Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 notre Culture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 2 Mai 2010 - 2:55

Thievery corporation au Maroc ?!!!! pincez moi je rêve
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 7 Mai 2010 - 12:20

Citation :

Découverte d'une nécropole dans la province de Khemisset datant de 5000 ans

Ait Siberne,07/05/10- Une nécropole vieille de 5000 ans a été mise à jour par une équipe d'archéologues, d'anthropologues et de paléontologues marocains dans la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa à Oued Beht (Commune d'Aït Siberne dans la province de Khémisset).

Par Thami ELAM
Les fouilles entamées depuis 2006 dans cette grotte ont permis la découverte de structures d'habitats, de sépultures et de mobilier archéologique, appartenant à l'âge du cuivre et plus particulièrement à la civilisation campaniforme (entre 5000 et 3500 ans avant JC), ce qui est une première dans l'histoire de la recherche archéologique au Maroc, a indiqué à la MAP, Youssef Bokbot, professeur chercheur à l'Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine (INSAP).
Le caractère exceptionnel de la grotte se trouve renforcé davantage avec la découverte de six squelettes humains inhumés dans une structure sépulcrale : "ce qui en fait les premiers Hommes Campaniformes, jamais découvert au Maroc auparavant", a-t-il expliqué.
En effet, a-t-il-ajouté, quatre sépultures d'enfants en bas âge ont été mises au jour. Les squelettes ont été inhumés selon un rituel funéraire propre à cette communauté préhistorique locale, d'âge du cuivre, précisant que les individus sont enterrés en position embryonnaire (fortement fléchis), accompagnés d'un dépôt rituel qui consiste à couvrir la tête ou le thorax par du matériel de broyage (meules dormantes).
L'excellent état de conservation des ossements est de nature à procurer des données anthropologiques de première importance dans la connaissance de la
population responsable de la civilisation campaniforme au Maroc, a fait remarquer M. Bokbot.
A travers la découverte en stratigraphie d'objets en cuivre, habituellement très rares, notamment une pointe de Palmella et un poinçon double, et d'industrie osseuse (une aiguille à chas et plusieurs poinçons et plumes) et des tessons de céramique campaniforme, d'une fabrication remarquablement très fine, la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa peut être classée d'ores et déjà parmi les sites majeurs de la civilisation campaniforme, a poursuivi ce professeur qui dirige l'équipe de recherches.
Ces découvertes vont permettre sans aucun doute d'enrichir les connaissances sur les cultures de l'âge du Cuivre au Maroc et dans tout le bassin occidental de la méditerranée, a-t-il estimé.
M. Bokbot a fait savoir que d'après les dernières découvertes dans la grotte d'Ifri n'Amr ou Moussa, tout porte à croire que le campaniforme est une
civilisation autochtone au Maroc.
Or, a-t-il fait savoir, le campaniforme marocain - tout en étant ouvert sur la péninsule ibérique, voisine et en entretenant des contacts commerciaux dus à la navigation en haute mer - a ses particularités propres qui le différencient du campaniforme ibérique.
Les campaniformes ibériques ont importé du Maroc de l'ivoire et des œufs d'autruches, qu'ils ont façonné en produit de luxe, et en contre partie ils ont ramené des pointes de flèche en cuivre de type Palmella, ainsi que des vases et des gobelets de style campaniforme international, qui ont peut-être servi de prototypes aux objets fabriqués sur place par les Campaniformes marocains, a-t-il précisé.
Ces fouilles ont permis de découvrir des rituels funéraires de l'époque qui présentent des similitudes avec ceux des peuples primitifs d'Australie et d'Amérique Latine, a-t-il relevé, citant à ce titre l'enterrement des morts avec un objet de préférence de couleur rouge parce que, selon la croyance de ces peuples, il y a une vie après la mort, et le rouge est un symbole du sang, dont le mort aura besoin lors de sa résurrection.
Ces recherches ont permis également la découverte d'un objet de parure d'une rare beauté, unique en son genre dans toute l'Afrique du Nord. Il s'agit en effet d'un élément de collier façonné dans une défense de sanglier, épousant intentionnellement la silhouette d'un serpent.
Quant à la faune mise à jour dans la grotte, elle est qualifiée par l'équipe de chercheurs de "riche" et "diversifiée", comprenant des mammifères sauvages, dont certains ont disparu récemment du Maghreb, tels que l'ours, la panthère, le kob, le Bubale et le Taurotragus oryx, ainsi que des espèces qui y vivent encore, tels que le sanglier, le porc épic, la gazelle cuvier, l'hérisson, la tortue, les oiseaux rapaces, l'autruche, l'escargot et des invertébrés marins consommés en tant que complément culinaire.
Concernant plus précisément des animaux domestiqués par l'Homme, ils sont représentés dans la grotte par le chien et la chèvre, une faune qui reflète un climat beaucoup plus humide que l'actuel, favorable à un environnement forestier.
M. Bokbot a estimé que les ossements et les outils de bronze peuvent être exposés dans un musée sans requérir une quelconque restauration, étant donné qu'ils ont été préservés des détériorations qu'auraient pu leur causer l'usure du temps (1800-3000 av.J.-C.).
Dans ce contexte, M. Boukbot a appelé à la promotion de cette région et à la préservation de ses sites pour devenir une destination touristique et scientifique pour les étudiants, les chercheurs et les passionnés du patrimoine de l'humanité.
De son côté, le prof-chercheur également à l'INSAP, M. Fethi Amani, a indiqué que les fouilles archéologiques concernant ce site peuvent durer pendant dix années en vue de répondre à plusieurs questionnements, connaître les spécificités de la région et étudier les conditions climatiques et météorologiques, ainsi que les comportements humains qui caractérisaient cette époque, pour établir une comparaison avec l'époque actuelle.
L'équipe de recherches a pu connaître les conditions de vie de la population de cette région à travers la découverte de restes d'ossements d'animaux, notamment ceux des poissons trouvés à Oued Beht et l'exploration des mines existant dans la région, a-t-il ajouté.
Ce programme pluridisciplinaire, dirigé par le Professeur Youssef Bokbot, a déjà réalisé une première campagne de prospections dans le pays zemmour en avril 2005, qui a révélé une richesse patrimoniale d'une importance indéniable.
Rien que dans la zone d'Ait Siberne, plus de 26 sites archéologiques ont été découverts, inventoriés et documentés, rappelle-t-on.
L'équipe de recherches qui a réalisé ces découvertes est dirigée par M. Bokbot et est composée des membres suivants MM. Abdelouahed Bencer, Fethi Amani et Mostafa Ouachi.
Le programme de ces chercheurs s'inscrit dans le cadre du programme national de recherches archéologiques intitulé: "Néolithique et Protohistoire des plateaux de Zemmour" et menés par l'INSAP.
MAP

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6882
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 7 Mai 2010 - 17:07

Alors maintenant on commence a decouvrir que le maroc a ses propres origines(pas arabes).Je crois que les depouilles qu'ils ont trouve ne sont pas d'origines yemenites ou en provence du yemen.
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 888
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 7 Mai 2010 - 23:51

juba2 a écrit:
Alors maintenant on commence a decouvrir que le maroc a ses propres origines(pas arabes).Je crois que les depouilles qu'ils ont trouve ne sont pas d'origines yemenites ou en provence du yemen.

Que Dieu nous protege de la stupidite de certains. Va voir dans quel coin du monde ils ont trouve "Lucy". Que tu le veuilles ou non, nos origines viennent de l'Est.

tu devrais soigner ce racisme qui te ronge... Ils t'ont fait quoi les Arabes? Si ce n'est te donner Ibn Khaldoun, Ibn Rochd, Al Jazairi...
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Sam 8 Mai 2010 - 0:41

Alphatango je crois que tu intérprétes et comprends mal les propos des gens ici...
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: notre Culture.   Sam 8 Mai 2010 - 6:58

alphatango a écrit:
juba2 a écrit:
Alors maintenant on commence a decouvrir que le maroc a ses propres origines(pas arabes).Je crois que les depouilles qu'ils ont trouve ne sont pas d'origines yemenites ou en provence du yemen.

Que Dieu nous protege de la stupidite de certains. Va voir dans quel coin du monde ils ont trouve "Lucy". Que tu le veuilles ou non, nos origines viennent de l'Est.

tu devrais soigner ce racisme qui te ronge... Ils t'ont fait quoi les Arabes? Si ce n'est te donner Ibn Khaldoun, Ibn Rochd, Al Jazairi...

La susceptibilité est tout aussi mauvaise que le racisme, non?

Mais bon, entre le fait que nos ancetres soient d'Ethiopie et que les berberes viennent du Yemen et de Syrie via l'Ethiopie et l'Egypte... faut vraiment etre d'une foie exceptionnellement mauvaise pour faire l'amalgame!

Quant aux arabes... que nous ont-ils apporté? Pas grand chose, á part le zero et des paroles en l'air.
Ibn Khaldoun? Celui qui a décrit les (vraies) invasions arabes comme des invasions de criquets? Ou bien celui qui a pondu l'hypothese de l'origine des berberes?
Al Jaziri? C'est qui lui?
Ibn Rochd? Arabe ou arabisé? Wink (Ah oui, désolé, pour certains c'est la meme chose, comme si un congolais francophone pouvait se revendiquer gaulois!!!)

Signé: Un non-arabe d'origine non-berbere (J'anticipe... en gros, pas la peine de m'attaquer sur "la haine des arabes par les berberes" ou encore "la haine de soi", entre autres, attaques qui deviennent plutot á la mode ces jours-ci Wink )
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6504
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Sam 8 Mai 2010 - 17:25

se réconcilier avec son passé ne fera du mal à personne ! même les régions qui se prétendent être arabes au fonds, sont en fait dans la plupart des tribus berbères qui se sont fait arabisés
pour l'anecdote, l'origine du terme "Doukkala" provient du terme berbère "Dou akal" (la terre basse)
il faut avoir de l'audace pour appréhender son passé telquel et sans complexes

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6882
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 9 Mai 2010 - 0:16

alphatango a écrit:
juba2 a écrit:
Alors maintenant on commence a decouvrir que le maroc a ses propres origines(pas arabes).Je crois que les depouilles qu'ils ont trouve ne sont pas d'origines yemenites ou en provence du yemen.

Que Dieu nous protege de la stupidite de certains. Va voir dans quel coin du monde ils ont trouve "Lucy". Que tu le veuilles ou non, nos origines viennent de l'Est.

tu devrais soigner ce racisme qui te ronge... Ils t'ont fait quoi les Arabes? Si ce n'est te donner Ibn Khaldoun, Ibn Rochd, Al Jazairi...

Monsieur je ne suis pas raciste mais logique,je suis fier d'etre musulman ainsi que de lire le coran en arabe,mais je suis fier d'etre amazigh,et cela est ma culture et mes origines,il y a aussi de imazigh juifs et chretiens et n'oublie pas que avant d'etre musulmans on etait des juifs et chretiens c'est cela notre origine.A khay faire partie de ce forum tu dois etre une personne ouvert en d'autre mot "avoir une tete bien pleine qu'une tete bien faite".
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 9 Mai 2010 - 4:01

es ce que la situation belge deteint sur vous les amis?
pardon je sors
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 9 Mai 2010 - 7:33

Petite question á Alphatango: J'ai vu que tu parlais des "arabes" (selon certains (dont toi), en grande partie arabisés mais pas arabes selon bcp d'autres, mais je ne m'attarde pas sur cela, ce n'est pas le sujet) au passé.

Ma question est la suivante: Nous, nous vivons au présent et vivrons á l'avenir, nos enfants vivront dans l'avenir, nos ancetres, eux, sont morts. Alors, cette "arabité", que nous donnera-t-elle au présent et dans un futur proche? (Non, ce n'est pas une dissertation que je te demande, des termes en vrac avec des virgules suffisent).

Et merci : )
Revenir en haut Aller en bas
nemo
1ere classe
1ere classe


messages : 56
Inscrit le : 10/09/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 9 Mai 2010 - 18:47

e vous lance a tous un défi
si quelqu'un parmi vous peut nous donner
une preuve qu'il existe une race pure arabe ou berbère au Maroc
génétiquement parlé , je lui donnerai tout ce qu'il voudra. le marocain
tout court est un brassage de genes berberes arabes europeens africains
et même asiatique ce qui nous donne cette particularité bien marocaine
d'une multitude de visages du noir au blond du chinoui au draoui et j'en
passe . il ne reste plus que la spécificité géographique
intraterritoriale
le rifain au nord le sahraoui au sud le soussi au
sud ouest le chelh au centre et j'en passe. vous savez meme les langues
berberes je pense qu'elles sont attachees plus a la geographie qu'a la
demographie. mais heureusement qu'il ya une seule langue qui nous
attache non pas l'arabe non pas le darija mais en fait
l'araboberberofrancohispanomarocain notre langue nationale. alors
arretez vous etes d'un ridicule...........
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2924
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 9 Mai 2010 - 19:46

nemo a écrit:
e vous lance a tous un défi
si quelqu'un parmi vous peut nous donner
une preuve qu'il existe une race pure arabe ou berbère au Maroc
génétiquement parlé , je lui donnerai tout ce qu'il voudra. le marocain
tout court est un brassage de genes berberes arabes europeens africains
et même asiatique ce qui nous donne cette particularité bien marocaine
d'une multitude de visages du noir au blond du chinoui au draoui et j'en
passe . il ne reste plus que la spécificité géographique
intraterritoriale
le rifain au nord le sahraoui au sud le soussi au
sud ouest le chelh au centre et j'en passe. vous savez meme les langues
berberes je pense qu'elles sont attachees plus a la geographie qu'a la
demographie. mais heureusement qu'il ya une seule langue qui nous
attache non pas l'arabe non pas le darija mais en fait
l'araboberberofrancohispanomarocain notre langue nationale. alors
arretez vous etes d'un ridicule...........

Perso je suis 100% berbere.
De la tribu Aït Lahcen, la tradition veut que l'on se marie qu'entre membre de la même tribu.
Feu mon grand-pére nous a informer que ses parents grand-parents et ancêtres n'ont jamais eu recours a des mariages avec des arabes.
Et j'usqu'aujourd'hui encor je suis affiliée 100% berbere.
Je ne sais pas ce qu'il en sera pour mes descendants...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1564
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Lun 10 Mai 2010 - 21:11

Les organisateurs de Mawazine maintiennent le concert d'Elton John à Rabat


Citation :
Le concert du chanteur britannique Elton John, une des têtes d'affiche du festival de musique Mawazine à Rabat du 21 au 29 mai, est maintenu malgré les protestations d'un parti islamiste marocain, ont assuré lundi les organisateurs.

"Nous ne pouvons renoncer au concert d'un artiste au motif de son homosexualité, sans porter atteinte au respect de la vie privée et sans ébranler certaines valeurs sur lesquelles repose le festival international Mawazine."
Aziz Daki, directeur artistique.


Le Parti islamiste justice et développement (PJD, opposition) avait appelé vendredi à interdire la participation du chanteur britannique à ce festival car "elle risque d'encourager l'homosexualité au Maroc". Le PJD, représenté au parlement, critique régulièrement les festivals au Maroc.

"Au festival Mawazine nous invitons les artistes sur la base de la qualité de leur performance sur scène et par rapport à leur carrière artistique", a estimé Aziz Daki.

Elton John, a-t-il ajouté, est "l'un des plus grands chanteurs et compositeurs pop au monde (...) Il "compte de très nombreux fans au Maroc" et "sa vie privée ne nous regarde pas".

"Mawazine repose sur des valeurs telles que l'ouverture sur les autres cultures, la tolérance et le respecet du droit à la différence. Pour toutes ces raisons, le concert d'Elton John est maintenu à la 9ème édition de Mawazine au même titre que tous les autres concerts", a conclu M. Daki.


AFP
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 26 Mai 2010 - 15:03

Mawazine : Al Jarreau et du Raï ‘n’ B

http://fr.euronews.net/2010/05/25/mawazine-al-jarreau-et-du-rai-n-b/

y´a aussi un groupe franco-algerien je crois..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 26 Mai 2010 - 15:12

Citation :

Mawazine: Stars et publics en force



· Mika: un show inoubliable

· Entre payant et gratuit: deux ambiances différentes


· Des fans étrangers venus spécialement pour ce rendez-vous


QUE ça soit dans l’espace gratuit ou dans les loges Silver l’émotion était palpable lors du concert de Mika samedi dernier à Rabat.
Il faut dire que la scène de l’OLM Suissi était le lieu d’une expérience saisissante. En passant de l’espace gratuit, relativement éloigné de l’artiste, aux aires payantes à quelques mètres de l’estrade, l’on peut ressentir deux émotions fortes mais différentes. L’émotion du nombre contre l’émotion du privilège et de la proximité. L’expression du corps contre l’expression de la voix.
Côté gratuit, un public métissé. De tous âges, de tous genres et de toutes nationalités. Un public déchaîné et en mouvement perpétuel. Un public dont le mot d’ordre est de faire la fête et vivre au rythme de la soirée. Mais aussi un public parsemé d’agents de police, en uniforme ou en civil, de forces auxiliaires, de pompiers et de vendeurs de cigarettes au détail. Les textes chantés en chœur sont parfois approximatifs, mais l’effet de la masse gomme toutes les imperfections pour faire place à une émotion intense.
Pour arriver à l’espace payant, il faut d’abord passer tous les niveaux de contrôle qui sont mis en place. Le dispositif de sécurité est impressionnant! Aux côtés des forces de l’ordre s’affairent aussi une centaine d’agents de sécurité privés et des dizaines de gardes du corps. Impossible de passer sans disposer du sésame exigé.
Dès l’accès à l’enceinte payante, la différence saute aux yeux… et aux oreilles surtout. En effet, les textes sont appris par cœur, au point où la foule prend quelquesfois le dessus sur l’interprète! De ce côté du public, l’émotion s’exprime bien plus par la voix que par le corps. Et la proximité de l’artiste donne le sentiment d’être privilégié, et les caméras et autres téléphones portables en première ligne voilent la vue à quelques spectateurs pour immortaliser le moment et pouvoir dire et prouver: j’y étais!
Surtout que Mika a su enflammer les foules. Bien plus qu’un concert, l’artiste libano-britannique nous a offert un vrai spectacle. Le show était dynamique et original ayant exploité les potentialités techniques de la scène d’une façon optimale. Scénario, danseuses, lumières, installation sonore, visualisations graphiques personnalisées… ont été parfaitement synchronisés. «C’est le meilleur concert de Mika auquel j’ai assisté, et il est loin d’être le premier», lance une fan française ayant spécialement fait le déplacement, et qui se tient à la sortie des artistes en rêvant d’approcher son idole de près. Encore plus saisissant, un père russe a fait le voyage depuis Moscou pour accompagner ses deux filles, encore hystériques un quart d’heure avant la fin du concert. Elles repartiront un peu déçues n’ayant pas pu décrocher d’autographe, mais «se souviendront toute leur vie de cette émotion», conclut le père en s’éloignant avec un grand sourire.
Le deuxième rendez-vous phare pour le week-end, toujours sur la scène OLM-Souissi, fut celui du crooner espagnol Julio Iglesias. Là aussi la star a fait le plein, le public reprenant en chœur la plupart des tubes célèbres, avec néanmoins une petite déception par rapport à la durée du concert (1h15 minutes) jugée trop courte.

Othmane ZAKARIA
L'économiste
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 28 Mai 2010 - 16:39

Citation :

Elton John plébiscité par les Marocains



· Un concert qui a mobilisé 40.000 spectateurs

· Liberté, le subtil message politique du public


POUR certains, c’est un acte militant: Etre présent ce soir du 26 mai à Rabat au concert d’Elton John. Pas besoin d’être homosexuel pour revendiquer son droit au son, aux mots et à la transe… Et de jouir de sa liberté d’être, de penser... Car vingt jours avant, le Parti de la justice et du développement (PJD) allume la mèche. Mustapha Ramid, président de son groupe parlementaire, veut «interdire» au chanteur-compositeur britannique de se produire au festival Mawazine. Motif? Il y a «risque d’encourager l’homosexualité au Maroc» ..., selon les propos rapportés par l’Agence France presse. L’agitation contamine le net: des internautes lancent sur Faceboock des groupes pour boycotter le spectacle. C’est que Sir John a signé depuis décembre 2005 un Civil partenership avec David Furnish, son compagnon. Bien avant, celui qui a été anobli par la reine d’Angleterre n’a jamais caché son orientation sexuelle.
Le jour J, Elton John n’a pas failli à la légendaire ponctualité british. Son show a démarré à 21h 30 mn, exactement. Les 40.000 spectateurs ayant envahit la scène OLM Souissi n’ont pas démérité non plus. Leur ovation a donné le ton avant même l’entrée de l’artiste et de sa bande sur scène. Les retardataires, non moins excités, se bousculaient dans les artères de Souissi. Un quartier fortuné, et où pendant 2 bonnes heures de fièvre et de sueur, la ségrégation spatiale a cédé le terrain à la mixité sociale. Hommes et femmes, grands et petits, riches et moins riches… chantent en cœur.
Se mobiliser en applaudissant et en se déhanchant. C’est vraisemblablement l’un des messages les plus subtiles qu’un citoyen peut envoyer à la classe politique: faire un choix, le vivre et l’assumer. La nature à horreur du vide, n’est-ce pas? Elton, lui, a opté pour «I’m Rocket man»: “I’m not the man they think, I’m at home. Rocket man burning out his fuse up here alone…”. Voilà la réplique d’un homme-fusée à la cohorte des réactionnaires. En plus de la musique, la scène a pour toile de fond des dessins mouvants: Clark Gable et Vivienne Leigh enlacés. Les deux héros de l’inoubliable long-métrage «Autant n’emporte le vent». Puis un clin d’œil à la communauté gay avec des arcs-en-ciel aux couleurs chaudes et flashy. Des flamands roses aussi.
Il fallait retomber sur terre: inséparables… le public et les forces de sécurité.
Le concert de l’artiste aux 250 millions d’albums vendus s’est tenu sous haute surveillance. Quadrillage policier impeccable d’un côté. Civisme à toute épreuve de l’autre. Il y a eu un petit groupe de trouble-fêtes boutonneux. Mais sans importance. 11 h 30 mn. La pop star quitte la scène. Le public en redemande. Ovationné, Elton John égrène sur son piano les notes du «Roi Lion». Symbolique! Le rideau tombe: «God bless Morocco», lance-t-il un bouquet de roses rouges à la main. Ce soir-là, l’âme marocaine a rugit. «God save the queen», comme diraient les Clash.

Faiçal FAQUIHI
L'économiste
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 28 Mai 2010 - 20:24

chapeau!
Revenir en haut Aller en bas
alphatango
Capitaine
Capitaine


messages : 888
Inscrit le : 09/04/2008
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Sam 29 Mai 2010 - 3:23

Citation :
Mawazine déséquilibre le président algérien
Mercredi, 26 Mai 2010 00:36
Le Giga-festival de Rabat «Mawazine» (Environ dix millions d’euros de budget par édition, une centaine d’artistes cette année), orchestré par Mohamed Mounir Majidi, chef du secrétariat particulier de Mohammed VI, ne ferait pas que des heureux.
Du côté de la présidence algérienne, certains conseillers du président murmurent qu’Abdelaziz Bouteflika a failli s’étouffer de rage en voyant la sublime cantatrice libanaise Majda Erroumi -dont il est fan- se pavaner en direct à la télévision publique marocaine drapée du drapeau chérifien tout en rendant un vibrant hommage à Mohammed VI. Le président algérien n’a pu contenir sa colère quand il a pris connaissance de la brochette d’artistes qui allaient se produire cette année dans la capitale marocaine. Les Julio Iglesias, Sting, Elton John et autres chanteurs du même acabit font le déplacement dans la capitale chérifienne sans rechigner, alors que les autorités algériennes peinent à faire venir des stars, du fait des restrictions des compagnies d’assurance internationales, qui jugent le pays trop dangereux et refusent de délivrer des polices aux artistes.
Déjà l’année dernière, l’hommage particulier rendu par Mohammed VI à la diva d’origine algérienne, Warda -qui a chanté elle aussi un drapeau marocain à la main- avait grandement irrité le pouvoir algérien. Le foisonnement des festivals au Maroc et le nombre impressionnant de stars qui visitent le pays sont considérés par le président algérien- qui voit de la politique partout- comme d’authentiques instruments « diplomatiques » déployés par le Maroc.
Pendant ce temps, à Rabat, la jet set r’bati et les milieux diplomatiques font la course pour figurer dans la liste des invités qui chaque soir sont présents aux agapes organisées par les sponsors de Mawazine. Ainsi, le groupe Addoha a donné une soirée en hommage à Elton John, alors que le groupe Saham a associé son nom à la star britannique Sting et Attijari Wafabank au crooner espagnol Julio Iglesias.
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1501
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 2 Juin 2010 - 23:53

Citation :
Mohamed Darif: "Le Maroc, un système laïque en sursis"

Débattre ouvertement de la laïcité au Maroc, comme le souhaite l'AMDH, serait-il voué d'avance à l'échec au regard notamment de notre structure étatique, une monarchie qui tire sa légitimité de l'Islam? Pour le politologue Mohamed Darif, il n'y a pas de contradiction entre le statut de "Commandeur des croyants" du Roi et la laïcité qui, selon lui, est déjà un fait chez nous dans la pratique.

Invité à donner son avis sur la possibilité d'un débat ouvert et responsable sur le sujet de la laïcité au Maroc et ce au regard de la forte prégnance du référentiel religieux dans le discours politique, le politologue Mohamed Darif tient à souligner d'emblée ceci:“Il ne faut pas croire ou faire croire que le Maroc est un État religieux! Le statut du Roi n'est pas en contradiction avec la laïcité: en Angleterre, par exemple, la reine représente l'église anglicane, et cela ne remet pas en cause le statut laïque de ce pays.”

M. Darif ajoute: “Le fait que le Roi utilise la religion pour asseoir sa légitimité ne signifie pas qu'on est dans un État religieux. Car, déjà, la détermination de l'identité religieuse du Maroc (basée sur la doctrine ach'arite, le soufisme sunnite, etc.) est plutôt politique: c'est une manière de renforcer l'État jacobin.”

Il a rappelé dans ce sens les deux approches de la laïcité, une approche à l'occidentale qu'il qualifie de “verticale” et qui prône la séparation de la religion de la politique, et une deuxième, “horizontale” celle-ci, et qui met le religieux au service de l'État et de la politique. C'est cette dernière qui a été adoptée dans les pays arabo-musulmans.

“La laïcité est une expérience vécue dans la société. En France, c'est entre autres la récupération par l'État du contrôle de deux secteurs, enseignement et code de la famille, des terrains largement investis à l'époque par l'église. Au Maroc, ce ne sont pas les religieux qui contrôlent ces champs”, explique Darif.

Religion vs laïcité?

Et quid de l'amalgame qui a la peau dure chez nous, et qui consiste à assimiler la laïcité à l'athéisme? Selon M. Darif, on ne saurait mettre dos-à-dos laïcité et croyance religieuse, car l'État laïque n'exclut pas la composante religieuse, bien au contraire il garantit les libertés religieuses à tout le monde, la religion étant considérée comme relevant de la sphère privée.

Darif impute cet amalgame au fait que selon lui, les premiers à avoir évoqué ce sujet dans certaines sociétés arabes (où vivent des minorités chrétiennes) étaient de confession chrétienne; ce qui aurait alimenté la suspicion autour de la laïcité. Et, ajoute Darif, “la mauvaise expérience du turc Attaturk dont on a qualifié le pouvoir de laïque -alors qu'il n'en était rien-, n'a pas aidé à lever cet amalgame”...

Cependant, si Darif reconnaît le recours au référentiel religieux au niveau de la structure de légitimation du pouvoir au Maroc, il fait remarquer en revanche que la structure de gestion fonctionne comme dans les pays occidentaux... Ce qui le pousse à qualifier le système marocain de “semi-laïque” ou de pouvoir “laïque en sursis”.

Pour autant, la réforme aura-t-elle lieu?

“Il n'y aura pas de combat, encore moins de réforme car il n'existe ni les conditions ni la légitimité pour, sauf s'il s'agit d'importer de faux débats au Maroc et négliger les vraies attentes de la société marocaine”, clame Bassima Hakkaoui, parlementaire et membre du Parti Justice et développement (PJD).

Pour elle, instaurer la laïcité au Maroc c'est comme “priver le Maroc de sa propre identité”. Et la députée pjdiste n'est pas la seule à penser ainsi.

Dans une récente interview accordée à l'Agence France Presse au sujet des récentes expulsions du Maroc de missionnaires étrangers accusés de prosélytisme chrétien, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, avait parlé de “créer un modèle qui mettra les Marocains, en tant que Musulmans, à l'aise dans leur religion et dans leur vie quotidienne”.

“La commanderie des croyants qu'exerce le Roi et l'institution religieuse du pays constituent le pivot de la politique d'équilibre entre les valeurs traditionnelles et les choix du Maroc moderne”

Ahmed Taoufiq

Il n'y a pas d'amalgame possible: pour une bonne frange de la population marocaine, le combat que mènent certaines associations de défense des droits humains est tout simplement utopique. “Si le Maroc cherche la démocratie, le développement et le progrès, il y a beaucoup à faire ensemble mais la laïcité n'est pas la bonne voie”, estime Mme Hakkaoui.

“Ceux qui veulent copier le modèle occidental et plus particulièrement la France par complexe d'infériorité ou par complicité avec les étrangers, ils doivent réviser leurs cours d'histoire: le Maroc n'avait jamais eu de problèmes avec l'Église lorsque celle-ci se substituait à Dieu. A ceux qui s'amusent à créer les problèmes, soyez Marocains et allez jouer là où il n'y a ni feu ni fer...”, conseille la députée parlementaire.

Le débat est relancé...
http://www.aufaitmaroc.com/maroc/societe/2010/6/2/mohamed-darif-le-maroc-un-systeme-laique-en-sursis
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1564
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 31 Aoû 2010 - 0:46

l'actrice Marocaine Aicha manaf (fille de Hdiddane) est decedée au jourd'hui. fin de sa bataille contre le cancer.



انا لله وانا اليه راجعون
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 31 Aoû 2010 - 23:36

Paix a son ame! Neutral Crying or Very sad
Y'avait meme son numéro de portable pour la soutenir psychologiquement sur la page face book..de sa maladie.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 1 Sep 2010 - 0:42

Paix à son âme, elle était pas mal comme actrice Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2073
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 1 Sep 2010 - 2:43

انا لله وانا اليه راجعون
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 1 Sep 2010 - 3:52

que dieu l'ait en sa sainte misericorde dans ce mois sacré,paix son ame.
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 1 Sep 2010 - 3:58

allahoma rhamha y'arab ( ina li allahi wa ina ilayhi raji3oune )




http://www.bladi.net/forum/230687-actrice-aicha-manaf-atteinte-cancer/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: notre Culture.   

Revenir en haut Aller en bas
 
notre Culture.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» master culture de l'ecrit et de l'image Lyon II
» Le Président d'Honneur de notre forum
» Ministère de la culture - Mémoire
» notre choix pour les 3 sièges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: