Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

 

 Actualité Economie Mondiale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 26 ... 38  Suivant
AuteurMessage
Cherokee
Colonel
Colonel
Cherokee

messages : 1652
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FR13
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena10Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena26
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 23 Jan 2010 - 0:07

Rappel du premier message :

USA/GB: accord sur les faillites bancaires

Citation :
L'un des régulateurs bancaires aux Etats-Unis, la FDIC, et la Banque d'Angleterre ont annoncé vendredi la signature d'un accord de coopération sur les risques de faillite d'une institution financière multinationale.

Cet accord de principe vient en compléter un autre, datant de 1996 et amendé en 1998, entre les trois principaux régulateurs bancaires américains (Réserve fédérale, FDIC et OCC) et l'autorité de régulation britannique du secteur financier, la FSA.

Il prévoit un échange d'informations pour prévenir un risque de ce genre, de préparer "les outils de gestion d'une crise traversant les frontières", et de prévoir entre autres les moyens de coordination et la répartition des tâches.

La présidente de la FDIC Sheila Bair, citée dans un communiqué, a salué "un pas vers la mise en oeuvre des recommandations du groupe de résolution des crises internationales du Comité de Bâle", un forum de régulateurs bancaires de 27 pays.

Si la Banque d'Angleterre n'est plus régulateur bancaire aujourd'hui, elle reste chargée de gérer les crises bancaires, a rappelé son gouverneur Mervyn King. La FDIC est quant à elle l'autorité de régulation de plus de 5.000 banques, en plus d'être l'agence fédérale de garanties des dépôts bancaires.

AFP
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeJeu 29 Mar 2012 - 23:16

@farewell a écrit:
les futures maitres donc rien de sure pour leurs avenirs... Wink d'ou la raison qui releve presque de leur survie de jouer en tir groupés afin de maximiser leur poids et influence decisionnaire face a une occident mal en point mais au combien puissante et l'erreur fatale serait de la sous estimer car on assiste bien a une bataille pour les affaires economiques circulant sur la planete et la richesse qui en resulte au fond duquel passe par les affaires du monde tout court...


cordialement

Malheresement je crois qu'il n'y a ni bataille ni possible competition entre les BRICS et l'Occident. Les BRICS sont parfaitement en phase avec le systeme neoliberal, en mode tyrannie (chine), mafia(russie), caste (inde), inegalitee criante(bresil), neo-apartheid(afsud), ils ont bien appris les lecons et devancent meme l'occident sur ces points la: la gouvernance qui va de pair avec le neoliberalisme. l'occident comme systeme n'est nullement mal au point, c'est les citoyens lambda et les ideologies alternatives (socail democratie, conservatisme classique) qui sont sur le bord de la falaise. les BRICS pourraient etre ceux qui vont donner le coup de pied a ces modeles politiques/sociaux (c'est la meme chose) qui sont en fait genants pour les elites des BRICS...les seules victimes seront comme d'hab. les gens ordinaires.

Aucun des BRICS n'a l'initiative. ca c'est toujours entre les mains des elites Occidentales, et c'est ce qui compte.

Un livre que je trouve intelligent:




Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_sal Actualité Economie Mondiale - Page 15 Shock_doctrine_cover
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
farewell

messages : 2468
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena25
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena26

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 30 Mar 2012 - 15:52

Wink merci a toi pour l'ouvrage...N'oublie pas que les "anciens maitres" sont toujours la et detiennent encore les clés qui a modelés le monde depuis l'émergence de l'occident, il ne suffit pas d'avoir une economie florissante pour s'imposer naturellement ( cf. l'argentine) mais en effet les brics sont la fracture la plus serieuse contrairement à l'urss a l'epoque...
Citation :


Les BRICS haussent le ton sur la réforme de la Banque mondiale et du FMI

http://www.lemonde.fr/international/article/2012/03/30/les-brics-haussent-le-ton-sur-la-reforme-de-la-banque-mondiale-et-du-fmi_1678145_3210.html

vu les infos qui sont tombés sur l'espagne, l'allemagne à couper la poire en 1.5...
Citation :

Zone euro : accord sur un fonds d'urgence de 800 milliards d'euros
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/03/30/la-zone-euro-debat-du-montant-de-son-pare-feu-anticrise_1677916_3234.html

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 4cdc5300-4889-4be3-9a10-1fb0c573da7d
"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeDim 1 Avr 2012 - 15:35

Citation :
Les 17 pays membres de la zone euro ont accepté de construire un pare-feu financier de 800 milliards d'euros (environ 1,1 mille milliards de dollars américains) contre la crise de la dette, ont annoncé vendredi les ministres des Finances.

"La zone euro mobilise un pare-feu général d'environ 800 milliards d'euros, un peu plus de mille milliards de dollars américains", selon un communiqué du groupe euro, réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Les fonds de renflouement, appelés "pare-feu", comprennent le Fonds de stabilité financière européen temporaire (FSFE) et le Mécanisme de stabilité européen permanent (MSE) de 500 milliards d'euros.

Dans le communiqué, les ministres ont déclaré que le plafond général actuel du FSFE/MSE sera élevé et passera de 500 milliards d'euros à 700 milliards.

Expliquant la manière dont les fonds seront déployés, le groupe euro a déclaré que le MSE sera le "principal instrument" pour financer les nouveaux programmes de l'UE à partir de juillet 2012, lors de son entrée en vigueur.

Les ministres ont ajouté que les pays de la zone euro se sont engagés à verser 150 milliards d'euros de contributions bilatérales supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI).

http://french.news.cn/monde/2012-03/31/c_131500000.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 6 Avr 2012 - 20:09

Taux de croissance au sein du G-20...

Actualité Economie Mondiale - Page 15 731662_9d92d4823e7072e6132e7e4ef0768c6e
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeMer 11 Avr 2012 - 19:43

Citation :
A la suite de la somme astronomique engagée par la Banque JP Morgan sur les CDS, Stanley Crouch, directeur-en-chef des investissements chez Aegis Capital, a déclaré hier sur Bloomberg TV : « Restaurons la loi Glass-Steagall maintenant. Séparons les banques des maisons de courtage. Les implications sont massives, pour des générations à venir. »

Crouch faisait référence aux révélations récentes de bloomberg.com concernant les activités de Bruno Iksil de JP Morgan à Londres, surnommé « la baleine de la City », en raison des positions à haut risque prises par le trader sur des CDS (des produits dérivés permettant de spéculer sur la solvabilité des Etats et les grandes entreprises).

L’agence Bloomberg rapporte qu’Iksil, un ancien trader de Natixis (de 1999 à 2003), opère pour le compte de la banque elle-même, depuis le bureau responsable, chez JP Morgan, de la gestion des risques (chief investment office), et aurait accumulé entre une dizaine de milliards de dollars de CDS (selon une source proche de la banque) et une centaine de milliards de dollars (selon l’estimation des acteurs sur le marché).

Si la dernière estimation s’avère exacte (et il n’y a aucune raison particulière de croire la banque elle-même concernant ces activités non soumises à la régulation), cette prise de position par un seul trader représenterait dans ce cas près de 10% de tous les dépôts gérés par JP Morgan ($1100 milliards en 2011).

On comprend mieux pourquoi certains banquiers finissent par comprendre, suite à la campagne présidentielle de Jacques Cheminade qui se concentre sur ce sujet, l’urgence absolue de séparer de manière étanche les activités de dépôt (crédit et épargne au service des ménages, des entreprises et des collectivités territoriales) et d’investissement (spéculation).

http://www.solidariteetprogres.org/La-folie-de-la-baleine-de-la-City-demontre-que-Cheminade-a-raison-de_08749

http://www.bloomberg.com/video/90076869

http://www.bloomberg.com/news/2012-04-05/jpmorgan-trader-iksil-s-heft-is-said-to-distort-credit-indexes.html

http://www.businesswire.com/news/home/20120113005223/en/JPMorgan-Chase-Reports-Fourth-Quarter-2011-Net-Income
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 14 Avr 2012 - 8:17

Citation :
En cas d'application de scénarios de développement économique fondés sur l'innovation, la production de gaz naturel en Russie atteindra 900 milliards de m3 par an d'ici à 2030 contre 670,5 milliards de m3 en 2011, a annoncé vendredi aux journalistes le vice-ministre du Développement économique Andreï Klepatch.

Il s'agit d'une hausse de 34%, a-t-il indiqué.

"En 2020, le pays produira 824 milliards de m3 de gaz naturel et en 2030, il en produira 900 milliards", a affirmé M. Klepatch en présentant les grandes options du développement économique de la Russie pour la période allant jusqu'à 2030.

"La péninsule de Iamal, le plateau continental de la mer de Barents, les zones maritimes et terrestres attenantes aux golfes arctiques Obskaya Guba et Tazovskaya Guba, ainsi que la Sibérie orientale et l'Extrême-Orient russe resteront les principales régions productrices de gaz", a affirmé le vice-ministre.

Selon lui, il est également prévu d'exploiter les champs de gaz situés à une grande profondeur en Sibérie occidentale.

La production de gaz de schiste pourrait atteindre 60 milliards de m3 entre 2018 et 2030 et celle de méthane, près de 141 milliards de m3 entre 2013 et 2030.

D'ici 2020, les livraisons de gaz naturel vers la région Asie-Pacifique s'élèveront à 15% de la totalité des exportations gazières russes et d'ici 2030, à 21%, a conclu M. Klepatch.

http://fr.rian.ru/energetics/20120413/194301719.html
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 20 Avr 2012 - 11:35

Citation :
La Présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner a annoncé le 16 avril à une foule en liesse réunie devant le palais présidentiel sa décision de re-nationaliser la compagnie pétrolière YFP, afin de permettre au pays de recouvrer sa « souveraineté en matière d’hydrocarbures » et d’assurer le développement futur de la nation.

51% du capital, c’est-à-dire la partie détenue par la compagnie espagnole Repsol, sera exproprié par l’Etat argentin. Les 49% restants resteront dans le giron des provinces. Quand au nouveau pdg par intérim de l’entreprise, il s’agira du ministre du Plan Julio de Vido, un grand défenseur des intérêts du pays et de l’énergie nucléaire.

Les intérêts financiers de Londres, ainsi que leurs alliés de Madrid et de Wall Street, tremblent de rage de voir un Président argentin réaffirmer avec force la souveraineté du pays une seconde fois depuis 2005, moment où le Président Nestor Kirchner avait imposé aux banquiers étrangers une réorganisation de la dette de 75% en disant : « A prendre ou à laisser. »

Depuis les nombreuses privatisations menées par Carlos Menem au cours des années 90, les intérêts financiers britanniques et leur alliés avaient pris leurs aises en Argentine et ailleurs en Amérique du Sud, en achetant des entreprises publiques d’importance stratégique à prix cassé. C’est dans ce contexte que YPF, fondée en 1922 comme première compagnie pétrolière publique en Ibéro-Amérique et l’un des piliers du développement industriel du pays, fut privatisée en 1993 par Menem. C’est cette politique de pillage tous azimuts qui conduisit le pays à la faillite une décennie plus tard.

Comme l’a confié un ancien dirigeant de Repsol à un journaliste du Financial Times de Londres, « le ’business model’ était basé sur l’idée de faire de YPF une vache à lait, et de réinvestir les profits dans d’autres régions [du monde, ndt] ». (Ce qui n’a pas empêché le quotidien britannique de crier au loup contre la décision de la Présidente Kirchner.)

Le résultat est que Repsol avait négligé d’investir et d’explorer pour trouver de nouveaux gisements, et même de produire sur place, amenant le pays à importer en 2011, et ce pour la première fois en 17 ans, pour pas moins de $9 milliards de pétrole. L’Argentine possède pourtant d’abondantes ressources pétrolières, qui pourraient être facilement mises en valeur dans un contexte de prix élevés sur les marchés mondiaux. En novembre 2011, un important gisement a été découvert dans la province argentine de Neuquen, dans une zone appelée Vaca Muerta, d’une superficie totale de 30.000 km2.

Comme l’a déclaré Cristina Kirchner, « l’Argentine doit continuer à croître, à aller de l’avant, et chacun doit, dans l’exercice de ses responsabilités respectives, aider à reconstruire cette grande entreprise pour le bénéfice de tous les Argentins ».

La réaction espagnole ne s’est cependant pas fait attendre. Le ministre des Affaires étrangères à convoqué l’ambassadeur argentin à Madrid pour lui faire part du mécontentement de l’ancienne puissance coloniale. Quant au premier Ministre espagnol, il a vociféré à qui voulait l’entendre que la conduite « illégale » de l’Argentine ne serait pas tolérée, avant de s’envoler pour un Forum économique mondial à Mexico et organiser des mesures de représailles avec d’autres pays d’Ibéro-Amérique.

L’agence de presse britannique Reuters est même allée jusqu’à affirmer que la « patience internationale » à l’égard de la Présidente argentine commençait à s’épuiser avant même l’expropriation, à cause de son refus de jouer « selon la règle du jeu ». Le Financial Times prédisait quand à lui que les conséquences de cet acte « seront énormes », car « les investissements étrangers seront paralysés (…) et l’Argentine devra faire face à l’isolement diplomatique de l’Union européenne, des Etats-Unis et du Mexique ». En réalité, Repsol étudiait une offre de rachat d’YPF par une société chinoise pour 15 milliards de dollars, sans en avoir informé le gouvernement argentin.

Plusieurs dirigeants de l’UE ont exprimé leur « déception » par rapport à la décision de l’Argentine et menacent de répondre d’une manière encore indéterminée pour montrer la solidarité européenne avec l’Espagne ! Et ce au moment même où l’UE met toute la pression sur cette dernière pour qu’elle renfloue ses banques aux prix d’une austérité sans précédent ! Le Parlement européen doit d’ailleurs voter aujourd’hui une résolution contre Buenos Aires, un vote présenté comme un enjeu de « sécurité juridique des investissements européens en dehors de l’UE ». Rien que cela !

Tout autre a été la réaction du quotidien allemand Suddeutsche Zeitung, qui a publié mercredi un commentaire intitulé « L’intérêt général plutôt que le profit », expliquant que la décision de « Cristina Kirchner montre bien que ce n’est pas une question de socialisme, mais de recouvrer sa souveraineté nationale. La dispute qui en résulte avec l’Espagne est si amère car elle a lieu à la frontière entre deux systèmes opposés. Le gouvernement libéral conservateur de l’Espagne est juste sur le point d’abandonner sa souveraineté économique, sous la pression extérieure mais aussi en raison de ses propres convictions. »

Le modèle de privatisation catastrophique de Carlos Menem, « le meilleur élève des Etats-Unis, de la Banque mondiale et du FMI » est ce que Cristina Kirchner est en train d’enterrer.

L’article précise que les « protagonistes de l’économie de libre-marché total sont eux-mêmes responsables de ce triste résultat. Nulle part ailleurs qu’en Amérique Latine leur chances étaient-elles aussi grandes, et nulle part ailleurs ont-ils réussi à créer un tel déséquilibre social. Ils sont maintenant punis. » La rhétorique de protestation du gouvernement de Madrid « est hors de proportion », conclut l’auteur car « Repsol n’est plus espagnol, la majorité des actions étant détenue par des Mexicains et des Français. »

http://www.solidariteetprogres.org/Petrole-l-Argentine-reconquiert-sa-souverainete_08763

Tiens, Repsol n'est pas une compagnie espagnole, comme c'est bizarre... Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_mrg
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena21

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 20 Avr 2012 - 12:07

on remarque que les reflexes colonialistes n´ont pas changé,meme apres un siecle,bravo et bon courage encore a Mme Kirchner,faut pas qu´elle se deplace en avions ailleurs..

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 15717
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena10Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena13
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena15

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 20 Avr 2012 - 13:53

Franchement je tire mon chapeau aux politiques argentins Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_sal Quel courage ils ont eu, eux petit pays, mettre à la porte les créanciers ou du moins les mâter comme ils le méritent!

C'est une politique qui pense d'abord au bien du pays avant celui du CA des groupes qui sont présents sur place. Pour Repsol, ils voulaient vendre leur part à une société pétrolière chinoise avant l'épisode de nationalisation Like a Star @ heaven


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeLun 23 Avr 2012 - 20:33

'Huge' water resource exists under Africa

Citation :
BBC

http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-17775211


Actualité Economie Mondiale - Page 15 _59747529_aquifiers_africa_464map
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 27 Avr 2012 - 22:04

Citation :
Le président du Sinn Fein a inauguré la campagne de son parti lors d’un discours à Dublin hier, dans le cadre du référendum sur la ratification du nouveau traité conclu en décembre dernier par les chefs d’Etat européens (sauf Cameron qui a dit non pour protéger les intérêts de la City).

Gerry Adams a déclaré : « Le Fine Gael et le Fianna Fail prétendent que si nous ne signons par le Traité d’Austérité nous n’aurons pas accès aux aides d’urgence. Ceci est complètement ridicule. Le fait est que rien n’est joué. Pour que le Mécanisme de stabilité européen (MES) devienne officie,l il faut qu’ont lui donne une base légale dans les traités européens (à travers un amendement de l’article 136) et tous les États-membres, incluant le nôtre, doivent être d’accord (…)

« Le choix que nous devons faire est entre l’austérité et les stimuli économiques et la croissance. Nous devons choisir entre l’abandon de nos pouvoirs à des responsables non élus et bureaucrates de la Commission européenne et de la Cour européenne de justice, en leur laissant le loisir de diriger ce pays, ainsi que la politique fiscale et les questions monétaires. Ou bien nous pouvons voter NON à tout ceci et rétablir le droit des citoyens à élire ou limoger nos gouvernements ; et de permettre aux citoyens d’exercer leur autorité démocratique sur ceux qui nous gouvernent.

« Il est assez clair que l’austérité ne marche pas. Nous avons eu six budgets d’austérité. Le déficit s’est creusé, il n’a pas été réduit. Un demi million de citoyens sont sans emploi. Les travailleurs et les familles à bas et moyen revenu portent le fardeau des décisions du gouvernement. »

Le Irish Times rapporte que le candidat du Parti socialiste François Hollande a fait remarquer, afin de motiver son appel à changer le traité d’austérité, que trois pays avaient déjà ratifié le pacte, tout en ajoutant toutefois : « Nous ne savons pas ce que sera le résultat du référendum [irlandais]. Mais vous savez, l’Irlande a montré à quelques occasions qu’elle savait dire Non. »

http://www.solidariteetprogres.org/Irlande-Gerry-Adams-part-en-guerre-contre-le-Traite-d-austerite-europeen_08774
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 5 Mai 2012 - 10:29

Citation :
Le gouverneur de la Banque d’Angleterre Mervyn King a appelé à la séparation des activités bancaires lors d’une intervention sponsorisée par la BBC.

Tout en payant l’hommage obligatoire à la vénérable histoire de la Banque d’Angleterre, King a présenté un extrait audio de la première « conversation au coin du feu » du Président américain Franklin Delano Roosevelt sur la crise bancaire, une semaine après son arrivée à la Maison Blanche en mars 1933.

Dans cet extrait présenté par King, Roosevelt disait : « Chers amis, je veux parler brièvement au peuple américain de la question des banques. Nous avons eu une mauvaise situation bancaire. Certains de nos banquiers se sont montrés incompétents ou malhonnêtes dans l’utilisation des dépôts des gens. Ils ont utilisé une partie de l’argent qui leur a été confié pour la spéculation et des prêts mal avisés. Bien sûr, ceci n’as pas été le cas pour la grande majorité de nos banques, mais cela est arrivé suffisamment de fois pour choquer le peuple américain et provoquer un sens d’insécurité, et le plonger dans un état d’esprit où il ne pouvait plus faire la différence, pour apparemment conclure qu’un acte perpétré par quelques uns avait teinté tout le système. Et ainsi il échut au gouvernement la responsabilité de redresser cette situation et de le faire aussi rapidement que possible, et cette tâche est en train d’être accomplie. »

King a enchaîné avec trois propositions de réforme. La première concerne la régulation bancaire, une tâche qui reviendra à nouveau à la Banque d’Angleterre l’année prochaine, après que son mandat lui ait été retiré en 1997 par le ministre de l’Échiquier de l’époque Gordon Brown. Il a expliqué que Brown avait alors mis en place la Financial Service Autority (FSA), l’autorité des marchés financiers. En réalité, cette dernière s’est limitée à opérer une « légère touche » de régulation sans réellement remettre en cause la dérégulation sauvage.

La deuxième proposition est la mise en œuvre d’une nouvelle loi permettant aux banques de faire faillite sans affecter l’ensemble du système.

La troisième est de restructurer le système bancaire, selon le principe qu’il existe deux types d’activité, la partie « essentielle », qualificatif désignant les banques commerciales, et la partie qui est impliquée dans les échanges risqués. « On ne construit pas de centrales nucléaires dans des régions densément peuplées, a-t-il expliqué, et de la même manière nous ne devrions pas permettre aux services bancaires essentiels de se laisser emporter dans le piège du ’trop gros pour faire faillite’. La séparation est essentielle pour rendre notre économie plus sûre. »

Malheureusement, pour King, cette filialisation doit se faire sous un même toit, comme le préconise le rapport de Lord John Vickers. King presse d’ailleurs le législateur anglais d’adopter ce que nous avons baptisé de "faux Glass-Steagall Act", puisqu’il ne s’agit nullement d’une séparation complète et étanche entre entités différentes, défendu depuis des années par Jacques Cheminade en France ou l’économiste américain Lyndon LaRouche.

Il est à noter que l’intervention de King arrive en écho à un article récent de LaRouche intitulé « Il est temps pour l’Angleterre d’adopter Glass-Steagall ».

http://www.solidariteetprogres.org/Le-gouverneur-de-la-Banque-d-Angleterre-appelle-a-la-separation-des_08783
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena21

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeLun 7 Mai 2012 - 13:49

Citation :
Merkel accueillera Hollande "les bras ouverts", mais refuse de renégocier le pacte budgétaire

Le Monde.fr | 07.05.2012 à 13h20 • Mis à jour le 07.05.2012 à 13h43

L'Allemagne a posé, lundi 7 mai, ses conditions au président français élu, François Hollande, en excluant toute renégociation du pacte budgétaire européen et toute initiative de "croissance par les déficits". Peu après, la chancelière allemande, Angela Merkel, indiquait qu'elle accueillerait M. Hollande "les bras ouverts", assurant qu'elle travaillerait étroitement avec lui.

"Il n'est pas possible de renégocier le pacte budgétaire", qui a déjà été "signé par vingt-cinq des vingt-sept Etats membres de l'Union européenne" et qui a pour but de renforcer la discipline dans la gestion des finances publiques, a dit le porte-parole de la chancelière Merkel, Steffen Seibert. Il était interrogé sur la volonté de M. Hollande d'adjoindre à ce pacte un volet sur la croissance.

La chancellerie allemande a également réaffirmé qu'elle ne voulait pas "d'une croissance par des déficits, mais d'une croissance par des réformes structurelles". Il n'est donc pas question, pour le gouvernement Merkel, d'encourager en Europe des politiques de relance, mais de promouvoir la voie choisie par l'Allemagne et les réformes du marché du travail mises en place par l'ancien chancelier Gerhard Schröder.

M. Hollande avait, dès son allocution de victoire, marqué sa volonté de "donner à la construction européenne une dimension de croissance, d'emploi, de prospérité, d'avenir" et d'expliquer à Berlin et à ses autres partenaires que "l'austérité pouvait ne plus être une fatalité".

Lundi, Mme Merkel a affirmé : "Nous allons travailler ensemble bien et intensivement et nous allons nous réunir très vite", après l'entrée en fonction de M. Hollande, le 15 mai. Dimanche, la chancelière allemande s'était déclarée favorable à l'adoption d'un pacte de croissance pour la zone euro, tout en divergeant avec le nouveau président français sur les moyens d'y parvenir.

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeLun 7 Mai 2012 - 22:57

Le Fric, c'est Chic

ExxonMobile 450 Milliards de $ de Chiffre d'affaire et 41 Millairds de benefs

Fortune 500

Citation :
FORTUNE 500
Our annual ranking of America's largest corporations

http://money.cnn.com/magazines/fortune/fortune500/2012/full_list/

Citation :

Fortune 500

Rank ▾ Company Revenues
($ millions) Profits
($ millions)
1 Exxon Mobil 452,926.0 41,060.0
2 Wal-Mart Stores 446,950.0 15,699.0
3 Chevron 245,621.0 26,895.0
4 ConocoPhillips 237,272.0 12,436.0
5 General Motors 150,276.0 9,190.0
6 General Electric 147,616.0 14,151.0
7 Berkshire Hathaway 143,688.0 10,254.0
8 Fannie Mae 137,451.0 -16,855.0
9 Ford Motor 136,264.0 20,213.0
10 Hewlett-Packard 127,245.0 7,074.0
11 AT&T 126,723.0 3,944.0
12 Valero Energy 125,095.0 2,090.0
13 Bank of America Corp. 115,074.0 1,446.0
14 McKesson 112,084.0 1,202.0
15 Verizon Communications 110,875.0 2,404.0
16 J.P. Morgan Chase & Co. 110,838.0 18,976.0
17 Apple 108,249.0 25,922.0
18 CVS Caremark 107,750.0 3,461.0
19 International Business Machines 106,916.0 15,855.0
20 Citigroup 102,939.0 11,067.0
21 Cardinal Health 102,644.2 959.0
22 UnitedHealth Group 101,862.0 5,142.0
23 Kroger 90,374.0 602.0
24 Costco Wholesale 88,915.0 1,462.0
25 Freddie Mac 88,262.0 -5,266.0
26 Wells Fargo 87,597.0 15,869.0
27 Procter & Gamble 82,559.0 11,797.0
28 Archer Daniels Midland 80,676.0 2,036.0
29 AmerisourceBergen 80,217.6 706.6
30 INTL FCStone 75,497.6 37.3
31 Marathon Petroleum 73,645.0 2,389.0
32 Walgreen 72,184.0 2,714.0
33 American International Group 71,730.0 17,798.0
34 MetLife 70,641.0 6,981.0
35 Home Depot 70,395.0 3,883.0
36 Medco Health Solutions 70,063.3 1,455.7
37 Microsoft 69,943.0 23,150.0
38 Target 69,865.0 2,929.0
39 Boeing 68,735.0 4,018.0
40 Pfizer 67,932.0 10,009.0
41 PepsiCo 66,504.0 6,443.0
42 Johnson & Johnson 65,030.0 9,672.0
43 State Farm Insurance Cos. 64,305.1 845.0
44 Dell 62,071.0 3,492.0
45 WellPoint 60,710.7 2,646.7
46 Caterpillar 60,138.0 4,928.0
47 Dow Chemical 59,985.0 2,742.0
48 United Technologies 58,190.0 4,979.0
49 Comcast 55,842.0 4,160.0
50 Kraft Foods 54,365.0 3,527.0
51 Intel 53,999.0 12,942.0
52 United Parcel Service 53,105.0 3,804.0
53 Best Buy 50,272.0 1,277.0
54 Lowe's 50,208.0 1,839.0
55 Prudential Financial 49,045.0 3,666.0
56 Amazon.com 48,077.0 631.0
57 Merck 48,047.0 6,272.0
58 Lockheed Martin 46,692.0 2,655.0
59 Coca-Cola 46,542.0 8,572.0
60 Express Scripts Holding 46,128.3 1,275.8
61 Sunoco 45,765.0 -1,684.0
62 Enterprise Products Partners 44,313.0 2,046.9
63 Safeway 43,630.2 516.7
64 Cisco Systems 43,218.0 6,490.0
65 Sears Holdings 41,567.0 -3,140.0
66 Walt Disney 40,893.0 4,807.0
67 Johnson Controls 40,833.0 1,624.0
68 Morgan Stanley 39,376.0 4,110.0
69 Sysco 39,323.5 1,152.0
70 FedEx 39,304.0 1,452.0
71 Abbott Laboratories 38,851.3 4,728.4
72 DuPont 38,719.0 3,474.0
73 Google 37,905.0 9,737.0
74 Hess 37,871.0 1,703.0
75 Supervalu 37,534.0 -1,510.0
76 United Continental Holdings 37,110.0 840.0
77 Honeywell International 37,059.0 2,067.0
78 CHS 36,915.8 961.4
79 Humana 36,832.0 1,419.0
80 Goldman Sachs Group 36,793.0 4,442.0
81 Ingram Micro 36,328.7 244.2
82 Oracle 35,622.0 8,547.0
83 Delta Air Lines 35,115.0 854.0
84 Liberty Mutual Insurance Group 34,671.0 365.0
85 World Fuel Services 34,622.9 194.0
86 New York Life Insurance 34,393.5 557.3
87 Plains All American Pipeline 34,275.0 966.0
88 TIAA-CREF 34,079.0 2,388.4
89 Aetna 33,779.8 1,985.7
90 Sprint Nextel 33,679.0 -2,890.0
91 News Corp. 33,405.0 2,739.0
92 General Dynamics 32,677.0 2,526.0
93 Allstate 32,654.0 788.0
94 HCA Holdings 32,506.0 2,465.0
95 American Express 32,282.0 4,935.0
96 Tyson Foods 32,266.0 750.0
97 Deere 32,012.5 2,799.9
98 Murphy Oil 31,446.3 872.7
99 Philip Morris International 31,097.0 8,591.0
100 Nationwide 30,697.8 -793.1

....
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena21

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeJeu 17 Mai 2012 - 21:30

Citation :
Le pétrole poursuit son recul à New York, dans un marché plus frileux


NEW YORK - Les cours du pétrole ont poursuivi leur recul jeudi à New York, atteignant un nouveau plus bas depuis novembre, dans un marché frileux, fuyant les actifs jugés moins sûrs comme l'or noir dans un contexte macroéconomique mondial préoccupant.

Le baril de WTI pour livraison en juin a abandonné 25 cents par rapport à mercredi, et terminé à 92,56 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Des indicateurs économiques plus mitigés que prévu aux Etats-Unis et des inquiétudes toujours très fortes au sujet de la crise de la dette en Europe et de la situation politique grecque, ont fait changer le marché de direction en cours d'échanges après une ouverture en hausse.

La grande préoccupation du marché actuellement, c'est l'économie. Et la plus grande partie de la communauté des investisseurs semble être en train de se tourner vers des actifs refuges et de se détacher des actifs plus risqués, y compris l'or noir, a David Bouckhout, de TD Securities.

Or, cette séance était une séance de baisse plombée par le contexte macroéconomique, et le marché a eu des difficultés à contenir des peurs croissantes au sujet de l'Europe, a ajouté le courtier.

Alors que le chaos politique persistait en Grèce, les chiffres stables des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis, meilleurs que prévu, n'ont pas suffi à éclipser le fait que, pour la première fois en sept mois, l'indice composite des indicateurs économiques américains a baissé en avril, de 0,1% par rapport à mars, où il avait augmenté de 0,3%.

En outre, l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (Nord-Est des Etats-Unis) s'est contractée en mai, selon le dernier relevé de la Réserve fédérale.

Les cours du WTI avaient initialement ouvert en hausse, soutenus notamment par un regain des tensions avec l'Iran, qui a répété jeudi qu'il ne renoncerait pas à ses droits en matière de nucléaire, et par un marché plus optimiste en matinée.

En outre, le brut new-yorkais avait également bénéficié en début de séance de l'annonce de l'inversion du sens dans lequel circule le pétrole dans l'oléoduc Seaway, soit désormais du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud des Etats-Unis), vers les structures du golfe du Mexique, comme l'a noté Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.


(©AFP / 17 mai 2012 21h01)

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 19 Mai 2012 - 16:04

Citation :
Les banques européennes, aux prises avec peut-être quelque 5 000 milliards d’euros de mauvaises dettes, ont commencé ces jours-ci leur descente dans l’abysse d’un nouveau crash bancaire couvrant l’ensemble de l’eurozone.

Selon les délibérations du Comité de politique monétaire de la Fed américaine du mois d’avril, rendues publiques le 16 mai, plusieurs membres siégeant au Comité avaient déjà commencé à s’agiter pour que la Fed prépare une nouvelle vague d’achat d’actifs si jamais les banques de l’eurozone continuaient à voir leur situation s’aggraver.

Celle de JP Morgan Chase aux Etat-Unis s’est entre-temps déjà dégradée, avec la croissance des pertes liées aux prises de position de la banque de 100 milliards de dollars sur les marchés de Londres. Plusieurs sources financières ont confié au New York Times que les pertes de JPM/Chase, s’élevant à l’origine à 2 milliards de dollars, s’étaient alourdies jusqu’à 3 sinon 4 milliards. Le PDG avait estimé que les pertes « pourraient doubler au cours des deux prochains trimestres », mais le doublement a eu lieu sur une période de 4 jours d’activité seulement, en chemin vers une vingtaine de milliards de pertes au total.

En Espagne, Bankia, qui avait été nationalisée il y a seulement deux semaines, est en chute libre, ayant perdu 1 milliards d’euros de dépôts, ainsi que 30% de la valeur de son action en quelques jours. L’agence Moody’s a rabaissé la note de 16 grandes banques espagnoles de plusieurs crans, ainsi que celle de Santander UK PLC, la branche londonienne de Banco Santander SA en Espagne.

Le Premier ministre Rodrigo Rajoy a averti que l’Espagne pouvait, comme la Grèce et l’Irlande, se trouver dans l’impossibilité de soulever les fonds nécessaires sur les marchés, après que les taux sur la dette à dix ans aient largement dépassé la barre des 6% jeudi, atteignant 6,335%.

En Grèce, les quatre plus grandes banques ont subi une saignée de 1,3 milliards d’euro sur deux jours, sous la forme de retraits de dépôts, forçant le gouvernement intérimaire à débloquer 18 milliards d’euros pour les « recapitaliser ». Celles-ci avaient été privées, à la demande du FMI et des puissances financières européennes, des services de liquidité de la BCE, de manière à forcer les Grecs à voter dans la « bonne » direction lors de la prochaine élection législative, prévue maintenant pour le 17 juin.

Des sources rapportent que le sommet du G8 sera entièrement consacré à la situation bancaire européenne, où Barack Obama est censé dispenser ses ordres, en particulier à la chancelière Angela Merkel pour maintenir la zone Euro à tout prix.

Pourtant, comme le rapporte Le Nouvel Economiste dans un article exhaustif consacré à Glass-Steagall, « l’idée, façon Glass Steagall Act de 1933 aux Etats-Unis, consistant à séparer les volatiles activités de marché de la tranquille banque de détail aurait du sens en période de marasme financier » (…) et « encore plus de sens depuis que la Grèce, en fuite sur une mer déchaînée après les élections qui ont fait imploser la coalition au pouvoir, fait à nouveau peser une énorme pression sur les banques européennes. »

Effectivement, la seule manière de résoudre le problème serait de faire adopter une réforme de type Glass-Steagall dans les pays européens et aux Etats-Unis simultanément, en assignant les obligations d’Etat aux banques d’affaires et en réorganisant la dette de pays comme la Grèce pendant que l’on protégerait les dépôts du côté des banques de dépôts et de crédit.

Quant au « volet croissance » défendu par François Hollande, celui-ci n’a de sens que s’il implique l’annulation d’une grande partie de créances illégitimes et la mise en place d’un système de crédit productif publique capable de remplacer la doctrine monétariste des dernières décennies, couplée à une politique de grands projets d’infrastructure capable de transformer la donne dans le domaine de « l’économie physique ».

http://www.solidariteetprogres.org/Bankrun-et-Grexit_08805
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena21

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 19 Mai 2012 - 16:24

Citation :
Le Premier ministre Rodrigo Rajoy
Mariano Rajoy

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 19 Mai 2012 - 16:34

Ils en ont fait un personnage du Cid: "Rodrigue, as-tu du coeur?" plutôt qu'un chanteur d'opéra, désolant. Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_mrg
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeVen 25 Mai 2012 - 17:39

Citation :
La Présidente argentine : seul le crédit productif crée de la vraie valeur

Lors d’une rencontre bilatérale entre le Président angolais Jose Eduardo dos Santos et la Présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner le 18 mai, cette dernière s’est attaquée à l’idée qui domine aujourd’hui la finance mondiale, selon laquelle l’argent a une valeur en soi.

Faisant écho à des conceptions souvent développées par l’économiste américain Lyndon LaRouche, la Présidente argentine a estimé « que nous avons maintenant une occasion de montrer au monde entier qu’un autre modèle d’accumulation est possible, à part celui du profit financier et de l’argent en soi. L’argent en tant que tel ne se reproduit que lorsqu’il chemine à travers le marché de la production de biens et services ; l’argent en tant que tel, gisant à l’intérieur des banques, ne se reproduit pas. Il doit quitter la banque et aller dans l’industrie, l’agriculture, dans l’élevage, et tous les services pour se reproduire. »

Madame Fernandez avait fait remarquer plus tôt dans la journée, à l’occasion d’un discours devant l’Assemblée législative angolaise, que ce sont les êtres humains, avec leur travail manuel et intellectuel, qui génèrent la vraie richesse, et non pas les banques, « qui accumulent des devises étrangères dans leurs coffres-forts mais n’existent plus tard que dans les comptes virtuels de leurs ordinateurs ; lorsque le moment de vérité arrive, alors [l’argent] n’est pas là, et c’est à l’Etat de prendre en charge les dégâts causés par les marchés. »

La Présidente argentine a dit à son homologue angolais que c’est là « le grand défi et le message que nous essayons constamment de faire passer au G-20. J’ai dit ceci depuis le deuxième sommet, qui a eu lieu à Londres. Il semble que le prochain sera plus intéressant, car il y a de nouveaux acteurs ; très peu parmi nous sont restés depuis le premier G-20 de Washington, et la vérité est que ceux qui ont quitté l’ont fait à cause d’un renouvellement démocratique, mais également parce que les politiques d’austérité qu’ils ont mises en place ont échoué. »

Elle a terminé en notant que ses remarques ne seront pas bienvenues « dans certaines capitales, celles des vieilles puissances coloniales qui sont aujourd’hui des nations modernes développées, qui nous ont dit que leur modèle était le seul à suivre, celui qui nous est maintenant tombé dessus dans un immense fracas. Le profit financier comme seul objectif, déconnecté de la production ou de la valeur ajoutée provenant des biens et services et de la création d’emplois, est ce qui a causé ce krach financier qui nous est tombé dessus, et quand je dis nous, je parle des économies sud-sud, qui sont des économies émergentes ou en voie de reconstruction. »

Il est ainsi plus nécessaire que jamais, a-t-elle conclu, de renforcer la coopération que « vous [Président Dos Santos] venez de soulever et grâce à laquelle les gouvernements existent, comme vous l’avez dit, pour ériger des sociétés qui incluent, qui sont égalitaires, avec des salaires justes... c’est ce que le fondateur de cette nation, Agostinho Neto, ainsi que les hommes et femmes qui se sont battus à ses côtés, cherchaient à accomplir » pour l’Angola.

http://www.solidariteetprogres.org/La-Presidente-argentine-seul-le-credit-productif-cree-de-la-vraie-valeur_08813

Citation :
Jacques Delpla : remercions le peuple grec pour avoir voté contre l’austérité !

Dans un commentaire publié aujourd’hui dans le quotidien Les Echos, l’économiste libéral Jacques Delpla, conseiller-senior chez BNP-Paribas et membre du Conseil d’analyse économique, remercie le peuple grec pour avoir voté en faveur du parti de la gauche radicale Syriza et son projet de réorganisation ordonnée de la dette.

Delpla résume la situation ainsi : « Les pays du sud de l’euro ne peuvent pas simultanément renoncer à l’inflation généralisée pour réduire leur dette, renoncer à la dévaluation pour restaurer leur compétitivité et renoncer au défaut sur leurs dettes. L’un des pôles de cette trinité doit céder. L’inflation généralisée est impossible - interdite par le traité de l’Union européenne et la BCE. Dévaluer signifierait sortir pour toujours de l’euro (à éviter). Ne reste que le défaut, la restructuration des dettes publiques et privées. »

Or, explique-t-il, les dirigeants européens ont imposé aux pays les plus fragilisés, « à l’exception de la Grèce », une politique d’austérité mais sans consentir à une restructuration de la dette, par peur de contagion. (Rappelons que la dette grecque a été effectivement rabaissée d’un tiers environ, mais ceci est trop peu et est arrivé surtout trop tard, car l’austérité avait déjà fait ses ravages.)

Soulignant de manière frontale l’échec fracassant de cette stratégie, « seul les dirigeants des années 1930 ont fait pire », constate-t-il. Delpla affirme qu’il faut « remercier les électeurs grecs » qui précipitent « les choix et les prises de conscience (...) En mettant les néocommunistes du parti Syriza en position de gouverner, ils forcent l’Europe à reformer les options disponibles ».

Syriza menace « d’un défaut sur l’ensemble de la dette publique tout en restant dans l’euro. C’est chaotique mais mais intelligent de leur part ».

Car, poursuit Delpla, jamais « jamais la BCE ni la Commission européenne, ni l’Allemagne ne pousseraient la Grèce vers la faillite complète, au collapsus et la famine complète ».

Pour cette partie du monde bancaire, qui veut toujours sauver l’euro, Syriza représente la dernière chance d’une restructuration ordonnée de la dette : « Un moratoire de dix ans, et une restructuration sur 30 à 50 ans... » (il ne parle pas de manière explicite d’annuler la partie illégitime), c’est-à-dire « le seul moyen de restaurer la croissance, l’emploi et l’espoir de ces populations : restructurer le passé pour préparer l’avenir. Faire défaut sur le passé pour sauver les jeunes et leur avenir. Se délivrer de dettes qui menacent de les noyer dans un scénario noir des années 1930. »

Cet article signale néanmoins le début d’une prise de conscience de la gravité de la situation pour une partie des élites françaises.

http://www.solidariteetprogres.org/Jacques-Delpla-remercions-le-peuple-grec-pour-avoir-vote-contre-l_08812
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 26 Mai 2012 - 13:50

Selon Goldman sachs, la situation économique en 2050... Bien sûr à prendre avec des pincettes..

Actualité Economie Mondiale - Page 15 640px-World_GDP_list_in_2050
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
Inanç

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena25Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena23

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 26 Mai 2012 - 14:53

C'est clair que c'est dur de se projeter vu la situation mondiale, quant à la Turquie, la 10e position c'est pour 2023 INSALLAH Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 26 Mai 2012 - 15:15

inanc a écrit:
C'est clair que c'est dur de se projeter vu la situation mondiale, quant à la Turquie, la 10e position c'est pour 2023 INSALLAH Cool

Surtout les pays comme l'UK risque de s'éclater jusqu'en 2050 (Ecosse par exemple), une population en baisse en Russie, Allemagne et Japon, c'est dure de se projeter vers le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena21

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeSam 26 Mai 2012 - 15:22

des petits evenements changent le cour de l histoire de pays comme du monde entier...qu´est ce qu´on se projettait pas en tout rose dans les 90s pour 2010,et pourtant..c´est comme cibler un avion lineaire qui ne manoeuvre pas

_________________
Actualité Economie Mondiale - Page 15 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeDim 27 Mai 2012 - 16:07

Citation :
Un an et demi après, le Printemps arabe présente sa facture: plus de 100 milliards de dollars que les compagnies d'assurance ont remboursés. Les révolutions tunisienne, égyptienne et yéménite et le conflit qui a débouché, en Libye, sur la mort du colonel Kadhafi ont été coûteux pour les assureurs et réassureurs arabes. Leur 29ème conférence, qui s'est tenue à Marrakech du 22 au 25 mai, a été clôturée par une série de recommandations pour mieux gérer « les risques politiques ».

« Les répercussions du Printemps arabe sur l'industrie de l'assurance arabe » et « la gestion des risques par les sociétés d'assurance et de réassurance: état actuel et perspectives » : ce sont là les deux grands axes des débats de la 29ème conférence de l'Union générale arabe des assurances (GAIF), qui s’est tenue à Marrakech du 22 au 25 mai derniers.

Contrairement aux autres rencontres des assureurs et réassureurs arabes, la conférence de Marrakech a convenu de prendre dorénavant en compte les questions liées aux risques politiques et de guerre civile. C’est que la facture du Printemps arabe a été particulièrement salée pour les professionnels du secteur, qui ont dû, dans la foulée des changements politiques dans la région, débloquer beaucoup d'argent à travers le Fonds arabe d'assurance contre les risques de guerre, Awris (Arab War Risks Insurance Syndicate).

C'est ce fonds destiné à couvrir les risques de guerre qui a été sollicité pendant le Printemps arabe, notamment pour la Libye, où il a couvert les risques du transport aérien et maritime des troupes de la coalition internationale contre le régime de Kadhafi, alors que les pays formant cette coalition avaient refusé de prendre en charge les mêmes risques. En Egypte, les assureurs ont remboursé quelque 160 millions de dollars pour l’ensemble des dégâts matériels et corporels. En Tunisie, les montants remboursés ont dépassé les 12 millions d’euros, selon Lamia Ben Mahmoud, PDG de la compagnie Tunis Re.

Pour beaucoup d'assureurs arabes, le Printemps arabe a changé la nature du marché des assurances dans la région Mena (Moyen Orient/Afrique du Nord) et a démontré les lacunes des couvertures risques qui n’ont jamais inclus le risque politique, estime Lamia Ben Mahmoud. « Sans l’intervention des Etats et des gouvernements, les compagnies traditionnelles ne peuvent pas offrir des couvertures complètes », souligne-t-elle. Face à ces risques, les assureurs arabes ont recommandé la création de pools dans lesquels les gouvernements seraient partenaires pour les couvertures des risques de violences politiques.

De nouveaux instruments de couverture des risques politiques

Pour le moment, toutes les compagnies d'assurances arabes sont membres d’Awris. Lors des travaux de Marrakech, tunisiens et égyptiens étaient en tête des participants qui insistaient pour l'élargissement des prérogatives de ce fonds. Outre Awris, les assureurs et réassureurs arabes ont convenu à Marrakech de créer deux autres assurances: Arab-Re (Arab Réassurances) et Arig, ainsi qu'un système de carte orange pour la circulation dans les pays membres.

Les principales recommandations de la conférence de Marrakech sont la poursuite des réformes du secteur des assurances dans les pays arabes et son harmonisation avec les standards internationaux, ainsi qu'une meilleure gestion des risques et des catastrophes. La conférence a également souligné l'importance de l’harmonisation des lois et des cadres pratiques des normes professionnelles entre les différentes autorités de régulation des Etats arabes. Plus que jamais, les assureurs arabes mettent en garde leurs gouvernements: les crises politiques sont ruineuses pour tout le monde.

http://www.maghrebemergent.info/economie/72-maghreb/12572-les-assureurs-arabes-invitent-les-etats-a-partager-le-fardeau-financier-des-l-risques-politiques-r.html
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8848
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena24Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena31
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena22Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena11
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Unbena20Actualité Economie Mondiale - Page 15 Medail10
Actualité Economie Mondiale - Page 15 Cheval10

Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitimeLun 28 Mai 2012 - 18:49

Citation :
Sortir de l’euro : 46 heures pour gérer la panique

Pendant que les chefs d’Etat de la zone euro se rencontraient le 23 mai pour se jurer mutuellement qu’ils feraient tout le nécessaire pour garder la Grèce dans l’euro, le gouvernement britannique préparait de son côté des plans de contingence pour maîtriser le chaos économique et social que pourrait provoquer l’effondrement de la monnaie unique.

D’abord, lors d’une téléconférence du Groupe de travail européen, les experts au service des ministres de Finances des pays membres de la zone euro ont émis une série d’instructions demandant aux pays-membres de calculer les coûts qu’aurait à supporter chacun d’entre eux dans l’éventualité d’une sortie (ou d’une expulsion) de la Grèce hors de la monnaie unique.

Ensuite, le Financial Times de Londres rapportait qu’en raison de retraits d’argent (bankrun) soutenus des banques grecques et espagnoles, une fuite des capitaux hors de la zone euro elle-même s’était mise en branle, et que des gestionnaires de fonds de pensions et de fonds spéculatifs jetaient leur dévolu sur le dollar, de manière à réduire leur exposition à l’euro. « Ceci ressemble à une vraie panique, mais ça pourrait s’empirer », confiait un gestionnaire d’AXA au FT, « à moins que les politiques n’agissent de manière décisive et massive », signifiant par là qu’il souhaitait un renflouement global d’une ampleur telle qu’il ne ferait qu’aggraver instantanément la crise en provoquant une hyperinflation sans précédent.

Si elle devait sortir de l’euro, la Grèce n’aurait qu’une fenêtre de tir de 46 heures pour compléter l’opération, c’est-à-dire le temps écoulé entre la fermeture de la Bourse de New York le vendredi soir et la réouverture des marchés à Wellington, en Nouvelle-Zélande, le lundi matin, selon une étude de 21 économistes citée par l’agence new-yorkaise Bloomberg le 23 mai dernier.

Il est clair cependant qu’il ne s’agit pas ici uniquement de gérer la transition en Grèce, mais qu’une certaine élite aimerait bien utiliser l’effondrement de l’euro pour mettre en place des mesures totalitaires sur l’ensemble du continent. Bloomberg explique : « Sur une période de deux jours, les dirigeants auraient à calmer des mouvements de révolte dans la population, planifier une nouvelle devise, recapitaliser les banques, endiguer la fuite des capitaux, chercher à payer les dépenses une fois les lignes de renflouements extérieures suspendues. Le risque est réel que la tâche dépasse de loin les capacités de tout nouveau gouvernement... »

La ministre britannique de l’Intérieur Theresa May reconnaissait pour sa part dans une interview au Telegraph le 23 mai que le gouvernement britannique travaille sur des plans d’urgence pour stopper l’arrivée de « milliers de migrants économiques vers le nord, depuis la Grèce ou l’Espagne » suite à un effondrement de l’euro.

http://www.solidariteetprogres.org/Sortir-de-l-euro-46-heures-pour-gerer-la-panique_08820

Citation :
War-Gaming Greek Euro Exit Shows Hazards in 46-Hour Weekend...

http://www.bloomberg.com/news/2012-05-22/war-gaming-greek-euro-exit-highlights-hazards-in-46-hour-weekend.html

Citation :
Theresa May interview: 'We’re going to give illegal migrants a really hostile reception’
Poker players say everyone has a tell, a little tic that gives away their feelings about the hand they are playing. For Theresa May, it’s the eyes. Ask her a question she finds tricky — or just impertinent — and her eyes narrow briefly: catlike and wary... (...) Some critics blame Britain’s immigration troubles on the EU and the freedom of movement it grants to those within its borders. Mrs May says her recent conversations with EU counterparts suggest that the European mood is changing.

“Discussions within the EU are much more looking at the immigration issue, the migration issue, as something that needs to be considered and addressed,” she says. “Within the EU, in a wider context, people are increasingly recognising the need to prevent the abuse of free movement.”

And what if a eurozone collapse sent thousands of economic migrants heading north from Greece or Spain? Could she legally restrict their right to come to Britain?

This is another eyes-narrow moment. “As in every part of government, it is right that we do some contingency planning on this,” she says. “That is work that is ongoing.” But could you restrict entry in an economic emergency? “We will be doing contingency planning.”

The other side of the immigration coin is the trouble some Britons have getting back into their own country...

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/immigration/9291483/Theresa-May-interview-Were-going-to-give-illegal-migrants-a-really-hostile-reception.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualité Economie Mondiale - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Actualité Economie Mondiale - Page 15 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité Economie Mondiale
Revenir en haut 
Page 15 sur 38Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 26 ... 38  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: