Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

 

 Actualités Aéronautique et Spatiale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena21Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena27Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena20

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeJeu 18 Fév 2010 - 13:04

Rappel du premier message :

Citation :

Viking Air : Le Twin Otter de retourActualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 1895


Le premier DHC-6 400 Twin Otter de série s’est envolé pour la première fois hier aux installations du constructeur à Calgary en Alberta au Canada.


Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Viking10
Premier vol du Viking Air DHC-6 Twin Otter série 400

L’appareil, numéro de série 845 immatriculé C-FMJO, est le premier appareil de production Twin Otter depuis que De Havilland Canada en avait cessé la production en 1988 avec la livraison de l’appareil 844. Ce premier appareil sera vendu à l’entreprise suisse Zimex Aviation dès que le DHC-6 400 sera certifié par les autorités canadiennes (Transport Canada) et européennes (EASA).
Steve Stackhouse, directeur des opérations en vol de Viking Air, secondé par le président et CEO David Curtis était aux commandes de l’appareil pour ce vol initial : « L’appareil s’est comporté comme prévu, il est très stable, rapide et même si j’ai des milliers d’heures de vol sur ce type d’appareil, j’ai eu beaucoup de plaisir à le piloter. »
« C'est un jalon important, non seulement pour Viking et toute notre équipe, mais aussi pour nos nombreux clients », a commenté David Curtis. « Faire voler le premier nouveau Twin Otter en 22 ans est l'aboutissement de plusieurs mois de travail acharné et de détermination par notre personnel et nos partenaires notre chaîne d'approvisionnement ».
Le premier appareil de production a été immatriculé C-FMJO en honneur de Michael J. Orr, un ancien membre du conseil d’administration de Viking Air décédé en octobre dernier.
Viking Air a annoncé le lancement d’une version modernisé du Twin Otter en octobre 2007 avec l’introduction du DHC-6 série 400 qui a subit plus de 400 modifications par rapport à son prédécesseur. Parmi ces modifications, il y a une nouvelle suite avionique Honeywell Primus Apex et des moteurs Pratt & Whitney Canada PT6A-34
aeroweb-f

_________________
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresActualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Star3
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Captur10
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeLun 2 Mar 2020 - 22:28

Citation :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f2281
Russian Helicopters livre son premier Mi-38 de série © Russian Helicopters


 02/03/2020 15:18 | Antony Angrand

Russian Helicopters livre son premier Mi-38 de série



Russian Helicopters a livré le premier hélicoptère Mi-38 produit en série avec cabine aménagée à son client, Gazprombank Leasing company. L’hélicoptère, construit par Kazan Helicopters, sera exploité par Russian Helicopter Systems (RHS).

Un Mi-38 d'affaires

La cérémonie de livraison de la première série Mi-38 a eu lieu à l’usine de Kazan Helicopters. « Le Mi-38 est un hélicoptère polyvalent qui comblera la niche vide entre les modèles moyens et lourds Mi-8 et Mi-26. Le Mi-38 peut être utilisé pour le transport de marchandises et de passagers, les opérations de recherche et de sauvetage, et comme appareil d'évacuation sanitaire ou un hélicoptère offshore pour le transport de techniciens aux plates-formes de production de pétrole en mer. La première machine produite en série sera utilisée pour le transport en classe affaires et permettra de transporter jusqu'à 10 personnes », a déclaré le directeur industriel de Rostec Aviation Cluster, Anatoly Serdyukov.

100 hélicoptères d'ici 2030

« La demande d’acheteurs potentiels pour le Mi-38 d’ici 2030 est de plus de 100 appareils », a déclaré le directeur général des hélicoptères russes Andrei Boginsky. La certification russe du Mi-38, propulsé par deux turbomoteurs Klimov TV7-117V, a été obtenue en décembre 2015.

https://www.air-cosmos.com/article/russian-helicopters-livre-son-premier-mi-38-de-srie-22664
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeJeu 5 Mar 2020 - 22:51

Citation :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 024
Le concepteur du Su-34, Rolan Martirosov, est mort © DR

 05/03/2020 17:43 | Antony Angrand

Le concepteur du Su-34, Rolan Martirosov, est mort



Peu connu en occident, Rolan Martirosov fut le concepteur du Su-34. Né à Moscou le 6 octobre 1935, il rejoignit le bureau d’études Sukhoi en 1959.


Un ingénieur devenu concepteur en chef


Le concepteur en chef du chasseur-bombardier Sukhoi Su-34, Rolan Martirosov, est décédé à 84 ans. Martirosov, né à Moscou le 6 octobre 1935, rejoignit le bureau d’études Sukhoi en 1959 après avoir obtenu son diplôme de l’Institut de l’aviation de Moscou Ordzhonikidze. Il a gravi tous les échelons, débutant en tant qu’ingénieur pour terminer sa carrière en qualité de concepteur en chef. Martirosov a participé ou mené la conception de nombreux avions de Sukhoi, y compris les Sukhoi-24 (code Otan Fencer) et Sukhoi-24M (code Otan Fencer D, version disposant d'une avionique évoluée et d'un radar de suivi de terrain), l'équivalent russe du General Dynamics F-111 Aardvark (lequel a été retiré de l'inventaire de l'US Air Force en 1998).

Aux côtés de Simonov

A la fin de sa carrière, Rolan Martirosov a réalisé la supervision technique des principales solutions utilisées dans le cadre du programme Sukhoi-34 (code Otan Fullback), qui fut mené sous la direction de Mikhaïl Petrovitch Simonov (lui-même décédé en 1992) à la fin de la décennie 1980. Initialement nommé Su-27IB, l'appareil diffère notablement du Su-27 de par sa configuration cockpit côte-à-côte, ses plans canards, la suppression des entrées d'air mobiles mais également l'allongement du cône de queue lequel comporte, entre-autres, un radar.

Ces appareils ont notamment été employés au-dessus de la Syrie dès le début de la guerre civile et ont également permis de frapper des cibles de l'état islamique.

https://www.air-cosmos.com/article/le-concepteur-du-su-34-rolan-martirosov-est-mort-22689
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeVen 20 Mar 2020 - 22:12

Citation :
 Covid-19 : le salon aéronautique de Farnborough est annulé

Par Michel Cabirol            |    20/03/2020, 19:30  |  163  mots

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3442
Le conseil d'administration de Farnborough International Airshow a assuré qu'il lui "impossible de tenir et
d'accueillir le salon aéronautique en juillet". (Crédits : Farnborough International Airshow)


     
Les organisateurs du salon aéronautique de Farnborough ont pris la décision d'annuler l'édition 2020, qui devait avoir lieu du 20 au 24 juillet prochain.

Nouvelle victime du Covid-19, Farnborough. Après ILA Berlin, les organisateurs du salon aéronautique de Farnborough, situé près de Londres, ont pris la décision d'annuler l'édition 2020, qui devait avoir lieu du 20 au 24 juillet prochain. "Après un examen très attentif, l'impact sans précédent de la pandémie mondiale Coronavirus a forcé cette décision dans l'intérêt de la santé et la sécurité de nos exposants, des visiteurs, des  entreprises et de leurs personnels", a estimé le conseil d'administration de Farnborough International Airshow. Et d'assurer qu'il "nous est impossible de tenir et d'accueillir le salon aéronautique en juillet". L'édition de Farnborough 2022 sera "meilleure que jamais".

En revanche, le salon international de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres Eurosatory, est pour l'heure maintenu (8 au 12 juin) au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. Une décision concernant la tenue du salon ou son annulation sera prise avant fin avril.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/covid-19-le-salon-aeronautique-de-farnborough-est-annule-842878.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 18:18

Citation :
Coronavirus : les jet privés tirent leur épingle du jeu..., pour le moment

Par latribune.fr | 21/03/2020, 16:17 | 719 mots

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3445
Un Falcon 7X de Dassault Aviation (Crédits : Reuters)


A l'heure où les compagnies aériennes font face à une crise sans précédent en raison de la pandémie de coronavirus, les sociétés de jets privés voient leur réservations augmenter notamment pour rapatrier certains voyageurs. Pour autant, ce phénomène ne devrait pas durer avec la fermeture des frontières et l'aviation privée devra relever les mêmes défis que l'aviation commerciale.


Alors que les compagnies aériennes arrêtent la quasi-totalité de leurs vols à cause de la propagation du Covid-19, certains opérateurs de jets privés tirent leur épingle du jeu et affichent une hausse de la demande.

Nouveaux clients

Richard Zaher, le PDG de Paramount Business Jets, a fait état à l'AFP d'une hausse des réservations d'environ 20 à 25%.

"Nos clients habituels volent comme d'habitude. Cependant, nous connaissons une affluence de clients et la majorité d'entre eux n'ont jamais volé en jet privé", explique le PDG, en affirmant que "le nombre de nouvelles réservations émanent de clients en situation d'urgence et qui ne trouvent pas de sièges sur les vols commerciaux ou ne souhaitent pas prendre de risques", a-t-il dit.

Même tendance chez Lunajets, spécialiste européen de l'affrètement de jets privés.

"Ces derniers jours, les demandes ont augmenté de 45 % par rapport à l'année dernière", affirme de son côté Alain Leboursier, responsable des ventes et du développement chez LunaJets.

La hausse est encore plus forte du côté de Privatefly, une plateforme de réservations d'avions privés.

"Au cours des dernières semaines, nous avons remarqué une augmentation de la demande des vols de dernière minute en jet privé. Cette semaine, le nombre de requêtes augmente de 50% à 60% par rapport à la même période de l'an dernier. La plupart de nos clients souhaitent décoller au plus vite (dans les 5 prochains jours) et la majorité d'entre eux cherchent à rejoindre leur famille", expliquait jeudi Adam Twidell, le PDG de PrivateFly, dans un communiqué.

Et de poursuivre : "nous recevons des demandes pour des vols partout dans le monde. Beaucoup d'Européens en séjour en dehors de leur pays souhaitent rentrer chez eux au plus vite. En France, nous avons reçu de nombreuses demandes pour des vols intérieurs à la suite d'annulations de vol, pour des personnes en déplacement ou même des étudiants souhaitant rejoindre leur famille. D'autres vols concernaient des personnes âgées bloquées en vacances qui devaient retourner dans leur maison afin de s'isoler. Certains ont choisi de se regrouper pour partager le coût du vol et remplir les avions."

Forte hausse en Asie

En Asie, où l'épidémie est apparue, les sociétés de location de jets ont noté également une augmentation du nombre de nouveaux clients au cours des deux derniers mois. Une porte-parole d'Air Charter Service à Hong Kong a indiqué à l'AFP que sa compagnie avait enregistré, en janvier et février, une hausse de 70% des réservations fermes depuis Hong Kong, Shanghai et Pékin, et une hausse de 170% des nouveaux clients sur la même période.

"Ce sont des personnes qui sont suffisamment riches mais qui n'affréteraient pas nécessairement. Elles le font peut-être à titre exceptionnel", analyse James Royds-Jones, directeur des jets d'affaires Air Charter Service pour l'Asie Pacifique.

Daniel Tang, de MayJets, basée à Hong Kong, affirme avoir cinq fois plus de demandes de renseignements qu'en temps normal et trois fois plus de réservations depuis le début de l'épidémie.

Les clients ont notamment opté pour les jets pour ne pas être confinés avec des centaines d'autres passagers dont ils ne savent rien des antécédents de voyage.

Autre avantage de taille des avions privés: les formalités de douane et d'immigration se font à l'écart des terminaux bondés des grands aéroports.

"Ces deux privilèges sont précieux en cette période d'incertitude", a-t-il souligné.

Mais Daniel Tang redoute cependant que les conditions de voyage de plus en plus contraignantes au fil des jours en raison des mesures prises pour lutter contre la propagation de l'épidémie finissent par affecter aussi ce mode de déplacement.

"Comme de plus en plus de pays durcissent les mesures aux frontières, il sera de plus en plus difficile de prendre l'avion, même les jets privés", redoute-t-il.

Ce que confirme le patron de PrivateFly :

"Cette hausse de demande à court-terme est toutefois contrebalancée par les annulations de vol. Sur le long-terme, nous partageons les mêmes défis et les mêmes inquiétudes que le reste de l'industrie du transport, y compris l'impact de l'épidémie sur l'économie", explique Adam Twidell.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/coronavirus-les-jet-prives-tirent-leur-epingle-du-jeu-pour-le-moment-842916.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 18:30

Citation :
21/03/2020

Inspection des moteurs des Antonov An-124 !


Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3448

Les autorités ukrainiennes ont ordonné à tous les opérateurs d'Antonov An-124 d'inspecter les moteurs après qu’une panne soit survenue. Cette décision fait suite au lancement d’une enquête pour incident grave survenu sur An-124.

Ce que l’on sait :

L'administration de l'aviation d'État ukrainienne a confirmé en fin de semaine, qu’elle avait identifié un problème grave qui aurait pu endommager de manière très sérieuse un disque de compresseur intermédiaire du deuxième étage d’un des moteurs. Les opérateurs doivent effectuer une inspection des disques de tous les moteurs Ivchenko-Progress D-18T de la série 3M et ceci dans un délai de 6 mois. Les résultats doivent être transmis au fabricant, Motor-Sich, ainsi qu'à Ivchenko-Progress. Si des fissures sont détectées, le moteur doit être retiré pour une action corrective. Selon l'administration ukrainienne de nouvelles mesures correctives devraient être élaborées prochainement.

Ivchenko-Progress D-18T :

Ivchenko-Progress D-18T a été conçu dans les années 1970, puis produit par Motor Sich. Ce moteur fut le premier en URSS à dépasser la barre des 20 tonnes de poussée. Ce moteur prit l’air en 1980 à bord d’un Antonov An-124.

En 2014, la série 3M reçu une série de modifications avec système de contrôle FADEC, des performances acoustiques améliorées et un faible niveau d'émission de substances nocives afin de garantir les futures normes de l'OACI. Des mesures de sécurité ont été prises pour atteindre la ressource assignée de 50’000 heures, égale à la ressource vie de la cellule d’un An-124 Ruslan.

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3447

L’Antonov An-124 :

L'An-124 Ruslan, conçu par l'Antonov ASTC à Kiev, en Ukraine est avion cargo d'une capacité de charge utile pouvant atteindre 150 t. Il est fabriqué par l'usine Aviant State Aviation, Kiev et Aviastar, Oulianovsk en Russie. L'avion est conçu pour la livraison à longue distance et le parachutage de cargaisons lourdes et de grande taille, y compris des machines, du matériel et des troupes. L'avion est basé sur le modèle de transport militaire An-124 Ruslan en service dans l'armée russe, qui porte le nom de « Condor » au sein de l'OTAN. L'An-124 est entré en service en 1986 et plus de 55 avions ont été construits. L'An-124-100 a reçu la certification de type en 1992.

Le fuselage de l'avion a une configuration à deux niveaux. Le cockpit, le compartiment de secours de l'équipage et la cabine passagers pour 88 sièges se trouvent sur le pont supérieur. Le pont inférieur est la soute. Le poste de pilotage comporte des postes d'équipage disposés par paires pour six membres d'équipage, le pilote et le copilote, deux mécaniciens de bord, le navigateur et l'officier des communications. Le poste de l'arrimeur est situé sur le pont du hall.

L'avion An-124 est équipé d'une aile supercritique à balayage arrière relativement épaisse (12%) pour donner une efficacité aérodynamique élevée et par conséquent une longue portée de vol. Pour réduire la traînée de trim, l'avion a été conçu avec une faible marge de stabilité statique.

La construction comprend des panneaux de peau extrudés sur l'aile, des plaques extrudées pour les panneaux d'aile de la section centrale et des plaques de plaquettes monolithiques pour les panneaux de fuselage. Les éléments de structure de l'avion sont constitués de composites qui représentent 1 500 m² de surface, ce qui permet une économie de poids de 2’000 kg.

Une nouvelle version, l'An-124-100M-150, est développée par Aviastar avec un investissement de la Société financière internationale. La charge utile de l'avion est passée de 120t à 150t, la masse au décollage est passée de 392t à 402t et la portée de vol avec une charge de 120t est passée de 4’650 km à 5’400 km.

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3446

Photos : 1 An-124@ 2 Moteur D-18T 3M @ Antotnov 3 An-124 @ Volga-Dnepr

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/03/21/inspection-des-moteurs-des-antonov-an-124 -868854.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeDim 22 Mar 2020 - 16:43

Citation :
Le lanceur russe Soyuz place en orbite 34 satellites de la constellation OneWeb

Par Michel Cabirol            |    22/03/2020, 0:20  |  608  mots

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3453
L'opérateur de satellites OneWeb s'est donné pour mission de fournir de l'internet haut-débit, grâce à une
constellation de satellites de nouvelle génération qui permettra en principe d'apporter la connectivité pour
tous et partout dans le monde. (Crédits : Arianespace)

     
Le vol Soyuz ST28 a placé avec succès depuis le cosmodrome de Baïkonour 34 nouveaux satellites OneWeb. La constellation américaine a déjà 74 satellites en orbite.

Nouveau succès pour le lanceur russe Soyuz. Le vol Soyuz ST28, la 28e mission du lanceur Soyuz réalisée par Arianespace et Starsem depuis Baïkonour, a placé avec succès samedi 34 nouveaux satellites OneWeb sur une orbite polaire à une altitude de 450 kilomètres. Un mois après le deuxième lancement pour l'opérateur américain, Arianespace poursuit avec succès le déploiement du réseau satellitaire de son client avec désormais 74 satellites actuellement en orbite au total. Les 40 premiers satellites de la constellation avaient été mis en orbite par Arianespace en deux temps : en février 2019 depuis Kourou pour les six premiers, puis en février 2020 depuis Baïkonour pour les 34 suivants.

Les six premiers satellites OneWeb ont été mis en orbite avec succès par Arianespace sur le vol Soyouz VS21 depuis la Guyane française le 27 février 2019. Le 7 février 2020, Arianespace et sa filiale Starsem ont lancé avec succès depuis Baïkonour 34 satellites OneWeb sur le vol Soyuz ST27.

51e lancement Soyuz d'Arianespace et Starsem

C'est le 51e lancement Soyuz opéré depuis Baïkonour et Kourou par Arianespace et Starsem, l'opéra société franco-russe qui assure la commercialisation et l'exploitation des lancements de Soyuz à Baikonur sur le marché international. C'est également la quatrième mission réussie en deux mois pour la société européenne de lancements spatiaux, dont deux pour OneWeb.

Si l'agence spatiale russe Roscomos a annulé de façon temporaire tous ses contacts et voyages à l'étranger en raison de la pandémie de Coronavirus, les missions au cosmodrome de Baïkounour ont été maintenues. En revanche, le Centre national d'études spatiales (CNES) a décidé de suspendre les campagnes de lancement au Centre Spatial Guyanais (CSG).

Une constellation d'au moins 650 satellites

L'opérateur de satellites OneWeb s'est donné pour mission de fournir de l'internet haut-débit, grâce à une constellation de satellites de nouvelle génération qui permettra en principe d'apporter la connectivité pour tous et partout dans le monde. Ce système comprendra d'abord 650 satellites et fournira une couverture mondiale dès 2021. Pour atteindre son objectif, OneWeb construit un réseau composé de satellites en orbite terrestre basse, qui fournira des services à haute vitesse et à faible latence à un large éventail de clients dans des secteurs tels que l'aéronautique, le maritime, les services de liaison, le Wi-Fi communautaire, l'urgence services de réponse et plus encore. OneWeb se concentrera également sur la connexion des écoles et la réduction de la fracture numérique pour les populations du monde entier. OneWeb commencera les démonstrations clients en 2020 et fournira une couverture mondiale 24h/24 aux clients en 2021.

Le maître d'œuvre des satellites est OneWeb Satellites, co-entreprise fondée par OneWeb et Airbus Defence and Space. Ces satellites sont construits en Floride et à Toulouse, sur des lignes d'assemblage spécialement dédiées à OneWeb. Arianespace doit encore effectuer 18 lancements Soyuz depuis trois ports spatiaux (Kourou, Baïkonour et Vostochny) en 2020 et 2021 auxquels il faut rajouter le lancement de la qualification de la version Ariane 62, prévu fin 2020.

Arianespace, l'expert en lancement des constellations
Depuis le début des années 1990, Arianespace a raflé une majorité de lancements de satellites dédiés à des constellations. Ainsi, la société européenne a lancé 155 petits satellites : 74 pour OneWeb, 56 satellites pour l'opérateur Globalstar, 20 pour la constellation O3b, quatre pour la société Planet et un pour le réseau Orbcomm. S'y ajoutent 26 satellites lancés pour le compte de la Commission européenne dans le cadre du programme de navigation Galileo réalisé par l'Agence spatiale européenne (ESA).

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-lanceur-russe-soyuz-place-en-orbite-34-satellites-de-la-constellation-oneweb-842928.html    
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 20:03

Citation :
  Covid-19 : les syndicats dans l'aéronautique très inquiets sur une reprise du travail

Par Michel Cabirol            |    23/03/2020, 15:36  |  829  mots

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3474
Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, la CFDT, la CGC, FO et la CGT d'ArianeGroup demandent à la
direction de "reporter son plan de reprise des activités", qui était prévue lundi, "à une date ultérieure". (Crédits :
CHRISTIAN HARTMANN)

     
Les syndicats dans la filière aérospatiale et de défense se disent très inquiets sur une reprise du travail. Ils appellent à la fermeture des sites industriels.


Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, la CFDT, la CGC, FO et la CGT d'ArianeGroup demandent à la direction de "reporter son plan de reprise des activités", qui était prévue ce lundi, "à une date ultérieure". Environ 10% de salariés ont repris la direction des sites du fabricant des lanceurs de la famille Ariane. Cette déclaration rejoint la plupart des syndicats présents dans les grands groupes aérospatiaux et de défense inquiets en raison de la crise sanitaire aiguë provoquée par le Coronavirus.

C'est le cas par exemple de la CFDT Safran, qui a appelé samedi "à un arrêt complet des activités de l'ensemble des sites Safran dans le monde". Chez Dassault Aviation, les salariés de la production ne travaillent plus depuis mercredi, explique la CFDT Dassault. C'est également le cas pour la CFDT Airbus qui a appelé jeudi dernier "à interrompre complètement les activités des usines de production d'Airbus en cohérence avec l'esprit des mesures prises à l'échelon national". Airbus emploie 46.000 personnes en France, dont 30.000 à Toulouse. L'avionneur va progressivement rouvrir ses sites de production en France et en Espagne. "C'est une reprise très partielle de 5 à 10% des salariés, uniquement avec des volontaires", a indiqué à l'AFP Jean-François Knepper, dirigeant de FO, premier syndicat au sein du groupe. "On n'a pas eu le choix, la direction a décidé de reprendre, on a essayé d'encadrer tout ça le mieux possible. On aurait préféré un confinement total", a-t-il précisé.

Une reprise du travail dans des conditions irréprochables

Bien que préoccupée par la situation financière de la société, l'intersyndicale demande en outre à la direction d'ArianeGroup "la mise en place du confinement pour tous les salariés et prestataires, en activité partielle, jusqu'en avril avec possibilité de reconduction du dispositif au-delà". Selon elle, la direction doit assurer la sécurité de toutes et tous et retrouver la confiance et la sérénité pour travailler. "L'intérêt général, la protection de la santé des salariés, de la population mais également des soignants passent avant les enjeux économiques", estime l'intersyndicale.

Chez Dassault Aviation, les mesures annoncées par le PDG Eric Trappier comme la réorganisation du travail, la distribution de gels hydroalcoolique et de masques, qui pourraient permettre de reprendre "une activité dégradée en toute sécurité" pour les salariés, ne sont pas encore en place, explique la CFDT. Ces mesures devront être discutées avec les institutions représentatives du personnel (IRP) à partir de la semaine prochaine avant une éventuelle reprise dans les établissements. Mais, la CFDT "alerte qu'il ne serait pas responsable en l'état actuel de la pénurie de masques dans les hôpitaux et préconise de maintenir les salariés chez eux au début de la vague importante de malades à venir".

Les chefs d'entreprise dans une situation inconfortable

Alors que les chefs d'entreprise sont tenus à une obligation de sécurité et de protection de la santé envers leurs salariés, il sont, en même temps, exhortés par l'Etat à rouvrir les usines pour produire et éviter un futur désastre économique. Ce qui les place dans une situation très inconfortable. D'autant que l'Etat ne leur donne pas tous les moyens pour protéger leurs salariés. "En voulant absolument poursuivre l'activité de production, la direction d'Airbus impose aux salariés de se rendre sur le site et de travailler dans des conditions dont il est extrêmement difficile, voire impossible, de garantir qu'elles éliminent tout risque de contamination", avait expliqué jeudi la CFDT Airbus.


"Bien sûr que l'activité devra reprendre, et ArianeGroup devra être prête à redémarrer ses activités, mais pas dans la précipitation comme nous le mesurons aujourd'hui, estime l'intersyndicale d'ArianeGroup. Pour nos organisations syndicales, le retour progressif à l'activité devra se faire dans l'unique condition que la santé des salariés soit totalement garantie".
En dépit des appels à arrêter le travail, la CFDT Métallurgie (FGMM), la CFE-CGC Métallurgie et FO Métaux se sont mobilisés vendredi en concertation avec la fédération patronale UIMM "pour assurer les modalités d'une activité industrielle dans des conditions sanitaires irréprochables". l'UIMM et les trois organisations syndicales demandent que les entreprises, pour assurer une continuité ou un retour progressif à l'activité "identifient en priorité les activités vitales nécessaires à leur fonctionnement, à celles des filières utiles au pays, ainsi que celles intra-filières". Elles recommandent également que les entreprises "adaptent scrupuleusement leur environnement de travail en mettant en place les mesures organisationnelles, collectives et individuelles qui permettent d'assurer la sécurité sanitaire de tous : distances de sécurité, gestes barrières, mise à disposition d'équipements individuels (gants, masques,...), produits désinfectants, lavage des vêtements de travail, nouvelle organisation du travail, etc". Ce qui est aujourd'hui très, très compliqué en raison des réquisitions de l'Etat...

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/covid-19-les-syndicats-dans-l-aeronautique-tres-inquiets-sur-une-reprise-du-travail-843043.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeMer 25 Mar 2020 - 21:19

Citation :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3506
Bombardier va suspendre sa production aéronautique © Bombardier

 25/03/2020 16:18 | Antony Angrand

Bombardier va suspendre sa production aéronautique



Bombardier a annoncé le 24 mars qu’en appui aux récentes demandes des gouvernements du Québec et de l'Ontario visant à aider à ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19, l'avionneur suspendra toutes les activités non essentielles effectuées dans ses installations canadiennes à partir du 24 mars jusqu'au 26 avril 2020 inclus. Les activités visées par cette suspension incluent les opérations de production aéronautique et ferroviaire de Bombardier au Québec et en Ontario.


24 mars au 26 avril

Bombardier a annoncé le 24 mars qu’en appui aux récentes demandes des gouvernements du Québec et de l'Ontario visant à aider à ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19, l'avionneur suspendra toutes les activités non essentielles effectuées dans ses installations canadiennes à partir du 24 mars jusqu'au 26 avril 2020 inclus. Les activités visées par cette suspension incluent les opérations de production aéronautique et ferroviaire de Bombardier au Québec et en Ontario.

Les employés touchés par cet arrêt seront mis en congé temporaire sans solde, tout comme les employés du siège social dont les fonctions sont moins cruciales à court terme. Au cours de cette période de congé, le chef de la direction ainsi que les membres de l’équipe de haute direction de Bombardier ne seront pas rémunérés. Ce sera le cas également du président du conseil et des membres du conseil d'administration de Bombardier, lesquels ont convenu de renoncer à leur rémunération d’administrateur pour le reste de l’année 2020.

Interruption temporaire

De plus, Bombardier suspend ses prévisions financières pour l’année 2020, alors qu'elle évalue l'impact de l’interruption temporaire de ses opérations canadiennes ainsi que des autres mesures prises dans d’autres pays en réponse à la pandémie de COVID-19.

https://www.air-cosmos.com/article/bombardier-va-suspendre-sa-production-aronautique-22821
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 21:08

Citation :
Dassault Aviation supprime le versement du dividende 2019

Par Michel Cabirol            |    01/04/2020, 19:05  |  623  mots

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f5100
Dassault Aviation avait prévu en 2020 une baisse du chiffre d'affaires avec 13 Rafale export et 40 Falcon livrés.
(Crédits : Denis Balibouse)

     
L'avionneur Dassault Aviation suspend ses objectifs 2020 et supprime le versement du dividende 2019.

Après Airbus et Safran, c'est au tour de Dassault Aviation de "supprimer la proposition de dividende 2019 et d'affecter ainsi la totalité du bénéfice net au report à nouveau", a annoncé l'avionneur dans un communiqué publié mercredi. Le dividende de 212 millions d'euros (25,4 euros par action) restera donc bien au chaud dans le compte en banque de la société. Dassault Aviation tiendra son assemblée générale le 12 mai prochain à huis-clos à Saint-Cloud. Au 31 décembre 2019, Groupe Industriel Marcel Dassault (GIMD) détenait : 62,3% de Dassault Aviation, qui lui-même détenait 0,4% de ses actions, et Airbus 9,9%. Le solde était dans le flottant (27,4%).

Le constructeur du Rafale et des avions d'affaires Falcon a en outre décidé de suspendre ses objectifs 2020 en raison de la difficulté de prévoir les impacts de cette crise ainsi que les "incertitudes quant à son ampleur, son étendue géographique, sa durée et ses conséquences économiques et sociales sur les objectifs 2020 du groupe Dassault Aviation annoncés le 27 février dernier". En 2020, le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier avait prévu une baisse du chiffre d'affaires avec 13 Rafale export et 40 Falcon livrés.

L'Etat appelle à ne pas verser de dividende

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a appelé lundi les entreprises ayant recours à des mesures de chômage partiel face à l'épidémie de Covid-19 à ne pas verser de dividende, après avoir interdit de le faire aux groupes bénéficiant d'un report de charges. "J'invite (...) toutes les entreprises qui ont accès aujourd'hui au chômage partiel , c'est-à-dire qui ont leurs salariés payés par l'Etat, à faire preuve de la plus grande modération en matière de versement de dividendes", a-t-il souligné sur BFMTV.


"J'irai plus loin: soyez exemplaires. Si vous utilisez le chômage partiel, ne versez pas de dividendes. (...) J'invite toutes les entreprises qui bénéficient du chômage partiel soit à faire preuve de modération, soit -mieux - à donner l'exemple, à ne pas verser de dividendes". "Nous ne tolérerons pas non plus que des entreprises fassent des rachats d'actions et versent des dividendes à leurs actionnaires (...) Les rachats d'actions ne seront pas compatibles avec le bénéfice du soutien de la trésorerie de l'Etat", a également indiqué le ministre.

Bruno Le Maire avait annoncé vendredi dernier l'interdiction de verser des dividendes pour les entreprises bénéficiant d'un report de charges sociales ou fiscales, ou d'un prêt garanti par l'Etat. Dans le cas contraire, elles "se verront obligées de rembourser cette avance de trésorerie (...) avec une pénalité d'intérêts", avait averti le ministre. Mais concernant les entreprises ayant recours au chômage partiel, Bruno Le Maire avait simplement indiqué les inviter "faire preuve de la plus grande modération dans le versement des dividendes", sans les appeler à y renoncer totalement.

L'Afep avait appelé à respecter l'interdiction de l'Etat

L'Afep, organisation patronale qui rassemble les 110 plus grandes entreprises privées françaises, a demandé dimanche aux groupes ayant bénéficié d'aides de trésorerie de l'Etat de respecter l'interdiction gouvernementale de verser des dividendes en 2020, tout en invitant les entreprises ayant recours au chômage partiel à réduire les leurs de 20%. Le recours au dispositif du chômage partiel avait été demandé vendredi soir par 220.000 entreprises pour 2,2 millions de salariés au total, selon des chiffres dévoilés dimanche par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.
Outre, Airbus et Safran dans l'aéronautique, plusieurs grandes entreprises françaises ont déjà renoncé à verser un dividende, notamment le spécialiste des affichages publicitaires JCDecaux, le spécialiste des revêtements de sols Tarkett, la société de restauration d'autoroute Autogrill et le géant de la distribution Auchan Holdings.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/dassault-aviation-supprime-le-versement-du-dividende-2019-844075.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 29932
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena32Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena24
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena25Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena26
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Cheval10Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Unbena15
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Medail10

Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitimeAujourd'hui à 17:22

Citation :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3656
Dassault Aviation passe au Falcon 6X © Dassault Aviation


 09/04/2020 09:45 | Antony Angrand

Dassault Aviation passe au Falcon 6X



Le 28 février 2018, Dassault Aviation dévoile le Falcon 6X. L'avionneur a définitivement tiré un trait sur le programme 5X, une expérience malheureuse qui a connu plusieurs rebondissements et une fin peu glorieuse.


Moteur Pratt & Whitney Canada

Pourtant, le Dassault Falcon 6X est nouveau sans l’être, car il doit beaucoup au Falcon 5X, et ce dans plusieurs domaines. Changement majeur : en termes de motorisation Dassault Aviation a fait le choix de confier ce domaine à Pratt & Whitney Canada avec le PW812D. Ensuite, en termes de performances. Autre différence : par rapport au 5X, le Falcon 6X gagne 300 nautiques de plus, soit 555,6 km exactement, ce qui lui confère une autonomie de 5 500 nautiques, soit 10186 km à Mach0,80 ou 9445 km à Mach 0,85 (le MMO ou Mach maximal étant de 0,90)... et le place de ce fait directement en concurrence avec le Gulfstream G500 et le Bombardier Global 5000, grâce à la présence d’un réservoir additionnel qui permet de rallonger la cabine.

Héritage du Falcon 5X

Ainsi, le Falcon 6X retient en partie les dimensions du Falcon 5X : on retrouve une cabine d’une hauteur d’1,98m – soit la plus haute du marché – d’une largeur de 2,58 m et d’une longueur de 12,30 m, soit 51 cm de plus que celle de son prédécesseur – gagnés par la présence de ce réservoir permettant de gagner 300 nautiques d’autonomie supplémentaire. Dassault Aviation justifie cette longueur additionnelle en avançant le fait que la clientèle ne choisit pas forcément des jets d’affaires à très grande autonomie parce qu’elle en a réellement le besoin, mais plutôt en raison du confort absolu qu’ils offrent, comparés aux appareils à cabine plus spartiate. Avec 1,98 m de hauteur cabine, en adéquation avec presque toute stature humaine contemporaine, le Falcon 6X offre le moyen de se déplacer dans l’appareil sans avoir à baisser la nuque – en termes de dimensions, le Falcon 6X offre exactement 3 cm de plus que le G650 en hauteur et 5 cm de plus en largeur que la référence du confort américain.....

Influences militaires

Sur le plan technique, là encore, Dassault Aviation a mis la barre très haut sur le Falcon 6X et a notamment fait bénéficier son nouveau biréacteur de plusieurs retombées développées dans le domaine militaire, plus précisément sur les Neuron, Rafale et autres Mirage. Mais également de tout ce qui a été étudié, conçu et précédemment développé sur le 5X, au travers du programme préliminaire d’essais en vol. Le premier élément concerné n’est autre que celui de la voilure, la- quelle se voit équipée d’un flaperon inspiré de celui qui a été adopté sur le Neuron en plus des classiques aérofreins déjà présents......

https://www.air-cosmos.com/article/dassault-aviation-passe-au-falcon-6x-22908

Citation :
Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 _12f3657
Kopter racheté par Leonardo © Kopter


 09/04/2020 16:52 | Antony Angrand

Kopter racheté par Leonardo



C'est le 8 avril que Leonardo a annoncé avoir finalisé l’acquisition de l'hélicoptériste suisse Kopter Group. Selon les termes de l’acquisition, Leonardo acquiert cent pour cent de la société basée en Suisse, auprès de la société d’investissement Lynwood.


185 M$

Pour acquérir Kopter, Leonardo a déboursé 185 M$ et versera, comme cela avait été prévu dans le cadre du contrat de vente, des primes à Lynwood si certains jalons sont atteints au cours de la vie du programme de l'hélicoptère SH09 de Kopter. Lynwood, basée à Chypre, est une société contrôlée par l’oligarque russe Alexander Mamut, qui a précédemment investi 270 millions de dollars dans Kopter Group en 2016.

Une certification en cours

Le SH09 est actuellement en cours de certification simultanée avec la FAA et l’Easa. Le SH09 est doté d’une suite avionique numérique ainsi que d'un turbomoteur Honeywell HTS900 de 1 020 ch. L’hélicoptère aura une vitesse de croisière de 140 noeuds (soit 259 km/h) et une autonomie de 430 nautiques (soit 796 km).

Innovation et offre

"Leonardo tirera parti de l’innovation, de nouvelles capacités et des compétences d’ingénierie qui ont été développées par la jeune entreprise suisse. Le SH09 de Kopter, un nouvel hélicoptère monomoteur, convient parfaitement à la gamme de produits de pointe de Leonardo en offrant des opportunités pour de futurs développements technologiques. Ce nouveau produit bénéficiera du savoir-faire industriel de Leonardo, de son expérience de service et de formation et du réseau commercial, tout en permettant d’obtenir une gamme encore plus grande en termes d’offre et d’empreinte commerciale", a commenté Kopter.

https://www.air-cosmos.com/article/kopter-rachet-par-leonardo-22911
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Aéronautique et Spatiale   Actualités Aéronautique et Spatiale - Page 34 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Aéronautique et Spatiale
Revenir en haut 
Page 34 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Aviation et Marine Civiles-
Sauter vers: