Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 28 ... 40  Suivant
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division
juba2

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena32 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 29 Oct 2011 - 22:34

Rappel du premier message :

Collegues avant l'arrivee de l'islam nos ancetres etaient soit Juifs ou chretiens et ne me venait pas me parler et se cacher le pailliens study

On arrete la diharee panarabiste et l'islam extremiste.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 21:54

Je n' ai pas dit qu'il était coupable. Mais si un juge décide d' incarcérer un prévenu c'est qu'il a dans son dossier des éléments qui lui font prendre cette décision.

Encore une fois je ne vois pas pourquoi une personne serait au dessus des lois ou des autres citoyens parce qu'il a été général ou chef d' Etat Major. Ce n'est pas tout les generaux des TSK qui sont derrière les barreaux.

TU ne lis jamais les histoires de ces centaines d' officiers qui ont été écarté des TSK parce qu'il faisait la prière ou parce que leur femme était voilé ? Tu ne te rappelle pas des mères qui sont interdites d' entrée dans la caserne ou leur fils vient pour son service national parce qu'elle est voilé ?

tout ça c'est les generaux que vous soutenez mes amis. Des généraux qui ont cru que la Turquie leur appartenait . Des généraux qui n' ont jamais rien fait qui puisse les placer au dessus des lois et des turcs . Est ce que vous pouvez citez une seule action héroique de ces généraux ?

Si ces généraux avaient fait ce pourquoi ils étaient payé croyez moi que le pkk aurait été éradiqué depuis belle lurette. Il suffit de regarder les résultats en lutte antiterroriste depuis l' arrivée du nouveau Chef d' Etat Major . Lui il fait ce pourquoi il est payé .


edition : j' ai changé le mot . Effectivement il était peut être déplacé.


Dernière édition par Tskfanatik le Mar 10 Jan 2012 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
Inanç

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena23

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 22:13

Tskfanatik a écrit:
Je n' ai pas dit qu'il était coupable. Mais si un juge décide d' incarcérer un prévenu c'est qu'il a dans son dossier des éléments qui lui font prendre cette décision.

Encore une fois je ne vois pas pourquoi une personne serait au dessus des lois ou des autres citoyens parce qu'il a été général ou chef d' Etat Major. Ce n'est pas tout les generaux des TSK qui sont derrière les barreaux.

TU ne lis jamais les histoires de ces centaines d' officiers qui ont été écarté des TSK parce qu'il faisait la prière ou parce que leur femme était voilé ? Tu ne te rappelle pas des mères qui sont interdites d' entrée dans la caserne ou leur fils vient pour son service national parce qu'elle est voilé ?

tout ça c'est les generaux que vous venerez mes amis. Des généraux qui ont cru que la Turquie leur appartenait . Des généraux qui n' ont jamais rien fait qui puisse les placer au dessus des lois et des turcs . Est ce que vous pouvez citez une seule action héroique de ces généraux ?

Si ces généraux avaient fait ce pourquoi ils étaient payé croyez moi que le pkk aurait été éradiqué depuis belle lurette. Il suffit de regarder les résultats en lutte antiterroriste depuis l' arrivée du nouveau Chef d' Etat Major . Lui il fait ce pourquoi il est payé .

Les forces de sécurité ne combattent pas le terrorisme mais seulement les terroristes. Je ne vénère personne, ni aucun mortel d'ailleurs.

Bref tu as ton opinion et moi la mienne I love you TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 22:22

Désolé d' avoir employé un mot qui a heurté ta sensibilité. J' ai édité mon post pour le modifier.

Je respecte ton opinion. Tu as parfaitement le droit d' avoir un point de vue différent du mien. Ca me derange pas. Au contraire ça permet d' échanger . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 22:31

Tskfanatik a écrit:
Je n' ai pas dit qu'il était coupable. Mais si un juge décide d' incarcérer un prévenu c'est qu'il a dans son dossier des éléments qui lui font prendre cette décision.
Encore une fois je ne vois pas pourquoi une personne serait au dessus des lois ou des autres citoyens parce qu'il a été général ou chef d' Etat Major. Ce n'est pas tout les generaux des TSK qui sont derrière les barreaux.

Effectivement personne n'est au dessus de la justice, mais il ne faut pas être dupe, à travers tous ces affaires judiciaires c'est la fierté de l'armée, son honneur, sa réputation, sa doctrine qui est clairement visée. Je suis convaincu de l'innocence de ces militaires et j’espère qu'un jour ils seront nettoyés de toutes ses accusations.

Tskfanatik a écrit:

TU ne lis jamais les histoires de ces centaines d' officiers qui ont été écarté des TSK parce qu'il faisait la prière ou parce que leur femme était voilé ? Tu ne te rappelle pas des mères qui sont interdites d' entrée dans la caserne ou leur fils vient pour son service national parce qu'elle est voilé ?

C'est encore le cas actuellement.

Tskfanatik a écrit:

tout ça c'est les generaux que vous venerez mes amis. Des généraux qui ont cru que la Turquie leur appartenait . Des généraux qui n' ont jamais rien fait qui puisse les placer au dessus des lois et des turcs . Est ce que vous pouvez citez une seule action héroique de ces généraux ?

Personnellement je ne vénère aucun généraux. Par contre j'ai plus de respect pour un général que pour un politique. Je sais aussi que les généraux turcs ont toujours été respectés et écoutés par leurs confrères des armées à travers le monde.

Tskfanatik a écrit:

Si ces généraux avaient fait ce pourquoi ils étaient payé croyez moi que le pkk aurait été éradiqué depuis belle lurette. Il suffit de regarder les résultats en lutte antiterroriste depuis l' arrivée du nouveau Chef d' Etat Major . Lui il fait ce pourquoi il est payé .

Ce n'est pas aussi simple. La lutte contre le terrorisme ne se limite pas aux actions militaires mais par des actes politiques. Dans ta phrases j'aurais remplacé "ces généraux" par "ces politiques".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 22:45

Je trouve au contraire que l' armée en sortira grandi de cette affaire. Elle retrouvera sa grandeur et sera encore plus aimé qu'avant par la population.
Par contre je suis d' accord le morale de l' armée n'est pas au plus haut. Je suis aussi d' accord pour que tout ces generaux soient jugé au plus vite et que si ils ne sont pas reconnus coupable on les réhabilite avec les honneurs. Je fais confiance à la justice. J' ai plus confiance en la justice au fur et à mesure que la jeune génération remplace l' ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 22:50

Tout autre chose . Et en réponse à nos amis qui estimaient que la Turquie était plus isolé que jamais :
Citation :

Entretiens américano-turcs sur le nucléaire iranien



ANKARA - Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu devait s'entretenir lundi soir à Ankara avec l'adjoint au Secrétaire d'Etat américain, William Burns, du programme nucléaire iranien, a-t-on appris de sources diplomatiques turques.

Les entretiens porteront également sur le Printemps arabe, l'Irak et la Syrie, ont ajouté les mêmes sources à l'AFP.

Cette visite entre dans le cadre des consultations régulières entre les deux pays, a-t-on précisé.

Les Etats-Unis prévoient de renforcer leurs sanctions contre le secteur financier de l'Iran, afin de contraindre ce pays à abandonner son programme nucléaire. Les Occidentaux soupçonnent Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique, sous couvert d'un programme civil.

Les nouvelles mesures prévoient d'autoriser le président américain à geler les avoirs de toute institution financière étrangère qui commercerait avec la Banque centrale iranienne dans le secteur du pétrole.

L'Union européenne doit également annoncer de nouvelles sanctions contre l'Iran, fin janvier.

La Turquie estime qu'elle n'est liée que par les sanctions décidées par les Nations Unies.

L'Iran a fourni en 2011 environ 40% des besoins en pétrole de la Turquie, un pays dépourvu d'énergie et qui affiche un taux de croissance record.

Les négociations entre les puissances du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) et l'Iran sur le nucléaire ont été suspendues après une dernière série de discussions en janvier 2011 à Istanbul.

Le ministre iranien des affaires étrangères Ali Akbar Salehi a déclaré jeudi qu'il souhaitait que ces négociations reprennent en Turquie.

La Turquie est prête à faire de son mieux pour une solution pacifique au différend nucléaire, a déclaré un diplomate turc à l'AFP. Ce qui est important, c'est de réduire la tension, a-t-il ajouté.


(©AFP / 09 janvier 2012 17h43)

http://www.romandie.com/news/n/_Entretiens_americano_turcs_sur_le_nucleaire_iranien090120121701.asp
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena21TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena27TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 11 Jan 2012 - 13:14

Citation :
Iran urges Turkey to scrap NATO system



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Fathi20120110103752580
Russia and Iran have expressed their opposition to the US-led NATO missile plan in Turkey.
A member of Iran's Assembly of Experts Hassan Rohani has censured Turkey for harboring a NATO missile system on its soil, calling on the Ankara government to scrap the planned system.


In a meeting with Turkey's Ambassador to Tehran Umit Yardim on Tuesday Rohani said because the US Secretary of State has stated Iran is the target of the missile system we did not expect the Turkish government and officials, who are among our good friends, to accept the deployment of the NATO missiles on their soil.

Rohani, who is also the director of Iran's Expediency Council's Center for Strategic Research, called on Turkey to prepare the grounds for restoring complete confidence in the existing all-out ties between Ankara and Tehran.

The Turkish ambassador, for his part, said the system would pose no threat to any country, including neighboring states.

Yardim asserted that although the system has been deployed by NATO, it is under the surveillance and control of Turkey.

On September 2, 2011, Turkish Foreign Ministry spokesman Selcuk Unal announced the country's decision to host a missile shield developed by the United States for NATO, on its territory.

A military facility in the village of Kurecik, 700 kilometers from the Iranian border, has been picked as the site for the missile system.

Both Russia and Iran have expressed their opposition to the US-led missile plan.

Turkish Foreign Minister Ahmet Davutoglu has said that the missile system is not against any country; however, commentators believe Turkey faces no missile threat from its neighbors, and did not need to accept the system.

SF/MB/HGH

_________________
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresTURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Star3
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Captur10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 11 Jan 2012 - 18:27

Citation :
Le parlement bulgare à refusé de mettre à l' ordre du jour une proposition de loi qualifiant les événements de 1915 de génocide, proposé par le parti d' extrême droite ATAKA.

medias turc.
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
yassine1985

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena26TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena25

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeMer 11 Jan 2012 - 18:45

MAATAWI a écrit:
Citation :
Iran urges Turkey to scrap NATO system

and did not need to accept the system.


Je ne pense pas que c'est un choix !


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 10:38

Citation :
Comment la Turquie veut conquérir Israël
par Gerard Fredj

Personne ne peut dire si Israël et la Turquie amélioreront un jour leurs relations diplomatiques.

Mais les turcs ont trouve un moyen de remporter les suffrages du public israélien : la désignation du représentant à l'Eurovision.

Traditionnellement, le pays organise des présélections, mais a, cette année, préféré charger une commission de professionnels de signer celui qui portera les couleurs d'Ankara.

Et le chanteur turc désigné qui tentera de faire gagner son pays à la soirée de l'Eurovision qui se déroulera en mai 2012 à Bakou s'appelle Can Bonomo.

C'est un populaire chanteur de rock dans son pays; né à Izmir, âgé de 25 ans, et "touche à tout" le cinéma, la composition; il a gagné plusieurs prix musicaux et ses chansons passent en boucle sur les radios turques mais aussi sur MTV.

Ce qui n'est pas mentionné dans la presse turque, c'est que Can Bonomo est juif –Bonomo est d'ailleurs un patronyme identifié comme juif -, sa famille est bien connue de la communauté juive d'Izmir.

Il s'est rendu à plusieurs reprises en Israël et y a de la famille. La presse israélienne a d'ailleurs commencé à lui consacrer des articles à publier sa biographie.

Pour nombre d'observateurs, le choix de Bonomo a été une surprise, certains allant jusqu'à déclarer que la Turquie "avait des chanteurs plus talentueux".

Le choix de la Turquie pourrait avoir une connotation politique afin de démontrer que le pays nage dans la tolérance et réfuter les accusations d'antisémitisme.

Le secrétaire général de l'association des originaires de Turquie en Israël, Rafael Saadi considère lui "que l'identité juive du chanteur n'est pas un problème "pour représenter son pays car les relations sociales entre israéliens et turcs sont au dessus des considérations politiques" ajoutant qu'il voterait pour lui.

http://www.israel-infos.net/Comment-la-Turquie-veut-conquerir-Israel-7879.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 23:33

En 2011, le commerce extérieur a progressé avec une progression moyenne de 25%, voici les données non-officiel (Estimation).

- Exportation turque: 134 milliards $
- Importation turque: 241 milliards $.

Les produits exportés sont en grandes parties de produits industriels pour 80 milliards $. Et le grand part de produit importer est le pétrole, le charbon le gaz et les autres carburants pour 60-70 milliards $.

Le chômage a reculer à 8,8% de la population, le plus bas niveau depuis 2008. 3 fois moins de chômeurs qu'en Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena22
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena21

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 23:42

vous aussi avec un tel deficit commercial affraid

_________________
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 23:49

Yakuza a écrit:
vous aussi avec un tel deficit commercial affraid

Le seul problème de la Turquie est le déficit dans le commerce extérieur. Le déficit commercial devrait fortement reculer en 2012 avec un bon exceptionnel des exportations.

Le commerce constitue l'épine dorsale de l'économie turque, la moitié du PIB.

Concernant le déficit public, il sera de 0,8% du PIB en 2012.

Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
FAMAS

messages : 7192
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena23
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 23:53

le solde de la balance des transactions courantes je présume qu'il est excédentaire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeVen 13 Jan 2012 - 23:56

FAMAS a écrit:
le solde de la balance des transactions courantes je présume qu'il est excédentaire ?

Déficitaire. Un déficit de 70 milliards $ entre janvier-novembre 2011.

Statistique de la banque centrale turque:

http://www.tcmb.gov.tr/odemedenge/table1.pdf


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 14 Jan 2012 - 0:14

A vrai dire, le problème vient des consommateurs, dés qu'ils ont une carte de crédit, pardon une dizaine (Car qu'une seule carte de crédit est mal vu), ils pensent qu'ils achèteront la terre avec ça.

En Turquie, il y a une sur-consommation, mon père avait payer une facture d'électricité de 400 livres turque (200 euros), la nuit les magasins sont éclairés bien que fermer après 2h du matin, les commerces sont ouverts 7j/7j, 18h par jour, aucune restriction de consommation. Etant donné que les centrales électriques marchent au pétrole en Turquie. Sa gonfle les importations, donc le déficit commercial.

Les gens achètent à go-go, dés qu'ils gagnent un peu mieux, ils investissent dans le luxe. Ou achètent une voiture.

En Turquie, les chemins de fer ne sont pas développaient comme au Maroc, car les gouvernements Turcs voyaient dans les chemins de fer une menace communiste. Donc, ils ont favorisés le transport routier bien que le pays sois grand. Les gens prennent l'avion ou la voiture pour se déplacer à l'intérieur du pays. Ce qui fait encore augmenter le déficit commercial.

Et le sur-consommation du gaz naturel, à Istanbul, lorsque j'étais petit, c'était le charbon qui était brûler, mais suite à une pollution phénoménale, le gouvernement de l'époque décide d'importer du gaz. Erdogan n'a pas fait mieux, il a répandu le système dans tout le pays. Même un village isolé reçoit son gaz naturel en provenance d'Iran ou de Russie.

L'industrie marche qu'au pétrole et gaz.

Les gens gagnent mieux, mais consomme beaucoup, beaucoup trop, sa défavorise le commerce extérieur.

La solution est d'élever la TVA de 18% actuellement à 20% et de diminuer les charges sociales (Bien que la Turquie ai les charges sociales les moins élevées de l'OCDE), bien que le travailleur turc soit très compétitif.

On a ni pétrole, ni gaz; ni rien.

Je ne vois d'un bon oeil l'ouverture des Méga-Hall commercial, temple de la consommation, sa favorise le déficit commercial. Les Turcs consomment beaucoup mieux que les français, ils ne s'imposent pas de restriction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 14 Jan 2012 - 0:31

2/ Partie.

En Turquie, je crois c'est le seul pays au monde, le revenu minimum pour un retraité est beaucoup plus élevé que le SMIC. Un smicard turc touche aux alentours de 650 livres turques. Alors que le revenu minimum pour un retraité est de 1200 livres turque.

Les Turcs payent l'essence le plus cher au monde (4,5 livres turques pour un sans plomb = 2,25 euros) mais achètent beaucoup. Il y a plus de 16 millions de voitures en Turquie.

Istanbul héberge le plus grand nombre de riche en Europe dépassant Londres et Paris, mais, les favelas ont nombreuses dans cette même ville.

Je trouve que le déficit commercial est mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena22
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena21

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 14 Jan 2012 - 12:11

c´est meme un phenomene ici,les turcs consomment bcp plus que les allemands Laughing
a un moment je croyais que c´etait un complexe de l´etranger qui veut frimer,mais franchement ils mettent tout le paquet,surtout les jeunes generations,malheureusement bcp entre eux deviennent surendettés et n´en sortent plus

_________________
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeSam 14 Jan 2012 - 17:19

Il y avait des rumeurs sur la mise en place d'un système conjoint de GPS régional Turc et d'un système de surveillance balistique par satellite, ces rumeurs viennent d'être confirmer, 17 satellites militaire, de communication et de GPS seront misent en service jusqu'en 2020.

Le programme de satellite:

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Uydular
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 10:44


En Turquie, les chemins de fer ne sont pas développaient comme au Maroc, car les gouvernements Turcs voyaient dans les chemins de fer une menace communiste. Donc, ils ont favorisés le transport routier bien que le pays sois grand. Les gens prennent l'avion ou la voiture pour se déplacer à l'intérieur du pays. Ce qui fait encore augmenter le déficit commercial.


Rien a voir avec le communisme. J' avais lu une analyse pertinente à ce sujet. C'était une volonté délibéré des lobbys petroliers et des lobbys de constructeurs de bus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 11:22

Tskfanatik a écrit:

En Turquie, les chemins de fer ne sont pas développaient comme au Maroc, car les gouvernements Turcs voyaient dans les chemins de fer une menace communiste. Donc, ils ont favorisés le transport routier bien que le pays sois grand. Les gens prennent l'avion ou la voiture pour se déplacer à l'intérieur du pays. Ce qui fait encore augmenter le déficit commercial.


Rien a voir avec le communisme. J' avais lu une analyse pertinente à ce sujet. C'était une volonté délibéré des lobbys petroliers et des lobbys de constructeurs de bus.

Pas du tout, le chemin était très mal considéré, car sa reflété le communisme. Le parti démocrate rêvé d'un monde américain. De plus les chemins de fer étaient juger handicapandante pour la sécurité de la Turquie contre une déferlante des troupes soviétiques.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena22TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena11
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 11:35

Les transports ferroviaires véhiculant l’idéologie communiste et les soviétiques prenant le train pour envahir la Turquie, on me les avait encore jamais faites celles-là!

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 12:07

rafi a écrit:
Les transports ferroviaires véhiculant l’idéologie communiste et les soviétiques prenant le train pour envahir la Turquie, on me les avait encore jamais faites celles-là!

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_mrg

Bah, certaines routes qui devait être construites n'ont pas eu les autorisations pour ça, la région de la mer Noire devait être couper du reste de l'Anatolie lors d'une invasion soviétique. Et ça par tout les moyens.

On voit encore ton ignorance sur le sujet, essaye de compléter tes recherches et sur les massacres en Turquie qui a donné la voie au coup d'état de 1980. La rébellion de Fatsa, ville conquise par les hordes communistes et anarchistes pour faciliter un débarquement de l'armée rouge, tuerie entre gauchiste et les nationalistes, grève à répétition, etc..

Le syndicalisme était le plus redouté par le gouvernement Turc, surtout le syndicalisme industriel et ferroviaire, qui était bourré d'agent à la solde de Moscou, de fervent communiste.

Les chemins de fer était le seul moyen d'accéder le plus facilement possible à l'intérieur du pays.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena24TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena22TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena11
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Unbena20TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Medail10
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Cheval10

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 12:19

Le chemin de fer, et particulièrement les trains à grande vitesse, sont exactement ce dont à besoin la Turquie tant pour le transport des passagers que pour le transport des marchandises, et cela à l'échelle d'un pays de près de 800 000 km². Les Etats-Unis d'Amérique ne s'y sont pas trompés.

http://www.multilingualarchive.com/ma/enwiki/fr/Rail_transport_in_the_United_States

On se sert des voies de communications dans un pays conquis, mais on ne se sert pas principalement des chemins de fer pour l'envahir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitimeDim 15 Jan 2012 - 12:26

rafi a écrit:
Le chemin de fer, et particulièrement les trains à grande vitesse, sont exactement ce dont à besoin la Turquie tant pour le transport des passagers que pour le transport des marchandises, et cela à l'échelle d'un pays de près de 800 000 km². Les Etats-Unis d'Amérique ne s'y sont pas trompés.

http://www.multilingualarchive.com/ma/enwiki/fr/Rail_transport_in_the_United_States

On se sert des voies de communications dans un pays conquis, mais on ne se sert pas principalement des chemins de fer pour l'envahir.

La conjoncture était différente, il n'y a plus de menace au nord. Là on peut se permettre de construire des TGV.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 16 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 16 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 28 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: