Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

  Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali

Aller en bas 
+6
Yakuza
فهد
zayani
atlas
rmaf
mezziane
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
mezziane
1ere classe
1ere classe
mezziane


messages : 83
Inscrit le : 10/03/2008

 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali    Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitimeSam 8 Juin 2013 - 21:53

Rappel du premier message :

Citation :
       Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Images10

Fils cadet du Caïd Bachir, Mohamed Bachir El Bouhali, né le 12 mars 1912 à Beni Ayate près de Béni Mellal, est sorti major de sa promotion de l’Ecole militaire de Dar el Beida (Meknès) en 1936. Il est nommé chef de l’escadron d’élite de Spahis de Rabat. Durant la seconde guerre mondiale, il s’illustre dans les campagnes de France et d’Italie où il a été placé dans le corps des blindés sous les ordres des généraux Juin et Leclerc. Le premier, une fois désigné Résident Général au Maroc en 1947, le rappelle dans son cabinet militaire. Caïd des Séhouls (au nord de Rabat) puis commandant du 5ème bataillon à Marrakech, il supervise la formation de la première promotion d’officiers des Forces Armées Royales (promotion Mohammed V).En 1961, il rejoint le général Kettani pour se voir confier par le Roi Hassan II le premier bureau de l’Etat-Major Général des F.A.R, en charge de l’organisation, des effectifs et de l’équipement. En septembre 1963, Bachir El Bouhali est nommé urgemment attaché militaire à Paris quelques jours après que des troupes Algériennes soient entrées à Tarfaya, et que des blindés aient occupé les oasis de Zegdou et Mrija, préfigurant le conflit armé dans les régions de Tinjoub, Hassi Beida et Figuig.
Tandis que l’Algérie se fournit en armement soviétique auprès de Cuba et de l’Egypte, le Roi Hassan II le charge à cet égard d’une mission spéciale : assister l’ambassadeur du Maroc à Paris, Mohamed Cherkaoui, en vue d’obtenir le franc soutien politique du Général de Gaulle et de coordonner avec les autorités militaires Françaises la livraison, dans les meilleurs délais, d’équipements et matériels adaptés au milieu saharien.
Il cumule ensuite les fonctions de Major général-adjoint et de directeur de cabinet de plusieurs ministres de la Défense nationale dès 1964, avant d’être nommé Major général des F.A.R en 1969. Il décède le 10 juillet 1971, quelques heures après la première tentative de putsch de Skhirat contre le Roi Hassan II.
Il parvient, au péril de sa vie, de mettre hors d’état de nuire le bras armée des putschistes, le lieutenant colonel M’hamed Ababou, permettant la reprise de l’Etat-Major de l’Armée et mettant ainsi fin aux ambitions des officiers félons. Le général Oufkir lui succédera avant d’ourdir l’année suivante un complot impliquant un groupuscule d’officiers aviateurs qui sera chargé d’exécuter un attentat en plein ciel contre un avion qui transportait le Roi Hassan II après un déplacement en France.
Décoré de la Croix de guerre, de la Médaille militaire et de plusieurs hautes distinctions marocaines et étrangères.
bachirelbouhali.com
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
elmokhtar89
2eme classe
2eme classe



messages : 5
Inscrit le : 17/09/2013
Localisation : agadir
Nationalité : Maroc

 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: des photos pour Colonel Chelouati ? MERCI    Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Avr 2020 - 15:59

mezziane a écrit:
Citation :
       Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Images10

Fils cadet du Caïd Bachir, Mohamed Bachir El Bouhali, né le 12 mars 1912 à Beni Ayate près de Béni Mellal, est sorti major de sa promotion de l’Ecole militaire de Dar el Beida (Meknès) en 1936. Il est nommé chef de l’escadron d’élite de Spahis de Rabat. Durant la seconde guerre mondiale, il s’illustre dans les campagnes de France et d’Italie où il a été placé dans le corps des blindés sous les ordres des généraux Juin et Leclerc. Le premier, une fois désigné Résident Général au Maroc en 1947, le rappelle dans son cabinet militaire. Caïd des Séhouls (au nord de Rabat) puis commandant du 5ème bataillon à Marrakech, il supervise la formation de la première promotion d’officiers des Forces Armées Royales (promotion Mohammed V).En 1961, il rejoint le général Kettani pour se voir confier par le Roi Hassan II le premier bureau de l’Etat-Major Général des F.A.R, en charge de l’organisation, des effectifs et de l’équipement. En septembre 1963, Bachir El Bouhali est nommé urgemment attaché militaire à Paris quelques jours après que des troupes Algériennes soient entrées à Tarfaya, et que des blindés aient occupé les oasis de Zegdou et Mrija, préfigurant le conflit armé dans les régions de Tinjoub, Hassi Beida et Figuig.
Tandis que l’Algérie se fournit en armement soviétique auprès de Cuba et de l’Egypte, le Roi Hassan II le charge à cet égard d’une mission spéciale : assister l’ambassadeur du Maroc à Paris, Mohamed Cherkaoui, en vue d’obtenir le franc soutien politique du Général de Gaulle et de coordonner avec les autorités militaires Françaises la livraison, dans les meilleurs délais, d’équipements et matériels adaptés au milieu saharien.
Il cumule ensuite les fonctions de Major général-adjoint et de directeur de cabinet de plusieurs ministres de la Défense nationale dès 1964, avant d’être nommé Major général des F.A.R en 1969. Il décède le 10 juillet 1971, quelques heures après la première tentative de putsch de Skhirat contre le Roi Hassan II.
Il parvient, au péril de sa vie, de mettre hors d’état de nuire le bras armée des putschistes, le lieutenant colonel M’hamed Ababou, permettant la reprise de l’Etat-Major de l’Armée et mettant ainsi fin aux ambitions des officiers félons. Le général Oufkir lui succédera avant d’ourdir l’année suivante un complot impliquant un groupuscule d’officiers aviateurs qui sera chargé d’exécuter un attentat en plein ciel contre un avion qui transportait le Roi Hassan II après un déplacement en France.
Décoré de la Croix de guerre, de la Médaille militaire et de plusieurs hautes distinctions marocaines et étrangères.
bachirelbouhali.com
Revenir en haut Aller en bas
elmokhtar89
2eme classe
2eme classe



messages : 5
Inscrit le : 17/09/2013
Localisation : agadir
Nationalité : Maroc

 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: des photos pour Colonel Chelouati ? MERCI    Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Avr 2020 - 15:59

mezziane a écrit:
Citation :
       Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Images10

Fils cadet du Caïd Bachir, Mohamed Bachir El Bouhali, né le 12 mars 1912 à Beni Ayate près de Béni Mellal, est sorti major de sa promotion de l’Ecole militaire de Dar el Beida (Meknès) en 1936. Il est nommé chef de l’escadron d’élite de Spahis de Rabat. Durant la seconde guerre mondiale, il s’illustre dans les campagnes de France et d’Italie où il a été placé dans le corps des blindés sous les ordres des généraux Juin et Leclerc. Le premier, une fois désigné Résident Général au Maroc en 1947, le rappelle dans son cabinet militaire. Caïd des Séhouls (au nord de Rabat) puis commandant du 5ème bataillon à Marrakech, il supervise la formation de la première promotion d’officiers des Forces Armées Royales (promotion Mohammed V).En 1961, il rejoint le général Kettani pour se voir confier par le Roi Hassan II le premier bureau de l’Etat-Major Général des F.A.R, en charge de l’organisation, des effectifs et de l’équipement. En septembre 1963, Bachir El Bouhali est nommé urgemment attaché militaire à Paris quelques jours après que des troupes Algériennes soient entrées à Tarfaya, et que des blindés aient occupé les oasis de Zegdou et Mrija, préfigurant le conflit armé dans les régions de Tinjoub, Hassi Beida et Figuig.
Tandis que l’Algérie se fournit en armement soviétique auprès de Cuba et de l’Egypte, le Roi Hassan II le charge à cet égard d’une mission spéciale : assister l’ambassadeur du Maroc à Paris, Mohamed Cherkaoui, en vue d’obtenir le franc soutien politique du Général de Gaulle et de coordonner avec les autorités militaires Françaises la livraison, dans les meilleurs délais, d’équipements et matériels adaptés au milieu saharien.
Il cumule ensuite les fonctions de Major général-adjoint et de directeur de cabinet de plusieurs ministres de la Défense nationale dès 1964, avant d’être nommé Major général des F.A.R en 1969. Il décède le 10 juillet 1971, quelques heures après la première tentative de putsch de Skhirat contre le Roi Hassan II.
Il parvient, au péril de sa vie, de mettre hors d’état de nuire le bras armée des putschistes, le lieutenant colonel M’hamed Ababou, permettant la reprise de l’Etat-Major de l’Armée et mettant ainsi fin aux ambitions des officiers félons. Le général Oufkir lui succédera avant d’ourdir l’année suivante un complot impliquant un groupuscule d’officiers aviateurs qui sera chargé d’exécuter un attentat en plein ciel contre un avion qui transportait le Roi Hassan II après un déplacement en France.
Décoré de la Croix de guerre, de la Médaille militaire et de plusieurs hautes distinctions marocaines et étrangères.
bachirelbouhali.com
Revenir en haut Aller en bas
elmokhtar89
2eme classe
2eme classe



messages : 5
Inscrit le : 17/09/2013
Localisation : agadir
Nationalité : Maroc

 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: photos     Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitimeJeu 30 Avr 2020 - 16:00

des photos de chelouati . merci
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Administrateur
Administrateur
rmaf


messages : 12923
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :  Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Unbena11

 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali    Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitimeSam 3 Oct 2020 - 1:49

mezziane a écrit:
[img]

1938. A gauche, le Sous-lieutenant Bachir El Bouhali (major de la promotion 1936 de Dar Beida) conduit un groupe d’élèves officiers Marocains à Paris. A sa gauche, les futurs généraux Hammou Amehzoune et Driss Ben Omar Alami (promotion 1939). En préparation d'un conflit mondial, toutes les armées sont sur le pied de guerre.

Update registre ARM
 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 12058410

_________________
 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_10 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_14 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_15 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_16 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_13 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_17 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_18 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_19 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_20 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_22 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Orbat_21

و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-

QuickShark aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali    Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» le feu général de division mohamed belhadj
» visite de SM le roi Mohamed 6 a la 5 BAFRA 1981
» Le colonel major Aida Tamek
» Actualités nationales
» affaire kaddour terhzaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La vie dans l'Armée :: Personnel des FAR - FRA - MR-
Sauter vers: