Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 

 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
+48
QuickShark
ALMERIA
Shugan188
Hotel ECHO
YASSINE
kolopoi12
Bruce Wayne
AIT
RecepIvedik
Cherokee
simplet
mourad27
Kursad2
ralek1
Adam
WRANGEL
bradli23
Socket-error
vinseeld
Amgala Winner
Fox-One
moro
kurahee
b46reich
pyromane
FAR SOLDIER
RadOne
Barsdz
BOUBOU
jf16
youssef_ma73
arsenik
ScorpionDuDesert
juba2
annabi
thierrytigerfan
RED BISHOP
leadlord
charly
farewell
rafi
Inanç
sas
Viper
Fahed64
Yakuza
PGM
jonas
52 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
jonas
General de Brigade
General de Brigade
jonas


messages : 3361
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena25
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena31

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 9 Mai 2012 - 16:02

Rappel du premier message :

nouveau topic sur l'actualité européenne dans tous les domaine (économique, politique scientifique etc ...)


Citation :

Merkel travaille sa contre-offensive face à Hollande

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 496b7510

Des ministres du gouvernement allemand reprochent au président français de ne pas avoir les moyens de sa politique.
Angela Merkel peaufine sa contre-offensive face à François Hollande. La chancelière allemande, qui continue de dominer la politique européenne, où elle a imposé sa stratégie fondée sur la discipline budgétaire dans la lutte contre la crise de la dette, n'a aucune intention de céder aux pressions du président français. Plusieurs ministres de son gouvernement sont montés au créneau pour rappeler la France à ses engagements et tacler le nouveau président socialiste, lui reprochant de ne pas avoir les moyens de sa politique.

Lundi, Merkel avait fermement réitéré son refus de renégocier le pacte de stabilité budgétaire, comme le souhaite son nouveau partenaire. La chancelière, qui a adressé mardi un message de félicitations au nouveau président français, a laissé entrevoir clairement à Hollande quelles concessions il pourrait obtenir de Berlin: la formulation d'un nouveau pacte de croissance et l'augmentation des moyens de la Banque européenne d'investissement en font partie. Mais elle rejette catégoriquement tout programme de stimulation de la conjoncture qui creuserait la dette.

«L'Allemagne n'est pas là pour financer les promesses électorales des socialistes, a lancé plus brutalement son lieutenant, le ministre de l'Écologie et vice-président de la CDU, Norbert Röttgen. Le gouvernement fédéral défend clairement la poursuite de la politique de discipline budgétaire.» Au bout du compte, si la croissance est financée par de nouvelles dettes, ce sera à l'Allemagne de payer pour «la victoire des socialistes français», tranche-t-on à Berlin, où l'on rappelle qui tient les cordons de la bourse en Europe.

Réduction des déficits budgétaires
Merkel mise sur une double stratégie. «L'économie de la France et les finances du pays demeurent dans un état précaire, décrypte Peter Altmaier, dirigeant du groupe parlementaire CDU au Bundestag et fidèle de la chancelière. Tout pays qui essaierait de mener une politique de l'offre en accroissant ses déficits se mettrait très vite les marchés à dos et verrait ses taux d'intérêt augmenter. La France n'a aucune marge de manœuvre.»

Berlin déplore notamment qu'Hollande ait promis pendant sa campagne d'augmenter le salaire minimum, de créer des postes de fonctionnaires et de revenir sur le recul de l'âge de la retraite. Altmaier juge qu'une fois les élections législatives françaises terminées, il sera possible pour Berlin de parvenir à un compromis avec Paris pour réaffirmer «une fois pour toutes» que la réduction des déficits budgétaires est la seule voie possible pour l'Europe.

Berlin juge crucial pour Hollande de prendre à bras-le-corps les réformes nécessaires pour que la France retrouve sa compétitivité. Si Hollande s'entête dans la voie tracée pendant sa campagne, Merkel entend désamorcer le soutien dont il jouit auprès des sociaux-démocrates et des Verts, qui se sentent portés par la victoire des socialistes français, en faisant d'eux un épouvantail en Allemagne. Elle n'hésitera pas à dénoncer les «recettes archaïques» d'un François Hollande accusé d'aller dans le mur, pour laisser entendre que les sociaux-démocrates veulent expérimenter la même politique en Allemagne s'ils remportaient les législatives de septembre 2013. La stratégie de Merkel a ses limites. Si Hollande parvient à inverser le rapport de force dans la zone euro en mobilisant contre la politique d'austérité allemande, la chancelière ira au compromis avant de plonger dans l'isolement.

Lefigaro
Citation :

Europe: les Bourses demeurent angoissées par Athènes.

Les Bourses européennes ne parviennent pas à se remettre de leur séance déprimante de la veille, les graves incertitudes liées au blocage politique de la Grèce continuant d'angoisser les investisseurs.

Francfort grappille certes 0,1%, mais Londres perd 0,3%, Milan 0,6%, Zurich 0,7% et Madrid dévisse de 2,5%. Sur Euronext, Amsterdam recule de 0,4%, Paris et Lisbonne de 0,6%, et Bruxelles de 0,8%. Wall Street a cédé 0,6% mardi.

'Le résultat indécis des élections grecques ce week-end a conduit à une incertitude renouvelée sur les perspectives du plan de sauvetage grec à court terme et, plus généralement, sur l'appartenance du pays à la zone euro', indique un économiste de Crédit Suisse.

Ce dernier considère cependant que l'échec vraisemblable de la formation d'un gouvernement conduira à de nouvelles élections le mois prochain, probablement le 17 juin, qui pourraient déboucher sur un gouvernement d'unité nationale destiné à renégocier le plan de sauvetage.

'La situation demeure volatile et cela devrait rendre les investisseurs prudents et nerveux après la relative période de stabilité que nous avons connue depuis le début de l'année, comparativement à 2011', estime pour sa part Cameron Peacock, chez IG Markets.

Sur le plan des données économiques, l'Allemagne a dégagé un excédent commercial stable à 13,7 milliards d'euros en mars, tandis que la France a vu son déficit baisser à 5,7 milliards contre 6,3 milliards en février.

En hausse de 2,5% à 5,1 euros, ING Group prend la tête de l'AEX à Amsterdam, l'établissement financier néerlandais ayant observé une certaine amélioration de ses résultats au premier trimestre 2012 par rapport aux trois derniers mois de 2011.

De même, Commerzbank figure dans le haut de classement sur le DAX, prenant 3,1% à près de 1,6 euro, grâce à des résultats illustrant une amélioration de sa solidité financière malgré un contexte de marché pénalisant pour son segment BFI.

E.On recule par contre de 1,4% à 15,4 euros à Francfort, bien que les résultats trimestriels du groupe énergétique aient pu résister à la baisse des prix électriques européens et de la production nucléaire allemande.

Carlsberg s'adjuge 3,3% à 488 couronnes danoises sur l'OMX, malgré des résultats en baisse au premier trimestre pour le brasseur, du fait du déstockage opéré en Russie et de ses investissements en marketing.

Lefigaro
Citation :

L'Europe sous la pression des extrêmes

Le contraste entre le dénouement du scrutin présidentiel français, dimanche 6 mai, ouvrant la voie à une alternance ordonnée et incontestée à la tête de l'Etat, et le chaos créé par le résultat des élections législatives en Grèce, où, trois jours plus tard, aucune perspective de gouvernement ne se dessine encore, ne doit pas faire oublier la tendance commune révélée par ces deux scrutins : la montée de mouvements minoritaires, mais de plus en plus vocaux, contestant l'ordre établi par les partis traditionnels. Cette tendance est de plus en plus sensible à travers l'Europe.

En France, 18 % des électeurs ont choisi d'exprimer, au premier tour de l'élection présidentielle, leur rejet de l'Europe et de l'immigration en votant pour Marine Le Pen. En Grèce, le 6 mai, 7 % des électeurs ont envoyé au Parlement 21 députés du parti néonazi Aube dorée, dont le programme prévoit de miner la frontière avec la Turquie pour bloquer l'immigration. En Italie, les "antipolitiques" du mouvement "5 étoiles" du comique Beppe Grillo ont réalisé une percée aux élections municipales, en dénonçant la corruption et l'austérité.

Dans un autre genre, le Parti pirate, militant du téléchargement gratuit sur Internet, a fait une irruption spectaculaire dans la politique allemande et parvient à inquiéter les grands partis à la veille d'une importante élection partielle, le 13 mai.

Ces mouvements ont peu de chose en commun. Il est difficile, par exemple, de rapprocher la vague des jeunes indignados espagnols, née il y a un an à Madrid, des mouvements xénophobes et anti-islam que l'on voit monter depuis des années dans le nord de l'Europe ou en Autriche.

Pourtant, qu'ils soient d'extrême droite, d'une gauche radicale qui conteste l'orientation actuelle de la politique européenne ou totalement à la marge du système, ces mouvements bousculent les formations traditionnelles, et en particulier les grands courants politiques qui ont pris en charge le projet européen depuis des décennies. Ils les bousculent d'autant plus que la crise économique et la question de la dette ont créé une problématique commune à l'ensemble du paysage politique européen.

L'Europe politique existe, et chaque élection nationale résonne beaucoup plus que par le passé dans les autres pays de l'UE.

La tentation est grande, pour les partis traditionnels, de réagir en incorporant certains des thèmes des contestataires. L'inflexion donnée par Nicolas Sarkozy à sa campagne présidentielle sous la pression de l'ascension du Front national, par exemple sur la question des frontières, a parfaitement illustré les risques de cette dynamique.

De toute évidence, ce n'était pas la bonne stratégie. Le défi, pourtant, reste à relever : aucune institution, aucun mouvement à l'échelle européenne ne paraît en mesure aujourd'hui de répondre aux questions posées par ce front du refus. C'est un chantier auquel doivent s'atteler d'urgence les grands partis, sous peine de se voir déborder.

Lemonde
Citation :

Barroso : "Il n'y aura pas de renégociation du pacte budgétaire"

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Pict_410

Renégocier le pacte de discipline budgétaire : voila qui figure dans le programme du président élu François Hollande. Mais le président de la Commission ne l'entend pas de cette oreille.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande.

Interrogé lors d'un colloque au Parlement européen à Bruxelles pour savoir s'il y aurait renégociation du pacte budgétaire, M. Barroso a simplement répondu "non", sans étayer sa réponse. Egalement présent, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a apporté la même réponse à cette question.

Les deux responsables politiques se sont en revanche montrés ouverts à la mise en place d'un autre pacte économique européen qui ne soit pas uniquement consacré à la discipline budgétaire. Interrogé sur un tel scénario, ils ont répondu positivement. "Parlez-vous de nouveau traité ou de contrat politique ? Si vous me dites un contrat politique, je vous dis oui", a affirmé M. Barroso. Il n'a pas donné de précision sur le format que pourrait prendre ce contrat et s'est contenté de dire qu'il ne serait pas financé par de nouvelles dettes ou par l'inflation, en réponse à une question lors de ce colloque sur l'avenir de l'Europe au Parlement européen.

Le socialiste François Hollande, qui a été élu dimanche président de la république française, souhaite "renégocier" ou "compléter" le pacte budgétaire par des mesures censées doper la croissance, mais se heurte au non catégorique de la chancelière allemande Angela Merkel sur ce point.

Mardi, un membre du directoire de la Banque centrale européenne, Jörg Asmussen, a également affirmé que la France devait appliquer le pacte "tel quel". M. Hollande et Mme Merkel doivent se rencontrer le 16 mai, au lendemain de la prise de fonction de du nouveau président français, et ce sujet sera au coeur d'âpres discussions avant un dîner informel des dirigeants européens le 23 mai, consacré à la croissance et à l'emploi.

lalibre.be
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
dudux
Adjudant
Adjudant
dudux


messages : 373
Inscrit le : 31/12/2011
Localisation : rabat
Nationalité : Maroc

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMar 16 Nov 2021 - 22:09

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP


messages : 10286
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Untitl10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena13

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMar 16 Nov 2021 - 22:36

lol
Pression US
Poutine va laisser les prix du gaz flamber
et c'est le peuple européens qui va payer pour l'aplaventrisme des gouvernement de l'UE et de l'UE sur les USA

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Marche12

Fox-One aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One


messages : 6439
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10


actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMar 16 Nov 2021 - 22:50

Gazoduc Nigeria Maroc Vu
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP


messages : 10286
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Untitl10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena13

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 17 Nov 2021 - 0:03

Trés inquietant ce qui se passe en Bosnie

https://www.rfi.fr/fr/podcasts/d%C3%A9cryptage/20211115-bosnie-herz%C3%A9govine-pourquoi-l-unit%C3%A9-du-pays-est-elle-menac%C3%A9e

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel-Major
Colonel-Major
youssef_ma73


messages : 2429
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 25 Nov 2021 - 8:46

Evil or Very Mad


p

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 8-photos-incroyables-qui-vous-feront-revivre-limpressionnante-Marche-Verte_feat

Bruce Wayne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
General de Division
General de Division
Bruce Wayne


messages : 5618
Inscrit le : 22/11/2020
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc-France

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 25 Nov 2021 - 12:26



Le couple ''Franco-Italien'' va il remplacer le couple ''Franco-Allemand'' ?

_________________
Le courage croît en osant et la peur en hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel-Major
Colonel-Major
youssef_ma73


messages : 2429
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 25 Nov 2021 - 12:40

Pas avec les coups qu'assene Fincantieri à Naval Group en ce moment. Very Happy

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 8-photos-incroyables-qui-vous-feront-revivre-limpressionnante-Marche-Verte_feat

Bruce Wayne et Fox-One aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One


messages : 6439
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10


actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 25 Nov 2021 - 13:43

youssef_ma73 a écrit:
Evil or Very Mad


p

Comment la France est arrivée à ce stade où les immigrents ne veulent plus y rester et reprennent la mer pour fuir l'europe et l'UE..

Boris Johnson accuse la france pour ce naufrage: https://youtu.be/bCXgM1LTc14

Bruce Wayne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Modérateur
Modérateur
Shugan188


messages : 3841
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeSam 4 Déc 2021 - 23:14

Citation :

[....]
Nous révélons
aujourd'hui la suite presque logi-
que de ces malversations, l'exis-
tence d'un vaste système de
conflits d'intérêts et de trafic
d'influence mêlant lobbyistes et
membres de la Commission ou
de la Cour de justice. Et, au coeur
de ces trafics, qui retrouve-t-on?
Pour l'essentiel des membres du
PPE, le Parti populaire européen
qui rassemble les partis conser-
vateurs de l'UE et qui est con-
trôlé par les chrétiens-démocra-
tes allemands.
[...]




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Test110actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Test210actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Test310

_________________
“We have no eternal allies, and we have no perpetual enemies. Our interests are eternal and perpetual, and those interests it is our duty to follow.”

youssef_ma73 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Division
General de Division
Fox-One


messages : 6439
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10


actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 15 Déc 2021 - 20:02

https://fr.sputniknews.com/20211215/declaration-guerre-economique-france-berlin-1053940018.html
Revenir en haut Aller en bas
Maure Warrior 2
Caporal chef
Caporal chef



messages : 190
Inscrit le : 01/11/2021
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-Israel

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 15 Déc 2021 - 20:36

Fox-One a écrit:
https://fr.sputniknews.com/20211215/declaration-guerre-economique-france-berlin-1053940018.html

Les élites françaises sont corrompues je ne vois aucune autre explication. ils se sont laissés démantelés par les Bosh avec une soumission incroyables et librement consentie

Fox-One aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
General de Division
General de Division
Bruce Wayne


messages : 5618
Inscrit le : 22/11/2020
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc-France

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 16 Déc 2021 - 11:41


_________________
Le courage croît en osant et la peur en hésitant.

romh aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
romh
Colonel-Major
Colonel-Major



messages : 2256
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 16 Déc 2021 - 12:34

J'ai tellement évoqué ici que le comportement français est illogique et contre productif pour la France, l'Allemagne ne peut jamais être un partenaire fiable pour la France ils sont concurrents et adversaire par nature, ce qu 'il peuvent faire dans le cadre de l'Union européenne c'est instaurer un équilibre de Nash, les UK ont quitté car il savent que le navire va couler à cause du déséquilibre qui va résulté par les manœuvres allemandes, malheureusement Macron est un agent allemands dans le palais de la présidence, seul un président nationaliste anti européens peut sauver l'industrie française

Fahed64, zouhair6666 et jf16 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32931
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 16 Déc 2021 - 23:02

Citation :
Les six priorités de la PFUE 2022 en matière de défense

Nathan Gain 16 décembre, 2021


À deux semaines de l’entame de la présidence française de l’Union européenne (PFUE), la ministre des Armées Florence Parly a présenté ce mardi les six grandes priorités de la France en matière de défense. En pole position, la boussole stratégique, un document stratégique qui fixera le cap de la politique de sécurité et de défense de l’Europe.

« Il est temps que l’Europe s’assume. Elle est en effet depuis trop longtemps une puissance qui s’ignore », relevait la ministre des Armées lors d’une audition de la commission défense de l’Assemblée nationale. « Nous voulons d’une Europe qui agit pour elle-même et qui ne subit pas les appétits et les priorités des autres. Nous voulons d’une Europe capable de parler d’une seule voix, de porter ses valeurs, de défendre ses intérêts partout où ils se trouvent dans le monde. Nous voulons, enfin, d’une Europe capable de protéger ses citoyens ».

Le ton est donné. Le volet défense et sécurité de la PFUE sera lui aussi marqué par la volonté d’accélération de l’ « agenda de souveraineté » exprimée jeudi dernier par le président de la République. Une souveraineté que la ministre des Armées a à son tour défini comme « la liberté de décider, la liberté de choisir, la liberté d’agir ». Une souveraineté qui ne s’arrête pas aux frontières de l’Europe, mais se joue également « au Sahel, dans le golfe de Guinée, en Indo-Pacifique, (…) sur la mer, dans les airs, dans l’espace cyber, dans l’espace exo-atmosphérique, dans l’espace informationnel et même (…) sur le terrain des normes ».

« Tout le monde s’accorde à dire que c’est le moment de fixer un niveau d’ambition élevé », a-t-elle ajouté. L’action de la France reposera sur six grandes priorités. Toutes feront partie intégrante de la boussole stratégique, dont la version finale devrait être adoptée en mars 2022, et poursuivront un même objectif : « mieux protéger les Européens ». Il ne s’agira « évidemment pas d’en assurer la mise en œuvre toutes au même niveau dans les six prochains mois », tempère la ministre des Armées. La France amorcera le mouvement, mais ce sera bien aux pays qui lui succéderont à la tête du Conseil, la République tchèque et la Suède les premiers, d’en poursuivre l’élaboration.

La liberté de décider « s’acquiert avec la capacité à disposer, en amont des crises, d’une appréciation commune de la menace », pointe tout d’abord Florence Parly. Cette liberté de décision, c’est l’objet principal de la future boussole stratégique, première des six priorités. « Premier livre blanc de la défense européenne », le document entend fournir un cap pour les 10 prochaines années. Florence Parly l’affirme, il ne s’agit pas de livrer « un rapport de fond de tiroir dont l’ambition s’amenuise à mesure que les années passent » mais plutôt « un véritable plan d’action concret ». La tenue des engagements qu’elle contient sera scrutée de près, un état des lieux annuel devant être présenté par le Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité en consultation avec la Commission européenne et l’Agence européenne de défense (AED).

La France doit ensuite davantage promouvoir les opérations conjointes, qu’elles soient conventionnelles ou hybrides. L’enjeu ? « Rendre l’Union européenne plus réactive ». Il s’agira, par exemple, de travailler sur les synergies entre opérations et coalitions ad-hoc et de développer une capacité de réaction rapide. Celle-ci serait en mesure de mobiliser « jusqu’à 5000 hommes » à l’horizon 2025. « Il ne s’agit pas d’une énième tentative de créer une force permanente sur le papier », pointe Florence Parly, mais plutôt d’une volonté de renforcer le potentiel d’action des armées européennes. Cette force reposerait sur un certain nombre d’outils existants, telles que des coalitions comme Takuba et des missions de la PSDC, et à venir, comme la Facilité européenne pour la paix, dont l’extension à la fourniture d’armements sera bientôt une réalité.

D’autres réflexions porteront sur le développement d’une culture stratégique, sur l’amélioration des processus décisionnels et, finalement, sur « ce qui manque aux Européens pour agir dans le monde réel, par exemple dans le domaine des capacités de transport aérien ». L’exemple n’a rien d’anodin, l’un des 14 projets lancés le mois dernier dans le cadre de la Coopération structurée permanente (CSP/PESCO) vise justement à apporter une réponse technologique à ce trou capacitaire. Piloté par la France, le projet « Strategic Air Transport for Outsized Cargo » (SATOC) devrait aboutir, comme son nom l’indique, à identifier une solution européenne de transport stratégique de fret hors-gabarit. La France entend enfin mettre l’accent sur les menaces hybrides, « une réalité de plus en plus présente et tangible ». Pour s’en défendre, la France propose la création d’une « boîte à outils » notamment calibrée pour lutter contre la désinformation.

Troisièmement, l’Europe doit apprendre à défendre ses intérêts communs dans les espaces contestés, que sont les mers, le cyber et l’espace. Sur les mers, la France envisage de développer la présence maritime coordonnée, à l’instar de ce qui s’expérimente déjà dans le golfe de Guinée, et les capacités de surveillance. L’Europe se dotera ensuite d’une politique en matière de cyberdéfense et organisera dès l’an prochain des exercices conjoints dans le cyberespace. Idem pour le spatial, avec l’élaboration d’une stratégie spatiale européenne de défense d’ici 2023, « en tirant les bénéfices de la stratégie de défense nationale » présentée par Florence Parly en 2019.

Pour agir ensemble, « il nous faut aussi des outils et des équipements communs ». Faut-il le rappeler, les armées européennes disposent de 17 types de chars de combat, de 29 types de frégates de premier et second rangs et de 20 types différents d’avions de combat. C’est tout l’intérêt des dispositifs PADR, EDIDP et PESCO que de parvenir à communaliser les développements tout en réduisant les dépendances dans certains domaines, à l’image du transport stratégique cité plus haut. La sanctuarisation de grands programmes multinationaux comme SCAF et MGCS est également primordiale. Le renforcement de la BITD européenne n’est cependant pas exempt d’obstacles, certains émanant paradoxalement de l’Europe. « Souveraineté et naïveté font rarement bon ménage », déclare à cet effet Florence Parly, ajoutant que « nous devons veiller à ne pas nous démunir face à nos compétiteurs en pensant, avec la meilleure foi du monde, agir pour le bien commun ». Et la ministre de citer l’exemple de critères européens ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) susceptibles de placer la défense dans la catégorie des activités non-durables. Avec pour principale conséquence de dissuader les investisseurs et de donner de l’eau au moulin d’un secteur bancaire de plus en plus réticent à soutenir la filière défense.

Étroitement liée à la précédente, la cinquième priorité se concentre sur le soutien à l’innovation, « clef de la puissance industrielle ». « Nous avons besoin d’une industrie européenne forte pour donner à l’Europe les capacités militaires dont elle a besoin », souligne la ministre des Armées. Les engagements communs devront être renforcés, principalement grâce un Fonds européen de défense (FEDef) faisant de l’UE « l’un des trois principaux investisseurs en matière de recherche et technologie en Europe ». Mais l’innovation de défense doit trouver d’autres appuis, relève la ministre des Armées. Un « Innovation Defense Hub » sera dans ce sens créé au sein de l’AED.

Enfin, la dernière priorité relève de l’approfondissement des partenariats existants. Une volonté valable pour le premier d’entre-eux, le partenariat transatlantique, 21 pays étant à la fois états-membres de l’UE et de l’OTAN. Ce partenariat « ne peut que bénéficier d’une Europe plus forte », estime Florence Parly, en écho à la déclaration commune des présidents français et américain signée fin octobre. Et la ministre des Armées d’insister, il ne s’agira en aucun cas de dupliquer les missions et capacités de l’OTAN. « Nous sommes aussi convaincus que les deux organisations sont complémentaires et que la coopération entre elles est un élément fondamental pour faire face aux menaces ». La construction en parallèle de la boussole stratégique et du prochain concept stratégique de l’OTAN « constitue une opportunité unique de renforcer cette complémentarité », précise-t-elle. Derrière l’OTAN, les partenariats avec l’Afrique et les pays de l’espace indopacifique devront eux aussi faire l’objet « d’une attention toute particulière ».


https://www.forcesoperations.com/les-six-priorites-de-la-pfue-2022-en-matiere-de-defense/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16


messages : 32931
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena24
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena25actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena26
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Cheval10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena15
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Medail10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 5 Jan 2022 - 20:10

Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
General de Division
General de Division
Bruce Wayne


messages : 5618
Inscrit le : 22/11/2020
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc-France

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 20 Jan 2022 - 18:20


_________________
Le courage croît en osant et la peur en hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Modérateur
Modérateur
Shugan188


messages : 3841
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 17:04

Le nucléaire et le gas va être labellisé énergie verte ,ils trouvent toujours une solution pour garder leur independence énergétique et avancée industrielle...
https://www.reuters.com/business/energy/eu-propose-green-investment-label-gas-nuclear-energy-source-says-2022-02-01/
Citation :

EU to propose green investment label for gas and nuclear energy, source says
February 1, 20229:38 PM GMT+1Last Updated 19 hours ago
3 - 4 minutes

A mustard field is seen in front of the cooling towers of the Temelin nuclear power plant near the South Bohemian city of Tyn nad Vltavou April 12, 2014. REUTERS/David W Cerny/File Photo
Register now for FREE unlimited access to Reuters.com

BRUSSELS, Feb 1 (Reuters) - The European Commission is set to propose rules on Wednesday to allow some gas and nuclear power plants to be labelled as green investments, with minor changes to a previous draft proposal, a Commission source told Reuters.

Brussels has been attempting for more than a year to settle whether gas and nuclear energy should be labelled as green in the EU's taxonomy, a rulebook that defines which investments can be marketed as climate-friendly.

In final rules due to be published on Wednesday, the Commission will confirm plans to label both gas and nuclear power plants as sustainable investments, provided they meet certain criteria, a Commission source said on condition of anonymity.
Register now for FREE unlimited access to Reuters.com

A Commission spokesperson declined to comment.

The criteria are expected to include minor changes that could make it easier for some gas plants to earn a green investment label compared with the previous draft.

The draft would have granted gas plants a green label until 2030 if they meet criteria including emissions limits, and a requirement to progressively burn more low-carbon gases, starting in 2026 and eventually switching to 100% low-carbon gas in 2035.

The final rules will include the 2035 low-carbon gas requirement, but not the 2026 rule, the source said.

A draft rule that new gas plants replace a more-polluting facility and result in a 55% emissions reduction per kWh of output energy, will instead apply the 55% reduction to the plant's overall lifetime, they said.

The rules have not yet been adopted by the Commission and could change before they are due to be published on Wednesday.

The plan has come under fire from campaigners and some governments, with EU countries divided over whether the fuels should count as green.

Four countries wrote to the Commission on Monday urging it to exclude gas, citing a "lack of scientific evidence" for labelling the fuel as green. Austria and Luxembourg have threatened legal action if the EU brands nuclear as sustainable.

Countries, including France, which gets around 70% of its power from nuclear, say the CO2-free energy source has a major role to play in addressing climate change, while some central and eastern European countries view gas as needed to quit more-polluting coal.

A super-majority of 20 EU countries - out of the total 27 - or a majority of European Parliament's 700 lawmakers could veto the final rules, during a four-month scrutiny period once they are published.

The Commission's expert advisers last week said the draft rules on gas and nuclear did not align with the EU's climate change targets, including its goal to have net zero emissions by 2050.
Register now for FREE unlimited access to Reuters.com

Reporting by Kate Abnett, Sabine Siebold; editing by Barbara Lewis

Our Standards: The Thomson Reuters Trust Principles.



_________________
“We have no eternal allies, and we have no perpetual enemies. Our interests are eternal and perpetual, and those interests it is our duty to follow.”

Fahed64 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Administrateur
Administrateur
Fahed64


messages : 20803
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena13
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena15

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 17:18

Laughing Surprenant ? Regardez comment les espagnols ont gueulé sur notre électricité importé ....

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Socket-error
Colonel-Major
Colonel-Major



messages : 2745
Inscrit le : 03/04/2016
Localisation : ...
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 17:21

C'est ça l’Europe, l'union des compromis Very Happy

Le gaz pour faire plaisir à l'Allemagne et le nucléaire pour la France !!!

_________________
لك الله ياوطني

Fahed64 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Modérateur
Modérateur
Shugan188


messages : 3841
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 17:31

Fahed64 a écrit:
Laughing Surprenant ? Regardez comment les espagnols ont gueulé sur notre électricité importé ....
Pas du tout, tant qu ils n ont pas la technologie pour rendre leur énergie "green" ,ils se rabattent vers les anciens.C est pourquoi notre ressource en hydrogen vert doit bien être géré ........

Fahed64 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Maure Warrior 2
Caporal chef
Caporal chef



messages : 190
Inscrit le : 01/11/2021
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-Israel

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMer 2 Fév 2022 - 18:19

Shugan188 a écrit:
Fahed64 a écrit:
Laughing Surprenant ? Regardez comment les espagnols ont gueulé sur notre électricité importé ....
Pas du tout, tant qu ils n ont pas  la technologie pour rendre leur énergie "green" ,ils se rabattent vers les anciens.C est pourquoi  notre ressource en hydrogen vert doit bien être géré ........

ils sont out au niveau Energie, il y a des startups américaines qui ont réussi la fusion nucléaire  sur petit réacteur,  (et non fission radioactive trop cher pour le traitement et stockage plus risqué, embargo etc et SURTOUT problème de gestion des connaissances sur le long terme) les US  Basketball

https://newatlas.com/energy/helion-net-electricity-nuclear-fusion-polaris/

Hotel ECHO aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel-Major
Colonel-Major
youssef_ma73


messages : 2429
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeJeu 3 Fév 2022 - 21:26

D'émission de 4 proches conseillers de Boris Johnson.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 8-photos-incroyables-qui-vous-feront-revivre-limpressionnante-Marche-Verte_feat
Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Modérateur
Modérateur
Shugan188


messages : 3841
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeLun 21 Mar 2022 - 4:44

Citation :


Germany says it has clinched long-term gas supply deal with Qatar


Joe Miller in Frankfurt, Amy Kazmin in Rome and Silvia Sciorilli Borrelli in Milan yesterday
6 - 8 minutes

Berlin and other EU countries are seeking alternative suppliers to Russia and ways to shield consumers from rising prices
German economy minister Robert Habeck and the Emir of Qatar Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani in Doha
German economy minister Robert Habeck, left, and the Emir of Qatar Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani in Doha on Sunday © Amiri Diwan/AP

Receive free EU energy updates

We’ll send you a myFT Daily Digest email rounding up the latest EU energy news every morning.

Germany said it had sealed a long-term agreement with Qatar for the supply of liquefied natural gas as Berlin seeks alternative energy suppliers to Russia.

In Doha as part of a Gulf tour, Germany’s economy minister Robert Habeck on Sunday said the deal would be a “door-opener” for the country’s economy because it would reduce its reliance on imported Russian gas, which currently accounts for more than half of annual supply.

He declined to provide details on the quantities and other terms discussed. The ministry said it would be up to individual German energy companies, the bosses of which have accompanied Habeck on the trip to Qatar, to sign deals with the Arab state’s enterprises.

“We might still need Russian gas this year, but not in the future,” Habeck was quoted as saying by DPA in Doha. “It starts like this — so he who has ears should start to listen,” he said, in a thinly veiled message to Russian president Vladimir Putin.

Qatar welcomed in a statement Germany’s decision to “fast-track” the development of two LNG terminals and said the countries’ “respective commercial entities would re-engage and progress discussions on long term LNG supplies from Qatar to Germany”.

Germany’s move comes as EU leaders prepare to meet in Brussels on Thursday to discuss how to respond to the shock of rising energy prices, which have been exacerbated by the Ukraine war and a desire to wean themselves off Russian gas following Moscow’s invasion of Ukraine.

Berlin’s coalition government has ruled out prolonging the life of Germany’s remaining nuclear plants, which are due to be switched off at the end of the year, and is pinning its hopes on LNG terminals to reduce the amount of gas it imports via pipelines from Russia.

Aside from efforts to find alternative suppliers of energy, EU governments are seeking to shield households and businesses from rising energy costs.

On Sunday, Austria announced that it was going to spend €2bn to subsidise energy costs for its citizens.

On Friday, Italy said it aimed to raise €4.4bn by levying a 10 per cent tax on increased profits reported by companies between October 2021 and March 2022 compared with the previous year, if that increase exceeds €5mn.

With the new tax, Italy intends to cut duties at the petrol pump by 25 cents a litre until the end of April, and shield the country’s 5.2m poorest families from further increases in their household energy bills. Energy companies that are likely to be hit by the tax include Eni and Enel.

“We will tax part of the extraordinary profits that companies are making thanks to the increase in the costs of raw materials, and redistribute this money to businesses and families in difficulty,” said Prime Minister Mario Draghi.

Italy has already spent €16bn since last summer to try to shield poor families and small businesses from surging energy costs.

However, the Italian business lobby, Confindustria, called Rome’s initiative “disappointing” and warned that the windfall profit tax was “potentially against the Constitution”. The CISL, or Italian Confederation of Workers’ Trade Unions, called the 10 per cent excess profit tax “too low” and urged an increase.
Mario Draghi
Italian prime minister Mario Draghi said the tax on energy companies’ profits will be redistributed ‘to businesses and families in difficulty’ © Riccardo Antimiani/AP

Italy is not alone in turning to energy companies’ windfall profits. The Labour party in the UK is pressing for a tax on North Sea oil and gas companies, which would otherwise reap massive financial rewards from the current price surges. In September, Spain introduced a windfall tax on energy companies but revised it after industry pressure, reducing the amount it was due to raise.

Electricity pricing is also set to be a contentious issue at the upcoming EU summit. Southern member states are pushing for changes to the way wholesale markets function, to alleviate pressure on households but are facing strong resistance from northern Europe.

Spain and Italy both want to see the EU change its electricity pricing rules, which have effectively linked the price of electricity to the soaring cost of gas, and allowed renewable energy groups to charge well above cost.

Rome and Madrid are also pushing for the EU to jointly negotiate on energy purchases to get better deals, particularly for piped gas coming from Russia, which would reduce payouts to Russian energy companies.

“I cannot say this would be the optimal moral solution, but it would have an impact,” said Roberto Cingolani, minister for ecological transition.

The like-minded leaders of Italy, Spain, Portugal and Greece have been engaged in intense diplomacy, meeting last Friday to try to build momentum for their proposed energy market reforms.

That night, Spanish prime minister Pedro Sánchez dined with German chancellor Olaf Scholz — one of the key figures Madrid needs to convince — and Sánchez is due to travel to Paris to meet French president Emmanuel Macron on Monday.

However, diplomats warn that there is no consensus on any of these market reforms, which some say could undermine incentives for fresh investment in renewable energy. Some countries such as the Netherlands argue that the near-term focus should remain on saving energy and filling up gas storage facilities.


Additional reporting by Sam Fleming in Brussels, Daniel Dombey in Madrid and Andrew England in London
Twice weekly newsletter

Energy is the world’s indispensable business and Energy Source is its newsletter. Every Tuesday and Thursday, direct to your inbox, Energy Source brings you essential news, forward-thinking analysis and insider intelligence. Sign up here.






https://www.ft.com/content/1192517b-e405-486f-a743-51b5be356024

Bruce Wayne et QuickShark aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Shugan188
Modérateur
Modérateur
Shugan188


messages : 3841
Inscrit le : 12/05/2015
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Unbena11

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeLun 21 Mar 2022 - 19:27


_________________
“We have no eternal allies, and we have no perpetual enemies. Our interests are eternal and perpetual, and those interests it is our duty to follow.”

Bruce Wayne et QuickShark aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Bruce Wayne
General de Division
General de Division
Bruce Wayne


messages : 5618
Inscrit le : 22/11/2020
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc-France

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitimeMar 22 Mar 2022 - 16:49



Selon Natixis, l'arrêt de livraison de gaz à l'UE et pétrole entrainerait une hausse de 104% du prix du baril de pétrole (doublement donc si la base est de 80$ le baril) et un quadruplement du prix du gaz..

_________________
Le courage croît en osant et la peur en hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 31 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 31 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Russie : Economie, politique, diplomatie...
» TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
» TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
» TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
» TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: