Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Airbus A380

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 1 Sep 2014 - 22:42

Citation :
Emirates prête à racheter de l’A380, mais en version neo

La compagnie aérienne des Emirats Arabes Unis fait du lobbying auprès d’Airbus en réaffirmant qu’elle se dite prête à passer une nouvelle commande d’Airbus A380, s’ils étaient remotorisés.

Emirates a de nouveau affiché son ambition sous condition, concernant sa flotte d’A380, dont elle possède déjà 51 modèles au sein de sa flotte, plus 89 autres exemplaires à venir. « Alors que la population mondiale ne cesse de croître, nous croyons pouvoir utiliser davantage d’A380 », a affirmé à Francfort Thierry Antinori, Vice-président de la compagnie Emirates, à l’occasion du déploiement d’un A380 sur l’une de ses trois rotations entre Francfort et Dubai ce 1er septembre.

Rappelons d’ailleurs que la compagnie des Emirats Arabes Unis avait d’ailleurs déjà clairement annoncé sa position en juillet dernier, en affirmant qu’elle serait prête à acquérir de 60 à 80 A380 en version neo, de 10 à 12 % plus efficient que l’actuel modèle..

Airbus, qui examine l’opportunité de remotoriser (et d’améliorer) son très gros-porteur, à l’exemple de ce qu’il a réalisé (ou est en train de réaliser) pour l’A320neo ou l’A330neo, ne s’est pas encore prononcé sur sa décision finale.

Avec déjà un double vol quotidien en A380 vers Munich, l’Allemagne devient la deuxième destination européenne du superjumbo d’Emirates Airlines, derrière Londres. Sa prochaine destination en superJumbo sera l’aéroport de Dallas Fort Worth aux Etats-Unis, le 1er octobre prochain.

http://www.air-journal.fr/2014-09-01-emirates-prete-a-racheter-de-la380-mais-en-version-neo-5113794.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14783
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Airbus A380   Mer 17 Sep 2014 - 11:30

Citation :
Qatar receives first A380, hints at further orders

Qatar Airways chief executive Akbar Al Baker has hinted at further A380 orders after taking delivery of his first superjumbo at Airbus's Hamburg plant on 16 September.

Qatar - the only airline to operate all of Airbus's widebody types - has 10 A380s on order, plus three options. Al Baker said a decision would be taken soon on whether to confirm the options and possibly commit to more. "Once delivered, we will see its performance and, if it exceeds our expectations, we will firm up the three airplanes and maybe take some more," he said at a press conference ahead of the delivery ceremony.



Airbus

Qatar's first A380 is due to be flown to Doha on 18 September and will begin service on the Doha to London route on 10 October. A second superjumbo, on display beside the first aircraft at the ceremony in Hamburg, will serve Paris from later that month. Al Baker expects two further A380s by the end of the year, but, while refusing to name additional destinations, had a jibe at Lufthansa, which has been lobbying against Qatar's expansion into Germany. "The third and fourth [routes] I will keep as a suspense because I want to surprise our competitors, especially our competitor in this country who is very concerned about our growth," he said.

Al Baker refused to blame Airbus for the failure of Qatar's first A380 to display at July's Farnborough air show - the first aircraft was supposed to be delivered before the event. With the airframer's chief executive Fabrice Bregier beside him, he said the delay in delivery was down to Qatar's high standards. "It's from us because of our very stringent demand for quality. No [other airline customer] would have delayed it for the reasons we did."

Al Baker described taking delivery of the A380 as a "proud moment", describing the aircraft as a "masterpiece which transcends anything the aviation world has seen before".

Qatar's A380s will be configured with 517 seats, 461 in economy, 48 in business and eight in first, with the premium cabins on the upper deck. In a sideswipe at his Gulf rival Etihad's A380 recently-revealed cabin product, he apologised for not offering "residences, butlers or suites", but said that instead, Qatar's interiors had "class."
http://www.flightglobal.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 22 Sep 2014 - 15:51



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Dim 16 Nov 2014 - 21:44

Citation :
Première grande révision pour un A380 d’Emirates !



Genève-Dubaï,l’’équipe Emirates Engineering a mené avec succès la première grande révision d’un A380. Après 55 jours de travail, le premier « superjumbo » de la compagnie est ressorti comme neuf des hangars de maintenance. L’exploitation des avions dans la chaleur et le sable de la région de Dubaï impose des critères de révision beaucoup plus sévères qu’ailleurs.

L’avion avait effectué 20 millions de kilomètres, l’équivalent de 27 allers-retours vers la lune. Il avait décollé et atterri 3'000 fois et transporté 1.2 millions de passagers. Durant le contrôle, les moteurs ont été démontés et vérifiés tandis que leurs attaches, chacune pesant 6.7 tonnes, ont été contrôlées attentivement. Par ailleurs, 1'600 pièces ont été enlevées de la cabine, dont 475 sièges en Economy et Business Class, 14 suites de First Class, deux bars, deux douches et plusieurs parties du cockpit. Chacune a été inspectée et remplacée si nécessaire.

Le processus nécessite que l’avion reste au sol et que l’intérieur de l’appareil soit entièrement démonté. L’opération fait ainsi appel à des ingénieurs hautement qualifiés, capables de mener à bien la révision dans le temps limité qui leur est imparti. L’A380 est ensuite soumis à une série de tests rigoureux avant d’être remis en service.

Photo : A380 aux couleurs d’Emirates@Emirates


http://psk.blog.24heures.ch/archive/2014/11/14/premiere-grande-revision-pour-un-a380-d-emirates-857458.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Sam 13 Déc 2014 - 17:01

Citation :
A380 : Airbus a-t-il eu raison trop tôt ?

Airbus tranchera rapidement sur l'arrêt de la production ou sur le lancement d'une nouvelle version plus grande et plus performante. Les prévisions de congestion aéroportuaire semblent valider la présence de ce type d'avions.


La production de l'A380 s'arrêtera-t-elle en 2018 ? Ou une version plus grande et équipée de nouveaux moteurs sera-t-elle lancée pour continuer l'aventure du plus grand appareil de l'histoire de l'aviation ? Ces deux scénarios ont été évoqués par la direction d'Airbus Group mercredi et jeudi au cours d'une réunion investisseurs à Londres. Sans nouvelles commandes en effet, Airbus n'aura plus grand chose à produire en 2018 au rythme actuel de la production. La question se serait posée beaucoup plus tôt si Emirates n'avait pas passé une nouvelle commande de 50 exemplaires peu avant Noël, l'an dernier.

Un faible niveau des ventes

Quatorze ans après son lancement commercial, l'A380 n'a enregistré que 318 prises de commandes, dont 140 proviennent d'un seul client, Emirates. A fin novembre, il restait 147 appareils sur dans le carnet de commandes en incluant des contrats pour le moins fragiles (Air Austral, Virgin Atlantic). Pour rappel, en 2000, l'avionneur estimait le marché des très gros porteurs à 1.200 exemplaires pour les 20 prochaines années.

Airbus Group sera confronté à une décision à court, moyen terme sur l'avenir de l'A380 sur la base d'aspects purement économiques, la priorité restant d'améliorer la dynamique commerciale du très gros porteur, a déclaré mercredi le président exécutif du groupe Tom Enders. Pour de nombreux observateurs, la décision devrait être tranchée en fin d'année 2015.

Agacement d'Emirates

Jeudi, au lendemain de déclarations du directeur financier d'Airbus Group, de Harald Wilhelm, évoquant l'hypothèse de l'abandon du gros porteur en raison de la faiblesse des ventes, Fabrice Brégier, le président exécutif d'Airbus a dit que qu'une version élargie et remotorisée de l'A380, serait lancée "un jour". Il n'empêche, la menace de l'arrêt du programme a provoqué l'agacement du président d'Emirates, qui achetait 40% des A380 vendus par Airbus et qui a placé cet appareil au coeur de sa stratégie avec le B777.


"Je ne suis pas particulièrement content comme vous pouvez l'imaginer", a dit Tim Clark à Reuters.

Selon lui, de tels propos "n'aideraient pas" Emirates à revendre ses A380 à l'avenir". Même sans d'ailleurs, puisque plusieurs professionnels estiment que le marché de l'occasion n'existe pas pour cette avion.

Emirates amortit ses avions au bout de 12 ans

Emirates amortit ses appareils sur 12 ans. Après, la compagnie revend ses avions. Ayant reçu ses premiers A380 en 2008, la compagnie de Dubai devra donc commencer à les renouveler en 2020. Emirates s'engage de passer de grosses commandes si Airbus lance un A380-900, la version améliorée de l'actuel A380-800. Tim Clark a souligné que si Airbus décidait d'améliorer son gros porteur avec de nouveaux réacteurs Rolls Royce, Emirates remplacerait l'intégralité de sa flotte d'A380 commandés à Airbus par la nouvelle version de l'appareil, susceptible de réduire la consommation de carburant de 12 à 15% d'ici à 2020.

Concurrence du B777

C'est pour cela qu'Airbus doit vite trancher, le temps de pouvoir développer les améliorations à l'avion. Reste à savoir quel est le marché pour un avion plus gros, au-delà d'Emirates. Par le passé plusieurs compagnies dont Air France-KLM, s'étaient prononcées en faveur d'un appareil plus gros, (qu'Airbus avait prévu dès l'origine du projet). Cet appareil pourrait avoir plusieurs vertus. D'une part il baisserait les coûts au siège des compagnies et récréerait un écart de capacité avec le B777, dont la version 9X prévue pour 2020, assombrit les perspectives de vente de la version actuelle de l'A380.

125 aéroports congestionnés en 2030

En outre, un A380 plus grand (avec 600-650 sièges environ dans une configuration triclasses, contre 525 aujourd'hui) et plus performant, pourrait permettre à Airbus de profiter de la saturation aéroportuaire qui se profile. Convaincu que le trafic aérien allait se concentrer sur les grands hubs, la perspective d'une congestion aéroportuaire avait justifié le lancement de l'A380 en 2000, à une époque où ce phénomène n'avait pas l'ampleur qu'il risque d'avoir demain si des investissements ne sont pas faits. Selon l'association internationale du transport aérien (Iata), seuls six aéroports exploitent leurs capacités pistes à au moins 90%. Ils seront 63 en 2020 et 125 en 2030. Airbus a peut être eu raison trop tôt. Pour mémoire, le trafic aérien est appelé à doubler d'ici 2030 pour atteindre 6 milliards de passagers.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141213trib686a1ccb7/a380-airbus-a-t-il-eu-raison-trop-tot.html
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5390
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Sam 13 Déc 2014 - 17:43

je me demande si airbus a prévue une version fret de l'A380
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: Airbus A380   Dim 14 Déc 2014 - 2:14

mourad27 a écrit:
je me demande si airbus a prévue une version fret  de l'A380
the A380-800F ordered before but canceled by FedEx and Emirates still available as an offer.

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5390
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Dim 14 Déc 2014 - 16:31

merci Mr jad
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Jeu 23 Avr 2015 - 14:08

Citation :
Le Trent 900 motorisera les 50 derniers A380 d'Emirates


Publié le 21/04/2015, par Antony Angrand


Le Trent 900motorisera les 50 derniers A380 commandés par Emirates. © Rolls-Royce


Revirement. la compagnie aérienne Emirates, qui avait choisi le GP7200 d'Engine Alliance, qui réunit Pratt & Whitney et General Electric, pour motoriser ses 90 premiers A380, vient de retenir Rolls Royce pour ses 50 derniers A380. Ces appareils sont destinés à entrer en service en 2016.

Cette commande, d'un montant de 9,2 milliards de dollars, est la plus grosse passée par Emirates au motoriste britannique jusqu'alors. "Emirates a été impressionnée par l'engagement de Rolls Royce, qui a cherché à améliorer de manière continue les performances économiques et opérationnelles du Trent 900", a déclaré Tim Clark, président de la compagnie, qui ajoute "Ces améliorations ont été des facteurs décisifs lors de la sélection du moteur destiné à propulser nos 50 A380".

Le Trent 900 motoriste actuellement 50 % de la flotte d'A380, il est utilisé par huit compagnies aériennes sur plus de 70 appareils.


http://www.air-cosmos.com/2015/04/21/32715-le-trent-900-motorisera-les-50-derniers-a380-d-emirates
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Mar 28 Avr 2015 - 15:56

Citation :
27/04/2015

A380 : Dix ans déjà !




Toulouse, le temps passe, déjà dix années que l’A380 a effectué son premier vol.Airbus fête ce lundi, le dixième anniversaire du premier vol d'essai de l'A380. Le 27 avril 2005, à 10h29, le premier prototype de l’A380, numéro de série 001 F-WWOW avait décollé devant plus de 50.000 personnes depuis le tarmac de l'aéroport de Blagnac. 3 heures et 53 minutes plus tard, le plus grand avion commercial jamais construit au monde était revenu se poser en douceur


Aujourd’hui, l’A380 est en service au sein de 18 compagnies et s'est vendu à 317 exemplaires, dont 156 volent actuellement. Depuis dix ans, l'appareil a fait voyager 85 millions de passagers. Le problème de l’A380 provient du manque de vente, qui ne suffisent pas à rentabiliser le programme d'Airbus. Et même si l'avionneur européen, avec cet avion, possède 90% du marché des très grands porteurs. Pour beaucoup de compagnies aériennes, la logistique est lourde à mettre en place.


Pourtant, l’A380 ne manque pas d’atouts, grâce à son volume exceptionnel, l'A380 offre plus d'espace que son concurrent. Ses cabines sobres, soignées dans les moindres détails, et ses allées spacieuses, vous invitent à la quiétude et à la sérénité. L'A380, issu des dernières avancées technologiques, il est l'avion le plus silencieux de sa catégorie. Grâce à la performance de ses moteurs et à son profil aérodynamique, il émet en effet 2 fois moins de bruit au décollage qu'un avion classique. Les matériaux utilisés pour la construction de l'A380 (fibres de carbone, de verre et d'aluminium notamment) ont permis d'alléger sa masse et d'améliorer son aérodynamisme. Malgré sa taille imposante, l'A380 consomme 20 % de carburant en moins que l'A330.

Photo : l’A380@ Airbus

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2015/04/27/a380-dix-ans-deja-858732.html
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1894
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Mar 30 Juin 2015 - 2:05

Citation :
Airbus A380, la difficile équation

Dix ans après son premier vol d’essai, l’A380 s’est forgé une place dans le milieu aérien, assure Philip Moine, spécialiste aéronautique & défense chez Kurt Salmon. Les 18 compagnies équipées font voyager 3 millions de personnes chaque mois, des hubs adaptés ont été créés et l’avion est plébiscité par les passagers pour son confort. D'après l'expert, le très gros porteur d’Airbus ne rencontre pas le succès commercial escompté. Des interrogations demeurent sur la suite du programme.
Avec l’A380, Airbus a parié sur le modèle "Hub-and-Spoke", c’est-à-dire la connexion des très grandes villes entre elles avec des super jumbos et l’atteinte de la destination finale avec des court et moyen-courriers. Boeing a lui misé, avec le 787 et le 777, sur un modèle " Point-to-Point" qui relie entre elles directement les villes avec des long-courriers. Au lancement en 2000, Airbus annonçait 1200 A380 à produire sur vingt ans.
L’A380 (525 places en trois classes) respecte son engagement vis-à-vis des compagnies, les coûts d’exploitation par siège sont similaires à ceux de l’innovant 787-9 (280 places en trois classes) et environ 30% inférieurs au 777-300ER (365 places en trois classes). Reste que les coûts d’acquisition sont plus élevés par rapport aux appareils de Boeing, de respectivement 48% et 34% au prix catalogue et qu’il faut réussir à remplir le très gros porteur pour rentabiliser les vols.
Problème pour Airbus : Emirates est aujourd’hui la seule compagnie à avoir mis le très gros porteur au centre de sa stratégie long courrier. Avec 140 commandes, l’A380 représente 28% de sa flotte en service et 28% de ses commandes. A titre d’exemple, Singapore Airlines, compagnie de lancement et deuxième client du super jumbo compte 17% de sa flotte en service et 5% des commandes (24 commandes au total).
COMMANDES : LE COMPTE N’Y EST PAS
Au global : les commandes sont en dessous des attentes avec au total 317 commandes fermes dont 155 à produire. Airbus ne produit aujourd’hui que 30 A380 par an alors que 45 étaient annoncés au lancement. Avec la planification actuelle, des créneaux de livraison sont disponibles dès 2018.
La dynamique n’a pas été favorable ces dernières années : pas d’annonce au Bourget, dernière commande en février 2014 (20 appareils) et des annulations depuis (7 appareils). Mais la donne pourrait changer selon Fabrice Brégier, PDG d’Airbus : "Après quelques années durant lesquelles les gens estimaient que l'A380 ne trouverait pas sa place dans la planification de leur flotte, ils l'étudient désormais beaucoup plus sérieusement".
UN ÉQUILIBRE FINANCIER DIFFICILE À ATTEINDRE
Initialement annoncé à 8 milliards d’euros, le coût du programme s’élèverait à plus du double aujourd’hui. En outre, Airbus atteint cette année seulement l’équilibre financier par A380 livré. Deux éléments d’explication : les problèmes techniques rencontrés et les coûts de customisation. Le premier est souvent mentionné : difficultés d’intégration des cabines, explosion d’un moteur en vol, microfissures sur les ailes et problèmes de vibration de portes. Le second l’est moins. Chaque configuration client est unique, l’avion est hautement personnalisable et les coûts liés sont donc élevés. Et il y a peu d’aéronefs vendus par compagnie pour amortir ces surcoûts : dix avions en moyenne par client en dehors d’Emirates contre vingt pour l’A350.
Les commandes se faisant attendre, la fin du programme a été évoquée en interne fin 2014 mais démentie par le groupe. Il est urgent pour Airbus de relancer les ventes. En pratique, L’avionneur veut d’abord proposer une version densifiée de l’appareil pour le rendre plus attractif et relancer les commandes. Une version rallongée de l’appareil serait également à l’étude.
VERS UNE DENSIFICATION DES APPAREILS
Répondant aux demandes de configurations plus denses en sièges pour améliorer la rentabilité par vol, Airbus a présenté à Hambourg une maquette d’une allée d’A380 avec onze sièges de front, sans cependant toucher à la sacro-sainte largeur de 18 pouces. La configuration 3-5-3 contre l’actuelle 3-4-3 obligera le passager assis à la place du milieu (dite « double excuse me seat ») à s’excuser auprès de deux autres passagers quand il voudra se lever. De son côté, Emirates proposera en décembre prochain une configuration densifiée de l’A380 avec deux classes qui accueillera 615 passagers contre 489 à 517 aujourd’hui. La compagnie russe Transaero Airlines a, elle, annoncé une configuration de 652 passagers.
EMIRATES, UN CLIENT À SOIGNER
Tim Clark, CEO d’Emirates, monte au créneau pour obtenir à l’horizon 2020 une version plus performante de l’A380 dite "neo". 10 à 15% de réduction de consommation sont visés : un travail sur le poids, l’aérodynamique et une re-motorisation sont donc requis. Avec 44% des commandes et 52% des avions à produire, on peut estimer que sans Emirates, il n’y aurait plus de programme A380.
Emirates a donc une position de client privilégié, et sait menacer d’annuler ou reconvertir des commandes fermes. Pour participer à la mise sous pression, le motoriste Rolls Royce se montre ouvertement favorable à travailler avec Airbus sur l’A380neo. Autre argument en faveur du neo, le 777-9X va venir chasser sur les terres de l’A380 à partir de 2019 avec 400 sièges en trois classes (coûts d’acquisition 9% moins élevés mais coûts d’exploitation par siège attendus 15% supérieurs).
Bien qu’Airbus annonce qu’il y aura un jour un A380neo, il est difficile et risqué de lancer aujourd’hui un tel programme estimé à 2,5 milliards d’euros pour un seul client, quand bien même ce dernier pourrait commander 100 à 200 avions supplémentaires. Le vrai choix d’Airbus se fera finalement sur l’échelle de temps et pour le moment, Tom Enders déclare que le conseil d’administration prendra une décision vers la fin d’année 2015.
Airbus défend farouchement son super jumbo même s’il reconnait lui-même qu’il a été lancé dix ans trop tôt. Pour l’avionneur, les commandes devraient repartir, ce qui permettrait au programme de reprendre le chemin du succès. Un point important pour les commandes sera la réaction du marché à l’arrivée des premiers appareils d’occasion, en particulier la difficulté à trouver repreneur, les conditions de vente et les coûts d’adaptation de la cabine.

http://www.usinenouvelle.com/article/airbus-a380-la-difficile-equation.N338470
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 20 Juil 2015 - 21:19

Citation :
Airbus : une nouvelle version de l'A380 à l'horizon 2020-2025 ?

 Par latribune.fr   |   20/07/2015


Dans des déclarations à l'hebdomadaire britannique Sunday Times, le PDG d'Airbus Fabrice Brégier laissait
entendre que le groupe avait acté le lancement d'un A380neo, réclamé avec insistance par la puissante
compagnie aérienne Emirates, principal client de cet appareil, car il serait équipé de nouveaux moteurs
plus économes en carburant. (Crédits : reuters.com)  



Dans une interview accordée au Sunday Times dimanche 19 juillet, Fabrice Brégier, le PDG d’Airbus, assure qu’une nouvelle version de l’A380 est prévue à l’horizon 2020-2025. La direction d’Airbus a affirmé de son côté qu'"aucune décision officielle" n'a été prise sur le lancement d'une nouvelle version du superjumbo.

Cette annonce met-elle vraiment un terme aux rumeurs ? En décembre dernier, Fabrice Brégier, le PDG d'Airbus, avait déjà assuré devant des investisseurs financiers à Londres, qu'un lifting du superjumbo de la compagnie n'était pas à exclure "un jour". Cette fois, c'est dans un entretien accordé à l'hebdomadaire britannique Sunday Times qu'il laisse entendre qu'une nouvelle version de l'A380 était à l'étude.

3 milliards de dollars pour une nouvelle version ?

Et si le terme de A380 Neo n'a pas encore été lâché officiellement, le patron de l'avionneur a d'ores et déjà avancé un coût de 3 milliards de dollars pour cette nouvelle version du très gros porteur. Un montant qui pourrait correspondre à une remotorisation et à un allongement du fuselage de l'appareil. Mais pour l'heure, il ne s'agit que de supputations, puisque le PDG de Airbus n'a apporté aucune information sur les nouveautés d'un A380 Neo et sur une éventuelle date précise de sortie.

Lundi 20 juillet, un porte-parole du constructeur aéronautique européen a tenu à nuancer les propos de Fabrice Brégier, assurant qu'"aucune décision officielle n'a été prise". Il a par ailleurs souligné que l'article du Sunday Times reposait sur "des propos un peu sortis de leur contexte", et que pour l'heure aucun calendrier n'avait été fixé.

Airbus sous la pression d'Emirates

Si une telle décision est du ressort du conseil d'administration de l'avionneur européen, le groupe sait aussi qu'il ne devra pas tarder à faire une annonce. Il faut dire que Emirates, qui n'est autre que son principal client, lui presse un peu le pas. A plusieurs reprises, Tim Clark, le patron de la compagnie aérienne des Emirats arabes unis, a fait savoir qu'une version remotorisée du très gros porteur d'Airbus était attendue, pour ne pas dire exigée.

Tim Clark espère une nouvelle version de l'A380 qui permettrait une réduction de  la consommation de carburant à hauteur de 15%. Un objectif qui passe par une remotorisation de l'appareil. Emirates souhaiterait aussi augmenter la capacité d'accueil  de ces appareils, dont la version actuelle est de 517 places en trois classes pour les long-courriers contre 489 pour les très long-courriers. En mars, Airbus a d'ailleurs annoncé une (petite) reconfiguration de l'appareil avec un gain de 19 sièges.

Si une nouvelle version voit le jour, Emirates assure qu'elle pourrait passer une commande supplémentaire de 100 et 200 appareils à l'avionneur européen, d'un montant compris entre 43 et 86 milliards de dollars. D'après le prix catalogue des avions commerciaux, chaque appareil est estimé à 428 millions de dollars. L'A380 est donc l'avion le plus cher d'Airbus.

L'A380, dix ans après, un bilan mitigé

L'avionneur européen ne peut pas se permettre de passer à côté d'une telle commande. Emirates totalise 140 commandes (soit 28% de sa flotte) sur un total de 317 depuis le lancement de l'appareil en 2005.

Dix ans après son premier vol, le 27 avril 2005, l'Airbus A380 est parvenu à conquérir 18 compagnies aériennes. Il s'est écoulé 317 exemplaires de l'appareil. Pourtant, le superjumbo a connu des débuts difficiles, et des résultats nettement inférieurs à ses espérances. Alors que Airbus avançait en 2005 le chiffre de 45 appareils par an,  l'avionneur n'en produit, à ce jour,  que 30 par an.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-une-nouvelle-version-de-l-a380-a-l-horizon-2020-2025-493247.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Mer 4 Nov 2015 - 20:29

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Ven 6 Nov 2015 - 14:22

Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1894
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Dim 29 Nov 2015 - 13:14

Citation :
Et si Airbus vendait l'A380 à Saudi Arabian Airlines ?


Airbus aurait proposé une version densifiée de son appareil à la compagnie saoudienne.
En mal de clients pour A380, Airbus parviendra-t-il à vendre son très gros-porteur à Saudi Arabia Airlines ? L'appareil européen constitue l'une des options étudiées par la compagnie saoudienne pour le remplacement de ses B747 avait indiqué il y a un mois son directeur général Abdul Mohsen. Ce dernier avait signé au salon aéronautique du Bourget une commande de 50 Airbus. Cette annonce s'inscrivait dans la stratégie du transporteur de  porter sa flotte à 200 appareils d'ici à 2020 contre 119 aujourd'hui.

615 sièges
Pour convaincre la compagnie saoudienne, Airbus évoque sa version densifiée de 615 sièges en deux classes de service, selon Bloomberg qui cite le directeur commercial d'Airbus au Moyen-Orient, Habib Fekih. Pour lui, cette version, qu'exploite déjà Emirates entre Dubaï et Copenhague, serait idéale pour lutter contre la congestion aéroportuaire en Arabie saoudite liée aux pèlerinages à la Mecque.

Pour rappel, la configuration de base d'Airbus est de 555 sièges avec trois classes de service. Préférant utiliser l'espace de l'avion pour améliorer le confort des passagers ou pour privilégier la classe affaires, la majorité des exploitants a opté pour moins de sièges à bord. Les A380 de Korean Air par exemple ne comptent que 407 sièges.

Airbus négocie avec deux compagnies
Début novembre, au salon aéronautique de Dubai, John Leahy, le directeur commercial d'Airbus, avait fait état de négociations avec deux compagnies aériennes pour vendre jusqu'à 32 A380 (20 pour l'une, 10 à 12 pour l'autre). Airbus a pour objectif de vendre 25 exemplaires cette année. Outre Saudi Arabian Airlines, Royal Air Maroc étudierait également l'A380 selon Bloomberg. En janvier, Turkish Airlines avait été évoquée.

Un A380 amélioré pas avant 2022
Ce serait une bouffée d'oxygène pour le programme A380. En l'absence de ventes, Airbus doit enregistrer des nouvelles commandes s'il veut se donner du temps avant de lancer une version améliorée de l'A380. Celle-ci n'est pas attendue avant 2022 a indiqué la semaine dernière le PDG d'Airbus Fabrice Brégier devant le club d'aviation Wings Club à New York. Sans nouvelle commande, la production s'épuisera à l'horizon 2020, sauf à baisser la production.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/et-si-airbus-vendait-l-a380-a-saudi-arabian-airlines-531000.html#xtor=AL-13
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5390
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Dim 29 Nov 2015 - 14:05

peu probable un A380 pour le Maroc

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 18 Jan 2016 - 21:30

Citation :
Airbus A380 : British Airways cherche des appareils de seconde main


Dans Actualité Aviation Civile, Actualité Compagnies aériennes, Actualité Constructeurs, Actualité Avions commerciaux
Publié le 18/01/2016 à 14h25, par Yann Cochennec


British Airways s'apprête à renforcer sa flotte d'Airbus A380 mais avec des appareils de seconde main. © Airbus



International Airlines Group (IAG) n'exercera pas les options encore détenues sur sept Airbus A380. En clair, IAG, qui chapeaute British Airways, Iberia et Aer Lingus, ne transformera pas ses options en commandes fermes. "Nous avons des options pour acheter des Airbus A380 mais nous n'allons pas les exercer car ils sont trop chers", a déclaré Willie Walsh, président d'IAG, lors d'une conférence à Dublin.

Pour autant, IAG veut renforcer son parc d'Airbus A380 et préfère donc prendre des avions de seconde main. "Nous sommes intéressés et nous avons eu des discussions sur l'opportunité d'acheter en seconde main. Nous pensons que c'est une opportunité", a indiqué Willie Walsh qui trouve trop élevé le prix d'achat d'un A380 neuf. Le prix d'un A380 s'élève désormais à 432,6 M$, prix catalogue.

En 2008, le prix d'un A380 était encore de 330 M$, prix catalogue, avant de franchir la barre des 400 M$ en 2013. British Airways opère désormais dix A380 et en attend deux autres d'ici la fin de cette année.

http://www.air-cosmos.com/airbus-a380-british-airways-cherche-des-appareils-de-seconde-main-60741
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 25 Jan 2016 - 22:26

Citation :
L'Iran veut aussi de l'Airbus A380


Dans Actualité Airbus, Actualité A380, Actualité A350, Actualité Iran, Actualité Boeing, Actualité ATR, Actualité Industrie, Actualité Constructeurs, Actualité Avions commerciaux
Publié le 24/01/2016 à 15h31, par Yann Cochennec


La commande globale d'Airbus passée par l'Iran doit inclure 8 Airbus A380 et
16 A350, a précisé le vice-ministre iranien des Transports. © Airbus



Iran Air s'apprête à devenir un nouveau client de l'Airbus A380. Selon le vice-ministre iranien des Transports, Asghar Fakhrieh Kashan, la commande globale que l'Iran est sur le point de passer auprès d'Airbus comprend huit A380 et seize A350. Le nombre global d'avions concernés est passé à 127 alors que selon les précédentes déclarations officielles, l'Iran avait conclu un accord avec Airbus pour 114 avions. Possible que les treize avions supplémentaires soient des appareils pris en location ou de seconde main.

Le vice-ministre iranien des Transports, cité par Reuters, indique également que son pays a des besoins en avions régionaux et a aussi entamé des discussions avec les acteurs du secteur : Bombardier, Embraer et Sukhoi pour les jets régionaux de 100 places et plus. Même le 90 places de Mitsubishi suscite de l'intérêt. Pour autant, la demande en turbopropulseurs est également très vivace et ATR devrait à terme pouvoir tirer son épingle du jeu.

Enfin, la commande ou protocole d'accord pour commencer signée avec Airbus devrait être suivie d'un accord similaire avec Boeing puisque que le vice-ministre iranien des Transports a réitéré la demande de son pays pour commander plus de 100 Boeing.

http://www.air-cosmos.com/l-iran-veut-aussi-de-l-airbus-a380-61223
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Mar 10 Mai 2016 - 21:40

Citation :
Emirates fait l'impasse sur l'Airbus A380neo


Dans Actualité Aviation Civile, Actualité transport aérien, Actualité Compagnies aériennes, Actualité Constructeurs, Actualité Avions commerciaux, Actualité Focus
Publié le 10/05/2016 à 16h15, par Yann Cochennec


Emirates Airlines s'est faite à l'idée que le lancement de l'Airbus A380neo est repoussé à des jours meilleurs. © C. COSMAO



Emirates Airlines s'est faite à l'idée que Airbus n'est pas prêt de lancer un A380neo, version re-motorisée du très gros-porteur. "Nous commanderons davantage d'exemplaires de la version actuelle si le constructeur européen décide de ne pas lancer l'A380neo", a déclaré Tim Clark, le président de la compagnie aérienne de Dubaï, lors de la présentation des résultats pour l'exercice 2015/2016.

"Nous en avons commandé 140 exemplaires et nous en exploitons 77 pour l'instant", a-t-il ajouté. Airbus ne s'est jamais montré très enthousiaste pour cette version modernisée de l'A380, surtout vis à vis du calendrier que Emirates cherchait à lui imposer. Le constructeur européen veut d'abord vendre plus d'exemplaires de la version actuelle avant de se lancer dans un nouveau programme de développement.

Et devant des ventes d'A380 qui s'essoufflent et un carnet de commandes qui baisse, Airbus a surtout cherché à adapter ses coûts de production face à des livraisons qui diminuent et qui continueront de diminuer dans les années à venir si de nouvelles commandes importantes ne viennent pas. Objectif réussi puisque Fabrice Brégier avait indiqué, lors de la présentation des résultats en janvier 2016, que le programme A380 sera à l'équilibre en 2017 même avec vingt livraisons par an.

De son côté, Emirates continue d'engranger de confortables bénéfices. Le résultat net s'est élevé à 1,9 Md$ sur l'exercice 2015/2015, un nouveau record, malgré un chiffre d'affaires en recul de 4 % en raison d'effets de change défavorables. Comme les autres compagnies aériennes, Emirates a bénéficié de la chute des prix du carburant. La facture kérosène a chuté de 31 %, permettant aux coûts d'exploitation de diminuer globalement de 8 % par rapport à l'exercice précédent.

http://www.air-cosmos.com/emirates-fait-l-impasse-sur-l-airbus-a380neo-72369  
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1894
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 6 Juin 2016 - 14:56

Citation :
Qatar Airways a annulé ce vendredi sa première commande de l'A320neo. De son côté, la compagnie Emirates Airlines a mis fin aux négociations sur l'A380neo.

Ce vendredi a été une journée difficile pour Airbus. Coup sur coup, la compagnie a subi deux annulations de commandes de la part de deux compagnies aériennes figurant parmi ses meilleurs clients.

Dans la matinée d’abord, le président d’Emirates Airlines a déclaré que les discussions avec le constructeur avaient "en quelque sorte expiré" au sujet de l’A380neo. La compagnie pourrait se reporter sur des A380 classiques. Le 10 mai dernier, son président Tim Clark avait déclaré qu’Emirates commanderait davantage d’exemplaires de ce modèle si le constructeur européen décidait de ne pas lancer l’A380neo.

Cinq avions de retard

À la mi-journée ensuite, un autre client important d’Airbus, Qatar Airways, a carrément annulé sa première commande de l’A320neo. Par ailleurs, les discussions sur les compensations liées aux retards de livraison d’A320neo sont dans l’impasse.

"Nous avons cinq avions de retard pour cet été. C'est pour cela que nous haussons le ton, parce que cela a un énorme impact sur mon résultat net", a déclaré le patron de Qatar Airways, Akbar al Baker, lors de l'assemblée générale de l'Association internationale du transport aérien (Iata) à Dublin.

Le directeur général de la compagnie est toutefois optimiste pour la suite des livraisons. Il a assuré ce vendredi 3 juin 2016 s'attendre à ce qu’Airbus reste en mesure de livrer à la compagnie 10 exemplaires de l'A350 cette année, conformément à ses engagements.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/airbus-confronte-aux-doutes-de-ses-meilleurs-clients-980283.html#xtor=AL-68
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1894
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Mer 13 Juil 2016 - 16:11

Citation :
A380 : Airbus va réduire la production à 1 avion par mois !

Selon nos informations, Airbus a décidé de réduire de plus de la moitié la production de son très gros-porteur. La cadence passera à 1 exemplaire par mois en 2018, contre 2,5 aujourd'hui. La faiblesse des ventes est à l'origine de cette mesure.

C'est un coup dur très pour l'A380 qui en dit long sur les perspectives commerciales du très gros-porteur européen et qui relance les questions sur l'avenir de ce programme lancé il y a à peine 16 ans.

27 livraisons en 2015
Selon nos informations, Airbus a décidé de réduire la production de l'A380. Au deuxième semestre 2018, la cadence de production (au poste 40) passera à un appareil par mois contre 2,5 aujourd'hui. Une décision qui va impacter dès 2017 certains fournisseurs situés en amont dans la chaîne de production.

En 2018, il n'y aura donc que 12 A380 qui seront livrés, contre un peu plus de 25 aujourd'hui. Pour 2016, Airbus entend livrer peu ou prou le même nombre d'A380 que l'an dernier qui s'était soldé par 27 livraisons. Dans un communiqué, Airbus a confirmé l'information.

Aujourd'hui, sur les 319 avions commandés depuis le lancement du programme en 2000 -à cette époque, Airbus tablait sur 1.200 commandes pour les 20 prochaines années-, 126 restent à livrer, dont une soixantaine pour Emirates, le plus gros client. Soit l'équivalent de quatre ans et demi de production au rythme actuel. Un peu moins si l'on tient compte de la fragilité de certaines commandes (les 6 de Virgin Atlantic ou les deux derniers exemplaires d'Air France, pourtant annulés par la compagnie).

Un A380 remotorisé?
A défaut de nouvelles ventes, la baisse des cadences prévue par Airbus lui permet de gagner du temps pour trancher sur l'avenir de cet appareil. Autrement dit, elle lui donne du temps pour décider de lancer ou pas une version améliorée de l'appareil (avec notamment de nouveaux moteurs) ou, dans le pire des cas, d'arrêter le programme. Evoqué fin 2014 par certains dirigeants d'Airbus Group, un tel scénario inquiète Emirates, le plus gros client de l'A380 avec 142 appareils commandés.

"Ma principale préoccupation, c'est que la production s'arrête", expliquait le 30 juin à Bloomberg son directeur général, Tim Clark, lequel a récemment déclaré être prêt à acheter de nouveaux appareils classiques même si Airbus devait renoncer à lancer une version remotorisée.
La commande de l'Iran est incertaine?
Plébiscité par les passagers pour son confort et son silence, l'A380 se vend mal. L'an dernier, Airbus a enregistré une commande pour seulement trois exemplaires. L'année 2016 avait plutôt bien commencé pour l'A380 avec l'accord signé avec l'Iran en janvier portant sur l'achat de 118 Airbus dont 12 A380, mais le 30 juin, le ministre iranien des Routes et du Développement urbain, Abbas Akhoundi, a laissé planer le doute en disant que "l'Iran avait la liberté de choisir et qu'il n'y avait pas d'obligation ni d'engagement d'acheter des A380."

Concurrence du B777X
Les marges de manœuvre sont faibles. Les perspectives pour les quadriéacteurs restent sombres face aux gros biréacteurs comme le B777X ou l'A350-1000. Pour rappel, le B777X n'est autre que la version améliorée du B777-300 ER, qui, lancé commercialement en 2000 en même temps que l'A380, est l'avion qui a plombé les ventes du super jumbo d'Airbus.

Mis en service en 2004 à l'heure où le prix du baril a commencé à grimper, ce "triple 7" a rencontré un incroyable succès. Avec une configuration de base de 365 sièges, cet appareil a privé l'A380 de la quasi-totalité du marché du renouvellement du B747 que convoitait Airbus.

Les compagnies ont en effet préféré sacrifier un peu de capacité pour une meilleure performance économique en termes de coût au siège et de coût à l'étape. D'autant plus que le B777 avait une capacité fret supérieure à celle de l'A380; le fret jouant un rôle majeur dans l'économie de certaines lignes. Par ailleurs, à cause des retards pris dans le programme, l'entrée en service progressive de l'A380 (à partir de fin 2007) a coïncidé avec les débuts de la crise financière et économique, laquelle n'a pas poussé les compagnies à passer de nouvelles commandes.

Un B777-10X de 450 sièges?
Pis pour Airbus, alors que Boeing a lancé le B777-8X (365 sièges) et 9X (400 sièges) qui seront mis en service dans les années 2020, le groupe américain étudie une version encore plus grande de son biréacteur. Selon Bloomberg, Boeing est en effet en train de proposer à des compagnies aériennes, dont Emirates, une version de 450 sièges du B777, qui répond au nom de code de 777-10X. L'existence de ce projet ne peut que semer le doute des compagnies qui étudieraient l'achat de l'A380. S'il voyait le jour, il risquerait de lui porter un coup fatal. Pour riposter, Airbus est tenté de lancer une version allongée de l'A350-1000 (366 sièges, la mise en service est prévue en 2017) qui pourrait aller au-delà des 410 sièges.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/a380-airbus-va-reduire-la-production-a-1-avion-par-mois-586175.html#xtor=AL-13
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1894
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Mer 5 Oct 2016 - 21:35

Magnifique video de 4 types d'airbus volant en formation
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Mar 27 Déc 2016 - 20:44

Citation :
Airbus va reporter d'un an 12 livraisons d'A380 à Emirates


Reuters 27/12/2016


Airbus a annoncé mardi le report d'un an de 12 livraisons d'A380 à Emirates, le principal client du très gros porteur.

Emirates avait fait état en novembre de problèmes techniques concernant les moteurs Rolls-Royce des A380 qui devaient lui être livrés.

Six livraisons sont reportées de 2017 à 2018 et six autres de 2018 à 2019 à la suite d'un accord conclu entre Emirates et le motoriste britannique Rolls-Royce et d'un deuxième accord conclu ensuite entre la compagnie émiratie et Airbus, précise le constructeur aéronautique européen dans un communiqué.

Airbus réaffirme aussi son objectif de réduction de ses livraisons d'A380 à 12 par an, annoncé en juillet dernier.

Le constructeur ajoute qu'il accélérera la réduction de ses coûts fixes pour que l'impact du report des livraisons à Emirates soient minime sur l'équilibre financier du programme, qu'il espère maintenir en 2017.

En début d'année, Airbus avait indiqué avoir livré 27 A380 en 2015, un niveau qu'il prévoyait de maintenir en 2016 et en 2017. Sur les 11 premiers mois de 2016, Airbus a livré 21 A380 il a précisé en juillet qu'il espérait conserver l'équilibre financier du programme même avec 20 livraisons en 2017.

L'Iran a finalisé le 19 décembre l'achat de 100 avions à Airbus mais cette commande n'inclut aucun A380.

http://www.lorientlejour.com/article/1026159/airbus-va-reporter-dun-an-12-livraisons-da380-a-emirates.html
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 815
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Airbus A380   Lun 27 Mar 2017 - 1:39

L'A380 arrive a MEDV :

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21896
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Airbus A380   Jeu 2 Nov 2017 - 18:31

Citation :
Pas d'autres A380 pour Singapore Airlines mais des A380 top luxe

Par Fabrice Gliszczynski, à Singapour | 02/11/2017, 9:32 | 1259 mots


La nouvelle Première classe de Singapore Airlines (Crédits : DR)


Considérée comme l'une des meilleures compagnies du monde en termes de qualité de services, voire la meilleure, la compagnie singapourienne introduit dans ses A380 de nouvelles cabines qui repoussent encore les frontières du luxe dans l'aviation. Cet investissement de 850 millions de dollars intervient alors que la compagnie est fortement concurrencée par les compagnies du Golfe. Pour autant, Singapore Airlines ne commandera pas de nouveaux A380 et continuera d'exploiter 19 exemplaires.

Singapore Airlines ne commandera pas d'A380 supplémentaires. Son directeur général, Goh Choon Phong, l'a clairement indiqué ce jeudi devant une centaine de journalistes réunis à Singapour. Mais le super-Jumbo d'Airbus reste plus que jamais le vaisseau amiral de la compagnie asiatique; celui qui va faire l'objet d'innovations uniques et conforter l'image prestigieuse de la compagnie.

Un investissement de 850 millions de dollars

Dix ans après avoir lancé le premier des 216 A380 construits jusqu'ici par Airbus, Singapore Airlines a en effet décidé de casser sa tirelire pour réaménager les cabines de ses A380 en poussant encore plus loin les frontières du luxe dans l'aviation. 850 millions de dollars (728 millions d'euros) vont être investis pour équiper 5 nouveaux A380 commandés en 2012 -lesquels vont remplacer les 5 premiers exemplaires reçus entre 2007 et 2008 qui sont ou vont être rendus à leur société de leasing-, mais aussi les 14 appareils déjà présents dans la flotte. Soit 19 A380 au total, un nombre qui ne bouge pas d'un iota.

Une longueur d'avance

A titre de comparaison, l'enveloppe unitaire dépasse de loin celle envisagée il y a quelques années par Air France, qui évoquait un budget compris entre 150 et 200 millions d'euros environ pour le réaménagement de ses 10 A380. Le montant consacré par Singapore Airlines traduit sa volonté de rester parmi les leaders du secteur en termes de qualité de services et de prendre une longueur d'avance dans la course au confort qui s'est accélérée dans le secteur du transport aérien depuis une quinzaine d'années sous la pression des compagnies du Golfe comme Qatar Airways, Emirates, Etihad Airways et, à un degré moindre, des grandes compagnies européennes comme Air France, Lufthansa et British Airways.

Recul des résultats

Singapore Airlines ne le dit évidemment pas en ces termes. Mais l'objectif de cet investissement, et de ceux qui suivront, est de lutter contre les compagnies du Golfe, qui, avec des services de très grande qualité et des aéroports de correspondances idéalement situés entre les continents européen et asiatique, ne cessent de lui prendre des parts de marché sur les lignes reliant l'Europe à l'Asie et à l'Australie. A tel point que les résultats baissent dangereusement. Même s'il reste à un niveau confortable, le bénéfice opérationnel a reculé, l'an dernier, de 8,5%, à 623 millions de dollars. Surtout, pour la deuxième fois de son histoire, la compagnie singapourienne a, au cours du dernier trimestre de son exercice 2016-2017 (janvier-mars 2017), perdu de l'argent sur un trimestre, alors que le marché est porteur et le prix du baril clément. Il faut remonter à 2003, au moment de la conjonction de la guerre en Irak et de la crise du Sras, pour retrouver pareille déconvenue. La sonnette d'alarme est tirée et la compagnie doit prendre des mesures pour se redresser.

Produit de haut vol

Les innovations dans le produit à bord en font partie. Celui présenté par Singapore Airlines ce jeudi est de haut vol dans les quatre classes de services de l'avion. En première classe, qui sera désormais placée sur le pont supérieur de l'appareil, la compagnie singapourienne propose toujours un concept de Suites mais avec une superficie d'environ 5m2, elles apporteront 66% d'espace supplémentaire par rapport à l'ancienne génération. Elles pourront même se dédoubler pour offrir une vraie petite chambre aux personnes voyageant en couple. Pour autant, le nombre de Suites est divisé par deux puisqu'il n'y aura que six sièges. La diminution de la Première classe est en effet l'une des grandes tendances dans le transport aérien. La « french touch » est prépondérante dans cette première classe puisqu'elle a été conçue par Pierrejean Design Studio tandis que les sièges sont fabriqués par Zodiac Aerospace. Ces Suites seront installées uniquement sur l'A380 a expliqué Goh Choon Phong.

Plus de sièges

Ce concept de double-lits été étendu à la classe affaires dont les sièges sont fabriqués par le Japonais Jamko. Si la classe Premium (les sièges sont fournis par l'Allemand Zim), est la même que celle qui a été introduite sur les B777 et les A350, la classe économique (sièges Recaro) est nouvelle. Avec un espacement entre les sièges de 81 centimètres et une inclinaison de 15 cm, elle s'annonce plutôt confortable.

Au final, les A380 relookés de Singapore Airlines compteront plus de sièges qu'aujourd'hui. Ils seront configurés avec 471 sièges (6 suites, 78 sièges de classe affaires, 44 en Premium Economy et 343 en classe économique installée sur le pont principal), contre 441 et 379 sièges aujourd'hui selon les versions.

Premier vol sur Sydney

Le premier exemplaire équipé de ces nouveaux produits sera livré en novembre et effectuera son premier vol commercial le 18 décembre sur la ligne Singapour-Sydney. Les quatre autres appareils neufs seront livrés en 2018 et seront positionnés sur Londres, Shanghai, Hongkong ou encore Bombay. Le réaménagement des 14 A380 déjà dans la flotte s'étalera quant à lui jusqu'en 2020.

Si par de tels investissements Singapore Airlines montre son attachement à l'A380, celui-ci ne se manifeste pas pour autant par des prises de commandes supplémentaires.

« Le fait d'avoir commandé 5 autres exemplaires (en 2012, NDRL) démontre que l'A380 est très bon pour nous mais nous n'allons pas augmenter le nombre total d'avions. Nous pensons que 19 exemplaires suffisent », a déclaré Goh Choon Phong.

Commande de 20 B777X

Pour les très gros-porteurs du futur, Singapore Airlines a fait le choix du B777X, un biréacteur d'une capacité de 400 sièges en configuration de base, beaucoup plus performant que l'A380 et ses quatre moteurs. La semaine dernière, Singapore Airlines a confirmé une commande de 20 exemplaires qui commenceront à être livrés à partir de 2021. Au grand dam d'Airbus qui n'a plus engrangé de nouvelles commandes d'A380 depuis des années et qui tente de sauver le programme en proposant l'A380 Plus, dotée de plusieurs innovations améliorant ses performances. L'avionneur espère convaincre des compagnies de s'engager sur de nouvelles commandes pour assurer le maintien de la production jusqu'au milieu de la prochaine décennie au moment où de nouvelles technologies de moteurs permettraient d'envisager une version remotorisée. Airbus est en négociation avec Emirates pour un nouveau contrat d'A380. La compagnie de Dubaï recevra par ailleurs ce vendredi son 100e exemplaire.

Demain la concurrence chinoise

Les annonces de Singapore Airlines interviennent alors que la compagnie est confrontée à une concurrence de plus en plus vive. Outre les compagnies du Golfe, Singapore Airlines devra compter demain sur la concurrence de plus en plus rude des compagnies chinoises qui se développent très rapidement à l'international mais aussi sur celles d'autres acteurs en Asie du sud-est comme Vietnam Airlines ou encore des low-cost-long-courriers qui risquent de profiter de l'accord en cours de négociation entre Bruxelles et les pays de l'Asean (l'Association des nations de l'Asie du sud-est).

Dans cet environnement, Singapore Airlines apparaît un peu isolée. Après l'échec de ses prises de participations dans les années 1990 et 2000 pour capter d'autres marchés à l'international (dans l'australienne Ansett, la britannique Virgin Atlantic, dans China Eastern), la compagnie a préféré développer ces dernières années de grands partenariats commerciaux, notamment avec ses partenaires dans Star Alliance (Lufthansa, SAS) mais aussi avec Air France, pourtant membre de l'alliance concurrente Skyteam.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/pas-d-autres-a380-pour-singapore-airlines-mais-des-a380-top-luxe-756458.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Airbus A380   

Revenir en haut Aller en bas
 
Airbus A380
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ma passion pour les airbus
» BOING VS AIRBUS ratage européen ou protectionnisme américain
» Un artiste à la 21F
» LFLL Lyon-Saint Exupery
» AirBus A400M

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Aviation et Marine Civiles-
Sauter vers: