Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 17 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 14 Juin 2008 - 19:06

Voici une autre vidéo que Youtube a supprimé de mon compte car trop violente



Lien de telechergement
http://www.megaupload.com/fr/?d=LRW5BOE9


Voici une nouvelle video disponible sur mon blog

http://fr.youtube.com/watch?v=L2MkGbkXpdA
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Sam 28 Juin 2008 - 14:15

Citation :
Militaires et lutte contre le terrorisme : attention, danger !
par Jean Guisnel

Avec une constance digne d'éloges, le Centre d'étude en sciences sociales de la défense poursuit une exploration intelligente de terrains de recherche peu fréquentés. Sous des dehors austères - les dedans le sont également, parfois ! -, il publie des documents qui sont autant de repères fort utiles. À l'heure où le renseignement semble devoir prendre en France une nouvelle vigueur, les connaisseurs liront avec intérêt un ouvrage collectif consacré au rôle (très mal connu) des militaires contre le terrorisme (*). Philippe Bonditti, qui a dirigé ce travail collectif, note que l'attitude adoptée face au terrorisme est sans doute différente de part et d'autre de l'Atlantique, mais que les appareils de sécurité s'orientent vers la "construction d'une menace mondialisée partagée".

Ce point de vue n'est apparemment pas celui du patron de la CIA, Michael Hayden, qui voit pour sa part une divergence croissante entre les positions américaine et européenne. On peut admettre que les confluences sur l'analyse d'une menace peuvent parfaitement s'accommoder d'un désaccord sur la manière d'y faire face. Bonditti observe que dans quatre pays européens majeurs, tous frappés à des degrés divers par le terrorisme (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne), le terrorisme est perçu comme une "problématique de sécurité intérieure". Quand il est considéré aux États-Unis comme une problématique de sécurité "extérieure".
"Répondre aux nécessités de sécurité liées à un ennemi diffus"

La conclusion coule de source : la tradition européenne consiste à confier la lutte contre le terrorisme aux forces de police. Et aux États-Unis, aux forces armées. C'est justement ce qui change : "Le mouvement général qui s'opère est celui par lequel se dessine une forme renouvelée de maîtrise de la violence qui ne serait ni l'affaire exclusive des polices, ni celle des armées, ni exclusivement même si primordialement celle du renseignement, mais d'un appareillage de sécurité appelé à devoir se refondre pour répondre aux nécessités de sécurité liées à un ennemi diffus et invisible." Fluide, disent les Américains...
Cet ouvrage dense, sinon difficile mérite une lecture attentive et complète. Retenons que, dans ses recommandations, l'équipe de recherche suggère que notre pays continue à privilégier le renseignement humain sur le renseignement technique ; à laisser les polices prendre le pas sur les armées dans la lutte contre le terrorisme, et à préférer une approche judiciaire plutôt que guerrière. En matière d'intervention extérieure, ce groupe de recherche propose également de mieux distinguer, au niveau tactique, les conditions dans lesquelles les militaires français interviennent en Afghanistan.

Il s'agit dans ce cas d'être particulièrement prudent sur le rôle des forces françaises amenées à prêter main-forte à l'opération américaine antiterroriste Enduring Freedom, en préférant la mission de stabilisation pratiquée par la FIAS (Force internationale d'assistance à la sécurité). C'est déjà ce que fait la France, mais il n'est pas interdit de souligner les risques qu'il y aurait à agir autrement. À l'heure où notre pays négocie son retour à part entière dans le commandement intégré de l'Alliance atlantique, on ne peut qu'approuver cette recommandation pertinente : "Il conviendrait de réaffirmer que les mesures de lutte contre les pratiques transnationales de violence [...] doivent en priorité revenir à l'Union européenne en tant qu'organisation politique par excellence, et non à l'Otan, organisation de sécurité dont la vocation doit demeurer régionale." Voilà, selon la formule consacrée, une utile contribution au débat !

Philippe Bonditti, Colombe Camus, Stephan Davidshofer, Emmanuel-Pierre Guittet, Jean-Paul hanon, Le rôle des militaires dans la lutte contre le terrorisme, Les documents du C2SD, n° 94, Centre d'étude en sciences sociales de la défense, 221 pages. ISSN : 1284-0211
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/militaires-et-lutte-contre-le-terrorisme-attention-danger/1648/0/255751

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 3 Juil 2008 - 13:56

Citation :
Maroc: 35 terroristes au trou

Les services de sécurité ont procédé à l'arrestation dans plusieurs villes
du Royaume de 35 membres d'un réseau terroriste spécialisé dans le recrutement de volontaires au profit des filiales de l'organisation « Al Qaïda » en Irak et en Algérie, rapporte mercredi l’agence MAP en se référant à des sources policières.

Ce réseau aurait recruté et convoyé une trentaine de candidats aux opérations kamikazes en Irak et 3 volontaires pour les combats aux côtés d' « AQMI » en Algérie et aurait projeté également des actes terroristes au Royaume, ajoutent les mêmes sources, sans plus de détails.
Rappelons que ce coup de filet survient peu de temps après que le chef de l’AQMI, Adelmalek Droukdal (alias Abou Mosaab Abdelwadoud), eut déclaré que des Marocains faisaient partie de son organisation.

D’autre part, ce réseau de 35 terroristes, démantelé par la police, aurait exfiltré, en 2006, 2007 et au début de 2008, une trentaine de jeunes Marocains en Irak où ils ont été enrôlés dans les rangs de Al Qaïda en Mésopotamie. Ces jeunes ont tous été recrutés dans des quartiers périphériques de Casablanca : Al Oulfa, Sidi Maarouf, Hay Mohammadi, Maarif extension et Bouskoura. La liste qui comprendrait 37 noms aurait été transmise par la DGED marocaine à son homologue américain, la CIA. Voici 13 noms de cette liste :

*Bader Achour alias Saber, habitant la rue Ishak Ibn Hanine (ex- rue des Lilas), au quartier Maarif Extension, fils du gérant d’une salle de port, il aurait rejoint l’Irak via l’Espagne ;
* Abdellah Sebbari alias Farid ;
* Saïd Harballa alias Abderrahman, il aurait rejoint l’Irak via Damas ;
*Jawhar Khallouk alias Hakim ;
* Abdellatif Chakib alias Amine;
* Les dénommés Nasser et Abderrahim;
* Les dénommés Abdelkader Bouftass et Khaldoun ;
* Nabil Makhloufi alias Bilal ;
* Abdellatif alias Zizou, employé de Maroc Télécom ;
* Mohamed Sakout alias Abou Mosaab ;
* Abdelhaliml Omar alias Abou Abdellah ;
* Rachid alias Ayman, commerçant au marché aux puces de Derb Ghallef ;
* Ali Dassaa alias Saïd


http://www.webzinemaker.com/admi/m6/page.php3?num_web=39614&rubr=3&id=351429

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 29 Juil 2008 - 18:28

Citation :
Algérie : une double explosion tue un soldat à Aomar (wilaya de Bouira)
29 July, 2008 04:41:00

Une double explosion a tué un soldat et blessé sept autres dans la commune d’Aomar près de Bouira lundi.

Un militaire algérien a été tué et sept autres ont été blessés dans l'explosion de deux bombes, lundi, à l'entrée de la localité d'Aomar (wilaya de Bouira à 120 km à l'est d'Alger), rapporte la presse locale.

Une première explosion a visé, en milieu de matinée, une patrouille de supplétifs (dits "patriotes"). Une seconde bombe, actionnée à distance, a retenti deux heures plus tard, au moment où des éléments de l'armée et des services de sécurité étaient sur les lieux. Cette seconde explosion a fait un tué et sept blessés parmi les militaires et les éléments de la gendarmerie et de la protection civile, rapporte le journal El Khabar.

Le correspondant de ce journal, arrivé sur les lieux après la première bombe, rapporte que la bombe a été actionnée à distance alors qu'un camion militaire était stationné sur place.

La première déflagration a touché un camion qui venait en sens inverse, causant des blessures légères au chauffeur, précise-t-il.

La patrouille de patriotes visée par l'attentat était en mission de surveillance du gazoduc entre Hassi Rmel et le port de Djenet. Ce gazoduc a été la cible d'un attentat à l'explosif, il y a deux semaines.

La wilaya de Bouira a déjà été secouée mercredi dernier, par un attentat suicide qui a visé un convoi militaire, près de la caserne de Lakhdaria, faisant un mort (le kamikaze) et 13 blessés, tous des militaires.

http://algerie-expresse.com/actualite_algerienne/algerie/221.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 30 Juil 2008 - 22:05

Video d'un otage du GSPC dans le Maquis en Algerie

http://fr.youtube.com/watch?v=9T-YtfX6F_s&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
hakhak
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 160
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : LAILA aka LES ABIBAS
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 31 Juil 2008 - 0:17

dr.watson1 a écrit:
Video d'un otage du GSPC dans le Maquis en Algerie

http://fr.youtube.com/watch?v=9T-YtfX6F_s&feature=related

Je vois que ça te fait maré le terrorisme dans le pays Exclamation

Je crois que dans les années de sang tu étais de ceux qui vivaient dans les fermes militaire, c’est vrai que c’était des forteresses.

Ta jamais vue de près ce que c'étais l'horreur, parce que ceux qui on vécue cela c'est a dire le peuple algériens ne plaisante jamais avec ce genre de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 31 Juil 2008 - 13:21

Scanne AFM de Juillet 2003 sur le Role de l'AAF (Algerian Air Force) dans la lutte contre le terrorisme en Algerie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 6 Aoû 2008 - 23:59

Citation :
Al-Qaïda revendique deux attentats en Algérie
Mercredi 06 août 2008

La branche maghrébine d'Al-Qaïda a revendiqué les attentats suicide du 3 août et du 23 juillet en Algérie, en affirmant qu'ils avaient fait au moins 38 morts parmi des policiers et des soldats, a rapporté mercredi le centre de surveillance de sites islamistes SITE.

L'attentat du 3 août a été commis à Tizi Ouzou en Kabylie, à 150 km à l'est d'Alger, et a fait 25 blessés, dont quatre policiers, selon le ministre algérien de l'Intérieur Yazid Zerhouni.

L'attaque du 23 juillet a été perpétrée par un kamikaze à moto qui s'était fait exploser au passage d'un convoi militaire à Lakhdaria, à 70 km à l'est d'Alger, faisant treize blessés parmi la patrouille, selon un bilan de plusieurs journaux algériens.

L'auteur de l'attentat de Tizi Ouzou a été présenté comme Makhlouf Abu Mariam et une photographie du kamikaze présumé, posant assis et souriant entre deux fusils d'assaut AK-47, a été publiée dans un communiqué de SITE reprenant une revendication d'Al-Qaida.

Dans sa revendication, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI - ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat, GSPC), affirme que l'attaque a fait au moins 25 morts parmi les membres des services de sécurité algériens.

Le groupe ajoute que l'attaque de Lakhdaria a été menée par un kamikaze du nom d'Abdul Malik Abu al-Bara'a qui était à moto et avait une ceinture d'explosifs, assurant que 13 soldats avaient péri dans l'attentat.

Le communiqué de SITE ne comporte pas de photographie de ce deuxième kamikaze. Il indique que l'AQMI a soutenu que les attentats prouvent que les forces algériennes de contrôler pas la sécurité dans le pays.

L'AQMI a également assuré, selon SITE, qu'il choisissait ses cibles de manière à éviter des pertes parmi les civils, indiquant que le commissariat de police visé à Tizi Ouzou était "relativement éloigné" de zones résidentielles.

Il a accusé le ministre de l'Intérieur d'avoir maquillé le bilan de l'attaque et lancé des menaces contre les autorités en écrivant: "Nos doigts restent sur la gâchette (...) La caravane des martyrs qui vont défoncer vos fortifications pour défendre la nation musulmane est longue..."

"Vous pouvez mentir comme vous voulez et cacher la vérité, le jour du châtiment est proche, avec la volonté de Dieu", poursuit l'AQIM à l'intention des autorités algériennes.
http://www.france24.com/fr/20080806-al-qaida-revendique-attentats-algerie-terrorisme-tizzi-ouzou-site

Je constate que le probleme du terrorisme n'est pas encore fatalement atteint, ils peuvent encore frapper.
Il est urgent de mettre le paquet pour que les services de securité autres que l'armée, les terroristes (a ce stade, ce ne sont plus des insurgents, leur but etant de punir "les infidèles") ont visiblement des appuis a l'interieur et a l'exterieur du pays, avec qui ils peuvent communiquer regulièrement. La surveillance du net aurait pu les faire arreter et punir comme ils le meritent, mais certains pensent que ça se joue dans les montagnes sous les obus de 30 des hind.

La surveillance et le contrôle des frontières est vitale aussi, rien ne doit plus entrer sans contrôle. Qu'en est il du systeme de surveillance des frontieres? (je ne me souviens plus du nom, acheté a plusieurs millions chez la France) ça fait un bon bout de temps qu'on n'entend plus parler de ce sujet. Et il faudra faire vite et bien, les frontières de l'Algerie étant enormes, ça ne sera pas facile, et il faut faire vite, le terrorisme n'est bon ni pour le moral, ni pour les affaires.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 7 Aoû 2008 - 0:34

en effet elle semble incapable d´en finire avec l´insurgence,va falloire que la communauté internationale intervient pour aider les algeriens a surmonter ce probleme
bouteftef a reussi l´exploit de faire entrer le cheval de troie a la maison
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 7 Aoû 2008 - 0:48

Justement, ce n'est plus une insurgence dans sa forme. C'est Alqaida avec son style et sa sophistication.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 8 Aoû 2008 - 18:47

Citation :
Algérie: douze terroristes abattus à Tizi-Ouzou




Douze terroristes islamistes ont été tués, dans la nuit de jeudi à vendredi, au cours d’une opération des forces de sécurité au village Aït-Khalfoune, dans la localité de Beni Douala, située à 25 kilomètres au sud de Tizi-Ouzou, a appris toutsurlalgerie.com de source sécuritaire locale.

Vendredi matin, les forces de l’ordre ont acheminé les corps des terroristes tués vers le CHU de Tizi-Ouzou pour une opération d’identification. Selon les premiers éléments d’information, les terroristes auraient été tués au cours d’une vaste opération des forces de sécurité. Des hélicoptères de l’armée ont tiré plusieurs missiles contre des terroristes qui tentaient de prendre la fuite.

Sept fusils d'assaut Kalachnikov, deux fusils Semenov, un fusil à pompe, une carabine, un pistolet automatique Beretta, une grenade, un poste radio et trois téléphones cellulaires ont été récupérés par les forces de sécurité à l'issue de l'opération.

Les forces de sécurité ont lancé depuis mercredi à 7heures une vaste opération de ratissage dans la région de Beni-Douala. Cette opération est une riposte à l’attentat suicide, dimanche dernier, contre le commissariat des Renseignements généraux (RG) de Tizi-Ouzou. L’attentat, revendiqué par Al-Qaïda, a fait 25 blessés, dont quatre policiers, selon un bilan officiel.


http://afp.google.com/article/ALeqM5hanm6hNNYN-lrD5g5IoMUMt5QC7Q

Ingerence ¿ meme au plus fort de la crise ca na jamais ete envisage.
Revenir en haut Aller en bas
hakhak
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 160
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : LAILA aka LES ABIBAS
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Ven 8 Aoû 2008 - 19:14

yakousa a écrit:

bouteftef a reussi l´exploit de faire entrer le cheval de troie a la maison

Au contraire, c’est bien grâce à Boutefliqua que les chancelleries européennes et les américains n’en pas actionner les cours international pour les crimes contre l’humanité.
Des noms de personnalité civile et militaire algérienne étais belle et bien candidate pour la comparution devant c’est instances.
Et le fameux périple mouvementé de Khaled nezar a paris on est un bonne exemple
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 11:03

nari..2 haut officiers en une semaine et 2 attentats en 2 jours c´est grave!!!allah ister wsafi


Citation :
Algérie: 11 membres des forces de l'ordre et 1 civil tués dans une embuscade

Il y a 1 heure

ALGER (AFP) — Onze membres des forces de l'ordre - 8 policiers et 3 militaires - et un civil, ont été tués dans une embuscade menée par des groupes armés islamistes dimanche à Skikda (est), ont rapporté mardi des journaux algériens.

L'attaque, une des plus meurtrières de ces dernières semaines, a fait aussi une dizaine de blessés parmi les forces de l'ordre, selon les journaux Le Quotidien d'Oran, Liberté et L'Expression.

Quatre islamistes ont été tués dans l'accrochage, selon les quotidiens qui ajoutent que parmi les victimes figure un officier, le lieutenant-colonel Rahmouni Mohammed, 47 ans.

L'attentat n'avait pas été revendiqué mardi matin.

Les forces de l'ordre circulaient dans un convoi de trois véhicules en patrouille dans la région montagneuse de Oued Zeguar, près de Skikda, à 350 km à l'est d'Alger.

Une bombe a explosé au passage du convoi, suivie par un violent accrochage entre les forces de l'ordre et les islamistes. Puis, une seconde bombe a été actionnée à l'arrivée d'un premier renfort de militaires venu porter secours aux membres de la police judiciaire formant l'essentiel du convoi.

Les policiers tués ont été dépouillés de leurs armes et de leurs uniformes, selon l'Expression.

Jeudi, le commandant du secteur militaire de la région, le colonel Abdelkader Yamani, avait été tué dans une embuscade dans la même zone.

Selon les journaux, les islamistes armés, pourchassés par les forces de l'ordre en Kabylie, tentent de desserrer l'étau et de se redéployer dans la région voisine de Skikda.

http://afp.google.com/article/ALeqM5gZmsFU4ij2l__lvqYU83VtDDbLLg


Citation :
Algérie : au moins 25 morts dans un attentat suicide contre l’École supérieure de Gendarmerie des Issers
Par ameziane athali le 19/08/2008 à 08:39

Un attentat suicide a visé, mardi matin aux environs de 7H30, l’École supérieure de gendarmerie des Issers, à 55 kms à l’est d’Alger, dans la wilaya de Boumerdès, a appris toutsurlalgerie.com de source sécuritaire.

L’attaque a fait au moins 25 morts et plusieurs blessés, selon un premier bilan provisoire mais non officiel obtenu auprès de notre source. Des civils passagers d’un bus et des candidats au recrutement à l’École figurent parmi les victimes de cette attaque.

La RN 12 sur laquelle se trouve l’École de gendarmerie a été fermée pour permettre aux secours d’intervenir sur les lieux de l’attentat et secourir les blessés.

Le bus assurait la liaison Tizi-Ouzou-Oran, ouverte il y a quelques jours. «Le bus venait d’Oran. Quand on a entendu l’explosion, tout le monde a quitté précipitamment le bus, dans la panique totale. En sortant, je me suis retrouvé sur des cadavres. C’était horrible. Un vrai carnage», raconte un témoin joint au téléphone par toutsurlalgerie.com.

http://www.toutsurlalgerie.com/algerie-attentat-issers-4535.html
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 11:14

Seule façon d'arreter le massacre est le changement de regime, avec des dirigeants qui se soucient plus des citoyens.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 11:31

ca arrive quand on interrompe els elections quand ca nos plait pas les resultats,et apres ca veut donner des lecons a la mauritanie sur les coups d´etat,pakhhh ya wedi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 12:06

tjs la meme methode et tjs passifs

Citation :
Algérie: 43 morts et 38 blessés dans un attentat dans l'est

Il y a 18 minutes




ALGER (AFP) — Un attentat suicide perpétré mardi devant l'école de gendarmerie des Issers (est d'Alger) a fait 43 morts et 38 blessés, selon un communiqué du ministère algérien de l'Intérieur.

Le kamikaze a dirigé sa voiture chargée d'explosifs contre la porte d'entrée principale de l'école, où attendaient des candidats à un concours d'entrée à cette école de formation de gendarmes, selon ces témoins.

Un important dispositif de sécurité a été déployé immédiatement après l'attentat dans la zone.

Par ailleurs, onze membres des forces de l'ordre - 8 policiers et 3 militaires - et un civil, ont été tués dans une embuscade menée par des groupes armés islamistes dimanche à Skikda (est), ont rapporté mardi des journaux algériens.

Cette attaque a fait aussi une dizaine de blessés parmi les forces de l'ordre, selon les journaux Le Quotidien d'Oran, Liberté et L'Expression.

Quatre islamistes ont été tués dans l'accrochage, selon les quotidiens qui ajoutent que parmi les victimes figure un officier, le lieutenant-colonel Rahmouni Mohammed, 47 ans.

L'attentat n'avait pas été revendiqué mardi matin.

Les forces de l'ordre circulaient dans un convoi de trois véhicules en patrouille dans la région montagneuse de Oued Zeguar, près de Skikda, à 350 km à l'est d'Alger.

Une bombe a explosé au passage du convoi, suivie par un violent accrochage entre les forces de l'ordre et les islamistes. Puis, une seconde bombe a été actionnée à l'arrivée d'un premier renfort de militaires venu porter secours aux membres de la police judiciaire formant l'essentiel du convoi.

Les policiers tués ont été dépouillés de leurs armes et de leurs uniformes, selon l'Expression.

Jeudi, le commandant du secteur militaire de la région, le colonel Abdelkader Yamani, avait été tué dans une embuscade dans la même zone.

Selon les journaux, les islamistes armés, pourchassés par les forces de l'ordre en Kabylie, tentent de desserrer l'étau et de se redéployer dans la région voisine de Skikda.

http://afp.google.com/article/ALeqM5hq4JErXoZCTSAdpY1sC8YadIHVgQ
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 12:57

Ils sont ou la réconciliation nationale et le baratin de boutef, c'est désolant de voir tout ce laisser aller Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mar 19 Aoû 2008 - 15:29

moro a écrit:
Ils sont ou la réconciliation nationale et le baratin de boutef, c'est désolant de voir tout ce laisser aller Evil or Very Mad

le gouvernement et la presidence algerienne sont illegaux devant le droit international.le peuple algerien meritte mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 0:31

juba2 a écrit:
moro a écrit:
Ils sont ou la réconciliation nationale et le baratin de boutef, c'est désolant de voir tout ce laisser aller Evil or Very Mad

le gouvernement et la presidence algerienne sont illegaux devant le droit international.le peuple algerien meritte mieux.
On appelle ça la strategie de la tension permanente, une triste invention des troskystes, qui a été appliquée en Italie dans les années 70. Rappelle toi les attentats des brigades rouges et ceux de l'extrême droite italienne. C'est la strategie de la peur, grace laquelle on fait croire et faire ce que l'on veut aux gens.
En Algerie, cette politique a permis de bloquer le processus d'évolution democratique pendant longtemps, pas seulement apres que les islamistes du FIS aient remporté les elections. Imagines la tête des generaux algeriens si un gouvernement democratiquement elu dans ce pays devait jeter un oeil sur les comptes de l'Etat...
Avec tout ce qui a été ecrit sur l'implication de la securité militaire algerienne dans certains attentats qui ont ensanglanté ce pays, il faut croire que ce criminels sont prêts à tuer leurs compatriotes par paquets plutôt que de perdre le pouvoir. C'es la même chose a propos de l'affaire du Sahara. Ils preferent entretenir l'inimitié et l'adversité avec le Maroc, qui leur sert d'epouvantail pour justifer leurs gros contrats d'achat d'armes sur lequels ils prelevent leurs commissions.
Prions por nos freres algeriens qui se font à la fois voler et massacrer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 10:55

la 7awla wa la quwata ila billah,les trojan de la reconciliation de bouteftef commencent a s´activer


Citation :
Un double attentat fait au moins onze morts en Algérie
LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 20.08.08 | 10h10

Un double attentat à la voiture piégée a fait au moins onze morts et trente et un blessés mercredi 20 août à Bouira, à 150 kilomètres à l'est d'Alger, rapporte l'agence officielle de presse algérienne APS, citant le ministère de l'intérieur. Les onze morts seraient des civils, selon la radio publique algérienne.

Une des deux explosions a visé un bus de voyageurs stationné à proximité de l'hôtel Sophie, dans le centre-ville de Bouira. Une seconde voiture piégée a explosé près du siège du secteur militaire de la ville. Le centre-ville de Bouira a été imméditament bouclé et un cordon de sécurité a été établi autour de la zone de l'attentat, selon des témoins. Le double attentat de Bouira n'a pas été revendiqué.

La veille, le pays avait déjà été endeuillé par la mort de quarante-trois personnes dans un attentat contre l'école de gendarmerie des Issers, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de la capitale algérienne.

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/08/20/un-double-attentat-fait-au-moins-onze-morts-en-algerie_1085634_3212.html


Citation :
Algérie: 11 morts et 31 blessés dans deux attentats au sud-est d'Alger

Il y a 52 minutes

ALGER (AFP) — Onze personnes ont été tuées et 31 blessées mercredi dans deux attentats à la voiture piégée à Bouira, à 120 km au sud-est d'Alger, a annoncé la radio publique algérienne.

Les onze morts sont des civils, selon la radio.

Une des deux explosions a visé un bus de voyageurs stationné à proximité de l'hôtel Sophie, dans le centre-ville de Bouira. Une seconde voiture piégée a explosé près du siège du secteur militaire de la ville.

Le centre-ville de Bouira a été imméditament bouclé et un cordon de sécurité a été établi autour de la zone de l'attentat, selon des témoins.

Les explosions ont été entendues à plusieurs centaines de mètres à la ronde, selon des résidents interrogés par l'AFP.

Le veilleur de nuit de l'hôtel, se disant en "état de choc", a indiqué à la radio qu'il était "assis à (son) poste, lorsque soudainement une forte explosion a secoué l'hôtel", dont les vitres ont volé en éclats.

Les deux attentats, qui n'avaient pas été revendiqués pas mercredi matin, interviennent 24 heures après un attentat suicide qui a fait 43 morts et 45 blessés, selon un bilan officiel, devant l'école supérieure de gendarmerie des Issers, à 60 km à l'est d'Alger.

Selon des témoins joints par l'AFP, un kamikaze avait dirigé sa voiture chargée d'explosifs contre la porte d'entrée principale du bâtiment, où des candidats universitaires attendaient l'appel pour participer à un concours d'entrée à cette école de formation de gendarmes des Issers, à une soixantaine de kilomètres d'Alger.

La façade de l'école soufflée, des arbres arrachés, les vitres volées en éclats de magasins, les décombres de maisons effondrées, témoignaient de la puissance de l'explosion, qui a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde et qui a creusé un cratère de plusieurs mètres de diamètre, selon des témoins.

Le bilan de cette attaque est plus lourd que celui du double attentat suicide perpétré le 11 décembre à Alger contre le siège du Conseil constitutionnel et deux bâtiments de l'ONU qui avait fait 41 morts et avait revendiqué par la Branche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Baqmi, ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat - GSPC), une branche de la nébuleuse terroriste d'Oussama Ben Laden.

Le ministre de l'Intérieur, Yazid Zerhouni, s'est rendu en hélicoptère sur les lieux où les corps déchiquetés de plusieurs jeunes candidats gendarmes étaient ramassés rapidement et enveloppés dans des couvertures avant d'être placés dans des ambulances. "C'est un acte commis contre les Algériens", a déclaré M. Zerhouni à la presse.

Quelques heures après l'attentat, le fondateur et ancien chef du GSPC, Hassan Hattab, a de son côté appelé les islamistes du maquis et ceux qui seraient tentés de les y rejoindre à "renoncer à la lutte armée et rendre les armes".

Cet attentat survient après une embuscade tendue dimanche par des groupes armés islamistes contre un convoi des forces de l'ordre à Skikda (est) à l'issue de laquelle huit policiers, trois militaires, un civil et quatre islamistes ont été tués, selon les journaux Le Quotidien d'Oran, Liberté et L'Expression. Une dizaine de membres des forces de l'ordre ont également été blessés selon la presse.

Jeudi, le commandant du secteur militaire de la région, le colonel Abdelkader Yamani, avait été tué dans une embuscade dans la même zone montagneuse surplombant la ville de Skikda, à 350 km à l'est d'Alger.

Douze islamistes avaient été tués dans une embuscade tendue par les forces de sécurité près de Beni Douala, en Kabylie (110 km à l'est d'Alger), dans la nuit au 7 au 8 août, en réponse à une attaque islamiste contre le commissariat des renseignements généraux à Tizi Ouzou qui avait fait le 3 août 25 blessés.

Cette recrudescence des attentats islamistes est attribuée par la presse algérienne et des experts de la lutte contre le terrorisme à la volonté des "émirs" (chefs islamistes) d'étendre leurs activités au-delà d'un "quadrilatère de la mort" formé par Alger, Boumerdes, Bouira et Tizi Ouzou (est), afin de desserrer l'étau de l'armée sur leurs groupes retranchés en Kabylie.

La présidence française du Conseil de l'Union européenne (UE) a "très fermement" condamné les derniers attentats en Algérie et réaffirmé son soutien aux autorités algériennes "dans leur lutte contre le terrorisme".

De même que Rome, Berlin et Madrid, le président français Nicolas Sarkozy a condamné "avec la plus grande vigueur" ces attaques parlant de "violences barbares et aveugles".

http://afp.google.com/article/ALeqM5ggLjojh9ZvCi1JD4vX7ihabkjplQ
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 12:50

C'est un avant gout de ce qui les attends pendant le mois sacré de ramdan, le mois ou les terroristes sont les plus actifs. Pauvres citoyens Algériens allahouma ina hada mounkar.
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 13:08

Citation :

L'Algérie replonge dans le bain de sang



L'attentat a eu lieu devant l'école de gendarmerie des Issers, où de jeunes candidats attendaient l'appel pour passer leur concours d'entrée. : AFP

En moins d'une semaine, une cinquantaine de personnes sont mortes dans des attaques imputées au réseau islamiste implanté dans l'est du pays.


C'est l'attaque la plus meurtrière en Algérie depuis le début de l'année. Un attentat suicide perpétré, hier, devant l'école de gendarmerie des Issers (à 55 kilomètres à l'est d'Alger) a fait 43 morts et 45 blessés. Un kamikaze a foncé, à bord de sa voiture,chargée d'explosifs, contre la porte d'entrée principale de l'école où des jeunes candidats attendaient l'appel pour passer le concours d'entrée d'un des corps les plus prestigieux de l'armée algérienne.Al-Qaida soupçonné« Un véritable carnage », s'écrie le père d'un candidat gendarme tué hier. La façade de l'école soufflée, des arbres arrachés, les vitres volées en éclats des magasins aux alentours témoignent de la puissance de l'explosion qui a creusé un cratère de plusieurs mètres de diamètre. « Je n'ai compris que c'était un attentat qu'en voyant une flamme suivie d'un panache de fumée noire et les vitres du bus soufflées. J'ai alors sauté par la fenêtre pour me retrouver assis sur des cadavres jonchant le sol », raconte Nassim, témoin de l'explosion.Hier, ces attaques, qualifiées de « barbares et aveugles » par Nicolas Sarkozy, n'avaient toujours pas été revendiquées, même si cette méthode de « terrorisme à l'irakienne », selon les spécialistes, relèverait du groupuscule Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), ex-GSPC, une succursale adoubée par Ben Laden en 2006.La « réconciliation nationale » en causeDimanche, déjà, huit policiers, trois soldats et un civil sont morts dans une embuscade tendue par des rebelles de l'AMQI, dans la localité de Oued Zeguerra, à 300 km à l'est d'Alger. Les policiers ont été abattus puis égorgés par les assaillants qui ont pris la fuite en emportant leurs armes et leurs uniformes. Jeudi, le commandant du secteur militaire de la région, le colonel Abdelkader Yamani, avait été tué dans une embuscade, dans la même zone.Au total, en moins d'une semaine, le bilan de ces actes terroristes s'élève à 56 morts. La brusque recrudescence des attentats dans l'est du pays survient alors que l'État algérien est accusé de faire preuve d'un inquiétant laxisme qui profite aux extrémistes. Directement mise en cause : la « réconciliation nationale », une politique d'amnistie aux islamistes, voulue et imposée en 2006 par le président Bouteflika, qui a gracié d'anciens maquisards et remis en liberté des milliers de condamnés.« La recherche d'un compromis avec les islamistes n'a rien donné sinon un retour en force du religieux, du voile islamiste et des interdits de toutes sortes. Il n'y a rien qui les encourage à cesser les actes terroristes. Quoi qu'il en soit, à moins de deux semaines du début du mois de ramadan, il y a tout lieu de penser que l'AMQI ne va pas s'arrêter de sitôt », commente Hassane Zerrouky, éditorialiste au journal Le Matin.Cette main tendue aux condamnés n'a pas été suivie de la nécessaire fermeté dans le discours officiel. Lors de l'attentat de décembre 2007 - qui avait fait 37 morts à Alger - Abdelaziz Bouteflika avait été invisible. Hier, son message de condoléances se faisait attendre.

Aude ROUAUX.


http://www.ouest-france.fr/L-Algerie-replonge-dans-le-bain-de-sang-/re/actuDet/actu_3637-689148------_actu.html
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13197
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 17:58

Alors que des gens meurent dans des attentas Allah yrahmouhoum:

Citation :


AUGMENTATION pour les députés algeriens de........100%
subvention accordée aux députés siégeant à l’APN en Algérie a été doublée et passera de 200 000 à 400 000 DA par mois.
Le gouvernement a décidé de doubler la subvention que ces formations percevaient déjà pour leur représentation au sein du Parlement en Algérie. Ainsi, si avant la promulgation de la loi de finances complémentaire pour 2008, les partis recevaient pour chaque élu sur leurs listes, qu’il soit député ou sénateur, 200 000 dinars, désormais, ils percevront le double. C’est-à-dire 400 000 dinars. Cette disposition est inscrite au budget de l’Etat, qui aura donc à débloquer une enveloppe supplémentaire d’un montant de 155 millions de dinars. Contactées, les principales formations bénéficiaires de cette nouvelle disposition n’ont pas manqué de souligner leur satisfaction. « Cette requête ne date pas d’aujourd’hui. Elle a été déjà introduite lors de la dernière mandature » rappellera Saâdi du MSP. Et d’ajouter qu’elle « émane de toutes les formations siégeant au sein du parlement ». Selon lui, cette subvention est en fait une « indemnisation » pour toutes les dépenses et frais engagés par les partis politiques lors des campagnes électorales en Algérie.
Donc une partie des taxes que l'état a décidé de piqués dans nos maigres bourses, sera équitablement répartie pour soulager la misère de nos pauvres partis & leurs représentant. On reconnait là toute la sagesse & les efforts qu'emploient nos chers dirigeants pour l'achat d'un 3ème mandat
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Mer 20 Aoû 2008 - 19:22

Il y a tellement d'attentats dans le monde et chaque jour que ça me passe au dessus de la tête, mais là, c'est trop, pas un seul moment de répit pour les innocents.
Allah yr7amhoum

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   Jeu 21 Aoû 2008 - 15:41

Citation :
12 employés d’une société canadienne tués dans l’attentat de Bouira en Algérie

Douze employés algériens de la firme d’ingénierie canadienne SNC-Lavalin ont été tués et 15 autres blessés lors de l’attentat à la voiture piégée survenu mercredi en Algérie, selon la compagnie.


Deux voitures piégées ont explosé mercredi à Bouira, à 120 km au sud-est d’Alger. La radio algérienne avait fait état d’un bilan de 11 morts et 31 blessés, à la suite de ces explosions.

La compagnie canadienne SNC-Lavalin a publié un communiqué à Montréal affirmant que 12 de ses employés algériens ont été tués et 15 autres blessés lors d’un attentat à la voiture piégée survenu à Bouira.

"C’est avec une grande tristesse que SNC-Lavalin a été informée d’un attentat à la voiture piégée survenu mercredi qui a touché un autobus transportant des employés algériens travaillant au projet de distribution d’eau et l’usine de traitement d’Asserdoune en Algérie", indique le communiqué.

"Douze employés ont été tués dans l’explosion de l’autobus et approximativement quinze autres ont été blessés", a ajouté la société en adressant ses condoléances aux familles des victimes.

La société SNC-Lavalin est un important groupe canadien d’ingénierie et de construction.

D'après AFP
21/08/2008 à 09:34
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre contre le Terrorisme dans le Maghreb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 30Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 17 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» pour ou contre le trotteur ???
» Cherche homéopathe anti-vaccination dans le 93
» Attaque contre le MoDem dans les médias
» LES EX U-BOOTE DANS LA MARINE NATIONALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: