Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 industrie d'armement russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: industrie d'armement russe    Mer 19 Déc 2012 - 17:20

Citation :

les ventes d'armes au service du renouveau de la Russie

Etude Rosoboronexport

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 13 Fév 2013 - 16:31

Citation :
Missiles S-400: carnet de commandes plein jusqu'en 2021


MOSCOU, 13 février - RIA Novosti

Les pays souhaitant acheter le système de missiles sol-air russe S-400 sont prêts à en attendre la livraison jusqu'en 2021, a annoncé mercredi à Moscou le PDG de l'exportateur d'armes russe Rosoboronexport, Anatoli Issaïkine.

"La file d'attente des pays désireux d'acquérir des systèmes S-400 s'étend jusqu'en 2020-2021", a-t-il déclaré aux journalistes.

M. Issaïkine a également fait savoir que la Russie menait des négociations avec une dizaine de pays sur la livraison d'avions d'entraînement et de combat Yak-130.

"Des négociations sont aussi en cours avec six pays sur la livraison du sous-marin Amour-1500 équipé d'un système de propulsion anaérobie (AIP)", a indiqué le patron de Rosoboronexport.

Selon lui, plusieurs pays souhaitent acheter des hélicoptères russes, notamment des Ka-52 Alligator, des Mi-35 et des Mi-28N surnommés "night hunters".

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques.

[chttp://fr.rian.ru/defense/20130213/197517176.html

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 13 Fév 2013 - 16:36

interessant,donc vendable enfin Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 13 Fév 2013 - 18:38

Découvrez dans ce reportage de RIA Novosti la construction des avions modernisés Iliouchine Il-76, produits par l'usine aéronautique Aviastar-SP d'Oulianovsk : http://fr.rian.ru/video/20130213/197518211.html

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Lun 18 Fév 2013 - 16:13

Citation :
L’Italie et la Russie cherchent des marchés pour leur sous-marin “tropical” S1000

Par Rédacteur en chef.
Publié le 17 février 2013, dernière mise à jour le 17 février 2013.



L’Italie et la Russie se proposent de rechercher cette année les marchés pour leur sous-marin classique S1000, destiné en premier lieu aux zones de climat tropical, a annoncé samedi un responsable du bureau d’études russe Rubin, Andrei Baránov.


« Notre objectif est maintenant de profiter des foires internationales d’armement pour rencontrer des clients réels, » a souligné Baranov en commentant la relance de ce projet commun, lancé au début des années 2000.

Interrogé sur les zones possibles des ventes, il a déclaré qu’« il y a des signaux depuis le Bangladesh, la Birmanie, les Philippines et la Thaïlande ».

Il a ajouté que « plusieurs pays africains envisagent sérieusement la possibilité d’acheter des sous-marins pour leurs forces navales. Une autre région qui nous intéressent est le Moyen Orient et nous espérons avoir des contacts fructueux pendant l’exposition IDEX 2013, » qui doit avoir lieu du 17 au 21 février à Abu Dhabi (Émirats Arabes Unis).

Le bureau d’études russe Rubin est le principal développeur du projet S1000 conformément à un contrat signé entre Rosoboronexport et le ministère italien de la défense en 2004. Mais dans la version de base du sous-marin, des équipements produits en Russie comme en Italie ou dans d’autres pays européens sont utilisés.

Le sous-marin classique S100 déplace 1.100 tonnes, mesure 56,2 m de long. Il peut atteindre une vitesse de plus de 14 nœuds et peut plonger à plus de 250 m. Outre un équipage de 16 membres, il peut accueillir un commando de 6 membres. En option, il peut être équipé d’une propulsion anaérobie ou de missiles de croisière.

Le sous-marin a été conçu pour une utilisation dans les eaux tropicales, entre les îles, principalement de faible profondeur.

http://www.corlobe.tk/article31769.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Lun 18 Fév 2013 - 17:07

le soum pretendument interessant le maroc Rolling Eyes je sais pas s´ils l´englobent dans les pays africains interessés

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 21 Fév 2013 - 22:14

Pas beaucoup d'intéret durant l'URSS l'industire commence à se developper fin 90's




_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Sam 2 Mar 2013 - 16:31

Citation :
La Russie arrête ses importations de drones (FSVTS)


Drone russe Orlan-10© Photo wikipedia.org

MOSCOU, 1er mars - RIA Novosti


La Russie n'a plus l'intention d'acheter des drones à l'étranger, elle a lancé sa propre production de ces appareils, a annoncé vendredi Alexandre Fomine, directeur du Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), à la radio Echo de Moscou.

"Nous avons lancé la production nationale de drones, nous avons beaucoup de sociétés qui travaillent sur ce problème. Oui, nous en avons acheté dans le passé, mais c'était nécessaire pour commencer, à présent, nous pouvons nous débrouiller tout seuls", a indiqué M.Fomine.

En 2010, Anatoli Serdioukov, qui occupait à l'époque le poste de ministre russe de la Défense, a annoncé que la Russie avait acheté un lot de drones israéliens. En 2012, la Russie a lancé l'assemblage de drones israéliens Searcher MkII, baptisé Forpost (Avant-poste) en Russie, et Bird Eye 400, baptisé Zastava (Poste) à Ekaterinbourg, dans l'Oural, conformément à un contrat signé par le groupe russe Oboronprom (industries d'armements) et Israel Airspace Industry (IAI).

Pendant les années 1960, l'URSS est devenu le premier pays à inventer un appareil sans pilote sur la base d'un avion Tupolev Tu-154, a rappelé M.Fomine. La navette spatiale soviétique Bourane, créée pendant les années 1980, a aussi été automatique. Mais le monde change et c'est Israël qui est devenu un exportateur important d'armes grâce à la "fuite des cerveaux" de l'ex-URSS, selon lui. "La plupart des idées et cerveaux sont arrivés en Israël de notre pays", a noté M.Fomine.

http://fr.rian.ru/defense/20130301/197683825.html
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mar 5 Mar 2013 - 15:54

Citation :


Identified Russian Arms Export and Import Contracts and Deliveries in 2012
Andrey Frolov

Russian arms exports reached a record 15.16bn dollars in 2012, up 1800m dollars on last year’s figure It indicates a third consecutive year of real growth for Russian arms exports. The rouble fell 5.7 per cent against the dollar in 2012 (from 29.39 to 31.09 roubles to the dollar), so the rouble-denominated revenues of the Russian arms exporters have increased once again, both in nominal and inflation-adjusted terms.

The size of the Russian arms exports portfolio as of the end of 2012 was 46 bn dollars, of which Rosoboronexport, the state-owned arms exports intermediary, accounted for 36bn. 1 Rosoboronexport says 17.6bn dollars worth of new contracts were signed in 2012.
Below you will find a summary of the key Russian arms deals we have managed to identify based on open-source information.


Identified deliveries

Based on open-source information we have identified 7.9bn dollars worth of deliveries, which accounts for 56 per cent of the 14bn dollar figure announced by the government. Another 1bn dollars or so out of these 15bn can be attributed to deliveries of spare parts, instruments and components.

Just like in previous years, aerospace hardware was by far the biggest segment of Russian arms exports in 2012 — 50 per cent of identified deliveries. Naval equipment came second at 30 per cent; air defense and ground weaponry were third and fourth, at 14 and 6 per cent, respectively. The real proportion of ground weaponry (as opposed to the proportion of deliveries we have managed to identify) is probably higher than that, owing to large unidentified transfers to the CIS countries, Venezuela and Algeria.
In terms of export destinations, India remained the largest buyer of Russian weapons (40 per cent), followed by Algeria (14 per cent), Vietnam (10 per cent), China (5 per cent) and Azerbaijan (5 per cent). The Top 10 also includes Venezuela (5 per cent), Syria (4 per cent), Afghanistan (4 per cent, with Afghan contracts being financed by the United States), the UAE and Burma (3 per cent apiece). The CIS countries accounted for about 500m dollars worth of Russian arms exports (4.2 per cent), which represents a significant growth on 2011.

Breakdown by weapons category

Aerospace. We estimate that Russia made 3.93bn dollars worth of deliveries in the aerospace segment in 2012, down from 4.82bn in 2011. 3 The Su-30 family of fighter jets was the biggest-selling product within that category, with an estimated 34 fighters worth 1.711bn dollars delivered in 2012. That includes 16 Su-30MKI fighters shipped to India (6 finished fighters and 10 assembly kits); eight Su-30MKI(A) to Algeria; eight Su-30MK2V to Vietnam; and two Su-30MK2 to Uganda.

Russia also made large deliveries of new and upgraded MiG fighters in 2012, worth an estimated 500m dollars. This is a very respectable if not record-breaking figure. It was achieved mostly thanks to the transfer of the first four MiG-29K/KUB carrier-based fighters to India under a 200m-dollar contract for 29 aircraft signed in 2010.

Russian contractors also made deliveries under an Indian contract for upgrading 63 MiG-29 fighters to the MiG-29UPG specification; three aircraft were transferred to the customer in 2012. 6 RSK MiG delivered a further six MiG-29B/SE fighters to Burma 7 , and completed the upgrade of Peruvian MiG-29 jets to MiG-29SE spec. 8 We also believe that at least three MiG-23MLD fighters were repaired in 2012 under a Syrian contract.

One of the key developments of 2012 was the resumption of exports of Russian aircraft to China. Although the contract was for just seven Il-76MD transports from the Russian Air Force’s surplus, the signing of the deal signals a new phase in Russian-Chinese arms trade. 10
There is some information available about the repairs of aircraft for foreign customers at Russian facilities, including at least one Kazakh An-72 transport, and three Indian Il-76MD aircraft.

We have managed to identify a large proportion of helicopter deliveries in 2012. We estimate those deliveries to have been worth 1.444bn dollars, thanks mainly to large orders for Mi-17V-5 transports placed by India, Azerbaijan, Afghanistan, and China. India took delivery of 27 helicopters (worth 440m dollars), Azerbaijan 16, Afghanistan 12 (214m dollars), and China eight. Helicopters of the Mi-8/17 series were also supplied to Egypt (at least six), Indonesia (six), Mexico (three) and South Sudan (two).
New Mi-24/35 attack helicopters were delivered in 2012 to Azerbaijan (12 Mi-35Ms) 12 and Brazil (six Mi-35Ms). Burma received four Mi-35P helicopters from Russian army surplus. At least four Syrian Mi-25 helicopters and six Peruvian helicopters of the same model underwent repairs at Russian facilities.

For the sixth year running China was the only buyer of finished aircraft engines under stand-alone contracts. In 2012 Beijing took delivery of 24 D-30KP-2 turbofan engines (worth 65m dollars) 14 and an estimated 60-plus AL-31F/FN turbofan engines (220m dollars), which are used on the J-10, J-11 and Su-27/30 fighters.

Air Defense. Identified deliveries of air defense weaponry remained more or less flat at 1.08bn dollars. The most notable event of the year in this segment was the completion of deliveries under an Algerian contract for two batteries of the S-300PMU2 SAM systems and an undisclosed number of the Panstir-S1 gun-missile air defense systems. Russia also continued to supply the Buk-M2E SAM system 15 and the Pantsir-S1 to Syria. Final shipments under the Syrian contract for the Pantsir-S1 were probably dispatched in 2012, although it is possible that the last few systems will be shipped in 2013 because by mid-2012 only 30 per cent of the systems had been delivered to the customer. In another development, Russia suspended deliveries under a (previously unannounced) Syrian contract for the S-300PMU2 systems. 16 Another identified recipient of the Pantsir-S1 in 2012 was the UAE, which took delivery of an estimated 12 systems.
Other large transfers include the delivery to Belarus of the second Tor-M2E battery (consisting of four vehicles). 17 the market price of one battery is believed to be more than 100m dollars, but Minsk was probably charged the same low price that Russia’s own army pays for these systems.

We believe that Russia continued deliveries of the S-125 Pechora-2M SAM system and the ZU-23-2 light AA systems to Venezuela under a package of contracts signed in 2009. There are also reasons to believe that Brazil continued to receive the Igla-S man-portable SAM systems.

Russia has probably completed deliveries under an Egyptian contract for Tor-M1 SAM systems; shipments were made in 2011 and 2012. We also believe Cairo received Shilka-Strelets gun-missile systems under a 2007 contract.
Ground weaponry. We have identified 510m dollars worth of deliveries in the ground weaponry segment in 2012, down from 840m in 2011. Russian officials have said, however, that overall exports of ground weapons in 2012 may actually surpass the previous year’s levels. 18
The T-72/T-90 family of main battle tanks remained the biggest-selling product in this category. Algeria appears to have been the main recipient of newly-made T-90SA tanks.

Venezuela took delivery of the last 57 tanks, worth an estimated 185m dollars, under a 2009 contract for 92 T-72s upgraded to the T-72B1V spec; the tanks come from the Russian army surplus. 19 Mongolia received 50 used T-72A tanks which had undergone pre-sale repairs but no upgrades. 20 Russian contractors were also working on T-72 upgrade orders placed by Algeria and, in all likelihood, Syria. Kazakhstan took delivery of a further three TOS-1 heavy flamethrower systems and three BMPT support vehicles built on the T-72 platform. 21
Large deliveries were also made in the missile and artillery weapons segment. Venezuela received at least six Msta-S 152mm self-propelled howitzers, 13 Nona-SVK 120mm self-propelled gun-mortars, and 24 Grad MLR systems. Meanwhile, the deadline for the completion of a new facility which will make the AK-103 assault rifles was pushed back to 2013.

Deliveries of light armor were made to Venezuela (at least 16 BMP-3 infantry fighting vehicles and about 30 BTR-80A APCs); Kazakhstan (30 BTR-82); Bangladesh (at least 20 BTR-80A); Mongolia (40 BTR-70M from Russian army surplus); Azerbaijan (BTR-80/80A); Kuwait (BMP-3) and Congo (GAZ-2330 Tigr armored vehicles).

In Jordan, specialists continued to work on a new facility which will produce RPG-32 Hashim grenade launchers; completion was expected before the end of 2012. 23 Uganda received new shipments of the Kornet-E anti-tank missiles. Uruguay took delivery of a small arms batch worth 1.2m dollars.

Finally, Russia supplied trucks to Mongolia and Uruguay, and 10 B12 bulldozers to Vietnam. 25
Naval weaponry. We have identified 2.34bn dollars worth of deliveries in this segment, up sharply from 740m in 2011. The largest known recipient of Russian naval systems was India, which took delivery of two Project 11356M frigates (worth 1.04bn dollars) under a 2006 contract; a Project 971I nuclear-powered attack submarine (900m dollars) supplied under a lease agreement signed in 2004; 26 and an upgraded Project 877EKM diesel-electric sub (80m dollars).

Another large recipient was Vietnam, which took delivery of the last two Project 10412 Svetlyak patrol boats under a 2008 contact for four such boats (120m dollars).

Finally, Russian contractors upgraded a Project 1234E small guided missile corvette and a Project 1159T light frigate under an Algerian contract worth 200m dollars.

Guided missiles. This particular segment remains a significant part of Russian arms exports — although, just like in previous years, the dollar value of these contacts has not been disclosed. We believe, however, that air-to-air and air-to-surface missiles — almost all of them made by Tactical Missiles Corporation — remained the biggest-selling products in this category. To the best of our knowledge, in 2012 recipients included India, Algeria, Uganda, Vietnam, and possibly China.

We also believe that Russia continued to export ship-based anti-ship missiles (Uran-E and Club, the latter being an OKB Novator design) to Azerbaijan, Algeria, India and Vietnam. India received missiles made under the joint BrahMos program, in which the Russian partner is NPO Machine-Building.

Spare parts, instruments and components. We estimate that exports in this category remained flat at about 1bn dollars. 30 Sukhoi probably remains the single largest exporter in this segment. There is no accurate data for other companies’ sales, but they clearly constitute only a fraction of Sukhoi’s figures.

Others. This category includes sales of the RD-180 liquid-fuel rocket engines for America’s Atlas III and Atlas V space launchers. Exports of these engines have been ongoing for many years, but the number of units supplied in 2012 has not been disclosed.

Regional breakdown
India remained the largest Russian defense customer in 2012, accounting for 40 per cent of all deliveries. It received more aircraft (Su-30MKI and MiG-29K/KUB fighters, and Mi-17-V5 helicopters) and naval weaponry (Project 971I nuclear-powered sub, Project 11356M frigates) than any other buyer. Algeria retained its second place in the ranking with 14 per cent of all deliveries; in 2012 it received eight Su-30MKI(A) fighters and a batch of T-90SA tanks. Vietnam remained third at 10 per cent, having received eight Su-30MKI2 fighters and two Svetlyak patrol boats. China came fourth with 5 per cent of deliveries thanks to large contracts for Russian aircraft engines, Mi-171E helicopters and Il-76MD transports. It is important to note, however, that China’s real share of Russian arms deliveries is probably much higher than this ranking (based only on identified deliveries) would suggest.

Azerbaijan ended up in the Top 5 of Russia’s biggest defense customers in 2012 with 5 per cent of deliveries. Mi-17 and Mi-35M helicopters and light armor made up the bulk of the Russian exports to that country.

Venezuela accounted for another 5 per cent of Russian arms exports. In 2012 the country imported ground and air defense weaponry under a large package of contracts signed in 2009, including T-72B1V tanks, Grad MLR systems, BMP-3 infrantry fighting vehicles, BTR-80A APCs, Nona-SVK self-propelled artillery, Msta-S howitzers, etc.

Uganda became a large buyer of Russian weapons only recently; in 2012 it accounted for 4 per cent of Russian exports. Deliveries to that country included Su-30MK2 fighters and T-90S tanks.

Sub-Saharan Africa accounted for about 7 per cent of Rosoboronexport’s deliveries in 2012.

The overall list of recipients of Russian weaponry included 55 countries in 2012. Russia had ongoing military and technical cooperation programs with more than 80 countries around the globe. 32 After a pause, Ukraine resumed imports of Russian weaponry last year, although the contract for the 2A42 30mm automatic cannon was relatively small. 33 The number of Russian defense customers fell slightly compared to 2011, but it is still safe to say that for several years running the geography of Russian defense exports remains highly diversified.
Identified contracts

According to aggregated media reports, 15.6bn dollars worth of new contracts were signed in 2012 up sharply from 3.69bn dollars in 2011. The government’s official figure for the value of contracts signed last year is 17.6bn, suggesting that 80 per cent of the 2012 contracts have been identified. This is a record high; the indicator stood at only 60 per cent in 2011, 65 per cent in 2010, and 45 per cent in 2008 and 2009.

Aerospace remains by far the biggest category of Russian arms exports, accounting for 73 per cent of identified new contracts signed in 2012. It is followed by air defense systems (16 per cent), naval weaponry (6 per cent) and ground weaponry (5 per cent).
India remains by far the biggest customer, accounting for 48 per cent of new contracts, followed by Iraq (27 per cent), China (12 per cent) and Vietnam (5 per cent).


Breakdown by weapons category
Aerospace. We estimate that Russia signed 11.7bn dollars worth of contracts for aerospace weaponry in 2012.
The largest of the identified new contracts was a 2bn-dollar Indian order for 42 Su-30MKI fighters. 34 Another relatively large contract was signed with Belarus, which bought four Yak-130 combat trainers. 35 The deal was another success scored by the new Yak model, but the price offered to the Belarusians was probably not much higher than what the supplier charges Russia’s own armed forces.

About 4.8bn dollars worth of contracts were signed for Russian helicopters, which is double the figure for planes. The largest order, worth 2bn dollars, was placed for 36 Mi-28NE attack helicopters by Iraq. 36 India signed a 1.3bn-dollar contract for 71 Mi-17 helicopters. China became the third-largest customer in this category after placing an order for 52 Mi-171E helicopters worth 624m dollars. 38 Other buyers include Afghanistan (10 helicopters, with the contract financed by the United States); Sri Lanka (14 Mi-171Sh), Nigeria (about 10 Mi-17/171); Ghana (six Mi-17); and Argentina (three Mi-171E).

Several large contracts were signed for aircraft engines, China and India being the two big buyers. New Delhi placed orders with UMPO for a total of 970 AL-31FM turbofan engines, worth 2.65bn dollars; 920 of those engines are to be assembled in India under a Russian license by 2030. 40 China continued to buy Al-31F turbofan engines (140 units made by Salyut, worth 700m dollars) and D-30KP-2 turbofan engines (184 units made by Saturn, worth 500m dollars). 41
There were also several new customers for Russian aircraft engines in 2012. Poland bought four RD-33 turbofan engines from RSK MiG (including two new engines and two used ones, worth 21m dollars) for its MiG-29 fighters. 42 Equatorial Guinea placed a 10m-dollar order with the Perm Motor Plant for four PS-90A-76 turbofan engines, which will be fitted on an Il-76TD transport.

Finally, at the end of 2012 India and Russia finalized a contract for joint development and manufacture of 216 Brahmos air-launched supersonic missiles for the Indian armed forces. The deal is worth over 600m dollars.

Naval weaponry. Vietnam ordered two more of the modified Project 11661E Gepard-3.9 light frigates (previously the contract was thought to have been signed in 2011). The ships, worth an estimated 700m dollars, will be made at Zelenodolskiy Gorky Plant. 45 This was the single identified Vietnamese contract in 2012. Algeria placed a 200m-dollar order for upgrading a Project 1234E small guided missile corvette, and a Project 1159T light frigate. The ships will be upgraded at Severnaya Shipyards.

Air defense weaponry. There was a single officially announced contract in this category: Iraq ordered 48 Pantsir S1 gun-missile systems worth 2.2bn dollars.

Ground weaponry. An estimated 769m dollars worth of contracts was signed in this category in 2012. The largest was a package of Indian contracts for armor-piercing ammo, and Invar and Konkurs anti-tank guided missiles, worth at least 600m dollars. 48 Indonesia signed a 100m-dollar contract for 37 BMP-3F naval infantry fighting vehicles. 49 Small batches of the Tigr armored vehicles were sold to Congo and Nicaragua. Kazakhstan bought 90 BTR-80A APCs, and Azerbaijan several Skorpion LShA B and Skorpion LShA light armored vehicles.
Regional breakdown

India accounted for 48 per cent of all new Russian arms export contracts signed in 2012. New Delhi placed orders for aircraft engines, Su-30MKI fighters and Mi-17V-5 helicopters. Iraq was the second-largest buyer with 27 per cent of all new contracts; the country ordered large batches of the Mi-28NE attack helicopters and the Pantsir-S1 gun-missile systems. China, which continued to buy large numbers of aircraft engines and Mi-171E helicopters, came third with 12 per cent of all new contracts, followed by Vietnam and Afghanistan (5 and 2 per cent, respectively). Vietnam finalized a contract for Project 11661E light frigates, while Afghanistan signed another contract for helicopters (12 Mi-17V-5). Sri Lanka ranked sixth with 2 per cent of all new contracts signed in 2012; the country bought 14 Mi-171E helicopters. About 700m-800m dollars worth of new deals were signed with CIS countries in 2012 (2 per cent of the total). The potential of the CIS market is estimated at 1bn dollars.

Cooperation agreements
In February 2012 it was reported that Russia and Vietnam intended to launch a joint project later that year to develop a anti-ship missile based in the Russian Kh-35 Uran design. It was said that production facilities for the new missile would also be ready before the year’s end. 52 No details were released about the type and modification of the missile, or about the cost of the project.
In June 2012 Rosoboronexport and France’s Thales Optronics signed an agreement on the production of Catherine XP new-generation thermal imagers in Russia under French license. 53 the imagers will be made by the Vologda Optics and Mechanics Plant.

In July 2012 Rosoboronexport signed an agreement with Selex, Galileo, and Selex Elsag (divisions of the Finmeccanica group) on cooperation in the development and manufacture of a patrol aircraft. The new plane will be based on one of the existing Russian designs. It will be equipped with Italian-made communication, navigation, identification and weapons systems, including torpedoes made by WASS (another Finmeccanica division).

In October 2012 Rosoboronexport and Spain’s Navantia shipbuilding company signed an agreement to install Russian weapons systems on Avante-type patrol ships destined for exports to third countries. 55 The third country in question appears to be Venezuela, which is currently negotiating a contract with Navantia for a batch of Avante ships in addition to the eight it has already ordered.

Outlook for 2013
More than 30 Su-30 fighters will be delivered in 2013 to foreign customers, including India (about 30 Su-30MKI assembly kits) and Indonesia (at least two Su-30MK2).

Russia will continue deliveries to India of MiG-29K/KUB carrier-based fighters, with an estimated five to 10 aircraft to be shipped in 2013. There is also a possibility that work on the project to upgrade the remaining 57 MiG-29 fighters to the MiG-29UPG specification for the Indian Air Force will commence in India itself.

The largest deliveries of helicopters will be made to India (about 38 Mi-17V-5), China (at least 20 Mi-171E), Azerbaijan (at least eight Mi-35M attack helicopters), and Afghanistan (about 10 Mi-17V-5). Finally, there is a likelihood of the first Mi-28NE attack helicopter deliveries being made to Iraq and/or Algeria.

In the air defense segment the biggest deliveries will probably be made to Algeria and Iraq, which have placed orders for the Pantsir-S1 gun-missile system. The largest shipments of ground weaponry (T-72 tanks, BMP-3 infantry fighting vehicles, BTR-80A APCs, etc) will be made to Venezuela, Indonesia and the CIS countries.

There will be some important transfers in the naval weaponry segment in 2013. Russia is expected finally to deliver the Vikramaditya aircraft carrier to India. The Indian Navy will also receive the third Project 11356M frigate. Vietnam will take delivery of the first Project 636 diesel-electric submarine built under a 2009 contract. As a result, in 2013 the value of shipments in the naval weaponry segment will not be far behind the traditional biggest-selling category in Russian arms exports, i.e. Aerospace systems.

The high baseline level of arms export deliveries achieved in 2012 means that no major growth is expected in 2013. The figure will probably remain flat at 14bn dollars. Given that Russia has about 40bn dollars worth of outstanding export contracts (of which the aerospace segment accounts for 11bn), that level can be sustained for another three years.

We expect Russia to sign several large new weapons deals in 2013, including an Algerian contract for another two Project 636 diesel-electric subs 56 ; a Chinese contract for Su-35 fighters 57 , and an Indian contract for another three Project 11356M frigates. 58 Vietnam is likely to place an order for the Bastion anti-ship system 59 , and Uganda for another six Su-30MK2 fighters. 60 There is also a reasonable likelihood of new contracts being signed with Pakistan, including orders for 12 Mi-171 transport helicopters and several hundred RPO-A Shmel man-portable rocket flamethrowers.

It cannot be ruled out that Russia will manage to resume arms exports to Libya, which was lost as a defense customer in 2011. It has been reported that the new Libyan government is showing interest in buying spare parts to repair previously supplied Russian weaponry. 62
There have been several media reports claiming that in 2013 Russia may enter negotiations with Equatorial Guinea on contracts for a broad range of ground weaponry and aerospace systems. The chances of these negotiations yielding results are thought to be fairly high. 63
Finally, Russia hopes to win Indian tenders for light helicopters (Russia is offering the Ka-226T model) and man-portable SAM systems (Igla-S). The winners are expected to be announced in 2013.


Imports
In 2012 Russian arms imports reached 100m dollars 64 — but the change of leadership at the MoD is expected to have serious consequences for the Russian imports policy. Some projects have already been revised or scaled back, including the production under license of the Iveco LMV M65 (Rys) light armored vehicles. The Russian manufacturer, 172 nd Central Auto Repair Plant, made an estimated 57 vehicles in 2011-2012. In late 2012 it was reported, however, that the Russian partner was in talks with Iveco about reviewing the previously agreed numbers of vehicles to be made in Russia, and the level of their localization.

Russia continued cooperation with Ukraine on warranty and designer supervision for the R-36M2 ICBMs. The Ukrainian partners in the program are Yuzhnoye (Pivdenne) Design Bureau and Yuzhmash (Pivdenmash) Production Company. As of March 2012, the program covered 55 R-36M2 missiles, and cost about 10m dollars. 66 Also, Moscow and Kiev have reviewed the terms of the Russian lease of the NITKA carrier-deck simulator in Crimea. In 2012 Russia began to pay for the lease in cash. This replaces the previous in-kind payments arrangement under which Russia supplied spare parts for Soviet-made weaponry.

First practical steps were made in 2012 to implement the Russian Navy contract for two Mistral-class helicopter-carrying assault landing platforms. The first ship in the series, the Vladivostok, was laid down at STX France shipyards (owned by the DCNS concern) in February. In October the Baltic Shipbuilding Plant in Russia started making the aft section of the ship’s hull. It was also reported in 2012 that Russia had chosen French-made L-CAT type twin-hull fast landing craft (EDA-R) for use in the docking chambers of the ships.
The Russian Navy is planning to buy an aerial reconnaissance and observation set based on the Gorizont (Horizon) Air S-100 unmanned helicopter for use on a trial basis. The UAV is made by OAO Gorizont in Russia; it is essentially a version of the Siebel Camcopter S-100 model designed by Austria’s Siebel.

RSK MiG has signed a contract with France’s Thales for TopSight helmet-mounted sight and display systems. These will be used on the 24 MiG-29K/KUB carrier-based fighters ordered by the Russian Navy in 2012.

Finally, there were plans to buy 12-10FMX40 refueling truck tankers for the Russian Army. The tankers are based on the Volvo FMX chassis. 71

http://mdb.cast.ru/mdb/1-2013/item3/article1/

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Ven 8 Mar 2013 - 2:40

BMPT

Citation :

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Lun 15 Avr 2013 - 21:12

Citation :

LAND FORCES WEAPONS
Rosoboronexport: export catalogue


Russian Land Forces by younes-spirit



_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 25 Avr 2013 - 19:59

Citation :
Missiles S-400: la Russie construit deux usines supplémentaires (Poutine)
Dossier: Ligne directe avec Vladimir Poutine (2013)


Missiles S-400: la Russie construit deux usines supplémentaires (Poutine)

© RIA Novosti. Valery Melnikov17:39 25/04/2013

MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti


Les missiles sol-air russes S-400 sont si demandés sur le marché mondial que la Russie a lancé la construction de deux usines supplémentaires, a annoncé jeudi le président russe Vladimir Poutine lors de sa traditionnelle séance de questions-réponses en direct avec la population.

"Nous avons lancé la construction de deux nouvelles usines de production de missiles sol-air S-400. Ces missiles se vendent comme des petits pains auprès de nos clients dans le monde entier. Nous n'arrivons même pas à satisfaire cette demande", a indiqué le président.

Le S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques.


http://fr.rian.ru/defense/20130425/198170647.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 16 Mai 2013 - 21:01

Citation :
Défense : la Russie a conçu un missile antichar autoguidé



MOSCOU, 16 mai - RIA Novosti

Le bureau d'étude de Toula a conçu une nouvelle version du missile antichar Kornet, capable d'anéantir des cibles en régime automatique comme l'américain Javelin et l'israélien Spike, écrit le quotidien Izvestia du 16 mai 2013.

Jusqu'à présent, les missiles russes devaient être guidés manuellement vers leur cible. Le nouveau système fonctionne sur le principe " tire et oublie" (fire and forget), mais l'opérateur pourra modifier la trajectoire du projectile si besoin.

Le ministère de la Défense russe reste sceptique quant à cette nouveauté : il estime que sa construction et ses performances sont obsolètes.

"Le missile n'est pas autoguidé en vol comme celui des Américains mais il est contrôlé à partir du système de lancement. Autrement dit, ce n'est pas une troisième génération de missile antichar mais "2+". Le fait que la commande ne soit pas lancée par l'opérateur mais par le lance-missile ne change rien. Détruisez le lance-missile et le missile tombera", explique un officier de l'armée de terre proche du dossier.

Cependant, les constructeurs expliquent qu'ils ont sciemment installé le système de guidage sur le lance-missile et non pas sur le missile.

"Trois chars passent. Vous en abattez un. Il est en feu et devient une puissante source de chaleur. Par conséquent, tous les autres missiles à ogive thermique, comme Javelin, réagiront à cette puissante source de chaleur. Et l'opérateur ne pourra plus corriger la visée du missile. Or notre système frappe précisément sur la marque placée par l'opérateur", explique un ingénieur.

De plus, le système d'autoguidage situé dans l'ogive du missile représente pratiquement 90% de son prix et "périt" avec le missile. Or le système de guidage du Kornet reste dans le lance-missile.

Par conséquent, la version russe est meilleur marché que les missiles américain ou israélien.

"Ces derniers coûtent près de 120 000 dollars pièce alors que les russes sont 6 à 7 fois plus économiques", souligne-t-il.

Il ajoute que le nouveau missile peut abattre non seulement des chars et des véhicules blindés mais aussi des hélicoptères et des avions volant à plusieurs centaines de mètres d'altitude. Les missiles existent également dans une version portative et peuvent ainsi être installés sur des véhicules blindés.

Viatcheslav Tselouïko, expert militaire indépendant, note que les concepteurs occidentaux mettent aujourd'hui au point leurs missiles avec des ogives autoguidées équipées de systèmes de contrôle à distance.

"L'expérience irakienne, libanaise et afghane montre qu'on tire plus souvent avec les missiles antichars sur les bâtiments, les positions renforcées et les refuges que sur les chars. L'ogive autoguidée est inutile pour ce genre de cibles : elle ne les voit pas. Pour cette raison Javelin et Spike ont été dotés d'une visée multiple afin que l'opérateur puisse librement choisir et atteindre toute cible indépendamment du fonctionnement de l'ogive autoguidée", déclare Tselouïko.

Le rédacteur en chef du site Otvaga-2004, Vitali Moïsseev, pense que le Kornet pourrait devenir une arme de transition avant l'apparition de missiles antichars autoguidés.

"Il faut indéniablement doter les troupes de nouveaux missiles. Ce serait une version de transition avant un missile de troisième génération à part entière. Pour l'instant il remplacera les missiles obsolètes de deuxième génération Metis, Fagot et Kornet", remarque-t-il.

Le premier missile antichar de troisième génération a été l'américain Javelin, conçu au début des années 1990 et mis en service dans les forces américaines en 1996. Il a été activement utilisé par les troupes américaines en Irak et actuellement en Afghanistan. Plus de 10 pays, dont la Géorgie, en disposent.

Le nouveau Kornet est aujourd'hui en phase d'essais, qui devraient s'achever fin 2013.

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130516/198309362.html
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2408
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 16 Mai 2013 - 21:32

Citation :

La Russie se prépare à créer des armes hypersoniques
Posté le 16/05/2013 par Giordani dans Militaire , Technologie

Un programme visant à créer des armes hypersoniques va commencer en Russie (Art: Giordani).
Un programme visant à créer des armes hypersoniques débutera en Russie. Plus de 60 sociétés vont participer à l'élaboration de cette. Les travaux sur missile hypersonique avait été menée au cours de l'existence de l'Union soviétique. Les recherches dans ce domaine ont été prises par le Ministère de la Défense de la Russie.

Il s'agit d'un programme spécial pour la création d'armes hypersoniques. L'entité principale responsable de l'exécution des travaux du projet est la société armement de missiles tactiques. En Russie, le développement des conceptuellement hipersom n'est pas une chose nouvelle, que la recherche dans ce domaine ont été réalisées dans le siècle passé.

À l'époque soviétique, il y avait des projets très prometteurs, mais le temps a passé. Ces projets étaient si et seulement comme des projets, parce qu'il n'y avait pas d'argent pour sa matérialisation. Par ailleurs, il y avait aussi besoin d'une telle spécial ... Mais aujourd'hui, alors que l'Occident est en cours de développement de telles armes, la Russie ne peut pas rester les bras croisés, parce que dans certaines circonstances, ces armes pourraient être dirigées contre le pays. Ainsi, une tentative de créer quelque chose en utilisant les expériences des développements réalisés avant les années 1990. Bien sûr, il a fallu plus de vingt ans, au cours de laquelle est apparu de nouveaux matériaux, de l'électronique et des logiciels, ainsi que de nouveaux concepts pour créer des armes.

Selon les estimations des experts, les missiles hypersoniques peuvent développer une vitesse incroyable - dix fois ou plus supérieure à la vitesse du son (1.200 km / h). Armes similaires ne sont pas destinés à la défense antimissile, mais de surmonter ce problème, précise la directrice adjointe de l'Institut d'analyse politique et militaire Alexandre Khramtchikhine:

"Ce sont des armes d'attaque, pas même missile de défense aérienne. Son grand avantage est la vitesse. Si ces armes sont créés, il est peu probable que quelqu'un puisse contrôler les ogives seraient installés en eux. Bien que, dans le fond, en raison de la vitesse, de telles armes a une telle énergie cinétique qui n'est pas nécessaire, en principe, assumer ogives conventionnelles et peuvent même détruire des cibles avec précision l'énergie du coup ".

Les États-Unis fait l'évolution des armes hypersoniques, qui leur ouvre la perspective de la création d'un multifonction de missile avant 2015 ou 2018. La Russie ne va pas dépasser les Etats-Unis pour créer ces armes avant 2015 ou 2016, précise Viktor Litovkin:

«Ce n'est pas un fait accompli que les Etats-Unis, en 2015, capable de travailler d'armes hypersoniques. Et ce n'est pas juste des armes, mais les systèmes d'armes. Pour les éléments d'armes systèmes non intégrés sont incapables aujourd'hui, jouer un rôle sur le champ de bataille. Par exemple, l'avion équipé d'un tel missile a le plus grand potentiel. Bien que dépourvu du véhicule transporteur de missile a un certain potentiel, si elle peut être lancé depuis un bombardier gamme large ou sous-marin. Les systèmes doivent être intégrés armes - posséder non seulement ces armes mais aussi les systèmes de contrôle et de détection de cible, en plus de nombreux autres éléments qui font partie du concept de système de combat. Donc, nous allons créer nos propres systèmes d'armes hypersoniques ".

Cependant, les experts russes sont confrontés à un défi du tout facile à accomplir. Cependant, le programme en cours d'élaboration permettra de déterminer les points de référence précis pour travailler simultanément dans plusieurs directions. Les développements dans ce domaine permettront de créer des systèmes d'armes conceptuellement nouvelles propriétés.
http://www.cavok.com.br/blog/?p=66308
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 22 Mai 2013 - 15:45

Citation :
Chantiers navals russes: 30% des contrats réalisés avec du retard

SOTCHI, 21 mai - RIA Novosti

Le Groupe russe unifié de construction navale (OSK) n'a pas exécuté à temps près de 30% de ses contrats, dont ceux portant sur des sous-marins et des bâtiments de surface, a annoncé mardi aux journalistes le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov.

"Environ 30% des contrats n'ont pas été remplis dans les délais fixés. Il s'agit notamment de contrats sur commande du ministère de la Défense", a déclaré M. Mantourov lors d'une réunion sur le développement de l'OSK convoquée par le président Vladimir Poutine.

Selon le ministre, les contrats qui n'ont pas été honorés par le groupe seront offerts à des entreprises étrangères.

"Concernant les contrats que l'OSK n'a pas rempli dans les délais fixés par le client, les principaux travaux d'ingénierie seront exécutés par le groupe et ceux de sous-traitance, confiés à des compagnies étrangères", a indiqué M. Mantourov.

Le président Poutine a annoncé mardi que le groupe unifié de construction navale serait dirigé par Vladimir Chmakov, premier directeur général adjoint du constructeur de wagons Ouralwagonzavod.

L'OSK est le plus grand conglomérat public russe spécialisé dans la construction et la réparation des navires. Créé en 2007, le groupe réunit neufs bureaux d'études et 39 chantiers navals. L'OSK fournit près de 70% des navires de surface et des sous-marins produits en Russie.

http://fr.rian.ru/business/20130521/198358373.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 22 Mai 2013 - 16:26

Citation :
La Russie pousse l’avion de combat Su-35 au Brésil
22 mai 2013 – 15:05

Et si le Rafale, le Gripen et le F-18 Super Hornet se faisaient coiffer sur le poteau par un autre appareil dans le cadre de l’appel d’offres brésilien FX-2? Voilà maintenant des années que cette procédure a été lancée et qu’aucun avion de combat n’a encore été sélectionné pour équiper les forces aériennes brésiliennes.

Si le Rafale de Dassault Aviation semblait avoir une longueur d’avance sur ses deux autres concurrents quand le président Lula avait marqué sa préférence à son endroit, l’on n’est plus sûr de rien aujourd’hui, la décision qui mettrait un terme à ce feuilleton étant sans cesse repoussée à des jours meilleurs. En attendant, les trois constructeurs en lice s’attachent à améliorer leurs offres et à faire de la surenchère dans les promesses de transferts technologiques au bénéfice de l’industrie brésilienne.

Cela étant, Moscou ne perd pas de vue ce marché de 36 appareils alors que la candidature du Sukhoï 35 a été repoussée en 2008. En avril 2011, l’agence Itar-Tass avait indiqué que la société exportatrice d’armements russe Rosoboronexport était revenue à la charge. Lors d’un sommets des pays dits BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), l’affaire avait même été évoquée entre les responsables russes et brésiliens. Et il fut rapporté que la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, y avait “témoigné de l’intérêt”. Cette dernière avait d’ailleurs fait connaître son intention de remettre le dossier à plat dès son arrivée à la tête de l’Etat brésilien.

Depuis, l’annonce du vainqueur de l’appel d’offres FX-2 ayant été une nouvelle fois reportée, l’on en était resté là. Jusqu’à ce que Sergueï Ladygine, le chef de la délégation russe au salon international de la technologie pour la défense SITDEF 2013 de Lima, remette cette affaire sur le tapis.

“Bien que la Russie soit sortie de cet appel d’offres (FX-2, ndlr), nous avons fait en parallèle une proposition à la partie brésilienne de participer en dehors des appels d’offres avec nos systèmes Pantsir (ndlr, 3 batteries) et chasseurs Su-35. Notre proposition est en train d’être examinée”, a-t-il déclaré, selon l’agence russe Ria Novosti. Et d’ajouter que la proposition russe allait jusqu’à transférer l’ensemble des technologies relatives au Su-35 ainsi qu’aux appareils dits de 5e génération.

Conçu à partir du Su-27 Flanker, le Su-35 a connu une longue éclipse après l’effondrement de l’Union soviétique. Ce n’est qu’en 2006 que les travaux le concernant ont repris. Deux ans plus, un appareil nouvelle version a pris l’air pour la première fois. Présenté comme étant un chasseur polyvalent “à haute manoeuvrabilité”, cet avion équipera les forces aériennes russes à compter de 2015.

Cela étant, le coup de dés russe est loin d’être donné gagnant dans la mesure où l’armée brésilienne souhaiterait que l’avion désigné dans le cadre de l’appel d’offres FX-2 soit le identique à celui qui équipera sa force aéronavale. C’est l’une des raisons pour laquelle le constructeur Saab a mis au point, le “Sea Gripen NG“, une version navale de l’appareil en concurrence avec le F-18 Super Hornet et le Rafale, ces deux derniers pouvant déjà opérer depuis un porte-avions. Une initiative qui a de quoi rendre sceptique quand l’on sait que l’avionneur suédois n’a aucune expérience dans ce domaine…

http://www.opex360.com/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Sam 1 Juin 2013 - 21:26

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Dim 9 Juin 2013 - 13:38

Citation :

prototype of the KAMAZ-63969 MRAP





_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 13 Juin 2013 - 15:13

Citation :
Défense: nouvelle visée pour les chars T-80, T-90 et T-72

Izvestia
© RIA Novosti. Grigory Sysoev
12:24 13/06/2013

MOSCOU, 13 juin – RIA Novosti

Le célèbre fabricant d'appareils photo Zenit – l'usine Zverev de Krasnogorsk – a développé un nouveau système de visée Agat-MDT, capable de voir dans le noir complet jusqu'à 4 kilomètres, écrit jeudi le quotidien Izvestia.
Intégralement conçu avec des éléments russes, il est également basé sur la matrice russe fabriquée par la société Orion avec une résolution inédite pour l'industrie du pays (640x512 pixels).
Cependant ce système n'est pas prévu pour les futurs chars russe à châssis Armata ou Kourganets et ne peut être installé que sur les chars T-72, T-80 et T-90.
Le directeur général de la société Alexandre Tarassov estime que ce n'est pas un défaut majeur car les chars T-72 et T-90 ont beaucoup de potentiel en termes de modernisation et d'exportations.
"Le char T-90 est très populaire auprès de nos partenaires étrangers. Le Pérou a récemment annoncé l'achat des T-90S. D'autant que le ministère de la Défense russe modernise activement les chars T-72 et T-90. Par conséquent nous pensons que notre produit a beaucoup de perspectives", explique Alexandre Tarassov.
Par ailleurs, il souligne que l'usine Zverev de Krasnogorsk voit en Agat-MDT un produit intermédiaire et poursuit le développement de systèmes mécaniques-optiques pour les chars de l'avenir. Toutefois, Alexandre Tarassov ne précise pas si le ministère de la Défense a commandé ce genre de concepts.


C'est précisément le manque de mise au point du système de visée qui a provoqué l'atermoiement de six mois avant la mise en service d'Armata - et le système a été finalement commandé en Biélorussie à la compagnie Peleng.
Vladimir Goutenev, vice-président du Comité pour l'industrie à la Douma (chambre basse du parlement), explique que la création du système Agat permettrait aux fabricants de chars russes de renoncer aux visées thermiques, jusqu’ici importées en l'absence d'analogues russes.
"Jusqu'à présent les différentes versions du T-90 prévues pour l'exportation étaient équipées de visées thermiques construites par la société française Thales. D'après les performances annoncées Agat n'a rien à leur envier. Le holding Chvabe, dont fait partie l'usine Zverev, présente toute la gamme de ces dispositifs – c'est un grand pas en avant, nous devenons compétitifs sur ce marché de systèmes relativement coûteux", remarque Goutenev.
Il ajoute que le système de visée thermique russe rendait non seulement les chars indépendants des équipements étrangers mais permettrait également un cycle complet de modernisation des équipements des chars. De plus, Goutenev estime que la demande pour les T-72 et T-90 ne diminuera pas dans les années à venir.
"Ces chars ne seront pas recyclés : ils seront modernisés et vendus à l'étranger. Grâce au système Agat il sera plus simple de le faire sans fournisseurs étrangers", explique Vladimir Goutenev.
D'après l'usine Zverev de Krasnogorsk, le système de visée et d'observation combiné, équipé de la vision thermique Agat-MDT de fabrication russe, permet d'identifier des cibles ennemies mobiles et statiques jusqu'à 4 km, de mesurer la distance jusqu'à la cible grâce à un télémètre laser et de tirer avec précision à partir du canon et des mitrailleurs du char.

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130613/198532705.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Ven 28 Juin 2013 - 16:44

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 4 Juil 2013 - 20:05

Citation :
Aéronautique russe : une nouvelle lunette de précision pour les chasseurs

L'usine d'optique et de mécanique de l'Oural a conçu un nouveau capteur de précision pour les avions, muni d'une caméra thermique, d'un télémètre laser et d'une optique de haute définition qui assure la détection des cibles le jour et la nuit même dans des conditions météorologiques défavorables. Cet équipement est suspendu sous le fuselage ou une aile de l'avion et transmet l'image directement dans le cockpit. Selon les experts ce capteur pourrait non seulement devenir une sorte de lunette de précision pour les pilotes mais aussi rétablir la position de la Russie sur le marché international des armements, écrit jeudi le quotidien Izvestia.

"L'usine d'optique et de mécanique de l'Oural en est aujourd’hui au stade des essais. Les travaux devraient s'achever d'ici la fin de l'année, après quoi cet équipement sera transmis aux forces aériennes qui lanceront leur propres tests", rapporte une source bien informée du complexe militaro-industriel.

Selon lui, ce dispositif sera fourni non seulement aux forces aériennes russes mais aussi aux pays dont les armées sont équipées d'avions russes. Auparavant, l'absence de cette technologie obligeait les producteurs à fournir aux clients étrangers des avions munis de systèmes français.

Une source des forces aériennes russes indique que cet équipement permettra au pilote de frapper des cibles terrestres avec une précision au centimètre.

"Il s'agit de fait d'une lunette de précision capable de fonctionner dans n'importe quelles conditions météorologique. En plus de l’optique et de la caméra thermique, le capteur est muni d'un laser qui projette un point de lumière sur la cible choisie par le pilote. Les systèmes de guidage des bombes et des missiles utilisent ensuite ce point pour corriger leur trajectoire de vol", explique cet officier des forces aériennes russes.

Selon lui ce capteur pourrait équiper le Su-30 car ce dernier est le seul chasseur russe muni d’écrans liés au système électronique conjoint du capteur et de l'avion. Cet appareil biplace permet aux pilotes d'utiliser ce capteur tout en pilotant l'avion de manière efficace.

"C’est la deuxième tentative de créer des lunettes de tir suspendues pour les forces aériennes. L'usine d'optique et de mécanique de l'Oural a déjà conçu il y a quelques années le Sapsan pour les Su-27 et les Su-25. Des problèmes techniques ont cependant empêché sa production en série", souligne-t-il.

Les représentants de l'usine d'optique et de mécanique de l'Oural se sont abstenus de tout commentaire, mettant en avant le caractère secret des travaux.

Anton Lavrov, expert militaire indépendant et coauteur du livre La Nouvelle armée russe, a indiqué à Izvestia que les avions modernes d’attaque, sont en grande majorité, équipés de tels systèmes.

"C'est le moyen le plus économique de transformer un chasseur possédant des capacités limitées de frappe sur terre en chasseur-bombardier polyvalent dans toutes les conditions météorologiques. Un bon exemple est l'américain F-15E Strike Eagle. La guerre du Golfe a démontré que sans son capteur Lantirn il s'agissait simplement d'un chasseur biplace tout à fait ordinaire et même, pas très performant. Toutefois, cet outil de précision a fait de lui l'appareil le plus demandé des forces aériennes américaines en matière de frappe sur des cibles terrestres", raconte-t-il.

Selon lui, la Russie cède actuellement du terrain sur le marché de la modernisation du matériel militaire.

"Partout dans le monde il y a beaucoup d'avions soviétiques obsolètes tels que Su-25, Su-22, MiG-21, MiG-23 etc. Les pays qui possèdent ces appareils n'ont pas de fonds pour acquérir de nouveaux avions et ils donc s'adressent à d'autres Etats pour les moderniser. Par exemple, Israël a modernisé les Su-25 géorgiens. Les Français le font également. Le nouveau capteur permettra à l'industrie russe de concurrencer Israël et la France car elle sera en mesure de moderniser efficacement des avions obsolètes pour une somme relativement peu importante", conclut Anton Lavrov.

http://fr.rian.ru/presse_russe/20130704/198693281.html
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Ven 5 Juil 2013 - 15:15

Citation :


Russian arms exporter Rosoboronexport Reports $34 Billion in orders

Russia’s state arms exporter said Wednesday that its order portfolio stood at $34 billion as of June 1. Rosoboronexport delivered $6.5 billion worth of weaponry to foreign customers in the first half of this year, deputy head Igor Sevastyanov announced, adding that the current order portfolio included contracts with 67 countries. Russian news agency Novosti reports.

Russia, which last year sold $15.2 billion worth of weaponry, is the world’s No. 2 arms exporter, behind the United States. Russia’s main arms customers are India, Algeria, China, Venezuela, Malaysia and Syria. Vietnam also emerged as a significant purchaser in 2010, when it signed a deal to buy submarines, aircraft and other military hardware.

Sevastyanov added that his company was in talks regarding contracts worth a total of more than $80 billion. But it was not immediately clear in what time frame those contracts could be concluded.


http://defense-update.com/

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Jeu 18 Juil 2013 - 20:44


_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Sam 7 Sep 2013 - 21:28

Citation :
La Russie crée un nouveau char lourd baptisé Armata

MOSCOU, 7 septembre - RIA Novosti

La Russie a conçu trois blindés, dont un char, sur la base du châssis lourd Armata, qui seront présentés fin septembre au salon de l'armement à Nijni Taguil (Oural), a annoncé Alexandre Chevtchenko, chef du département des véhicules blindés du ministère russe de la Défense.

"Nos usines ont achevé la fabrication d'échantillons d'essai. Trois blindés Armata sont prêts", a indiqué vendredi le général Chevtchenko au Musée central des blindés à Koubinka, dans la région de Moscou.

"Les échantillons d'essai seront prochainement exposés au salon de Nijni Tagil. Les tests de ces véhicules commenceront dans un ou deux mois", a-t-il ajouté samedi à la radio Echo de Moscou.

Les deux autres blindés conçus sur la base du châssis Armata sont un blindé lourd de transport de troupes et un véhicule blindé de dépannage. Les trois véhicules ont des performances égales voire supérieures à celles de leurs concurrents étrangers, selon le général Chevtchenko.

Le char lourd Armata sera doté d'obus traditionnel et de missiles, d'après le général Sergueï Maïev, ancien chef du département des blindés au ministère de la Défense.

http://fr.rian.ru/defense/20130907/199243573.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21553
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    Mer 18 Sep 2013 - 18:24

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: industrie d'armement russe    

Revenir en haut Aller en bas
 
industrie d'armement russe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Irakienne
» Russian Navy - Marine Russe
» L'armement naval (torpilles, missiles, canons,...)
» 18ème festival du cinéma Russe - 18th festival of Russian movies
» 19ème festival du cinéma Russe à Honfleur du 22 au 27 Novembre 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Autres Systemes d´armes-
Sauter vers: