Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
@Winners
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 488
Inscrit le : 22/03/2014
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 30 Nov 2014 - 20:24

WRANGEL a écrit:
@Winners a écrit:
C'est des fous, Reneault parle economie, eux ils parlent politique. Ils preferent meme payer le double prix plutot que d'importer des pieces de Reneault Tanger. importer des pieces du Maroc ca veut dire qu'ils ont perdu contre le Maroc.

Reneault Oran est un fiasco, meme si on attend 10 ans ils vont pas reussir. meme s'ils installent des usines aux alentours pour l'approvisionnement de Reneault  en piece, ca marcherait pas. la seule condition pour que ca marche, c'est d'amener des Romains ou chinois pour travailler des ces usines.

dans cet article, les dirigeants de Reneault parlaient de reductions de couts, et eux ils parlent de Canabis. ces gens la n'ont pas besoin du Canabis Marocain, Ils l'ont deja dans le sang.


Sur ennahar TV ils ont annoncés que la Symbol ne se vendant pas car trop chere, l'etat algerien va... SUBVENTiONNER pour que le prix d'achat soit de moins de 1000000 DA

(faites passer le message a Kabylius qui soutient mordicus que l'etat algerien a compris la lecon et qu'il va se lancer dans des investissements productifs...)

ca s'appele la gestion par l'improvisation.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6159
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 30 Nov 2014 - 20:32

bof pas la peine de faire attention a ce chômeur qui n'as rien trouver de mieux à faire que de jeter des immondice dans un torchon algérien.
pour le reste c'est connue ca fait 10 ans que les algériens achètent leurs Dacia en Roumanie a l'autre bout de la méditerranée, alors qu'elle est produite a coté...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4451
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 30 Nov 2014 - 20:35

@Winners a écrit:
WRANGEL a écrit:
@Winners a écrit:
C'est des fous, Reneault parle economie, eux ils parlent politique. Ils preferent meme payer le double prix plutot que d'importer des pieces de Reneault Tanger. importer des pieces du Maroc ca veut dire qu'ils ont perdu contre le Maroc.

Reneault Oran est un fiasco, meme si on attend 10 ans ils vont pas reussir. meme s'ils installent des usines aux alentours pour l'approvisionnement de Reneault  en piece, ca marcherait pas. la seule condition pour que ca marche, c'est d'amener des Romains ou chinois pour travailler des ces usines.

dans cet article, les dirigeants de Reneault parlaient de reductions de couts, et eux ils parlent de Canabis. ces gens la n'ont pas besoin du Canabis Marocain, Ils l'ont deja dans le sang.


Sur ennahar TV ils ont annoncés que la Symbol ne se vendant pas car trop chere, l'etat algerien va... SUBVENTiONNER pour que le prix d'achat soit de moins de 1000000 DA

(faites passer le message a Kabylius qui soutient mordicus que l'etat algerien a compris la lecon et qu'il va se lancer dans des investissements productifs...)

ca s'appele la gestion par l'improvisation.

Si ce n'etait que ca!!! Moi j'y vois plutot un crime economique murement prémédité!!!

A le peuple veux qu'on produise? On va produire quelque chose  à base de 100% d'importations en garantissant en plus l'ecoulement de la production pour que le projet survive legitimant du meme coup la sortie des devises qui retombent dans nos poches

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1306
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 30 Nov 2014 - 21:02

WRANGEL a écrit:
RENAULT Cheval de Troie du MAROC

http://www.tribunelecteurs.com/fichier/30_11_2014/cheval.html a écrit:

Cheval de Troie



Sans doute n'en finirais-je jamais de dire que l'idée de permettre l'implantation d'une chaine de montage (bien lire chaine de montage et non pas complexe de construction automobile) automobile Renault n'était pas une si bonne idée que cela.
L'exclusivité dont va jouir ce constructeur, déjà assuré d'écouler sa marchandise en dépit de son prix prohibitif, il ne se contente plus de se comporter en parasite chez nous alors que chez le voisin marocain il se plie en quatre pour satisfaire le moindre de ses caprices.
Au Maroc, en effet, Renault a mis en place un vrai complexe de construction, qui produit plusieurs modèles en quantités dix fois supérieures à notre chaine de montage, dont du haut de gamme, destiné à l'exportation vers l'Europe, ce qui n'est pas peu dire. Chez nous, en revanche, on ne monte que la Symbol, ce véhicule bas de gamme, et uniquement destiné à la consommation interne. Inutile de rappeler encore que cette voiture n'a rien d'algérien. Et qu'il n'y en aura pas d'autres avant pas mal de temps puisque Renault a également pris la peine de s'assurer une totale exclusivité pour une durée de trois ans, ce me semble. Et, comme si cela ne suffisait pas, voilà qu'il vient de décider de se mêler carrément de notre politique, de piétiner notre souveraineté, et de se faire le porte-parole des autorités marocaines. Celles-ci, souvenons-nous, avaient supplié, tempêté, exigé, demandé, que l'Algérie accepte la réouverture de ses frontières terrestres avec le royaume chérifien. La réponse algérienne a toujours été la même : cela doit se faire dans un cadre global, incluant donc la lutte contre la contrebande et le trafic de drogue (sachant que le Maroc est le plus gros producteur et exportateur de résine de cannabis), le règlement de la question sahraouie et la relance du processus d'édification de l'UMA. L'Algérie est très à l'aise pour imposer ces conditions, sachant que c'est le Maroc qui, en 1994, avait ordonné cette fermeture, histoire de tenter de nous étouffer, de nous faire le plus mal possible et même de livrer l'Algérie, pieds et poings liés, à l'hydre de l'islamisme intégriste. Hassan II, qui voulait faire de l'Algérie un laboratoire grandeur nature et à ciel ouvert, n'en avait jamais fait secret, qui était même allé jusqu'à recevoir en ses palais l'émir fondateur du GIA, Abdelhak Layada afin de lui proposer armes, argent et possibilité de repli derrière les frontières marocaines. Bref, Jacques Prost, directeur général de Renault Maroc, vient de lancer un véritable pavé dans la mare. " il ne peut y avoir de possibilité d'échanges de pièces ou de composants entre les deux usines Renault, de Tanger et d'Oran, le contexte politique entre l'Algérie et le Maroc ne le permet pas ", a en effet déclaré ce responsable dans une intervention faite au niveau de l'Institut du Monde Arabe de Paris. Il ne s'agit rien moins que d'une façon sournoise et malsaine de tenter de forcer la main à l'Algérie afin qu'elle ouvre ses frontières terrestres avec le Maroc. Cela au profit exclusif du Maroc bien sûr. S'agissant de Renault, par exemple, tout échange ne se ferait qu'à sens unique en comparaison du mastodonte de Tanger, produisant des véhicules haut de gamme destinés à l'Europe, avec un taux d'intégration appréciable, et la chaine de montage d'Oran qui ne fait que réceptionner de la pièce à assembler venant de Roumanie. Il semble ainsi que Renault se soit rendu compte qu'il pourrait réduire son coup de " montage " en Algérie si la pièce venait du Maroc plus proche et non plus de la Roumanie. Renault peut également avoir cédé à l'envie de faire plaisir au roi Mohamed VI en volant à son secours au moment où la pression internationale se fait intenable concernant ses atteintes aux droits de l'Homme ainsi que sa politique colonialiste et criminelle au Sahara Occidental. L'idée d'implanter cette chaine de montage Renault était on ne peut plus mauvaise. Non seulement je persiste et je signe, mais en plus je me rends compte aujourd'hui qu'elle sentait carrément le soufre ! La sortie médiatique du chef de l'usine de Tanger, qui nous fait chanter au passage en précisant que les coûts de production de la Symbol, pardon les coûts de montage, pourraient être réduits, et donc le prix du véhicule également réduit, si les pièces détachées venaient du Maroc et non plus de Roumanie, de Turquie et de France. Sic ! Cela rappelle à s'y méprendre un célèbre épisode de la non moins célèbre Odyssée du poète grec Homère. M. A.
Basketball
On les rends fou sans meme bouger le petit doigt si c'est pas une bénédiction Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 815
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 30 Nov 2014 - 23:15

WRANGEL a écrit:
RENAULT Cheval de Troie du MAROC

http://www.tribunelecteurs.com/fichier/30_11_2014/cheval.html a écrit:

Cheval de Troie


Sans doute n'en finirais-je jamais de dire que l'idée de permettre l'implantation d'une chaine de montage (bien lire chaine de montage et non pas complexe de construction automobile) automobile Renault n'était pas une si bonne idée que cela.
L'exclusivité dont va jouir ce constructeur, déjà assuré d'écouler sa marchandise en dépit de son prix prohibitif, il ne se contente plus de se comporter en parasite chez nous alors que chez le voisin marocain il se plie en quatre pour satisfaire le moindre de ses caprices.
Au Maroc, en effet, Renault a mis en place un vrai complexe de construction, qui produit plusieurs modèles en quantités dix fois supérieures à notre chaine de montage, dont du haut de gamme, destiné à l'exportation vers l'Europe, ce qui n'est pas peu dire. Chez nous, en revanche, on ne monte que la Symbol, ce véhicule bas de gamme, et uniquement destiné à la consommation interne. Inutile de rappeler encore que cette voiture n'a rien d'algérien. Et qu'il n'y en aura pas d'autres avant pas mal de temps puisque Renault a également pris la peine de s'assurer une totale exclusivité pour une durée de trois ans, ce me semble. Et, comme si cela ne suffisait pas, voilà qu'il vient de décider de se mêler carrément de notre politique, de piétiner notre souveraineté, et de se faire le porte-parole des autorités marocaines. Celles-ci, souvenons-nous, avaient supplié, tempêté, exigé, demandé, que l'Algérie accepte la réouverture de ses frontières terrestres avec le royaume chérifien. La réponse algérienne a toujours été la même : cela doit se faire dans un cadre global, incluant donc la lutte contre la contrebande et le trafic de drogue (sachant que le Maroc est le plus gros producteur et exportateur de résine de cannabis), le règlement de la question sahraouie et la relance du processus d'édification de l'UMA. L'Algérie est très à l'aise pour imposer ces conditions, sachant que c'est le Maroc qui, en 1994, avait ordonné cette fermeture, histoire de tenter de nous étouffer, de nous faire le plus mal possible et même de livrer l'Algérie, pieds et poings liés, à l'hydre de l'islamisme intégriste. Hassan II, qui voulait faire de l'Algérie un laboratoire grandeur nature et à ciel ouvert, n'en avait jamais fait secret, qui était même allé jusqu'à recevoir en ses palais l'émir fondateur du GIA, Abdelhak Layada afin de lui proposer armes, argent et possibilité de repli derrière les frontières marocaines. Bref, Jacques Prost, directeur général de Renault Maroc, vient de lancer un véritable pavé dans la mare. " il ne peut y avoir de possibilité d'échanges de pièces ou de composants entre les deux usines Renault, de Tanger et d'Oran, le contexte politique entre l'Algérie et le Maroc ne le permet pas ", a en effet déclaré ce responsable dans une intervention faite au niveau de l'Institut du Monde Arabe de Paris. Il ne s'agit rien moins que d'une façon sournoise et malsaine de tenter de forcer la main à l'Algérie afin qu'elle ouvre ses frontières terrestres avec le Maroc. Cela au profit exclusif du Maroc bien sûr. S'agissant de Renault, par exemple, tout échange ne se ferait qu'à sens unique en comparaison du mastodonte de Tanger, produisant des véhicules haut de gamme destinés à l'Europe, avec un taux d'intégration appréciable, et la chaine de montage d'Oran qui ne fait que réceptionner de la pièce à assembler venant de Roumanie. Il semble ainsi que Renault se soit rendu compte qu'il pourrait réduire son coup de " montage " en Algérie si la pièce venait du Maroc plus proche et non plus de la Roumanie. Renault peut également avoir cédé à l'envie de faire plaisir au roi Mohamed VI en volant à son secours au moment où la pression internationale se fait intenable concernant ses atteintes aux droits de l'Homme ainsi que sa politique colonialiste et criminelle au Sahara Occidental. L'idée d'implanter cette chaine de montage Renault était on ne peut plus mauvaise. Non seulement je persiste et je signe, mais en plus je me rends compte aujourd'hui qu'elle sentait carrément le soufre ! La sortie médiatique du chef de l'usine de Tanger, qui nous fait chanter au passage en précisant que les coûts de production de la Symbol, pardon les coûts de montage, pourraient être réduits, et donc le prix du véhicule également réduit, si les pièces détachées venaient du Maroc et non plus de Roumanie, de Turquie et de France. Sic ! Cela rappelle à s'y méprendre un célèbre épisode de la non moins célèbre Odyssée du poète grec Homère. M. A.
Basketball

Par contre, que des opérateurs algériens se fassent former à IFMIA (organisme public privé dont quelque part financer par le contribuable marocain) à Tanger, ça sa les dérangent pas ...
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4451
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 1 Déc 2014 - 21:49

http://www.lexpressiondz.com/actualite/206425-les-messages-codes-de-gaid-salah.html a écrit:

IL A EXHORTÉ L'ANP, À PARTIR DE BÉCHAR, À DÉFENDRE LES FRONTIÈRES DU PAYS CONTRE LES DIVERS FLÉAUX

Les messages codés de Gaïd Salah



Dans un message ferme, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire et général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, avertit: «L'ANP n'admet aucune concession quand il s'agit de sa sécurité.»

Très pragmatique, le discours du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire et général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, prononcé lors de son déplacement à Béchar, intervient comme une réponse fulgurante à l'égard de la monarchie marocaine qui n'a pas cessé au courant de ces derniers jours de souffler le beau et mauvais temps sur l'Algérie.
Chauffée à blanc, la presse marocaine sur la trace de ses autorités s'adonne à des provocations insensées et des critiques pour le moins que l'on puisse dire viles. Pour que cela soit clair dans l'esprit des Marocains, le vice-ministre de la Défense nationale a été perspicace pour souligner que l'Armée nationale populaire ne permettra aucun trouble sur son territoire. Cette déclaration est un message doué de sens qui concourt avec les événements de Touggourt vendredi dernier. La main du Makhzen dans ce qui s'est passé à Ghardaïa et de ce qui se passe aujourd'hui à Ouargla n'est pas à écarter selon des sources très crédibles, d'où les assurances du général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah quant à la sécurité et l'intégrité du pays. Lors de cette visite effectuée par le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, du 25 au 28 du mois en cours, il a bien fait comprendre à ceux qui aimeraient entendre, que l'ANP n'est pas disposée à faire des concessions quand il s'agit de sa sécurité. Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, le déplacement de Gaïd Salah à Béchar entre dans le cadre d'une visite d'inspection et de travail qui lui a permis «de s'enquérir de la situation de certaines unités déployées aux frontières, ainsi que de se réunir avec les personnels des unités, d'écouter leurs préoccupations et de leur donner les orientations et les instructions nécessaires pour optimiser la disponibilité opérationnelle des forces». Voila ce qui est très signifiant comme acte de détermination. C'est à même de qualifier le contexte de stratégique dans la mesure où l'hôte de la ville de Béchar saisira cette occasion, ajoute le communiqué «pour tenir plusieurs rencontres où il a exhorté l'assistance à consentir davantage d'efforts et d'abnégation afin de préserver l'intégrité territoriale du pays et de défendre ses frontières contre les divers fléaux». Souhaitant être plus proche de ses troupes, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire et général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, a tenu à être à l'écoute des cadres de différentes unités, lesquels sont intervenus lors d'une rencontre à l'instar des élèves de l'Ecole des cadets de la nation de Béchar. Ces derniers, souligne encore la communication du MDN, «ont exprimé leur engagement à se dévouer corps et âme pour défendre notre Chère Patrie et sauvegarder sa souveraineté, sa sécurité et sa stabilité».
Ce déplacement pour une mission à la frontière Ouest est un avertissement, notamment après les accusations infondées et les intimidations affichées contre l'ANP, il y a quelques semaines, prétendant que l'ANP tire sur des citoyens marocains. Il s'est achevé par «l'inauguration de certaines structures sociales et sportives dont le nouveau complexe sportif et l'Etablissement régional de l'intendance et de l'approvisionnement à Béchar ainsi que d'autres infrastructures militaires», par le vice-ministre de la Défense. Pourvu que le message de l'Algérie ne tombe pas dans les oreilles de sourds, l'Algérie est en tout cas décidée à être à la hauteur de ses engagements advienne que pourra

Une réponse fulgurante  de gaïd avec 5 semaines de retard affraid  Normal vu son embonpoint et son gros C++

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 1 Déc 2014 - 22:20

Par pitié nous mettait pas des articles de journaux comme cette poubelledz , c'est un ramassis de caca sans fondements ce sont des articles commandés ni plus ni moins par l'appareil DRS , je lis les 2 premieres ligne et je m'arette , d'autres journaux algériens sont de meilleurs qualité .

Rolling Eyes digne d'un attardé mental , allah i chafihoum

Citation :
Cette déclaration est un message doué de sens qui concourt avec les événements de Touggourt vendredi dernier. La main du Makhzen dans ce qui s'est passé à Ghardaïa et de ce qui se passe aujourd'hui à Ouargla n'est pas à écarter selon des sources très crédibles, d'où les assurances du général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah quant à la sécurité et l'intégrité du pays.

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4451
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 1 Déc 2014 - 23:00

FAR SOLDIER a écrit:
Par pitié nous mettait pas des articles de journaux comme cette poubelledz , c'est un ramassis de caca sans fondements ce sont des articles commandés ni plus ni moins par l'appareil DRS ,  je lis les 2 premieres ligne et je m'arette , d'autres journaux algériens sont de meilleurs qualité .

Rolling Eyes  digne d'un attardé mental , allah i chafihoum

Citation :
Cette déclaration est un message doué de sens qui concourt avec les événements de Touggourt vendredi dernier. La main du Makhzen dans ce qui s'est passé à Ghardaïa et de ce qui se passe aujourd'hui à Ouargla n'est pas à écarter selon des sources très crédibles, d'où les assurances du général de corps d'armée Ahmed Gaid Salah quant à la sécurité et l'intégrité du pays.

Qui nous fera rie quand ils ne seront plus là??

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 3 Déc 2014 - 17:15

Citation :
Maroc - Algérie : « La politique nous a divisés mais nos racines nous réunissent »





   Maroc - Algérie : « La politique nous a divisés mais nos racines nous réunissent »
« La politique nous a divisés mais nos racines nous réunissent », tel est le slogan brandi par des supporters algériens du club de Constantine, lors d’un match du championnat algérien.


Repéré par le TelQuel, ce message s’adressait directement au public rajaoui qui s’est illustré il y a une dizaine de jours en chantant pour « l’équipe algérienne et les Algériens en général ».

« Nous sommes frères. Nous ne sommes pas des ennemis. La fitna ne va pas nous séparer »


Ce geste n’est pas nouveau entre les supporters des deux pays. Toujours d’après la même source, les supporters du Mouloudia avait composé une chanson pour encourager le club du Raja lors du mondial des Clubs qui s’est déroulé au Maroc l’année dernière.

Bladi.net
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 3 Déc 2014 - 18:20

Citation :
Algérie : Le chef des armées accuse le Maroc d’être derrière les troubles de Touggourt

http://www.yabiladi.com/articles/details/31479/algerie-chef-armees-accuse-maroc.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 3 Déc 2014 - 18:38

en attendant notre responsabilité dans les crashs aeriens et la baisse du baril...
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5277
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Jeu 4 Déc 2014 - 12:10

je ne sais pas si cette figure vous dit quelque chose ce "journaliste" de numidia news une chaine specialisé dans l'insulte du Maroc et specialement ce clochard il est mort hier ila jahanam
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Jeu 4 Déc 2014 - 12:38

Non akhay respecte un mort même si c'est ton pire ennemi. Seul Dieu le jugera.
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 5 Déc 2014 - 12:40

a écrit:

POURQUOI LA FRANCE A LÂCHÉ LE MAROC

« Je ne t’aime plus, mon amour » chante Manu Tchao. Le titre de cette chanson pourrait parfaitement définir les relations maroco-françaises, dans le droit fil d’ailleurs de la déclaration d’un ambassadeur de France à l’ONU qui avait comparé le Royaume à une maîtresse exigeante.

Car les jours passent et rien ne semble indiquer que le froid glacial qui frappe les relations entre Paris et Rabat pourrait s’atténuer dans les prochaines semaines ou mois.

Mais cette forte distorsion d’un partenariat fécond, illustré notamment par la puissance des intérêts multiformes français dans notre pays, serait-elle intervenue, comme on l’a trop souvent expliqué, à la suite de vexations délibérément menées contre le Royaume ?

Expression ou cause ?

Pour beaucoup d’analystes, la brouille sévère entre les deux Etats est intervenue au début de l’année actuelle.

Le jeudi 20 février 2014 (tiens, tiens…), une escouade de policiers débarquait à la résidence de l’Ambassadeur du Royaume, sise à Neuilly, pour y déposer une convocation adressée par un juge parisien à M. Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la DGST.

Cette démarche faisait suite au dépôt d’une plainte par une « association », l’ACAT, qui prétendait que M. Hammouchi s’était rendu coupable de tortures à l’endroit de détenus.

Le patron de la DGST était alors à Paris avec son ministre de l’Intérieur. Cette démarche intempestive de la police française, actionnée par une juge connue pour ses origines algériennes et ses convictions trotskystes, avait eu pour conséquence immédiate la cessation de la coopération judiciaire franco-marocaine, sur décision de Rabat.

Il y eut ensuite d’autres « dirty tricks » perpétrés par l’Administration Hollande, et notamment la fouille au corps à l’aéroport de Roissy, du ministre des AE, Salaheddine Mezouar, en principe exonéré de ce type d’obligation du fait de sa qualité de représentant officiel élevé d’un Etat ami de la France. Mais les choses n’allaient pas s’en arrêter là…

À quelques temps de cet « incident », on apprenait, à la veille de la présentation du rapport du Secrétaire général Ban Ki-moon sur le Sahara marocain devant le Conseil de Sécurité de l’ONU, que la France n’opposerait pas son veto si la résolution de reconduction du mandat de la MINURSO étendait la mission de cette force d’interposition au champ des droits de l’Homme au Sahara Marocain.

Les deux premières « bavures » évoquées au début de cet article n’étaient que broutilles par rapport à ce « lâchage » de l’Elysée sur une question cruciale pour le Maroc.

Enfin, last but not least, la réunion au siège de l’Ambassade de France au début de l’été dernier, d’une commission mixte judiciaire malgré le gel décrété par Rabat, allait susciter une crispation encore plus marquée de l’Etat marocain, ce qui entraîna le rappel à Paris d’une « conseillère d’Ambassade », dans les faits représentante de la DGSE.

Mais si la glaciation sévit dans les rapports politiques, diplomatiques et sécuritaires, ce serait plutôt la Bérézina pour ce qui concerne la position économique et commerciale de la France au Maroc. Une dégradation que le voyage de François Hollande au Maroc en avril 2013 n’a pu freiner malgré le concept de « co-localisation » inventé par Bercy.

Comment pourrait-il en être autrement d’ailleurs alors que l’Hexagone figure aujourd’hui parmi les pays européens où la crise est la plus forte, le chômage le plus élevé, les perspectives de relance éloignées et la désertification industrielle chaque jour un peu plus prononcée ?

L’Espagne, vieille rivale de la France dans la région maghrébine, malgré une récession sévère et une hostilité séculaire de la Droite ibérique envers le Maroc, lui a damé le pion depuis deux années et trouve même dans sa relation avec le Royaume les moyens et les marchés de sa rédemption économique…

Voilà pourquoi le même Hammouchi, accusé de torture à Paris, a été gratifié de la plus haute distinction sécuritaire espagnole à Madrid…

Voilà pourquoi, tout récemment, un haut responsable politique madrilène confiait à la presse que le PP et le PSOE partageaient la même vision sur la question du Sahara, préconisant d’appuyer le scénario marocain d’autonomie élargie !

Tous les points évoqués précédemment sur la relation maroco-française n’expriment pas les causes de cette crise bilatérale, car ils sont, en fait, l’expression de ladite crise !

Je te tiens, tu me tiens

Les origines de cette dernière sont à chercher ailleurs et tout particulièrement dans les décisions stratégiques, prises par François Hollande lui-même, sur la nécessité d’un rééquilibrage de la conduite de la politique maghrébine de Paris.

La France, sous présidence socialiste, a considéré qu’il fallait recommencer à « faire les yeux doux » à l’Algérie et ce pour plusieurs raisons. La plus ancienne, mais non la plus déterminante sans doute, relève de la nostalgie d’une bonne partie de la Gauche française qui se remémore sa mobilisation contre la guerre d’Algérie, entre 1954 et 1962. Bien évidemment, cette proximité « idéologique » est toujours soigneusement entretenue par l’Algérie et ses services, aussi actifs que généreux dans leurs activités « philanthropiques » en France…

La seconde raison est d’essence matérielle, matérialiste même, prenant son origine dans les besoins de l’économie française et le financement de la dette colossale de Bercy. Peu de Français savent par exemple qu’un des plus importants détenteurs non résidents de Bons du Trésor français est la Banque centrale d’Algérie, pour un montant estimé à plusieurs milliards d’euros. Alger est également le premier détenteur de « T Bonds » américains parmi les Etats membres de l’OPEP (50 milliards de dollars au moins sur un total détenu de 221 milliards). La France est soutenue par un créancier qui a pour nom l’Algérie alors que la dette française a dépassé les 95 % de son PIB ! Hollande ne saurait ignorer ou minimiser cela…

Par ailleurs, la présidence socialiste estime que face à la dégradation de ses positions au Maroc, l’Algérie, où l’argent « coule à flots », représente une belle alternative. Voilà pourquoi Renault y a implanté une usine du style « mini Melloussa » pour produire 25 000 véhicules annuellement. Et si les services de communication de Carlos Ghosn se sont empressés de dire que cette ligne de production était destinée à la satisfaction des besoins du marché intérieur algérien, les officiels algérois, quant à eux, ont rétorqué qu’une partie des voitures irait à l’export… Le pouvoir socialiste français compte sur l’Algérie pour requinquer les carnets de commandes de l’industrie française, en grande souffrance, et Paris veut retrouver sa place de premier fournisseur de son ancien « département ».

C’est le sens qu’il faut donner à la multiplication des missions d’affaires dont la direction a longtemps été animée par Jean-Pierre Raffarin qui avait été reconduit à ce poste par le Président Hollande. C’est également pour cela que Laurent Fabius, ministre des AE, a déclaré lors d’un séjour à Alger en juin 2014, que « l’Algérie n’est pas un marché, mais bel et bien un partenaire », ajoutant même : « Nous sommes disposés à aller ensemble vers la conquête de marchés dans les pays tiers ».

Car, effectivement, c’est vers l’Afrique, notamment francophone, que Paris et Alger se tournent depuis quelques mois. La France a beaucoup perdu sur ses anciennes terres coloniales, à cause des méfaits de la « françafrique », mais aussi, voire surtout à cause du paternalisme des entrepreneurs français, de leur volonté de profit sans discernement, eux qui considéraient et considèrent encore une partie du Continent Noir comme leur chasse gardée.

Haro sur le Maroc

Les Turcs, les Chinois, les Américains, les Brésiliens les ont devancés, remportant marchés et appels, d’offres, dans des pays où la faiblesse des infrastructures et la richesse des ressources naturelles constituent des appâts pour toutes les économies en quête d’externalisation. Mais, c’est essentiellement le dynamisme du Maroc en Afrique occidentale et centrale qui a conduit Paris à offrir ses services à une Algérie profondément jalouse des avancées de la diplomatie économique active marocaine, emmenée par le Roi Mohammed VI lui-même. En outre, ni Paris, ni Alger n’ont accepté les succès de l’intermédiation du Royaume dans le conflit entre le pouvoir central malien et les diverses factions touarègues.

L’Elysée est donc sur une ligne stratégique nouvelle, inaugurée sans doute lors du voyage de François Hollande à Alger en décembre 2012. Ce tournant, ce revirement même, a été pris parce que la France a considéré qu’elle avait plus à gagner avec l’Algérie, riche de ses pétrodollars, mais sous-équipée, placée à la 148 è place du classement « Doing Business » sur les 183 que compte cet exercice annuel réalisé par la Banque Mondiale.

Mieux encore, Paris s’offre comme l’intermédiaire obligé, le conseiller zélé et le courtier des intérêts algériens depuis que le Palais de la Mouradia a décidé d’opérer, moyennant des milliards de dollars, une offensive économique en Afrique pour tenter d’enrayer l’essor incontesté de l’influence du Maroc au Sud du Sahara.

Alger dispose des moyens financiers, de la volonté maladive de contrer le Royaume, mais n’a ni les entrepreneurs dynamiques, ni l’expérience de l’externalisation et encore moins ses outils, elle qui ne vit que de ses puits de pétrole et de gaz. C’est la France qui apportera le software, c’est-à-dire les études, les opportunités, les conseils et les expertises, et l’Algérie l’argent…

Co-localisation à l’Algérienne

C’est le sens qu’il faut donner aux propos du Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, qui, dans une évocation du continent africain publiée dans l’édition de décembre du mensuel Afrique Asie, observait qu’« il est essentiel de sortir des clichés et des idées reçues », se refusant par là de considérer l’Afrique comme un « simple réservoir » de matières premières. Pour Sellal, « …l’Afrique est aujourd’hui en mouvement et dans bien des domaines, ce berceau de l’humanité façonnera l’avenir du monde ».

Même son de cloche chez son disciple Ramtane Lamamra, ministre des AE, qui, mercredi 3 décembre à Paris, à la veille de la deuxième session du Comité intergouvernemental de Haut Niveau franco-algérien, a souligné que la France et l’Algérie sont passées de la phase de la conception à celle de la réalisation du partenariat économique et industriel. Et le diplomate d’Alger de souligner la concordance des vues et des objectifs entre les présidents Bouteflika et Hollande qui ont été initiés lors du séjour du chef de l’Etat français en Algérie en 2012, mais aussi d’insister sur la qualité des liens et des relations directes qui existent entre les deux hommes, entre leurs ministres et leurs appareils administratifs respectifs.

Et, selon une dépêche de l’agence de presse officielle algérienne APS, datée du 4 décembre, M. Lamamra a considéré que depuis cette visite présidentielle, il y a deux ans, « beaucoup de chemin a été parcouru et aujourd’hui nous pouvons considérer que la coopération algéro-française a franchi un saut qualitatif puisque nous sommes passés des relations commerciales à des relations où il y a des unités de production qui sont bâties et il y a des perspectives non seulement de satisfaire les besoins substantiels du marché algérien, mais également d’exportation vers des marchés tiers »…

Et voilà comment s’explique la dégradation, sciemment orchestrée par le pouvoir socialiste, des relations franco-marocaines, qui n’ont plus comme terrain d’expression que la culture et l’art… Mais l’Histoire nous enseigne que les alliances d’opportunité ne durent guère… Hollande a dépassé la mi-mandat et beaucoup croient qu’on le ne reverra plus après 2017.

Le Maroc attendra…

Fahd YATA

http://lnt.ma/blog

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Hddou
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1430
Inscrit le : 15/09/2014
Localisation : France
Nationalité : maroc-espagne
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 5 Déc 2014 - 13:10

beaucoup croyaient ici que ce revirement est du a Laurent Fabius et aux penchants des socialos vers l'algérie, d'ailleurs cet article vas encore dans ce sens un peu. j'ai été l'un des rares sur ce formes a avoir di d'un point de vue rationnel, c'est tout à fait normal et que c'est la France qui vas se rapproché de l'algérie et non tel ou tel personne.

Beaucoup de personne idéologiquement ont été têté avec la mamelle France, que ils arrivent pas a concevoir que la France ne sera plus notre partenaire. il faut prendre l'éxemple de la Turquie qui a fait un revirement fort de l'OTAN vers le traité de schanghai sans sourcillé et a choqué tout le monde, it's biznis my bibi. heureusement que au Maroc y'a des sages qui se sont rapproché de l'espagne, du portugal, de la Chine, amérique latine etc et que il parlait depuis longtemps de parler anglais plus que français.

même si Hollande part, la France vas continué dans ce sens. ni la France comme puissance est la France d'antan, et ni l'algérie peut offrir a la France des atouts a part son chéquier et son gaz. espèrons que la chute du pétrole continue, et on régolera tous ici.

Au niveau militaire le Maroc continuera a acheté Français entre autres et l'algérie continuera a acheté russes, car à ce niveau la faut du temps pour faire un revirement aussi vite.

_________________
"Si l'on est compréhensif, on sera tourmenté."
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 5 Déc 2014 - 13:57

Pour moi et ça ne regarde que moi, les relations marocco-espagnole ou autre pays c'est largement état a état mais dans le cas spécifique de notre vieux ex-colonisateur ça reste encore relations entre bureaux du même ministère ça peut chauffer e refroidir mais ça reste la même soupe...bien sur elle n'est pas l'Iran ma mamma franca connaît bien nos lignes rouges tout compte fait, veto ou pas veto.

_________________

"  "تِلكَ الدَّارُ الآخِرَةُ نَجْعَلُها لِلَّذينَ لا يُريدُونَ عُلُوًّا فِي الأَرْضِ ولا فَسَادًا"
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6159
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 5 Déc 2014 - 14:15

Moi j'y croit pas a c'est choses la pour plusieurs raisons :

- Le Palais Royales ne voulait pas de Hollande à l'Elysée, lui préférant DSK, Martine Aubry et Sarkozy.
- Hollande à un tropisme algérien avéré et est proche du FLN.
- La gauche française au début du 20ème siècle a été beaucoup plus colonisaliste que la droite, et ont voulu instaurer leur vision de l'Etat socialiste dans les pays du Maghreb, ils ont réussie en Algérie, mais pas au Maroc, et estime que le Protectorat à échouer du fait que le Maroc n'est pas devenus un république comme eux voulais, contrairement à l'Algérie.
- Le socialiste essaye de cacher ce colonialisme de gauche par une certain repentance surtout envers l'Algérie qui se dit la première victime de ce colonialisme ( Mitterand étais ministre de l'Intérieur lorsqu'il a déclanché la guerre d'Algérie).

Tous ca explique aujourd'hui l'attitude du gouvernement Hollande envers le Maroc et l'Algérie.

Pour ce qui est de l'économie, la France a perdu sa place de 1er Fournisseur du Maroc, non pas parcequ'elle a perdu des parts de marché, mais c'est juste que l'Espagne en crise a liquidé ses stocks au rabais au Maroc.
Sinon la France reste le premier clients et le premier investisseurs au Maroc.
La principale communauté marocaine à l'étranger est en France, etc
Aprés effectivement, il y a une volonté déclarer pour le Maroc de diversifié ses partenaires mais cela c'est juste pour trouver des relais de croissance ailleurs.

Pour le Sahara, la France n'as jamais menacé ou utiliser son veto lors des réunion du CS, sinon Hollande a quand même vendu (même si cela a du etre négocier bien avant) deux satellites militaires au Maroc qui lui donne un avantage stratégique sur l'Algérie.
Et d'ailleurs, la France de Hollande n'as pas changé sa position sur le Sahara.

Aprés la encore le couple USA-CCG se met en avant, mais la encore c'est un plus un soucie de diversification des alliées qu'autre choses.

Pour l'Afrique, faut quand même avoir raison garder, les investissements marocains vont moins en Afrique qu'en...France.
Et le commerce France-Afrique est a des années lumière du commerce Maroc-Afrique

Moi je crois que si Sarkozy ou Juppé arrive en 2017, les relations franco-marocaine repartirons de plus belle et on aura oublier cette histoire
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 6 Déc 2014 - 2:45

La france est en mission de recoloniser l'algerie a la demande des caporaux avant on s'enfoutait et on colonisait les pays militairement mais maintenant cela se fait economiquement plus diplomatiquement.Le Maroc n'en a rien a foutre,c'est le Maroc qui a lache,il va y avoir encore plus de divergence entre le Maroc et la france car des sujets tabous comme dans le droit internationale,la france a violer la convention internationale au sujet du protectorat en emputant le Maroc de ses territoires et l'incorporer a ses territoires du sud qui est maintenant l'algerie alors qu'elle a signe qu'elle va proteger l'integrite territoirs du Maroc . La bataille n'a fait que commenceait. les des sont jetee et ce roi n'est pas H2 quand il mord il ne lache.Et je le soutient dans ce domaine et il faut que tous les Marocains le soutient.
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4451
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 10 Déc 2014 - 17:16

http://www.aufait.ma/2014/12/10/benchikha-ouvre-feu-ceux-attisent-haine-les-peuples_635329 a écrit:

Algérie : Benchikha se mue en ambassadeur du Maroc

-entraîneur du Raja de Casablanca, l’Algérien Abdelhak Benchikha, a sévèrement critiqué ceux qui attisent la haine entre le Maroc et l’Algérie. Dans une interview publiée mercredi par le quotidien algérien El Khabar, Benchikha, vainqueur de la Coupe du Trône avec le Difaâ d’El Jadida, a dénoncé la propagande dans certains milieux en Algérie, qui prétendent que le Maroc n’a pas voulu organiser la CAN-2015 par peur d’une victoire de leur équipe nationale, considérée actuellement comme la plus forte sur la scène continentale.

""C’est n’importe quoi. Je crois que ceux qui véhiculent de telles choses sont des gens qui ne veulent le bien ni de l’Algérie ni du Maroc et désirent que les relations politiques restent tendues.""
Abdelhak Benchikha.

Et d’ajouter, « pourquoi ces gens-là ne viennent pas parler du geste du public du Raja de Casablanca qui a entonné des chants de soutien à l’équipe algérienne et de la banderole de reconnaissance hissée en réponse par les supporters de Constantine ».
Abdelhak Benchikha s’est dit « totalement convaincu » que la décision des autorités marocaines sur le report de la CAN est étroitement liée à la menace d’Ebola.

Le technicien a reconnu « avoir eu des préjugés sur le Maroc mais que tout a basculé après mon expérience là-bas, où je n’ai rencontré qu’affection et respect de la part du peuple marocain. J’ai découvert combien les Marocains nourrissent de bons sentiments envers les Algériens ».

aufait avec MAP

Tu m'etonnes qu'ils ne sont pas pres d'ouvrir les frontieres... Si des millions d'algeriens peuvent venir de visu constater que tout ce qu'affirme leur régime et sa presse n'est que mensonge ils vont péter un cable

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5277
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 10 Déc 2014 - 21:47

un point de vue algerien
Revenir en haut Aller en bas
Zambola
Victime
Victime


messages : 137
Inscrit le : 20/02/2014
Localisation : Algerie
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 12 Déc 2014 - 19:15

Citation :
Mezouar accuse les renseignements algériens d’être derrière la fuite de documents confidentiels
http://www.yabiladi.com/articles/details/31736.html
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 13 Déc 2014 - 2:35

Zambola a écrit:
Citation :
Mezouar accuse les renseignements algériens d’être derrière la fuite de documents confidentiels
http://www.yabiladi.com/articles/details/31736.html

Si cela se confirme,dans un pays develope la tete du directeur des renseignements exterieure est dans le plateau cela signifie mansouri doit remettre sa demission,on ne badine pas avec la securite de la nation.il faut pas pointer du doigt les agents mais le patron qui est lui,C'est de l'amatuirisme.
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5277
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 13 Déc 2014 - 10:10

pour l'instant on a rien appris de tres sensible il n y a toujours pas de buzz une usine de munition por les FAR et quelques bricoles par ci par la a propos du dossier du sahara
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 13 Déc 2014 - 15:31

juba,

le boss de la NSA et les conseillers a la securité nationale n'ont pas été demis suite a Snowden....bizarre que dès qu'on fait un état de rapprochement avec US, on ne se trouve pas aussi sous-développé que ça What a Face
Ah si les flics US ne passaient pas leur temps a chasser du black, le pays serait plus secure .

plaisanterie mise à part, je ne sais pas de quel service relève la sécurisation des échanges, il me semble que c'est les FAR qui depuis peu assume cette fonction. Un QG bunkérisé est en cours de construction.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4787
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 13 Déc 2014 - 15:55

+ 1 PGM Wink totalement raison .

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» pour l espagne(l andalousie) mais aussi l algerie ,maroc et tunisie
» ALGERIE La guerre s'enracine pendant l'été 1955
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» ALGÉRIE GUERRE (1954-1962) - (repères chronologiques)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: