Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

 

 actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 17 ... 27  Suivant
AuteurMessage
jonas
General de Brigade
General de Brigade
jonas

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena25
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena31

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeMer 9 Mai 2012 - 16:02

Rappel du premier message :

nouveau topic sur l'actualité européenne dans tous les domaine (économique, politique scientifique etc ...)


Citation :

Merkel travaille sa contre-offensive face à Hollande

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 496b7510

Des ministres du gouvernement allemand reprochent au président français de ne pas avoir les moyens de sa politique.
Angela Merkel peaufine sa contre-offensive face à François Hollande. La chancelière allemande, qui continue de dominer la politique européenne, où elle a imposé sa stratégie fondée sur la discipline budgétaire dans la lutte contre la crise de la dette, n'a aucune intention de céder aux pressions du président français. Plusieurs ministres de son gouvernement sont montés au créneau pour rappeler la France à ses engagements et tacler le nouveau président socialiste, lui reprochant de ne pas avoir les moyens de sa politique.

Lundi, Merkel avait fermement réitéré son refus de renégocier le pacte de stabilité budgétaire, comme le souhaite son nouveau partenaire. La chancelière, qui a adressé mardi un message de félicitations au nouveau président français, a laissé entrevoir clairement à Hollande quelles concessions il pourrait obtenir de Berlin: la formulation d'un nouveau pacte de croissance et l'augmentation des moyens de la Banque européenne d'investissement en font partie. Mais elle rejette catégoriquement tout programme de stimulation de la conjoncture qui creuserait la dette.

«L'Allemagne n'est pas là pour financer les promesses électorales des socialistes, a lancé plus brutalement son lieutenant, le ministre de l'Écologie et vice-président de la CDU, Norbert Röttgen. Le gouvernement fédéral défend clairement la poursuite de la politique de discipline budgétaire.» Au bout du compte, si la croissance est financée par de nouvelles dettes, ce sera à l'Allemagne de payer pour «la victoire des socialistes français», tranche-t-on à Berlin, où l'on rappelle qui tient les cordons de la bourse en Europe.

Réduction des déficits budgétaires
Merkel mise sur une double stratégie. «L'économie de la France et les finances du pays demeurent dans un état précaire, décrypte Peter Altmaier, dirigeant du groupe parlementaire CDU au Bundestag et fidèle de la chancelière. Tout pays qui essaierait de mener une politique de l'offre en accroissant ses déficits se mettrait très vite les marchés à dos et verrait ses taux d'intérêt augmenter. La France n'a aucune marge de manœuvre.»

Berlin déplore notamment qu'Hollande ait promis pendant sa campagne d'augmenter le salaire minimum, de créer des postes de fonctionnaires et de revenir sur le recul de l'âge de la retraite. Altmaier juge qu'une fois les élections législatives françaises terminées, il sera possible pour Berlin de parvenir à un compromis avec Paris pour réaffirmer «une fois pour toutes» que la réduction des déficits budgétaires est la seule voie possible pour l'Europe.

Berlin juge crucial pour Hollande de prendre à bras-le-corps les réformes nécessaires pour que la France retrouve sa compétitivité. Si Hollande s'entête dans la voie tracée pendant sa campagne, Merkel entend désamorcer le soutien dont il jouit auprès des sociaux-démocrates et des Verts, qui se sentent portés par la victoire des socialistes français, en faisant d'eux un épouvantail en Allemagne. Elle n'hésitera pas à dénoncer les «recettes archaïques» d'un François Hollande accusé d'aller dans le mur, pour laisser entendre que les sociaux-démocrates veulent expérimenter la même politique en Allemagne s'ils remportaient les législatives de septembre 2013. La stratégie de Merkel a ses limites. Si Hollande parvient à inverser le rapport de force dans la zone euro en mobilisant contre la politique d'austérité allemande, la chancelière ira au compromis avant de plonger dans l'isolement.

Lefigaro
Citation :

Europe: les Bourses demeurent angoissées par Athènes.

Les Bourses européennes ne parviennent pas à se remettre de leur séance déprimante de la veille, les graves incertitudes liées au blocage politique de la Grèce continuant d'angoisser les investisseurs.

Francfort grappille certes 0,1%, mais Londres perd 0,3%, Milan 0,6%, Zurich 0,7% et Madrid dévisse de 2,5%. Sur Euronext, Amsterdam recule de 0,4%, Paris et Lisbonne de 0,6%, et Bruxelles de 0,8%. Wall Street a cédé 0,6% mardi.

'Le résultat indécis des élections grecques ce week-end a conduit à une incertitude renouvelée sur les perspectives du plan de sauvetage grec à court terme et, plus généralement, sur l'appartenance du pays à la zone euro', indique un économiste de Crédit Suisse.

Ce dernier considère cependant que l'échec vraisemblable de la formation d'un gouvernement conduira à de nouvelles élections le mois prochain, probablement le 17 juin, qui pourraient déboucher sur un gouvernement d'unité nationale destiné à renégocier le plan de sauvetage.

'La situation demeure volatile et cela devrait rendre les investisseurs prudents et nerveux après la relative période de stabilité que nous avons connue depuis le début de l'année, comparativement à 2011', estime pour sa part Cameron Peacock, chez IG Markets.

Sur le plan des données économiques, l'Allemagne a dégagé un excédent commercial stable à 13,7 milliards d'euros en mars, tandis que la France a vu son déficit baisser à 5,7 milliards contre 6,3 milliards en février.

En hausse de 2,5% à 5,1 euros, ING Group prend la tête de l'AEX à Amsterdam, l'établissement financier néerlandais ayant observé une certaine amélioration de ses résultats au premier trimestre 2012 par rapport aux trois derniers mois de 2011.

De même, Commerzbank figure dans le haut de classement sur le DAX, prenant 3,1% à près de 1,6 euro, grâce à des résultats illustrant une amélioration de sa solidité financière malgré un contexte de marché pénalisant pour son segment BFI.

E.On recule par contre de 1,4% à 15,4 euros à Francfort, bien que les résultats trimestriels du groupe énergétique aient pu résister à la baisse des prix électriques européens et de la production nucléaire allemande.

Carlsberg s'adjuge 3,3% à 488 couronnes danoises sur l'OMX, malgré des résultats en baisse au premier trimestre pour le brasseur, du fait du déstockage opéré en Russie et de ses investissements en marketing.

Lefigaro
Citation :

L'Europe sous la pression des extrêmes

Le contraste entre le dénouement du scrutin présidentiel français, dimanche 6 mai, ouvrant la voie à une alternance ordonnée et incontestée à la tête de l'Etat, et le chaos créé par le résultat des élections législatives en Grèce, où, trois jours plus tard, aucune perspective de gouvernement ne se dessine encore, ne doit pas faire oublier la tendance commune révélée par ces deux scrutins : la montée de mouvements minoritaires, mais de plus en plus vocaux, contestant l'ordre établi par les partis traditionnels. Cette tendance est de plus en plus sensible à travers l'Europe.

En France, 18 % des électeurs ont choisi d'exprimer, au premier tour de l'élection présidentielle, leur rejet de l'Europe et de l'immigration en votant pour Marine Le Pen. En Grèce, le 6 mai, 7 % des électeurs ont envoyé au Parlement 21 députés du parti néonazi Aube dorée, dont le programme prévoit de miner la frontière avec la Turquie pour bloquer l'immigration. En Italie, les "antipolitiques" du mouvement "5 étoiles" du comique Beppe Grillo ont réalisé une percée aux élections municipales, en dénonçant la corruption et l'austérité.

Dans un autre genre, le Parti pirate, militant du téléchargement gratuit sur Internet, a fait une irruption spectaculaire dans la politique allemande et parvient à inquiéter les grands partis à la veille d'une importante élection partielle, le 13 mai.

Ces mouvements ont peu de chose en commun. Il est difficile, par exemple, de rapprocher la vague des jeunes indignados espagnols, née il y a un an à Madrid, des mouvements xénophobes et anti-islam que l'on voit monter depuis des années dans le nord de l'Europe ou en Autriche.

Pourtant, qu'ils soient d'extrême droite, d'une gauche radicale qui conteste l'orientation actuelle de la politique européenne ou totalement à la marge du système, ces mouvements bousculent les formations traditionnelles, et en particulier les grands courants politiques qui ont pris en charge le projet européen depuis des décennies. Ils les bousculent d'autant plus que la crise économique et la question de la dette ont créé une problématique commune à l'ensemble du paysage politique européen.

L'Europe politique existe, et chaque élection nationale résonne beaucoup plus que par le passé dans les autres pays de l'UE.

La tentation est grande, pour les partis traditionnels, de réagir en incorporant certains des thèmes des contestataires. L'inflexion donnée par Nicolas Sarkozy à sa campagne présidentielle sous la pression de l'ascension du Front national, par exemple sur la question des frontières, a parfaitement illustré les risques de cette dynamique.

De toute évidence, ce n'était pas la bonne stratégie. Le défi, pourtant, reste à relever : aucune institution, aucun mouvement à l'échelle européenne ne paraît en mesure aujourd'hui de répondre aux questions posées par ce front du refus. C'est un chantier auquel doivent s'atteler d'urgence les grands partis, sous peine de se voir déborder.

Lemonde
Citation :

Barroso : "Il n'y aura pas de renégociation du pacte budgétaire"

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Pict_410

Renégocier le pacte de discipline budgétaire : voila qui figure dans le programme du président élu François Hollande. Mais le président de la Commission ne l'entend pas de cette oreille.
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a estimé mercredi qu'il n'y aurait pas de renégociation du pacte de discipline budgétaire qui a été signé en mars par 25 pays de l'UE, contrairement au souhait du nouveau président français, François Hollande.

Interrogé lors d'un colloque au Parlement européen à Bruxelles pour savoir s'il y aurait renégociation du pacte budgétaire, M. Barroso a simplement répondu "non", sans étayer sa réponse. Egalement présent, le président du Parlement européen, Martin Schulz, a apporté la même réponse à cette question.

Les deux responsables politiques se sont en revanche montrés ouverts à la mise en place d'un autre pacte économique européen qui ne soit pas uniquement consacré à la discipline budgétaire. Interrogé sur un tel scénario, ils ont répondu positivement. "Parlez-vous de nouveau traité ou de contrat politique ? Si vous me dites un contrat politique, je vous dis oui", a affirmé M. Barroso. Il n'a pas donné de précision sur le format que pourrait prendre ce contrat et s'est contenté de dire qu'il ne serait pas financé par de nouvelles dettes ou par l'inflation, en réponse à une question lors de ce colloque sur l'avenir de l'Europe au Parlement européen.

Le socialiste François Hollande, qui a été élu dimanche président de la république française, souhaite "renégocier" ou "compléter" le pacte budgétaire par des mesures censées doper la croissance, mais se heurte au non catégorique de la chancelière allemande Angela Merkel sur ce point.

Mardi, un membre du directoire de la Banque centrale européenne, Jörg Asmussen, a également affirmé que la France devait appliquer le pacte "tel quel". M. Hollande et Mme Merkel doivent se rencontrer le 16 mai, au lendemain de la prise de fonction de du nouveau président français, et ce sujet sera au coeur d'âpres discussions avant un dîner informel des dirigeants européens le 23 mai, consacré à la croissance et à l'emploi.

lalibre.be

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 15051210
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 14:40

La Grèce ferme les banques et impose des restrictions sur les capitaux.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 11149
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena31
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena23actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena20
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Ambass10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 15:42

On saura ce soir/demain car on est dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
Modérateur
Modérateur
FAR SOLDIER

messages : 7321
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Nowhere
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena32actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena30
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Ambass10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena15

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 16:14

Faut aussi dire que les Grecs peuple et même dirigeants / élites sont des feignasses doublé de magouilleurs, j'ai eu 2 témoignages de personnes qui ont vécu en grecs (un français touriste et un marocain 7erag) et les deux m'ont dit que les grecs n'aiment pas travailler, ne déclarent pas leur impôts, des qu'ils font de l'argent ils font fuir les capitaux du pays. Je parle bien du peuple grec , ils n'ont aucune envie de travailler sérieusement comme le font par exemple les allemands ou même les français.

Sans oublier leur dirigeants qui ont trafiqués les chiffres macro économiques du pays pour intégrer l'UE, et par la suite l'on plongé dans la merde. Avec ces communistes au pouvoir, je n'arrive meme pas a imaginer ce qui va se passer , ils vont mener le pays droit dans un mur, deja que c'est des flemmards .

En gros les grecs veulent vivre sur le dos du contribuable allemand et français tranquillement au nom de la solidarité européenne, les gens qui bossent notamment le peuple allemand bosse pour deux , ils veulent que on leur paye leur dette, les intérêts de leur dette, c'est inadmissible , moi je suis pour mettre leur gouvernement de communistes a genoux et l'obligé a faire des réformes urgentes et se lever le c** . Il s cache derrière les théorie de complot du FMI et de la finance mondiale pour cacher son incompétence , ils font du chantage aux européens en menaçant de laisser pourrir la situation.

Leur discours populiste a la Lénine du peuple grec souffre rien a foutre, tout les peuples européens souffrent et bossent pour s'en sortir payent leur impots plein pot pour des feignasses, ils veulent vivre au frais de la princesse, dirigeants et peuple !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 19:01

PGM a écrit:
On saura ce soir/demain car on est dimanche.

Apparemment les banques grecques ne vont pas ouvrir demain. La bourse pareil.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 8320
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Untitl10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin 2015 - 23:36

Pour éviter la panique bancaire, ils préfère ne même pas ouvrir, mais bon ca ne les avancera a rien, c'est juste un jour de gagner
Sinon le peuple grec n'est pas plus fainéant qu'un autre, c'est juste que c'est un pays en développement qui a voulu vivre comme les Allemands avec une monnaie faite pour les Allemands, maintenant il découvre qu'on ne peut pas vivre au dessus de ses moyens...

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 29 Juin 2015 - 10:42

Quelques événements de ce matin..

- Le gouvernement rend gratuit les transports en commun jusqu'au 6 juillet et ferme les banques jusqu'à cette date.

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Greece-bailoutjpeg-0c134

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 2015-06-29t063621z_1188146495_gf10000143183_rtrmadp_3_eurozone-greece

- La Suisse tente de freiner la hausse de sa monnaie

- Les bourses chutent (Shangaï, Hong-Kong, Paris, Francfort, Madrid, Tokyo, Londres, Milan, etc..)

- Qui tient la dette grecque:

Dont 43 milliards rien que pour la France.

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Inf8c5b187a-1a66-11e5-a8cb-e3addb571630-300x300_hqQEnPn

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 29 Juin 2015 - 12:52

La situation des bourses dans le monde:

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 CIqYHH_UAAAilQn
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeMar 30 Juin 2015 - 0:06

Le gouvernement Grec annule les congés des policiers. Les policiers sont positionné devant les banques, les Supermarkets, et les bâtiments publics.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeMar 30 Juin 2015 - 23:57

Il reste 3 minutes avant un défaut de paiement de la Grèce..

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 CIxwJRAWcAAUfz2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeMer 1 Juil 2015 - 0:11

Baybars a écrit:
Il reste 3 minutes avant un défaut de paiement de la Grèce..


C'est officiel, techniquement, la Grèce est en faillite. Ils ont pas remboursé leur dette au FMI (1.8 milliards $).

Twisted Evil bounce Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 8320
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Untitl10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juil 2015 - 20:08

Le non a gagner lors du référendum en Grèce

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena20actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena22
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juil 2015 - 20:09

grexit
Citation :
Référendum en Grèce: le non aux créanciers semble l'emporter

Athènes - Le non l'emporterait dimanche au référendum initié par le gouvernement grec d'Alexis Tsipras sur l'acceptation ou non par les électeurs de la dernière proposition de réformes formulée par les créanciers du pays (BCE, UE, FMI), selon deux sondages réalisés par téléphone.

Un sondage de la chaîne Star, réalisé dimanche, donne au non une fourchette entre 49% et 54% contre 46% à 51% au oui. La chaîne Mega, à partir d'un sondage réalisé samedi et dimanche, donne une projection de résultats entre 49,5% et 53,5% pour le non et entre 46,5% et 50,5% pour le oui. Le gouvernement du Premier ministre de gauche radicale Alexis Tsipras a prôné le non. Les résultats semblent néanmoins serrés et les premiers chiffres officiels sont attendus à partir de 18h00 GMT.

Deux autres sondages des chaînes Alpha et ANT1, dont les conditions de réalisation n'ont pas été précisées, donnent également le non en tête de trois ou quatre points.

Pour sa part, le ministre de la Défense Panos Kammenos, président d'ANEL, le parti de droite souverainiste qui gouverne en coalition avec Syriza, a manifesté rapidement sa satisfaction sur Twitter, semblant prendre pour acquise la victoire du non : le peuple grec a montré qu'il ne répondait pas au chantage, n'était pas terrorisé et menacé, la démocratie a gagné, a-t-il dit.

Faut-il accepter le plan d'accord soumis par la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) lors de l'Eurogroupe du 25 juin', telle était la question à laquelle devaient répondre près de 10 millions de Grecs.

Ce scrutin les plaçait devant le choix difficile de répondre à une question simple en apparence, oui ou non à une Europe imposant plus d'austérité, mais qui a été présentée par les créanciers du pays et l'opposition politique grecque comme un angoissant oui ou non à l'euro.

Le référendum, décidé il y a huit jours par le gouvernement grec, a clos cinq mois de discussions infructueuses entre le gouvernement grec, formé fin janvier entre Syriza et Anel, et les créanciers du pays, UE, FMI et BCE sur la poursuite du financement du pays.

La Grèce est sous perfusion financière de ses partenaires internationaux depuis 2010 après avoir été entraînée dans la crise par le poids de sa dette publique.


(©AFP / 05 juillet 2015 19h12)
Citation :
ALERTE - Référendum grec: le résultat du non attendu à plus de 61% des voix


(©AFP / 05 juillet 2015 20h05)

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 8320
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Untitl10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena26actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Cheval10
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juil 2015 - 20:18

Je ne sais pas si l'Europe auront les co----e d'aller jusqu'au Grexit après la raclé qu'il se sont pris ce soir

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 16087
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena15

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeDim 5 Juil 2015 - 21:08

Le non a gagné, un bras d'honneur au banquier et à l'UE qui a voulu aller contre un principe qu'elle impose par la force sur d'autre cieux..... la démocratie clown

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 6 Juil 2015 - 10:47

Un Grexit veut dire retour au Drachme, donc perte de la valeur de la monnaie et inflation. Ils auront plus compétitivité mais leur richesse vont diminuer.

Reconversion de la dette en drachme, après quelques mois ne vaudra plus rien.

C'est le temps de faire un grand tour chez mon voisin..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 6 Juil 2015 - 11:50

tout ça c'est bon pour nous et pour la Turquie, éspèrons l'effet domino.

il y'aura jamais sorti de la Grèce de l'europe. c'est les USA qui l'ont fait rentré et c'est eux qui l'impose.
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
pyromane

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena32

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 6 Juil 2015 - 14:05

Si les européens sont vraiment intelligents, ils vont relancer la planche à billet, et non seulement pour les banques mais directement pour les gvts, ca augmentera l'inflation et découragera l'import, tout en boostant l'export, sauf pour l'Allemagne car d'un côté ses plus gros clients sont les européens et elle n'a pas intérêt à être payée en monnaie de singes, et de l'autre ses fiers retraités bavarois réacs vont se pisser dessus en voyant la valeur de leur pension fondre sous le soleil Very Happy .

Mais sur le moyen terme ca permettra de monétiser les dettes souveraines européennes, de rééquilibrer la balance commerciale de la zone euro, de dégager des liquidités pour l'investissement et pour l'embauche, et donc diminuer le chômage.

Les US font cela chaque 2-3 ans et personnes ne semble douter de la valeur de leur monnaie, pourquoi les européens s'en priveraient ?

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 12118610
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 16087
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena15

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeLun 6 Juil 2015 - 14:42

Pour les mêmes retraités rhénan et bavarois qui dirigent l'Europe au vu de leur fond de pension. L'Allemagne est hégémonique voulant imposer son model qui se base sur la compétitivité par la pauvreté !!!!
L'Europe mène une politique de voisinage qui soutient la démocratie et les droits de l'homme... Qu'elle assume maintenant qu'un pays a voté démocratiquement....
La France avait dit non au traité européen en 2007 mais on leur a fait à l'envers au français....

J'attends de voir où ces fossoyeur de l'Europe iront dans leur délire dogmatique !

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
farewell

messages : 2468
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena25
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena26

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeJeu 9 Juil 2015 - 16:59

+1

Fahed c'est un plaisir de te lire sur cette section...joli passe d'arme et leçon de politique de la part d'un pays que les autres européens dédaignées comme le standard de la médiocrité et de la clochardisation et d'un dirigeant que l'on vendait comme inapte et dangereux comme un rouge de guerre froide, c'est juste la douche médiatique qu'il l'est.

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 4cdc5300-4889-4be3-9a10-1fb0c573da7d
"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
Fahed64

messages : 16087
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena10actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena15

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeJeu 9 Juil 2015 - 17:34

Ce que la commission européenne tente de faire passer à la Grèce n'est ni plus ni mois que du fascisme. Il faut bien comprendre que Tsipras en Grèce c'est comme la théorie de l'évolution.

Pour certain lobby s'active pour coute que coute maintenir une théorie de l'évolution dont Darwin lui même a reconnu les limite et dont les évolutionniste convaincue se compte sur les doigts de la main aujourd'hui ? parce que la seule alternative possible est l'admission de l'existence de Dieu ! Et la on sait tous ce que cela impliquerai en terme de supercherie et mensonge construit sur plusieurs génération.

La c'est pareil, ce qu'il faut savoir c'est que pour les sociaux démocrate qui règne sur l’Europe, Tsopras et sa politique est leur tombe. Cela fait 10 ans qu'ils ont érigé l'austérité en dogme ne laissant aucune autre solution qu'un laboratoire de l'austérité a ciel ouvert. Les autre models alternatif comme L'argentine, USA et ou Island sont systématiquement pas médiatisé.

L'Island a laissé couler ses banques .... le pays est t'il devenu plus pauvre ? réponse = non
L'argentine souffre encore de séquelle mais en 15 ans les progrès ont été indéniable surtout sur le plan de l'affranchissement auprès des créanciers.

Il faut bien se rendre compte que les négociations avec la Grèce n'en sont pas, c'est un Diktat semblable a ce qui a été imposé par l'Allemagne au lendemain de la 1er GM. Les négociateur qui sont en faite des fasciste financier ont proposé à la Grèce des mesures d'austérité pire que ce qu'ils avaient proposé au gouvernement de droite et au socialiste grecque....

Juste histoire de montrer au peuple Grèc que quelque soit le résultat du vote al politique sera la même sans changement ( tiens tiens cela me rappel un slogan, le changement c'est maintenant clown )

Farouvakis en vrai patriote aimant son peuple et conscient du mandat populaire qui lui a été donné, bref la démocratie quoi, a sorti la quenelle du référendum....

Et la c'est la crise cardiaque a Bruxelles. pour plus de lecture je vous invite a lire cet article

http://www.mediapart.fr/article/offert/86c629dfef9f2a22faf6cc1b21b0ee14

Comem disait fox mulder, la vérité est ailleurs .... et surtout pas dans les médias grand publique Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2420
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena24actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena31
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena25

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 7:10

Les propositions Grèce correspondraient aux attentes des créanciers.

Grexit semble s éloigner.

_________________
« Je voudrais que les Français renouent avec cette idée simple selon laquelle ce n’est pas seulement un territoire qu’il leur faut défendre (…) mais aussi une façon d’être, une langue, une civilisation. Bref, l’ensemble d’un patrimoine dont nous sommes les héritiers. Et s’ils venaient à oublier ou à refuser cette idée, alors je craindrais beaucoup pour l’avenir de mon pays », plaidait François Léotard, peu suspect de sympathie avec des idées extrêmes.


Dernière édition par charly le Ven 10 Juil 2015 - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21674
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena20actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena22
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 7:12

dommage

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 11149
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena21actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena31
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena23actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena20
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Ambass10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 9:28

Une dizaine d'experts de le direction du Trésor de Bercy à été dépêché à Athènes pour les aider à rédiger leur proposition. Cette assistance technique n'est pas appréciée par Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 12:04

Je leur propose de vendre leur îles à la Turquie. Je veux bien Rhodes ou la Crête.
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
Viper

messages : 7830
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena12actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena13
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena15actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Unbena10

actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitimeVen 10 Juil 2015 - 12:40

ou se qui reste de Chypre ... Very Happy

_________________
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Sign_v10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...   actualité européenne : Economie, politique, diplomatie... - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
actualité européenne : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 8 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 17 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: