembre.

Le sous-marin, avec 44 membres d’équipage à bord, venait de reprendre la mer après une escale de trois jours à Ushuaia.

La dernière communication avec ce sous-marin remonte au matin du 15 novembre, alors qu’il se trouvait près de Puerto Madryn, à 15 milles au large des côtes. Des recherches ont été lancées par la suite, avec un avion, un destroyer et deux corvettes. Menées au large de la Péninsule de Valdez, elles n’ont pour le moment rien donné en raison de « mauvaises conditions météorologiques dans la zone des opérations », a expliqué Enrique Balbi, qui se veut toutefois rassurant. Il faut être « prudent » car « on ne sait pas ce qui s’est passé, je ne veux pas dramatiser cette affaire », a-t-il dit.

Il est vrai que des rumeurs, évoquant un incendie à bord, ont vite fait le tour des rédactions. Mais la marine argentine privilégie pour le moment un « problème de batteries, par manque d’alimentation électrique », ce qui aurait affecté ses communications. Mais nommément, a précisé son porte-parole, le sous-marin aurait dû faire surface, selon « le protocole prévu. »

La marine argentine compte trois sous-marins, dont deux appartenant à la classe TR-1700 et un autre, de type 209, de conception plus ancienne.

Entré en service en 1986, l’ARA San Juan avait été immobilisé en 2008 afin de subir de lourdes opérations de maintenance censées lui prolonger sa vie opérationnelles pendant au moins une vingtaine d’années.

http://www.opex360.com/2017/11/17/un-sous-marin-argentin-porte-disparu/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 19 Nov 2017 - 19:25

Citation :
19.11.2017


Une opération internationale pour localiser et secourir le sous-marin argentin




La marine argentine est toujours sans nouvelle du sous-marin San-Juan. Le submersible a disparu depuis mercredi et les recherches n'ont pour l'instant rien donné.

Vendredi, un avion de la NASA a été dérouté de sa mission scientifique pour se mettre à la recherche du San-Juan. Un P-8A Poséidon venu de la Comalapa Air Base, au Salvador, a aussi mené des vols de reconnaissance.

Samedi après-midi, le HMS Protector, un navire britannique, a renforcé le dispositif de recherche composé d'une dizaine de navires, dont deux bateaux océanographiques.

Un peu d'espoir est revenu samedi puisque sept appels ont été passés du sous-marin par téléphone satellite vers des bases navales, ce qui est interprété par la marine argentine comme le premier signe de vie

Malgré ces tentatives de communication, faute de résultats après une inspection en superficie de 80% de la zone où le bâtiment devrait se trouver, l'état-major se prépare à une éventuelle opération de sauvetage en profondeur.

Ce dimanche, du matériel de sauvetage américain doit arriver à Comodoro Rivadavia (Patagonie) en provenance de Californie (lire ici). Trois C-17 Globemaster III et un C-5 Galaxy sont mobilisés pour transporter l'équipement.



Parmi l'équipement figure une Submarine Rescue Chamber qui permet de secourir des personnes jusqu'à plus de 600 mètres de profondeur (photos US Navy).



Le sous-marin était parti il y a 35 jours de Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires, pour rejoindre Ushuaïa où il a passé trois jours avant d'entamer le voyage de retour. Le retour du sous-marin, qui doit normalement donner sa position toutes les 48 heures, était prévu pour la semaine prochaine. Il dispose à bord de 15 jours supplémentaires de vivres et d'oxygène.

A bord du San-Juan se trouve Eliana Krawczyk, 35 ans, devenue en 2012 la première femme d'Amérique latine officier de sous-marin. Le San-Juan est un des trois sous-marins de la marine argentine.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/11/19/une-operation-internationale-pour-localiser-et-secourir-le-s-18781.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 19 Nov 2017 - 20:12

Citation :
Des appels émis depuis le sous-marin argentin (ministère)


Buenos Aires, 19 nov 2017 (AFP) -


Des appels par téléphone satellite attribués par la marine au sous-marin disparu depuis mercredi ont été reçus par des bases navales d'Argentine, a annoncé samedi le ministère argentin de la Défense.

Le contact n'a pas pu être établi, dit le communiqué de presse, et "on travaille pour localiser précisément l'émetteur".

L'existence de ces appels "indiquerait que l'équipage essaie de rétablir le contact", précise le ministère.

Les recherches ont jusqu'ici été compliquées par la faible visibilité, due au mauvais temps dans la zone où le sous-marin a été localisé pour la dernière fois mercredi, à 430 kilomètres des côtes de la Patagonie et de la péninsule de Valdés.

"Les appels, d'une durée de 4 à 36 secondes, ont été reçus entre 10h52 et 15h42 (13h52 et 15h52 GMT) dans diverses bases de la marine, mais la communication n'a pas pu être établie", a indiqué le ministère.

La marine essaie désormais de "déterminer précisément d'où ont été émis les appels, devant la présomption qu'il pourrait s'agir du sous-marin qui a à son bord 44 membres d'équipage", a ajouté le ministère.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15478-des-appels-emis-depuis-le-sous-marin-argentin-ministere
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Lun 20 Nov 2017 - 15:23

Citation :
Les appels de samedi ne provenaient pas du sous-marin porté disparu


Buenos Aires, 20 nov 2017 (AFP) -


Les sept appels reçus samedi par des bases navales argentines ne provenaient pas du sous-marin porté disparu depuis mercredi, avec 44 marins à bord, a indiqué lundi la Marine du pays.

"Nous avons reçu le rapport de l'entreprise qui a analysé les signaux, les sept tentatives d'appel de samedi ne correspondent pas au téléphone satellitaire du sous-marin", a déclaré le porte-parole de la Marine argentine, Enrique Balbi.

"Nous sommes toujours sans liaison" avec le sous-marin San Juan, a déclaré le capitaine Balbi lors d'une conférence de presse à Buenos Aires.

"Aujourd'hui, cela fait cinq jours que nous avons perdu le contact avec le sous-marin", a-t-il ajouté.

Le sous-marin aurait dû regagner sa base de Mar del Plata dimanche ou lundi.

Les recherches se poursuivent dans une zone de 300 km de diamètre au large des côtes argentines.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15482-les-appels-de-samedi-ne-provenaient-pas-du-sous-marin-porte-disparu
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 24 Nov 2017 - 15:01

Citation :
La piste d’une explosion à bord du sous-marin argentin ARA San juan est désormais privilégiée


Posté dans Amériques, Forces navales par Laurent Lagneau Le 24-11-2017




Sauf miracle, il n’y a plus désormais plus d’espoir de retrouver vivants les 44 membres de l’équipage du sous-marin argentin ARA San Juan, qui n’a plus donné de signe de vie depuis le 15 novembre. Et un scénario censé expliquer ce qu’il s’est passé à son bord se précise.

Normalement, quand un sous-marin fait naufrage, une bouée chargée d’émettre des signaux de détresse est libérée, soit automatiquement, soit par une commande manuelle. Or, celle de l’ARA San Juan n’ayant pas été activée, cela laissait supposer que le sous-marin avait fait surface. Et les conditions météorologiques épouvantables conjuguée à une panne électrique à bord du navire pouvaient à la fois expliquer la difficulté de le repérer par avion ainsi que son silence.

Une autre hypothèse avancée était que l’ARA San Juan se trouvait en immersion. Mais elle n’expliquait pas la raison pour laquelle sa bouée de détresse n’avait pas été libérée. Et, dans ce cas, l’équipage n’avait que 7 jours d’oxygène devant lui avant d’être secouru.

Seulement, de nouveaux éléments sont venus infirmer ces deux scénarios. « Les stations hydroacoustiques HA10 (île de l’Ascension) et HA04 (Crozet) ont détecté le signal d’un événement impulsif sous-marin survenu le 15 novembre à 13h51 GMT, à proximité de la dernière position connue du San Juan », a en effet indiqué un communiqué de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Otice).

Désormais, la piste d’une explosion à bord de l’ARA San Juan est désormais privilégiée. Et elle expliquerait le silence de sa balise de détresse et la rupture subite des communications. Mais, pour le moment, comme le sous-marin n’a pas encore été localisé, ce scénario reste à confirmer.

Cela étant, le sous-marin argentin avait signalé une avarie sur une batterie peu avant de disparaître. Est-elle liée à l’explosion signalée par l’OTICE?

« Il faut faire très attention avec les batteries. En cas de problème, les batteries dégagent de l’hydrogène, au-delà d’un certain pourcentage d’oxygène l’hydrogène devient explosif. En cas d’explosion, tout est perdu sur un sous-marin », a expliqué un sous-marinier à l’AFP.

En attendant, les recherches se concentrent maintenant sur la zone où l’explosion a été détectée. Là, la profondeur des eaux varie de 200 à 350 mètres. Près de 10 pays (dont la France) y participent. Ils vont être rejoint par la Russie, qui a annoncé l’envoi d’un navire océanographique (le Yantar), lequel est doté d’équipements permettant d' »effectuer des recherches à une profondeur allant jusqu’à 6.000 mètres. »

L’ARA San Juan, de type TR-1700, a été construit au début des années 1980 par l’industriel allemand ThyssenKrupp Marine Systems. Immobilisé pendant 6 ans pour être remis à niveau, il avait repris la mer en 2014.

http://www.opex360.com/2017/11/24/la-piste-dune-explosion-bord-du-sous-marin-argentin-ara-san-juan-est-desormais-privilegiee/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 24 Nov 2017 - 23:19

Citation :
Sous-marin disparu : le président argentin exige une "enquête sérieuse" et "la vérité"


AFP 24/11/2017


Le président argentin Mauricio Macri a exigé vendredi "une enquête sérieuse, en profondeur" pour "savoir la vérité" sur le sous-marin San Juan, disparu la semaine dernière avec les 44 membres de son équipage.

"Ce qui s'est passé va requérir une enquête sérieuse, en profondeur, qui permette d'avoir des certitudes", afin de savoir "comment un sous-marin qui (...) était en parfaites conditions pour naviguer a été visiblement victime d'une explosion", a déclaré le chef de l'Etat dans une brève allocution au siège de la Marine argentine.

Mauricio Macri s'est voulu rassurant et a cherché à calmer les polémiques montantes sur l'état du submersible et les moyens de l'armée argentine. "Je suis là pour vous garantir que nous allons poursuivre les recherches, surtout maintenant que nous pouvons compter sur le soutien de toute la communauté internationale, avec toutes les avancées technologiques disponibles. Cela devrait nous permettre de trouver le submersible dans les prochains jours". "Tant que nous ne disposons pas de toutes les informations, nous ne devons pas nous aventurer à chercher des coupables, à trouver des responsables. Avant cela, nous devons obtenir des certitudes sur ce qui s'est passé et comment cela s'est passé". Il a également appelé "tout le monde à faire preuve d'un maximum de respect dans les prochains jours vis-à-vis de la douleur provoquée (par l'incident), particulièrement celle des familles".

Les recherches se concentraient vendredi dans une zone plus restreinte de l'Atlantique sud pour tenter de localiser le bâtiment militaire disparu la semaine dernière, probablement envoyé par le fond par une explosion.

"Un effort national et international de grande ampleur" a été déployé, a souligne la Mariné argentine: plus de 4.000 personnes, quatorze navires, dix avions, avec l'aide des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de la France, du Brésil et du Chili.

https://www.lorientlejour.com/article/1085911/sous-marin-disparu-le-president-argentin-exige-une-enquete-serieuse-et-la-verite.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 25 Nov 2017 - 15:17

Citation :
Sous-marin argentin: deux marins ont échappé de justesse au drame


Buenos Aires, 25 nov 2017 (AFP) -


Deux sous-mariniers argentins auraient dû périr à bord du San Juan, mais une mission au Pérou dans un cas, l'achat d'une maison dans l'autre, leur ont permis d'échapper à la catastrophe.

"A Ushuaïa, un lieutenant a débarqué car il devait se rendre à Buenos Aires, puis au Pérou pour une mission de deux semaines et il a été remplacé par un autre officier de la même spécialité, communications", a précisé le porte-parole de la Marine argentine, le capitaine Enrique Balbi.

A contrario, le remplaçant du marin chanceux était voué à un sort vraisemblablement fatal.

Des médias argentins font état pour leur part d'un officier ayant dû voyager d'urgence d'Ushuaïa à la province de Jujuy, dans le nord de l'Argentine, pour rendre visite à sa mère malade.

L'autre miracle, selon le journal argentin Clarin, concerne Adrián Rothlisberger, 26 ans dont 8 dans la marine. Alors qu'il était prêt à embarquer dans le sous-marin au départ de la mission à Mar del Plata, il a été exempté de mission car il était en train de finaliser l'achat d'une maison et devait effectuer des démarches administratives en ce sens.

Ce marin, à la différence du premier, n'a pas été remplacé.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15512-sous-marin-argentin-deux-marins-ont-echappe-de-justesse-au-drame
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 26 Nov 2017 - 16:14

Citation :
Polémiques en Argentine après la disparition du sous-marin ARA San Juan


Posté dans Amériques, Forces navales par Laurent Lagneau Le 26-11-2017
 



Des moyens importants sont toujours déployés pour tenter de retrouver le sous-marin argentin ARA San Juan, qui n’a plus donné de signe depuis le 15 novembre, jour où une forte explosion a été détectée par des capteurs de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (Otice) près de sa dernière position connue.

La piste d’une explosion à bord du sous-marin étant désormais privilégiée, les chances que ses 44 marins soient encore en vie sont nulles. Mais encore faut-il retrouver l’épave du navire pour que leur mort soit officielle. En attendant, le gouvernement argentin est au centre d’au moins deux polémiques.

La première concerne la communication autour des recherches. Les familles des marins ont en effet été ballotées entre espoirs et désillusions. En outre, les informations ont été livrées au compte-gouttes. Ainsi, ce n’est que cinq jours après la disparition de l’ARA San Juan que l’on a appris qu’il avait signalé une avarie dans son système de batteries à l’occasion de sa dernière communication avec sa base.

En outre, ce drame a mis en lumière les rapports difficiles entre les forces armées argentines et le pouvoir polique. Ainsi, le ministre argentin de la Défense aurait appris la disparition de l’ARA San Juan par la presse… Selon la presse locale, le gouvernement envisagerait une purge au sein de la marine pour sanctionner ce type de dysfonctionnement.

Toutefois, le 19 novembre, le président argentin, Mauricio Macri, a exigé une enquête « approfondie » pour connaître la « vérité » sur ce qui est arrivé au sous-marin.

« Jusqu’à ce que nous n’ayons pas toutes les informations, nous ne devons pas nous aventurer à chercher des coupables. Avant cela, nous devons obtenir des certitudes sur ce qui s’est passé et comment cela s’est passé », a-t-il fait valoir.

Un autre polémique porte sur l’état du sous-marin avant son départ et, plus largement, sur les moyens accordés aux forces argentines. En 2014, l’ARA San Juan avait connu des problèmes électriques lors d’essais en mer réalisés après avoir passé six ans en cale sèche pour une refonte. Mais la marine a répondu qu' »aucune unité n’appareillait si elle n’était pas en capacité de naviguer en toute sécurité ».

Dans cette affaire, a résumé le sociologue Ricardo Rouvier, interrogé par l’AFP, il y a une dimension politique, historique et technologique ». Car, « comme les autres forces armées, la réputation de la Marine a été durement entamée pour son rôle pendant la dictature de 1976 à 1983 et le fiasco de la Guerre des Malouines. » Et plus généralement, « l’armée a été relégué au second rang dans les institutions argentines », a-t-il ajouté.

En outre, la situation économique de l’Argentine n’est évidemment pas sans conséquence sur ses dépenses militaires. Pour Ricardo Rouvier, cela a été accentué par un « oubli ou désintérêt du pouvoir politique concernant les investissements dans l’armée. »

http://www.opex360.com/2017/11/26/polemiques-en-argentine-apres-la-disparition-du-sous-marin-ara-san-juan/ 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 28 Nov 2017 - 20:38

Citation :
Le scénario de la disparition du sous-marin argentin ARA San Juan se précise


Posté dans Amériques, Forces navales par Laurent Lagneau Le 28-11-2017




La semaine passée, un responsable de la marine argentine avait indiqué que le sous-marin ARA San Juan, porté disparu depuis le 15 novembre, fit état d’une avarie sur l’une de ses batteries lors de l’une de ses dernières communications avec la base navale de Mar del Plata, son port d’attache.

Mais l’état-major argentin relativisa l’importance de cette avarie, en estimant qu’elle n’avait pas été assez grave pour justifier une procédure d’urgence à bord de l’ARA San Juan.

Seulement, peu après cette communication, une explosion fut enregistrée par des capteurs de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires [OTICE] dans le secteur où se trouvait le sous-marin, c’est à dire dans le golfe de San Jorge, à environ 450 kilomètres au sud de la Patagonie.

Le 27 novembre au soir, la chaîne de télévision A24 a diffusé la teneur du dernier message envoyé par l’ARA San Juan. Ainsi, de l’eau serait entrée dans le sous-marin par son schnorchel, c’est à dire le tube qui permet de faire fonctionner ses moteurs diesel en les alimentant en air frais et en laissant échapper les gaz quand il est en immersion.

« L’entrée d’eau de mer par le système de ventilation vers le réservoir de batteries numéro 3 a provoqué un court-circuit et un début d’incendie. Batteries de proue hors service », est-il expliqué dans le texte diffusé par A24. Le message a aussi précisé que l’ARA San Juan « naviguait pour le moment en immersion » et qu’il tiendrait sa base informée de l’évolution de la situation. L’explosion signalée par l’OTICE a eu lieu peu après.

Dans l’attente de nouveaux éléments, les recherches pour localiser l’épave se poursuivent. Mobilisant les moyens de 15 pays, elles se concentrent désormais dans un rayon de 36 km autour du point où l’explosion a été détectée.

http://www.opex360.com/2017/11/28/le-scenario-de-la-disparition-du-sous-marin-argentin-ara-san-juan-se-precise/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Argentine
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles
» l'armée suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: