Royal Moroccan Armed Forces
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-31%
Le deal à ne pas rater :
– 100€ sur ASTRO Gaming A50 Casque sans Fil pour PS5, PS4, PC, ...
219.99 € 319 €
Voir le deal

 

 Armée Française / French Armed Forces

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29 ... 34 ... 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 15:04

Rappel du premier message :

Citation :
31.01.2019

Une enveloppe de 46 millions pour des Structures Modulaires Balistiques V2 Interarmées


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 1a311

Ce jeudi, lors du point presse hebdomadaire du ministères des Armées, sera présenté le nouveau treillis F3, ainsi que d'autres équipements qui composent l'équipement du combattant 2020. rien de révolutionnaire mais le soldat français, longtemps mal équipé et mal fagoté, dispose désormais de matériels modernes et adaptés à ses missions.

Lignes de défense a déjà eu l'occasion de présenter certains de ses matériels, depuis le fusil HK aux chaussures de combat Haix et Meindel, en passant par le nouveau couteau CAC (combat assistance campagne) et la SMB (structure modulaire balistique).

Sur ce dernier équipement, je signale la parution d'un avis portant sur la "fabrication de structures modulaires balistiques V2 Interarmmées".

Le lot no1 est intitulé: SMB V2 IA et Composants. Sa valeur estimée hors TVA est de 41 660 000 euros.

Le lot no2 est intitulé: accessoires SMB V2 IA. Sa valeur estimée hors TVA est de 5 000 000 euros. Ce lot concerne toutes les poches radio, porte grenades, chargeurs, lampe etc...

Valeur totale de ce marché de 60 mois: 46,66 millions d'euros. Date limite de réception des offres: le 22 février. Le nombre de candidats admis à présenter une offre ne peut être inférieur à trois. Le nombre maximum de candidats est fixé à cinq pour chaque lot.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/01/31/une-enveloppe-de-46-millions-pour-des-structures-modulaires-19998.html  
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeMer 6 Mai 2020 - 19:22

Citation :
Premier entrainement tactique à trois C-130J Français

Mise à jour :03/05/2020 - Auteur : armee de lair - Direction : Armée de l'air


Mardi 28 avril, l’Escadron de Transport 02.061 « Franche-Comté », stationné sur la Base Aérienne 123 « Commandant Charles Paoli » d’Orléans-Bricy, a réalisé pour la première fois une mission d’entraînement tactique à trois C130J dans un environnement simulant un théâtre d’opération complexe.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 053

Décollant à quelques secondes d’intervalle, un C-130J-30 (en position de leader) et 2KC-130J Français ont réalisé, après une navigation à basse altitude, une simulation de largage de parachutistes dans la région du Mans avant d’effectuer un posé d’assaut en formation sur la base aérienne 105 d’Évreux. Cette manœuvre consiste à faire atterrir les aéronefs à une vingtaine de secondes d’intervalle afin de réduire au maximum leur temps d’occupation de la piste dans le but de minimiser leur vulnérabilité au sol. Le retour vers la BA 123 s’est également effectué en vol tactique à basse altitude.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 0a024

« Cette mission tactique dense d’environ 2 heures m’a permis d’être le premier pilote à obtenir la qualification de « package leader » sur C-130J, requise pour prendre la responsabilité d’un dispositif de trois aéronefs de transport » témoigne le LCL Franck, commandant l’escadron qui met en œuvre à la fois les C-130J et les C-130H. « Réalisée pour la première fois par une formation intégralement composée d’avions C-130J français, elle a mis en vol 3 des 4 appareils de la flotte des Super Hercules de l’Armée de l’air. »

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 0a0a18

Dernier arrivé de la flotte des avions de transport de l’Armée de l’air, le C-130J apporte aux forces un capacité de mobilité tactique intermédiaire. Mis en œuvre tant en métropole qu’en opérations, la montée en capacité tactique de cette nouvelle flotte se poursuit au sein de la base aérienne 123. La version KC-130J permettra également à courte échéance le ravitaillement en vol d’hélicoptères et d’avions de chasse.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 0b212

Sources : armee de lair
Droits : armee de lair


https://www.defense.gouv.fr/air/actus-air/premier-entrainement-tactique-a-trois-c-130j-francais  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 7 Mai 2020 - 16:52

Citation :
Irini : La frégate Jean Bart va faire respecter l’embargo sur les armes imposé à la Libye

par Laurent Lagneau · 7 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f7j55

En janvier, à l’occasion de la conférence de Berlin, tous les acteurs impliqués directement ou indirectement dans le conflit libyen prirent l’engagement de cesser leurs livraisons d’armes aux milices relevant du gouvernement d’union nationale [GNA] de Tripoli et à l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal Khalifa Haftar, bras armé des autorités établies à Tobrouk.

Pour rappel, la Turquie et le Qatar soutiennent le GNA, que ce soit par proximité idéologique [avec les Frères musulmans] et/ou par intérêt, Ankara ayant conclu un protocole d’accord avec Tripoli pour étendre son domaine maritime et appuyer ses revendications territoriales en Méditerranée orientale ainsi que ses prétentions sur le gaz naturel chypriote. Quant au gouvernement de Tobrouk, il bénéficie de l’appui des Émirats arabes unis, de l’Égypte, de l’Arabie Saoudite et de la Russie.

Cependant, les promesses faites à Berlin se sont envolées… Et la résolution 2510 votée en février par le Conseil de sécurité des Nations unies [après d’âpres négociations avec la Russie] pour demander un cessez-le-feu, le respect de l’embargo et la fin des « interventions étrangères » dans le conflit libyen est restée lettre-morte jusqu’à présent.

S’agissant de l’embargo, l’Union européenne a lancé, le 31 mars, l’opération navale Irini, afin de le faire respecter… Et il lui a fallu un mois pour en faire la génération de forces, c’est à dire pour trouver les États membres susceptibles de fournir les moyens [navires, avions, capacités satellitaires] nécessaires.

Jusqu’à ce 7 mai, le site Internet de l’opération EUNAVFOR Irini ne donne aucune précision sur les unités et les moyens mis à sa disposition. Mais sans doute que cette rubrique va s’étoffer après l’annonce que vient de faire l’État-major des armées [EMA].

En effet, ce dernier a indiqué que la frégate anti-aérienne [FAA] Jean Bart est engagée dans l’opération Irini depuis le 4 mai, jour où elle a pris le relai de la frégate légère furtive [FLF] Aconit, qui a assuré l’intérim pendant quelques jours, avant de « poursuivre sa route » en Méditerranée

« Le bâtiment français patrouillera en Méditerranée centrale, et contribuera, grâce à ses capacités de reconnaissance et de détection à prévenir les risques d’instabilité dans la région, en coopération avec les autres moyens engagés par les partenaires européens », a indiqué l’EMA, après avoir rappelé que l’objectif principal de l’opération Irini est de « contribuer à l’application de la résolution de 2016 des Nations unies relative à l’embargo sur les armes à destination de la Libye » [résolution 2292, placé sous chapitre VII, ndlr].

La frégate Jean Bart a précédemment été déployé dans l’océan Indien et dans le golfe Arabo-persique entre juillet et décembre 2019. Lors de cette mission, elle a effectué de nombreuses enquêtes de pavillon et permis la saisie de plus de 150 kg de drogue.

L’opération Irini est commandée depuis Rome par l’amiral italien Fabio Agostini, assisté par l’amiral français Jean-Michel Martinet. Outre le contrôle de l’embargo sur les armes, elle est également chargée de « surveiller et recueillir des informations sur les exportations illicites de pétrole libyen » et de « contribuer à la perturbation du modèle économique des réseaux de trafic et de traite d’êtres humains par la collecte d’informations et les patrouilles par les avions. »

Cela étant, l’opération Irini suscite des « interrogations » à… Moscou. Fin avril, le chef de la diplomatie russe, Sergeï Lavrov, a estimé que l’UE devait donner des détails sur son initiative au Conseil de sécurité de l’ONU, ce dernier étant appelé à donner son approbation… ou pas.

« Le fait que l’UE essaie d’éviter de soumettre ses idées au Conseil de sécurité de l’ONU soulève des questions sur les raisons de cette position », a dit le ministre russe des Affaires étrangères.

Reste que, justement, la Russie aura à s’expliquer au sujet des affirmations d’un récent rapport du groupe d’experts de l’ONU sur la Libye… Ce dernier ayant confirmé, pour la première fois, la présence de la société militaire privée russe Wagner [proche du Kremlin, nldr] auprès de l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar. Ce que Moscou a toujours démenti.

Selon ce rapport, auquel l’AFP a eu accès, les employés de la SMP Wagner, dont le nombre est estimé à « à pas plus de 800 à 1.200 », fournissent un « soutien technique pour la réparation de véhicules militaires, participent à des combats et à des opérations d’influence » et ont aidé l’ANL dans les domaines de « l’artillerie, du contrôle aérien, fourni une expertise dans les contre-mesures électroniques et déployé des tireurs d’élite. » Et d’ajouter : « Leur implication a agi comme un multiplicateur de force. »

Des employés du groupe Russkie System Bezopasnosti [RSB] sont également présent en Libye. Selon le rapport, ils assurent la « maintenance et la réparation des aéronefs militaires ». Et la présence des SMP « Moran Security Group » et « Schit Security Group » a été signalée à Benghazi depuis le janvier.

« Les informations obtenues par le groupe d’experts montrent que les relations entre les HAF [troupes de Haftar] et leurs homologues du PMC [mercenaires] ont été initialement tendues et que, même après un an de déploiement, des tensions persistaient entre les deux groupes », est-il avancé dans le document.

Enfin, le groupe d’experts affirme que des soldats syriens ont été envoyés auprès des troupes du maréchal Haftar… L’information, aussi inédite soit elle, n’est pas surprenante, Damas et Tobrouk ayant scellé leur rapprochement en mars dernier, la presse arabe ayant rapporté à l’époque que les « deux parties s’étaient engagées à se coordonner pour faire face à l’ ingérence et à l’agression turques contre les deux pays. » Il s’agissait en effet de répondre à l’arrivée, à Tripoli, de rebelles syriens recrutés par Ankara.

http://www.opex360.com/2020/05/07/irini-la-fregate-jean-bart-va-faire-respecter-lembargo-sur-les-armes-impose-a-la-libye/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 7 Mai 2020 - 21:09

Citation :
Des navires russes ont été signalés au large de Cherbourg peu avant la première sortie du SNA Suffren

par Laurent Lagneau · 7 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1024

Le 30 avril, la Royal Navy a indiqué que le patrouilleur HMS Mersey venait de prendre le relai de la Marine nationale pour accompagner et surveiller la corvette multirôles russe Boiky [classe Steregouchtchi], accompagnée par le navire auxiliaire Akademik Pashin, un pétrolier ravitailleur mis en service le 20 janvier dernier.

Or, il se trouve que ces deux bâtiments russes naviguaient dans la Manche… alors que le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque [SNA] Suffren s’apprêtait à commencer ses essais en mer. Coïncidence? En tout cas, cela ne peut nourrir que les spéculations.

D’autant plus que le pétrolier-ravitailleur Akademik Pashin avait déjà été repéré au large des côtes françaises [vers la baie de Seine] aux environs de la mi-avril, en compagnie du remorqueur Nikolaï Chiker.

Qui plus est, assure le site HI Sutton, dans les colonnes de Naval News, ce bâtiment avait déjà été signalé dans le secteur pour ravitailler le « Yantar », un navire russe relevant de la Direction principale pour la recherche en eau profonde [GUGI], qui devait opportunément transiter par la Manche après une mission de plusieurs mois en Atlantique Nord. « Opportunément » car, justement, s’il n’y avait pas eu la pandémie de Covid-19 et les mesures spécifiques qui ont été prises pour la juguler, le SNA Suffren aurait commencé ses essais en mer au même moment.

Selon HI Sutton, le pétrolier-ravitailleur Akademik Pashin, qui est resté au large de Cherbourg pendant 10 jours, pourrait avoir la capacité de collecter des renseignements – ce qui n’est pas confirmé. Mais, assure-t-il, « tous les navires de guerre ont le potentiel de recueillir des renseignements s’ils sont au bon endroit au bon moment. » Ce qui vaut donc pour la corvette Boiky, dotée d’un sonar et de différents autres capteurs.

Cela étant, les deux navires russes ont a priori quitté la Baie de Seine le 26 avril, alors que le SNA Suffren a effectué sa première sortie le lendemain, sous la protection, notamment, du patrouilleurs Aramis, Pluvier et Flamant. Cependant, ce n’est pas tellement les bâtiments de surface qu’il faut redouter… mais plutôt les sous-marins, plus discrets et sans doute plus efficaces pour alimenter les bibliothèques de signatures acoustiques.

http://www.opex360.com/2020/05/07/des-navires-russes-ont-ete-signales-au-large-de-cherbourg-peu-avant-la-premiere-sortie-du-sna-suffren/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeSam 9 Mai 2020 - 18:11

Citation :
Environ 40% des effectifs du Commandement de la cyberdéfense sont tournés vers les actions offensives

par Laurent Lagneau · 9 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f7j58

En septembre 2015, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait admis que les armées françaises disposaient de « capacités offensives encore limitées » dans le cyberespace, qui venait d’être considéré comme un domaine militaire à part entière. Cependant, avait-il ajouté, la « voie est tracé pour leur développement ».

Un an plus tard, M. Le Drian dévoilé les grandes lignes de la stratégie militaire française dans le cyberespace et précisa trois types de missions auxquelles les forces françaises devaient se préparer, à savoir le renseignement, la protection/défense et la « riposte/neutralisation », encore appelée « Lutte informatique offensive » [LIO].

Un nouveau palier fut franchi en janvier 2019, quand la ministre des Armées, Florence Parly, dévoila la doctrine des armées en matière de cyberdéfense. « La guerre cyber a commencé et la France doit être prête à y combattre », avait-elle justifié. Et d’ajouter : » Aujourd’hui, la France choisit de se doter pleinement de l’arme cyber pour ses opérations militaires. Nous considérons l’arme cyber comme une arme opérationnelle à part entière. C’est un choix nécessaire, en responsabilité. Nous en ferons un usage proportionné, mais que ceux qui sont tentés de s’attaquer à nos forces armées le sachent : nous n’aurons pas peur de l’utiliser. »

À la tête du Commandement de la cyberdéfense [COMCYBER] depuis 2019, le général [air] Didier Tisseyre n’a pas dit autre chose lors d’une audition à l’Assemblée nationale [et dont le compte-rendu vient d’être publié].

« On distingue parfois les temps de paix, de crise et de guerre. Je vous assure que, dans le cyberespace, […] nous ne sommes pas dans un temps de paix : il y a de nombreuses crises, et, d’une certaine manière, la guerre cyber a déjà commencé. Certains déploient leurs outils et se prépositionnent pour pouvoir le jour J, au moment où ils appuieront sur la touche ‘Enter’, déclencher immédiatement les éléments. Or une fois qu’on est paralysé, il est trop tard pour réagir », a souligné le général Tisseyre.

Or, « celui qui maîtrisera le cyberespace aura un avantage, non seulement pour se protéger, mais aussi pour assurer sa supériorité opérationnelle », a-t-il fait observer.

Parmi les acteurs très actifs dans ce domaine, le général Tisseyre a cité, sans surprise, la Russie et la Chine.

Les Russes « sont présents dans toute la palette de ce que l’on peut faire dans le cyber, des cyberattaques très ciblées jusqu’à l’influence au travers des réseaux sociaux : ils sont très forts » tandis que les Chinois « sont plutôt actifs dans l’espionnage économique », a relevé le chef du COMCYBER. « Mais dès lors qu’on entre dans un système pour voler de l’information économique ou industrielle, on peut faire autre chose, en entrant dans d’autres systèmes plus essentiels et mener d’autres actions. Nous y sommes très attentifs, comme nous sommes très attentifs à l’égard de pays comme l’Iran », a-t-il poursuivi.

« Nous nous intéressons aux capacités américaines qui sont vraiment très développées, dans tous les domaines. Le Royaume-Uni et Israël sont aussi très pointus. En ce qui nous concerne, j’aurais tendance à dire, en particulier depuis le Brexit, que la France est la nation la plus forte dans l’Union Européenne en matière de cyberdéfense », a encore affirmé le général Tisseyre.

En matière de Lutte informatique défensive [LID], le COMCYBER a visiblement des résultats. « En 2017, le ministère des armées a subi environ 700 tentatives d’attaque. Il s’agissait de cybercriminalité dans 90 % des cas et nous n’étions donc pas ciblés. Dans les 10 % restants, nous étions ciblés par un groupe élaboré, évolué. En 2018, on a compté environ 830 événements, avec ces mêmes pourcentages. En 2019, le total est monté à 850 mais on ne voit pratiquement plus d’attaques de groupes très élaborés, avec des signatures caractéristiques », a indiqué le général Tisseyre.

Cependant, il ne faut sans doute pas se réjouir trop vite. On « peut penser que nos attaquants sont en train d’utiliser des outils beaucoup plus discrets, ou qu’ils utilisent des outils de cybercriminalité pour nous induire en erreur alors qu’ils ont une stratégie d’action cachée. […] Peut-être parce que certains ont été pointés du doigt ou parce qu’on a publié beaucoup sur la connaissance des modes opératoires de tel et tel groupe rattaché potentiellement à des acteurs étatiques, les attaquants sont aujourd’hui de plus en plus discrets : les attaques sont de plus en plus sophistiquées et on les voit moins. Il faut donc être encore plus vigilant », a averti le chef du COMCYBER.

Justement, s’agissant des auteurs d’attaques informatiques, les spécialistes de la cyberdéfense analysent les modes opératoires suivis et les signatures des logiciels malveillants utilisés, ce qui permet d’identifier les groupes APT [Advanced Persistent Threat, menace persistante avancée] dont ils font partie.

« Les programmeurs ont des habitudes, certains passent par la fenêtre, d’autres par la porte, et cela oriente leur identification. Des adresses IP spécifiques à certains modes d’action, avec leurs rebonds au plan international, nous permettent de caractériser l’attaquant et, forts de ces éléments et avec l’action complémentaire des services de renseignement, de proposer une attribution. Nous prévenons que c’est tel pays ou tel groupe qui nous attaque, avec un certain degré de certitude ; ensuite, le politique décide ou non de le révéler publiquement », a expliqué le général Tisseyre.

Au sein du COMCYBER, la Lutte informatique défensive est assurée par les 3/5 de son effectif. Ce qui veut dire que les 40% restants se consacrent aux opérations offensives. Et cette proportion est appelée à augmenter dans les prochaines années.

« Peut-être que dans quelques années, avec la maturité de nos capacités offensives et les mises à disposition par chaque armée, pour soutenir leurs manœuvres, de capacités offensives, le rapport s’inversera », a en effet estimé le général Tisseyre.

La possibilité de mener des opérations offensives dans le cyberespace, comme cela a pu être fait dans le cadre de la lutte contre Daesh, est un levier pour recruter et fidéliser les spécialistes du COMCYBER, ce dernier ne pouvant évidemment pas s’aligner sur les salaires proposés par le secteur privé.

« Nous donnons du sens à l’action de ces spécialistes de la cyberdéfense : tout d’abord par la protection du ministère, de la nation, mais aussi par la possibilité de mener des actions fortes sur les théâtres d’opérations pour aller au cœur de la menace terroriste. Les sociétés privées ne mènent pas ces opérations offensives. Dans un cadre légal strict, nous offrons la possibilité de faire des choses qui ne sont possibles nulle part ailleurs, sauf de manière illégale et répréhensible », a fait valoir le général Tisseyre.

Cependant, a-t-il poursuivi, si « l’offensif attire le plus », le « défensif est plus fort et réunit les vrais experts dans un périmètre plus large. » Et d’insister : « Bien sûr, ils doivent connaître l’offensif pour faire du défensif mais il ne faut surtout pas lever le pied sur la défense : si une attaque systémique ennemie passe, tous nos systèmes seront bloqués. On ne doit jamais négliger le défensif, la protection, qui est une sorte d’hygiène de base. »

http://www.opex360.com/2020/05/09/environ-40-des-effectifs-du-commandement-de-la-cyberdefense-sont-tournes-vers-les-actions-offensives/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeDim 10 Mai 2020 - 17:34

Citation :
10.05.2020

Le Dupuy-de-Lôme vire au gris et rejoint la cohorte des anonymes des armées


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f8j50

Vu dans le JO de ce dimanche 10 mai un arrêté en date du 7 mai 2020 portant actualisation de deux arrêtés relatifs au respect et à la préservation de l'anonymat de militaires et de personnels civils du ministère des armées.

On lira en particulier l'article 1 (voir ci-dessous) qui ajoute à la liste parue au JO en 2011 un certain nombre d'unités et d'entités dont le CPA 30 et le Dupuy-de-Lôme basé à Brest.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f7j61


Citation :
L'article 1er de l'arrêté du 7 avril 2011 susvisé est ainsi modifié :
1° Après les mots : « les quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins Triomphant, Téméraire, Vigilant et Terrible ; », sont insérés les alinéas ainsi rédigés : « - l'état-major du commandement des forces sous-marines et de la force océanique stratégique ; « - l'escadrille des sous-marins nucléaires lanceurs d'engin ; « - le centre d'interprétation et de reconnaissance acoustique ; ».
2° Après les mots : « la flottille 17F ; », sont insérés les alinéas ainsi rédigés : « - le centre d'expertise du groupe aérien embarqué ; « - le bâtiment d'essais et de mesures Dupuy de Lôme ; « - le centre de renseignement et de guerre électronique de la marine ; ».
3° Après les mots : « le commando parachutiste de l'air n° 10 10.566 ; », il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « - le commando parachutiste de l'air n° 30 30.566 ».
4° Après les mots : « le groupe aérien mixte 00.056 ; », sont insérés les alinéas ainsi rédigés : « - le commandement de l'état-major du commandement des forces aériennes stratégiques 00.532 ; « - la brigade opérationnelle de l'état-major du commandement des forces aériennes stratégiques 01.532 ; « - la brigade soutien activité de l'état-major du commandement des forces aériennes stratégiques 02.532 ; « - le détachement permanent du commandement des forces aériennes stratégiques 12.532 ; « - le commandement du groupement d'escadrons spécialisés 06.532 ; « - l'escadron d'armement spécialisé 94.532 ; « - le commandement de la 4e escadre de chasse 00.004 ; ».
5° Les mots : « - le centre d'opérations des forces aériennes stratégiques 02.532 ; » sont supprimés ;
6° Les mots : « l'escadron de chasse 01.091 » sont remplacés par les mots : « l'escadron de chasse 01.004 ».
7° Après les mots : « l'escadron de chasse 02.004 », sont insérés les alinéas ainsi rédigés : « - l'escadron d'armement spécialisé 18.004 ; « - le centre spécial militaire de Valduc 93.004 ; « - le commandement de la 31e escadre aérienne de ravitaillement et de transport stratégique 00.031 ».
8° Les mots : « le groupement de ravitaillement en vol 02.091 » sont remplacés par les mots : « l'escadron de ravitaillement en vol 04.031 ».
9° Les mots : « l'escadron de transport de matériels spécialisés 91.532 » sont remplacés par les mots : « l'escadron de soutien technique et d'armement spécialisé 91.532 ».
10° Les mots : « - l'élément géographique air-marine 90.532 » sont supprimés.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/10/anonymat-des-militaires-des-ajouts-a-la-liste-des-unites-21149.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeDim 10 Mai 2020 - 17:45

Citation :
Il est possible pour un militaire du rang de se réengager plus de 8 ans après avoir quitté l’armée de Terre

par Laurent Lagneau · 10 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f9j38

En 2017, il manquait à l’armée de Terre environ 3.000 sous-officiers supérieurs pour lui permettre de gagner la « bataille des compétences » après celle des effectifs.

« La remontée en puissance nous a également confrontés à des seuils critiques en matière de compétences. Nous avons des effectifs suffisants en nombre mais du fait du temps de latence de la formation, nous avons un fort déficit sur les hauts de pyramide », avait expliqué, à l’époque, le général Jean-Pierre Bosser, alors chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT].

En clair, et comme il faut du temps pour former un sous-officier expérimenté, l’armée de Terre a offert à la possibilité à ceux qui avaient récemment quitté ses rangs de « rempiler » en signant un nouveau contrat de cinq, sous réserve, cependant, de réunir plusieurs conditions. Conditions qu’elle a d’ailleurs précisé l’an passé.

Jusqu’alors, l’armée de Terre n’avait pas précisé qu’une telle perspective concernait également les militaires du rang expérimentés. Or, la rubrique « Ressources Humaines » du dernier numéro de Terre Information Magazine [TIM], uniquement disponible sous format numérique, évoque le cas d’un caporal-chef qui a pu « rempiler » au moins huit ans après être revenu à la vie civile.

Engagé en février 1999 au sein du 1er Régiment d’Infanterie en tant que radio-tireur, ce militaire du rang a quitté l’armée de Terre en 2010, après trois opérations extérieures et voir obtenu un certificat de qualification technique – administration [CQT ADM].

Mais comme l’explique TIM, « ne retrouvant pas dans le milieu civil l’esprit de corps qu’il appréciait tant dans son régiment », ce caporal-chef a renoué avec l’armée de Terre en qualité de réserviste au Centre d’entraînement au combat/1er Bataillon de chasseurs à pieds [CENTAC/1er BCP], implanté à Mailly-le-Camp. Puis il s’est finalement ré-engagé en tant que militaire d’active.

« C’est lors d’une mission en 2018 que j’ai découvert la possibilité de revenir dans l’institution, après huit ans de vie civile. Les seules conditions de mon réengagement ont été l’aptitude physique et l’obtention du certificat de qualification technique supérieur [CQTS] pour continuer à servir au-delà de 19 ans et demi », explique ce caporal-chef dans les colonnes de TIM.

Pour « rempiler », et outre les conditions exigées, ce militaire du rang a fait un « compte-rendu au chef de corps » en y joignant son état signalétique des services et sa fiche Concerto. La procédure a été très rapide puisqu’il a signé son nouveau contrat deux mois plus tard. « Aujourd’hui j’ai retrouvé l’environnement dans lequel j’aime travailler et en plus d’être président des engagés volontaires de l’armée de Terre [PEVAT] au CENTAC, j’exerce le métier de secrétaire au bureau Simulation », se réjouit-il.

Le magazine ne précise pas le nombre de militaires du rang ayant fait une telle démarche après avoir été rendus à la vie civile. Quoi qu’il en soit, les questions portant sur un réengagement reviennent assez régulièrement sur les forums militaires, y compris celui dédié au recrutement de l’armée de Terre.

http://www.opex360.com/2020/05/10/il-est-possible-pour-un-militaire-du-rang-de-se-reengager-plus-de-8-ans-apres-avoir-quitte-larmee-de-terre/


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 11 Mai 2020 - 18:52

Citation :
11.05.2020

"Des erreurs d'appréciation" et "un excès de confiance" à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle



Lors de son audition (en direct) devant la commission de la défense nationale et des forces armées de ce lundi, Florence Parly est revenue sur les contaminations des marins du GAN

"Les épreuves se succèdent" a dit la ministre dans son propos liminaire, en faisant référence aux quatre récents morts des Armées.

Sur la crise du Charles-de-Gaulle, elle a confirmé que deux enquêtes (une de commandement et une épidémiologique) ont été effectuées. Avant d'en donner les résultats, elle a précisé que tous les marins du GAN sont désormais guéris "sauf un marin qui est sorti de réanimation" mais pas de l'hôpital.

Sur l'introduction du virus à bord du PA. Après l'escale à Limasol (Chypre), du 21 au 26 février, des mouvements de personnels (relèves, renforts, acheminements) ont eu lieu, en provenance des Baléares, d'Espagne, du Portugal. C'est lors d'un de ces mouvements, avant l'escale de Brest, qu'a eu lieu la première introduction du virus à bord.
Mais lors de l'escale à Brest a eu lieu une "réintroduction" du virus, ce qui a favorisé "l'accélération de la propagation" de la maladie.

Après Brest. Des mesures de distanciation ont été imposées; elle ont été "efficaces" et elles "ont considérablement ralenti la propagation" au sein de l'équipage. Mais la ministre a insisté sur "la motivation qui s'est étiolée" et sur "l'esprit d'équipage qui en a pris un coup".

Après le 30 mars. Les mesures ont été assouplies en raison de la baisse de moral de l'équipage.
La ministre a parlé d'"un excès de confiance du commandement et de son service médical" qui ont ainsi permis l'accélération des effets du virus qui a circulé dans une circulation jeune et en pleine forme. "Les symptômes développés ont été vus comme ceux d'états grippaux". Un cas a fait douter mais il s'est avéré négatif.

Le doute s'installe le 5 avril. Des patient plus nombreux à bord. Des mesures barrière strictes sont rétablies et 3 marins sont évacués le 6 avril. Un jour plus tard, l'état-major de la marine et le cabinet de la ministre sont prévenus. 85 marins étaient alors à l'isolement à l'avant du navire, "ce qui n'a pas été bien vécu".

Le 12 avril, à Toulon. Ce fut "un moment difficile" car il fallu "passer des tests" et pour beaucoup de militaires être mis à l'isolement.

Sur les décisions prises:
- elle a déploré des "erreurs d'appréciation" dont la principale a été de se servir de l'expérience de l'épidémie de 2009 (H1N1). Le commandement a pris des décisions en prenant l'avis des médecins du bord qui n'avaient pas décelé le signal épidémique sur la base des informations disponibles.
- elle a aussi déploré la "confiance excessive" du commandement, du corps médical à bord et de l'état-major à faire face au coronavirus.
- la ministre a assuré que les données de l'enquête épidémiologiques, "un outil fondamental", seront rendues publiques et mises à disposition du corps médical international et des partenaires étrangers. Les conclusions seront mises en ligne mardi.

La ministre a aussi mis en avant des "défauts de partage et de coordination", "une transmission trop lente et partielle de l'information", des "remontées tardives". D'où des propositions que va faire l'EMA pour une meilleure coordination des différentes entités, unités etc.

Il faudra également reconsidérer "la communication en direction des marins et de leurs familles". Il faudra "mieux communiquer, de façon plus pédagogique", a terminé la ministre, sans préciser si la presse était concernée par cet effort.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/11/le-porte-avions-charles-de-gaulle-21152.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeMar 12 Mai 2020 - 18:13

Citation :
CHAMMAL : Une frappe aérienne des Rafale détruit un sanctuaire de Daech en Irak
 
Mise à jour :12/05/2020


Le 10 mai, une patrouille de deux Rafale a décollé de Jordanie depuis la base aérienne projetée au Levant (BAP H5) pour s’intégrer dans une opération de contrôle de zone planifiée par les forces de sécurité irakiennes.

Tôt dans la matinée, après un ravitaillement en vol effectué par un KC-10 américain, ils ont procédé au tir d’une bombe AASM qui a totalement détruit un bâtiment utilisé par les combattants de Daech comme bed down location (BDL) - lieu de repli -, à l'Ouest de Kirkouk, dans une zone identifiée comme sanctuaire pour le groupe terroriste.

Cette mission participe directement à la réduction du potentiel militaire de l’organisation terroriste afin de prévenir toute résurgence de sa part et permet d’appuyer les forces irakiennes engagées au sol.

Les Rafale de la BAP poursuivent leur mission quotidienne d’appui des forces irakiennes dans leur lutte contre Daech et effectuent aussi des missions de reconnaissance et de supériorité aérienne, au-dessus de l’Irak et de la Syrie aux côtés des autres membres de la coalition.

La France reste engagée au sein de la coalition contre Daech sur plusieurs volets : permanence d’une frégate en Méditerranée orientale, missions aériennes des Rafale stationnés sur la BAP et aux EAU, renforcés occasionnellement d’autres moyens, officiers insérés au sein de l’état-major OIR.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f9j40
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f8j52
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f7j63
Sources : État-major des armées
Droits : EMA


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/chammal-une-frappe-aerienne-des-rafale-detruit-un-sanctuaire-de-daech-en-irak    
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeMar 12 Mai 2020 - 18:48

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2020 - 17:10

Citation :
14.05.2020

Les Alphajet de l'Ecole de chasse de Tours tirent leur révérence


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5160

Clap de fin à Tours. Les Alphajet de l'Ecole de l'aviation de chasse de l'armée de l'Air ont cessé leurs vols. Sans tambours ni trompettes puisque la cérémonie prévue a été annulée.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f673

Cette cérémonie était annoncée pour ce 14 mai 2020, la BA705 (joli dessin ci-dessus d'Olivier Dauger) devant accueillir une journée de célébration et de commémoration. Cet événement devait s’articuler autour d’une cérémonie militaire, de présentations en vol et d’une soirée de gala.

Un dernier vol a eu lieu mardi, clôturant la période d’activité opérationnelle de l’École de Chasse sur la base aérienne 705 de Tours. Les dernières remises de brevets de pilote ont eu lieu en novembre 2019, en févier 2020 mais celle de mai a été reportée.

La fermeture de toute l'activité aérienne de la base est toujours annoncée pour le 1er juillet 2021. Malgré le départ de 400 personnels militaires, il en restera environs 1 400, notamment les 650 employés du pôle ressources humaines de l'armée de l'air.

Quel sort pour les Alphajet?

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f7j69

Et après? Seront-ils mis en vente? Aucune information sur l'avenir des quelque 70 avions en parc (ils étaient 75 en 2015 dont 12 pour la PAF). Mais il devrait y avoir des repreneurs pour ce type d'avion dont quelques exemplaires volent outre-Atlantique au sein des ESSD US spécialisées.

La Belgique cherche, quant à elle, à placer ses 25 Alphajet qui attendent un ou plusieurs acquéreurs à la base militaire de Beauvechain, en Brabant wallon.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/02/18/les-alphajet-tirent-leur-reverence-20906.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2020 - 17:57

Citation :
jeudi 14 mai 2020

Pourquoi le Reaper est la superstar du contre-terrorisme au Sahel



Parfois on s'interroge sur le bien-fondé de tel ou tel programme, mais alors que l'Europe cherche encore le début du sentier, le MQ-9 Américain démontre tout son intérêt, au sein de l'escadron de drones 1/33 Belfort de Cognac. 40% des tirs de bombes depuis le début de l'année lui seraient imputés, et plus encore si des choix tactiques n'avaient pas été orientés.
Sa production est en première ligne pour alimenter les forces spéciales en objectifs, au Sahel. Au point qu'il pourrait adopter, comme le 4e RHFS, le "Nulle part sans nous" comme devise.

On le sait, depuis décembre le Reaper Français est, 5 ans après sa livraison express, enfin capable de livrer des munitions. Ce délai était la conséquence d'un choix politique, assumé, à la commande, en 2013, et non d'un problème technique. Plusieurs dizaines de bombes ont été larguées par cet aéronef piloté à distance qui a pour principaux avantages sa persistance (pas besoin de quitter la zone pour aller ravitailler) et l'extrême puissance de ses capteurs.

Six drones Block 1, le standard de l'US Air Force, ont été livrés, un seul a été perdu. Au regard de l'investissement et des bénéfices opérationnels, ce n'est pas une très grosse perte, d'autant plus que le constructeur Américain, GA-ASI, s'est promis de louer, en compensation, un drone au dollar symbolique.

Le troisième lot de Reaper, un block 5, est arrivé discrètement à Cognac le 8 janvier. Un deuxième est prêt depuis un certain temps à être livré par GA-ASI.
Théoriquement, le Reaper Block 5 devrait rejoindre le Sahel dans le courant du premier trimestre, mais plusieurs obstacles, qui ne sont manifestement pas tous liés au coronavirus, en ont décidé autrement.

Vu les consignes présidentielles d'intensification des opérations, on voit mal comment un capteur et effecteur aussi efficace pourrait rester aussi longtemps en Charente.

https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/le-reaper-superstar-du-contre.html#more
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeJeu 14 Mai 2020 - 21:58

Citation :
1er régiment de spahis

Tir AMX10RC et tir de précision 💪👌
Le Premier escadron met à profit sa mission à Djibouti !
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f3906
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f3905
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f3904
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
Fremo

messages : 24283
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena13
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Ambass10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Untitl10
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena20

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeVen 15 Mai 2020 - 2:01

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-futur-porte-avions-de-la-marine-sera-dote-d-une-propulsion-nucleaire-841633.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1589429239

_________________
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeVen 15 Mai 2020 - 14:57

Citation :
14.05.2020

Sept drones Reaper à Cognac et Niamey et trois autres attendus cette année


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f3908

Florence Parly était à Cognac ce jeudi pour y rencontrer les personnels de la base aérienne 709 qui accueille l'école de pilotage de l'armée de l'Air et la 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque (ESRA).

Cette unité est constituée de l'escadron de drones 1/33 Belfort, de l'escadron de transformation opérationnelle drones 3/33 Moselle et de l'escadron de soutien technique aéronautique 15/33.

L’escadron de drones 1/33 dispose, selon les chiffres fournis par l'armée de l'Air, aujourd’hui à Cognac de 2 Reaper Block 1 et de 2 Reaper Block 5; l’escadron met en œuvre 3 Reaper Block 1 à Niamey. Au total, l’armée de l’air dispose de 5 Reaper Block 1 et 2 Block 5.

En 2020, "six drones" seront livrés, selon la ministre qui a aussi confirmé que Cognac, "base en développement", verra ses effectifs augmenter de 200 militaires.

Comme l'a rappelé la ministre, ces drones, dont certains ont été rétrofités, sont désormais armés sur le théâtre sahélien.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/14/les-reaper-21162.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeVen 15 Mai 2020 - 18:49

Citation :
L’armée de l’Air compte une nouvelle spécialité : « opérateur de satellite »

par Laurent Lagneau · 15 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5163

Maintenant qu’elle a la responsabilité des opérations militaires dans l’espace, l’armée de l’Air ne propose que deux ou trois spécialités ayant un rapport avec le domaine spatial si l’on en juge par les postes offers via le site Internet dédié à son recrutement.

Ainsi, l’un d’eux s’intitule « Officier – Expert en opérations aériennes, spécialisé dans le domaine spatial« . S’adressant aux jeunes âgés de moins de 30 avec un niveau BAC+3 scientifique, ce poste concerne le « Core FRA Joint Force Air Component » [CORE FRA JFAC] de a base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun.

Le poste « Officier – Conduite de mission » consiste, depuis le Centre Militaire d’Observation par Satellites [CMOS] de la base de Creil, à « centraliser l’expression des besoins exprimés par les organismes militaires, à assurer l’acquisition des images par les satellites, puis à les produire selon des critères spécifiques et enfin les diffuser aux demandeurs initiaux. »

À ce titre, l’Officier Conduite Mission est le responsable de la coordination des missions de chaque type de satellites, ce qui fait qu’il constitue le « lien indispensable entre les opérateurs militaires, les équipes industrielles civiles sur le site de Creil, les partenaires européens et les ingénieurs mission du CNES à Toulouse. »

Un troisième métier proposé relève spécifiquement du nouveau Commandement de l’Espace [CDE]. Intitulé « Officier SSA [Connaissance de la situation spatiale] », il vise, entre autres, à « concevoir, établir, faire établir et adapter les procédures opérationnelles propres à l’exploitation des données liées à la connaissance et à l’analyse de la situation spatiale. »

Cela étant, le site de recrutement de l’armée de l’Air ne propose pas encore la spécialité « Opérateur de satellite »… puisqu’elle est très récente. En effet, le premier officier du CDE – un jeune lieutenant – vient d’obtenir sa qualification opérationnelle d' »ingénieur mission satellite », après avoir suivi une formation qui aura duré plusieurs mois, au sein des équipes de maintien à poste des satellites militaires d’observation au Centre spatial toulousain du Centre national d’études spatiales [CNES]. Il fait désormais partie de l’équipe de maintien à poste des satellites militaires CSO [pour Composante Spatiale Optique].

« Affecté à la section toulousaine du centre militaire d’observation par satellites [CMOS] 1/92 ‘Bourgogne’ en 2016, il a été sélectionné par le Commandement de l’espace afin de débuter une formation au métier d’ingénieur mission en septembre 2019. Ayant satisfait aux exigences requises par le CNES afin d’opérer les satellites d’observation et d’être en mesure de faire face à des aléas de mission, cet officier a été déclaré opérationnel le 6 mai 2020 », explique l’armée de l’Air. Un second officier a également obtenu cette qualification quelques jours plus tard.

Pour l’armée de l’Air, il s’agit d’un « petit pas en apparence » mais d’un « nouveau bond pour le Commandement de l’Espace ».

Selon le CNES, un ingénieur « opérations en vol » participe à la « préparation et à la conduite des opérations en orbite de satellites d’observation optique de la Terre en phase d’exploitation pendant toute leur vie orbitale. » Et, s’agissant des satellites en développement, il intervient sur la « mise en place des procédures et processus opérationnels et à la qualification des opérations de lancement, de mise à poste orbitale et de maintien à poste. » Enfin, une fois l’engin lancé, il « exécute les opérations de mise en configuration, de mise à poste et de recette en vol. »

À l’été 2020, 20 aviateurs supplémentaires rejoindront le CDE à Toulouse pour apprendre à mettre en oeuvre les satellites PLEIADES et CERES.

http://www.opex360.com/2020/05/15/larmee-de-lair-compte-une-nouvelle-specialite-operateur-de-satellite/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeSam 16 Mai 2020 - 19:24

Citation :
BARKHANE : Entretien avec le lieutenant Guillaume, commandant le Sous-Groupement Commandos Montagne (SGCM) de l’opération Barkhane

Mise à jour :15/05/2020


Entretien avec le lieutenant Guillaume, commandant le Sous-Groupement Commandos Montagne (SGCM) de l’opération Barkhane.

Qu’est-ce qu’un équipier commando de montagne?

C’est d’abord un soldat issu des troupes de montagne appartenant à la 27eBrigade d’Infanterie de Montagne (27e BIM). Chaque régiment de la brigade alpine possède une section qu’il détache auprès du Groupement Commandos Montagne (GCM). C’est aussi un soldat qui est sélectionné sur ses qualités physiques, ses qualités intellectuelles, sa rusticité et son état d’esprit. Après des tests de sélection qui durent une semaine environ, le jeune commando entame une formation initiale de quinze semaines. C’est une formation longue et exigeante et certains ne vont pas jusqu’au bout. Mais c’est indispensable pour qu’un commando puisse appréhender l’ensemble des savoir-faire montagne qu’il doit acquérir avant d’être engagé en opération.

Comment est constitué le SGCM que vous commandez ici à Barkhane ?

A Barkhane, le sous-groupement commandos montagne est composé d’une quarantaine d’équipiers répartis en plusieurs groupes qui travaillent en interarmes et de manière autonome. Chaque groupe est renforcé de spécialistes du génie et d’observateurs d’artillerie, capables d’interagir avec les aéronefs. Au sein des groupes, on trouve aussi des tireurs de précision, pouvant être employés soit au sol, soit depuis un hélicoptère Gazelle en tant que tireur embarqué.

Pour coordonner ces groupes sur le terrain, le SGCM dispose d’un détachement de liaison tactique (DL TAC), dont je suis le chef. Ce DL TAC compte également un Joint Terminal Attack Controller (JTAC), chargé entre autres, de guider les chasseurs pour effectuer des frappes air-sol lorsque cela est nécessaire. Enfin, il dispose d’un médecin, d’un infirmier et d’un chef de cellule radio, spécialiste des liaisons satellitaires.

Particularité de la force Barkhane, le SGCM est subordonné au Groupement Tactique Désert Aérocombat (GTD-A). Pour quelle raison ?

Très clairement, dans le cadre de l’aérocombat, nous constituons la composante terrestre du GTD-A. Ainsi, fort de ses capacités interarmes et de sa puissance de feu conséquente, le SGCM permet au GTD-A de prolonger son action au sol, lors des opérations aéroterrestres qu’il conduit. Cette intégration du SGCM au GTD-A est effective depuis quatre ans déjà. Auparavant, les équipes GCM assuraient l’extraction immédiate (IMEX) des équipages, en cas de problème. Il y a donc une histoire commune, une continuité et une vraie connaissance mutuelle entre les équipages et les commandos, nous permettant de gagner en réactivité et en efficacité.

Quel genre de missions vous confie le GTD-A ?

En premier lieu, il y a des missions permanentes d’alerte globale : le SGCM est en mesure d’effectuer des missions dites d’opportunité, en étant engagé sur très court préavis. Il faut savoir que les commandos sont en alerte 24h/24 et 7j/7, prêts à être engagés sur court préavis. Notre proximité et notre intégration au sein du GTD-A rend possible une telle réactivité. Nous connaissons tous les équipages, nous savons lequel est d’alerte, quelles sont les capacités d’emport des machines…De ce fait, le dialogue est très aisé. Nous assurons aussi de façon permanente les missions IMEX des équipages en cas d’atterrissage d’urgence, et enfin, nous avons un ou deux tireurs de précision qui participent aux missions d’Interception Tir de Précision (ITP). Ils sont formés pour cela et font partie des équipages des hélicoptères Gazelle.

Viennent ensuite les missions commandos planifiées, avec des déposes sur le terrain par des opérations héliportées classiques, au plus loin, suivies d’une infiltration à pied sur un objectif ciblé. Un autre type de mission qui nous est confié est la Patrouille de Recherche et d’Action dans la Profondeur (PRAP). Là, on revient aux fondamentaux de la rusticité des commandos et on part, pour plusieurs jours, à bord de nos pick-up, pour chercher du renseignement et lutter contre les Groupes Armés Terroristes (GAT).

Pour terminer, selon vous quelles sont les qualités essentielles d’un bon équipier commando montagne ?

Ce sont d’abord les qualités d’un bon soldat des troupes de montagne. C’est-à-dire quelqu’un d’endurant, de résistant et de rustique. C’est surtout quelqu’un qui reste humble face à l’environnement et face à l’adversaire. Quelqu’un qui ne pêche pas par excès de confiance, et enfin, quelqu’un de malin. C’est ce que j’attends de mes commandos.

Les opérations dans lesquelles les commandos montagne sont engagés démontrent toute la pertinence de leur emploi en Bande Sahélo-Saharienne. Récemment encore, lors d’une opération menée par le GTD-A dans la zone des trois frontières, du 10 au 29 avril, les commandos, appuyés par des drones et des chasseurs, ont permis de mettre plusieurs terroristes hors de combat et de détruire une dizaine de motos, de l’armement et du matériel militaire, contribuant ainsi à maintenir la forte pression de Barkhane sur les GAT.


Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad. Elle regroupe environ 5100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f9j48
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1036
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1151
Sources : État-major des armées
Droits : EMA


https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-entretien-avec-le-lieutenant-guillaume-commandant-le-sous-groupement-commandos-montagne-sgcm-de-l-operation-barkhane
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeSam 16 Mai 2020 - 23:09

Citation :
15.05.2020

FLOTLOG: Florence Parly lundi à Saint-Nazaire pour une première découpe de tôle


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f679

Lundi, à Saint-Nazaire (44), la ministre des Armées assistera à la découpe, en petit comité, de la première tôle du premier bâtiment ravitailleur de force du programme FLOTLOG (flotte logistique).

Le 30 janvier 2019, l'OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d'Armement), au nom de la DGA, a officiellement commandé les quatre bâtiments ravitailleurs pour remplacer les trois derniers bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) de la classe Durance. Le montant de cette commande est de 1,7 milliard d'euros.

Les navires, qui seront assemblés et en partie construits en France sous la maîtrise d’ouvrage des Chantiers de Saint-Nazaire, sont basés sur le design du Logistic Support Ship (LSS) Vulcano, un bâtiment de 193 m de long et de 26 000 t de conception italienne. Les tronçons de coque qui accueillent le système de ravitaillement seront réalisés par Fincantieri, en Italie.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5167

Le premier ravitailleur de la série Vulcano a été mis à l’eau le 22 juin 2018. Les premiers essais à la mer ont commencé le 5 décembre 2019.

Florence Parly sera aux Chantiers de l'Atlantique, à Saint Nazaire, vers 10 h. A l'issue d'une réunion de travail et d'une visite des Chantiers, elle se rendra à Vannes au 3e RIMa où elle sera accueillie à 14 h. Elle y rencontrera des marsouins lors d'une table ronde. A 16 h, la ministre et le CEMAT découvriront les tout nouveaux Griffon du régiment.

En amont de ce déplacement, Ouest-France publiera lundi matin le texte d'un entretien avec la ministre, entretien réalisé vendredi.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/15/flotlog-florence-parlly-lundi-a-saint-nazaire-pour-une-premi-21167.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeDim 17 Mai 2020 - 19:33

Citation :
Marine nationale : 50% des hélicoptères NH-90 Caïman sont en « permanence immobilisés » chez l’industriel

par Laurent Lagneau · 17 mai 2020


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5168

Si le ministère des Armées avance que la communication des taux de disponibilité de ses aéronefs est désormais « soumise à des impératifs renforcés de confidentialité », il est toujours possible de glaner quelques informations… comme dans le dernier numéro du magazine Air Fan, lequel a recueilli les confidences du contre-amiral Guillaume Goutay, le commandant de la Force de l’aéronautique navale [ALAVIA].

Lors de ses auditions parlementaires, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], l’amiral Christophe Prazuck, a souvent déploré la disponibilité insuffisantes et les problèmes des hélicoptères NH-90 « Caïman » NFH, malgré leur mise en service récente.

« Je ne suis pas satisfait de la disponibilité ni du coût d’entretien du NH90, sans parler du nombre colossal d’heures de maintenance qui doit lui être consacré », avait ainsi lâché le CEMM en 2017, précisant que ce type d’hélicoptère demandait « plus de 30 heures d’entretien pour une heure de vol. » Et d’insister : « Nous y épuisons nos mécaniciens et nos flottilles pour un rendement assez faible. »

Cette faible disponibilité des NH-90 Caïman était alors due à des « problèmes de maturité technique, de corrosion et de maintenance que l’on n’arrivera pas à résoudre du jour au lendemain », avait expliqué l’amiral Prazuck.

Un rapport parlementaire publié un an plus tôt avait déploré que, sur les 17 NH-90 Caïman alors livrés à la Marine nationale, 10 se trouvaient « immobilisés » pour des opérations de maintenance… Et que le 17e exemplaire ne pouvait pas voler « en raison de problèmes constatés au niveau du harpon et du système de pliage. »

Qu’en est-il aujourd’hui? Actuellement, 24 exemplaires ont été livrés à la Marine nationale sur les 27 commandés [le dernier est attendu en 2021]. Et la moitié d’entre-eux ne vole pas…

« Le nombre d’appareils en ligne demeure globalement problématique, car, sur les 24 en parc, 50% sont en permanence immobilisés au niveau industriel, soit pour des chantiers de modernisation, soit pour de lourdes visites d’entretien », déplore le contre-amiral Goutay dans les colonnes d’Air Fan.

La raison est que les NH-90 reçus par la Marine nationale n’appartiennent pas tous à la même version. D’où la nécessité de les immobiliser pour tous les porter au dernier standard.

« Les hélicoptères nous ayant été livrés à différents standard [Step A, Step B puis FRC – pour Full Radar Configuration], ils doivent subir une complexe mise à hauteur vers le standard MR1 [Maintance Release 1] qui se révèle bien plus fiable, avec un logiciel de système de mission très stable. Le bémol est que l’industrie [le consortium NH Industries, ndlr] les rends avec du retard. Nous n’en avons récupéré que deux pour l’instant et nous ne sortirons pas de cette situation avant 2023 », a expliqué ALAVIA.

Cependant, les derniers hélicoptères reçus par la Marine nationale ont été livrés au standard MR1, « en respectant le calendrier contractuel », a précisé le contre-amiral Goutay.

En attendant, les NH-90 aptes à voler et mis en oeuvre par les Flotilles 31F et 33F ne se privent pas de le faire. « En moyenne, les appareils accumulent environ 330 heures de vol par an, un chiffre honorable », a indiqué ALAVIA. Quant au problème de corrosion, une solution est en vue, a-t-il assuré.

En outre, un nouveau plan d’entretien des machines a été validé, avec la suppression de la visite effectuée après 600 heures de vol. Cela « devrait nous permettre de gagner en six ans 22% sur l’immobilisation de la flotte. C’est un progrès considérable qui nous procurera davantage de disponibilité », a souligné le contre-amiral Goutay.

Par ailleurs, ALAVIA a confirmé que la Flotille 34F, qui met en oeuvre des hélicoptères Lynx, allait bien être mise en sommeil en septembre prochain, avant d’être recréée en janvier 2021 pour absorber l’École de Spécialisation sur Hélicoptères Embarqués [ESHE], adossée actuellement à l’escadrille 22S, appelée à disparaître. Ainsi l’ESHE/Flotille 34F utilisera des Dauphin N3. Cela étant, l’option de réactiver un jour la 22S restera « ouverte, dans le cas où il apparaîtrait nécessaire de « marquer encore davantage la séparation entre l’école et l’unité opérationnelle », a précisé l’amiral Goutay.

Enfin, bonne nouvelle : la Flottille 32F, dissoute en 2016 après le retrait des Super Frelon [en 2010] et le transfert à l’armée de l’Air des deux EC225 Caracal qu’elle utilisait, va être recréée à Lanvéoc-Poulmic pour accueillir les quatre hélicoptères H160 que la Marine va louer auprès d’Airbus Helicopters.

http://www.opex360.com/2020/05/17/marine-nationale-50-des-helicopteres-nh-90-caiman-sont-en-permanence-immobilises-chez-lindustriel/
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
RED BISHOP

messages : 8320
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena21Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Untitl10
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena13

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeDim 17 Mai 2020 - 20:38

Comme quoi il y a pas mieux qu'un bon vieux Super Puma..

_________________
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Marche12
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 19:46

Citation :
18.05.2020

En attendant un porte-avions... Saint-Nazaire va construire quatre bâtiments ravitailleurs de force


Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5172

Florence Parly est dans l'Ouest ce lundi. Elle sera à Vannes, cet après-midi, pour rencontrer les marsouins du 3e RIMa et parler de l'opération Résilience avec les militaires de ce régiment qui vient de percevoir les nouveaux blindés Griffon. Lundi matin, la ministre sera à Saint-Nazaire où elle prendra part au lancement de la construction du premier des quatre bâtiments ravitailleurs de force. Elle procédera à la découpe de la première tôle, une découpe qu'elle a déjà réalisé en avril 2019, aux chantiers Piriou de Concarneau, lors du lancement de la construction d'un patrouilleur (photos Ouest-France).

En amont, elle a opéré un tour d'horizon de l'actualité de son ministère. Le texte de son entretien à Ouest-France est paru ce matin.

Le programme FLOTLOG se concrétise ce lundi avec la découpe de la première tôle. Pourquoi est-ce un programme majeur ?
Ces bâtiments seront des outils de notre autonomie stratégique. Nos trois bâtiments ravitailleurs actuels ont 40 ans d’âge en moyenne. Ce sont des bateaux qui ne sont plus aux normes requises pour du transport de produits pétroliers puisqu’ils n’ont pas de double coque. Il était donc vital qu’ils soient remplacés. La Loi de programmation militaire (LPM), dans le cadre de la remontée en puissance de nos armées, prévoit qu’on les renouvelle, non seulement nombre pour nombre, mais que l’on fasse un peu plus. Nous aurons donc quatre bâtiments ravitailleurs de force (BRF) à partir de 2022, dont les livraisons s’échelonneront entre 2022 et 2029. Ce sont des bâtiments indispensables pour nos opérations et en particulier celles du groupe aéronaval autour du porte-avions Charles de Gaulle.

Ce programme concrétise, par ailleurs, l’aboutissement d’une coopération bilatérale.
C’est effectivement un bel exemple de coopération entre la France et l’Italie. Les deux pays ont commencé à travailler sur ce projet dès 2010 afin de faire converger les spécifications exigées par les deux marines. Nous avons aligné nos exigences opérationnelles et techniques. Fincantieri a construit un premier navire pour la Marine italienne, qui effectue en ce moment ses essais à la mer. Les Chantiers de l’Atlantique, quant à eux, produiront les quatre BRF de la Marine nationale.


Pour les Chantiers, c’est un plan de charge non négligeable. Mais après ?
Depuis la construction du dernier porte-hélicoptères amphibie à Saint-Nazaire, les Chantiers n’ont pas construit d’autres navires militaires. Or il est très important que les Chantiers gardent cette compétence et ces savoir-faire spécifiques de construction de bâtiments militaires de fort tonnage. D’autant que nous travaillons en ce moment sur le projet de porte-avions de nouvelle génération. Quelles que soient les caractéristiques de ce futur porte-avions, il a vocation à être construit dans les chantiers de Saint-Nazaire. Entre-temps, il est important que les chantiers puissent continuer à travailler pour les armées ; c’est l’intérêt de ces BRF, qui je le rappelle sont d’imposants bâtiments qui – chargés à plein – font 30 000 tonnes.

Le dossier du futur porte-avions va être présenté au président de la République. Pourrait-il trancher dès juin?
Je suis certaine d’une chose : le porte-avions Charles de Gaulle aura 40 ans en 2038. Il aura donc atteint sa date limite de fonctionnement, si je puis dire. Nous avons tout fait pour maximiser sa durée de vie puisqu’il a subi un arrêt majeur de 18 mois en 2017-2018. Dans le cadre de la Loi de programmation militaire, des études portant sur le successeur du Charles de Gaulle ont été lancées. Si l’on veut un porte-avions à la mer en 2038, c’est maintenant qu’il faut s’en occuper. Et sans tarder. Nous travaillons sur des études et examinons différentes options, qui portent sur la propulsion, la taille, le système de catapultage… Mon travail est de mettre le Président de la République en situation de prendre une décision, dans les prochains mois.

Programme et projet, c’est avant tout une question de budget. Alors que la récession menace, le prochain budget des Armées est-il menacé ?
Le Premier ministre s’est exprimé sur cette question devant le Parlement la semaine dernière et il est tout à fait naturel qu’il n’ait pas fourni d’indications spécifiques sur le projet de loi de finances pour 2021 dont la préparation n’a pas encore commencé. En revanche, il a donné des éléments de réponse en disant que « l’investissement de défense se construit dans le long terme », que « le monde dans lequel nous vivons ne sera ni moins dangereux ni moins risqué comme le montre la période actuelle ». Il a aussi dit que « l’impératif de défense est un impératif de premier ordre » puisqu’aucune des analyses qui ont fondé les choix de la LPM n’a été invalidée. Quant au besoin de remontée en puissance de nos armées, il est toujours là. Il n’a pas pu être résolu au terme des deux premières années de mise en œuvre d’une LPM qui en compte sept, même si, il faut le dire, les lois de finances qui mettent en œuvre annuellement les décisions de la LPM ont enfin été respectées. Pour ma part, je crois que le budget des Armées a un rôle important à jouer comme élément de soutien de l’industrie de défense. Rappelons que c’est le premier budget d’investissement de l’État. Par conséquent, nous avons un rôle majeur à jouer pour répondre aux besoins de nos forces et pour soutenir l’ensemble de la base industrielle et technologique de défense, ses grands groupes et ses milliers de PME et PMI, et leur éviter d’être impactées par la crise du coronavirus.

L’opération Résilience a vu une implication de toutes les Armées. Qu’est-ce que ça représente en termes de moyens et d’effectifs ?
Le Service de santé des armées a été fortement mobilisé puisque 80 % de ses effectifs ont été engagés, soit presque 13 000 militaires du SSA depuis le début de la crise. Sur le territoire national, nous avons aujourd’hui près de 4 000 soldats déployés. Au 13 mai, ils avaient réalisé près de 700 missions, soit sanitaires (170), soit logistiques (plus de 350) ou dans le domaine de la protection (150).Ces chiffres ne disent pas eux seuls ce que nous avons fait. Certaines opérations d’évacuation aérienne ou navale ont eu une très forte visibilité, tout comme l’installation d’un hôpital de campagne à Mulhouse. D’autres ont été plus modestes en étant tout aussi vitales. Le ministère des Armées a aussi œuvré dans le domaine de l’innovation en soutenant la recherche dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 ; la société bretonne NG Biotech a ainsi bénéficié d’un million d’euros de financement pour développer des tests sérologiques.

Le coronavirus a aussi impacté les armées. L’épisode du Charles de Gaulle témoigne ainsi de la vulnérabilité de l’outil militaire face à une pandémie.
Les Armées, comme toute la population française, ont été affectées par le virus. Nous ne déplorons à ce jour qu’un seul décès au sein du ministère, et je constate avec soulagement que peu de civils de la Défense et militaires sont hospitalisés dans un état grave. L’enquête épidémiologique réalisée après les contaminations à bord du groupe aéronaval témoigne aussi d’une résistance de notre population militaire au virus puisque 3 patients ont été placés en réanimation sur les 1081 marins testés positifs, et en sont heureusement sortis. Cette enquête est pleine d’enseignements sur la propagation d’un virus dans un univers aussi confiné que celui d’un porte-avions, sur les mesures prises et sur leur application… Il s’agit de beaucoup mieux nous protéger à l’avenir et concevoir des modes d’organisation qui garantissent la santé de nos militaires tout en permettant la poursuite de nos missions.

Autre question sur les effets de la pandémie : quand reprendra la Journée défense et citoyenneté ?
La Journée défense et citoyenneté est obligatoire pour les jeunes de 16 à 18 ans, mais elle a été suspendue le 17 mars pour des raisons évidentes. Sa reprise est prévue à la rentrée de septembre. Elle reprendra avec toutes les précautions d’usage et seulement dans le cas où la situation sanitaire reste favorable. Le certificat de participation à la Journée défense et citoyenneté est un rendez-vous essentiel pour notre jeunesse. Il est nécessaire pour se présenter à des examens (bac, CAP, BEP), au permis de conduire, aux concours de la fonction publique.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/05/17/avant-le-futur-porte-avions-saint-nazaire-va-construire-quatre-batiments-ra.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 20:20

Citation :
 L'A400M désormais apte à larguer des parachutistes par la porte latérale

Mise à jour :18/05/2020- Auteur : La Rédaction - Direction : DICoD


Le ministère des Armées annonce que l’avion de transport A400M Atlas de l’armée de l’Air est désormais apte à larguer des parachutistes des trois armées par une porte latérale. Cette nouvelle autorisation d’emploi marque une étape importante dans la montée en puissance des capacités tactiques de l’A400M Atlas au profit des unités aéroportées des armées.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1154

Le 1er entrainement opérationnel de largage automatique de parachutistes par la porte latérale a eu lieu le 12 mai dernier. Cet exercice s’est tenu à l’école des troupes aéroportées (Pau) avec un A400M de l’armée de l’Air et des parachutistes de l’armée de Terre. Ce type de largage de personnel est un véritable atout en opération et complète la capacité de largage de l’A400M, de parachutistes par la rampe arrière, et de matériel – cette dernière ayant été validée en février. Volet essentiel à la projection de puissance, l’aérolargage permet de concentrer des forces et du matériel au plus près d’un objectif, sans avoir à atterrir en zone hostile.L’A400M Atlas est déjà capable de larguer 25 tonnes, réparties sur 10 palettes, en un seul passage ; ses capacités opérationnelles permettant d’acheminer, à grande distance et sous court préavis, un volume significatif de matériel.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1039

Un nouveau type de largage de personnel est désormais autorisé. Il repose sur l’utilisation d’une porte latérale et l’ouverture automatique du parachute. Dans ce mode d’action, une sangle reliée à la soute de l’avion permet de déployer automatiquement le parachute sous l’effet de la gravité, une fois que le parachutiste a quitté l’avion.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f9j52

Cette autorisation d’emploi permet le largage de 30 parachutistes par une porte latérale de l’A400M Atlas. Elle représente une étape importante dans la montée en puissance continuelle des capacités d’aérolargage de l’A400M Atlas. Les prochaines étapes permettront d’augmenter l’altitude de largage et le nombre de parachutistes. Elles devraient autoriser, dès l’année prochaine, le largage simultané par les deux portes latérales.

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f685

Récemment, à l’occasion de la 17e livraison d’A400M, Florence Parly a rappelé que cet appareil est « essentiel dans le cadre de l’opération Barkhane au Sahel pour des livraisons par air ou l’engagement d’unités parachutistes. C’est un outil indispensable pour notre liberté d’action ».

Sources : Ministère des Armées

https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/l-a400m-desormais-apte-a-larguer-des-parachutistes-par-la-porte-laterale  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 21:17

Citation :
Mars Attaque

Arrivée récente au sein du RIMaP-NC Plum des 15 premiers camions TRM2000 rénovés

Alors que le retrait des camions TRM 2000 était planifié pour 2021, l’armée de Terre a demandé fin 2018 des études à Arquus pour les maintenir en service en outre-mer et à l’étranger jusqu’en 2028
Objectif : équiper en 2 ans l'outre-mer avec une flotte régénérée

Il y avait eu environ 6.000 camions livrés entre 1982 et 1992.
Une flotte de 633 véhicules en parc (fin 2019, et qui a 32 ans d’age moyen
Avec une disponibilité technique moyenne de +/- 60%
L'objectif de disponibilité à tenir jusqu'en 2028 doit être de 70%.

200 TRM 200 vont être régénérés dans les usines Arquus de St Nazaire (15 livrés début janvier 2020, et 73 autres en 2020, puis 112 en 2021)
Le SMITER (Service de la maintenance industrielle terrestre, capacité industrielle étatique) en livre 15 par an entre 2019 et 2021 (13e base de soutien du Matériel de Clermont-Ferrand)

Stock de pièces conséquent réalisé en prélevant sur les +/-300 camions qui ne seront pas régénérés
La montée en compétences du SMITER permettra une capacité de soutien étatique réduite, mais pérenne (complémentarité soutien étatique et privé)
En attendant les successeurs...
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1215
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 21:28

Citation :
27e Bataillon de chasseurs alpins (officiel)  

[Stage de conduite tout terrain pour les GCM]

Dans le cadre de leur préparation opérationnelle, les commandos montagne du 27e BCA ont suivi un stage de conduite tout-terrain. En effet, ils seront amenés à effectuer des « patrouilles de recherches et d’action dans la profondeur » une fois projetés en opération. Il leur est donc nécessaire de maîtriser parfaitement la conduite des différents véhicules militaires 4x4 sur tous les types de terrains et d’obstacles de jour comme de nuit.

Au cours de ce stage, les commandos se sont formés à la théorie et la pratique, avec des cas concrets de désensablement et de passages à guet, mais aussi le franchissement d’obstacles plus techniques nécessitant un guidage extrêmement précis. « Parfois, même dans des situations de stress, il faut savoir prendre son temps et analyser pour pouvoir continuer la mission. Sinon, on court le risque de rester bloqué ou d’endommager le véhicule et donc de ne pas être en mesure de remplir la mission » nous confie l’un d’entre eux.
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1040
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1155
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f9j53
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 21:38

Citation :
Armée française - Opérations militaires

Avant d’entamer son désengagement des Antilles dans le cadre de l’opération Résilience, le PHA Dixmude a réalisé un exercice à la mer avec
l’HMS Argus 🇬🇧 et l’HNLMS Doorman 🇳🇱 également déployés en soutien de leurs territoires des Caraïbes.
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f5173
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f686
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f1216
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
jf16

messages : 31687
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france
Nationalité : France
Médailles de mérite :
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena32Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena24
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena25Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena26
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Cheval10Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Unbena15
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Medail10

Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitimeLun 18 Mai 2020 - 21:53

Citation :
RIMaP-NC Plum  

Après un long périple depuis les terres métropolitaines, le véhicule tactique léger 4x4 (VT4) se confronte enfin aux routes et pistes latérite
de Nouvelle-Calédonie.
Le VT4, fait ses premiers tours de roue au RIMaP-NC dans le cadre de la formation des primo-formateurs du régiment mené par la CCL.
Remplaçant de la célèbre P4, le VT4 détient tous les atouts de modernité, de vélocité et de capacité de franchissement pour répondre aux
exigences du terrain et aux nécessités opérationnel du territoire.
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 _12f687
Armée Française / French Armed Forces - Page 28 683822
PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Empty
MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Armée Française / French Armed Forces - Page 28 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Française / French Armed Forces
Revenir en haut 
Page 28 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29 ... 34 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: