Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )

Aller en bas 
+31
Shugan188
youssef_ma73
AVEROUES
WRANGEL
badr le patriotique
lida
PGM
jonas
Proton
marques
jf16
FAR SOLDIER
RED BISHOP
RadOne
mourad27
klan
Northrop
sorius
zayani
juba2
Fahed64
iznassen
Fremo
Yakuza
BOUBOU
reese
atlas
moro
rafi
Fox-One
naourikh
35 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef
naourikh


messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Sep 2007 - 14:56

Rappel du premier message :

L ' Histoire des Goumiers, de 1908 à 1956

(Note: je sais que ces troupes sont en fait des troupes francaises mais elles sont composées de Marocains et leur histoire fait partie de l'histoire militaire des Marocains, c'est pourquoi j'estime que leur place est ici.
Note 2: On ne confondra pas goum et goumier: "Goum"n'est pas l'abréviation de "Goumier", mais représente un groupement de goumiers.)


Les goumiers n'existent plus de nos jours, que dans la mémoire des anciens. Ils ont pourtant eu une existance bien remplie. Au fil des ans, leur nombre va augmenter, et ils vont entrer dans la seconde guerre mondiale aux côtés des alliés. Voici les principaux moments forts de leurs cinquante ans d'existence:

- Naissance et régularisation.

La naissance de ces unités d'élite remonte à 1908, avec la création de six premiers goums qui formaient une sorte de gendarmerie irrégulière assurant des missions diverses sur le territoire marocain, telles que des patrouilles ou des missions de reconnaissance. Ils subiront dans ces missions leurs premières pertes en 1910, puis entreront dans Marrakech en 1912. La création des goums est alors considérée comme un succès et ils seront régularisés cinq ans après leur naissance, en 1913, ce qui les plaça sous l'autorité militaire française.


- De la première guerre mondiale aux portes de 39 -45.

Les goumiers ne sont pas intervenus dans la première guerre mondiale. Cependant, ils oeuvraient activement pour la France en maintenant l'autorité française au Maroc alors que le pays se dépourvait de ses troupes. Ils montraient que l'autorité française ne fléchissait pas. De 1918 à 1933, le contrôle des français s'étend aux régions montagneuses, ce qui entraîne une augmentation du nombre des goumiers: on passait de 25 goums en 1920 à 48 en 1933. Pendant ce temps, en 1925 - 1926, les goumiers sont engagés dans des missions contre la révolte du Rif. La composition des goums évoluent alors: certains goums sont entièrement montés à cheval, d'autres partiellement. Il faut cependant noter qu'il y avait très peu de goums méharistes. Les officiers français sont réduits à 2 par goum, parfois un seul. En 1933, le capitaine Boyer De Latour Du Moulin est sauvé par un caporal goumier au prix de sa vie. C'est cet évènement qui semble confirmer sa fonction de futur Résident Général. (pour plus de détails, voir sa biographie). Cette même année, les gouiers subiront des pertes importantes aux combats du djebel Sagho, lors de l'ultime campagne de pacification: le 34eme goum perdra la moitié de son effectif et presque la totalité de ses cadres français. On recense dix goums engagés dans ces opérations de pacification et 25 autres dans le moyen Atlas.

A l'aube de la seconde guerre mondiale, on envisage d'employer les goumiers hors du Maroc pour participer à de diverses campagnes. (voir pour cela la rubrique "les campagnes de la 2nde guerre mondiale"). Ce n'est qu'en 1937 que les différents goums (plus de 57...) vont voir leur numérotation réorganisée. On crée ainsi des goums auxilliaires pour que chaque goum puisse établir un second, voire un troisième goum de réserve. Chaque goum de réserve porte le même numéro que le goum dont il est issu, précédé de 1 ou de 2 selon le nombre de goums de réserve.


- L'entrée en guerre interrompue des goumiers

A la mobilisation de 1939, on dénombre 126 goums. Les trois Groupements de Tabors Marocains (GTM) sont envoyés à la frontière Lybienne, au sud de la Tunisie. Ils participeront avec succès à l'attaque d'un poste italien du 24 au 26 juin 1940. Cependant, la France, en difficulté avec les défaites de la "guerre éclair" va signer l'armistice le 22 juin 1940. Les goumiers se trouvent alors en difficulté: ils risquent d'être désarmés. Les accords d'armistice réduisent la force militaire. Le général Guillaume décide alors de camoufler les goumiers en une force de police intérieure ("mehallas chérifiennes") pour échapper à la surveillance des commissions d'armistice. On fait face aux réductions d'effectifs en créant des "travailleurs auxilliaires" (d'autres goums déguisés).

Cependant, en fin 1941, le général Guillaume organise 4 GTM de trois tabors chacun et dix autres tabors sont regroupés dans les montagnes du Maroc où du matériel a été caché et dans lesquelles ils sont formés. On les prépare aux offensives futures. En novembre 1942, 102 goums sont prets à entrer en campagne.


- La reprise des combats, 1943

A partir de la remilitarisation de l'armée d'Afrique du Nord en 1943, les Goumiers vont être de tous les combats.

La Tunisie, tout d'abord, où, au sein de la Division de Marche du Maroc ils vont combattre les Italo-Allemands sur la dorsale, puis jusqu'a la reddition des forces de l'Axe au Cap Bon.
Les assauts seront lancés avec de telles forces qu'ils enthousiasmeront les officiers alliés. Le Général Alexander leur rendra hommage et le Général Patton, spécialiste des actions rapides et en force, demanda à l'Etat Major Français de lui adjoindre un Goum pour son attaque sur la Sicile. Le 4e Tabor lui fut accordé. Il protégea son flanc droit lors de sa progression sur Palerme et sur Messine.
Ces troupes étant montagnardes, elles excellaient dans les progressions dans les régions accidentées, là ou les véhicules à moteur ne pouvaient pas passer. Les 1e, 2e et 3e GTM sont restés au Maroc où ils complètent leur équipement et leur entraînement.
La Campagne de Sicile s'achève pour le 4e Tabor, et lui aussi est renvoyé au Maroc où il va reprendre ses activités de maintien de l'ordre.

En Tunisie et en Algérie se forme le CEF (Corps Expeditionnaire Frannçais) Les Alliés ont débraqué en Italie et dans leur marche sur Rome, les forces Italiennes vont cesser le combat les unes après les autres. Les Allemands, quant-à eux, s'accrochent aux flancs des montagnes, et bientôt les Alliés vont être arrêtés par la ligne Gustav et son bastion principal du village de Cassino. Contrairement à ce qui a été dit, les Allemands n'avaient pas fortifié le monastère et se tenaient hors d'un rayon de 300 mètres. Les attaques Anglo-Américaines se brisèrent sur les positions tenues par les paras allemands, les fameux «Diables Verts». Malgré la destruction du monastère par l'artillerie et l'aviation alliée, les Anglo-Américains ne progressent pas d'un mètre. La forteresse reste inexpugnable en dépit du sacrifice des Polonais et des furieux assauts des Néo-Zélandais et des Canadiens.
Le Général Juin, commandant du CEF, propose alors pour la 3eme fois à l'Etat Major du Général Clark son plan pour percer la ligne. Il visait à contourner Cassino et le prendre à revers grace à l'occupation des pics de montagne environnants. Ce n'etait pas partie facile et les Goumiers étaient bien sûr en pointe. Accompagnés de leurs fidèles «brels», des mulets chargés de matériel, les Goumiers subirent de lourdes pertes dans l'assaut des pentes des Apennins. Pourtant, ils avancaient toujours, attaquaient les positions à la grenade et à l'arme blanche, ils s'étaient spécialisés dans les combats de nuit. Redoutables tireurs, ils avaient une vue perçante aux heures de chasse dans l'Atlas. Les Goumiers chargés du service des pièces de mortier le font sans appareil de visée et règlent à l'oeil leur arme. Le premier coup est trop court, le deuxième, trop long. Le troisième fait mouche. Les Goumiers ne craignaient pas l'ennemi, alors qu'il est interdit de singaler sa position la nuit (les véhicules roulant feux éteints), les Goumiers allument de grands feux de bivouacs au flanc des collines...sous les yeux même des Allemands, affichant clairement leur mépris de la mort. Les goumiers emplissent leurs ennemis d'effroi, la sauvagerie de leurs assauts et le fait qu'ils fassent très peu de prisonniers provoquent des réactions chez l'ennemi, qui cherche à éviter le combat contre ces «combattants du Diable», tel que les appèle le Maréchal Kesselring. Afin de les dissimuler, on dote les Goumiers du fameux casque US Modèle 17 «plat à barbe» afin de les faire passer pour des soldats du Commonwealth.

Mais cela ne suffit pas. Les Goumiers forcent encore et toujours la défense allemande. Le Garigliano est franchi et les Goumiers ouvrent la route de Rome, où les alliés entrent le 4 juin 1944. Le CEF a rempli sa mission et les généraux Clark et Alexander adressent leurs félicitations aux Goumiers du Général Guillaume. Petit à petit, le CEF est retiré du front car une autre campagne les attend.

_________________
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Morocco1

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 7rBgdXf_zps4797fd94


Dernière édition par le Ven 28 Sep 2007 - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Fahed64
Administrateur
Administrateur
Fahed64


messages : 20830
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena10Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena13
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena15

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 15:30

Bonjour Marie,

Merci pour ce témoignage émouvant d'une histoire qui nous lie d'un bout à l'autre de la méditerranée.

Si il y a un membre qui peut répondre à votre demande nul doute qui le fera auquel cas je vous souhaite bon courage dans vos recherches.


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Signat10

Bruce Wayne et Penin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
atlas
General de Division
General de Division



messages : 5357
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena23Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena30
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena25 Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Medail10
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena15Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Cheval10

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 16:12

Il faut vous adresser à la Koumia a Saumur..

C'est l'association des anciens des Goums et Tabors.

Mon père en était membre d'honneur.mzis aujourd'hui disparu..
Je vais chercher dans ses papiers et vous donnerai les coordonnées...si je retrouve...


Mais pas difficile : Koumia...Saumur

Château de Montsaureau a Saumur .

Association " la Koumia "[...voir coordoonees sur net.

Bien cordialement

Bruce Wayne et Penin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://hdefali@aol.fr
atlas
General de Division
General de Division



messages : 5357
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena23Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena30
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena25 Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Medail10
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena15Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Cheval10

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 16:28

Cf


www.lakoumia.fr

Site internet de cette association..


Vous aurez  un onglet " contacts " pour entrer en relation..



Voir

Bruce Wayne et Penin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://hdefali@aol.fr
Penin
2eme classe
2eme classe



messages : 3
Inscrit le : 25/12/2021
Localisation : Lyon
Nationalité : France

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 16:50

Bonjour ou déjà presque bonsoir,

Merci Merci pour votre réactivité, je ne m'attendais pas vraiment à recevoir des informations si rapidement.

Je vais voir le site de Saumur.

Bien cordialement

Marie Danielle Penin

Northrop aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
Northrop


messages : 6032
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena24Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena10
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena32Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Medail10

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeSam 25 Déc 2021 - 21:25

Je suis concerné et ému par votre message, Madame Pénin.

Est enchanté de vous connaître.

J'habite à quelques pas d'un cimetière ou sont enterrés les enfants de la Liberté, il y a un carré pour les enfants Musulmans, "dommage", ils sont Tirailleurs Sénégalais et Algériens.

Par contre a Orléans, si vous connaissez, il y a un très grand cimetière ou Américain et Marocains sont enterrés côte à côte.

Désolé de ne pas avoir répondu à vos questions, mais tout le plaisir pour le partage.

Bonne soirée et bonne continuation.

_________________
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 75px-m10
الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Penin
2eme classe
2eme classe



messages : 3
Inscrit le : 25/12/2021
Localisation : Lyon
Nationalité : France

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeDim 26 Déc 2021 - 19:51

Merci Monsieur pour votre message,

Vous savez, que les tirailleurs aient été algériens, sénégalais, marocains, musulmans ou catholiques ou de toute autre religion, je les remercie d'avoir été aux côtés de la Liberté, celle de la France. Quand je vais dans un cimetière, je pense à celui de Saint Mandrier, je vais toujours les honorer.

Mon papa m'a appris Inch'Allah, qui, pour moi est le symbole de prendre son courage à deux mains pour faire face à une situation difficile. Il m'a appris aussi, je n'y crois plus aujourd'hui, j'ai vieilli (rire) que chaque personne avait son destin tracé. Mon père a appris beaucoup de ses frères d'armes tirailleurs marocains et les aimait.

Avec mon amitié

Northrop et Bruce Wayne aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
Northrop


messages : 6032
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena24Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena10
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Unbena32Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Medail10

Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitimeLun 27 Déc 2021 - 1:27

Nous partageons le même avis et avons quelques points communs pour de ce qui est l'éducation paternel.

Oui bien-sûr il n'y a pas d'inégalités concernant nos enfants de la Liberté peut importe leurs origines ou confessions.

Mes sincères et amical salutations.

Bruce Wayne et Penin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )   Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 ) - Page 9 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Goumiers Marocains (de 1908 à 1956 )
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
»  12 mai 1956 - Dissolution des Goumiers & integration aux FAR
» Les Officiers de la promotion Mohammed V - 1956/57
» Création des F.A.R. - 14 mai 1956
» 1956 - L'indépendance du Maroc
» Defilé des FAR à Casablanca le 18 novembre 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La vie dans l'Armée :: Histoire de l'Armée Marocaine-
Sauter vers: