Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Ven 7 Déc 2007 - 15:39

Ils disent sur les infos que l'avion s'est craché au sol dans une zone densément boisée alors qu'il survolait la région à 4000m au dessus du sol. L'appareil avait subitmement disparu des écrans radar sans prévenir.
Mais tout ce la ne colle pas puisqu'il n'y a eu aucun appel de détresse ni aucun signe de vie du pilote. Je dirait qu'il a tout simplement explosé en plein ciel.
Revenir en haut Aller en bas
YAS
Administrateur
Administrateur


messages : 328
Inscrit le : 11/12/2006
Localisation : ici et labas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Ven 7 Déc 2007 - 21:01

Il s'agit d'une mission d'entrainement à l'appui-feu en coopération
avec des commandos qui transmettent les coordonnées de la cible ennemie
similaire à ceux effectués en Afghanistan
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 8 Déc 2007 - 21:32

Tout compte fait c'était un crash en piquée de 4000m. On a retrouvé ce qu'on croit être les restes du pilote avec des débris de l'appareil à des centaines de mètres parfois du lieu du crash.
Revenir en haut Aller en bas
anakin
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 20/06/2007
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Lun 10 Déc 2007 - 11:53

YAS a écrit:
ça depant mais 80% oui
c'est pour ça que quand un chasseur fait cette mission de bombardement
avec bom N il est accompagné par des autres chasseurs pour
l'interception, en cas d'un crash tu vas voir un champinion dans le
ciel Smile
ben non, si un avion tombe, la bombe n'explose pas, t'es gentil maintenant, tu parle de ce que tu connais.
Dernier exemple en date, un B 52 crashé au large du portugal, 8 bombe dedans, pas une a explosé
elle resiste au feu, au chocs de plus de 80G.....
Revenir en haut Aller en bas
YAS
Administrateur
Administrateur


messages : 328
Inscrit le : 11/12/2006
Localisation : ici et labas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Lun 10 Déc 2007 - 11:57

quesque tu raconte là ....
un e bombe peut resister à la temperature et la pression mais à certain limite faut pas exagerer
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: BASE MILITAIRE FRANCAISE EN UAE   Mar 5 Fév 2008 - 21:40

Citation :
Nicolas Sarkozy, the French president, has signed a deal with the United Arab Emirates (UAE) for France to establish its first permanent military base in the Gulf.

The agreement reached on Tuesday will make France one of the first Western countries other than the United States to have a permanent base in the region.

The planned facility will be able to house up to 500 personnel.

During his visit to Abu Dhabi, the latest stop on his tour of the Gulf, Sarkozy was also expected to conclude a deal with his Emirati counterpart, Sheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan, on nuclear co-operation that could be worth up to $6 billion.

France already has long-standing military co-operation accords with countries in the Gulf, including the Emirates and Qatar.

'Nuclear right'

The accord for co-operation in civilian nuclear activities, a first step toward building a nuclear reactor, would be the third such deal France has signed with Arab nations recently, after Libya and Algeria.

Sarkozy also offered Saudi Arabia nuclear assistance during his visit to the kingdom on Monday.

France generates a large majority of its power from nuclear reactors and is keen to export its technology and expertise in developing civilian energy.

In an interview with Al Jazeera while in Qatar, Sarkozy affirmed Arab nations' right to nuclear energy.

However, he said the right did not extend to Iran as he believed the Islamic Republic should prove definitively it had no intention of acquiring nuclear weapons before it should be allowed to develop civilian nuclear energy.

"It would be giving credit to the current Iranian regime if civilian nuclear energy is only used by western democracies," he said.

"France tells Iran 'give up your race for a nuclear weapon - it's a risk and you don't really need it'. And, if you [Iran] stop the race for a nuclear weapon, you would have access to civilian nuclear power."

Sarkozy's comments came as officials revealed that Areva, the French nuclear reactor manufacturer, had signed a $700 million electricity distribution and transmission deal with Qatar.

AL JAZZIRA

comment jugez vous la stratégie de Sarkozy à jetter des bases à l'americaine?
pensez vous que le nuclaire civile est rentable comme monnaie d'échange contre le pouvoir outre-mer???


A vous
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 15 Mar 2008 - 21:34

Exclusif: la Marine va créer un nouveau commando Kieffer[b]
Selon nos informations, la Marine nationale est en train de créer un nouveau commando-marine qui devrait porter le nom illustre de Kieffer. Basé à Lorient, ce commando viendra s'ajouter aux quatre déjà présents en Bretagne (Jaubert, Trépel, De Montfort, De Penfentenyo) et à celui des nageurs de combat (Hubert) à Saint-Mandrier.

En ces temps de rigueur annoncée, la Marine insiste sur le fait que ce nouveau commando sera créée "à effectifs constants", avec des transferts de personnel venant d'autres unités, comme la base fusco ou l'Ecole des fusiliers.

Ce commando sera spécialisé dans des missions d' "appuis opérationnels" , nécessitant un haut-savoir technologique, par exemple dans le domaine Nedex (Neutralisation et destruction des explosifs). Il devrait comprendre une quarantaine de membres, soit moitié moins que les autres. Ce commando aura également des responsabilités de "commandement".

Rappelons que les Commandos-marine sont rattachés pour emploi au Commadement des opérations spéciales (COS), même si certains d'entre eux servent régulièrement à bord des bateaux gris de la Marine, notamment au sein des équipes de visite (boarding party). Chacun des commandos comprend environ une centaine d'hommes, soit un total de 450.

Rappelons également que le capitaine de corvette Philippe Kieffer était à la tête du commando du même nom (1er Bataillon de Fusiliers-Marins Commando), qui a débarqué le 6 juin 1944 sur la plage Sword en Normandie. Ce jour-là, ces 177 hommes étaient les seuls Français présents sur les plages. Avec la création du nouveau commando, ce sera la première fois qu'une unité de la Marine portera le nom de ce Compagnon de la Libération.
[/img]http://secretdefense.blogs.liberation.fr/photos/uncategorized/2008/02/12/commando.jpg
Revenir en haut Aller en bas
foxmen
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 38
Inscrit le : 11/02/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 22 Mar 2008 - 13:12

dans ces tofs la pluparts se sont des forces speciales francaises equipe en genrale a des famas 5.56mm nato
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: Marine Nationale Française   Mer 30 Avr 2008 - 17:08

Ici j'ouvre ce nouveau topic pour traiter tout ce qui concerne avec cette marine.Pour commencer, je laisse ce vidéo très intéressant, diplômé"24 heures sur une frégate anti-sous-marine".
Ce que nous pouvons voir dans le vidéo..."En complément du reportage que nous avons réalisé à bord du Latouche-Tréville, nous vous proposons de découvrir une vidéo de 5 minutes produite par le CPAR BREST après un embarquement sur le même bâtiment. L'occasion de retrouver l'équipage du « Latouche » engagé dans une chasse au sous-marin nucléaire d'attaque. L'occasion, aussi, de voir les équipements du bord en action, du sonar trempé du Lynx au tir d'un missile Crotale."

LINK:
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107470&u=6128/
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 3 Mai 2008 - 14:42

Ici je laisse un vidéo assez intéressant des exercices amphibies et aéronavaux que la marine française a effectués en février le 2008, le long de la côte de Toulon.

http://www.ecpad.fr/Ecpa/PagesDyn/data/asp/video.asp?ref=toulon08
SALUTS!!
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Armée Française   Jeu 15 Mai 2008 - 18:22

Reportage : A la découverte de la frégate Forbin
Citation :
Trois ans après sa mise à flot, la frégate de défense aérienne Forbin a rejoint hier son port d'attache. Parti mercredi dernier de Lorient, où il fut construit chez DCNS, l'imposant bateau, long de 153 mètres pour un déplacement de 7000 tonnes en charge, est arrivé dans la matinée à Toulon. Cela ne signifie pas, pour autant, que le Forbin est opérationnel. Toujours propriété de DCNS, il réalisera dans les prochains mois de nombreux essais visant, notamment, à achever la mise au point de son système de combat et de son système d'armes principal, le PAAMS. Si tout va bien, la Marine nationale en prendra possession au mois de septembre en vue d'une mise en service en 2009. Tête de série du programme franco-italien Horizon, le Forbin est la première frégate de la marine à avoir été réalisée en coopération. « Le contexte de la coopération est très fort. Les études ont été partagées à parts égales entre Français et Italiens. Un bureau commun pilote le programme dont le calendrier, dans les deux pays, est très imbriqué. Ainsi, des équipes communes passent des navires construits en France à ceux réalisés en Italie », explique Nicolas Gaspard, responsable du programme Horizon chez DCNS. Afin de mener à bien le programme, lancé le 27 octobre 2000, une société conjointe a été créée. Détenue à parité par DCNS et Orizzonte (Fincantieri et Finmeccanica), Horizon SAS a passé quatre grands contrats avec l'industrie. Le premier, portant sur le la maîtrise d'oeuvre du développement, a été confié à DCNS et Fincantieri. Le second, sur le développement et la production du système de combat, a été placé chez DCNS (DCN et Thales à l'origine) et Finmeccanica, réunis au sein de la société Eurosysnav. Viennent ensuite deux contrats sur la réalisation des deux bâtiments français et des deux unités italienne, l'un conclu avec DCNS et l'autre avec Fincantieri. Alors que les frégates italiennes sont réalisées aux chantiers de Riva Trigoso, près de Gènes, les Forbin et Chevalier Paul ont, quant à elles, été assemblées chez DCNS, à Lorient. Afin d'optimiser les équipes franco-italiennes, les quatre Horizon se suivent à intervalles rapprochés, un écart de seulement six mois étant observé entre chaque navire. Par exemple, une équipe binationale d'une quarantaine de personnes travaille successivement sur la mise au point du système de combat des quatre navires.

plus, dans ...

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107154
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Mar 20 Mai 2008 - 11:55

le nouveau Livre blanc risque d´agacer nos amis francais Shocked


Citation :
Défense : vers un étalement des commandes de Rafale
[ 20/05/08 ]


Le Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale, qui sera présenté aux députés et sénateurs mercredi, préconise, selon nos informations, une réduction importante du nombre d'avions de combat en service dans l'armée française. Dans le cadre du format actuel des armées, dit « format 2015 », il était prévu que l'armée de l'air puisse aligner, à cet horizon, 300 appareils de « type Rafale » (c'est-à-dire incluant des Mirage 2000 modernisés) et la marine un groupe aéronaval, soit une quarantaine de jets. Soit 340 avions au total prêts à décoller pour remplir tous les types de missions. Ce qui supposait un parc total d'environ 400 avions pour pallier les besoins de formation ou de réparation. Or le Livre blanc, qui s'inscrit dans un horizon de temps de deux lois de programmation militaire, préconise que l'armée de l'air et l'aéronavale ne disposent plus - en tout et pour tout - que de 300 avions de combat vers 2020 ou 2021... Shocked

Doit-on en déduire que le nombre de commandes de Rafale prévues, 294 aujourd'hui, sera fortement revu à la baisse ? Seule certitude, sur les 86 Mirage 2000-D en service dans l'armée de l'air, une soixantaine devraient être modernisés, pour étendre leur durée de vie au-delà de 2020. Du coup, le calendrier des commandes du Rafale devrait subir d'importants décalages au grand dam de Dassault. L'avionneur devrait quand même livrer, in fine, la totalité des Rafale mais il faudra attendre que le dernier Mirage soit retiré du service...

les echos
Revenir en haut Aller en bas
anakin
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 558
Inscrit le : 20/06/2007
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Mer 21 Mai 2008 - 18:40

yakousa a écrit:
le nouveau Livre blanc risque d´agacer nos amis francais Shocked


Citation :
Défense : vers un étalement des commandes de Rafale
[ 20/05/08 ]


Le Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale, qui sera présenté aux députés et sénateurs mercredi, préconise, selon nos informations, une réduction importante du nombre d'avions de combat en service dans l'armée française. Dans le cadre du format actuel des armées, dit « format 2015 », il était prévu que l'armée de l'air puisse aligner, à cet horizon, 300 appareils de « type Rafale » (c'est-à-dire incluant des Mirage 2000 modernisés) et la marine un groupe aéronaval, soit une quarantaine de jets. Soit 340 avions au total prêts à décoller pour remplir tous les types de missions. Ce qui supposait un parc total d'environ 400 avions pour pallier les besoins de formation ou de réparation. Or le Livre blanc, qui s'inscrit dans un horizon de temps de deux lois de programmation militaire, préconise que l'armée de l'air et l'aéronavale ne disposent plus - en tout et pour tout - que de 300 avions de combat vers 2020 ou 2021... Shocked

Doit-on en déduire que le nombre de commandes de Rafale prévues, 294 aujourd'hui, sera fortement revu à la baisse ? Seule certitude, sur les 86 Mirage 2000-D en service dans l'armée de l'air, une soixantaine devraient être modernisés, pour étendre leur durée de vie au-delà de 2020. Du coup, le calendrier des commandes du Rafale devrait subir d'importants décalages au grand dam de Dassault. L'avionneur devrait quand même livrer, in fine, la totalité des Rafale mais il faudra attendre que le dernier Mirage soit retiré du service...

les echos

alors deja on est en air 2020 depuis mars 2005 sur les programations et ensuite c'est du bruit de chiotte on entends tout et rien
tant que rien n'est voté absenons nous de commenter
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: L'armèe de terre française   Jeu 22 Mai 2008 - 20:12

LE TIGRE
http://es.youtube.com/watch?v=HVEvdgaTPJA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 24 Mai 2008 - 22:40

Citation :

Marine : Rafale F2 en service, Rafale F1 en stand by




22/05/2008

La mise en service opérationnel du Rafale Marine au standard F2 est intervenue hier, a-t-on appris de source militaire. Embarqué sur porte-avions, cet appareil peut mener des missions air-sol, grâce notamment à l'emport de bombes guidées laser et de l'armement air sol modulaire (AASM). Livré en mai 2006 par Dassault Aviation, le premier Rafale au standard F2 a été, depuis, rejoint par 11 autres appareils. Son premier embarquement sur le Charles de Gaulle remonte à novembre 2006 pour des expérimentations au large de Toulon. Le F2 a ensuite connu son premier déploiement en mars 2007. Trois avions avaient rejoint le porte-avions en océan Indien et, au cours de la mission Heracles Air Indien, l'un d'eux avait tiré sa première bombe (250 kg) en Afghanistan.
A la fin de l'année, l'aéronautique navale touchera un nouveau standard du Rafale, le F3. Totalement polyvalent, l'avion reprendra les capacités des standards précédents en y ajoutant la possibilité d'emporter des missiles ASMP-A et Exocet, ainsi qu'un pod de reconnaissance. Le Rafale pourra alors mener tous les types de missions, qu'il s'agisse de défense aérienne (Mica IR et EM), d'attaque au sol (GBU, AASM), de mise en oeuvre du missile de croisière (Scalp EG), de lutte antinavire (Exocet AM39), d'attaque stratégique (ASMP-A), de reconnaissance ou même de ravitaillement en vol au profit d'autres avions. En tout, la marine doit disposer de 60 Rafale à l'horizon 2015.
Reste maintenant le cas des 9 avions au standard F1, ne disposant que d'une capacité de défense aérienne. Ces appareils avaient été livrés en urgence à la marine (flottille 12F reconstituée en 2001), qui ne disposait plus d'intercepteurs depuis le retrait du service des Crusader, en décembre 1999. Les Rafale F1 doivent, logiquement, être modernisés au standard F3 mais cette opération sera soumise aux capacités budgétaires de la marine. Aucune décision en ce sens ne serait encore prise. Selon nos informations, en attendant d'être « upgradés », les 9 avions ne volent désormais plus, la flottille 12F alignant uniquement des Rafale F2.

meretmarine.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Lun 26 Mai 2008 - 18:45

Citation :

Capacité de tir accrue pour les Mirage 2000D de l’armée de l’air


La délégation générale pour l’armement (DGA) a notifié fin janvier 2008 aux sociétés cotraitantes Raytheon Systems France, Rafaut et Alkan un marché de modification de 200 kits de guidage Paveway II, afin d’y ajouter une capacité de guidage GPS. Le marché se monte à 23 M€ TTC. Les premiers kits seront livrés à l’armée de l’air en 2010 et l’ensemble de l’opération doit s’achever en 2015.

Les nouveaux kits, dénommés Enhanced Paveway II, sont destinés à équiper les bombes MK82 emportées sur Mirage 2000 D et confèreront à l’avion une capacité de tir de précision tout temps en intégrant un second mode de guidage par GPS, en complément du mode de guidage laser déjà disponible.

Pour utiliser cette nouvelle capacité, les Mirage 2000D devront également être modifiés (calculateurs dédiés, boîtiers de commandes, câblages).

Les différents acteurs de l’opération seront les suivants :

la DGA est le maître d’ouvrage. Ses services suivront l’ensemble du processus de modification, réceptionneront le matériel et testeront son bon fonctionnement avant de le livrer à l’armée de l’air ;
la société Raytheon Systems France, maître d’œuvre, fournira les boîtiers de commande et calculateurs intégrés à l'avion et modifiera 200 kits de guidage Paveway II ;
la société Alkan modifiera les pylônes d’ailes 9012 ;
la société Rafaut modifiera les adaptateurs bi-bombes AUF2 ;
en tant que coopérant étatique, le service industriel de l’aéronautique effectuera les travaux de câblage de la totalité du parc de Mirage 2000D sur son site de Clermont-Ferrand.
http://www.defense.gouv.fr/dga/votre_espace/presse/communiques/2008/capacite_de_tir_accrue_pour_les_mirage_2000d_de_l_armee_de_l_air
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: Armée Française   Mer 28 Mai 2008 - 13:04

Citation :
Second porte-avions : Le président toujours indécis
S'exprimant hier matin sur RTL, Nicolas Sarkozy a évoqué le Livre Blanc sur la Défense et l'un des dossiers sensibles du moment : La construction, ou non, d'un second porte-avions (PA2). « On a un peu de temps puisque la décision devrait être prise... aux alentours de 2011/2012 », a expliqué le chef de l'Etat, sous-entendant un nouveau glissement du projet. Rebondissant sur la réponse du président, Jean-Michel Apathie a voulu en avoir le coeur net : « Vous ne prendrez pas la décision avant ? » à demandé le journaliste politique de RTL. Et Nicolas Sarkozy de répondre, avec prudence et solennité : « Je vais y réfléchir. C'est une décision lourde ».
Au moins autant que les paroles, le ton employé par le président semble montrer à quel point le dossier du second porte-avions est délicat pour l'Elysée. Face aux difficultés budgétaires du pays et aux incontournables coupes dans les programmes d'armement, forte parait la tentation de renvoyer le PA2 aux calendes grecques. Non que ce bâtiment constitue le programme le plus onéreux (3 milliards d'euros contre par exemple 7 milliards pour le Tigre et autant pour les SNA du type Barracuda), mais sans doute parce qu'il est très emblématique et souvent perçu dans l'opinion publique comme un outil de luxe à l'utilité mal comprise.

« je pense que ce bâtiment est indispensable »

Toutefois, durant la campagne, Nicolas Sarkozy s'était fermement engagé, et à plusieurs reprises, en faveur de la construction du second porte-avions. « La défense de la France ne s'improvise pas et je pense que ce bâtiment est indispensable. Nous refuser d'avoir les moyens d'intervenir au loin, ce serait implicitement laisser à d'autres la gestion des affaires mondiales », avait-il expliqué il y a un peu plus d'un an (*). Pour la présidence de la République, la situation est d'autant plus inconfortable que le gouvernement britannique vient de donner son feu vert à la construction des Queen Elizabeth et Prince of Wales, dont les études ont été réalisées en coopération avec les industriels français chargés du PA2 (DCNS et Aker Yards). Or, sur ce point également, le candidat Sarkozy avait été tout aussi très clair : « Le Royaume-Uni manifeste l'intention de vouloir entreprendre un programme de construction de deux porte-avions. La coopération franco-britannique a été matérialisée par un accord intergouvernemental en 2006 et a pour but de dégager des économies d'étude et de réalisation. Nous devons tirer parti de cette mutualisation de moyens ».
Abandonner en cours de route un projet symbolique de l'Europe de la Défense et qui a déjà coûté plus de 200 millions d'euros en études n'est donc pas chose évidente.
Si le président renonce finalement, il sera très intéressant de voir comment la décision sera présentée. Le mois dernier, peut-être pour préparer l'opinion, on avait lancé au ministère de la Défense la piste de la « mutualisation des groupes aéronavals » français et britanniques. En clair, durant les arrêts techniques du Charles de Gaulle, la France pourrait s'appuyer sur un porte-avions britannique, et inversement en cas d'indisponibilité des plateformes de la Royal Navy. Mais cette solution bancale, séduisante sur le papier, serait politiquement difficile à mettre en oeuvre. Le porte-avions reste par définition un outil de puissance aux mains d'un pouvoir exécutif et les deux pays n'ont pas forcément la même approche en cas de crise, comme l'a démontré le conflit en Irak.

Report : Un abandon qui ne dit pas son nom ?

Le renvoi du projet à la fin de la prochaine loi de programmation militaire aurait également été envisagé, en s'appuyant sur l'espoir que la situation financière du pays serait alors meilleure. Compte tenu des délais nécessaires à sa réalisation, le bâtiment ne serait toutefois pas au rendez-vous pour assurer la permanence aéronavale française pendant le prochain grand carénage du Charles de Gaulle. Le pays serait de nouveau privé de cet outil diplomatique et de projection pendant près de deux ans, durée nécessaire au chantier et à la remise à niveau de l'équipage. Si l'on en croit les propos tenus hier par Nicolas Sarkozy, cette hypothèse pourrait être privilégiée. Mais, pour la plupart des observateurs, un tel report ne serait autre qu'un abandon qui ne dirait pas son nom. Il poserait en outre le problème de la coopération avec les Britanniques, susceptible de perdre tout son intérêt, aussi bien politique que budgétaire, les économies prévues sur l'achat groupé des gros matériels étant incluses dans la facture présentée aujourd'hui. La note en sortirait probablement renchérie, d'autant qu'il faudrait sans doute lancer de nouvelles études.
Enfin, il y a l'aspect social. A Saint-Nazaire, où le navire doit être construit, on attend avec impatience la notification de ce contrat qui redonnera de la charge aux bureaux d'études. Le PA2 doit, aussi, permettre de conserver une activité « stratégique » dans Aker Yards France, argument mis en avant par l'Etat pour protéger le chantier au cas où les ambitions de STX deviendraient trop importantes. Au sein de l'entreprise, on est en effet très inquiet sur un éventuel pillage de savoir-faire venant du groupe sud-coréen. Pour mémoire, STX est devenu ce mois-ci le nouvel actionnaire de référence du Norvégien Aker Yards (39.2% du capital), maison mère des ex-Chantiers de l'Atlantique.
On comprend donc mieux la prudence du chef de l'Etat car c'est en fonction de tous ces paramètres que Nicolas Sarkozy devra prendre et motiver sa décision. Et, comme il le soulignait hier encore sur RTL : « A force de différer les décisions difficiles, elles sont plus douloureuses ». Dans le cas du second porte-avions, cela fait déjà 15 ans que ça dure...
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=107723
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 806
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française   Dim 27 Juil 2008 - 19:48

cooool mon frere , trop beau ...merci fieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Jeu 18 Sep 2008 - 12:41

Citation :
Les corvettes de la famille Gowind changent de tête



de gauche à droite: ancien design/ nouveau design.

Outre la présentation, aujourd'hui, de sa toute nouvelle famille de frégates (FM 400), DCNS révèle d'importantes évolutions sur sa gamme de corvettes. Dévoilée en 2006, la Gowind change radicalement d'allure. Par rapport aux premiers designs, les nouveaux bateaux présentent une passerelle nettement plus élevée et un armement concentré sur la plage avant. S'y trouvent à la fois le canon de 76 mm, les lanceurs pour missiles VL Mica mais aussi les 8 Exocet MM40. Pour la première fois chez DCNS depuis la génération des frégates du type F70, les missiles antinavire ne sont plus installés à la perpendiculaire de l'axe du navire mais sur un axe décalé. Les quatre tubes (fixes) de tribord tirant vers bâbord avant et les quatre tubes de bâbord tirant sur tribord avant.

Si les nouvelles Gowind conservent une mâture unique, où l'essentiel des senseurs est regroupé afin d'obtenir un gain de poids et de place, tout en offrant une vision à 360 degrés, on observe que la cheminée unique des modèles initiaux a fait place à deux cheminées. DCNS a, d'ailleurs, revu la propulsion des Gowind, jugée finalement trop complexe. Pour les modèles les plus importants, l'installation d'une turbine à gaz, initialement envisagée, aurait été abandonnée. Toute la famille fonctionne désormais avec une propulsion diesel-électrique, ce qui permet au passage de gagner du volume.
La Gowind existe aujourd'hui en quatre versions, de 1200 à plus de 2000 tonnes. Le design initial a été uniquement conservé (avec quelques légères adaptations) pour le modèle le plus lourd, la Gowind 200, type retenu par la Bulgarie. Les négociations entre DCNS et le ministère de la défense bulgare ont repris en juillet, l'industriel français espérant dans les prochains mois conclure la vente de deux corvettes.
Nous vous présenterons plus en détail, demain, la nouvelle famille Gowind.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=108303
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 27 Sep 2008 - 6:22

Citation :

(WASHINGTON, September 26, 2008)
DSCA notified Congress of a possible Foreign Military Sale to France of upgrades to E-3F AWACS Aircraft with Block 40/45 Mission Computing

http://www.dsca.mil/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 27 Sep 2008 - 14:49

Citation :
Dernière présentation technique du Mirage 2000 au grand public Sad Sad Sad



Du 26 au 28 septembre, le salon Aérotop 2008 se tiendra à Poitiers (Haute-Vienne). Cet événement aéronautique accueillera, le dimanche 28, l’ultime présentation technique du Mirage 2000 au grand public. Le capitaine François «Ralloch» Rallet pilotera l’avion à l’occasion de cette dernière démonstration en vol. Après un quart de siècle à sillonner les salons aériens en France et à l’étranger, le 2000 tire sa révérence, même s'il reste bien présent sur les théâtres d'opérations. Les 25 présentateurs ont, pendant ses 25 dernières années, montré les capacités du Mirage 2000 et le savoir-faire des pilotes de l’armée de l’air.

Les aficionados de l’aéronautique militaire ne resteront pas sur leur faim, le « Tator 2000 » sera remplacé dès l’année prochaine par le « Tator Rafale ». La démonstration technique de l’avion de chasse polyvalent de l’armée de l’air tracera de nouvelles lignes dans le livre d’or de l’aéronautique militaire.
http://www.defense.gouv.fr/air/base/breves/2008/septembre/derniere_presentation_technique_du_mirage_2000_au_grand_public
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 27 Sep 2008 - 15:04

Citation :
La commande de trois FREMM et un Barracuda prévue au budget 2009


Le SNA Barracuda


La commande de trois nouvelles frégates multi-missions et un second sous-marin nucléaire d'attaque du type Barracuda est prévue dans le budget 2009 du ministère de la Défense. C'est ce qui figure dans le projet de loi de finances présenté aujourd'hui. Le programme FREMM serait donc bien, comme pressenti, porté à 11 unités, dont deux en version antiaérienne. (Contre 17 initialement envisagées mais seulement 8 commandées en 2005). Le nombre de sous-marins nucléaire d'attaque de nouvelle génération doit être quant à lui maintenu à 6 unités, la tête de série, le Suffren, devant être opérationnel en 2017. On notera que la défense fait partie des priorités du gouvernement, avec une augmentation des crédits de 5.4%, soit la seconde augmentation derrière le ministère de l'Enseignement (6.4%). Le ministère de la Défense affichera un budget total, hors pensions, d'un peu plus de 32 milliards d'euros. Les crédits d'équipement augmentent de 10%, à 17 milliards d'euros, contre 15.4 milliards cette année.
Outre la commande des frégates et du SNA, on notera que le contrat portant sur la prochaine tranche de 60 avions de combat Rafale, dont une partie pour la marine, est bien confirmé dans le budget 2009.
Dans le cadre de la restructuration du ministère, qui verra une réorganisation autour de 90 bases de défense, 8250 postes (sur 326.000) seront supprimés l'an prochain.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=108399
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Sam 27 Sep 2008 - 16:33

Citation :
L'aéronautique navale alignera 16 Rafale au standard F3 d'ici un an



24/09/2008

L'aéronautique navale française alignera 16 avions de combat Rafale au standard F3 d'ici octobre 2009, a-t-on appris auprès de Dassault Aviation. Le premier de ces appareils sera en ligne en décembre ou janvier prochain. Il ne s'agira pas d'avions neufs mais de « retrofit » des Rafale au standard F2 livrés depuis 2006. Les M11 à M16 seront modifiés par l'avionneur français sur son site d'Istres d'ici la fin décembre. Les suivants (M17 à M26) seront quant à eux mis à niveau par la marine sous la supervision de Dassault, à Landivisiau, entre janvier et octobre 2009. Les premiers Rafale F3 « navalisés » seront donc au rendez-vous de la sortie de grand carénage du Charles de Gaulle. Après une grosse année de travaux, réalisés à Toulon, le porte-avions nucléaire devrait reprendre la mer fin octobre ou début novembre pour ses premiers essais au large. Une montée en puissance progressive du groupe aéronaval est ensuite prévue jusqu'au printemps, moment à partir duquel le porte-avions, son groupe aérien embarqué et ses navires d'escorte et de soutien seront à même de repartir en mission.


Le Charles de Gaulle


Mené par DCNS, le premier arrêt technique majeur du Charles de Gaulle voit la remise à niveau du bâtiment, sept ans après sa mise en service. Le porte-avions a, notamment, reçu de nouveaux équipements électroniques, alors que ses deux coeurs nucléaires ont été rechargés et de nouvelles hélices installées. D'importantes modifications ont également été entreprises au niveau des installations aéronautiques afin de permettre l'accueil du Rafale F3. Totalement polyvalent, cet appareil emportera notamment le missile de Croisière Scalp EG, le nouveau missile nucléaire ASMP-A et le missile antinavire Exocet AM39.
Première à mettre en oeuvre le Rafale, la Marine nationale a, dans un premier temps, touché 10 appareils au standard F1. Ces avions, capables uniquement de mener des missions de lutte antiaérienne, ont été suivis en 2006 par les Rafale F2, capables de mener des missions d'assaut. Après la mise en service de ces chasseurs bombardiers, les Rafale F1 ont été placés sous cocon, à l'exception du M1, utilisé par Dassault pour mener des expérimentations. Le sort des 9 autres appareils n'est pas encore scellé. La prochaine loi de programmation militaire devra, notamment, déterminer s'ils seront modernisés au standard 3.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=108339
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Jeu 2 Oct 2008 - 0:50

Citation :
Marine : Crash de deux Super Etendard en baie de Lannion



02/10/2008

Deux avions d'assaut de l'aéronautique navale se sont percutés, hier, alors qu'ils survolaient la baie de Lannion. Les deux Super Etendard Modernisés, appartenant à la flottille 11F de Landivisiau (Finistère), se sont abîmés en mer vers 17H10, à environ 27 km au nord de Morlaix. D'importants moyens aériens et nautiques ont été immédiatement déployés pour rechercher les deux pilotes. La Marine nationale faisait savoir, en fin de journée, que l'un d'eux avait pu s'éjecter et qu'il avait été récupéré, « apparemment en bonne santé ». L'officier, qui se trouvait dans le canot de sauvetage gonflé lors de la séparation du pilote et du siège après son éjection, a été pris en charge par un hélicoptère Dauphin. Cette nuit, les recherches se poursuivaient pour retrouver le pilote du second avion, dont le canot de survie a été découvert vide.
Coordonnés par le CROSS Corsen, les moyens déployés comprenaient quatre vedettes de la SNSM, une vedette de la Gendarmerie maritime, deux hélicoptères de la Sécurité Civile et un hélicoptère Lynx qui a relevé le Dauphin de la marine. Le dispositif était complété par un avion de patrouille maritime Falcon 50. De plus, en début de soirée, le chasseur de mines Lyre a appareillé de Brest. Prévu pour arriver sur zone vers minuit, il est en charge, grâce à ses moyens de détection sous-marine, de localiser les épaves, qui reposeraient par une soixantaine de mètres de fond.
L'enquête technique aéronautique est confiée au Bureau Enquête Accident Défense-air (BEAD-air) de Brétigny sur Orge.
L'aéronautique navale dispose, en ligne, d'une trentaine de SEM. Ces appareils, embarqués sur le porte-avions Charles de Gaulle, assurent des missions d'assaut, de reconnaissance tactique terrestre ou maritime et participent à la mission de dissuasion nucléaire de la France grâce à leur capacité d'emport du missile ASMP-A. Pendant le grand carénage du Charles de Gaulle, trois de ces appareils ont, par ailleurs, été déployés cet été à Kandahar, où ils ont participé, en collaboration avec les Mirage 2000 de l'armée de l'Air, au soutien aérien des troupes engagées en Afghanistan.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=108447
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Française   Mar 7 Oct 2008 - 0:44

Citation :
MBDA lance la production de l'Exocet MM40 Block3


Exocet MM40 Block3


07/10/2008


La production de la dernière génération du missile antinavire Exocet a débuté à l'usine MBDA de Selles-Saint-Denis, près de Bourges. Lancé en 2004 après l'abandon du projet ANF (Anti Navire Futur), le développement de l'Exocet MM40 Block3 a été cofinancé par la Marine nationale, la Délégation Générale pour l'Armement (DGA) et MBDA. Le nouveau missile affiche une portée de 180 kilomètres, soit plus du double du Mer-Mer 40 actuellement en service (72 kilomètres) . Au niveau de l'architecture de la munition, le MM40 Block3 se distingue des générations précédentes par une propulsion à turboréacteur (permettant le gain de portée), l'embarquement d'un GPS et une capacité contre cibles terrestres. Sa vitesse atteint Mach 0.9. Pour se positionner sur le marché de modernisation des versions précédentes largement diffusées au niveau mondial, MBDA a conservé les dimensions du missile ( longueur de 5,8 mètres et diamètre de 35 centimètres ). L'objectif est atteint avec en plus un allègement de 15% à 740kg, autorisant une intégration a minima de cette version MM40 Block3 sur les plateformes existantes. Pour l'heure, les premières munitions produites à Selles-Saint-Denis sont destinées à l'exportation, plusieurs marines étrangères ayant déjà opté pour ce nouveau système d'arme. MBDA attend, en outre, la notification de 45 missiles pour la Marine nationale. Prévue dans le budget 2008, cette commande devrait intervenir dans les prochaines semaines. L'Exocet MM40 Block3 équipera les frégates Horizon et FREMM, ainsi que certaines frégates de la flotte française équipées du MM40 Block2. Un premier tir depuis le Forbin est programmé en 2009.


Exocet MM40 Block3
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=108495
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les képis de l'armée française
» Création de l'armée française
» présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
» Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
» L'armée française pour les nuls:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: