Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Polo
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 07/04/2010
Localisation : Belgique
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite : Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena23

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeJeu 8 Sep 2011 - 22:36

Rappel du premier message :

Une bonne nouvelle pour ce pays d'Afrique, l'achat de 3 Super Tucano dans une livrée magnifique.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 1979876


Dernière édition par Polo le Jeu 8 Sep 2011 - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 25 Jan 2017 - 19:27

Citation :
Le Burkina Faso, le Niger et le Mali vont créer une force militaire conjointe


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 25-01-2017


Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 0b38

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, en décembre, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, avait avancé l’idée de créer une « force régionale » avec les autres pays du Sahel afin de lutter contre les groupes jihadistes.

Mais la Mauritanie ne sera pas concernée par l’initiative que viennent de lancer le Mali, le Burkina Faso et le Niger. En effet, ces trois pays, affectés par les actions des organisations jihadistes implantées au Sahel, ont décidé de mettre sur pied une force conjointe destinée à lutter contre l’insécurité dans la zone du Liptako-Gourma, qui, chevauchant leurs frontières respectives, est « en passe de devenir un sanctuaire de groupes terroristes. »

Cette décision a été prise le 24 janvier à Niamey, à l’occasion d’un sommet de l’Autorité du Liptako-Gourma (ALG), une organisation créée en 1970 afin de promouvoir les ressources de cette région et d’en assurer le développement économique. Cette zone, d’une superficie de 370.000 km², abrite 45% de la population totale des trois pays concernés.

« Nous avons décidé (…) de la mutualisation de nos moyens de renseignements, de nos capacités (militaires) opérationnelles pour faire face à la situation sécuritaire dans cette zone », a expliqué Mahamadou Issoufou, le président du Niger.

Cette Force multinationale de sécurisation du Liptako-Gourma (FMS/LG) s’inspire de celle qui a été créée par les pays du bassin du Lac Tchad (Nigéria, Cameroun, Niger, Tchad) et le Bénin pour lutter contre le groupe jihadiste Boko Haram [Force multinationale mixte, FMM, ndlr].

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 0a41

Seulement cette dernière bénéficie de financements extérieurs, l’Union européenne ayant, par exemple, accordé une aide de 55 millions d’euros. Or, pour le moment, aucun dispositif n’est prévu pour cette FMS/LG.

Mais pour M. Issoufou, comme « la Force multinationale mixte a beaucoup affaibli Boko Haram », alors « il n’y a pas de raison qu’on ne s’en inspire pas au niveau des trois frontières qui concernent le Burkina Faso, le Mali et le Niger. » D’autant plus que les circonstances l’exigent.

« Jadis havre de paix », la région du Liptako-Gourma « est en passe devenir un sanctuaire de groupes terroristes et de criminels de tous genres », explique le communiqué final publié à l’issue du sommet de Niamey. Et « malgré les efforts déployés par les Etats membres, en relation avec la communauté internationale (…) la situation sécuritaire demeure volatile et préoccupante », insiste-t-il.

La création d’une telle force multinationale était réclamée depuis plus mois par le président nigérien. « Face au terrorisme, nous n’avons d’autres choix que la mutualisation de nos forces et de nos moyens de défense et de renseignements », avait-il plaidé, en juin 2016. En outre, elle permettra de régler les problèmes de « droit de poursuite » qui demeurent au sein du G5 Sahel, créé en 2014 pour renforcer la coopération en matière de sécurité entre la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Reste à voir comme l’action de cette FMS/LG pourra s’articuler avec celle de la Force Barkhane. Théoriquement, et étant donné que les militaires français ont l’habitude de mener des missions « tripartites » avec leurs homologues maliens, nigériens et burkinabé, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

Par ailleurs, et s’agissant de la région du Liptako-Gourma, la France a récemment lancé un projet « Appui à la coopération transfrontalière au Sahel » (ACTS), grâce à un financement du Quai d’Orsay et en liaison avec la Direction de la coopération de sécurité et de Défense (DCSD), avec pour objectifs d’améliorer la « gestion des espaces frontaliers pour lutter contre le terrorisme et les trafics illicites », d’instaurer des « relations de proximité et de confiance entre les populations locales et les autorités » et de mettre en oeuvre des « projets de développement inclusifs, en particulier dans le domaine du pastoralisme, de l’éducation et de la santé. »

http://www.opex360.com/2017/01/25/le-burkina-faso-le-niger-le-mali-vont-creer-force-militaire-conjointe/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 1 Mar 2017 - 22:58

Citation :
U.S. Africa Command (AFRICOM) a ajouté 4 photos.

Soldiers from Etat-Major Général Des Armées Du Burkina Faso participate in squad movement drills during #Flintlock17 Feb. 28 at Camp Zagre,
Burkina Faso. Burkina Faso is one of more than 20 nations participating in Flintlock 2017.
(Photo by Spc Britany Slessman, 3rd Special Forces Group-Airborne)
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3236
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 4023
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3335
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3425
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 22 Mar 2017 - 19:45

Citation :
Burkina: un exercice militaire sème la panique à Ouagadougou


AFP 22/03/2017


Un exercice militaire effectué mercredi dans le centre de Ouagadougou a suscité une panique auprès des habitants qui ont cru à une nouvelle attaque jihadiste, un peu plus d'un an après l'attentat meurtrier de janvier 2016 dans la capitale du Burkina Faso.
Le déploiement de plusieurs hommes en treillis suivi de coups feu a provoqué la panique chez des riverains et usagers des artères menant au Mess des officiers, un bâtiment militaire proche de la place de la Nation, au coeur de Ouagadougou, a constaté un journaliste de l'AFP.
La circulation a été interrompue, des véhicules blindés déployés aux alentours du mess jouxtant un important camp militaire.
Selon un officier militaire joint par l'AFP, "il s'agit d'exercices grandeur nature, effectués par des éléments de la gendarmerie nationale". D'autres sources au ministère de la Sécurité ont confirmé le "déroulement actuel d'exercices sur le terrain dans le cadre de la préparation continue de nos unités d'intervention".
Ces manoeuvres font partie d'une "série d'exercices en milieu urbain menés par la Gendarmerie nationale dans la ville de Ouagadougou et ses environs et se poursuivront les prochains jours'', a indiqué le service de communication de la gendarmerie.
Personne n'avait été prévenu, ce qui a provoqué la peur dès les premiers coups de feu.
"Avec tout ce qui se passe, comment peut-on faire des exercices sans prendre le soin d'aviser la population. C'est inimaginable", s'est plaint Ali Sawadogo, un habitant du quartier.
"C'est dans la région du nord qu'on doit faire de telles manoeuvres au lieu de terroriser les populations", a renchéri Macaire Zongo, un autre habitant qui dit n'avoir pas entendu les coups de feu mais a "été alerté par les réseaux sociaux".
"Pour des questions de sécurité, nous ne pouvions vous prévenir avant celui (l'exercice) de très grande ampleur au mess des officiers et qui est en cours actuellement", s'est justifiée la gendarmerie, soulignant que "les unités repoussent toujours un peu plus leurs limites pour mieux assurer (la) sécurité des populations".
Longtemps préservé, le Burkina Faso, pays sahélien pauvre d'Afrique, est entré depuis avril 2015 dans un cycle d'enlèvements et d'attaques islamistes.
En janvier 2016, un commando jihadiste avait tué 30 personnes en ouvrant le feu sur des clients de bars et d'hôtels du centre de Ouagadougou.

https://www.lorientlejour.com/article/1042327/burkina-un-exercice-militaire-seme-la-panique-a-ouagadougou.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 7 Juin 2017 - 23:02

Citation :
7 juin 2017 | Par Justine BOQUET

Deux hélicoptères pour le Burkina Faso

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 9671
Taiwan a offert deux UH-1H au Burkina Faso. © DR



Taiwan a fait don de deux hélicoptères du type UH-1H à l'armée Burkinabé. Ils ont été remis aux forces du pays le 6 juin à l'occasion d'une cérémonie sur la base aérienne 511 à Ouagadougou.


Avec cette livraison, l'armée burkinabé entend renforcer ses capacités pour pouvoir mener des missions de maintien de la paix, de sauvetage et de sécurité. Ils pourront également être mobilisés pour la lutte anti-terroriste.

Ces deux hélicoptères représentent un coût total de 8 millions de dollars. Ils peuvent emporter jusqu'à 1 760 kilos de fret. Sous élingue, cette charge passe à 2 200 kilos. Capable de volé pendant plus de 2 heures, cet hélicoptère se déplace à une vitesse pouvant atteindre au maximum 230 km/h.

Les hélicoptères sont arrivés plus tôt à Ouagadougou, où ils ont été assemblés. Les équipes burkinabés seront formées à la maintenance par des instructeurs taïwanais.

http://www.air-cosmos.com/deux-helicopteres-pour-le-burkina-faso-95927
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeVen 25 Aoû 2017 - 20:34

Citation :
Army-2017: Burkina Faso orders two Mi-171Sh helicopters

Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly

25 August 2017



Burkina Faso has signed two agreements covering the delivery of two Mil Mi-171Sh transport helicopters and aviation weapons during Russia's Army-2017 show, Sergey Kornev, the deputy director general of the state arms export agency Rosoboronexport announced on 26 August.

Kornev added that Burkina Faso also intends to develop its military-technical co-operation with Russia and is considering purchasing other types of Russian military products.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMar 5 Sep 2017 - 18:43

Les deux hélicoptères du type UH-1H de l'armée Burkinabé. Ils ont été remis aux forces du pays le 6 juin à l'occasion d'une
cérémonie sur la base aérienne 511 à Ouagadougou.
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2299
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2472
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 18 Oct 2017 - 21:16

Citation :
France-Burkina Faso: Terrorisme, Ouagadougou reçoit du matériel militaire

Julien D  Oct 18, 2017


Au Burkina Faso, la lutte contre le terrorisme préoccupe au plus au haut niveau les autorités françaises. Ce mardi 17 octobre à Kamboinssin, une commune rurale de Ouagadougou, elles ont fait don de matériel militaire aux forces armées nationales burkinabé.

Ouagadougou se renforce de matériel militaire contre le terrorisme

C’est un don composé de 13 pick-up, 4 camions de transport, d’une dépanneuse, de 13 mitrailleuses (12.7), 13 postes de transmission et du matériel de vie en campagne, qui ont été remis par l’ambassadeur de France à Ouagadougou, Xavier Lapeyre De Cabanes. Le don réceptionné par le Général Oumarou Sadou, Chef d’état-major général des armées du Faso représentant le ministre de la Défense, servira à équiper un bataillon qui sera déployé dans le nord du pays pour lutter contre le terrorisme. Dans cette région frontalière du Mali, sévissent de nombreux groupes jihadistes qui y ont déjà perpétré plusieurs attaques terroristes très meurtrières.

Le diplomate français a réaffirmé le soutien de son pays dans la lutte contre le terrorisme dans la zone Sahélo-Saharienne où la force conjointe du G5 Sahel sera bientôt opérationnelle. S’agissant de cette force, Xavier Lapeyre a indiqué : « Nous avons prouvé notre engagement aux côtés de nos partenaires en décidant d’équiper la Force conjointe du G5 Sahel d’un montant de 8 millions d’euros soit 5 milliards de F CFA de matériels.»

En plus de cet apport déjà très important, la France dotera dans les prochains jours le Bataillon burkinabé de la force du G5 Sahel, de casques et de gilets par balles, en combinaisons, mais aussi en matériel de déminage et de combinaisons anti-engins explosifs improvisés. Une contribution qui viendra à coup sûr galvaniser le moral des troupes sur le théâtre des opérations.

http://www.afrique-sur7.fr/63672/france-burkina-faso-terrorisme-ouagadougou-recoit-materiel-militaire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 18 Oct 2017 - 21:39

Citation :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2535

Burkina : Les éléments clés du malaise au sein des forces armées nationales

Posté le 18 octobre 2017 par Oui Koeta


La logistique, « le clivage générationnel [qui] nuit à la cohésion », les « frustrations en matière d’avancement » caractérisée par l’inversion de la pyramide des grades et « la rivalité historique entre police et gendarmerie nuit à leur efficacité ». Ce sont là les conclusions de l’International crisis group (ICG) qui vient de publier son dernier rapport en date intitulé « Nord du Burkina Faso : que cache le jihad » et ce qui complique la lutte engagée par les forces de défense et de sécurité burkinabè contre les terroristes sur le terrain.

Les faits : « à part les deux brefs épisodes de conflit armé avec le Mali en 1974 et 1985 », le Burkina Faso n’a « jamais mené de guerre contre un autre pays, ni connu de conflit civil ». Un historique qui a priori pourrait justifier la difficulté à venir à bout des groupes terroristes qui font la pluie et le beau temps dans le Nord du pays. Conséquence immédiate, « favoriser une culture de combat et de sacrifice, aux antipodes d’une « armée d’apparat », prendra forcément du temps », selon un diplomate en place à Ouagadougou.


Mais cette perception est battue en brèche par « l’expérience du combat » acquise par les soldats lors de déploiements en opérations extérieures « dans des terrains parfois difficiles » à l’exemple des théâtres d’opérations au Darfour et au Nord-Mali.

Des résultats de l’enquête menée par Crisis Group, il ressort que « deux éléments indispensables » font défaut à la lutte engagée par les forces burkinabè contre les groupes armés. Ce sont les moyens aériens et le renseignement. Face à un ennemi, fin connaisseur du terrain, l’armée de l’air use pour l’instant des avions de reconnaissance, « non armés » dont elle dispose et qui servent uniquement à signaler une menace. Et avec un ennemi en perpétuel mouvement relève les auteurs du rapport, « dans une zone reculée, il faudra plusieurs heures de route pour atteindre le lieu donné ». Cette autre donne pose la nécessité d’acquisition d’hélicoptères de combat.

Au-delà et parce que « le terrain commande la manœuvre », (cas d’attaques d’hommes armés à motos), en plus des hélicoptères, il faut du matériel roulant adapté au terrain. En effet, peut-on lire dans le rapport, « les forces armées déployées au Nord manquent de motos afin de pouvoir circuler en brousse avec la même aisance que leurs ennemis ».

Et avec un ennemi invisible, qui se fond dans la population, le renseignement s’avère capital. Or, « le renseignement humain fait encore défaut ». De ce fait, « tant que les forces armées n’infiltrent pas les populations, comme le font les groupes jihadistes, ces derniers conserveront un avantage ».

Mais le mal est encore plus profond. Les forces de sécurité burkinabè souffrent de problèmes plus anciens, selon les auteurs du rapport. Des problèmes qui vont du gap générationnel entre la troupe et la hiérarchie à la rivalité entre les deux forces de police d’Etat, l’une à statut civil (police) et l’autre à statut militaire (gendarmerie).

Le constat établi démontre à souhait que « le clivage générationnel nuit à la cohésion ». Ainsi, « la troupe, jeune et mécontente de ses conditions matérielles, perçoit la hiérarchie comme ayant été compromise sous l’ancien régime, peu motivée pour sortir des bureaux climatisés et incapable de s’adapter aux nouvelles menaces ». De leur côté, les jeunes sous-officiers déplorent quant à eux « la faiblesse » de la communication de l’état-major et son usage limité des nouvelles technologies, or relèvent-ils, la communication est « un élément clé » de la lutte contre le terrorisme.

La situation cache en elle une autre faiblesse. Celle de la gestion des ressources humaines. Avec des officiers d’administration « pas assez nombreux », « les compétences manquent » à l’appel. Ce qui contribue à créer des « frustrations notamment en matière d’avancement » selon une source sécuritaire au parfum de la procédure. Et « la pyramide inversée des grades » n’arrange pas la situation. Selon un diplomate contacté en mai 2007 dans le cadre de l’enquête, « l’armée compte trop de colonels-majors et pas assez de sous-officiers ».

En effet, l’armée burkinabè regorge de colonels-majors dont trois d’entre eux viennent d’être nommés comme ambassadeur en Egypte (colonel-major Alassane Moné, ex secrétaire général du ministère de la défense), attachés de défense auprès des représentations diplomatiques dont le colonel-major Toué Sié, ex-commandant du Groupement central des armées ( Abuja au Nigéria), le colonel-major Kaboré Raboyinga, ex chef d’état-major de l’armée de terre (Taipei, Chine Taiwan).

A ces colonels-majors s’ajoutent, l’ancien patron de l’armée, le général de brigade Zagré Pingrenooma (ambassadeur au Ghana depuis mais 2017) et l’ancien patron de la gendarmerie le colonel Coulibaly Tuandaba Marcel (nommé le 27 septembre attaché de défense à Paris).

Le dernier élément qui ne facilite pas l’opérationnalisation de l’Agence nationale du renseignement (ANR) cette « grosse machine [qui] n’a pas encore vraiment démarré », c’est « la rivalité historique entre police et gendarmerie [qui] nuit à leur efficacité ». Déployées toutes les deux à la fois en milieux urbains et ruraux « leurs tâches se chevauchent ». Ce sont là autant de « défaillances, qui devront être réglées dans le cadre de la réforme du secteur de la sécurité, [et qui] expliquent en partie la difficulté qu’éprouvent les forces de sécurité burkinabè à lutter efficacement contre Ansarul Islam ».

Synthèse de Oui KOETA

https://burkina24.com/2017/10/18/burkina-les-elements-cles-du-malaise-au-sein-des-forces-armees-nationales/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 1 Nov 2017 - 22:36

Citation :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2865
Loi de programmation militaire : La balle « très bientôt » renvoyée dans le camp des députés


Posté le 1 novembre 2017 par Oui Koeta


« C’est engagé » pour la loi de programmation militaire et le gouvernement s’apprête à renvoyer « très bientôt » la balle dans le camp de l’Assemblée nationale. Une fois adoptée, elle permettra aux forces armées nationales qui célèbrent ce 1er novembre 2017 la 57ème année de leur création sous le sceau de la nécessité d’une solidarité de venir à bout des terroristes.

Aujourd’hui plus que jamais, l’armée burkinabè engagée sur le front nord contre les terroristes a besoin du soutien de la population qu’elle est appelée à défendre pour vaincre l’ennemi. En effet, et malgré que « les troupes ont été fortement déployées et ont engagé des actions pour venir à bout de l’adversité imposée à notre pays », constate Jean Claude Bouda, ministre de la défense nationale et des anciens combattants, « les populations continuent de subir les effets de la barbarie ».

La situation qui prévaut explique le choix du thème « l’armée et la nation, solidaires face aux défis sécuritaires du moment ». Il est en partie la résultante de l’existence « en leur (populations) sein de Burkinabè égarés ». De ce fait, il n’y a aucun doute pour le ministre de la défense. « Elles sont les seules à mesure de permettre aux FDS d’identifier et de neutraliser » les terroristes. C’est pour cela, propose-t-il aux populations de collaborer avec les forces armées nationales pour venir à bout du terrorisme.

Un appel entériné par le Président du Faso. C’est un secret de polichinelle et Roch Kaboré l’avoue. « Nous sommes dans une situation sécuritaire difficile au nord », a-t-il formulé. Cette difficulté, requiert la contribution des citoyens car argumente-t-il, « la défense du pays n’est pas simplement militaire ». Elle l’est aussi faite, a-t-il poursuivi, par des informations, par l’accompagnement et le soutien que les populations apportent aux forces armées nationales.

Le général de brigade Sadou Oumarou, chef d’état-major général des armées (CEMGA) s’est associé aux deux intervenants pour insister sur l’apport des populations pour endiguer la menace terroriste. « Je souhaite que notre thème, l’armée la nation solidaires puisse être concrétisé partout où nos unités seront. Chacun de nous a un rôle. Je souhaite que ça soit concrétisé », a-t-il insisté.

En 2016 à la même place, le Chef de l’Etat, alors ministre de la défense, annonçait la soumission d’un projet de loi de programmation militaire parce que « c’est devenu une nécessité absolue pour être à la hauteur des défis sécuritaires actuels et à venir ». Aujourd’hui, un an après, a déclaré Roch Kaboré « c’est déjà fait, c’est engagé ».

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2953
Le Président du Faso, chef suprême des armées effectue la revue des troupes à la place de la nation

Et « très bientôt » a entériné le ministre de la défense, le projet de loi portant programmation militaire issu du Plan stratégique pour la réforme (PSR) 2018 qui a été « approuvé » par le gouvernement sera soumis à l’assemblée nationale. Une fois cette loi adoptée, projette Jean Claude Bouda, elle permettra « sans nul doute de répondre aux besoins d’infrastructures, de matériels et d’équipements de nos forces armées nationales pour mieux faire face aux défis d’une sécurité collective renforcée pour les populations ». A présent, l’exécutif attend que le législatif discute de cette « loi qui va permettre d’orienter le budget de l’Etat ».


" Aller partout où le devoir les appelleront "

En attendant les équipements, l’armée « sera partout où le devoir » l’appellera avec les moyens du bord sans courber l’échine face à des entités qui tentent de se tailler une part du territoire national, foi du chef d’état-major général des armées. La célébration de cet anniversaire a été l’occasion pour le général Sadou de saluer l’engagement, la bravoure, le patriotisme dont la troupe fait preuve sur le champ de bataille. « Je ne tarirai d’éloges à nos forces qui tombent chaque jour, qui sont parfois interpellées là où elles ne peuvent pas être », a-t-il déclaré.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3045
Le Chef de l’Etat décorant un capitaine de la gendarmerie nationale

Comme à l’accoutumé, les soldats qui se sont démarqués par leur engagement pour la patrie ont été décorés pour service rendu à la nation. Cette année, ils sont 72 au total dont le mérite a été récompensé par la médaille d’honneur militaire (12), médaille militaire (36), médaille commémorative (12) et médaille d’honneur des sapeurs-pompiers (12). La cérémonie a pris fin par le défilé militaire des différentes composantes des forces armées nationales.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3136
Des récipiendaires ayant été décorés ce 1er novembre 2017

Oui KOETA

https://burkina24.com/2017/11/01/loi-de-programmation-militaire-la-balle-tres-bientot-renvoyee-dans-le-camp-des-deputes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 1 Nov 2017 - 22:53

Citation :
Forces armées nationales : Des défis à la hauteur d’un colosse de 57 ans

LEFASO.NET | Tiga Cheick SAWADOGO • mercredi 1er novembre 2017 à 20h32min


Les forces armées nationales (FAN) ont 57 ans. Un anniversaire qui une fois de plus, intervient dans un contexte sécuritaire marqué par les attaques terroristes. Dans cette guerre asymétrique, la population est un maillon essentiel dont la contribution est vitale pour casser les forces du mal qui endeuillent. « L’armée et la nation, solidaires face aux défis sécuritaires du moment », c’est d’ailleurs le thème de cette année. La cérémonie présidée par le chef de l’Etat, chef suprême des armées a eu lieu à la place de la nation de Ouagadougou ce 1er novembre 2017.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3232

C’est sur cette même place de la nation qu’en 1961, la première prise d’armes du premier bataillon de Haute Volta a eu lieu. Ce, une année après sa création. 57 ans après, les forces armées nationales sont en guerre. Contre un ennemi invisible, imprévisible, qui frappe et replie. Une guerre asymétrique à mener pour répondre à la mission essentielle des FAN ; la défense de l’intégrité du territoire. Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Jean-Claude Bouda a ainsi demandé une minute de silence à la mémoire des « camarades » tombés pour la défense de la patrie.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3137

Dans cette guerre, aucune victoire n’est envisageable, sans la contribution de la population. Le duo est donc vital d’où le thème, « l’armée et la nation, solidaires face aux défis sécuritaires du moment ». Le président du Faso, Roch Kaboré, par ailleurs chef suprême des armées a d’ailleurs martelé que la défense du pays n’est pas simplement militaire. « Elle est aussi faite par des informations, l’accompagnement et le soutien que les populations apportent à nos forces armées nationales, dans le cadre de leurs activités. C’est pourquoi il est impératif que nous comprenions que chacun de nous a un rôle à jouer dans la sécurisation de notre pays ». Collaboration faite d’informations et de vigilance, c’est le souhait du président du Faso.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 3046

Pour le ministre de la défense, seules les actions anticipatives menées avec le concours de la population, à travers le renseignement et une meilleure organisation du dispositif d’intervention peuvent assurer une victoire certaine. « L’action des FDS ne pourrait être efficace sans la collaboration active et intelligente des populations dont l’apport est primordial et indispensable », a dit Jean Claude Bouda.

Aussi a-t-il poursuivi, la population civile qui abrite en son sein des ‘’égarés’’, sont les seules à mesure de permettre aux FDS de les identifier et les neutraliser. Pour ce faire, il faut donc une confiance mutuelle entre les FDS et les populations.
Dans tous les cas, le chef d’Etat-major général des armées, Oumarou Sadou qui a souhaité que le thème soit concrétisé partout où ses unités seront déployées, a rassuré, « serons partout où le devoir va vous appeler ».

A guerre internationale, réponse intégrée

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2954

Parce que le terrorisme n’est pas l’affaire d’un seul pays, le président du Faso a une fois de plus appelé à la mutualisation des moyens des pays du G5 Sahel. Bien que cette force conjointe peine à s’opérationnaliser du fait des difficultés financières, Roch Kaboré, a estimé qu’en attendant, chaque pays devrait d’abord sécuriser ses frontières. Le Burkina dans ses frontières avec le Mali et le Niger ; le Tchad en sa frontière avec le Niger ; et la Mauritanie dans ses limites avec le Mali. « Cela nous permettra déjà d’éviter qu’on traverse les frontières pour venir nous attaquer et repartir sans coup férir de l’autre côté ».

A côté de la réponse militaire, il faut bien entendu y adjoindre celle de la lutte contre la pauvreté. Roch Kaboré a de ce fait rappelé qu’il faut trouver de l’emploi à tous ces jeunes chômeurs, candidats faciles au recrutement des ennemis de la nation.

Des médailles pour mieux faire

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 2866

La cérémonie marquant le 57e anniversaire a également été marquée par des décorations. Parmi les récipiendaires, le capitaine Wilfried Taoko, chef de la sécurité rapprochée du président du Faso. Il a reçu la médaille d’honneur militaire. « Une marque de reconnaissance de mes supérieurs, une invite à améliorer le service. Je les assure que le message est bien compris », a-t-il lancé. Le dernier tableau de la célébration a été le défilé.

D’autres activités sont inscrites au programme de ce 57e anniversaire, dont celles sportives, caritatives et des prestations sociales diverses.

Tiga Cheick Sawadogo

http://lefaso.net/spip.php?article80218
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeLun 11 Déc 2017 - 23:19

Citation :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 5638
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 683822
PHOTOS:
 
https://burkina24.com/2017/12/11/11-decembre-2017-le-defile-en-images/#  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeDim 6 Mai 2018 - 0:32

Citation :
Etat-Major Général Des Armées Du Burkina Faso a ajouté 3 photos.

Le CEMGA visite ses troupes stationnées au Nord
A l'occasion de la fête du travail, le Général de Brigade Oumarou Sadou, Chef D'état-Major Général des Armées a rendu visite aux troupes engagées au Nord. Il s'est ainsi rendu à Djibo et Koutougou pour remonter le moral des hommes et les encourager à poursuivre leur mission de protection des populations avec détermination. Il a en outre rendu une visite de courtoisie à l'émir de Djibo qui lui a signifié tout le soutien de la population dans la lutte contre le terrorisme.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 26615
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 26518
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 26714
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMar 18 Déc 2018 - 20:28

Citation :
18.12.2018

Largesses françaises: 34 pick-up armés pour les forces du Burkina Faso (actualisé)


Un accord intergouvernemental a été signé lundi au ministère des Armées par Florence Parly et son homologue Jean-Claude Bouda pour "accentuer la coopération opérationnelle" entre la France et le Burkina Faso où les groupes armés terroristes sont de plus en plus actifs.

Selon un communiqué peu détaillé, "34 véhicules seront livrés au cours du premier semestre 2019 aux forces burkinabè" engagées dans la lutte contre le terrorisme.

Renseignements pris auprès du cabinet de Florence Parly, il s'agit de 4x4 Toyota qui seront armés de mitrailleuses 12,7. Rien d'exceptionnel puisque le pick-up reste le cheval de bataille (mal protégé) des forces africaines et de celles du G5 Sahel, à l'instar du bataillon mauritanien que j'ai découvert il y a quelques semaines (voir la photo ci-dessous).

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a929

Ces pick-up seront payés par le MinArm, selon la même source.

En revanche, rien n'a été précisé sur le mode d'achat de ces 4x4 (sur étagère, probablement? Auprès de qui? A quel prix?), sur le destinataire final (le bataillon burkinabé de la force du G5 Sahel?), sur le type d'armement livré avec les "véhicules" dont parlait laconiquement le communiqué de lundi...

Actualisation.
L'Ema a apporté les précisions suivantes:
- "Les véhicules sont bien des 4x4 Toyota équipés de mitrailleuses de 12,7 mm.
- Ils seront achetés et cédés par le ministère des armées. Il n’y a pas d’appel d’offre pour ce type de cession.
- Ces véhicules équiperont les forces armées burkinabè, et notamment un bataillon de la force conjointe."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/12/17/largesses-francaises-34-pick-up-armes-pour-les-forces-du-bur-19881.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 19 Déc 2018 - 18:14

Citation :
19.12.2018

34 pick-up pour le Burkina: des Masstech de type Recamp prêts en février


Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a1027

Dans un post de mardi, j'ai relayé une information du ministère des Armées concernant la
fourniture de "véhicules" aux forces armées du Burkina.

Interrogé sur ces véhicules, l'EMA avait précisé que "les véhicules sont bien des 4x4 Toyota
équipés de mitrailleuses de 12,7 mm".

Il s'avère que les châssis sont bien ceux de Toyota mais que les produits livrés sont des
Masstech de type Recamp produits par la société Technamm.

Les deux tiers des pièces de ces pick-up sont d'origine française, ce qui en fait, non plus des
Toyota, mais bien des Masstech.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a9b28

Ces pick-up sont achetés par la cellule Afrique de l'EMA directement sur le catalogue de l'UGAP.

L'armement est fourni par le ministère des Armées qui va probablement tirer sur ses stocks.
"Seuls les pivots sont fournis par Technamm", précise une source industrielle qui estime que
la commande pour le Burkina sera prête en février.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a931

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/12/19/34-pick-up-pour-le-burkina-des-masstech-de-type-recamp-prets-19885.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeJeu 20 Déc 2018 - 22:44

Citation :
Burkina Faso shows new Cobra armoured vehicles

Erwan de Cherisey, Paris - Jane's Defence Weekly

20 December 2018



The Burkinabe Army paraded four Otokar Cobra armoured personnel carriers (APCs) during Burkina Faso’s 11 December Independence Day parade in Manga, making it the latest known user of the Turkish-made vehicle.

A Burkinabe military source told Jane’s that an undisclosed number of Cobras have been delivered since September, with several currently deployed in the East Region, where counter-terrorist operations are ongoing.

The source added that the first Cobras are operated by Commando Infantry Regiments (RIC) of the Burkinabe Army, but additional vehicles are expected to be delivered to the Combined Regiments (RIA). Burkina fields two such units, which combine armoured cavalry squadrons and motorised infantry companies.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeVen 28 Déc 2018 - 15:56

RIP Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_sal
Citation :
Dix gendarmes ont été tués lors d’une attaque lancée dans le nord-ouest du Burkina Faso

Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 28-12-2018


Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a954

Depuis maintenant plusieurs mois, les jihadistes accentuent leur pression sur le Burkina Faso, considéré par certains observateurs comme étant le maillon faible du combat contre les groupes terroristes présents dans la bande sahélo-saharienne [BSS]. Ainsi, les attaques, généralement non revendiquées, se multiplient, essentiellement dans le nord et l’est du pays, au point que le Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba, a évoqué, il y a quelques semaines, une situation sécuritaire « considérablement dégradée depuis le début de cette année 2018. »

Depuis 2016, la capitale Ouagadougou a été le théâtre de trois attaques terroristes d’ampleur, dont la dernières, menée en mars, a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans [GSIM], lié à al-Qaïda au Maghreb islamique [AQMI]. En outre, Ansarul Islam s’est implanté dans la province du Soum et il est supposé que des éléments de l’État islamique au Grand Sahara [EIGS], durement frappé par la force française Barkhane cette année, aient trouvé refuge au Burkina Faso.

Quoi qu’il en soit, le 27 décembre, la gendarmerie burkinabè a une nouvelle fois subi de lourdes pertes face aux jihadistes. Tout a commencé quand une école primaire publique d’un village situé à une vingtaine de kilomètres de Toéni, près de la frontière malienne, a été incendiée par des hommes armés non identifiés.

L’alerte ayant été donnée, des gendarmes de la brigade territoriale de Toéni se sont mis en route pour faire les constatations d’usage et sécuriser la zone. Mais au moment d’arriver au village dont l’école venait d’être attaquée, leur convoi est tombé dans une embuscade. Dix d’entre eux ont été tués, après avoir tenté vainement de résister à leurs assaillants en attendant l’arrivée des renforts.

Justement, l’un des véhicules devant être envoyés sur place n’est jamais arrivé : il a en effet visé par un engin explosif improvisé [IED]. Cette seconde attaque a fait 8 blessés parmi les gendarmes burkinabè, dont deux graves. Tous ont pu être évacués vers un « centre hospitalier régional ».

Dix jours plus tôt, la Paris et Ouagadougou ont convenu de renforcer leur coopération militaire. « La France intervient en soutien du Burkina Faso dans ses efforts de lutte contre le terrorisme, y compris par un appui direct de la force Barkhane », avait rappelé, à cette occasion, Florence Parly, la ministre des Armées.

En outre, début novembre, Mme Parly avait assuré que la France était « prête à intervenir » si le Burkina Faso en faisait la demande.

Pour les organisations jihadistes, s’implanter durablement au Burkina Faso est stratégique dans la mesure où cela leur permettrait de contrôler les couloirs de trafics qui y transitent tout en ayant la possibilité d’ouvrir un nouveau front dans l’est, en s’attaquant à des pays jusqu’alors épargnés par le terrorisme, comme le Bénin, le Ghana ou encore le Togo.

http://www.opex360.com/2018/12/28/dix-gendarmes-ont-ete-tues-dans-une-attaque-dans-le-nord-ouest-du-burkina-faso/
Revenir en haut Aller en bas
Macaire
Caporal
Caporal


messages : 104
Inscrit le : 05/01/2017
Localisation : Paris
Nationalité : France

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Jan 2019 - 11:57

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=54138:burkina-faso-operating-cobra-armoured-vehicles&catid=50:Land&Itemid=105

Citation :
Burkina Faso operating Cobra armoured vehicles

Written by defenceWeb, Tuesday, 08 January 2019

Burkina Faso has become the latest African user of the Cobra armoured personnel carrier, having recently taken delivery of an undisclosed number from Turkey’s Otokar.

Four of the vehicles were seen during the country’s 11 December Independence Day parade in Manga and a Burkinabe military source told Jane’s Defence Weekly that a number of Cobras had been delivered since September.

These vehicles have been deployed in the East Region for counter-terrorist operations. On 22 December, one of the Cobras was hit by an improvised explosive device, killing three soldiers. Four other soldiers were injured in the attack, which destroyed the vehicle. Since September 2018 the East region has been the scene of a number of improvised explosive device attacks. Since 2015, jihadist attacks have claimed over 200 lives in Burkina Faso.

A week ago, Burkina Faso declared a state of emergency in several northern provinces as Islamist groups intensify attacks in areas bordering Mali. Security has deteriorated in the West African country as jihadists seek to increase their influence across poorly policed scrublands of the Sahel region south of the Sahara Desert.

According to Jane’s Defence Weekly, Burkina Faso’s Cobras are operated by Commando Infantry Regiments (RIC) of the Burkinabe Army, but additional vehicles are expected to be delivered to the two Combined Regiments (RIA).


Algeria, Mauritania, Nigeria, Rwanda and Tunisia are amongst African Cobra operators – the type has found widespread acceptance by militaries around the world.

The Cobra vehicle features a common platform that can be adapted for a variety of roles, and the vehicle can be used as a weapons carrier, reconnaissance vehicle, armoured personnel carrier, ambulance, NBC reconnaissance vehicle etc. The Cobra can transport between four and nine people, including the driver, depending on configuration.

The monocoque V-shaped steel hull provides protection against small arms fire (including 5.56 and 7.62 mm rounds), mines, IEDs and shrapnel. The front wheel arches are designed to be blown away in the event of an explosion. Additional bolt-on armour can be added for better protection. The vehicle is powered by a V8 turbo diesel engine, driving all four wheels, which feature independent suspension and a central tyre inflation system. Top speed of the 6 200 kg Cobra is around 115 km/h.

Various turrets and weapons systems are available, including the Rafael overhead weapon station (OWS) with Rafael Spike anti-tank missiles, 40 mm grenade launcher and Nexter 20 mm M621 cannon.

Burkina Faso has over the last several years taken delivery of additional military equipment that has, according to the Stockholm International Peace Research Institute, included 120 mm mortars from Albania; a single DA 42 MPP reconnaissance aircraft from Austria, three Super Tucano trainer/combat aircraft from Brazil, ten Bastion armoured vehicles from France, 31 Puma M26 armoured personnel carriers from South Africa and two UH-1H helicopters from Taiwan as well as two Mi-171Sh armed helicopters from Russia. The Super Tucanos were first used for air strikes in September 2018.”


Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 A2225310

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeVen 11 Jan 2019 - 19:09

Citation :
Burkina Faso: Moise Minoungou nommé chef d’Etat-major Général des Armées

Il remplace à ce poste le Général de brigade Oumarou Sadou.

 page d'accueil > Afrique 11.01.2019  Qualid Filsde Mohamed Chine  Burkina Faso    

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 13a978
AA/ Ouagadougou / Wendyam Valentin Compaoré


Le Colonel-Major Moïse Minoungou précédemment commandant du groupement central des armées(GCA), au Burkina Faso, a été nommé chef d’Etat-major Général des Armées par décret présidentiel.

C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du gouvernement burkinabé, Remis Fulgance Dandjinou, à la télévision officielle, jeudi.

En outre, le Colonel-Major Moïse Minoungou a été promu Général de Brigade par un autre décret présidentiel lu par le porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou.

Le nouveau chef d’Etat-major des Armées était jusque-là commandant du groupement central des armées (GCA).

Il remplace à ce poste le Général de brigade Oumarou Sadou qui occupait ces fonctions depuis le 28 décembre 2016.

Le Général de Brigade Moïse Minoungou prend les rênes de l’armée dans un contexte sécuritaire difficile marqué par des attaques terroristes quasi quotidiennes dans différentes provinces du pays.

La dernière en date a été marquée par l’assassinat, dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019, d’un chef coutumier du village de Yirgou (commune de Barsalogho/province du Sanmatenga/région du Centre-Nord) ainsi que six membres de sa famille par des individus armés non identifiés.

Elle a été suivie d’une représailles des koglwéogo (groupes d'auto-défense) contre la communauté peule, occasionnant 47 morts au sein de cette dernière selon des sources gouvernementales.

Le nouveau chef d’Etat-major Général des Armées est né le 27 février 1960 à Ouagadougou.

Il a été le chef d’Etat-major adjoint de l’armée de terre de mai 2016 jusqu’à sa nomination le 29 mai 2017 au poste de commandant du groupement central des armées (GCA).

https://www.aa.com.tr/fr/afrique/burkina-faso-moise-minoungou-nommé-chef-d-etat-major-général-des-armées/1361666
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeSam 2 Fév 2019 - 22:01

Citation :
Etat-Major Général Des Armées Du Burkina Faso

Le Général de Brigade Moïse MININGOU prend officiellement le commandement des Forces Armées Nationales
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 00b1618
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 00b1717
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 00b17a10
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 19:15

Don du Qatar de 24 véhicules blindés Storm.

Citation :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _10_t-85
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _10106
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _1193
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _11a77
http://www.planobrazil.com/2019/05/09/qatar-entrega-veiculos-blindados-storm-4x4-para-burkina-faso/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeVen 7 Juin 2019 - 18:53

Citation :
EFS : Formation de protection pour les forces burkinabé déployées sur les emprises Air

Mise à jour :07/06/2019


Le détachement d’appui opérationnel « air » des éléments français au Sénégal (EFS) s’est rendu sur la Base aérienne 511 de Ouagadougou du 13 au 24 mai 2019, pour y mener une action de formation au profit de l’armée de l’air burkinabé.

Ce stage a été conduit dans le but de former des personnels qui auront pour mission de protéger leurs bases opérationnelles et contribuer à améliorer les compétences des armées en formant des cadres spécialistes de la protection d’une base aérienne.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12a126

Les stagiaires sont ainsi venus des  deux plus importantes bases du Burkina Faso afin d’être formés et devenir plus efficaces dans la perspective de la montée en puissance des forces aériennes burkinabé.

Durant ces deux semaines, le détachement s’est attaché à inculquer aux 23 stagiaires les rudiments de la protection défense. Ils ont ainsi notamment pu parfaire leurs connaissances notamment en instruction sur le tir de combat et dans le domaine des techniques d’auto-défense.

Créés le 1er août 2011, par le traité signé entre la France et le Sénégal, les 380 éléments français au Sénégal (EFS) constituent, à Dakar, un « pôle opérationnel de coopération » (POC) à vocation régionale, dont les principales missions consistent à contribuer à la coopération opérationnelle régionale, appuyer nos déploiements opérationnels dans la région et assurer la défense et la sécurité des intérêts et des ressortissants français. Les EFS disposent par ailleurs de la capacité d’accueillir, de soutenir voire de commander une force interarmées projetée.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12a422
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12a227
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12a325
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/efs-formation-de-protection-pour-les-forces-burkinabe-deployees-sur-les-emprises-air
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8339
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Untitl10
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 15:46

Citation :
Burkina Faso tente de mettre le couvercle sur les opérations militaires

Le Burkina Faso (qui se classe en 5e position sur le continent africain en matière de liberté de la presse et 36e sur 180 au niveau mondial) a adopté, le vendredi 21 juin, un nouveau code pénal jugé liberticide. Il prévoit des peines allant jusqu'à 10 ans de prison en cas de diffusion d'informations sur les opérations militaires.

Toutefois, dès le 5 juillet, le Conseil Constitutionnel a décidé de s'auto-saisir en vue de vérifier la conformité de cette loi n°044-2019/AN "portant modification du Code pénal du 31 mai 2018 dénommée loi d'incrimination des crimes dits de démoralisation des forces de défense en situation de terrorisme".

Quelques précisions sur la loi.
Ce nouveau code pénal interdit "la publication d’images des attaques contre les forces de défense et de sécurité", ainsi que "les atteintes au moral des troupes engagées dans la lutte contre le terrorisme".

Selon Amnesty International, "le projet de loi est présenté par les autorités comme un moyen de renforcer la lutte contre les groupes armés, le grand banditisme et les dérives qu’elles disent avoir noté sur l’utilisation de certains réseaux sociaux. Mais son analyse faite par les organisations signataires fait apparaître que nombre des dispositions de modification proposées sont liberticides".

Ainsi, "l’article 312-11 est problématique dans son objectif de criminaliser tout acte tendant à démoraliser les forces armées. Sa formulation vague permettrait ainsi de considérer comme pénalement repréhensible toute enquête menée par des journalistes ou des organisations de défense des droits humains sur des exactions commises par l’armée. Les défenseurs des droits humains, les journalistes et les acteurs des réseaux sociaux pourraient être poursuivis et encourir jusqu’à 10 ans de prison sur la base de cet article. Les organisations signataires estiment que cela constitue une contravention à la loi portant protection des défenseurs des droits humains."

Les article 312.14 et 312-15 prévoient, quant à eux, des peines de prison pour quiconque communique des informations relatives aux déplacements ou aux armes des forces des défense et de sécurité de nature à porter atteinte à l’ordre public ou toute information de nature à compromettre le déroulement d’une opération des forces armées.


https://www.scoop.it/topic/defense-news




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 21:17

Citation :
Les forces armées du Burkina Faso vont lancer un « recrutement exceptionnel »

par Laurent Lagneau · 28 août 2019


Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12c300

Le communiqué publié ce 28 août par le ministère burkinabè de la Défense ne dit pas en quoi le recrutement qu’il s’apprête à lancer est « exceptionnel ». Toujours est-il que c’est ainsi qu’il l’a qualifié…

Ainsi, ce recrutement « exceptionnel » se déroulera du 15 septembre au 12 octobre, sur « toute l’étendue du territoire national » et concernera les jeunes âgés de 21 à 23 ans, célibataires, physiquement aptes et n’ayant eu aucun problème avec la justice. Il vise à enrôler 500 nouveaux militaires du rang. À noter qu’il est question de recruter 13 jeunes femmes [une par chaque région du pays].

Reste à voir si cette campagne de recrutement saura attirer les jeunes…

L’annonce au sujet de ce recrutement survient quelques jours après l’attaque de Koutougou [province du Soum], laquelle infligea les plus lourdes pertes alors jamais subies par les Forces armées nationales du Burkina Faso [FANBF] face aux groupes jihadistes [24 tués, selon un bilan officiel]. Ce qui a donné lieu à de vives critiques contre le gouvernement burkinabè ainsi qu’à des mouvements d’humeur parmi les militaires.

Les FANBF sont en effet à la peine face aux groupes armés terroristes [GAT], qui étendent leur influence en particulier dans le nord et l’est du Burkina Faso. L’une des raisons est le manque de moyens.

Selon un spécialiste de la région cité par le quotidien Le Monde, « le fait qu’une caserne [celle de Koutougou] soit attaquée prouve que l’armée burkinabè n’arrive pas à monter en puissance. Mal payée, mal équipée, sans moyen de projection tels que des hélicoptères et, face à des combattants déterminés, l’armée n’est pas adaptée pour répondre à la menace. »

En attendant, les réactions des Burkinabè à l’annonce de ce « recrutement exceptionnel » traduisent un certain scepticisme. « Il est bien de recruter, mais il est aussi bon de garantir surtout une bonne formation initiale. Notre armée actuelle a un véritable problème de formation à tous les niveaux [officiers, sous-officiers et soldats] », souligne ainsi un lecteur du site « LeFaso.net« . « Tant que l’armée ne met pas les moyens qu'il faut avec les équipements qui vont avec…. C'est un recrutement suicidaire… », a estimé un autre intervenant, sur le site NetAfrique.net.

http://www.opex360.com/2019/08/28/les-forces-armees-du-burkina-faso-vont-lancer-un-recrutement-exceptionnel/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeJeu 29 Aoû 2019 - 21:15

Citation :
Burkina Faso acquires Shrek-M vehicles from Ukraine

Written by defenceWeb - 29th Aug 2019

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12d259
Shrek-M vehicles.


Burkina Faso’s military has taken delivery of several Shrek-M mine detection and disposal vehicles from Ukraine’s AutoKrAZ.

Three vehicles were delivered in June this year, according to Ukrainian media reports, via Ukroboronservice, which is part of state-owned arms trading company Ukrspecexport.

The vehicles have been outfitted with mine disposal equipment include a manipulator arm with a six metre reach. It can lift up to 300 kg and dig and grab suspicious objects. The arm is controlled remotely from inside the vehicle with the assistance of a video monitor.

The Shrek-M is manufactured by KrAZ and based on the 4×4 KrAZ-5233 vehicle chassis, which features a V-shaped hull for blast and landmine protection.

AutoKrAZ said the vehicles were delivered to an “African country”. The company said that “representatives of the customer several times visited AutoKrAZ: first, they got acquainted with the lineup of serial and advanced KrAZ vehicles, performance capabilities and technical characteristics. When the production was completed during the pre-shipment inspection all vehicle systems were properly tested and approved by [the] customer.”

The vehicles for Burkina Faso are powered by 380 horsepower engines driving nine-speed gearboxes. The 19 100 kg Shrek-M vehicles are armoured against small arms, grenade fragments, improvised explosive devices and landmines (two 14 kg TNT mines under any wheel and one 7 kg TNT mine under the hull) and feature STANAG 4569 Level 2 ballistic and STANAG 4569 Level 2A/B mine protection.

The Shrek-M was developed by Canada’s Streit Group in partnership with Ukraine’s AutoKrAZ. The Shrek One armoured personnel carrier has been exported to countries such as the United Arab Emirates, Senegal, Tunisia, Oman, Angola, Nigeria and Mali – Shrek Ones are used by the UN stabilisation mission in Mali.

Streit and KrAZ co-produce a number of armoured vehicles, including the Spartan, Hurricane, Raptor, Cougar, and Fiona.

https://www.defenceweb.co.za/featured/burkina-faso-acquires-shrek-m-vehicles-from-ukraine/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 28742
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena32Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena24
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena25Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena26
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Cheval10Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Unbena15
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Medail10

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitimeDim 13 Oct 2019 - 18:16

Citation :
13.10.2019

Le Burkina se dote d'un Centre national d’études stratégiques en défense et sécurité


La création d’un Centre national d’études stratégiques en défense et sécurité a été décidée par le Burkina-Faso le 11 octobre 2019 en conseil des ministres. Objectif : “traiter des problématiques liées aux questions de défense et de sécurité au niveau national et international”.

On se souviendra qu'en 2016 avait été créé le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS), un organisme privé qui avait pour but de "relever les défis sécuritaires qui se posent au Burkina Faso en particulier et au continent africain en général". Mais son créateur et directeur (le colonel Barry) a été arrêté en 2017 et inculpé en 2018 pour sédition.

Cette nouvelle création, dont le JO ne précise pas les moyens, intervient alors que se multiplient les attaques dans le nord avec des raids motorisés de GAT contre des villages, des patrouilles des forces de l'ordre, voire des mosquées (comme à Markoye, le 11 octobre au soir, faisant 16 morts).

Les violences dans le nord (province du Soum) et l'est ont provoqué d'importants déplacements de population. 267 000 personnes ont fui leurs foyers en raison des attaques djihadistes, selon le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR), ce qui porterait le nombre de déplacés et réfugiés à 500 000 environ.

Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 _12e1107

A noter que le 10 octobre, la France a remis aux forces du Burkina Faso 34 pick-up destinés au bataillon burkinabé de la Force conjointe du G5 Sahel (photo ci-dessus). J'avais consacré un post le 18 décembre dernier à ce don encore en projet.

Ces véhicules de type "Recamp" seront équipés de 12.7; ce sont des Maastech construits par la société Technamm qui propose une large gamme de véhicules tactiques basés sur des chassis Toyota. Technamm vend actuellement entre 150 et 200 véhicules de ce type en Afrique.

Lors de la cérémonie de remise des Maastech étaient présents du côté français, l'ambassadeur Halland, le général Facon, patron de Barkhane, et le général de Saint-Quentin, sous-chef ops de l'EMA.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/12/burkina-20534.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: