Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Algeriennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 31 Jan 2013 - 21:27

juba2 a écrit:
LOGISTIQUE a écrit:
Citation :

À la tête du FLN depuis huit ans

Belkhadem DESTITUÉ
Par : Djilali BENYOUB
Le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem a été destitué ce jeudi après midi. Le comité central du parti, réuni aujourd'hui à l'hôtel Riad (Alger), a voté, à la majorité, contre son maintien. Les résultats étaient très serrés. 160 était contre et 156 pour. Six se sont abstenus. Ainsi c’est par quatre voix que Abdelaziz Belkhadema été destitué du poste de Secrétaire général du parti dont il est à la tête depuis huit ans.

Prenant la parole devant les membres du CC, l’ex premier ministre, et le désormais ex secrétaire général du FLN a déclaré « je sors la tête haute (…) ce vote consacre la démocratie et la victoire du parti » avant d’ajouter « j’espère que mon successeur fera mieux que moi ».
http://www.liberte-algerie.com/actualite/belkhadem-destitue-a-la-tete-du-fln-depuis-huit-ans-193639


felicitations Like a Star @ heaven Logistique,place aux jeunes Algeriens et algeriennes,finis avec les dinausores.L'algerie doit aller au devant.

Belkhadem n'est pas vieux
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4885
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Jeu 31 Jan 2013 - 21:40

LOGISTIQUE a écrit:

Belkhadem n'est pas vieux
tu as raison il n est pas vieux juste agonisant
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 3:12

Citation :
Renault Algérie Production officiellement créée
Renault Algérie Production est née. La société chargée de la production de véhicules Renault en Algérie a été créée, ce jeudi 31 janvier, annonce le ministère de l’Industrie dans un communiqué.

« Ce jour, 31 janvier 2013, au siège de la SNVI à Rouiba, et en présence de la Direction des domaines, l'Assemblée générale constitutive pour la création de la société commune dénommée "Renault Algérie Production" s'est tenue en présence des trois actionnaires : Société nationale des véhicules industriels, le Fonds national d'investissement et Renault », précise le communiqué.

http://www.tsa-algerie.com/economie-et-business/renault-algerie-production-officiellement-creee_23631.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 3:13

mourad27 a écrit:
LOGISTIQUE a écrit:

Belkhadem n'est pas vieux
tu as raison il n est pas vieux juste agonisant

mourad tu connais son âge ou c'est juste commenter pour commenter ?
agonisant : tu as des infos qu'il est malade ?
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 3:15

Citation :
Alger et Londres lancent un partenariat stratégique en matière de sécurité
L’Algérie et le Royaume‑Uni ont décidé de lancer un « partenariat stratégique en matière de sécurité », annonce un communiqué de l’ambassade du Royaume‑Uni rendu public ce jeudi 31 janvier, après la visite de travail de David Cameron à Alger.

« Tout en s'appuyant sur la coopération déjà existante entre les deux pays, le nouveau partenariat stratégique devrait hisser les relations bilatérales à un niveau supérieur. Ce partenariat rapprochera de hauts‑conseillers dans le domaine militaire, de la sécurité et du renseignement, dirigés par le conseiller pour la sécurité nationale du Royaume‑Uni, Sir Kim Darroch, et son homologue algérien afin d’identifier les domaines où les deux pays pourront œuvrer davantage ensemble et apporter ce que monsieur Cameron a qualifié de "réponse dure, patiente et intelligente", nécessaire pour parer à la menace terroriste », précise le communiqué.

David Cameron a souligné à l’occasion de cette visite la détermination du Royaume‑Uni à aider l’Algérie dans sa lutte antiterroriste. « Lorsque le terrorisme se développe dans différentes parties du monde, il atteint nos peuples et nos intérêts non seulement dans ces parties du monde, mais également chez nous, dans notre pays », a‑t‑il déclaré hier lors d'une conférence de presse.

« La menace terroriste d'Al‑Qaïda à laquelle nous sommes confrontés dans certaines régions du Pakistan, du Yémen ou de Somalie, est nettement plus grande que le terrorisme d'Al‑Qaïda qui se développe au Mali », a poursuivi le Premier ministre britannique. « Mais dans la mesure où elle grandit, nous ne devrions pas l'ignorer, nous devrions travailler en partenariat pour essayer de la combattre »,a‑t‑il ajouté.

http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/alger-et-londres-lancent-un-partenariat-strategique-en-matiere-de-securite_23630.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 3:23


Citation :
Reprise partielle de la production de gaz à In Amenas dans moins d’un mois
Deux semaines après la prise d'otages sanglante, la vie reprend son cours sur le site gazier de Tiguentourine, près d’In Amenas. Des travailleurs de Sonatrach s’attèlent à inspecter minutieusement l’usine, à l’arrêt depuis l’attaque terroriste. « Il y a actuellement 120 travailleurs de Sonatrach et de ses différentes filiales à l’œuvre pour remettre l’usine en marche dès que possible », affirme ce jeudi 31 janvier à un groupe de journalistes algériens et étrangers en visite sur les lieux Lotfi Benadouda, directeur général de l’association Sonatrach‑BP‑Statoil qui exploite le site gazier.

Afin de faire redémarrer l’usine, Sonatrach doit compter uniquement sur ses salariés algériens. Leur mission : inspecter l’installation et rechercher des impacts de balles sur les tuyaux et les citernes risquant d’être fatales en cas de remise sous pression des installations. Un travail de fourmi qui peut prendre encore plusieurs jours.

« L’usine est constituée de trois trains de production. Le premier train n’a pas été touché lors de l’assaut de l’armée et les affrontements avec les preneurs d’otages. Nous travaillons pour le remettre en marche rapidement. Il représente 35 % de la production de l’usine », ajoute M. Benadouda.

Pour le deuxième et le troisième train, le redémarrage risque de prendre plusieurs mois. « Les deux autres trains ont été endommagés, mais c’est la troisième unité qui a subi le plus de dommages », précise Haraoui Aloui Tahar, de Sonatrach. Le troisième train a été sérieusement endommagé par une explosion, survenue la veille de la fin de l’assaut des forces spéciales pour libérer les otages. Les terroristes qui s’y sont refugiés avec des otages ont fait exploser une partie des installations de la troisième unité de production de gaz.

D’importants travaux sont nécessaires pour réparer les dégâts. Et les pertes se chiffrent, chaque jour, en millions de dollars pour Sonatrach et ses partenaires. L’usine d’In Amenas, qui a coûté 2,55 milliards de dollars, représenant plus de 10 % de la production de gaz de l’Algérie, selon Sonatrach.


Des centres d’écoute psychologique pour les rescapés

Sur le site qui s’étend sur plusieurs hectares, le climat est lourd. La prise d’otages sanglante a laissé des stigmates partout et a choqué le monde entier. « La majorité des 120 travailleurs présents chargés de remettre l’usine en marche étaient en congé lors de la prise d’otages. Ceux qui étaient là ont quitté l’usine. Ils sont pris en charge dans centres d’écoute psychologique pour les aider à surmonter l’épreuve. Ils sont sous le choc. Beaucoup pensaient qu’ils n’allaient pas s’en sortir vivants », ajoute‑t‑il.


L’usine sous haute surveillance militaire

L’usine, partiellement endommagée, est sous haute surveillance militaire. À l’entrée, un tank à pneumatique et des militaires armés de Kalachnikov sont en poste. Ce qui rassure les travailleurs algériens. « En venant ici pour participer à la réparation de l’usine, j’ai laissé ma femme très inquiète », affirme un cadre de Sonatrach. L’attaque perpétrée mercredi 16 janvier contre ce site gazier a obligé les autorités algériennes à renforcer la sécurité de l’usine.L’attaque perpétrée contre ce site gazier a obligé les autorités algériennes à renforcer la sécurité de l’usine, en déployant des militaires et des gendarmes aux alentours. Un signal fort pour les expatriés qui ne sont pas encore revenus depuis la fin de la prise d’otages, samedi 19 janvier, avec la mort de 37 otages étrangers et un agent de sécurité algérien.
http://www.tsa-algerie.com/divers/reprise-partielle-de-la-production-de-gaz-a-in-amenas-dans-moins-d-un-mois_23636.html
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 4:56

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 10:44

Alors que le 1er ministre brittanique vient en Algérie pour donner des leçon de sécurité aux Algériens, que l'ex-parti unique, mais qui est toujour rester unique dans les fait, vie une crise interne, et enfin que les terroriste chasé des grande villes du Nord Mali sur replis sur la frontière algériennes

Nos amis les Torchons Algériens font diversion sur le Maroc
Et celui qui a le flambeau c'est nos amis d'El Watan, ( vous savez ceux qui ont eu les confidence quasi-exclusive d'un agent de la DGST, chose que n'ont pu faire aucun journal professionel...)
Rien qu'aujourd'hui

Citation :
Maroc : Benkirane an II, la désillusion
Logement, travail, croissance... Un an après l’arrivée au gouvernement du Parti pour la justice et le développement, les Marocains attendent toujours que se concrétisent les promesses d’Abdelilah Benkirane. Sur fond de crise économique et de colère sociale, les islamistes patinent.

Citation :
Avec les «comités populaires», police des mœurs du PJD

Citation :
Ali M'rabet. Journaliste marocain, fondateur et membre de la rédaction du site d’informations demainonline.com : Benkirane a américanisé son discours politique

Citation :
Une semaine au Maroc
( bien entendu dans cette article vous ne verrez aucunement les progrés réaliser par le Maroc cette semaine)

Citation :
Christopher Ross entame des consultations à Washington et en Europe

Qui dénigre qui ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 17:35

Viper a écrit:
@vips
la future mosqué d'alger sera décoré par des artisans marocains

salut viper tu as une source ?
à ma connaissance il y'aura que des algériens 10.000 ouvriers dont les artisans et 7.000 chinois et quelques centaines de cadres français,canadiens et allemands.
je serai content que nos frères marocains y participent
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Ven 1 Fév 2013 - 17:47


Citation :
Algérie: le chef du FLN au pouvoir, Abdelaziz Belkhadem, évincé
M. Belkhadem a perdu de justesse un vote de confiance auquel il a accepté de se soumettre, après des mois d'une crise sans précédent depuis 2003 au sein du comité central, instance suprême du parti, dont une partie réclamait son départ.

Lors du vote à bulletin secret, 160 membres du comité central se sont prononcés pour relever M. Belkhadem de ses fonctions, et 156 ont souhaité qu'il y reste. Il y a eu sept bulletins nuls.

Le scrutin a été supervisé par quatre membres désignés d'un commun accord par les partisans et les opposants de M. Belkhadem et trois huissiers de justice.

M. Belkhadem, 67 ans, a affirmé qu'il partait "la tête haute, car le parti a remporté les élections législatives (de mai 2012) et locales (de novembre 2012) et j'espère que celui qui me succèdera fera mieux".

Un important dispositif de sécurité a été déployé autour de l'hôtel de la station balnéaire de Sidi Fredj, à l'ouest d'Alger, où a eu lieu la réunion. A la dernière réunion du comité central en juin, les deux tendances du parti avaient failli en venir aux mains.

Les membres du Comité central devaient constituer jeudi soir un bureau provisoire pour gérer la session qui restera ouverte jusqu'à l'élection d'un nouveau secrétaire général, selon des responsables du FLN.

Depuis fin 2011, une sourde animosité oppose les pro et anti-Belkhadem, un homme du sérail, considéré comme un islamo-conservateur.

Les réformateurs lui reprochaient notamment de favoriser le clientélisme et de rester sourd aux revendications de la jeunesse.

La crise avait éclaté au grand jour avant les législatives, lorsque 200 des 330 membres du comité central avaient appelé au départ de M. Belkhadem, accusé d'exclure "les symboles" du parti des listes électorales.

La contestation a pris de l'ampleur avec l'appel au départ de M. Belkhadem le 9 janvier par huit ministres du FLN et membres du comité central qui l'accusaient d'avoir tenté d'utiliser "les institutions de l'Etat pour assouvir ses ambitions personnelles" et affirmaient "ne plus reconnaître son autorité".

"M. Belkhadem veut garder sa mainmise sur le parti en prévision de l'élection présidentielle de 2014", a déclaré à l'AFP l'ancien ministre Boudjemâa Haichour, l'un des chefs de file des contestataires.

Dans une interview mardi à la chaîne privée tunisienne, Nessma TV, M. Belkhadem s'en est défendu et a accusé ses détracteurs de vouloir "semer la discorde entre le chef de l'Etat et (lui-même)".

Le FLN, sous la houlette de M. Belkhadem, avait remporté coup sur coup les élections législatives et locales en mai et novembre 2007 puis celles de mai et novembre 2012.

En 2003, le parti avait connu une crise similaire qui avait conduit à la démission de son secrétaire général Ali Benflis, après un bras de fer entre ses partisans et ceux du président Abdelaziz Bouteflika, qui se disputaient le contrôle du parti dans la perspective de la présidentielle de 2004.

http://www.lepoint.fr/monde/algerie-le-chef-du-fln-au-pouvoir-abdelaziz-belkhadem-evince-31-01-2013-1622509_24.php
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 2 Fév 2013 - 20:42

Citation :


Attaque de Tiguentourine: un terroriste tunisien reproche aux otages algériens d’avoir ignoré le Printemps arabe

De notre envoyé spécial de Tiguentourine/ Hassan Houicha/ version française : Rachel Hamdi

Le président de l’Assemblée populaire de la wilaya d’Illizi, Bilal Mansouri, a révélé à Echorouk que l’attaque terroriste suivie par une prise d’otages sanglante survenue il y a quelques jours sur le site gazier de Tiguentourine n’aurait aucune incidence sur la circulation des Algériens entre l’Algérie et la Libye.



Selon notre interlocuteur, les habitants de ladite région ont de très bonnes relations avec le peuple libyen. Ces derniers ont dénoncé, d’une voix vive l’attaque terroriste qui affecte en particulier la source de subsistance des Algériens. En marge d’une visite des médias étrangers et algériens effectuée sur site gazier de Tiguentourine, le directeur général de l’association « Sonatrach /BP/Statoil », Lotfi Ben Adouda, qui a été parmi les premiers otages détenus par le commando terroriste, et l’un des témoins oculaires, a été entouré par des journalistes norvégiens et japonais. Ces derniers n’ont pas hésité à lui poser maintes questions concernant les circonstances de la mort de leurs ressortissants. Ben Adouda avait affirmé qu’il a pris deux coups sur la tête, donnés par un terroriste tunisien, tout en ripostant : «Pourquoi l’Algérien n’a pas été touché par le Printemps arabe… Si votre pays l’a vécu …tout le monde aurait bien agi ». Selon un autre témoignage recueilli à Echorouk, les otages étrangers ont été mis dans une suite « VIP », tandis que les otages algériens ont été rassemblés au sein du club.

http://www.echoroukonline.com/ara/articles/155725.html
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 2 Fév 2013 - 20:45

Citation :

Le PDG de Sonatrach s’en va

02 fév 2013

Sanction ou départ volontaire ?


Les sanctions commencent-elles à tomber et avec elles des têtes au sein du groupe Sonatrach ? Il semblerait que oui. Selon des sources proches du ministère de l’Energie et des mines, Abdlehamid Zerguine devra quitte la présidence du groupe dès demain.



D’aucuns estiment que ce départ est étroitement lié à l’attentat dont a été victime le site gazier de Tiguentourine à Aïn Amenas le 16 janvier dernier avec prise d’otages.

Il faut dire que beaucoup d’interrogations ont été exprimées sur la manière et la possibilité pour les terroristes d’accéder à ce site censé faire l’objet d’un dispositif de sécurité jamais égalé. Tant il est vrai que pendant les années de terrorisme et où les attentats étaient quasiment quotidiens, aucun site pétrolier n’a pu tomber entre les mains des terroristes.

Par ailleurs, si l’information du départ de Zerguine se confirme, ce sera son vice-président chargé de la coopération au sein du groupe qui prendra la relève. Etant en week end, nous ne pouvons joindre les responsables de Sonatrach pour avoir plus de précisions sur les raisons du départ du PDG.

http://www.leconews.com/fr/actualites/nationale/energie/le-pdg-de-sonatrach-s-en-va-02-02-2013-161963_289.php


Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 2 Fév 2013 - 20:52

Citation :


TERRORISME. Moktar Belmoktar, le nouveau Ben Laden ?


Publié le 21 janvier 2013

Moktar Belmoktar

« De la fabrication d’un spectre » pourrait être le titre d’un roman pour dénoncer la machination et la manipulation internationale sur le terrorisme. Parce que, les mamamouchis de l’islamisme et autres spécialistes autoproclamés parlent, eux, du terroriste Moktar Belmoktar comme le nouveau démons anti-Européen. D’où sort-il ? Qui est-il ? Pourquoi cette dérive ? A ces nombreuses questions, personne n’ose répondre. C’est chacun qui se défile lorsqu’on évoque la nouvelle puissance de l’homme par l’entremise de l’association de la France et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) lors de la guerre nazie en Libye contre le frère Guide Mouammar Kadhafi.

L’Occident a toujours brillé dans la fabrique de monstres. Toujours et toujours, après la disparition de l’un d’eux, comme par hasard, on nous sort toujours d’un chapeau de magicien, une nouvelle terreur. La brigade al-Mulathameen, qui a effectué le raid à l’usine BP à In Amenas, en Algérie, vient de menacer de nouvelles attaques contre les pays participant à l’intervention militaire menée par les Français au Mali. L’ultime mensonge a été de dire que le survol de l’espace aérien algérien par des aéronefs français a été le déclencheur par le groupuscule du désormais redouté Moktar Belmoktar, La brigade al-Mulathameen, de l’attaque de l’usine de gaz.

Moktar Belmoktar, l’Algérien et borgne le plus célèbre au monde, âgé de 40 ans aujourd’hui, connu dans les cercles du Pentagone comme étant «MBM», ses initiales, venait à peine de se séparer d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, pour mettre sur pied sa propre franchise. Croyez-vous qu’en un temps deux mouvements, il serait parvenu, même avec des kamikazes, réussir cette opération macabre dont on compte aujourd’hui 37 otages tués ? Ce serait un conte pour enfant et de la daube pour chien.

Laeseul exploit notable de cet homme a été l’enlèvement, en 2011, avec Aqmi, de deux ressortissants français dans un bar de la capitale du Niger, qui ont tous deux été tués lorsque l’armée française a tenté de les sauver. Ah, étrange similitude avec l’opération de l’armée algérienne. Les éditocrates français ont-ils oublié que ces deux Français avaient été tué par des tirs amis ? Souvenez-vous, des hélicoptères de combat avaient mitraillé des véhicules qui tentaient de s’échapper avec les otages, tuant les deux ravisseurs et les victimes. Passons.

Alors, Moktar Belmoktar est-il le nouveau Ben Laden ? Que nenni. Ben Laden au moins, avait un code d’honneur. Et par conséquent, il n’avait jamais donné un quelconque aval à ses disciples, pour aller attaquer son pays. Ils avaient juste pour mission d’attaquer les intérêts américains. Quant à Moktar Belmoktar, sa première la plus spectaculaire a donc été de s’en prendre aux intérêts de son propre pays. Nonobstant le faut que les terroristes ne semblaient vouloir s’attaquer qu’à des étrangers. Mais, c’est bien sur un site névralgique qu’ils sont descendus, tentant même de l’exploser.

Quand on voit cette cohorte de morts, au nom d’Allah qu’il bafoue à chaque minute chaque seconde, on est en droit de se poser des questions. Cet homme est l’idiot utile de l’Occident et inutile du djihad. Il est plus proche d’un François Hollande que de L’Egyptien Ayman al-Zawahiri, médecin personnel de Ben Laden et actuel n°1 d’Al Qaïda…
http://allainjules.com/2013/01/21/terrorisme-moktar-belmoktar-le-nouveau-ben-laden/
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 2 Fév 2013 - 21:25

LOGISTIQUE a écrit:
Citation :


TERRORISME. Moktar Belmoktar, le nouveau Ben Laden ?


Publié le 21 janvier 2013

Moktar Belmoktar

« De la fabrication d’un spectre » pourrait être le titre d’un roman pour dénoncer la machination et la manipulation internationale sur le terrorisme. Parce que, les mamamouchis de l’islamisme et autres spécialistes autoproclamés parlent, eux, du terroriste Moktar Belmoktar comme le nouveau démons anti-Européen. D’où sort-il ? Qui est-il ? Pourquoi cette dérive ? A ces nombreuses questions, personne n’ose répondre. C’est chacun qui se défile lorsqu’on évoque la nouvelle puissance de l’homme par l’entremise de l’association de la France et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) lors de la guerre nazie en Libye contre le frère Guide Mouammar Kadhafi.

L’Occident a toujours brillé dans la fabrique de monstres. Toujours et toujours, après la disparition de l’un d’eux, comme par hasard, on nous sort toujours d’un chapeau de magicien, une nouvelle terreur. La brigade al-Mulathameen, qui a effectué le raid à l’usine BP à In Amenas, en Algérie, vient de menacer de nouvelles attaques contre les pays participant à l’intervention militaire menée par les Français au Mali. L’ultime mensonge a été de dire que le survol de l’espace aérien algérien par des aéronefs français a été le déclencheur par le groupuscule du désormais redouté Moktar Belmoktar, La brigade al-Mulathameen, de l’attaque de l’usine de gaz.

Moktar Belmoktar, l’Algérien et borgne le plus célèbre au monde, âgé de 40 ans aujourd’hui, connu dans les cercles du Pentagone comme étant «MBM», ses initiales, venait à peine de se séparer d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, pour mettre sur pied sa propre franchise. Croyez-vous qu’en un temps deux mouvements, il serait parvenu, même avec des kamikazes, réussir cette opération macabre dont on compte aujourd’hui 37 otages tués ? Ce serait un conte pour enfant et de la daube pour chien.

Laeseul exploit notable de cet homme a été l’enlèvement, en 2011, avec Aqmi, de deux ressortissants français dans un bar de la capitale du Niger, qui ont tous deux été tués lorsque l’armée française a tenté de les sauver. Ah, étrange similitude avec l’opération de l’armée algérienne. Les éditocrates français ont-ils oublié que ces deux Français avaient été tué par des tirs amis ? Souvenez-vous, des hélicoptères de combat avaient mitraillé des véhicules qui tentaient de s’échapper avec les otages, tuant les deux ravisseurs et les victimes. Passons.

Alors, Moktar Belmoktar est-il le nouveau Ben Laden ? Que nenni. Ben Laden au moins, avait un code d’honneur. Et par conséquent, il n’avait jamais donné un quelconque aval à ses disciples, pour aller attaquer son pays. Ils avaient juste pour mission d’attaquer les intérêts américains. Quant à Moktar Belmoktar, sa première la plus spectaculaire a donc été de s’en prendre aux intérêts de son propre pays. Nonobstant le faut que les terroristes ne semblaient vouloir s’attaquer qu’à des étrangers. Mais, c’est bien sur un site névralgique qu’ils sont descendus, tentant même de l’exploser.

Quand on voit cette cohorte de morts, au nom d’Allah qu’il bafoue à chaque minute chaque seconde, on est en droit de se poser des questions. Cet homme est l’idiot utile de l’Occident et inutile du djihad. Il est plus proche d’un François Hollande que de L’Egyptien Ayman al-Zawahiri, médecin personnel de Ben Laden et actuel n°1 d’Al Qaïda…
http://allainjules.com/2013/01/21/terrorisme-moktar-belmoktar-le-nouveau-ben-laden/


La CIA a fabique bin laden et la junte militaro DRS algerienne a fabrique Belmokhtar AKA Hadj Marlboro.Et maintenant l'Algerie est devenu le pakistan de l'afrique du nord et le mali l'afghanistan de l'afrique du nord comme maintenant on a deja commence ici dans les medias a apelle l'algerie Algeristan and Mali Malistan.
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Sam 2 Fév 2013 - 23:58

juba2 a écrit:
LOGISTIQUE a écrit:
Citation :


TERRORISME. Moktar Belmoktar, le nouveau Ben Laden ?


Publié le 21 janvier 2013

Moktar Belmoktar

« De la fabrication d’un spectre » pourrait être le titre d’un roman pour dénoncer la machination et la manipulation internationale sur le terrorisme. Parce que, les mamamouchis de l’islamisme et autres spécialistes autoproclamés parlent, eux, du terroriste Moktar Belmoktar comme le nouveau démons anti-Européen. D’où sort-il ? Qui est-il ? Pourquoi cette dérive ? A ces nombreuses questions, personne n’ose répondre. C’est chacun qui se défile lorsqu’on évoque la nouvelle puissance de l’homme par l’entremise de l’association de la France et d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) lors de la guerre nazie en Libye contre le frère Guide Mouammar Kadhafi.

L’Occident a toujours brillé dans la fabrique de monstres. Toujours et toujours, après la disparition de l’un d’eux, comme par hasard, on nous sort toujours d’un chapeau de magicien, une nouvelle terreur. La brigade al-Mulathameen, qui a effectué le raid à l’usine BP à In Amenas, en Algérie, vient de menacer de nouvelles attaques contre les pays participant à l’intervention militaire menée par les Français au Mali. L’ultime mensonge a été de dire que le survol de l’espace aérien algérien par des aéronefs français a été le déclencheur par le groupuscule du désormais redouté Moktar Belmoktar, La brigade al-Mulathameen, de l’attaque de l’usine de gaz.

Moktar Belmoktar, l’Algérien et borgne le plus célèbre au monde, âgé de 40 ans aujourd’hui, connu dans les cercles du Pentagone comme étant «MBM», ses initiales, venait à peine de se séparer d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, pour mettre sur pied sa propre franchise. Croyez-vous qu’en un temps deux mouvements, il serait parvenu, même avec des kamikazes, réussir cette opération macabre dont on compte aujourd’hui 37 otages tués ? Ce serait un conte pour enfant et de la daube pour chien.

Laeseul exploit notable de cet homme a été l’enlèvement, en 2011, avec Aqmi, de deux ressortissants français dans un bar de la capitale du Niger, qui ont tous deux été tués lorsque l’armée française a tenté de les sauver. Ah, étrange similitude avec l’opération de l’armée algérienne. Les éditocrates français ont-ils oublié que ces deux Français avaient été tué par des tirs amis ? Souvenez-vous, des hélicoptères de combat avaient mitraillé des véhicules qui tentaient de s’échapper avec les otages, tuant les deux ravisseurs et les victimes. Passons.

Alors, Moktar Belmoktar est-il le nouveau Ben Laden ? Que nenni. Ben Laden au moins, avait un code d’honneur. Et par conséquent, il n’avait jamais donné un quelconque aval à ses disciples, pour aller attaquer son pays. Ils avaient juste pour mission d’attaquer les intérêts américains. Quant à Moktar Belmoktar, sa première la plus spectaculaire a donc été de s’en prendre aux intérêts de son propre pays. Nonobstant le faut que les terroristes ne semblaient vouloir s’attaquer qu’à des étrangers. Mais, c’est bien sur un site névralgique qu’ils sont descendus, tentant même de l’exploser.

Quand on voit cette cohorte de morts, au nom d’Allah qu’il bafoue à chaque minute chaque seconde, on est en droit de se poser des questions. Cet homme est l’idiot utile de l’Occident et inutile du djihad. Il est plus proche d’un François Hollande que de L’Egyptien Ayman al-Zawahiri, médecin personnel de Ben Laden et actuel n°1 d’Al Qaïda…
http://allainjules.com/2013/01/21/terrorisme-moktar-belmoktar-le-nouveau-ben-laden/


La CIA a fabique bin laden et la junte militaro DRS algerienne a fabrique Belmokhtar AKA Hadj Marlboro.Et maintenant l'Algerie est devenu le pakistan de l'afrique du nord et le mali l'afghanistan de l'afrique du nord comme maintenant on a deja commence ici dans les medias a apelle l'algerie Algeristan and Mali Malistan.


Je ne sais pas ou tu sors ta théorie farfelue, en accusant que le gouvernement algérien a fabriqué ce terroriste. Si tu as des preuves concrètes ou des sources vraiment fiables, alors tu l’obligation à partage avec nous. Sinon arrête d’accuse l’armée ou faire de la diffamation sur le gouvernement de fabriquer des terroristes.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 0:14

Logistique la theorie qui dit que MBM est une marionnete du gvt algerien parait plus credible que la theorie qui dit que c est l occident ( ton article).

ou sinon arete toi aussi de diffamer l occident et les autre gvt avec tes article farfelues Wink




_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Impact_mtl
Caporal chef
Caporal chef


messages : 186
Inscrit le : 06/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 1:20

Alloudi a écrit:
Logistique la theorie qui dit que MBM est une marionnete du gvt algerien parait plus credible que la theorie qui dit que c est l occident ( ton article).

ou sinon arete toi aussi de diffamer l occident et les autre gvt avec tes article farfelues Wink

En 1990, il y avait deux acteurs sur la scène algérienne, il y avait le FIS et le FLN ( y compris l’armée). avec la montée du FIS, l’armée c'est trouvée dans une situation difficile, soit laisser le pouvoir a ces islamistes, qui surement finiront par conduire en justice les généraux, soit lancer une offensive et récupérer le pouvoir qui était sur le point de lui échapper.

L’armée a enlevée alors des milliers de partisans du FIS, dont on ne trouve plus de traces jusqu’à maintenant.

Par la suite, elle a crée ce qu'ont appelle les groupes Islamiques Armées, comme GIA, MIA et autres.

C'etait facile defaire croire a la population que ces partisans du FIS qu'on voit plus sur la scene, que c'est eux qui ont formé ce qu'on appelait GIA et autres.

la guerre a durée une dizaine d’année, voir plus. la aussi c’était facile de la finir en quelques années au Max, mais les militaires avaient un autre avis pour plusieurs raisons, j'en cite quelques une:

1- punir cette population, qui un jour a voulu les punir en donnant le pouvoir aux Islamistes.

2- Fatiguer la population, comme ça le besoin de prospérité et délaissé en faveur du besoin de paix.

3- continuer a pilier les ressources du pays.

Quand on vois comment étaient éliminés tous les chef présumés du GIA/MIA, on peut facilement comprendre que c’étaient de simples marionnettes de l’armée, le seul qui est encore en vie c'est le fameux Abdelhaq Alayaida, l’armée a voulu exporter le problème au Maroc en envoyant ce chef du GIA s'installer au Maroc pour collecte d'argent pour acheter les armes aux pseudo Jihadistes, mais ça n'a pas marché avec nous, aussitôt rentré aussitôt retourné a ses patrons.


Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 5:57

Impact_mtl a écrit:
Alloudi a écrit:
Logistique la theorie qui dit que MBM est une marionnete du gvt algerien parait plus credible que la theorie qui dit que c est l occident ( ton article).

ou sinon arete toi aussi de diffamer l occident et les autre gvt avec tes article farfelues Wink

En 1990, il y avait deux acteurs sur la scène algérienne, il y avait le FIS et le FLN ( y compris l’armée). avec la montée du FIS, l’armée c'est trouvée dans une situation difficile, soit laisser le pouvoir a ces islamistes, qui surement finiront par conduire en justice les généraux, soit lancer une offensive et récupérer le pouvoir qui était sur le point de lui échapper.

L’armée a enlevée alors des milliers de partisans du FIS, dont on ne trouve plus de traces jusqu’à maintenant.

Par la suite, elle a crée ce qu'ont appelle les groupes Islamiques Armées, comme GIA, MIA et autres.

C'etait facile defaire croire a la population que ces partisans du FIS qu'on voit plus sur la scene, que c'est eux qui ont formé ce qu'on appelait GIA et autres.

la guerre a durée une dizaine d’année, voir plus. la aussi c’était facile de la finir en quelques années au Max, mais les militaires avaient un autre avis pour plusieurs raisons, j'en cite quelques une:

1- punir cette population, qui un jour a voulu les punir en donnant le pouvoir aux Islamistes.

2- Fatiguer la population, comme ça le besoin de prospérité et délaissé en faveur du besoin de paix.

3- continuer a pilier les ressources du pays.

Quand on vois comment étaient éliminés tous les chef présumés du GIA/MIA, on peut facilement comprendre que c’étaient de simples marionnettes de l’armée, le seul qui est encore en vie c'est le fameux Abdelhaq Alayaida, l’armée a voulu exporter le problème au Maroc en envoyant ce chef du GIA s'installer au Maroc pour collecte d'argent pour acheter les armes aux pseudo Jihadistes, mais ça n'a pas marché avec nous, aussitôt rentré aussitôt retourné a ses patrons


Ben oui monsieur le grand analyste, c’est toujours la faute au gouvernement algérien. Comme je dis et je redis vous êtes des experts et vous avez toujours raison le grand méchant voisin de tous vous malheurs économiques et expansionnistes. Vous nagez toujours dans la propagande, le mensonge, les insultes, la haine envers votre voisin et vous arguments subjectifs. Vous êtes comme des vautours à la recherche de l’information dénigrante en vers ce pays.
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 6:30

Alloudi a écrit:
Logistique la theorie qui dit que MBM est une marionnete du gvt algerien parait plus credible que la theorie qui dit que c est l occident ( ton article).

ou sinon arete toi aussi de diffamer l occident et les autre gvt avec tes article farfelues Wink




Je ne fais aucune diffamation et il ne faut pas jouer avec les mots en m’accusant, c’est un article qui donne un portrait de ce terroriste et de la situation de cette crise. Si cet article te dérange personnellement ou il ne partage pas ta propre vision radicale envers l’Algérie que tout va mal. Je te signale que mes sources sont variables et je t’avoue que ne je suis pas un très grand amateur de France 24,CNN, etc…..
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6218
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 7:34

la victimisation a du bon ces dernier temps sur le forum

mais stop les violons STP Rolling Eyes

tu poste un article ou il est question de ton pays, cette article pointe du doit les soit disant lien entre un terro et des pays etranger

tu adhere plus ou moin a cette vision vu que tu nous poste cette article (dans quel but sinon??)

pour moi personnellement ton article c est de la poubelle sans aucun argument juste des sous entendus malsains.

et quand Juba parle de connexion MBM/pouvoir Algerien, (volontairement ou involontairement et que tu l accepte ou non le terrorisme algerien qui deborde des frontieres est né suite au agissement du pouvoir a alger. (magouilles electorales, guerre civile a grande echelle, amnistie...)

là tu fait la vierge effarouché et réclames des preuves, des argument ( tu veut pas un rapport de ban ki moon pendant que tu y est Laughing ).

au final je m en fou royalement de tout sa mais evite a l avenir de parler de diffamation ou de reclamer quoi que se soit comme preuve

quand toit meme tu n est pas irreprochable a ce niveau Wink


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
AMEDEUS
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 685
Inscrit le : 11/12/2009
Localisation : RABAT
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 12:32


A défaut d un rapport de de Ban ki Moun (dixit Alloudi),il y a un article du New York Times titré "Quand l Algérie nourrit ses bourreaux" qui
met en évidence l accointance du régime algérien avec AQMI,Ansar eddine ...Le hasard fait bien les choses comme dirait l autre qui veut des
preuves crédibles ..........L article est relayé par "www.emarrakech.com"....Si qqn veut bien le reporter ici.Merci.Personne n est plus dupe du
double jeu des voisins.
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 14:23

Alloudi a écrit:
la victimisation a du bon ces dernier temps sur le forum

mais stop les violons STP Rolling Eyes

tu poste un article ou il est question de ton pays, cette article pointe du doit les soit disant lien entre un terro et des pays etranger

tu adhere plus ou moin a cette vision vu que tu nous poste cette article (dans quel but sinon??)

pour moi personnellement ton article c est de la poubelle sans aucun argument juste des sous entendus malsains.

et quand Juba parle de connexion MBM/pouvoir Algerien, (volontairement ou involontairement et que tu l accepte ou non le terrorisme algerien qui deborde des frontieres est né suite au agissement du pouvoir a alger. (magouilles electorales, guerre civile a grande echelle, amnistie...)

là tu fait la vierge effarouché et réclames des preuves, des argument ( tu veut pas un rapport de ban ki moon pendant que tu y est Laughing ).

au final je m en fou royalement de tout sa mais evite a l avenir de parler de diffamation ou de reclamer quoi que se soit comme preuve

quand toit meme tu n est pas irreprochable a ce niveau Wink


Bravo, je sais vous êtes des grand analyste, amateur France 24, CNN et des sites inconnu
Revenir en haut Aller en bas
LOGISTIQUE
Caporal
Caporal


messages : 135
Inscrit le : 20/07/2012
Localisation : Alger
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 14:25

AMEDEUS a écrit:

A défaut d un rapport de de Ban ki Moun (dixit Alloudi),il y a un article du New York Times titré "Quand l Algérie nourrit ses bourreaux" qui
met en évidence l accointance du régime algérien avec AQMI,Ansar eddine ...Le hasard fait bien les choses comme dirait l autre qui veut des
preuves crédibles ..........L article est relayé par "www.emarrakech.com"....Si qqn veut bien le reporter ici.Merci.Personne n est plus dupe du
double jeu des voisins.


New York Times, wow tout une source
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 14:44

c´est mieux que les torchons de propagande que tu nous inflige ici

Citation :
Nord Mali : Quand l’Algérie nourrit ses bourreaux
Rédigé par Adil Alifriqui - Emarrakech le Samedi 2 Février 2013 à 21:36


New York : Le quotidien américain à large diffusion, New York Times, est revenu sur les troubles relations qu’entretient le pouvoir algérien, avec des factions islamistes au nord Mali, notamment le groupe Ansare Dine, allié d’AQMI.


Dans un article publié le vendredi 1er février, de ses auteurs Adam Nossiter et Neil MacFarquhar, le New York Times a mis en lumière, la politique opaque du pouvoir algérien, au Nord Mali, laquelle politique a eu pour conséquence, dit le journal, l’attaque du site gazier d’In Amenas, et qui explique également, la réaction de, violence du désespéré, qu’a eu le pouvoir, durant sa gestion de cette crise.

L’Algérie s’est tirée une balle dans le pied, en croyant maintenir loin d’elle, le danger terroriste, en négociant avec lui, ont considéré les auteurs de l’article.

Le pouvoir algérien a peur du MNLA

Malgré ses propagandes, racontant que l’Algérie ne négocie jamais avec les islamistes, le régime en instrumentalisera plus d’un, au Nord Mali.

Pour cause une hantise : Le pouvoir algérien a peur du MNLA.

Il s’est fait ennemi du mouvement séparatiste touareg, craignant que la contagion séparatiste ne l’atteigne dans son sud et son ouest, il lui fallait alors, un pivot dans la région, une marionnette qui puisse avorter, l’entreprise indépendantiste touareg.

Pour cela, le pouvoir algérien trouve, sa perle rare, Iyad Ag Ghali, un aristocrate touareg charismatique, qui pendant des années, avait été agent de liaison pour les gouvernements européens, cherchant à payer des rançons, aux groupes terroristes algériens, pour libérer leurs otages.

Pragmatique, louvoyant et n’est islamiste que quand il le veut, Ag Ghali avait même été commis de l’Etat malien en servant, consul général du Mali à Djeddah, en Arabie Saoudite, de 2007 à 2009.

Iyad Ag Ghali : L'homme Providence

L’homme est décrit comme opportuniste et fort ambitieux, les algériens trouveront en lui leur meilleur agent, capable de faire taire les indépendantistes touaregs, tous laïques, donc passables à l’occident, et menaçant de répéter le modèle kurde au sahel et dans le sud algérien.

Après la déclaration par le MNLA, de l’Azawad libre, les services algériens font naître aussitôt le groupe Ansare Dine.

Le régime lui facilitait ses ravitaillements en Algérie, carburant, véhicules et pièces détachées, étaient à disposition, les hommes d’Ansare Dine entraient sans difficulté en Algérie.

Fait révélateur, cette dernière n’était point dérangée de l’étroite liaison qui se créa entre les Ansare Dine et ceux qui étaient supposés être les ennemis jurés de l’Algérie, à savoir le groupe terroriste algérien AQMI.

Les Ansare Dine, alliés du pouvoir algérien, se partageaient alors le nord Mali avec AQMI et le MUJAO, au même moment où un représentant d’Iyad Ag Ghali, était en luxueuse résidence à Alger, en permanant contact avec le pouvoir et ses services, souligne le New York Times.

Les officiels du régime ne tarissaient pas d’éloges à l’égard du seigneur de la guerre touareg : «Ag Ghali est un homme de parole, un homme de confiance», déclarait au New York Times, un ancien haut diplomate algérien, alors qu’un haut gradé de l’ANP disait de lui, qu’il est «calme, poli, et sait ce qu'il veut».

Et François Hollande s'en mêle

Sauf que la lune de miel se rompit, à cause de François Hollande.

Il s’est rendu en visite d’Etat à Alger, une visite dont le pouvoir avait tant besoin pour se légitimer auprès du peuple algérien et se faire du crédit à l'international, ses raison de politique interne, Hollande en profitera, en faisant chanter le président Bouteflika.

En effet, ce dernier en quête d'un quatrième mandat présidentiel, avait besoin pour, de la bénédiction française, en échange, il autorisera la France, à utiliser le ciel algérien, en cas d’éclatement d’opérations armées au nord Mali.

L’autorisation du pouvoir algérien à la France eut amers échos, auprès du peuple algérien, relève le New York Times, cela eut le même effet sur les islamistes algériens sévissant au nord Mali et au Sahel.

Du coup, la position de l’homme du pouvoir algérien, Iyad Ag Ghali, devenait intenable, face à ses alliés islamistes AQMI et MUJAO, il prit alors une autre orientation pour sauver son groupe.

Ag Ghali et ses alliés islamistes, attaqueront en janvier la ville de Kona et marcheront vers Bamako, précipitant ainsi par leur acte, l’intervention militaire française au nord Mali.

Iyad Ag Ghali, souligne le New York Times, a commis par son offensive vers le sud malien, l’acte qui justifiera à la France son attaque à travers le ciel algérien, et aux groupes terroristes, notamment les signataires par le sang, leur sanglante prise d’otages d’In Amenas, qui fit voler en éclat, la fausse impression de puissance régionale, que le pouvoir algérien, a chèrement crée et payé, à coups de contrats d’armement.

L’Algérie, conclut le New York Times, a été mordue par ses obligés, qu’elle a nourrit, soutenu et armé, au nord Mali.

De longtemps, les États-Unis et les autorités françaises flattaient l'Algérie, sur son supposé savoir faire en lutte contre le terrorisme et sa prétendue puissance militaires, mais le fiasco d’In Amenas, provoqué indirectement par Iyad Ag Gahli, l’homme du pouvoir algérien, a sonné le glas, d’une légende appelée, Algérie, puissance régionale.
http://www.emarrakech.info/Nord-Mali-Quand-l-Algerie-nourrit-ses-bourreaux_a66724.html

l´article en question,tres bonne analyse du NYT
Citation :
Algeria Sowed Seeds of Hostage Crisis as It Nurtured Warlord
By ADAM NOSSITER and NEIL MacFARQUHAR
Published: February 1, 2013

ALGIERS — To the Algerians, the desert warlord in the swirling blue robes was a man of his word — the key to managing the crisis next door in northern Mali — and for months they lodged his representative here in the Algerian capital in high style in one of the city’s finest hotels.


They were nurturing a viper. The warlord, as the Algerians well knew, was the leader of one of the militant Islamist groups holding northern Mali captive. That was not a deal-breaker, they reasoned. To the contrary, having tight connections with a powerful militant across the border, much as Pakistan does in Afghanistan, could protect their interests.

But instead of ensuring that the conflict remained outside their country, a longstanding imperative of the Algerians, the warlord, Iyad Ag Ghali, ended up bringing it right to them. His forces made a sudden push toward the Malian capital in January, enraging his Algerian patrons, bringing on a French military intervention and ultimately giving extremists a rallying cry to seize an Algerian gas field, leading to the deaths of at least 38 hostages.

“They told me they didn’t want to have anything more to do with me,” recalled Mr. Ag Ghali’s representative in Algeria, Mohamed Ag Aharib. The militant offensive in Mali, which set off the deadly chain of events, “really shocked the Algerians,” he said.

For months, the United States and French officials upheld Algeria, with its counterterrorism know-how and the biggest military budget in Africa, as the linchpin in resolving the threat of Islamist extremism in Mali.

But Algeria helped maintain its dominance of the Sahara by playing favorites among the various armed groups plaguing its neighbor, a policy that backfired tragically last month and failed to achieve its most basic aim: to push the problem away.

The tangled web of allies and interests across the volatile region underscore the unique difficulties the French and the African forces could face as they begin to wrest control of Mali’s north from the jihadists who have held sway there for almost a year.

Chasing a few hundred foreign fighters inspired by religious zeal from the vast, trackless area would be challenge enough. But the forces shaping the conflict are far more complicated than that, driven by personal ambitions, old rivalries, tribal politics, the relationship between militants and states, and even the fight for control of the lucrative drug trade.

All of these power struggles have helped shape the fate of the region — and they will almost surely continue long after the battle to recapture the north is over.

“We have two kinds of logic looking at these organizations and these people,” Georg Klute, a professor at the University of Bayreuth, Germany, said of the mosaic of rebels, bandits and Islamist militants in the region. “One is the ideology. The other is the local logic.”

Mr. Ag Ghali’s own evolution is a case in point. A charismatic Tuareg aristocrat who for years had been alternatively leading rebellions in the desert and helping tamp them down, he once functioned as a liaison for European governments seeking to pay huge ransoms to release kidnapped tourists. He was even named Mali’s consul general in Jiddah, Saudi Arabia, from 2007 to 2009.

“He has been on both sides of everything,” said Gregory Mann, an associate professor of African history at Columbia University.

Even Mr. Ag Ghali’s pivotal decision to form Ansar Dine, one of the Islamist groups that seized northern Mali last year, stemmed as much from local politics and personal ambition as his newfound devotion to enforcing a puritanical form of Islam.

In late 2011, scholars say, he made a bid to become head of his Tuareg tribe — a position that would have put him at the forefront of northern Mali’s struggle for autonomy. When he was rebuffed, Mr. Ag Ghali struck out on his own and formed Ansar Dine, branding it as a religiously inspired alternative to the more secular Tuaregs.

Though Algeria is brutally intolerant of Islamist militants — having fought a bloody war against them in the 1990s that ultimately led to the creation of Al Qaeda in the Islamic Maghreb — it found common ground with Mr. Ag Ghali. Ansar Dine may have been religious, but its ambitions did not seem to challenge Algeria directly. By contrast, the Tuaregs, newly fueled with nationalists returning from Libya, were demanding independence, frightening Algeria that its own minorities might become inspired as well.

The Algerians gambled that “Ansar Dine could be a counterweight to these attempts to erecting an independent Tuareg state,” Professor Klute said, so “they closed their eyes when Ansar Dine crossed the border” for “gas, cars, spare parts.”

All through the fall of 2012, as Mr. Ag Ghali’s fighters lorded over civilians in northern Mali and the world made plans to oust them and other militants by force, his men were in Algiers negotiating with the government, promising peace and signing agreements. This continued despite ample evidence that Mr. Ag Ghali had become a committed ally of Al Qaeda in Islamic Maghreb — Algeria’s sworn enemy — receiving arms, weapons, men and other material from the group.

“The ties were very strong,” Mr. Aharib, Mr. Ag Ghali’s representative here, said. “They shared the spoils. They worked side-by-side.”

Rather than denouncing Ansar Dine, the Algerians appeared intent on preserving the alliance, hoping to pry it away from the religious extremists and portray it as a solution to the crisis in Mali.

“A man of his word, a man one can trust,” a retired senior Algerian diplomat said of Mr. Ag Ghali in a recent interview.

“A calm and polite man, who knows what he wants,” echoed a retired ranking officer in the Algerian military.

Algerian officials publicly scoffed at fears that northern Mali had been lost to Islamist militancy, and on Dec. 23, Algeria’s foreign minister hailed a peace deal involving Ansar Dine as a “very encouraging step.” The day after, however, an Ansar Dine spokesman in Timbuktu announced that the group would destroy all of the city’s remaining aboveground mausoleums — sacred to the city’s residents — in the name of Allah.

But then Mr. Ag Ghali did not stick to his scripted role. In January, he joined the other jihadists in pushing farther south into Mali, precipitating the French military intervention that Algeria wanted to avoid.

“He decided this with his other jihadist comrades,” Mr. Aharib said of the push into southern Mali. It led to a break within the group, he said: “This was too much for us. We didn’t look favorably on this at all.”

The consequences unfolded quickly. Algerian citizens were enraged that their government allowed the French to use its airspace to carry out the military campaign. Within days, Islamist extremists stormed a remote gas field in the Algerian desert, calling it vengeance for the French assault and Algeria’s compliance with it. At least 38 hostages were killed. The image of Algeria as the regional powerhouse that had conquered terrorism was suddenly, perhaps irrevocably, undermined.

“This is really a failure of their strategy,” said Anouar Boukhars, an expert on North Africa at the Carnegie Endowment for International Peace. “It was flawed from the get-go.”

In the aftermath, Mr. Aharib and some others in Ansar Dine announced last week that they had split off from the group because they were “moderates.” For now, Mr. Aharib has saved his room at the hotel in Algiers. With the Islamists of northern Mali in full retreat as a result of the French military campaign, Mr. Ag Ghali is on the run somewhere in the desert.

Yet the Algerians have not given up hope of working with Ansar Dine, or at least some iteration of it.

“I’m sure Ansar Dine can be brought around,” said a senior Algerian official, the day before Mr. Aharib’s announcement. “There must be a renewal of dialogue.”



Adam Nossiter reported from Algiers, and Neil MacFarquhar from New York. Hadjer Guenanfa contributed reporting from Algiers.
http://www.nytimes.com/2013/02/02/world/africa/hostage-crisis-exposes-flaws-in-algiers-antiterror-policy.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Dim 3 Fév 2013 - 15:15

J'avais dit auparavant que j'avais apprit ma lecon apres les reactiones officielles et les soutiens obtenus par l'Algerie pour la facon dont elle a finit avec le "probleme". Coté communication, ils ont fait ce qu'ils ont consideré convenable et a la fin ca a marché. L'Algerie se dit une puissance regionale inconturnable, le peuple algerien y croit et ils vont finir par convincre le reste du monde de ca. La facon et le respect dont les forces algeriennes sont traités dans la majorités des journaux internationaux en temoin. Les images des forces armées algeriennes aide aussi a renforcé se respect, bien vetu, bien armée, ni moustaches mal rasés ni, ni, ni... On devrait comparé ca avec les repercutions internationales de l'affaire du campement de Layoun ou encore plus a present, quand ces sauvages egorgeurs d'innocents continuent a insulter la memoire des victimes et la souffrance de leurs familles dans l'enceinte meme du palais du justice. Le Maroc doit finir avec le complexe de vouloir contenter ces ennemis et adversaires et se concentrer de contenter ces propres fils.

Citation :
“If you don’t terrorize the terrorists, they will terrorize you,” the senior Algerian official said in the interview.
The New York Times
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Aujourd'hui à 17:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne
» actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: