Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coopération inter-orientale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 16 Mar 2013 - 2:48

Du caalme Laughing ... Il n'y a pas eu un mot sur le Maroc pourquoi tout se déferlement ?
Concernant le Maghreb je suis conscient qu'on ne pourrais pas s'unir et ont était jamais unis pour cause ? Nous avons une frontière naturelle la Libye.
Et trop de différence au niveau de la culture, mentalité etc.
Je pense que le meilleur pour vous serez une union avec l'Algerie et la Tunisie.
Pour le Mashrek une union Irak-Syrie-Jordanie ... Turquie ?


Et franchement ont devrait arrêter d’être nationaliste c'est une pourriture faisons comme l'UE, ils ont 4000 langues des histoires bien plus profondes une culture très contrasté et pourtant ... ils se sont unis

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 16 Mar 2013 - 3:18

Les Européens n'ont pas constitué un Etat fédéral, c'est toujours un regroupement d'Etats souverains, même si cette souveraineté est en réalité de plus en plus limitée, du fait du traité de Lisbonne. Mais comme tu peux le constater avec l'évocation d'une possibilité de retrait de la Grèce de L'Union européenne, même si très peu probable, n'en laisse pas moins entrevoir que les peuples européens gardent chacun le droit de reprendre son chemin tout seul. Et crois moi, Ryad, cette probabilité, même si infime, n'en est pas moins tout à fait imaginable. De plus, cette "union" comme tu dis est basé sur le respect de la différence, or cet article parle d'arabité, qui est un concept excluant ou folklorisant les autres ethnies, langues et cultures. J'en ai lu des inepties panarabistes pour me faire passer l'envie de vivre sous un régime unifié par une idéologie de ce genre.
Regardes bien la carte publiée avec l'article, Ryad, si le Maroc n'y est pas, je te présenterais alors toutes mes excuses Very Happy
Les regroupements régionaux, il n'y a que ça de réaliste, là, nous sommes tout à fait d'accord. Même composition ethnique, même culture, une volonté bien ancrée de vivre en commun, souvent fondée sur une histoire commune, il y a là de quoi réussir un ensemble cohérent. Le panarabisme, c'est de l'hégémonisme à peine déguisé. Il y a certains qui doivent prendre conscience que le système des mawalis, c'est fini !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 16 Mar 2013 - 15:38

Samyadams a écrit:
Les Européens n'ont pas constitué un Etat fédéral, c'est toujours un regroupement d'Etats souverains, même si cette souveraineté est en réalité de plus en plus limitée, du fait du traité de Lisbonne. Mais comme tu peux le constater avec l'évocation d'une possibilité de retrait de la Grèce de L'Union européenne, même si très peu probable, n'en laisse pas moins entrevoir que les peuples européens gardent chacun le droit de reprendre son chemin tout seul. Et crois moi, Ryad, cette probabilité, même si infime, n'en est pas moins tout à fait imaginable. De plus, cette "union" comme tu dis est basé sur le respect de la différence, or cet article parle d'arabité, qui est un concept excluant ou folklorisant les autres ethnies, langues et cultures. J'en ai lu des inepties panarabistes pour me faire passer l'envie de vivre sous un régime unifié par une idéologie de ce genre.
Regardes bien la carte publiée avec l'article, Ryad, si le Maroc n'y est pas, je te présenterais alors toutes mes excuses Very Happy
Les regroupements régionaux, il n'y a que ça de réaliste, là, nous sommes tout à fait d'accord. Même composition ethnique, même culture, une volonté bien ancrée de vivre en commun, souvent fondée sur une histoire commune, il y a là de quoi réussir un ensemble cohérent. Le panarabisme, c'est de l'hégémonisme à peine déguisé. Il y a certains qui doivent prendre conscience que le système des mawalis, c'est fini !

le panarabisme non mais le sectarisme que tu propose non aussi,ce qui serait d'ailleurs dans nos interet serait une alliance militaire & économique au lieu de s"axer sur la culture les ethnie etc mieux vaut se concentrer sur nos intêret et a force de se cotoyer je pense qu'on trouvera une maniere de vivre ensemble avec nos différences seul l'islam compte d'ailleurs au lieu du panarabisme fesont du panislamisme
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 16 Mar 2013 - 16:22

ni panarabisme ni panini,tu as bien resumé la situation Samy,je comprends pas qu´il y´ait tjs des nostalgiques de ce concept mort-né pour esclaver les autres cultures.
ca me rappel leur phrase "Tarek Ibn ziyad le guerrier arabe" Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Dim 17 Mar 2013 - 14:36

Citation :
Morsi demain au Pakistan

Le président égyptien Mohamed Morsi effectuera demain une visite officielle de 24 heures au Pakistan à la tête d'une délégation ´´de haut niveau´´, a annoncé, hier le ministère pakistanais des Affaires étrangères. ´´Cette visite représente un tournant dans les relations traditionnelles et amicales entre les deux grands pays musulmans´´ a indiqué le porte-parole du ministère, ajoutant que M. Morsi était ´´le premier´´ leader égyptien porté au pouvoir à l'issue d'une élection ´´libre et démocratique ´´ à visiter le Pakistan. Des entretiens avec son homologue Asif Ali Zardari devraient déboucher sur la signature d'accords bilatéraux, selon le ministère, qui ne précise pas lesquels. ´´La décision du président Morsi de choisir le Pakistan pour sa première visite en Asie du Sud, est le signe que l'Egypte veut ajouter un nouveau chapitre à ses relations bilatérales avec le Pakistan´´ a-t-il ajouté.
La dernière visite au Pakistan d'un président égyptien remonte à celle de Gamal Abdel Nasser dans les années 1960.

http://www.lexpressiondz.com/internationale/170763-morsi-demain-au-pakistan.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Dim 17 Mar 2013 - 14:43

Citation :
Geely Automobile Algérie : création d’un joint-venture

Les groupes Ghabour Auto d’Egypte et Rahmoune d’Algérie ont annoncé, mercredi dernier à l’hôtel Sofitel, la création d’un joint-venture en Algérie entre leurs deux entités sous l’appellation GBR Auto.


Les deux groupes se réunissent ainsi autour de la marque automobile chinoise Geely, dont une stratégie de commercialisation a été mise en place. Cette annonce a été faite par Smaïl Rahmoune, DG du Groupe Rahmoune du côté algérien, et de Mustapha Abdelhalim, directeur des opérations du GB Auto, du côté égyptien.Le groupe Ghabour Auto considère le développement qu’il opère aujourd’hui en Algérie, en partenariat avec Le groupe Rahmoune et la marque Geely, comme partie intégrante de son développement naturel.

Pour le représentant égyptien, «Ghabour Auto, qui considère que le fait de vendre des voitures n’est pas suffisant, se prévaut d’être le premier groupe automobile en termes de service après-vente dans le monde arabe aux normes internationales».Pour sa part, Smaïl Rahmoune expliquera que «le nouveau joint-venture consiste en la création d’une société de distribution automobile de la marque chinoise Geely, ainsi qu’une société de service après-vente qui sera très certainement la grande innovation en termes de service dans le secteur automobile en Algérie». Il résultera de ces investissements de plus de 43 millions de dollars plus de 120 emplois directs pour le début de son activité et pas moins de 200 emplois indirects en 2014, tous sur des postes de haute qualification professionnelle, qu’il s’agisse de mécanique, de service commercial ou d’autres collaborateurs.

Cette association permettra, selon Mustapha Abdelhalim, «d’apporter et de développer son know-how dans le secteur automobile en Algérie, comme cela a été le cas dans les autres pays.» GBR Auto compte développer de suite un réseau de distribution national avec plus de 16 agents agréés déjà identifiés : «Notre objectif est de réunir plus de 42 agents en 3 ans avec pas moins d’une vingtaine de showrooms sur tout le territoire national», a indiqué Imad Marsoum, DG de GBR Auto. Très diversifiée et répondant à toutes les attentes du citoyen algérien, GBR Auto commercialisera de nombreux modèles essence de Geely et prendra part au salon de l’automobile d’Alger.

http://www.elwatan.com/hebdo/auto/geely-automobile-algerie-creation-d-un-joint-venture-17-03-2013-206924_160.php

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Dim 17 Mar 2013 - 18:39

Ryad a écrit:
Citation :
La primauté de la géopolitique
Par Ibrahim Alloush
Oublions un instant les belles paroles unionistes ou les liens existants entre l’arabité, la religion, la langue arabe et l’histoire. Aucun pays de la nation arabe ne demeure hors de son contexte spatial. Bien au contraire, il se situe au sein d’un cadre géographique régional clairement défini. Il est impossible de séparer ou d’isoler une région arabe d’un trait de plume dénué de sens que nous appelons « frontière ». Les relations et les interactions, qui sont inévitables entre les expressions et les composantes d’un même élément, imposent une présence régionale traversant les frontières politiques.

Par exemple, nous ne pouvons pas réellement comprendre les motivations du colonialisme européen à vouloir créer l’État « d’Israël » sans prendre en compte les théories propres à la géopolitique. Après la prise du pouvoir par Mohamed Ali Pâshâ en Égypte (1805) et son annexion de la péninsule arabique et du Bilâd al-Shâm, le ministre britannique des Affaires étrangères, Lord Palmerston, évoqua l’idée « d’un retour du peuple juif en Palestine » afin de couper le chemin vers l’est à l’Égypte.

En réalité, la Palestine n’était pas directement visée par cette politique. Elle ne le fut qu’en raison de sa position géographique au cœur de la nation arabe. L’épreuve vécue par les Palestiniens n’est finalement que le résultat annexe de la position géopolitique de la Palestine. Actuellement, les Palestiniens, et l’ensemble des Arabes, sont nombreux à oublier ce fait. L’État ennemi était, et continue à être, dirigé contre la construction d’un bloc concurrent de l’Occident.

Autre exemple : lorsque Mohamed Ali fut expulsé de la péninsule arabique et du Bilâd al-Shâm par la force, le colonialisme européen a restitué ces territoires à l’Empire ottoman. La Grande-Bretagne percevait les Ottomans uniquement comme un obstacle géopolitique permettant de lutter contre l’extension des Tsars russes au sud et à l’ouest. Lorsqu’un traité entre la Grande-Bretagne et la Russie fut signé en 1907 et que l’ancienne animosité fut remplacée par une alliance, la Triple-Entente, le gouvernement de l’Empire ottoman s’écroula rapidement et le coup d’Etat des « Jeunes-Turcs » s’organisa dès 1908.

De la même manière, nous ne pouvons pas comprendre les relations internationales et les conflits régionaux sans recourir aux théories de l’analyse géopolitique. Sous couvert de divergences idéologiques, l’Union soviétique et la Chine sont entrées en conflit pour contrôler le camp socialiste. Le conflit entre les deux partis Baath, syrien et irakien, ne dérogeait pas à cette règle. Au XIXème siècle, la Prusse et l’Autriche se sont concurrencées pour contrôler les autres États allemands. L’Autriche fut finalement exclue de l’équation allemande jusqu’à l’arrivée d’Hitler au pouvoir et la création de l’Anschluss en 1938. Les accords de « Camp David » sont avant tout une ingérence internationale dans la géopolitique régionale afin d’exclure l’Égypte du conflit arabo-sioniste.

Les règles de la géopolitique nous apprennent également que le commandement de la nation arabe ne peut revenir à des pays comme Djibouti, la Lybie ou la Palestine ou toute autre région rattachée historiquement aux centres de gravité principaux que sont la Syrie, l’Iraq, la péninsule arabique, l’Égypte ou le Maghreb. Lorsqu’il était arabe, le califat était obligatoirement situé dans l’un de ces centres régionaux primordiaux. Par conséquent, les régions arabes secondaires ne pouvaient devenir « indépendantes » qu’en se rattachant à une grande puissance extérieure à la région.

Cette équation mathématique est inévitable. Par exemple, le Qatar se sépare de l’Arabie saoudite en raison du soutien que lui apportent les États-Unis. De même, le Liban se sépare de la Syrie passant sous domination étasunienne, française ou « israélienne ». Sans l’appui de l’Égypte, le Soudan devient une proie facile. Historiquement, la Palestine était sous influence égyptienne et syrienne. En réalité, pour la Palestine, le fait d’affirmer vouloir prendre ses décisions de manière « indépendante » signifie nécessairement une dépendance vis-à-vis de l’axe américano-sioniste. La Palestine n’est pas suspendue dans le vide !

Dans un pays arabe, si le pouvoir est détenu par un parti islamique, nationaliste, marxiste ou même bouddhiste, respectant des principes ou étant purement opportuniste, celui-ci ne peut jamais s’affranchir des règles de la géopolitique. Au Soudan, soit ce parti suit l’Égypte, soit il est contraint de s’aligner sur une puissance extérieure à la région. Au Liban, soit ce parti se range derrière la Syrie, soit il suit une puissance extérieure à la région. Les pays arabes secondaires sont soit des points d’ancrage pour les puissances hégémoniques étrangères contre les centres régionaux, soit une région d’influence de ces centres régionaux ou soit un espace d’affrontements et de conflits entre deux puissances voulant y exercer leur influence.

Les slogans tels que « l’Iraq d’abord », « l’Égypte d’abord », « la Jordanie d’abord », « la capacité de décision palestinienne indépendante » ou encore « la liberté et la souveraineté du Liban » ne signifieront jamais que ces pays fabriqués par un trait de plume au milieu des sables du désert se transformeront, par leur isolement, en paradis suspendus au-dessus de la région dans laquelle ils évoluent. La réalisation de ces slogans ne signifiera pas davantage qu’un Liban éloigné de la Syrie sera réellement indépendant, qu’une Égypte isolée de son fond civilisationnel arabe se pavanera dans la béatitude absolue, ou encore que le Sahara occidental deviendra véritablement indépendant si les Nations Unies le reconnaissent.

Soyons clairs : nous n’appelons pas à une dépendance vis-à-vis d’un régime quelconque mais au développement d’une logique globale au niveau de la compréhension des rapports de force internationaux. L’objectif des politiques menées au Liban n’est pas seulement l’unité et l’arabité du Liban mais la Syrie, en tant que centre régional. Cette analyse resterait valable même si Muawiya ibn Abî Sofiane (1) ou le lecteur de ces lignes étaient le commandant de la Syrie.

(1) Muawiya ibn Abî Sofiane (602-680) fut le premier calife de la dynastie omeyyade.

http://www.ism-france.org/analyses/La-primaute-de-la-geopolitique-article-17961


Non merci Ryad je respecte tes idees mais rester la ou vous etes et nous on est bien ou on est ,aucune culture similaire avec vous au moyen orient,la seule chose commun c'est la priere on se dirige tous vers el qabla.C'est tout.et je dirais "al ourouba did'nt wor before and won't work now,al ourouba it is a culture not a religion,and al ourouba is in in khalij and aljazira al arabia,us we live in africa" study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Dim 17 Mar 2013 - 18:48

Je ne crois pas à l'union du monde arabe, mais je crois à l'union des pays du Moyen-Orient. De l'Indus au Nil en traversant l'Euphrate et le Tigre avec l'Oronte, l'Iris et l'Halys.. Je crois à un Moyen-Orient débarrassé de l'influence des autres parties du monde, une région indépendant et riche..

Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mar 26 Mar 2013 - 13:09

Citation :
La Libye ouverte à ses voisins dans sa politique de reconstruction


Au cours des douze derniers mois, la Libye a accordé environ 1.100.000 visas aux travailleurs égyptiens et ce chiffre pourrait être porté à 2.500.000, selon le ministre libyen des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mohamed Abdel Aziz, soulignant la place que son pays accorde à ses voisins dans sa politique de reconstruction nationale.

Le ministre a fait cette déclaration à la presse dimanche à Doha, en marge de la réunion ministérielle préparatoire au Sommet arabe prévu au Qatar.

Cette déclaration survient au moment où les deux pays entreprennent des négociations 'difficiles et complexes', selon les observateurs, pour l’extradition de dignitaires de l'ancien régime libyen réfugiés en Egypte.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie libyenne a exprimé l'espoir de voir le Sommet arabe de Doha accomplir un pas important dans le traitement des questions arabes, notamment la question palestinienne, la crise syrienne et d'autres problèmes d'intérêt commun.

M. Abdel Aziz a d'autre part qualifié les relations entre la Libye et l'Arabie Saoudite, 'd'excellentes', exprimant l'espoir de les voir se renforcer.

'L'Arabie Saoudite est un Etat influent qui a un poids politique, économique, social et religieux, ce qui fait que nous travaillerons à renforcer nos relations pour les porter au niveau souhaité', a notamment dit le ministre.

Les relations entre Tripoli et Riyad ont été heurtées pendant les quatre décennies du règne de l'ancien régime et ont été rompues durant des années.
http://www.maghrebemergent.info/actualite/fil-maghreb/22562-la-libye-ouverte-a-ses-voisins-dans-sa-politique-de-reconstruction.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Jeu 11 Avr 2013 - 4:48

Citation :
Egypt army chief in Tripoli for talks on military cooperation

The Egyptian army's chief of staff, Maj. Gen. Sedki Sobhi, has arrived in Tripoli for talks with his Libyan counterpart, Youssef Al-Manqoush.


"This will not be the last visit," Sobhi said at a joint press conference with Al-Manqoush on Wednesday afternoon. "There will be cooperation regarding weapons and technical support for ground, naval and aerial divisions."

"Egyptian-Libyan cooperation will include many other elements, including securing borders and coastlines, which will begin in the near future," he added.

The Egyptian military has taken part in training operations to help rebuild the Libyan army after the uprising that brought down the Gaddafi regime.

Sobhi said that for the first time there would be decentralised communication between the Egyptian and Libyan armies. Middle ranking officers will be able to contact each other directly without having to request permission from more senior officers, he said.

A knowledgeable security source told Ahram Online that Sobhi would discuss ways to combat illegal weapons trafficking between the countries.

In late February, Egyptian police confiscated two pick-up trucks carrying 60 anti-tank missiles smuggled across the border from Libya.

Another purpose of the visit, according to the source, is to prepare for Egyptian President Mohamed Morsi's visit to Libya, which will be his first since taking office in June 2012.

The date of Morsi's visit has not yet been announced.

http://english.ahram.org.eg/NewsContent/1/64/68924/Egypt/Politics-/Egypt-army-chief-in-Tripoli-for-talks-on-military-.aspx

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Jeu 11 Avr 2013 - 4:52

Citation :
Egypt: Turkey Expresses Readiness to Cooperate With Egypt in Manufacturing Satellite

Turkey's Prime Minister Recep Tayyip Erdogan called on Egyptians to keep their spirits high towards the ongoing incidents in the country.

Erdogan's demand was conveyed by Turkish Transport Minister Binali Yildirim during a press conference held on Tuesday 9/4/2013 during his visit to Egypt.

The Minister said that Erdogan asserted the Turkish people follow all the developments in Egypt and are ready to provide full support.

Erdogan affirmed that the Egyptian people are capable of overcoming all difficulties.

On the other hand, Binali Yildirim held an expanded meeting with Egypt's ministers of transport, telecommunications and civil aviation to discuss mutual cooperation.

The Turkish Minister expressed Turkey's readiness to cooperate with Egypt in the field of manufacturing and launching satellites. He said that Turkey has three working satellites and other two will be operated soon.

http://allafrica.com/stories/201304101162.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Ven 12 Avr 2013 - 5:54

Citation :
Egypt in support for Turkey's 2020 Olympic bid

ANKARA, April 11 (Xinhua) -- Egyptian Minister of Sport El Amry Farouk said Thursday they would give full support to Turkey's 2020 Olympics bid.

Farouk told his Turkish counterpart Suat Kilic that Egypt would provide full support to Turkey's candidacy to host the 2020 Summer Olympics. Egypt will also join the Mediterranean Games in Turkey this summer.

Kilic, Turkish Minister of Youth and Sports, said the two countries both with young people making up most of their population would develop their relations further in sports.

Farouk heading a delegation was paying a visit in Ankara.

Turkey's Istanbul is currently competing with Tokyo and Madrid to host the 2020 Olympics. The final vote for the 2020 Games will be made on Sept. 7.

http://news.xinhuanet.com/english/sports/2013-04/11/c_132301899.htm

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 13 Avr 2013 - 0:33

Citation :
La Turquie se dit prête à collaborer avec l’Egypte dans la fabrication de satellites

(Agence Ecofin) - Binali Yildirim, le ministre turc des Transports a effectué une visite de travail en Egypte le 9 avril 2013. Il a rencontré son homologue égyptien des transports, des télécommunications et de l’aviation civile pour discuter d’une coopération mutuelle. Au terme de ce voyage, une conférence de presse a été organisée. Au cours de celle-ci, Binali Yildirim a tenu à transmettre au peuple égyptien un message de Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre turc.

Toute en appelant le peuple égyptien à « rester fort dans l’épreuve que traverse leur pays », Recep Tayyip Erdogan lui a fait savoir que la Turquie qui suit le développement du pays dans tous les secteurs est prête à lui apporter son soutien.

Le ministre des Transport a précisé que la Turquie est disposée à coopérer avec l’Egypte dans le secteur de la fabrication et du lancement de satellites. La Turquie en possède déjà trois en activités, deux autres le seront bientôt.

http://www.agenceecofin.com/equipement/1104-10170-la-turquie-se-dit-prete-a-collaborer-avec-l-egypte-dans-la-fabrication-de-satellites
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Lun 22 Avr 2013 - 3:45

Citation :
Egypt and Turkey sign media agreement

Minister of Information Salah Abdel Maqsoud says signing of media cooperation agreement is a sign of excellent relations between Egypt and Turkey

Egypt and Turkey signed a cooperation agreement on Saturday in the latest development in the growing relations between the two nations.

The document, which promotes media cooperation between the two countries, was signed by the head of Egypt’s television sector Shukri Abu Amira and Turkish deputy head of television Zeinal Koch.

Turkish Ambassador to Egypt Hussein Avni Botsali and Egyptian Minister of Information Salah Abdel Maqsoud sponsored the document that promotes cooperation in areas including news programming and technical support.

Abdel Maqsoud said that the agreement comes within the larger framework of evolving relations between the two countries moving forward, according to state-owned Al-Ahram. He pointed to diplomatic visits, including Morsi’s visit to Istanbul, and said it represented “excellent” relations between Turkey and Egypt.

The information minister commended Turkey for its support of Egypt, in whatever field including tourism, agriculture, and industry.

He added that the agreement was signed for the countries to exchange a number of aspects of their media such as culture and technology.

Abdel Maqoud indicated that Egyptian media was looking to cooperate on an international level in March. He said that he had signed an agreement with the BBC to train workers in an effort to improve the output levels of regional media outlet employees.

He also stated that internal dialogue within the ministry would begin following parliamentary elections to restructure state-run media in accordance with Article 215 of the new constitution, which states that the National Media Council will regulate the affairs of various media outlets. This council is also set to supervise media licensing, penalise media violations, and “fight monopolisation”.

http://www.dailynewsegypt.com/2013/04/21/egypt-and-turkey-sign-media-agreement/

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Lun 29 Avr 2013 - 17:04

Le Koweït et la Turquie supprime les visas mutuellement. Une grande avancée dans la coopération. Le prochain pays serait peut être les autres pays du Golfe.
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mar 7 Mai 2013 - 4:01

Citation :
Egypt: Defense Minister Visits Turkey to Discuss Military Cooperation

Abdel Fattah al-Sisi, the Egyptian Minister of Defense and Military Cooperation, headed to Turkey on Sunday on a formal visit to discuss military cooperation between the two countries.

Ismet Yilmaz, Turkey's Minister of Defence, invited his Egyptian counterpart to strengthen military ties between the two countries' armed forces, the official military spokesman's Facebook page reported.

Al-Sisi, accompanied by a senior military delegation, will meet with top state representatives and defense ministry officials.

http://allafrica.com/stories/201305060476.html

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Lun 13 Mai 2013 - 18:56

Citation :
Egypt seeks developing military relations with Saudi Arabia

http://www.sis.gov.eg/En/Story.aspx?sid=68106

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mar 21 Mai 2013 - 20:20

Alliance Arabie saoudite-Turquie?

Le prince héritier Selman de l'Arabie saoudite va en Turquie, accord militaire signé entre les deux pays à Ankara.. Les Iraniens sont inquiets.Le mois suivant, Erdogan se rendra à Riyad et les pays du Golfe.

Citation :
Syria top priority as Saudi crown prince visits Turkey




Saudi Arabian Crown Prince Salman bin Abdulaziz will visit Turkey on Tuesday with the Syrian conflict at the top of his agenda, according to Al Arabiya.
The planned two-day visit comes as violence rages in Syria between Syrian government forces and rebels. The Crown Prince Salman is set to meet with Prime Minister Recep Tayyip Erdoğan and a number of other Turkish officials. They are looking to discuss the two-year Syrian conflict and Iran’s nuclear program.
“The visit is very important as it will discuss the Syrian crisis, which is threatening the region,” Saudi political analyst, Abdullah al-Shammari, told Al Arabiya.

Shammari, who described Saudi-Turkish relations as “strategic,” said the Syrian conflict, which has killed at least 80,000 people, has “unveiled the true face of Iran.”
Regional conflicts have helped strengthen ties between Saudi Arabia and Turkey, given the fact that Iran is a common threat for both the Gulf region and Istanbul, added the analyst.
Both countries called for Syrian President Bashar al-Assad to cede power and it is expected that this trip will see both Istanbul and Riyadh renew their calls for the embattled Syrian leader to stand down.
The Saudi-Turkey meeting precedes the planned U.S.-Russia-led Geneva conference next month, which aims to bring both the Syrian government and war-torn country’s opposition to the dialogue table.
The Saudi Crown Prince will be accompanied by a number of officials, including Foreign Minister Prince Saud al-Faisal, Information Minister Abdul Aziz Khoja and the Economy and Planning Minister Muhammad al-Jasser.
The Saudi and Turkish officials will also discuss Israel’s settlement expansion, Al Arabiya reported.

http://english.alarabiya.net/en/News/middle-east/2013/05/20/Syria-top-priority-as-Saudi-crown-prince-visits-Turkey.html

Citation :
Turkey, Saudi Arabia sign defense industry agreement
Turkey and Saudi Arabia signed an agreement to establish stronger cooperation in defense industry. The agreement was signed by the Foreign Ministers of the two countries.

Turkey and Saudi Arabia signed an agreement to establish stronger cooperation in defense industry. The agreement was signed in Çankaya Presidential Palace in Ankara by the Foreign Ministers of the two countries Ahmet Davutoğlu and Saud Al-Faysal.
The Saudi Arabian Prince Crown and First Deputy Prime Minister and Minister of Defense, Prince Salman Bin Abdulaziz Al-Saud, is paying a working visit to Turkey at the invitation of President Abdullah Gül. Turkish President Gül welcomed Prince Salman Bin Abdulaziz Al-Saud and accompanying delegation in Çankaya Palace. Following the welcoming ceremony delegations from both countries sat around the table for bilateral talks.
Meeting finalized with signing ceremony of the agreement for cooperation in defense industry. Turkish Deputy Prime Minister Bekir Bozdağ, Defense Minister İsmet Yılmaz were among attendees as well.
Cihan

http://www.worldbulletin.net/?aType=haber&ArticleID=109474

Ce que pense les Iraniens..

Citation :
Alliance Riyad /Ankara contre l'Iran



IRIB- Pour le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan,..
.. la formation d’une union avec l’Arabie saoudite est la meilleure réaction à une union irano-syrienne pour ainsi saper l’influence de l’Iran en Syrie, au Liban, en Irak et au Yémen. Selon les sources bien informées, le prince héritier de l’Arabie saoudite, Amir Salman Ben Abdelaziz, se rendra aujourd’hui mardi en Turquie où il s’entretiendra avec les responsables turcs sur la Syrie et la formation d’une nouvelle union entre Ankara et Riyad contre l’Iran. Amir Salman Ben Abdelaziz restera deux jours en Turquie où il rencontrera avec les hauts responsables du pays dont et surtout le Premier ministre.
Le quotidien Al-Arab, qui paraît à Londres, révèle que le prince héritier saoudien aura de longs entretiens, avec la partie turque, sur le dossier syrien et sur la présence des opposants à Assad sur son territoire. Les deux parties se parleront aussi de diverses conférences qui se tiendront sur la Syrie.
Il paraît que les Américains ont retiré le Qatar du dossier syrien le remplaçant par l’Arabie saoudite. Dans la foulée, l’Arabie saoudite a accueilli, il y a quelque temps, George Sabra, président de la Coalition de l’Opposition syrienne et un certain nombre d’opposants à Assad.
D’après les sources bien informées, le prince héritier saoudien s’entretiendra avec les autorités turques sur les groupes takfiris, l’interruption des aides destinées aux groupes takfiris et le rôle de la Turquie dans l’ouverture de ses frontières aux individus armés pour qu’ils puissent entrer en Syrie via le territoire turc.
Les autorités saoudiennes se préoccupent quant à la domination des courants takfiris en Syrie car elles ne veulent pas que les évènements, survenus déjà en Afghanistan et en Irak, reprennent en Syrie. Il y a quelques jours, le roi saoudien, Malek Abdellah Ben Abdelaziz, a réclamé l’arrêt de l’adhésion des jeunes saoudiens aux groupes takfiris.
Les observateurs politiques pensent que de nombreux pays, dont l’Arabie saoudite et la Turquie, sont préoccupés par les groupes takfiris qui ne lésinent sur rien pour renverser le gouvernement Assad. Il n’est caché à personne que ces groupes n’hésitent pas à perpétrer toute sorte de crimes pour accéder à leur objectif. En plus, l’émergence des forces proches d’Al-Qaïda en Libye, en Tunisie et au Mali inquiète aussi les pays de la région car il paraît que les leaders de ces nouveaux groupes y sont venus en provenance de l’Irak et de l’Afghanistan.
A présent, la Turquie préférerait soutenir les positions de Riyad, confirmées par les Etats-Unis et la Russie. Ce soutien permet à Ankara de briser son union avec le Qatar et de s’approcher davantage à Riyad. Par ailleurs, l’Arabie saoudite pourrait pousser un soupir de soulagement car elle craignait toujours que les Frères musulmans ne prennent le pouvoir en Syrie.
Entre autre, le dossier iranien sera en tête des négociations du prince héritier saoudien avec les autorités turques d’autant plus que les relations qu’entretiennent Ankara et Riyad avec Téhéran sont, profondément, tendues car ils critiquent l’Iran pour son soutien indéfectible au gouvernement Assad. Il paraît que la Turquie est hostile au soutien de Téhéran à Assad parce qu’elle pense que les éléments proches du gouvernement syrien n’auraient pas perpétré les attentats de Reyhanli si l’Iran n’avait pas apporté un soutien appuyé au gouvernement Assad.
La Syrie a balayé d’un revers de main son rôle dans les explosions de Reyhanli, une zone frontalière entre la Turquie et la Syrie, mais la Turquie reste campée sur sa position et ne cesse d’accuser la Syrie d’avoir commandité cet attentat.
Pour le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, la formation d’une union avec l’Arabie saoudite est la meilleure réaction à une union irano-syrienne pour ainsi saper l’influence de l’Iran en Syrie, au Liban, en Irak et au Yémen.
Epaulée par les Etats arabes littoraux du golfe Persique, l’Arabie saoudite s’intéresse à s’approcher de plus en plus de la Turquie pour ainsi resserrer l’étau autour de Téhéran. Les Arabes veulent, en effet, empêcher l’Iran de se trouver de nouveaux alliés dans la région.
Les Saoudiens veulent aussi exhorter la Turquie à passer en revue ses relations avec l’Egypte qui a commencé d’élargir ses coopérations avec l’Iran pour ainsi contraindre le Caire à réviser son réchauffement de relations avec Téhéran.
Les relations Ankara-Riyad sont en pleine croissance depuis quelques années de sorte que les échanges commerciaux des deux pays dépassent la barre de huit milliards de dollars par an. D’autre part, 350 compagnies saoudiennes ont investi dans les différents secteurs de la Turquie en y apportant 1,6 milliards de dollars de capitaux. De leur côté, les compagnies turques ont investi 938 millions de dollars en Arabie saoudite.

http://french.irib.ir/analyses/articles/item/257792-riyad-s%E2%80%99approche-d%E2%80%99ankara-pour-pourvoir-faire-face-%C3%A0-t%C3%A9h%C3%A9ran
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mer 22 Mai 2013 - 21:39

Citation :
ARABIE SAOUDITE - TURQUIE • Rapprochement militaire et industriel sur fond de crise syrienne



"L'Arabie Saoudite et la Turquie signent un accord de coopération industriel et de défense", titre le quotidien de Djeddah. Toute la presse saoudienne titre sur la rencontre à Ankara entre le prince héritier saoudien Salmane ben Abdel-Aziz et le président turc Abdullah Gül. Ce rapprochement entre les deux poids lourds de la région "se produit à un moment tout à fait opportun, surtout pour discuter de la Syrie", estime l'éditorial, qui se félicite que la Turquie s'intéresse de plus en plus au monde arabe. Riyad voit en Ankara un précieux allié sunnite face à l'Iran.

http://www.courrierinternational.com/breve/2013/05/22/rapprochement-militaire-et-industriel-sur-fond-de-crise-syrienne
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mer 22 Mai 2013 - 22:27

D'ailleurs, RTE a rencontré également le prince aujourd'hui.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mer 22 Mai 2013 - 22:44

Inanç a écrit:
D'ailleurs, RTE a rencontré également le prince aujourd'hui.

Exact:

http://www.basbakanlik.gov.tr/Forms/pActuelDetail.aspx

Et pour le Président Abdullah Gül:

http://www.tccb.gov.tr/haberler/170/86139/suudi-arabistan-kralligi-veliahti-prens-elsaud-cankaya-koskunde.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mer 22 Mai 2013 - 23:16

Je pique ta photo Inanç Smile

Les commandants des trois armées de l'air de la région. Arabie saoudite, Turquie et Pakistan. J'espère qu'il y a une alliance
entre l'Égypte, la Turquie, le Pakistan, l'Arabie saoudite et les pays du Golfe.



















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Mer 22 Mai 2013 - 23:42

Relation stratégique entre l'Arabie saoudite et la Turquie, c'est du lourd.

















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 15 Juin 2013 - 10:17

L'Arabie saoudite et les EAU participe à l'exercice Anatolian Eagle en Turquie. L'exercice comprendra la lutte anti-DAA. 

Pays participant:

Turquie:

- 35 F-16
- 1 C-130
- 1 CN-235

Arabie saoudite:

- 8 F-15

EAU: 

- 6 F-16

Otan: 

- 2 Awacs
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Sam 15 Juin 2013 - 10:51

anti-DAA Question
anti-defense anti-aerienne? si c´est le cas alors SEAD simply

mais pourquoi la RSAF envoie des F15 au lieu des Tornado ou EF2000 alors scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coopération inter-orientale   Aujourd'hui à 21:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Coopération inter-orientale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Traité de Coopération Judiciaire avec la Bourgogne
» La coopération interrégionale.
» Coopération interrégionale : Les 9 dossiers communs
» Traité de Coopération Judiciaire avec Bourbonnais [ANN]
» Activités et jeux coopératifs pour anniversaire 4 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: